AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Lun 18 Sep - 13:54




Celle qui donne et celle qui prend
Ft. Tina & Leta
 
Mes doigts tremblent légèrement quand je repose la boîte de pilules dans le meuble de la salle de bains. Non, je ne vais pas reprendre de ces satanés médicaments... Je me suis déjà assujettie, mais j'ai toujours décidé envers qui, jusque-là, et je ne me vois pas changer la donne... Ces médicaments me donnent du monde l'image d'un non-chaos. C'est peut-être bien pour d'autres, de croire que tout va bien. Mais moi, j'en ai besoin, de ce chaos. Il est à mon image. Complexe, imprévisible, et je ne me vois certainement pas y renoncer. J'ai déjà fait trop de concessions pour me tirer de ma cellule capitonnée de Sainte-Mangouste. Pas cette fois. Tant pis pour les médicaments. Et même si mes mains tremblent, je préfère largement garder l'esprit clair. J'abandonne. Je loue mes longs cheveux tressés à l'arrière de mon crâne en un chignon grossier, je tourne en rond comme un poisson trop grand pour son bocal, dans l'appartement que je sous-loue sur le chemin de traverse. Je veux sortir, faire quelque chose, même si ce n'est que marcher. Je suis comme ça, je peux passer des heures à ne rien faire, à juste regarder mon plafond et à compter les secondes, puis à un autre moment, je dois me dépenser. Cela peut éviter la crise, d'une façon ou d'une autre.

Je ne sais pas exactement ce que je vais faire, je n'ai pas forcément besoin de faire quelque chose de précis, juste de décharger l'énergie qui m'anime en ce moment, et qui pourrait prendre des proportions délirantes si je n'y prenais pas garde. Et peut-être que je n'aurais pas envie d'y prendre garde, finalement. Comment savoir ? Pour l'instant, je ne sais rien, je ne fais rien, je me contente d'agir, simplement... je marche à travers le chemin de traverse, mais je n'ai pas l'intention de m'y attarder trop longtemps malgré tout. Ces boutiques, je les connais par coeur, et même si, parfois, j'apprécie de faire un détour par l'animalerie (ma passion pour les créatures magiques n'a pas changé), je n'y tiens pas, cette fois. J'ai envie... je ne sais pas, de frissons, de me décharger, quelque chose du genre. Alors le mieux, pour cela, c'est de me rendre sur l'allée des embrumes, je crois bien. Ce que je vais donc faire, une bonne fois pour toutes. Ou que je m'apprête à faire avant de croiser un visage familier. Porpentina. L'épouse de Norbert. Bien sûr, je ne peux pas me contenter de ne rien dire, impossible.

-Tina, quelle bonne surprise ! je la salue, tout en sachant pertinemment que, non, la surprise n'est pas bonne.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Jeu 21 Sep - 15:18


Les vacances de Noël touchaient à leur fin, et elles ne s'étaient pas exactement déroulées comme Tina l'aurait voulu... En même temps, il était évident qu'elle avait sans doute placé trop d'espoir dans ces deux semaines de vacances.

Elle n'avait pourtant jamais été la grande optimiste de la famille, elle laissait aisément cela à Queenie, qui savait l'être pour deux, même si la vie ne l'avait jamais vraiment ménagée, mais là, elle avait envie de croire qu'il y aurait du progrès, dans quel sens, elle ne savait pas trop, mais la situation particulière devait forcément provoquer un déclic, non ? Semble-t-il que non..

Les jours avaient passé, et les tensions s'accumulaient tant et tant que Tina finissait par avoir hâte qu'Hyppolite et Adrian retournent à Poudlard... Alors qu'au fond, elle savait que dès que son fils aurait mis un pied dans le Poudlard-Express, il lui manquerait. Ce serait plus que jamais vrai, en l'occurrence mais elle ne pouvait pas imaginer à quel point.

Pourtant, quelque part, elle avait aimé ce Noël, retrouver Jacob à leur table, comme à l'époque, cette époque lointaine où Adrian n'était pas né encore ni son existence sue d'aucun d'entre eux. Queenie et Jacob étaient heureux ensemble, ça crevait les yeux, et les voir heureux rendait Tina heureuse. Mais elle aurait aimé que son fils et son neveu le soient aussi. Sauf que les jeunes faisaient de la résistance. Sans doute à raison...

