AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 832
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Sam 28 Oct - 17:25

Chagrin d'autrui semble querelle.
Seth avait décidé de prendre un peu sur lui, de tenter de ne pas complètement sombrer, surtout après ce qu’il avait fait chez les Lestrange où il avait complètement perdu le contrôle de lui-même. Mais ça n’avait rien de facile, bien au contraire. Parce que constamment, il ne pouvait pas s’empêcher de penser à Pomona encore et encore. Il savait bien que ça ne servait à rien, qu’il devait aller de l’avant et se concentrer sur la vengeance qu’il espérait bien pouvoir obtenir en s’en prenait à Voldemort grâce à l’Hydre. Mais pour autant, même s’il tentait de le faire, il y avait des moments où il se laissait un peu déborder. Parc que sa souffrance était tout simplement incapable de disparaître complètement et que même si par moment il osait croire qu’il parvenait à l’apaiser un peu, en se concentrant sur ce qu’il allait faire à Voldemort pour lui faire payer le sort de Pomona, elle revenait ensuite en force. Comme ce jour-là, où il avait fini par passer un long moment aux Trois Balais au lieu de se rendre au bureau. Ce n’était pas le genre de chose qu’il faisait d’habitude, il ne séchait pas le travail, pour aucune raison. Sauf que ça, c’était avant que Pomona ne prenne à ce point une place dans sa vie. Il savait que ce n’était pas comme cela qu’il allait arranger son sort, mais il n’avait définitivement pas pu se rendre au bureau des Aurors. C’était bien trop dur, alors il se contenta simplement de trainer aux Trois Balais et de boire encore et encore, décrétant qu’il voulait être en week-end et non travailler. Raisonnablement, le jeune homme savait bien que ce n’était pas de cette manière qu’il allait pouvoir régler ses soucis. Mais en même temps… l’alcool ne pouvait pas lui faire du mal non plus.

Cela faisait des heures qu’il était là, sauf qu’il n’avait pas songé au fait que c’était une journée de sortie scolaire de Poudlard. Autant dire que ça ne l’enchanta pas plus que cela quand il commença à voir venir des groupes d’élève s’installer aux Trois Balais, alors que le pub était plutôt vide jusqu’à présent. À ce compte, le jeune homme préférait largement finir de boire chez lui (ce qu’il faisait très bien, à se demander pourquoi il prenait la peine de sortir de chez lui). Il n’avait aucune envie de devoir supporter la présence de ces élèves plus bruyants les uns que les autres. Il décida donc de se lever, parvenant tout de même à tenir un minimum droit (même si son odeur générale ne devait pas cacher le fait qu’il avait bu une grande quantité d’alcool) et sans prêter la moindre attention aux personnes autour de lui, il se dirigea vers la sortie de l’établissement. Il ne regarda tellement pas autour de lui, qu’il percuta quelqu’un et quand il leva son regard vers lui, il ne put que le reconnaître.

« Tiens, Andreï. » Seth n’était absolument pas ravi de tomber sur lui, clairement. Sans pour autant se douter de la situation. D’ailleurs, il se contenta juste de lui dire ça.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Ven 3 Nov - 21:07


Chagrin d'autrui semble querelle
U

ne nouvelle sortie à Pré-au-Lard... Andrei n'était franchement pas motivé par la perspective de sortir, mais en même temps, prendre l'air ne lui ferait sans doute pas de mal, sans oublier le fait qu'il envisageait l'idée que certains résistants saisissent cette opportunité pour traîner dans le coin afin de parler à ceux qui se trouvaient encore à Poudlard. Le groupe, s'il existait encore, avait complètement périclité après la condamnation de Pomona et des voyageurs temporels, et Andreï ne savait pas du tout ce qu'il convenait de faire. Il était perdu. Prendre des initiatives, ça n'avait jamais été son fort, il avait clairement pris sur lui, en décidant de rejoindre la résistance et les mangemorts dans la foulée, et maintenant, il était vraiment très inquiet. Le jeune homme avait la tête grosse comme un cognard, qui en plus passerait son temps à cogner d'un bout à l'autre de son crâne pour lui faire le plus de mal possible. Le vert et argent avait peur d'être coincé pour toujours dans un rôle qui ne lui convenait pas, il avait peur, et il était désorienté... Au point d'en attendre sans doute beaucoup trop d'une simple sortie à Pré-au-Lard.

