AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeJeu 17 Aoû - 20:05

Retour à la réalité | FlashBack
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie avait un peu de mal à retrouver la réalité. Parfois elle avait l’impression d’être totalement dans un univers parallèle. Elle se retrouvait encore dans les mains des Mangemorts, elle avait presque l’impression de sentir encore la morsure de la douleur alors qu’ils la torturaient. Pourtant, elle n’y était plus. Elle n’était plus sous leur joug. Purdey et les autres, ils étaient venus à son secours, ils l’avaient libéré de cet enfer. Malheureusement, elle avait emporté un bout de cet enfer avec elle. Maisie n’avait jamais été une femme particulièrement saine dans son esprit. Il avait toujours été un peu déviant, mais cela avait toujours été contrôlable. Presque imperceptible, aujourd’hui elle ne contrôlait plus rien, il avait totalement lâché prise et elle ne pouvait que subir, à la fois maîtresse et spectatrice de sa propre folie. Ce n’était pas facile tous les jours, c’était loin d’être facile. En plus de vivre dans l’angoisse permanente de voir l’autre personnalité resurgir, elle devait faire face aux regards des autres, à ceux qui savaient. Il y avait plusieurs catégories. Il y avait ceux qui voulaient l’aider, ceux qui avaient peur mais qui faisaient un effort et ceux qui l’évitaient totalement, mais elle ne pouvait pas les blâmer, elle aurait sûrement fait pareil à leur place.

Elle ne pouvait rien prévoir de ses changements de personnalité. Elle ne pouvait qu’espérer que l’autre ne fasse pas surface, qu’elle reste endormie le plus longtemps possible, mais ce n’était jamais le cas. Elle venait toujours à un moment ou un autre, elle venait toujours semer le chaos dans sa vie déjà mouvementée. Et cela n’était pas toujours gérable. Tellement que parfois elle préférait se faire internée d’elle-même à Sainte-Mangouste. Elle y allait, et elle y restait le temps qu’elle se sente mieux, qu’elle se sente assez forte pour se gérer toute seule. Elle se sentait en sécurité là-bas, elle savait qu’elle ne pourrait pas vraiment faire de mal au personnel et aux autres patients, enfin jusque-là, ça c’était toujours assez bien déroulé. Elle espérait que cela allait continuer comme ça, cela la rassurait. Guérir, elle ne pensait pas que cela était possible mais elle espérait gagner en contrôle dans le futur, cela serait déjà un énorme pas de fait.

Cela faisait déjà une semaine qu’elle était entrée. On l’avait placé, comme toujours, cela faisait déjà quelques fois qu’elle était venue, ils avaient l’habitude pour ceux qui avaient déjà eu à faire à elle. On ne l’ennuyait pas avec des tas de questions, on l’aidait juste à aller mieux, et c’était déjà énorme pour elle. Elle entendit la porte s’ouvrir et elle tourna la tête pour y voir entrer Sasha. Elle s’était déjà occupée d’elle. Elle était jeune mais Maisie l’appréciait, Sasha était une gentille fille. En tout cas, elle l’était avec elle. Elle faisait très bien son travail et était sûrement appréciée des autres patients.

« Bonjour. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Sasha Colloway
▌ Messages : 2448
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeMer 4 Oct - 7:03

Retour à la réalité.
Sasha se plaisait à Sainte Mangouste, sincèrement, elle était sûre et certaine d’avoir trouvée sa voix. En même temps, cela faisait longtemps maintenant qu’elle savait qu’elle voudrait être médicomage. Elle avait ça dans le sang… ou c’était plutôt le sang qui l’avait. Bref, dans tous les cas, Sasha adorait l’hôpital magique. Elle ne pourrait que remercier mille fois de l’aide de Zelda concernant son stage dans l’hôpital magique. Elle espérait quand même que sans elle, elle aurait pu tout de même y entrer, mais l’infirmière de l’école de magie l’avait quand même grandement aidé. Elle avait trouvé sa voix, sa vie tout simplement. Sans qu’elle ne se rende compte que d’ici peu de temps – parce que mine de rien, le temps passait vite et les changements étaient conséquent – elle allait perdre tout ce qui était en rapport avec Sainte Mangouste. Que Zelda allait l’aider, mais d’une manière différente. Que sa vie n’allait clairement pas être la même. Comment pourrait-elle alors imaginer une seule seconde en cet instant précis qu’elle allait se marier, par exemple ? Et pourtant, la jeune Sasha Davis allait bel et bien se marier et elle allait même tomber enceinte. Tout ce qu’elle était incapable de penser pour l’heure, alors que sa route n’avait pas encore croisé le chemin de Gwendall Colloway, celui qui allait changer énormément de chose chez elle.

