AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeSam 2 Sep - 17:01


Et maintenant on va où ?
C

lyde avait bien conscience du fait qu’il était à la ramasse la plupart du temps et qu’il avait beaucoup trop tendance à passer à côté d’informations importantes à force de passer un temps fou sur son canapé, à glander non-stop, mais quand même, il aurait cru qu’il verrait venir un truc pareil, aussi énorme… mais ce n’était pas du tout le cas. Il était totalement tombé des nues en découvrant que Pomona et la majorité des voyageurs temporels avaient été soumis au baiser du détraqueur, tout ça pour un crime qu’ils n’avaient évidemment pas commis. C’étaient clairement les mangemorts qui étaient responsables de cela. Les Aurors pouvaient être des branques, parfois, mais ils devaient forcément être au courant de cela quand même… Bref, il était totalement décontenancé par tout cela. Il n’avait pas la moindre idée de la manière les choses allaient bien pouvoir se passer, ni de ce que ça allait bel et bien impliquer en réalité. Le jeune homme n’était pas, en tout cas, de ceux qui prendraient les décisions et leur permettraient de poursuivre. Tout semblait bien plus vain et inutile à présent que leur chef de file avait disparu. Est-ce que c’était la fin de la Résistance ? Est-ce que ça impliquait juste le fait qu’il allait falloir tout recommencer d’une autre manière ? Il n’en savait fichtre rien, tout comme il ne savait pas vraiment vers qui se tourner. Au final, il décida de passer du temps avec Flynn, il faisait partie de la Résistance, il comprendrait sa situation, mais surtout, il était son ami (il osait même penser qu’il était son meilleur ami, au vu de tout ce qu’ils partageaient, tous les deux), et ils auraient bel et bien besoin de passer du temps ensemble et de discuter de cela. Le journaliste ne serait sans doute pas d’un avis différent de lui. C’était quelque chose qui leur ferait immensément de bien à tous les deux.

Il aurait pu inviter le jeune homme chez lui, mais outre le fait que Bonnie était chez eux (pour une fois) et que la situation n’était pas forcément simple en ce moment, il avait bien envie de sortir (oui oui, ça lui arrivait, quelquefois, de vouloir prendre l’air et de s’évader une bonne fois pour toutes). C’était au Chaudron baveur qu’ils avaient eu leur première vraie grande conversation, il avait bien envie de poursuivre sur cette droite lignée une fois encore… Il faudrait peut-être qu’ils arrêtent d’évoquer des sujets déprimants chaque fois qu’ils se voyaient, c’est vrai, mais quoi qu’il en soit, ils savaient faire en sorte de se motiver et de s’encourager mutuellement, et ce ne serait pas du luxe vu les circonstances. Il attendait donc Flynn au Chaudron baveur. Pour bien amorcer les hostilités, il leur avait déjà commandé deux verres d’hydromel et s’était installé à une table. Pour une fois, il était en avance, cette journée serait peut-être à marquer d’une croix blanche. Enfin, Flynn arriva.

-Salut
, le salua-t-il alors. Comment tu vas ?

Autant commencer quelque part, hein.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeLun 16 Oct - 15:55

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Comme tout le monde, Flynn avait été particulièrement choqué de découvrir le sort que Pomona, ainsi que la plupart des voyageurs, venaient de subir à cause de cette soirée horrible à Halloween. Le journalise savait parfaitement que les mangemorts étaient derrière tout cela, que Pomona n’était en rien responsable avec la mort du ministre de la magie. Toute la résistance le savait, parce qu’ils ne pouvaient pas douter une seule seconde de l’identité qui se cachait derrière cette mort, derrière cette condamnation aussi. Malheureusement, ils avaient beau le savoir, cela ne leur avait pas permis de pouvoir faire quelque chose. Tout avait été bien trop rapide en même temps. Il n’y avait pas eu d’information fuité encore que les coupables avaient été arrêté, jugé et envoyé à Azkaban. Quand les premières brides de l’histoire avaient atteint la Gazette du Sorcier, c’était déjà trop tard. Flynn avait cru qu’éventuellement, sa place aurait pu être utile, mais force lui était de constater que pour le coup, même en tant que journaliste… il n’avait rien vu venir. Personne n’avait rien vu venir. Et ils n’avaient donc pas pu faire quoi que ce soit pour empêcher tout cela d’arriver.

Quand Flynn avait eu un message de Clyde pour l’inviter à boire un verre avec lui au Chaudron Baveur, le jeune homme se doutait qu’ils allaient forcément aborder le sujet. En soit, ils n’avaient pas besoin de ça pour discuter, pour se voir, pour passer du temps ensemble, mais forcément au vu de la situation ils allaient forcément en parler maintenant. Parce que la résistance prenait un sacré coup et qu’il faudrait sans doute… faire quelque chose. Flynn ne savait pas vraiment quoi, mais ils allaient devoir faire quelque chose quand même. Quoi que ça puisse être. Comme il avait prévenu Clyde qu’il serait au rendez-vous, il fut au rendez-vous, à l’heure. Et il eut la surprise de voir le jeune homme déjà présent, assit à une table et avec deux verres. Parfait.

« Salut. »
Dit-il en arrivant à son niveau. « On fait aller. » Se contenta-t-il de dire donc. Flynn en soit allait bien, Caelan allait bien également, mais cela n’empêchait pas que la situation était quand même particulièrement pesante. « Et toi ? »

Flynn savait bien que les deux sorciers allaient forcément aborder le sujet, mais pour le moment, Flynn avait déjà envie de se concentrer sur comment allait son ami (meilleur ami même). Bien sûr, la situation ne pouvait pas être parfaite pour tous les membres de la résistance, parce qu’ils étaient forcément touchés par la situation. Mais quand même, le journaliste espérait que Clyde allait bien, en dehors de tout cela. Parce que tant qu’à faire, autant ne pas ajouter des emmerdes supplémentaires à une situation qui était déjà particulièrement difficile à digérer. Parce que forcément, on ne pouvait que se demander ce qu’ils allaient faire, ce qu’ils allaient devenir. Comment ils allaient faire pour arrêter les mangemorts, puisqu’ils ne pouvaient quand même pas tout abandonner.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeLun 16 Oct - 19:07


Et maintenant on va où ?
O

n fait aller, ce n'était pas la réponse la plus enthousiaste ou la plus positive du monde, c'est sûr, mais c'était toujours mieux que rien, en soi. Et Clyde savait que dans les circonstances actuelles, il fallait réussir à se contenter de ce qu'ils avaient... ce qui n'était pas forcément grand-chose mais qui pourrait être... pire, disons. Heureusement que Clyde n'était pas du genre fataliste, il savait reconnaître que la situation était complètement chaotique, mais il se disait que tout n'était pas perdu. Leur leader et des membres charnière de la résistance, oui, mais tout n'était pas fini pour autant. Ne serait-ce que parce que eux étaient là. Il n'aimait pas les responsabilités, il préférait la passivité. Mais il y avait des occasions au cours desquelles les exceptions étaient nécessaires, et celle-ci en était une. Alors oui, on faisait aller, mais l'un dans l'autre, il faudrait qu'ils reprennent du poil de la bête, et à ce titre, passer du temps avec son meilleur ami, et boire aussi, ne lui ferait pas de mal. Il haussa les épaules quand le journaliste lui retourna sa question. Lui non plus n'était pas au fond du gouffre, lui aussi faisait aller. Pour la peine, il choisit à son tour une réponse intermédiaire, un oui qui voulait en partie dire non.

-On va dire que j'ai connu mieux.

Voilà, et en effet, on ne pouvait pas dire qu'en ce moment, il était au sommet de sa forme. Il était tellement nonchalant, si désabusé que rien ne pouvait bien souvent l'atteindre. Là, c'est clair, il avait connu mieux, parce que ce n'était pas difficile. Non seulement cette histoire lui mettait les nerfs en pelote, mais en plus, quand il rentrait chez lui, ce n'était pas franchement mieux. Bien sûr, il préférait que Bonnie soit sincère avec lui, mais bon, ces histoires de "ménage à trois", c'était pas forcément pour améliorer son humeur. Bonnie était peut-être heureuse et filait le parfait amour avec Joshua, mais lui, en attendant, avait plus que jamais l'impression d'être en boulot. En rentrant chez lui, il aimerait bien décompresser, se déconnecter, pas contribuer à ce bon vieux scénario digne d'un vaudeville. Mais bon, là, il était au bon endroit et en bonne compagnie, alors c'était ce qui importait au final.

-C'est le bordel total dans ma tête,
admit-il après un moment, je suis pas habitué à ça, reconnut-il dans un fin sourire. J'ai aucune idée de ce qui va se passer maintenant.