Dans tous les cas, Tina avait été contente de trouver un prétexte pour s'éloigner un peu de la maison l'espace de quelques heures. Une excuse totalement valable, au passage. Elle avait quelques emplettes à faire sur le chemin de traverse, et ces emplettes devaient être faites dans les prochains jours.

Hyppolite avait besoin de plusieurs fournitures scolaires qui étaient soit usées, soit nécessaires pour aborder dans les meilleures conditions le prochain trimestre.

Elle était presque venue à bout de ses courses, et elle parcourait à présent les vitrines du regard par pure et simple curiosité, si bien qu'elle ne vit pas s'avancer vers elle une silhouette connue mais qu'elle avait presque oubliée. Si elle avait pu la voir avant... elle aurait sans aucun doute ignoré cette femme pour ne pas avoir à lui adresser la parole.

-Tina, quelle bonne surprise !

Mais Leta Lestrange, de son côté, n'avait de toute évidence pas le même tact.

"Je n'appellerais pas ça une bonne surprise...", observa-t-elle, légèrement sur la défensive.

Elle n'avait pas envie d'entrer dans ce jeu, quel qu'il puisse être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Mar 24 Oct - 16:08




Celle qui donne et celle qui prend
Ft. Tina & Leta
 
Comme je m'y étais attendue dès l'instant où je l'ai vue sur mon chemin, Tina me réserve un accueil des plus glacial, et ça me convient très bien. Parce que, pour commencer, il sera toujours hors de question que nous soyions amis, elle et moi, cela va sans dire, mais aussi parce que cette froideur renferme à mes yeux la menace qu'elle ressent que je suis pour elle, même encore aujourd'hui, même alors qu'on pourrait logiquement dire qu'elle a gagné à plus d'un titre le combat silencieux qui nous a opposé dès lors que nous avons appris l'existence l'une de l'autre, et avant même de nous reconnaître. Peut-être parce qu'elle n'a pas vraiment gagné. Je ne pense pas que l'histoie ait connu son fin mot, puisque je suis là, et puisqu'elle n'a pas la confiance de juste m'ignorer, mais me regarde d'un mauvais oeil. Elle a de quoi. Je pourrais faire de sa vie un enfer, j'ai très envie de faire de sa vie un enfer. En ce moment précis, l'idée de kidnapper le petit Hyppolite ne m'effleure pas une seule seconde, mais elle s'imposera bien assez tôt. Dommage quand même que je ne puisse pas en ressentir la satisfaction prémonitoire pour l'instant.

-Eh bien... J'aimerais beaucoup savoir comment tu l'appellerais, alors, répondit-elle avec un sourire léger. Je sais qu'on n'est pas parties du bon pied toutes les deux, mais après tout, l'eau a coulé sous les ponts, ce n'est pas ce qu'on dit ?

Je peux lui pondre un long discours sur les secondes chances, pourquoi pas, mais je n'en penserais rien. Pourquoi croirais-je aux secondes chances quand on m'a refusé la mienne. Je ne cherche même pas à la convaincre que je suis bien intentionnée envers elle, ça ne m'intéresse pas. Je préfère qu'elle se méfie, qu'elle soit sur la défensive, je trouve cela sensiblement plus amusant, je ne peux pas dire le contraire. Je peux l'endormir, je ne le veux pas, je na nargue,
c'est tout ce que je fais, alors qu'elle a plus de raisons de le faire de son côté que l'inverse, je dois logiquement l'admettre. Mais je n'aime pas vraiment faire les choses logiquement.

-Comment vas-tu ? Et Norbert ? Et le gosse... Comment il s'appelle,
déjà ?...

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Jeu 2 Nov - 12:14

-Eh bien... J'aimerais beaucoup savoir comment tu l'appellerais, alors. Je sais qu'on n'est pas parties du bon pied toutes les deux, mais après tout, l'eau a coulé sous les ponts, ce n'est pas ce qu'on dit ?

Elle l'aimerait bien, mais Tina ne lui ferait pas du tout ce plaisir, déjà, elle n'avait vraiment aucune envie d'avoir plus longuement de conversation avec elle. Oui, il y avait beaucoup de qualificatifs pour représenter Leta, et aucun d'eux n'était agréable.

C'est vrai, Tina n'était pas objective envers Leta, elle ne l'avait jamais aimée, elle l'avait jalousée avant même de la connaître, elle l'avait haïe alors qu'elle n'était qu'une photo sur son bureau, dans sa valise.

