AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se connaître sans se connaître (Will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 578
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Se connaître sans se connaître (Will)   Ven 25 Aoû - 22:27

Se connaître sans se connaître.
Ces derniers temps, Seth ne savait pas si on pouvait vraiment dire qu’il assurait au bureau des Aurors. Le jeune homme ne mettait pas complètement son travail de côté, mais force était de constater qu’il n’avait quand même pas autant de concentration sur son travail ces derniers temps. Et il n’y avait évidemment aucune raison de préciser ce qui pouvait troubler à ce point, tout le monde le savait. Pomona était morte, et voilà. Seth n’avait aucune envie que cela impacte son travail, mais le jeune homme ne pouvait pas non plus réellement le contrôler. Il savait que ça impactait déjà sa vie autrement, parce qu’il faisait des erreurs. Il s’en rendait bien compte, mais il ne pouvait pas faire autrement. Malheureusement, il était incapable de se contrôler. Sauf qu’en même temps, il devait quand même se montrer prudent. Quoi que… au final, Seth ne savait plus exactement en quoi ça lui servirait d’être prudent. Mais bon…

Il savait quand même qu’il devait faire des efforts, qu’il devait quand même prendre sur lui. Même si ce n’était pas évident, qu’il ne se sentait clairement pas bien, mais il n’avait pas le choix. Quoi que, il avait sans doute le choix de tout abandonner. Mais il ne le ferait pas. Il ne pensait pas qu’il pourrait le faire. L’Auror devait donc se reprendre en main, il avait l’intention de le faire. Et ce fut pour cette raison qu’il se trouvait sur le chemin de Traverse, dans le but de faire son métier. Bon, ce n’était pas quelque chose de vraiment incroyable, bien au contraire, mais c’était déjà ça. Le jeune homme avait de toute façon besoin de se changer les idées, de s’occuper l’esprit. Alors, même si ça n’avait rien de bien réjouissant, il devait se contenter de ça. Et il allait donc se contenter de ça. Donc, tout ça ce n’était qu’une simple affaire de vol, qui n’avait rien de passionnant pour Seth. Une des boutiques s’étaient faites volés des choses, Seth devait retrouver les coupables. Il se doutait que ça n’allait pas être le cas cependant, parce que ce n’était pas le genre de chose évidente (et puis sincèrement, il n’en avait que faire de ces vols).

Il venait de terminer de discuter avec le propriétaire de la boutique, quand il sorti de celle-ci dans le but de rejoindre le chemin. Il avait noté tous les éléments qu’il pouvait récolter dans le but de tenter d’arrêter le voleur. Et ce fut à ce moment-là, quand il passa la porte, qu’il percuta une jeune femme. Ce n’était en soit pas si étonnant, il y avait du monde et le jeune homme était quelque peu discret. Mais quand même, cela eut le don de l’agacer. Seth avait assez envie de faire preuve de mauvaise foi, comme d’habitude. D’ailleurs, c’était un peu ce qu’il faisait.

« Qu’est-ce que vous faites par ici ? » Demanda-t-il alors, d’un ton soupçonneux. Non pas qu’il s’imagine qu’elle puise être la voleuse. Mais elle pouvait croire qu’il le pensait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Se connaître sans se connaître (Will)   Sam 26 Aoû - 0:14


