AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout est lié (Norbert et Tina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Tout est lié (Norbert et Tina)   Ven 22 Sep - 14:35

Tout est lié.
Seth savait bien qu’il ne devait pas laisser son travail pâtir de ce qu’il vivait, mais c’était loin d’être si facile que cela. Bien au contraire, en ce moment, on ne pouvait pas vraiment dire que le jeune homme arrivait avec facilité à se concentrer sur les différentes affaires qui se trouvait sur son bureau. Bien au contraire, il avait même plutôt tendance à laisser son esprit vagabonder. Non sans raison d’ailleurs, il passait son temps à penser à Pomona. Ça avait déjà été un choc quand la jeune femme avait découvert qu’il était un mangemort – sans qu’il ne sache encore comment – quand elle avait pris la décision de le quitter, mais c’était encore plus de se dire qu’elle était morte. Elle était définitivement morte (ou tout comme) et rien ne pouvait le changer. Pas même cette envie de vengeance qu’il ne pouvait pas s’empêcher de ressentir à présent, alors qu’il se laissait de plus en plus tenter par Phèdre de rejoindre cet autre groupe de mage noir. Ça allait changer grand-chose ? Non sans doute pas, mais au lieu de travailler pour l’assassin de celle qu’il aimait, le jeune homme allait pouvoir faire quelque chose contre lui. Et il se disait que l’Hydre pouvait faire vraiment quelque chose. Parce que même si Seth n’avait pas pour habitude d’aimer le travail d’équipe – ce qui ne se voyait absolument pas en ce moment, puisqu’entre le bureau des Aurors, les mangemorts ou même l’Hydre, il appartenait de plus en plus à des groupes – mais il devait bien reconnaître qu’il allait être incapable de s’en prendre à Voldemort seul. C’était fou de penser qu’on pouvait le faire de toute façon, alors qu’il était facile de voir à quel point il était puissant. Malgré son jeune âge, il était évident qu’il ne fallait pas le prendre à la légère. Ce n’était pas ce que Seth avait l’intention de faire.

Mais en attendant, il devait quand même assurer ses fonctions d’Auror. Même si ce n’était pas si facile que cela, cela en devenait quand même une question d’orgueil. Seth n’avait pas envie de voir ses performances au travail chuter. Pas alors qu’il osait croire qu’il pouvait être considéré comme l’un des meilleurs Aurors du bureau (mais ça c’était parce qu’il était incapable d’être modeste et qu’il avait tendance à être bien trop fier de lui). Bref, il était donc au bureau des Aurors et il tentait du mieux qu’il pouvait de se concentrer sur un des nombreux dossiers qui se trouvait sur son bureau. Quand l’un de ses collègues vint le voir pour l’informer que deux personnes parce qu’ils avaient besoin du bureau et que c’était lui qui était mis sur l’affaire… sans pour autant lui préciser de quoi il s’agissait. Seth poussa un profond soupir – aucune motivation vraiment – avant de se lever pour accueillir le couple qui venait le voir. Norbert Dragonneau, il le connaissait évidemment parce qu’il avait déjà eu besoin de lui pour une affaire. Il ne connaissait pas sa femme cependant.

« Bonjour. » Les salua-t-il en se montrant le plus diplomate possible. « Que puis-je faire pour vous ? »

Demanda-t-il en les invitant à venir dans son bureau et à s’installer sur les chaises.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 658
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Dim 24 Sep - 13:38

Dans les premiers jours qui avaient suivi la disparition d’Hyppolite, Norbert avait su garder un espoir, celui de voir son fils, penaud, frapper à la porte de leur maison, sans s’excuser mais à la fois soulagé et vexé d’avoir mis fin à une fugue qui ne pouvait pas durer bien longtemps du fait de son jeune âge et de ses faibles moyens… ou alors, il s’était attendu à ce que la direction de Poudlard les informe, lui et Tina, du retour du garçon, pour des raisons équivalentes. Oui, il avait voulu se rassurer en e disant qu’Hyppolite avait fugué, qu’il n’était pas parti très loin, et qu’il allait revenir. Cela n’ôtait rien à la profonde culpabilité qu’il ressentait (car il savait que si Hyppolite avait décidé de partir, c’était entièrement de sa faute, parce qu’il n’avait jamais su être un père digne de ce nom), mais cela calmait un peu son inquiétude. Seulement, les jours passaient, et Hyppolite était toujours introuvable. S’il avait bel et bien fugué, il fallait accepter l’éventualité de plus en plus probable qu’il lui soit arrivé quelque chose, qu’il ait fait une mauvaise rencontre, un mauvais choix, qu’il ait eu un accident… Et s’il n’avait pas fugué… eh bien, c’était pire encore. Nul n’avait retrouvé Hyppolite, ni blessé ni mort (car oui, cette crainte l’habitait de plus en plus, même s’il n’osait la partager avec Tina, quand bien même elle devait sans doute y penser elle aussi), et il n’y avait rien de plus terrible que de se dire que le seul soulagement qu’il savait s’apporter, à l’heure actuelle, résidait dans le fait que le cadavre de son fils n’avait pas été retrouvé par les autorités compétentes.

Les jours passaient donc, et Norbert n’arrivait plus à rien. Il avait bien sûr annulé tous ses projets de voyage et renoncé à toutes ses obligations professionnelles… Dans les premiers temps, il avait fait tout ce qui lui semblait en son pouvoir pour retrouver Hyppolite, l’avait cherché dans tous ces endroits les plus probables, sans aucun succès. Personne n’avait entendu parler de lui. Personne n’avait de ses nouvelles. Il n’avait plus d’appétit, plus de pensée pour autre chose. Toutes convergeaient en direction de son fils… Même ses créatures ne lui apportaient qu’un maigre réconfort, et s’il se réfugiait très régulièrement dans son « bureau », où elles étaient installées, ce n’était pas tant dans l’espoir de les étudier ou dans l’intention de les soigner que pour tenter d’apaiser un esprit torturé par une situation qui lui paraissait en tous points inextricable. Pour éviter le regard de Tina, aussi, dans lequel il appréhendait toujours de lire l’une ou l’autre accusation. Il se sentait totalement fautif de ce qui s’était passé… et il était convaincu que c’était à juste titre.

