AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 182
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Jeu 21 Sep - 17:05


La nouvelle lui avait donné le sentiment qu'on l'avait immergée tout entière dans une eau profonde et glacée, de laquelle elle n'arrivait pas, à présent, à s'extraire. Elle était tremblante, alerte, son cœur peinait à battre correctement et ses pensées à être cohérentes, et cela tenait en quelques mots très simples mais qui résonnaient dans son esprit comme une sentence irrémédiable et absolue, comme la fin de tout : Hyppolite avait disparu.

Elle n'avait pas voulu y croire, tout d'abord, quand elle avait reçu le courrier de l'administration de Poudlard qui lui apprenait en substance que, depuis le retour des vacances scolaires, le garçon n'avait été aperçu d'aucun de ses professeurs ni d'aucun de ses camarades de classe.

Si elle avait juste découvert qu'il avait choisi de bouder les salles de classe depuis sa rentrée, elle aurait été énervée, déçue par son comportement, mais certainement pas angoissée comme elle l'était maintenant. Elle savait qu'il vivait une passe difficile et que ses résultats scolaires s'en ressentait, mais là, on ne parlait pas d'absentéisme, on parlait d'absence : personne n'avait revu son fils depuis qu'il avait quitté le Poudlard-Express le jour de la rentrée.

Les pires scénarios défilaient dans son esprit. Et s'il lui était arrivé un accident ? S'il avait été agressé par un de ces cinglés au symbole à tête de mort ? Si on l'avait enlevé ? Ces scénarios étaient peu probables, mais ils la travaillaient malgré tout parce qu'à l'heure actuelle, les faits étaient ce qu'ils étaient, et les faits voulaient que personne ne sache où son fils se trouvait.

Bien sûr, l'hypothèse la plus probable était qu'il avait sans doute fugué. Mais où, dans ce cas ? Sitôt qu'elle avait reçu son courrier, elle avait désespérément cherché à joindre Norbert, mais il était parti pour l'après-midi, et elle ne savait pas où. Elle avait contacté Queenie et Jacob, ni l'un ni l'autre n'avaient eu de nouvelles de leurs neveux, elle avait rapporté son signalement au ministère, cherché aux endroits les plus évidents.

Puis elle était rentrée, bredouille, la peur au ventre et les larmes aux yeux. Quand la porte s'ouvrit, elle espéra découvrir dans l'encadrement le visage penaud d'Hyppolite, mais non... Norbert venait de rentrer. Le visage inondé de larmes, elle se précipita dans ses bras. Elle voulut articuler quelques mots, dire quelque chose, apprendre la situation à son mari, mais toute tentative se changeait en sanglots. Norbert était son pilier, et en cette seconde, sans rien expliquer, elle se reposait entièrement sur lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 467
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Jeu 21 Sep - 22:02


Les parents sèment, le fils récolte
I

l ne tarderait pas à repartir. Ce n'était sans doute pas une bonne chose, il devrait envisager de rester en Angleterre plus longtemps, mais il avait besoin de retrouver la nature, la magizoologie en milieu naturel, il avait aussi besoin de se recentrer, de se retrouver seul avec lui-même. Il faut dire que les vacances de Noël n'avaient pas été de tout repos. Il avait promis à Tina de rester en Grande-Bretagne au moins jusqu'à la rentrée, et il s'y était tenu. Il ne le regrettait pas, bien sûr, cela lui avait permis de passer du temps avec Adrian, ainsi que Tina, bien sûr, de même que  Jacob, Adrian et Queenie, bien sûr. Mais les tensions avaient été constantes, et il n'avait finalement eu aucun moment pour lui, car quand il n'était pas accaparé par sa famille ô combien dysfonctionnelle, le travail le rappelait à l'ordre, à commencer par son éditeur, qui sautait sur l'occasion de savoir Norbert dans son pays d'origine pour le contacter au moins une fois par jour. C'était usant, mais compréhensible. Norbert tenait rarement ses délais, mais il était sous contrat, et il fallait bien qu'il en respecte les termes de temps à autre. Cet après-midi là, il s'était donc rendu chez son éditeur sur le Chemin de traverse, sans la moindre idée du drame qui se jouait non loin de là. Il ne se doutait pas que, pendant qu'il discutait vivement avec son éditeur, négociait un délai pour son prochain voyage, son épouse découvrait une situation éprouvante et terrible, qui le dissuaderait pour de bon de partir. Il n'avait rien vu venir, et il fut complètement pris au dépourvu quand, fourbu, épuisé, il rentra chez lui.