C'était donc sans partager l'enthousiasme de la plupart de ses camarades qu'il avait rejoint le village sorcier. Sur place, il cherchait du regard des villages familiers, des personnes à qui il pourrait s'adresser, mais il n'y avait personne. Après avoir erré sans succès dans les rues du village, se laissant au passage mordre par le vent glacial du mois de janvier, il décida de ne pas s'être déplacé pour rien, et d'aller savourer une bièraubeurre aux Trois-Balais. Certes, seul, ce ne serait pas forcément exceptionnellement heureux, surtout que c'était un endroit que June et elle avaient eu l'habitude de fréquenter tous les deux... et qu'ils ne fréquenteraient peut-être plus jamais. S'il pouvait avoir ne serait-ce que l'occasion de la revoir, ce serait un miracle. Ceci dit, la simple pensée d'une bièraubeurre le faisait saliver, alors pourquoi pas, hein ?

Une fois à l'intérieur, il avança sans trop prêter garde à ce qu'il y avait tout autour de lui, et quelqu'un lui rentra dedans... Ou l'inverse, peu importe. D'abord, il sentit une odeur prononcée d'alcool, ensuite il entendit cette voix qu'il ne connaissait malheureusement que trop. Un regard à son adresse le confirma bel et bien : il s'agissait effectivement de Seth. La dernière personne qu'Andrei avait envie de croiser aujourd'hui. Surtout au vu de leur dernière conversation. Alors qu'il avait vraiment cru d'avoir trouvé un ami en lui. Aujourd'hui, son opinion sur lui était radicalement différente.

-Seth... T'as un peu forcé sur le whisky pur-feu, on dirait. C'est tes scrupules qui te travaillent ?
demanda-t-il sans la moindre once d'amabilité.



code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 832
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Ven 22 Déc - 22:13

Chagrin d'autrui semble querelle.
De base, se retrouver entouré d’une tonne d’élève de Poudlard, ce n’était clairement pas pour enchanter Seth – mais en même temps, il y avait peu de chose que le jeune homme appréciait ces derniers temps non plus – mais alors tomber comme ça sur Andreï, c’était le pompon. Bon, en même temps, de base, l’Auror n’avait aucune raison de chercher réellement à éviter le jeune homme, bien au contraire. C’était Andreï qui avait des raisons de lui en vouloir. Du moins, c’était ce que Seth pensait sans se douter que c’était ce dernier qui avait provoqué sa rupture avec Pomona (mais bon, en même temps, ça n’aurait rien changé à la suite qu’ils soient encore ensemble ou non). En soit, donc, l’Auror n’avait donc aucune raison d’en vouloir à Andreï, mais ce n’était pas pour autant que le jeune homme appréciait de tomber sur le vert et argent. Tout simplement parce qu’il n’avait pas envie d’avoir encore des remarques, encore des reproches, de la part du jeune homme… alors qu’il considérait qu’il s’était contenté de faire son travail. Qu’il avait fait ce qu’il devait faire. Il était persuadé que June était l’assassin de la mère de Andreï, c’était donc son devoir que de devoir la mettre en prison pour le crime qu’elle avait commis. Même si… malheureusement, Seth ne pouvait que comprendre à présent ce que le vert et argent avait pu ressentir quand il avait vu sa petite amie être envoyée en prison. À la différence qu’il la reverrait peut-être un jour, si elle sortait de prison. De son côté, Seth ne la verrait plus parce qu’elle était tout comme morte (du moins, c’était ce qu’il pensait).

Sans grande surprise, donc, Andreï ne manqua pas l’occasion de lui faire des remarques. Le mieux, sans doute, c’était que Seth se contente d’ignorer la situation et qu’il passe son chemin. Il n’avait aucune raison de parler avec le jeune homme, donc il n’avait aucune raison de rester dans le coin. Ainsi, il pouvait simplement se contenter de l’ignorer. Sauf qu’en même temps… il ne pouvait pas faire comme si de rien n’était, comme s’il n’entendait pas les propos de Andreï.

