AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'heure est grave [pv Maisie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: L'heure est grave [pv Maisie]   Jeu 10 Aoû - 14:11


L'heure est grave
C

es derniers temps, on pouvait dire que le destin s'acharnait... Pas forcément directement sur elle, cela dit, mais forcément, ce ne pouvait qu'avoir un impact, direct ou indirect, sur sa personne. D'abord, Purdey tombait au combat, grièvement blessée, elle était dans le coma... et y était toujours d'ailleurs. En plus de craindre de perdre une amie qu'elle considérait comme une soeur, elle devait à la fois protéger et prendre en charge ses enfants, et contrôler l'Ysbridion, elle qui ne s'était jamais imaginé l'âme d'un leader, puis il y avait eu la soirée d'Halloween, cette soirée qui avait viré au cauchemar et au cours de laquelle Caelan avait bien cru perdre Flynn... et maintenant, il y avait ces aberrantes accusations qui avaient condamné Pomona Fitz et les voyageurs temporels au baiser du détraqueur. Trop, c'était trop. Caelan essayait de gérer toutes ses casquettes improvisées du mieux possible : gérer l'Ysbridion d'une main de maître, apporter le plus de réconfort possible à Cenlyn et Rhian, et dans le même temps à tout de même assumer son rôle de professeur, mais clairement, là, on ne lui facilitait pas la tâche. A peine avait-elle décidé de joindre les forces de l'Ysbridion avec celles de la Résistance que le leader de cette dernière disparaissait, exigeant de sa part de tout reprendre à zéro. Et la disparition des voyageurs... Caelan n'avait pas encore eu l'occasion d'en parler avec les jumeaux, qui avaient préféré passer leurs vacances à Poudlard malgré l'insistance de l'ancienne Auror (qui avait finalement laissé faire pour ne pas les brusquer... elle n'était vraiment pas douée avec les enfants), mais elle imaginait quel choc ça avait dû être pour eux que d'apprendre la situation de Harry.

Bref, tout ça, c'était un merdier total, et elle avait le sentiment qu'il était de sa responsabilité d'y remettre de l'ordre. Sans Pomona, la résistance ne devait plus savoir à quel saint se vouer, et il restait important de pouvoir compter sur elle. Il allait donc falloir qu'ils reprennent les rênes, mais pour cela, elle voulait avoir l'appui plein et entier de tous les membres de l'Ysbridion. Raison pour laquelle elle avait décidé de les consulter chacun personnellement, afin de mettre de l'ordre dans ses décisions, en laissant le dernier mot à Christopher, qui se révélait par la force des choses le plus impliqué dans cette affaire. Pour la peine, elle avait donné rendez-vous à Maisie dans un pub de Londres. Elle n'était pas très à l'aise à l'idée de la voir seule à seule, disons que Maisie... lui faisait un peu peur, mais elle avait pris sur elle malgré tout, et elle fut partagée entre appréhension et soulagement en la voyant se pointer bel et bien au rendez-vous.

-Bonjour Maisie, merci d'être venue.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 155
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Dim 20 Aoû - 2:21

L'heure est grave
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie revenait d’un petit séjour à Sainte-Mangouste. Y rester une petite semaine voire plus, cela lui faisait toujours du bien, cela l’apaisait, la calmait. Surtout lorsque l’autre Maisie s’était montrée particulièrement odieuse, ce qu’elle préférait faire, naturellement. Maisie ne pouvait pas vraiment lutter contre elle et était obligée de subir tout cas. Même si elle pouvait toujours aller s’excuser de son comportement envers les autres plus tard, cela ne changeait rien et c’était difficilement gérable. Des fois moins que d’autres, des fois plus, cela dépendait aussi des périodes, de ses propres humeurs, des ressentiments qu’elle avait. Tout cela formait un tout et c’était comme pour tout. Il y avait des jours où c’était nettement plus facile que d’autres, c’était comme ça. Mais il est vrai que ses séjours à Sainte-Mangouste lui faisaient toujours du bien, on s’occupait plutôt bien d’elle et elle se sentait moins stressée en étant là-bas, elle se sentait sous contrôle, pas lâchée dans la nature. Mais au fond d’elle-même, elle savait bien qu’il lui était impossible d’y rester de façon permanente, elle ne le supporterait pas, et puis elle ne pouvait pas laisser tomber l’Ysbridion pour autant. Ils n’étaient déjà pas beaucoup, et puis Purdey avait été mise hors service, elle était d’ailleurs toujours dans le coma, cela attristait beaucoup Maisie, Purdey était quelqu’un qui savait assez bien la gérer et l’ancienne auror appréciait la Potter. Tout le monde espérait qu’elle se réveille à un moment ou un autre, le plus tôt possible serait le mieux dans tous les cas. Caelan avait été nommée pour remplaçante, Maisie n’était ni pour ni contre à dire vrai. Caelan n’était pas une grande amie mais n’était pas son ennemie, toutefois, elle sentait bien que la Happlestrang avait peur d’elle, elle la comprenait. Il arrivait aussi à Maisie d’avoir peur d’elle-même.

Du coup, les choses étaient parfois un peu tendues entre les deux femmes. Même si, en général, Caelan prenait sur elle et que Maisie faisait en sorte de rester aimable et serviable, ce n’était pas toujours le cas et Caelan avait eu à faire une ou deux fois à l’autre Maisie, mais rien de regrettable n’était arrivé, bien heureusement. Enfin voilà, la situation de l’Ysbridion était aussi compliquée, tout était compliqué et rien n’allait en ce moment. Néanmoins, elle avait été surprise par l’invitation ou plutôt convocation qu’elle avait reçue de la part de Caelan. Elle ne savait pas s’il s’agissait d’une réunion officielle et si les autres seraient là. Mais elle se voyait mal seule avec Caelan pour être franche. Mais bon, elle verrait bien ce qui arriverait. Elle alla à ce rendez-vous, sans se presser. Il n’y avait pas de raison de se précipiter de toute façon. Elle lut l’enseigne au-dessus d’elle et entra dans le pub, une fois sûre d’être au bon endroit. Elle balaya la salle des yeux et remarqua Caelan. Surprise de la voir seule, elle s’avança tout de même vers elle pour la rejoindre.

