AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What the hell is going on here ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Message#Sujet: What the hell is going on here ?    Ven 6 Oct - 11:52





  

Henry & Daniel

“ What the hell is going on here ”
J
e ne pense pas rester longtemps en Angleterre. J'avais l'intention de rester un moment, ne serait-ce que parce que j'ai deux trois choses à voir avec mon éditeur pour la finalisation de mon nouveau roman, mais rester ici ne me fait pas du bien. Depuis que je suis rentré, j'ai bien compris que quelque chose n'allait pas. Je n'arrivais pas à comprendre quoi, seulement. D'ailleurs, je ne le comprends toujours pas bien. Je sais qu'il y a quelque chose, je le sens. Mais quoi ? Je n'ai pas pu mettre le doigt dessus... Et comme je n'ai pas réussi, je suis arrivé trop tard. Et maintenant, Pomona n'est plus là, et l'appartement, dans lequel j'ai vécu en célibataire endurci fier de son état, ne m'a jamais paru aussi vide. J'ai perdu ma seule famille, je n'ai pas su être là pour ma nièce, et je me sens en partie responsable de ce qui est arrivé, parce que j'ai vu les signes, mais je n'ai pas su les interpréter, et maintenant, il est trop tard. Rester ici me place face à ma propre incompétence, ma propre impuissance, et c'est aussi désagréable qu'insurmontable. J'évite d'ailleurs de rester trop longtemps dans mon appartement.

Je passe la majeure partie de la journée dehors. Je sors, j'essaie d'écrire un peu. Au moins, je sais ce que sera le sujet de mon prochain livre, et je sais aussi à qui il sera dédié. Mais il est difficile de se consacrer sur l'écriture quand les pensées fusent en tout sens et se mélangent, s'entrechoquent... ça me fatigue... mais la fatigue n'est rien à côté de la douleur. Rien du tout... Oui, il faut que je change d'air. Je réfléchis encore à ma destination, mais ce qui est sûr, en tout cas, c'est que je dois réfléchir, voir autre chose. Modifier mon décor. Quand je rejoins ma chambre, ce soir-là, je me dis que ce sera sans doute ma dernière nuit britannique avant un moment. C'est un peu une décision sur un coup de tête... mais ces décisions-là sont les meilleures. Dans bien des circonstances en tout cas.

La nuit est tombée depuis un moment, déjà. Mais je n'ai pas fermé l'oeil. Je n'y arrive pas. L'insomnie est mon compagnon, et depuis un moment, maintenant. Si bien que quand j'entend du mouvement dans mon salon, je l'entends directement. Je me lève, aux aguets. Ce n'est peut-être rien, un voisin un peu trop bruyant. Mais non, quand je déboule dans le salon, il y a bien quelqu'un, face à moi. Et il a l'air de chercher quelque chose.

-Qu'est-ce que vous foutez chez moi ? je demande, aussi sévère que l'heure tardive le permet.


          
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1645
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: What the hell is going on here ?    Dim 22 Oct - 23:39

What the hell is going on here ?

Décidément, ce satané journal leur donnait du fil à retordre. Daniel ne savait toujours pas pourquoi cet objet était à ce point important, et ça devenait sacrément frustrant, à la longue, il faut le dire, mais en tout cas, il devenait de plus en plus urgent de le récupérer. Daniel n'avait pas demandé pourquoi, comme bien souvent, il exécutait sans discuter. Il ne voyait de toute façon aucune raison de jouer les contestataires, il savait qu'il agissait pour la cause qu'il avait envie de défendre et au nom de celui à qui il sacrifierait sans mal sa vie. Il avait vécu la condamnation des voyageurs temporels et de Fitz comme un vrai succès, une étape importante de franchie, mais il savait bien que ce n'était qu'un début, et qu'il fallait justement profiter de cette avance pour progresser encore.

