AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Lun 21 Aoû - 19:27


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
C'

était bien la première fois que Cedrella mettait les pieds chez Mme Guipure. Si l'adresse n'était pas la plus honteuse que l'on puisse trouver dans le monde des sorciers, sa mère avait toujours considéré malgré tout qu'il était hors de question qu'elle soit habillée là où n'importe qui avec trois gallions en poche pouvait se permettre de se vêtir. Alors, quand tous les futurs élèves de Poudlard trouvait leur tenue dans cet endroit consacré, Cedrella, elle, avait eu un couturier à sa disposition pour la lui confectionner, dans une matière considérée comme plus noble et plus fine. Elle n'avait jamais été habillée autrement... Jusqu'à aujourd'hui. Elle savait qu'elle devait sacrifier ses anciennes habitudes, et au fond, ça ne la dérangeait pas tant que cela, à quelques exceptions près... Là, en l'occurrence, ce qui la dérangeait le plus, c'est qu'elle n'était pas habituée à ce genre de commerce, et qu'elle ne savait donc pas trop où se mettre, comme si elle détonnait dans le décor, quand bien même elle n'avait plus les mêmes ambitions ni les mêmes prétentions qu'autrefois.

Si elle était venue chez Mme Guipure, c'était pour une raison toute particulière : l'achat de sa robe de mariée. Elle n'avait pas prévenu Septimus de cet achat, qu'elle avait décidé de faire d'elle-même, avec les maigres économies qu'elle possédait. Elle savait qu'il travaillait dur pour leur offrir le mariage rêvé, mais elle tenait à ce que le fruit de ce travail acharné lui permette d'assouvir une partie de ses désirs à lui en plus de ses souhaits à elle. C'était donc seule qu'elle avait décidé de se rendre là. Elle aurait pu être accompagnée de sa demoiselle d'honneur... sauf qu'elle n'en avait pas. Quand elle imaginait son mariage, jusqu'alors, elle s'imaginait que ses soeurs tiendraient ce rôle, mais puisque c'était à présent exclu... Pas grave, elle avait essayé plusieurs robes et avait jeté son dévolu sur une robe près du corps et très fluide, d'une blancheur nacrée. Parfaite quoi qu'un peu grande, raison pour laquelle la couturière, épingles à la main, était en train de tourner autour d'elle pour constater les derniers rafistolages à faire. Et bien évidemment, ce fut dans cette position délicate que la porte s'ouvrit.

Cedrella n'était déjà pas à l'aise avec l'idée de se tenir dans cette boutique ou n'importe qui pouvait la voir depuis la vitrine et aller et venir durant le processus, mais ce fut encore pire quand elle découvrit l'identité de la personne qui venait de faire irruption dans la boutique. Elle sentit son coeur manquer un battement. C'était clairement la dernière personne qu'elle puisse vouloir voir, et pourtant, il était là, face à elle, et dans la pire situation possible.

-Caspar... ?






code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 213
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Dim 3 Sep - 11:00

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui.
Caspar se trouvait sur le chemin de traverse dans le but de faire quelques menus achats. Rien de vraiment très important ou encore passionnant en réalité. Mais c’était quelque chose qu’il devait faire et qu’il tenait à faire seul. Le jeune homme aurait très bien pu décider de se rendre sur le chemin en compagnie de son épouse, mais il ne l’avait pas fait. À quoi bon en même temps ? Le sorcier n’avait pas spécialement d’intérêt ou d’envie de se promener en compagnie de Charis quelque part. Même si c’était sans doute naturel pour un « couple » marié. Caspar n’avait jamais caché le fait qu’il ne ressentait absolument rien pour son épouse et il ne manquait même pas de lui faire comprendre et de lui rappeler constamment qu’elle n’avait pas été le premier choix. Le premier en l’occurrence, il ne l’avait pas plus aimé non plus soit dit en passant, mais force était de constater qu’il emplissait quand même un peu plus son esprit. Donc, non, pas de sortie entre mari et femme, il se contentait de faire ses achats avant de rentrer chez lui, sans doute pour s’enfermer dans son bureau pour travailler parce qu’il était incapable de ne pas le faire, même lorsqu’il ne se trouvait pas au ministère de la magie. Parce qu’il était en week-end et qu’il n’avait donc normalement aucune raison de travailler… mais il le ferait quand même. Encore une fois, il n’allait pas non plus passer du temps avec son épouse. Bon, il ferait le strict minimum comme d’habitude, mais c’était tout. Que pourraient-ils faire de toute façon ? S’installer dans le salon et discuter de tout et de rien, profiter de la présence l’un de l’autre, s’aimer ? Non, ce n’était pas pour eux. Ça ne serait jamais pour eux.

Il marchait donc sur le chemin, sans vraiment prêter attention à ce qui se trouvait autour de lui. Forcément, un samedi, il y avait toujours du monde sur le chemin mais ce n’était pas des personnes qu’il appréciait de voir particulièrement. Oh, il pouvait peut-être faire une ou deux rencontres intéressantes, peut-être qu’il croiserait un collègue, ou encore une personne de son rang. Mais pour le moment, il ne s’en préoccupait pas réellement. Il était perdu dans ses pensées, jusqu’à ce que son regard soit attiré par la vitrine de Mme Guipure. Ce n’était pas une boutique qu’il avait l’habitude de fréquenter, mais ce ne fut pas pour la boutique qu’il fut intéressé. Mais par ce qu’il vit à travers la vitrine. Et sans réellement le réaliser, il était finalement rentré chez la couturière. Cedrella se trouvait là, en robe de mariée. Pour le coup, Caspar n’avait aucun doute sur le fait qu’elle portait bel et bien une robe de mariage… le genre de robe qu’elle aurait dû porter à une époque pour lui.

« Tu es tombée bien bas. »
Dit-il alors, sans même se montrer chaleureux. À quoi bon ? Il l’a détesté, autant qu’il détestait le fait qu’elle ne soit pas son épouse. « Obligé de venir ici pour ton rouquin. »

Il savait qu’ils finiraient par se marier avec l’autre amoureux des moldus, mais quand même.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Dim 3 Sep - 11:23


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
S'

il y avait bien une personne sur qui Cedrella aurait voulu ne pas tomber en ces circonstances, c’était bien Caspar. Bon, de manière générale, la jeune femme n’avait pas la moindre envie de se retrouver face à son ancien fiancé, mais c’était pire encore. C’était comme si le destin (ou une rpgiste sadique) avait fait tout son possible pour qu’ils ne puissent pas juste se croiser et s’ignorer mais doivent en plus du reste avoir une conversation déplaisante sur l’avenir sentimental de la jeune femme. Une robe blanche comme celle-ci, elle aurait dû la porter pour l’homme qui lui faisait face, sauf qu’elle lui avait fait faux bond, et maintenant, ils en étaient là. Elle ne savait pas du tout comment se passait le mariage de Caspar avec Charis, puisqu’elle n’avait plus la moindre nouvelle de sa jeune sœur, elle espérait qu’elle était heureuse dans sa relation… et c’était peut-être le cas, sa cadette et lui avaient clairement une chose en commun : un souverain mépris à son adresse. Souverain mépris qu’il ne manqua pas d’afficher en s’adressant à elle. C’est vrai que c’étaient le genre e propos qu’elle aurait pu elle-même tenir. Si on lui avait dit un jour qu’elle braderait la haute couture contre une tenue de mariée bas de gamme achetée sur le chemin de traverse, le tout pour épouser Septimus Weasley, elle ne l’aurait clairement pas cru, elle aurait refusé de le croire. Et pourtant, c’était le cas, et maintenant, elle devait tenir tête à son ex fiancé pour bien lui faire comprendre l’ampleur de son mépris à elle et la fierté qu’elle éprouvait à l’idée d’épouser un homme certes moins fortuné et de moins bonne réputation, mais qu’elle aimait plus que tout au monde, et qui avait fait d’elle une meilleure personne, une personne qu’elle n’aurait jamais cru pouvoir (ni vouloir d’ailleurs) devenir avant qu’il ne croise sa route.

