AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Music in the air // Herbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 153
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : William Stanns

QUI SUIS-JE?
Baguette: Mélèze, plume de phœnix, 26.67 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Zoe Saldana

Message#Sujet: Music in the air // Herbert   Mer 2 Aoû - 10:11




Music in the air
Ft. Herbert & Celestina

C'est étrange pour moi de revenir dans cette école où j'ai pris mes marques, où j'ai développé mes compétences, où j'ai gagné en aisance sur scène. Y revenir, c'est comme un pèlerinage. Je suis autant attachée à cette école que je peux l'être à Poudlard, les deux pour des raisons différentes. Poudlard, c'était ma transition vers l'âge adulte, la construction d'amitiés qui me restent en mémoire, même si j'ai perdu beaucoup des liens que j'ai construits à cette époque. Alors que l'Académie d'Art Dramatique des Sorciers, c'est autre chose, c'est là que j'ai compris que grâce au soutien de mes professeurs en plus de celui de mes parents, je pourrais embrasser pleinement une carrière qui tiendrait du fantasme pour beaucoup d'autres. Si je peux vivre de mon art, si j'enchaîne les concerts, si j'ai trouvé mon public et rencontré mon succès, je dois beaucoup à cet endroit. C'est pour cette raison que je reviens ici, alors que je n'ai pas de raison précise, pour revoir certains de mes anciens professeurs, et aussi parce que je recherche de nouvelles chanteuses pour formes mes chœurs... J'aime l'idée de laisser leur chance à des nouveaux talents, prometteurs mais qui n'ont pas encore eu l'occasion de faire leurs preuves.

Je me suis longuement entretenue avec le directeur de l'AADS, et il est d'accord pour sélectionner parmi ses élèves de dernière année ceux qui seraient les plus susceptibles de m'accompagner en tournée en parallèle de leurs études (car je sais quand même combien il est important de les finir), je dois leur faire passer des auditions la semaine prochaine. Puisque ça, c'est fait, je n'ai pas forcément besoin de m'attarder plus longtemps, mais je prends quand même le temps de parcourir un peu ces endroits qui m'ont été familiers pendant quelques années, et puis, je me dis que je pourrais en profiter pour retrouver une vieille connaissance. J'ai découvert qu'Herbert travaille ici depuis le début de cette année, et j'ai bien envie de passer une tête dans son bureau pour discuter un peu avec lui. Il est de ces amitiés dont je n'ai pas pris suffisamment soin, mais qui sont encore récupérables. Herbert est doué, je suis sûre qu'il sera un excellent professeur, j'ai bien envie de le féliciter pour cet exploit... enfin, exploit n'est pas le mot juste, car il a clairement la carrure d'un enseignant. Arrivée à son bureau, je toque à sa porte et attends qu'on m'invite entrer. Je passe alors ma tête dans l'entrebâillement de la porte. J'affiche un sourire en découvrant Herbert, bel et bien assis à son bureau.

-Bonjour. Je ne te dérange pas, j'espère ?


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 238
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Mar 26 Sep - 12:12

★ Music in the air ★

Et voilà... Il aurait un peu de mal à expliquer comment il était arrivé là (encore qu'on lui affirmerait sans doute que c'était logique), mais il y était : retour aux sources, professeurs à l'AADS. Il n'avait pas renoncé à son désir de monter sur les planches, mais les circonstances (surtout financières, sans surprise) l'avaient rappelé à l'ordre. Il n'avait pas le choix. Il se devait d'agir de la bonne manière et pas de courir après ses rêves en menant une existence désargentée. Ce pouvait sembler charmant et romantique, vu de loin, mais ça ne l'était pas en vrai... Il avait donc pris la décision pragmatique et choisi de répondre à l'offre du directeur de l'AADS. Donc il était là... et enseigner la danse, en fait, ne lui déplaisait pas du tout. Autant l'enseignement avait été éprouvant quand il était professeur à Poudlard, autant ça avait l'air de couler de source, ici. Il faut dire que les conditions étaient différentes. S'il aimait la botanique, il adorait la danse, il vivait de sa passion, pas de la façon qu'il aurait cru, mais il ne l'aurait pas pensé. Et les élèves étaient plus âgés et véritablement investis et passionnés, aussi, et ça faisait du bien. Il n'avait pas besoin d'imposer son autorité, il n'avait pas besoin d'autorité tout court. C'était juste quelque chose qui allait de soi, voilà tout. Il était assis à son bureau, attendant le début de son prochain cours quand on frappa à sa porte. Il invita l'inconnu(e) à entrer.

