AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « It's been a long-long day... » | Balthazar & James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 51
Humeur :
80 / 10080 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Sombral
Camp: Neutre
Avatar: Michael Malarkey

Message#Sujet: « It's been a long-long day... » | Balthazar & James   Dim 8 Oct - 17:18

Balthazar & James
It's been a long-long day...



Acculé, le ministre de la magie d'Andorres semblait manquer d'échappatoire, pour la première fois de sa vie. Et le sentiment lui déplaisait. Après des années à être le chat, se découvrir dans le rôle de la souris avait un goût amer. Lui qui avait toujours eu des principes bien déterminés contre le chantage, les menaces ou les faiblesses émotionnelles, se retrouvait en proie aux trois à la fois. Pour une minuscule erreur, toute sa vie se retrouvait sur la lame du rasoir, en équilibre entre le dangereux scandale et l'abandon de ses valeurs les plus profondes. Mais en vérité, ce qui l'énervait autant, ce n'était pas le choix qui lui était donné. C'était la réponse qu'il allait donner. Car il n'y avait pas de réel choix ici. Seulement deux issues terribles, l'une étant pire que l'autre.

Les mains fourrées dans les poches de son long manteau en feutrine, il marchait au hasard le long du chemin de traverse, comme si la solution pouvait se jeter sur sa route et le sauver de tous ces tourments. Peine perdue. La seule chose qui se jetait sur lui, c'était la pluie londonienne. Trempé jusqu'aux os, il décida finalement de prendre abri dans la librairie à sa droite. Il poussa la porte et s'y réfugia. Retrouver cet endroit n'aidait pas vraiment. Tout ici lui rappelait l'objet de son erreur. Le parfum des livres, la douce chaleur ambiante, le calme des rayons... Il lui semblait apercevoir Cain partout à travers des bribes de souvenirs. Le jeune chanteur irlandais avait pour un temps travaillé ici. Il se souvenait être venu le voir d'innombrables fois. Pourtant, depuis le départ du blondinet, il n'avait jamais trouvé le courage d'y revenir. Jusqu'à maintenant.

Perdu dans sa contemplation silencieuse des lieux, il se mit à errer au hasard dans les rayons, ne sachant pas trop ce qu'il cherchait. Des images remontaient à son esprit. Ici, il avait rattrapé Cain alors que ce dernier avait failli tomber en rangeant un livre sur l'étagère la plus haute. Là-bas, ils avaient discuté de literature anglaise. Plus loin, ils avaient échangé un discret baiser à l'abri des regards... Il pouvait presque voir ces souvenirs se dérouler devant lui, comme des fantômes d'une période moins sombre. Un soupir lui échappa et il attrapa un livre sur une étagère près de lui. Le dernier que lui avait conseillé Cain avant de partir. Il ne l'avait jamais lu, au final. Peut-être par peur d'admettre qu'une fois achevé, il ne lui resterait rien de l'irlandais. Il le tira d'entre les autres livres et le feuilleta distraitement tout en se remettant à marcher dans les allées vides. Peu attentif, il percuta alors quelqu'un. Le livre lui échappa des mains et fit un bruit sourd en rencontrant le sol. Cela eu le don de sortir Balthazar de sa transe.

« Oh pardon. Je ne faisais pas attention. » Dit-il, sincèrement navré.

Il se pencha pour ramasser le livre puis posa son regard sur le visage de l'inconnu. Qui n'était pas entièrement inconnu en fin de compte. Cain lui avait parlé de lui une fois. Un employé ? Il avait beau chercher dans sa mémoire, son nom ne lui revenait pas.




© GHOST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1361
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: « It's been a long-long day... » | Balthazar & James   Mar 10 Oct - 17:51