Son épouse avait signalé au bureau des Aurors la disparition d’Hyppolite aussitôt qu’elle avait été contactée par Poudlard, depuis, ils n’avaient pas de nouvelles. Ils devraient sans doute attendre qu’on les recontacte, mais toute attente était insoutenable. Le couple avait donc décidé, d’un commun accord, de se rendre au bureau des Aurors et de parler à un enquêteur. Après moults discussion, on les invita dans le bureau de Seth Beresford. Un homme avec lequel Norbert avait déjà eu l’opportunité de travailler, et qui lui semblait sérieux. C’était déjà ça. Mais pas assez, sans doute. Rien n’était assez dans une telle situation. Pour preuve, ne serait-ce que l’entendre demander ce qu’il pouvait faire pour eux avait le don de l’agacer. L’homme n’y était pour rien, il n’avait manifestement pas été briefé pour la situation. Mais quelque part, cela donnait à Norbert le sentiment que personne ne s’intéressait à la disparition de son fils, que tout le monde y était indifférent… et c’était difficile.

-Notre fils a disparu
, répondit-il succinctement. Et articuler ces mots lui fit plus mal qu’il ne l’aurait cru.

_________________


Dernière édition par Norbert Dragonneau le Ven 5 Jan - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Mer 15 Nov - 14:21


Quand beaucoup contestaient le système judiciaire en place, à tort ou à raison, ce n'était jamais le cas de Tina. En même temps, ayant été Auror elle-même et connaissant donc très bien le système, le milieu et ses difficultés, elle était bien placée pour savoir que ceux qui ne voyaient pas les Aurors travailler en l'état n'avaient pas idée du millième de l'énergie qu'ils fournissaient au quotidien. Bien sûr, les choses ne fonctionnaient pas exactement de la même manière à New York et à Londres, mais dans l'idée, elle respectait totalement les Aurors et leur travail.

Seulement, cette fois, elle se retrouvait de l'autre côté de la barrière, et plus que jamais, elle comprenait la colère et la frustration des témoins, des victimes, des plaignants, des civils en quête d'espoirs et de réponses, bien vite désillusionnés quand ils constataient que la justice avait ses limites en dépit de la bonne volonté de ses représentants.

Et donc, elle avait beau respecter le métier d'Auror, elle peinait à ne pas pointer du doigt leur incompétence. Elle savait que ce serait démérité que de leur reprocher l'absence de leur fils (d'autant que s'il était encore porté disparu, elle ne pouvait s'ôter de l'esprit que c'était sans doute de leur faute), mais c'était plus fort qu'elle...

Parce que les jours passaient, et qu'Hyppolite ne revenait pas. Chaque jour qui défilait semblait réduire leurs chances de serrer à nouveau leur fils dans leurs bras, et comment pourrait-elle se résoudre à une si sombre éventualité ? Elle n'osait même pas l'envisager. Elle se sentait perdue, sans son fils, et elle ne pensait pas que ni elle, ni Norbert, seraient capables de continuer s'ils ne leur revenaient pas.

Ils avaient d'un commun accord décidé de se rendre au ministère, au département de la justice magique, sans y avoir explicitement été invités. Tina n'était pas retournée au ministère depuis qu'elle avait reçu le courrier de Poudlard, bien incapable de se remettre au travail, même si l'inactivité ne soulageait pas ses craintes et sa douleur un seul instant.

Au ministère, ils avaient insisté, jusqu'à ce qu'on daigne les mettre en contact avec un Auror... qui, il devait bien vite s'en rendre compte, ne savait rien de leur affaire.

« Bonjour. Que puis-je faire pour vous ? »
Ce n'était pas illogique en soi qu'il ne sache rien, on les avait adressé à un Auror disponible, voilà tout, mais cela n'empêcha pas la frustration de poindre dans l'esprit de Tina. Et visiblement, son mari n'était pas moins nerveux qu'elle.

-Notre fils a disparu.

Entendre Norbert prononcer ces mots était encore plus douloureux que de les penser. Elle sentit sa voix trembler quand elle ajouta.


"Nous avons signalé sa disparition il y a trois jours, nous n'avons aucune nouvelle depuis."

Dans sa propre voix, elle entendit celle de toutes les personnes à qui elle avait été confrontée au cours de son passé d'Auror, qu'elle avait cherché à rassurer sans rien avoir à leur donner, si ce n'est des promesses creuses. Car pas de nouvelles signifiait pas de nouvelles.

Elle savait déjà ce qui les attendait.


HJ : Désolée !! J'étais convaincue d'avoir répondu à ce rp ! Vraiment désolée de vous avoir fait attendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Ven 5 Jan - 13:22

Tout est lié.
Seth connaissait l’homme sous ses yeux, il avait déjà eu l’occasion de collaborer tous les deux concernant des créatures fantastiques. Il connaissait de vu la femme également, sa femme donc. Le couple Dragonneau, il les connaissait, cependant ce n’était pas pour autant que le jeune homme savait la raison qui poussaient ces deux personnes à venir dans son bureau. Ce qui ne sembla pas plaire à Norbert d’ailleurs, qui répondit assez succinctement à sa question. Bon en même temps, le jeune homme avait bien conscience que si le fils du couple avait disparu, ces derniers ne devaient pas vraiment être au meilleur de leur forme et ils ne devaient pas apprécier de voir qu’il n’était pas au courant. La femme prit à son tour la parole, affirmant qu’ils avaient signalés sa disparition depuis trois jours et que depuis, ils n’avaient pas de nouvelle. Sans doute aucune nouvelle du bureau des Aurors et de leur fils. Soit, Seth voulait bien croire que ce n’était donc pas agréable pour eux de se rendre compte que Seth n’était pas au courant. Quand bien même, l’Auror n’avait aucune envie de se formaliser de ce genre de détail, comme il n’avait pas spécialement envie de suivre cette enquête non plus d’ailleurs. La disparition d’un gosse ? Super, ça ne lui plaisait vraiment pas. Mais en même temps, il n’avait pas vraiment le choix. Si on pouvait choisir ses enquêtes, Seth ne s’en porterait que mieux. Il devait prendre sur lui, ce qui n’avait rien de simple au vu de la situation dans laquelle il se trouvait.