-Bonjour. Je ne te dérange pas, j'espère ?

C'était Celestina. Celestina qui était son amie avant d'être devenu ce grand nom de la chanson dont Herbert admirait véritablement la carrière brillante. Ils ne s'étaient pas parlés depuis longtemps, Herbert ne l'avait jamais reproché à Celestina. Avec une telle carrière, les anciennes amitiés devaient difficilement s'entretenir, et pourtant, elle était là. Et ça lui faisait vraiment plaisir de la voir. Ils s'étaient toujours très bien entendus, leur passion commune avait beaucoup aidé. Et il se rendait compte maintenant que parler avec elle lui avait sans doute manqué un peu.

-Celestina ! Bien sûr que tu ne me déranges pas, je suis content de te revoir ! dit-il sans avoir une seule seconde à feindre l'enthousiasme, car c'était la pure vérité. Qu'est-ce que tu viens faire ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 153
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : William Stanns

QUI SUIS-JE?
Baguette: Mélèze, plume de phœnix, 26.67 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Zoe Saldana

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Mar 24 Oct - 15:25




Music in the air
Ft. Herbert & Celestina


Herbert semble aussi ravi de me revoir que je suis enthousiaste de le retrouver, et ça me fait chaud au coeur. Je regrette bien souvent de ne pas avoir mieux su conserve certaines de mes vieilles amitiés. J'y pense souvent et j'en regrette beaucoup, évidemment, mais je ne prends pas le temps, ou je n'ai pas le temps, à force, je ne sais pas trop si je le pense ou si je le prétends. La distance, l'âge, le succès ont le don de distendre les amitiés, d'une part comme de l'autre. Il y a des amitiés que j'ai voulu conserver et qui n'ont pas survécu à ma popularité, pour la simple et bonne raison que la jalousie et la différence de niveau de vie a rendu cela impossible. En d'autres occasions, je sais aussi que c'était entièrement de ma faute. Il faut bien que je l'avoue.
Parfois, je peux être prétentieuse, en dehors de la réalité. Bref, admettons le et disons le franchement, un vrai boulet. Je fais des efforts pou ne pas me laisser dévorer par l'appât du gain, les feux de la rampe, la fortune, tout ça, j'y arrive plus ou moins bien,
mais j'ai des efforts à faire. Comme maintenant, par exemple, où je sais bien que mon interlocuteur a fait plus d'efforts que moi, mais j'ai peut-être l'occasion de me rattraper;

-Je cherche des danseurs,
je lui apprends quand il me demande les raisons de ma venue. Je ne vais pas mentir en affirmant que je suis venue pour lui parler, même si ça me fait vraiment plaisir, puisque j'ai appris sur le tas qu'il était maintenant prof à l'AADS, de toute façon, il va finir par être au courant. Et quand j'ai appris que tu enseignais ici, j'ai sauté sur l'occasion. Depuis quand tu te retrouves à l'AADS ? Je pensais que tu dépoussiérais les cours du vieux Terwilliger à Poudlard, je lui demande, heureuse de pouvoir faire la conversation avec lui.

C'est ce qu'on m'a dit et que j'avais retenu en effet, et j'avais trouvé ça dommage,
parce que même si Herbert est bon en herbologie, c'était un gâchis de potentiel.
Herbert est un artiste, comme moi, et je suis vraiment contente qu'il soit revenu sur le bon chemin. Je pense qu'il préfère la scène à l'enseignement, mais je suis sûre qu'il trouvera.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 238
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Sam 2 Déc - 13:04

★ Music in the air ★

-Je cherche des danseurs.

Cette nouvelle ne surprit pas Herbert et lui fit surtout plaisir. Tout comme lui, Celestina n'avait pas oublié d'où elle venait, et c'était une opportunité incroyable pour les élèves de cette école où nous avons fait nos débuts. Herbert s'était senti intimidé par ses élèves à Poudlard, ce n'était pas le cas à l'AADS, peut-être parce qu'élèves et professeurs étaient motivés par une passion commune, peut-être parce qu'ils étaient tous plus mâtures, aussi. Il se souciait des élèves de cette école, il voulait donner aux élèves la chance qu'il n'avait pas réussi à saisir pour sa part, ou en tout cas pas encore. Il espérait que Celestina allait trouver son bonheur, il était prêt à la guider et à la conseiller si ce n'était pas le cas.