Se connaître sans se connaître.
E

lle allait finir par les connaître par coeur, à force de les arpenter, les rues du chemin de traverse, mais c'était tant mieux, plus elle parcourait ces lieux, plus il lui devenait simple de se familiariser avec ce monde au sujet duquel elle avait encore beaucoup de choses à apprendre. Maintenant qu'elle connaissait la plupart des vitrines sur le bout des doigts et finissait par comprendre le nom et l'intérêt de la plupart des objets qui y étaient exposés, elle pouvait prêter une oreille plus attentive aux conversations des passants. Elle aimait en récupérer des bribes au hasard et en tirer ses propres conclusions, cela lui permettait d'intégrer leur vocabulaire, notamment, ce qui en soi n'était pas du luxe, d'autant qu'elle avait encore pas mal de chemin à parcourir de ce côté-là. Elle se disait aussi qu'écouter au hasard des conversations les discours des uns et des autres lui permettrait peut-être d'en saisir qui soient croustillants, qui lui permettraient d'en savoir plus au sujet des assassins de ses parents. Jusqu'ici, ça n'avait pas été vraiment concluant, même s'il y avait tout de même quelques progrès. elle avait ainsi pu récupérer un exemplaire du journal la Gazette du Sorcier, où la marque qui avait flotté au-dessus de l'appartement de ses parents figurait en première page. Elle avait bien l'intention de lire le papier dans son intégralité, tout comme elle comptait se plonger dans la lecture du plus de livres possibles sur la magie (elle avait repéré la librairie de la rue), et pourtant, elle détestait lire, il fallait ce qu'il valait. Elle laissait son regard s'attarder distraitement sur la une du journal quand elle percuta sans le vouloir (ou c'est lui qui la percuta ?) un homme qui sortait d'une boutique, et qui visiblement, n'était pas bien luné du tout. Super, comme si c'était de sa faute, à elle. D'accord, elle n'était pas très attentive, mais il ne faut pas pousser.

-T'excuses pas, surtout,
répliqua Will sans la moindre amabilité. Et pour cause,cet homme ne lui en inspirait pas, et elle ne mâchait jamais ses mots, même avec des étrangers. En même temps, elle n'était pas à l'aise avec sa gars. Quelque chose dans sa voix... ou sa voix elle-même ? Ou bien le fait qu'elle craignait qu'il ait lu sur son visage qu'elle ne devrait pas être ici au vu des propos qu'il lui tint. Mais elle fit de son mieux pour ne pas perdre contenance. Elle faisait du bon boulot jusqu'alors, elle ne voulait pas s'arrêter en si bon chemin. C'est une rue passante, je te signale, je fais ce que je veux.

Oui, elle le tutoyait. Will n'avait pas l'habitude d'y mettre les formes, encore moins quand on l'agaçait d'emblée. Ce type était manifestement agaçant, alors elle n'allait pas faire d'efforts, non, certainement pas.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 578
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Se connaître sans se connaître (Will)   Mer 11 Oct - 16:36

Se connaître sans se connaître.
Ça arrivait que Seth percute des personnes dans la rue, dans le ministère de la magie, sans pour autant qu’il ne présente des excuses en conséquence. Parce que ce n’était pas son genre de s’excuser, même quand il était en tort. Donc en percutant cette jeune femme, il n’avait pas l’intention de le faire. Ce qu’elle mentionna d’ailleurs, d’une manière qui ne pouvait clairement pas plaire à Seth. Il n’aimait en aucun cas qu’on lui parle de cette manière, c’était encore pire quand il considérait que la personne n’avait aucune raison de lui parler de cette manière. Une jeune femme, comme elle, n’avait donc aucune raison de lui parler de cette façon. Elle n’avait pas tort cependant en signalant que c’était une rue passante et que donc concrètement, il n’avait aucun reproche à le lui faire. C’était le cas en effet, mais de toute façon Seth était à prendre avec des pincettes en ce moment. Et ça ne risquerait pas de s’améliorer au vu de la situation, parce qu’il ne retrouverait plus jamais Pomona et que mine de rien… ça affectait bien plus sa vie que ce qu’il n’aurait pu imaginer avant que leur relation ne prenne ce tournant. Il n’était pas de bonne humeur, il n’avait pas l’intention de l’être et autant dire que cette femme allait sans doute subir ses foudres pour l’occasion. Surtout qu’en prime, on le mettait quand même sur une affaire qui ne l’intéressait pas du tout. Si encore on lui avait donné quelque chose d’intéressant. Mais ce n’était pas le cas.

« Et le respect ça te dit quelque chose ? » Demanda-t-il alors, en décidant à son tour d’arrêter le vouvoiement. Non pas que cela lui pose un réel souci de la vouvoyer, mais puisqu’elle ne prenait pas la peine de le faire, Seth n’allait clairement pas le faire de son côté. Bon, en même temps, il n’était pas du tout le dernier à tutoyer quelqu’un sans réelle raison. « Surtout à un membre du bureau des Aurors. » Dit-il alors en décidant de sortir sa carte de la poche de sa veste pour la monter à son interlocutrice. Tant qu’à faire, il décidait de jouer cette carte en effet. Il outre passé légèrement ses droits, mais en même temps il quittait à peine une boutique qui avait subi un vol. « Alors, je veux savoir ton nom, ton adresse et ce que tu viens faire dans le coin. »