Pour le moment, Sasha jouissait donc de sa vie et de son stage à Sainte Mangouste. Elle avait des atomes plus ou moins crochus avec les services. Elle préférait largement s’occuper de malade ou de blessé grave, plutôt que du service de maternité par exemple (non vraiment, les enfants ce n’était pas pour elle… pensait-elle alors, sans se rendre compte qu’elle allait changer d’avis). Ce jour-là, la jeune femme devait travailler dans un service particulier. Dans celui où les sorciers possédant quelques soucis mentaux se trouvaient. Ce n’était pas forcément le service le plus joyeux en réalité, mais ça ne dérangeait pas plus que ça Sasha. Bon, ça manquait un peu de sang, mais en même temps elle savait bien qu’elle ne pouvait pas avoir accès à des cas graves constamment. Surtout qu’elle n’était pour l’heure qu’une jeune stagiaire encore. Elle se rendit donc à son poste, elle vit avec son responsable ce qu’elle devait faire, avant de se rendre dans la chambre d’une patiente qu’elle connaissait déjà. Maisie Winters était venue d’elle-même à l’hôpital afin de se faire interner pendant un temps, pour aller mieux. Forcément, en tant que membre du personnel, Sasha connaissait à peu près son histoire. Du moins, elle savait qu’elle avait vécu un événement traumatisant et que depuis elle avait du mal à s’en remettre. En un sens, elle ne pouvait que s’identifier à elle.

« Bonjour Miss Winters. » La salua-t-elle quand elle entra dans la chambre. « Je ne savais pas que vous étiez de retour. » Elle était revenue depuis une semaine à l’hôpital, mais Sasha n’avait pas encore eu l’occasion de venir ici avant maintenant. « Comment allez-vous aujourd’hui ? »
Code by Gwenn


_________________

Merci Triplette Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha 203647 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeJeu 2 Nov - 20:18

Retour à la réalité | FlashBack
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cela ne faisait pas particulièrement plaisir à Maisie de venir ici. Elle était consciente aussi que cela n’était que temporaire, que même si elle se sentait un peu mieux en sortant d’ici, cela ne durerait pas. De toute façon, cela n’avait peut-être aucune utilité qu’elle vienne ici, que ce sentiment d’aller mieux n’était que psychologique. Dans tous les cas, tous ses problèmes étaient de l’ordre du psychologique. Son esprit était bien atteint, et pas soignable, elle devait faire avec mais c’était bien plus facile à dire qu’à faire malgré tout. Quoiqu’il en soit, c’était pour le moment le seul « remède » qu’elle avait trouvé. Venir passer quelques jours ici histoire de se reposer, sans craindre de voir apparaître une facette de sa personnalité qui pourrait dire ou faire n’importe quoi avec son entourage. Certes, ses collègues de l’Ysbridion étaient au courant de son problème, mais ce n’était pas le cas de tout le monde, et elle se voyait mal leur expliquer après coup pourquoi elle avait agi de cette façon alors que cela ne lui ressemblait pas du tout. Mieux valait éviter ce genre de situation. Si encore sa double personnalité n’était pas aussi invivable et catégorique dans ses choix, cela irait, mais ce n’était pas le cas et elle n’était vraiment pas une personne fréquentable. Il était bien mieux d’éviter cela aux autres et de rester avec elle-même.

En venant ici, elle ne s’attendait pas à ce qu’on lui dise qu’on pouvait la soigner, de toute façon, elle était déjà un peu perturbée avant sa séance personnelle avec les Mangemorts, cela n’avait fait qu’aggraver les choses, et d’une façon bien trop radicale. Au moins, elle pouvait être heureuse de ne pas être complètement folle et d’avoir des périodes de lucidité. Dans le cas contraire, elle serait sûrement restée à Sainte-Mangouste sans espérer pouvoir en sortir. Cela deviendrait presque une deuxième maison pour elle, ou plutôt une troisième. Mais on ne pouvait pas dire que cela l’enchantait vraiment. Enfin bon, elle commençait doucement à s’habituer à gérer la situation, elle espérait juste qu’avec le temps elle pourrait se contrôler et surtout contrôler son double, même si cela prendrait du temps, elle aimerait vraiment pouvoir y arriver. Ne serait-ce que pour ne pas vivre dans cette angoisse constante lorsqu’elle se trouvait en société. Cela serait déjà une grande avancée et de gros progrès. Peut-être aussi que certaines personnes comme Caelan et Anthony cesseraient de la regarder avec autant de méfiance. Même si elle ne leur en voulait pas, elle comprenait tout à fait. Pour le moment, elle attendait simplement que quelqu’un arrive, ce n’était pas pressé et elle était quelqu’un de patient dans tous les cas. Au moins, cela lui permettait de réfléchir un peu à tout ça.