Et quand j'ai appris que tu enseignais ici, j'ai sauté sur l'occasion.

Cela aussi, cela lui faisait très plaisir de l'entendre. Herbert avait beaucoup d'amitié pour Celestina, mais il savait quand même que le temps avait étiolé cette amitié. Ils n'étaient pas aussi proches qu'autrefois et la notoriété avait modifié les fréquentations de la célèbre chanteuse. Mais de toute évidence, la demoiselle n'oubliait pas de garder les pieds sur terre dans tous les cas. Qu'elle ait pensé à lui et ait voulu passer lui dire bonjour, c'était quelque chose qui le touchait infiniment. Le plaisir de la revoir était partagé, et ça lui faisait le plus grand bien. Leur complicité de l'époque lui manquait un peu.

- Et quand j'ai appris que tu enseignais ici, j'ai sauté sur l'occasion. Depuis quand tu te retrouves à l'AADS ? Je pensais que tu dépoussiérais les cours du vieux Terwilliger à Poudlard.

Ah, le sujet qui fâche ! Mais bien sûr, c'était inévitable, et Herbert décida de le prendre avec le sourire. Après tout, ça voulait dire que Celestina avait pris la peine de suivre un peu ce qu'il devenait, et il appréciait l'attention et l'effort.

-Disons que ça ne s'est pas super bien passé, à Poudlard,
expliqua Herbert en minimisant au passage la situation. J'ai intégré l'AADS en début de semestre, je dois bien avouer que je suis comme un poisson dans l'eau, ici.

Les pressions liées à Poudlard derrière lui, il était en tout cas plus serein, cela se ressentait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 153
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : William Stanns

QUI SUIS-JE?
Baguette: Mélèze, plume de phœnix, 26.67 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Zoe Saldana

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Mar 26 Déc - 22:51




Music in the air
Ft. Herbert & Celestina


L'expérience d'Herbert en tant que professeur de Poudlard s'est donc très mal passée, apparemment. Je regrette de l'apprendre. Je me demande vraiment ce qui s'est passé pour que cette situation soit catastrophique, au point, du moins qu'il abandonne son poste... ou qu'on le lui fasse abandonner. Mais je n'ose pas lui demander plus de détails. J'essaierai de me renseigner, bien évidemment,
mais je préfère ne pas lui poser la question directement. Je me dis que pour tout mal il y a un bien. Toutes les épreuves que j'ai vécues, qui ont jalonné mon chemin, m'on rendue plus forte, je veux croire que c'est pareil pour le parcours de tout le monde. Et si au final, Herbert a pu devenir professeur à l'AADS, c'est que tout ça est plutôt pas mal. Il est à sa place, même s'il mériterait en fait de brûles les planches, de se produire sur scène devant des milliers de spectateurs. Mais ce n'est que partie remise, ce n'est qu'une étape, un tremplin, peut-être, même. Il le dit lui-même, il se sent comme un poisson dans l'eau, ici, alors ça veut bien dire qu'il est à sa place, dans un métier qui l'épanouit. C'est le meilleur que je puisse lui souhaiter. Même si nos chemins se sont séparés et que nous nous sommes peu vus, je continue de me soucier de lui et de son bien-être. Alors comme il m'a l'air heureux, qu'à cela ne tienne, je suis heureuse aussi.

-Je suis désolée que tu n'aies pas... trouvé ta place, à Poudlard.
Je le suis, oui et non, ce n'est jamais agréable de se rendre compte que l'on piétine ou que le destin vous met des bâtons dans les roues, il faut bien l'avouer, mais les problèmes se sont évanouis, à présent. Mais je suis contente que tu sois ici. Je pousse un fin soupir. Même si ça ne nous rajeunit pas, cette affaire. J'ai l'impression que c'était hier qu'on était élèves ici. Et maintenant, regarde-nous.

Le temps file à une vitesse folle, et je ne peux faire autrement que de m'en rendre compte. En même temps, je vois les années défiler dans le regard de mon fils, et ça m'aide à me rappeler que le temps passe inexorablement, déjà. Mais là, c'est sûr que c'est un coup de vieux supplémentaire pour moi.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 238
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Dim 11 Fév - 11:46

★ Music in the air ★

-Je suis désolée que tu n'aies pas... trouvé ta place, à Poudlard.