« Parce que tu penses que je suis capable d’avoir des scrupules ? » Demanda-t-il alors, ne cherchant pas spécialement à se montrer agréable. Parc qu’il n’avait aucune envie de l’être avec le jeune homme sous ses yeux, même si c’était lui qui avait « mal » agit envers lui. Parce que s’il avait vraiment eu envie d’épargner la petite amie de celui qu’il avait peut-être un peu trop considéré comme un ami, ils n’en seraient pas là. En tout cas, Seth avait beau affirmer ça, il n’y croyait pas en réalité. Il en avait des scrupules, mais pas concernant June. Ou pas concernant ce qu’il pouvait être capable de faire et qu’Andreï n’ignorait pas. « J’ai peut-être un peu forcé oui. » Ça, il ne pouvait clairement pas le nier oui. « Tu n’es pas le seul à avoir des raisons de te plaindre. »
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Sam 23 Déc - 22:56


Chagrin d'autrui semble querelle
A

ndreï fit non de la tête quand Seth lui demanda s'il l'estimait capable d'avoir des scrupules. A la vérité ? A une époque, il n'y a pas si longtemps, il l'aurait vraiment cru capable de remords et de remises en question. Après tout, il l'avait cru son ami, et il avait pensé que quand il irait mal, Seth s'inquiéterait pour lui, qu'il chercherait à le défendre et à le protéger. Maintenant, il avait changé d'avis. Au vu de ce qu'il avait osé faire (oui, Seth pouvait prétendre que c'était pour son bien, mais le vert et argent était bien incapable de l'entendre de cette oreille), il ne pensait pas qu'il soit vraiment capable de ressentir le moindre regret. Il assumait ses décisions et il les oubliait aussi vite qu'il les avait prises. Condamner June à la prison n'avait rien changé sa vie mais très largement nui à celle du jeune homme... Enfin, à quoi bon en parler seulement, la rancoeur qu'Andreï tenait à son interlocuteur, ce dernier en avait pertinemment conscience. C'était ce qui avait creusé entre eux un fossé qu'ils semblaient à présent bien incapables de franchir. Et pour cause, il aurait fallu pour cela que l'un ou l'autre fasse un minimum d'effort, et ils n'y étaient manifestement pas prêts.

Seth reconnut qu'il avait un peu forcé... Bon ben d'accord... C'était déjà ça, on va dire, au moins il reconnaissait qu'il n'était pas dans son état normal, au sens où il n'était pas sobre du tout. Bon, il pouvait faire ce qu'il voulait. S'il décidait de passer son temps à boire verre sur verre, ça ne le regardait pas, et ce n'était pas son problème. Pourtant, Andreï ne sut s'empêcher de se sentir intrigué et plus encore concerné quand il affirma qu'il n'était pas le seul à avoir des raisons de se plaindre. "Se plaindre". Comme s'il était jamais qu'un gamin qui faisait des caprices. Oui, il se plaignait, il ne pouvait pas nier, qu'il se plaignait, mais il ne le faisait pas pour rien. Andreï devrait ignorer la remarque de Seth, ne même pas s'intéresser à ce qu'il avait à dire. Mais il était curieux et... quelque part... un peu inquiet ? C'était complètement idiot, il avait bien plus de rancoeur à son adresse que de sympathie, mais ils avaient été amis, et il ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui lui arrivait, si c'était grave ou non... Au final, il ne sut s'empêcher de l'interroger. Dans le pire des cas, il l'enverrait paître, ça ne changerait pas des habitudes.

-Parce que quelque chose est susceptible de t'atteindre, toi ?
demanda-t-il, sceptique.

En vérité, il se doutait que ça pouvait être le cas, mais il préférait l'imaginer inhumain.



code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 832
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Mer 14 Fév - 23:08

Chagrin d'autrui semble querelle.
Sans grande surprise, Andreï affirma – sans réellement le dire, en se contentant d’un signe de la tête – qu’il ne pensait pas qu’il ait des scrupules. Pour le coup, le jeune homme avait parfaitement raison de l’affirmer, Seth n’en avait pas, ou presque. Dans tous les cas, il partait du principe qu’il ne devait pas avoir de scrupule, parce que ça ne ferait que le ralentir. Mais en même temps, le jeune homme ne pouvait pas ignorer le fait qu’il en avait quand même, par moment. Il s’était posé des questions – relatives, mais quand même – avant d’envoyer la copine de son interlocuteur en prison. Il l’avait fait, il ne regrettait pas son choix parce qu’il pensait vraiment que June était responsable de la mort de la mère de Andreï et que sa place était en prison donc. Mais en même temps, sa propre place était clairement en prison avec tout le sang qu’il avait sur les mains, ce qui avait poussé Pomona à le quitter avant qu’elle ne meure. Autant dire que le jeune homme n’était pas toujours si enclin à faire respecter la loi, comme c’était le cas avec la petite amie de son interlocuteur.