Et quand il rentra, il découvrit une Tina désemparée, désespérée, le visage dévoré de larmes, qui se précipita dans ses bras. Il l'avait déjà vue triste, il l'avait déjà vue alarmée, il l'avait déjà vue angoissée. Ils avaient partagé tant de choses ensemble, qu'il pensait tout connaître d'elle, l'avoir vu dans tous les états possibles, pourtant, jamais il ne l'avait vue ainsi, et il sentit l'angoisse le submerger presque aussitôt tandis qu'il resserrait son étreinte, caressait doucement ses cheveux. Tina savait lui faire oublier son appréhension de l'autre, la rendait plus humain que jamais, et quand elle avait peur, sa peur devenait la sienne, quand elle était triste, sa tristesse était partagée, quand elle avait mal, leur douleur était la même. Il laissa passer quelques secondes, le temps d'évacuer ainsi ses sanglots, puis enfin, il osa demander, craignant terriblement sa réponse.

-Qu'est-ce qui se passe ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 182
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Ven 29 Sep - 14:44


Pendant plusieurs secondes, Tina ne dit rien. Blottie dans les bras de Norbert, elle tentait de calmer sa peine, d'apaiser son angoisse, sa douceur et sa considération lui faisait du bien, la soulageait un peu, mais évidemment, ça ne suffisait pas.

Elle se sentait en partie apaisée d'avoir son époux auprès d'elle, oui, mais d'un autre côté il était là, et Hyppolite ne l'était pas pour autant... Elle prit une grande inspiration avant de réussir à lever les yeux vers Norbert... Et croiser ses prunelles ne l'aidait pas du tout. Son regard trahissait toute son inquiétude, et elle aimerait pouvoir donner tort à cette inquiétude... sauf qu'elle avait toutes les raisons du monde d'être là, bien présente. Et ça allait encore augmenter.


-Qu'est-ce qui se passe ?

Elle prit une nouvelle inspiration, surtout pour calmer du mieux possible les sanglots qui promettaient d'altérer son discours... même si, en fin de compte, Tina n'avait pas grand-chose à dire. La réalité, la cruelle réalité, pouvait tenir en quelques mots seulement.

Et des mots qui n'étaient pas anodins du tout, qui allaient tout changer... qui changeraient peut-être tout pour de bon s'ils ne parvenaient pas à résoudre cette situation, s'ils ne parvenaient pas à retrouver leur fils... Il y avait encore de l'espoir. Il devait y en avoir, il le fallait. Peut-être même que Norbert, lui, avait une idée de l'endroit où pouvait se trouver leur fils... mais elle en doutait fortement, malheureusement...

Il était bien plus probable qu'il ne sache rien... qu'Hyppolite ait fugué... et que ce soit de leur faute... Mais dans tous les cas, Norbert devait savoir. Et à présent, ils devaient le chercher, ensemble. Ils se soutiendraient, comme ils s'étaient toujours soutenus. Même si ce ne serait pas simple, même si rien ne leur garantissait d'être exaucés au bout du compte. Même si cet instant allait peut-être les changer pour toujours, sans aucune chance de repentir.

Les trois mots qu'elle s'apprêtait à prononcer étaient les plus lourds de sens qu'elle aurait jamais à prononcer, et leur impact pourrait bien être au-delà de tout ce qu'ils avaient déjà vécu.

Mais il fallait le dire, prononcer ces mots à voix haute, ce même si, ceci fait, tout aurait l'air bien plus réel. Mais en même temps, ça l'était déjà, et il ne servait à rien de le nier. Tout ceci était bien réel. Si réel.