-Je n’ai aucune obligation à venir ici,
répondit-elle simplement en soutenant son regard. Je suis ici parce que je l’ai voulu… Bon, d’accord, c’était aussi parce que financièrement, c’était sans doute le plus raisonnable qu’elle pouvait s’offrir, d’un autre côté, elle trouvait cette robe très belle malgré tout. Et elle savait que Septimus lui aurait accordé la robe de ses rêves si elle avait insisté. Seulement, voilà, elle ne voulait pas insister, surtout pas. Elle ne voulait pas que des considérations financières entrent en ligne de compte. C’est la grande différence entre toi et moi, Caspar, je fais les choses par envie et par choix, pas par devoir.

Référence à leur mariage, bien sûr. Cedrella pouvait comprendre que son ex fiancé n’ait pas apprécié d’être laissé pour compte si peu de temps avant qu’ils ne prononcent leurs vœux, mais en même temps, ils ne s’étaient jamais aimés, leurs fiançailles avaient été des fiançailles d’intérêt et rien d’autre, comme l’était à présent le mariage de Caspar avec Charis… Alors au final, peut-être qu’il lui reprochait davantage d’avoir eu le courage de mener une vie en coïncidence avec ses désirs que de l’avoir quitté ?







code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 213
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Dim 3 Sep - 22:24

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui.
Caspar n’était pas foncièrement heureux de tomber sur Cedrella, depuis qu’elle avait rompu leurs fiançailles, il l’avait quand même sacrément évité. Quand bien même, il n’avait pas pu s’empêcher de se dire qu’elle avait fait l’une des pires erreurs de sa vie (comment pouvait-on choisir entre Caspar Croupton et Septimus Weasley, c’était à se demander sérieusement). Cependant, la voir dans cette boutique, portant une robe à ce pont bas de gamme, ça lui plaisait quand même sacrément. Oh, la jeune Black était une jeune femme réellement ravissante et même ce tissu très peu cher avait le don de mettre en valeur sa silhouette. Autant dire que Cedrella était magnifique, comme d’habitude (mais elle n’avait aucun mérite, les trois sœurs étaient toutes très belles). Cela n’enlevait pas le fait qu’elle portait quand même une robe particulièrement bas de gamme, qu’elle pouvait sans doute acheter avec à peine quelques Gallions, rien qui ne soit à la hauteur de ce qu’elle aurait dû avoir en l’épousant. Parce que sa famille aurait financé la robe qu’elle aurait porté à leur noce. Une robe bien plus belle, dans laquelle elle aurait magnifique. Cedrella affirma alors qu’elle n’avait aucune obligation à venir ici, qu’elle se contentait simplement d’être là parce qu’elle l’avait choisi. La jeune femme pouvait sembler sincère – et elle mentait très bien si c’était le cas – Caspar n’y croyait pas une seule seconde. Elle avait quand même vécu dans une famille très riche et que maintenant, cela semblait étrange qu’elle décide par volonté de se contenter de ce genre de boutique. Surtout pour une robe de mariée quand même. En tout cas, Cedrella ne manquait quand même pas de sa grande superbe d’autrefois, elle savait toujours lancer des piques comme autrefois.

Elle lui dit, après tout, qu’elle faisait des choix, alors que lui en quelque sorte se contentait simplement de faire les choses par devoir. Ce qui, en soit, n’était pas fau. Il n’avait pas pu épouser Cedrella – même si c’était un certain choix à la base, parce qu’il voulait se lier à la famille Black – donc il avait épousé Charis. Dans le but d’être toujours le mari d’une Black, parce qu’il avait presque été abandonné devant l’autel. La famille n’avait pas réellement eu d’autre choix que de lui proposer une autre sœur et il n’y en avait qu’une de libre. Et de son côté, il n’avait aucune raison de refuser également.

« Et tu sembles très bien te porter avec tes choix visiblement. »
Dit-il avec une tonne d’ironie qu’il ne chercha pas du tout à cacher d’ailleurs. « Je suis heureux pour toi, de voir que ça semble bien se passer avec ton amoureux des moldus. Tes mains ne semblent pas trop abimées par tout le ménage que tu dois faire. » Il afficha un sourire. « Je n’ai jamais eu l’occasion de te remercier. Heureusement que tu as décidé de t’en aller, je ne m’en porte que mieux. Charis est une femme merveilleuse, bien plus intéressante que toi. »

Bon, il en rajoutait un peu, mais c’était juste dans le but de ne pas se laisser démonter.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Lun 4 Sep - 20:56


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
L'

ironie de Caspar, quand il affirma qu’elle paraissait entièrement à l’aise avec ses choix, était ce qu’il y a de plus palpable, et pourtant, objectivement, c’était bel et bien vrai. Oui, elle se portait bien avec ses choix parce que Septimus la rendait heureuse, plus heureuse qu’elle ne l’avait jamais été auparavant. Oui, bien sûr, elle avait certains regrets, parce que le confort de sa vie d’avant lui manquait un peu, bien sûr, parce que ses sœurs lui manquaient plus encore, mais malgré tout, elle se sentait bien, elle se sentait épanouie… parce qu’elle était folle amoureuse de son futur mari. C’est sûr que ça devait sembler absurde à Caspar, parce qu’il n’avait pas quitté son cadre étriqué, ce cadre qui l’avait elle-même entravée pendant beaucoup trop longtemps. Elle aurait réagi elle-même de la même manière si elle n’avait pas retrouvé Septimus. Le bonheur pouvait dépasser leurs conceptions ancestrales, et même si c’était difficile à reconnaître quand on avait les œillères que portait Caspar, c’était bel et bien le cas. Quand Caspar affirma être content de voir que tout se passait bien avec Septimus, Cedrella savait bien qu’il n’en pensait pas le moindre mot, ne serait-ce que parce qu’il avait qualifié son fiancé d’« amoureux des moldus »… Un terme qu’elle avait employé elle-même, d’ailleurs… Et à présent, elle se disait que ce n’était pas si mal que ça, d’être amoureux des moldus… tant qu’il était amoureux d’elle plus que d’eux malgré tout. Quant à sa remarque concernant ses mains qui n’étaient pas encore trop détériorées par toutes les tâches ménagères qu’elle devait effectuer à présent qu’elle n’avait plus d’elfe de maison à son service. C’était trop bas pour qu’elle décide d’entrer dans ce débat précis (et non, elle n’admettrait pas qu’elle aimerait quand même bien avoir un elfe de maison… c’était une des choses qui lui manquaient le plus).

