AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
avatar
▌ Messages : 660
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Ven 25 Aoû - 18:06


Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
B

on, Will serait vraiment de mauvaise foi si elle devait affirmer qu'elle n'était pas un minimum... émerveillée par ce qu'elle découvrait depuis qu'elle avait pris connaissance du monde des sorciers. C'est sûr, c'était beau, toute cette magie, et quelque part, elle les enviait, car elle-même ne possédait pas le moindre pouvoir. Mais son sentiment était bien rapidement remplacé par le désir de revanche et par la rancoeur qu'elle ressentait à l'égard de toute cette communauté... Elle savait qu'elle ne devait pas se laisser distraire par les fantaisies qu'elle découvrait en vitrine des magasins, ni par l'attitude des passants qu'elle croisait, mais tout ça était aux antipodes de ce qu'elle avait l'habitude de connaître, de tout ce qu'elle avait l'habitude de voir au quotidien... Ce qui l'aidait à garder les pieds sur terre, c'était de se dire que parmi les personnes dont elle croisait le chemin, il y avait peut-être les assassins de ses parents. Là, tout de suite, ça la refroidissait, et lui remettait les pieds sur terre. Tant mieux, c'était exactement ce qu'il lui fallait.

Elle se trouvait actuellement dans le chemin de traverse. Si elle voulait progresser dans son enquête et mieux comprendre cet univers dont elle avait si longtemps ignoré l'existence, il fallait qu'elle côtoie les endroits qui leur étaient le plus familier. Cette rue commerçante fréquentée uniquement des sorciers paraissait être une excellente piste. Revêtue de la robe de sorcier bordeaux qu'elle avait achetée pour l'occasion, elle pensait se mêler à la foule sans souci... même si une part d'elle restait toujours un petit peu paranoïaque. Elle avait l'impression que le mot "moldu" était écrit sur son front... mais il était sans doute logique qu'elle psychote. Au vu de ce que les leurs infligeaient aux siens, il était normal qu'elle soit un peu sur les nerfs. Elle tentait donc de garder la tête froide face à ce tourbillon d'informations qui défilait devant ses yeux, certaines qu'elle ne pouvait s'empêcher de trouver belles, certaines qu'elle préférait trouver effrayantes. Elle se laissait accaparer, malgré tout, happée par tout ce qu'elle découvrait, et elle ne savait pas trop par où commencer tant il y avait de choix. Choisir une boutique au hasard ? Non, il fallait qu'elle la choisisse bien. Pour peu qu'elle ne fasse pas un choix suffisamment judicieux, sa couverture serait grillée en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Clairement, ce serait contreproductif. Accaparée par tout ce qui l'entourait, elle ne regarda pas devant elle, et forcément, ça lui porta préjudice, puisqu'elle heurta la personne qui marchait face à elle.

-Oups, désolée
, s'excusa-t-elle aussi tôt en tournant enfin le regard vers la jolie blonde qu'elle venait de bousculer.

Bon, au pire, il n'y avait pas mort d'homme, hein.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 431
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Lun 9 Oct - 21:10

Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
Bonnie ne savait pas réellement où tout cela allait les mener, mais elle ne pouvait pas nier qu’elle se disait que ça pouvait clairement être pire. La jeune femme avait le sentiment d’avoir retrouvé le petit nuage sur lequel elle s’était trouvée quand elle était en Espagne avec Joshua. Bon, ce n’était pas parfait pour autant, mais mine de rien, la jeune femme devait bien avouer qu’elle se sentait soulagée d’un poids maintenant que Clyde était au courant de sa relation. Bon, elle restait encore mariée et tout ça, mais au moins, Bonnie pouvait passer du temps avec Joshua sans avoir peur que son époux ne l’apprenne, sans qu’il ne lui reproche quoi que ce soit d’ailleurs. Concrètement, ça lui faisait un peu mal de le dire, mais elle considérait de plus en plus qu’elle avait le mari parfait. Évidemment, il était hors de question qu’elle lui dise ça comme ça, ce n’était pas possible. Cependant, elle se doutait que tous les « maris » n’acceptaient pas que leurs femmes aient une relation extra-conjugale (mais bon, pour ça faudrait aussi considérer que Bonnie et Clyde aient une relation conjugale, ce qui n’était pas du tout le cas) et encore moins de les aider à s’organiser.