Il avait des scrupules, donc, par moment, mais ce n’était clairement pas pour les autres et il n’en avait pas pour le jeune homme sous ses yeux. Même s’il devrait peut-être en avoir en un sens, parce qu’il aurait très bien pu aider sa petite amie à ne pas finir en prison. Mais en même temps, là, tout de suite, c’était le cadet de ses soucis. Il devrait sans doute se contenter de passer son chemin, de passer cette porte et de reprendre sa route. Comme allait sans doute le faire Andreï. Seth devait bien avouer qu’il s’imaginait quand même mal avoir une conversation avec le jeune homme, parce qu’il n’y avait définitivement aucune raison qu’ils discutent tous les deux. Et pourtant, le vert et argent le questionna, lui demandant s’il y avait quelque chose qui était susceptible de l’atteindre. Le jeune homme comprenait parfaitement que son interlocuteur se pose la question, il se la posait aussi. En fait, avant tout cela, il aurait été incapable de savoir lui-même qu’on pouvait le toucher à ce point. Avant de que Pomona prenne autant de place dans sa vie, il ne pensait pas que ça puisse lui arriver un jour. Et avant de perdre la jeune femme… il n’aurait pas cru être capable de souffrir autant de la perte d’une personne. Et pourtant.

« Je suis surpris moi-même. » Dit-il le plus honnêtement possible, se surprenant sois même encore une fois à se montrer si honnête. « Mais comme quoi, tout semble arriver un jour. » Il se montrait un peu léger dans la situation, mais l’alcool lui permettait de le faire. Quand bien même, ça n’enlevait rien à tout ce qu’il ressentait pour autant. « Peut-être qu’il y a une histoire de karma dans tout ça. » Ajouta-t-il avant de reprendre. « J’ai envoyé ta copine en prison, la mienne s’est fait aspirer son âme. »
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Jeu 15 Fév - 17:50


Chagrin d'autrui semble querelle
A

ndreï ne manqua pas d'être désarçonné par la sincérité dont son interlocuteur fit preuve à son adresse. Il attendait davantage de sa part un mensonge éhonté ou encore plus une ignorance totale teintée de mépris, mais non, à la place, il témoigna d'une franchise ce qu'il y a de plus désarmante. Il l'admettait donc lui-même et sans gêne, rien n'était susceptible de l'atteindre... Enfin, rien n'avait été susceptible de l'atteindre jusqu'à maintenant, mais les choses avaient changé, apparemment. Est-ce que c'était l'alcool qui lui déliait la langue, comme ça ? Toujours est-il que le jeune homme avait un peu l'impression de retrouver de ces conversations qu'ils avaient pu avoir autrefois, quand il le considérait comme un ami et qu'il avait le sentiment qu'ils pouvaient se parler à coeur ouvert. Même si le tout était toujours teinté d'une amertume certaine. Et il y avait de quoi. La rancoeur d'Andreï ne risquait pas de s'étouffer de sitôt. Le vert et argent préféra ne rien répliquer et préféra laisser son interlocuteur poursuivre. Ce qu'il ne se priva pas de faire d'ailleurs, d'une manière qui ne manqua pas de surprendre Andreï encore davantage, il faut bien le dire. D'une, il ne pensait pas que Seth croie une seule seconde au karma. Et de deux... hein, quoi ?

-Aspirer son âme...,
répéta-t-il, perturbé et interloqué.

Il n'y avait pas mille manières de l'interpréter. La petite amie de Seth (il ne savait même pas qu'il en avait une, en même temps, il avait réussi à se convaincre du fait que son interlocuteur était juste incapable d'avoir une relation de quelque ordre que ce soit, amicale ou sentimentale) avait subi le baiser du détraqueur. Or, dernièrement, qui avait subi cette sentence terrible ? Eh bien, Pomona et les voyageurs. Et clairement, il ne parlait pas d'Hermione. Alors... non.... Si ?

-Pomona ?
demanda-t-il, choqué par la nouvelle.

