AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 732
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Sam 2 Sep - 16:35

N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
Flynn n’avait rien vu venir, comme tout le monde en même temps, quand à l’arrestation de Pomona et sa condamnation surtout. Tout était allé beaucoup trop vite, au point que c’était évidemment suspect. Le jeune homme savait bien que c’était une mise en scène, que c’était un piège, que Pomona avait été envoyé à Azkaban par l’homme qu’ils cherchaient à arrêter avec la résistance. Et maintenant, le journaliste ne pouvait pas s’empêcher de se demander ce qu’ils allaient devenir. Évidemment, l’homme ne pouvait que se dire qu’ils devaient continuer de se battre, que rien ne devait s’arrêter maintenant malgré la perte qu’ils avaient eue quand même. Mais cela n’enlevait pas le fait qu’ils avaient quand même reçu un sacré coup dur. Qu’ils avaient été blessés grandement et qu’ils n’avaient rien vu venir. Voldemort avait réussi à prendre un instant le dessus, il avait réussi à avancer, mais cela ne voulait pas dire que la résistance devait se laisser abattre. Au contraire, c’était une preuve supplémentaire du fait qu’ils devaient se battre, qu’ils devaient arrêter ce jeune homme. Pour la mémoire de Pomona et des voyageurs, pour les venger. Flynn savait bien que la vengeance n’était pas vraiment une bonne maîtresse, mais en même temps ils devaient s’en servir pour aller bien plus loin. En tout cas, Flynn ne manquait pas de motivation. Même s’il était évident qu’ils prenaient de grands risques en cet instant précis, qu’en continuant de se battre contre Voldemort, ils prenaient le risque de se retrouver dans la même position que Pomona et des voyageurs. Sauf qu’ils ne pouvaient pas pour autant abandonner, baisser les bras, laisser ce jeune homme gagner. Au contraire. Et tant pis pour les risques.

Flynn avait donc encore plus de motivation, même si cela ne voulait pas dire qu’il savait exactement ce qu’ils allaient pouvoir faire. Il aimerait bien avoir toutes les réponses et savoir exactement ce qu’ils pouvaient faire pour arrêter Voldemort. Bon, ils pouvaient toujours rechercher les parts d’âme du sorcier, ils allaient forcément continuer de le faire, mais il était évident quand même qu’ils allaient devoir se réorganiser. Comment ? Là était la question. Sans doute qu’il faudrait que les membres du groupe se retrouve tous ensemble, afin qu’ils puissent discuter de tout cela. Mais pour l’heure, le journaliste se contenta simplement de se rendre à Pré-au-Lard. Il avait envoyé un message à Luna, afin de l’inviter à le rejoindre aux Trois Balais. Pourquoi ? Eh bien, tout simplement parce que le jeune homme appréciait la jeune femme et surtout qu’il se demandait comment elle allait en ce moment. Évidemment, elle venait quand même de perdre ses amis. Même si Flynn était arrivé en « retard », il avait quand même compris les liens entre les personnes. Donc, il n’osait même pas imaginer ce qu’elle devait ressentir maintenant. Il était arrivé en avance, il était en train de gribouiller deux trois trucs pour un article sur un parchemin quand il vit Luna arriver à son tour.

« Bonjour Luna. » Dit-il en se levant pour la saluer. « Comment tu vas ? »

Bon la question était sans doute bête, mais en même temps il s’inquiétait vraiment pour la jeune femme.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Mar 5 Sep - 19:11


N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
R

ecevoir un courrier de la part de Flynn lui avait fait vraiment plaisir. Depuis leur première rencontre, complètement par hasard, au cours de laquelle ils avaient sympathisé et longuement parlé de tout et de rien, ils s’étaient revus, mais jamais seuls. Ça avait été une surprise, mais une agréable surprise, de découvrir que le journaliste avait intégré la Résistance. Toutes les autres fois où ils s’étaient vus, donc, c’était en présence des autres membres de la Résistance, et ils n’avaient pas pu discuter de la même manière que la première fois. Elle n’avait pas hésité à répondre favorablement à son invitation. Elle n’allait vraiment pas bien ces derniers temps, ça lui ferait le plus grand bien de se retrouver en présence d’une personne dont elle appréciait la compagnie, et à qui elle n’aurait pas besoin de mentir concernant sa situation. Bien sûr, il y avait l’une ou l’autre personne avec qui elle pouvait parler – et avec qui elle ne se privait pas de parler – mais Ginny comme Rhian étaient beaucoup trop impliquées là-dedans. Flynn avait le mérite de pouvoir, lui, poser un regard un peu plus extérieur sur la situation, et c’était sans doute une chose qui lui ferait le plus grand bien… enfin, elle le supposait. C’était un peu difficile pour elle, dernièrement, de juger de ce qui saurait ou non être bon pour elle. La situation se révélait bien trop alambiquée, trop délicate, et la douleur bien trop présente. Passer du temps avec Adrian, par exemple, lui faisait beaucoup de bien, parce qu’il suffisait qu’il soit là pour qu’elle se sente plus légère, parce qu’elle devait bien constater qu’elle était tombée amoureuse de lui, tout simplement. Même si, en fait, c’était loin d’être simple ou d’être une bonne idée. Mais elle était obligée de constamment lui mentir, et la position dans laquelle elle se retrouvait vis-à-vis de lui lui déplaisait par conséquent beaucoup, entachait un peu le simple plaisir et soulagement qu’elle pourrait ressentir du seul fait d’être en sa présence.