« Bonjour Miss Winters. »

Elle lui adressa un vague sourire. Elle avait déjà vu cette jeune femme ici, même si elles n’avaient pas sympathisé, en même temps, elles n’étaient pas là pour ça toutes les deux. De toute façon, Maisie commençait à être bien connue du service avec ses allers-retours réguliers.

« Je ne savais pas que vous étiez de retour. Comment allez-vous aujourd’hui ? »

Comment elle se sentait, c’était une question qui semblait anodine pour beaucoup, mais pour elle, c’était assez difficile à dire. Plusieurs choses se mélangeaient. Au moins, s’il y avait un endroit où elle pouvait en parler librement, c’était bien ici. Elle était là pour ça en même temps.

« Je pense que j’ai connu pire à vrai dire. C’est compliqué d’être deux à la fois dans un seul corps. »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Sasha Colloway
▌ Messages : 2448
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeJeu 21 Déc - 22:49

Retour à la réalité.
À force, les employés de Sainte Mangouste connaissaient quand même Miss Winters, qui venait de temps en temps faire quelques séjours à l’hôpital sorcier. Elle le faisait par choix, du moins elle le faisait à sa volonté. Parce qu’elle savait qu’elle avait un souci et qu’elle devait être soignée, sans pour autant espérer avoir une perspective d’être complètement guérie. Sasha, comme tous les employés de l’hôpital, ne savait pas exactement pour quelle raison Maisie Winters avait de tels soucis, pourquoi elle se retrouvait dans une telle situation… mais dans tous les cas, la jeune femme avait des soucis et en tant que stagiaire dans l’hôpital magique, Sasha devait s’occuper d’elle. Tout en sachant qu’elle ne saurait sans doute jamais la raison qui avait provoqué un tel état. Elle ne pouvait pas en savoir beaucoup, elle n’avait pas besoin d’en savoir beaucoup, elle avait juste besoin de connaître ce qu’il fallait de détail pour la soigner du mieux possible. Même si la jeune femme ne prenait pas réellement des décisions non plus et qu’elle se contentait surtout de suivre les directives de ses supérieurs.

La jeune femme lui apprit alors qu’elle avait connu pire, concernant son état. Sasha se doutait que si elle se trouvait dans l’enceinte de Sainte Mangouste, c’était qu’elle ne devait pas être en grande forme. Sinon, elle n’aurait pas eu besoin de passer quelques temps – parce qu’elle ne se contentait pas de quelques consultations de temps en temps, elle venait quand même passer quelques jours, quelques semaines (et peut-être parfois plus d’ailleurs, elle ne savait pas trop) – à l’hôpital. Elle ajouta même que ce n’était pas simple d’être deux à la fois dans un seul corps.

« J’aimerais vous comprendre, mais je ne pourrais sans doute pas. » Sasha n’osait pas croire qu’elle puisse comprendre l’état de la jeune femme, savoir exactement ce qu’elle vivait. Elle savait qu’il y avait un dédoublement de la personnalité chez son interlocutrice – elle ne savait pas pourquoi, mais elle savait qu’il y avait ça – mais elle n’avait aucune idée de ce que ça pouvait bien faire. « Je suppose que si on ne vit pas ce que vous vivez, on ne doit pas vraiment comprendre. »

Et elle osait croire qu’elle supposait bien en effet, comme pour d’autre chose. Sasha savait que les patients de cet endroit précis de Sainte Mangouste avaient quand même des pathologies assez sévères. La jeune femme devait bien avouer qu’elle n’avait pas spécialement envie de connaître le même sort que la femme qui se trouvait devant elle. Même si en un sens, elle était, de son côté, atteinte d’une tout autre pathologie.

