AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Certaines choses ne changent pas // Norbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 233
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Certaines choses ne changent pas // Norbert   Mer 20 Sep 2017 - 13:43




Certaines choses ne changent pas
Ft. Norbert & Leta

-Tiens-toi tranquille, Morg, j'assène à  mon augurey tout neuf, qui ne cesse de piailler, debout sur son perchoir, à faire de l'oeil au billywig qui volète au-dessus de ma tête.

L'un aura forcément raison de l'autre, et il n'y a pas à se demander longtemps qui des deux est le prédateur et qui est la proie. Je devrais peut-être le mettre en sûreté, mon billywig, mais des comme ça, j'en trouverais bien d'autres, et c'est le cycle naturel de la vie, après tout. Si Billy s'en sort indemne, alors il aura bien mérité ses ailes, j'ai toujours eu un faible pour les survivants. Par ailleurs, Morg m'a coûté une petite fortune au marché noir, ce n'est pas pour le brimer d'office. Surtout s'ils doit se manifester si bruyamment chaque fois que son estomac fait des siennes. Je n'ai encore rencontré aucun de mes nouveaux voisins (et je m'en passerais bien), mais si je peux m'épargner un long pamphlet ennuyeux sur le tapage diurne et nocturne... J'ai déjà eu du mal à retrouver un logement (ça devient de plus en plus difficile après chaque internement à Sainte-Mangouste, et je n'aime pas rester trop longtemps au même endroit), ce n'est pas pour le perdre au nom de motifs aussi idiots. Morg va devoir prendre son mal en patience. De toute façon. Parce que je dois y aller. J'ai un rendez-vous. Avec un vieil ami. Qui ne sait pas qu'il a rendez-vous avec moi.

Avant de refermer la porte de l'appartement, je scrute mon reflet sur le miroir au mur. Je suis souvent négligée, je ne fais pas d'efforts si je n'en ai pas le besoin. Cette fois fait exception. Pour la bonne cause. Robe élégante, coiffure disciplinée, j'ai fait disparaître les cernes sous mes yeux à grand renfort de maquillage. Je pense que je suis prête. Prête à faire une impression percutante à ce vieil ami qui ne sait toujours pas qu'il m'attend. Mes yeux s'abaissent sur le papier que je tiens à la main. C'est le bon lieu, la bonne heure. "Norbert Dragonneau en dédicace exceptionnelle à la librairie Fleury & Botts à 18 h pour son ouvrage de référence : "Vie et Habitat des animaux fantastiques". Dans mon autre main, je tiens le précieux ouvrage de référence, et je n'attends pas plus longtemps, une fois mon chapeau melon déposé sur ma tête et mon manteau d'hiver enfilé, pour quitter Morg et l'appartement et rejoindre le chemin de traverse et la fameuse librairie. Sur place, il y a la queue, mais je suis patiente. Pour une fois, j'attends mon tour, et une fois face à la table devant laquelle il est assis, je dépose magistralement son livre sur la table.

-Tu trouveras bien un peu de place quelque part
, je dis en guise de préambule, fière de mon approche. Tu m'excuseras, j'ai dû relever toutes tes imprécisions à la main, ça m'a pris un certain temps.

L'ouvrage est complètement raturé, en effet, dessiné par endroits, aussi. Je ne pouvait pas me contenter de le lire, je devais y apposer mon empreinte. Au tour de Norbert, maintenant.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 632
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas // Norbert   Mer 20 Sep 2017 - 20:41



Certaines choses ne changent pas.
C'