« Je vois. » Dit-il alors, avant d’attraper sa baguette dans sa main pour lancer un sort et que le dossier de l’affaire de Dragonneau arrive sur le haut de son bureau. Si Porpentina avait déclaré la situation au bureau de Aurors, il y avait un dossier et c’était le cas. Il ouvrit le dossier donc pour jeter un œil à ce que ses collègues avaient pu noter au moment de la première déclaration, quand bien même il fallait se rendre compte qu’il n’y avait pas grand-chose. Super, il allait devoir se taper tout le boulot. « Le plus simple c’est que vous me racontiez tout précisément, pour que je puisse au mieux vous aider. » À croire comment Seth pouvait réellement apprécier son travail. Bon pour être honnête, il était évident que le jeune homme n’appréciait pas plus que ça de devoir travailler sur une affaire de disparition. Il y avait bien mieux, sauf que pour le moment il devait s’occuper de ça et surtout des deux parents sous ses yeux. En plus, il allait devoir faire en sorte de les rassurer, ce qui n’était pas très bien partie pour le moment. « Quels sont les circonstances précises ? Avez-vous remarqué quelques choses d’étranges ? Dites-moi tout. »

C’était le plus simple en effet, qu’ils reprennent tout à zéro. Même s’il n’y avait pas de doute sur le fait que le couple allait sans doute avoir le sentiment d’avoir perdu du temps.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 658
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Ven 5 Jan - 13:54


Norbert avait un peu le sentiment de revenir à la case départ, de devoir revenir à sa première déposition, et ce n'était évidemment pas agréable, surtout quand la vie de son fils était en jeu, cela dit, il appréciait de voir que son interlocuteur se montrait vraiment concerné par l'affaire qui les intéressait. Il avait déjà eu affaire à Seth Beresford, il lui faisait confiance, et au moins avait-il l'air un minimum impliqué par la situation, et ça, c'était un immense pas en avant. Est-ce que ça allait suffire à leur ramener Hyppolite, rien n'était moins sûr, malgré tout... Enfin, il leur fallait encore y croire et saisir toutes les opportunités qui se présentaient à eux tant que c'était encore possible. Ils n'avaient pas beaucoup d'autres options, en fin de compte, désemparés qu'ils étaient face à une situation complexe et douloureuse comme celle-ci. L'Auror examina leur dossier... Norbert ne put que constater alors combien son contenu était mince. Ce n'était pas étonnant en soi, parce qu'il n'y avait pas grand-chose à dire de la situation, elle ne se résumait qu'en peu de mots... mais des mots tranchants comme des lames de rasoir. L'Auror ne put pas constater grand-chose à partir des éléments à sa disposition, en tout cas, et décida donc de les interroger. Ce n'était pas simple d'en passer par là à nouveau, mais au fond ça valait mieux, si cela pouvait apporter un complément digne de ce nom à l'enquête en cours...

-Il a pris le Poudlard-Express à la fin des vacances de Noël. Plusieurs élèves ont confirmé qu'il était dans le train avec eux. Mais une fois à Pré-au-Lard, il a... disparu... personne n'a de nouvelles de lui depuis.
Rien que d'en parler, il avait le coeur ignoblement serré, le sentiment qu'un étau lui comprimait la poitrine. Tout était si vrai, si... réel. Il hésita avant de reprendre... Il savait que pour faciliter la tâche des Aurors, il fallait qu'il se montre... eh bien... honnête. Mais cette honnêteté-là lui en coûtait. Ces derniers temps, on... on se disputait beaucoup..., reconnut-il à contrecoeur.

Il était important d'en parler, parce qu'il savait bien que ça pouvait être la clé, que ça devait être la clé, la raison de sa disparition... Seulement, il craignait qu'en avançant l'hypothèse la plus probable, celle de la fugue, on se désintéresse d'Hyppolite, l'on considère qu'il rentrerait de lui-même chez lui. Sauf qu'il n'arrivait vraiment, vraiment plus à attendre, ça lui était impossible. Trois jours, c'était déjà beaucoup trop long, et à chaque minute qui passait, c'était proprement insoutenable. En prononçant ces mots, il ignorait le regard de son épouse, qu'il lui était de plus en plus difficile de soutenir. Et pour cause, sa culpabilité le rongeait, non, le dévorait. Et c'était réellement de pire en pire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Mer 24 Jan - 13:54



« Je vois. »
Au moins, l'Auror avait-il l'air sincèrement considéré par leur situation. Il ne mit pas longtemps à s'emparer du dossier qui les concernait et à l'examiner en détail.

Malheureusement, leur déposition était bien mince, et il n'y avait pas eu de nouvel élément depuis, mais le regard d'un nouvel Auror, peut-être un peu plus impliqué dans leur affaire, allait peut-être faire vraiment progresser les choses, ils ne pouvaient pas négliger cette option, cette possibilité. Au contraire, il fallait qu'ils l'observent avec le plus grand sérieux, avec la plus grande attention.


« Le plus simple c’est que vous me racontiez tout précisément, pour que je puisse au mieux vous aider. Quels sont les circonstances précises ? Avez-vous remarqué quelques choses d’étranges ? Dites-moi tout. »

Cela allait être éprouvant d'expliquer une nouvelle fois ce qui l'avait déjà été, ce n'était jamais simple que de devoir faire le récit de cette disparition qui les touchait tant et tant que leur vie s'en voyait définitivement bouleversée. Mais s'il fallait en passer par là pour retrouver Hyppolite, alors elle était bien prête à réitérer l'effort.

L'homme qui leur faisait face avait l'air très sérieux, avait l'air de vraiment vouloir les aider, et ils ne pouvaient pas lui reprocher la situation alors qu'il reprenait le dossier en mains sans y avoir été préparé.

