AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 781
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Sam 28 Oct - 14:35

Tiens, tiens tiens...
Flynn ne savait pas encore comment les choses allaient concrètement se passer concernant la résistance et tout le reste, mais il savait cependant que rien n’était terminé et mine de rien, ça avait quand même le don de le rassurer. Bon, le jeune homme ne se serait pas vu baisser les bras pour autant de son côté, mais si le reste du groupe ne suivait pas, ça allait forcément poser soucis. Mais c’était le cas, personne n’avait l’intention de baisser les bras. Ils allaient avoir besoin de s’organiser bien évidemment, mais en même temps ils savaient qu’ils devaient agir plus que jamais maintenant. Parce que Pomona et les voyageurs (du moins une partie) avaient subi un sort horrible à cause de Voldemort et qu’ils ne pouvaient pas laisser passer ça. Parce qu’ils devaient venger leurs amis et faire en sorte que ce genre de chose n’arrive plus jamais. Même si, bien sûr, ils n’étaient clairement pas disposés pour le moment à arrêter Voldemort non plus. Ils manquaient cruellement d’information, que ça soit sur les Horcruxes ou tout le reste. Mais ils allaient quand même avancer et ils allaient y arriver, ils n’avaient pas le choix.

En attendant, Flynn tentait de rapporter le plus d’information possible. La Gazette des Sorciers avait eu l’information d’une nouvelle attaque près de Pré-au-Lard, dans une maison tout de même bien isolée du village. Alors, sans plus attendre, le journaliste s’y était rendu sous la couverture de son travail bien évidemment. Parce qu’il était normal que le journal sorcier prenne la peine de relater ce genre d’information – même si Flynn savait que certains sorciers des hauts rangs de la société s’amusaient à influencer le rédacteur en chef – mais que Flynn cherchait surtout à avoir des informations pour son propre compte. C’était les mangemorts, cela n’en laissait pas un seul doute au vu de la marque des ténèbres qui jonchait le ciel, mais Flynn allait garder le nom de ce groupe pour lui encore une fois. Pour l’heure, ils n’étaient que les mages noirs qui répandaient la noirceur dans le pays. Il n’y avait malheureusement pas grand-chose que Flynn pouvait découvrir sur la victime et on ne pouvait pas dire que les Aurors présents avaient été vraiment bavard. En même temps, avec ce qui était arrivé à Pomona, ils étaient sur les dents. Flynn l’avait bien remarqué toutes les fois qu’il avait eu à faire avec les Aurors. Il avait quand même pu récolter quelques informations et avant de rentrer à la Gazette pour faire son article, le journaliste décida de faire un détour vers Pré-au-Lard. Il hésitait même à s’installer aux Trois Balais pour écrire, afin d’être tranquille. Pour la simple et bonne raison qu’il ne parvenait même plus à avoir confiance dans ses collègues journalistes en dehors de Phèdre. Mais ça c’était la force des choses, il devenait paranoïaque avec tout cela. Mais alors qu’il marchait dans la rue, son regard fut attiré par la silhouette d’une personne un peu devant lui. Tiens...

« Bonjour Cenlyn. » Lui dit-il alors en arrivant à sa hauteur, un léger sourire sur le visage. « Tu ne devrais pas être à l’école ? »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 856
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Mer 1 Nov - 12:06


Tiens, tiens, tiens
D

epuis que Cenlyn avait découvert l'un des quelques passages secrets qui menaient à Pré-au-Lard (un parmi d'autres, mais ça, elle n'en savait rien), elle avait le sentiment d'être en possession d'un secret miraculeux (secret dans la mesure où elle en avait parlé à Rhian, à qui elle ne cachait rien - ou presque, plus maintenant que Harry lui avait appris toute la vérité sur les Potter, famille maudite s'il en est, ce n'étaient pas les derniers événements qui allaient le démentir en tout cas), et elle avait bien l'intention d'en user et abuser, à plus forte raison qu'on ne pouvait pas franchement dire que le moral était plus haut, dernièrement... Et il y avait de quoi. Comme si craindre de perdre sa mère pour toujours et voir son jumeau sombrer un peu plus chaque jour ne suffisait pas, maintenant, ils avaient perdu Harry, et l'avenir semblait pour le moins... obscur. Dès que l'occasion se présentait pour elle de quitter Poudlard pour prendre l'air dans le village sorcier, elle ne s'en privait pas. Souvent, elle amenait Rhian avec lui, mais pas cette fois. Elle avait rassemblé ses maigres économies et était décidée à se constituer une réserve des farces et attrapes et de friandises. Dans un premier cas, c'était avant tout pour la Guilde.  Ils avaient besoin de se défouler, la Guilde était un bon moyen, un bon catalyseur. Les bonbons, en revanche, c'était avant tout pour Rhian. Dernièrement, elle ne savait plus quoi faire pour lui donner le sourire, et c'était d'autant plus difficile qu'elle-même n'était pas au sommet de sa forme non plus, et avait par conséquent des difficultés à leur servir de pilier à tous les deux. Les bonbons, ce n'était pas un remède miracle à tous les maux de l'univers, c'est vrai, mais le sucre avait le mérite de prodiguer un minimum de réconfort, c'était toujours ça de pris. Alors qu'elle venait de finir ses emplettes, et qu'elle se promenait dans les rues du village saupoudré de neige en cette froide journée d'hiver, elle croisa une silhouette connue.. qui la reconnut.