Bref, allez savoir comment ça se passerait en compagnie de Flynn, mais elle se permettait d’être positive à ce sujet. Le jour J et à l’heure de rendez-vous qu’ils s’étaient donné, elle s’était donc rendue aux Trois-Balais. Elle n’avait jamais vu autant Pré-au-Lard que dernièrement, entre ses rencontres régulières avec Ginny et les moments où elle s’y rendait dans le seul but de… s’échapper un tant soit peu, c’était devenu un endroit qu’elle connaissait sur le bout des doigts. Une fois aux Trois-Balais, elle repéra Flynn, installé à une table, qui visiblement travaillait à un de ses articles.

-Bonjour, Flynn
. Elle s’installa à sa table avant de répondre à sa question. Ça ne va pas très bien, admit-elle très honnêtement et d’un ton léger. Inutile de mentir, Flynn n’aurait pas été dupe dans tous les cas. Mais je suis contente de te voir, affirma-t-elle avant de baisser les yeux sur le parchemin posé sur la table. Tu travailles sur ton prochain article ?

Elle admettait être malheureuse, oui, mais elle ne comptait pas s’appesantir sur son sort pour autant.





code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 732
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Jeu 19 Oct - 15:56

N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
Flynn se doutait un peu de la réponse de la jeune femme quand il lui demanda comment elle allait. Luna venait quand même de perdre ses amis, ce n’était pas rien. En un sens, ce n’était peut-être pas une très bonne chose qu’il pose la question, parce que ça ne pouvait que remuer le couteau dans la plaie. En tout cas, il se doutait de la réponse, Luna n’allait pas très bien. Il ne pensait pas qu’un seul membre de la résistance puisse se sentir bien en même temps, en cet instant précis. Parce que leur leader avait quand même perdu la vie (enfin son âme, mais ça revenait au même de toute façon), et qu’ils ne savaient pas forcément ce qu’ils devaient faire maintenant. Cependant, ça n’avait rien à voir avec ce que devait vivre Luna. Flynn afficha un sourire quand la jeune femme affirma qu’elle était heureuse de le voir. Cela lui plaisait que ça lui plaise. Après tout, Flynn et Luna n’avaient pas eu l’occasion de parler de nouveau ensemble après leur première rencontre et après avoir découvert qu’ils appartenaient tous les deux au même groupe. Le journaliste avait eu un très bon feeling avec la jeune femme quand ils s’étaient rencontrés et qu’ils avaient discuté de tout et de rien. Comme quoi, le destin pouvait faire de bonne chose par moment. Même s’il y avait le lot de déconvenue évidemment…

« Oui, plus ou moins, je gribouillais quelques trucs. »

On ne pouvait pas vraiment dire qu’il était concrètement en train de travailler sur son prochain article. Mais bon, par habitude, il notait des petites choses ici et là quand il avait du temps. Ça lui permettait de passer son temps, même s’il faudrait sans doute qu’il se concentre un peu plus sur son roman. Enfin, son roman ne lui mettait pas de beurre dans les épinards en ce moment, alors que la Gazette si.

« Je suis content de te voir aussi. » Dit-il alors, pour répondre à la remarque de la jeune femme. Flynn savait quand même qu’il ne devait pas tourner le couteau dans la plaie, mais en même temps ce n’était pas comme s’ils pouvaient faire comme si de rien n’était. « Je voulais que tu saches que… j’étais là si tu as besoin. »