-Mais de rien
, répondit-elle dans un sourire quand son interlocuteur la remercia de lui avoir permis d’épouser Charis à sa place. Elle ne doutait pas du fait que sa cadette devait être le meilleur parti possible pour Caspar, elle la considérait comme calme et docile, le genre qu’il devait aimer, le genre qui ne se rebiffait pas contre des préceptes familiaux qui devraient être d’un autre âge et qui étaient malheureusement beaucoup trop actuels. C’était un plaisir de t’abandonner juste avant notre mariage, assura-t-elle avec un sourire. Non, sur le moment, ça n’avait pas été un plaisir, ce n’était pas un plaisir que d’être renié par sa famille. Mais c’était quand même la meilleure décision qu’elle ait jamais prise. Je ne doute pas que Charis soit faite pour toi, vous vous ressemblez à tous égards.

Et au fond, elle espérait que Caspar était heureux en ménage avec Charis, pas pour lui mais pour elle. En dépit de ce que sa sœur lui avait fait et dit, elle voulait qu’elle soit heureuse. Mais ce n’était sans doute pas le cas. Les mariages arrangés avaient rarement des issues heureuses, et quand, en plus, on passait en seconde place.




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 213
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Mer 18 Oct - 12:32

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui.
Caspar cachait évidemment ce qu’il ressentait vraiment, mais ça c’était en grande partie parce qu’il en avait l’habitude de toute façon. On ne laissait pas paraitre ses faiblesses dans ce genre d’instant. Et mine de rien, Cedrella était bel et bien une faiblesse pour le jeune homme, quand bien même il était hors de question qu’il l’avoue. Mais pourtant, c’était bien le cas. Pas parce qu’il l’aimait, loin de là. Il la détestait même, autant que son fichu fiancé. Mais s’il la détestait à ce point, c’était parce qu’il l’avait perdu à un moment, parce qu’elle aurait dû devenir son épouse et qu’il ne pouvait pas supporter le fait qu’elle ait décidé de tout abandonner, d’abandonner ce qu’il lui offrait donc, pour Weasley. C’était une question de principe, elle l’avait entaché et il ne le supportait pas. Même si Caspar s’était rattrapé (ou plus précisément, les Black s’était rattrapé en lui proposant Charis – et heureusement qu’ils avaient une autre fille disponible), mais en même temps, cela n’enlevait rien que personne ne pouvait ignorer le fait qu’un jour, Croupton avait été abandonné par sa fiancée qui avait fui avec un traitre à son sang.

Caspar resta maître de lui-même quand Cedrella affirma que c’était un plaisir de l’avoir abandonné juste avant leur mariage. Il osait croire qu’elle ne disait cela que dans le but de l’agacer, ce qui avait le don de marcher quand même. Mais il n’avait pas l’intention d’en montrer quoi que ce soit. Quand elle affirma ensuite qu’elle ne doutait pas que Charis puisse être parfaite pour lui, puisqu’ils se ressemblaient, encore une fois Caspar fit mine de rien. Il ne pouvait pas réellement donner tort à Cedrella, parce que Charis et lui avaient quand même des points communs, mais en même temps il ne pouvait pas lui donner raison non plus. On ne pouvait pas forcément dire que Charis et lui étaient fait pour être ensemble, mais en même temps on ne pouvait pas dire que le jeune homme faisait grand-chose pour aider ça.

« C’est certain qu’elle a beaucoup plus de mérite que toi. » Il ne le disait pas d’habitude, mais il ne pouvait pas dire le contraire en cet instant précis devant son ancienne fiancée. « Même si elle doit supporter d’être qu’un second choix. » Et la faute à qui ? À lui sans doute qui passait son temps à le lui rappeler. Mais en même temps, c’était la vérité. Il n’aurait jamais épousé Charis si Cedrella n’avait pas décidé d’envoyer balader sa famille. « Je savais que tu étais égoïste, mais je dois avouer que tu m’as surpris. »

Il savait qu’elle ne culpabiliserait absolument pas le concernant, il n’y avait pas de raison que ça se passe autrement. Cependant, il osait croire que la jeune femme avait plus de sentiment concernant ses sœurs, au moins la cadette. Parce qu’il osait croire qu’elle aimait ses sœurs, malgré tout. Autant dire qu’il cherchait à la prendre par une corde sensible, sans savoir s’il y arriverait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Mer 18 Oct - 20:59


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
C

edrella n'était plus vraiment certaine que Charis ait plus de mérite qu'elle, au sens où elle ne considérait plus aujourd'hui qu'il y avait du mérite à respecter scrupuleusement les directives de sa famille quitte à se rendre profondément malheureux, mais elle pouvait bien reconnaître qu'elle était capable d'une abnégation dont Cedrella, pour sa part, n'avait pas su faire preuve (et dont elle ne comptait jamais faire preuve au demeurant). Quand il entendit Caspar affirmer qu'elle n'était qu'un second choix, elle sentit son coeur se serrer. Objectivement, oui, c'était bel et bien ce qu'était Charis, mai elle méritait mieux que ça. Elle méritait, elle aussi, de trouver un mari qui l'aime, un mari qui la respecte, un mari qui ne la considère pas comme une solution de secours, mais à l'évidence, ce n'est pas ce qu'était Caspar. La façon dont il parlait de son épouse lui laissait présumer un mariage bien malheureux pour sa soeur... comme celui de Callidora, par ailleurs, n'était pas bien reluisant. Caspar, en tout cas, s'il avait voulu la culpabiliser, il y avait réussi. Ca ne la dérangeait pas du tout que de provoquer celui qu'elle aurait dû épouser, mais elle avait bien plus de mal à demeurer détachée quand il était question de Charis. Il n'avait sans doute pas tort, elle s'était montrée égoïste, elle avait pensé à son bonheur avant tout le reste, elle avait ignoré les problèmes qu'elle laissait derrière elle, elle avait indirectement décidé du sort de Charis et scellé son destin... mais si c'était à refaire, elle le referait. Parce qu'elle n'avait jamais été aussi heureuse que depuis qu'elle vivait avec Septimus.

-Charis n'est pas un second choix,
répliqua-t-elle, incapable de ne pas prendre un minimum la défense de sa soeur, mais son propos allait quelque part d'autre, bien évidemment. Pour ça, il faudrait que le choix ait quoi que ce soit à voir avec toutes ces fichues histoires de famille. Je suis la seule à avoir choisi, de nous tous. Si toi ou mes soeurs n'êtes pas contents de votre sort, alors il fallait prendre d'autres décisions.