Ensuite, elle l'avait rencontrée, et son agacement et son mépris s'étaient confirmés sans souci. Elle se doutait que quelque chose chez cette femme détruite et dangereuse avait séduit Norbert, au point qu'il avait mis très longtemps à l'oublier, autant que Tina s'était découverte une rivale imaginaire avec laquelle elle ne se pensait pas apte à rivaliser.

Alors oui, ce n'était pas une bonne surprise que de la retrouver, elle préfèrerait largement qu'elle disparaisse pour de bon de leur sillage, surtout que si elle était là, c'est qu'elle était de nouveau en liberté. Qu'elle pouvait recroiser le chemin de Norbert. Mais pas que.

De l'eau avait peut-être coulé sous les ponts, mais clairement, Tina n'avait pas le sentiment que Leta ait changé, et même si c'était le cas, elle ne voulait pas connaître cette nouvelle Leta, pas plus qu'elle ne voulait connaître l'ancienne. Cela ne l'intéressait pas du tout.


-Comment vas-tu ? Et Norbert ? Et le gosse... Comment il s'appelle,
déjà ?...

Non mais elle le faisait exprès... Oui, bien sûr qu'elle le faisait exprès, et ça la rendait totalement dingue, franchement. Elle savait comment la faire tourner en bourrique. Et c'était beaucoup trop efficace.

"Hyppolite", s'agaça-t-elle. "Notre fils s'appelle Hyppolite."

Elle marqua une légère pause. Elle n'aimait pas que Leta évoque son fils. Et elle n'imaginait pas à quel point le pressentiment négatif qu'elle éprouvait se révèlerait juste dans le futur.

Cette question était bien la preuve que toute cette situation n'était pas nette, que tout n'était pas fini.


"Et nous nous portons très bien, merci de t'en soucier."


Comme si elle devait s'en soucier vraiment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Jeu 16 Nov - 13:37




Celle qui donne et celle qui prend
Ft. Tina & Leta
 
En vérité, je n'ai bien sûr pas oublié le nom d'Hyppolite,
comment est-ce que je l'aurais pu ? Faire la rencontre de mon interlocutrice, à l'époque, et comprendre quel lien l'unissait à Norbert, ça avait été quelque chose de très compliqué pour moi,
mais quand j'ai appris qu'il s'étaient mariés, pire, quand j'ai eu vent de la naissance de leur premier (et unique) enfant, ça a brisé,
indéniablement bousculé, quelque chose... Alors oui, ce nom,
indiscutablement, je l'ai gravé dans un coin de ma mémoire, et je serais bien incapable de l'oublier, même si je devais m'y efforcer de toutes les fibres de mon âme. Mais je ne le veux pas, ma seule récompense, ma seule satisfaction, c'était de narguer mon interlocutrice, même si au fond, elle a plus de raisons de me narguer que l'inverse. C'est elle qui a tout et moi qui n'ai rien, et pourtant, on me tiendra pour être celle qui prend et elle celle qui donne. Ce n'était pas très juste. Je fais comme si de rien n'était, esquisse un fin sourire en cernant son agacement quand il me répond.

-Ah oui, c'est ça, Hyppolite
, prétends-je me souvenir. Avant d'ajouter, ravie de mon petit effet. Dans mon souvenir, Norbert faisait preuve de plus d'imagination quand il était question de nommer ses animaux. Mais ce doit être affaire de préférence, j'imagine.

Je n'ai aucun intérêt réel à être cruelle avec elle, mais on ne va pas se le cacher, ça me fait beaucoup de bien, elle a déjà tout... Elle ne mérite rien. Alors je garde les armes qui sont à ma disposition. Et je n'en ai toujours pas fini avec mon interlocutrice, qui plus est.

-Et c'est toujours un plaisir pour moi d'avoir de vos nouvelles... Même si je dois vous forcer la main pour cela,
j'ajoute, ravie de pouvoir mettre mon interlocutrice dans le plus grand inconfort. Je me ferais toujours du souci pour vous. Je vous garde une place toute particulière dans mon esprit. Sans vous, je n'en serais pas là, aujourd'hui, après tout.

Et ce n'est pas un compliment pour moi que de le dire. Tina, mais surtout Jacob, ont conditionné ce qu'est ma vie à présent. Oui, c'est plutôt un reproche, en fin de compte.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Mer 22 Nov - 14:01


-Ah oui, c'est ça, Hyppolite.

Au fond, le fait que Leta ne se souvienne pas du nom de son fils n'aurait rien de surprenant et ne devrait pas déranger Tina, au fond, elle apprécierait même que son interlocutrice sache les oublier, aussi bien elle que Norbert ou leur fils.