Même s’il ne pouvait pas faire grand-chose dans tous les cas, parce qu’ils ne pouvaient rien faire contre la mort de Pomona et des amis de Luna. En dehors du fait de se concentrer sur leurs tâches, de ne pas se désunir évidemment, de venger leurs amis. Mais avant de vraiment le faire, Flynn avait surtout l’intention de prouver à Luna que si elle avait besoin, eh bien, elle pouvait compter sur lui. Même s’ils ne se connaissaient pas tant que ça, au final, le jeune homme appréciait quand même grandement l’élève de Poudlard. Il ne savait que trop bien ce que cela faisait de perdre un être cher, alors il espérait bien être là pour la soutenir autant que possible.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Jeu 19 Oct - 19:22


N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
F

lynn se contenta d'apprendre à Luna qu'il gribouillait quelques trucs sans plus de précisions. La bleue et bronze était bien tentée d'en demander davantage, afin de savoir en quoi consistaient ces gribouillages très exactement, et elle s'y intéressait très sincèrement, ceci dit, elle ne pouvait pas mentir, sa curiosité, toute sincère était-elle, aurait été une manière de détourner la conversation du mieux possible, mais d'un autre côté, elle n'avait pas envie d'éviter cette conversation. Elle savait très bien pourquoi Flynn avait voulu la voir, et elle savait aussi pourquoi elle avait tenu à la voir. Parce qu'elle tenait au journaliste, et parce qu'elle pensait important d'accepter les mains tendues dans sa direction, à l'heure où il y en avait tant qui s'étaient résorbées. Flynn, d'ailleurs, ne tarda pas à lui dire ce qu'elle l'avait espéré entendre dire tout en étant en effet convaincue qu'il le ferait. Il lui assurait qu'il était là, si elle avait besoin. Elle n'en avait pas vraiment douté, en réalité. Même si ils n'étaient pas très proches, elle savait très bien qu'il était quelqu'un de très humain, qu'il avait de la sympathie et de la considération pour elle et pour n'importe qui, en réalité. Et ça lui faisait du bien de savoir qu'on la soutenait. C'était vraiment ce dont elle avait besoin.

-C'est drôle...,
constata-t-elle alors, ce qui semblerait peut-être venu de nulle part mais faisait grandement sens à ses yeux. Je me suis jamais sentie aussi seule et entourée en même temps.

Et c'était vrai. La solitude, en toute logique, elle connaissait. Elle avait été isolée bien souvent, à plus d'une occasion, mais ce n'était pas pareille. Parce que l'amitié des autres ne vous manque pas quand vous ne la connaissez pas vraiment. Mais elle avait connu la véritable amitié avec les autres voyageurs temporels, et elle éprouvait leur absence comme une sensation immensément douloureuse. Et en même temps, on était là pour elle, on ne la laissait pas seule un seul instant. Elle pouvait compter sur Ginny et Adrian, bien sûr, qui étaient ses piliers... Mais d'autres aussi étaient venus vers elle, sans toujours qu'elle s'y attende : Jo, Rhian, Flynn... ils se succédaient auprès d'elle pour la soutenir, et sans ce soutien, elle ne savait vraiment pas comment elle vivrait cette situation. Ce serait sans doute bien pire en tout cas.

-Merci beaucoup.
Et sa gratitude et sa reconnaissance étaient vraiment au-delà de sincère. On en a parlé, avec Ginny, on veut réunir tout le monde. Pour voir comment on va faire, maintenant, tout ça..

Elles n'avaient pas encore eu le temps de déterminer tous les détails, mais c'était leur intention, et puisque Flynn était là, autant le lui en parler, donc.





code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 732
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Lun 11 Déc - 14:25

N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
Quand Luna affirma qu’elle se sentait seule et entourée en même temps, Flynn ne pouvait que comprendre ce qu’elle ressentait. La jeune femme avait quand même perdu ses amis, mais elle avait d’autres personnes pour la soutenir. Il savait ce que cela faisait, parce qu’il était passé par là. Les personnes qui venaient apporter leur soutien. Même si là, il y avait quand même bien plus d’enjeu derrière. Parce que les voyageurs et Pomona devaient quand même être venger et que la résistance devait tenir debout, quand bien même ce n’était pas des plus évident. Flynn se contenta d’adresser un sourire à Luna quand elle le remercia, elle n’avait en aucun cas besoin de le faire. C’était normal après tout qu’il soit là pour elle, si jamais elle avait besoin. Il savait à quel point ça devait être dur pour elle de perdre ses amis. Les choses n’auraient pas du tout dû se passer de la sorte, bien au contraire, et pourtant ça c’était quand même passé comme ça. Ils n’avaient rien vu venir, tout le monde était sous le choc. Luna encore plus, sans aucun doute, parce qu’elle venait quand même de perdre ses amis. Et le journaliste pensait que c’était tout naturel pour lui de la soutenir et d’être là pour elle, si elle avait besoin.

