AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeSam 2 Sep - 17:25

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Ça avait été d’horribles vacances, Adrian ne pensait pas avoir déjà passé des vacances aussi compliquées que celles qu’il venait de vivre. Bon, il fallait dire que la situation ne l’aidait pas vraiment. La soirée de noël avait été particulièrement difficile à supporter, parce qu’il y avait son père, qu’il y avait son cousin, sa mère et sa tante même… ainsi que son oncle. Bref, il y avait tout le monde et qu’Adrian ne se sentait pas du tout bien dans sa peau pour le coup. Alors forcément, quand il avait repris le chemin de Poudlard, il eut le sentiment qu’on lui enlevait un poids sur le cœur. Il avait envie de croire que ça pouvait aller mieux maintenant qu’il était de retour au château de l’école de magie. Bon, rien n’enlevait le fait qu’il découvrait quand même que son père était bel et bien là, qu’il voulait appartenir à sa vie, que toute sa vie on lui avait menti. Mais quand il se trouvait à Poudlard, il n’était donc pas en présence de sa mère et donc il pouvait éventuellement ne pas penser au fait qu’on lui avait menti constamment depuis sa naissance. C’était triste en un sens pour lui de se dire qu’il se retrouvait dans une telle situation, où il ne supportait pas réellement la présence de sa mère. Il espérait quand même que ça allait passer, qu’ils allaient parvenir à surpasser tout cela. De là à redevenir une famille unie ? Franchement, Adrian n’en savait rien du tout. Il savait bien que cela allait venir de lui à la base. Qu’il devait mettre de l’eau dans son vin (même s’il ne buvait pas de vin, mais c’était une expression évidemment). Sauf que ça n’allait pas être évident pour lui. Avec un peu de chance, le fait de pouvoir passer un peu de temps à Poudlard loin de sa famille (sauf de son cousin, mais en même temps ils ne se croisaient pas tous les quatre matins), ça allait peut-être l’aider.

Il arrivait donc dans la salle commune des Serdaigle, pour la première soirée de retour à Poudlard, avant la rentrée du lendemain. Et forcément, il avait juste envie de voir Aulne. Sans se douter que la jeune femme vivait également une période difficile également. Il avait beau avoir plus ou moins côtoyé les anciens élèves de Salem (même s’il ne les avait jamais vu là-bas, mais bon hein), il n’avait pas vraiment complètement fait le lien. Et puis concrètement, même s’il avait rapidement vu l’information dans la Gazette des Sorciers, le jeune homme l’avait complètement oublié. Même si cela concernait le ministre de la magie et donc forcément, c’était quelque chose d’important pour le monde sorcier, cela ne le préoccupait pas réellement. Il avait bien trop de soucis pour penser à autre chose. Donc, il afficha un grand sourire quand il vit Aulne assise sur un fauteuil de la salle commune.

« Salut ! » Il ne cacha rien au fait qu’il était heureux de la voir. Il s’installa à ses côtés, avant de reprendre. « Tu vas bien ? »
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeDim 3 Sep - 12:25


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
V

Voilà, les vacances de Noël étaient terminées, et le Poudlard-Express avait ramené les élèves à l’école de magie… ce qui pouvait peut-être attrister certains élèves, mais certainement pas Luna, qui avait à vrai dire attendu ce moment avec impatience. Elle avait passé des vacances très difficiles, et pour cause, elle avait dû supporter la nouvelle du « décès » de ses meilleurs amis et ce sentiment d’incompréhension et de vide… elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle allait faire à présent, elle était tout simplement… déprimée, désemparée. Heureusement, elle avait revu Ginny, et les deux jeunes femmes se voyaient le plus souvent possible. Mais cela n’ôtait rien au fait que ces vacances n’avaient pas été de tout repos pour la bleue et bronze, elle était heureuse de voir les autres élèves revenir, de ressentir un peu d’agitation et le brouhaha ambiant, elle en avait grand besoin. Parce qu’elle-même entendait moins ses préoccupations, faisait moins gaffe au brouhaha, à l’agitation au creux de sa propre tête. Elle était assise dans la salle commune, un livre à la main qu’elle ne  tentait même pas de lire… Puis Adrian arriva. C’était ce qu’elle attendait le plus avec la rentrée scolaire, retrouver son petit ami. Elle se doutait que ses vacances à lui n’avaient pas non plus été de tout repos, étant donné qu’il avait dû faire avec sa famille dysfonctionnelle, mais elle devait admettre être un peu déçue du fait qu’il n’ait pas cherché à lui parler quand la nouvelle de la disparition des voyageurs était tombée, sans se dire qu’il n’avait tout simplement pas fait le lien. Mais elle ne lui en voulait pas, elle était contente, déjà, qu’il soit de retour, elle avait plus que jamais besoin de son soutien et de sa tendresse. Elle lui  adressa donc un sourire sincère quand il s’installa à côté d’elle.

-Ca va un peu mieux maintenant,
répondit, se méprenant sur la question du jeune homme. Elle avait cru qu’il s’agissait de celle d’un garçon concerné, qui savait ce qui se tramait et voulait être sûr qu’elle tenait le coup, sans réaliser que la question était en vérité bien plus innocente, réellement. Sa réponse était sincère, elle n’allait pas très bien, parce qu’elle allait avoir besoin de temps pour se sentir réellement mieux… Mais il était là, elle avait Ginny, et elle allait faire face à la réalité, si déplaisante soit-elle. Elle déposa un baiser sur la joue du jeune homme et serra sa main dans la sienne. Tu m’as beaucoup manqué.

Et c’était le cas, effectivement, elle aurait aimé, à plus d’une occasion, qu’il soit auprès d’elle. Elle aurait voulu qu’il soit présent, elle aurait supporté plus facilement ces derniers jours. Mais il était présent, maintenant, et c’était tout ce qui comptait à ses yeux.

-Ca a été, tes vacances ?


Elle ne voulait pas s’appesantir sur son sort, elle préférait s’intéresser au jeune homme. Après tout, lui non plus n’avait pas passé de vacances comme toutes les autres. Bien au contraire.



code by Mandy



Dernière édition par Luna Lovegood le Dim 22 Oct - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMar 17 Oct - 22:37

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Quand Aulne répondit, quand elle affirma que ça allait un peu mieux maintenant, Adrian se posa évidemment des questions. Non pas qu’elle ne puisse pas se sentir mieux en le voyant, parce qu’il lui avait manqué comme elle le précisa, après avoir déposé un baiser sur sa joue… mais le jeune homme eut le sentiment qu’elle n’allait vraiment pas bien. Et forcément, il se questionnait. Est-ce qu’il avait loupé quelque chose. C’était bel et bien le cas, en effet, et il ne manquerait pas de s’en vouloir en plus quand il allait le découvrir. Parce qu’il ne se doutait évidemment de rien du tout. Elle lui demanda alors comment s’était passé ses vacances et Adrian devait bien avouer qu’il se sentait un peu mal à l’aise en cet instant précis. Parce qu’il voyait bien que la jeune femme n’allait pas très bien et qu’il n’avait pas envie de passer son temps à se plaindre… ce qu’il faisait dans tous les cas, mais bon. Il se rendait bien compte qu’il avait un peu trop tendance à se plaindre, même s’il osait croire qu’il en avait quand même le droit. Parce qu’on ne pouvait pas dire que sa situation était des plus agréables et clairement, les vacances avaient été compliquées. Pour tout le monde d’ailleurs, que ça soit Adrian ou Hyppolite – mais concernant ce dernier, la situation était en train de s’empirer gravement, sans que Adrian ne soit encore au courant – ou encore les adultes.

« Ça a été. »

En soit, ça aurait pu être clairement pire. Le jeune homme devait bien avouer qu’il s’était attendu à pire. Mais en même temps, il s’attendait à pire quand il était question de son père. Même s’il n’avait pas spécialement envie de faire des efforts avec ce type, il ne pouvait pas nier que ça c’était un peu mieux passé que ce qu’il ne pensait.

