AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 157
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Lun 21 Aoû - 23:23

Un motif de divorce ? Je suis marié.
Caspar travaillait énormément, il passait sans doute beaucoup plus de temps au ministère de la magie que dans sa propre demeure. C’était comme ça, il ne trouvait pas que c’était un souci. Parce que c’était ainsi, il devait travailler dur, donc il travaillait dur. Et ce n’était pas comme s’il avait grand-chose à faire chez lui. Bon, évidemment, il pourrait sans doute passer du temps avec Charis, mais ce n’était pas une motivation pure lui de rentrer. Non pas que la présence de sa femme l’agace profondément, même pas. En fait, il n’en avait surtout pas grand-chose à faire. Soit, elle était son épouse et c’était une bonne chose en soit parce qu’il était lié à la famille Black, parce que sa lignée était assurée (quoi qu’il fallait encore qu’ils aient des enfants, mais ce n’était pas à l’ordre du jour), son sang était sauf. C’était une bonne chose et c’était la meilleure chose qu’il ait pu faire à cette époque, en désespoir de cause de ce qui était prévu à la base. Il ne détestait pas sa femme, mais il ne l’aimait pas non plus. Elle l’indifférait plus qu’autre chose, ce qui n’était sans doute pas mieux en fait.

Après son travail, ce jour-là, Caspar s’était rendu au Chaudron Baveur sans avoir pris la peine de prévenir Charis, parce qu’il ne pensait pas cela utile. Ce n’était pas réellement pour se détendre, parce que Caspar ne pensait pas spécialement à la détente. Il avait l’intention de boire un verre avec un ami. Un ami… qui n’en était pas réellement un ami en fait. C’était plus une connaissance, avec qui il avait l’intention d’entretenir de bonnes relations, simplement parce que c’était peut-être ce qui l’aiderait plus tard. Après tout, ce sorcier était un membre assez illustre du ministère de la magie. Ils venaient de terminer leurs verres et Caspar s’apprêtait à rentrer chez lui (pour retrouver enfin son épouse donc). Il avait laissé son interlocuteur s’en aller, avant de se lever à son tour et de se diriger vers la porte du pub. Mais alors qu’il passait près du comptoir, son regard tomba sur une personne installée là. Une personne qu’il connaissait et qu’il n’appréciait pas spécialement (en même temps).

« C’est ici que tu te planque maintenant Hopkirk ? » Demanda-t-il sans même prendre la peine de saluer l’homme au comptoir. En même temps, il n’avait pas spécialement de raison de le faire. « Depuis que tu as abandonné femme et enfant. »

Cela ne le regardait évidemment pas, ce que James Hopkirk faisait de sa vie ne le concernait pas du tout. Mais dans leur monde, c’était quand même le genre de chose, le genre d’histoire, qui couraient rapidement dans les couloirs. Autant dire que Caspar avait évidemment entendu parler du divorce de James et Lindsay et son opinion se dirigeait bien plus vers la pauvre femme qui avait été abandonné. Si tous les hommes devaient abandonner leurs épouses parce qu’ils ne les aimaient plus… il n’y aurait plus de mariage.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1325
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Mar 22 Aoû - 20:04


Un motif de divorce ? Je suis marié.
J

ames était loin d'être un pilier de bar, ça ne lui ressemblait pas vraiment, de s'attabler seul au comptoir d'un rade quelconque pour aller s'abreuver d'alcool... déjà, il sortait rarement si on ne l'y invitait pas et préférait largement rester chez lui à bouquiner un bon livre, ensuite, il tenait très mal l'alcool, même s'il avait plus d'entraînement aujourd'hui qu'à une époque. Mais aux grands maux les grands remèdes... Ethan était absent pour la soirée, et James n'avait pas eu envie de retrouver un appartement vide en revenant du travail, alors il avait décidé, en sortant de chez Fleury & Botts, de se rendre directement au Chaudron baveur pour aller boire un verre ou deux. Il avait des circonstances atténuantes, il faut dire. Ces derniers temps, la vie ne le ménageait pas le moins du monde, et le sort s'acharnait très clairement, au point que cela frôlerait presque l'injustice. Il était maintenant en proie à des déboires administratifs et judiciaires dans l'espoir d'obtenir la garde de son fils, il ne connaissait toujours pas l'identité du mystérieux maître chanteur qui les menaçait, lui et Ethan, de révéler leur secret. Oui, franchement, ça méritait bien un verre, tout ça. Ou deux, tant qu'à faire. Et donc, seul attablé au comptoir, il sirotait son verre d'hydromel. Il avait bien pris de la lecture avec lui, mais il avait bien du mal à se concentrer, les pensées diverses et variées se bousculaient dans son esprit, et aucune n'était franchement engageante, alors forcément, ça n'aidait pas, ça n'aidait pas du tout. Il ne vit pas Caspar Croupton s'approcher de lui. Pour tout dire, il ne constata sa présence que lorsqu'il entendit sa voix, et autant dire qu'il avait connu meilleure façon d'être interpellé.