Bon, d’accord, il n’en avait que faire, surtout que concrètement, elle était loin d’être la seule sur le chemin de traverse et que Seth n’allait pas s’amuser à interroger tous les sorciers qui se trouvaient autour d’eux. Mais puisqu’elle l’avait agacé – et il ne fallait vraiment pas grand-chose pour l’agacer en ce moment – il avait décidé de se servir de sa position pour l’emmerder à son tour. Ça n’allait lui servir à rien, ça n’allait servir à rien, mais tant pis. Pour une fois, ça ne le dérangeait pas trop de perdre du temps.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Se connaître sans se connaître (Will)   Mer 25 Oct - 19:54


Se connaître sans se connaître.
W

ill leva les yeux au ciel en entendant Seth affirmait qu'elle devrait apprendre le respect. L'hôpital qui se fout de la charité, sérieusement... Lui qui l'avait d'office agressée sans un "bonjour" et sans un "s'il vous plaît", voilà qu'il lui donnait des leçons. Décidément, cette première impression était sacrément mauvaise. Première impression qui en était en fait une deuxième, seulement elle ne s'en rendait pas compte. Si elle en avait conscience, elle trouverait au final cette deuxième impression bien plus plaisante que la première. Bref, ça commençait très mal, et au vu de la tournure qu'avaient pris les choses, ça n'allait certainement pas s'améliorer, ce serait même tout l'inverse. L'homme lui apprit appartenir au bureau des Aurors, et la jeune femme se félicitait sincèrement de savoir ce que ça signifiait. C'était quelque chose qui s'était joué de peu, car il y a quelques jours encore, ce mot ne lui aurait inspiré que le petit matin et les aurores boréales en Norvège. Bref, visiblement, elle avait affaire à un policier sorcier, et elle devait avouer que cette nouvelle information attisait directement son intérêt. Elle observa la carte qui lui montra, un rien fascinée, mais décidée à ne pas trop le montrer tout de même, pour garder la face. Surtout que le gars en était au point de lui livrer un vrai interrogatoire.

-T'es mal luné, toi, j'ai rien fait ! répliqua-t-elle qui se sentait presque prête à hurler au délit de faciès tant elle ne comprenait pas (et c'était quelque chose qui lui était déjà arrivé). Elle poussa un soupir et consentit malgré tout à répondre. Il représentait quand même les autorités magiques, et étant donné son statut et ses intentions, elle avait beau avoir une grande gueule, elle faisait mieux quand même de la mettre un peu en veilleuse, histoire de ne pas empirer les choses, quand même. Wilhelmina Tilley, j'habite à Pré-au-Lard (merci Carlotta pour l'adresse toute neuve, quoi qu'un sorcier qui habite à Londres, ce n'était pas si suspect, si ? Va savoir... déjà, en donnant son vrai nom, elle ne savait pas trop ce qui allait se passer, si ça allait poser problème où ça). Et je fais les courses, comme tout le monde ici, ajouta-t-elle. D'accord, elle devait accepter les choses, mettre de l'eau dans son vin, évidemment, mais elle n'aimait pas s'en laisser compter. Elle avait un tempérament volcanique, mais elle devait se calmer malgré tout. Ceci dit, partagée entre son agacement et sa curiosité, elle était incapable de totalement se contenir. Qu'est-ce qu'il y a, y a eu un meurtre ou quoi ?

Oui, c'était bien avant qu'il fallait qu'elle se taise. Mais maintenant, c'était fait. On n'allait quand même pas l'arrêter sous le prétexte qu'elle se montrait un peu... virulente ? Quoi que chez les sorciers, elle ne savait pas où commençait l'outrage à "agent".



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Se connaître sans se connaître (Will)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Se connaître sans se connaître (Will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mieux se connaître, mieux se connaître...
» Equipe N°2 : " Qui se connaît une prison connaît aussi la liberté "
» Et comment Evan se fit connaître
» Comment peux-tu te connaître si tu ne t'es jamais battu ? | shane
» » La vie est un jeu, dis moi à quoi tu joues on se connaîtras mieux ? v2.0
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-