Sauf que, évidemment, elle savait d'avance que Caspar ne pensait pas du tout comme elle. Bien au contraire, même. Lui, il ne pensait pas avoir le choix, lui, il pensait simplement qu'il faisait ce qu'il y avait de mieux pour sa famille et pour son prestige. Elle pouvait d'autant mieux le comprendre qu'elle avait pensé comme lui, à une époque. Mais le recroiser lui faisait à présent comprendre à quel point elle avait changé. Elle avait gardé quelques vieilles habitudes, qui avaient la vie dure, mais sa mentalité, elle, n'avait plus rien à voir du tout. Quoi qu'il en soit, elle n'avait pas l'intention de se laisser démonter, même si, à la vérité, elle n'était pas du tout à l'aise.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 213
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Sam 9 Déc - 14:50

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui.
Quand Cedrella affirma que Charis n’était pas un second choix, Caspar n’avait qu’une seule envie, la contredire. Évidemment qu’il ne pouvait considérer que son épouse comme un second choix, puisqu’il considérait la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux comme le premier choix. Le jeune homme pensait la contredire d’ailleurs, mais celle-ci reprit la parole en affirmant qu’ils n’avaient pas eu de choix. Que la seule personne qui avait fait un choix, dans ce joyeux bordel, c’était elle. Caspar, en soit, ne pouvait pas entièrement donner tort à Cedrella sur ce point. Oh, on n’avait pas mis un couteau sous la gorge de Caspar pour devenir l’époux d’une femme Black, bien au contraire. À ses yeux, ça avait été une opportunité qu’il n’avait pas pu ne pas prendre. Mais il était certain que Caspar n’avait techniquement pas choisi son épouse, que Charis n’avait pas spécialement choisi qui elle allait épouser – on lui avait fortement recommandé de prendre la place de sa petite sœur – de même pour Callidora. Mais en même temps, aux yeux du sorciers, il n’y avait pas de choix qui tenait. Les choses devaient se passer ainsi et pas autrement, ça lui convenait parfaitement d’ailleurs. Bon, Caspar pouvait difficilement mentir sur le fait qu’il aurait préféré que les événements ne prennent pas un tel tournant avec son ancienne fiancée, mais c’était surtout une question de fierté mal placée.

« Je ne me suis jamais plaint de mon sort. »
Rétorqua-t-il alors. « Il me convient parfaitement. »

Ce n’était peut-être pas entièrement vrai, mais en même temps il n’allait pas se plaindre. Le jeune homme était tout de même marié à une Black, autant dire que son nom était définitivement lié à cette famille qu’il ne fallait pas sous-estimer dans le monde magique. Les choses ne s’étaient pas passés exactement de la bonne façon et le fait de tomber sur Cedrella, en cet instant précis, dans cette boutique, vêtue d’une robe de mariée, ne pouvait que le lui rappeler. Mais pour autant, il ne se plaignait pas de son sort. Charis avait plus de raison de se plaindre que lui.

« Tu as fais un choix, c’est vrai. »
Reprit-il non sans une amertume dans la voix tout de même. Parce qu’elle l’avait planté juste avant leur mariage. « Cependant il me semble clair que je ne peux pas laisser ton comportement entacher ton nom, ta famille et donc ma femme. » C’était en grande partie une excuse, réellement. Caspar avait simplement du mal encore à digérer le fait qu’elle ait décidé de l’abandonner pour un amoureux des moldus, ça lui suffisait pour avoir envie de lui gâcher l’existence. Parce qu’il avait été touché dans sa fierté, parce qu’une chose qu’il avait décidé de faire ne s’était pas déroulée de la bonne manière et que ses plans n’avaient jamais été aussi mis à mal. Autant dire qu’il n’avait pas besoin d’excuse normalement pour rendre la vie de Cedrella infernale. « Tu penses avoir le choix, mais ce n’est pas le cas. Je ne te le laisserais pas. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Dim 10 Déc - 19:03


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
C

edrella ne pouvait s'empêcher de trouver le propos de Caspar contradictoire. Il affirmait ne pas se plaindre de sa condition, et en même temps, n'avait pas hésité à qualifier sa propre épouse de "second choix", ce n'était clairement pas ce qu'elle qualifierait là de vie maritale épanouie, mais pour en vivre de telle, encore faudrait-il, sans doute, que Caspar sache exactement ce que cela pouvait bien signifier, et pour cela, il faudrait certainement qu'il ait un coeur, ce que Cedrella, sincèrement, ne lui soupçonnait pas de posséder. Il considérait toute situation avec un pragmatisme qui ne laissait aucune place aux sentiments, il était froid, indifférent, fier et calculateur, aucun de ces adjectifs ne laissaient supposer qu'un quelconque affect ne vienne s'adjoindre à l'affaire... Bref, très clairement, elle ne pensait pas que Caspar puisse être un homme épanoui. Il pouvait sans doute prétendre l'être, n'importe qui peut le prétendre, après tout, c'est dans la nature humaine de tout un chacun que de vouloir que sa vie soit admirée de tous et érigée en exemple. Mais clairement, l'exemple de Caspar n'était pas de ceux qu'elle pouvait encore avoir envie de suivre, même si elle ne pouvait nier que ça avait été le cas à une époque, cette même époque où elle ne s'était pas imaginée une seule seconde rompre ses fiançailles tant ces dernière lui paraissaient alors aussi évidentes qu'inévitables.

-Et qu'est-ce que tu comptes faire, exactement ?
répliqua Cedrella quand son interlocuteur lui affirma qu'il ne la laisserait pas faire, qu'il ne permettrait pas que l'on entache le nom de sa famille. Comme si son mariage pouvait vraiment réduire à néant la haute réputation des Black et des Croupton ! Cedrella n'y croyait pas une seule seconde... Bien sûr, la nouvelle pourrait faire du bruit (et Cedrella préfèrerait qu'il n'en soit rien), mais il s'agissait de rester cohérent malgré tout.

Elle s'était exprimé sur le ton du défi, parce que même si la situation ne semblait pas jouer à son avantage, elle n'avait pas la moindre intention de se laisser démonter pour sa part. Elle était habituée, maintenant, à encaisser les attaques des sangs purs qui autrefois l'accueillaient avec plaisirs et aujourd'hui la traitaient en paria, ce n'était jamais agréable, mais ça lui avait, l'air de rien, forgé un caractère qui n'avait pas forcément attendu après cela malgré tout pour être bien trempé, très clairement. Il se permettait de la menacer, alors de son côté, elle se permettait de lui faire comprendre que ses menaces ne lui faisaient pas peur. Est-ce que c'était vrai ? Pas totalement, non. En vérité, elle était plus inquiète que ce qu'elle savait laisser paraître. Mais elle ne voulait pas laisser à son interlocuteur l'opportunité de s'en rendre compte.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 213
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Sam 3 Fév - 22:46

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui.
En réalité, si on considérait objectivement la situation, il n’était pas sûr que le mariage de Cedrella puisse réellement entacher la réputation des Black et donc par répercussion celle des Croupton. Parce qu’il n’y avait clairement pas une seule Black en ce bas monde et qu’elle ne valait pas grands choses comparait aux autres. Au pire, sans doute, son mariage avec Weasley allait faire des vagues, mais on allait sans doute très rapidement oublier son lien avec les Black. Sauf que même si c’était une façon de voir la situation objectivement, ce n’était pas ainsi que Caspar voyait les choses.  Mais ça, c’était parce que le jeune homme était tout bonnement incapable d’être objectif dans cette histoire. Sans doute que s’il n’avait pas été directement concerné, il n’aurait pas manqué de cracher sur la réputation de Cedrella pour la forme – comme il ne manquait pas de le faire sur certaines personnes qui s’éloignaient un peu des principes de bonnes familles qu’il avait à l’esprit – mais il ne se serait pas plus préoccupait de cette histoire que ça. Sauf qu’au final, il n’était pas que question d’une réputation à tenir. Si son épouse et sa belle-sœur (l’officielle donc, celle qui méritait de porter ce nom, par celle qui se trouvait sous ses yeux maintenant) avaient à cœur de ne pas voir ce mariage arriver dans le but simplement de préserver leur nom, de préserver leur réputation et de se venger de ce que leur jeune sœur avait fait… Caspar en faisait une affaire personnelle également parce qu’il était simplement bien trop touché dans son orgueil.