Il saurait peut-être trouver un nouvel éclairage qui leur permettrait d'explorer des pistes auxquelles ils n'avaient pas pensé jusqu'alors. Ils ne devaient pas passer à côté, il ne fallait pas qu'ils passent à côté.

Tina se sentait prête à répondre, mais ce fut son époux qui fut le plus rapide.

-Il a pris le Poudlard-Express à la fin des vacances de Noël. Plusieurs élèves ont confirmé qu'il était dans le train avec eux. Mais une fois à Pré-au-Lard, il a... disparu... personne n'a de nouvelles de lui depuis.

Les faits bruts. C'était aussi simple et aussi navrant que cela. S'ils avaient su ce qui se passerait au moment de le conduire jusqu'à son wagon dans le Poudlard-Express, jamais elle ne l'aurait laissé partir, c'est évident. Elle s'en voulait, elle s'en voulait beaucoup. Et elle n'était pas toute seule.

Elle n'était pas toute seule. Elle le savait, mais Norbert le confirma de la pire manière.

Ces derniers temps, on... on se disputait beaucoup...

Elle tourna vers son mari un regard triste et attrapa sa main pour la serrer dans la sienne. Elle savait bien qu'il se tenait pour entier responsable de ce qui s'était passé... et le pire, c'est que c'était effectivement possible.

Elle voulut le contredire mais s'abstint, elle voulait rassurer Norbert, mais elle ne voulait pas nier. Si Hyppolite avait fugué, il ne fallait pas que cette piste soit écartée, donc elle préféra se taire et attendre les nouvelles questions de l'Auror.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Mer 21 Mar - 18:08

Tout est lié.
Seth savait bien qu’il devait prendre sur lui pour cette affaire, même si elle n’était pas vraiment passionnante. C’était son travail après tout et concrètement, il n’avait pas grand-chose d’autre que ce travail à présent. Il écouta donc les explications des parents du disparu. Pendant que l’homme parlait, une plume était en train d’écrire les informations importantes sur un parchemin du dossier. Le gamin avait donc bien pris le train qui devait le conduire à Poudlard après les vacances de noël, mais une fois à Pré-au-Lard, il avait donc disparu. Ça ne faisait quand même pas beaucoup d’information. Mais bon, Seth n’avait pas d’autre choix que de prendre les choses comme ça, de faire avec ce qu’on lui donnait. Norbert Dragonneau précisa qu’il se disputait beaucoup avec son fils ces derniers temps. Bah tient… Le regard de Seth se porta une seconde sur la main de la femme qui attrapait celle de son mari.

Bon, bah la disparition de cet enfant lui semblait encore plus ennuyeuse. Mais bon, il n’avait toujours pas le choix de toute façon. Rien ne changeait le fait qu’il était sur ce dossier et qu’il allait devoir faire avec donc. Il y avait donc de forte chance que ça soit une fugue. Avec un peu de chance, ils devraient le retrouver vite. Quoi qu’en même temps, ils l’auraient peut-être retrouvé depuis longtemps si ça avait été une simple fugue. Enfin, dans tous les cas, il allait devoir le chercher. Visiblement, les élèves de Poudlard avait été interrogé déjà puisqu’ils avaient confirmé que le fils Dragonneau se trouvait dans le train pendant le voyage. Qu’est-ce qu’il s’était passé entre le train et l’arrivée à Pré-au-Lard ? La était la question donc.

« Est-ce que vous pouvez me donner les noms des amis de votre fils ? » Il faudrait sans doute qu’il leur parle, même si parler à des gosses ça n’avait rien pour l’enchanter. « Est-ce que vous avez remarqué la disparition d’affaire à lui ? Des objets qu’il aurait pu prendre chez vous, à Poudlard ? Quelque chose qui prouve qu’il aurait pu avoir l’intention de partir. Comme des objets fétiches ou encore de l’argent ? »

Concrètement, Seth ne pouvait pas nier qu’il considérait que la fugue était quand même l’une des pistes les plus probables. Après tout, personne n’avait rien vu, il semblait étrange qu’un gamin disparaisse pendant le trajet du Poudlard Express. Bon, ce n’était pas improbable non plus, mais quand même… si le fils se disputait beaucoup avec le père, ça pouvait quand même le pousser à partir. Dans tous les cas, l’Auror allait de toute façon devoir inspecter toutes les pistes possibles. On ne pouvait pas dire qu’il avait le choix de toute façon. Ça ne l’enchantait pas des masses, mais c’était comme ça. Pour le moment, il était encore Auror et il devait bien faire ce qu’on lui demandait de faire. Et pour le moment il ignorait tout de l’endroit où se trouvait le fils Dragonneau.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 658
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Mer 21 Mar - 22:11

Tina ne dit rien de plus… En même temps, il n’y avait rien à dire de plus. Ils le savaient tous les deux, s’il y avait quelqu’un à blâmer dans cette affaire, c’était lui, parce qu’il n’avait pas été un père digne de ce nom, parce que les tensions s’étaient accumulées entre lui et Hyppolite jusqu’à devenir proprement ingérables… Elle se contenta de serrer sa main dans la sienne. Ce geste lui fit du bien et du mal à la fois. Du bien parce qu’il avait besoin de se sentir soutenu en la circonstance (même si il ne le méritait sans doute pas et le rendait par ailleurs très mal à son épouse, qui avait pourtant besoin de lui autant que l’inverse). Du mal parce que ce faisant, et ne prononçant aucun mot de plus, elle corroborait son discours… Elle aussi pensait forcément qu’il était responsable du départ de leur fils. Elle ne voulait pas le brusquer, mais c’était le cas. C’était ce qu’ils pensaient tous, d’ailleurs. Et ils avaient raison… c’était ce que l’Auror n’oublierait pas de penser non plus d’ailleurs, dorénavant, comme les propos qu’il devait prononcer ensuite le laissaient par plus d’un aspect deviner.