-Je ne me planque pas,
répliqua James d'un ton sans doute bien trop mal assuré pour que son interlocuteur y croie une seule seconde. Pourtant, c'était un fait, il ne se planquait effectivement pas, sans quoi, il préfèrerait clairement être chez lui. Il n'empêche qu'il avait quand même le sentiment d'être un gamin pris sur le fait, en cet instant. Le fait que l'homme distingué qu'était Caspar Croupton prenne grand soin de le prendre de haut n'aidait pas non plus, il faut bien le dire. Et je ne vois pas en quoi ça vous regarde, ajouta-t-il en levant les yeux vers son interlocuteur.

Et effectivement, il ne voyait pas du tout en quoi cela pouvait bien intéresser son interlocuteur. Tous deux prenaient grand soin d'ordinaire à s'ignorer, il aurait apprécier que cela continue ainsi. Il s'était déjà suffisamment blâmé d'être un mari indigne, il n'avait besoin de personne pour cela. Mais les mots blessaient forcément bien plus quand ils étaient assénés de la sorte, avec tant de mépris et par surprise.



code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 157
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Sam 7 Oct - 20:53

Un motif de divorce ? Je suis marié.
La façon dont Hopkirk lui répondit ne parvint pas à convaincre Caspar que ce dernier n’était pas juste en train de se planquer. Bon, en soit, ce n’était sans doute pas le cas, mais il était évident que l’homme avait l’air d’être pris en faute. Quoi de surprenant quand il était question d’une personne qui avait abandonné femme et enfant. Le sorcier ne pouvait qu’avoir une piètre opinion pour ce genre de personne, qui prenait de telle décision. Il n’aimait pas sa femme et alors ? Quoi, c’était une raison suffisante pour abandonner sa famille ? Pas aux yeux de Caspar non, mais il était évident que lui et Hopkirk n’avaient pas du tout les mêmes valeurs. Parce qu’il était évident que Caspar n’aimait pas son épouse et ce n’était pas pour autant qu’il avait l’intention de briser leur mariage. Ce n’était pas dans son intérêt évidemment, surtout après le mal qu’il s’était donné pour lier son nom et sa famille à celui des Black. Non, il n’aimait pas Charis et il ne prétendait pas le contraire, mais il n’avait pas l’intention de briser leur mariage. Évidemment, le jeune homme n’avait aucune idée de l’histoire de James, quand bien même il avait entendu les rumeurs d’une relation extra-conjugale (mais même ça, ce n’était pas un motif pour un divorce aux yeux de Crouton), il n’était donc pas bien placé pour juger… mais il le faisait quand même. Quoi, il était tombé amoureux d’une autre ? Et alors ? Encore une fois, on ne divorçait pas de son épouse. Caspar pouvait sembler se montrer dur à ce sujet, mais c’était bel et bien ainsi qu’il voyait les choses. Même s’il devait tomber fou amoureux d’une femme – ce qu’il ne pensait pas probable pour autant – Charis ne serait pas une femme divorcée. Malheur à elle sans doute, on ne pouvait pas vraiment dire si elle était gagnante ou pas.

« J’ai beaucoup de mal à supporter les hommes lâche dans ton genre Hopkirk. » Encore une fois, Caspar ne manquait pas de prendre son interlocuteur de haut, parce qu’il se sentait évidemment plus supérieur à ce libraire de pacotille. Il ne fallait pas grand-chose pour ça de base. Mais combiner la faible situation de James Hopkirk et la manière dont il s’était comporté avec sa femme et son fils, ça suffisait pour qu’il le considère comme plus bas que terre. Quand bien même, tout cela ne le regardait effectivement pas. Il devrait sans doute se contenter de passer son chemin, mais il n’allait pas le faire. « Ceux qui abandonnent leur famille comme tu l’as fait. Pour quoi ? Une amourette avec une autre femme ? La belle affaire. »

Il se trompait sur toute la ligne, mais évidemment il était préférable que Caspar ne devine pas une seule seconde que le jeune homme sous ses yeux avait des penchants sexuels qu’il ne pourrait que considérer comme hors norme. Le simple fait de voir un sorcier s’enticher d’un moldu était à vomir pour lui, alors deux hommes entre eux… n’en parlons même pas.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1325
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Sam 7 Oct - 21:27