Et donc, Bonnie se sentait bien en ce moment, parce qu’elle était juste heureuse de pouvoir passer du temps en compagnie de Joshua quand elle le voulait et quand ils le pouvaient évidemment. La jeune femme attendait d’ailleurs avec impatience de pouvoir revoir Joshua. Mais pour le moment elle était sur le chemin de traverse, à faire les boutiques. Après tout, elle n’avait pas grand-chose d’autre à faire de sa vie. Elle avait vaguement envisagé pendant une période de travailler, mais elle devait bien avouer que ça ne la tentait plus réellement. Parce qu’elle se disait que si elle devait se mettre à travailler, elle risquerait d’avoir quand même beaucoup moins de temps disponible, au risque de ne pas pouvoir profiter des instants qu’elle pouvait passer avec Joshua. Elle allait peut-être s’y mettre un jour, mais pour l’heure… non. Elle se contentait juste de profiter de l’argent de son « ménage » afin de faire les boutiques, une activité qui ne pouvait que la mettre en joie. Elle avait plusieurs paquets en main d’ailleurs, ou plutôt accrochés sur ses bras alors qu’elle tenait un exemplaire de la Gazette du Sorcier dans ses mains, qu’elle avait levé au niveau de ses yeux alors qu’elle marchait dans la rue. C’était loin d’être prudent, mais elle n’en avait que faire. Sans grande surprise, elle était en train de lire un article de Joshua. Et sans plus de surprise, ce qui devait arriver, arriva, elle percuta quelqu’un.  

« Oh c’est moi, pardon. » Dit-elle vivant en tournant son regard vers la jeune femme qu’elle venait de percuter et qui s’excusait. « J’étais tellement concentrée sur ce que j’étais en train de lire, que je marchais sans regarder devant moi. » Elle n’avait pas besoin de le dire, mais elle le précisa bel et bien. « Vous n’avez rien ? »

Bon concrètement, elles venaient juste de se percuter légèrement, ce n’était rien, mais quand même, on ne savait jamais.
Code by Gwenn
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 660
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Mer 11 Oct - 17:53


Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
B

on, de toute évidence, elles étaient deux inattentives dans l'affaire, Will parce qu'elle regardait partout autour d'elle, s'attardait sur chaque boutique mais négligeait de regarder où elle mettait les pieds exactement, la jeune fee qui lui faisait face parce quelle avait apparemment été plongée dans la lecture du journal qu'elle tenait à la main. Un exemplaire de la Gazette du Sorcier, si la jeune femme ne s'y trompait pas (elle s'était habituée à lire ce journal régulièrement, elle pensait que c'était une excellente manière de s'immerger totalement dans le bain et de s'intégrer à la communauté sorcière. Si elle n'était pas capable de se tenir au courant de leur actualité, elle risquerait de perdre le fil, d'ailleurs, elle n'avait jamais autant lu le journal que maintenant, à l'époque, ça ne l'intéressait pas du tout). La sorcière qu'elle venait de bousculer (et réciproquement) semblait en tout cas très avenante et sympathique. Ce n'était pas le genre d'impression qu'elle devait avoir concernant les sorciers qu'elle croisait. Elle s'était jurée qu'elle ne sympathiserait avec eux que pour se servir de leur compagnie et mieux s'intégrer. Mais certaines ois, c'était plus difficile qu'à d'autres. Enfin, il n'était pas question de sympathiser, en l'occurrence, plus de faire la conversation... Tant qu'à faire, elle ne pouvait pas passer à côté de l'occasion de faire de nouvelles connaissances. Si cela pouvait lui apporter de nouvelles clés à exploiter pour plus tard. Restait à voir si sa première impression allait se confirmer ou non. Sans doute pas en réalité.

-Rien de cassé,
affirma Will d'un ton amusé. En même temps, elles avaient beau s'être bousculées, ce n'était pas un drame non plus, et c'était déjà oublié. Ce n'était pas comme si elle avait fini les quatre fers en l'air. Qu'est-ce que tu lis d'aussi passionnant ? demanda-t-elle alors.

C'était toujours sa démarche. Elle pourrait se contenter de tracer sa route et de poursuivre son chemin, mais elle était quelqu'un de sociable, elle n'avait aucun mal à aller vers les personnes qu'elle ne connaissait pas et à leur parler. Et si elle ne s'en rendait pas encore compte, son interlocutrice était de la même nature qu'elle-même, sur ce point, elles devraient s'entendre sans souci. Même si le but n'était pas de s'entendre, mais d'accumuler le plus de connaissances possibles afin de parfaire sa vengeance, afin de saper le système de l'intérieur, tout simplement. La question qu'elle posait était donc une première approche comme une autre, mais en plus, Will était tout de même réellement curieuse de savoir ce que Bonnie pouvait bien lire et de ce qui pourrait bien accaparer son attention.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 431
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Mar 5 Déc - 17:51

Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
Bonnie afficha un sourire quand son interlocutrice, la jeune femme qu’elle avait bousculée en marchant sans regarder devant elle, lui affirma qu’elle n’avait rien de cassé. Tant mieux. En un sens, il n’y avait rien de dramatique en cet instant précis. Les deux jeunes femmes s’étaient rentrés dedans, parce qu’elles ne regardaient pas devant elles toutes les deux, mais il n’y avait rien de grave. Elles s’étaient simplement un peu bousculées. Bonnie se rendait surtout compte qu’il fallait quand même qu’elle prête un peu attention à ce qu’il y avait devant elle, au lieu de se concentrer sur la lecture de la Gazette des Sorciers. Si elle pouvait juste ne pas bloquer entièrement sa vue. Enfin bon, de toute façon, il n’y avait rien. Et si la jeune femme n’avait effectivement rien, c’était encore mieux.

