AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des questions sans réponses [Christopher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 141
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Des questions sans réponses [Christopher]   Jeu 12 Oct - 16:19

Des questions sans réponses




C'est étrange, pour Minerva, de revenir ici. C'est étrange, mais c'est familier, en même temps, car il n'y a pas longtemps, le trajet qu'elle fait à présent pour se rendre au ministère de la Magie était son lot quotidien. Quand elle emprunte l'ascenseur qui mène au niveau 2, elle croise quelques visages connus et leur adresse des sourires de circonstance, échange quelques mots, leur en dit plus sur son quotidien à Poudlard, sur son nouveau travail (et elle n'a pas à mentir quand elle affirme s'y épanouir, c'est bien le cas), et poursuit sa route. Elle a hésité sur la personne à voir. Son ancien patron mériterait qu'elle vienne le voir, mais elle préfère ne pas le croiser pour le moment. Elle n'ignore pas les sentiments équivoques de cet homme pour elle, et puisqu'elle a trouvé un bon moyen de ne pas y être confrontée, elle va préférer trouver quelqu'un d'autre, et son choix est déjà fait. Au bureau des Aurors, il y a une autre personne qu'elle respecte énormément et qui sera sûrement d'autant plus à même de la renseigner qu'il a été en partie concerné par l'affaire, et c'est lui qu'elle décide d'aller voir.

Elle a eu plusieurs fois l'occasion de parler avec Christopher McDowell. C'est un homme dont elle admire la carrière et dont elle estime le professionnalisme. Qui plus est, sa protégée, Pomona Fitz, est impliquée dans l'affaire. Alors il doit savoir, il doit forcément savoir. Ou en tout cas, il sera capable de la renseigner. Car c'est cela qu'elle veut, des renseignements. Elle se pose de nombreuses questions, et elle a véritablement besoin de réponses. Découvrir que Harry et ses camarades d'un autre temps ont été confrontés au baiser du détraqueur, accusés d'avoir assassiné le ministre, ça lui a fait un sacré choc. Elle est incapable de voir en Harry un assassin, elle est incapable de croire que c'est vrai. Et elle s'interroge d'autant plus qu'elle n'oublie pas la mission que Dumbledore lui a confiée. Une mission soldée par un échec, de toute évidence. Elle n'a pas réussi, et n'a rien vu arriver. Elle veut vraiment deviner, s'en faire une idée très précise. Elle se rend donc au bureau de Christopher, frappe à la porte de son bureau. Elle n'a pas pris rendez-vous, ce qui ne lui ressemble pas forcément. Elle espère, par conséquent, que l'homme forcément très occupé aurait quand même le temps de lui consacrer un peu de temps. Quand on l'y invite, elle ouvre la porte du bureau.

-Bonjour, je ne vous dérange pas ?

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 222
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: Des questions sans réponses [Christopher]   Mer 8 Nov - 15:06


La concentration n'a jamais été pour me faire défaut, et étant donné la carrière que je mène, on peut dire que c'est une excellente chose.
Quand notre travail consiste avant tout dans le fait d'observer,
d'analyser et de décortiquer, une seconde d'inattention peut être fatale à notre raisonnement et nous engager dans une voie peu enviable et nous pousser à l'erreur. Je le sais, et jusqu'ici, je me suis toujours considéré comme quelqu'un de parfaitement irréprochable.
Mais je suis bien loin de pouvoir attribuer un tel compliment à mon humble personne à l'heure actuelle. Je n'ai de cesse que de laisser mon esprit divaguer, accaparé par de trop nombreuses préoccupations que je ne parviens pas à mettre en sourdine. Pourquoi Andrew ne se manifeste-t-il pas ? A-t-il pour de bon disparu ou se contente-t-il de me fuir ? Combien de temps pourrais-je cacher Pomona et ses amis sans éveiller les soupçons de personne ? Quid de la Résistance et de l'Ysbridion ? ... Et si Purdey ne se réveillait jamais ? Ces pensées, ces questionnements, en boucle dans mon esprit, font barrage aux réflexions purement professionnelles qui me viennent en tête sans que rien ne les explique vraiment.