Et quelque part, maintenant, il espérait vraiment que Flynn sorte de sa poche une solution miracle, qui sauverait la mise. Mais il n'y croyait pas vraiment... Ils étaient sans doute aussi paumés l'un que l'autre. Comme tout le reste des résistants aussi, sans doute, d'ailleurs.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeVen 8 Déc - 14:12

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Clyde avait connu mieux, sans vraiment de surprise. Flynn savait bien que son ami ne pouvait pas rétorquer qu’il allait très bien, au vu de la situation. Comme lui donc. Au vu de la situation, c’était parfaitement normal qu’ils ne soient pas au meilleur de leur forme. Flynn ne se doutait pas qu’en plus de tout ce qui arrivait à la résistance, Clyde devait en prime subir d’autre chose. Le journaliste pensait simplement que ça ne concernait que ce qui venait d’arriver, le coup qu’ils venaient de prendre en pleine figure de la part de leur ennemi donc. Flynn afficha un léger sourire amusé quand son ami affirma que c’était le bordel dans sa tête et qu’il n’avait pas l’habitude. C’était sûr que Clyde n’était pas vraiment du genre à apprécier de se prendre la tête, normalement, quand bien même il en avait eu plusieurs fois des raisons. Leur rencontre par exemple, ils avaient quand même abordé un sujet compliqué tous les deux. Mais bon, cela ne serait à rien de revenir là-dessus, ils avaient bien à faire en ce moment avec le présent. Flynn osait croire que tous les membres de la résistance se retrouvaient dans la même position qu’eux, ne sachant pas réellement ce qu’ils devaient faire, ce que le futur allait leur réserver.

Qu’est-ce qu’il allait se passer maintenant ? C’était la grande question. Flynn aimerait avoir une réponse toute faite, mais force lui était de constater que tout cela tournait dans sa tête depuis qu’il avait découvert le décès de Pomona. Mine de rien, la résistance avait quand même perdu son leader et ce n’était pas rien. Parce qu’au fond, c’était la jeune femme qui permettait à tout ce monde d’avancer dans la même direction, sur la même longueur d’onde.

« On n’a pas vraiment beaucoup de solution. »
Dit-il alors dans un soupir. C’était ce qu’il pensait en effet, il n’y avait pas grand-chose à faire. « Soit on arrête tout, parce qu’on ne peut pas continuer. Et alors on le laisser gagner. Et la mort de Pomona et des autres n’aura servi à rien. » Flynn savait bien que Clyde comprendrait de qui il parlait, il était évident que Pomona avait été envoyé en prison et soumise au baiser du détraqueur à cause d’une seule et même personne. Cela ne faisait aucun doute pour personne. Comme de par hasard, une partie des voyageurs et la leader de la résistance se retrouvaient mis en cause dans la mort du ministre de la magie, alors que c’était les mangemorts qui avaient attaqué la soirée. « Soit on continue, comme avant. On se concentre sur les recherches qu’on doit faire, sur les informations qui nous manque pour l’arrêter. Pour les arrêter tous. »

C’était facile à dire sans doute, mais ce que Flynn voulait, c’était juste dire qu’ils n’y avait pas d’autre solution en dehors du fait de continuer comme si Pomona et les voyageurs étaient encore là. Ils étaient ébranlé, c’était normal, mais ils ne devaient pas baisser les bras.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeSam 9 Déc - 8:56


Et maintenant on va où ?
F

lynn avait effectivement raison. Ils pouvaient bien tourner et retourner la situation dans tous les sens, ils n'avaient pas dix mille options, ils en avaient en réalité seulement deux, mais aucune des deux n'étaient anodines, et leurs implications étaient tout de même bien plus complexes qu'ils n'y paraissaient. Ils pouvaient baisser les bras, évidemment, et abandonner, mais cette idée n'avait pas le moindre sens.. C'était une idée lâche, et donc qui aurait pu convenir à Clyde, mais qu'il était bien loin de vouloir appliquer. C'était bien beau de se planquer, oui, mais ils ne pouvaient pas se le permettre, c'était condamner le monde tel qu'ils le connaissaient à la perdition, et de perdre encore de nombreuses autres personnes à qui ils tenaient. C'était au nom de la mémoire d'Olive qu'il avait décidé de rejoindre la Résistance. Et maintenant, il y avait d'autres mémoires à honorer. Il n'avait pas spécialement été proche de Pomona, ni de tous les voyageurs temporels, mais il savait qu'ils avaient été les plus combattifs et les plus déterminés d'entre tous, ils avaient donné leur vie au nom de la cause qu'ils avaient choisie de défendre, comment pourraient-ils, en contrepartie, s'en arrêter là ? Non, ils ne le pouvaient pas, et s'ils devaient avoir cette faiblesse, ils le regretteraient bien rapidement. Connaissant Flynn, de toute manière, il ne devait pas avoir eu un seul instant l'intention de renoncer, bien au contraire.

Donc, il n'y avait au fond qu'une seule option : continuer de se battre. Se focaliser sur les recherches qu'ils devaient faire, c'était une chose, et une bonne chose, même, mais ça ne pouvait évidemment pas suffire, même pas du tout, parce qu'à deux, ils n'arriveraient à rien. Ils avaient besoin d'une cohésion de groupe, sauf que sans Pomona, cette cohésion avait éclaté. Ils se connaissaient entre membres de la Résistance, oui, mais Clyde ne saurait pas tous les joindre pour autant, sans oublier le fait que personne ne voudrait se ranger derrière lui, Pomona avait été leur figure de proue, et il serait bien complexe d'en trouver une autre, à présent. Mais bon, il le fallait, bel et bien.

-Ouais, donc y a une seule solution,
répondit Clyde dans un fin sourire. Mais ce n'était qu'une première étape que de reconnaître qu'il fallait poursuivre dans la course. Tout le reste était à construire et reconstruire. Il poussa un léger soupir. Pomona était... chiante ? Coincée ? Un subtil mélange des deux aux yeux de Clyde. Enfin, elle était elle, quoi, mais comme leader, on faisait pas mieux. Tous les résistants vont se marcher sur les pieds en voulant continuer aussi.

Parce qu'il supposait que beaucoup d'autres n'abandonneraient pas, ou chercheraient à venger leurs amis décédés. Mais sans un minimum de cohérence, ils iraient droit dans le mur.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeMer 31 Jan - 17:46

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Clyde avait raison, au fond, les membres de la résistance n’avaient pas plusieurs solutions, parce qu’ils ne pouvaient pas abandonner. Ils ne pouvaient pas juste baisser les bras, ne pas se battre pour l’honneur de leurs amis morts et plus. Flynn ne connaissait pas vraiment les voyageurs, mais plus Pomona. Pour autant, ils étaient tous dans la même cause, ils devaient donc honorer leurs mémoires. Ainsi que leurs anciennes victimes, à ces mages noirs, comme la sœur de Clyde. Pour les futures victimes aussi, le journaliste ne parviendrait pas à assumer de voir des personnes souffrir à cause des mangemorts. Ils n’avaient donc pas le choix, mais ça ne voulait pas dire que ça allait être facile, bien au contraire. Clyde reprit la parole, semblant hésiter sur la façon de qualifier Pomona, le journaliste savait bien que son ami et la jeune femme étaient loin d’être les meilleurs amis du monde, bien au contraire. En même temps, Flynn savait que Clyde, soit on l’adorait, soit on avait du mal avec lui, au vu de son caractère et lui, d’ailleurs, il l’adorait son caractère. Mais même s’ils ne s’entendaient pas à merveille avec Pomona, il reconnaissait ses valeurs : le fait qu’elle était celle qui permettait au groupe de rester un groupe justement.

« C’est sûr… » Flynn ne pouvait pas aller à l’encontre des propos de son interlocuteur. Même s’il aimerait bien pouvoir dire le contraire, mais ce n’était pas le cas malheureusement. « On ne peut pas nier qu’ils ont fait forts. »

Les mangemorts avaient pris quand même une sacrée avance en touchant directement la résistance en leur retirant leur leader. Mais le journaliste avait envie de croire qu’ils étaient plus forts que ça. Parce qu’ils étaient un groupe, qu’ils avaient la même envie. Est-ce que ça allait être suffisant ? Peut-être pas, mais ils devaient quand même essayer de faire quelque chose.

« Il faudrait peut-être se réunir tous quand même. » C’était facile à dire comme ça, mais ça n’était clairement pas facile à mettre en place. Mais c’était peut-être la seule chose à faire pour le moment. « Qu’on sache un peu où on va pouvoir aller. » Parce qu’ils allaient quand même devoir aller quelque part et qu’ils devaient compter les uns sur les autres. « Qu’on tente de trouver une nouvelle cohésion de groupe. »

Autant dire que c’était définitivement plus facile à dire qu’à faire, mais ils ne pouvaient pas ne rien faire. Ils devaient réagir d’une manière ou d’une autre. C’était facile de dire qu’ils devaient continuer ce qu’ils avaient commencé, mais ils devaient aussi parvenir à rester un groupe quand même. Parce qu’ils ne pouvaient pas espérer arrêter les mages noirs individuellement. Mais voilà, le souci était là… Pomona n’était plus là parce qu’elle avait été envoyée en prison, et qu’elle n’avait plus d’âme. Autant dire qu’ils en revenaient tout le temps au même truc… ils n’avaient plus cette personne qui faisait qu’ils étaient tous liés. Et concrètement, le journaliste ne savait pas du tout comment ils allaient s’en sortir au final.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeMer 31 Jan - 20:47


Et maintenant on va où ?
C

lyde ne pouvait de toute évidence que donner raison à Flynn. Oui, les mangemorts avaient fait fort. Pendant un temps, tandis que la Résistance progressait dans ses recherches et ses découvertes, le jeune homme avait eu le sincère sentiment que la situation allait progresser, qu'ils étaient en train de prendre de l'avance sur leurs ennemis. Mais tout s'était effondré après l'arrestation de Pomona et des voyageurs... et tout était allé si vite... Ils n'avaient rien eu le temps de voir venir. Ca leur était tombé dessus, et ils avaient été dépassés par ça. L'ennemi avait triché, mais grand bien lui avait fait, parce qu'il les avait dépassé d'une large distance pour la peine. Maintenant, c'est sûr que ce n'était pas en baissant les bras qu'ils allaient rattraper leur retard, n'empêche qu'il n'était pas simple du tout de savoir par quel bout prendre les choses à présent. C'était sûrement exactement ce que Jedusor avait espéré, d'ailleurs. Il avait dû se dire que, privés de leurs leaders, de leurs tête d'affiche, le reste des Résistants serait complètement égaré. C'était malheureusement trop vrai. Clyde espérait bien pouvoir donner tort à cette situation malgré tout, ceci dit, mais il fallait quand même rester un peu lucide. Et quand on était lucide sur leur situation, il devenait difficile d'être complètement optimiste, il faut quand même l'admettre. Et ce n'était pas là du défaitisme, c'était juste de la présence d'esprit.