En soit, rien de particulier donc, Bonnie ne se doutait pas une seule seconde qu’elle avait à faire à une moldue pour le coup. Et elle pensait, de prime abord, se contenter de reprendre son chemin, mais l’inconnue la questionna sur ce qu’elle était en train de lire, ce qui semblait passionnant. Et comment. Bon, en soit, l’article en lui-même ne l’aurait peut-être pas intéressé s’il n’était pas écrit par Joshua. Non pas qu’elle n’aimait pas lire les actualités, mais ce n’était pas non plus l’activité la plus passionnante. C’était un peu trop plat pour elle. Sauf que concernant Joshua, elle était forcément beaucoup moins objective. Bonnie aurait bien aimé répondre sincèrement à l’inconnue qu’elle était en train de lire un article de l’homme qui faisait battre son cœur, sauf qu’elle ne pouvait pas se le permettre. Ils avaient déjà été bien trop imprudent pendant la soirée d’Halloween, la jeune femme n’avait pas envie d’en prendre encore plus maintenant. Même si elle ne connaissait pas son interlocutrice, dans le doute il valait mieux qu’elle évite de préciser que l’homme qu’elle aimait était journaliste pour la Gazette des Sorciers. Parce que concrètement, son mari était loin d’en être un (et heureusement pour la Gazette d’ailleurs).

« Oh, rien de vraiment intéressant. » Dit-il finalement, parce qu’elle ne voyait pas vraiment quoi dire d’autre. En un sens, il vaudrait sans doute mieux que Bonnie se contente juste de stopper la discussion maintenant, sauf qu’elle en était incapable. Parce qu’elle aimait beaucoup trop parler et sociabiliser pour le faire. Et là, tout de suite, elle avait bien envie de discuter avec la jeune femme dans qui elle venait de rentrer. « Mais j’ai tendance un peu à me perdre dans la lecture quand je lis. » Elle rangeant du même titre l’exemplaire de la Gazette dans son sac, d’un coup de baguette. Un mouvement qu’elle fit par habitude, sans réellement s’en rendre compte. « Il faut que j’apprenne à me montrer plus prudente dans la rue, mais même si je le sais, je ne parviens pas à le faire. »

Quoi de mieux que de lire en marchant en même temps ? Ça permettait quand même de bouger en même temps.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 660
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Mer 6 Déc - 19:28


Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
A

u fond, Will aurait voulu que son interlocutrice ait mille et une choses à lui dire et à lui apprendre au sujet de sa lecture, parce qu'elle cherchait à approfondir ses connaissances en matière de culture sorcière et que l'entrée en matière lui avait semblé parfaitement appropriée. Mais de toute évidence, elle pouvait oublier cette possibilité. Elle s'y prendrait d'une autre manière, tant pis, déjà, la conversation était engagée, et quelque part, c'était une excellente chose. Elle lui apprit avoir été plongée dans sa lecture et s'y perdre un peu, comme à chaque fois qu'elle lisait. Will était loin d'être une lectrice compulsive (ce qu'il était un tort au vu de ses études - mais elle les avait plus ou moins abandonnées de toute manière, donc pour ce que ça changeait, en fin de compte), mais elle pouvait parfaitement comprendre cette aptitude que l'on pouvait se couper de tout et de tout le monde quand on était accaparé par quelqu chose, quand on se faisait... une fixette.... Et en terme de fixette, elle était bien placée pour savoir que l'on pouvait vraiment être accaparé par ses obsessions du moment au point de négliger absolument tout le reste. Aucun reproche à faire à cette inconnue, donc, si ce n'est un reproche lié à sa nature, et qui faisait qu'elle ne devrait pas la trouver si sympathique. Mais en même temps, il fallait bien qu'elle bavarde un peu si elle voulait approfondir les connaissances qu'elle commençait à acquérir vis-à-vis de ceux qu'elle espérait bien combattre pour tout le mal qu'ils avaient engrangé dans sa vie.

-Je peux comprendre, ne pas regarder où je vais, c'est ma spécialité, et avoir la tête ailleurs, j'en parle même pas.

Parler un peu d'elle pour attirer la sympathie de son interlocutrice, c'était une méthode bien souvent efficace, et qui en l'occurrence ne lui coûtait pas grand-chose, car elle ne pensait as que cette information, pour le moins manifeste n'allait pas modifier grand-chose à ce que son interlocutrice pourrait potentiellement penser d'elle. Si de son côté, elle espérait déjà pouvoir éventuellement obtenir quelque chose de sa part, l'inverse n'avait en revanche rien de vrai (enfin, normalement. Ou bien se trompait-elle ?). Quiconque la côtoyait un minimum de toute manière pouvait bien rapidement cerner ses traits de caractère les plus manifestes. Là-dessus, on peut dire qu'elle était relativement transparente. Il n'en était pas forcément de même concernant ses aspirations enfouies, et qui avaient révélé un aspect de sa personnalité qui l'avait elle-même surprise sur le moment, avant que de s'y faire. Son besoin de revanche était de toute façon soudé à elle comme une seconde peau, elle n'avait pas le sentiment d'avoir d'autre choix. Sinon elle n'en serait pas là.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 431
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Sam 27 Jan - 21:30

Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
Bonnie ne se retint pas d’afficher un grand sourire quand l’inconnue affirma qu’elle pouvait comprendre ce que c’était que d’avoir la tête ailleurs, de ne pas prêter attention à ce qui nous entourait, parce que c’était sa spécialité. Ce n’était sans doute pas pour rien que les deux jeunes femmes venaient de rentrer dedans donc, si elles avaient l’habitude de marcher dans la rue sans réellement prêter attention à ce qui les entourait. Quand bien même, pour le coup, la sorcière avait fait fort en se plongeant son intensément dans un article de Joshua. Tout ça parce que c’était Joshua en prime. Non pas que l’article ne puisse pas l’intéresser en soit, mais il y avait fort à parier qu’il n’aurait pas eu autant son attention s’il avait été écrit d’une autre plume. Mais Bonnie n’y pouvait rien, même si elle se rendait compte qu’elle était quand même un peu barrée pour le coup. Non… c’était bien plus simple que ça, elle était folle amoureuse. Et pour le coup, elle se rendait compte qu’elle ne faisait pas les choses dans la dentelle quand elle avait des sentiments pour quelqu’un. Ce qu’elle découvrait que maintenant avec Joshua d’ailleurs, puisqu’elle n’était jamais tombée amoureuse avant.

« Ça nous fait un point commun. » Dit-elle alors, toujours en souriant, ne se doutant pas que la jeune femme sous ses yeux n’avait pas que des bonnes intentions envers elle. En même temps, comment pourrait-elle se douter que cette fille avait envie de se venger de tous les sorciers, après la mort de ses parents. « Je m’appelle Bonnie. » Dit-elle en tendant sa main vers l’inconnue tout en se présentant. La jeune femme ne prit pas la peine de donner son nom de famille… à quoi bon ? « Avant de te rentrer dedans à cause de mon journal, j’étais en train de faire les boutiques. » Elle n’avait pas spécialement besoin de dire ça à la jeune femme dont elle ne connaissait rien, mais c’était sa manie de laisser sa bouche parler avant qu’elle ne réfléchisse. « Tu es du coin ? »

Demanda-t-elle alors, ne se retenant pas d’être curieuse. Elle n’y pouvait rien, même si ça allait peut-être agacer la jeune femme qu’elle entame ainsi la conversation. Au pire, si jamais l’inconnue – puisqu’elle ne connaissait toujours pas son prénom – n’avait pas envie de discuter avec elle, elle n’aurait qu’à le lui faire comprendre et Bonnie ne lui en voudrait pas. En attendant, la jeune femme se montrait un peu plus curieuse. Parce qu’elle avait le sentiment que son interlocutrice n’était pas beaucoup plus âgée qu’elle et elle ne se souvenait pas de l’avoir vu à Poudlard. Elle se trompait peut-être, parce que peut-être que la jeune femme était plus jeune, plus vieille que ce qu’elle ne pensait, ou encore qu’elles s’étaient bel et bien croisées à Poudlard sans qu’elle ne s’en rappel, mais elle ne pouvait dans tous les cas pas s’empêcher de poser la question. Au pire, une question pour rien, ce n’était pas grave.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 660
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Dim 28 Jan - 14:32


Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
D

es points communs, Will songeait qu'elle pourrait bien s'en découvrir plus d'un avec son interlocutrice si elle n'y prêtait pas garde. Ce n'était clairement qu'une intuition, mais largement nourrie par la manière que son interlocutrice avait de parler, par sa gestuelle, son phrasé, sa manière de s'adresser à elle, qui n'était pourtant qu'une inconnue à ses yeux. Cette jeune femme était de toute évidence une personne avec qui elle aurait pu s'entendre à merveille en d'autres circonstances. Mais bien sûr, il n'en était pas question, elles avaient des points communs, mais elle ne devait pas oublier ce qui faisait la plus évidente différence entre elles. L'une sorcière, l'autre... moldue, comme ils disaient (elle n'aimait pas du tout ce terme), elles ne pouvaient être faites pour s'entendre qu'en apparence. En attendant, elle ne devait pas oublier ses objectifs, et surtout, elle ne devait pas en dévier, ce serait une grave erreur : ses parents méritaient que justice leur soit faite, et elle comptait bien ne pas les trahir, encore moins déshonorer leur mémoire.

-Je m'appelle Will,
se présenta-t-elle à son tour, ne prenant pas non plus la peine de donner son nom de famille (même si elle aurait apprécié connaître celui de son interlocuteur, qui sait, il aurait peut-être pu lui apprendre des choses intéressantes sur elle), pas plus qu'elle ne prononça son nom complet. Personne ne l'appelait Wilhelmina, de toute façon, exception faite de ses professeurs (dont elle n'assistait plus aux cours de toute façon), et ce n'était pas un exemple qu'elle avait envie d'inviter quiconque à suivre, pas même son pire ennemi, que son interlocutrice était peut-être. Je suis plus ou moins du coin, j'habite Londres, mais je viens pas souvent ici.