-Salut, Flynn,
fit Cenlyn, qui ne pouvait de toute évidence pas se dérober. Son sentiment  à son sujet était mitigé. Elle l'aimait bien, elle le trouvait sympa, et elle était contente que Caelan se soit casée avec un type bien, mais la présence du jeune homme lui rappelait l'absence de sa mère, puisqu'elle l'avait rencontré dans ce contexte. Ceci dit, elle ne comptait pas se montrer désagréable avec lui, du moins tant qu'elle ne décidait pas de lui faire la morale.  Bon, OK, c'est vrai, avoua-t-elle, qui pouvait difficilement nier, vu les circonstances. Tu le cafteras pas à Caelan, hein ?

Parce qu'elle n'avait vraiment pas envie de se prendre une leçon de morale. C'était loin de lui déplaire.


code by Mandy



_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 781
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Mer 20 Déc - 16:43

Tiens, tiens tiens...
Flynn appréciait les jumeaux Potter. Il ne pouvait pas nier que par moment, la situation était difficile – parce qu’ils en manquaient pas de caractère tous les deux – que la situation était particulière, mais il les apprciait. Le jeune homme ne cherchait pas à avoir une place de quelque manière que ce soit, parce qu’il n’avait aucune raison d’avoir une place, mais force était de constater qu’il était quand même touché par leur sort, qu’il était en quelque sorte concerné. Parce qu’il était un membre de la résistance – même si la situation était tout aussi complexe concernant la résistance, depuis la mort de Pomona – et que les jumeaux Potter avaient un rapport direct avec Harry (encore une fois, c’était compliqué). Mais surtout, vis-à-vis de Caelan qui devait s’occuper d’eux depuis que leur mère était dans le coma. On ne pouvait pas dire que Cenlyn et son frère était vraiment épargnés en ce moment. Malheureusement, Flynn était bien placé pour savoir que par moment, le destin ne manquait pas de se montrer particulièrement cruel avec certaines personnes, qu’il ne manquait pas de s’acharner. Il aurait aimé que les jumeaux Potter n’aient pas à subir les « farces » du destin, malheureusement ce n’était pas le cas du tout.

Sans grande surprise, la jeune et noir avoua alors, après l’avoir salué, qu’elle devrait normalement être à l’école de magie. En même temps, le journaliste n’avait pas spécialement besoin de la confirmation de la jeune fille, pour savoir qu’effectivement, elle devrait être en classe. Le jeune homme afficha un sourire quand son interlocutrice lui demanda de ne pas le répéter à Caelan. Normalement, le journaliste devrait le faire, parce qu’il n’avait aucune raison de cacher quoi que ce soit à sa petite amie, mais en même temps, il n’avait pas envie ensuite que Cenlyn ne l’apprécie plus du tout. Sachant qu’il trouvait déjà incroyable qu’elle puisse l’apprécier un peu. Non pas qu’il ait forcément besoin de s’en faire une amie non plus, mais il n’avait pas envie que la situation soit encore plus tendue encore. Sachant qu’elle l’était déjà énormément.

« Elle m’en voudra si elle découvre que je lui ait caché ça. » Dit-il alors, le pensant vraiment. Mais le sourire se trouvant sur son visage témoignait du fait qu’il ne s’en formalisait pas trop non plus. « Mais je peux tenir ma langue, si tu le fais aussi. »

Il ne tenait pas spécialement à cacher des choses au professeur de vol (entre autre chose, Caelan avait tellement de corde à son arc), mais ce n’était pas non plus un drame que Cenlyn ait décidé de quitter l’enceinte du château de Poudlard. Il ne devait pas y avoir un seul élève de l’école de magie qui ne l’avait pas fait.

« Tu t’es servie d’un des passages secrets ? » Demanda-t-il dans un nouveau sourire amusé.

Il y avait peu de chance que ça ne soit pas le cas, c’était le meilleur moyen de quitter l’école de magie, pour se rendre au village de Pré-au-Lard. Ils l’avaient tous fait, ou presque, dès que quelqu’un avait connaissance d’une des sorties. Parce qu’il y en avait plusieurs, d’après ce que Flynn avait compris. Même s’il ne les connaissait pas tous de son côté.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 856
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Ven 22 Déc - 18:32


Tiens, tiens, tiens
C'

est sûr que Caelan en voudrait sans doute à Flynn de découvrir qu’il couvrait Cenlyn pendant qu’elle faisait l’école buissonnière, mais ce qu’elle ignorait ne pouvait pas lui faire de tort, ni faire de tort à aucun d’eux trois par ailleurs. La demoiselle considérait que le discours du journaliste était plutôt encourageant, pour le coup. Elle ne s’imaginait pas s’en tirer à si bon compte. Car pouvait-il compter sur le fait que la jaune et noir tienne sa langue ? Bien sûr qu’il le pouvait ! Pourquoi la demoiselle aurait-elle la bêtise de tout aller balancer, elle risquerait plus gros que Flynn dans le processus, et sa situation était suffisamment compliquée comme cela pour qu’elle n’ait pas envie de s’embarrasser en plus des remontrances de sa mère par procuration. Oui oui, elle savait que Caelan faisait du mieux qu’elle pouvait, eh bien justement, si elle voulait continuer de se considérer comme correcte dans son rôle, autant qu’elle ne sache pas que ses petits protégés faisaient le mur, hein ? La demoiselle ne jugea pas nécessaire de répondre, à la place, elle se contenta d’adresser un sourire complice à son interlocuteur. Il gagnait décidément des points ! Elle ne savait pas si c’était intentionnel de sa part et s’il cherchait seulement à se la mettre dans la poche, mais si c’était le cas, eh bien… oui, elle devait reconnaître que c’était quand même sacrément efficace, comme méthode. Et ce n’était pas bien grave s’il y avait un semblant de manipulation là-derrière, ça voulait dire qu’il était prêt à ce genre d’efforts pour Caelan, et que donc il était bien intentionné à son égard, et ça, pour Cenlyn, ça comptait. Elle fut plus étonnée encore quand son interlocuteur lui demanda si elle s’était servie d’un des passages secrets de l’école.

