AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce n'est pas un bon jour (Maisie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 847
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Mar 8 Aoû - 17:28

Ce n'est pas un bon jour.
À force, ces derniers temps, les jours avaient tendance à se suivre et se ressembler énormément. Même si, au final, Seth reprenait quand même quelques activités qu’il avait perdu pendant un certain temps. Et qu’il avait le sentiment de sombrer un peu plus chaque jour. Jamais encore le jeune homme ne s’était senti aussi mal qu’en cet instant précis. Et pourtant… pour une jeune femme – mais en même temps, il ne considérait pas Pomona comme une banale jeune femme – il était au trente-sixième dessous. Il ne savait pas s’il serait capable de s’en remettre, ce qui n’avait pas spécialement le don de l’aider non plus. Parce qu’il n’aimait pas dépendre de quelqu’un, de quelque chose. Et en prime, il se sentait mal alors que Pomona n’avait plus eu aucune envie de le voir…

Enfin bon, ça n’allait pas, tout simplement et chaque jour devenait un peu comme une nouvelle épreuve. Il ne prenait pas spécialement goût à son travail, quand bien même il n’en manquait aucune journée. Parce que Seth avait besoin de cette « routine », sinon il savait parfaitement que son cas ne manquerait pas de s’aggraver encore plus. La preuve, il avait quand même dérapé grandement dernièrement. En s’en prenant à la Gordon, celle qui faisait partie de la famille d’Elena Lestrange, le jeune homme savait qu’il avait sincèrement dérapé. En même temps, dès qu’il prenait la vie de quelqu’un, il dérapait, mais là c’était encore plus. Parce qu’il avait quand même pris la vie d’une membre de la famille d’une mangemort – qu’il connaissait en plus – et que ça risquait de lui attirer des ennuis. Même si, justement, en cet instant il n’en avait que faire des ennuis qu’il pouvait s’attirer. Et c’était justement ce qui ne pouvait que lui poser encore plus de souci. Parce qu’il allait bien y avoir un moment où il allait y avoir des conséquences, où il risquait gros. Seth ne devait pas se faire découvrir par les Aurors, pas plus se mettre à dos les mangemorts, sinon il risquait gros. Mais en même temps… il était arrivé au stade où il n’en avait que faire des conséquences. Et c’était vraiment ça le souci. Pomona était morte – ou presque, mais ça revenait au même – il n’avait plus réellement goût à quelque chose à présent.

Mais pour autant, le jeune homme se rendait au ministère de la magie tous les jours. Parce qu’il était comme ça, il suivait sa routine, il faisait son travail. En un sens, puisqu’il n’avait pas l’habitude d’être vraiment sociable, surtout pas au travail, on lui foutait quand même relativement la paix. Il pouvait donc arriver le matin, faire son job, repartir le soir et si jamais il devait faire équipe avec l’un ou l’autre de ses collègues… il se contentait de faire comprendre qu’il ne fallait pas trop l’emmerder. Et c’était ce qu’il pensait faire d’ailleurs, jusqu’à ce qu’il percute une personne alors qu’il entrait à peine dans le bureau des Aurors. Et quand il tourna son regard vers la jeune femme, ça lui plus encore moins.

« Tu ne peux pas regarder où tu vas ? »

Demanda-t-il alors, à Winters, ne cachant pas le fait qu’il ne l’appréciait pas.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 164
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Ven 18 Aoû - 3:06

Ce n'est pas un bon jour
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les choses avaient bien changé ces derniers temps. En fait, cela faisait un moment que les choses étaient changées. Tout un tas d’évènements s’étaient succédés. Plus ou moins bien, cela dépendait des points de vue, des positions de chacun. Mais dans tous les cas, rien n’était simple et le pire restait encore à venir. Le Ministre de la Magie qui se faisait assassiner, ce n’était qu’un début. Que les vrais coupables ou non aient été arrêtés devait aussi très certainement faire partie du processus. Mais Maisie ne se positionnait pas vraiment par rapport à tout ça, c’était assez compliqué pour elle. Les deux parties d’elle-même n’étaient pas d’accord sur les mêmes points, alors il était assez difficile de se prononcer clairement. Elle ne savait jamais quand pouvait débarquer l’autre et ce qu’elle pourrait dire ou faire, alors dans tous les cas, elle faisait en sorte de ne pas trop se mouiller.