Elle avait hésité à mentir, parce qu'elle se disait qu'elle n'avait pas forcément l'air très familière des lieux (puisqu'elle ne l'était effectivement pas). Mais en même temps, prétendre qu'elle venait d'ailleurs, c'était admettre connaître quoi que ce soit de cet ailleurs, et le fait est qu'elle n'avait jamais quitté l'Angleterre de sa vie, et avait toujours vécu à Londres. Pour être un peu crédible, elle décidait donc de dire une semi-vérité, même si elle ne savait pas si c'était convaincant, en temps que présumé sorcier, de prétendre n'aller que très rarement sur le chemin de traverse quand c'était sans doute un lieu de passage sûrement très réputé chez tout sorcier britannique, encore plus s'il vivait à Londres. Mais bon, maintenant, c'était dit, elle verrait bien comment son interlocutrice accueillerait l'affaire.

-Je faisais un peu de lèche-vitrine, si tu veux, je t'accompagne.

Sans doute un peu culottée, comme approche, mais en même temps, si elle voulait se créer un réseau de relations parmi les sorciers, elle considérait qu'y aller avec le dos de la cuillère serait une perte de temps.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 431
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Jeu 22 Mar - 13:00

Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
La jeune femme que Bonnie venait de percuta se présenta à son tour, affirmant s’appeler Will. La jeune femme se doutait que son interlocutrice devait avoir un prénom plus complet, mais ça lui convenait très bien. Elle retint en tout cas Will, n’aillant aucune raison de ne pas le faire. Elles venaient à peine de se rencontrer – de se percuter pour être plus exacte – mais la sorcière ne pouvait pas s’empêcher d’apprécier déjà son interlocutrice. Sans réelle raison, c’était juste comme ça, en première impression. Elle ne pouvait pas s’en empêcher, elle avait un peu le sentiment qu’elles pouvaient très bien s’entendre. Et forcément, la jeune femme ne se doutait pas une seule seconde que son interlocutrice était une moldue et qu’elle avait l’intention de se venger des sorciers qui avaient pris la vie de ses parents… de tous les sorciers même. Est-ce que ça changerait quelque chose pour elle ? Non, elle n’avait jamais eu aucun souci avec les moldus, bien au contraire. Ses parents auraient bien aimé qu’elle adopte l’idée que les sorciers étaient supérieurs aux moldus, mais elle n’avait eu aucune intention de le faire. En même temps, elle avait passé le plus clair de sa vie à avoir cet esprit de contradiction, s’opposant aux choix de ses parents… jusqu’à son mariage, ils avaient été plus forts qu’elle pour le coup.

La jeune femme affirma d’ailleurs qu’elle était plus ou moins du coin, qu’elle habitait à Londres, mais qu’elle ne venait pas souvent ici. Cette remarque fit un peu tiquer Bonnie tout de même. En temps que sorcière, vivant à Londres en prime, ça devait quand même être un passage obligé le chemin de Traverse. Ou pas. En même temps, elle se disait que Will était peut-être une née-moldue et qu’elle n’avait pas vraiment l’occasion de venir ici. Ou qu’elle n’aimait pas. Bref, ce n’était en soit qu’un détail et de toute façon, la jeune femme reprit bien vite la parole, d’une façon bien intéressante.

« Avec grand plaisir ! J’adore faire les boutiques, mais j’aime encore plus les faire en bonne compagnie. » Lança-t-elle enthousiaste, ne cachant rien du fait que la proposition de la jeune femme lui faisait plaisir. En même temps, elle était sincère. Elle aimait faire les boutiques et dépenser l’argent de Clyde, celui qui se donnait beaucoup de mal à gagner (hum), mais elle appréciait le faire surtout quand elle pouvait profiter d’une bonne compagnie. Et elle considérait que Will était une très bonne compagnie, même si elle ne la connaissait pas du tout. D’ailleurs, Bonnie ne tarda pas vraiment à entrainer la jeune femme avec elle. « C’est marrant que tu ne viennes pas souvent ici. » Dit-elle alors, ne pouvant pas s’empêcher de revenir sur les propos de son interlocutrice. « Je pensais que tous ceux qui vivaient à Londres passaient leur temps ici. Enfin, c’est peut-être juste moi. Je crois que je passe juste trop de temps sur le chemin de traverse. »

Plutôt que de passer du temps chez elle.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 660
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Jeu 22 Mar - 18:43


Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
C'