« Tu m’as beaucoup manqué aussi. » Et il était sincère, elle lui avait manqué. Il aurait bien aimé l’avoir à ses côtés pendant ces vacances. Même si forcément, ça ne pouvait que lui faire un peu bizarre de se dire encore qu’il avait bel et bien une petite amie. « Ça ne va pas ? »

Demanda-t-il alors, ne cachant rien de son inquiétude. Il serra un peu plus fermement la main que Aulne avait pris. Il se faisait peut-être des idées – mais ce n’était pas le cas – mais il avait vraiment le sentiment qu’elle n’allait pas bien. Et forcément, il ne pouvait que s’inquiéter, sans se rendre compte qu’il pourrait deviner. Mais pour cela, il faudrait qu’il fasse le lien avec les personnes qui avait terminé en prison à cause de la mort du ministre de la magie et les amis de Aulne. Si ça avait été le cas, le jeune homme aurait tout de suite compris effectivement et il n’aurait pas manqué de prendre des nouvelles de sa petite amie. Ce qu’il n’avait pas fait du coup, parce qu’il n’avait rien compris, parce qu’il était complètement à la ramasse.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMer 18 Oct - 17:53


La vie c'est des étapes... La plus douce c'est l'amour... La plus dure c'est la séparation... La plus pénible c'est les adieux... La plus belle c'est les retrouvailles.
L

una s'était attendue à ce qu'Adrian entre dans plus de détails, lui parle de ses vacances, des fêtes de fin d'année, de la manière dont ça s'était déroulé pour lui. Elle se doutait que ses vacances n'avaient pas dû être de tout repos au vu du climat familial qui régnait chez lui depuis qu'il avait appris la vérité concernant son père. Forcément, elle s'était interrogée. Est-ce qu'il avait su rétablir le dialogue avec sa mère ? Pardonner à son oncle et sa tante de lui avoir caché la vérité ? Est-ce qu'il avait rencontré Jacob ? Elle avait bien l'intention de lui poser toutes ses questions mais elle s'attendait à ce qu'Adrian en dise plus de lui-même. A la place, il se contenta d'un "ça a été". Est-ce que c'était sincère ? Elle l'espérait, qu'au moins l'un d'entre eux ait passé de bonnes vacances, ait terminé l'année sur une note positive... Mais visiblement, trop préoccupé par son état à elle, il n'osait pas se focaliser sur sa propre personne. Ce qui touchait Luna, mais lui faisait surtout comprendre qu'il n'était pas au courant. Elle avait été convaincue qu'il avait dû faire le lien, qu'il savait, mais ce fut si sincèrement qu'il lui demanda ce qui n'allait pas qu'elle comprit aussitôt qu'elle s'était méprise. Et elle regretta aussitôt de lui en avoir voulu de ne pas lui avoir écrit pour savoir comment elle allait.

-Oh, tu ne sais pas du tout, alors...

Elle marqua une légère pause. Elle se serait bien épargnée de faire à Adrian le récit des derniers événements à son interlocuteur. C'était peut-être une bonne chose, parce qu'elle avait besoin de lui en parler, mais il lui faudrait, une fois n'est pas coutume, qu'elle lui mente, qu'elle ne lui dise pas tout, et ça, ça ne lui plaisait vraiment pas. Mais en même temps, si quelqu'un pouvait être capable de la rassurer et de la consoler, c'était lui.

-Tu sais qu'on a condamné les assassins du ministre au baiser du détraqueur ?
Elle posait la question, mais elle se doutait que ce point d'information, il l'avait, il ne savait juste pas combien elle était liée à ces personnes. Ce ne sont pas des assassins. Et ce sont... Enfin, c'était mes amis.

Des amis, elle n'en avait pas, ou presque pas, mais Harry, Ron, Hermione et Neville l'étaient sincèrement devenus, et elle les avait perdus, pour toujours. Durant ces vacances, Ginny avait été le seul repère sur lequel elle avait pu compter. Maintenant, elle avait son second pilier, et le plus important. Elle aurait aimé le retrouver sans autre considération que celle de sa compagnie, mais le destin était farceur avec eux, il n'aimait pas les ménager.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeDim 22 Oct - 19:39

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Quand Adrian demandait donc à Aulne des précisions sur son état, parce qu’il voyait bien qu’elle n’allait pas très bien, il ne se doutait pas une seule seconde de ce qu’il allait apprendre. Il ne se doutait pas que Aulne avait de forte raison de ne pas aller bien, de ne pas aller bien du tout. Le jeune homme sentit son cœur se serrer quand elle affirma qu’il n’était donc pas au courant. Au courant de quoi ? Forcément, Adrian se posait la question et il attendait que sa petite amie lui en dise plus. Il hésita pendant une seconde à la questionner, mais il savait qu’elle allait le lui dire. Il attendait donc, simplement, stressant. Qu’est-ce qu’il ne savait pas. Elle parla alors de la mort du ministre de la magie et du fait que ses assassins avaient été arrêtés et envoyé à Azkaban. Il était au courant, en effet, parce qu’il avait rapidement vu l’information dans le journal. Sans pour autant se poser suffisamment dans l’article, afin de comprendre de qui il était question. Donc, oui, il savait, mais il ne voyait pas du tout pourquoi sa petite amie lui parlait de ça.

Jusqu’à ce qu’elle affirme alors qu’ils n’étaient pas des assassins et qu’en prime… ils étaient ses amis. Adrian sentit un frisson parcourir son échine et il était persuadé d’ailleurs d’avoir pâlie, alors qu’il découvrait que les amis de Aulne avait été considéré comme les assassins du ministre de la magie. Avec ou sans raison… il ne savait pas du coup, mais si sa petite amie lui disait qu’ils étaient innocents, alors il ne pouvait que croire que c’était le cas.

« Je… » Adrian pendant une seconde marqua une pause, ne sachant pas réellement ce qu’il devait dire, ce qu’il devait faire. C’était la première fois qu’il se retrouvait dans une telle situation… Il avait le sentiment d’être incapable de faire quoi que ce soit pour Aulne, de ne pas être à la hauteur. « Je suis tellement désolé. »

Et c’était le cas. Il l’était parce qu’il apprenait que Aulne venait donc de perdre ses amis, mais aussi parce qu’il ne s’en était pas rendu compte avant. Comment avait-il fait pour ne pas s’en rendre compte ? Alors que sa petite amie était mal, qu’elle se sentait mal, lui… eh bien, lui n’avait finalement pensé qu’à lui-même. Le jeune homme serra fermement la main de sa petite amie, ne sachant pas réellement quoi faire. Comment pouvait-il faire quelque chose pour elle ? Comment pouvait-il la soulager ? Il n’en savait rien. Il n’y avait sans doute aucun moyen de le faire d’ailleurs.

« Mais… qu’est-ce qu’il s’est passé ? »

Il n’était vraiment au courant de rien. Cependant, le jeune homme se questionnait surtout sur le fait que Aulne affirmait que ses amis étaient innocents, qu’ils n’étaient pas des assassins. Si c’était le cas, alors pourquoi est-ce qu’ils avaient été condamnés. Et pourquoi eux ? Mais il y avait tellement de chose qu’il ignorait.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeDim 22 Oct - 20:00


La vie c'est des étapes... La plus douce c'est l'amour... La plus dure c'est la séparation... La plus pénible c'est les adieux... La plus belle c'est les retrouvailles.
L

una voyait bien qu'Adrian tombait de haut, et toute la déception qu'elle avait pu ressentir à l'idée qu'il ne lui ait pas adressé le moindre mot de condoléances durant cette période s'était évanouie aussitôt. Elle acceptait sans mal qu'il soit désolé pour elle, l'entendre lui faisait du bien, mais il était évidemment hors de question qu'il culpabilise, elle avait besoin de soutien, et elle savait qu'Adrian le lui donnerait, parce qu'il était une bonne personne, parce qu'il était la bonne personne pour elle (même si les circonstances lui rappelaient à corps et à cri que techniquement, non, ils ne pouvaient pas l'être, sans quoi ils n'appartiendraient pas à deux temporalités différentes tous les deux). Elle lui adressa un fin sourire empreint de tristesse quand il lui dit donc être désolé. Bien sûr, qu'on le lui dise ne changeait rien à ce qui était, mais ça lui faisait du bien tout de même, parce que c'était sincère, parce que ça venait du coeur. Adrian serra un peu plus fort sa main dans la sienne et ce geste lui fit un bien qu'il n'imaginait sans doute pas. S'il y avait bien un moment où elle avait besoin de se sentir aimée et soutenue, c'était maintenant, et il était là. Elle ne savait pas comment elle supporterait la situation actuelle, sans Adrian. Elle pensait à Ginny, qui elle n'avait pas seulement perdu ses amis, mais un frère et le garçon qu'elle aimait, dans la bataille, et au finall, elle se disait que elle, assise auprès d'Adrian, elle avait presque un peu de chance. Presque.

-Je sais pas
, répondit-elle d'une voix un peu faible quand il lui demanda ce qui s'était passé.

C'était vrai en partie, parce qu'elle ne savait pas tout, elle avait appris du jour au lendemain que ses amis étaient accusés de meurtre, elle n'avait rien vu venir, elle n'avait pas la moindre idée des preuves qui avaient pu être rassemblées contre eux, elle ne savait rien. Mais elle connaissait le responsable, et elle savait au nom de quoi il avait fait accuser ses amis. Mais parler à Adrian de Jedusor, de la résistance, de ce qui faisait que les voyageurs étaient des cibles privilégiées, c'était ouvrir la porte d'une foule de secrets dont elle ne devait impérativement rien dire. Sa réponse n'allait sans doute pas suffire à Adrian, mais elle n'était pas prête à passer aux aveux, pour une raison égoïste, parce qu'elle avait besoin de lui, parce qu'elle ne voulait pas qu'il s'éloigne par sa faute.

-Mais c'est un coup monté, ça je le sais.