-Bonjour Maisie, merci d'être venue.

Elle hocha la tête et s’assit en face d’elle, un peu mal à l’aise, il ne fallait pas se le cacher. Elle était seule avec Caelan et elle ne savait pas ce qu’elle allait lui dire. Sans vouloir se montrer difficile, elle aurait préféré être en face de Christopher ou de Zelda.

« Bonjour, c’est normal. Bon, alors pourquoi tu m’as demandé de venir ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Dim 20 Aoû - 11:47


L'heure est grave
L'

appréhension première de Caelan avait été de retrouver Maisie alors que celle-ci serait potentiellement dans... un de ses mauvais jours, disons, raison pour laquelle elle ne fut que d'autant plus tendue quand elle vint à sa rencontre. Ceci dit, en l'entendant lui parler, Caelan se détendit quelque peu. Visiblement, elle était dans de bonnes dispositions. Cela n'ôtait rien au fait qu'il restait entre elles une distance d'usage, mais le fait est que Caelan préférait cela quoi qu'il en soit. Caelan avait perdu un peu de son appréhension, de fait, mais rien de son stress, par contre. Elle avait longuement réfléchi à la manière de présenter les choses, mais elle craignait un peu de se confronter à l'opinion de Maisie... Mais ceci dit, c'était le cas pour les membres de l'Ysbridion. Même si elle remplaçait Purdey à sa demande (temporairement, l'espérait-elle), elle ne se sentait pas toujours légitime à ce titre. Et elle avait constamment le sentiment que, quand elle se retrouvait face à un des membres du groupe, elle passait un nouveau test, tout simplement.

-J'ai l'intention d'organiser une réunion avec tous les membres de l'Ysbridion, mais je voulais vous parler à tous un à un pour pouvoir discuter plus... posément de la situation, pour récolter l'opinion de chacun et exposer un plan d'action à la cantonade.

Mais dans le fond, si Anthony, Christopher, Zelda, enfin bref, n'importe qui d'autre pouvait être là, elle se sentirait un peu rassurée. Elle n'avait clairement pas le sentiment d'avoir la carrure d'un leader en cet instant, ce même si essayait d'afficher la contenance et la détermination adéquates.

-Pomona Fitz, l'Auror qu'on a accusé du meurtre du ministre, était à la tête d'un réseau résistant contre le successeur de Borodine. Et tous ceux qui ont été accusés en même temps qu'elle ce jour-là en faisaient également partie.
Elle ne précisa pas ces histoires de voyage temporel, c'était encore d'un autre ordre. Et elle ne précisa pas que tous ces jeunes étaient bien évidemment innocents, ça allait de soi. Je comptais associer l'Ysbridion à ce réseau, mais la donne a changé, à présent. Pour ma part, je considère que nous avons la responsabilité des résistants restants, mais si je les associe à notre groupe, je sais que je prends le risque de nous compromettre, nous et notre discrétion... Elle prit une grande inspiration. Elle avait le sentiment que son discours était considérablement embrouillé. J'ai besoin de ton avis.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 155
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Mar 29 Aoû - 2:15

L'heure est grave
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il ne fallait pas se faire d’illusions, Maisie n’avait rien de personnel contre Caelan, en soit c’était une femme gentille, mais on ne pouvait pas dire qu’elles étaient amies toutes les deux. Et Maisie aurait préférait voir Christopher ou même Zelda pour remplacer Purdey, cela aurait été moins électrique sans aucun doute. Elle ne pensait pas non plus que Caelan était mauvaise dans ses fonctions de chef mais bon, elle n’était pas Purdey, cela était certain. Enfin bon, elle avait conscience que cela ne devait pas être facile pour Caelan et qu’elle essayait de faire de son mieux avec ce qu’on lui avait laissé après tout. Quoiqu’il en soit, elle essayait de penser d’abord à l’Ysbridion avant de penser à ses propres ressentis. Et puis Caelan avait sûrement plus à craindre d’elle que l’inverse, même si Maisie n’avait aucune intention de lui faire du mal. Quoiqu’il en soit, elle avait répondu à son appel et si elle pouvait l’aider d’une quelconque façon, elle mettrait tout en œuvre pour que cela se fasse. Elle était là pour ça après tout.

-J'ai l'intention d'organiser une réunion avec tous les membres de l'Ysbridion, mais je voulais vous parler à tous un à un pour pouvoir discuter plus... posément de la situation, pour récolter l'opinion de chacun et exposer un plan d'action à la cantonade.

Elle la regarda un peu surprise par cette révélation. Peut-être ainsi, ils pourraient tous s’exprimer plus librement sur ce qu’allait exposer Caelan. C’était une plutôt bonne idée, mais elle était très intriguée par ce que Caelan avait à dire, c’était certain. Elle hoche la tête, lui montrant ainsi son approbation et attend patiemment le début des explications.

-Pomona Fitz, l'Auror qu'on a accusé du meurtre du ministre, était à la tête d'un réseau résistant contre le successeur de Borodine. Et tous ceux qui ont été accusés en même temps qu'elle ce jour-là en faisaient également partie. Je comptais associer l'Ysbridion à ce réseau, mais la donne a changé, à présent. Pour ma part, je considère que nous avons la responsabilité des résistants restants, mais si je les associe à notre groupe, je sais que je prends le risque de nous compromettre, nous et notre discrétion... J'ai besoin de ton avis.

Alors ça, elle ne l’avait pas vu venir. Elle resta silencieuse durant plusieurs minutes, assimilant et réfléchissant en même temps. Dans un premier temps, l’idée n’était pas bien séduisante. De ce qu’elle avait compris, il s’agissait de gamins et n’étaient donc pas très expérimentés, et puis ils n’avaient pas la même cible non plus, et puis leur chef venait d’être accusée de meurtre… Ce n’était pas vraiment bon plan pour eux. Non, dans une première idée, elle n’était pas vraiment pour.