Il demanda de nommer le nom des amis de leur fils, e les objets fétiches qu’il aurait pu emporter ave lui et qui auraient pu laisser supposer une intention de fuguer de sa part. Instinctivement, le regard du magizoologiste se tourna vers son épouse, un regard teinté de culpabilité. Parce que une fois encore, elle était le mieux placée pour répondre à cette question. Norbert, de son côté, n’avait que des pistes de réponses, mais il devait bien l’admettre. Il ne connaissait pas son fils. A un moment donné, il avait lâché prise, et même s’il pensait avoir retenu l’essentiel, il n’avait pas été suffisamment attentif à la vie du jeune adolescent et aux détails de cette dernière. Il y avait été d’autant moins attentif qu’Hyppolite avait fermé la porte à toute possibilité de communication. A juste titre. C’était absolument normal, il était complètement fautif. Il n’osait pas répondre précisément à ces questions, parce qu’il n’était pas sûr d’en être capable. Contrairement à Tina. Qui aurait sans doute remarqué quelque chose du genre s’il y avait eu lieu de s’en alarmer. Mais il ne pouvait en être sûr. Il y a des détails évidents sur lesquels on oublie de se focaliser quand on est en proie à l’émotion.

-L’une de ses amies, Lauraleen Miller, est venue chez nous durant les vacances. Ses parents sont moldus.

C’était ce qu’il pouvait donner de plus précis comme information, mais il était certain que ce n’était rien. Surtout qu’ils étaient déjà allés voir les Miller pour s’assurer de la situation.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Jeu 22 Mar - 15:23


« Est-ce que vous pouvez me donner les noms des amis de votre fils ? Est-ce que vous avez remarqué la disparition d’affaire à lui ? Des objets qu’il aurait pu prendre chez vous, à Poudlard ? Quelque chose qui prouve qu’il aurait pu avoir l’intention de partir. Comme des objets fétiches ou encore de l’argent ? »

Tina ne savait pas grand-chose de ce Seth Beresford (et elle était partie pour déchanter quand elle en apprendrait davantage), mais en tout cas, ses méthodes et sa manière de procéder obtenaient déjà ses faveurs. C'était tout de même fou qu'aucun Auror avant lui n'ait pris la peine de poser des questions si spécifiques qui avaient le mérite de pouvoir faire évoluer plus rapidement l'enquête.

L'Auror prenait au sérieux l'hypothèse de la fugue, au vu de ses questions. Tina avait envie de lui donner tort, et en même temps. Si Hyppolite avait vraiment fugué, c'était une bonne chose, ça augmentait les chances de le retrouver, mais ça élèverait la culpabilité de Norbert à un degré encore jamais atteint. Enfin, il avait des responsabilités à assumer malgré tout. Et il n'était pas sans le savoir non plus.

Qu'Hyppolite ait fugué ou pas n'avait plus tant d'importance s'ils ne devaient pas le retrouver pour autant. Puisqu'il n'était toujours pas de retour, c'était... difficile de ne pas penser qu'il avait dû faire une mauvaise rencontre. Et que cette mauvaise rencontre avait pu lui être fatale. Mais se concentrer sur les détails, des détails qui auraient pu leur échapper, c'était une bonne manière de procéder.

-L’une de ses amies, Lauraleen Miller, est venue chez nous durant les vacances. Ses parents sont moldus.

Ce fut la seule réponse que donna Norbert. Tina était convaincue qu'il pourrat en dire davantage, mais il ne le fit pas, à la place, il l'observait avec insistance. Il se reprochait sans doute de ne pas avoir suffisamment de détails à communiquer sur la vie de son propre fils... Mais Hyppolite n'était pas toujours un livre ouvert non plus, encore moins avec son fils.


"Son meilleur ami est Rhian Potter, le fils de Purdey Potter."
Elle se permettait de le préciser, parce qu'en tant qu'Auror, Beresford devait le connaître. "Nous sommes allé voir les parents de Lauraleen et la tutrice de Rhian, ils n'ont pas su nous en dire plus. Et j'ai fouillé sa chambre, j'espérais trouver quelque chose de significatif, mais il n'a rien emporté de plus qu'il ne l'aurait fait en temps normal."

Ou alors il avait très bien caché son jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Dim 20 Mai - 13:29

Tout est lié.
Seth se doutait que l’homme sous ses yeux n’avait pas spécialement envie que la disparition de son fils soit une fugue, parce qu’il y aurait de forte chance pour que ça soit de sa faute... et en même temps, l’Auror se devait d’explorer toutes les possibilités. Quand bien même, il ne pouvait pas nier qu’il commençait sérieusement à pencher sur cette idée, mais le futur allait lui prouver qu’il avait tort, sans pour autant chercher à rendre ce fils à ses parents. Non pas qu’il n’aurait pas envie de se débarrasser de cette affaire et de ces sorciers, mais parce que par moment le jeune homme savait très bien saboter son travail.

Le père ne lui dit pas grand chose, en dehors du fait qu’une de ses amies s’étaient rendu chez eux pendant les vacances et que ses parents étaient moldus. Des moldus. Si ses interlocuteurs avaient conscience de la marque qui se trouvait sur son avant-bras, il était évident qu’il ne lui dirait pas ce genre de chose. Quoi qu’en même temps, Seth n’avait pas grand chose contre les moldus, en soit. Enfin, l’information n’allait peut-être pas lui être utile cependant. Son épouse reprit la parole, affirmant que le meilleur ami de son fils n’était autre que le rejeton de Purdey Potter. Forcément, Seth la connaissait et... il ne l’appréciait pas. Heureusement qu’elle était dans le coma, parce qu’ainsi il savait qu’il n’allait pas avoir besoin d’avoir à faire avec l’Auror. En tout cas, ils avaient déjà été parler à ces gens, autant dire qu’ils ne pouvaient pas forcement avancer plus avec ces pistes. Mais ce ne fut pas pour autant que l’Auror ne nota pas ces informations, au cas où. Même si ça l’agaçait de base. Visiblement le gosse disparu n’avait rien emporté de plus que d’habitude quand il devait se rendre à Poudlard, autant dire qu’il n’y avait pas de preuve qu’il ait spécifiquement envie de fuguer. Quoi qu’en même temps, il avait quand même ses affaires de Poudlard tout de même. Ce n’était pas avec ça qu’ils allaient réellement avancer en fait, mais Seth avait un peu l’habitude. Tout n’était pas simple dans son travail. Même si on avait forcément envie de se donner plus de mal pour une enquête plus intéressante que maintenant, qu’une simple disparition d’enfant. Simple oui. Même si les parents ne le considéraient pas comme ça.