Il croirait peut-être que son amitié pour eux l'aveuglait, mais elle savait ce qu'elle disait.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeDim 29 Oct - 17:33

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Adrian ne s’était absolument pas attendu à tout cela, il n’avait aucune idée de comment il devait réagir, de comment il pouvait soutenir Aulne dans une telle histoire. Il ne pensait pas du tout être confronté à quelque chose d’aussi énorme. Parce que concrètement, ce n’était pas rien. Les amis de Aulne avaient été accusé du meurtre du ministre de la magie, ça dépassait quand même les petits soucis d’adolescents que Adrian avait l’habitude. Ce n’était pas un père no-maj qui revenait dans une vie, ce n’était une mère absente pendant plus d’un an, c’était vraiment la mort d’amis et le meurtre d’un homme politique. Mais Adrian n’en avait pas terminé avec les soucis de « grands » il ne savait pas encore que son cousin avait disparu. Il cherchait un moyen de soutenir du mieux qu’il pouvait sa petite amie, mais Adrian avait un peu le sentiment de ne pas être à la hauteur. Il ne savait pas ce qu’il devait faire, ce qu’il devait dire. Même s’il ne pouvait pas s’empêcher de chercher à comprendre quand même.

Parce que Aulne avait dit que ses amis étaient innocents et ce n’était pas rien. Cela voulait dire qu’elle savait quelque chose non ? Ou alors son amitié l’aveuglait sur ce que ses amis avaient fait ? Il n’en savait rien, tout cela le dépassait tellement. Même si, dans tous les cas, il tenait bien trop à Aulne pour ne pas chercher à la soutenir et comprendre. Elle ne savait pas ce qui s’était passé donc. Adrian ne répondit rien, il attendit simplement qu’elle ajoute alors qu’elle était sûre que c’était un coup monté. Adrian ne pouvait pas vraiment cacher qu’il avait quand même un peu de mal à comprendre. Pourquoi eux ? Pourquoi ? Juste voilà, pourquoi ? Pendant une seconde, il hésita à lui poser la question. Adrian n’avait aucune envie de tourner le couteau dans la plaie, ce n’était pas son but. Mais en même temps, il ne pouvait pas nier qu’il pouvait juste accepter ça, sans se poser des questions. Même si, bien sûr, il allait soutenir sa petite amie évidemment, c’était juste…

« Comment ça c’est un coup monté ? »
Demanda-t-il alors, finalement. « Pourquoi ? »

Si c’était un coup monté et que Aulne en était persuadée, alors, il fallait faire quelque chose non ? Bien sûr, ça n’allait clairement pas ramener ses amis parce qu’ils avaient été soumis au baiser du détraqueur, mais au moins ça pouvait quand même faire la lumière sur une sordide histoire non ? Il n’en savait rien. Vraiment, c’était un peu beaucoup quand même. Et il culpabilisait d’autant plus qu’il comprenait que Aulne subissait ça depuis un moment maintenant et qu’il ne s’était vraiment rendu compte de rien. Qu’il n’avait même pas réalisé que c’était les amis de sa petite amie et qu’il l’avait donc laissé seule avec tout cela, avec sa tristesse. Il s’en voulait tellement, sans savoir comment il pouvait se rattraper. Même si, bien sûr, il avait l’intention d’être à ses côtés maintenant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeDim 29 Oct - 18:35


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
L

una était contente de pouvoir enfin partager ses déboires et sa peine avec son petit ami. Si l'on avait été plus présent pour elle qu'elle ne l'aurait soupçonné durant ses vacances, il lui manquait tout de même le soutien le plus important pour elle, et c'était celui du jeune homme. Oui, elle était heureuse de se confier enfin, et surtout de découvrir qu'il ne l'avait pas soutenue par ignorance et non par dédain, le genre de dédain auquel elle était habituée, si bien qu'elle n'aurait presque pas été surprise, même si ça ne ressemblait pas du tout au bleu et bronze. L'ennui, c'est que lui parler de tout ça, c'était aussi lui mentir, car même si l'envie ne lui en manquait pas, elle ne pouvait pas tout lui dire. Elle le voulait, bien sûr, elle en mourrait d'envie, même, mais elle ne le pouvait pas. A quoi bon, de toute façon, si c'était pour le perdre ? Elle ne le supporterait pas si ça devait arriver, c'était tout bonnement hors de question. Mais en même temps, cela la mettait dans une posture délicate car, bien évidemment, Adrian se posait de nombreuses questions, des questions auxquelles la jeune femme ne pouvait pas complètement répondre, même si elle préfèrerait en vérité le pouvoir, pour ne pas être la cachotière qu'elle n'avait jamais voulu devenir, mais qu'elle était à présent, par la force des choses. Inutile de craindre le point de non retour à son échelle, elle y était déjà. Adrian, forcément, lui demanda pourquoi elle considérait qu'il s'agissait d'un coup monté. Elle pourrait lui répondre qu'elle en était sûre, tout simplement parce que c'était de ses amis qu'il s'agissait et qu'elle leur faisait une confiance aveugle. Mais elle ne pouvait pas se contenter d'une telle réponse, elle ne voulait pas qu'Adrian puisse penser que Harry et les autres aient pu faire quoi que ce soit, elle tenait à respecter leur mémoire, qu'importe si cela devait compromettre un peu leur secret.

-Parce qu'ils savaient des choses dangereuses,
répondit-elle alors, ce qui était vrai mais ne pouvait que répondre partiellement aux questions d'Adrian. Je peux pas t'expliquer tout de suite, mais je le ferai.

Elle regrettait d'en arriver là, à lui promettre à retardement des informations qu'elle n'avait pas le courage de lui donner, mais elle ne pouvait pas tout lui expliquer. Un jour, il saurait, il comprendrait, car elle avait bien conscience qu'elle ne pourrait pas lui cacher la vérité éternellement, et d'ailleurs, elle ne le voulait pas non plus, parce que la vérité était difficile. En attendant, elle espérait qu'Adrian ne lui en voudrait pas de lui faire des mystères, ne lui reprocherait pas de se montrer quelque peu secrète.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeDim 3 Déc - 16:36

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Adrian avait besoin de comprendre, parce qu’il voyait bien que Aulne considérait vraiment que ses amis n’étaient pas responsables… mais quand même, ils avaient été condamnés et donc il y avait eu une enquête, des preuves. Non ? Le jeune homme ne mettait pas du tout en doute les paroles de sa petite amie, mais en même temps il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que la jeune femme était peut-être simplement trop attachée à ses amis (ce qui était normal) pour être pleinement objective. Il avait besoin de la comprendre donc, même si le jeune homme ne se doutait pas que tout cela était un peu trop compliqué et qu’il valait mieux qu’il ne sache pas les détails de cette histoire. Pour le moment, il se contentait de penser que des jeunes sorciers avaient été condamnés à tort pour un crime qu’ils n’avaient pas commis (parce que tout de même, il se rangeait à l’opinion de Aulne, surtout qu’elle semblait sûr d’elle), sans pour autant s’imaginer qu’il y avait une machination derrière. Qu’il y avait surtout une histoire qui le dépassait de beaucoup. Il était incapable d’imaginer une seule seconde tout ce que Aulne lui cachait.

Il attendait donc des réponses et sa petite amie affirma que si ses amis se retrouvaient dans une telle position maintenant, c’était parce qu’ils savaient des choses dangereuses. Forcément, Adrian ne pouvait pas s’empêcher de se poser encore plus de questions. À chaque fois que la jeune femme lui répondait, il y avait plus de question encore qui tournaient dans son esprit. Mais avant qu’il n’ait eu le temps de dire quoi que ce soit, la jeune femme reprit la parole, affirmant qu’elle ne pouvait pas lui expliquer maintenant, mais qu’elle le fera. Adrian ne put s’empêcher de se sentir un peu vexé en entendant les propos de sa petite amie. Ce n’était pas contre elle vraiment, mais il avait le sentiment qu’elle lui cachait quelque chose et ça ne lui plaisait pas du tout. Mais bon, en même temps, il ne pouvait pas forcer Aulne à lui dire quelque chose qu’elle ne pouvait pas lui dire maintenant. Il se posait juste bien plus de question encore…

« D’accord. » Dit-il alors simplement, ne cherchant pas à insister. Il avait confiance en sa petite amie, si elle lui disait qu’elle ne pouvait pas lui dire maintenant mais qu’elle le ferait plus tard, c’était que ça devait être vrai. Ça ne le rassurait pas vraiment pour autant, mais il allait faire avec. Dans tous les cas, pour le moment, le jeune homme avait surtout envie de soutenir la bleue et bronze pour l’épreuve qu’elle traversait. Elle venait quand même de perdre des amis et apparemment, c’était vraiment compliqué tout ça. Alors, Adrian se contenta simplement de la serrer contre lui. Il ne savait pas vraiment ce qu’il pouvait faire d’autre, il avait juste envie de soutenir sa petite amie, quand bien même il ne comprenait pas tout à ce qui était en train de se passer. « Je suis désolé. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeDim 3 Déc - 17:06