-Ouais, c'est sûr qu'il faut qu'on se réunisse tous,
confirma Clyde. Il était du même avis, même s'il envisageait cette possibilité comme étant plus titanesque qu'elle ne l'était réellement, en fin de compte. S'ils s'amusaient tous à faire leur tambouille dans leur coin, c'était assez évident que ça allait mal se terminer. Je sais pas comment contacter la moitié d'entre eux, observa-t-il ensuite.

Mais ça, ce n'était qu'un demi-problème, ça ne devrait pas être trop difficile, en vérité, de réunir la fine équipe et de récupérer l'adresse de chacun au passage, d'autant qu'une partie était encore à Poudlard. Clyde se disait surtout que si la missive venait de lui, on ne le prendrait pas franchement au sérieux.

-Faudra sûrement qu'on élise un nouveau chef.
Ca, il le pensait. A l'époque, ils prétendaient plus ou moins qu'il n'y en avait pas, Pomona ne s'était en tout cas jamais présentée en tant que telle auprès du groupe. Il n'empêche qu'elle était clairement leur leader, et que ça avait été nécessaire d'en avoir un. Il suffisait de voir comment tout périclitait depuis son absence. Je vote pour l'aîné de la bande, ajouta-t-il dans un fin sourire en tournant son regard vers Flynn.

Il disait ça sur le ton de la plaisanterie. D'un autre côté, le choix lui paraissait assez cohérent.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeJeu 29 Mar - 16:12

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
C’était sans doute complètement dingue pour eux de se dire qu’ils pouvaient encore s’en sortir, qu’ils pouvaient reprendre du poil de la bête et continuer la résistance sans Pomona, mais en même temps… il fallait déjà être dingue pour entrer dans la résistance au début. Flynn n’avait aucune idée de comment ils allaient s’en sortir, de s’ils allaient pouvoir réellement remonter la pente, mais on ne pouvait pas dire qu’ils avaient le choix de toute façon. Ils ne pouvaient pas laisser les mages noirs gagner, ils devaient donc agir d’une manière ou d’une autre. Même s’ils ne savaient pas forcément comment s’y prendre. Il semblait évident qu’ils devaient se réunir, mais comme le souligna Clyde, ce n’était pas non plus si évident d’envoyer un message à tout le monde pour qu’ils puissent se retrouver. Et au final, chacun devait peut-être déjà un peu agir de leur côté. Bref, ils devaient trouver un moyen de réunir tout le monde, sans trop savoir comment les choses allaient se passer.

Pour le moment, ils ne pouvaient pas faire grand-chose sans doute et concrètement, Flynn se disait que pour l’heure, il avait juste envie de profiter un peu de la présence de son meilleur ami. Bon, ça n’allait pas avancer la cause, mais en même temps ce n’était pas comme s’ils pouvaient quand même changer tout au tout maintenant. Clyde souleva tout de même le fait qu’ils allaient devoir élire un nouveau chef. Flynn était d’accord sur ce point, ils n’allaient pas pouvoir avancer s’il n’y avait pas quelqu’un pour prendre les décisions, pour les guider. À ce sujet, il était évident qu’ils étaient d’accord tous les deux. Mais moins sur ce que Clyde ajouta ensuite.

« Et la plus jeune recrue. » Ajouta-t-il en plaisantant, pour répondre à la remarque de Clyde, sur le fait qu’il voterait pour l’aîné de la bande. Lui donc. Parce que le journaliste était en effet le plus vieux de cette bande de « jeune » combattant. Mais ça ne voulait pas dire que c’était à lui de les guider. Flynn ne se sentait clairement pas à sa place dans ce rôle. Surtout que comme il venait de lui dire, il était quand même l’une des jeunes recrues de cette bande, puisqu’il était arrivé il y a peu de temps dans la résistance. « Je voterais bien pour toi mais… je pense que tu risques d’avoir quand même la flemme. »

Ajouta-t-il, sur un nouveau ton de plaisanterie. En réalité, il était en partie sérieux, parce qu’il considérait quand même que Clyde était bien placé pour reprendre les choses en main. Sauf qu’en un sens, il ne pouvait pas nier qu’il était peut-être pas très objectif en cet instant précis. C’était lui, par exemple, qui l’avait fait entrer dans la résistance. Flynn savait que Pomona n’avait pas toujours eu confiance dans les « capacités » de son interlocuteur, mais il savait qu’il valait bien mieux que ce que la plupart des personnes pensaient de lui.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeJeu 29 Mar - 20:44


Et maintenant on va où ?
C

lyde, en un sourire, voulut bien admettre en effet que le fait qu'il soit une recrue toute neuve parmi la résistance ne jouait pas forcément en sa faveur... Ceci dit, il ne pensait pas qu'il ait besoin de développer plus d'expériences pour être un chef de file légitime, l'expérience, il l'avait justement parce qu'il était leur doyen. Mais bon, il était de parti pris, il voulait bien reconnaître que ses camarades ne l'établiraient peut-être pas en premier choix s'il fallait prendre la décision d'avoir un nouveau chef (ce qui paraissait essentiel, quelque part), même s'il en avait les compétences. Ce mérite reviendrait forcément aux plus anciens... mais parmi eux, Clyde ne savait pas vraiment à qui il accorderait son entière confiance. Peut-être aux voyageurs temporels ? Oui, peut-être. Et encore, tous en même temps, vu qu'ils ne semblaient pas capables de se mettre d'accord entre eux, ça n'avait pas franchement l'air d'être la meilleure des options, bien au contraire. Il faudrait en choisir un ou deux parmi. Sans doute Harry et Hermione, et vu ce qu'ils avaient tendance à décider dans le dos des autres, ça avait tout de même peu de chances de faire l'unanimité... Bref, de toute manière, pour se mettre d'accord là-dessus, encore faudrait-il qu'ils parviennent à se réunir. Et pour le moment, cette possibilité paraissait plus... utopique que réaliste.

S'il fallait chercher parmi les anciens, Clyde était un choix potentiel aussi... très techniquement, tout du moins. Parce qu'il était parmi les premières recrues, avec Steve et Dora que Pomona ait contactées. Mais ce n'était pas pour autant qu'il s'estimait légitime dans l'exercice, bien au contraire. Il correspondait plus ou moins au degré zéro de la crédibilité. Personne n'écouterait ce qu'il aurait à dire, il n'avait pas la moindre autorité, et personne, à juste titre, ne l'estimerait à sa place en tant que chef, même Flynn, d'ailleurs. C'était son meilleur pote, alors, forcément, il se rangeait de son côté, mais bon, soyons lucide, il ne débordait ni d'énergie, ni d'enthousiasme. Pour ce qui était de prononcer des discours galvanisants, on repasserait, très clairement. Il préférait laisser ça à d'autres. Il n'était pas né pour être un leader... ni un suiveur, d'ailleurs. Non, il était né pour être un procrastinateur, tout simplement.

-Tu m'étonnes que j'aurais la flemme,
confirma Clyde dans un sourire, loin de prendre ombrage des propos de son interlocuteur. T'imagines le temps et l'énergie qui faut consacrer à ce genre de job ? Et t'es même pas payé pour ça ! Sans façon !

Il plaisantait plus ou moins. N'empêche que c'était proprement exclu. Jamais il n'endosserait un tel rôle, mais c'était toujours agréable que de réussir à en rire, tout simplement.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeSam 26 Mai - 15:54

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Ce n’était pas contre Clyde que Flynn affirmait que son ami aurait sans doute trop la flemme de prendre les reines de la résistance, c’était parce qu’il pensait que c’était bel et bien le cas. Clyde était un procrastinateur né. Certaines personnes avaient peut-être un peu de mal à le comprendre et l’accepter, mais ça faisait parti du caractère du jeune homme (et de son charme sans doute aussi d’ailleurs). Flynn considérait que le jeune homme ne serait pas celui qu’il était s’il n’était pas ainsi, qu’il l’apprécierait donc moins s’il ne l’était pas. Et donc, c’était évident que son ami ne serait pas vraiment fait pour prendre la tête de la résistance (et beaucoup risquerait de penser qu’il n’avait pas les épaules non plus).

