AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 770
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Sam 26 Aoû - 11:13

Nous n'avons pas les mêmes valeurs.
Flynn n’avait aucune idée de ce qui allait se passer maintenant, par rapport à la résistance. Au vu de sa place dans la Gazette des Sorciers, le jeune homme avait été l’un des premiers à découvrir l’horreur. Mais évidemment, c’était quand même déjà trop tard et il n’avait rien pu faire pour changer tout cela. Pomona et une partie des voyageurs avaient été arrêté et condamné pour le meurtre du ministre de la magie. Évidemment, tous les membres de la résistance savaient exactement qui était derrière tout cela et malheureusement, Flynn devait bien reconnaître que c’était un coup de maître. Un coup horrible pour la résistance, mais on ne pouvait pas nier que Voldemort avait bien joué. Trop bien joué même. Ils n’avaient rien vu venir, personne ne s’était douté que cette soirée allait devenir un tel désastre et encore moins que Pomona allait en payer le plus grand prix. À présent, la résistance était mise à mal forcément, sans son leader. Même si Flynn considérait quand même qu’ils ne devaient pas baisser les bras et qu’ils devaient justement continuer de se battre. Le journaliste avait l’intention de se battre encore, il savait que Caelan ne baissait pas plus les bras de son côté avec les autres Aurors d’élite. Mais cela ne voulait pas dire que c’était évident, bien au contraire. Flynn n’avait aucune idée de comment les choses allaient s’organiser maintenant avec le leader de la résistance ainsi qu’une partie des voyageurs du futur en prison… plus précisément démunies de leurs âmes. Mais ils allaient bien y arriver, ils allaient devoir y arriver. Cela ne changeait rien aux motivations du journaliste dans son envie d’arrêter Voldemort et les mangemorts d’une manière générale. Mais pour l’heure, ils étaient juste un peu dans le flou.

Flynn se doutait qu’ils allaient quand même devoir se réunir avec les autres pour faire le point, sans doute, mais pour l’heure il était complètement débordé à la Gazette des Sorciers. En ce moment, ça n’arrêtait pas. En un sens, c’était un peu ce qui lui avait manqué quand il avait arrêté de travailler, mais quand même. Entre la mort du ministre, l’arrestation des assassins, tous ce que les mages noirs faisaient ces derniers temps, Flynn avait un peu le sentiment que la Gazette ne renvoyait que des mauvaises nouvelles. Et c’était sans doute un peu le cas d’ailleurs. Ce n’était pas ce qu’il préférait dans son travail. Bien sûr, ils avaient qu’ils devaient relayer les informations et que c’était le but, mais quand même. En tout cas, il venait de passer une journée éreintante, et il espérait simplement pouvoir aller retrouver Caelan et passer une soirée calme en sa compagnie. Mais alors qu’il pensait quitter les locaux de la Gazette, son chemin croisa celui d’une personne qu’il connaissait trop à son goût.

« Londubat. »
Il ne l’aimait pas. Bon d’ordinaire il se montrait moins catégorique avec les autres, mais Callidora c’était une autre paire de manche. « J’espère que tu n’es pas ici pour magouiller je ne sais quoi encore. »
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 239
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Harfang Londubat

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Dim 10 Sep - 14:05





  

Callidora & Flynn

“ Nous n'avons pas les mêmes valeurs.  ”
A
voir de bonnes relations avec les sorciers les plus influents du monde de la magie n’est pas la clé, je le concède, mais c’est l’une des clés, à n’en pas douter. Dans des familles telle que les nôtres, le plus important, c’est de savoir tenir à jour sa liste de relations, et faire en sorte d’apparaître sous le meilleur jour auprès de ces dernières. C’est pour cette raison que je prends régulièrement la peine de rendre visite au rédacteur en chef de la Gazette du Sorcier. Ce dernier a toujours entretenu d’excellentes relations avec la famille Black, je maintiens cet intérêt pour le nouveau nom que je porte, d’autant que je ne compte pas vraiment sur Harfang pour faire ce genre d’efforts, pas le moins du monde, même. Lui, il s’en moque, et d’ailleurs, c’est toujours à moi de maquiller ses frasques. C’est aussi ça, l’avantage d’avoir dans sa poche un patron de presse influent, je peux ainsi me préserver d’informations éventuellement compromettantes qui pourraient sortir à mon sujet. Même si l’homme que je viens de quitter ne m’accorde rien sans rien, malgré tout. Il faut y aller de quelques gallions, je l’avoue, mais ce n’est pas l’argent qui me manque, donc ça ne mem dérange vraiment pas, c’est même tout le contraire. Cette fois, ceci dit, je n’ai pas eu besoin de mettre la main à la poche. Les informations du moment me concernent, c’est vrai, parce qu’elles concernent les mangemorts, bien sûr, mais mon nom ni celui d’aucun autre membre de ma famille n’est cité, donc je n’ai pas de souci à me faire. Pour cette fois. Mais je lui ai promis que je tiendrai parole.