était le genre d'événements que Norbert détestait, et qu'il évitait au maximum en temps normal, mais on ne peut pas constamment ignorer la main qui vous nourrit. Et en l'occurrence, son éditeur lui avait fait comprendre qu'il n'y couperait pas une seule seconde, une séance de dédicaces avait été organisée et sa présence avait été annoncée. Toutes ses (fausses) excuses avaient été jetées aux oubliettes. Pour la nouvelle édition de Vie et Habitat des animaux fantastiques, il devait être présent, ça faisait partie de son contrat. Il ne devait pas se contenter de disparaître à l'autre bout de la planète à chaque fois et seulement revenir pour livrer un nouveau chapitre de son manuscrit et redisparaître. Il était payé, et même s'il n'aimait pas spécialement les restrictions imposées par n'importe quel contrat, il devait se rappeler que c'était son gagne-pain. Bon... Il allait donc faire cet effort, même s'il se rendait vraiment chez Fleury & Botts en traînant plus que sévèrement les pieds. Et depuis plus d'une heure, à présent, il enchaînait les signatures avec plus ou moins d'enthousiasme. C'était certes intéressant de rencontrer des personnes qui étaient sincèrement curieuse de son travail... Mais là la foule était beaucoup trop nombreuse pour qu'il puisse goûter à l'intérêt de cette situation et apprécier réellement le temps consacré à cette activité quand il pourrait plutôt rentrer chez lui et prendre soin de ses créatures... Il avait hâte d'en avoir fini et enchaînait les signatures sans s'intéresser assez, sans doute, aux personnes venues le voir. Il gardait les yeux baissés jusqu'à ce qu'une voix familière ne l'oblige, d'instinct, à lever le regard. C'était bien elle. Leta. Après tout ce temps. Norbert sentit son sang se glacer, et il eut toutes les difficultés du monde à garder un ton égal et indifférent quand il s'adressa à elle. Ses yeux s'étaient à nouveau baissés d'office, et il ne voulait plus croiser son regard. A la place, il se concentra sur l'ouvrage qu'elle avait posé devant lui, et qu'elle avait taché de son écriture. En pure provocation ?

-Aux dernières nouvelles, il me semblait plutôt que c'était moi qui avait l'habitude de réparer tes erreurs,
répliqua-t-il en essayant de se donner une contenance, en référence à ce vieil épisode de leur vie, qui avait tout chang, véritablement. Il prit sur lui et finit par accepter de lever les yeux. Qu'est-ce que tu fais ici ?

Il ne voulait pas qu'elle soit là. Il avait réussi à l'oublier. Cela lui avait demandé bien plus de temps que ce qu'il pourrait bien avouer, la dernière chose qu'il puisse vouloir, c'était de la voir revenir dans sa vie. Son retour dans son existence n'était jamais bon signe. Sa présence ne pouvait pas être anodine.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 233
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas // Norbert   Mar 24 Oct 2017 - 15:48




Certaines choses ne changent pas
Ft. Norbert & Leta


J'affiche un sourire amusé, pas du tout vexé et offusqué alors que Norbert me fait remarquer que c'était bien davantage lui qui avait 'habitude de réparer ses erreurs. J'admets que cette remarque est bien envoyée, et que ce n'est pas faux. Je sais à quoi il fait référence en particulier, d'ailleurs, à l'immense sacrifice qu'il a manqué de faire pour moi en se laissant menacer d'expulsion pour me sauver la mise.
Toute cette histoire remonte à il y a bien longtemps, mais j'aime réaliser que mon interlocuteur, en partie, m'en tient toujours rigueur,
cela me ramène à une époque bien lointaine mais assez plaisante où tous les deux nous parlions avec beaucoup moins de froideur,
et où les regards qu'il posait sur moi n'étaient pas du tout les mêmes. De l'eau a coulé sous les ponts depuis, bien sûr, mais il reste quelque chose, moi, je n'ai jamais cessé de le savoir, et j'aime bien le rappeler à Norbert dès que l'occasion se présente. Comme nos parcours se sont éloignés ! Pourtant, ça aurait pu être bien différent,
il ne s'est pas fallu de grand-chose, et ça aussi, je ne me lasserai pas de le lui rappeler.

-La même chose que tout le monde ici,
je réponds, toujours souriante, en n'oubliant pas de le regarder droit dans les yeux,
surtout parce que je sais combien cela peut avoir aisément le don de le mettre mal à l'aise, c'en serait presque trop simple. Je suis venue voir le grand Norbert Dragonneau. Je marque une légère pause. Reconnais qu'il y a longtemps que nous ne nous sommes pas vus, toi et moi. Je t'ai manqué ?