était sans doute un réflexe très naturel de vouloir se faire de Bonnie une amie (sans arrière-pensée criminelle, juste parce qu'on sentait que cette amitié pouvait nous faire du bien). Elle était amène, sympathique, sociable comme pas deux... Elle conjuguait à elle seule un nombre de qualités que la jeune femme avait tendance à naturellement apprécier chez ses interlocuteurs. Dans d'autres circonstances, elle aurait peut-être admis que la perspective de faire du lèche-vitrine avec cette jeune femme n'avait rien pour devoir être une corvée... mais une part d'elle gardait à l'esprit que, charmante et sociable ou pas, cela ne l'empêchait pas d'appartenir au camp ennemi, et elle ne devait jamais perdre ce constat de vue sous peine de commettre des erreurs qu'elle regretterait ensuite, et dans les grandes largeurs. En tout cas, c'était facile de s'attirer la sympathie et les faveurs de cette jeune femme, manifestement, elle ne sembla en tout cas pas le moins du monde réfractaire à l'idée de lui consacrer du temps, et c'était parfait ainsi. Avec une "locale" pour guide, la tâche allait lui être largement facilitée. Restait à ne pas commettre trop d'erreurs, et c'est là que la situation devenait plus complexe, sujette à des altérations qui ne seraient le fruit de la volonté de personne. Et elle en fut certaine quand son interlocutrice observa qu'il était tout de même étrange qu'elle ne vienne pas souvent sur le chemin de traverse, ce qui devait donc bien prouver que cet endroit était prisé par les sorciers au quotidien, un incontournable qu'elle n'avait pas le droit d'éviter. Bon, raison de plus pour se familiariser avec les lieux. Ainsi, elle pourrait s'adresser à la prochaine personne qui croiserait sa route en toute connaissance de cause et sans commettre le moindre impair.

-Mes parents sont moldus,
répondit Will afin de consentir à une demi-vérité qui ne soit pas trop dangereuse (son histoire variait beaucoup d'un interlocuteur à l'autre, il faudrait qu'elle réfléchisse sérieusement à une histoire globale à servir à la cantonade, sinon, elle risquait très rapidement de se perdre dans ses propres mensonges, et il n'en était pas question) et qui puisse bien passer avec son interlocutrice. Alors je n'ai pas trop été habituée au shopping sur le chemin de traverse. Mais bon, maintenant que je vis seule, j'en profite.

Elle s'était retenue de justesse d'affirmer qu'elle avait quitté Poudlard récemment. Ce serait une mauvaise idée. Bonnie était jeune, elle n'avait pas dû quitter l'école de magie il y a bien longtemps, elle ne goûterait pas à ce genre de salades, elles se seraient forcément croisées dans les couloirs de l'école. Pour noyer davantage le poisson, elle ne mit pas longtemps à changer de sujet.

-Alors, par quelle boutique tu veux qu'on commence ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 431
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Ven 18 Mai - 22:13

Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
Bonnie était sincèrement étonné de découvrir que des sorciers ne passaient pas souvent du temps sur le chemin de traverse, mais c’était surtout en grande partie parce que de son côté, la jeune femme n’envisageait pas du tout ne pas le faire de son côté. Elle ne passait pas tout son temps sur le chemin de traverse, mais force était de constater qu’elle y passait quand même beaucoup de temps. Alors elle considérait que tout sorcier devait forcément passer du temps ici, où on pouvait tout trouver. Après tout, c’était bien sur le chemin de traverse qu’on trouvait la banque sorcière, les sorciers devaient quand même par moment s’y rendre. Mais Bonnie comprit bien ce que Wilhelmina voulait dire quand elle reprit la parole, en affirmant que ses parents étaient moldus. Techniquement, la jeune femme faisait partie de ce monde de sorcier de sang pur – c’était bien pour la pureté de son sang qu’on l’avait mariée à Clyde après tout, qu’on s’était arrangé pour qu’elle soit avec un sorcier de bon sang – mais ce n’était pas pour autant qu’elle avait une dent contre les moldus. Elle n’avait rien contre eux, même si elle avait entendu toute sa vie que quand même les moldus étaient beaucoup moins bien que les sorciers. Ça ne la dérangeait pas de découvrir que les parents de Will étaient des moldus, comprenant donc qu’elle était une née-moldue. Parce que forcément, la jeune femme ne pouvait pas imaginer que son interlocutrice ne soit pas une sorcière au vu de la situation. Il n’y avait aucune raison qu’elle imagine que son interlocutrice était une moldue, quand bien même ça ne changerait sans doute pas grand-chose.

« Tu vas avoir du temps pour te rattraper alors ! »

Elle n’eut donc aucun mal à entendre les explications de la jeune femme, et Bonnie avait bien envie par conséquence de lui faire un peu découvrir les lieux qu’elle connaissait forcément par cœur. Dans tous les cas, la sorcière n’avait clairement rien de mieux à faire. Bon, elle pourrait passer du temps avec Joshua, mais en réalité le jeune homme était occupé. Donc bon, il n’y avait rien qui l’empêchait de passer du temps en dehors de chez elle, bien au contraire. Tant qu’elle pouvait trouver des excuses pour être loin de chez elle, elle était vraiment preneuse.