Il le confirma d’ailleurs, affirmant qu’il aurait la flemme. Ça, en même temps, le jour où Flynn entendra que Clyde n’avait pas la flemme de quelque chose. Bon, ça n’était pas tout à fait vrai, après tout il cherchait quand même à venger la mort de sa sœur et ce n’était pas avec flemme qu’il le faisait. Mais il ne fallait pas trop en demander non plus et heureusement, il ne faudrait pas qu’il change. Il n’avait pas tort en prime, sur le fait que c’était une responsabilité qui demandait beaucoup d’énergie, sans être payé. Payé en satisfaction d’avoir mené la résistance au but ultime sans doute. Mais après tout, il y avait d’autres candidats pour ça, alors pourquoi se casser la tête ?

« C’est sûr, c’est pas le travail le mieux payé. » Flynn partait du principe qu’on devrait normalement faire un travail en fonction de son envie et de sa passion avant l’argent, mais en même temps en tant que journaliste il ne pouvait que devoir être passionné par son travail. Et il y avait quand même de nombreuses personnes qui se concentraient uniquement sur le salaire, à juste titre, les temps pouvaient être dur. « Je crois qu’on a pas d’autres choix que de voir ce que ça va donner donc, qui va prendre les choses en main. »

Ils allaient avoir besoin d’un leader, c’était sûr et certain. Ils ne pourraient pas s’en sortir, s’il n’y avait pas quelqu’un pour prendre les décisions et les guider un peu. Sans ça, ils ne seraient qu’une bande de sorcier avec une envie d’aller dans un but ensemble, sans parvenir à faire le chemin ensemble. Et au vu de ce qui les attendait et de l’adversaire qu’ils avaient en fasse d’eux, il était évident qu’ils ne pouvaient pas se permettre d’être désorganisé. Ce n’était pas pour rien que leur adversaire avait cherché à porter un grand coup au camp adverse en s’en prenant directement à Pomona. Ils avaient besoin de quelqu’un pour les guider. Alors la prochaine fois qu’ils allaient se réunir, s’ils parvenaient à le faire, ils allaient bien devoir régler tout cela. Sans qu’ils ne se rendent compte pour l’heure que la prochaine fois qu’ils allaient se réunir, tout allait être réglé.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeSam 26 Mai - 17:18


Et maintenant on va où ?
D

ans le flot infini d'incertitudes où ils étaient entraînés à l'heure actuelle, Clyde ne voyait qu'une seule et unique certitude se frayait un chemin à son esprit : c'est qu'ils étaient dans la merde jusqu'au cou. Alors oui, ce n'était pas un constat agréable, mais au moins c'était un constat incontestable, maintenant, la suite dépendait d'eux. Clyde, à l'heure actuelle, avait un peu le sentiment que tous les Résistants étaient emportés par un courant fort et violent et aucun d'eux ne faisaient quoi que ce soit, parce qu'ils ne savaient pas quelle direction prendre, et pour la peine, il sembler inutile de s'efforcer de nager à contre-courant sans certitude du résultat. Il leur fallait une embarcation sur laquelle filer droit, et un bon capitaine à bord (d'accord, il filait beaucoup trop loin la métaphore, il allait s'arrêter là, pour le bien général). Il fallait que quelqu'un prenne les commandes. L'ennui, c'est que personne n'y semblait disposé. En tout cas, ils ne pourraient compter ni sur Clyde, ni sur Flynn. Tous deux avaient d'excellentes raisons de ne pas vouloir assumer ce genre de responsabilité, c'est sûr, et il était très possible qu'on ne les estime pas légitimes s'ils essayaient même de s'imposer. Mais en attendant, entendre quelqu'un de carré, la force tranquille qu'était Flynn, affirmer que tout ce qu'ils pouvaient faire était attendre, ben c'était flippant, parce que ça voulait peut-être dire qu'ils ne se dépétreraient finalement jamais du bourbier où ils se trouvaient.

-Si tout le monde se dit la même chose, on est pas dans la merde
, observa-t-il d'un ton qui se voulait tout de même amusé plus qu'amer, quand bien même on avait déjà fait considérations bien plus optimistes (ce qui n'était tout simplement pas difficile).

Il ne pouvait s'empêcher de s'imaginer d'autres résistants, attablés à d'autres comptoirs, dans l'incapacité totale de faire autre chose que de se regarder dans le blanc des yeux en espérant qu'un quelconque messie providentiel viendrait prendre les rennes. C'était là qu'on se rendait compte vraiment du travail qu'abattait Pomona et du rôle qu'endossait Pomona, et le pire, c'est qu'elle ne s'en plaignait jamais (ou pas qu'il sache, en tout cas).

-Je crois que ça mérite qu'on reremplisse nos verres.

C'est pas ce qui allait faire progresser les choses ou leur donner libre accès à une solution miracle, mais au point où ils en étaient, il n'y avait pas beaucoup d'autres choix pour se présenter à eux de toute manière... Clairement, ils étaient dans l'impasse, alors quitte à supporter ce constat, autant le faire avec ce qu'il fallait d'alcool dans le sang. Qui sait, dans un sursaut éthylique, ils y verraient plus clair ? Ou pas.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeDim 5 Aoû - 22:54

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
En un sens, Clyde résumait clairement la situation en une phrase. C’était évident que s’ils décidaient de penser tous comme eux, ils n’allaient pas parvenir à s’en sortir. Parce que Flynn et Clyde avaient conscience que les rebelles avaient besoin de quelqu’un pour les mener. Ils avaient besoin que quelqu’un prenne la place de Pomona, malheureusement ce n’était pas dit qu’il soit possible que quelqu’un le fasse. Est-ce qu’une personne pouvait vraiment prendre sa place et faire tout ce qu’elle faisait ? Très franchement, le journaliste se posait la question et donc… concrètement, ils étaient dans une situation vraiment problématique. Mais que pouvaient-ils faire pour le moment ? Sans doute rien. Flynn ne pouvait pas nier qu’en partie, il avait besoin d’encaisser le choc aussi. Parce que ce n’était pas juste la mort de camarade, c’était quand même un sacré pas en avant de leur adversaire. Et clairement… c’était la preuve que ces derniers avaient une bonne longueur d’avance. Quand bien même, pour le moment, les deux jeunes hommes ne pouvaient pas se douter que c’était eux qui avaient de l’avance.

Clyde affirma alors qu’il considérait qu’ils pouvaient quand même remplir de nouveau leur verre. Ce n’était peut-être pas la meilleure manière de faire, la bonne stratégie à adopter, mais en même temps ce n’était pas comme s’ils pouvaient faire quelque chose. Tout de suite, ils ne pouvaient pas arranger la situation. Bon, c’était sûr qu’ils n’allaient pas vraiment trouver de solution dans l’alcool (ce n’était pas comme s’ils n’avaient pas eu l’occasion de se faire déjà ce constat), mais ça ne pouvait pas leur faire de mal non plus.

« Aller, ça ne risque pas de nous faire du mal. »
Ce n’était encore une fois une fois pas vraiment responsable, mais ce n’était pas comme s’ils pouvaient faire autre chose. Et clairement, peut-être qu’ils avaient besoin en effet d’enivrer un peu leur esprit. Ça pouvait leur ouvrir l’esprit et peut-être qu’ainsi ils allaient trouver quelque chose, une idée, une solution. Bon, Flynn n’y croyait pas trop, mais en même temps encore une fois ça ne risquait pas de leur faire du mal. « Tu sais qu’il n’y a vraiment qu’avec toi que je bois autant. » Ajouta-t-il en plaisantant.

C’était une boutade bien sûr, une plaisanterie, mais en même temps c’était la vérité quand même. Bon, Flynn n’était pas le dernier pour lever le coude, bien évidemment, mais mine de rien, quand il se trouvait avec Clyde ils avaient quand même tendance à le faire souvent. Après tout, ils avaient vraiment commencé à devenir amis après avoir bien bu de l’alcool tous les deux, si ce n’était pas la preuve que celle-ci les avait rapprochés. Ce n’était pas un mal en soit, bien au contraire. Même si forcément, ils ne pouvaient pas faire n’importe quoi. Enfin, Flynn avait un peu plus le sens de responsabilité. Mais pour l’heure, il n’y avait rien qui l’empêchait de s’enivrer un peu, afin d’oublier… les malheureux tracas qui arrivaient.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeDim 5 Aoû - 23:25


Et maintenant on va où ?
C'

était toujours comme ça, avec eux, leur amitié s'était façonnée autour d'un verre (ou deux ou trois) et c'était autour d'un verre (ou deux ou trois) qu'ils avaient échangé sur de nombreux sujets, de toute sorte : ils avaient pu discuter de sujets graves ou heureux, partager leurs joies comme leurs peines. Célébré les joies et arrosé les peines... C'était devenu comme une coutume... pas forcément une bonne coutume, mais qu'importe. L'alcool était peut-être un fléau, mais ce n'était clairement pas un mauvais compagnon dans les pires circonstances, loin s'en faut. Alors oui, après le piteux constats qu'ils allaient sans doute droit dans le mur et qu'ils ne savaient pas quoi faire pour l'empêcher, il ne leur restait plus qu'à lever leurs verres, c'était comme ça, et il ne comptait rien y changer. Peut-être bien qu'il avait un problème avec l'alcool, mais même si ça devait être le cas, il s'en fichait, au fond, ça n'avait pas d'importance. Après tout, que risquerait-il ? De devenir une loque ? Il en était d'ores et déjà une, après tout, alors peu importe.