« Est-ce que vous avez des ennemis ? » Demanda-t-il finalement en ne prenant pas la peine de commenter les propos des parents du disparu, parce qu’il n’avait clairement rien à dire à ce sujet. Il avait les informations, il les avait noté, c’était la seule chose qui comptait. « Est-ce que vous avez déjà reçu des menaces ? Est-ce que quelqu’un peut vous en vouloir pour quelque chose ? Et s’en prendre à votre fils en conséquence ? »

Son regard se portait sur les deux sorciers parce qu’il savait qu’ils avaient une place importante quand même dans le monde magique. Que ça soit parce que Norbert Dragonneau par sa réputation, ces travaux, que Porpentina Dragonneau par sa position au sein du ministère anglais et américain.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 658
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Lun 21 Mai - 21:56


Norbert laissa à son épouse le soin de compléter sa réponse. C'était triste à dire, mais si l'un de deux pouvait être plus apte que l'autre à renseigner au mieux leur interlocuteur au sujet de leur fils et de ses fréquentations, c'était clairement elle. A eux deux, ils pourraient sans doute fournir une réponse suffisamment complète au jeune homme pour qu'il sache par où commencer. Cela ne mènerait sans doute nulle part, d'autant qu'ils s'étaient déjà renseignés auprès de la famille des amis d'Hyppolite, mais après tout, c'était aussi le travail de Seth Beresford que de fouiller où ils n'auraient pas forcément eu idée de le faire. L'homme ne rebondit pas vraiment sur ces informations mais en prenait note néanmoins, c'était sans nul doute le plus important. Il ne négligerait sans doute pas cette piste quoi qu'il puisse en être.

Mais ce ne fut pas là-dessus qu'il rebondit, et à la place, il leur posa une question que le magizoologiste ne s'était pas attendu à entendre. Ce pourrait être prévisible, pourtant, au sens où, faute de demande de rançon et si la thèse de la fugue ne se confirmait pas (mais il ne savait s'empêcher de croire en cette dernière tant il culpabilisait), c'était clairement la plus logique, ou la seule restante. Peut-être avait-on enlevé Hyppolite pour faire du tort à ses parents. Après tout, c'est vrai, au cours de leurs vies respectives, ils ne s'étaient pas fait que des amis, par la force des choses. Même s'il n'estimait pas avoir d'ennemi déclaré, encore moins depuis la chute de Grindelwald, certaines personnes pourraient effectivement lui vouloir du tort, ses partisans, par exemple. Mais il n'y croyait pas trop. S'ils avaient voulu s'en prendre à lui, ils l'auraient fait directement, ils ne seraient pas passé par Hyppolite, en tout cas c'est ce qu'il imaginait. Il n'empêche qu'il était un personnage public, et que comme tout personnage public, il avait des admirateurs (qui pouvaient aussi être des suspects potentiels pour les plus déséquilibrés d'entre eux, d'ailleurs) et des détracteurs.

-Ca a pu arriver...,
admit-il. Mais pas récemment, à ma connaissance, dit-il concernant les lettres de menace.

A sa connaissance, oui, car il avait une fâcheuse tendance à ne pas lire son courrier, encore qu'il s'était bien rattrapé récemment, dans l'espoir justement de dégoter un indice sur la disparition de son fils.

-Je travaille à la rédaction d'un registre sur les loups-garous. Je sais que ça ne plaît pas à tout le monde.

Mais il n'avait pas d'exemple précis en tête, et l'idée qu'un loup-garou ait pu s'en prendre à Hyppolite le terrifiait d'autant plus.

En se remuant les méninges, peut-être aurait-il pu penser à Leta, qu'il avait revu peu de temps avant le drame, malheureusement, son nom ne l'effleura pas.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Mer 23 Mai - 15:47



« Est-ce que vous avez des ennemis ? Est-ce que vous avez déjà reçu des menaces ? Est-ce que quelqu’un peut vous en vouloir pour quelque chose ? Et s’en prendre à votre fils en conséquence ? »
La question la frappa comme une gifle en plein visage. C'était si simple, cette possibilité était si évidente qu'elle se sentait assez idiote de ne pas l'avoir du tout envisagée dans l'éventail de possibilités pour certaines très irréalistes qui lui avaient effleuré l'esprit.

Elle se sentait d'autant plus idiote que, normalement, s'interroger selon ce vieil adage, "à qui profite le crime", était presque un automatisme chez elle, reste de sa formation parmi les Aurors. Mais là, c'est bien simple, elle s'était montrée tout bonnement incapable de raisonner de façon convenable.

Il n'y avait pas à se demander pourquoi. C'était de son fils, qu'il était question, alors forcément, elle n'avait pas réussi à faire la part des choses. Mais elle ne pouvait que se le reprocher malgré tout.

Malgré tout, aucun nom ne lui venait à l'esprit. Personne en tout cas qui aurait pu leur vouloir du mal à ce point, au point cruel de leur enlever leur enfant. Autrefois, quand Hyppolite n'était pas encore né, elle aurait eu quelques noms à l'esprit, mais à ce jour...

Et Norbert semblait aussi indécis qu'elle.


-Ca a pu arriver... Mais pas récemment, à ma connaissance, dit-il concernant les lettres de menace. Je travaille à la rédaction d'un registre sur les loups-garous. Je sais que ça ne plaît pas à tout le monde.

C'est vrai, cette initiative avait déjà été contestée alors même qu'elle était supposée protégée celles et ceux qui subissaient l'horreur de la lycanthropie. Est-ce que ce nouveau projet aurait pu faire remonter de vieilles animosités à la surface ? C'était bien possible.