Et c’est alors que je m’apprête à quitter les bureaux de la Gazette du Sorcier que je croise le chemin d’une personne que je n’avais pas la moindre intention de revoir. Et je n’en cache rien, avec mon air pincé et mon regard hautain (qui seraient presque une seconde nature, en fin de compte), tandis que je le toise. On pourrait peut-être affirmer que Flynn Bennett est un bon journaliste, parce qu’il est honnête, intègre et droit… Mais à mes yeux, ce ne sont pas des qualités. J’ai cherché à le soudoyer, je le reconnais, pour étouffer une affaire qui m’importunait. Depuis, je lui en veux, et je me doute qu’il a de moi une très mauvaise image. Ça m’est égal, je n’ai pas envie de lui plaire. Pour beaucoup d’autres oui, mais le concernant, je m’en moque. Il m’attaque d’emblée, d’ailleurs, et je lui réponds avec tout le mépris dont je suis capable.

-Ce que je fais ici ne te regarde pas, je réplique, dédaigneuse. Et je ne m’en justifierai certainement pas auprès d’un écrivaillon sans talent tel que toi.




          
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 770
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Sam 28 Oct - 0:01

Nous n'avons pas les mêmes valeurs.
Flynn n’avait en aucun cas besoin de faire semblant d’apprécier la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux, parce que cela lui était égal qu’on sache qu’il ne la portait pas dans son cœur. En soit, le journaliste n’avait rien contre la Londubat, rien de réellement concret. Mais il savait qu’elle avait des affaires louches, alors forcément ce n’était pas quelque chose qu’il appréciait. Surtout au vu du fait qu’elle avait quand même tenté de le soudoyer une fois, en pensant qu’il pouvait être l’un de ces journalistes de pacotilles qui se laissait acheter alors qu’ils avaient normalement une certaine déontologie à avoir. Mais bon… Cela n’avait pas marché avec lui, mais Flynn n’était pas dupe, il savait que ça marchait avec d’autre. Et en cet instant précis, le journaliste se demandait donc qui elle était allé voir, qui elle avait cherché à acheter. Ou qui, elle avait acheté plus précisément, puisque malheureusement le jeune homme n’avait aucun doute sur le fait que son interlocutrice avait de l’influence. C’était le souci avec les sorciers de sang pur issu des grandes familles de sorcier, comme elle. Elle était une Londubat, mais elle était avant tout une Black et nulle n’ignorait l’influence que les Black pouvaient avoir sur le monde magique. Forcément, depuis que le journaliste avait intégré la résistance, il ne pouvait pas s’empêcher de se montrer encore plus susceptible à ce sujet. Il en devenait peut-être un peu paranoïaque à force, mais il n’y pouvait rien. Il ne pouvait pas s’empêcher de se demander si telle ou telle personne n’était pas un mangemort.

Sans grande surprise, Callidora Londubat l’envoya bouler donc en affirmant que ce qu’elle avait à faire à la Gazette des Sorciers ne le regardait en aucun cas. Soit, il n’allait pas non plus se laisser démonter pour si peu. Mais forcément, quand elle affirma qu’elle n’allait pas se justifier devant un écrivain de pacotille tel que lui, Flynn ne pouvait pas s’empêcher d’être quelque peu touché dans sa fierté quand même. Non pas qu’il soit du genre à avoir une fierté mal placée, mais il n’aimait en aucun cas entendre la jeune femme lui affirmer qu’il n’était pas un bon écrivain.