Luna reprit la parole, affirmant qu’elle avait parlé à Ginny et qu’elles s’étaient mises d’accord sur le fait que les membres de la résistance devaient se réunir afin de faire le point sur ce qu’ils allaient faire maintenant, de comment ils allaient continuer. Parce qu’il semblait évident qu’ils allaient continuer. Flynn ne pouvait qu’être d’accord et il trouvait que c’était une superbe idée qu’ils se réunissent, parce qu’ils allaient quand même avoir besoin de faire le point. Ce n’était pas rien, ils avaient perdu celle qui permettait de réunir tout le monde. Ils devaient continuer à être un groupe, à avoir une cohésion, malgré le fait que Pomona n’était plus là. Malgré le fait qu’ils aient forcément envie de venger rapidement la mort de leurs amis, d’arrêter ce mage noir. Il était d’accord et il hocha la tête pour le préciser à Luna, avant de repenser à un détail qu’elle venait de dire.

« Tu as vu Ginny ? »
Demanda-t-il alors. Il ne connaissait pas Ginny, mais il en avait entendu évidemment parler. Il s’était quand même un minimum renseigné pour connaître les membres du groupe, malgré son arrivée un peu tardive. Il savait parfaitement que Ginny avait aussi fait le voyage dans le temps et qu’elle était la sœur de Ron. Qu’elle avait surtout disparu pendant un moment. « Comment va-t-elle ? »

Demanda-t-il alors, se posant vraiment la question. Ça ne devait pas être plus facile pour elle que pour Luna, pour personne même. Enfin, l’important, c’était qu’ils soient tous motivés pour continuer et qu’ils se donnent les moyens de continuer même si l’épreuve était loin d’être évidente. Ils allaient devoir se réunir bientôt, afin de tout mettre à plat, de tout mettre au point.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Lun 11 Déc - 17:59


N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
C'

est vrai, avec tout ça, Luna oublierait presque que Ginny avait disparu si longtemps sans que personne n'ait la moindre nouvelle d'elle ni la moindre idée de l'endroit où elle avait bien pu se cacher. Les événements s'enchaînaient si vite, tout s'était tant et si bien accéléré que cette période ci lui apparaissait maintenant comme terriblement lointaine quand, à l'inverse, le temps s'écoulait bien plus lentement depuis le "décès" de ses proches. Maintenant, elle voyait Ginny aussi régulièrement que possible, et au moment de parler d'elle, c'était comme si elle avait toujours été là, en fin de compte, alors que finalement, les résistants qui s'étaient engagé dans le combat plus tardivement que les voyageurs (qui par la force des choses avaient été parmi les premiers) n'avaient jamais eu l'occasion de voir la rouquine. D'entendre parler d'elle certainement, mais pas de s'adresser à elle directement, et Flynn était de ceux-là, Luna s'en souvint en constatant sa réaction à la mention de sa meilleure amie. En guise de réponse, pour commencer, elle hocha doucement la tête.

-Elle est forte
, répondit-elle alors, ce qui ressemblait à tout sauf à une réponse digne de ce nom.

Mais aux yeux de Luna, cette réponse exprimait ce que d'autres phrases ne seraient pas capables de montrer. Luna souffrait de la situation, elle éprouvait un vide immense, mais à plus d'un titre, elle savait qu'elle n'était pas la plus à plaindre. Luna avait eu l'occasion d'être présente avec eux avant que tout cela n'arrive quand Ginny, de son côté, n'avait pas été là, et était partie, qui plus est, en mauvais terme avec la plupart. Et puis, Ginny était amoureuse de Harry, elle était la soeur de Ron... forcément, leur perte devait engendrer en elle un vide que Luna ne pouvait que deviner. Sans oublier que Ginny était globalement seule, elle n'avait qu'elle. Luna, elle, avait la chance d'être entourée... plus qu'elle ne l'avait longtemps été. Pour son propre bien peut-être... pour son propre mal également. Alors oui, Ginny allait mal, évidemment, elle allait mal depuis les débuts de ce voyage temporel, dans tous les cas, mais elle avait fait preuve d'une vraie force de caractère, d'une vraie détermination, plus décidée à se battre que jamais quand d'autre baisseraient les bras, et Luna la respectait beaucoup pour cela.

-Elle regrette beaucoup, mais... elle et là, maintenant.

Et c'était ce qui comptait. Le passé était le passé, et il ne servait à rien de s'appesantir là-dessus, Luna n'avait de cesse que de lui répéter qu'elle n'y était pour rien.

-Tu la verras bientôt
, ajouta-t-elle dans un fin sourire, ce qui n'était jamais qu'une promesse, mais qu'elle avait la ferme intention de tenir.