« Mais en cet instant précis, comment vous sentez vous ? »
Code by Gwenn

_________________

Merci Triplette Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha 203647 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeVen 2 Fév - 15:46

Retour à la réalité | FlashBack
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il est vrai qu’à force de venir ici, Maisie avait quelques habitudes et reconnaissait le personnel qui travaillait à Sainte-Mangouste. Ce n’était pas vraiment une fierté, et même si elle venait ici par choix, elle n’était pas forcément très heureuse d’y retourner à chaque fois. Surtout que c’était une perte de temps pour autre chose. Evidemment, on pouvait estimer qu’elle ne serait pas d’une grande utilité si elle n’était pas assez stable psychologiquement. Mais elle n’était pas plus utile ici en même temps. Elle s’estimait heureuse qu’ils ne la virent pas au moins, même si la moitié de l’Ysbridion n’était pas très à l’aise avec elle, au moins, aucun ne lui avait demandé de s’en aller. En même temps, elle ne savait pas ce qu’elle aurait fait si cela avait été le cas. C’était devenu son seul point d’ancrage et sa motivation, surtout depuis qu’elle ne faisait plus partie du bureau des aurors. Mais elle était obligée de venir ici, pour pouvoir garder un minimum de contrôle sur elle-même. Il est vrai qu’elle se sentait plus apaisée quand elle sortait d’ici, mais ce n’était pas forcément une partie de plaisir non plus.

Pourtant, on ne la soignait pas vraiment. Il n’y avait pas de traitement adapté pour elle et ils ne pouvaient pas la guérir, comme pour la plupart des troubles mentaux. Mais elle s’estimait heureuse de pouvoir sortir quand elle le voulait. Au moins, ils ne l’internaient pas complètement. C’était déjà une petite victoire. Mais au moins, ils avaient le mérite de pouvoir la calmer et l’apaiser, elle était en général plus sereine lorsqu’elle rentrait chez elle après un séjour ici. Elle avait moins peur quand elle faisait face aux autres, avoir peur de soi-même et de ce qu’on était capable de faire, c’était sûrement une des pires choses.

« J’aimerais vous comprendre, mais je ne pourrais sans doute pas. »

Elle leva les yeux vers la jeune femme. Maisie appréciait cette petite. Elle avait toujours été douce et gentille avec elle et elle faisait du bon travail, elle était sûre que cette vocation était bien pour elle. Elle lui adressa un léger sourire.

« Je suppose que si on ne vit pas ce que vous vivez, on ne doit pas vraiment comprendre. »

C’est vrai qu’il était difficile de comprendre vraiment ce que l’on pouvait ressentir dans son cas. On pouvait toujours essayer de se l’imaginer mais ce n’était pas pareil. C’était presque comme une sorte de combat qui ne cessait jamais. C’était épuisant, même la nuit, le combat pouvait durer. Mais elle préférait cela que de laisser son autre personnalité prendre le dessus et l’avaler complètement. Ce serait la pire des choses.

« Et je ne vous souhaite pas de le vivre un jour. On se bat contre soi-même sans cesse, on a peur. On ne contrôle pas vraiment le… changement. Ça peut subvenir n’importe quand, suite à une situation un peu forte. »

Elle était sincère en lui avouant qu’elle ne lui souhaitait pas. Elle ne le souhaitait à personne, à part peut-être à ceux qui lui avaient fait ça. Elle ne comptait pas les laisser s’en tirer comme ça en tout cas et comptait bien prendre un jour sa revanche.

« Mais en cet instant précis, comment vous sentez vous ? »

Elle réfléchit sérieusement à la question. Il est vrai que même si elle n’était plus obligée d’expliquer son problème à chaque qu’elle venait, il y avait tout de même les questions protocolaires.

« Je me sens un fatiguée. Mais ce n’est pas vraiment une fatigue physique. Je suis fatiguée de cette situation, bien que je sois consciente qu’il n’y ait pas de solution durable. »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Sasha Colloway
▌ Messages : 2448
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeMar 3 Avr - 15:55

Retour à la réalité.
Sasha était persuadée qu’on ne pouvait pas comprendre ce que vivait Maisie Winters tant qu’on ne l’avait pas vécu et il était évident que tout le monde ne le vivait pas, encore heureux d’ailleurs. Au vu de sa situation, il était clair que peu de monde pouvait réellement la comprendre et vivre ce qu’elle vivait. Sasha se rendait bien compte qu’elle ne pouvait pas la comprendre, mais elle faisait quand même ce qu’elle pouvait pour l’aider un minimum. Après tout, si elle se trouvait ici, si elle prenait la peine de se rendre à Sainte Mangouste, c’était bel et bien pour obtenir de l’aide et en tant que stagiaire en médicomagie, Sasha devait l’aider. Bon, elle ne prenait pas à cœur tous les patients qu’elle croisait dans l’hôpital magique non plus, mais elle ne savait pas pourquoi… celle-ci lui parlait bien plus. Alors qu’elles allaient définitivement devenir des ennemies dans le futur, parce qu’elles allaient appartenir toutes les deux à des camps bien différents et s’opposant.