-J'espère bien, sinon je m'inquiéterais, répondit Clyde dans un sourire amusé.

Il n'avait pas l'intention d'entendre les propos de son interlocuteur comme un reproche. Dans tous les cas, il savait bien que ce n'en était pas du tout un, loin de là, vraiment. Il savait après tout qu'il n'y avait pas eu une once d'accusation dans le discours de son meilleur ami, et il en avait bien conscience.

Mais dans tous les cas, lui le pensait, oui. Il ne buvait pas forcément jusqu'à l'excès en sa compagnie, il ne faut pas exagérer non plus. Mais ils avaient déjà été... bien, bref, ils avaient déjà abusé. Mais Flynn était quelqu'un d'autrement sérieux, qui avait le sens des responsabilités, et qui n'était pas d'un naturel à sombrer dans l'alcoolisme. Il était quelqu'un de bien, et quelqu'un de sain, même s'il avait mené une vie pour le moins difficile, et qu'il n'avait pas été ménagé par l'existence. Clyde ne pouvait pas en dire autant de son côté. Le jeune homme n'avait vraiment rien de plus à dire à ce sujet, un peu d'alcool ne faisait pas de mal. Beaucoup un peu plus, mais Clyde n'estimait pas se faire du mal... Il n'avait pas vraiment le sentiment d'être alcoolique, mais peut-être qu'il devrait se remettre en question... Mais il ne s'y sentait pas réellement prêt, ni n'en trouvait la nécessité, très honnêtement.

-J'y peux rien si je trouve toujours une bonne raison de vider nos verres.
Il afficha un sourire. Et un verre vide, c'est trop triste, c'est comme ça, faut le remplir.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeLun 8 Oct - 19:50

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Flynn ne cherchait évidemment pas à faire le moindre reproche à Clyde, bien au contraire. Il se contentait simplement de dire un fait qui se trouvait être réel, il n'y avait que avec le jeune homme qu'il buvait autant. C'était comme ça, quand ils se voyaient c'était souvent autour d'un verre et c'était bien parce qu'il y avait eu un moment où ils avaient bu avec excès qu'ils avaient pu… s’ouvrir l’un à l'autre. Comme ça que Clyde avait parlé plus précisément des soucis de sa sœur, de la manière dont elle était morte, de la menace qui pesait sur ce monde et qui avait conduit le journaliste à rejoindre les résistants même s'il avait le double de leur âge pour la plupart. C'était aussi comme cela que Flynn s'était confié à Clyde concernant son épouse et son fils mort né. Même si ça n'avait jamais été un secret, l’homme n'en parlait pas non plus à tour de bras. C'était donc autour d'une bouteille qu'ils avaient parlé longuement, qu'ils s'étaient confiés et qu'ils étaient donc devenu ami. Il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'ils continuent dans ce sens.

Enfin évidemment le but n'était pas de se bourrer la gueule dès qu'ils passaient un peu de temps ensemble. Mais force était de constater que les dernières fois où le journaliste avait trop bu c'était en compagnie du jeune homme. Qui justifia ce fait par le fait qu'il trouvait toujours une bonne raison pour remplir leurs verres et plus de trouver ça triste de voir un verre vide. Pour les bonnes raisons, le journaliste ne pouvait pas vraiment lui donner tort. Parce que en cet instant précis, on ne pouvait pas dire que la situation était propice au bonheur, même s'il n'était pas de bon ton de succomber à l'alcoolisme non plus.

« Si je ne te connaissais pas, je pourrais croire que tu as un souci avec l’alcool. » encore une fois les propos de Flynn n'était pas dans le but de faire des reproches, bien plus de prendre tout cela avec amusement. Et l'alcool aidait à amuser même dans les moments les plus sombres. « Et à m’écouter, on dirait un vieux croulant. »

Oui bon, il fallait dire ce qu'il en était Flynn et Clyde n'étaient pas vraiment de la même génération. Cela ne les empêchait pas de s'entendre, mais clairement ils n'avaient pas le même passif, la même vie ou encore les mêmes responsabilités. Flynn n'avait aucun souci avec son âge pour autant, il n'était pas du genre à déprimer à chaque nouvelle année écoulé (même s'il faut se le dire, le cas des 30 ans n'est pas facile du tout), il n'avait pas envie de revenir en arrière ou quoi que ce soit. Mais par moment être plus jeune lui irait bien, pouvoir prendre la vie plus légèrement. Mine de rien, le journaliste ne pouvait pas nier qu'il avait par moment plus envie de se comporter comme Clyde, même s'il savait parfaitement que ce n'était pas possible.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeLun 8 Oct - 20:09


Et maintenant on va où ?
C'

est sûr, Clyde ne parlait pas franchement différemment d'un alcoolique et ne chercherait même pas à s'en défendre. S'il ne cherchait pas réellement à s'en soucier (en même temps, Clyde ne se souciait jamais de rien, c'était le principe), il s'était parfois posé la question : est-ce qu'il n'avait pas sombré dans l'alcoolisme sans même s'en rendre compte ? Il n'avait pas le sentiment d'être vraiment dépendant à l'alcool... mais en même temps, il buvait tant et tant qu'il n'avait pas forcément l'occasion d'être en manque. De même, il n'avait jamais le sentiment d'être dans l'excès ou que l'alcool lui ait fait faire quoi que ce soit de reprochable jusqu'ici, mais c'est vrai qu'il buvait beaucoup, et qu'il buvait trop, et que ce n'était pas autant le cas avant la mort d'Olive. Voilà, c'était un constat, mais il ne comptait pas s'y intéresser davantage. S'il avait envie de boire, il boirait, s'il n'avait pas envie de boire, il ne boirait pas, point barre. Aucun besoin d'aller chercher plus loin, et aucune once de reproche dans les propos de son interlocuteur de toute façon, alors pourquoi s'en faire dans tous les cas ? Si vraiment Flynn s'était inquiété pour lui, sincèrement, peut-être que le jeune homme aurait accepté de se remettre en question... mais ce n'était pas le cas, alors il décidait qu'il s'en fichait, tout simplement, et il était beaucoup plus simple et rassurant de vivre de cette manière, pour tout dire. Comme pour beaucoup de choses... dans lesquelles le procrastinateur en chef était évidemment passé expert.

-En même temps, c'est vrai que tu te fais sacrément vieux.
Clyde jeta un coup d'oeil à sa montre. D'ailleurs, à cette heure-ci, tu devrais déjà être couché, non ?

Bien sûr, Clyde ne pensait pas un seul mot de ce qu'il était en train de dire. Flynn n'était clairement pas vieux (en même temps, si on était vieux à trente-six ans, il faudrait sérieusement s'inquiéter), mais Clyde ne se priverait tout de même pas de se moquer, puisqu'il était son aîné... En même temps, Clyde finissait par se dire que passé vingt ans, tout le monde devenait vieux, en réalité. Lui-même avait l'impression de s'être pris quinze ans dans la tronche depuis qu'il avait quitté Poudlard. Le fait de s'être marié, de vivre en ménage et d'avoir un boulot (même s'il ne faisait aucune de ces choses-là assidument) n'avait pas aidé, forcément. N'empêche que c'était effectivement toujours aussi amusant que de charier affectueusement son interlocuteur.

-Je devrais peut-être appeler les infirmières de Sainte-Mangouste pour qu'elles viennent te chercher
, ajouta-t-il qui adorait toujours filer ses blagues jusqu'à l'excès.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeSam 15 Déc - 14:11

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Ce qu’il y avait de bien avec Clyde, mais en même temps, il n’y avait rien que le jeune homme n’appréciait pas chez son ami, c’était qu’ils pouvaient se taquiner sans qu’aucun d’eux ne se vexe. Quand le journaliste parlait d’alcoolisme, il n’était pas sérieux du tout, quand bien même il ne pouvait pas non plus ignorer complètement le fait que son interlocuteur n’était pas le dernier à lever le coude afin de boire de l’alcool. Et que quand Flynn se trouvait en sa compagnie, il ne se retenait pas de le faire non plus. Il n’avait aucune envie de traiter son ami d’alcoolique et il ne le pensait pas du tout. Si Clyde devait avoir un souci, de toute façon, il ferait en sorte de l’aider. Ce qui n’était pas utile pour l’heure donc. Tout comme le jeune homme ne pensait pas que son ami puisse considérer réellement qu’il était vraiment un vrai croulant, comme il n’avait pas manqué de l’affirmer lui-même.