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 732
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Sam 3 Fév - 23:43

N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
Flynn ne connaissait pas du tout la rouquine, sœur de l’un des voyageurs temporels qu’il avait eu l’occasion de rencontrer, ex petite amie d’un autre. Mais il s’était renseigné, parce que c’était quand même la moindre des choses quand on faisait partie d’un groupe comme ça. Il était arrivé sur le tard, n’aillant pas eu l’occasion, comme la plupart des membres, de partager Poudlard avec eux. Il était presque arrivé comme un cheveux sur la soupe un peu, il avait été normal de sa part de faire en sorte de savoir quand même parfaitement qui était qui. Il n’était pas forcément aussi touché que les autres par la perte d’ami, de proches, puisqu’on ne pouvait pas dire qu’il était ami avec les voyageurs (il avait seulement sympathisé avec Pomona Fitz), mais cela ne l’empêchait pas de compatir dans tous les cas. Et la situation était suffisamment dramatique pour qu’ils soient tous touchés dans tous les cas. Bref, il n’avait pas eu l’occasion de voir Ginny un jour, mais il la « connaissait » quand même et forcément, il ne pouvait pas s’empêcher de se demander comment elle allait. Parce qu’elle avait disparu, en un sens, pendant un temps sans que ses amis n’aient la moindre idée de l’endroit où elle se trouvait.

Luna lui apprit qu’elle était forte, le jeune homme se doutait dans tous les cas que la jeune femme n’allait pas bien du tout, comme à peut près tous les résistants. Elle avait quand même perdu des amis, un frère (et plus), c’était normal qu’elle n’aille pas bien. Et en plus de cela, elle n’avait pas été présente juste avant que ça n’arrive. D’ailleurs, Luna le précisa, affirmant qu’elle regrettait beaucoup, mais qu’elle était là maintenant. Flynn se contenta d’adresser un sourire à la jeune femme quand elle lui dit ça, affirmant ensuite qu’il allait bientôt la rencontrer. Il ne pouvait pas juger la situation, il n’avait aucune idée de ce qui s’était finalement réellement passé. Il ne connaissait l’histoire que dans les grandes lignes, sans réellement connaître les voyageurs non plus en dehors de Luna. Il n’avait donc pas d’opinion à avoir.

« Je n’en doute pas. »
Dit-il alors, confirmant le fait qu’il ne doutait pas qu’ils allaient se voir bientôt avec Ginny. Pour la simple et bonne raison que le jeune homme pensait qu’ils devaient tous se retrouver à un moment ou à un autre, afin de pouvoir repartir sur de bonnes bases et pouvoir continuer leurs actions. Parce que même si la résistance avait été gravement touché par ce qu’avait fait les mages noirs, Flynn n’avait pas envie de croire qu’ils allaient baisser les bras. Il était hors de questions qu’ils arrêtent là. « Je pense aussi qu’il faut qu’on se réunisse tous. On va en avoir besoin, vraiment. » Mais ils ne se rendaient pas compte que la réunion n’allait pas réellement être de leur fait, que d’autres personnes allaient s’en charger et que la situation allait être bien meilleur que maintenant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Dim 4 Fév - 9:54


N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
L

una esquissa un fin sourire quand son interlocuteur lui affirma qu'il ne doutait pas du fait qu'il verrait en effet Ginny prochainement, ce qui signifiat que tout comme elle, il considérait qu'il était important qu'ils se voient tout, et convaincu qu'il le ferait... Ce qu'il lui confirma d'ailleurs plus précisément le journaliste en observant qu'il était nécessaire qu'ils se réunissent, ajoutant qu'ils en avaient grand besoin. La bleue et bronze pensait précisément la même chose, et en effet, ils en avaient besoin. Chacun de leur coté, ils étaient déphasés, désorientés, ils ne savaient pas quoi faire, et ça, c'est parce qu'ils manquaient à présent de cohésion et d'esprit de groupe. Les voyageurs temporels avaient toujours été plus ou moins des éléments à part de la Résistance, mais ça n'ôtait rien au fait qu'ils avaient besoin du groupe, et surtout en ce moment, où Ginny et elle ne pouvaient qu'espérer obtenir tout le soutien à leur disposition. Oui, c'était un besoin pour tout le monde de progresser, de s'en sortir, d'y arriver... Il n'y a qu'ainsi qu'ils pourraient aller loin.

-On va se réunir,
confirma Luna d'un ton un peu apaisé.