Un motif de divorce ? Je suis marié.
J

ames ne savait presque rien de Caspar Croupton, et ne voulait rien savoir de lui au passage, et cela rendait cette conversation d'autant plus pénible. Il ne pensait pas mériter d'accuser de cette manière le jugement de son interlocuteur, qui n'avait retenu de ses histoires que des on dit qui ne le concernaient pas le moins du monde. Gay et divorcé, il accumulait les tares aux yeux de certains, et même si Caspar ne connaissait qu'une information sur deux, cela suffisait pour qu'il le considère comme un homme indigne. Et d'ailleurs, quand bien même, il pouvait penser de lui ce qu'il voulait, ce n'était pas une raison pour l'agresser, non ? Vraiment. Caspar l'agaçait profondément, il aurait pu l'ignorer, après tout, l'ignorance était vraiment le meilleur des mépris, mais non, il le fustigeait, et lui, contraint au secret, ne pouvait faire étalage de toutes les armes dont il pouvait avoir besoin pour se défendre. Comme bien souvent, il encaissait, il encaissait, et, du fait de son faible caractère, il avait toutes les difficultés du monde à se défendre bel et bien.

Il le traita de lâche, et le mot fit véritablement mal. Parce que James, souvent, s'était considéré comme lâche. Parce qu'il avait laissé Lindsay, parce qu'il avait abandonné son fils... Mais par où on pouvait considérer James comme un lâche, on pouvait le considérer comme quelqu'un de courageux, parce qu'il avait abandonné un mode de vie confortable et sécuritaire par amour, pour vivre une relation forte avec l'homme qu'il aimait. L'histoire de son point de vue était bien différente de la manière dont Caspar la décrivait. Il ne parlait pas d'une amourette, il parlait d'une vraie relation. Mais il ne pourrait rien dire, rien dire du tout. Et son silence serait comme l'approbation à tous les reproches de son interlocuteur. Il ne voulait pas se justifier, il n'y tenait vraiment pas, mais Caspar le poussait dans ses retranchements. En toute conscience de cela, sans doute. Et ça marchait certainement beaucoup trop bien.

-Tu n'as pas la moindre idée de ce que j'ai vécu, répliqua-t-il néanmoins, incapable de ne pas s'exprimer ainsi. Il n'en avait pas la moindre idée, non, en effet. Mais à quoi bon le lui dire ? Il ne changerait pas d'avis ? Et pourquoi lui ferait-il changer d'avis, d'ailleurs ? Que pouvait l'opinion d'un homme comme lui ? Lindsay est plus heureuse maintenant qu'elle ne l'était avec moi, cette situation arrange tout le monde, alors je ne vois pas où est le problème.

Enfin, cette situation arrangeait tout le monde, c'était quand même vite dit, en vérité, parce que ce n'était sans doute pas si arrangeant que ça concernant Gabriel, il n'empêche que lui était plus heureux avec Ethan, Lindsay était plus heureuse avec Christian. Où était le mal, alors ?



code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 157
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Dim 3 Déc - 0:16

Un motif de divorce ? Je suis marié.
Caspar n’avait normalement aucune raison de s’en prendre à James, comme ça, mais il le faisait quand même. Cela ne le regardait pas, mais il avait envie de dire un mot à ce sujet. Pourquoi ? Pour aucune raison en plus ? Le fait de traiter James de lâche en lui disant le fond de sa pensée n’allait pas changer grand-chose à sa vie, bien au contraire. Cela ne changerait rien à son quotidien, mais il avait besoin de dire le fond de sa pensée. À ses yeux, ce jeune homme n’avait pas du tout agi de la bonne manière. On ne divorçait pas, ce n’était pas pensable. Caspar avait beau ne pas aimer Charis, il n’envisageait pas une seule seconde de divorcer. Les sentiments n’avaient rien à voir dans ce genre d’histoire après tout. Enfin, ça c’était pour les personnes appartenant au même monde que Caspar, parce qu’il était évident que Hopkirk et Caspar ne vivaient pas du tout dans le même « rang ». il ne connaissait pas grand-chose de la vie de James et de Lindsay, mais ça ne ressemblait pas à un mariage d’intérêt (parce que Lindsay n’aurait eu aucun intérêt à épouser un homme tel que James – même si pour le coup, Caspar se laissait clairement aller aux préjugés).