Les dossiers qui traînent sur mon bureau s'accumulent et je les traite avec une lenteur exécrable. Je sais bien que si je continue à ce rythme, je vais me prendre les remontrances de ma hiérarchie (si elle tarde à m'en faire c'est sans doute au nom de mes nombreuses années de bons et loyaux services, mais ils doivent tous penser que je me ramollis, moi, l'homme qui a invité le loup dans la bergerie puisque j'ai engagé Pomona au bureau des Aurors... mais si elle est un loup, c'est un loup blanc et solitaire qui n'écoute personne et n'obéit qu'à ses propres règles, dictées par la justice). J'ai bien envie de dire que je m'en moque, mais on ne se moque jamais totalement de son gagne-pain, pas vrai ?  J'en suis à ces considérations quand on frappe à la porte de mon bureau, j'autorise la personne à entrer, et je reconnaît une silhouette familière, même si elle a récemment quitté mon bureau.

-Minerva, je ne m'attendais pas à vous revoir ici
, je l'accueille avec le sourire. Vous ne me dérangez pas du tout. Et pour cause, je n'arrive à rien faire de particulier. Asseyez-vous, je vous prie. J'attends qu'elle le fasse avant de reprendre. Qu'est-ce que je peux faire pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 141
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Re: Des questions sans réponses [Christopher]   Lun 27 Nov - 8:43

Des questions sans réponses



Elle affiche un simple et fin sourire quand son interlocuteur lui affirme qu'il ne s'attendait pas à la voir ici. comme tous les collègues, ou du moins anciens collègues qu'elle avait croisés, c'est vrai. Ce n'est pas qu'elle soit partie en mauvais termes avec le ministère, non, mais elle était partie récemment, forcément, on ne l'attendait pas de si tôt. Elle est jeune, elle vole de ses propres ailes, tout le monde lui souhaite bon vent, pas de déjà vouloir revenir aux sources. Mais ce n'est pas une quelconque nostalgie qui a précipité son retour au département des Aurors, c'est le besoin persistant et impérieux d'avoir enfin des réponses à ses questions. Elle n'a eu que des bribes d'information, et cela pouvait à peu près lui convenir un temps, mais un temps seulement, maintenant que les choses se sont précipités, elle veut qu'on lui en dise plus, et elle est prête à ne pas en passer par quatre chemins pour ce faire. McDowell aurait pu être particulièrement occupé, il l'est peut-être, d'ailleurs, mais il prend le temps de dialoguer avec elle et de s'enquérir des raisons de sa venue, ce qui la rassure et lui convient parfaitement. Elle n'a pas l'intention de prendre trop de son temps, c'est même hors de question, elle ne sait que trop combien on peut être bousculé et sollicité dans son bureau. Elle est déjà heureuse qu'il ait du temps à lui consacrer. S'il est sincère avec elle, cet entretien pourrait bien ne durer qu'une fraction de minute. En exagérant un peu, bien sûr. En insistant bien sur ce qu'elle sait, il devrait lui céder des réponses assez rapidement, non ? Ils sont dans le même bateau, après tout.

-C'est assez délicat,
prévient-elle en guise d'introduction, afin que son interlocuteur soit bien mis au parfum de la situation. C'est au sujet des jeunes gens qui ont été condamné pour le meurtre du ministre de la Magie. Elle sait bien que ce genre de dossier sont confidentiels et qu'elle fait déjà prendre des risques à son interlocuteur en ne faisant pourtant jamais qu'évoquer le sujet mais que faire d'autre ? Elle ne voulait pas y passer par quatre chemins, ce ne serait pertinent ni pour lui, ni pour eux. Je connaissais personnellement l'un d'entre eux. Elle s'avance un peu. Elle ne connaissait pas vraiment William (ou du moins Harry - preuve quelle ne le connaissait pas si bien), mais ils avaient échangé, elle l'avait aidé, Dumbledore lui avait expressément demandé de veiller sur lui et elle avait échoué. Et c'est tout ce qu'il y avait savoir. Je voudrais comprendre ce qui s'est passé.