-Y a un passage derrière une statue du troisième étage,
expliqua-t-elle, qui n’était plus si fière de sa trouvaille maintenant qu’elle considérait que Flynn l’avait peut-être faite bien avant lui.

Elle savait qu’il y avait une petite dizaine de passages dans tout Poudlard, enfin, c’était ce que disait la légende. Il paraîtrait aussi que l’ancien chef de la Guilde les connaissait tous, Cenlyn, elle, ne pouvait prétendre à un tel degré d’expertise, mais elle était déjà satisfaite d’en connaître un qui ne lui semblait pas être emprunté si régulièrement que ça… de ce qu’elle avait pu en juger, tout du moins, ce qui voulait tout et rien dire, évidemment.

-Tu connais les passages secrets de Poudlard, toi ?

Elle ne savait pas trop quel accueil elle réserverait à cette réponse si elle était positive. De la jalousie ? De l’admiration ? Ce qui est certain c’est que s’il avait des informations qu’elle ne possédait pas, elle n’aurait aucune hésitation à essayer de les lui extirper, d’une manière ou d’une autre, et elle pensait avoir quelques bons arguments en poche, étant donné qu’elle connaissait l’un de ses points sensibles, et non des moindres. Caelan, bien sûr. Encore fallait-il qu’il daigne seulement lui répondre, ce qui n’était pas encore assuré, bien évidemment.


code by Mandy



_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 781
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Jeu 8 Fév - 22:16

Tiens, tiens tiens...
Visiblement, le journaliste avait vu juste sur le fait que la jeune fille avait utilisé l’un des passages secrets de Poudlard afin de rejoindre le village de Pré-au-Lard. En même temps, pour pouvoir se rendre au village sorcier pendant les heures de cours, il n’y avait rien de mieux que d’emprunter l’un de ces passages secret. Elle lui apprit donc qu’il y en avait un, derrière une statue du troisième étage. Eh bien, il ne le connaissait pas du coup ce passage. Mais d’après ce qu’il avait compris quand il était à l’école de magie – même si ce n’était peut-être qu’une légende – c’était qu’il y avait plusieurs passages secrets dans l’enceinte du château. Il ne savait pas si tout ceux ci permettaient de se rendre en dehors de l’école, s’ils permettaient d’aller dans le village, mais il en avait entendu parler, à l’époque. Non, parce que mine de rien, ça commençait à faire un moment que le journaliste n’avait pas mis les pieds à l’école des sorciers. Caelan avait quand même de la chance de s’y rendre tout le temps... quoi qu’il savait que ça n’avait pas été évident pour elle de revoir ses anciens professeurs.

« Il y a un passage secret derrière une statue du premier étage. C’est le seul que je connais. J’ai toujours été curieux et je suis tombé dessus, une fois, en fouinant. »

De là à dire qu’il connaissait les passages secrets de Poudlard, c’était vite dit. Il en connaissait un, qui lui avait permit de faire le mur comme Cenlyn aussi à son époque. Il n’avait jamais dis qu’il était un élève sans bêtise quand il était encore à Poudlard, quand bien même il avait toujours était un très bon élève et particulièrement sérieux. Mais bon, quand on était adolescent, on avait tendance à jouer avec les limites du règlement.

« C’est tout ce que je connais, c’est celui dont je me servais quand je jouais les rebelles comme toi. » Petite pique amusante quand même à l’encontre de la jeune fille, parce qu’il considérait vraiment qu’elle ne devrait pas se trouver là. Ce n’était pas parce qu’il n’allait rien dire à Caelan et qu’il avait aussi fait la même chose dans sa jeunesse, qu’il allait complètement accepter le fait qu’elle fasse le mur. Mais bon, dans tous les cas, ce n’était pas comme s’il avait son mot à dire et dans tous les cas, il aimait le fait de ne pas commencer à jouer trop les moralisateurs avec la jeune fille.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 856
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Ven 9 Fév - 17:18


Tiens, tiens, tiens
C

enlyn nota mentalement l'emplacement du passage secret que son interlocuteur avait eu l'habitude d'emprunter durant sa scolarité. Elle n'en avait jamais entendu parler, de celui-là. S'il existait toujours, d'ailleurs (aux yeux d'une jeune fille comme Cenlyn, le temps qui la séparait de l'époque où le journaliste avait fait sa scolarité paraissait correspondre à une véritable éternité, il faut dire)... Mais si ça devait être le cas, elle en profiter (et en ferait profiter la Guilde au passage). C'était toujours une bonne chose que d'ajouter une nouvelle corde à son arc. Elle fit mine de grimacer quand son interlocuteur lui fit observer qu'elle jouait les adolescentes rebelles. Elle ne comptait pas s'offusquer de cette petite pique, d'autant qu'elle était très innocente et que la jaune et noir était plutôt tentée de la voir comme un compliment, en réalité. Elle ne voyait pas du tout quel mal il pourrait y avoir à être rebelle, bien au contraire, surtout dans les circonstances actuelles, où trouver un rien d'évasion par la rébellion était quand même l'une des méthodes les plus efficaces qu'elle connaissait.