« Ce n’est pas parce que je n’ai pas cédé à tes chantages que je suis un mauvais écrivain. »
Il ne devrait peut-être pas dire une telle chose en public, si haut, mais il n’avait pas l’intention de s’en cacher. Ce n’était pas lui qui avait une réputation au final, bien au contraire. Il n’était pas grand-chose, même s’il osait croire qu’il avait bel et bien sa place dans le journal sorcier. « On ne juge pas l’écriture d’une personne à sa manière de tendre la main pour recevoir de l’argent sale. »

Malheureusement, le jeune homme savait bien que ce monde n’était pas si beau que cela et que si, ça pouvait jouer. Parce que ceux qui avaient de l’argent, avaient de l’influence. Callidora Londubat en avait donc, mais cela ne lui faisait pas peur.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 239
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Harfang Londubat

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Lun 30 Oct - 10:52






Callidora & Flynn

“ Nous n'avons pas les mêmes valeurs. ”
J
e ne peux m'empêcher de jeter un regard défiant les alentours quand il évoque le chantage que je lui ai fait subir. Faut-il vraiment qu'il emploie ce mot dans un lieu public ? Qu'il veuille peut-être détruire sa réputation par ce biais, c'était une chose, et quelque part, je le comprends, c'est ma méthode aussi. Mais il y a des adversaires auxquels il vaut mieux ne pas se frotter. Et j'en fais partie. S'il veut jouer à ce petit jeu-là, il va le regretter, car ma riposte pourrait bien lui être fatale. Dans tous les cas, je n'apprécie pas son comportement, et il me conforte dans mon opinion première concernant cet homme. Si nous étions seuls, je lui donnerais ma vision des choses, je lui expliquerais la nette différence entre menace, chantage et soudoiement. Les premières méthodes sont réservées aux urgences, la suivante concerne par contre des personnes comme Flynn, concernant lequel je suis satisfaite de ne pas avoir insisté. Sur le moment, j'ai regretté, car il m'a fallu des trésors de diplomatie pour faire oublier l'article publié sur les miens, mais il n'aurait sans doute pas cédé, et dans ce cas, l'article aurait été plus vénéneux encore, complètement.

-Non, c'est vrai, l'on juge les écrivains à la qualité de leurs publications.
C'est quelque chose qui m'écorche la langue, car je suis loin de vouloir lui donner raison. Mais j'ai quelque chose à l'esprit malgré tout. Mais c'est drôle, je n'ai jamais vu aucun de vos livres en librairie. Pour un écrivain... c'est un comble tout de même.

Ce qui ne l'empêche pas d'écrire pour la Gazette, mais ce n'est pas de cela que je parle, sinon, il me faudrait reconnaître que je trouve ses papiers de bonne qualité. Ce n'est pas pour rien que j'ai voulu le faire taire. Je n'aurais eu que faire d'un bête auteur à la plume hésitante. Mon souci, avec lui, c'est que ces mots pourraient avoir réellement de l'impact... Et ils en ont eu, même si j'ai réussi à juguler l'affaire avant qu'elle ne prenne d'impossibles tournures. En attendant, je sais qu'il veut devenir écrivain... comme n'importe quel journaliste, je pense, mais son nom n'est encore sur la couverture d'aucun ouvrage, en tout cas si mes dernières informations sont exactes. Et elles sont rarement fausses.




(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 770
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Mar 19 Déc - 20:07