Elle était consciente que sa nouvelle situation n’était pas simple à gérer pour son entourage. Elle voyait bien que la plupart des gens ne savaient pas bien comment se comporter avec elle. Ils étaient hésitants, incertains, craignant peut-être quelque chose de sa part, c’est ce qu’elle remarquait le plus. Bien sûr, il restait quelques exceptions comme Zelda et Christopher, qui essayaient plus de l’aider qu’autre chose, et elle leur en était très reconnaissante. Les choses ne se passaient pas aussi bien avec Caelan. La jeune femme, qui avait récemment pris les directives de leurs opérations après l’hospitalisation de Purdey, avait peur d’elle, elle le voyait bien. Et même si Caelan essayait de prendre sur elle, ce n’était pas toujours simple entre elles et cela pouvait s’avérer tendu. Mais bon, Maisie n’y pouvait pas grand-chose après tout, elle faisait ce qu’elle pouvait et malheureusement, elle ne pouvait pas prévoir les changements de personnalité. Elle voulait juste que tout continue de se passer sans incident et qu’ils soient en mesure de faire ce qu’ils avaient à faire tous. Ce serait déjà une belle avancée. Dans tous les cas, Maisie essayait de rester professionnelle et opérationnelle. Elle voulait que les autres pensent toujours qu’ils pouvaient compter sur elle. C’était le cas, enfin son autre elle n’était pas opposée à leur combat, pas vraiment, elle avait juste une grosse divergence des méthodes. Et c’était un souci assez conséquent. Mais elle essayait de le gérer autant que possible.

Même si elle n’était plus une Auror à proprement parlé, elle continuait de venir au Ministère, pour régler quelques affaires, croiser certaines personnes, ce genre de choses. Et puis, cela lui faisait toujours du bien de venir au Ministère, elle appréciait assez bien l’ambiance qui y régnait. C’était assez reposant comparé à son quotidien et quand elle rentrait chez elle, alors elle préférait se trouver là, même si elle ne faisait rien de concret, cela n’avait pas beaucoup d’importance au final. Alors qu’elle sort du bureau, elle sent un homme la percuter. Elle relève les yeux vers lui et le reconnaît aisément, autant dire que ce n’est pas vraiment un plaisir de le voir. Seth était un garçon des plus désagréables, elle ne le connaissait pas en profondeur, mais ce qu’elle en savait lui était amplement suffisant. Et elle sentait qu’elle allait être confortée dans l’idée qu’elle s’était faite de lui.

« Tu ne peux pas regarder où tu vas ? »

Toujours aussi aimable, au moins il y avait des choses qui ne changeaient pas ici. Il avait plutôt de la chance qu’elle soit de bonne « humeur ». Elle n’avait pas envie de faire de vagues mais s’il avait eu à faire à l’autre Maisie, cela aurait donné autre chose. Mais elle ne comptait pas se laisser marcher sur les pieds par son cadet pour autant. Et puis, après tout c’était lui qui était en tort dans cette histoire.

« C’est toi qui m’est rentré dedans. Et ce n’est pas la peine de se montrer aussi agressif. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 847
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Mer 4 Oct - 18:28

Ce n'est pas un bon jour.
Seth n’avait clairement pas de raison de « sauter à la gorge » de Winters, alors qu’ils venaient de se rentrer dedans. Le jeune homme n’avait aucune raison de s’énerver, mais de base… il parvenait difficilement à se montrer sympathique avec les autres – surtout dans ce genre de moment – mais alors qu’il était particulièrement de mauvaise humeur (comme maintenant donc, mais ça c’était le cas depuis un moment maintenant, ça se comptait en jour à présent), il n’avait vraiment aucune envie de faire le moindre effort. Et si, en prime, on ajoutait le fait qu’il croisait une personne qu’il ne supportait pas – non parce que concrètement, le jeune homme n’avait aucune raison d’apprécier Maisie Winters – ça ne l’aidait donc pas à se montrer agréable. Les choses seraient différentes s’il avait croisé Gwendall par exemple. Bref, il n’était pas agréable avec Maisie, il n’était pas de bonne humeur, ça n’allait pas et elle en payait un peu le prix. Ça l’emmerdait grave – pour dire les choses franchement – de croiser la jeune femme, surtout de cette manière. Et la remarque de celle-ci ne manqua pas de l’agacer non plus.