Il va me dire que non et peut-être même que, en partie, il va le penser, certaines personnes sont si habituées à se mentir qu'elles ne font plus la différence entre les moments où elles sont sincères et celles où elles mentent effrontément. Faible frontière entre rêve et réalité, entre affabulation et certitudes. Je le sais parce que moi-même j'ai du mal, parfois. Je ne crois pas me tromper dans tous les cas quand je suppose lui avoir manqué, sans doute au-delà de ce que peut lui permettre sa charmante vie de famille trop bien rangée.
Qui me fait bien rire, au passage. Parce que ça ne ressemble à rien de ce qu'il est réellement, et encore aujourd'hui, je pense être celle qui le comprend le mieux. On s'est toujours parfaitement compris,
c'est par là que tout a commencé.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 632
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas // Norbert   Mer 25 Oct 2017 - 18:34



Certaines choses ne changent pas.
S

ans se remettre en question, nullement, en tout cas en donnait-elle l'impression, Leta se contentait de sourire à ses remarques, ce qui avait le don de mettre Norbert mal à l'aise. Les sourires de Leta ne ressemblaient plus à ceux d'autrefois... Il n'y lisait plus la moindre sincérité. Ou bien était-ce parce qu'il avait évolué, appris de ses erreurs, parce qu'il ne se faisait plus avoir comme avant. Quoi qu'il en soit, la surprise de la voir se conjuguait à l'appréhension de devoir lui parler. Il s'était tenu à l'écart d'elle, et elle à l'écart de lui. Il s''était débarrassé du poison qu'il avait réalisé, au fil du temps, qu'elle n'avait que trop su être pour lui... et même s'il n'avait plus vraiment de risques de faire encore effet, à l'heure où il ne posait plus du tout sur elle le même regard qu'autrefois, il s'en défiait malgré tout, et au maximum. Il était, quelque part, soulagé qu'ils soient dans un lieu public, entourés par tous, et sans doute rapidement interrompus par la personne qui lui succédait. Cela rendait la conversation plus simple. Enfin... un petit peu plus simple.

Elle prétendit que son intention était la même que celle de tous les autres, le voir. Voir le "grand Norbert Dragonneau" disait-elle... Et il ne savait pas vraiment de quelle manière interpréter sa formulation, mais devinait tout de même qu'il devait y avoir un fond d'amertume derrière tout cela. Peut-être même au-delà de ça. En tout cas, quand bien même elle n'était pas là pour la même raison que tous les autres, elle était effectivement là pour le voir, et c'était cela, le véritable sens de sa question, c'était pourquoi vouloir le voir ? Elle avait disparu de sa vie, et c'était très bien ainsi. Elle ne voulait pas qu'elle y revienne. Oui, il reconnaissait qu'ils ne s'étaient pas vus depuis longtemps, et il reconnaissait que sa vie était bien plus équilibrée depuis (même s'il y avait encore de nombreux ratés, il faut le reconnaître)... Et il aurait voulu que ça continue ainsi.

-Pas vraiment non, répliqua-t-il, pour le coup sincère, quand elle lui demanda si elle lui avait manqué. Il n'aurait sans doute pas pu répondre si facilement à une période, mais c'était bien plus certain, aujourd'hui. Maintenant, j'apprécierais que tu t'en ailles, ajouta-t-il en lui rendant son livre.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 233
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas // Norbert   Jeu 16 Nov 2017 - 12:37