Mais de là venait son véritable problème avec Leta, elle était sûre et certaine que la jeune femme ne l'avait pas du tout oublié, son nom, pas plus qu'elle ne les avait oubliés, elle et Norbert. Elle avait un souci avec l'idée même que Norbert ait fondé une famille, et ça agaçait profondément Tina.


Dans mon souvenir, Norbert faisait preuve de plus d'imagination quand il était question de nommer ses animaux. Mais ce doit être affaire de préférence, j'imagine.

Tina serra les dents. Leta n'avait de toute évidence pas perdu sa capacité à la piquer où cela faisait mal, et elle se serait très bien épargné ça... Et elle touchait à une corde sensible, c'était ça le pire, le fait que l'on pouvait parfois penser que Norbert accordait plus d'importance à ses créatures qu'à sa femme et à son fils.

Mais même si cette idée lui traversait parfois l'esprit, elle savait qu'elle était infondée, et elle refusait de toute façon d'entendre ce genre de remarque de la part de Leta Lestrange. En fait, elle ne voulait rien entendre de cette conversation, elle voulait juste qu'elle s'en aille.


-Et c'est toujours un plaisir pour moi d'avoir de vos nouvelles... Même si je dois vous forcer la main pour cela. Je me ferais toujours du souci pour vous. Je vous garde une place toute particulière dans mon esprit. Sans vous, je n'en serais pas là, aujourd'hui, après tout.

Bien sûr qu'ils avaient voulu la sortir de leur vie... Elle était toxique. Et si elle ne l'avait peut-être pas toujours été (ce dont Tina se permettait de douter, mais elle n'était pas là, au tout début), elle était clairement devenu ce qu'on pouvait qualifier d'infréquentable, et Tina voulait s'épargner sa présence autant que possible.

Elle doutait fort qu'elle se fasse du souci pour eux, par contre, elle était convaincue qu'elle leur gardait bel et bien une place en esprit, et elle n'aimait pas ça du tout.


"Où ça, exactement ? Echappée d'un institut psychiatrique ?"
répliqua Tina, les bras croisés. Elle aussi pouvait ne pas mâcher ses mots si c'était le jeu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Mer 3 Jan - 13:49




Celle qui donne et celle qui prend
Ft. Tina & Leta
 
Mais c'est qu'elle est capable de mordre, la Tina ! Peut-être qu'elle s'améliore avec l'âge, finalement. Sans doute pas au point que je lui l'intérêt ou des circonstances atténuantes, il ne faudrait pas exagérer non plus, mais au point que je puisse potentiellement admettre qu'en certaines occasions, par la force des choses, elle soit capable de se trouver une personnalité. Oh, je ne me fais pas d'illusions. Je suis convaincue qu'elle ira bien vite planquer cet ersatz de caractère derrière ses bonnes vieilles habitudes, mais en attendant, ce n'est pas forcément déplaisant de faire la discussion avec quelqu'un qui n'hésite pas à répliquer. J'imagine que quand on pique son mari ou son fils, elle arrive à sortir un peu mieux ses griffes, miss pattes-de-velours, et est-ce que je dois l'avouer ? (Pas à voix haute, cela dit, il en est hors de question) elle a effectivement réussi à me piquer un chouias. C'est sûr que c'est appuyer là où ça fait mal que d'évoquer mon passage par la case Sainte-Mangouste.. Mes passages multiples, même, car il n'y en a pas eu qu'un seul... et je me doute bien que j'y retournerai à un moment ou à un autre, c'est presque devenu une habitude pour moi. Pas forcément plaisante, l'habitude, mais indéniable, ça c'est sûr.

-L'instinct maternel te rend hargneuse, dis moi,
je m'amuse à constater, prétendant que ses propos ne m'ont pas blessée... ce qui en fin de compte n'est pas vrai, mais j'y survivrai, ce n'est clairement pas l'attaque la plus violente à laquelle j'ai dû faire face. Il faut bien qu'au moins un des deux parents le soit, tu me diras.

Et qu'un des deux parents le possèdent, cet instinct, car je suis bien incapable d'imaginer le moindre instinct paternel à Norbert... Exception faite de ses créatures qu'il est bien capable de considérer comme ses propres enfants, mais justement, je ne pense pas que l'humain puisse avoir une grande place dans toute cette affaire. Je ne le pense pas et je veux le croire, surtout. Au nom de restes d'auto-préservation, peut-être.