Caspar ne fut pas touché par les propos de son interlocuteur, quand il affirma qu’il n’avait pas la moindre idée de ce qu’il avait vécu. Soit, il pouvait dire ce qu’il voulait, cela n’allait pas changer une seule seconde à ce qu’il pensait dans tous les cas. Il affirmait donc qu’il ne savait pas ce qu’il avait vécu, c’était sûr, mais ça n’enlevait pas le fait que James n’avait eu aucune raison réelle de divorcer de son épouse. Même si, encore une fois, cela ne le concernait pas une seule seconde. Comme le fait de savoir que Lindsay ou James puissent être plus heureux l’un sans l’autre qu’ensemble. C’était la réalité en effet, mais il valait mieux que Caspar ignore la raison qui poussait James à être bien plus heureux maintenant. Déjà qu’il le voyait comme un moins que rien simplement parce qu’il avait quitté son épouse, il ne pourrait que le considérer comme un monstre en apprenant qu’il avait des penchants pour les hommes. Ce qui était, évidemment, parfaitement contre nature à ses yeux, au point qu’il soit même incapable d’envisager quoi que ce soit de ce genre.

« C’est sûr que ton ex épouse ne peut qu’être plus heureuse maintenant. »
Souligna-t-il alors, encore une fois en s’occupant de quelque chose qui ne le regardait pas. « Elle a trouvé un bien meilleur parti que toi, elle s’en sort bien. Mais ce n’est pas avec ton aide. »

Quoi que, si James n’avait pas décidé de quitter son épouse (son ex épouse du coup), elle ne serait pas mariée à un autre homme. Mais bon, de principe, Caspar continuait de considérer que ce n’était pas le genre de chose qui devait arriver.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1325
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Dim 3 Déc - 10:44


Un motif de divorce ? Je suis marié.
D

ans des moments comme celui-là, James regrettait plus que jamais de n'avoir qu'une repartie très relative et de toujours se laisser intimider par les personnes qui s'en prenaient à lui. Son caractère s'était affirmé avec le temps, il se laissait moins marcher sur les pieds que du temps de Poudlard, mais il avait quand même un peu le sentiment d'y revenir, d'une certaine manière quand on s'adressait à lui comme le faisait Caspar. Pourquoi cet acharnement, d'ailleurs ? Il était évident que toutes ces histoires ne le concernaient pas du tout, et s'il avait tout à fait le droit d'avoir son opinion sur son histoire avec Lindsay (enfin, disons surtout que James ne pouvait pas l'en empêcher), il serait bien plus agréable qu'il la garde pour lui. Que comptait-il faire après tout ? Le culpabilliser ? Dans ce cas, il arrivait un peu tard, car de la culpabilité, le libraire en éprouvait régulièrement depuis qu'il avait abandonné Lindsay, et il en payait déjà le prix fort puisque cette dernière lui refusait le droit de ne serait-ce que prendre son fils dans ses bras. Il pourrait bien évoquer tout cela avec son interlocuteur, mais il ne devinait que trop bien que l'opinion déjà toute faite de Caspar s'exemptait aisément de ses arguments. Il n'était que trop convaincu de tout savoir. Caspar revint sur le fait que Lindsay avait effectivement trouvé un meilleur parti que lui mais n'avait clairement pas pu compter sur sa personne. Non mais sinon... qu'est-ce que ça pouvait lui faire ? James pouvait bien argumenter que si elle s'en sortait si bien, c'était bien parce qu'il l'avait quittée, donc grâce à lui, mais rentrer dans cet absurde petit jeu ne revêtait manifestement pas le moindre sens. Ou bien, s'il y en avait un James cernait difficilement lequel.

-Pourquoi tu t'intéresses à ce point à tout ça ? Si tu voulais mettre le grappin sur Lindsay avant Walsh, il fallait être plus rapide.

Est-ce qu'il s'imaginait vraiment que Caspar s'en prenait à lui avec tant de véhémence parce qu'il avait un faible pour son ex épouse. A vrai dire, pas forcément, non. Et si c'était le cas, eh bien, sincèrement, il ne pourrait pas s'en moquer davantage. Au vu de la tournure que leur relation avait prise, il choisissait de ne pas s'en soucier. Tout ce qui l'intéressait, c'était Gabriel, et certainement pas elle... Mais si ça pouvait calmer un peu les insinuations constantes de son interlocuteur.. Enfin, il était nul pour ce genre de choses, c'était plutôt une manière comme une autre de couper court à la discussion. Malheureusement, James n'était que rarement de ceux qui parvenaient à avoir le dernier mot. Dans certaines circonstances, comme celle-ci, donc, il ne manquait pas de le regretter d'ailleurs. Sans savoir y faire grand-chose pour autant.