De toute façon, il y avait peu de chance que quelque chose qui vienne de cette femme lui plaise. Il avait cette fâcheuse habitude d’avoir toujours des aprioris sur les autres et quand il s’était fait un avis sur une personne, il avait tendance à ne pas changer d’avis. Il n’y avait eu que Gwendall (et Pomona aussi, mais ce n’était peut-être pas une bonne idée de penser à la jeune femme maintenant) qui avait eu ce privilège. Et clairement, les relations humaines n’avaient pas eu trop l’habitude de lui apporter du bon ces derniers (sans qu’il ne se doute de certaine chose encore). Il avait donc des aprioris sur la jeune femme, une ancienne Auror qui n’en était plus une. Il ne connaissait pas tous les détails, il ne connaissait pas sa pathologie, il savait simplement qu’elle faisait partie du bureau des Aurors, des Aurors d’élites même… mais qu’elle n’en était plus une. C’était suffisant pour lui, afin de ne pas apprécier la jeune femme. Ce n’était rien, c’était idiot, ça n’avait pas de sens, mais c’était comme ça.

« J’ai aucune raison de ne pas me montrer agressif avec toi. »
Répliqua-t-il donc, parce qu’il ne pouvait évidemment pas laisser la jeune femme avoir le dernier mot. C’était puéril sans doute, parce qu’il pourrait juste se contenter de l’ignorer et de passer son chemin (surtout qu’en réalité, il n’avait aucune envie de passer une seconde de plus en face de la jeune femme), sauf qu’il ne le faisait pas. Bêtement, le jeune homme n’avait pas l’intention de lui faire se « plaisir ». « Tu ne voudrais quand même pas que je m’excuse en plus. »

Déjà qu’il ne le faisait jamais en temps normal, il n’allait clairement pas le faire en cet instant précis alors qu’il n’appréciait en aucun cas son interlocutrice.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 164
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Dim 5 Nov - 5:30

Ce n'est pas un bon jour
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cela commençait à faire un petit moment que Maisie ne s’était pas rendue au ministère. Elle n’y travaillait plus comme auror, donc elle passait moins, mais cela lui arrivait tout de même. Cependant, il y avait certaines choses qui ne lui faisaient pas regretter de ne plus venir tous les jours, certaines personnes mêmes. Certes, sur le lieu de travail, il y avait toujours des gens avec qui cela n’accrochait pas pour diverses raisons. C’était ainsi partout, on ne pouvait pas s’entendre avec tout le monde, ou alors on devenait carrément bizarre. Enfin bref, il restait toujours des personnes avec qui le courant ne passait pas. Et Maisie en avait rencontré au bureau des aurors. Etait rangé dans cette catégorie Seth Beresford. Cela n’avait jamais accroché entre les deux, mais très honnêtement, elle n’avait jamais vu personne accrocher avec ce garçon. Qu’il ait un caractère solitaire et froid c’était une chose et il en avait tout à fait le droit, mais qu’il se montre désagréable sans raison apparente c’en était toute une autre. Il pouvait être de mauvaise humeur, mais il n’était pas obligé de la passer sur les autres. Personne ne lui demandait de partager.

Et c’était exactement ce qu’il était en train de faire en ce moment même. Pourtant, elle ne lui avait rien fait du tout, c’est même l’inverse, mais monsieur avait décidé qu’elle subirait ses humeurs. S’il pensait que cela allait se passer comme ça il se trompait bien. Elle n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, encore moins par de tels individus. Mais bon, il n’était pas non plus questions de déranger les gens autours qui travaillaient ou de créer un scandale en plein milieu du couloir, surtout qu’ils n’étaient plus des enfants tous les deux. Quoique pour lui, elle se posait encore des questions. Il avait des réactions qu’aurait pu avoir un adolescent. Vraiment, elle plaignait Christopher de devoir travailler avec de tels individus, mais s’il faisait son travail après tout, c’était le principal. Elle attendait juste de lui qu’il s’excuse en fin de compte, c’était lui qui lui était rentré dedans et non l’inverse, et même si cela avait été le cas, il n’avait pas de raison de lui parler de cette façon. Mais il ne semblait pas vouloir, ou pouvoir, l’assimiler.