Maisie lui expliqua un peu plus comment les crises pouvaient avoir lieu, que ça pouvait survenir après des émotions un peu fortes. C’était vraiment particulier quand même. Sasha ne pouvait définitivement pas comprendre ce qu’elle vivait, mais elle pouvait quand même avoir de la peine pour elle. Ce qui était le cas. Et quand elle lui affirma qu’elle se sentait fatigué, elle prenait cette information vraiment à cœur. En grande partie parce que ça concernait quand même son travail, qu’il était important qu’elle note que la jeune femme était fatiguée, pas physiquement comme elle lui disait, mais mentalement. Même si elle avait conscience qu’il n’y avait pas de solution.

« Peut-être que vous pouvez trouver quand même une solution durable. »
Affirma-t-elle avant de reprendre. « Il y a des traitements expérimentaux. »

Sasha n’était qu’une stagiaire et donc elle ne pouvait pas réellement prendre des décisions ou encore proposer des décisions, mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’affirmer qu’il était possible d’avoir des solutions. Juste parce qu’elle aimait l’idée qu’il puisse y avoir de l’espoir, même si la situation et la pathologie de son interlocutrice était vraiment grave. Sans doute qu’elle ne pourrait rien changer à tout cela, parce qu’elle ne pouvait pas guérir, mais elle pourrait quand même aller mieux. Enfin, la jeune femme disait ça, mais elle ne pouvait au final peut-être que brasser du vent. C’était simplement qu’elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de garder un peu espoir, de se dire qu’elle pouvait avoir une meilleure vie.
Code by Gwenn

_________________

Merci Triplette Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha 203647 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeJeu 26 Avr - 23:38

Retour à la réalité | FlashBack
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Parfois, Maisie se disait que ce serait peut-être plus simple si elle restait tout le temps à Sainte-Mangouste. Que ce serait moins dur et éreintant, qu’elle n’aurait pas à lutter sans cesse contre elle-même ou plutôt cette autre elle qui se manifestait parfois. Mais le fait est qu’elle ne pouvait pas. Ne serait-ce que parce qu’elle ne pourrait pas ne rien faire de ces journées, restée cloitrée ici en sachant que le mal grandit dehors. Elle était une femme d’action, habituée au danger et à l’action. Déjà quand elle était Auror puis en rejoignant les Wardens. Alors restée ici à attendre que le temps passe… elle deviendrait probablement encore plus folle. Ce qui n’était pas recommandé, ni même utile. Son état était déjà assez compliqué à gérer comme ça. Elle faisait ce qu’elle pouvait, mais il y avait parfois des accidents. Plus ou moins, grave, quand elle n’avait pas le contrôle d’elle-même, elle pouvait être des plus imprévisibles. Et elle voulait bien croire que cela puisse être des plus perturbants pour ceux qui ne sont pas au courant. Pour le coup, ils doivent vraiment se dire qu’elle est devenue folle, ce qui n’est pas loin de la vérité.

Et plus tard, à part présenter des excuses et trouver un prétexte pour expliquer son comportement, elle ne pouvait pas faire grand-chose. Elle préférait ne pas dire la vérité pour ne pas qu’on la voit pour un paria. Même si certains l’étaient, c’était un cas de force majeure. De toute façon, elle n’avait pas le choix. Les soigneurs lui avaient dit dès le début qu’ils ne pouvaient pas la soigner. Les maladies mentales étaient quasiment toutes incurables, et elle n’avait pas écopé de la plus simple à gérer en plus de cela. Mais elle n’en voulait pas aux médicomages pour autant, ce n’était pas de leur faute. C’était la faute des Mangemorts et de sa fragilité mentale naturelle due à ses parents.