Cedrella lui demanda alors ce qu’il comptait faire, au juste, et Caspar n’était pas spécialement étonné de sa réaction. Même si ça ne changeait rien à la situation. La jeune femme devait avoir envie de lui prouver qu’elle ne se démontrait pas, mais Caspar avait bien l’intention de lui prouver qu’elle ne pouvait pas envisager de faire comme elle le voulait. La jeune femme avait osé l’abandonner avant leur mariage pour fuir une idylle avec son amoureux des moldus, ce n’tait pas pour autant qu’elle devait imaginer qu’elle puisse vivre cette idylle sereinement avec cet homme. Ce mariage ne devait pas avoir lieu, tout simplement.

« Ce qu’il faut pour que tu ne parviennes jamais à tes fins. »

Dit-il naturellement, comme si c’était normal, d’une voie posée, en menaçant clairement la jeune femme de l’empêcher de se marier donc. En soit, il n’était peut-être pas légitime pour ce genre de chose, Charis et Callidora l’était bien plus, mais cela n’enlevait pas le fait que de son côté aussi, il n’allait pas ménager ses efforts pour empêcher ce mariage. Quand bien même, à l’heure actuelle, le jeune homme n’avait aucune idée de ce que son épouse et sa belle-sœur allaient faire (puisqu’ils n’avaient pas encore eu l’occasion de parler de tout cela avec elles), mais il osait croire les connaitre assez pour savoir qu’elles n’allaient pas juste se tourner les pouces. Elles avaient une réputation à tenir quand même.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Sam 3 Fév - 23:12


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
L

a réponse de Caspar, elle devait bien le reconnaître, n'avait rien du tout pour la surprendre, loin de là, même. Il était évident qu'il n'allait pas lui livrer en détails ses intentions, ce serait prendre le risque qu'elle contrecarre ses projets comme, de toute évidence, il voulait contrecarrer les siens. Alors, pour la peine, le jeune homme se contenta d'affirmer qu'il ferait ce qu'il faudrait pour qu'elle ne parvienne jamais à ses fins, pour qu'elle ne devienne jamais Cedrella Septimus. Elle aimerait penser que ce n'étaient que des paroles en l'air, que Caspar s'exprimait sur le coup de la frustration, parce que cette situation le rappelait à son orgueil blessé, mais non, même si elle ne le connaissait pas bien, elle connaissait les gens comme lui, elle les avait fréquentés tout au long de sa vie, alors elle ne se faisait aucune illusion quant à ce qu'il pensait et ambitionnait. Et il ne serait bientôt plus le seul, ça elle pouvait le jurer, dès lors que Charis et Callidora seraient au courant (et ça viendrait forcément, à un moment ou à un autre), ce serait comme un raz de marée inarrêtable, elles ne la laisseraient pas tranquilles, ne les laisseraient pas tranquilles du tout. Elle le savait, à présent, l'organisation allait être une lutte de tous les instants... mais en même temps, cette lutte en question, elle était prête à la mener jusqu'au bout. Pour Septimus, elle était prête à se battre. Elle l'avait déjà fait, elle le referait, sans crainte et sans honte.

-Tu devrais être satisfait, pourtant,
répliqua-t-elle comme si elle prenait ses menaces à la légère, comme si elles ne l'atteignaient pas (ce qui était bien loin d'être le cas, à la vérité, mais elle ne voulait pas lui donner la satisfaction de constater qu'il était parvenu à la blesser). Quand je deviendrai une Weasley - et elle prenait grand soin d'utiliser le futur pour bien faire comprendre à son interlocuteur que ça arriverait, que ça lui plaise ou non... il n'arriverait pas à empêcher ses objectifs, ou même à l'attendre -, je cesserai de porter le nom que vous m'imaginez tous avoir sali, alors pourquoi ne pas me laisser faire ?

Parce que même sous le nom de Weasley, même virée de l'arbre généalogique, elle ne pouvait faire oublier sa fichue ascendance. Elle, elle n'avait pas envie d'avoir honte d'être une Black, parce que après tout, elle devait quand même certaines choses à sa famille, et elle aimait ses parents et ses soeurs, même si ce n'était plus du tout réciproque, loin de là. Mais elle ne décidait pas. On lui avait collé le statut de paria à la peau... et il n'y avait rien qu'elle puisse y faire, rien du tout, même.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 213
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Jeu 5 Avr - 11:50

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui.
Caspar ne devrait sans doute pas dire tout cela à Cedrella, mais en même temps ce n’était pas comme s’il avait réellement besoin de le cacher. Son ancienne fiancée était bien placée pour savoir que ni lui, mais surtout pas ses sœurs allaient la laisser épouser son amoureux des moldus. Quand bien même, en un sens, la jeune femme n’allait pas changer grand chose à la situation globale en se faisant vraiment passer la bague au doigt. Parce qu’elle avait déjà sali son nom en aillant une relation avec Weasley. Mais bon, ce n’était pas pour autant que les sœurs Blacks avaient l’intention de la laisser faire, tout comme lui n’avait pas l’intention de la laisser faire non plus. Même s’il n’avait pas forcément les mêmes raisons, puisque c’était en grande partie parce qu’il se sentait touché dans son orgueil et dans sa fierté.

Cedrella ne manqua pas d’affirmer qu’il devrait pourtant être satisfait, parce que ainsi, en devenant une Weasley, elle n’était plus une black donc. Elle n’avait pas tort, mais en même temps, le jeune homme ne se contentait pas seulement de préserver le nom de jeune fille de son épouse. Même si c’était important quand même aussi. Caspar ne s’était pas donné autant de mal pour épouser une Black et laisser la famille se faire salir de cette manière. Après tout, elle était quand même la plus grande famille de sang pur et il était clair et net que le jeune homme devait préserver ce nom.