« J’ai aucune raison de ne pas me montrer agressif avec toi. »

Elle haussa un sourcil, est-ce qu’il était sérieux au moins ? Elle ne s’était pas attendue à ce genre de réponse, et elle ne pensait pas lui avoir causé du tord, que ce soit aujourd’hui ou avant pour justifier un tel comportement. Néanmoins, elle ne comptait pas s’énerver contre lui, cela ne servirait à rien et ne ferait qu’empirer les choses certainement.

« Tu ne voudrais quand même pas que je m’excuse en plus. »

Et bien si justement. Vraiment, cet homme était détestable, comment pouvait-on être aussi désagréable de façon tout à fait volontaire ? C’était à peine croyable. Oh non vraiment, certaines personnes ne lui manquaient absolument.

« Oh si puisque tu en parles, ce serait tout à fait de mise. Mais bon, étant donné que tu as réactions d’adolescent prépubère je ne m’attends pas à grand-chose venant de ta part. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 847
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Mar 2 Jan - 12:13

Ce n'est pas un bon jour.
Seth n’avait pas pour habitude de se montrer très cordiale avec le commun des mortels, il y avait simplement de rares exceptions avec qui il prenait la peine d’être agréable. McDowell déjà, de prime abord, parce que cet homme était son patron et que mine de rien, l’Auror tenait quand même à son travail (même s’il n’était pas réellement un digne Auror). Il y avait évidemment Gwendall, il y avait eu Pomona. Phèdre n’avait pas entièrement cette chance, mais ça c’était sans doute parce qu’elle était au fond la plus proche de lui (outre Pomona donc, mais puisqu’elle était morte…). Comme elle était celle qui était la plus proche de lui, qu’elle était celle qui se permettait de le bousculer un peu, il ne manquait pas de se montrer désagréable avec elle. Mais ce n’était pas en mal, c’était juste… son caractère.

Concernant Winters, il n’y avait aucune raison que Seth se montre agréable avec elle. Il ne l’aimait pas, de base et en prime, ils venaient de se rentrer dedans. Enfin, plus précisément, il lui était rentré dedans. Si Maisie s’était contentée de passer son chemin, sans chercher à lui répondre quoi que ce soit, les choses se seraient arrêtés là sans doute. Mais elle répondait. Et alors qu’il lui affirmait qu’il n’avait pas l’intention de lui faire des excuses, elle les réclamait. Elle ne se contenta pas de lui dire que ça serait une bonne chose de s’excuser – il avait bien que le commun des mortels serait du genre à s’excuser dans une telle situation, mais ce n’était pas son cas, surtout pas en ce moment – elle lui affirma aussi qu’elle n’en attendait pas grand-chose de sa part cependant, en dehors d’une réaction d’adolescent prépubère. Forcément, Seth ne pouvait que se sentir agressé par de tels propos, même si cela ne ferait sans doute que confirmer le fait qu’il n’avait peut-être pas de « bonnes » réactions par rapport à son âge. Mais concrètement, en cet instant précis, le jeune homme n’avait aucune envie d’avoir une réaction digne de son âge.

« En même temps, qu’est-ce que tu voudrais attendre de moi ? »
Demanda-t-il, décidant de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Ce n’était déjà pas le cas en temps normal, ça le serait encore moins avec Maisie Winters. « Tu crois vraiment que tu vaux la peine que je me rabaisse à ton niveau ? » Ce n’était sans doute pas très intelligent de sa part de parler ainsi à son ancienne collègue, mais il n’en avait que faire. Au pire, cela ne ferait que confirmer que Seth n’était pas quelqu’un d’agréable et en ce moment, il n’en avait plus que rien à faire de ce que les autres pouvaient bien penser de lui. « Ce n’est pas parce que tu es plus âgée que moi que je te dois un respect quelconque. Tu n’as pas ta place ici, alors prend au moins garde de ne pas déranger ceux qui en vaillent vraiment la peine. » C’était gratuit, c’était sans doute immature, mais peu importait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 164
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Mar 6 Fév - 4:06

Ce n'est pas un bon jour
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie se demandait bien comment de telles personnes pouvaient cohabiter avec les autres. Sans blague, ce type serait probablement bien mieux dans une grotte tout seul où il pourrait distribuer sa mauvaise humeur aux cailloux. En attendant, en ce moment c’était elle qui devait le supporter. Elle aurait pu laisser couler évidemment et passer son chemin, mais elle n’était pas du genre à se laisser faire, ancien collègue ou non. Ce n’était pas lui qui ferait la loi ici, et s’il n’était pas content et bien cela ne changerait pas grand-chose. Mais elle ne comptait pas abandonner alors qu’il se montrait si désagréable. Elle n’avait pourtant rien fait pour ça. Certes, ils ne s’appréciaient déjà pas de base, mais cela n’était pas une raison pour se comporter comme il le faisait. Elle ne voulait pas créer d’esclandre mais elle n’allait pas ce laisser faire par ce garçon.