code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 157
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Ven 26 Jan - 21:28

Un motif de divorce ? Je suis marié.
En soit, Caspar avait déjà dit à James tout ce qu’il avait à lui dire. Les choses se contentaient de ça seulement, James avait divorcé et ce n’était pas un comportement qui plaisait à Caspar, pour la simple et bonne raison que pour lui, on ne devait pas divorcer. Autant dire qu’ils n’avaient pas réellement besoin de tourner autour du pot et de continuer dans ce sens, mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de vouloir enfoncer un peu plus le couteau. Même si concrètement, tout cela ne le regardait en aucun cas. Même s’il pouvait apprécier – autant qu’il appréciait des personnes – Lindsay, il n’avait rien à voir là-dedans et il n’avait aucune raison de continuer d’en parler. Surtout avec James, avec qui il n’avait donc rien à voir. Mais il le faisait quand même. Parce qu’il ne pouvait pas s’en empêcher tout simplement.

James tenta de répliquer quelque chose, en lui balançant que s’il avait eu envie de mettre le grappin sur Lindsay avant son nouveau mari, il aurait dû être plus rapide. Caspar aurait peut-être pu se sentir touché par les propos de son interlocuteur, s’il y avait eu une once de crédibilité. Mais ce n’était pas le cas du tout, bien au contraire. D’une part, il ne s’intéressait pas du tout à Lindsay, mais surtout il n’était pas du genre à agir comme James Hopkirk.

« Ne te fais pas de fausses idées Hopkirk. »
Répliqua-t-il sans se démonter une seule seconde. D’une manière générale, le jeune homme laissait peu de chose l’atteindre et il laissait surtout encore moins voir quand quelque chose était en train de l’atteindre. Mais en l’occurrence, en cet instant précis, il n’avait pas besoin de mentir. « Je ne suis pas comme toi, je n’ai pas l’intention d’abandonner mon épouse. » Même s’il ne l’aimait pas et il ne cherchait même pas à le faire croire d’ailleurs, encore moins à Charis directement. Il n’y avait pas besoin de sentiment dans ces mariages, il n’y avait que des unions et la préservation du sang (ce qui n’allait pas tarder à arriver aux Croupton, qui allaient mettre en route leur héritier). « Mais bon, je ne sais pas pourquoi je continue à te dire ça, il est évident que tu ne peux pas parvenir à le comprendre. » Il s’en prenait encore une fois parfaitement gratuitement à James, qui n’avait rien demandé à personne, mais en même temps il n’y pouvait rien. « Je ne m’attends pas à ce que tu le fasses non plus ceci-dit. » Il se contentait simplement d’agresser gratuitement une personne comme ça, sans se préoccuper des conséquences ou autre.

En même temps, il n’en avait que faire de ce que James pouvait bien penser au final. D’ailleurs, un fois que cette conversation allait se terminer, il était évident que Caspar n’allait sans doute plus y penser du tout. C’était simplement sur le moment, parce que leurs routes se croisaient, pour le malheur de James.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1325
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Dim 28 Jan - 11:06


Un motif de divorce ? Je suis marié.
E

st-ce que James pensait réellement que son interlocuteur en avait après son ex-épouse ? Pas forcément, non, mais il était lassé de cet acharnement contre lui. Cette affaire n'aurait dû que les concerner tous les deux, lui et Lindsay, mais tout le monde en faisait une affaire d'Etat, et c'était agaçant de devoir justifier ses actes sans arrêt, surtout en présence de personnes comme Caspar, qui ne prenait avant cette affaire pas même la peine de lui adresser la parole (ce qui ma foi l'arrangeait alors). S'il se souciait du sort de Lindsay, alors grand bien lui fasse, mais il serait peut-être temps d'arrêter de la plaindre, non ? Ce n'était pas comme si elle était au fond du gouffre ou quoi que ce soit. Elle était remariée avec un homme à la réputation bien mieux installée que la sienne, et elle avait le loisir de s'occuper de son fils tous les jours... Quand lui avait le sentiment que tout lui échappait, quand sa seule valeur sûre en ce monde était Ethan, Ethan pour qui il devait cacher ses sentiments comme s'ils étaient quelque chose de sale ou d'impur.