Pas qu'elle soit totalement sereine non plus. il lui en faudrait plus pour l'être, plus de temps, en tout cas, mais elle avait la conviction de son discours, parce que Ginny et elle en parlaient souvent. Même si elles n'avaient pas su sauter le pas pour autant. C'était beaucoup à faire, à entreprendre, à gérer... et elles avaient déjà eu à combiner avec leur propre deuil. C'était peut-être égoïste, mais elles en avaient fait une priorité, afin de savoir d'autant mieux aller de l'avant au moment adéquat. Oui, ils allaient se réunir, encore allait-il mettre en oeuvre les mesures nécessaires pour cela. Elle devait bien reconnaître qu'elle serait plus sereine si Flynn s'en occupait, il avait la tête sur les épaules, il était carré, on ne pouvait pas forcément dire que c'était le cas de Luna... qui manquait peut-être de l'organisation nécessaire pour gérer cela au mieux et au plus vite.

-Même si je ne sais pas où ni quand...

Ils ne pouvaient définitivement plus investir l'appartement de Pomona (qui était qui plus est occupé par son oncle à présent, un point de détail dont la jeune femme n'avait pas connaissance - même si en vérité, Henry Fitz, une fois au courant de cette initiative, les y aurait peut-être encouragés. Mais tout aurait changé d'ici là, dans des proportions qu'ils n'auraient pas été capables d'imaginer. Et le QG des voyageurs n'en était plus un non plus, puisqu'ils n'occupaient plus le manoir de Alliane. Luna était à Poudlard, et Ginny... en fait, Luna n'avait pas la moindre idée de comment elle se débrouillait depuis qu'elle avait décidé de ne plus vivre chez ses grands-parents.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 732
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Ven 6 Avr - 22:10

N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
Flynn apprécia d’entendre Luna lui dire qu’ils allaient se réunir. En même temps, on ne pouvait pas dire qu’ils avaient vraiment le choix. S’ils voulaient s’en sortir, il était évident qu’ils allaient quand même devoir se réunir. Parce qu’ils ne pouvaient pas s’arrêter là. C’était tentant en un sens, parce qu’il était clair que leur ennemi était quand même sacrément fort… au point de savoir leur mettre une telle situation sur le dos, d’envoyer leur leader en prison pour un crime qu’elle n’avait pas commis. C’était tentant donc, et en soit, Flynn ne serait pas spécialement choqué de découvrir que certaine personne aient l’intention d’abandonner. Mais ce n’était pas son cas de son côté, bien au contraire, ça ne faisait que prouver qu’ils devaient agir, qu’ils devaient se donner encore plus de mal pour arrêter Voldemort.

En tout cas, Flynn avait un peu le sentiment que Luna était un peu apaisée, même s’il se trompait peut-être. Il était évident que cette situation était difficile, bien plus pour la jeune femme que pour les autres. Flynn était touché par le sort des voyageurs et de Pomona bien sûr, mais en soit il ne les connaissait pas tant que ça. Pas autant que Luna évidemment, qui était proche des autres voyageurs, qui avait perdu ses amis proches. Autant dire que c’était normal qu’elle ne soit pas bien du tout et Flynn ne savait pas vraiment comment lui venir en aide.

« Ne t’en fais pas, ça se fera quand il le faut et où il le faut. »
Flynn tentait de se montrer le plus sûr de lui possible, parce qu’il était évident qu’il avait quand même l’intention de rassurer un peu Luna. En un sens, lui non plus n’avait aucune idée de quand et où ils allaient pouvoir se réunir, ni comment ils allaient pouvoir le faire. Cependant, il avait envie de croire que dans tous les cas, ils allaient quand même y parvenir, pour la simple et bonne raison parce qu’ils devaient le faire, qu’ils devaient y arriver, parce qu’ils ne pouvaient pas laisser Voldemort prendre trop de pouvoir. « On ne va pas le laisser faire. » Reprit-il alors, toujours avec cette même confiance. « On va réussir à l’arrêter et à venger tes amis. »

Parce qu’ils ne pouvaient définitivement pas le laisser faire dans tous les cas, parce que les mages noirs ne devaient pas gagner, parce qu’il était important qu’ils protègent les personnes innocentes qui ne méritaient pas de perdre la vie, de perdre des proches, à cause des personnes comme lui. Bref, ils devaient le faire tout simplement, pour les raisons qui avaient poussé Flynn à s’engager dans la résistance. Ça n’allait pas être une mince affaire, surtout avec les informations qu’ils avaient eu sur lui, mais ça ne voulait pas dire qu’ils ne devaient pas se battre. Et puisqu’ils avaient quand même été si vivement touché, que la résistance avait été diminuer si brutalement, c’était encore plus de leur devoir de le faire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Ven 6 Avr - 22:28