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
L

una s'en voulait vraiment de faire tant de mystères à Adrian. Elle mourait d'envie de tout lui dire, de ne plus lui faire de secrets, pour se débarrasser du poids qu'elle avait sur la conscience, mais elle savait que si ça lui ferait sans doute du bien sur le moment, par la suite, elle en éprouverait des remords et une solitude qu'elle ne voulait surtout pas ressentir en ce moment. Oui, c'était totalement égoiste, et ce n'était pas forcément pour ressembler à la bleue et bronze, mais à l'heure actuelle, elle avait terriblement besoin du soutien d'Adrian, elle avait besoin d'une épaule sur laquelle s'appuyer, elle avait besoin de son affection à aucune autre pareille. Elle avait besoin de se sentir protégée et aimée, tout se résumait en cette phrase, et cette phrase ne résumait en fin de compte rien du tout car il y aurait bien plus à en dire. Elle aurait peut-être le courage, plus tard, de tout lui dire, de le libérer de ses sentiments en découvrant qu'elle ne lui mentait pas que ne l'avaient fait toutes les personnes à qui elle tenait jusqu'ici. Il faudrait bien que cela arrive, même. Mais là, elle était dans l'incapacité de passer aux aveux. Elle s'en voulait, parce qu'elle sentait qu'Adrian se sentait un peu vexé de ne pouvoir recueillir ses confidences ((et elle le comprenait), mais resterait tout de même campée sur ses positions. Dans tous les cas, elle décidait de ne pas réfléchir davantage. A la place elle se blottit dans les bras du jeune homme quand il la serra contre elle et se laissa totalement emporter par cette étreinte. Elle ferma les yeux et respira doucement, un peu plus apaisée qu'elle ne l'était auparavant. Adrian n'avait pas besoin de répéter qu'il était désolé pour elle, mais ça lui faisait du bien de l'entendre malgré tout. Elle ne sut combien de temps dura cette étreinte, elle prit le luxe de la laisser s'éterniser aussi longtemps que nécessaire avant d'accepter de s'en détacher enfin, légèrement à contrecoeur.

-Ca va mieux, répondit-elle très honnêtement.

Ce qui était le cas. Bien sûr, elle ne pouvait pas aller complètement bien, et une part d'elle contenait encore toute la peine et l'inquiétude qu'elle ne serait pas capable d'éteindre pendant bien longtemps (si seulement c'était possible, ce dont elle doutait quelque peu). Elle observa son interlocuteur un moment, passa une main dans ses cheveux.

-Et tes vacances, alors ?
demanda-t-elle, ne voulant pas s'appesantir davantage sur son propre cas, à quoi bon après tout ? Ca ne changerait pas la situation, ne la rendrait pas plus simple, en attendant, elle savait qu'elle n'était pas la seule à avoir passé des fêtes compliquées, même si c'était à une autre échelle.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMer 24 Jan - 12:11

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Adrian ne pouvait pas nier le fait qu’il était quand même un peu frustré que sa petite amie ne lui dise pas clairement ce qui se passait, qu’elle ait des secrets, mais il avait suffisamment confiance en Aulne (mais quand il allait apprendre qu’il ne savait même pas son vrai prénom) pour ne pas insister plus. Même s’il était frustré et forcément inquiet, parce que ce n’était pas rien ce qu’elle lui avait dit quand même jusque-là. Mais elle le ferait quand elle allait pouvoir le faire, il lui faisait confiance. Il se sentait juste un peu inutile, parce qu’il ne savait pas exactement comment venir en aide à sa petite amie alors qu’elle avait perdue ses amis et que ça n’avait pas l’air d’être une simple affaire. Mais bon, il ne pouvait rien faire, en dehors de soutenir du mieux qu’il pouvait sa petite amie.

D’ailleurs, pendant plusieurs minutes, ils ne dirent rien et Aulne se contenta simplement de se reposer sur lui. Adrian s’en voulait tellement de ne pas avoir été présent pour elle pendant ces vacances scolaires, de ne pas avoir compris qu’il s’agissait de ses amis qui étaient morts. S’il l’avait su, il aurait pu la soutenir avant, mais il n’arrivait que maintenant. Il avait cependant bien l’intention de se rattraper. Pendant un long moment, donc, les deux bleus et bronzes ne dirent rien du tout et se contentèrent de rester là. Jusqu’à ce que Aulne brise leur étreinte et lui affirme qu’elle allait mieux. Adrian lui adressa un léger sourire. Il se doutait qu’elle ne pouvait pas aller si bien que cela en soit, parce qu’elle avait quand même perdu ses amis et que ce n’était pas quelque chose qu’on pouvait simplement balayer d’un revers de la main. Mais bon, dans tous les cas, le jeune homme allait être là pour elle. Et visiblement, Aulne avait l’intention de changer un peu de sujet, puisqu’elle revint sur les vacances du bleu et bronze. En soit, ses vacances ne donnaient aucune raison à Adrian de se plaindre. Ça avait été vraiment compliqué, mais Arian se sentait quand même idiot de se plaindre pour si peu. Lui, il avait retrouvé son père, même si c’était assez spécial. La tension au sein de sa famille ne manquait pas d’être au summum de ses capacités, mais en même temps ce n’était rien à côté du fait d’avoir perdu ses amis. Le jeune homme ne put s’empêcher d’hésiter un peu donc, avant de reprendre la parole.

« Eh bien, c’était un peu compliqué. » Et en cet instant précis, Adrian ne savait pas encore qu’il allait y avoir un nouveau coup dur pour sa famille. « Quand j’étais avec ma mère ça allait. » Parce que la plupart du temps il prenait sur lui. Quand bien même, le jeune homme avait bien conscience qu’il avait largement dépassé les bornes quand ils se trouvaient tous ensemble, même s’il peinait un peu à le reconnaître. « Mais ça a été très tendu pendant noël, quand tout le monde était réuni. »

Et par tout le monde, Adrian voulait bel et bien ajouter son père.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeJeu 25 Jan - 18:02


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
L

una pouvait bien reconnaître que cette considération était égoïste, mais elle se sentait soulagée à l'idée de pouvoir parler des vacances d'Adrian et de ne plus revenir sur les siennes. Elle n'avait pas envie de s'appesantir sur son propre sort, surtout alors qu'elle ne pouvait rien en dire à son petit ami (même s'il méritait plus que personne de savoir la vérité, toute la vérité). Oui, c'était peut-être égoïste parce qu'à la place, elle se concentrait sur d'autres problèmes, ce qui n'était pas franchement juste, mais elle ne le faisait pas uniquement pour détourner le sujet. Elle se souciait très sincèrement d'Adrian, elle considérait que ses problèmes, quelque part, étaient aussi les siens. Elle se doutait que même ss'il n'avait pas vécu le même drame qu'elle, il n'avait pas passé des fêtes faciles pour autant, et elle voulait bien lui faire comprendre qu'elle était présente pour lui, qu'il pouvait se confier à elle (même si la réciproque ne devait pas avoir l'air vraie, par la force des choses). C'est vrai, elle était soulagée de ne plus parler de ses amis disparus (pourquoi s'appesantir , Elle faisait de son mieux, mais malheureusement, ça ne les ferait pas revenir), mais pour autant, c'était le soucis et la considération qui primaient sur tout le reste de ses émotions.

Il lui apprit, sans surprise, que les choses avaient été compliquées. Ce qui n'avait rien pour surprendre Luna, qui s'en était douté. Elle l'aurait préféré pour lui, mais elle avait bien deviné qu'il ne retournerait pas à Poudlard la bouche en coeur, entièrement satisfait de sa situation familiale. tout était trop difficile encore pour qu'il puisse supporter le tout avec le sourire. au moins, il lui affirma que quand il était seul avec sa mère, tout se passait bien. C'était une bonne chose en soi. Elle savait combien il tenait à elle, elle avait vu à quel point il avait été attristé quand elle était encore en Amérique et lui de ce côté de l'océan. Alors même si elle se doutait qu'il lui en voulait, c'était bien qu'il parvienne à profiter des moments qu'ils avaient pu passer ensemble. Et pour les autres... Elle se doutait que ceux-là concernaient Jacob. Il n'avait pas besoin de le préciser pour que Luna comprenne qu'il avait été autour de la table lors du réveillon de Noël.

-Comment ça va se passer, avec lui, du coup ?

La question était vaste, mais c'était intentionnel, pour qu'Adrian y apporte les réponses qu'il voulait bien apporter... Elle voulait seulement savoir quelle place il laisserait son père avoir dans sa vie. Pour l'avoir rencontré sans avoir su à qui elle avait affaire précisément, elle savait que cet homme était quelqu'un de bien, en donnait nettement l'impression en tout cas. Alors elle était d'avis qu'il devrait lui laisser sa chance, mais ce n'était pas à elle d'en décider.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeSam 17 Mar - 14:26

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
C’était un peu bizarre pour le jeune homme de parler de ses vacances, mais en même temps il n’avait rien à cacher à Aulne. Justement, Adrian avait envie de tout lui confier pour la simple et bonne raison qu’il avait besoin de tout partager avec elle. La jeune femme était quand même sa petite amie, il avait envie de tout partager avec elle et clairement, Aulne était d’un soutien sans faille au sujet de tout cela. Même si par moment, Adrian se disait qu’il abusait quand même peut-être de se plaindre constamment de ce qui se passait, parce qu’il se plaignait quand même d’avoir un père qui arrivait dans sa vie, alors qu’il n’en avait jamais eu et que ce n’était donc pas normalement une si mauvaise chose. Mais en même temps, ça chamboulait tellement de chose dans sa vie, qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’être retourné.