Herbert esquissa un sourire. Il pensait que Celestina le disait honnêtement quand elle lui disait qu'elle était navré qu'il n'ait pas trouvé sa place à Poudlard. C'était une manière élégante de le dire. Enfin, dans tous les cas, ce n'était pas grave et il n'avait pas la moindre intention de s'apesantir là-dessus. Même si c'était une histoire encore assez récente, il voulait considérer que ça appartenait au passé. Maintenant, il voulait se tourner vers l'avenir. Tenir le rôle de professeur de dramaturgie n'avait pas été son objectif de vie, mais ça lui plaisait bien quand même. Il arrivait à s'épanouir dans sa nouvelle profession, c'était tout ce qui importait, non ?

Mais je suis contente que tu sois ici. Je pousse un fin soupir. J'ai l'impression que c'était hier qu'on était élèves ici. Et maintenant, regarde-nous.

Herbert confirma d'un hochement de tête quand Celestina observa que toute cette affaire ne les rajeunissait pas. C'est vrai que quand on voyait leur parcours et où ils en étaient maintenant, il semblait bien loin, le moment où ils étaient tous les deux camarades de classe. D'un côté, ça donnait l'impression d'appartenir à une autre vie, d'un autre, ça avait l'air de dater d'hier. La perception du temps était décidément un véritable mystère. Mais ils pouvaient en tout cas se féliciter de leur parcours. Elle plus que lui, surtout.
Que de talent ! Que de succès !

-C'est sûr, l'eau a coulé sous les ponts. Regarde, je me mets même à utiliser des expressions de vieux.
En même temps, il fallait sûrement admettre que oui, ils étaient vieux. Ils appartenaient à la génération d'après, mais il était difficile, ce moment où on acceptait d'admettre qu'on appartenait à la catégorie "vieux". Mais bon, c'était couru d'avance, t'avais déjà tout d'une star, à l'époque.

Herbert ne disait pas ça pour caresser Celestina dans le sens du poil, il pensait vraiment ça à l'époque. Celestina avait un don,
et au-delà du fait qu'elle avait une voix vraiment totalement incroyable, elle avait aussi l'attitude d'une star, la prestance et le charisme, mais sans la pédanterie. C'était logique qu'elle aille loin, c'était logique qu'elle rencontre son public, c'était normal qu'elle fasse salle comble à chaque concert. Et il était convaincu que ce succès n'était pas éphémère et durerait longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 153
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : William Stanns

QUI SUIS-JE?
Baguette: Mélèze, plume de phœnix, 26.67 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Zoe Saldana

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Lun 19 Fév - 14:36




Music in the air
Ft. Herbert & Celestina

Je ne peux m'empêcher d'afficher un sourire très amusé quand Herbert décrète que nous en sommes à l'âge d'utiliser des expressions de vieux. Je ne peux pas le contredire, effectivement, parce que "de l'eau a coulé sous les ponts", c'est une expression que j'aurais pu utiliser, moi aussi, de mon côté. D'ailleurs, c'est vrai que de l'eau a coulé sous les ponts. Nos vies ont beaucoup progressé, et depuis la fin de nos études, il s'était passé beaucoup de choses. Lui, il est devenu professeur à Poudlard, puis professeur ici, moi, je me suis fondé une carrière et ma vie de chanteuse professionnelle m'épanouit beaucoup, et à côté de ça, j'ai eu le temps de me marier, de divorcer, de me remarier et d'avoir un fils exceptionnel, que j'aime de tout mon coeur, plus que tout au monde. Nous avons changé, mais certaines choses n'évoluent pas, ou plutôt, certaines choses qui n'ont pas besoin d'évoluer ne le font pas et restent au beau fixe. Dont notre amitié, que j'apprécie de voir résister au temps, même si on ne peut pas franchement dire que nous la ménageons ou que nous l'entretenons comme il le faudrait, le temps et la distance n'aidant pas toujours.

Mon sourire s'agrandit quand il affirme que c'était couru d'avance et qu'à l'époque, j'avais déjà tout d'une star. Il n'a peut-être pas tort. J'ai toujours été si convaincue que la musique était ma vocation (et mes parents m'ont confortée dans cette pensée), et je me suis donnée à cent pour cent pour que le fait d'être chanteuse ne soit pas juste un rêve mais quelque chose de réel. Je ne vais pas jouer les fausses modestes. Je pense que je suis suffisamment talentueuse pour me produire en concert, partir en tournée... c'est ce que j'ai toujours voulu, et c'est ce que j'ai fait. Et je ne m'en suis jamais cachée.