« It's been a long-long day... »
J

ames avait toujours aimé son travail. Il était passionné par les livres, et travailler environné par eux était forcément une chance pour lui. Certes, il ne fallait pas seulement s'occuper des livres, il fallait les vendre, et il avait fallu longtemps à James pour se sentir à son aise en tant que commerçant, mais à force d'expérience, il avait pris le pli, et il traînait rarement la patte quand il était l'heure de partir bosser... Ces derniers temps, ceci dit, il prenait moins de plaisir à l'ouvrage. Certes, il appréciait le temps passé chez Fleury & Botts, car ce la lui permettait de penser à autre chose, autre chose qu'à ce qui troublait son quotidien (le courrier anonyme, Gabriel, le procès en devenir)... Mais l'ennui, c'est qu'il ne parvenait jamais totalement à s'en abstraire, de ces pensées, et pour la peine, ces derniers temps, il avait tendance à se montrer étourdi, à faire des erreurs... et son patron l'avait remarqué... ce qui n'arrangeait pas particulièrement ses affaires. Preuve qu'il pouvait se montrer beaucoup trop distrait, d'ailleurs, car alors qu'il procédait à un peu de classement... il percuta quelqu'un. Ou quelqu'un le percuta ? Va savoir, en tout cas, le résultat fut bel et bien là, des livres tombèrent au sol, que l'homme ramassa rapidement avant de s'excuser. James prit le temps de l'observer. Il lui semblait l'avoir croisé à plusieurs reprises dans la librairie.

-Ce n'est rien,
répondit James dans un fin et sincère sourire. Je n'étais pas très attentif non plus. Ce qui était très clairement le cas. James baissa les yeux sur l'ouvrage que l'homme avait fait tomber un peu plus tôt. Très bon choix, assura-t-il alors en pointant la couverture du volume du doigt afin de montrer à son interlocuteur ce dont il parlait exactement.

C'était une remarque des plus sincères. En effet, James, féru de lecture (en même temps, le contraire serait un comble dans son corps de métier, c'est certain), avait déjà eu l'occasion de lire ce livre, et cela lui avait beaucoup plu. Bon, en toute logique, en "bon" commerçant, il devrait affirmer la même chose, même si ce n'était pas le cas, mais James n'était pas capable de ce genre d'observations non pensées. Il était très mauvais menteur, et c'était un véritable handicap au quotidien. Surtout ces derniers temps.


code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 51
Humeur :
80 / 10080 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Sombral
Camp: Neutre
Avatar: Michael Malarkey

Message#Sujet: Re: « It's been a long-long day... » | Balthazar & James   Ven 29 Juin - 13:43

Balthazar & James
It's been a long-long day...



Peter ? Bruno ? Alphonse ? Non. Alvin, peut-être ? Bon sang, à force de côtoyer trop de monde, Balthazar se retrouvait souvent incapable de se souvenir des prénoms des gens. Pourtant Cain lui avait parlé de ce collègue à de multiples reprises ! Ce souvenir devait bien se trouver dans sa tête...quelque part... Dans le doute, pour ne pas avoir l'air stupide et surtout pour éviter un malaise, il allait prétendre ignorer son nom. Une solution simple à un problème probablement moins grave que ce qu'il imaginait. Cet homme ne s'était jamais présenté à lui de manière directe, alors il n'y aurait pas de raison à s'offusquer d'être inconnu. Balthazar offrit donc un sourire sympathique à son interlocuteur, qui s'agrandit lorsque ce dernier complimenta son choix de livre.

« A vrai dire, un ami me l'a chaudement recommandé. Un ancien employé ici. » Expliqua-t-il calmement.

Il ne trouva cependant pas le courage de donner son nom. Cain était encore une épine douloureuse dans sa poitrine qu'il préférait ne pas titiller. Un jour, il allait devoir arracher cette ronce de son cœur, mais il ne se sentait pas encore prêt à s'y confronter. La preuve : il continuer de choisir sa lecture en fonction des goûts du jeune chanteur. Des goûts qui, visiblement, étaient partagés par un autre homme du métier. Un bon signe, sans doute ?

« Je crois vous avoir croisé une ou deux fois en venant lui rendre visite. Mon nom est Balthazar Morales, ministre de la magie d'Andorre. »

Il lui tendit la main en signe de salutation distinguée, dans l'espoir qu'il se présente à son tour. Le ministre avait beau chercher, pas moyen de retomber sur un prénom qui convienne. Charles ? Richard ? Leon ? Non... Non vraiment pas. Il n'avait pas une tête à s'appeler Léon de toute façon. Pourvu que son interlocuteur mette fin à ce méli-mélo intérieur. Tant que Balthazar restait dans le doute et l'ignorance à propos de quelque chose, ça le rongeait et le mettait dans un grand inconfort intellectuel. Il aimait savoir. Il DEVAIT savoir. Même si cette information ne lui servirait à rien en soi, cela le soulagerait de ne plus se poser la question.