« Je vois, pour tout te dire, je ne sais pas si c’est une bonne idée. Je suppose que pour la plupart ils sont jeunes, sortant fraîchement de Poudlard, ou actifs depuis seulement quelques années, ils n’ont pas forcément l’expérience du terrain ni même l’esprit tactique. Et puis niveau politique si je puis dire, certains de leurs membres sont déjà grillé, et nous n’avons pas les mêmes cibles, cela s’annonce assez compliquer et je ne sais pas si ce serait une bonne chose pour nous, je reste très perplexe face à tout ça pour ne rien te cacher. Cela pourrait apporter une aide, peut-être, mais cela pourrait aussi être un fort handicap. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Mar 29 Aoû - 18:41


L'heure est grave
I

l y avait deux raisons pour lesquelles Caelan avait appréhendé de se retrouver seule à seule avec Maisie pour lui exposer ses plans concernant l’Ysbridion et entendre son opinion à leur sujet. La première de ces raisons, c’était bien évidemment la… situation de Maisie, sa double personnalité et celle face à laquelle l’ancienne Auror craignait toujours de se retrouver. La deuxième raison – elle le reconnaîtrait moins volontiers mais c’était néanmoins le cas – c’était que si quelqu’un était susceptible de s’opposer à ses idées, de la remettre à sa place ou de contester ses décisions (avec toujours d’excellents arguments du reste, que Caelan pouvait très difficilement contester), c’était bien elle. C’était une crainte qu’elle avait un peu avec Anthony aussi, c’est vrai, mais moins quand même, alors qu’elle ne savait la déloger de son esprit quand elle était en présence de Maisie. Quand cette dernière marqua un temps de pause après que la jeune femme lui ai débité son discours, elle sentit son estomac se nouer aussi sûrement qu’il pouvait le faire à l’époque où elle passait ses ASPIC et se retrouvait face à un examinateur. Caelan ne se pensait pas plus bête qu’un autre, elle aimait même à penser que Purdey ne l’avait pas invitée à prendre sa place sans raison, mais elle se sentait toujours désarçonnée face à ces personnes plus expérimentées et sûres d’elles qui composaient l’Ysbridion. Elle, pour garder la face, elle n’avait rien d’autre que son sens de l’humour, et elle était convaincue que Maisie serait totalement indifférente à une éventuelle « blagounette » de sa part. Finalement, Maisie parla, le couperet tomba, et les appréhensions de Caelan se confirma. Et le pire, c’est qu’elle ne pouvait pas vraiment contredire son interlocutrice. Tout ce qu’elle disait, Caelan l’avait pensé aussi, avant que Flynn ne sache la convaincre.

-Justement,
affirma Caelan qui faisait de son mieux pour ne pas sembler trop intimidée et exposer son point de vue malgré tout, envers et contre tout. Ils n’agiraient pas sur le terrain. Je suis d’accord avec toi (elle savait que ces mots n’étaient pas magiques et ne rendraient pas Maisie plus encline à se ranger de son côté mais elle essayait tout de même), ils sont beaucoup trop jeunes et inexpérimentés. Mais ils disposent d’informations sur l’ennemi que nos efforts n’ont jamais suffi à rassembler. Et par ailleurs, celui que nous devons combattre n’est pas plus âgé qu’eux… Ce qui ne constituait pas forcément un argument, mais elle posait sur la table toutes les cartes qu’elle pouvait. Voilà comment je l’envisage : nous exigeons d’eux l’accès total à toutes les informations que nous pourrons recueillir sur l’ennemi, et en contrepartie, nous leur garantissons notre protection.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 155
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Sam 16 Sep - 23:50

L'heure est grave
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie n’avait pas de rapports spécialement bons avec Caelan, certes, mais elle pouvait faire un effort pour le moment. Cela ne lui coûterait rien et puis elle n’avait pas vraiment de choses à lui reprocher au final, elle sentait juste l’appréhension de la jeune femme face à elle, elle la comprenait, mais cela ne l’aidait à rester détendue face à elle et à tenter de s’ouvrir de quelque façon que ce soit. Elle devait rester sur ses gardes, enfin, c’est ce qu’elle pensait devoir faire. Comme si elle craignait une attaque ou quoique ce soit du genre, mais si elle ne pensait pas que Caelan l’attaquerait comme ça, c’était ridicule, mais elle ne pouvait s’empêcher d’avoir cette idée à l’esprit. Quoiqu’il en soit, elle faisait de son mieux pour être la plus objective possible sur l’idée ou plutôt le projet que lui avait soumis Caelan. Elle avait beau retourné la chose dans tous les sens, elle n’arrivait pas à trouver ce que cela pourrait leur donner comme avantage, ni pourquoi Caelan avait subitement eu cette idée, ou ce qu’elle y avait vu comme bénéfique pour eux. Maisie n’y voyait que des désavantages évidents. Ou du moins, s’allier avec ces jeunes ne leur apporterait rien de bénéfique. L’Ysbridion avait un mode de fonctionnement et une idéologie particulières, fusionner avec un autre groupe sèmerait la zizanie et on ne s’y retrouverait plus. Mais pour une raison ou une autre Caelan semblait tout de même attachée à ce projet. Maisie ne savait pas ce que serait l’avis des autres ou si la jeune sorcière leur en avait déjà touché quelques mots, mais dans tous les cas, elle n’était pas vraiment partante pour cela. Ils avaient la chance, ou la malchance, d’être un petit groupe, et ainsi l’avis de tout le monde pouvait être entendu, mais cela pouvait aussi amener à des débats interminables.

-Justement. Ils n’agiraient pas sur le terrain. Je suis d’accord avec toi, ils sont beaucoup trop jeunes et inexpérimentés. Mais ils disposent d’informations sur l’ennemi que nos efforts n’ont jamais suffi à rassembler. Et par ailleurs, celui que nous devons combattre n’est pas plus âgé qu’eux… Voilà comment je l’envisage : nous exigeons d’eux l’accès total à toutes les informations que nous pourrons recueillir sur l’ennemi, et en contrepartie, nous leur garantissons notre protection.

Vraiment ? C’était ça l’idée ? Elle demeurait encore moins convaincue qu’avant, et ce n’était pas de la mauvaise foi. Elle pensait d’abord au bien de l’Ysbridion, et ceci ne leur ferait pas du bien, au contraire, cela pourrait les emmener dans des situations délicates, alors qu’ils étaient censés opérer dans la discrétion. Ce projet n’allait pas, il n’était pas coordonné avec leur façon de faire. Et puis, elle trouvait le deal bien trop inéquitable en plus de cela.