Très honnêtement, si elle ne le connaissait pas, elle pourrait facilement le prendre pour un adolescent à qui on avait refusé une sortie. Il se comportait comme un gamin alors qu’il avait trente ans. C’en était presque désolant, mais elle n’avait aucune envie de se sentir désolée pour lui, c’était un connard fini et elle se demandait comment Christopher faisait pour garder un type comme ça sous ses ordres. Elle, elle l’aurait déjà viré depuis longtemps. Qu’il fasse du bon travail ou non, leur bureau devait tout de même s’assurer de garder une certaine cohésion d’équipe. Enfin elle, elle l’avait toujours vu ainsi. Et même si elle n’y travaillait plus, elle était convaincue que certaines choses n’allaient pas et demandaient à être changées. Quoiqu’il en soit, Seth ne s’en tirerait pas aussi facilement, s’il s’attendait à ce qu’elle s’écrase il se trompait lourdement, tant pis si cela l’agaçait encore plus, il avait lancé la première pierre après tout, elle ne faisait que la lui rendre. S’il ne savait pas jouer ce n’était pas son problème. Il faudrait tout de même qu’il veille à ne pas trop la titiller s’il ne voulait pas avoir à faire à une autre elle beaucoup moins cordiale et calme.

« En même temps, qu’est-ce que tu voudrais attendre de moi ? »

Elle hausse un sourcil, se demandant un instant s’il s’agissait d’une véritable question et s’il attendait une réponse. Elle n’aurait toutefois pas à réfléchir longtemps pour la lui donner, c’était un peu une perche tendue.

« Oh mais rien du tout. Tu es un cas désespéré mais on peut toujours s’attendre à un miracle en période de fêtes. »

Seth n’était pas le genre d’homme qui s’améliorerait avec l’âge, elle avait plutôt à penser le contraire, il allait devenir de plus en plus asocial. Et même s’il s’en fichait elle ne se gênerait pas pour le lui dire.

« Tu crois vraiment que tu vaux la peine que je me rabaisse à ton niveau ? Ce n’est pas parce que tu es plus âgée que moi que je te dois un respect quelconque. Tu n’as pas ta place ici, alors prend au moins garde de ne pas déranger ceux qui en vaillent vraiment la peine. »

Elle fronce les sourcils, il commençait vraiment à lui taper sur le système avec son attitude. Elle n’avait pas envie de s’énerver mais il ne l’aidait franchement pas à rester calme. Il devait définitivement n’avoir aucun ami aucun proche. Il était juste insupportable. Elle ne l’avait jamais vu autrement qu’ainsi durant les années où ils travaillaient ensemble.

« En fait, tu es déjà à un niveau bien bas mon cher. Sache que j’ai bien plus ma place que toi ici et que je doute qu’avec un tel comportement tu restes longtemps ici. Je ne sais pas comment Christopher arrive à te supporter mais cela ne durera pas bien longtemps. Et ne prends pas tes grands airs, tu ne vaux pas plus que la plupart des gens, ce serait même le contraire. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 847
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Mar 10 Avr - 13:47

Ce n'est pas un bon jour.
Seth n’était pas du genre à se vexer pour rien. Même s’il avait un égo surdimensionné et qu’il ne fallait pas grand-chose pour l’agacer, le jeune homme avait justement un tel égo qu’il ne prenait pas aux sérieux les propos des autres. Maisie Winters affirma qu’elle n’attendait rien de lui, parce qu’il était un cas désespéré et donc qu’elle n’avait rien à tirer de lui. Elle pouvait dire ce qu’elle voulait, Seth ne s’offusquait pas de ses propos pour la simple et bonne raison qu’il n’en avait que faire de ce qu’elle pouvait penser de lui. S’il devait constamment se préoccuper de ce que les autres pouvaient bien penser de lui, il n’avancerait quand même pas souvent. Et au point où il en était, il n’en avait définitivement rien à faire de ce que son interlocutrice pouvait bien penser de lui. La seule chose qu’il considérait important, c’était ce qu’il pensait lui… et ce qu’avait pensé Pomona, mais puisqu’elle n’était pas capable de penser, ça n’avait plus d’important (du moins, c’était ce qu’il pensait pour l’heure). Autant dire qu’il n’en avait définitivement rien à faire de ce qu’elle pouvait penser, que ça n’allait pas changer sa vie qu’elle n’attende rien de lui. Qu’il préférait ça d’ailleurs aussi.