À son âge, il avait quand même quelques années d’avance sur Clyde, mais il n’était pas sacrément vieux non plus. Il était bien plus âgé que Clyde, ça il ne pouvait pas dire le contraire, mais il était loin d’être encore bon pour la maison de retraite, il ne fallait pas exagérer. Même si Clyde ne manqua pas donc d’aller dans ce sens, tirant un sourire à Flynn quand il regarda sa montre en affirmant qu’il devrait déjà être couché à cette heure-ci. Avant d’affirmer qu’il allait appeler les infirmières pour qu’elles viennent le chercher. Flynn ne se retint pas de rire. La situation ne prêtait pas forcément au rire complet, il était évident qu’ils avaient plus d’un souci. Et justement, c’était bien parce que le soucis étaient présents qu’ils devaient plaisanter un peu.

« Me fait pas ça, elles vont encore me forcer à rentrer et je n’ai pas envie de perdre ta compagnie. » Répondit-il sur le ton de la plaisanterie. Ça faisait quand même grandement du bien de pouvoir simplement parler légèrement, de ne pas se préoccuper de ce qui se passait autour, de pouvoir juste être un peu plus léger. Même si ça ne pouvait pas durer, puisqu’il était évident que le quotidien et les nombreux soucis ne pouvaient que revenir rapidement. « Quoi que, ça dépend des infirmières en question. » Ajouta-t-il sur un ton mutin.

Sans qu’il ne puisse être sérieux une seule seconde évidemment. S’il y avait bien un homme en ce bas monde qui ne pouvait pas parler sérieusement en cet instant précis, c’était Flynn. Tant romantique et amoureux qu’il était. Et c’était vraiment plaisant, de juste plaisanter, même si ça n’allait pas forcément mener très loin non plus. Sauf qu’il était évident qu’ils ne pouvaient pas juste se contenter de broyer du noir, qu’on n’allait pas leur reprocher de plaisanter et de s’amuser un peu. Ça ne pouvait pas faire de mal, ça faisait même clairement du bien.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeSam 15 Déc - 15:11


Et maintenant on va où ?
C

lyde se doutait que ses propos ne vexeraient pas son interlocuteur. De toute manière, si l'on souhaitait être l'ami de Clyde Hornby, il valait mieux éviter d'être susceptible. Ce n'est pas forcément qu'il cherchait à se montrer blessant, mais il adorait manier l'ironie à chaque fois qu'il en avait l'occasion, et il trouvait quelque chose de tout à fait savoureux au sarcasme de manière générale. Par ailleurs, plus il avait tendance à taquiner autrui, plus il était avisé d'admettre qu'il appréciait la personne qu'il se plaisait à chambrer. Mais en effet, il fallait être capable de ne pas le prendre mal, et Flynn, puisque'il était définitivement l'ami parfait pour Clyde, ne prenait pas ombrage de son propos, mais s'en amusait plutôt. En même temps, il était clairement évident que le jeune homme n'était pas bon encore pour la maison de retraite, loin de là. Par bien des aspects, d'ailleurs, il était en bien meilleure forme que Clyde (l'exercice physique, tout ça).

Donc non, évidemment, il ne pensait pas un mot de ce qu'il disait, il détendait simplement l'atmosphère du mieux qu'il pouvait... et ça fonctionnait plus ou moins. Ils se laisseraient bien vite rattraper par leurs démons et toutes les responsabilités qui leur tombaient dessus à présent que Pomona et les voyageurs temporels avaient été mis hors-circuit, mais en attendant... C'était plus simple de... s'amuser un peu, même si ça ne faisait pas longtemps. Ce n'était clairement pas, quoi qu'il en soit, en dramatisant la situation qu'ils allaient la résoudre, et ils le savaient aussi bien l'un que l'autre. Donc bon, autant discuter vieux croulants... et infirmières canons... Même si le jeune homme était convaincu du fait que son interlocuteur n'était pas réellement intéressé par ce genre de choses... Même s'il était sans doute attiré, en tant que bon être humain, par les jolies femmes, il était fou amoureux de sa Caelan, c'était une certitude (d'ailleurs, il fallait toujours que Clyde la rencontre), et il y avait peu de chance que n'importe quelle belle infirmière le détourne du droit chemin.

-Me la fais pas, je sais que tu es la sagesse incarnée, tu lèverais pas le petit doigt de toute façon.
Il afficha un sourire. T'es trop fidèle. Les jolies infirmières, c'est pour moi.

Lui-même, en ce qui le concernait, ne s'estimait fidèle que par paresse bien plus que par volonté de ne pas trahir son épouse (qui elle ne se priverait pas de lui faire des gosses dans le dos, et au sens propre, réellement). Aller voir à droite et à gauche serait envisageable, mais exigerait de sa part une énergie et un investissement, autant de temps que d'émotion, qui ne lui paraissait d'aucun intérêt. Et Flynn le connaissait bien assez pour en avoir parfaitement conscience.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeLun 18 Fév - 12:14

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
La situation était grave, ils ne pouvaient pas le nier et ils ne le niaient pas en réalité. Mais justement, puisque la situation était vraiment grave, ils n’avaient aucune raison de se retenir de relativiser un peu, de plaisanter un peu. Ce n’était pas comme si une conversation légère allait pouvoir aggraver la situation, parce qu’au fond Flynn se disait que ça ne pouvait pas être bien pire. Et une conversation sérieuse n’allait pas non plus l’arranger, malheureusement, même si ça aurait été une bonne chose. Pour le moment, ils ne pouvaient rien faire, alors ils n’allaient juste rien faire. Ça allait venir, bien sûr, mais pour le moment, en l’instant T, ils n’avaient aucun moyen d’agir. Ça ne leur faisait pas de mal de plaisanter un peu, afin de ne pas juste tomber dans la dépression. Ce n’était pas le moment, ceux qui étaient morts – même s’ils n’étaient pas morts en réalité, mais pour le moment ils n’en savaient rien – ne méritaient pas qu’ils se contentent juste de baisser les bras.

Flynn ne se retint donc pas de rire quand son ami affirma qu’il était la sagesse incarné et qu’il ne lèverait pas le petit doigt, parce qu’il était bien trop fidèle. Évidemment. Le jeune homme pouvait tomber sur la plus belle femme du monde (et il était d’avis que la plus belle femme du monde, c’était Caelan), il n’aurait aucune envie d’envisager quoi que ce soit. Quoi que rien ne l’empêchait, cela dit, de trouver une autre femme que Caelan belle. Mais il serait bien incapable de vouloir quoi que ce soit avec quelqu’un d’autre, autant dire que Clyde pouvait très bien récupérer les belles infirmières. Même si ça ne collait pas forcément non plus.

« Les jolies infirmières, ça demande quand même beaucoup d’énergie. »
Répondit-il dans un sourire en coin. Il savait que quoi qu’il dise, Clyde ne prendrait pas la mouche (parce qu’il fallait quand même beaucoup pour qu’il le fasse), mais dans tous les cas le journaliste se contentait d’énoncer une vérité. Flynn n’était pas sans savoir que son ami faisait le moins d’effort possible et que même si tromper son épouse (qu’il n’avait pas choisi) ne le dérangeait pas, ce n’était pas dit qu’il se préoccupe pour autant de ces infirmières. « À moins qu’elle ne vienne directement à toi et à ton canapé. Mais en même temps, même là ça demandera des efforts. » Ce permit-il d’ajouter toujours sur le ton de la plaisanterie.

Ce qu’il y avait de bien avec Clyde, c’était qu’il ne prenait pas la mouche et donc Flynn pouvait le taquiner sans se demander s’il allait mal prendre ses propos ou non.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeLun 18 Fév - 18:00


Et maintenant on va où ?
C

lyde afficha un sourire franchement amusé quand son ami lui fit remarquer que les jolies infirmières exigeraient de sa part une énergie qu'il ne devait pas avoir forcément envie de déployer. D'autres que lui, il le savait, le prendraient mal, sans doute, mais Clyde Hornby était une larve qui s'assumait complètement en tant que telle et ne rougissait pas franchement de son inactivité manifeste. Il avait décidé de ne se fatiguer qu'au nom de motifs bien distincts, et il se tenait à cette ligne directrice avec une fidélité qui, à ses yeux, lui faisait honneur.

-Tu me sous-estimes, ça me désole vraiment,
répondit Clyde en affichant de faux airs outrés, même si en réalité, les propos de son ami ne le vexaient pas du tout et ne le choquaient pas davantage.

Il était à noter tout de même que Flynn le connaissait vraiment très bien. Ce qui retenait Clyde d'avoir une maîtresse (ou un amant, car en vérité, il n'était pas du tout fermé sur la question, même si c'était bien évidemment une chose qu'il ne partagerait avec personne, pas même Flynn et sa pourtant très grande ouverture d'esprit), c'était bel et bien l'énergie que cela demanderait quand il était tellement simple, à la place, de se vautrer sur son canapé et de ne pas lever le petit doigt, même pour se curer le nez.