Seth et Pomona, ensemble ? Il avait du mal à l'envisager... et en même temps, ce n'était pas si illogique. Ils travaillaient ensemble, et quelque part, ils se ressemblaient un peu. Mais alors ?... Andreï recoupa d'anciens événements au regard de cette information nouvelle... Notamment sa conversation avec Pomona quand il lui avait appris que Seth était un mangemort. Et après ça ? Pomona savait, et elle n'avait rien fait contre Seth. Elle l'avait protégé. Tu parles d'un chef de la résistance, qui couchait avec un mangemort. Et à côté de ça, elle n'avait pas protégé June... de mieux en mieux. La nouvelle lui faisait l'effet d'un seau d'eau glacée balancé en pleine figure. Quelque part, oui, il avait bien envie de dire que c'était bien fait pour Pomona, effectivement. Mais bon, la résistance était si paumée sans elle - et lui en premier - que ce ne serait pas très honnête de sa part. N'empêche qu'en cet instant, il était vraiment désarçonné.






code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 832
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Sam 21 Avr - 9:01

Chagrin d'autrui semble querelle.
La langue de Seth se déliait complètement, alors qu’il était clairement imbibé d’alcool. Il n’avait aucune raison qu’il parle autant, mais il ne pouvait pas réellement s’en empêcher. Ses propos suivaient ses pensées et ses pensées étaient quelques peu embrumées. Le jeune homme n’était plus aussi maître de ses émotions, de ses réactions. Ce qui avait tendance à lui arriver de temps en temps, clairement un peu trop souvent d’ailleurs quand on pense à toutes les fois où le jeune homme s’était simplement laissé emporter par son instinct et qu’il avait laissé cette grande part de violence parler à sa place. Mais cela n’enlevait pas le fait qu’il avait quand même un minimum de contrôle sur lui-même, sinon il tait évident que le jeune homme se serait fait attraper depuis longtemps par les autorités. Mais il avait conscience qu’en ce moment, il était clairement peu maître de lui-même et que ses paroles dépassaient clairement ce qu’il devrait dire normalement. Quand bien même, Seth n’avait aucune idée de ce qu’il était réellement en train de faire et le lien entre Andreï et Pomona. Même s’il avait découvert que la jeune femme cherchait à arrêter le maître que les deux sorciers avaient en commun, il n’avait pas la moindre idée que le jeune homme sous ses yeux était de ce côté-là aussi. Et qu’il était celui qui l’avait balancé à l’Auror d’ailleurs, ce qui avait eu les conséquences qu’il y avait eu.

Andreï sembla réagir à ses propos, alors qu’il répétait le fait que sa « copine » (déjà, Pomona méritait mieux que d’être juste qualifiée de copine, mais dans tous les cas… outre le fait qu’elle était morte maintenant, avant qu’elle se fasse aspirer son âme justement, ils n’étaient plus ensemble) ait perdu son âme. Et ensuite, vint le moment où le jeune homme prononça le nom de Pomona. En soit, ce n’était pas si étonnant que cela que Andreï connaisse Pomona puisqu’ils avaient sensiblement le même âge (ce qui ne manquait pas de rappeler à Seth que Pomona était très jeune – mais ça n’avait plus d’importance non ? – et que Andreï l’était aussi et qu’ils n’avaient pas forcément de raison d’être amis tous les deux. Outre le fait que l’Auror avait en prime envoyé la copine de son « ami » en prison et qu’il n’avait aucun regret à ce sujet, considérant vraiment June comme responsable de la mort de la mère de son interlocuteur.

« Peut-être bien ouais. »

Se contenta-t-il de dire, en haussant les épaules. Il ne pouvait pas vraiment le contredire, mais en même temps il n’avait pas envie d’aller pleinement dans son sens. Parce que sa relation avec Pomona était quand même encore secrète (même si certaine personne était au courant, notamment son patron, sans qu’il n’ait cherché à les mettre au courant), et qu’il n’avait donc pas envie d’affirmer haut et fort que c’était bel et bien Pomona dont il parlait. Même si ça ne laissait pas de doute, clairement, et que ça devrait sans doute pousser Seth à réfléchir. D’ailleurs… oui, il réfléchit.

« Pourquoi ? Qu’est-ce que ça peut te faire ? »
S’il savait justement…
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Sam 21 Avr - 9:30


Chagrin d'autrui semble querelle
A

ndreï était soufflée. Certes, la réponse de son interlocuteur n'était pas exactement la confirmation de ses présomptions, mais il était évident pour le vert et argent qu'il avait tapé juste. Il s'agissait forcément de Pomona, Pomona et personne d'autre. Parce que le choix était limité pour commencer, et aussi parce que, au regard de cette information nouvelle qu'il regrettait de ne pas avoir comprise auparavant, plein de choses s'expliquaient, à commencer par le fait que Seth se trouvait là, en face de lui, alors qu'il devrait croupir en prison au même titre que June. Il était là parce qu'elle ne l'avait pas dénoncé, et maintenant, il rembobinait le fil, et il sentait la colère le gagner. Pomona savait que son petit ami était un mangemort, et madame je-suis-la-justice-sur-son-piédestal s'en était foutue, elle avait continué de fricoter avec lui tout en prétendant s'investir dans la Résistance. L'hypocrisie à son summum... et le pire, c'est qu'il ne pouvait même plus lui reprocher ce qu'il considérait comme une trahison puisque, à sa manière, elle l'avait déjà chèrement payé.