-C'est marrant, je t'imaginais pas du tout du genre à jouer les rebelles quand t'avais mon âge,
répliqua Cenlyn pour reprendre son expression.

En même temps, c'était la première fois qu'elle prenait la peine de visualiser Flynn à son âge. En même temps, pourquoi l'aurait-elle fait ? Elle était encore à un âge où il était assez difficile pour elle de visualiser les adultes autrement que comme... eh bien, des adultes, justement. Elle avait beau savoir qu'il avait bien fallu qu'ils soient des enfants et des adolescents avant d'en arriver là, ce n'était pas pour autant qu'elle arrivait à se faire totalement à lidée. Sa mère, par exemple, avait eu beau leur raconter des anecdotes de sa scolarité à Poudlard, Cenlyn avait le sentiment que tout ça appartenait à une autre dimension. C'était la même chose pour Flynn, comme pour Caelan aussi, d'ailleur.

-Je pensais plutôt que t'étais du genre premier de la classe, le nez toujours fourré dans tes bouquins, à respecter le règlement de l'école à la lettre.

Et c'était effectivement un peu l'image qu'elle avait de lui. Même s'ils avaient souvent eu l'occasion de rire ensemble tous les deux, ,et qu'elle savait donc qu'il n'était pas non plus du genre trop sérieux ou austère, mais malgré tout, "rebelle" n'était sans doute pas l'adjectif qu'elle lui aurait attribué. C'était peut-être juste parce qu'il tenait son rôle d'adulte, ou parce qu'il était journaliste... ou parce qu'il avait su se montrer d'emblée responsable vis-à-vis d'eux alors qu'on l'avait mis devant le fait accompli. Bref, il avait peut-être chang, mais elle le découvrait autrement, en tout cas.


code by Mandy


[/quote]

_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 781
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Jeu 12 Avr - 13:23

Tiens, tiens tiens...
Flynn ne se retint pas d’afficher un sourire quand Cenlyn précisa qu’elle ne l’imaginait pas du tout jouer les rebelles quand il avait son âge. Bon, ce n’était peut-être pas le mot vraiment adéquat pour le définir, comme ce n’était pas forcément le mot pour définir Cenlyn. En un sens, Flynn ne la connaissait pas vraiment et il se rendait compte seulement maintenant qu’elle savait comment sortir de l’école de magie en période de cours… ce qu’il allait cacher à Caelan d’ailleurs. Mais en dehors de cela, malgré le temps qu’ils avaient passé ensemble pendant l’été, il ne la connaissait pas réellement. Et c’était tout à fait logique, ce n’était pas évident de connaître quelqu’un comme ça.

En tout cas, Cenlyn l’imaginait plus le nez toujours fourré dans ses bouquins à respecter le règlement à la lettre. En un sens, la jeune fille n’avait pas vraiment tort de l’imaginer comme ça, parce que c’était bel et bien ce qu’il avait fait la plupart du temps. Il était un adolescent sérieux, comme il était un adulte sérieux sans doute. Mais il y avait des moments où on pouvait simplement jouer un peu avec les limites, surtout quand on était adolescent.

« Tu n’as pas tout à fait tort tu sais. » Dit-il alors, pour répondre à la jeune fille, avant de reprendre. « Mais bon, tu sais, il arrive toujours un moment où t’as envie de paraître un peu plus cool et prouver que tu es capable de faire certaine chose. » Et ce n’était pas toujours une bonne idée en soit. « Surtout pour essayer d’impressionner les filles. » Il marqua une pause, affichant un nouveau sourire. « Mais ce n’était pas vraiment de bonnes idées. »

De toute façon, quand il était adolescent, le jeune homme n’avait pas tant de succès que cela, sans doute parce qu’il devait avoir un côté un peu trop rat de bibliothèque. Mais bon, il n’avait aucun regret. Il n’y avait que Elizabeth à l’époque et après elle, il n’y avait que Caelan. Ce qui lui convenait parfaitement, il n’avait aucune envie de revenir sur ce qu’il avait pu vivre à l’époque où il se trouvait encore à Poudlard. Il n’avait pas de regret concernant son parcourt à l’école de magie. Et maintenant… il considérait qu’il n’avait pas de regret à avoir concernant sa vie tout simplement. Bon, il y avait certaines choses bien sûres, mais tout cela ne l’aurait pas conduit à ce qu’il vivait maintenant. Alors… en un sens.