« Parce que ce n’est pas une raison. » Répondit-il naturellement, parce qu’il était une nouvelle fois sincère. « Si tu penses que ça s’arrête là, c’est que tu te trompes tout simplement. » Il marqua une pause. « Et puis, ce n’est pas moi que tu dois essayer de convaincre. »

Parce que même si Caspar ne pouvait pas nier qu’il avait l’intention d’empêcher le mariage de Cedrella avec Weasley, il n’était pas le seul dans la situation. Il était évident que Charis et Callidora n’allaient pas laisser passer ça. Même s’il n’avait pas l’intention d’empêcher son ex fiancé de se marier avec son amoureux des moldus, elles n’allaient pas manquer de s’en occuper, les sœurs de celle ci ne manqueraient pas de le faire. Autant dire que Cedrella perdait clairement du temps à essayer de le convaincre. Ce qu’elle ne pourrait pas faire dans tous les cas, puisqu’il était bien trop borné pour changer d’avis. Que ça soit pour ça ou pour tout autre chose dans la vie. Il prenait des décisions et il s’y tenait... quand on ne lui mettait pas des bâtons dans les roues.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Jeu 5 Avr - 18:22


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
P

arce que ce n'était pas une raison... Cette réponse se suffisait à elle-même... Caspar n'avait pas même la nécessité d'ajouter quoi que ce soit d'autre. Ce n'était pas une raison, en effet, parce que pour les grandes familles de sang pur, il n'y avait sans doute qu'une seule issue possible à cette situation : soit les Weasley étaient définitivement rayés de la carte, soit Septimus avait la décence de se trouver une moldue à épouser pour que la famille rouquine n'ait plus rien à voir avec les leurs. Quant à elle... la seule issue pour elle était sans doute une humiliation constante et un célibat de longue durée... Dans tous les cas, son mariage serait considéré comme indigne, et quels que puissent être les arguments qu'elle avancerait pour justifier ses noces, elle serait la risée de ceux qui autrefois l'encensaient. Son argumentaire ne pouvait pas convaincre Caspar, et elle le savait d'avance... ce qui n'empêcha tout de même pas son ancien fiancé d'en rajouter encore une couche... en même temps, qu'attendre d'autre de sa part ? Rien sans doute.

Elle ne répliqua rien à sa remarque suivante. Non, elle ne pensait pas que les choses s'arrêteraient là, elle n'avait pas la naïveté de le penser. Elle avait suffisamment longtemps gravité dans le cercle des grandes familles de sangs purs et embrassé leurs idéaux pour savoir précisément que cette conversation ne mettra fin à rien mais serait peut-être le début de tout... même si sa famille l'aurait certainement appris d'une autre manière si Caspar ne l'avait pas surprise dans cette situation sans équivoque. Non, c'était bel et bien le début d'un calvaire de longue durée, et le discours de l'homme qui aurait bien pu devenir son époux était une mise en garde... Que Cedrella comprenait mais n'avait pas l'intention de respecter pour autant. Et pour cause, elle avait fait suffisamment de sacrifices déjà pour ne pas vouloir s'arrêter en si bon chemin, c'était même hors de question.

Là où cela lui fit plus mal, ce fut quand il ajouta que ce n'était pas lui qu'elle devrait s'évertuer de convaincre... Elle savait très bien à qui il faisait référence : Charis et Callidora, bien évidemment, ça ne faisait pas le moindre doute... Et si elle se moquait assez d'accuser le mépris de cet homme qu'elle méprisait de toute manière tout autant, il ne lui était pas aussi simple de supporter l'idée de devoir faire face à ses deux soeurs et à leur véhémence. Deux soeurs qu'elle continuerait d'aimer quoi qu'il puisse arriver.... parce que c'était plus fort qu'elle. Mais elle ne voulait pas afficher cette faiblesse en présence de Caspar.

-Mais je n'ai de compte à rendre à personne,
répliqua-t-elle d'un ton ferme, pas plus à toi qu'à mes soeurs. Ma vie ne vous regarde pas. Elle ne vous regarde plus, ne vous en déplaise.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 213
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Jeu 31 Mai - 15:12

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui.
Il était évident que les deux anciens fiancés – non par réelle envie cependant – ne pourraient avoir qu’une conversation qui tourne en boucle encore et encore. Parce qu’il était évident qu’ils se trouvaient tous les deux ancrés dans leurs positions et qu’ils n’allaient pas du tout avoir envie de changer d’avis. Ils n’allaient pas changer d’avis, Caspar n’avait aucune intention de le faire en tout cas. Malheureusement, il savait bien que ça serait le cas de Cedrella aussi. Il ne faudrait pas grand-chose pourtant pour qu’elle n’ait plus autant de souci (quand bien même, pour le moment, elle n’avait encore rien vu encore), pour qu’elle n’ait plus son ex fiancé et ses deux sœurs sur le dos. Il suffirait qu’elle accepte d’abandonner, qu’elle accepte de remettre au placard son mariage avec Weasley. Sauf qu’en même temps, le jeune homme avait conscience que ça n’arriverait pas, parce que Cedrella était bien trop têtue. Sauf que les autres, les anciennes Black, lui, étaient tout aussi têtus.

Cedrella affirma qu’elle n’avait de compte à rendre à personne. Encore une fois, le jeune homme ne pouvait qu’être en désaccord avec la jeune femme, parce qu’il ne pensait pas une seule seconde de la même façon. Bien au contraire, elle avait des comptes à rendre à sa famille c’était ainsi que les choses se passaient. Et concrètement, il était évident qu’ils faisaient parti de la même famille, même s’ils n’étaient pas maris et femmes comme les choses auraient du être à la base.

« Essaie de te convaincre si tu veux, mais ça ne changera pas le fait que si, ta vie nous regarde. » Ça ne devrait sans doute pas être le cas normalement, mais c’était comme ça. Cedrella, qu’elle le veuille ou non, était une Black. Et ce n’était pas en épousant son amoureux des moldus qu’elle allait faire changer cet état de fait. Ce n’était pas en devenant une Weasley qu’elle ne serait plus une Black, normalement, sinon cela signifierait que Charis et Callidora n’aurait plus de raison d’appartenir aux Black. Et qu’elle le veuille ou non, sa vie les concernait, les regardait. Tous autant qu’ils étaient. Parce que sa réputation avait un impact direct avec la leur. Et qu’il était évident que le fait que la jeune femme cherche à ce point à salir le sang des sorciers de sang pur digne de ce nom en épousant ce rouquin, ne pouvait que rendre tout ça difficile. « Ne pense pas qu’il t’a fallu simplement de prendre une décision pour ne plus avoir de compte à rendre. »

Au vu de la situation, Cedrella s’en sortirait seulement si elle se contentait simplement de se faire petite, de vivre une vie de son côté sans oser salir le sang qui coulait dans ses veines. Malheureusement, Caspar savait que c’était bien trop lui demander. Que ça serait bien trop simple d’imaginer qu’elle le ferait. Et tout cela, évidemment, ce n’était que dans l’intérêt des Black. Pour le coup, Caspar cherchait aussi à se convaincre lui-même.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Jeu 31 Mai - 18:31


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
C

edrella n'avait en fait aucun mal à comprendre le point de vue de son interlocuteur puisqu'elle avait adopté le même des années durant. Elle avait eu les mêmes convictions et la même mentalité absurde. Mais comprendre ne voulait pas dire cautionner, elle savait seulement que, même avec la meilleure volonté du monde, elle ne parviendrait pas à convaincre son interlocuteur. Car ce dernier était fermé, obtus, et plus blessé encore dans son orgueil. Pour cette raison, la jeune femme savait qu'elle devrait mettre le terme le plus rapide possible à leur joute verbale afin de ne pas envenimer les choses. Mais bon, le mal était fait malgré tout, et elle aussi avait trop d'orgueil à revendre pour se laisser insulter (et laisser insulter l'homme qu'elle aimait) sans rien dire. Renoncer à ses anciennes valeurs pour en adopter de nouvelles, en son âme et conscience, n'avait pas été simple, mais elle y était parvenue, et aujourd'hui, eh bien, elle en était fière, très fière, même, et il était absolument hors de question pour elle de regarder en arrière. Et d'ailleurs, quand son passé venait la frapper de plein fouet, comme maintenant, elle comprenait qu'elle avait fait le bon choix, elle n'avait plus rien à voir avec ces gens-là. Oui, elle partageait le sang des Black, mais certainement pas leur mentalité, et c'était tant mieux, vraiment. Même si elle aimerait juste pouvoir leur tourner le dos et ne plus en entendre parler... mais ce n'était bien évidemment pas le cas.