"C'est Hyppolite...", dit-elle d'une voix tremblante. "Il a disparu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 467
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Ven 29 Sep - 17:50


Les parents sèment, le fils récolte
I

e temps qui s’écoula entre le moment où Tina se blottit dans ses bras et celui où elle leva enfin ses yeux humides de larmes dans sa direction, pour lui apprendre d’une voix tremblante ce qui se passait, lui sembla durer une éternité, une éternité au cours de laquelle il ne sut rien faire si ce n’est serrer plus fort son épouse dans ses bras, dans l’espoir dans l’apaiser un peu, ses doigts glissant dans ses cheveux, ses lèvres se déposant sur son front. Il appréhendait le pire, réellement… parce qu’il savait bien que Tina ne se mettrait pas dans de tels états pour rien. Mais il était suspendu à sa réponse, et en attendant, il se sentait terriblement impuissant. Impuissant à l’aider, à la rassurer, sans même savoir si le trouble dont son épouse était la victime pouvait être apaisée. Oui, ça ne dura que quelques secondes, mais ces secondes ressemblèrent à des heures, pour lui. Mais finalement, son regard se plongea dans le sien, et les mots s’échappèrent de ses lèvres. Des mots tranchants et fatidiques.

Hyppolite avait disparu.

Cette fois, le temps sembla s’arrêter tout net. Son fils avait disparu… Ces mots contenaient en eux-mêmes toute l’angoisse et toute la douleur du monde… et en même temps, ils ne contenaient rien, c’était une réponse terrible et vide. Le constat imparable était terrifiant. Et en même temps, il manquait de précisions… Disparu quand ? Disparu comment ? Hyppolite avait disparu… Norbert avait le sentiment que son cœur s’était arrêté de battre un instant. Il l’avait sans doute fait. On ne peut imaginer quelle angoisse peut envahir un parent qui apprend, si brusquement, ex nihilo, que son enfant a disparu… Et les pires considérations l’envahirent de suite. Et s’il avait disparu pour toujours ? Et si le pire lui était arrivé…. Et si c’était de sa faute ? Cette pensée fut celle qui s’imposa à lui en amont de toutes les autres, et Norbert savait très bien pourquoi. Parce que ce serait crédible, parce que ce serait logique. Pendant quelques secondes, ce fut à son tour de ne plus savoir quoi dire ou quoi faire. Il reprit Tina dans ses bras, comme si ce geste pouvait annuler sa révélation et leur rendre l’espoir de revoir Hyppolite, là, maintenant, tout de suite. Mais s’ils voulaient le revoir, il ne fallait pas céder aux larmes et au défaitisme. Il fallait agir. Cela, ils le savaient aussi bien l’un que l’autre.

-Depuis combien de temps ? Comment… ?

Ces questions étaient diffuses et n’étaient pas forcément plus utiles, mais il n’arrivait pas, pour le moment, à rationnaliser la situation. Elle lui paraissait bien trop irréelle. Et en même temps d’office trop douloureuse pour qu’il prétende que rien ne se passait. Il était perdu, c’était aussi simple que ça, sauf que ce n’était pas lui qu’il fallait retrouver.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 182
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Mer 11 Oct - 15:58


Tina vit le visage et le regard de son époux se décomposer. Parfois, dans des moments qu'elle regrettait aussitôt, elle s'interrogeait sur la valeur que le magizoologiste accordait à sa famille, parce qu'il était souvent loin d'elle et qu'il lui manquait, mais là, en cet instant, et dans de douloureuses circonstances, elle n'avait aucun doute.

Elle aurait préféré que ce soit dans une autre situation, en fin de compte. Il était angoissé, desespéré d'apprendre la disparition de son fils... Leurs douleurs se faisaient écho. Mais elles ne devaient pas s'alimenter l'une l'autre, au contraire, ils devaient la changer en force et rassembler toute celle qu'ils pouvaient avoir pour venir au secours de leur fils, qu'ils pouvaient encore retrouver.

Tous les deux le savaient, il était probable qu'il ait fugué. Et dans ce cas, il ne fallait pas falloir patienter ou se lamenter. Ils pouvaient le retrouver, il fallait juste réussir à garder la tête froide, et ça, ce n'était pas simple, par contre.

-Depuis combien de temps ? Comment ?

Autant de questions très légitimes, et les réponses qu'elle allait lui donner influenceraient forcément sa réaction. Elle prit une grande inspiration pour empêcher les sanglots de la gagner de nouveau et contrôla du mieux possible le ton de sa voix afin qu'elle ne tremble pas trop quand elle répondit aux questions de son interlocuteur.