Elle hocha la tête, comme pour approuver le propos de son époux, parce qu'elle approuvait le propos de son époux, justement. C'était peut-être une piste à creuser, et de son côté, elle n'en entrevoyait pas d'autres. Il y avait d'autres pistes à exploiter, des pistes qu'elle n'entrevoyait pas, mais dans tous les cas, et pour la première fois depuis longtemps, elle avait le sentiment que tout n'avait pas encore été fait, qu'il leur restait encore une possibilité de retrouver leur fils. Et cet élan d'espoir lui faisait du bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Mer 1 Aoû - 16:22

Tout est lié.
Au vu de la situation, il était évident que Seth allait devoir explorer toutes les pistes possibles. Que ça soit celle d’un accident, celle d’une fugue ou bien encore celle qui pourrait faire du fils Dragonneau la cible de l’ire de quelqu’un. Clairement, la liste des possibilités étaient larges et ça promettait forcément de nombreuses heures de travail. La motivation n’était pas spécialement au rendez-vous, mais Seth allait faire ce qu’il avait à faire (avant de découvrir où se trouvait le gosse, et de garder l’information pour lui). Il écouta la réponse de Norbert Dragonneau, qui lui affirma qu’à sa connaissance, il n’avait pas reçu de menace dernièrement. Ce qui ne voulait pas dire que quelqu’un ne lui en voulait pas pour autant. Malheureusement, on pouvait très bien être la cible d’un psychopathe sans avoir été prévenu à l’avance (il en savait quelque chose, il se retrouvait souvent à la place du psychopathe).

L’homme mentionna tout de même le fait qu’il était en train de travailler sur un registre concernant les loup-garous. Et ce même registre ne plaisait pas à tout le monde.

« C’est quoi, un registre où vous répertoriez tous les loup-garous de Grande Bretagne ? » Bon, il n’avait peut-être pas suivi l’actualité, mais c’était la première fois qu’il en entendait parler. En attendant, l’information était notée, puisqu’il y avait à présent un grand loup-garou d’inscrit. Bon, ça ne voulait pas dire que c’était forcément un lycan qui était la cause de la disparition du fils, mais quand même. Si un loup-garou avait envie d’empêcher le registre de voir le jour, il fallait sans doute s’en prendre directement à Norbert Dragonneau. Mais la vie de son fils pouvait aussi être utile sur une balance. Seth savait exactement comment il ferait pression sur l’homme de son côté. Bref, c’était une nouvelle poste à suivre. « Il doit y avoir plus d’une personne pour vous en vouloir. » Commenta-t-il, se montrant peut-être peu empathique.

Parce qu’il ne l’était pas, en réalité. Mais en même temps, si le jeune homme devait se montrait empathique à chaque fois qu’il travaillait sur une affaire, il ne s’en sortirait pas. Et quand il avait tendance à le faire, généralement ça finissait mal. Autant dire qu’il n’avait aucune envie de se montrer empathique, même si au vu de la situation il devrait sans doute l’être un peu quand même. Cela dit, il pensait les mots qu’il prononçait. Rien qu’avec la base de ce registre, il devait y avoir plus d’une personne pour lui en vouloir, sans compter les éventuelles personnes qui ne l’appréciaient pas sans qu’il ne le sache pas. Ou qui l’adorait trop.

« Et vous n’avez pas eu non plus contact avec des personnes aillant une attitude étrange ? » Demanda-t-il ensuite, continuant donc d’exploiter toutes les pistes. « Dans le sens de l’adoration, par exemple. Une personne montrant un trop grand fanatisme en votre égard. » Encore une fois, ça se tournait peut-être plus vers Norbert, puisqu’il était quand même mondialement connu.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 658
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Mer 1 Aoû - 18:51


Norbert s'en voulait de ne pas avoir songé plus sérieusement au fait que la disparition d'Hyppolite puisse être liée au registre qu'il établissait, et qui était loin de faire l'unanimité. Il pourrait se consoler en se disant que si le kidnappeur était quelqu'un voulant faire interdire le registre qu'il établissait, il y aurait eu demande de rançon. Mais il pouvait tout aussi bien s'agir d'un lycan énervé contre cette mesure et qui avait décidé de se venger. Et dans ces cas, leurs chances de trouver le garçon en un seul morceau semblaient plus que limitées. Rien que d'y penser, la magizoologiste sentit son estomac se nouer.

-Un registre confidentiel,
s'obligea-t-il à préciser. Seul le ministère devait avoir connaissance des noms y figurant, mais ça n'arrêtait pas certains de le taxer de ségrégationniste quand Norbert estimait de son côté que ce registre lui permettrait d'aider plus judicieusement toute personne souffrant de lycanthropie. Enfin, ce n'était pas le débat du moment... juste une piste qu'il allait malheureusement falloir creuser.

Norbert se sentait piqué à vif par la remarque de l'Auror, qui n'oublia pas de lui rappeler qu'il avait de bonnes raisons de s'être fait des ennemis. Pour le coup, il avait bel et bien raison, mais ce n'est pas pour autant que ces mots lui étaient plaisants à entendre... En même temps, Seth Beresford n'était pas là pour le brosser dans le sens du poil, il était là pour retrouver son fils, et à ce titre, c'était sans doute une bonne chose que de le laisser tirer ses propres analyses de la situation. Au moins, Seth avait des pistes à creuser, des hypothèses à poursuivre. Et avec un peu de chance, l'une d'elles porterait bel et bien ses fruits... Ou pas.

L'Auror, d'ailleurs, n'oublia pas de rebondir sur de nouvelles pistes, notamment en lui demandant si quelqu'un susceptible de.... l'adorer, aurait pu faire une chose pareille ? Des fans, il en avait quelques-uns, ce n'était clairement pas une chose qu'il avait cherchée, et ça le mettait terriblement mal à l'aise, mais forcément, quand on devenait une personnalité publique (ce qu'il était, à son corps défendant), on déchainait forcément les passions de certains, si incompréhensibles pouvaient-elles sembler. Mais même s'il avait pu rencontrer quelques cas particuliers, il n'en avait jamais rencontrés dont le cas lui ait sembler souligner une tendance à la démence.