« On peut déjà peut-être commencer par aller chez Mme Guipure ! »
Affirma-t-elle dans un grand sourire avant de commencer déjà par entraîner son interlocutrice avec elle. Parce qu’il n’y avait pas réellement de raison qu’elles se retiennent de s’y rendre toutes les deux après tout. « Il n’y a rien de mieux que d’ajouter encore et encore des tenues à une garde-robe ! »

Bon, ça semblait peut-être un peu superficiel, Bonnie en avait bien conscience, mais elle n’y pouvait rien, elle appréciait de faire du lèche vitrine mais mieux encore d’acheter des nouvelles tenues. Il fallait bien qu’elle utilise l’argent durement gagné par son époux après tout non ?
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 660
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Lun 21 Mai - 17:56


Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
B

onnie accepta l'explication de Will sans la remettre une seule seconde en question, au grand soulagement de cette dernière. Elle se doutait que sa réponse n'était pas si capillotractée, mais depuis qu'elle avait rejoint le monde des sorciers, elle était constamment sous tension, inquiète, toujours, d'être trahie par un mot de trop. Après tout le chemin qu'elle avait parcouru, ce serait quand même dommage d'être trahie en si bon chemin. Bon, quand bien même la jeune femme devait découvrir le pot-aux-roses, elle ne l'imaginait pas forcément la dénoncer... d'un autre côté, sa récente expérience lui avait appris à ne pas se fier aux apparences, elles pouvaient être plus que traîtresses. Dans le monde des sorciers, elle devait ne se fier à personne. C'était du moins ce qu'elle s'était promis. Va savoir si elle saurait bel et bien s'y tenir, mais elle se devait de faire cet effort quoi qu'il en soit. Bref, l'accident avait été évité, dans tous les cas, et Bonnie enchaîna comme si de rien n'était, ce qui était clairement pour rassurer la jeune moldue.

Elle suggéra pour commencer de se rendre chez Madame Guipure. Le nom disait rapidement quelque chose à Will, mais elle aurait été bien incapable de se souvenir à quelle boutique il était associé. Par conséquent, les propos suivants de son interlocutrice lui furent d'une aide immense. Définitivement, il fallait qu'elle fasse preuve d'un peu plus d'assiduité dans son apprentissage. Enfin, pour sa défense, il y avait tant d'informations à intégrer à la fois qu'il n'était pas des plus simple que d'être directement calée sur un sujet qui impliquait tant de sous-sujets. Quoi qu'il en soit, puisque Bonnie parlait de garde-robe, il était bien plus simple pour la jeune femme de se situer, et elle ne mit pas longtemps à comprendre de quoi il était exactement question.

Jusqu'ici, elle s'était trouvée pas mal de points communs avec son interlocutrice en peu de temps, mais en l'occurrence, elle ne se reconnaissait pas du tout dans son statut d'acheteuse compulsive. En même temps, elle n'avait pas réellement les moyens de l'être, et, un peu garçon manqué, elle n'avait jamais trop été achat de robes, de bijoux, ou autres... mais elle devait jouer le jeu. Il fallait qu'elle s'intègre, alors elle allait prendre sur elle. De toute façon, ce n'était pas qu'elle avait une garde-robe à faire, elle en aurait plutôt une à refaire pour être exactement habillée comme n'importe quel sorcier et se fondre dans la masse.

-Ca tombe bien, affirma-t-elle donc, j'avais l'intention de m'acheter une nouvelle robe. Ce qui, en soi, était effectivement vrai. Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? demanda-t-elle, curieuse, tandis qu'elles se mettaient en route.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 431
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Lun 30 Juil - 21:21

Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
Bonnie ne se retint pas d’afficher un grand sourire quand Will affirma qu’elle devait justement s’acheter une nouvelle robe. Ça tombait effectivement très bien, comme quoi c’était peut-être le destin qui faisait qu’elles s’étaient rencontrées. Enfin, Bonnie ne se rendait pas compte que la jeune femme ne partageait pas vraiment son enthousiasme à l’idée de juste dépenser de l’argent en tenue. En grande partie parce qu’elle n’avait aucune raison de douter es propos de la jeune femme. Will affirmait donc qu’elle avait besoin d’une nouvelle robe et ça ne pouvait que confirmer le fait qu’elles devaient se rendre chez Mme Guipure. Dans tous les cas, Bonnie considérait que c’était toujours une très bonne chose de le faire.

En tout cas, les deux jeunes femmes se mirent donc en route pour rejoindre la boutique de Mme Guipure. Et pendant qu’ils marchaient vers la boutique, la jeune femme lui demanda ce qu’elle faisait dans la vie. Bonnie répondit sans perdre son sourire, parce qu’elle n’avait pas vraiment besoin de ne pas sourire.