N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
L

una parvint à esquisser un nouveau sourire quand son interlocuteur lui dit de ne pas s'en faire, qu'il trouveraient comment et où se réunir au moment opportun. Elle gageait qu'il ne savait pas forcément mieux qu'elle de quelle manière s'y prendre, mais cette pensée ne l'inquiétait pas, parce que plutôt que de se concentrer sur cette considération purement pratique, elle préférait se focaliser sur ce qu'elle décelait de volonté et d'optimisme dans le discours du journaliste. Il ne se contentait pas d'essayer de la rassurer ou d'apaiser une âme en peine, il croyait en ce qu'il disait. Il était fort de ses convictions et avait envie de se battre... et ça, ça lui faisait du bien. Elle avait besoin de découvrir dans ce qu'il lui restait d'entourage des personnes non seulement capables de la soutenir, mais surtout aptes à y croire encore. Les récents événements pouvaient avoir de quoi décourager n'importe qui, mais Flynn ne semblait pas vouloir s'appesantir, il voulait se relever de cette épreuve, comme Luna tenait à le faire également, même si le deuil était difficile à endurer et exigeait d'elle une phase de résignation, un temps pour savoir dire adieu, avant de se relancer dans la course. En tout cas, quand Flynn affirmait qu'ils allaient l'arrêter, qu'ils allaient mettre fin au règne de terreur imposé par le mage noir, elle arrivait à le croire sans le moindre souci. C'est vrai qu'il avait gagné une bataille, et avec force et fracas, mais la guerre n'était pas terminée, et avec des personnes comme Flynn Bennett pour les encourager, la bleue et bronze réussissait à espérer encore... Et elle était reconnaissante envers Flynn ne serait-ce qu'à ce titre : parce qu'elle avait terriblement besoin de croire, et il lui permettait de le faire sans se sentir idiote ou utopiste. Plus réaliste qu'autre chose, en réalité.

-Venger mes amis...
, répondit-elle avec une certaine douceur un rien éthérée.

La vengeance était une notion en soi si étrangère à toutes ses considérations. Est-ce qu'elle tenait à venger ses amis ? Peut-être que oui, quelque part, parce qu'ils méritaient réparation pour le sort qu'ils avaient subi, mais Luna n'avait pas le sentiment que c'était cela qui la motivait. Elle voulait qu'ils ne soient pas morts en vain, mais le combat contre Tom Jedusor avait toujours dépassé ce genre de considérations personnelles. La vengeance ne leur avait jamais vraiment beaucoup servi, en tout cas, tout du moins.

-C'est vrai, on va l'arrêter.
Elle détailla le regard de Flynn depuis ses grands yeux globuleux. Avant que d'autres aient besoin de se venger...

Parce que le besoin de vengeance était un sentiment destructeur, elle en était convaincue, et elle ne souhaitait cela personne, elle appréhendait déjà trop de le ressentir pour elle-même.



code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 732
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Jeu 31 Mai - 16:38

N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
La vengeance n’était sans doute pas du tout un sentiment noble, mais en même temps c’était un peu normal qu’ils en ressentent. Plus Luna que lui, forcément, parce qu’elle avait quand même perdue ses amis à cause de cette personne. La manière dont la jeune femme répéta ses propos étaient un peu trop doux sans doute, pour de tels mots. Une manière qui lui ressemblait bien plus. Il était évident qu’ils devaient faire quelque chose contre Tom Jedusor, parce que ce jeune homme allait devenir un grand mage noir (et il en était déjà un en fait), qu’il allait faire encore plus de mal autour de lui qu’il ne l’avait déjà fait. Et forcément, au vu de la situation, ça devenait bien plus personnel. Flynn s’était lancé dans l’aventure en quête de justice, parce qu’il ne supportait pas l’idée qu’un homme, qu’un groupe de sorcier, puisse faire autant de ravage que ça. Parce que l’histoire de Clyde l’avait touché. Sauf que maintenant, il y avait des personnes qu’il connaissait directement qui étaient touchés par tout ça. Ça devenait personnel, ça devenait de la vengeance.

Luna confirma qu’ils allaient l’arrêter. En un sens, c’était sans doute beaucoup trop facile de le dire, qu’ils ne devraient pas être si sûr. Sauf qu’en même temps, s’ils n’avaient pas un peu confiance dans leur capacité à arrêter Jedusor, ils ne risqueraient pas d’y arriver. Ça n’avait rien de simple, parce qu’ils avaient conscience que l’homme s’était arrangé afin que ça ne soit pas si simple que cela de le tuer. Mais ils allaient le faire réellement. Oui, c’était juste ça… ils allaient tuer cet homme parce qu’ils n’avaient pas d’autre choix. Non pas que prendre la vie d’une personne soit une bonne chose en soit, mais ils ne pouvaient pas faire autrement. Et Luna trouva les mots juste. Ils allaient l’arrêter, ils allaient se venger, avant que d’autres n’aient besoin de se venger à leur tour.