-Tu dis ça à cause de mes caprices de diva, pas vrai ?
je réponds sur le ton de l'humour.

Mais toute blague a un fond de vérité. Et je sais que je peux vraiment être capricieuse quand on ne me fait pas redescendre sur terre. C'est mon moindre défaut, comme on dit.



© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 238
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Jeu 8 Mar - 14:56

★ Music in the air ★


-Tu dis ça à cause de mes caprices de diva, pas vrai ?

Herbert afficha un sourire franchement amusé et n'essaya même pas de démentir. Celestina n'était pas exactement une diva, pas stricto sensu en tout cas. C'est vrai qu'elle était parfois capricieuse, mais Herbert n'avait jamais considéré que ça faisait d'elle une diva, une starlette ou quoi que ce soit d'autre. Elle était exigeante envers elle-même et envers les autres, mais ça c'était parce qu'elle savait ce qu'elle voulait dans la vie. Et c'était une chose que l'artiste raté qu'était Herbert en comparaison avait tout de suite cerné chez elle. Il savait qu'elle allait devenir une star, oui, en effet, parce qu'elle avait la force, la hargne, le tempérament, la gnaque, la soif de réussir et la rage de vaincre. C'était peut-être là des choses dont Herbert avait un peu plus manqué de son côté. Par manque de confiance en lui, peut-être, mais c'était une histoire de caractère, très certainement.

-Exactement,
assura-t-il alors en plaisantant, bien sûr. Même si elle faisait peut-être un peu sa diva, il ne l'appréciait pas moins. Et puis, même si elle avait atteint le succès et pas lui, ça ne l'empêchait pas de lui consacrer du temps et de l'attention, c'était bien signe de quelque chose à ses yeux, si une personne est capable de conserver ses anciennes amitiés malgré le succès, c'est bien que cette personne n'a pas pris la grosse tête. Cette discussion était assez révélatrice, c'est vrai. Ton talent, par contre, c'est accessoire.

Elle ne devrait pas croire un traître mot de ce qu'il disait. Parce que, bien sûr, il n'en pensait rien du tout. Celestina n'avait absolument pas démérité son succès, on pouvait ne pas apprécier son style musical (parce que chacun ses goûts, après tout), mais on ne pouvait quand même pas nier qu'elle avait une sacrée voix. Une sacrée voix et un sacré charisme. Herbert avait eu une ou deux fois l'occasion d'assister aux concerts de son amie et l'ambiance et les effusions qui s'y découvraient n'étaient pas démérité. Ils avaient ce truc en plus que Herbert avait le sentiment de ne pas posséder de son côté, et qu'il lui enviait quand même un petit peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 153
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : William Stanns

QUI SUIS-JE?
Baguette: Mélèze, plume de phœnix, 26.67 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Zoe Saldana

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Ven 30 Mar - 14:06




Music in the air
Ft. Herbert & Celestina


Il ne faut pas croire... quand je m'y mets, je peux me montrer particulièrement susceptible. Par exemple, il m'arrive souvent de me mettre dans tous mes états quand je reçois des critiques négatives (et même si c'est triste à reconnaître, c'est quelque chose qui arrive assez fréquemment). Je n’y peux rien, je n’arrive pas à faire abstraction du regard des autres. C’est quelque chose qui compte pour moi, une chose à laquelle j’accorde une réelle importance, véritablement. Alors même quand on me chambre gentiment, je suis capable de prendre la mouche. Mais je sais que ce n’est pas le cas avec Herbert. Parce que quand il me charrie avec mes caprices de star (que je ne peux pas complètement nier à moins de faire preuve de vraiment beaucoup de mauvaise foi), je sais qu’il ne dit ça que pour s’amuser et sans aucune arrière-pensée mauvaise. Il me charrie comme nous le faisions du temps où nous étudions ensemble. Qu’est-ce qu’on a pu plaisanter sur nos futures vies de célébrités de la scène. Ça m’attriste d’être la seule à brûler les planches en fin de compte, mais je garde beaucoup d’espoirs pour Herbert. Il est incroyable et vraiment très talentueux. Je me dis qu’il faudrait que je le fasse monter sur scène lors d’un de mes concerts. Il serait un instant sous le feu des projecteurs. Ça lui ferait du bien.