Tout comme ce qu’elle lui dit ensuite ne l’intéressait pas réellement. Du moins, le jeune homme n’avait pas l’intention de se laisser démonter par les propos de la sorcière, alors qu’elle mettait en doute ses compétences, sa place au bureau des Aurors. Mais surtout, en précisant qu’elle doutait qu’il reste bien longtemps au bureau des Aurors avec un tel comportement, et que McDowell n’allait pas parvenir à le supporter longtemps. Elle se trompait, évidemment, parce qu’il n’y avait aucune raison que le directeur du bureau des Aurors ait la moindre envie de le faire partir simplement sur la base de son comportement. Cependant, elle était bien plus proche de la vérité que Seth ne le pensait, mais ça c’était parce que la situation n’avait pas encore évolué comme elle allait le faire. Et évidemment, ça n’allait rien avoir avec lui et sa manière de se comporter avec les autres.

« T’as l’air si sûr de toi c’est incroyable. Pourtant ce n’est pas moi qui ne travaille plus au bureau. » Lança-t-il dans un fin sourire. « Et ce n’est pas moi qui passe mon temps à aller me faire soigner à Sainte Mangouste. » Il n’avait aucun souci à l’attaquer, il ne manquait pas de le faire par amusement en un sens. Même s’il ne se rendait pas compte qu’il ne devait pas trop la titiller non plus et la conduire vers des limites qu’il ne pourrait pas assumer ensuite. « McDowell sait simplement que je suis l’un des meilleurs éléments du bureau et que sans moi, on se porterait bien plus mal. Il sait voir la valeur des personnes c’est tout, contrairement à toi. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 164
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Ven 27 Avr - 14:05

Ce n'est pas un bon jour
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie n’avait sûrement pas raison de continuer à lui répondre comme ça et d’alimenter cet échange presque puéril. Mais en même temps, c’était presque plus fort qu’elle. Il était insupportable et elle était contente de ne pas de voir le côtoyer tous les jours. Elle plaignait sincèrement ses collègues en tout cas. Elle ne savait même pas ce qu’elle cherchait en lui parlant, mais en tout cas, elle ne pouvait nier qu’il commençait sérieusement à l’énerver, et ça ce n’était jamais très bon. Ni pour elle, ni pour celui ou celle qui jouait avec ses nerfs. Il ne lui en fallait pas beaucoup en général pour que ça finisse mal, mais elle n’avait aucune envie que cela se termine ainsi, alors elle essayait de rester aussi calme que possible, ne voulant laisser aucune chance à son alter ego de prendre le dessus en cet instant. Ce n’était ni le moment, ni le lieu, ni avec la bonne personne. Y avait-il seulement une bonne personne pour ça ? Disons qu’il en avait des moins pires que d’autres. Face à Zelda ou Christopher c’était moins risqué que face à des gens comme Seth. Celui-là, il était plus qu’exécrable. Et il semblait qu’il prenait plaisir à l’être. Comment on pouvait avoir ce genre d’attitude et travailler au bureau des Aurors franchement ? C’était invraisemblable, mais apparemment ça n’avait l’air ni de le choquer, ni de le déranger.

Que ses propos l’atteignent ou pas, en fait ça n’avait pas beaucoup d’importance pour elle dans le sens où elle n’essayait pas de prendre le dessus ou quoi. Mais il était tellement insupportable qu’elle ne pouvait pas le laisser se comporter comme ça, surtout qu’elle n’était pas du genre à se laisser faire. Il serait avisé qu’il se calme et arrête de se conduire comme un connard mais cela ne serait sûrement pas demain la veille. Dommage, cela aurait fait des vacances à pas mal de monde sans doute, parce qu’elle ne doutait pas que pas mal de monde ne devait pas l’apprécier. Après il y avait sûrement des gens un peu bizarres qui savaient s’attirer sa sympathie et sa compagnie, très peu pour elle et c’était sûrement réciproque. Au moins, ils savaient se mettre d’accord au moins sur quelque chose.