Nous n'avons pas les mêmes valeurs.
Flynn savait bien qu’il prenait des risques à parler ainsi à une jeune Black (qui n’était plus Black certes, mais qui au fond en restait une, ce n’était pas parce qu’elle avait épousé un homme et prit son nom qu’elle n’était plus au cœur de cette grande famille de sang pur), qu’il prenait des risques à s’en prendre à une personne de son rang. Sauf que le journaliste n’y pouvait rien. Au fond, il connaissait peu Callidora Londubat, mais il savait suffisamment pour se méfier d’une femme telle qu’elle. Flynn n’avait pas confiance en ses manigances, comme il ne pouvait pas avoir confiance en toutes manigances concernant une famille de sang pur tel que les Londubat donc, ou encore les Black, qui ne manquaient pas de rappeler à quel point ils se sentaient supérieurs aux autres. C’était encore pire depuis qu’il était entré dans la résistance et qu’il en savait autant sur le futur ou encore plus simplement sur les mangemorts. Il n’était pas non plus au stade de se dire que tous les sorciers de sang pur étaient des mangemorts (de toute façon, il connaissait des sorciers de sang pur qui appréciaient les moldus, se seraient mal juger ces personnes là – ce que ne manquait pas de faire sans doute la jeune femme sous ses yeux), mais il savait que ça avait quand même de grande chance d’arriver. Et que même s’ils ne portaient pas la marque des ténèbres sur leur avant-bras, il y avait peu de chance qu’ils n’apprécient pas les actions de Voldemort. Bref, il était borné, il ne changerait pas d’avis sur Callidora Londubat et il n’avait pas l’intention de se retenir de dire le fond de sa pensée.

Même si la jeune femme savait répliquer à merveille. Il pensait avoir touché juste en affirmant qu’on ne jugeait pas un écrivain à la manière de tendre la main pour recevoir l’argent sale, faisant évidemment mention des chantages dont la jeune femme était capable de faire. Cependant, elle ne manqua pas de répliquer d’une façon qui toucha directement Flynn. Et pour cause, comme sans doute la plupart des journalistes, l’homme rêvait d’être publié un jour. Pour cela, il faudrait déjà qu’il termine un roman, ce qui n’était pas le cas. Mais un jour, il espérait bien y arriver. En attendant, il n’y avait donc effectivement aucun écrit de sa main dans les librairies. Flynn serra des dents, il devait bien reconnaître que la jeune femme ne manquait pas de répondant, mais en même temps c’était normal quand on s’en prenait à une Black. Cependant, il n’avait pas l’intention de se laisser faire.

« C’est vrai. » Dit-il alors, n’aillant pas d’autre choix que de confirmer ce détail. « Cependant, je me concentre surtout sur mon activité de journaliste, comme tu peux le voir. » Puisqu’ils se trouvaient dans les locaux de la Gazette des Sorciers. « Il y a tant de chose à raconter sur notre monde. Sur les grandes familles de notre monde. »

Des menaces qui pouvaient clairement finir par lui coûter cher.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 239
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Harfang Londubat

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Mer 27 Déc - 17:39





 

Callidora & Flynn

“ Nous n'avons pas les mêmes valeurs.  ”
E
ntre nous, le ton monte rapidement, et il n'y a rien d'anormal à cela, étant donné notre passif. Il aurait suffi que le journaliste aux dents longues accepte autrefois la main que je lui avais tendue, et nos relations auraient été bien plus cordiales. Cela n'arrivera pas, soit, alors en c cas, je ne trouve rien de mieux à faire que d'arroser mon interlocuteur de toute ma suffisance. J'ai un sacré sens de la repartie, et je sais faire mouche quand il le faut, cela dit, je peux aisément reconnaître qu'il n'était pas très avisé de ma part que d'avoir provoqué mon interlocuteur (et même si je pourrais bien prétexter qu'il a commencé, cela ne ferait que prouver combien cette prise de bec est au final puérile), mais c'était irrésistible. Je ne me laisse jamais marcher sur les pieds, c'est dans ma nature. On m'attaque, je riposte, et je n'hésite pas à me montrer cruelle dans ces moments-là. Je vois bien que j'ai touché un point sensible, en m'en prenant directement à la carrière de mon écrivain d'interlocuteur qui de toute évidence ne décolle pas, mais il n'hésite pas à se servir de cette réflexion comme d'un tremplin pour m'attaquer directement. Je me serais bien épargnée ce revers, mais je ne peux démentir le fait que je l'ai cherché quelque part.

-Vous n'avez donc pas d'événements d'ordre national à couvrir ?
je réplique malgré tout dans un sourire pincé, car je ne vais pas me laisser conter sans riposter au moins un peu. J'ignorais que nos histoires de famille vous intéressaient à ce point.