Il avait donc attendu la tombée de la nuit, pour ne pas inquiéter d'éventuels voisins (même s'il avait insonorisé les lieux pour éviter la moindre surprise) et choisi cette nuit précise pour entrer par effraction dans cette demeure désormais sans propriétaire... ou presque. Et le presque était le souci. La mission devrait être simple. Pénétrer dans l'appartement, retrouver le journal, le rendre en bonne et due forme à son propriétaire légitime. Mais il y avait une faille à son projet, une variable à ce qui devait être un plan peinard et rapidement exécuté. Daniel savait que Fitz occupait l'appartement de son oncle. Mais ce dernier était constamment absent si bien qu'il semblait être un nom sur un bail (et sur un paquet de bouquins) plus que le propriétaire légitime de l'appartement. Par conséquent, il ne pensait pas que les lieux allaient être occupées, il n'avait pas été assez prudent. Et alors qu'il fouillait de fond en comble le salon, sans aucune trace du si fameux journal (tout ce tintouin pour un bout de papier, il ne comprenait décidément pas), il entendit du mouvement. Il n'eut pas le temps d'amorcer le moindre geste, il se retrouva nez à nez avec un homme d'une cinquantaine d'années, il comprit aussitôt qu'il se retrouvait face à l'oncle en question, et il comprit également qu''il était dans la mouise.


"Ne vous en faites pas"
, parvint-il quand même à déclarer très naturellement, comme s'il était dans son bon droit. "Je n'en ai pas pour longtemps."

Tout en prononçant ce mot, il tira sa baguette de sa poche et la pointa vers Henry.






_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Message#Sujet: Re: What the hell is going on here ?    Lun 30 Oct - 11:28







Henry & Daniel

“ What the hell is going on here ”
L'
homme est masqué, impossible pour moi de le reconnaître (en même temps même sans masque je ne le reconnaitrais pas puisque j'ignore complètement qui il est), ce que je constate, en revanche, c'est que sous son ton revêche et menaçant quand il s'adresse à moi, sa voix est relativement jeune. Mon cambrioleur doit être un adulte, mais de justesse... ce qui me rendrait presque enclin à plus de clémence s'il ne braquait pas sur moi, avec force détermination, sa baguette magique. Je veux encore croire à un simple type paumé qui a voulu trouvé mon coffre-fort et le vider de ses gallions, mais je n'oublie pas qui porte masque dernièrement et qui l'ont craint. Cela ressemblerait un peu à ce que l'on décrit dans les journaux, non ? Résidus de témoignage des survivants aux attaques des successeurs des neo-grindelwaldiens. Mais ce serait aller vite en besogne. C'est à cela que sert la paranoïa et j'en ai parfaitement conscience. On sème la panique, tout le monde se méfie de tout le monde, c'est là que la terreur se répand le plus efficacement... Et même si j'ai la lucidité et l'expérience de le savoir, je ne suis pas épargné par cette optique, surtout pas depuis que j'ai perdu Pomona.

C'est dur, très dur d'être rationnel encore quand on a perdu une personne qui nous est chère. J'ose même croire que c'est impossible. Il me dit qu'il n'en a pas pour longtemps, et quoi ? Il crois que je vais attendre et le laisser faire ? Je ne sais pas ce qu'il veut mais je compte ne pas l'y encourager. L'ennui, c'est qu'il a l'avantage de me menace de sa baguette. J'ai laissé la mienne dans ma chambre... j'aurais dû avoir le réflexe de la prendre avec moi, je n'étais pas assez réveillé. En tout cas, je fais mine de prétendre être moins intimidé et alarmé que je ne le suis vraiment. Dans la moindre hypothèse où j'aurais juste affaire à un gosse un peu paumé, c'est une solution. Mais je ne goûte pas entièrement à cette hypothèse. Un homme masqué qui s'infiltre chez ma nièce juste après qu'on l'ait condamnée au baiser du détraqueur, c'est un peu gros, tout de même.

-Qu'est-ce que vous voulez ?
je demande en prenant soin de rester aussi calme que possible.


(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1645
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: What the hell is going on here ?    Mer 10 Jan - 23:02

What the hell is going on here ?