Caspar, répliqua, visiblement fier, qu'il n'allait certainement pas abandonner son épouse. Soit, s'il était heureux avec elle et réciproquement. Mais dans le cas contraire, il ne voyait pas quelle fierté on pouvait retirer du fait de conserver un quotidien marital qui ne nous convient pas. Il n'avait pas agi de la bonne manière avec Lindsay, il n'allait pas prétendre le contraire, mais il était convaincu du fait qu'elle était bien plus heureuse maintenant qu'elle ne l'avait été avec lui. Non pas qu'ils n'aient eu que des mauvais moments non lus, ceci dit... mais il était difficile de se rappeler son affection passée pour Lindsay quand elle prenait tant de soin à faire de sa vie un enfer à présent. Juste retour de bâton ? Oui, sans doute. Ce n'en était pas plus agréable pour autant.

-Non, effectivement, je ne comprends pas,
répliqua James, excédé (enfin, excédé à sa manière, car il n'était pas du genre colérique, ce qui n'était pas plus mal sans quoi il serait bien capable de se mettre la Terre entière à dos, à ce rythme). Charis est heureuse ? répliqua-t-il alors, une question qui était supposée en dire beaucoup.

Oui, est-ce qu'elle était heureuse, avec lui, ou est-ce qu'elle prétendait comme lui l'avait fait pendant des années. Et lui, est-ce qu'il était heureux ? Son mariage avec Lindsay avait eu au moins le mérite d'être un mariage de sentiments (ce qui expliquait très certainement le fait que son issue soit à ce point désastreuse), pas un mariage d'intérêt. Il n'avait rien à y gagner financièrement ou en termes de réputation. Et réciproquement. Mais ça, c'était lui qui ne devait pas être capable de le comprendre.




code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 157
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Lun 26 Mar - 22:55

Un motif de divorce ? Je suis marié.
En soit, cette conversation tournait sans doute en rond, parce qu’il était évident que les deux sorciers ne pouvaient pas s’entendre. Ils n’avaient pas du tout la même vision du monde, la même vision du mariage et c’était bien pour cette raison qu’ils ne pouvaient pas s’entendre. Et sans doute que ça ne servait à rien qu’ils poursuivent cette conversation, que Caspar devrait simplement faire demi-tour. Caspar ne pouvait pas nier que c’était lui qui la poursuivait à ce point, qui insistait à ce point. Sans réel intérêt en plus, parce que Caspar n’avait rien à gagner à rappeler encore et encore à James qu’il n’avait pas bien agis que ans leur société, il ne pouvait pas se permettre de divorcer. Quand bien même, il était évident quand même que Lindsay avait gagné au change en épousant Walsh. Elle avait quand même gagné en notoriété. Elle n’était quand même plus la femme d’un pauvre libraire, son mari avait bien plus d’influence maintenant. Et donc, clairement, Caspar n’avait donc aucune raison de continuer encore et encore cette discussion, mais il le faisait. Sans gagner quoi que ce soit.

James confirma qu’il ne pouvait clairement pas comprendre ses propos, sa vision du monde ce qui était évident. Mais quand le jeune homme reprit la parole, ce fut pour poser une question à son interlocuteur, lui demandant si sa femme était heureuse. En un sens, il était sans doute logique de comparer leurs mariages respectifs, mais Caspar considérait quand même qu’il n’y avait aucun rapport. Parce que le sorcier n’avait pas l’intention d’envisager une seule seconde de divorcer de Charis. Même si Caspar devait avoir des sentiments pour quelqu’un – ce qu’il n’envisageait pas dans tous les cas, parce que ça ne serait qu’une source de complication – il ne le ferait pas dans tous les cas. Prendre des maîtresse ce n’était pas ce qu’il y avait de plus honorable non plus (il suffisait de voir ce que ça donnait pour Harfang Londubat par exemple, mais ce dernier était l’exemple même de ce qu’il ne fallait pas faire), mais on pouvait quand même s’arranger pour que ça ne se sache pas. Et tant que le mariage ne se détruisait pas comme celui des Hopkirk, c’était le principal.

« Elle n’a aucune raison de ne pas être heureuse. »
Dit-il alors, pour répondre à la question de son interlocuteur, même s’il ne disait pas réellement la vérité. Le jeune homme ne pouvait même pas dire qu’il était réellement heureux de son côté. Il était satisfait parce que ce mariage lui apportait ce dont il avait besoin, une notoriété supplémentaire parce qu’il était marié à une Black par exemple. Pas entièrement satisfait parce que mine de rien, les choses ne s’étaient pas passé comme il aurait voulu que ça soit le cas. Et concernant Charis, elle méritait peut-être un mari plus attentionnait, mais il fallait bien qu’elle se satisfasse de ce qu’elle avait, parce qu’elle n’aurait rien d’autre. « Le bonheur, c’est donc pour ça que tu as lâchement abandonné ta famille ? » Demanda-t-il dans un fin sourire, sachant que ses propos n’étaient clairement pas de « bon » ton.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1325
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Mar 27 Mar - 21:24