-Mais en effet, il faut admettre que vous n'avez peut-être pas arrangé les choses.
J'affiche un sourire de circonstance. Tu ne culpabilises pas trop, j'espère.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Mer 24 Jan - 13:30


-L'instinct maternel te rend hargneuse, dis moi.

Tina serra les poings, se retint de lever les yeux au ciel, elle ne voulait même pas laisser à son interlocutrice le soin d'assister au spectacle de son exaspération, même si exaspérée, elle l'était, très clairement, plus qu'elle ne le devrait pour une histoire qui remontait tout de même à présent à bien assez longtemps pour qu'elles aient normalement tourné la page.

Elle n'avait pas attendu de devenir mère pour être hargneuse quand la situation l'exigeait à ses yeux. Elle l'avait toujours été pour défendre les siens, et son sens de la famille n'avait pas attendu qu'elle en fonde une, il était déjà bien ancré en elle, plus qu'ancré en elle, quand il n'y avait plus qu'elle et sa soeur et qu'elles devaient veiller l'une sur l'autre pour espérer s'en sortir.


- Il faut bien qu'au moins un des deux parents le soit, tu me diras.

Ah oui, ça faisait mal. C'était agaçant, même après tout ce temps, Leta ne savait vraiment encore que trop bien où appuyer pour lui faire du mal. Il est vrai qu'elle n'avait pas forcément fait dans la dentelle de son côté non plus en évoquant les séjours de Leta en hôpital psychiatrique. Comme on dit, il n'y a que la vérité qui blesse. Et elle pouvait blesser énormément en effet.

Et il y avait donc peut-être un fond de vérité dans ce qu'elle avançait... au sens où le rôle de père n'était peut-être pas inné chez lui, ce qui ne l'empêchait pas d'adorer Hyppolite, même s'il ne le montrait parfois pas assez, ou pas comme il le faudrait.

Elle avait mille répliques cinglantes à l'esprit mais les garda pour elle. Mauvaise idée ce serait que de prendre part à ce petit jeu... elle y jouait déjà beaucoup trop en laissant à cette discussion le soin de se prolonger.


-Mais en effet, il faut admettre que vous n'avez peut-être pas arrangé les choses. Tu ne culpabilises pas trop, j'espère.

Vraiment ? Là, c'était la meilleure. Elle osait vraiment orienter ainsi sa situation à son profit. En même temps, ça ne devrait pas la surprendre, passer pour la victime avait toujours été son jeu favori, et cela depuis fort longtemps.


"Tu n'évolueras donc jamais"
, répliqua Tina en perte totale de patience. "Toujours à rejeter la faute sur les autres. Tu ne dois ta situation qu'à toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Lun 19 Fév - 13:32




Celle qui donne et celle qui prend
Ft. Tina & Leta
 
Un rire sec et sarcastique s'échappe de mes lèvres quand mon interlocutrice me parle d'évoluer. Moi, je n'ai pas évolué ? C'est la meilleure, celle-là ? Je suis passée par me semble-t-il toutes les couleurs de l'arc-en-ciel et, pour autant, je n'aurais pas évolué ? Elle me fait bien rire, celle-là. Bon, je comprends ce qu'elle veut dire, je suis restée bloquée sur la même chose. Mais si je n'ai pas pu avancer dans le sens que je désirais, elle y est en partie pour quelque chose. Je sais ce que je fais et je sais ce que je veux (enfin, globalement, personne n'est faillible y compris moi, n'est-ce pas ? Et je ne suis surement pas en manque de failles, bien au contraire, même). Je n'ai pas besoin d'apprendre de mes erreurs parce que moi-même je n'ai pas commis la moindre erreur. Je ne suis pas responsable de ma situation, et d'ailleurs, elle n'est pas si terrible, ma situation, enfin pour l'instant. Je dois juste m'accommoder de peronnes qui ne m'inspirent que du mépris, et Tina en fait évidemment partie.

-Tu es tellement sûre d'être parfaite et irréprochable, hein ?
je réplique avec le profond mépris qu'elle m'inspire.

Je jette la carte de la fausse gentillesse, de la prétendue amabilité. Je n'ai pas la moindre envie d'avoir le sentiment de lui donner trop d'importance. Mais là, elle me cherche, et c'est comme ça, quand on me cherche, on me trouve. C'est difficile de ne pas sortir de ses gonds quand on se trouve face à une personne qui, selon vous, a en partie gâché votre vie. Et c'est ce que je pense effectivement, elle a contribué à gâcher une vie qui aurait pu par aspects être bien plus exceptionnelle. Elle ne mérite pas ma déférence. Bien au contraire, elle mérite mon dédain le plus complet. Et je le lui accorde sans vergogne. Je ne sais pas si c'est un aveu de faiblesse ou non.