Et je sais qu'au fond, elles ne l'intéressent pas réellement, à moins de pouvoir mettre à jour une affaire compromettante qui rétablirait je ne sais quelle justice dans un ordre qui n'est pas supposé être le sien. Je le sais, et c'est pour cela qu'il peut être dangereux pour les nôtres (car il y a évidemment plus d'un cadavre dans nos placards). En attendant, en dépit de tout ce que je peux avoir à me reprocher, au nom des Black (même si je considère faire tout ce que je fais pour le plus grand bien), je n'ai pas l'intention de jouer les coupables ou les planqués. Il ne veut pas se laisser corrompre ? Alors soit, j'irai corrompre son patron, et je m'arrangerai pour que tous ses papiers soient considérés comme impubliables, c'est aussi simple que ça.

-Mais j'imagine que ces sujets sont réservés aux journalistes compétents,
j'ajoute, satisfaite.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 770
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Sam 17 Fév - 13:53

Nous n'avons pas les mêmes valeurs.
Ça n’avait sans doute rien de réellement intelligent de la part de Flynn de s’en prendre ainsi à Callidora Londubat, mais il ne parvenait définitivement pas à faire comme si de rien n’était. Pas alors qu’il savait parfaitement que cette jeune femme était corrompue – qu’elle parvenait à utiliser son influence pour corrompre des personnes comme lui – et que c’était sans doute le cas de toute sa famille... les Black donc. En soit, le jeune homme savait qu’il ne devait pas faire de généralité, il y avait quand même des sorciers de sang pur qui n’avaient rien à voir avec les mangemorts, avec les mages noirs en général et la lutte contre les moldus... mais quand même. Il ne pouvait donc pas s’empêcher de faire quelques remarques, donc, et malheureusement, la jeune femme savait quand même parfaitement répondre.

Il s’était dit qu’il pourrait potentiellement marquer un «point» dans leurs joutes verbales, mais elle ne manqua pas de lui renvoyer la balle. En commençant par lui demander s’il n’avait pas des événements nationaux à couvrir, parce qu’elle ne pensait pas que les histoire de famille pouvaient l’intéresser à ce point. Et pourtant, Flynn se doutait qu’il y avait quand même énormément de chose qu’il pourrait trouver sur ces familles, qui devaient avoir énormément de chose à cacher. Mais en même temps, Flynn savait que cette attitude ne pouvait que lui attirer des ennuis, il en avait déjà après tout. Callidora n’en resta pas là pour autant, ne manquant pas de s’attaquer une nouvelle fois à ses compétences de journaliste. Flynn serra des dents, forcément touché par les propos de la jeune femme sous ses yeux.

« Peut-être que ces sujets sont réservés à ceux qui savent fermer les yeux quand il le faut. » Affirma-t-il alors, dans l’espoir de ne pas laisser une once d’avantage à son interlocutrice.

Parce que le journaliste n’avait aucune envie de se laisser démonter, qu’il n’avait pas envie de laisser Callidora Londubat avoir le dessus sur lui, quand bien même ça n’avait rien d’évident. Parce qu’au fond, le jeune homme avait bien conscience qu’il jouait avec le feu, puisqu’il savait justement qu’elle pouvait avoir une certaine influence sur les hautes instances du journal. Il n’aimerait pas réellement qu’elle ait l’envie de pousser son patron à le renvoyer, simplement parce qu’il allait trop loin. Même si ça ne ferait que confirmer ce qu’il pensait d’elle et confirmer le fait qu’il devait se battre pour que toute cette corruption disparaisse. Même si c’était sans doute un trop grand combat pour lui.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 239
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Harfang Londubat

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Mer 7 Mar - 14:31





 

Callidora & Flynn

“ Nous n'avons pas les mêmes valeurs.  ”
F
lynn n'est pas du genre à se laisser démonter, à entendre raison de qui que ce soit. Et c'est là un tempérament que je pourrais bien apprécier si nous n'avions pas des valeurs aux antipodes l'une de l'autre qui font que nous ne pouvons que nous opposer, nous confronter, et qui font que nos échanges se changent généralement en joute verbale. Je ne peux même pas donner tort à sa réplique, puisqu'il ne fait que résumer très précisément ce que je reproche au journaliste. Une trop grande intégrité qui, je le pense, lui causera du tort à un moment ou à un autre. Et si je peux participer au tort qui lui sera causé, je n'ai guère l'intention de m'en priver, c'est même tout l'inverse. Je n'ai pas l'intention de démentir son propos, je ne considère pas avoir besoin de le faire puisque je m'estime dans mon bon droit, à plus d'un titre.