Elle planta dans ses yeux un regard humide autant que possible. C'était plus fort qu'elle.


"J'ai reçu un courrier de Poudlard ce matin"
, lui apprit-elle donc. "Ils n'ont pas revu Hyppolite depuis l'arrivée du Poudlard-Express." Ils avaient conduit Hyppolite dans le train, ils savaient qu'il l'avait pris. C'était donc à Pré-au-Lard qu'on l'avait vu pour la dernière fois. "J'ai signalé sa disparition au bureau des Aurors, et j'ai contacté les parents de ses amis... Pour l'instant, je n'ai pas de nouvelles..."

Et il n'y avait rien de pire à affirmer pour elle que ceci : elle n'avait pas de nouvelles. Aucune nouvelle d'aucun ordre. Maintenant, elle ne savait plus quoi faire. Elle avait attendu Norbert fébrilement, la gorge nouée, le coeur battant.

C'était à deux, maintenant, qu'ils pouvaient réfléchir et envisager de nouvelles solutions. Peut-être penserait-il à des options qui lui avaient échappé ? En tout cas, elle n'était plus seule, à présent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 467
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Jeu 12 Oct - 19:03


Les parents sèment, le fils récolte
T

ina lui expliqua sans ambages la manière dont les choses s'étaient déroulées, la manière dont elle avait appris les circonstances de la disparition d'Hyppolite (du moins our ce qu'ils en savaient) et par la même, elle lui apprit en filigrane ce qu'avait été son calvaire depuis le matin même. Il s'en voulait terriblement de ne pas avoir été là pour elle, pour eux. Il imaginait bien qu'elle avait dû le chercher sans savoir où il se trouvait. Une fois de plus, il avait été absent à un moment où elle avait besoin de lui. Qu'est-ce que ça aurait été si, en cet instant, il était parti à l'autre bout du monde ? Il n'aurait eu de cesse que de se le reprocher. Une fois de plus, il était confronté aux limites de ses habitudes... Et ils le payaient cher, vraiment très cher. La culpabilité allait grand train alors que Tina lui apprenait toutes les démarches qu'elle avait faites en attendant son retour : elle avait contacté le bureau des Aurors, pour signaler la disparition de leur fils, elle avait contacté les parents de ses amis. Il n'avait malheureusement pas de meilleure suggestion à faire. Avec un peu de chance, le garçon reviendrait à Poudlard ou chez eux de lui-même, mais ils ne pouvaient pas faire davantage pour le moment. Mais Norbert n'était pas prêt à baisser les bras, il n'était pas prêt à abandonner, surtout pas. Au contraire, il avait la ferme intention de tout faire pour retrouve Hyppolite, et le plus vite possible.

-On va le retrouver, affirma-t-il, la voix tremblante.

Est-ce qu'il le pensait vraiment ? Il en avait très envie en tout cas, mais ce n'était pas pour autant qu'il était complètement rassuré... Il ne demandait qu'à revoir son fils le plus vite possible, pouvoir lui parler, s'excuser pour tout. Il tenait à réparer ses erreurs, mais pour cela, il fallait impérativement que le jeune homme leur revienne, et pour le retrouver, il était prêt à tout. Norbert avait déjà cru perdre des personnes qui lui étaient chères, il refusait que cela arrive bel et bien. Mais évidemment, il n'avait qu'un pouvoir limité sur la situation à venir, c'était justement tout le problème.

-Je vais aller à Pré-au-Lard, c'est le dernier endroit où on l'a vu
, supposa-t-il.

Et il fallait bien commencer quelque part.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 182
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Jeu 2 Nov - 11:42

Tina n'avait pas la moindre intention de reprocher quoi que ce soit à son époux, elle n'en avait pas besoin par ailleurs, même si elle n'avait pas le talent de sa soeur pour lire dans les esprits, elle vivait auprès de lui depuis bien assez longtemps pour le connaître par coeur, même si pour cette fois, la situation était inédite, ni l'un ni l'autre n'auraient pu s'y attendre, n'auraient pu jauger l'horreur de cette situation. Elle savait qu'il ne culpabilisait que trop, déjà, sa voix n'avait jamais à ce point tremblé.