Le geste de Daniel demeurait précis, calculé, alors qu'il pointait sa baguette en direction de son interlocuteur. Il n'avait pas l'intention de faire de vague. Dans l'idéal, il préférait que cet appartement ne se change pas en scène de crime. Ce serait un mauvais calcul à plusieurs titres. Déjà, il n'avait pas été préparé à l'éventualité que quelqu'un soit présent, et il risquait de commettre un impair regrettable, ensuite, cela pourrait au pire des cas remettre en cause la culpabilité de Pomona dans l'affaire du manoir des Téméraires, et même si elle ne pouvait plus leur nuire maintenant qu'elle n'était plus qu'une coquille vide, les retombées d'une nouvelle enquête pourrait bien desservir les mages noirs. Il espérait bien intimider assez l'homme pour qu'il ne fasse pas de conneries. Mais il n'en était pas convaincu, en partie parce que l'homme était plus âgé que lui. Il avait bien envie de dire qu'il s'en fichait royal, sauf que non, et selon qui il était, il pouvait avoir de l'expérience que lui ne possédait pas. Un Avada Kedavra résoudrait la question, mais même si Daniel n'était pas connu pour être le plus subtil dans ses méthodes, lui même savait que se la jouer bourrin leur causerait beaucoup de tort. Il choisit donc de bloquer son interlocuteur avec un sortilège d'entrave, c'était encore le moins risqué.

"Moins vous en saurez, mieux vous vous porterez, croyez-moi."
, répliqua-t-il avec assurance. "Je cherche quelque chose, c'est tout ce que vous avez besoin de savoir." Même ça, il n'avait pas besoin de le savoir, mais Dan l'oublietterait le moment venu de toute façon.

Et il galérait un peu à le trouver, au passage. Mais ça n'avait rien du tout d'inattendu. Il n'imaginait pas Pomona laisser le journal traîner bien en évidence quelque part, ce serait pas son genre. Elle avait dû calculer son truc minutieusement... Ce qui l'arrangeait pas, pour le coup. Il fallut longtemps pour que Daniel mette enfin les mains sur le précieux objets, qu'il fallait maintenant libérer des sorts de protection qui l'entourait. Si concentré à la tâche, il commettait l'erreur de ne pas prêter attention à son otage, et c'était une bourde qu'il risquait de payer cher.



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Message#Sujet: Re: What the hell is going on here ?    Mar 30 Jan - 14:22





  

Henry & Daniel

“ What the hell is going on here ”
U
n maléfice d'entrave bien placé me cloue presque sur place et m'empêche d'avancer comme je le voudrais... Le moindre geste esquissé exige de ma part un effort monumental, et je sais que je ne vais pas aller loin à ce rythme. Mon interlocuteur, je le crois, est encore un gamin (dans mon vocabulaire, "gamin" s'étend jusqu'à un âge plutôt avancé, il est important de le préciser je pense), il ne doit pas être beaucoup plus âgé que ne l'était Pomona, si j'en crois sa carrure et le ton de sa voix, mais ça ne l'empêche pas de savoir jeter un sort bien comme il faut (en même temps, c'est vrai que ça n'avait pas empêché Pomona en son temps non plus). Je suis coincé, et je regarde, impuissant, ce sale type encapuchonné fouiller minutieusement MON appartement (qui a été longtemps davantage celui de ma nièce que le mien ceci dit). Il cherche quelque chose, ça c'était plutôt clair, mais qu'est-ce qu'il cherche précisément ? Je sais que ça a forcément rapport avec Pomona, et ça pose bien sûr de nouvelles questions à son sujet (en plus de celles déjà trop nombreuses que je me pose sur elle, et elles sont très nombreuses). Mais quoi alors ? Impuissant, je regarde faire, et cherche un moyen de me tirer de là.