-Si, c'est exactement ce que je pense,
répliqua-t-elle en soutenant son regard avec vigueur. Et au lieu de t'intéresser à ma vie, tu ferais bien de te soucier de la tienne, plutôt.

Qu'il commence à balayer devant sa porte, oui, avant de venir l'emmerder et chercher à lui mettre des bâtons dans les roues. Parce que de ce qu'elle savait, le résultat n'était pas glorieux. Certes, Caspar était un sorcier influent, un employé émérite du ministère de la Magie, un homme de sang pur qui n'avait jamais trahi son sang et qui se satisfaisait d'une fortune au-delà de convenable. Mais il restait un homme infect. Infect et insupportable. Et qui devait rendre sa soeur bien malheureuse, et si son malheur à lui lui était égal, et aurait même plutôt tendance à la réjouir, il n'en était pas de même concernant Charis. Certes, sa soeur lui rétorquerait sans doute que ça lui faisait une belle jambe, mais en ce qui la concernait, elle estimait que les membres de sa famille (mais était-ce encore sa famille) devraient plutôt se soucier de ces considérations-là, d'eux-mêmes que d'elle. Elle n'exigeait rien de leur part. Elle allait renoncer à son nom, elle avait renoncé à sa fortune et à son héritage, elle se fichait de sa réputation. Alors pourquoi s'acharner ?


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 213
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Ven 10 Aoû - 23:56

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui.
Quoi que puisse dire la jeune femme sous ses yeux, il était évident que Caspar ne considèrerait pas du tout ses propos comme entendable. Pour la simple et bonne raison qu’elle n’était plus rien, qu’elle n’était qu’une idiote aillant abandonnée la chance de sa vie. La chance de sa vie n’était autre que le mariage qu’elle aurait dû avoir avec lui-même. Même si le jeune homme s’en était très bien sorti au final, qu’il était toujours affilié aux Black et que les Croupton n’avaient jamais été à ce point en hauteur dans la société qu’il défendait (malheureusement, il ne savait pas que les générations à venir allait quelque peu… poser soucis), mais ça n’enlevait pas l’erreur que Cedrella avait commise. Dans tous les cas, Caspar n’avait aucune envie de la laisser tranquille, de la laisser mener sa petite vie comme ça, comme si de rien n’était en épousant ce sorcier indigne de son sang. Et quoi qu’elle dise, il était évident que la jeune femme avait des comptes à rendre. Bon, concrètement, il était évident qu’elle n’avait pas forcément des comptes à lui rendre à lui, mais puisque qu’il considérait que les affaires de sa femme était les siennes, ça le concernait donc dans tous les cas. Il se concentrait sur ça, oui, parce que dans tous les cas il n’avait surtout pas envie de la laisser tranquille alors qu’elle avait eu l’affront de l’abandonner. C’était de l’orgueil mal placé dirons-nous, mais Caspar considérait cela comme de la simple normalité.

Cedrella n’en démorda pas cependant et mine de rien, Caspar devait quand même lui reconnaître qu’elle était toujours aussi têtue. L’une des choses qu’il avait appréciés chez elle, avant qu’elle ne se détourne de sa famille. Les trois sœurs avaient quand même des caractères bien différents, et si Callidora lui ressemblait le plus (un peu trop sans doute d’ailleurs), il ne pouvait pas nier qu’il appréciait l’épice que la dernière de la famille apportait. Alors que Charis était juste… elle-même. Elle n’en démordait pas donc, et Caspar n’avait pas l’intention de le faire non plus. Autant dire qu’ils étaient parti pour avoir une longue discussion à ce train-là. Sans doute qu’il vaudrait mieux y couper court à un moment donné, mais non… il n’avait aucune envie d’arrêter maintenant. Elle ne manqua pas de lui dire donc qu’il devait se préoccuper de sa propre vie.

« Parce que tu penses que ma vie tourne autour de la tienne ? Tu te donne beaucoup trop d’importance Cedrella. » Il n’avait pas manqué de lui sortir ça sur un ton de dédain, même s’il ne pouvait pas nier qu’elle prenait beaucoup trop de place dans sa vie. Et qu’il devrait sans doute lâcher un peu prise, mais qu’il n’allait pas le faire, parce qu’il était hors de question que son mariage ait lieu. « Je m’occupe très bien de ma vie. C’est bien pour cela que je m’arrange pour que tu ne viennes pas tout gâcher avec des conneries. »

Ses conneries… ou autrement dit… son fiancé, le rouquin idiot qu’elle voulait épouser.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Sam 11 Aoû - 10:48


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
C

edrella ne répondit rien quand Caspar suggéra qu'elle estimait que sa vie tournait autour de la sienne. Ce n'était pas exactement ce qu'elle avait dit, et ce n'était pas forcément ce qu'elle pensait par ailleurs, mais à certains moments, il fallait quand même reconnaître qu'elle se posait sincèrement la question. Leur histoire (si tant est que l'on puisse parler d'histoire) remontait à présent. Est-ce que ce ne serait pas plus simple en fin de compte de tout simplement laisser couler sans chercher plus loin ? Apparemment non, puisqu'ils avaient cette conversation... Non, Cedrella n'avait pas le sentiment de se donner trop d'importance. Peut-être que ça avait été le cas autrefois, alors qu'elle avait le sentiment que le monde tournait autour d'elle et devait tourner autour d'elle. Elle avait changé, depuis, elle avait évolué... mais apparemment, elle ne devait pas attendre que son interlocuteur fasse la même chose. Non, elle ne demandait vraiment pas à être le centre de l'intérêt de son interlocuteur, elle préférerait largement se faire oublier de lui définitivement... Mais visiblement, le destin en avait décidé autrement, puisqu'ils se rencontraient à présent dans les pires conditions envisageables. Et il en rajoutait une couche, affirmant qu'il n'avait pas l'intention de la laisser gâcher sa vie en lui laissant faire n'importe quelle connerie. Oui, d'accord... sauf que se marier avec l'homme qu'elle aimait n'était certainement pas une connerie. C'était même la décision la plus sensée qu'elle ait jamais prise de toute sa vie.

-Mais je ne vais rien gâcher du tout,
soupira-t-elle alors, agacée d'avance par un débat qui serait forcément stérile, puisque leurs intérêts n'étaient plus les mêmes, puisque leurs intérêts ne seraient plus jamais les mêmes. Je ne demande rien de mieux que de vous laisser vivre votre vie dans votre coin, je n'ai pas la moindre intention de vous importuner. Elle marqua une pause. Il y a bien longtemps que je ne m'estime plus appartenir à votre famille, alors faites de même. C'est en vous acharnant contre moi que vous rappelez à tous que je suis une Black.