« T’as l’air si sûr de toi c’est incroyable. Pourtant ce n’est pas moi qui ne travaille plus au bureau. Et ce n’est pas moi qui passe mon temps à aller me faire soigner à Sainte Mangouste. »

Elle vit tout son possible pour rester calme et ne pas réagir à ses provocations, mais au fond d’elle, elle se sentait proche de vriller à chaque seconde. S’il avait soudainement à faire avec l’autre Maisie, ça ne se finirait pas aussi « calmement » que cela pourrait se faire à présent. Elle le toisa du regard, une lueur étrange au fond des yeux. Tout un tas d’idées lui venaient en tête de ce qu’elle aurait envie de lui faire maintenant mais elle les chassa toutes rapidement, elle devait rester lucide ou ce serait perdu.

« Ah non ? Pourtant tu devrais y aller, je suis certaine que tu y aurais ta place, et pas qu’un peu. »

N’empêche, elle se demandait bien comment il pouvait savoir ça sur elle. Ce n’est pas comme si elle criait sur les toits qu’elle allait régulièrement à Sainte Mangouste mais bon, pour le moment, ça n’avait pas grande importance.

« McDowell sait simplement que je suis l’un des meilleurs éléments du bureau et que sans moi, on se porterait bien plus mal. Il sait voir la valeur des personnes c’est tout, contrairement à toi. »

Eh bien, il ne doutait de rien celui-là. Quel crétin… Un des meilleurs éléments, il en rajoutait probablement. Qu’il soit doué, elle voulait bien le concevoir, même si elle ne l’admettrait pas, mais elle doutait qu’il soit connu comme l’un des meilleurs. Il y avait au bureau des sorciers bien plus prestigieux et méritants que lui.

« Tu ne doutes de rien toi. Un des meilleurs, franchement je ne sais pas où tu es allé chercher ça mais je pense que tu devrais te pencher à nouveau sur la question. Et je pense que tu ne manquerais pas vraiment au bureau. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 847
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Mer 4 Juil - 17:35

Ce n'est pas un bon jour.
Seth ne se rendait pas vraiment compte que ça n’avait rien de bon du tout de provoquer la jeune femme sous ses yeux comme il le faisait. Cependant, ce n’était pas forcément une bonne chose pour une femme de le provoquer également. Il ne se rendait pas vraiment compte des soucis de la jeune femme, même s’il savait qu’elle faisait parfois des tours à Sainte Mangouste. C’était la base pour un Auror et enquêteur de savoir certaine chose, surtout sur les personnes qu’il n’appréciait pas. Dans tous les cas, même s’il avait eu conscience du souci de Maisie, ce n’était pas dit qu’il aurait agit différemment. Quoi que si… c’était possible qu’il en fasse même plus, rien que pour voir ce que ça pourrait donner si jamais elle craquait complètement. Dans tous les cas, même si c’était clairement présomptueux de sa part, le sorcier pensait chaque mot qu’il prononçait. Il n’était sans doute pas le meilleur élément du bureau des Aurors, il ne fallait pas exagérer, mais il était quand même l’un des meilleurs. Même si effectivement, le jeune homme avait peut-être sa place à Sainte Mangouste aussi, mais il n’allait rien dire à ce sujet. Il devait quand même préserver les apparences. Maisie ne semblait pas d’accord avec lui, et elle ne manqua pas de le lui faire comprendre. En un sens, Maisie pouvait bien penser ce qu’elle voulait, Seth n’allait pas changer d’avis. Le jeune homme considérait vraiment que le bureau des Aurors allait perdre beaucoup, s’il devait le perdre. Bon, en un sens, beaucoup s’en sortirait mieux sans lui sans doute, mais le bureau allait perdre un sacré élément. Quoi qu’en pense Maisie évidemment, Seth ne se préoccupait pas une seule seconde ce qu’elle pensait. Il ne voyait pas pourquoi il devrait se préoccuper de ce qu’elle pensait, elle ne valait rien du tout.