© GHOST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1361
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: « It's been a long-long day... » | Balthazar & James   Ven 29 Juin - 17:42


« It's been a long-long day... »
J

ames n'aurait visiblement aucun besoin de faire l'éloge en long, en large et en travers de l'ouvrage sur lequel son interlocuteur avait jeté son dévolu (même s'il n'avait pas vraiment besoin d'avoir la moindre intention de vente à l'esprit pour vanter les mérites des ouvrages qui lui plaisaient le plus), puisque l'homme l'avait choisi à dessein, il lui avait été recommandé par un ancien collègue. Curieux, James ne pouvait s'empêcher de se demander lequel... en même temps, il n'y avait pas eu beaucoup de départs, récemment, alors le choix était limité. Au vu de l'âge de son interlocuteur, le plus probable était qu'il s'agisse de Caïn, qui avait un peu disparu du jour au lendemain. Le libraire avait appris le départ de son collègue après coup, quand il avait constaté, eh bien, qu'il n'était plus là. Ce serait peut-être l'occasion d'en savoir plus ? Et en même temps, James n'avait pas envie de se montrer indiscret, déjà qu'il ne savait même pas à qui il avait affaire. Mais ça n'allait pas tarder.

Et James se sentit un peu idiot quand il apprit que Balthazar était le ministre de la magie d'Andorre. Même s'il essayait de se tenir informé du mieux possible quand il était question de politique, il était évident qu'il avait des lacunes, ne serait-ce que dans la politique de son propre pays; Et ça se ressentait à présent, si bien qu'il ne savait plus vraiment de quelle façon il était supposé se comporter en compagnie de son interlocuteur. Avait-il fait preuve d'une déférence adéquate ou non ? James était, par essence, quelqu'un de poli quoi qu'il en soit, mais forcément, la question se posait un peu, et maintenant, il ne savait pas trop s'il était préférable de s'adresser à lui comme à un client lambda ou de la manière la plus attentive possible à son titre prestigieux.

-Enchanté,
répondit-il finalement. James Hopkirk., se présenta-t-il à son tour. Désolé, je ne vous ai pas reconnu.

A prendre dans le sens qui l'arrangerait, qu'il s'excuse de ne pas avoir reconnu l'ami de son collègue qui s'était rendu chez Fleury & Botts à plusieurs occasion, ou qu'il s'excuse de ne pas avoir reconnu une personnalité politique importante.


code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 51
Humeur :
80 / 10080 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Sombral
Camp: Neutre
Avatar: Michael Malarkey

Message#Sujet: Re: « It's been a long-long day... » | Balthazar & James   Sam 28 Juil - 15:18

Balthazar & James
It's been a long-long day...



L'embarras qui se peignit malgré lui sur le visage de son interlocuteur amusa légèrement Balthazar. Certes, il avait l'habitude de ce genre de réaction. Les gens savaient rarement comment se comporter face à lui et la plupart du temps il n'aimait pas faire cet effet. Pourtant, peut-être qu'il aurait préféré que Phèdre face preuve d'un peu plus de retenue et de respect envers lui. Ca lui aurait peut-être évité la situation dans laquelle il se trouvait à présent piégé comme une mouche dans la toile d'une vicieuse araignée. Une araignée gourmande, de surcroît, étant donné la somme qu'elle venait de lui soutirer. Un sourire compatissant sur les lèvres, Balthazar leva la main pour apaiser les inquiétudes de l'homme. Après tout, il ne s'était pas souvenu de son nom alors même qu'on le lui avait déjà dit. Il n'avait pas plus d'excuse.

« Pas de problème. Je ne veux pas de traitement de faveur particulier. Je suis quelqu'un de simple et après tout je reste un étranger. » Répondit-il, compréhensif.

Curieux, le ministre observa ensuite le livre que Cain puis James - puisque c'était bien son prénom, il s'en souvenait à présent - lui avaient conseillé. Lui-même grand amateur de livres, il ne pouvait s'empêcher de se demander ce que cet ouvrage recelait pour attirer ainsi l'attention d'adeptes aussi connaisseurs en la matière. Et après tout, plutôt que se poser la question, pourquoi ne pas demander directement une réponse à celui dont c'était le métier ? De toute façon, Balthazar n'était pas psychologiquement prêt à quitter la librairie et il n'y avait pas d'autres clients pour l'instant.

« Qu'a-t-il de si particulier, ce livre ? » Demanda-t-il.