Adrian n’avait pas précisé qu’il parlait de son père quand il avait affirmé que son réveillon de noël avait été particulier avec la famille entièrement réunie. Les choses auraient été différentes si jamais son père n’avait pas été là… même si son cousin n’aurait sans doute pas manqué l’occasion de gâcher un peu l’ambiance avec ses états d’âme. La différence, c’était que les deux adolescents s’étaient un peu soutenus dans l’épreuve. Mais même si Adrian n’était pas rentré dans les détails, Aulne savait parfaitement qu’il parlait quand même de Jacob, de son père, que c’était ça qui avait compliqué toute l’affaire. Même si dans tous les cas, le jeune homme savait que présent ou pas, l’histoire de son père compliquait de toute façon la situation. Aulne le questionna à son sujet d’ailleurs.

« Je ne sais pas trop… »
Répondit-il honnêtement à sa petite amie quand elle lui demanda comment les choses allaient se passer avec son père justement. C’était vrai, au fond, Adrian ne savait pas du tout comment les choses allaient se passer. « Il n’est pas méchant. » Précisa-t-il, en aillant quand même un peu de mal à le dire. Il ne pouvait pas nier qu’il était gentil en effet ce Jacob, mais ce n’était pas pour autant qu’il avait envie de sauter de joie. Il avait un père, c’était sûr, mais en même temps il n’avait rien demandé à personne. « Ma mère l’aime tellement… je sens bien qu’elle est heureuse avec lui. » Adrian poussa un soupir. « Donc je suppose qu’il va juste prendre tranquillement sa place. »

Adrian ne pouvait pas nier que Jacob avait déjà pris un peu sa place quand même, même si le jeune homme avait un peu de mal à l’appeler papa. Il ne voulait pas vraiment le faire, juste parce qu’il avait du mal, qu’il le rencontrait juste maintenant. Ça allait peut-être venir au bout d’un moment, ça allait devoir venir au bout d’un moment d’ailleurs parce que Adrian se rendait bien compte que sa mère avait l’intention de le garder dans sa vie.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeSam 17 Mar - 15:03


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
A

drian n'avait pas de réponse précise à donner à sa question, et Luna n'était pas vraiment surprise de l'entendre, elle s'y était attendue. Elle finissait par bien connaître le jeune homme, il avait partagé avec elle toutes ses craintes et tous ses doutes, alors elle se doutait que rien n'était évident là-dedans, et qu'il ne devait pas savoir quoi dire précisément. Il ajouta que Jacob n'était pas méchant. Ca, Luna pouvait le confirmer. Elle dirait même qu'il était quelqu'un de très sympathique. De ce qu'elle savait de lui pour lui avoir parlé le temps d'une conversation sans savoir qui il était vraiment, elle avait bien pu constater que cet homme n'était clairement pas quelqu'un de méchant. Au contraire, même... Et elle espérait, au fond, qu'il saurait bel et bien retrouver une place dans cette famille qu'il avait laissée sans même savoir qu'elle existait, parce que clairement, cet homme méritait d'être heureux. Tout comme Adrian. Tout comme la mère du jeune homme, sans doute, même si Luna ne pouvait en l'occurrence pas en juger puisqu'elle n'avait pas eu l'occasion de la rencontrer. Mais c'était une chose, d'un point de vue extérieur, que de vouloir que les choses se passent d'une certaine manière, c'en était une que de vivre ces choses de l'intérieur. Et Adrian était encore le mieux placé pour savoir de quelle façon il l'appréhendait et de quelle manière il imaginait la suite se produire, réellement.

Sauf que la situation ne dépendait pas complètement non plus d'Adrian, comme celui-ci ne manqua pas de le rappeler en parlant de sa mère, sa mère qui, semble-t-il, aimait terriblement Jacob, était heureuse à ses côtés. Forcément, lui qui tenait tant à sa mère devait vouloir son bonheur. Ce qui pourrait en soi leur faciliter la tâche, bien sûr, mais pouvait la compliquer aussi, d'une certaine manière... parce qu'il se voyait contraint de partager sa mère avec quelqu'un d'autre, ce qui n'était jamais arrivé avant ça. Forcément, la situation n'avait rien de simple et exigeait que l'on s'y attarde. Finalement, Adrian supposait que Jacob allait juste.... trouver sa place. De compagnon pour Mrs Goldstein, sans doute, mais pour Jacob. Est-ce que le jeune homme se sentait vraiment capable d'avoir un peur, est-ce qu'il acceptait seulement de l'envisager ? Elle se doutait que lui-même n'en savait trop rien, en fin de compte. Elle, elle pouvait juste le conseiller du mieux qu'elle pouvait, mais elle n'avait malheureusement pas la réponse universelle à ses questions.

-Et c'est ce que tu veux ?
se hasarda doucement la jeune femme.

C'était une chose que de tolérer le retour de son père au nom du bonheur de sa mère. C'en était une autre de songer à son propre bonheur.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeVen 11 Mai - 12:48

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Adrian savait bien qu’au fond, il n’avait pas réellement la situation en main, qu’il ne pouvait pas concrètement tout décider. Oh, il se doutait que si jamais il demandait vivement à sa mère de ne jamais revoir Jacob, elle finirait par le faire, parce qu’elle l’aimait et qu’elle ne voulait pas le perdre. Mais franchement... le jeune homme pouvait être par moment capricieux, il ne pouvait pas dire le contraire, mais pas au point de faire une telle demande à sa mère... alors qu’il avait clairement conscience des sentiments de celle ci pour le no-maj. Il l’avait vu, elle l’aimait comme elle n’avait sans doute jamais aimé quiconque. Elle avait aimé Jacob avant de l’aimer lui après tout et elle l’avait sans doute à ce point aimé et choyé parce qu’il était le fils de cet homme qu’elle adorait. Il aimait beaucoup trop sa mère pour lui demander de renoncer à un bonheur qu’elle pourrait avoir avec Jacob. C’était possible, mais c’était quelque chose qu’il ne ferait pas, qu’il ne se sentait pas capable de faire. Simplement parce que sa mère était sans doute la personne la plus importante dans sa vie. Aulne était importante aussi, Cassiopée également, mais... sa mère c’était sa mère, ils n’avaient été que tous les deux pendant longtemps. Il ne lui ferait jamais autant de mal donc, alors il n’avait pas d’autre choix que d’accepter que Jacob revienne dans leur vie. Parce que la vie de sa mère était indirectement la sienne.

Est-ce que c’était ce qu’il voulait ? Adrian était un peu pris de court par la question de sa petite amie. Il appréciait qu’elle la lui pose, c’était agréable de savoir qu’elle se questionnait surtout sur ce qu’il voulait, mais au fond... il ne savait même pas si c’était ce qu’il voulait réellement. Il n’avait jamais cru avoir un peu avant, maintenant il en avait un. Il devrait être heureux normalement. Mais ce n’était pas si facile que ça.

« Avoir un père ce n’est sans doute pas désagréable. » Dit-il dans un fin sourire. Quelque chose lui disait que Aulne accepterait plus que tout de pouvoir retrouver sa mère dans sa vie si elle avait la possibilité. Il ne pouvait pas réellement se montrer à ce point égoïste de ne pas accepter Jacob. « J’en sais rien. » Ajouta-t-il alors, il se sentait tout bonnement perdu c’était dingue. « Des fois, j’ai juste envie de revenir en arrière et d’oublier son existence. » Il n’allait pas mentir, c’était bel et bien ce qu’il pensait par moment, parce qu’il se disait que c’était quand même bien plus simple quand Jacob n’était pas là. Mais en même temps, la période où sa mère n’était pas là n’était pas un bon souvenir non plus. « Et des fois... je me dis que que ce n’est pas si mal non plus. »

En gros, Adrian n’était pas réellement positionné. Sans doute que le plus simple, c’était encore de voir venir, de laisser le temps faire son œuvre et de voir comment ça allait se passer.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeVen 11 Mai - 18:45


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
L

una afficha un sourire qui en disait long quand son petit ami admit que ça ne devait pas être si mal, d'avoir un père. Ce n'était très clairement pas la bleue et bronze qui allait le contredire à ce sujet. Et pour cause, son père était très clairement l'équivalent de ce que sa mère avait dû être pour Adrian. Elle avait été toute sa vie, et il avait été toute la sienne ou presque. Ils étaient très proches, sans doute plus que la plupart des père et fille, parce qu'ils avaient tous deux des tempéraments originaux qui les excluait de n'importe quel cercle social et parce que le décès de Mrs Lovegood avait changé beaucoup de choses dans leurs vies respectives. Luna devait énormément de choses à son père. Sans lui, elle ne serait pas qui elle était aujourd'hui, et il lui manquait cruellement et un peu plus à chaque jour qui passait, ce qui rendait la situation d'autant plus délicate vis-à-vis d'Adrian, d'ailleurs, mais elle n'avait pas envie d'y penser. Oh, il le faudrait, bien sûr, mais l'idée l'insupportait, alors elle préférait très largement la reléguer à un recoin bien enterré de sa conscience, où ça ne la démangeait pas trop. De toute façon, ce n'était pas d'elle qu'il était question à l'heure actuelle mais bel et bien d'Adrian, et ce dernier avait besoin de tout son soutien et de tous ses conseils. Et clairement, il en avait besoin, parce qu'il était perdu... Perdu, mais visiblement pas complètement réfractaire à l'idée que Jacob trouve sa place dans son existence. Bien sûr, c'était difficile d'accepter de bouleverser ses habitudes, de voir son monde changer du tout au tout, et c'était facile de vouloir revenir en arrière (et pour ce qui était de revenir en arrière, Luna en connaissait un rayon, là aussi), mais ce que l'avenir lui réservait valait peut-être la peine d'être vécu... même si Luna ne pouvait pas avoir sa place dans cet avenir-là, même si elle le désirait de plus en plus.