-Tu sais bien que je n’ai réussi que grâce à mon joli minois de toute manière
, j’ajoute alors pour continuer toujours de la même manière et précisément selon la même dynamique. On pourrait filer cette blague encore longtemps. On a toujours procédé de cette manière-là de toute façon. Tu sais, j’ajoute pour lui transmettre la pensée qui vient de m’effleurer l’esprit. Il ne faudrait vraiment pas qu’elle se perde, parce que l’idée ne me semble pas du tout difficile. Je pourrais te faire monter sur scène pendant mon prochain spectacle, si tu veux. On pourrait monter un numéro ensemble, comme à l’époque ? J’ajoute, amusée : C’est sûr, ça va être dur de me laisser voler la vedette, mais ça pourrait être amusant, non ?

Au pire, si ça doit faire un flop, nous on passera un bon moment. A mon humble avis, on en a bien besoin, tous les deux. Cette conversation me fait du bien, déjà, j’ai besoin de me reconnecter avec mes plus vieux amis, je le sens bien.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 238
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Message#Sujet: r   Mer 18 Avr - 15:28

★ Music in the air ★


-Tu sais bien que je n’ai réussi que grâce à mon joli minois de toute manière.

Herbert ne savait vraiment pas contester la remarque de son amie. Ce n'était pas parce qu'elle considérait que c'était complètement juste, parce que non, si Celestina avait du succès, c'était parce qu'elle avait du talent, une voix en or et une prestance écrasante sur scène. Mais c'est vrai aussi que l'on autorisait les femmes à avoir une carrière quand on les trouvait agréables pour les yeux. Ce constat était triste mais il n'était pas faux pour autant. Et Celestina était une très jolie femme. Il y avait sans doute un certain nombre e fans qui ne juraient que par ce "joli minois". Mais sans talent et sans charisme, il y a longtemps qu'on l'aurait oubliée, et ça, Herbert ne pensait pas avoir besoin de l'apprendre à son interlocutrice, elle la connaissait tout de même assez pour s'en rendre compte. Il ne fit pas de commentaire, et ce fut la chanteuse qui enchaîna.

Tu sais. Je pourrais te faire monter sur scène pendant mon prochain spectacle, si tu veux. On pourrait monter un numéro ensemble, comme à l’époque ? C’est sûr, ça va être dur de me laisser voler la vedette, mais ça pourrait être amusant, non ?

La proposition prenait Herbert de court et le laissait un peu abasourdi, mais en même temps, son regard pétillant en disait long sur ce qu'il pensait de cette possibilité. Pour lui, ce serait génial, une opportunité de rêve. Parce que déjà, il savait qu'ils feraient du bon boulot ensemble, et il ne faut pas se le cacher, avec une telle offre, sa carrière avait peut-être des chances de décoller, et ce serait juste parfaitement exceptionnel. Il n'avait définitivement aucune raison de refuser.

-Tu ferais ça pour moi ?
demanda-t-il, le regard brillant d'une étincelle. Elle ne l'avait pas présenté comme ça, mais honnêtement, c'était bien ce que ça voulait dire, non ? Pour elle, c'était une opportunité de l'aider, et lui, il avait envie de la saisir, cette opportunité. Ce serait génial ! s'enthousiasma-t-il aussitôt en sentant des centaines d'idées lui venir à l'esprit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 153
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : William Stanns

QUI SUIS-JE?
Baguette: Mélèze, plume de phœnix, 26.67 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Zoe Saldana

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Lun 30 Avr - 12:08




Music in the air
Ft. Herbert & Celestina


L'enthousiasme se lit d'office sur le visage d'Herbert, pour mon plus grand plaisir. J'espérais bien que cette idée le motiverait autant que moi. Alors ouais, je prends un peu la décision sur un coup de tête, je peux bien l'avouer, mais je sais où elle va nous mener. Ce n'est pas le premier projet qu'on monte ensemble, c'est juste que maintenant, c'est pro, on a gagné de l'expérience, ce n'est plus juste un petit projet étudiant. Et on a les moyens de voir les choses en grand. Décidément, ma visite à Herbert me rassérène. J'ai la tête pleine de projets et d'envie. Je ne vais peut-être pas me contenter des projets tout faits peaufinés par les bons soins de William, pour une fois. On doit partir de zéro et ça va prendre du temps mais c'est enthousiasmant. Et puis, d'un point de vue artistique, on s'entend toujours à merveille, Herbert et moi. Aucun problème, jamais de fausses notes. Rien que de l'enthousiasmant.