Après tout, pourquoi ne pas interroger James directement ? Balthazar ne voyait pas de raison de tourner autour du pot, il n'y avait rien d'abusif à demander à une homme de faire son métier, surtout si celui-ci était fait par passion - ce dont il ne doutait absolument pas. Du bout des doigts, le ministre caressa la reliure en cuir de l'oeuvre où le titre était inscrit en lettres dorées soignées. En tu cas, si la même attention avait été portée à l'écriture du contenu qu'à la qualité de la couverture, il valait la peine de s'attarder dessus. Cela dit, Balthazar savait depuis longtemps qu'il ne fallait pas juger un livre à sa couverture...




© GHOST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1361
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: « It's been a long-long day... » | Balthazar & James   Dim 29 Juil - 0:25


« It's been a long-long day... »
L'

homme lui affirma n'exiger aucun traitement de faveur particulier, ce qui était tout à son honneur, en effet. Ils ne s'étaient échangé que quelques mots pour le moment, mais James estimait que son interlocuteur n'exagérait rien quand il s'autorisait à se présenter comme quelqu'un de simple. Il avait l'air en effet plutôt humble de sa personne, le genre de personne ce qu'il y a de plus abordable, en fin de compte. Mais même s'il ne tenait pas à être traité différemment de n'importe qui d'autre, James ne se voyait pas faire autrement que de faire tout de même preuve d'une déférence raisonnable. Il s'adressait à un ministre de la Magie, et si l'homme avait pris la peine de préciser son titre, c'était peut-être que, dans une certaine mesure, il voulait qu'on en tienne compte. Ou pas.

Dans tous les cas, ça n'y changeait pas grand chose quoi qu'il en soit, il comptait le considérer avec respect, tout simplement. Même si du respect, il en adressait un peu à n'importe qui, même à ceux qu'il n'appréciait pas vraiment, surtout en étant sur son lieu de travail. Hypocrisie ? Non, James préférait y voir une affaire d'éducation à la vérité. En tout cas, peu importe les questions qu'il pouvait se poser concernant son interlocuteur, elles se dissipaient bien vite quand on en venait à le lancer sur le seul sujet de conversation concernant lequel il était intarissable et qu'il estimait par ailleurs maîtriser à la perfection.

-De si particulier, c'est à voir, chacun a une appréhension très personnelle des livres, surtout quand il s'agit de romans, alors il serait difficile de savoir si ce qui a plu à l'un est ce qui a touché l'autre, mais...
Il digressait, manifestement, il digressait. La narration est assez classique, en soi, mais c'est un véritable exemple d'écriture, en tout cas selon moi, et j'ai le sentiment que l'auteur a une véritable compréhension de ses personnages, j'ai eu l'impression qu'ils auraient pu faire partie de mon quotidien. En fait, ils ont fait partie de mon quotidien le temps de la lecture, et encore après.

Bref, on l'aura compris, ce roman lui avait tapé dans l'oeil.


code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 51
Humeur :
80 / 10080 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Sombral
Camp: Neutre
Avatar: Michael Malarkey

Message#Sujet: Re: « It's been a long-long day... » | Balthazar & James   Dim 9 Sep - 15:16

Balthazar & James
It's been a long-long day...



Patient et attentif, Balthazar écouta la description que James lui faisait de l'oeuvre qu'il tenait entre ses mains. Ses paroles avaient une intonation posée et assurée lorsqu'il parlait de ce qui faisait son travail quotidien. Une attitude que le ministre ne pouvait qu'admirer. Lui-même était un grand fan de lecture et possédait cet amour inconditionnel des univers immersifs, des personnages profonds et des ouvrages aussi simples que concis. Certains auteurs avaient le don de faire des phrases de dix pieds de long, si lentes et si fades, que le temps de les dérouler dans son esprit il devenait impossible de se souvenir de quoi il était question au début. Balthazar faisait partie des gens qui n'aimaient pas ce style d'écriture, gavé de figures de styles à en perdre la tête histoire de se donner un genre. Subtilité ne rimait pas avec abus. Du moins pas dans son esprit. Grand nombre d'écrivains se contentait de dire les choses sans détours et le ministre était prêt à leur accorder bien plus de noblesse qu'à d'autres plus vantards. Un fin sourire étira ses lèvres.