-C'est génial d'avoir un père,
confirma-t-elle en souriant, avec une légère émotion dans la voix. En même temps, il ne fallait pas compter sur elle pour dire le contraire. Sauf que bien sûr, la situation était totalement différente. Adrian avait tout à apprendre de Jacob... mais Luna, même si elle lui avait à peine parlé, gageait que cet homme était quelqu'un de bien, et que sa présence pourrait en définitive lui faire du bien, lui être bénéfique. Je pense vraiment que ton père est quelqu'un de bien, tu sais. Il mérite sûrement que tu lui laisses une chance.

Même si ce n'était pas à elle de prendre ce genre de décision pour lui. Adrian serait toujours celui qui saurait le mieux ce qui lui ferait le plus de bien.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeLun 23 Juil - 18:31

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Quand Aulne affirma que c’était génial d’avoir un père, il était évident que Adrian n’avait pas spécialement étonné. Pour la simple et bonne raison que le jeune homme savait que sa petite amie était très proche de son père (même si contrairement à elle, le jeune homme n’avait pas eu l’occasion de le croiser). Il n’était donc pas surpris qu’elle lui dise ça, effectivement ça devait être bien d’avoir un peu. C’était peut-être justement parce qu’en un sens, le bleu et bronze se doutait qu’il n’avait pas vraiment le droit de se plaindre de retrouver un père, alors que beaucoup de personne qui n’avait pas la possibilité d’avoir leurs parents. Après tout, avant l’arrivée de Jacob dans sa vie, Adrian n’avait pas de père, il n’avait que sa mère. Il n’avait donc pas vraiment de raison de se plaindre… même si forcément, la situation était quand même particulière.

Aulne reprit la parole d’ailleurs, pour lui dire qu’elle était persuadée que son père était quelqu’un de bien. Encore une fois, Adrian ne pouvait pas entièrement lui donner tort. Par moment, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ça aurait pu être bien plus simple si son père avait été quelqu’un de désagréable. Comme ça, il l’aurait rejeté sans soucis, sauf que justement, Jacob était quelqu’un de bien et il faisait quand même des efforts envers lui. Il en faisait même beaucoup et le jeune homme ne le lui rendait pas toujours très bien. Aulne précisa qu’il méritait donc qu’il lui laisse une chance et toujours… Adrian ne pouvait pas la contredire. Oui, Jacob méritait sans doute qu’il lui laisse une chance et qu’il tente de devenir juste une famille avec lui et sa mère. Bon, les événements futurs n’allaient pas leur faciliter la tâche, mais peut-être que le bleu et bronze allait effectivement songer à faire des efforts.

« Oui, tu as raison… » Ce n’était pas évident réellement, mais le jeune homme devait bien reconnaître qu’il devait faire des efforts. C’était bien parce que sa petite amie lui disait ça d’ailleurs, qu’il ne pouvait que le prendre en compte. Si le jeune homme devait écouter quelqu’un, c’était Aulne quand même. « Je crois que je vais faire des efforts. » Même si ce n’était pas si facile à faire qu’à dire. Même si Jacob était quelqu’un de bien, en soit, ça ne voulait pas dire que la situation était si simple que ça. Mais bon, il fallait bien qu’il fasse quelque chose, parce que sinon ils n’allaient pas du tout avancer. « Ça te dit de venir chez moi bientôt ? Tu pourras voir mes parents comme ça. » Et il disait mes parents, parce que c’était le cas… il n’avait pas qu’une mère, il avait une mère et un père. Et il avait vraiment envie que sa petite amie les rencontre. Même si pour ça, il allait quand même devoir d’abord parler de Aulne à sa mère, mais il pensait le faire bientôt.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMar 24 Juil - 17:27


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
L

una afficha un sourire ravi quand Adrian affirma qu'il avait l'intention de faire des efforts et d'apprendre à connaître son père. Cette histoire, au fond, ne la concernait pas, et Adrian devait faire comme il le voulait, selon son coeur et les efforts qu'il se sentait capable ou non de faire, mais ça n'empêchait en rien la jeune femme de vouloir le soutenir et l'encourager. Elle avait, après tout, le sentiment que ce qui le concernait la concernait elle aussi, forcément. C'était un postulat dangereux, très clairement, mais qu'importe, la jeune femme avait envie d'être présente pour Adrian tant qu'elle le pouvait, justement. Elle comprenait combien que toutes ces histoires la taraudaient, combien tout ça le torturait. Il avait besoin de mettre les choses au clair, et même si ça ne devait pas marcher comme il le voulait, même s'il ne devait finalement pas s'entendre avec son père, il aurait au moins essayé : il ne se poserait pas de questions. Il saurait ce qui serait le mieux pour elle, vraiment. La jeune femme espérait, quoi qu'il en soit, que les choses se passeraient bien, parce qu'elle était convaincue qu'il serait plus heureux si les choses devaient se passer de cette façon... Et il n'y avait pas de raison. De ce qu'Adrian lui en disait, sa mère était une femme exceptionnelle (même s'il n'était sans doute pas objectif à ce sujet). Et Jacob, de ce qu'elle avait vu de lui, était vraiment quelqu'un de bien, lui aussi. Une seule conversation, si brève par ailleurs, ne suffit pas à se faire une idée précise d'autrui, mais elle pensait que le portrait qu'il avait brossé de lui était plutôt juste.

-Oh...

Quand Adrian lui demanda de venir chez elle, de rencontrer ses parents, le coeur de Luna manqua un battement avant de battre une nouvelle fois à toute allure. Elle était touchée, vraiment, qu'il veuille lui présenter sa famille, qu'il estime leur relation suffisamment sérieuse pour cela... mais justement, elle ne devrait pas être à ce point sérieuse... parce qu'elle ne pouvait pas prétendre appartenir à cette famille alors même que, en réalité, elle n'était que de passage dans cette époque et dans la vie d'Adrian. Une fois de plus, les circonstances devaient la pousser à cesser sur-le-champ d'agir comme elle le faisait, de ne plus s'enfoncer dans ces mensonges qui ne devaient mener nulle part, mais... elle n'y arrivait pas.

-Oui, bien sûr, j'adorerais rencontrer tes parents.

Ce qui était la vérité. Même si elle avait déjà rencontré Jacob, elle adorerait faire plus ample connaissance avec lui, surtout connaissant son lien avec Adrian. Quant à Queenie, elle en avait tant entendu parler que, évidemment, elle voulait mieux la connaître (à ses risques et périls, mais Luna ne savait pas que Queenie était legilimens). Dans tous les cas, c'était une mauvaise idée. Mais c'était trop tard.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMar 25 Sep - 17:06

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Ce ne fut pas difficile pour Adrian de voir la surprise chez Aulne, quand il lui demanda si elle acceptait de rencontrer ses parents. Elle était clairement surprise oui, mais le bleu et bronze ne l’interpréta pas comme il aurait dû le faire sans doute. Comme le signe que ce n’était pas une bonne idée qu’elle rencontre ses parents. Il se contenta de croire qu’elle était simplement surprise par sa demande, parce que ce n’était pas comme s’ils en avaient déjà parlé avant. Qu’elle était surprise qu’il lui demande une telle chose si soudainement, parce qu’il était lui-même surpris de son initiative. Surprise que leur relation puisse prendre un côté si officiel. Parce que c’était le cas quand même, elle ne pouvait que devenir encore plus officiel. Bon, rien n’était fait non plus, ce n’était pas dans la minute que Adrian allait présenter Aulne à ses parents, mais l’idée c’était que ça arrive. Et rien que cela, ça ne pouvait que préciser qu’il tenait sincèrement à leur relation. Et c’était le cas. Même si ce n’était qu’un amour de jeunesse et que Adrian avait conscience qu’ils ne duraient pas tous… le bleu et bronze ne pouvait pa s’empêcher de se dire que ça pouvait bel et bien durer en réalité.

Adrian afficha un sourire en tout cas quand Aulne accepta de rencontrer ses parents et qu’elle précisa même qu’elle adorerait les rencontrer. De son côté. Adrian ne pouvait pas nier qu’il avait hâte de présenter sa petite amie à sa mère (et donc à son père aussi, parce qu’il devait faire des efforts). Il était persuadé que sa mère allait adorer la jeune femme, parce qu’il n’y avait en faite aucune raison qu’elle ne l’adore pas.