« Je ne veux pas paraître de mauvaise foi, mais je ne suis pas convaincue par la manœuvre. Si nous sommes censés rester discrets, cette mise en œuvre pourrait tout ruiner. D’autant plus que le marché est bien pauvre pour nous. Une protection contre des informations n’a rien d’équitable, du moins pour l’ampleur des choses. Leur dû pourra être fait en une fois alors que notre protection devra durer dans le temps. Je ne pense pas que cela puisse être bon pour nous. Et nous n’avons aucune conviction quant à leur efficacité ou à la valeur de leurs informations en plus de cela. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Lun 18 Sep - 18:38


L'heure est grave
B

on. Décidément, si elle voulait réussir à convaincre Maisie, elle allait avoir du pain sur la planche. En même temps, elle n'allait pas s'en plaindre non plus, si elle avait voulu parler avec elle et lui révéler ses intentions, c'était aussi parce qu'elle savait qu'il était important de tenir compte de l'opinion de chacun et de se confronter à des manières de penser contraires aux siennes. Cela n'ôtait rien d'ailleurs au fait qu'elle estimait le jugement de Maisie, même si cette dernière l'intimidait beaucoup et la mettait souvent mal à l'aise. Elle avait de la bouteille, une expérience que Caelan possédait un peu moins, et un autre regard sur les choses, il est certain que ça pouvait lui être bénéfique. Alors même si elle n'aimait pas entendre que ses idées étaient mauvaises, elle acceptait de l'écouter. Si son opinion devait finir par être celle de la majorité, elle ne profiterait pas du statut de chef que lui conférait malheureusement l'absence de Purdey pour décider du sort de tout le groupe. Elle admettait qu'elle était souvent impulsive et idéaliste. Il était donc important qu'elle sache aussi se remettre en question. Même si, en l'occurrence, elle avait du mal à renoncer à son idée, quoi qu'on puisse en dire. Peut-être parce qu'elle était plus impliquée à titre personnel dans tout cela que ce qu'elle voulait bien laisser entendre ? Elle ne voulait pas l'admettre, mais il était bien possible que le fait que Flynn appartienne à la résistance et que Cenlyn et Rhian soient sous la protection de cette dernière influençait son jugement.

-Ce n'est pas comme s'ils ne disposaient que de maigres informations,
osa-t-elle alors rétorquer. Grâce à eux, j'ai pu obtenir le nom de l'homme que nous traquons depuis des mois ainsi que l'identité de bon nombre de ses sujets, de même que certaines de ses intentions et des cibles qu'il espère réduire au silence. Dont Pomona et les voyageurs, d'ailleurs. Trop tard pour eux. Est-ce qu'elle n'aurait pas pu l'empêcher ? Ce sont des informations sur lesquelles nous n'avons jamais pu mettre la main pour notre part. Je ne vais pas te convaincre à tout prix de leur efficacité, tu as raison de douter. Elle poussa un léger soupir. Mais notre rôle n'est pas seulement d'attaquer l'ennemi, c'est aussi de défendre les citoyens qui en sont la cible. Du moins, c'est toujours ainsi qu'elle avait considéré son rôle, encore son caractère utopiste. Dans tous les cas, je considèrerais comme un devoir de les protéger. Elle marqua une pause. Mais il y a des risques, je l'entends bien. Et nous en discuterons tous ensemble. Si les autres sont de ton avis, alors on oubliera tout ça.

Elle espérait juste que ce ne serait pas le cas. Elle avait un léger espoir. Anthony, après tout, avait semblé du même avis qu'elle, et Christopher tout comme Zelda avaient été des mentors pour Pomona. Ceci dit, il se pouvait aussi que Caelan se résigne dans son erreur. Et qu'elle en fasse payer le prix aux autres. Qu'elle refuse de l'admettre n'y changeait rien.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 155
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Ven 6 Oct - 21:07

L'heure est grave
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie ne comprenait qu’à moitié les motivations de Caelan. Ou plutôt, l’engouement qu’elle y mettait. Elle voulait bien reconnaître que son plan avait quelques atouts mais elle semblait vraiment prendre cœur à tout ça et il fallait bien dire que cela la laissait assez perplexe. Elle ne doutait pas qu’elle lui confiait ses impressions comme elle les ressentait et les envisageaient mais Maisie ne pouvait pas s’empêcher de rester assez sceptique devant ces nouveaux horizons. Cela ne lui plaisait pas beaucoup. S’il fallait faire de la garderie avec des jeunes sorciers contre des informations il n’y avait pas beaucoup d’avantages. Bon, c’était peut-être exagéré, mais c’était le fond de la chose pour elle. Mais bon, chacun avait sa propre façon de penser ou de porter un regard sur les choses. Peut-être que Caelan voyait des choses qu’elle ne voyait pas et inversement, elle ne pensait pas qu’une des deux avait raison ou tort. Il n’y avait pas de bonne ou mauvaise réponse de toute façon. Juste des opinions différentes. Elle ne savait pas qu’elle serait l’avis des autres, et elle n’avait aucun moyen de le prévoir. Mais cela se saurait probablement assez tôt. Elle n’en doutait pas dans tous les cas. Mais elles verraient cela plus tard. Pour l’heure, elle cherchait encore à savoir en quoi cela était avantageux pour eux, plus que pour ceux que Caelan voulait protéger évidemment. Si c’était eux qui les avait sollicités, il était normal que l’Ysbridion aient un avantage conséquent, mais cela, elle ne le décelait pas. C’était pour cela qu’elle restait distante face à ce projet proposé par sa collègue.

-Ce n'est pas comme s'ils ne disposaient que de maigres informations. Grâce à eux, j'ai pu obtenir le nom de l'homme que nous traquons depuis des mois ainsi que l'identité de bon nombre de ses sujets, de même que certaines de ses intentions et des cibles qu'il espère réduire au silence.