-Je ne le fais pas pour toi, pour commencer, je le fais parce que j'aime l'idée.

Je dis ça pour qu'il ne s'imagine pas que je le prends en pitié ou que je me prends pour sa sauveuse venue le tirer des tréfonds du show-business. Il a du talent, j'aime bosser avec lui, et si ce n'était pas le cas, je ne lui aurais rien proposé. Mais d'accord, je veux lui donner une occasion de briller et de montrer ses talents au monde. Le fait qu'on soit amis comptent, mais ça ne fait pas tout.

-Prépare-toi à devoir bosser dur, je suis hyper-exigeante.

Je n'ai pas vraiment besoin de le lui préciser, depuis le temps qu'il me connaît, il le sait. En plus, il est aussi exigeant que moi, si ce n'est plus, donc ce n'est pas vraiment comme si c'était là une révélation qui allait changer le cours de son existence. Je lui demande de combiner avec son travail à l'AADS, ça je sais que c'est exiger beaucoup, mais je sais aussi qu'il en est parfaitement capable. Et quand on est à ce point investi et passionné, on ne vit que pour son travail de toute façon.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 238
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Dim 27 Mai - 16:35

★ Music in the air ★


-Je ne le fais pas pour toi, pour commencer, je le fais parce que j'aime l'idée.

D'accord, d'accord. En même temps, Herbert se doutait que ça devait être vrai, parce qu'il se doutait que Celestina ne s'amuserait pas à donner de son temps et de son énergie à un projet dans lequel elle ne croirait pas du tout et qui ne l'intéresserait pas une seule seconde. Elle devait donc aimer l'idée quand même, mais Herbert ne s'ôterait pas de la tête l'idée que son interlocutrice cherchait à lui faire plaisir quand même. Sûrement parce qu'ils avaient eu les mêmes rêves en même temps. Ils avaient partagé ensemble leurs envies, leurs espoirs, leurs attentes. Elle, elle avait réussi bien au-delà de tout pronostic et était devenue une star internationalement reconnue, et lui... il était prof, et on sait bien ce qu'on dit : ce qui ne savent pas enseignent. Mais Celestina ne le considérait pas avec dédain ou condescendance. Il lui en serait toujours reconnaissant, parce que d'autres, pour bien moins que ça, se permettaient d'être franchement désagréables comme s'il n'y avait pas une part évidente de hasard dans chaque destinée individuelle.

-Prépare-toi à devoir bosser dur, je suis hyper-exigeante.

Herbert sourit. C'était une plaisanterie, bien sûr, mais il pensait qu'l était bien placé pour savoir qu'il y avait tout de même un fond de vérité là-derrière. Il la connaissait depuis longtemps, il savait à quel point son travail lui tenait à coeur et combien elle était capable d'un perfectionnisme qu'on pourrait presque trouver outrancier. Alors oui, par moments, ils se prendraient peut-être la tête, et Herbert aurait vraiment intérêt à se montrer irréprochable. Mais ça ne lui faisait absolument pas peur, bien au contraire, même. Il avait besoin de ça, de ce coup de pied au train pour ne pas juste se reposer sur ses acquis et aller plus loin qu'il n'est permis. Il avait envie de s'améliorer, et peut-être de percer, lui aussi, alors il avait l'intention de ne rien lâcher.

-T'en fais pas, le contraire m'aurait étonné
, répliqua-t-il en plaisantant à moitié. Tu vas avoir du fil à retordre, avec moi, ça m'étonnerait pas que tu perdes patience la première.

Mais non, aucun d'eux ne perdrait patience, point.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 153
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : William Stanns

QUI SUIS-JE?
Baguette: Mélèze, plume de phœnix, 26.67 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Zoe Saldana

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Dim 10 Juin - 10:42




Music in the air
Ft. Herbert & Celestina


Herbert me connaît bien, très bien. C'est agréable de me dire que même si la vie a tendance à nous séparer et que nous suivons des chemins différents, nous n'oublions pas qui nous sommes et nous d'y venons. Herbert n'a pas besoin que je lui dise que je suis exigeante et d'un perfectionnisme détestable, il le sait déjà. C'est bien, parce que comme ça, il n'y aura pas de mauvaise surprise. Je pense qu'on se prendra quand même la tête à certains moments, surtout parce que tous les deux, on n'hésite pas à se dire les choses que l'on pense, et on a des opinons très tranchées. Dans tous les cas, j'ai envie de croire que ça ne va poser aucun problème et que nous allons trouver un terrain d'entente. Je suis ravie et impatiente de cette collaboration. Surtout si ça peut apporter un peu de visibilité à un artiste talentueux, qui en mérite amplement. Je crois en Herbert, et plus encore dans son talent, et j'ai toujours cru au mien, alors tout n'a que de bonnes raisons de se passer parfaitement.