-Rien
, répliqua Andreï pour commencer quand son interlocuteur lui demanda ce que ça pouvait lui faire. Mais il mentait, il était perturbé et contrarié par cette information, qui l'obligeait à tout remettre en question. Ce n'est pas comme si les relations entre le vert et argent et son ancienne camarade avaient toujours été apaisées. Au contraire, même. Surtout après l'arrestation de June (à remettre elle aussi en perspective au regard de cette histoire). Mais il l'avait toujours estimée... et là, c'était un mythe qui était en train de s'effondrer, et il ne savait plus à quoi se fier. Je suis étonné, c'est tout, j'aurais jamais cru...

Ils ne les avaient pas imaginés ensemble, c'était aussi simple que ça. Et pourtant, ce n'était pas si improbable que ça si on y réfléchissait. En dehors de leurs allégeances radicalement opposées, ils se ressemblaient beaucoup. En termes d'attitude, de caractère... D'intelligence un tant soit peu méprisante.

-Je pensais qu'elle était intègre, tu vois. Pas le genre à se taper un mangemort.

Il avait baissé la voix en prononçant ce dernier mot. Il était quand même préférable qu'ils ne se fassent pas remarquer et que personne n'intercepte leur conversation. Pas tant pour la protection de Seth que pour la sienne propre d'ailleurs... même si en vérité, il aurait quelque scrupule à envoyer Seth en prison, en mémoire de leur amitié trahie et révolue.

Et en prononçant ces mots, il s'était peut-être un peu trahi, par la même occasion. Pomona n'avait pas de raisons de savoir que Seth était un mangemort si on partait du principe que personne ne l'avait dénoncé. Ce qu'Andreï n'avait pas hésité à faire, sur le coup de la colère et de l'incompréhension.



code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 832
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Jeu 21 Juin - 16:51

Chagrin d'autrui semble querelle.
Seth se demandait en effet en quoi cela intéressait Andreï que la jeune femme en question était Pomona. En soit, il n’y avait aucune raison pour que ça l’intéresse, au vu de la situation. Du fait que Andreï en voulait à Seth pour le fait qu’il ait envoyé sa copine en prison. Et en un sens, l’Auror pouvait comprendre maintenant. Après tout, Pomona avait été envoyé en prison – et condamnée contrairement à la copine de Andreï, alors concrètement il se disait que son ancien ami n’avait aucune raison de se plaindre, il pouvait au moins envoyer des lettres à sa copine – et depuis, Seth avait forcément envie de se venger. Il avait envie de faire tomber l’homme qui l’avait envoyé en prison. Mais en même temps, Pomona était innocente alors que Seth savait que June était coupable. Du moins, il pensait qu’elle l’était. Bon, elle l’était en quelque sorte, mais l’Auror n’avait pas toutes les pièces du puzzle donc il était clairement dans l’erreur quand même. Dans tous les cas, il considérait que Pomona n’avait pas sa place en prison, normalement, mais que June oui. Quand bien même, il parvenait un peu à comprendre ce que vivait le jeune homme sous ses yeux. Est-ce que ça allait changer quelque chose ? Sans doute pas non. Parce que les deux jeunes hommes n’avaient plus aucune raison de s’entendre, et que Seth ne regrettait en aucun cas ce qu’il avait fait. Mais il pouvait avoir un peu plus de scrupule encore… quoi qu’il n’était pas du genre à en avoir non plus. Après tout, même s’il avait hésité un peu avant d’envoyer June en prison (mais Pomona l’avait soutenu justement), il n’avait pas reculé au moment de le faire.

Andreï affirma qu’il était simplement étonné, précisant qu’il pensait que Pomona était suffisamment intègre pour ne pas se taper un mangemort. Andreï n’était pas fou – Seth pouvait le lui reconnaître – il ne prenait pas le risque de parler trop fort alors qu’il mentionnait le fait que le jeune homme était un mangemort. Tant mieux, même si en un sens, Seth était arrivé au stade où il n’en avait pas vraiment que faire qu’on découvre qu’il était un mage noir. Pour le moment en tout cas, ça allait changer ensuite. Mais ce qui l’importait le plus, maintenant, c’était le fait que Andreï appuyait sur un point sensible. Le fait que Pomona ne se tapait pas un mangemort justement (même si c’était très mal dit clairement… mais bon, il ne pouvait pas reprocher le langage de Andreï alors que de son côté il faisait même pire).