« Peut-être que vous pouvez trouver quand même une solution durable. Il y a des traitements expérimentaux. »

Maisie lui adressa un sourire doux. Elle était touchée d’une certaine manière que cette jeune sorcière tente de la rassurer ou de lui redonner espoir. Elle devait être une bonne médicomage, si elle s’investissait autant avec chacun de ses patients. Elle avait l’âge d’être sa fille, et elle se demandait pourquoi elle se préoccupait autant d’elle. Mais ce n’était pas désagréable pour autant. Malheureusement, les traitements expérimentaux étaient trop dangereux pour elle. Elle ne pouvait pas prendre le risque de devenir un légume, ils étaient déjà en effectif réduit au sein de l’Ysbridion.

« Vous êtes gentille, et prévenante. Je ne doute pas que vous êtes très appréciée ici par les autres patients. Et j’espère que vous réussirez brillamment vos études, ce dont je ne doute pas. Mais vous savez, les traitements expérimentaux sur les problèmes psychologiques, ils peuvent aggraver les choses. Et je crois que je préfère être à moitié folle mais avoir mes moments de lucidité qu’être un légume sans aucune lucidité. Vous ne pensez pas ? »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Sasha Colloway
▌ Messages : 2448
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeMar 3 Juil - 12:46

Retour à la réalité.
Au fond, Sasha ne savait même pas elle-même pourquoi le cas de Maisie Winters la touchait à ce point. Peut-être parce qu’en un sens, elle savait qu’il y avait cette part obscure chez elle aussi. Qu’elle avait conscience qu’elle n’était peut-être pas la plus saine des médicomages. Ce n’était pas pour rien qu’elle se trouvait là, elle aimait l’ambiance, elle aimait… elle aimait tout ce qu’il y avait un peu de malsain en un sens. Quand elle voyait un patient se vider de son sang, ce n’était pas aussi gênant que pour d’autre personne. Elle avait vu pire, elle avait fait pire dans son enfance même. Pour l’heure, elle ne se rendait pas encore compte de tout ce que ça allait devenir par la suite. Parce qu’elle n’avait pas encore rencontrer la personne qui allait changer radicalement sa vie, qui allait lui montrer les plaisirs de cette part bien obscure de sa vie.

En tout cas, la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de s’attacher à Maisie et elle se demandait vraiment si la femme ne devrait pas tenter de suivre un traitement expérimental. Elle voyait bien qu’elle n’était pas heureuse de vivre de cette manière, quand elle venait à Sainte Mangouste. Et concrètement, ce n’était pas une vie de devoir faire les choses comme elle les faisait. Ça n’était pas une vie et la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’elle pourrait peut-être faire autrement. Mais elle se trompait, sans doute. Sasha apprécia les premiers propos de la patiente, alors qu’elle lui affirmait être gentille et prévenante (l’était-elle réellement par contre ? C’était une autre histoire). Elle affirma même qu’elle espérait que Sasha allait réussir brillamment ses études. La jeune médicomage avait bien envie d’affirmer qu’il n’y avait aucune raison qu’elle n’y arrive pas, pour la simple et bonne raison qu’elle se donnait tous les moyens possibles pour y arriver et qu’elle jugeait d’ailleurs s’en sortir plutôt bien. Mais encore une fois, elle n’avait pas du tout conscience de comment les choses allaient tourner pour elle. Que bientôt, elle allait perdre son emploi, et qu’elle n’allait pas avoir la possibilité de devenir réellement une médicomage.

« Si, c’est vrai… vous avez raison. »
Répondit-elle finalement, quand Maisie Winters lui affirma qu’il était quand même mieux d’être à moitié folle que de vivre en tant que légume, incapable de penser ou de faire quoi que ce soit. Sasha ne pouvait pas dire le contraire en effet et il était évident que les traitements expérimentales avaient forcément des risques. « J’aimerais simplement pouvoir… » Elle marqua une pause, se doutant qu’elle dépassait un peu sans doute le cadre de son stage. « Pouvoir vous aider d’une manière ou d’une autre. »

Et encore une fois, elle ne savait même pas pourquoi elle était à ce point touché par la situation de la patiente. Pourquoi celle-ci la touchait plus que d’autre ? Alors que c’était une erreur, le futur allait prouver que c’était une erreur.
Code by Gwenn

_________________

Merci Triplette Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha 203647 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeVen 20 Juil - 16:12