-C'est même très probable, en effet.
Là-dessus nous sommes d'accord, c'est les journalistes les plus à même de rentrer dans les rangs qui sont le plus susceptible d'aller loin dans leurs objectifs professionnels. Je ne suis pas sûre qu'il ait les bonnes ambitions. Pourtant, il doit en avoir quelques-unes pour vouloir se prétendre écrivain. Mais cela ne lui suffira pas ni ne lui servira non plus. Aussi je ne vous promets pas une carrière très longue ni très fructueuse.

Et l'échec professionnel, c'était bel et bien tout ce que je lui souhaite, et pour de très nombreuses raisons. Mais la plus importante, bien sûr, c'est le sentiment d'orgueil que j'éprouve à cette perspective. Je méprise mon interlocuteur à un point que vous n'imaginez même pas.

-Je devrais sans doute informer votre supérieur de votre... situation.

Ce sont des menaces, oui, et je prends à peine la peine de les dissimuler. Il sait de quoi je suis capable, c'est bien pour cela qu'il ne m'apprécie pas (et c'est parce qu'il s'oppose à mes habitudes et à mes initiatives que je ne l'apprécie pas non plus et me ferait un grand plaisir de ruiner sa carrière si je le peux).



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 770
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Ven 4 Mai - 20:09

Nous n'avons pas les mêmes valeurs.
Sur ce point, visiblement, Flynn et Callidora Londubat étaient d’accord. Ce n’était que les journalistes qui savaient fermer les yeux qui pouvaient avoir les sujets concernant les Black et les grandes famille de sang pur. Flynn n’était pas ce genre de journaliste, il était incapable de se contenter de fermer les yeux sur les choses, de se laisser acheter. Il était bien trop intègre. C’était déjà le cas avant qu’il fasse sa pause professionnelle, mais ça l’était d’autant plus à présent. Le jeune homme ne pouvait dans tous les cas pas envisager une seule seconde de se laisser acheter, alors qu’il avait envie de rendre ce monde un peu meilleur. Bon, il le savait, ça n’allait clairement pas être avec ses articles qu’il allait y arriver, pour la simple et bonne raison que ça n’allait rien changer. Mais la résistance était là pour ça. Il espérait que ce monde allait être meilleur, mais pour cela, il ne fallait donc évidemment pas compter sur les journalistes et autres personnes qui se laissaient corrompre par ce genre de personne sous ses yeux.

Sans grande surprise, Callidora affirma qu’il ne lui promettait donc pas une longue carrière, pour la simple et bonne raison donc qu’il ne savait pas faire en sorte d’avoir une grande carrière. Si pour cela, il devait donc se laisser corrompre, alors ça ne lui posait pas réellement de souci. Le jeune homme préférait largement ne pas se faire acheter, quand bien même il tenait forcément à son travail. Même si ce n’était pas forcément agréable pour lui de recevoir des menaces… comme maintenant. Flynn serra des dents en entendant la sorcière affirmer qu’elle devrait informer sa situation à son supérieur. Il comprenait bien où elle voulait en venir et le pire, c’était qu’il avait conscience qu’elle était réellement capable de détruire sa carrière. Sauf qu’il ne voulait pas perdre son travail. Pas seulement parce qu’il tenait à sa place dans la Gazette du Sorcier – même s’il y avait d’autres journaux et que Flynn serait peut-être capable de trouver un autre poste – mais aussi parce qu’il savait que sa place au sein du journal sorcier pouvait l’aider concernant la résistance. Il pouvait ainsi avoir plus d’information, celles qu’il n’aurait pas forcément en travaillant ailleurs. En un sens, c’était un risque à prendre mais quand même. Est-ce qu’il devait réellement le prendre ? Là était la question.