Malgré tout, quand il reprit le parole, il fit tout son possible pour la rassurer, pour l'encourager... C'étaient des paroles nécessaires, car ils en avaient besoin pour ne pas stagner, pour ne pas se décourager...


-On va le retrouver.


... Mais elle avait peine à y croire... Parce que elle-même n'y croyait pas. Enfin si, elle avait cet espoir, elle ne comptait pas le perdre, et elle continuerait de lutter tant qu'il n'y aurait pas de certitudes.

Elle espérait qu'il disait vrai. Norbert se trompait rarement, mais il n'était pas infaillible malgré tout, et cette fois, il ne pouvait rien lui garantir pour la simple et bonne raison qu'ils n'avaient même pas un début de piste, ils étaient totalement impuissants et démunis, incapables de savoir que faire dans ce contexte chaotique qui les dépassait forcément.

-Je vais aller à Pré-au-Lard, c'est le dernier endroit où on l'a vu.

Tina hocha doucement la tête. Il avait parfaitement raison. C'était un endroit où elle n'avait pas encore pris la peine de se rendre, mais il semblait logique de commencer par là. Elle doutait fort que leur fils s'y trouve toujours, même bien caché, sinon voulait-elle croire que les Aurors du ministère auraient retrouvé sa trace (Pré-au-Lard, après Poudlard, devait être le premier endroit où s'était concentré leurs recherches). C'est sûr que ça semblait donc être une idée judicieuse.

Mais la perspective qu'il s'en aille tout de suite, même pour la bonne cause, ne lui plaisait pas tout de même, parce que la jeune femme n'avait pas envie de rester seule. C'était idiot, mais maintenant, elle avait la peur irrationnelle que lui aussi ne revienne pas à la maison. Elle savait bien que ce n'était pas fondé, mais le stress était à son maximum.


"D'accord... je viens avec toi."

Elle ne voulait pas rester seule, pas tout de suite, pas encore... même si ce n'était pas forcément stratégique pour elle de l'accompagner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 467
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Sam 4 Nov - 12:46


Les parents sèment, le fils récolte
N

orert, au fond, présageait d'avance que se rendre à Pré-au-Lard serait totalement inutile et ne les mènerait nulle part tous les deux. Il semblait assez évident que si le jeune homme s'y était trouvé, on l'aurait déjà vu et signalé, mais il était incapable de rester ici et de tout simplement attendre en se rongeant les sangs, même si c'était ce qui allait inévitablement arriver, faute de pouvoir faire quoi que ce soit d'autre. Alors oui, autant se rendre là-bas, interroger qui ils le pourraient et tenter d'avoir le fin mot de cette histoire. Qui sait, la chance leur sourirait peut-être. Parfois, il ne s'agissait que d'être là au bon endroit au bon au moment. Le hasard ne reposait pas sur autre chose. La chance non plus, mais pouvaient-ils vraiment croire encore en la chance dans la situation douloureuse et éprouvante dans laquelle ils se trouvaient ? Sans doute pas, au fond. Que ça leur plaise ou non, le sort portait dans sa besace plus de mauvaises que de bonnes choses. Il ne fallait pas renoncer, pas trop vite, mais il fallait sans doute rester un minimum réaliste, c'était même essentiel. Dans tous les cas, qui ne tente rien n'a rien, et Norbert, qui n'avait pas encore retiré sa veste ni son sac, pris au dépourvu par l'état dans lequel se trouvait son épouse était prêt à repartir aussi sec, il était à deux doigts de transplaner quand Tina affirma qu'elle voulait s'y rendre avec lui. Au fond, il préfèrerait qu'il l'accompagne. Pour une fois, il préférait ne pas être seul. Mais ce n'était pas forcément stratégique, et elle devait le savoir aussi bien que lui. En fait, elle devait même le savoir mieux que lui, car elle avait toujours été la plus raisonnée et terre à terre de leur duo.

-Non, il faut que tu restes ici, au cas où il reviendrait...