Il n'avait rien contre les plaisirs de la chair, et qu'on le croie ou non, il avait bel et bien fait l'effort d'y goûter à plusieurs reprises (mais jamais avec la même personne... là, ça deviendrait fatigant). Il ne trouvait pas ça déplaisant, mais il ne considérait pas que cela mérite forcément les efforts que certains déployaient dans le but d'y consacrer toutes la nuit, errant dans tous les bouges possibles, cueillant à la volée un partenaire ou un autre en prenant à peine le temps de connaître son nom dans l'espoir sans doute de ne pas être seul. Clyde adorait être seul, c'était sûrement ce qui justifiait en partie son attitude.

Il n'avait vraiment pas besoin de se donner cette peine... mais il n'avait pas non plus envie de se donner la peine de se justifier, quand bien même il avait hésité à se fendre d'un "Tu pourrais bien être surpris" à l'adresse de son interlocuteur. Il ne se sentait pas heurté dans sa virilité sous prétexte qu'il n'avait pas son quota de coïts journaliers. Il laissait ça aux autres, et avec grand plaisir, et il leur prêtait sa femme sans problème, si cela pouvait combler leur manque affectif. Du moment, du moins, qu'on ne venait pas l'emmerder lui.

-Je suis au-dessus des basses considérations qui régissent les faibles humains comme toi, que veux-tu,
plaisanta-t-il à la place, convaincu que Flynn ne le prendrait pas mal, tout comme Clyde n'avait pas du tout mal pris les propos de son meilleur ami.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeVen 3 Mai - 13:50

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
C’était facile, sans aucun doute, de taquiner Clyde sur sa fainéantise mais en même temps c’était quand même un trait de personnalité qui lui correspondait bien. Le journaliste avait pu rapidement s’en rendre compte, dès la première fois qu’il avait rendu visite à Clyde chez lui. Et ce n’était clairement pas quelque chose sur laquelle le jeune homme avait envie de critiquer son ami, même s’il le mettait en avant en cet instant précis. Ce n’était pas dans le but de faire un reproche, c’était juste parce que c’était facile effectivement de l’attaquer sur ce détail. Sans que Clyde ne soit du genre à se vexer sur ce point d’ailleurs, le jeune homme savait bien qu’il assumait clairement sa flemme. Et par moment, Flynn ne pouvait pas nier le fait qu’il enviait un peu son ami sur ce point, parce qu’il ne se préoccupait pas de ce que les autres pensaient. Il se contentait de faire ce qu’il aimait, ce qu’il avait envie de faire. Bon, en même temps, Flynn savait bien que Clyde était capable de beaucoup d’effort aussi, bien sûr, il se contentait juste de le taquiner légèrement en sachant bien qu’il n’allait pas se vexer.

Flynn afficha un sourire quand son interlocuteur affirma qu’il le sous-estimait, que ça le décevait. Le jeune homme savait bien que ce n’était pas réellement le cas. Ce n’était pas le cas non, il ne le sous-estimait pas, parce qu’il savait bien que Clyde n’était pas juste un glandu, même si forcément il aimait glander quand même. Clyde ne manqua pas d’en rajouter, en affirmant qu’il était au dessus des basses considérations des êtres humains.

« C’est sûr, tu es un être tellement supérieur. » Répondit-il, dans un nouveau sourire, en ne prenant évidemment pas mal les propos de son interlocuteur. Il n’y avait aucune raison de mal prendre les propos de Clyde alors qu’ils se contentaient de plaisanter, comme c’était le cas pour son ami aussi. Et c’était ça qu’il y avait de bien dans tout ça, ils se parlaient, ils pouvaient plaisanter, sans se prendre la tête. C’était une très bonne chose, ça faisait vraiment du bien d’ailleurs. « Tu sais... » Reprit-il d’une manière bien plus sérieuse que précédemment. Le jeune homme n’avait pas forcément envie de plomber l’ambiance, au contraire. Il avait simplement envie de dire quelque chose d’important, il avait envie de dire ce qu’il avait sur le coeur. « Ça m’a fait vraiment beaucoup de bien de passer du temps avec toi. » Bon, en même temps, le jeune homme ne devait pas l’ignorer, parce qu’ils se voyaient quand même souvent, parce qu’ils étaient ensemble souvent. « Je veux pas tomber dans le mélo, mais j’ai vraiment eu beaucoup de chance de faire ta connaissance. »
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeVen 3 Mai - 17:36


Et maintenant on va où ?
C

lyde ne prit ni la peine de commenter, ni de se braquer, quand Flynn confirma qu'il était un être supérieur, ce qui laissait clairement sous-entendre qu'il ne l'était pas. Il savait qu'il ne s'agissait absolument pas d'une pique vicieuse de la part de son amie, tout comme Clyde n'avait pas été prise au sérieux. Evidemment, ils ne faisaient que plaisanter, et ils ne cherchaient définitivement pas à se prendre la tête ou quoi que ce soit du genre.

C'était en partie ce qui faisait l'intérêt de leur amitié, ce qui faisait qu'elle leur avait été si bénéfique à un moment m de leur vie et continuait à l'être : ils avaient tous les deux besoin de légèreté et de ne surtout pas se prendre la tête. Au bout du compte, il semblerait que ça ait plutôt bien marché pour eux effectivement. Ils le savaient tous les deux, même si ce n'était pas le genre de choses qu'ils se disaient forcément. Quand bien même cette fois-ci avait l'air de devoir faire exception. Car Flynn reprit la parole, et semblait décidé à dire ce qu'il avait sur le coeur, ce qu'ils devraient sans doute partager plus souvent sans jamais le faire malgré tout.

Alors il lui dit que passer du temps avec lui lui faisait du bien. Bon, dans le fond, Clyde le savait déjà, il se doutait bien que son ami ne s'infligerait pas sa présence si celle-ci devait lui être désagréable en quoi que ce soit, mais malgré tout, c'était appréciable, surtout qu'il voyait très bien où le journaliste voulait en venir en réalité.

-Pour le mélo, c'est loupé
, répondit Clyde, pas pour se payer la tête de Flynn mais justement pour éviter qu'ils tombent pour de bon dans ce fameux mélo. Car la vérité, c'est que le jeune homme était sincèrement touché par les propos que lui confiait son interlocuteur, et auxquels il ne s'était pas attendu malgré leur réalité. Mais... c'est exactement pareil pour moi, tu sais, répondit-il quand même.

Il n'allait pas laisser la déclaration d'amitié de son interlocuteur en suspens, ce ne serait pas très honnête. Et puisqu'ils en étaient à se dire ce qu'ils avaient sur le coeur, après tout, Clyde aussi avait des choses à dire, et il n'avait pas forcément envie de le mettre en veilleuse, bien au contraire.

-J'étais pas... forcément dans le meilleur état d'esprit quand on s'est rencontrés.
Et pour cause, il venait juste de perdre Olive, à l'époque, et Flynn était la seule personne à qui il avait confié à quel point sa disparition lui avait fait le plus grand mal. Tu m'as pas mal aidé...

Et il fallait pas non plus lui demander de passer aux grandes effusions, parce que ça deviendrait un peu trop embarrassant pour lui, là.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeLun 29 Juil - 15:25

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Flynn afficha un sourire amusé quand Clyde affirma que c’était trop tard pour le mélo. Le jeune homme s’avait bien que son interlocuteur ne disait pas cela dans le but de réellement se moquer de lui, juste une manière de souligner le fait qu’effectivement… c’était peut-être un peu trop mélodramatique déjà. Mais ce n’était pas grave, dans tous les cas le journaliste assumait parfaitement ce qu’il venait de dire et il était évident qu’il pensait chaque mot qu’il avait dit. Ils n’avaient pas forcément besoin de se le dire en réalité, mais c’était comme ça… par moment, ça faisait juste du bien de préciser des petites choses. Clyde affirma d’ailleurs que c’était la même chose pour lui… et ces propos lui tirèrent un nouveau sourire, un peu plus grand cette fois ci.

Encore ne fois, ils n’avaient pas forcément besoin de le dire, au fond ils le savaient déjà… ils ne se verraient pas si souvent et ne s’entendraient pas si bien s’ils ne trouvaient pas un parfait équilibre dans leurs existences. Sachant qu’ils avaient traversé des épreuves difficiles tous les deux, ils savaient bien qu’ils s’étaient entraidé. Mais en même temps, parfois c’était bon de se rappeler certaine chose, surtout dans des périodes aussi sombres que celle qu’ils vivaient justement. Clyde précisa qu’il n’était pas forcément dans le meilleur état d’esprit quand ils s’étaient rencontrés – en même temps, il avait perdu sa sœur à cette époque et Flynn avait bien vu à quel point la mort d’Olive lui avait fait énormément de mal –, Flynn n’apprenait rien donc. Mais quand il précisa qu’il l’avait beaucoup aidé, mine de rien ça le touchait quand même énormément. C’était le cas de Clyde aussi, le jeune homme l’avait grandement aidé. Il était depuis plus longtemps dans sa période de deuil et il avait déjà commencé à tourner la page, mais en même temps… ça lui avait fait du bien de pouvoir se confier avec quelqu’un capable de le comprendre. Et il lui avait permis de se donner un nouveau sens à sa vie après tout, un combat que Flynn avait à cœur de mener pour le bien du monde sorcier.