« Je me contente de dépenser l’argent de mon mari. »
Dit-elle donc en toute décontraction, sans se retenir de reprendre. « Tu sais ce que c’est sans doute. » Elle marqua une pause, se disant que puisqu’elle était une jeune femme dans leur société, elle devait forcément le comprendre, même si elle n’était pas touchée par la situation. « Mes parents m’ont trouvé un mari et depuis je suis donc une femme au foyer, censée faire en sorte de construire ce foyer. » Et donc avoir des enfants, mais il était hors de question qu’ils aient des enfants. Bonnie, pour le coup, ne s’imaginait pas une seule seconde devenir mère. Non pas que ça soit réellement impossible, mais pour cela, la jeune femme devrait le devenir avec Clyde et… c’était hors de question. Mais évidemment, le futur n’allait pas manquer de lui prouver que ça pouvait quand même arriver. « Et comme je n’ai aucune envie d’être une parfaite femme au foyer, je me contente de profiter de l’argent qu’on m’offre. »

Et par chance, son mari n’était pas le genre d’homme à trop l’emmerder avec ça – en même temps, moins il faisait d’effort, mieux il se portait – surtout que ça lui donnait la possibilité de ne pas l’avoir dans les parages. Et moins ils se voyaient tous les deux avec Clyde, mieux ils se portaient tous les deux. Même si, encore une fois, la jeune femme n’avait pas non plus vraiment de raison de se plaindre, pour beaucoup de chose. Elle pourrait avoir un mari beaucoup plus présent, beaucoup plus compliqué à vivre.

« Et toi, tu fais quoi ? » Demanda-t-elle alors qu’elles passaient la porte de la boutique et que Bonnie ne manquait pas d’ores et déjà de regarder les robes qui se trouvaient sur les présentoirs. Ce n’était pas dit que Will fasse quelque chose, au vu de l’époque, il y avait même de forte chance qu’elle ne fasse rien, comme elle.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 660
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   Lun 30 Juil - 21:42


Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito.
L

a réponse de son interlocutrice n'avait rien de bien surprenante, au fond. Elle était femme au foyer, comme tant d'autres femmes de leur âge, et comble du comble, elle n'avait même pas eu la chance de choisir son mari. Notant cette information mentalement, elle ne put s'empêcher de se tendre un peu. Certes, des sorciers autres que ceux issus des grandes familles de sangs purs pouvaient très bien être riches et participer à cette tradition ancrée des mariages arrangés, mais elle avait cru comprendre, tout de même, que les titres et la fortune étaient plutôt l'apanage des grandes familles de sang pur... Et Bonnie trouvait par ailleurs mille manières de lui faire comprendre que son mari (qu'elle ne portait manifestement pas dans son coeur) était blindé, suffisamment pour qu'elle puisse claqué ses gallions sans vergogne. Voilà qui l'obligeait à réviser son jugement sur la demoiselle, qu'elle n'avait su s'empêcher de trouver agréable au premier abord. En même temps, il fallait toujours se méfier des sorciers, c'était normalement la grande leçon de son immersion dans le monde, même si elle avait parfois tendance à s'égarer (et ça n'allait pas s'arranger à l'avenir). Elle restait amène et agréable, bien sûr, mais qui dit que son époux, sa famille ou même elle n'avaient pas fomenté l'assassinat de ses parents ? Et que penserait-elle si elle découvrait qu'elle était une moldue ? Elle ne fit aucun commentaire et se contenta d'entrer à la suite de la jeune femme dans le fameux magasin de vêtements. Bonnie embraya en lui demandant ce qu'elle-même faisait dans la vie.

-Oh, moi, eh bien...
Elle fit mine de s'intéresser de très près à une robe en velours côtelé de couleur criarde tout en lui répondant. Mes parents ne sont plus là pour me marier à qui que ce soit, donc...

Mais même s'ils étaient encore en vie, Will savait que ses parents ne l'auraient jamais promis à personne. En même temps, une famille noire et vivant pauvrement, qui considèrerait vraiment que Will puisse être un bon parti ? ou digne de porter l'héritier de qui que ce soit ? Ses parents eux-mêmes n'avaient pas correspondu aux standards les plus attendus puisqu'il n'était pas un jour où Will n'avait pas vu sa mère partir au travail (du moins, quand elle était réveillée). Que répondre d'autre à sa question ? Qu'elle était étudiante ? Elle serait contrainte de répondre en quoi, et de toute façon, on ne pouvait pas vraiment affirmer qu'elle avait poursuivi sur cette voie.

-Alors je prospecte...
, ajouta-t-elle, ce qui voulait tout et rien dire. Prospecter pour trouver un emploi ? un mari viable ?

Les hommes qui avaient détruit sa vie, plus précisément... Et pour le moment, elle ne pouvait malheureusement pas dire que ce soit un franc succès, tout au contraire.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur le chemin qui mène au succès, gardez l'incognito. [pv Bonnie <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Brume du Jour | La curiosité mène sur de nouveaux chemin.
» Young-Nam Kang - La liberté n'est pas la vérité, mais le chemin le plus court et le plus droit qui y mène.
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» qu'est ce que la compagnie gris?
» Chacun sa route chacun son chemin ? [ Libre 1 Personne ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-