-Mais tu n'es rien. Et tu n'as rien.
Je marque une légère pause. Et le peu qu'on t'as donné, crois-bien qu'on ne tardera pas à te le reprendre.

Des menaces en l'air, sur le moment. Mais au final, il se trouve que je vais en effet les mettre en application.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Ven 23 Fév - 17:47


-Tu es tellement sûre d'être parfaite et irréprochable, hein ?

Tina retint de justesse un soupir à cette remarque. Elle était loin de se considérer comme quelqu'un de parfait. Bien au contraire, Tina avait pertinemment conscience de ses défauts, et par conséquent, il ne lui viendrait jamais à l'esprit l'idée de se faire passer pour ce qu'elle n'était certainement. Donc une personne sans défauts et sans reproches.

Mais il est vrai que si on devait la comparer à Leta. Et c'était ce que les circonstances invitaient à faire, en l'occurrence, elle pouvait aisément passer pour une enfant de choeur. Il n'était pas difficile de passer pour plus sainte que Leta Lestrange, en même temps. Son cas semblait s'aggraver à chaque fois qu'elles se croisaient. Partant de là, il ne semblait pas qu'il reste grand-chose à sauver au final.


-Mais tu n'es rien. Et tu n'as rien.
Et voilà. Leta n'aurait pas mis longtemps avant de tomber le masque. En même temps, elle n'avait jamais que prétendu cacher l'animosité qu'elle lui inspirait. D'une manière ou d'une autre, Leta restait convaincue d'avoir comme une sorte de... d'emprise ? sur les Dragonneau. Même si ça tuait Tina de l'admettre, il se pouvait que ce ne soit pas faux, mais elle ne puvait pas l'entendre affirmer qu'elle n'était rien et qu'elle n'avait rien sans ressentir l'ombre de sa jalousie.

Elle n'était pas rien. Elle avait sa position, ses convictions, sa réputation. On pouvait dire qu'elle avait réussi sa vie à plus d'un titre, même si rien n'était jamais parfait, bien sûr. Et justement, elle avait tout, et surtout tout ce que Leta ne posséderait jamais. C'est-à-dire Norbert. Norbert qui avait fait d'elle la mère heureuse et épanouie d'un garçon qu'elle aimait plus que tout au monde. Et elle ne pouvait pas prétendre ne pas être un peu fière de cette sorte de victoire sur son ancienne rivale.

Qui en rajouta d'ailleurs une couche tant qu'à faire. Une couche aux désagréables accents de menace, d'ailleurs, au passage.


Et le peu qu'on t'as donné, crois-bien qu'on ne tardera pas à te le reprendre.

"Tu aimerais bien, hein ?"
répliqua Tina avec un léger sourire, convaincue du fait que son interlocutrice ne pourrait rien lui prendre de ce qu'elle possédait de plus cher, sans réaliser qu'un jour prochain, elle mettrait ses menaces à exécution et mettrait la main sur ce qu'elle possédait de plus cher. "En attendant, c'est moi qui porte le nom de Dragonneau, pas toi."

Elle rentrait sans doute trop dans son jeu, mais c'était plus fort qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Ven 9 Mar - 10:48




Celle qui donne et celle qui prend
Ft. Tina & Leta
 
Oui, elle a raison, j'aimerais bien. J'aimerais bien qu'un bonheur que je ne lui estime pas mérité lui soit refusé comme ce me semble très logique qu'il le soit, j'aimerais bien que la vie lui reprenne tout ce qu'elle lui a accordé et qu'elle soit malheureuse en contrepartie. Je vous entends dire que c'est cruel, mais ai-je un jour prétendu que je n'y connaissais rien à la cruauté ? Je suis cruelle, ça fait immanquablement partie de moi, et je pense que j'ai de bonnes raisons de l'être. Mon ressentiment envers Tina n'est pas du tout gratuit. Elle incarne tout ce que je suis en droit d'honnir et de détester, alors je m'y attache et je le fais. Elle récolte ce qu'elle a semé. Je ne lui présume pas l'intelligence de se remette en question (ce n'est pas qu'elle soit bête, je le précise, mais il y a une variété infinie de manières de se remettre en question), et elle, elle estime que c'est un travail que je dois opérer pour ma part, chose que je réfute totalement. Pour que nous sachions nous entendre là-dessus, il faudrait que le ciel nous tombe sur la tête. Il n'a pas l'intention de s'y mettre, j'ai l'impression. La réflexion suivante, au passage, et un petit peu plus déplaisante à encaisser.