Ou presque... car une fois encore, il y avait Leta... encore qu'il n'était pas certain de pouvoir affirmer qu'elle l'adorait, c'était seulement qu'elle était.... totalement instable et mentalement déséquilibrée. Mais l'évoquer, une fois de plus, ne lui vint pas à l'idée, et pour le reste, aucune suggestion probante ne lui venait à l'esprit, aucune qui ne lui laisse à penser que son interlocuteur ne perdrait pas son temps en se concentrant sur cette piste.

-Pas que je sache, non...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 230
Humeur :
62 / 10062 / 100

En couple avec : Norbert Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 27,2 cm
Camp: Bien
Avatar: Katherine Waterston

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Ven 3 Aoû - 11:44



« C’est quoi, un registre où vous répertoriez tous les loup-garous de Grande Bretagne ? »

Tina hocha la tête en même temps que son mari en réponse à cette question, même si cette dernière ne lui était pas directement adressée. De manière générale, les théories que l'Auror trouvait à avancer dans l'espoir de retrouver leur fils tournait bien plus autour de Norbert que d'elle-même, et c'était normal, c'était lui la personnalité publique, et c'était lui qui travaillait actuellement à une tâche épineuse et sujette à polémique.

En attendant, Tina se sentait nerveuse. Le registre et ses conséquences pouvaient très clairement avoir un lien avec la disparition d'Hyppolite, et maintenant, elle ne pouvait s'ôter de l'esprit l'image de son fils, pris entre les crocs aiguisés d'un loup-garou désireux de vengeance.

Il ne fallait pas envisager le pire, elle le savait bien, mais plus le temps passait, plus il devenait difficile de faire autrement. Les théories les plus macabres étaient celles qui avaient la faveur de tous.


-Un registre confidentiel.

Ce complément d'information n'était pas forcément nécessaire, mais Tina savait très bien pourquoi Norbert avait décidé d'ajouter ce détail, il défendait ses choix et ses projets, et c'était tout à son honneur. Mais confidentiel ou non, ce registre pouvait quoi qu'il en soit avoir attisé la rage et la malveillance de quelqu'un et ils devraient en payer le prix.

« Il doit y avoir plus d’une personne pour vous en vouloir. »

Le tact n'était visiblement pas le fort de Seth Beresford, même si ce qu'il affirmait était en effet difficilement contestable.  Elle lui adressa un regard sévère mais n'essaya pas de le corriger, même si Norbert n'avait vraiment pas besoin de ça pour se sentir coupable dans cette situation. Et le fait que toutes les questions de l'Auror convergent dans sa direction n'aidait sûrement pas.

« Et vous n’avez pas eu non plus contact avec des personnes aillant une attitude étrange ? Dans le sens de l’adoration, par exemple. Une personne montrant un trop grand fanatisme en votre égard. »

Tina tourna son regard vers Norbert. Si c'était le cas, il ne lui avait rien appris de tel, et même si son époux n'était pas le plus bavard des hommes, s'il avait été alarmé par le comportement d'un admirateur, elle se disait qu'il lui en aurait fait part, et en effet, cela ne semblait pas lui mettre la puce à l'oreille.


-Pas que je sache, non...

"Je ne vois pas non plus", compléta Tina, dépitée, puisque c'était bien le cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   Sam 6 Oct - 21:34

Tout est lié.
Un registre confidentiel ou non, ça n’enlevait pas le fait que cette histoire devait quand même attirer la haine de certaine personne, les lycans par exemple. Norbert Dragonneau pouvait prendre la peine de préciser ce détail, ça ne changeait donc rien au fait que l’homme était en train de s’attirer les foudres de plein de personne. Et encore une fois, il le disait et même si ça manquait peut-être un peu de tact (mais en même temps, il n’avait pas l’habitude d’avoir du tact, même pendant son travail – ce qui pourrait être bien par moment, mais il n’en avait que faire –, alors il n’allait pas faire un effort pour les Dragonneau), ça pouvait donc leur apporter des ennuis, des ennemis. Un loup-garou pouvait très bien décider de se venger, par rapport à ce registre, en s’en prenant au fils de l’un des hommes qui voulait le mette en place. C’était une piste qu’ils se devaient de suivre dans tous les cas et c’était ce qu’il allait faire. Même si le couple sous ses yeux n’aimait pas ses méthodes. Porpentina Dragonneau ne manqua pas de lui lancer un regard noir que l’Auror prit bien soin d’ignorer.

Et concernant les éventuels fan qui pourraient chercher aussi à s’en prendre aux Dragonneau – parce qu’il y avait quand même des tarés en ce bas monde, le jeune homme était bien placé pour le savoir –, Norbert et Porpentina ne semblait pas avoir d’information à ce sujet. On ne pouvait pas dire que Seth avait le sentiment d’avancer, mais en même temps ce n’était pas comme s’il comptait réellement sur ces deux personnes. S’ils avaient la moindre idée d’où se trouvait leur fils, il était évident qu’ils auraient déjà tout mis en œuvre pour le retrouver et le récupérer. Ça ne signifiait juste qu’une seule donc, qu’il allait avoir du pain sur la planche. Bon, en même temps, c’était quelque chose dont il avait l’habitude logiquement, en tant qu’Auror, mais il y avait quand même quelques affaires qui se trouvaient être plus intéressante que d’autre.

« D’accord. »
Dit-il simplement, en notant les dernières informations (et clairement, on ne pouvait pas dire qu’il y en avait énormément en réalité).

Que pouvait-il dire d’autre ? Seth prit la peine de réfléchir quand même, revenant mentalement sur les choses qu’ils s’étaient dit. Il valait mieux que le jeune homme prenne bien la peine de poser toutes les questions tout de suite, afin qu’ils n’aient pas forcément besoin de se revoir tout de suite. Ça n’allait pas être constructif de devoir revoir les Dragonneau le lendemain pour poser encore des questions. Mais il pensait qu’ils avaient parlé de tout ce qu’ils avaient à aborder.

« Eh bien, je pense que nous avons fait le tour. »
Il en était même sûr. « À moins que vous avez autre chose à ajouter. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tout est lié (Norbert et Tina)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout est lié (Norbert et Tina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-