Elle comprenait bien, et voulait bien penser qu’ils avaient fait du bon travail. Seulement, vu la façon dont ils souhaitaient travailler avec eux, l’Ysbridion ne semblait pas des plus utiles et semblait même devoir prendre plus de risque de d’habitude. Or, vu leur nombre restreint, prendre des risques ne semblait pas être la meilleure des idées.

Ce sont des informations sur lesquelles nous n'avons jamais pu mettre la main pour notre part. Je ne vais pas te convaincre à tout prix de leur efficacité, tu as raison de douter. Mais notre rôle n'est pas seulement d'attaquer l'ennemi, c'est aussi de défendre les citoyens qui en sont la cible. Dans tous les cas, je considèrerais comme un devoir de les protéger. Mais il y a des risques, je l'entends bien. Et nous en discuterons tous ensemble. Si les autres sont de ton avis, alors on oubliera tout ça.

Peut-être que c’était Maisie qui était dans le faux en doutant de toute cette histoire, mais avec le temps elle était devenue méfiante et avait du mal à faire confiance. Pour elle, les choses fonctionnaient plutôt bien avec leurs méthodes actuelles, il n’était pas vraiment nécessaire de tout chambouler.

« Je veux bien te croire quant à la qualité de leur travail. Mais en vue de la façon dont tu les décris, je ne vois pas bien en quoi nous leur serions très utiles. Défendre la population, peut-être bien, bien que dans ce cas-là, ça sonne plus comme du favoritisme si c’est une protection plus importante qu’ils demandent. De plus, je ne sais pas combien ils sont mais nous, nous sommes six. Si l’idée est de prendre plus de risques que nous en prenions déjà pour les aider, notre effectif ne risque-t-il pas de diminuer encore plus ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Sam 7 Oct - 10:41


L'heure est grave
C

aelan savait que, même s'il ce n'était jamais une chose agréable, voir ses idées contredites et remises en question étaient en soi une bonne chose, car c'était voir les failles de ses plans. Elle était sûre d'elle et de son choix, forcément, il n'était pas si plaisant que ça d'entendre Maisie y aller de ses réserves constantes, discutant à chaque argument le bien-fondé de sa décision. Mais c'était une claque nécessaire. Peu importe ce que serait son choix définitif, elle voulait que ça repose sur l'entièreté du groupe, elle ne comptait pas jouer les petits despotes, elle voulait agir selon les règles, comme Purdey voudrait qu'elle agisse (si seulement elle était là. Tout serait plus simple, elle saurait quoi faire)... Elle verrait bien, peut-être que ses plans tomberaient à l'eau, peut-être que rien ne se concrétiserait, mais elle comptait défendre sa position malgré tout. Parce que ce n'était pas à ses yeux une initiative précipitée, c'était une opportunité, un moyen d'évoluer, de réussir à vaincre ce mal qui les dépassait sincèrement. Elle y croyait, c'est pour ça qu'elle insistait autant. Elle devait entendre les arguments de Maisie, parce qu'elle avait plus d'expérience qu'elle, parce que même si elle lui faisait un peu peur, elle l'estimait, et elle savait que son jugement avait de la valeur. L'ignorer par orgueil, par fierté, serait une véritable erreur. Mais parfois, il était très difficile de mettre son ego de côté. Surtout que Caelan se sentait dans une position délicate. Elle n'avait jamais joué les leaders, elle ne savait pas si elle avait les épaules pour cela. Purdey lui avait donné sa confiance, demandé de reprendre le flambeau. Elle avait peur de ne pas être à la hauteur, et ce genre de conversation, forcément, nécessaires mais délicate, remettaient d'autant plus en cause sa place et son autorité. Mais elle continuait de défendre sa position, quoi qu'il en soit.

-Justement, répondit-elle. Nous sommes six. Six... Elle, Maisie, Christopher, Anthony, Kyle et Zelda... Purdey ne faisait plus partie du lot... Peut-être qu'elle n'en ferait plus jamais partie. Caelan sentit son coeur se serrer à cette perspective. Six, ce n'est rien, c'est à peine le quart, si ce n'est plus des effectifs de l'ennemi. Je ne pense pas que nous prenions plus de risques en agrandissant notre cercle qu'en restant en petit comité. Elle marqua une légère pause. C'est peut-être du favoritisme, t'as raison. Mais si ce favoritisme nous permet au bout du compte de sauver la vie de milliers de personne, est-ce que c'est si grave que ça ? La question, au fond, était honnête, c'était une question presque éthique. Mais elle avait fait son choix, certes, les Résistants ne pourraient pas combattre, en attendant, c'était grâce à eux qu'ils gagnaient un nombre conséquent d'informations, grâce à eux qu'ils pourraient combattre plus efficacement. Jusqu'ici, ils stagnaient, c'était son impression en tout cas. Je crois que c'est si on reste cloisonné à notre groupe et lui seul que nous risquons le pire...

De perdre l'un d'entre eux, donc.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 155
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Lun 20 Nov - 7:13

L'heure est grave
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pour être tout à fait honnête, Maisie n’était pas sûre de la nécessité de cette conversation dans le sens où chacune d’entre elle pouvait continuer de donner ses arguments, l’autre n’avait pas l’envie de changer d’avis. Fierté ou non, elle n’en savait rien. Maisie ne voulait pas jouer les rebelles ou les troubles-faits. Elle exposait juste ce qu’elle pensait de toute cette affaire et pour elle, ce n’était pas des plus avantageux d’accéder à cette cohésion de groupe, cela n’avait pas franchement d’intérêt. Mais bon, elle pouvait comprendre que Caelan y voit d’autres facettes qui lui convenaient, même si elle continuait de penser qu’elle y mettait un peu trop de cœur, comme si cette affaire lui était personnelle. Peut-être qu’elle se faisait des idées. Dans tous les cas, cette discussion ne devrait pas les mener bien loin si cela continuait ainsi. Mais il était normal qu’elles en parlent tout de même, sans les autres membres de leur groupe pour interférer, même si elle ne savait pas ce que chacun en penserait. Peut-être bien que la plupart seraient de l’avis de Caelan, elle ne pouvait pas se prononcer en leur nom, tous avaient une opinion propre. Peut-être même qu’elle serait la seule à ne pas être pour cette idée. Si c’était le cas, elle devrait se plier à la majorité mais elle n’accueillerait pas les choses avec le sourire et bonne volonté. Elle voulait bien se ranger mais il ne fallait pas non plus trop lui en demander. Mais bon, elle verrait bien. Dans tous les cas, il faudrait bien qu’ils avancent dans leur mission, pour atteindre les objectifs qu’ils s’étaient fixés. Leurs résultats n’étaient peut-être pas brillants mais ils étaient tout de même là. Ils avançaient petit à petit, pas aussi vite qu’ils l’auraient voulu mais quand même. Ils pouvaient toujours faire mieux, et avec un peu de chance cela arriverait très bientôt, ce qui ne serait pas de trop.