« T’as bien raison… elle ne se tape pas un mangemort. »
Dit-il, en parlant doucement comme Andreï. Sans vraiment avoir de raison de le dire, d’ailleurs. C’était juste une remarque comme ça, un peu pour lui au final. Il était mal depuis la disparition de Pomona, forcément, mais il l’était aussi quand elle avait décidé de le quitter. Et d’ailleurs… « Tu la connais bien Pomona ? » Demanda-t-il soudainement, son regard planté sur celui de Andreï.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Jeu 21 Juin - 17:12


Chagrin d'autrui semble querelle
A

ndreï se rendait bien compte qu'il y était allé un peu fort dans sa manière de s'exprimer, et que son propos était sans doute un rien insultant. Mais d'un autre côté, c'était de Seth, qu'il était question, et étant donné ce qu'il lui avait fait, ce n'était pas comme s'il méritait de faire preuve de la moindre délicatesse ou d'une quelconque considération. La réponse du jeune homme ne manqua pas de le surprendre, ceci dit, parce que le vert et argent ne savait pas vraiment de quelle façon l'interpréter exactement. Qu'est-ce qu'il entendait par là ? Peut-être juste le fait qu'elle ne risquait plus de se "le taper" puisqu'elle était l'équivalent de morte ? Ou le fit qu'elle n'avait peut-être plus voulu de lui quand elle avait découvert son allégeance (ce qui ne l'avait pas empêché de le couvrir en ne le dénonçant pas, ce qui n'était pas mieux) ? Ou bien il ne se considérait plus comme un mangemort (il ne croyait pas en cette dernière hypothèse, ceci dit, et de toute façon, qu'il se considère comme tel ou non, ça ne changeait rien au fait qu'il portait la marque des ténèbres su son avant-bras) ? Il n'en avait pas la moindre idée, et estimait préférable de toute façon de ne pas en savoir davantage... De toute façon, Seth ne lui laissait pas le temps de faire le moindre commentaire à ce sujet, puisqu'il enchaîna avec une question... à laquelle il semblait préférable que le jeune homme ne réponde pas trop sincèrement.

-Pas aussi bien que je le pensais,
manifestement, répondit-il, n'arrangeant clairement pas son cas, ce faisant. Mais en même temps, c'était la vérité. S'il avait pensé avoir cerné la personnalité de la jeune femme, les révélations de Seth remettaient en question beaucoup de choses. Non, il ne connaissait pas Pomona. Et d'ailleurs, on ne pouvait même pas vraiment dire qu'ils étaient si proches que cela l'un de l'autre. Ils avaient des secrets en commun, mais ils avaient aussi leurs propres secrets, et ce qu'il savait de la jeune femme, ou avait cru savoir d'elle, il ne pouvait bien évidemment pas l'apprendre à Seth. Je la connais de Poudlard, sans plus...

Il n'était pas franchement sûr que son interlocuteur gobe sa remarque, surtout pas près tout ce qu'il lui avait précédemment dit. Ceci dit, ce n'était pas totalement faux, malgré tout. Pomona, pour lui, ça avait été une élève de serpentard plus âgée que lui et manifestement aussi misanthrope que lui, puis finalement la cheffe de la résistance, résistance qu'il avait rejointe en endossant le rôle d'espion au sein des mangemorts. Il avait eu d'elle l'image d'une femme forte, intransigeante, droite, digne de confiance, maintenant, il ne savait vraiment plus à qui il avait eu affaire tout ce temps.




code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 832
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Mar 28 Aoû - 16:28

Chagrin d'autrui semble querelle.
Seth avait conscience que Andreï et Pomona faisaient quand même parti de la même génération (ce qui ne pouvait que mettre en avant la différence d’âge que le jeune homme avait avec la jeune femme, mais en même temps ce n'était pas comme si ce détail avait vraiment de l'importance maintenant puisqu'elle était morte), et maintenant qu'il y pensait, il se disait qu'ils pouvaient bien se connaître. Que ça soit via l'école de magie (comme la plupart des débuts de relation pour les sorciers, puisqu'ils fréquentaient pour la plupart la même école), ou autrement il commençait à se dire qu'il était possible qu'ils se connaissent plus que ce qu'il n'avait imaginé. Du moins les propos du jeune homme lui faisait penser ça. Alors, il se trompait peut être et se faisait sans doute des idées, mais il ne pouvait pas s'empêcher de se poser la question et pas juste comme ça. Parce qu'il avait surtout en tête le fait que si Andreï connaissait Pomona au point de dire qu’il ne pensait pas qu'elle était du genre à se taper un Mangemort c'était qu'il la connaissait quand même pas mal. Et par la force des choses, il savait parfaitement que Seth avait la marque des ténèbres sur son avant bras. C'était peut être juste une coïncidence, mais le jeune homme avait du mal à enlever cette idée de sa tête.