« Bon, puisqu’on est là tous les deux… tu veux te réchauffer un peu aux Trois Balais ? »
Demanda-t-il alors, ne pouvant pas s’empêcher d’être quand même un peu sur sa réserve. Flynn appréciait Cenlyn, mais il n’avait pas vraiment idée de ce qu’elle pensait vraiment de lui. Si elle l’acceptait, si elle le supportait juste parce qu’il était avec Caelan et que c’était elle qui s’occupait d’eux. Mais bon, ils pourraient continuer à discuter comme ça, en plus de se réchauffer à l’intérieur du pub et éviter la neige.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 856
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Jeu 12 Avr - 18:10


Tiens, tiens, tiens
C'

était assez bizarre, en fait, très bizarre même, d'imaginer Flynn élève, adolescent, pas plus âgé qu'elle. C'était toujours étrange de se dire que les adultes avaient été jeunes. C'était sans doute plus simple à visualiser quand on devenait adulte soi-même, mais elle n'en était pas là, loin s'en faut. Même si on lui conférait des responsabilités d'adulte, elle restait une enfant, et sur de nombreux points de vue, elle en gardait les... habitudes et les raisonnements. Elle n'avait pas la moindre idée de ce à quoi avait pu répondu son interlocuteur, mais en tout cas, elle n'avait apparemment pas eu totalement tort, il avait bien été un rat de bibliothèque, mais même les rats de bibliothèque pouvaient vouloir tester leurs limites, parfois. Elle ne put s'empêcher de sourire quand il ajouta qu'il faisait aussi ça pour impressionner les filles. Là pareil, elle ne l'imaginait pas du tout comme un dragueur, bien au contraire, même... ceci dit, elle se disait que passer pour un rebelle avait peut-être pu marcher pour lui. Cenlyn ne s'intéressait as du tout aux garçons, elle s'en fichait comme de l'an vingt, mais si elle avait dû vraiment s'intéresser à un garçon, elle aurait sûrement eu un penchant pour le genre de type justement capable de faire le mur. L'air de rien, ça ne lui déplaisait pas d'en apprendre plus sur Flynn, elle l'aimait bien, et surtout, elle se doutait qu'il risquait fort d'avoir une place de longue durée si sa maman ne devait pas se réveiller (et honnêtement, elle ne croyait définitivement plus dans le réveil de sa mère... et il était de plus en plus pesant de la savoir dans cet entre-deux où on la laissait comater).

-Ouais, pourquoi pas ?
dit-elle d'un ton calculé pour ne pas avoir l'air trop enthousiaste non plus, il fallait rester une adolescente un peu difficile quand même... mais la vérité, c'est que ça ne la dérangeait pas de papoter avec Flynn. En plus, ils seraient mieux au chaud, et elle supposait qu'il lui offrirait la bièraubeurre, donc c'était tout bénef pour elle.

Sans dire un mot de plus, ils se rendirent donc aux Trois-Balais, et s'installèrent à une table. C'est vrai qu'ils étaient beaucoup mieux au chaud. Maintenant, il fallait ne pas laisser s'éteindre la conversation. C'était un peu difficile de savoir de quoi parler avec lui. Ils ne se connaissaient pas bien, donc ils pouvaient s'apprendre plein de choses, et en même temps, certaines frontières restaient un peu floues, entre eux. Elle ne savait pas exactement comment le considérer. Comme le petit ami de Caelan, certes, mais justement, Caelan non plus, elle ne la situait pas vraiment. En attendant, ils avaient passé une bonne partie des vacances ensemble, c'était normal d'établir un semblant de lien.

-T'étais dans quelle maison quand t'étais à Poudlard ?

Autant continuer sur ce terrain-là, au moins il lui était un peu familier.


code by Mandy



_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 781
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Mar 12 Juin - 15:48

Tiens, tiens tiens...
Flynn et Cenlyn se rendirent à l’intérieur des Trois Balais, dans le but de partager cette bierraubeurre que le journaliste estimait bien mériter quand même. Bon, en un sens, ce n’était pas réellement le cas, mais après tout, il ne voyait pas de mal à poursuivre cette conversation. Mine de rien, la situation était quand même sacrément particulière entre eux, entre lui et les enfants Potter. Parce qu’il était le petit ami de Caelan, leur tutrice et qui était un peu arrivé comme un cheveu sur la soupe. Et mine de rien, les enfants Potter avaient quand même de sacré caractère tous les deux, quand ils décidaient de s’y mettre. Même encore là, Flynn n’avait pas su réellement comment interpréter les propos de Cenlyn quand elle accepta de l’accompagner aux Trois Balais. Est-ce que ça lui faisait plaisir ? Est-ce qu’elle était contente ? Il ne saurait pas réellement le dire ? La seule chose qu’il savait, c’était qu’ils s’y rendaient tout simplement.

Flynn avait bien envie de tenter de briser quand même un peu la glace et arriver à construire quelque chose avec les enfants Potter. Pourquoi ? Parce qu’il avait conscience que la mère des enfants n’allaient pas s’en sortir si facilement, qu’elle risquait de rester dans cet état pendant très longtemps et donc, forcément ça signifiait qu’ils risqueraient de passer beaucoup de temps ensemble. Surtout qu’il n’avait pas l’intention que la situation avec Caelan change, bien au contraire, il avait envie qu’elle évolue, même s’il n’avait pas encore eu le courage de lui en parler. De le lui demander. Bref, tout cela signifiait qu’ils risquaient donc de passer du temps ensemble, par la force des choses, et donc il espérait quand même réussi à briser un peu la glace.

Ce fut Cenlyn qui relança le sujet, une fois qu’ils furent assis à une table du pub, en lui demandant dans quelle maison il était quand il était à Poudlard.