-Justement. Nous sommes six. Six, ce n'est rien, c'est à peine le quart, si ce n'est plus des effectifs de l'ennemi. Je ne pense pas que nous prenions plus de risques en agrandissant notre cercle qu'en restant en petit comité. C'est peut-être du favoritisme, t'as raison. Mais si ce favoritisme nous permet au bout du compte de sauver la vie de milliers de personne, est-ce que c'est si grave que ça ? Je crois que c'est si on reste cloisonné à notre groupe et lui seul que nous risquons le pire...

Certes, ils n’étaient pas nombreux, mais ils s’étaient toujours débrouillés comme ça. Etre en petit nombre attirait moins l’intention, éveillait moins de soupçons, selon elle. De plus, rien ne garantissait qu’ils sauvent des milliers de gens comme elle disait, en accueillant de nouvelles personnes, ils n’avaient preuves de rien et n’étaient pas non plus devins. Et encore, la divination était une matière qui était branlante, rien n’était jamais sûr et définitif. Caelan était trop optimiste dans cette affaire, elle semblait penser que c’était la solution et que cela changerait tout pour tout le monde en bien.

« Je ne vois pas pourquoi. Etant donné qu’ils ne vont pas combattre, cela nous met plus en danger qu’autre chose à mon avis. On est censé resté cachés, pas crier partout ce qu’on essaye de faire. Et puis rien ne dit qu’on sauvera des milliers de personnes avec eux. On a aucunes certitudes, aucunes preuves. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Lun 20 Nov - 21:38


L'heure est grave
C

aelan ne manquait pas d'arguments c'est un fait, mais de son côté, Maisie non plus, et puisque ni l'une, ni l'autre, n'était capable de céder du terrain à l'autre, cette conversation pourrait bien être interminable. Caelan savait qu'elle devait mettre sa fierté de côté et écouter ce que Maisie avait à dire voire se ranger de son côté. Après tout, elle avait voulu lui parler pour entendre son opinion, parce qu'elle savait que son interlocutrice ne mâchait pas ses mots et était un électron libre... Mais Caelan était peut-être trop bornée, plus bornée qu'elle n'avait bien voulu l'admettre. Au fond d'elle, son choix était sûrement fait... Elle n'était pas très fière d'elle, elle n'était sans doute pas digne de la succession de Purdey... Et pourtant, à chaque argument que lui adressait Maisie, elle était campée sur ses positions.

-Non, on n'a pas de certitudes, on n'en aura jamais, je veux juste... saisir toutes les chances qui s'offrent à nous. Ce n'est pas pour autant qu'on compromettra notre anonymat, il y a des moyens d'assurer leur discrétion.
La magie, évidemment. Elle marqua une légère pause. Je ne vais pas essayer de te convaincre, finit-elle par ajouter, alors qu'elle n'avait fait que ça jusqu'ici. Mais justement, ce n'était pas l'attitude qu'elle voulait adopter. Il fallait aussi savoir tirer profit de l'adversité. Si Maisie lui opposait une certaine résistance, c'est qu'elle avait de bonnes raisons de le faire. Elle était intelligente, elle avait d'excellentes intuitions, et en dépit de son... double, elle avait de la bouteille et sans doute plus de légitimité qu'elle. Elle ne pouvait pas juste balayer d'un revers de manche des conseils judicieux, des positions opposées aux siennes, sous prétexte quelle avait l'autorité. C'était aux antipodes de ce qu'elle voulait être. J'aimerais que tu parles au reste de l'Ysbridion comme tu viens de me parler. Je m'égare peut-être...

Mais elle y croyait vraiment. Ce n'était pas pour rien qu'elle insistait autant... Ceci dit, ce n'était peut-être pas un mal qu'on la remette un peu à sa place. Rien n'était acquis, et elle n'agissait ni ne pensait seule, ils étaient un groupe, il restait un groupe... Il est vrai qu'elle aurait préféré que Purdey soit là. C'était typiquement dans ce genre de situations qu'elle n'était pas sûre d'avoir les épaules.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 155
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Mer 20 Déc - 18:02

L'heure est grave
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elle considérait véritablement les arguments que lui fournissaient Caelan, bien entendu, elle ne remettait absolument pas en cause ses compétences et ses qualités de chef. Même si ses méthodes étaient complètement différentes de celles de Purdey, elles n’en restaient pas intelligentes et utiles. Mais cette fois-ci, Maisie voyait pas mal de zones sombres à son projet. Peut-être qu’elle avait tord et qu’elle ferait mieux d’écouter Caelan et de se ranger de son avis mais elle ne le sentait pas. Ce n’était pas de la mauvaise volonté ou de l’esprit de contradiction, c’était comme ça. Elle réfléchissait et pensait vraiment ce qu’elle lui disait. Et même si aucune ne défaillait de ses positions, elles arrivaient à discuter calmement et à émettre chacune leurs doutes et leurs affirmations sur ce qui était d’une alliance et d’une fusion. C’était une bonne chose, mais après tout, elles étaient toutes les deux adultes et responsables, et avaient de l’expérience. Même si sur ce point-là, Maisie était plus avancée que sa consœur.

-Non, on n'a pas de certitudes, on n'en aura jamais, je veux juste... saisir toutes les chances qui s'offrent à nous. Ce n'est pas pour autant qu'on compromettra notre anonymat, il y a des moyens d'assurer leur discrétion.