Elle se dit que Christophe la comprendra très bien. Lui a perdu sa protégée dans la bataille. Elle connaissait un peu Pomona, elle sait qu'elle n'a rien fait de ce dont on l'accuse non plus.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 222
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: Des questions sans réponses [Christopher]   Ven 1 Déc - 20:22


Minerva me prévient d'office : sa demande est délicate. D'accord, je ne suis qu'à moitié surpris. Si elle a demandé expressément à me voir, je me dis que ça ne doit pas être sans raison. Elle n'oserait pas venir me "déranger" sans motif particulier. Alors maintenant, j'attends de savoir de quoi il va être question précisément. Au fond, je devine avant même qu'elle dise quoi que ce soit. C'est que ce sujet brûlant est sur toutes les lèvres, et si les gens s'interrogent ou veulent accuser, je suis en première ligne pour payer les pots cassés. Mais je ne pense pas qu'elle se range dans le camp des accusateurs. Je ne la connais pas extrêmement bien, mais assez quand même pour être presque sûr de ce que j'avance. Et je dois bien rapidement observer que j'avais raison, sur les deux tableaux (la rançon d'un brillant esprit de déduction qui pourtant, parfois, arrive tout de même à me faire défaut, et le plus souvent quand je m'y attends le moins, pour un résultat très déplaisant.

Elle me confirme en effet qu'elle vient me parer des jeunes accusés à tort du meurtre du ministre de la magie. Je me demande tout de même où elle veut en venir, jusqu'à ce que je comprenne le fait qu'elle connaissait personnellement l'un d'entre eux. Alors forcément, ça doit tout changer. Cela à plus d'un niveau. Je m'interroge sur qui et comment, mais je garde ces questions pour plus tard. Je comprends ce désarroi. Elle n'est pas la seule à l'avoir éprouvé. Cette histoire nous est tombée dessus sans que l'on s'y attende, et personne n'était prêt, et encore moins les proches des condamnés. C'est une chance que j'ai réussi à agir en urgence pour les sauver in extremis, mais le tout s'est réellement joué de peu. Très peu, même, dois-je bien observer.

-Vous n'êtes pas la seule, j'en ai bien peur,
je réponds à Minerva dans une esquisse de sourire qui n'a absolument rien de joyeuse.

Moi aussi, je voudrais comprendre complètement les tenants et aboutissants de la faire. Oh, j'en ai saisi les grandes lignes, bien sûr, mais beaucoup (trop) de choses m'échappent encore, des choses que je ne parviens pas à éclaircir en dépit de mes efforts.

-J'ai été tenu à l'écart de l'enquête, je n'en ai été informé qu'au moment du verdict.

Et autant dire que je l'ai encore en travers de la gorge.

-J'ai perdu... J'hésite quand à la manière de le formuler... une personne à qui je tenais beaucoup dans le processus. Moi le premier, je voudrais comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 141
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Re: Des questions sans réponses [Christopher]   Ven 5 Jan - 15:29

Des questions sans réponses



Pour elle, Christopher McDowell est un parangon d'intelligence, de droiture et de respectabilité. Si l'on omet le professeur Dumbledore (mais il est évidemment impossible d'omettre le professeur Dumbledore), il est l'homme que Minerva respecte le plus, et elle espérait vraiment de sa part des réponses à ses questions, consciente du fait qu'il serait plus à même que son mentor de l'éclairer et de la guider dans cette situation bien précise. Mais sa réponse, malheureusement, doit la décevoir... Les questions qu'il se pose, elle se les pose aussi, et elle se voit assez navrée de l'entendre, de le découvrir. Ce n'est pas ce qu'elle voulait mais c'est, de toute évidence, ce qui est. Elle apprend, étonné, qu'on l'a laissé à l'écart de l'enquête, lui ! L'ordre doit venir de très haut, en ce cas, car la jeune femme a bien du mal à concevoir cet état de fait, et cela la conforte dans l'idée, en tout cas, que cette situation est très suspecte, vraiment très suspecte. Elle ressent l'amertume de son interlocuteur, et elle ne comprend que trop bien que cette situation qui le dépasse lui aussi lui est profondément déplaisante. Faute d'obtenir des réponses, elle gagnerait peut-être au moins un allié, quelqu'un d'aussi soucieux qu'elle d'obtenir et de rétablir la vérité. Cela ne ramènerait pas William (enfin, Harry... il s'appelle Harry) et ses amis, mais cela aurait le mérite de rétablir leur honneur.