« Je sais parfaitement que vous en êtes capable. » Dit-il simplement, marquant une pause avant de reprendre. « Je sais aussi que vous pouvez très bien arriver à vos fins. » Au fond, Flynn ne savait pas exactement ce qu’il était en train de faire. Il savait bien qu’il marchait sur des œufs et sans doute qu’il ne devrait pas prendre tant de risque. Sauf qu’il ne parvenait pas à se rabaisser et se taire comme la plupart de ses collègues. « Et ça ne me donnera que plus de raison de prouver à tout le monde ce dont vous êtes capables. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 239
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Harfang Londubat

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Dim 27 Mai - 11:28





 

Callidora & Flynn

“ Nous n'avons pas les mêmes valeurs.  ”
L
e journaliste a bien raison de m'estimer capable de ternir sa réputation auprès de ses supérieurs et de lui faire vivre un enfer, car c'est totalement dans mes cordes, en effet. C'est même une méthode que je n'hésite pas à employer très souvent, et qui a fait ses preuves. L'as de l'intimidation c'est moi, et je refuse catégoriquement qu'on me rende la pareille. J'ai façonné ma fortune et ma réputation en conservant les idéaux de sa famille, bien sûr, mais aussi en ne m'en laissant pas compter par qui que ce soit. Tout repose sur mes épaules (car je ne m'estime pas mon époux capable de m'épauler à ce sujet), et je fais en sorte de me montrer à la hauteur autant que faire se peut. Il ne retournera pas la situation à son avantage, tout simplement parce que je le refuse, et catégoriquement, n'en déplaise aux plus sceptiques. Je considère donc ses presque menaces avec un sourire dédaigneux. En vérité, le fait qu'un journaliste incorruptible se mêle de mes affaires ne me rassure pas du tout, mais je n'ai pas l'intention de lui laisser l'occasion de penser qu'il m'a déstabilisée. Si l'un doit faire tomber l'autre en premier, eh bien ce ne sera pas moi.

-Mais allez-y, je vous en prie. Personne ne vous croira, personne ne vous écoutera, votre parole n'a pas la moindre valeur.

Je le considère avec arrogance et froideur, je veux que ce soit bien établi : il ne m'impressionne pas. Si l'un des deux peut être capable de faire tomber l'autre, ce n'est pas lui. L'on tient les gens par deux choses à l'heure actuelle, et pour toujours, car il en a toujours été ainsi : l'argent et le pouvoir. Je vous le donne en mille, je possède les deux à la fois. Quant à Bennet, lui, le fait est qu'il ne possède aucun des deux. Il n'est rien et il ne vaut rien. Il peut bien essayer de se convaincre le contraire, il ne sera jamais qu'un Don Quichotte, à pourfendre des moulins à vent. Moi, je gère de vraies affaires, j'exerce une véritable influence. Nous ne jouons pas dans la même cour, tous les deux, il devrait en prendre conscience avant de mal finir.





         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 770
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Lun 6 Aoû - 22:00

Nous n'avons pas les mêmes valeurs.
Flynn n’avait aucune envie de se rabaisser devant cette femme, qui devait avoir bien trop l’habitude qu’on se rabaisse devant elle justement et qu’on lui cède tout. Qu’elle puisse avoir tout ce qu’elle désirait. Flynn n’était pas du genre à brosser les personnes comme elle dans le sens du poil, ce qui risquerait clairement de lui poser des soucis. Mais en même temps, le jeune homme ne se voyait pas faire comme s’il ne voyait rien. Bien sûr, il pourrait chercher à se protéger, ce n’était pas idiot en soit. Sauf qu’en même temps, ce n’était pas le genre d’attitude qu’il fallait avoir. Aux yeux de Flynn, ce n’était pas en agissant de la sorte que le monde allait changer, bien au contraire. Si tout le monde se contentait de fermer les yeux, les grandes familles de sang pur allaient continuer d’avoir bien trop de pouvoir. Et ce n’était évidemment pas ce que le journaliste avait envie. Bon, il ne pouvait pas mettre tout le monde dans le même panier, même chez les sorciers de sang pur. Mais il y avait quand même peu de chance que les personnes avec autant d’influence, avec autant de grade, ne soient pas comme Callidora Londubat. Malheureusement, ils ne manquaient pas de rester entre eux en prime.