« Je n’ai pas fait grand-chose tu sais. » Dit-il, non pas dans le but de faire preuve d’une fausse modestie, il le pensait réellement. Il l’avait écouté parler, il avait été présent et Flynn n’avait pas l’intention de nier son aide… mais il avait surtout envie de croire que Clyde aurait pu y arriver dans tous les cas et qu’il avait fait le plus dur lui-même « C’est toi qui a fait le plus dur, moi je me suis contenté de boire à l’œil chez toi. »

Comme quoi, des fois, il ne fallait pas réellement plus pour que deux personnes se rapprochent et ce malgré des différences évidentes. Comme quoi, des fois il ne fallait vraiment pas chercher plus. En tout cas, leur amitié était sincère et c’était bien de se le rappeler aussi… dans les moments les plus complexes.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeLun 29 Juil - 18:00


Et maintenant on va où ?
C

lyde était quelqu'un de facilement abordable, et pourtant, contradictoirement, il n'était pas simple, vraiment pas simple, de réussir à l'approcher, à l'atteindre. C'est ce qui pouvait donner à certains le sentiment qu'il était indifférent à tout, que rien ne pouvait le toucher, parce qu'il s'en foutait... Alors bon, c'est vrai que Clyde était la nonchalance incarnée, mais en vérité, il n'était pas aussi indifférent qu'il s'en donnait l'air. Il avait sa propre carapace, dont presque personne ne devinait l'existence, même au sein de son entourage le plus proche (il doutait fort, par exemple, que ni Bonnie, ni sa soeur, n'aient la moindre idée de cela). Mais Flynn, en un temps record, avait réussi à percer cette carapace, rien que ça, c'était un exploit. Et Clyde n'irait jamais dire que ce n'était rien. Même si, techniquement, le journaliste n'avait peut-être effectivement pas fait grand-chose, si ce n'est l'écouter et prendre des verres avec lui.

Mais l'écouter et prendre des verres avec lui, eh bien, c'était tout ce dont il avait besoin. Flynn était intervenu exactement au bon moment dans sa vie. Il avait sju, sans même s'en rendre compte, de quelle manière lui parler, il avait vu les failles où elles échappaient au regard de tous les autres, et l'amitié insolite qui était née entre eux était de loin le lien le plus sincère et le plus profond que le jeune homme partageait avec qui que ce soit à l'heure actuelle. Maintenant, Clyde allait mieux, même s'il n'était pas le plus actif des membres de la Résistance, il prenait ce combat très à coeur malgré tout, et il avait réussi à faire le deuil de sa soeur. Enfin... il ne serait peut-être jamais complet tant que Tom Jedusor n'aurait pas eu ce qu'il méritait, mais tout de même, c'était d'ores et déjà un immense progrès.

-A l'oeil, c'est ce que tu crois,
répondit Clyde en plaisantant. Il n'était pas nécessaire de poursuivre plus loin les effusions, il était plus simple de reprendre sur un ton plus léger, à présent. Après tout, ils s'étaient dit tout ce qu'ils avaient à se dire. Parfois, les choses méritaient d'être dites une bonne fois pour toutes. Parce qu'elles avaient beau sembler évidentes, ce n'était pas assez. J'attends toujours que tu me rembourses, affirma-t-il alors d'un ton à peine sérieux. T'as une ardoise longue comme mon bras, mon vieux.

C'était faux, Flynn ne devait rien à Clyde, surtout si l'on tenait compte de tous les verres qu'il lui avait payé au Chaudron baveur... Oui, l'alcool tenait quand même un rôle sérieux dans leur amitié... ce n'était pas forcément beau à dire ou à constater, mais Clyde n'en avait pas honte du tout.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeSam 9 Nov - 16:54

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Flynn était sérieux quand il affirmait qu’il n’avait pas fait grand chose pour aider Clyde. Il n’irait pas non plus dire qu’il n’avait pas eu un rôle dans le fait que son ami se sentait mieux maintenant, qu’il ne l’avait pas aidé du tout. Mais en même temps, il n’avait pas fourni tant que cela d’effort. Le jeune homme s’était contenté d’être là au bon moment, de prendre la peine d’écouter Clyde se confier. C’était ce que son ami avait eu besoin et Flynn n’avait pas manqué de se confier aussi. Clairement, les deux jeunes hommes s’étaient aidé mutuellement et Flynn se disait qu’ils avaient simplement eu besoin de quelqu’un à un moment précis et ils avaient été là l’un pour l’autre, que c’était ça qui leur avait donné la possibilité de devenir proche et surtout de voir naître cette amitié quelque peu... atypique. Le journaliste savait qu’en affirmant que son meilleur ami était un jeune homme d’à peine vingt ans qui avait quitté Poudlard depuis quelques petites années seulement pouvait sembler étrange, mais en même temps le jeune homme n’en avait que faire de ce que les autres pouvaient bien penser. Il confierait sa vie sans soucis à Clyde.

Sa vie et son porte-feuille, quoi que le jeune homme affirma. Flynn afficha un large sourire quand Clyde reprit d’un ton plus léger – parce qu’en soit, ils avaient dit ce qu’ils avaient à dire, ça ne servait à rien de continuer dans un ton sombre – qu’il n’avait pas réellement bu à l’oeil et donc qu’il avait une sacrée dette envers lui. Évidemment, le journaliste ne prenait pas du tout les propos de son interlocuteur au sérieux, il savait bien que son ami disait ça pour plaisanter et qu’il ne pensait pas du tout les mots qu’il venait de dire.

« Mince, je me suis fais avoir alors ! »
Lança-t-il, en ne le pensant donc évidemment pas une seule seconde. Cela dit, si Clyde décidait de lui affirmer sérieusement qu’il devait le rembourser, en réalité ça ne lui poserait pas de souci. Mais il n’y avait pas toutes ces questions d’argent entre eux, ils valait bien mieux que tout cela. « Bon bah je vais devoir me rattraper alors, si je comprends bien. Ça veut dire que tu vas devoir le supporter un peu plus encore. »

Bizarrement, Flynn se disait qu’il pourrait largement se rattraper, parce que quand ils se voyaient tous les deux, il fallait quand même reconnaître qu’ils ne se retenaient pas de boire. Mais en même temps, ce n’était pas non plus comme s’ils en étaient addicts, comme si ça posait vraiment un souci dans leur vie quotidienne. Ils avaient simplement besoin de décompresser de temps en temps et ils le faisaient parfaitement tous les deux.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1221
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitimeSam 9 Nov - 17:12


Et maintenant on va où ?
C

e qu'il y avait de véritablement plaisant, dans leur amitié, c'est qu'ils pouvaient passer en un claquement de doigts d'un sujet de conversation terriblement sérieux à un autre, beaucouip plus anodin, sans forcément de transition, et tout en sachant donner de l'importance à ce qui le devait, et négliger ce qui n'avait pas nécessité à être pris au sérieux. Avec Clyde, seule cette forme d'amitié pouvait trouver un véritable sens et une continuité. Il avait su en façonner d'autres, évidemment, en dépit de son caractère compliqué, mais rien qui ait atteint ce seuil de profondeur. Flynn connaissait de Clyde des failles qu'il n'avait absolument jamais montré à personne. Donc évidemment, Flynn n'avait aucune dette envers Clyde, et réciproquement, et c'était juste une façon très légère de poursuivre la discussion sans s'apesantir, ou en s'apesantissant le moins possible, tout du moins.

-Il va falloir que tu arrêtes de t'imaginer que je te supporte à chaque fois qu'on passe du temps ensemble.

Clyde savait bien que Flynn prononçait ces mots sur le ton de la plaisanterie, il n'empêche qu'il n'y avait rien de plus faux. Clyde avait beau être une personne sociable, il était loin d'être dépendant des autres, il aurait plutôt tendance à tracer son bout de chemin de façon assez égoïste. Les personnes qui comptaient sincèrement pour lui, qui n'étaient pas juste des connaissances qu'il appréciait plus ou moins, se comptaient sur les doigts d'une seule main (et comptaient un membre en moins depuis qu'Olive était partie). Mais c'était un fait, Clyde tenait à Flynn, et il faisait partie de ces personnes qu'il avait besoin d'avoir dans sa vie dorénavant. Il ne supporterait pas qu'il en soit autrement. Alors non, il ne "supportait" pas Flynn (en tout cas pas dans ce sens du terme), et il était toujours ravi de passer du temps avec lui, il l'attendait toujours avec impatience, même.

-Si tu penses me mettre au supplice à chaque fois qu'on se voit, va falloir que tu changes de méthode, vieux,
parce que ça ne fonctionne pas du tout.

Et c'était la vérité. Là encore, il ne pensait pas vraiment en avoir besoin, mais si le doute devait être permis, il préférait le rappeler. Il y avait parfois des farces qui dissimulaient des vérités sans même que les principaux concernés en aient réellement conscience, et parfois, il se demandait si ce n'était pas le cas en ce qui concernait Flynn. Ou pas, c'était difficile à dire. C'était disons l'un des rares inconvénients à leurs plaisanteries constantes. Parfois, il n'était pas si évident d'en deviner les exactes limites. Même s'ils se comprenaient tout de même en règle générale, plutôt bien et n'avaient pas tant de difficultés que cela à communiquer et à se chambrer mutuellement.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-