Retour à la réalité | FlashBack
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie ne savait pas grand-chose de Sasha au final. Mais ce n’était pas étonnant, elle s’occupait parfois d’elle quand elle faisait des séjours à Sainte-Mangouste. Alors il était normal que cette dernière ne lui raconte pas sa vie quand elle venait ici, ce n’était pas son rôle, et elle n’avait pas à le faire. Elles n’étaient pas amies après tout, même si dans le fond, Maisie appréciait plutôt bien Sasha. De toute façon, on n’allait pas dans un hôpital psychiatrique pour se faire des amis, sinon… eh bien c’est qu’on avait vraiment besoin d’y être interné. Maisie aurait préféré mille fois ne pas avoir à venir ici, même si elle avait toujours eu l’esprit un peu fragile, là c’était la descente aux enfers. Passer de légèrement perturbée à une double personnalité, ce n’était pas des plus simples, et elle aurait voulu ne pas avoir à subir ça, mais la vie ne faisait jamais de cadeaux. Et dans une guerre, il y avait toujours des victimes, peu importe le parti.

Quoiqu’il en soit, elle se trouvait obligée de venir ici, entendre des médecins lui répéter qu’ils ne pouvaient pas la soigner, comme si elle l’oubliait à chaque fois… il ne fallait tout de même pas abuser. Elle essayait de trouver des points positifs, ou du moins, pas trop négatifs, à cette situation, parce que clairement, c’était impossible de trouver un point positif à une maladie mentale, quelle qu’elle soit. Mais au moins, elle pouvait dire que certaines de ses rencontres depuis qu’elle avait cette foutue autre elle, n’étaient pas trop mal. Comme Sasha. Elle avait bien compris qu’elle n’était encore qu’en stage, mais de son point de vue, elle était très douée pour cela, et dans ce service en particulier. Cela devait être tout sauf facile de travailler avec des dingues toute la journée, elle-même ne pourrait pas le faire, même si on pouvait dire qu’être Auror, c’était courir après els fous pour les mettre en cage et les empêcher de faire du mal, plus que ce qu’ils avaient déjà fait. Même si maintenant, Auror ne la qualifiait plus. Elle avait quitté le bureau depuis quelques temps maintenant, et maintenant qu’elle avait ses soucis de santé, elle avait probablement bien fait.

« Si, c’est vrai… vous avez raison. »

Maisie comprenait que dans le boulot de madicomage, il fallait tout tenter pour espérer ne serait-ce qu’une petit amélioration, même minime. Mais Maisie refusait de devenir encore plus folle, c’était déjà beaucoup trop l’état dans lequel elle se trouvait à présent. Elle n’en voulait pas à Sasha bien sûr, surtout que cette dernière était encore très jeune.

« J’aimerais simplement pouvoir…Pouvoir vous aider d’une manière ou d’une autre. »

Elle sourit doucement, touchée par son altruisme. C’était vraiement louable de sa part, malheureusement, elle ne pouvait pas faire grand-chose. Ni elle, ni personne d’autre d’ailleurs, elle avait fini par l’accepter, même si c’était dur. De toute façon, elle ne pouvait pas faire autre chose que de se faire uen raison.

« Je m’en doute. Ça doit être frustrant autant pour toi que pour moi. Malheureusement, personne n’y peut rien. Je peux juste espérer que ça n’empire pas. »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Sasha Colloway
▌ Messages : 2448
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeVen 21 Sep - 10:18

Retour à la réalité.
Au final, Sasha ne savait même pas pourquoi elle se sentait à ce point touchée par le sort de la femme sous ses yeux. Non pas qu’elle ne soit pas capable d’être altruiste, c’était quand même une partie du travail de médicomage. Mais il fallait surtout avoir la tête sur les épaules, ne pas se laisser envahir par ses sentiments. Ce qui marchait assez bien quand on se retrouvait dans une situation critique d’une personne sur le point de mourir à cause d’un venin ou d’un poison par exemple. Mais dans le cas de la psychiatrie, c’était difficile de laisser ses pensées personnelles de côté. Et en un sens, la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de se dire que la femme sous ses yeux avait vécu des traumatismes l’emmenant à ce genre de problème, ce qui pouvait arriver à quiconque oui. Ce qui lui était sans doute arrivé de son côté, même si ça ne se manifestait pas du tout de la même manière. Les traumatismes avaient beaucoup de conséquences différentes. Enfin, Sasha pensait cela, mais il était évident qu’elle ne connaissait pas les détails de la vie de Maisie Winters. Elle ne connaissait que les détails de son dossier médicale et le fait qu’elle venait régulièrement à Sainte Mangouste pour soigner (ou plutôt éviter que s’aggrave) des troubles mentaux suite à un traumatisme de sa carrière d’Auror.