Elle avait été reniée par la famille Black, elle avait été effacée de l'arbre généalogique. Fallait-il donc quoi que ce soit de plus ? Est-ce que ce n'était pas déjà suffisant comme cela ? La jeune femme avait pourtant le sentiment que oui. Il suffirait pourtant qu'on la laisse se marier et prendre le nom de Weasley pour que cette histoire soit définitivement derrière eux. On finirait très vite par oublier qu'elle portait le nom de l'illustre famille de sang pur autrefois, tout comme on oublierait tout autant que Charis et Callidora avaient un jour eu une soeur. Cette pensée la rendait malheureuse, mais il fallait bien faire avec.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 213
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Sam 13 Oct - 12:53

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui.
Le débat était évidemment parfaitement stérile, parce qu’il y avait peu de chance qu’aucun des deux ne reviennent sur ses positions. Caspar en tout cas n’avait pas l’intention de penser autrement que comme il pensait maintenant. Cedrella ne devait pas épouser son rouquin, parce qu’elle salissait le nom de sa famille et donc par conséquence la sienne. Et aussi, Cedrella ne devait pas épouser son rouquin, parce que Caspar avait été particulièrement touché dans sa fierté quand elle avait abandonné leurs fiançailles afin de s’enfuir avec cet idiot, et qu’il était hors de question qu’elle lui laisse avoir la vie dont elle rêvait. C’était aussi simple que cela. Même si l’homme n’avait pas l’intention non plus de le crier sur les toits, il y avait une part bien trop personnelle dans son désir de ne pas la laisser épouser l’homme qu’elle pensait aimer. Caspar était encore bien trop blessé dans sa fierté légendaire pour lui permettre de vivre une vie qu’elle pensait mériter, mais qu’elle ne méritait en aucun cas. En fait, dans l’idéal, elle devait simplement n’épouser personne et être un paria jusqu’à la fin de sa vie. Qu’un jour, elle ne puisse pas s’empêcher de se dire qu’elle avait fait une erreur et qu’elle aurait dû l’épouser lui. Est-ce que sa vie aurait été plus belle à ses côtés ? Cedrella ne le pensait surement pas, mais de son côté le sorcier n’hésitait pas une seule seconde à le penser. Elle devait finir par le croire, elle devait regretter la décision qu’elle avait pris autrefois, c’était ainsi que Caspar se sentirait satisfait.

« Nous nous contentons simplement de faire notre devoir. »
Rétorqua-t-il donc quand Cedrella défendit sa cause en affirmant qu’elle cherchait seulement à les laisser vivre leurs vies comme ils l’entendaient, que c’était aux qui rappelait à tous qu’elle était une Black et le déshonneur de sa famille. En un sens, la jeune femme n’avait pas forcément tort, mais ça n’enlevait pas le fait que Caspar jugeait qu’elle ne devait en aucun cas épouser Weasley. Il avait ses propres raisons personnelles et ses sœurs devaient avoir les siennes. « Ne nous importune pas en arrêtant simplement d’aller dans ce sens. C’est aussi simple que ça. »

Si elle décidait de renoncer à son mariage avec cet amoureux des moldus, il était évident que Cedrella aurait beaucoup moins de soucis. Serait-elle plus heureuse ? Sans doute pas non, mais en même temps c’était le cadet des soucis de Caspar. Mais encore une fois, il était dans tous les cas évident qu’en aucun cas l’un des deux n’allait revoir ses positions et qu’ils allaient parvenir à un accord. Ils étaient campés sur leurs visions des choses, et la conversation risquait clairement de tourner en rond. Elle le faisait déjà. Cedrella voulait épouser cet idiot, Caspar ne voulait pas qu’elle l’épouse. Et aucun des deux n’avait l’intention de lâcher l’affaire, ce qui allait forcément compliquer pas mal de chose.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   Sam 13 Oct - 13:53


Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui
C'

était assez fou, au fond, de voir comment, en si peu de temps, la mentalité de Cedrella avait su évoluer du tout au tout. Aujourd'hui, les réflexions que lui opposaient Caspar lui apparaissaient parfaitement absurdes et à peine dignes d'être entendues, quelque part illogiques, même, mais elle savait qu'il n'y a pas si longtemps, elle pensait exactement de la même manière et aurait été totalement incapable de distinguer les incohérences dans le propos de son interlocuteur... Comme quoi, le milieu toxique dans lequel ils évoluaient avait véritablement une influence incroyable sur leur façon de pensée, au point de les rendre perméables à la logique la plus élémentaire. Bon, le fait que Caspar ait été heurté dans sa fierté n'aidait sans doute en rien, il faut tout de même le dire, mais malgré tout... Elle s'estimait d'autant plus chanceuse de constater que l'amour l'avait ainsi sauvée, que Septimus l'avait sauvé. elle ne savait pas si elle méritait réellement tout l'amour qu'il lui portait, mais l'un dans l'autre, clairement, elle se sentait soulagée, rassérénée... Et d'autant plus déterminée à ne rien écouter de ce que son interlocuteur pourrait bien lui dire. Il ne pouvait que s'agir d'un dialogue de sourd, quoi qu'il en soit, c'était même la plus pure évidence, car elle imaginait mal Caspar se remettre en question, et en ce qui la concernait, elle considérait qu'elle n'avait véritablement aucun besoin de le faire de son côté puisqu'elle n'était absolument pas en tort pour sa part. En bref, ils n'étaient pas prêts de parvenir à s'entendre, et tout ce que Cedrella voulait, c'était qu'on la laisse tranquille et qu'on cesse de l'importuner avec cela... douce illusion. Il avait beau insister, le résultat était toujours le même, et rien ne devait l'inviter à penser autrement, clairement.

-Je n'ai aucune raison d'écouter tes "conseils",
décréta-t-elle avec fermeté. Si on pouvait seulement appeler cela des conseils, d'ailleurs, ce dont elle doutait clairement pour sa part, car il y avait une immense part de médisance et de malhonnêteté dans les propos de Caspar, qui pour la peine semblait plus lui donner des ordres qu'autre chose. Même quand elle était une jeune femme bien sous tout rapport, Cedrella avait toujours eu un manifeste esprit de contradiction, ce n'était certainement pas demain la veille que ça allait changer. Plus on tenterait de la ramener sur le prétendu "droit chemin", plus elle s'évertuerait à faire tout l'inverse de ce qu'on lui demandait, et clairement, il serait hors de question pour elle de revenir sur ses choix. Elle aimait Septimus, il était ce qui lui était arrivé de plus beau. Jamais elle ne troquerait le bonheur de l'avoir rencontré et de l'aimer contre quoi que ce puisse être. Maintenant, je voudrais simplement que tu me laisses tranquille.




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les fiancés d'hier font les ennemis d'aujourd'hui [pv Caspar <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Femme d'hier et d'aujourd'hui...
» [Evènement, Festival de la Fraternité] Fairy Tail & Phantom Lord ? On dit bien que les ennemis d'hier sont les amis d'aujourd'hui... Ou l'inverse, je sais plus
» Nos compagnons d'hier sont nos ennemis de demain. [PV : Yuna ]
» Colons d'hier, Bienfaiteurs d'aujourd'hui
» Bijoux d'hier, bijoux d'aujourd'hui...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Chez Mme Guipure
-