« Oui, c’est important. »

Ça l’était en effet, même si ça ne voulait pas dire que ça allait être facile. Mais ils allaient forcément y arriver, parce qu’ils n’avaient pas le choix. Et que s’ils ne le faisaient pas, personne d’autre n’allait le faire sans doute. Au vu de ce qu’ils savaient du futur et de la grandeur que prenait les mangemorts, il était évident qu’ils devaient forcément faire quelque chose.

« C’est bien pour ça qu’on doit agir. » Dit-il alors, confirmant les propos de son interlocutrice. « Pour protéger le monde. »

Pour rendre ce monde meilleur, pour éviter que certaines personnes souffrent autant qu’eux. Quoi que Flynn n’était pas vraiment le plus à plaindre et il n’avait pas envie de considérer que sa situation était la même que Luna, mais en même temps il la comprenait quand même. Parce qu’il avait déjà perdu des personnes qu’il aimait, il avait connu le deuil. Quand bien même, là, il n’y avait pas de comparaison parce que c’était un mage noir qui avait pris la place du destin.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   Jeu 31 Mai - 18:53


N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.
P

rotéger le monde... Une belle ambition. Et sans doute utopique, parce qu'il était sans doute impossible, qu'importe les efforts que l'on pouvait bien déployer, de protéger absolument tout le monde. Qu'on le veuille ou non, à un moment ou à un autre, ça devait forcément déraper. Mais Luna aimait les utopies autant que les utopistes. Après tout, pour ce qui était de croire en ce que personne ne croyait, Luna n'était-elle pas une experte en la matière ? Il ne leur restait, c'est vrai, plus grand chose si ce n'est la volonté de se battre et l'espoir de réussir. Et après tout, pourquoi pas. De telles motivations pouvaient suffire, parfois... C'était en tout cas par là qu'il fallait commencer. Ensuite, on agissait. Mais le problème, dans leur cas, c'était que ni l'un ni l'autre ne semblaient véritablement savoir de quelle façon agir précisément. Depuis tout à l'heure, ils parlaient de se réunir, d'intervenir, de faire la différence, mais ce n'étaient jamais que des mots, ils flottaient dans les airs et dans leurs consciences mais rien ne se faisait. C'est qu'ils se trouvaient face à une telle montagne à soulever qu'ils ne savaient pas par quel côté la prendre. Ils étaient là, face à un volcan imposant et sur le point d'exploser et ils le considéraient avec la conviction de ceux qui voulaient croire qu'un jour, il se soulèverait du sol. N'importe qui de sensé leur dirait que c'était impossible. Ou bien qu'il fallait se mettre à l'ouvrage tout de suite. Oui, et ça viendrait. Peut-être que s'encourager mutuellement comme ils le faisaient, c'était une première étape. Une première étape insuffisante mais une première étape tout de même.

-Je le sais bien
, répondit-elle simplement sans trop savoir s'il cherchait à la convaincre, à se convaincre, ou simplement à affirmer ce qu'ils savaient déjà tous les deux. La troisième proposition, sans doute, mais elle choisissait de bien faire comprendre à son interlocuteur qu'elle comprenait toutes les implications de l'affaire, et pas seulement parce qu'elle avait perdu ses amis à cause de Lord Voldemort. Je sais ce qui va arriver si on ne protège pas ce monde. J'en viens, ajouta-t-elle avec douceur, en passant une main dans ses cheveux blonds et emmêlés.

Elle n'en venait pas exactement, elle n'avait pas vraiment connu cette période de terreur que son père, lui, avait connue, mais tout de même une année de montée au pouvoir et d'intimidation, et surtout, elle avait été aux premières loges pour observer les conséquences de la guerre que le règne de Jedusor avait déclenchées. Alors elle était forcément investie. Elle n'avait pas perdu ses parents à cause de Voldemort, comme Harry ou Neville, mais elle n'avait pas besoin de cela pour savoir combien ce combat était important.



code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)   

Revenir en haut Aller en bas
 

N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite. (Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quel sport faite vous?
» Vos amis se lasseront de parler de vous ; vos ennemis, jamais ! [PV Ashlynn]
» Allez les filles faites vous plaisir
» Il y a des blessures qui ne guérissent jamais, quand elles ne vous dévorent pas tout entier.
» Bard>Il y a des blessures qui ne guérissent jamais, quand elles ne vous dévorent pas tout entier.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-