« Super. » Adrian ne cachait rien à son enthousiasme, parce qu’il n’avait aucune raison de le cacher. « Je vais organiser ça alors. »

Il ne savait pas quand. Parce qu’en fait, il faudrait déjà qu’il envisage de parler de sa relation avec Aulne à sa mère, puisqu’il ne lui avait encore rien dit. Il allait commencer par ça, ensuite, il allait voir pour organiser une rencontre. Et dans l’idéal, il fallait en prime que ça soit avec Jacob, donc ça n’allait pas être totalement évident. Bon, en même temps, ils n’étaient pas non plus vraiment pressés. Ce n’était pas à la minute de toute façon, ils avaient le temps après tout. Parce que Adrian ne voyait pas ce qui allait pouvoir les empêcher d’être ensemble et de prévoir cette rencontre même plus tard. Oh, ils allaient aisément pouvoir la préparer et la réaliser cette rencontre, mais il ne se rendait pas compte que ça allait être justement maintenant qu’il allait y avoir un tournant dans leur histoire. Non, pour l’heure, le bleu et bronze était simplement sur son petit nuage et il n’avait aucune envie d’en descendre. À quoi bon ? Autant qu’il ne profite d’ailleurs, parce que la chute allait être terrible.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMar 25 Sep - 21:46


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
P

lus le temps passait, plus Luna s'enfonçait dans ses mensonges, et s'en extirper devenait de l'ordre de l'impossible. Elle ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir, et en même temps, une partie d'elle avait envie de vivre cette situation comme s'il n'y avait pas d'interdit ou de contrainte, comme si tout ceci était naturel et ne risquait pas de lui atterrir sur le coin de la figure à un moment ou à un autre. Ce n'est pas qu'elle prenait cette situation trop légèrement, pourtant, c'était plutôt qu'elle la prenait trop au sérieux... alors, forcément, ça devait leur retomber dessus à un moment ou à un autre, parce qu'elle serait incapable de s'arrêter de son propre chef, il allait falloir qu'on l'arrête... Et qui le ferait ? Personne, puisqu'Adrian ignorait tout de la vérité, puisque Luna n'avait parlé de son histoire avec le bleu et bronze à aucun de ses camarades au courant de sa situation. Bien sûr, ils n'étaient pas si discrets, et Andreï, ou encore Lysandre auraient bien pu décider de la raisonner ou d'aller trouver les autres voyageurs pour leur résumer la situation, mais ça n'avait pas été le cas. Et en attendant, elle restait libre de faire ce qu'elle voulait. Et ce qu'elle voulait n'avait définitivement aucun rapport avec ce qu'elle devait. Oui, elle avait très envie de rencontrer les parents d'Adrian, pour grapiller de la place dans sa vie, alors que cette place, pour commencer, était parfaitement illégitime. C'était plus fort qu'elle. Quand Adrian lui assura qu'il allait tout organiser avec ses parents, elle se sentait à la fois heureuse et gênée. C'était encore le moment de lui dire qu'elle avait changé d'avis, au moins lui dire qu'elle ne se sentait pas prête, il pourrait comprendre, non ? Bien sûr qu'il pourrait comprendre, Adrian était un amour... Mais elle ne dit rien malgré tout. Comme toujours depuis un moment, elle se contenta de s'enfoncer un peu plus dans son mensonge.

-Il faudra que tu me parles un peu plus d'eux, que je sache un peu à quoi m'en tenir,
dit-elle dans un sourire. Parce que oui, elle avait envie de leur plaire. Bon, techniquement, elle avait déjà parlé avec Jacob, et le courant était très bien passé entre eux, mais c'était autre chose, là. Elle devrait plutôt faire tout son possible pour les rebuter et se les mettre à dos (ce qu'elle réussirait à faire, à sa manière, et clairement sans le vouloir). Je pourrais peut-être leur offrir quelque chose ?

Elle n'avait aucune idée de ce qu'on était supposé faire quand on rencontrait les parents de son compagnon pour la toute première fois, mais elle ne demandait qu'à le découvrir. Ce qui était une très, très mauvaise chose.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMar 4 Déc - 16:20

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Adrian aimait voir Aulne aussi enthousiaste que lui pour rencontrer ses parents. Mine de rien, c’était quand même une étape importante dans une relation, et ça ne faisait que confirmer que leur histoire était vraiment importante. Bon, ça n’allait pas se faire dans la journée non plus, il ne fallait pas exagérer, Adrian allait déjà devoir parler de sa petite amie à sa mère. Et ensuite, il allait voir pour organiser une rencontre avec elle et avec Jacob. Mine de rien, c’était quand même vraiment important et Adrian avait hâte de pouvoir présenter sa petite amie à sa famille, même s’il ne pouvait pas nier le fait qu’il angoissait quand même un peu. Parce que l’avis de sa famille et notamment celui de sa mère comptait énormément à ses yeux. Pendant toutes ces années, ils n’avaient été que tous les deux et voilà que maintenant, il y avait un tas de personne qui gravité autour d’eux. Bon, ils n’avaient pas été entièrement seul non plus évidemment, même s’ils vivaient dans un autre pays que Tina et Norbert, ils formaient quand même une famille. Et puis, il y avait Cassiopée quand même, dans la vie d’Adrian, que sa mère adorait. Mais là, c’était différent, c’était plus complexe. Parce qu’il y avait l’arrivée de ce père, que sa relation avec Aulne était sérieuse. Bref, ça faisait quand même beaucoup de chose.

« Je ne pense pas que ça soit vraiment utile que tu apportes quelque chose. »
Répondit-il dans un fin sourire, quand sa petite amie lui demanda si elle pouvait peut-être offrir quelque chose à ses parents. Il était sincère, il ne pensait vraiment pas que ça soit utile. Il connaissait assez sa mère pour savoir que si elle était heureuse de rencontrer sa petite amie (et il osait croire que ça allait être le cas), elle n’aurait juste besoin que de la rencontrer elle. « Je te dirais tout ce qu’il y a à savoir sur ma mère si tu veux. » Il allait simplement oublier de lui préciser qu’elle parvenait aisément à lire dans l’esprit des autres, ce qui allait poser quelques soucis. « Pour Jacob ça va être plus difficile, mais en fait ils se ressemblent de toute façon. »

Il ne connaissait pas suffisamment que ça Jacob, en réalité, mais il avait bien compris que ce que sa mère aimait, son père aimait aussi. Sans oublier qu’ils s’aimaient mutuellement d’ailleurs, même si c’était quand même un peu étrange pour Adrian toujours. Il le savait, son père, sa mère, ils formaient un couple et c’était l’ordre des choses. Ça ne posait pas de souci aux autres. Sauf que lui, pendant presque toute sa vie, il avait grandi sans père. Alors oui, c’était quand même bizarre de se dire que sa mère était en couple avec un homme, même si c’était l’homme qu’elle avait aimé au point de le mettre au monde. Enfin, il allait s’y faire de toute façon, il n’avait pas le choix.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMar 4 Déc - 21:03


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
L

una n'était pas étonné d'entendre Adrian affirmer qu'il n'était pas nécessaire qu'elle apporte quoi que ce soit (même si elle avait envie de faire cet effort malgré tout -ça restait la moindre des choses, après tout). Elle ne savait pas grand chose de Queenie Goldstein, mais quand elle devait se la figurer, c'était à l'image de son fils : une femme douce, généreuse, et qui ne serait définitivement pas du genre à lui reprocher de n'avoir rien apporter du tout au moment de faire sa connaissance. Mais ce genre de personnes étaient justement celles à qui on avait le plus envie de faire plaisir, au bout du compte. La jeune femme ne dit rien, elle songeait seulement qu'elle allait malgré tout réfléchir à un cadeau à offrir, quel qu'il puisse être. Elle devrait bien davantage songer à trouver une excuse pour annuler cette rencontre, qui dans tous les cas ne pouvait pas être une bonne idée (et encore, la jeune femme n'imaginait pas à quel point) mais à ce stade c'aétait bien évidemment trop tard.

-Pourquoi est-ce que tu ne m'en parlerais pas tout de suite ?
suggéra Luna avec un sourire quand Adrian lui assura qu'il lui parlerait de sa mère.

Elle était curieuse, elle savait à quel point cette femme était importante pour lui, et c'était normal, elle avait été plus ou moins sa seule famille pendant des années, alors c'était normal. Elle ne s'attarda pas sur le sujet de Jacob, elle se doutait qu'il ne servait à rien de s'attarder là-dessus. A mesure qu'il intervenait dans leurs conversations, Luna sentait qu'Adrian apprenait à l'accepter, voire même à l'apprécier, et elle était heureuse pour lui. C'était bien tout ce qui comptait au bout du compte... qu'il se fasse à cette situation, puisqu'il ne pouvait rien y changer, jusqu'à réussir à s'en réjouir, qui sait ? Bien sûr, il y avait encore beaucoup de travail à fournir de ce point de vue-là, mais une fois encore, elle ne s'estimait pas bien placée pour y mettre son grain de sel.