-On va éviter de prendre les paris, on serait capable de se saborder mutuellement
, je plaisante alors.

Je pense que c'est vrai malgré tout, on se distingue tous les deux par une certaine fierté. Je pense que mon interlocuteur a un peu le sentiment d'y avoir renoncé en enseignant à Poudlard, mais moi j'estime que ce n'est pas le cas. Il faut parfois passer par des chemins détournés pour trouver sa voie, et nous passons tous par là. Ces chemins escarpés, Herbert les a pris professionnellement, mais moi, c'est au sein de ma vie sentimentale que tout est chaotique, et personne ne pourra me contredire à ce sujet, tant c'est on ne peut plus évident. Il y a eu mon premier mariage, qui s'est soldé par un échec, et si je pensais que le deuxième serait le bon, que la naissance de mon fils avait l'air de le confirmer, eh bien, ce n'est toujours pas ça, au contraire même. En ce moment, je ne supporte pas mon mari, et il n'y a qu'auprès d'Irving que je me sente bien. Je dois avoir un problème.

-Je t'invite à dîner ce soir et on se fait un petit brainstorming, qu'est-ce que tu en dis ?

Je ne veux pas l'accaparer plus. Je me doute qu'il doit avoir plein de choses à faire.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 238
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   Mer 20 Juin - 9:03

★ Music in the air ★


-On va éviter de prendre les paris, on serait capable de se saborder mutuellement.

L'idée fit sourire Herbert. Ils pouvaient être des cas, tous les deux, d'autant plus que quand ils se retrouvaient, ils avaient cette tendance qu'ont les vieux amis à récupérer les attitudes et les raisonnements d'un passé révolus, cela dit, Herbert savait très bien que ce n'est pas pour autant qu'ils s'amuseraient à se saborder l'un l'autre. En tout cas, ce n'était certainement pas le professeur d'art dramatique qui raisonnerait d'une manière à ce point inconsidérée. Il était bien placé en ce qui le concernait pour savoir la chance qu'il avait et il n'avait pas l'intention de la laisser passer. Ils verraient bien comment les choses se dérouleraient. Il y avait de bonnes chances pour que les prises de bec soient légion, là-dessus ils ne pouvaient pas se faire d'illusions, mais ils tireraient le meilleur parti l'un de l'autre, ça il y croyait quand même. Parce que ce ne serait pas la première fois, après tout, même si la précédente commençait à remonter à plusieurs années, à présent.

-Je t'invite à dîner ce soir et on se fait un petit brainstorming, qu'est-ce que tu en dis ?

-Si c'est toi qui invites,
répondit-il tout sourire.

Il avait encore un peu de travail, mais celui-ci pourrait bien attendre, le jeune homme n'arriverait de toute façon pas à se concentrer avec la conversation qu'ils venaient d'avoir. Les idées fusaient déjà dans son esprit. Donc autant prendre la situation à revers et prolonger cette conversation autour d'un bon dîner. Et comme dit, si c'était Celestina qui l'invitait, on pouvait dire que ce n'était que du bonus. Non, il n'éprouvait pas vraiment de scrupule ou de gêne à l'idée que ce soit elle, une femme, qui se charge de payer le restaurant. Il pouvait être vieux jeu, mais pas envieux. Bien sûr, il éprouvait un fond de jalousie envers la célèbre chanteuse, mais pas parce que son talent était démérité, surtout parce qu'il voudrait avoir le même. Mais en attendant, il n'allait pas jouer les rabats-joie, surtout qu'elle lui proposait de profiter d'une opportunité en or, le genre d'opportunités qui ne se refusent tout simplement pas. Alors en route.

-Allons-y.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Music in the air // Herbert   

Revenir en haut Aller en bas
 

Music in the air // Herbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» Music Mania V
» Music is my life •
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-