Ses propos lui faisaient donc ni chaud, ni froid. En même temps, s’il devait se préoccuper de ce que les autres pensaient – notamment les personnes comme Maisie –, le jeune homme ne s’en sortirait vraiment pas.

« Je ne l’ai pas cherché, c’est juste le cas. » En soit, le jeune homme n’avait aucune raison de se justifier, mais il le faisait quand même. « Tu n’as qu’à poser la question directement à McDowell, tu verras bien. » Quand il disait ça, Seth était forcément sincère. C’était le cas, il était simplement en train de dire la vérité. Le sorcier ne méritait pas forcément la confiance et l’intérêt que son patron lui portait, mais il savait qu’il l’avait. Ce qui en soit n’était pas une bonne chose, mais Seth n’avait pas l’intention d’empêcher McDowell de le faire. Et donc, Maisie pouvait le questionner. Du moins pour le moment, parce que bientôt, son patron allait se rendre compte de qui il était vraiment. À ce moment-là, les choses allaient forcément être différente.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 164
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   Lun 23 Juil - 16:12

Ce n'est pas un bon jour
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dans la vie, on rencontrait des tas de personnalités différentes, c’était normal. Malheureusement, il y en avait certaines dont on s’abstiendrait bien. Seth en faisait clairement parti. Il n’y avait clairement rien de positif à tirer de lui, ou du moins, c’est ainsi que Maisie voyait les choses. Seth devrait vivre seul, au fond d’une caverne, là où plus personne ne serait obligé de supporter sa présence néfaste. Qu’il la considère ou non, ça n’avait aucune importance, ça ne l’empêcherait pas d’avoir un avis et de l’exposer. Elle n’avait pas besoin qu’on lui donne de l’importance ou qu’on la prenne en compte. Absolument pas. Seth pouvait très bien ne pas se soucier de son avis, comme elle ne se souciait pas du sien. Mais voilà, il la cherchait clairement et elle n’était pas du genre à baisser la tête et passer son chemin. Pourtant, elle savait que dans bien des cas, l’ignorance était la plus grande démonstration d’intelligence et de maturité, mais là, il poussait tout de même un peu loin. Il se montrait agressif sans véritable raison et sans filtre. Elle ne savait pas qu’il croyait celle qu’il aimait morte, comment pourrait-elle le savoir en même temps, mais ce n’était pas une raison pour le faire payer à tout le monde. Tout le monde avait des problèmes, tout le monde avait des préoccupations, il n’était pas le seul, et heureusement que tout le monde ne se comportait pas comme lui, sinon ce serait le chaos et l’anarchie. Il ferait bien de s’énerver contre les bonnes personnes, celles qui étaient responsables, mais de toute façon, aussi loin qu’elle se souvienne, il avait toujours été incroyablement con. Un homme qui ne méritait pas qu’on lui accorde la moindre importance et qui méritait de finir sa vie tout seul. Enfin bon, ça n’avait pas grande importance de toute façon.

Elle l’observa un moment, se demandant comment il avait pu arrivé là en étant aussi détestable. Etonnant qu’il ne déclenche pas des confrontations chaque jour, mais c’était peut-être le cas, après tout, et elle ne serait pas surprise.

« Je ne l’ai pas cherché, c’est juste le cas. Tu n’as qu’à poser la question directement à McDowell, tu verras bien. »

Comme si Chris n’avait que ça à penser. Elle n’allait pas le faire, il avait bien d’autres préoccupations sans qu’elle ne vienne l’embêter avec ce genre de réflexions. Peut-être qu’un jour, à l’occasion, elle lui glisserait un mot sur lui, mais pas maintenant. Elle n’était pas là pour ça. Dans tous les cas, elle avait perdu trop de temps avec cet abruti. Inutile donc de rester ici à lui faire la conversation, tout de qu’il méritait de toute façon c’était d’être remis à sa place, ou une paire de claques. Mais vu comme il se fichait de tout et de tout le monde, personne ne devrait donner de l’énergie à essayer de s’y atteler.

« Laisse tomber. Tu m’as assez fait perdre de temps comme ça. Va donc te faire voir ailleurs ce sera toujours mieux qu’ici. »

Sans attendre de réponse de sa part, il n’y en avait de toute façon, elle le poussa légèrement pour pouvoir passer. Il l’avait tout de même bien énervée.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un bon jour (Maisie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce n'est pas un bon jour (Maisie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-