Certaines choses ne changent pas
Ft. Norbert & Leta


J'affiche une moue mécontente quand mon interlocuteur ose affirmer que je ne lui ai pas manqué, même pas un tout petit peu. C'est une moue exagérée, bien sûr, car je n'attendais pas une autre réponse de sa part... Et puis, je n'y crois pas vraiment, au passage. Notre histoire a trop d'importance, notre passé commun a laissé trop de marques, pour que je puisse vraiment y croire quand il me dis ça. Je lui ai forcément manqué puisqu'il m'a manqué lui aussi. Oh, il m'agace par bien des aspects, et plus le temps passe, moins je comprends ses décisions et ses choix, mais quelque chose d'indéfectible nous lie encore. Je ne l'invente pas, je sais que c'est réel, et s'il a décidé de fuir (et fuir n'est d'habitude pas dans son tempérament, pourtant), je compte bien le placer face à ses responsabilités, l'obliger à regarder la réalité en face, que ça lui plaise ou pas, car il pouvait bien se dissimuler derrière sa brillante carrière, sa vie de famille prétendument épanouie et tout ce décorum de pacotille qui ressemble sérieusement à une bête façade, moi, je sais qui il est vraiment, je sais quelle est sa vraie nature. Et je compte bien l'y confronter, que ça lui plaise ou pas. D'ailleurs, si ça ne lui plaît pas, ça me convient mieux, en fin de compte. J'aime les défis. Je ne récupère pas son livre quand tu me le tends.

-Tu ne l'as même pas signé !
je constate avec un agacement bien évidemment exagéré. Je porte ma voix plus haut afin de peut-être le mettre mal à l'aise vis-à-vis de la foule d'admirateurs qui attend avec impatience de prendre la suite. Je pense qu'ils m'en veulent de prendre autant de temps, mais je m'en fiche. Je mérite l'attention que l'on m'accorde. Je suis plus importante aux yeux de la star du jour qu'aucun d'entre eux. Il faut bien qu'ils l'acceptent. Il faut bien qu'il l'accepte. Tu ne voudrais tout de même pas que je fasse une esclandre ici, devant toute cette foule. Elle afficha un léger sourire. Allons, Norbert, admets que nos retrouvailles méritent bien plus que trois mots échangés.

C'est en tout cas ce que je pense, et je que je veux l'imposer à penser à son tour.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 632
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas // Norbert   Ven 17 Nov 2017 - 19:24



Certaines choses ne changent pas.
S'

il était si simple que ça de se débarrasser de Leta Lestrange, Norbert l'aurait fait depuis bien longtemps, mais non, ce n'était pas si simple. Il lui avait fallu de nombreuses années pour réussir à ne serait-ce que parvenir à l'éjecter de sa pensée, et il parvenait encore à sentir cette rancoeur, preuve que quelque chose n'avait jamais été réglée, quand elle lui parlait. Elle avait eu un impact bien trop grand dans son existence pour qu'il ait pu l'en rayer. Il ne l'avait jamais complètement voulu d'ailleurs... Même si en cet instant, il voudrait qu'elle se trouve n'importe où qui ne soit pas ici, face à lui, à devoir supporter son regard insistant et ses remarques déplaisantes. Alors oui, il s'était douté qu'il ne suffirait pas de quelques mots pour la faire partir. Si elle était là, ce devait être pour une raison bien spécifique, même si elle prétendait le contraire, et elle ne le laisserait sans doute pas tant qu'elle n'aurait pas obtenu gain de cause. Et effectivement... Il ne voulait pas d'esclandre, il voulait au possible éviter de se faire remarquer plus que ce n'était déjà le cas, puisqu'il était supposé être le clou de cet événement.

-Trois mots, c'est déjà beaucoup trop,
répliqua Norbert (tout en ayant conscience d'avoir utilisé plus de trois mots rien que pour prononcer cette phrase) en griffonnant machinalement sa signature sur la deuxième de couverture de son ouvrage déjà beaucoup trop annoté.

Il ajouta également un "Va-t'en" au-dessus de sa signature on ne peut plus brouillonne. Si elle pouvait se le tenir pour dit... mais elle n'y croyait pas. Il avança à nouveau l'ouvrage dans sa direction dans l'espoir que, cette foi, elle le récupère et lui foute la paix.

Dis-moi ce que tu veux ou va-t'en, ajouta-t-il plus froidement qu'il en avait l'habitude, concentrant tous les efforts possibles afin de la regarder dans les yeux même si, pour lui, l'exercice était périlleux, encore plus dans de telles circonstances.