Il était loin d'être convaincu par cette hypothèse, mais dans tous les cas, il considérait qu'il était préférable que l'un d'eux reste sur place tandis que l'autre partirait chercher leur fils ailleurs, ne serait-ce que parce qu'on chercherait peut-être à les contacter dans ce laps de temps. Avec douceur, Norbert serra ses mains dans celles de son épouse, déposa un baiser sur sa joue, des gestes tendresses qui avaient su lui devenir familiers et évidents grâce à elle.

-Je ne serai pas long...

Ou pas, il comptait bien passer tout Pré-au-Lard au crible s'il le fallait, alors en fin de compte, cela avait des chances de prendre du temps. Peut-être trop de temps. Pour aucun résultat.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 182
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Lun 6 Nov - 16:44


-Non, il faut que tu restes ici, au cas où il reviendrait...

Elle le savait. Au fond, il n'avait pas besoin de le lui dire pour qu'elle le sache, mais elle qui était normalement la plus pragmatique de leur couple était tout simplement incapable de raisonner comme il le faut en cet instant, parce qu'elle avait peu d'avoir perdu l'être qu'elle chérissait le plus au monde, parce que la perspective de voir Norbert s'éloigner, même pour quelques heures, lui était insoutenable.

C'était malgré tout très logique, il se pouvait à tout moment que l'on frappe à la porte, pour leur annoncer une nouvelle, bonne ou mauvaise, ça... Mais qu'elle soit bonne ou mauvaise, Tina ne voulait pass être seule. Plus que jamais, elle tenait à être auprès de son époux.

Elle devinait qu'il le comprenait, elle l'interprétait dans la douceur dont il faisait preuve quand ses mains serraient doucement les siennes. Dans la caresse de ses lèvres sur sa joue. Raison de plus, pour elle, de ne pas le laisser parti. Elle n'était pas capable de palier au plus raisonnable à l'heure actuelle, elle cherchait surtout un moyen de ne pas s'effondrer.


-Je ne serai pas long...

Il y croyait peut-être, mais Tina, elle, n'y croyait pas. Parce qu'elle le connaissait. Il passerait le village au crible, encore et encore, des heures et des heures durant, sans discontinuer.

Alors, ça voulait dire que elle-même resterait chez eux, des heures et des heures durant, à se ronger les sangs, à mourir d'inquiétude. Et elle se laisserait gagner par une angoisse folle. C'était impossible. Elle ne pouvait pas faire ainsi, il ne pouvait pas faire ainsi.

Tina dégagea ses mains pour glisser ses doigts dans la coiffure emmêlée et désordonnée de son mari. Son regard brillait de larmes qu'elle parvenait à contenir du mieux possible. Elle ferma un instant les paupières le temps de déposer ses lèvres sur les siennes.

"Je ne veux pas rester seule... Ne me laisse pas seule, s'il te plaît."

Soit ils restaient tous les deux ici et ils attendaient ensemble, soit ils partiraient à Pré-au-Lard tous les deux. Dans tous les cas, elle avait besoin qu'il reste avec elle, et elle pensait aussi qu'il était mieux pour lui qu'elle reste avec lui, même si se murer dans sa solitude allait devenir une fâcheuse habitude pour son époux, avec laquelle elle allait devoir combiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 467
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Lun 6 Nov - 20:20


Les parents sèment, le fils récolte
N

orbert n'avait pas besoin d'entendre quoi que ce soit de la part de son épouse pour comprendre qu'il n'aurait pas même dû envisager l'hypothèse qu'elle ne l'accompagne pas, car celle-ci était positivement absurde. Lui-même, au fond, même s'il tentait de garder la tête sur les épaules (et ce n'était pas son rôle à lui d'habitude, il le confiait sans problème à Tina, mais de toute évidence, elle n'était pas capable de l'endosse par cette fois) autant que possible, n'avait pas spécialement envie de partir tout seul. S'il était un grand solitaire dans l'âme, il avait vraiment besoin de la compagnie de son épouse. C'était une épreuve qu'ils devaient surmonter ensemble... En tout cas le pensait-il pour l'heure, mais c'était là une manière de penser qu'il allait bien vite oublier... on ne se refait malheureusement pas, même dans les situation les plus chaotiques. Tina passa doucement une main dans ses cheveux, l'embrassa avec tendresse. Ces gestes d'affection ne lui avaient jamais fait à ce point de bien. Ce n'était qu'un maigre soulagement au vu de ce qu'ils affrontaient, mais à présent, il était convaincu lui aussi qu'il ne voulait pas être seul. Il hocha la tête quand elle le supplia presque de ne pas la laisser seule, comment pourrait-il le lui refuser ? Bien sûr qu'il ne le pouvait pas. Et il ne le voulait pas davantage.