Maisie affirma que ça devait être frustrant pour Sasha également, autant que pour elle, et clairement la jeune stagiaire ne pouvait qu’approuver les propos de la patiente. C’était exactement ça qu’elle ressentait, de la frustration. Et malheureusement, comme la femme ne manqua pas de le préciser, ils ne pouvaient rien y faire. Pas plus les médicomages de Sainte Mangouste qu’elle même. La seule chose qu’ils pouvaient envisager c’était de faire en sorte que la situation ne s’empire pas et que Maisie puisse tenter de vivre à peu près normalement. Même si ce n’était pas évident, c’était la seule qu’ils pouvaient envisager de faire de toute façon. La seule chose que Maisie pouvait envisager de faire. Malheureusement, même si Sasha se sentait touchée par le sort de la patiente, elle ne pouvait pas nier que c’était plus facile pour elle. Une fois qu’elle aurait quitté cette pièce, elle allait penser à un autre patient. Quand elle sera chez elle, elle se concentrerait sur sa propre vie.

« Alors, on va faire en sorte que ça n’empire pas ! » Sasha avait envie de faire quelque chose pour venir en aide à l’Auror, mais elle ne pouvait pas le faire. Alors, comme Maisie le précisait, la seule chose qu’elle pouvait faire c’était l’aider à ce que sa situation ne devienne pas plus grave.
Code by Gwenn

_________________

Merci Triplette Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha 203647 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitimeMar 16 Oct - 16:43

Retour à la réalité | FlashBack
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie était reconnaissante envers Sasha de l’entrain et la détermination qu’elle mettait à faire en sorte que cela s’arrange pour Maisie. Même si les deux femmes ne se connaissaient que dans ce cadre de patient et soignant, elle y mettait presque une dimension personnelle. Maisie trouvait cela touchant, mais elle avait bien peur que la jeune femme se heurte à un cas qui allait la laissée frustrée et déçue, puisque rien à ce jour ne pouvait soigner Maisie et faire taire définitivement sa deuxième personnalité. Elle avait certes, toujours été un peu fragile psychologiquement, mais elle avait toujours su gérer les choses du mieux qu’elle le pouvait. Mais là… c’était beaucoup pour elle, à tel point qu’elle devait parfois venir passer un séjour à Sainte-Mangouste. Même si sa réputation n’était pas quelque chose dont elle se préoccupait, mais elle faisait tout de même un minimum pour ne pas que trop de gens soient au courant de ses allers et venues ici, juste parce qu’elle n’avait pas envie qu’on l’assaille de questions. Même si elle savait bien que la plupart des gens ragoteraient entre eux sans rien lui dire en face. Grand bien leur fasse, elle avait plus urgent à s’occuper, mais elle n’était pour le moment pas en mesure de le faire. Elle devait d’abord se reposer, retrouver un semblant de sérénité, et espérer pouvoir être pleinement maîtresse de son corps. Ce qui n’était malheureusement, pas toujours le cas depuis qu’elle avait été soumise au sortilège doloris

En tout cas, elle était heureuse de voir qu’il y avait certaines personnes à Sainte-Mangouste qui prenaient vraiment à cœur d’aider les malades. Certes, elle savait qu’ils n’étaient pas tous comme Sasha, que certains étaient bien plus froid et se détachait totalement de l’aspect social du métier, mais il fallait bien de tout. Même si elle aurait aimé que cela se passe en d’autres circonstances, Maisie était contente d’avoir rencontré cette jeune femme. Ne se doutant pas encore du fait que leurs destins étaient totalement opposés. Mais pour l’heure, elle était juste une femme qui l’aidait à se sentir mieux. Et il y en avait peu qui s’investissaient autant que la jeune femme le faisait. Maisie n’aimait pas particulièrement se rendre ici, parce que cela revenait à avouer ses faiblesses, et son impuissance face à son autre elle, mais elle n’avait pas vraiment le choix. Elle avait bien trop peur de ce que l’autre elle pourrait faire.

« Alors, on va faire en sorte que ça n’empire pas ! »

Maisie ne put réprimer un léger sourire. De nature pessimiste, elle serait tentée de se laisser convaincre par son engouement et sa détermination. Après tout, peut-être qu’avec plus d’optimisme et plus de volonté de sa part, elle pourrait apprendre à mieux gérer les choses.

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha   Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour à la réalité (flashback) | Maisie & Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Hôpital Sainte-Mangouste
-