Dans tous les cas, son ultimatum était sérieux, si elle insistait, et même s'il n'y tenait pas, eh bien il ferait appel à la sécurité de la librairie. Il ne voulait pas en arriver à de telles extrémités, mais ce n'était pas à exclure néanmoins. Il n'avait vraiment pas besoin de c genre de piqûres de rappel en ce moment.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 233
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas // Norbert   Mer 3 Jan 2018 - 13:34




Certaines choses ne changent pas
Ft. Norbert & Leta


Définitivement, Norbert ne me réserve vraiment pas le plus charmant des accueils, mais je dois bien avouer que je m'y attendais. Et j'aurais été déçu (ou très soupçonneuse) s'il m'avait accueilli à bras ouverts. Cela dit, notre conversation ne va pas aller bien loin si mon interlocuteur se ferme à ce point au dialogue. Bon, d'accord, je n'ai pas choisi le lieu et le moment idéal, mais je pense bien au contraire que c'est encore la meilleure situation possible. Car il ne peut pas m'échapper. Bon, je n'ai pas d'idées précises de ce que j'attends, en vérité, mais j'ai bien l'intention de faire durer ce dialogue, ne serait-ce que parce que, je le reconnais, je me délecte assez du malheur de mon interlocuteur. Moi ? Cruelle ? Est-ce qu'il ne l'aurait pas été avant moi, après tout ? Non ? Je réinvente l'histoire et notre pensée commun à ma sauce et personne ne m'en empêchera, c'est tout ce que j'ai à répondre à cela, et il va falloir que je l'articule à voix haute, maintenant, puisque c'est ce que mon interlocuteur me demande, même s'il serait assez tentant de repartir aussi vite que je suis apparue, telle un spectre. Le fantôme des Noëls passés, comme on dit.

-Calme-toi,
je réponds comme si je n'inversais pas du tout nos rôles. Je veux juste bavarder un peu avec toi, c'est tout. Et s'il pense que j'ai quelque chose de particulier à lui dire ou à lui demander, il va être franchement déçu. Parce que je me contente de vouloir le voir, rien d'autre. En souvenir du bon vieux temps, et parce que j'ai besoin d'en parler. Tu ne voudrais pas interrompre ta petite séance de dédicace pour parler un peu, je demande avant de jeter un regard méprisant tout autour de moi. Je suis sûre que tu détestes cet endroit autant que moi.

Pas forcément la librairie en elle-même, bien sûr. Elle, j'ai rien à lui reprocher, c'est cette situation, le décor d'une véritable mascarade. Je connais encore très bien Norbert, mieux que quiconque, à mon avis, même que sa femme, ne lui en déplaise, et je suis certaine que des obligations de la sorte l'ennuient et l'agacent. Je lui propose une échappatoire. C'est à lui de la saisir.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 632
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas // Norbert   Jeu 4 Jan 2018 - 15:30



Certaines choses ne changent pas.
N

on mais... c'est le niffleur qui se moque du botruc. Elle, elle lui demandait de garder son calme ? Il était calme. Du moins, il était aussi calme qu'on pouvait l'être étant donné la complexité de la situation (et complexe, ça, elle l'était complètement, vraiment), mais ça n'allait effectivement pas durer si elle poursuivait de le chercher comme elle le faisait. Il n'était pas de nature à faire d'esclandre, encore moins de nature à se fâcher, d'ailleurs. On l'entendait rarement hausser le ton, mais s'il pouvait bien y avoir une personne en ce bas monde potentiellement capable de le sortir de ses gonds, c'était bien son interlocutrice, son interlocutrice qu'il aimerait voir quitter son champ de vision aussi vite que possible, mais elle ne semblait définitivement pas décidée à   débarrasser le plancher... et la situation devenait de plus en plus délicate pour le magizoologiste, d'autant que derrière Leta, ceux et celles qui attendaient de se faire dédicacer leur ouvrage s'impatientaient. Pour l'heure, personne ne l'avait rappelée à l'ordre - mais franchement, ça l'arrangerait, ça l'arrangeait beaucoup, même. A ce sujet, d'ailleurs, Leta avait visiblement bon espoir puisque son interlocutrice lui demandait à présent d'interrompre sa séance de dédicace.