Il n'en dirait sans doute pas davantage sur Jacob, et ce n'était pas nécessaire. En revanche, il devait avoir des milliers de choses à dire sur la personne qui l'avait mis au monde, des tas de détails et d'anecdotes, tout comme Luna pensait bien pouvoir être intarissable si on devait lui demander de parler de son père... Et elle avait envie de découvrir tout cela, puisque c'était aussi une autre manière de mieux connaître Adrian, même si le temps passant, elle avait le sentiment de le connaître mieux que quiconque. On passera le fait que ce n'était toujours pas une bonne chose. Il n'empêche que c'était le cas.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMer 6 Fév - 18:10

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Présenter sa petite amie à ses parents, ce n’était pas une mince affaire. Mine de rien, c’était un cap dans une relation. Luna était la première petite amie de Adrian, il n’avait pas forcément besoin de se précipiter, c’était évident, mais en même temps, cette histoire n’était pas juste anodine à ses yeux. Justement, Adrian n’était pas le genre de jeune homme à se mettre en couple pour se mettre en couple, c’était parce qu’il tenait énormément à Aulne qu’il était avec elle. Et donc, oui, bien sûr il avait envie de la présenter à sa mère. Il avait envie que sa mère rencontre Aulne, parce qu’il se disait qu’elle allait juste l’adorer. Il était évident qu’elle allait l’adorer, il n’y avait aucune raison que ça ne soit pas le cas. Il connaissait suffisamment sa mère pour savoir ce qu’elle allait penser de Aulne quand même, sans se douter une seule seconde de la manière dont l’instant allait se passer, de ce qui les attendait dans le futur (et futur proche, pas lointain comme celui d’où venait sa petite amie sans qu’il ne le sache).

Avant tout, il était évident que le jeune homme devait en parler à sa mère. Lui apprendre déjà à sa mère qu’il était amoureux de quelqu’un, qu’il sortait avec une fille et ensuite ils pourraient envisager de préparer le moment où il allait présenter Aulne à sa mère. Et à Jacob, sans doute, parce qu’il avait bien conscience que le no-maj maintenant prenait sa place dans sa vie. Il ne pouvait pas complètement le laisser de côté, même s’il devait encore apprendre à faire avec. Mais oui, il y avait de forte chance qu’il présente Aulne à ses deux parents, par conséquence, quand il allait avoir l’occasion de leur parler de sa relation. Et en attendant, il pouvait commencer déjà à préparer la bleue et bronze.

« Si tu veux. » Dit-il dans un sourire, quand Aulne lui affirma qu’il pouvait très bien lui parler de sa mère tout de suite. Effectivement, le jeune homme n’avait aucune raison de se retenir de parler de sa mère tout de suite et il avait vraiment beaucoup de chose à dire à son sujet. C’était évident, Adrian était intarissable sur sa mère. Sans doute parce que pendant un long moment, quand même, que tous les deux. Même s’il y avait toujours eu Tina et Norbert dans leurs vies, ils ne vivaient pas du tout au même endroit. « Mais ça risque de nous prendre du temps quand même. » Ajouta-t-il, dans un fin sourire, parce qu’il avait réellement conscience qu’il pouvait parler longuement. Il ne pensait pas que ça puisse être un gros souci pour Aulne non plus, sinon elle ne lui demanderait pas de lui parler de sa mère maintenant. « Je ne sais même pas vraiment pas où commencer. »

Au fond, il y avait quand même beaucoup de chose à dire, il y avait tellement de chose à dire sur sa mère.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4218
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMer 6 Fév - 19:18


A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour..
O

ui, Luna le voulait bel et bien, en effet, parce qu'elle voulait faire bonne impression à la mère de son petit ami (même si ce n'était pas du tout une bonne idée, loin s'en faut). Mais pas seulement, elle se disait qu'en découvrir un peu plus sur Queenie Goldstein, ce serait également l'occasion d'en savoir davantage au sujet d'Adrian, de son enfance, de son quotidien.

Ils parlaient beaucoup, tous les deux, et même s'il lui restait des choses à apprendre, la jeune femme considérait connaître le jeune homme par coeur, mais elle aimait l'idée de découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité, de nouveaux aspects de sa vie, en apprendre plus sur sa vie, sur son passé, tout simplement. La bleue et bronze était amoureuse, rien ne changerait ça, et toute amoureuse qu'elle était, elle ne demandait qu'à découvrir et redécouvrir le garçon dont elle était folle à un point inimaginable. Plus folle qu'elle ne l'était en elle-même, somme toute.

Alors oui, Luna se doutait qu'il y avait énormément de choses à dire. Queenie était la personne la plus importante dans la vie d'Adrian (même maintenant, Luna supposait que c'était le cas, et elle n'en voulait pas au jeune homme pour cela). Ils étaient très proches, c'était normal, pendant très longtemps, il n'y avait eu qu'eux deux, et ils s'étaient serrés les coudes. C'était un cas de figure que Luna comprenait très bien, et il lui était simple de s'y identifier. Parce qu'elle avait le même genre de relation avec son père. Un père qui lui manquait terriblement, d'ailleurs... mais elle préférait éviter de penser à lui en cet instant. De manière générale, d'ailleurs, il y a beaucoup de sujets auxquels elle s'évitait de penser quand elle se trouvait en présence d'Adrian. Un peu trop, sans doute.

Adrian lui affirma qu'il ne savait tout bonnement pas par où commencer. Une fois encore, la jeune femme ne pouvait vraiment que comprendre. Dans tous les cas, elle avait tout le temps qu'il fallait devant elle pour l'écouter. Elle ne voulait rien faire d'autre, ni être où que ce soit d'autre si ce n'est en compagnie de son petit ami. Alors elle était sûre qu'il trouverait le bon angle pour parler de tout ça.

-C'est normal,
répondit-elle en adressant au jeune homme un sourire encourageant. Tu n'as qu'à parler... De ses défauts ? de ses qualités ? de ses goûts ? de ses habitudes ?

C'était déjà beaucoup d'informations à couvrir à la fois, mais ça pouvait au moins lui donner un angle d'approche, un angle d'approche, qui libérerait sa parole. Une fois qu'elle aurait commencé, on ne l'arrêterait plus, elle en était parfaitement convaincue, et ne pensait vraiment pas se tromper.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 506
Humeur :
A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitimeMer 17 Avr - 16:27

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour.
Il y avait tant de chose, tellement tant de chose, que Adrian pouvait dire au sujet de sa mère. En même temps, le jeune homme était proche de sa mère, c’était normal. Il ne se contentait pas seulement d’être le fils de sa mère, ils avaient quand même une relation importante, parce que pendant des années il n’y avait qu’eux deux. Maintenant, ils vivaient avec d’autres personnes, Adrian devait faire en sorte d’accepter son père (surtout que sa mère tenait encore énormément au no-maj, au point de l’épouser quand bien dans quelques mois), mais ça n’enlevait rien au fait qu’ils avaient une relation fusionnelle. Il y avait donc énormément de chose à dire au sujet de Queenie, au point qu’il ne soit pas capable de savoir par quoi commencer.

Aulne affirma que c’était normal, ce qui tira un fin sourire à Adrian, avant qu’elle n’enchaîne en lui disant qu’il n’avait qu’à parler de ses défauts, de ses qualités, de ses goûts, de ses habitudes. Oui c’était des choses que le jeune homme pouvait dire, mais encore une fois il ne savait pas forcément par quoi commencer.

« Elle est… » Adrian marqua une pause, réfléchissant à comment commencer. En fait, il y avait tellement et tellement de chose à dire. « C’est une femme entière tu sais, qui a beaucoup d’amour à donner. Elle a tout fait pour moi et elle est vraiment courageuse. » Il s’en rendait d’autant plus maintenant d’ailleurs, alors qu’il avait appris qu’elle avait quitté son père dans le but de le protéger, dans le but d’éviter qu’ils se retrouvent tous en prison à cause de leur relation, elle avait tout quitté dans le but de subvenir à ses besoins. Elle aurait pu prendre plus de risque, mais elle avait eu le courage de s’en sortir seul, dans le but d’être sûr de s’en sortir justement. Il devait le reconnaître, elle était vraiment courageuse, même s’il aurait aimé qu’elle fasse quand même d’autres choix. « Mais après tu sais, des fois elle prend des décisions en se disant que ça ira alors qu’elle se trompe. Mais en même temps elle sait reconnaître quand elle s’est trompée. »

Bref, il y avait juste tant de chose que Adrian pouvait dire sur sa mère. Cependant, l’information la plus importante, qu’il devrait sans doute songer à lui donner, ne lui vint pas du tout à l’esprit. Pourtant, ça serait quand même une bonne chose qu’il prenne la peine de lui affirmer qu’elle était capable de lire dans les esprits ce qui pouvait clairement lui apporter des ennuis parfois, ou tout simplement l’aider à comprendre les gens. Ou alors, plus précisément, découvrir les secrets que les personnes n’avaient absolument pas l’intention de dévoiler. Ce qui n’arrangeait les affaires de personne dans certaine situation.

« C’est une femme pleine d’énergie, des fois je me dis qu’elle ne s’arrête jamais. » Ce qui n’était clairement pas un défaut, bien au contraire. Le jeune homme considérait que c’était l’une de ses plus grandes qualités.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Empty
Message#Sujet: Re: A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)   A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A trop se focaliser sur une chose, on ne voit plus rien autour (Luna <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je dois te dire quelque chose... [PV]
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Trop de laxisme dans le gouvernement, selon Mgr Kébreau
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Les tours et sommets du château :: Salle commune des serdaigles. :: Salle commune.
-