-Mais ça, c'est juste parce que je l'ai décidé,
je réponds avec assurance.

Ce que j'estime vrai. Le nom de Dragonneau, j'aurais pu le porter. J'étais même à deux doigts, puisque Thésée et moi avions planifié à une époque de nous marier... et je pense que j'aurais pu aisément pu remplacer Tina au bras de Norbert si je l'avais choisi. Le pas de côté qui fait que je suis restée une Lestrange, je considère que c'est moi qui l'ait fait. Parce que je suis bien présomptueuse, nous sommes d'accord. Mais on ne me fera pas changer d'avis là-dessus. Mais non, je ne m'imagine ni épouse, ni mère... et je ne souhaite être devenir ni l'une ni l'autre. Quand je vois Tina, ça me conforte dans cette idée, d'ailleurs.

-N'imagine pas que je t'envie en quoi que ce soit, ce n'est pas du tout le cas.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Lun 12 Mar - 16:31


-Mais ça, c'est juste parce que je l'ai décidé.

C'était sans doute l'apanage des dérangés mentaux dans le genre de Leta que d'arranger la vérité à sa sauce et de la digérer si constamment qu'on finissait par y croire. C'était en tout cas le net sentiment que cette femme lui donnait, et quelque part, elle lui ferait presque pitié (mais presque seulement, il ne s'agirait pas d'exagérer, elle avait bien fait assez de mal à sa famille, et ce n'était pas fini du tout, pour qu'elle ne se montre pas des plus clémentes).

Leta avait dû se répéter les mêmes mensonges, encore et encore, constamment, et ajourd'hui, quelque part, elle devait y croire et jamais elle n'admettrait quel poison toxique elle avait été, pas seulement pour son époux mais aussi pour son beau-frère. Tina ne comprendrait jamais le pouvoir d'attraction qu'elle avait su avoir sur les Dragonneau, mais elle était au moins convaincue d'une chose : tout ça c'était fini, bel et bien fini, et elle pourrait bien faire tous les efforts du monde pour faire son grand retour dans leur vie, elle n'y parviendrait pas.

... Mais elle se montrait peut-être un peu trop confiante à ce sujet.

-N'imagine pas que je t'envie en quoi que ce soit, ce n'est pas du tout le cas.

Là aussi, quelque part, Tina voulait bien croire que Leta arrivait à s'en convaincre elle-même, mais c'était forcément faux. Elle était convaincue du fait que, à l'heure actuelle, ce qui dérangeait le plus son interlocutrice, c'était le fait que des deux, c'était à elle que Norbert avait juré amour et fidélité (ce qu'elle ne l'avait peut-être pas imaginé capable de faire pour sa part, au point qui sait de s'attirer les faveurs de Thésée afin qu'il la demande en mariage). Et des deux, c'était elle qui avait porté le fils de Norbert.

Forcément, elle ne le reconnaîtrait pas. Elle s'était bornée à une interprétation fausse au possible de la situation pour ne pas avoir à regarder la vérité en face. Mais elle mentait, et elle se mentait, et c'était assez injuste.

"S'il ne s'agit pas de jalousie alors j'avoue avoir du mal à comprendre ce que tu peux bien me reprocher."

Mais elle ne devrait pas relancer cette rixe éternellement. Elle perdait son temps. Et en plus, elle le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Ven 16 Mar - 18:02




Celle qui donne et celle qui prend
Ft. Tina & Leta
 
Est-ce que, pour une fois dans ma vie, je devrais mettre ma fierté de côté et avouer que je suis tout de même un peu jalouse de Porpentina Dragonneau ? Peut-être, oui, puisqu’il est assez évident qu’elle n’a pas tort à ce sujet. Mais bien sûr, je ne le ferai pas, parce que je ne donnerai jamais satisfaction à ma rivale, dans aucune circonstance, cela serait lui faire trop plaisir. En plus, je ne suis pas franchement convaincue que parler de jalousie soit un mot adéquat. Est-ce que je me suis déjà imaginée à la place de Tina ? Oui et non. J’avoue que j’aurai apprécié de le garder à mon bras, même si je ne l’ai pas du tout montré de cette façon, et encore moins en faisant de l’œil à son frère, mais je n’envie rien à leur vie. Norbert en pater familias plan-plan, merci bien, cela lui fait perdre tout son attrait. C’est ça, mon grand reproche à mon interlocutrice. Elle a fait d’un homme exceptionnel un type comme les autres, et ça je ne le conçois pas, et je ne le pardonne pas. Je sais, je sais, je n’ai pas mon mot à dire, mais je n’ai jamais affirmé que j’attendrai qu’on me donne la parole pour exprimer ce que j’ai envie d’exprimer. Quand je le veux, quand je le décide, je peux être intarissable, en défaveur de mes interlocuteurs, le plus souvent.