« Une bien belle éloge, en vérité. Vous savez faire votre métier avec finesse, monsieur Hopkirk. Je suis convaincu. » Dit-il sur un ton aimable.

A dire vrai, l'avis de Cain sur ce livre avait déjà bien préparé le terrain, mais les récents événements avaient commencé à dissiper la confiance que Balthazar avait en son avis. Une réaction stupide, de toute évidence, puisque le jeune irlandais n'était pas coupable. Ce n'était pas de sa faute s'il se retrouvait dans ce pétrin. Fort heureusement, James avait su balayer de quelques mots ses inquiétudes. Cain n'avait pas menti sur cela ou sur le reste. Si leur flamme se trouvait aujourd'hui éteinte...les souvenirs de leur brève idylle ne perdaient finalement rien de leur chaleur.

« Je vais le prendre. » Acheva-t-il, satisfait.

Curieux, le ministre se déplaça encore un peu dans le rayonnage de la librairie, à la recherche de... eh bien il ne savait pas ce qu'il cherchait vraiment. Peut-être ne voulait-il pas encore partir, parce que la compagnie n'était pas désagréable, parce que cet endroit sentait bon le vieux papier, et parce qu'il lui semblait encore percevoir la présence de Cain en ces lieux. Il y avait laissé une sensation de sourires ingénus et de joie de vivre, imprégnée dans l'air même. A présent il le savait, Balthazar n'avait pas vraiment aimé le jeune chanteur irlandais. Mais il avait savouré son énergie solaire et le bonheur qui semblait irradier de lui. Cette fascinante aura était désormais partie, et c'était cela, plus que la personne elle-même, qui lui manquait.




© GHOST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1361
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: « It's been a long-long day... » | Balthazar & James   Mar 11 Sep - 18:01


« It's been a long-long day... »
J

ames n'était pas quelqu'un d'expansif, il était timide, réservé, pas le genre à avoir de la tchatche comme d'autres de ses confrères. Mais quand il était question pour lui de vanter les mérites d'ouvrages qu'il avait vraiment aimés, alors il savait abandonner un peu sa réserve, et l'air de rien, il pouvait même se révéler être un très bon commerçant. Bon, il restait certain qu'il préférait trier les livres ou rester dans l'arrière-boutique, mais pour peu qu'on l'encourage à parler de ce qui le passionnait, il pouvait être intarissable. En tout cas, son petit argumentaire (qui pour le coup était parfaitement sincère) semblait avoir touché son but, et le libraire afficha un léger sourire quand le ministre le complimenta sur son travail. Ce n'était pas tous les jours qu'il recevait ce genre de compliments, et il était certain que ce n'était pas sur les grands patrons de Fleury & Botts qu'il devait compter pour en recevoir, donc quand il en recevait, il savait les apprécier à leur juste valeur. En tous les cas, il était ravi de la tournure que prenait cette conversation toute professionnelle, et pas seulement parce que son interlocuteur devenait définitivement un client, décidé à acheter.

-Très bien
, répondit-il. Je pense que vous ne regretterez pas de vous être laissé tenter.

Là, il jouait peut-être un peu les vendeurs de bas étage, mais ça ne l'empêchait pas de penser ce qu'il disait. Il allait proposer à Balthazar de passer en caisse, mais ce dernier n'avait pas forcément l'air impatient de quitter les lieux. Ce n'était peut-être qu'une impression de la part de James, mais il avait le sentiment que son interlocuteur n'était pas pressé de s'en aller. Son regard fuyait à travers les rayonnages, peut-être ne voulait-il pas se contenter de ce seul achat. Auquel cas on ne pourrait pas dire à James qu'il avait filé, aujourd'hui.

-Vous souhaiteriez d'autres conseils ?
proposa-t-il.

Après tout, il était là pour ça, et il préférait traiter avec ce client très sympathique en dépit de son rang plutôt qu'avec d'autres, éternels insatisfaits qui lui tapaient très vite sur le système (et Merlin sait qu'il y en avait... beaucoup trop, même, ce qui pouvait rendre certaines journées singulièrement épuisantes).


code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: « It's been a long-long day... » | Balthazar & James   

Revenir en haut Aller en bas
 

« It's been a long-long day... » | Balthazar & James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Long, long time ago. [Katina] - Terminé.
» [HOT] It was a night, a long time ago in the galaxy [James]
» Long, long night... [Pv Liam &... Roscoe?!]
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott
-