Finalement, je suis aidé par un instant d'inattention de mon "agresseur", obnubilé par sa quête, il m'a un peu négligé, et après de très longues minutes d'inactivité, je suis enfin capable d'avancer un peu. Les effets du maléfice se dissipent peu, progressivement, j'arrive à me mouvoir. Le jeune homme me fait dos, et visiblement, il a enfin trouvé ce qu'il cherchait... ce qui ressemble à s'y méprendre à un bête cahier. Pourquoi en faire tout un plat alors ? Pas encore temps de poser la question. Avec autant de discrétion que je le peux, je parviens à faire les quelques pas qui me séparaient de ma chambre et donc de ma baguette et la récupère. Maintenant que je suis "armé", j'aborde la situation plus sereinement. Je reviens dans le salon, pointe mon arme en direction du mage noir.

-Dites-moi ce qu'il y a dans ce carnet et je vous laisserai peut-être quitter MON appartement en un morceau,
je le menace alors, aussi sûr de moi que je peux parfois réussir à l'être.


          
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1645
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: What the hell is going on here ?    Dim 11 Fév - 0:11

What the hell is going on here ?

Daniel avait été briefé concernant les sortilèges de protection que Pomona avait sans doute utilisés pour protéger le précieux journal. Il avait retenu tous les contre-maléfices, dont certains étaient assez cotons à lancer. Maintenant, il devait les utiliser un à un jusqu'à parvenir à mettre la main sur l'objet sans que ça ait la moindre répercussion sur lui. C'était un processus qui prenait du temps. Et qui laissa aussi à l'hôte des lieux le temps de se libérer de son maléfice d'entrave pour aller récupérer sa baguette. Daniel n'avait pas été assez prudent, ça, il ne pouvait pas dire le contraire, en même temps, alors qu'il avait tout bien planifié, alors qu'il pensait avoir la situation bien en mains, il s'était laissé duper par des éléments d'informations qui n'avaient pas été mis à sa disposition. Comment aurait-il pu savoir, lui, hein, qu'un vieux type à la gâchette facile vivait sous le même toit que la cible enfin abattue, la cheftaine de la résistance ? Il sursauta légèrement en entendant sa voix s'élever dans son dos. Eh merde, c'était vraiment pas sa soirée. Il se retourna et fit face à son ennemi baguette à nouveau pointée dans sa direction. Il était donc temps de passer au duel. L'ennui, c'est qu'il ne savait rien des compétences de son interlocuteur et des dangers qu'il pourrait potentiellement représenter.


"C'est pas vos oignons"
, répliqua-t-il alors.

Il ne suffisait pas qu'on le lui demande armé de sa baguette pour qu'il cède d'office et crache le morceau. Effectivement, ce n'étaient pas ses oignons, de toute façon, alors qu'i se mêle des siens de toute façon. Si seulement il avait juste pu rester au fond de son lit pendant que Daniel fouillait avec minutie son appartement (puisque visiblement c'était le sien), mais non, il avait bien sûr fallu qu'il s'en mêle, c'était bien sa veine. Tant pis, il était déterminé à ne repartir d'ici qu'avec l'objet de ses convoitises, alors il était prêt à dominer le combat (après tout, à force d'expériences, il n'était plus si mauvais que ça, on pouvait même dire qu'il se débrouillait plutôt bien, l'énergumène). Les sorts fusèrent bientôt, et l'issue du duel était incertaine.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Message#Sujet: Re: What the hell is going on here ?    Mar 27 Fév - 15:36





  

Henry & Daniel

“ What the hell is going on here ”
E
n matière de sortilèges et de maléfices, j'ai suffisamment d'expérience pour ne pas être un novice total, mais je n'était pas pour autant été un jour un maître du combat et des duels. Je sais me défendre voir même attaquer dans la mesure du possible, c'est vrai, mais je ne suis pas un expert, et là, je regrette vraiment de ne pas avoir Christopher à proximité, bien plus doué que moi. D'autant que je n'ai pas trouvé un piètre adversaire. Le mage noir qui me fait face se défend très bien, le bougre. Non content de ne pas vouloir m'expliquer quoi que ce soit sur les raisons de sa présence et ce qui le motive à tant vouloir cet objet, il se bat sacrément bien. Entre nous, le combat fait rage et les sorts fusent très bientôt sans s'arrêter. Je n'accuse pas beaucoup de coups mais quelques uns quand même, et je me sens m'affaiblir. Mais je crois que quelques-uns de mes torts l'ont atteint aussi.