Un motif de divorce ? Je suis marié.
J

ames ne connaissait pas vraiment Charis Croupton, seulement de nom, de vue et de réputation. Certainement pas assez pour pouvoir déterminer si elle était heureuse dans la vie ou non. Il était très possible que la jeune femme file le parfait amour avec son époux et soit totalement épanouie au quotidien... mais il n'y croyait pas vraiment, pour tout dire... Il se fixait uniquement sur ses préjugés (ce qui à ce titre ne le rendait peut-être pas très différent de son interlocuteur en fin de compte), et il osait penser que l'histoire des Croupton n'était pas de celles que retiendraient les grands romans d'amour. Déjà, leur mariage avait été arrangé, à partir de là, les grands sentiments et tout ce qui pouvait y être affilié semblaient compromis. Et oui, James était de ces personnes qui pensaient qu'il faut aimer pour être heureux... et pour cause... il n'avait jamais été heureux que depuis qu'il avait offert son coeur à son petit ami. Et rien que pour ce bonheur-là, il ne regrettait rien des problèmes qu'il lui fallait rencontrer. Mais clairement, sa mentalité et celle de Caspar étaient si différentes qu'ils ne risquaient clairement pas de se comprendre et encore moins de se rejoindre sur ce point. En même temps, le libraire avait envie de dire que moins il avait de choses en commun avec Caspar, mieux il se portait, vraiment.

-Je n'ai pas abandonné ma famille,
répliqua James, les dents serrées, à la remarque de son interlocuteur... Bon, il faisait peut-être preuve d'un peu de mauvaise foi, effectivement, car si, il avait laissé tomber Lindsay en la quittant alors qu'elle était enceinte. Et il avait laissé tomber leur futur enfant en se désintéressant de lui jusqu'à la naissance de la jeune femme. Oui, il avait abandonné sa famille... mais maintenant, il faisait tout son possible pour se rattraper, et c'était Lindsay qui lui refusait de voir Gabriel. Lindsay qui, déjà remariée, se remettait visiblement très bien de leur divorce (alors pourquoi on le lui reprochait encore ?). Pour ce qui était de la lâcheté, c'était encore une autre affaire. Et oui, j'ai pris une décision, et aujourd'hui, Lindsay est heureuse, et moi aussi.

Oui, il était heureux, il l'était parce qu'il avait Ethan à ses côtés et que grâce à ça, toutes les épreuves qu'il avait à affronter lui paraissaient moindres. Et Lindsay l'était aussi. C'était seulement le bonheur de Gabriel duquel il n'était pas complètement sûr. Mais il était déterminé à voir grandir son fils et à partager tous les moments les plus importants de son existence. Ce n'était pas gagné encore, mais il avait l'intention de lutter, de se battre de toutes ses forces, et rien ne l'arrêterait, absolument rien. Cela dit c'étaient des choses qu'il préférait ne pas partager à son interlocuteur de crainte de lui donner raison.



code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 157
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Jeu 24 Mai - 15:07

Un motif de divorce ? Je suis marié.
James pouvait dire ce qu’il voulait, Caspar considérait réellement qu’il avait abandonné sa famille. Peu importait le bonheur des personnes, un mariage c’était sacré et il ne fallait pas le briser. C’était ainsi que Caspar voyait les choses, en grande partie dû à son éducation, à la société actuelle. On ne quittait pas sa femme et une femme ne devait pas quitter son mari, c’était comme ça. Même dans les mariages arrangés et en fait, surtout pour les mariages arrangés. Caspar ne s’était pas donné tant de mal pour s’unir avec une Black pour tout abandonner ensuite. Il n’avait donc aucune raison d’envisager que le divorce pouvait être une bonne chose, bien au contraire. Même s’il était évident que tous les mariages n’étaient pas forcément heureux et que le manque de respect pouvait être bien présent. Mais sans les sentiments, on n’en avait que faire non ? Dans tous les cas, Caspar considérait vraiment que son interlocuteur avait abandonné sa famille, qu’il le veuille ou non. Lindsay s’en était bien sorti au final et clairement, le jeune homme ne pouvait que considérer qu’elle était bien mieux avec Walsh qu’avec ce libraire (et ce n’était pas juste parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’y voir son propre intérêt). En un sens, tout le monde s’en sortait bien et concrètement, Caspar n’avait dans tous les cas pas son mot à dire, mais son opinion ne changerait pas pour autant concernant son interlocuteur. Il le considérait comme un lâche, qui avait abandonné sa famille.