-Je ne suis pas surprise que tu ne comprennes pas,
je réplique en la toisant de haut comme j’apprécie et apprécierai toujours de le faire en sa présence.

Je pourrais ajouter une remarque déplaisante sur son intelligence que j’estimerais inférieure, mais le fait est que le manque d’intelligence n’est pas ce que je lui reproche. Non, Tina est une femme intelligente, mais l’intelligence et le génie ne sont pas la même chose, et si elle a ce qu’il faut du premier, elle manque cruellement du deuxième. Elle pourra bien s’en défendre, évidemment, mais je sais que j’ai raison. J’ai souvent raison, plus que ce que la plupart a bien envie d’admettre. Forcément, ça la fout mal, que j’ai raison, quand les vérités dérangent.

-Tu es incapable de comprendre en quoi ta vie est la moins enviable entre toutes. Tu ternis même celle de ton entourage, c’est ça que je te reproche.

Mais une fois de plus, je ne cherche pas à ce qu’elle comprenne, je n’attends pas ça d’elle.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   Jeu 22 Mar - 14:59

-Je ne suis pas surprise que tu ne comprennes pas.

Tina non plus, pour tout dire, n'était pas vraiment surprise de cela (comme quoi, elles pouvaient bien être d'accord sur au moins une chose, mais le décompte était quand même rapide). Leta et elle n'avaient jamais réussi à se comprendre. Des tempéraments et des visions de la vie bien trop différents les en avait empêchées dès leur première rencontre.

A se demander d'ailleurs comment Norbert avait pu trouver de l'attrait pour l'une et pour l'autre tant elles semblaient être le jour et la nuit. Mais l'essentiel, c'est que le jour avait triomphé de la nuit, et tout en savourant sa victoire, Tina n'avait aucune intention d'accorder la moindre avance ou le moindre traitement de faveur à son interlocutrice.

Non, elle ne comprenait pas Leta, mais c'était normal qu'elle ne la comprenne pas. Cette femme était complètement folle, vouloir suivre le fil de sa pensée reviendrait sûrement à devenir fou à son tour, alors ça ne pouvait de toute façon pas être une option envisageable, et Tina se contentait très bien de lui vouer une vieille rancoeur que le temps n'atténuait pas sans chercher à la comprendre davantage. Chercher à le faire, ce serait prendre le risque de se faire avoir, de toute façon, donc il n'en était même pas question.

-Tu es incapable de comprendre en quoi ta vie est la moins enviable entre toutes. Tu ternis même celle de ton entourage, c’est ça que je te reproche.

Sa vie n'était pas toujours enviable, parce que Tina rencontrait des difficultés par moments, comme tout le monde, mais elle refusait de reconnaître le propos de son interlocutrice pour vrai. Quelle vie envierait-on le plus : celle de la mère de famille qui menait en plus de front une brillante carrière au ministère de la Magie ou celle de la folle furieuse qui se retrouvait dans l'aile psychiatrique de Sainte-Mangouste à intervalles réguliers, folle et manipulatrice.

Sa vie était enviable. Et elle était loin d'avoir terni celle de Norbert, ça elle en était sûre, elle n'avait jamais freiné sa soif de liberté, d'une part, et elle lui avait fait le cadeau de la vie de leur enfant. Leta ne pouvait pas rivaliser et ça la rendait (encore plus) folle. C'est tout.

"Convaincs t'en tant que tu voudras, en attendant, je dois retourner à cette vie que tu trouves si déplorable, et rejoindre mon mari."

Elle n'oublia pas d'insister sur le "mon".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina   

Revenir en haut Aller en bas
 

Celle qui donne et celle qui prend // FT. Tina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» La seule amitié qui vaille est celle qui naît sans raison.
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» Pour qui elle se prend celle-là? [PV Driga/Ciela]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-