« Les Serdaigles. » Affirma-t-il dans un grand sourire, avant de reprendre. « La meilleure d’entre toutes. » Précisa-t-il cependant, dans un sourire amusé, sachant parfaitement que cette petite guerre entre les maisons n’avaient pas forcément besoin d’arriver au cœur de leur conversation. Mais bon, même après toutes ces années, Flynn continuait de penser que les bleus et bronzes étaient les meilleurs de l’école de magie. « Ça n’a pas été trop difficile pour toi et ton frère quand vous avez été envoyé dans des maisons différentes ? » Demanda-t-il alors, enchainant dans le but qu’il n’y ait pas de silence gênant qui s’installe, parce que ça ne les aiderait pas. Quand bien même, le journaliste ne se lançait pas dans un sujet peu délicat. Il ne connaissait pas si bien que cela les jumeaux Potter, quand bien même ils avaient passé tout un été ensemble. Mais il avait remarqué qu’ils étaient proches, très proches, et il savait qu’ils n’étaient pas dans la même maison. Il se doutait que ça n’avait pas dû être simple donc.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 856
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Mar 12 Juin - 18:56


Tiens, tiens, tiens
I

ls étaient donc installés tous les deux à une table des Trois-Balais, et si Cenlyn ne trouvait pas si désagréable que ça de passer du temps avec le compagnon de Caelan, elle éprouvait cette légère appréhension que l'on ressent quand on passe du temps en compagnie d'une personne que l'on apprécie, certes, mais que l'on ne connaît en réalité pas si bien que ça. Au vu de leur différence d'âge, elle craignait que leurs centres d'intérêt divergents ne restreignent bien vite leurs possibilités de conversation. Elle avait tenté l'entrée en matière qu'elle pouvait et fut presque déçue d'apprendre que Flynn était élève à serdaigle. Au fond, ce n'était pas très surprenant, de ce qu'elle savait du caractère du journaliste. Mais bon, s'il avait été à Poufsouffle, ça leur aurait fait un point commun facile. A la place, elle afficha une fausse grimace quand il affirma que la maison des bleus et bronze était la meilleure. Forcément, elle ne pouvait pas être de cet avis. Pour elle, c'était Poufsouffle à la vie à la mort, et le fait qu'elle ait intégré l'équipe de Quidditch de sa maison ne faisait qu'accentuer ce côté un peu, disons "chauvin". Elle ne fit aucun commentaire, ceci dit, elle considérait que sa grimace devait amplement suffir à faire la blague, de toute manière, Flynn embraya assez rapidement sur un sujet certes concordant, mais un peu plus vaste.

-Un peu,
avoua Cenlyn, qui ne pouvait pas du tout dire le contraire. C'était la vérité, effectivement, elle aurait vraiment voulu que son frère soit dans la même maison. Ils passaient absolument tout leur temps ensemble, et donc, devoir restreindre ce temps à cause de la répartition du choixpeau n'avait pas été chose simple. Mais malgré tout, ce qui était fait était fait, et ils avaient appris à s'organiser autrement. Surtout en ce moment, en fait. Parce que s'il était évident qu'ils avaient toujours besoin de la présence l'un de l'autre, c'était encore plus le cas aujourd'hui qu'hier. Ils devaient se soutenir mutuellement, ils ne pouvaient compter que l'un sur l'autre. Mais on se voit quand même le plus possible, donc...

Le plus possible, ce n'était pas assez malgré tout, mais il faut dire que Cenlyn était sans doute très exigeante. Elle et son frère étaient particulièrement fusionnels, plus que la plupart des frères et soeurs, sans doute, et peut-être au-delà du fait qu'ils étaient jumeaux, même si ça y contribuait. Avec toutes les épreuves qu'ils avaient traversées et traversaient encore, c'était sans doute normal, d'ailleurs. On pourrait même dire qu'il ne pouvait pas vraiment en être autrement. Dans tous les cas, ce n'était pas deux maisons différentes qui allaient les empêcher de se voir, mais il est vrai quand même que l'existence du couvre-feu avait le don de ne pas arranger leurs affaires.


code by Mandy



_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 781
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Jeu 23 Aoû - 19:33

Tiens, tiens tiens...
Flynn n’avait pas spécialement envie de tourner le couteau dans la plaie en demandant à Cenlyn si ça n’avait pas été trop difficile pour elle et son frère de ne pas se retrouver dans la même maison à Poudlard. Au final, le jeune homme ne connaissait pas tant que ça les jumeaux Potter, même si forcément ils avaient quand même déjà passé du temps ensemble par la force des choses, mais il avait compris quand même qu’ils étaient vraiment très proche. Flynn n’avait aucun élément de comparaison au final, parce qu’il n’avait pas de frère ou de sœur. Il ne savait pas ce que ça faisait donc d’avoir un frère ou une sœur et encore moins un jumeau. Il ne pouvait que constater d’extérieur que Cenlyn et Rhian étaient proches, très proches, peut-être même plus proches encore qu’un frère et une sœur normale, pas seulement parce qu’ils étaient des jumeaux, mais parce qu’ils vivaient des moments quand même particuliers. Au vu des épreuves qu’ils devaient traverser, ce n’était pas étonnant qu’ils cherchent à se soutenir les uns les autres.

Sans grande surprise donc, Cenlyn apprit à Flynn que ça n’avait pas été évident pour eux au début, et que ça ne l’était pas plus maintenant, justement parce qu’ils avaient besoin d’être là l’un pour l’autre. Mais ils se voyaient le plus souvent possible, dès qu’ils le pouvaient, ce qui ne devait pas être évident pour autant. Même si Cenlyn visiblement n’avait pas peur de faire le mur (après tout, elle se trouvait présentement au village sorcier, au lieu d’être à l’école de magie), ce n’était évidemment pas possible pour elle de passer tout le temps qu’elle aimerait bien avec son jumeau.