-D'accord,
approuva-t-il avant de serrer son épouse une nouvelle fois dans ses bras. Je vais chercher Jacob et Queenie, ils pourront rester ici pendant que nous irons à Pré-au-Lard, suggéra-t-il alors.

De toute manière, il fallait que tous les deux soient au courant, ils avaient besoin de leur soutien et ils ne demanderaient qu'à le leur apporte dès lors qu'ils seraient au courant. A l'heure qu'il était, ils devaient se trouver dans la boulangerie en construction... Norbert s'en voulait un peu de gâcher ainsi leurs rêves et leurs espoirs mais, dans tous les cas, ils ne pouvaient pas se taire et ils avaient besoin d'eux. Cruellement besoin d'eux, même, en de si sombres circonstances.

Cela allait quand même exiger qu'ils se séparent un instant... Ou non, en fait... Au point où ils en étaient, partir un instant ne changerait pas grand-chose.

-On peut y aller ensemble...


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 182
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   Mer 22 Nov - 13:32


Tina avait appris à se débrouiller par elle-même, et ça ne datait pas d'hier. Il faut dire que les circonstances l'y avaient aidée à plus d'un titre, des circonstances majoritairement plus enviable. Oui, il avait bien fallu qu'elle prenne ses responsabilités quand ses parents étaient morts et qu'elle avait dû veiller sur Queenie par ses propres moyens. Bien sûr, elles s'étaient entraidées, mais elle avait appris la résiliation et l'autonomie.

C'était quelque chose qui lui était restée, et c'était pour cela sans doute en partie qu'elle parvenait à bien accepter les divers déplacements de son mari, même s'ils pouvaient passer parfois un mois sans se voir. Durant ce temps, il lui manquait, bien sûr, mais elle avait confiance dans leurs sentiments respectifs, aveuglément confiance. Alors elle pouvait bien rester seule.

Mais pas cette fois. Pour la première fois de sa vie, à la perspective de devoir rester seule, résolument seule, elle sentait l'angoisse la gagner, comme si en s'éloignant de quelques mètres seulement, il pourrait bien s'isoler pour de bon. Elle avait peur de le perdre comme elle avait peur d'avoir perdu son fils et de ne jamais le retrouver.

Norbert sembla parfaitement le comprendre. Il déplorait parfois ses faibles dispositions à comprendre et appréhender les sentiments humains, mais il y était sans doute plus sensible et attentif qu'il ne le croyait. Il l'avait toujours comprise sans qu'ils n'aient presque rien à se dire. Ce qui voulait tout dire, non ?

-D'accord. Je vais chercher Jacob et Queenie, ils pourront rester ici pendant que nous irons à Pré-au-Lard.


Tina profita à sa juste valeur de la nouvelle étreinte que lui adressa son époux. Elle lui faisait énormément de bien. Elle respirait un peu plus calmement, et ses craintes d'être abandonnée se calmaient un peu.

Norbert se montrait bien plus raisonné qu'elle. Avertir Jacob et Queenie était une excellente idée. Ils pourraient rester ici, ainsi, et dans tous les cas, elle ne se voyait pas les garder dans l'ignorance de ce qui leur arrivait. Le plus tôt était peut-être le mieux.

-On peut y aller ensemble...

Ce qui signifiait qu'il n'y aurait personne à la maison le temps de ce faire, mais elle décidait que ce n'était pas très grave. C'était quelque chose qui lui allait très bien.

Elle hocha la tête, essuya les restes de larmes qui coulaient le long de ses joues (et seraient bientôt remplacées par d'autres) d'un revers de manche.


"D'accord, allons-y"
, confirma-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les parents sèment, le fils récolte (Norbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Les nounous Sarthoises site d'assmat et de parents ...
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]
» La récolte des algues.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Maison des Dragonneau
-