-Je suis navrée,
répond sincèrement Minerva en apprenant que son interlocuteur a lui aussi perdu une personne à qui il tenait beaucoup.

Je n'ai aucun mal à deviner de qui il parle : il doit s'agir de Pomona, cette jeune Auror prometteuse promue par ses propres soins. Minerva la connaît un peu, il leur arrivait de se croiser dans les couloirs de Poudlard, et elle a aussi assisté à ses premiers pas au sein du bureau. Si l'on se fie à des préjugés, qu'elle ait été à Serpentard ne joue pas en sa faveur, mais Minerva ne remettrait jamais en doute son innocence, elle est une victime de cette machination étrange, elle aussi. Bon, il s'avère donc que monsieur McDowell ne saura pas la renseigner. C'est décevant mais ce n'est pas un problème. Faute d'avoir des réponses, Minerva a le net sentiment de s'être trouvé un nouvel allié, et cela, déjà, fait beaucoup de bien à la jeune femme.

-Vous êtes au courant, n'est-ce pas ?
se hasarde-t-elle à demander alors. De qui ils étaient vraiment ?

Eux, hormis Pomona, donc. Des adolescents venus du futur qui manifestement en savaient beaucoup trop. Et elle, elle a échoué dans la mission que lui a confiée Dumbledore.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 222
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: Des questions sans réponses [Christopher]   Ven 26 Jan - 15:03


J'esquisse un léger sourire quand Minerva me dit qu'elle est navrée. Je sais qu'elle le pense, qu'elle se montre honnête envers moi, et je m'en veux... d'autant plus que de mon côté, je ne le suis pas vraiment. Mon désemparement face à une situation à laquelle je ne m'étais pas attendu, le fait qu'on m'ait tenu à l'écart de l'enquête, mon incapacité à agir selon mes intentions malgré mon souhait de le faire, tout cela est vrai. Mais mon affliction est, elle, en partie feinte, car je ne fais que prétendre avoir perdu une personne qui m'est cher. C'est faux. Enfin, il est vrai que cette situation n'est pas idéale, mais elle aurait pu être bien pire si j'avais vraiment perdu Pomona. Le mensonge me pèse réellement de plus en plus, surtout que je me reproche de rendre certains malheureux, porteur que je suis d'un secret que j'ai tenu à l'écart du reste du monde. Je sais que ça ne va pas durer, mais en attendant, je maintiens dans l'ignorance des personnes qui ne mériteraient pas du tout de l'être : Minerva, Henry... Henry, surtout... au trente-sixième dessous depuis le décès présumé de sa nièce, et moi qui sait et ne fait rien.

Je lève des yeux étonnés vers la jeune femme quand elle reprend la parole en me demandant si je suis au courant. Concernant ce qu'ils sont vraiment. Elle n'a pas besoin d'être plus précise pour que je sache exactement de quoi elle veut me parler, je comprends très bien où elle veut en venir. Je suis juste surpris d'apprendre qu'elle sait la vérité, toute la vérité. La preuve que ce secret à l'origine si bien conservé ne l'est plus tant que ça, en fin de compte, ou bien rien de plus qu'un secret de polichinelle. Ce que tout le monde finit par savoir en présumant que les autres ne savent pas. Sauf que c'est faux. Je hoche la tête. Je pense qu'à ce stade, jouer les ignorants est vraiment sans intérêt. Il y a déjà trop de choses que je prétends ne pas savoir alors que j'en ai pertinemment conscience. Ce n'est pas nécessaire d'en ajouter davantage. En tout cas je le pense.

-Comment est-ce que vous l'avez su ?

Elle était proche de l'un d'entre eux, ou le connaissait bien, elle me l'a dit, est-ce qu'il lui en avait parlé de son propre chef ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Des questions sans réponses [Christopher]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des questions sans réponses [Christopher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Questions -> Réponses
» Vos Questions, Nos réponses !
» Questions & Réponses
» Des questions... des réponses?
» Vos Questions, Nos Réponses.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-