« Ce n’est pas simple quoi. » Affirma-t-il, sachant qu’il enfonçait peut-être encore une fois le couteau ce qu’il ne devrait pas faire. Au final, Flynn ne pouvait pas nier le fait qu’il ne savait jamais trop quoi dire à Cenlyn et son frère, il avait un peu le sentiment de constamment marcher sur les yeux parce qu’il ne savait pas comment s’y prendre. Et qu’il n’avait aucune envie de faire une boulette, qu’ils prennent mal quelque chose qu’il dirait. Mine de rien, le journaliste avait quand même envie de faire les choses bien avec les jumeaux Potter, en partie pour Caelan mais aussi surtout parce qu’il les appréciait (et qu’il ne savait que trop bien qu’ils vivaient des moments difficiles). « Enfin, j’imagine… mais je t’avoue que je n’ai aucune idée de ce que ça fait d’avoir un frère. »

Et il ne s’en plaignait pas concrètement, Flynn n’avait aucune raison de se plaindre en réalité de sa famille. Tout n’avait pas été parfait dans sa vie, mais clairement il n’avait jamais manqué de rien. Il n’avait pas spécialement désiré avoir un frère ou une sœur, il s’était contenté de se satisfaire de sa vie tout simplement, sans chercher plus loin. Il ne savait donc pas du tout ce que ça faisait d’avoir un frère ou une sœur donc, comme il ne pouvait pas imaginer une seule seconde ce que ressentait Cenlyn tout court avec cette situation.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 856
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Jeu 23 Aoû - 20:27


Tiens, tiens, tiens
C

enlyn afficha un fin sourire accompagné d'un léger hochement de tête quand Flynn déduisit de la situation qu'elle n'était pas simple, tout simplement. Elle ne lui reprochait pas sa sincérité, au contraire, elle appréciait qu'il essaye de se mettre à sa place, à leur place en l'occurrence, même si elle pensait que son interlocuteur ne pourrait pas complètement comprendre ce qu'elle vivait, déjà, parce que sa situation était beaucoup trop spécifique, ensuite parce que ce qu'elle partageait avec Rhian, la complicité qu'ils avaient, elle ne pensait pas que que que ce soit n'ayant pas de frère jumeau ou de soeur jumelle puisse réellement le comprendre. C'était peut-être donner trop d'importance à son lien fraternel avec Rhian, mais en même temps, elle ne pensait pas se tromper. Rhian et elle, ils étaient complémentaires, ils avaient toujours pu compter l'un sur l'autre, et ils avaient besoin l'un de l'autre, même, et maintenant plus que jamais. Alors forcément, ne pas pouvoir passer tout leur temps ensemble, c'était compliqué, pour eux. Mais en même temps, au moins, ils étaient ensemble... et c'était déjà beaucoup. Ce que Flynn, effectivement, ne pouvait sûrement comprendre qu'à moitié, puisqu'il n'avait jamais eu de frère. Ni de soeur, sans doute. Son propos semblait plutôt laisser entendre qu'l était fils unique.

-Tu sais pas ce que tu loupes, répondit Cenlyn dans un léger sourire, même si elle savait, au fond, que certains se débrouillaient très bien en étant enfants uniques. Louisa et Hyppolite, par exemple... encore qu'ils compensaient peut-être l'absence de frère ou de soeur en faisant la misère à leurs parents ? Mais bon, forcément, Cenlyn, du haut de ses douze ans, trouvait qu'une vie sans avoir de frère ou de soeur, ça devait être une vie sacrément nulle. Je crois que si Rhian était pas là, je deviendrais dingue, en ce moment.

Alors, c'est vrai, elle était entourée, elle ne pourrait pas reprocher à Caelan de ne pas prendre son rôle à coeur, et Flynn, dans son genre, se débrouillait pas trop mal non plus, mais ce n'était pas pareil. Supporter la mort de son père, puis le coma de sa mère, seule, sans son frère... elle n'en aurait jamais été capable... Et encore, elle n'était pas la plus à plaindre. Intérieurement, elle ne savait que se féliciter de pouvoir être là pour Rhian... Déjà comme ça, elle savait qu'elle n'était pas capable de faire assez pour lui, alors si il n'avait pas son soutien, elle ne savait vraiment pas comment il s'en sortirait. Certes, son frère était son frère, et elle le trouvait fort et courageux quoi qu'il advienne, mais il était des circonstances où on avait tout simplement besoin des autres, à moins de devenir totalement dingue... Et en l'occurrence, elle pensait vraiment que la situation à laquelle ils étaient confrontés (et qui n'allait pas s'arrangeait dans l'avenir grâce à leur oncle) méritait d'être entouré.


code by Mandy



_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 781
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Mer 24 Oct - 16:51

Tiens, tiens tiens...
Flynn afficha un léger sourire quand Cenlyn affirma qu’il ne savait pas ce qu’il loupait de ne pas avoir de frère ou de sœur. En un sens, le jeune homme ne pouvait que la croire, parce que ça devait être une expérience particulière à vivre. Ce n’était clairement pas indispensable et heureusement, sinon tous les enfants uniques ne s’en sortiraient pas. Mais forcément, avoir un frère, et un frère jumeau d’autant plus, c’était forcément important et intense. Quoi que sans tous les que tous les frères et sœurs ne vivaient pas les choses de la même manière non plus.