Mais en un sens, James n’avait peut-être pas tort au final parce qu’il affirmait quand même qu’ils étaient heureux tous les deux. Si Caspar n’était pas Caspar, il serait peut-être capable d’apprécier ce genre de discours, mais en réalité ce n’était pas le cas du tout. Le bonheur n’était pas quelque chose que le jeune homme prenait en compte, tout simplement. Non pas que ça ne pourrait pas avoir un peu d’importance, c’était quand même une très bonne chose d’être heureux. Mais ce n’était pas le plus important, le plus important c’était tout ce qu’il y avait à côté (une bonne situation, un mariage utile, des héritiers…).

« Si c’est quelque chose qui te suffit. »
Dit-il alors pour répondre à la remarque de son interlocuteur, quand bien même il n’y avait clairement rien à dire à ce sujet normalement. Comme Caspar n’avait pas du tout son mot à dire sur la vie de James Hopkirk même s’il ne s’empêchait pas de le faire quand même. La vie du jeune homme ne le concernait pas et elle ne le concernerait jamais. Mais ça ne l’empêchait pas d’avoir son opinion, son avis et de le partager alors qu’il n’avait aucune raison de le faire. « Je ne suis pas spécialement étonné que tu te contentes de si peu. »

Il se contentait en grande partie, de son côté, de se fier aux préjugés qu’il avait sur le jeune homme, mais ce n’était pas quelque chose qui le dérangeait en soit.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1325
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   Jeu 24 Mai - 17:47


Un motif de divorce ? Je suis marié.
C'

était à travers des conversations telles que celle-ci que James ne pouvait que constater combien certains individus n'avaient clairement pas été fondu dans le même moule. Pourtant, James, déjà, à sa manière, souffrait d'a priori et d'une fermeture d'esprit qui incombait à son époque et à son éducation, et qui justifiait le fait qu'il lui ait fallu si longtemps pour comprendre son inclination envers Ethan, et plus encore pour admettre que c'était ce qu'il voulait. Le bonheur, aux yeux du libraire, devrait être précisément ce après quoi devrait courir n'importe quel être humain soucieux de réussir sa vie. Le bonheur comme fin ultime de n'importe quelle existence... mais il faut croire qu'il s'était fourvoyé... Il semblait que d'autres personnes poursuivent des fins différentes, mais qui alors, le dépassaient complètement : la fortune et la réputation, peut-être ? Mais pourquoi courrait-on après richesse et réputation si ce n'était pour obtenir le bonheur à la clé ? D'accord, James, pour y parvenir, s'était contenté de l'amour (et encore, ce serait mentir de prétendre que ce bonheur était vraiment complet, puisque pour qu'il le soit, il faudrait qu'il puisse vivre son histoire avec Ethan au grand jour et que Lindsay l'autorise à voir son fils), mais qu'importe le moyen, était-ce si absurde de croire que tous les êtres humains voulaient la même chose, au fond ? Oui, sans doute. Dans tous les cas, il ne servait à rien de raisonner un homme tel que Caspar Croupton, et même si James, par de nombreux aspects, était sans doute trop naïf, il avait au moins pleinement conscience de cela.

-De si peu ? Que peut-on vouloir de plus que le bonheur ?

Non, vraiment, il ne savait pas lui-même pourquoi il se plaisait à argumenter avec son interlocuteur. Il n'y avait pas besoin d'être une flèche pour savoir que ça ne mènerait nulle part et que ça n'allait que prolonger une conversation déjà trop longue et déplaisante. Seulement, James n'arrivait pas à s'en empêcher, c'était plus fort que lui. Il n'était clairement pas du genre agressif, c'était même tout l'inverse, mais il supportait de plus en plus difficilement le mépris affiché qu'on pouvait lui adresser (et qui serait encore pire si on savait la vérité - ceci dit, certains le savaient, visiblement, même s'il ignorait qui), et se sentait de moins en moins la patience de ne pas se défendre. Même si parler à Caspar revenait certainement à s'adresser à une porte fermée.

-Enfin, je suppose que je ne devrais pas être si surpris, pour savoir être heureux, il faut être capable de sentiments.

Et franchement, de ce qu'il voyait de son interlocuteur, il en doutait très sérieusement. Quand on n'était pas capable de ressentir le bonheur, sans doute se cantonnait-on à des considérations bien plus pragmatiques. Et franchement, c'était triste.





code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un motif de divorce ? Je suis marié. (James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mesdames je suis marié, pas de Snap Snapchat !
» Newt ? Il y a trois mois je me suis réveillé marié à côté d'un ananas... hyper moche en plus.
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-