Ce qu’elle lui disait se tenait, naturellement. Elle comprenait que Caelan faisait de son mieux pour reprendre ce que Purdey avait laissé, et elle était bien consciente que cela ne devait pas une tâche aisée, elle ne lui reprochait rien en ce qui concernait l’Ysbridion, Caelan cherchai des solutions et voulait tenter de saisir les chances qui s’offraient à elle, soit, mais elle n’était juste pas en accord avec toutes ces chances. Peut-être qu’elle se trompait, après tout, elle n’avait pas la science infuse ni de meilleures idées, mais elle trouvait cela un peu trop risqué pour eux, les avantages n’étaient pas assez conséquents par rapport aux risques. Elle pensait aussi à cela.

J'aimerais que tu parles au reste de l'Ysbridion comme tu viens de me parler. Je m'égare peut-être...

Elle était un peu surprise, elle ne s’attendait pas vraiment à ça en fait. Il n’était sans doute pas facile de voir ses idées contestées quand on essayait de diriger un groupe et de faire au mieux, et Caelan manquait sans doute d’expérience. Elle n’était pas à blâmer, elle n’y était pour rien si on lui avait confié cette tâche, elle devait juste tenter de l’assumer du mieux qu’elle le pouvait.

« Très bien, je le ferai. Tu sais, je suis consciente que tu n’es pas dans une situation facile, et que tu tentes de faire de ton mieux pour le bien de notre groupe et le bien commun. Personne ne se vente de faire mieux que toi, et tu ne t’en tires pas si mal je trouve. Ce n’est pas parce que je n’adhère pas à tes idées que je remets ta place en question, loin de là. Si Purdey t’a laissé à la tête de l’Ysbridion, je suis sûre qu’elle savait ce qu’elle faisait. Malgré nos désaccords, nous sommes tout de même soudés et nous restons solidaires. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Mar 26 Déc - 0:10


L'heure est grave
C

aelan avait sa fierté, comme tout un chacun, mais il fallait bien qu'elle accepte les contre-arguments, surtout quand ces derniers tenaient la route et surtout n'étaient pas formulés par n'importe qui, que ça lui plaise ou non. Purdey avait toujours été équitable avec tous les membres de l'Ysbridion, et avant ça avec les Wardens. Elle savait à quel moment il fallait être force de décision, quitte à s'attirer les foudres de ses pairs, et à quel moment se fier à l'opinion de ses frères et soeurs d'armes. Elle voulait être capable des mêmes aptitudes. Alors elle prenait sur elle. Il était bien possible, après tout, que l'opinion de Maisie reflète également celle des autres. Elle n'était sûre au fond que de l'opinion d'Anthony, c'était trop peu pour se faire une idée globale des choses. Alors oui, autant espérer un consensus. Elle laissait donc à Maisie le soin d'en discuter avec tous les autres, et elle était convaincue qu'elle le ferait bel et bien. Elle espérait seulement qu'elle serait capable de présenter les choses sous un angle qui ne néglige pas ses arguments à elle non plus

Caelan dut bien reconnaître être assez surprise des propos qui suivirent. La jeune femme avait du respect pour la carrière de Maisie, mais cette dernière l'avait toujours mise mal à l'aise (et cette conversation n'avait pas fait exception). Elle avait toutes les peines du monde à se positionner vis-à-vis d'elle. Elle était en toute logique sa chef puisque Purdey l'avait désignée à la tête des l'Ysbridion, mais elle ne pouvait oublier que dans le groupe, ils étaient tous ses aînés. Avec leur parcours, leurs convictions. Et il n'était pas toujours évident pour elle que de se sentir légitime. Mais en quelques mots, Maisie, de laquelle elle n'avait pourtant attendu aucun compliment, sut très bien la rassurer. Elle esquissa un fin sourire. Elle appréciait d'entendre que son interlocutrice reconnaissait qu'elle ne faisait pas un si mauvais boulot en dépit de leurs désaccords. C'était le genre de propos qu'elle avait vraiment besoin d'entendre, pour lutter contre le sentiment qu'elle avait parfois d'être un imposture. Cette conversation aurait clairement eu cela de positif.

-Merci,
répondit-elle dans un fin sourire. J'avais besoin de l'entendre, osa-t-elle ajouter, tout en ayant un peu le sentiment qu'il s'agissait là d'un aveu de faiblesse de sa part. Mais elle était sincère, c'était dans sa nature.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 155
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Sam 3 Fév - 1:11

L'heure est grave
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie pouvait dire que la conversation avait été enrichissante. Elle ne s’attendait certes pas aux révélations de Caelan, elle n’aurait pu imaginer un tel projet. Mais elle devait bien admettre que même si elle n’adhérait pas totalement à ses arguments, elle reconnaissait le travail fourni par la jeune femme. Au moins, elle semblait prendre son rôle de chef à cœur et voulait trouver des solutions pour avancer vers leur objectif. C’était louable et honorable de sa part. Maisie n’avait aucune prétention d’affirmer que le poste de chef était facile, surtout pour des enjeux aussi importants que ceux qu’ils entreprenaient au sein de l’Ysbridion. Mais elle devait reconnaître que Caelan n’attendait pas que cela se passe, elle prenait des initiatives, et c’était une bonne chose du point de vue de la sorcière. En même temps, elle se disait que Purdey n’avait pas choisi Caelan au hasard pour reprendre le groupe, elle avait dû y réfléchir par deux fois. En tout cas, elle n’avait pas à regretter son choix, même si elle n’en savait rien et ne pouvait pas le savoir vu l’état dans lequel elle se trouvait actuellement.

Et cela, elle tenait à le dire à Caelan, car il ne fallait pas être expert en divination pour voir qu’elle doutait d’elle et de ses capacités en tant que chef. Même si elle avait très bien défendu ses idées face à elle, alors qu’elle aurait pu décider de s’écraser totalement. Elle ne lui avait pas fait passer de test évidemment, elle avait pensé tout ce qu’elle lui avait dit, mais c’était quelque chose qu’elle avait perçu au fil de leur discussion. Quoiqu’il en soit, elle était consciente de la pression qui devait peser sur la jeune femme, il est vrai que dernièrement, elle avait été pas mal occupée par ses soucis de santé, qui étaient d’ailleurs loin d’être réglés, et on ne pouvait pas dire que Caelan était une amie, mais elle respectait son travail et reconnaissait ses qualités de dirigeante. Elle ne devait pas trop douter d’elle-même où elle se mettrait des barrières toute seule, néanmoins, cela lui permettait de prendre en considération les avis des autres avant de faire un choix, ce qui pour le coup, n’était pas toujours le cas de Purdey.