Dans tous les cas, il était évident que le jeune homme ne pouvait que considérer que c’était une bonne chose pour Cenlyn d’avoir son frère à ses côtés en ce moment. On ne pouvait pas dire qu’ils avaient une vie facile ces deux là ces derniers temps. Heureusement qu’ils étaient deux, au moins ils pouvaient se soutenir l’un l’autre. Et c’était une très bonne chose.

« Et moi je crois que dans tous les cas, vous êtes forts tous les deux. » Il parlait de Rhian aussi, parce qu’il se doutait bien que la situation n’était pas plus évidente pour Rhian non plus. Et il ne disait pas ça seulement dans le but d’aller dans le sens de Cenlyn, bien au contraire. Même si forcément, Flynn avait forcément envie de se faire apprécier des jumeaux, en grande partie parce que c’était sa fiancée qui était leur tutrice. Il le pensait vraiment, qu’ils étaient forts tous les deux. Quand bien même, ils étaient sans aucun doute fort parce qu’ils étaient tous les deux aussi, ce n’était pas impossible. « Mais le fait que vous soyez ensemble est votre force, sans aucun doute. » C’était bien parce qu’ils étaient ensemble et qu’ils se soutenaient mutuellement qu’ils pourraient réussir à tout surmonter. Malgré le fait qu’ils ne vivaient clairement pas des moments faciles, bien au contraire.

Bon, Flynn faisait peut-être un peu trop son « adulte » et moralisateur, comme bien souvent, mais il n’y pouvait rien. Cenlyn n’avait sans aucun doute pas besoin d’entendre ces mots, et il était évident qu’elle avait largement conscience de la situation pour qu’elle n’ait pas besoin de leçon de sa part. Mais il ne pouvait tout bonnement pas s’empêcher de dire ça, il considérait vraiment que Rhian et Cenlyn étaient forts et il était évident qu’ils l’étaient en grande partie parce qu’ils étaient frères et sœurs et qu’ils tenaient l’un à l’autre, qu’ils se soutenaient. C’était le plus important.

Et Flynn hésita même à affirmer que Cenlyn et Rhian n’étaient pas seuls, qu’ils pouvaient compter sur Caelan, sur lui aussi d’ailleurs. Mais il ne put s’empêcher de se dire que c’était peut-être un peu trop, et il n’avait aucune envie de s’imposer dans un rôle que la jeune fille n’acceptait peut-être pas. Même si c’était difficile pour lui de rester pleinement neutre.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 856
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   Mer 24 Oct - 18:46


Tiens, tiens, tiens
C

enlyn - et c'était peut-être, même certainement, présomptueux de sa part, mais c'était le cas - n'avait besoin de personne pour la convaincre de sa bravoure et encore moins de celle de son frère. Oui, elle considérait qu'elle était forte et courageuse. Bien sûr, il lui arrivait de douter, et elle pensait souvent être bien trop jeune et inexpérimentée pour les événements auxquels elle et son frère était confrontés, mais elle avait quand même le sentiment qu'ils s'en tiraient plus qu'honorablement, et ils le devaient à l'assurance qu'ils avaient de toujours pouvoir compter l'un sur l'autre. Non, la jaune et noir n'avait pas besoin du compliment du copain de Caelan pour savoir quoi penser d'elle-même mais ce serait tout de même mentir que de prétendre que ce compliment ne lui allait pas droit au coeur. C'était le cas. La jeune fille appréciait de savoir que Flynn les voyait ainsi, Rhian et elle, même s'il essayait peut-être seulement de se la mettre dans la poche parce qu'elle savait qu'il avait tout intérêt à faire ami-ami avec les jumeaux. Qu'importe les motivations, c'était tout de même agréable et encourageant de savoir qu'ils étaient à la hauteur des épreuves qu'on leur imposait, alors qu'ils n'avaient rien demandé à personne... encore que seule la suite leur dirait s'ils avaient vraiment raison de se croire à la hauteur (enfin, Rhian avait plus de doutes qu'elle sur la question et elle le savait pertinemment, mais elle l'incluait tout de même dans la situation, comme elle l'aurait toujours tendance à l'inclure dans toutes les situations qui la concernaient elle, parce que c'était comme ça, l'un n'allait pas sans l'autre).

-Je sais, se permit-elle quand même de répondre avec un sourire légèrement malicieux afin de lui faire comprendre que même sans les encouragements de son interlocuteur, elle en avait d'ores et déjà conscience. Bon, c'était quand même plaisant à attendre, on ne va pas se le cacher, mais oui, elle en avait bien conscience. On a pas trop le choix, en même temps, les gens autour de nous ont tendance, bah... Elle haussa les épaules. A pas faire long feu... Ce n'était pas dit de façon défaitiste, c'était juste un fait, et elle avait bien trop d'exemples à l'esprit pour ne pas en tenir compte... Même eux, d'ailleurs, ne feraient semble-t-il pas long feu, si elle devait se fier à ce que Harry lui avait appris au sujet de l'avenir des Potter (et elle savait bien qu'il n'avait pas la moindre raison de mentir là-dessus). Enfin, toi et Caelan, ce serait bien que vous fassiez pas pareil, quand même. On... vous aime bien, tu vois, ajouta-t-elle alors, ce qui était certainement l'acte d'approbation le plus direct qu'il pourrait bien obtenir de sa part.

Pour Caelan, c'était évident, mais oui, elle comprenait Flynn, dans le lot. Elle appréciait vraiment le journaliste, elle ne voulait pas qu'il disparaisse du tableau.


code by Mandy



_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tiens, tiens tiens... (Cenlyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
-