La femme ne se laissait pas démonter, sans grande surprise et ne manqua pas de lui affirmer qu’il pouvait y aller… qu’il pouvait parler de ce dont elle était capable, pour la simple et bonne raison que personne n’allait le croire. Ça agaçait le sorcier, mais il ne pouvait pas nier le fait que son interlocutrice avait sans doute raison. Sa parole avait peu de chance de faire le poids contre celle de Callidora Londubat. Pas forcément parce que les autres lui feraient plus confiance, mais tout simplement parce qu’elle savait s’y prendre et qu’elle avait le portefeuille pour aller avec. Flynn avait conscience qu’il ne pouvait pas seulement arriver sur ses grands chevaux en affirmant qu’il savait certaine chose sur cette femme et sur sa famille, sans avoir la moindre preuve.

« Pour le moment. »
Se contenta-t-il de répondre, marquant une pause avant de reprendre. « Mais ça ne durera pas éternellement. »

Le jeune homme ne devrait sans doute pas insister, mais il n’y pouvait rien. Il ne pouvait pas se contenter d’acquiescer les propos de son interlocutrice sans chercher à répondre. Il n’était pas bon, clairement, pour lui de s’attirer trop les foudres de la femme sous ses yeux, mais en même temps on ne pouvait pas dire qu’il n’était pas déjà dans les ennuis, qu’il ne prenait pas déjà des risques. En attendant, il avait envie que Londubat comprenne que sa situation n’allait pas forcément durer, que pour l’instant elle avait de l’avance et elle était confortable, mais ça pouvait très vite changer. Flynn avait envie que la situation change, que les mentalités changes. Ce n’tait pas évident, mais ça pouvait quand même se faire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 239
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Harfang Londubat

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   Ven 10 Aoû - 12:41





 

Callidora & Flynn

“ Nous n'avons pas les mêmes valeurs.  ”
E
n plus d'être profondément agaçant, ce journaliste ne peut s'empêcher de se monter borné, et j'avoue qu'il m'énerve de plus en plus. Je n'ai pas l'intention de perdre mon calme, j'ai le sentiment que ce serait donner raison à ce petit écrivaillon du dimanche, et je n'ai pas la moindre intention de lui faire ce plaisir, vous pensez bien. Alors je fais ce que j'estime devoir faire, c'est à dire que je le considère avec autant de mépris que d'indifférence, vraiment. Il a beau dire, je ne considère pas un seul instant qu'il soit une menace pour moi et pour ma famille. Je maintiens la réputation de cette dernière au titre d'une mécanique bien rodée. Et je ne pense pas qu'un homme tel que lui soit véritablement capable de nous nuire en quoi que ce soit. Malgré tout, j'ai la ferme intention de demeurer sur mes gardes le concernant. Je sais qu'il ne faut jamais sous-estimer son adversaire. Mais ai-je vraiment envie de considérer Flynn Bennet comme un adversaire ? J'en doute fort, pour tout dire.

-C'est qu'il essaye vraiment de me menacer.
J'affiche un sourire peu convaincu. Vous feriez un piètre maître chanteur. Je le considère d'un regard méprisant. Je vous conseille vivement de vous trouver des adversaires de votre piètre trempe s'il en existe. Vous n'avez pas les épaules pour vous attaquer à moi.

Et cela, je le pense. Je sais qu'il ne m'écoutera pas, parce que le journaliste fait partie de ces personnes qui ont le malheur de n'écouter qu'elles-mêmes pour des raisons ma foi obscures, mais il ne pourra pas prétendre ne pas avoir été prévenu le moment venu. Je le considère comme ces parasites certes peu dangereux mais dans tous les cas très agacants tout de même... Irritants, même, je dirais.

-Maintenant, si vous le permettez, vous m'avez fait perdre suffisamment de temps comme cela.

Et il est bien connu que mon temps est bien trop précieux pour être ainsi gâché, il ne manquerait plus que ça.





         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous n'avons pas les mêmes valeurs (Callidora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nous n'avons pas fini notre conversation [PV Léa]
» LMS Morgan : Nous n'avons pas les même valeurs...
» Le règlement
» Les questions que nous vous avons posées : compenser la mort rp
» Nous vous avons compris ? news en folie.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Bureaux de la Gazette du sorcier
-