-Merci. J'avais besoin de l'entendre

Maisie lui adressa un sourire sincère et rassurant. Même si elle la mettait mal à l’aise, elle se disait que peut-être son statut d’aînée pourrait la conforter et l’apaiser.

« Je t’en prie, c’est sincère. Je me doute que ce n’est pas facile pour toi et que tu as une pression supplémentaire à gérer par rapport à nous. Mais tu sais que tu peux tout de même compter sur nous. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Sam 3 Fév - 14:00


L'heure est grave
R

ecevoir des compliments de la part de Maisie était assez inédit pour Caelan, mais certainement pas désagréable. Non pas que Maisie soit incapable d'en faire, des compliments, mais puisqu'elles n'étaient pas si proches de cela, et puisque la jeune femme avait eu jusque-là tendance à se tenir à l'écart de son interlocutrice (ce qui n'était évidemment plus possible maintenant qu'elle avait pris la tête de l'Ysbridion), l'occasion n'était jamais advenu. Et pourtant, au-delà de la réserve qu'elle lui inspirait, Caelan avait surtout du respect pour son aînée. Elle n'était pas sûre d'être capable de gérer... l'autre, si elle devait se manifester en sa présence, mais pour le moment, elle retrouvait confiance. Ce n'était pas simple de succéder à Purdey, qui était aux yeux de Caelan un véritable exemple de probité et de leadership, alors c'était rassurant pour elle de se dire qu'elle était quand même capable, pas forcément de faire l'unanimité (mais ce n'était pas ce qu'elle demandait forcément non plus), non, mais au moins d'avoir une certaine légitimité.

-Je le sais,
confirma-t-elle dans un hochement de tête.

Et heureusement, d'ailleurs, qu'elle pouvait compter sur ses frères et soeurs d'armes. Peut-être qu'elle s'en imposait trop et devrait apprendre à déléguer davantage, en attendant, elle savait bien qu'elle n'irait nulle part sans chaque membre de l'Ysbridion individuellement. Tous autant qu'ils étaient, ils étaient complémentaires, ils avaient chacun leurs forces et leurs failles, mais une fois le tout conjugué, ils pouvaient bien être redoutables. Ce n'était pas forcément évident, et certaines fois, les doutes primaient sur des certitudes d'ordre pourtant prosaïque, mais il était plus simple d'y croire et d'y voir plus clair quand on était bien entouré. Ce qui ne voudrait pas dire qu'elle ne commettrait pas des erreurs dans l'avenir ceci dit. Mais en tout cas, cette conversation l'avait remise en confiance. Elle ne s'était pas attendue à ça.

-Je vais pas te déranger plus,
ajouta-t-elle, constatant que cette conversation arrivait à son terme, et elles avaient sans doute toutes deux beaucoup de choses à faire. On se revoit vite, de toute façon. Et hésite pas à me remettre à ma place, ça me fait pas de mal, ajouta-t-elle dans un sourire espiègle. Même, ça lui faisait le plus grand bien, en réalité.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 155
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   Ven 2 Mar - 17:05

L'heure est grave
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Maisie ne s’était pas vraiment attendue à cette conversation-là. Elle avait déjà été surprise que Caelan veuille la voir en privé. Bien que le fait que cette dernière veuille la congédier de l’Ysbridion lui ait traversé l’esprit. Elle n’était pas plus rassurée aujourd’hui même si la discussion avait été d’un tout autre sujet. Ce n’était tout de même pas des choses à prendre à la légère et elle se demandait bien ce que serait la suite de tout cela. Elle espérait que les choses se passent bien, quel que soit l’avenir de ces deux groupes luttant contre le mal. Mais c’était sans doute beaucoup demandé. Ils n’avaient jamais eu la chance de leur côté et elle n’était pas certaine que cela tourne à un moment donné. Elle ne pouvait pas prévoir l’avenir de toute façon, mais elle pouvait tout faire pour qu’il prenne un tournant plus calme et plus positif pour tout le monde. La sécurité des gens était mise en jeu mais il ne fallait pas baisser les bras, bien au contraire.

-Je le sais

Il est vrai qu’au sein de l’Ysbridion, ils n’étaient pas tous les meilleurs amis du monde, mais ils étaient tout de même une équipe et il était important qu’ils puissent tous compter sur le soutien des autres. Sur le papier, c’était toujours d’une évidence flagrante mais pourtant, ce n’était pas toujours le cas et on s’en rendait vite compte lors des situations périlleuses et stressantes. Enfin bon, ils n’étaient pas beaucoup au sein de leur groupe, ils pouvaient bien faire des efforts pour tous s’entendre un minimum. Il n’y avait au moins, personne de qui elle pouvait dire qu’elle n’aimait pas la personne. Il y avait les affinités, c’était certain, mais elle n’avait fermé la porte à personne. Elle préférait ne pas aller vers les gens parce qu’elle savait très bien que c’était compliqué avec ses soucis mentaux, mais elle faisait au moins du mieux qu’elle pouvait pour se montrer avenante et conciliante.

-Je vais pas te déranger plus. On se revoit vite, de toute façon. Et hésite pas à me remettre à ma place, ça me fait pas de mal.

Elle sourit doucement, lui rendant le sien. Elle ne se serait pas attendue à ce genre de répliques de la part de Caelan, mais ce n’était pas plus mal, peut-être qu’elle se détendait un peu face à elle, c’était une bonne chose, mais Maisie préférait tout de même rester vigilante et ne pas trop forcer sur la chose.

« Très bien, je n’y manquerai pas dans ce cas. A bientôt Caelan, et bon courage surtout, je pense que tu en auras besoin. »

Après un dernier sourire, elle quitta l’endroit et prit la direction de sa maison.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'heure est grave [pv Maisie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'heure est grave [pv Maisie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Jour I] L'heure est grave....
» je bug grave !!! (regarder le screen)
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Accent Grave sur la tête des ex-militaires haitiens.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-