-Je préfèrerais encore rester confiné ici jusque demain matin à enchaîner les signatures, que de passer une minute de plus avec toi, répliqua-t-il alors tranchant.

Oui, bien sûr, que ça lui plaise ou non, il fallait bien qu'il l'admette, Leta le connaissait très bien. Certes, il avait beaucoup changé entre maintenant et la période où tous les deux se fréquentaient et passaient le plus clair de leur temps ensemble (et il était plus qu'évident que Tina et Hyppolite avaient à plus d'un titre contribué à ce changement, vraiment), mais certaines choses demeuraient immuables, et donc, qu'il le veuille ou non, elle resterait toujours, même après tout ce temps, l'une des personnes les mieux capables de les cerner. Oui, bien sûr, cette situation lui déplaisait et il ne demanderait qu'à rentrer chez lui pour pouvoir se confiner dans son bureau et retrouver ses créatures. Mais à choisir, oui (et aussi un peu pour contrarier Leta, il faut bien le dire), il préférait encore être coincé ici, même pour très longtemps.

-Mais si tu détestes cet endroit, rien ne t'oblige à rester, tu sais ?

Oui, elle le savait, il lui avait déjà expliqué de mille et une manière qu'il ne voulait pas d'elle, qu'il ne voulait pas la voir. Mais manifestement, ce n'était pas ce qui allait la dissuader de rester... Si seulement.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 233
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Message#Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas // Norbert   Lun 19 Fév 2018 - 13:12




Certaines choses ne changent pas
Ft. Norbert & Leta

Il ment. Peut-être qu'il croit le contraire de son côté, je ne sais pas. Mais moi, je suis sûre qu'il ment, j'en suis convaincue à cent pour cent. Il ne s'en rend pas compte parce que c'est difficile de se remettre en question, de revenir sur son passé et noter les erreurs qu'on a pu faire, mais moi je sais mieux que lui. Parce que je le connais comme personne. Et je le connais mieux qu'il ne se connaît lui-même, d'ailleurs. Il a en lui le potentiel, le talent et toutes les autres qualités que je lui ai reconnues à l'époque, mais il s'est perdu en chemin, et sacrément perdu, même. Mais je pense qu'il est encore temps pour lui de trouver la voie. Il faudrait juste, pour cela, qu'il m'écoute. Mais l'écoute n'a pas l'air d'être son fort, en fait. Pas pour moi, en tout cas. Je suis agacée et je le cache mal, parce que l'air de rien, ses mots me blessent quand même un peu. Je suis sûre qu'il déteste ce climat, ce contexte, devoir enchaîner les signatures et parler à de sinistres inconnus, mais il prétend quand même préférer cela au fait d'avoir la moindre conversation avec moi, je ne vous le cache pas, ça pique un peu. J'ai envie de répliquer une dernière fois mais je m'abstiens. Les personnes derrière moi s'impatientent et même si j'ai menacé Norbert d'une esclandre phénoménale, je préfère ne pas me faire remarquer, pas comme ça du moins. La dernière fois qu'une situation du genre s'est présentée, je l'ai payé très cher. Je n'ai aucune envie de réitérer.

-Comme tu voudras, voile-toi la face si ça t'arrange. Mais avec toi, sache en tout cas que ça ne marche pas, ça ne marchera jamais.

Pas avec moi, je le refuse. Notre échange n'a pas pris la forme que je voudrais, mais je ne renonce pas si facilement. Il y en aura d'autres, et je lui ferais regretter cette discussion et la manière ont il me traite. Sans le moindre respect, je balance son bouquin au sol et je tourne les talons dramatiquement après quelques derniers mots seulement.

-On n'en a pas fini, toi et moi, que ça te plaise ou pas.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas // Norbert   

Revenir en haut Aller en bas
 

Certaines choses ne changent pas // Norbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Le passé ressurgit, certaines histoires refont surface et un lien se rompt (Pv/ Carter)
» Certaines choses sont intouchables | Alec & Effy
» La marine doit comprendre certaines choses ...
» Certaines choses sont immuables [David Sloan]
» On dit que le temps apaise les peines mais certaines choses restent immuables
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott
-