Je ne sais vraiment pas où tout ceci va nous mener exactement, ce que je sais en revanche, c'est que je ne vais pas ménager mes efforts. Je n'ai pas l'intention de le laisser quitter cet appartement avec l'objet qu'il a voulu récupérer. Dans l'idéal, d'ailleurs, je compte bien réussir à l'arrêter pour le rendre immédiatement à Christopher, pour le livrer à la justice, tout simplement. Mais pour cela, encore faut-il que je prenne l'avantage, et ce n'est pas gagné. Plus le combat progresse, moins j'ai la force et l'énergie, et il me devient de plus en plus difficile de rendre coup pour coup. Je ne dois rien lâcher, ne serait-ce que parce que je comprends que tout ceci concerne Pomona, et donc, je ne veux rien lâcher, surtout pas, je puise dans mes dernières ressources, mais finalement, je vais peut-être devoir mon salut au hasard.

Car voilà qu'on frappe vivement à ma porte. Tout ce mouvement, toute cette agitation a dû alerter les voisins... J'entends une voix crier de l'autre côté. Aurais-je de la chance ? Je crois que les Aurors interviennent à la rescousse. Je prie intérieurement pour que ce soit le cas, car alors il se pourrait bien que je me sorte de cette impasse sain et sauf.


          
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1645
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: What the hell is going on here ?    Jeu 8 Mar - 0:02

What the hell is going on here ?

Quand on est un mangemort depuis aussi longtemps que Daniel (et puisqu'il était un des premiers du groupe, si ce n'est le premier, on pouvait dire qu'il roulait sa bosse depuis un bon moment, là), on finit par acquérir de très bonnes aptitudes au combat. Il n'avait pas été le plus doué pour commencer, c'était un domaine où il avait eu tout à apprendre, mais à ce jour, il avait le sentiment qu'il ne se débrouillait pas si mal que cela, bien au contraire. Mais ce n'était pas pour autant qu'il devait sous-estimer son adversaire, et justement, l'adversaire en question n'était pas le dernier des branquignolles, il avait de la compétence et des ressources, l'individu, et Dan devait rapidement se rendre compte que ce ne serait pas simple du tout pour lui d'avoir le dessus. Ce n'est pas pour autant qu'il ne comptait pas déployer tous les efforts nécessaires, mais la lucidité pouvait aussi être la clé du combat quelques fois.

Le combat n'avait rien d'inégal. Ils se rendaient coup sur coup, et à plusieurs reprises, les sorts que lui lança Fitz le touchèrent de plein fouet. Il faisait de son mieux pour ignorer la douleur afin de ne pas se laisser déstabiliser, car ce ne serait vraiment pas la meilleure des options et que s'il perdait ses moyens, et le montrait surtout, il allait perdre ses moyens tout court. Son objectif était clair autant que ses intentions. Puisqu'il fallait en passer par là, alors tant pis, Daniel allait arrêter de vouloir juste stopper ou entraver, il ne lui restait plus qu'à passer à une méthode plus catégorique. Manque de bol, ça n'allait pas marcher. Parce que tout le boucan qu'ils venaient de faire avait attiré un voisin, ou pire... ? Il aurait dû utiliser les sorts de discrétion nécessaires et il regrettait de ne pas les avoir utilisés, mais en même temps, il avait vraiment cru que l'appartement était vide, il n'aurait jamais pensé que son propriétaire légitime était de retour et n'avait vraiment aucune intention de s'en laisser conter. On l'avait pris de court. Car de l'autre côté de la porte, ce n'était pas un voisin, des policiers moldus... C'étaient les Aurors. Est-ce que Fitz avait eu un moyen de les contacter ? Dans tous les cas, il ne lui restait plus qu'une option. Alors, à contrecoeur et pas fier le moins du monde, il prit la fuite et transplana loin de l'appartement. Sans le journal.



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: What the hell is going on here ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

What the hell is going on here ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Fitz
-