Andreï précisa donc qu’il connaissait Pomona que de Poudlard, mais Seth ne parvenait pas vraiment à le croire. Ou en tout cas, il n'arrivait pas à enlever cette idée de son esprit. Le jeune homme ne répondit pas tout de suite à son interlocuteur, il se contente de le regarder. Finalement, il reprit.

« C'est toi ? » Dit-il dans un souffle, alors que la réflexion continuait dans son esprit. Il se trompait peut être, mais il ne pouvait pas s'empêcher de le penser quand même. « C'est toi qui lui a balancé que j'étais un Mangemort. »

Il ne posait pas vraiment la question, ça ressemblait bien plus à une affirmation. En grande partie parce qu'il était presque sur que c'était bel et bien le jeune homme sous ses yeux qui était responsable du moment où Pomona avait découvert qu'il était un mage noir. Rien ne pouvait réellement lui prouver que c'était ça, mais c'était quand même une idée qui lui avait traversé l'esprit à ce moment-là. Après tout, Andreï était une des personnes qu'il avait soupçonné, au même titre que Lestrange. Mais il n'avait pas eu de preuve et au final, il avait aussi un peu abandonné ses recherches. Parce que ça ne servait plus à rien de savoir comment Pomona avait découvert qu'il était un Mangemort, vu qu'elle était morte. Ce n'était pas comme si ça allait changer grand chose et son décès passait clairement au dessus de l'instant où elle l'avait quitté. Même s'il n'en restait pas moins douloureux. Est-ce que c’était vraiment lui alors ? Il ne pouvait pas en être si sûr mais il avait une bonne raison en soit.

« Tout ça parce que j'ai envoyé ta copine en prison… »

Et ce n'était pas rien, évidemment, même si Seth ne regrettait pas ce qu'il avait fait et qu'il n’envisageait pas de revenir en arrière.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Mar 28 Aoû - 18:53


Chagrin d'autrui semble querelle
B

on, OK, là, clairement, il s'était totalement trahi. Il aurait peut-être du être plus prudent, moins trahir ses émotions, mais ça lui était compliqué quand il était question de Seth, l'homme qu'il avait pris pour un ami et qui lui avait planté un couteau dans le dos. Alors tant pis, il s'était trahi, et dans la foulée, il avait sans doute trahi Pomona. D'un autre côté, au vu de ce qu'il venait d'apprendre, il se demandait si ce n'était pas elle, plutôt, qui l'avait trahi en premier au bout du compte. Alors tant pis. De toute façon, elle n'était plus là pour s'en plaindre ou lui reprocher quoi que ce soit, alors qu'importe, il n'en avait rien à foutre.Oui, c'est vrai, il pourrait encore nier les supposition de Seth et prétendre qu'il n'était pour rien dans le fait que Pomona avait été mise au courant du statut de mangemort de son ancien ami, mais à ce stade, ça lui était complètement égal. De toute manière, même s'il devait mentir, il était très probable que Seth ne le croie pas. Autant jouer carte sur table, à ce stade. Et quand Seth ajouta un "Tout ça parce que j'ai envoyé ta copine en prison" que le jeune homme estima méprisant, le vert et argent n'eut définitivement plus l'ombre d'un scrupule. Ce type n'avait définitivement pas l'ombre d'une considération pour lui... Il aurait dû s'en douter, en même temps. Il faisait partie de ces connards de mangemorts, à quoi s'attendait-il exactement ?

-Ouais, tu l'as dit. T'as envoyé ma copine en prison et je voulais que tu crèves à Azkaban, alors je t'ai dénoncé.

Tant pis s'il devait accuser les représailles de son interlocuteur qui, il le savait, pouvaient être violentes. Seth Beresford, ce n'était pas le genre de personnes qu'il fallait contrarier, mais tant pis. La vérité avait éclaté, et il n'avait aucune envie de revenir en arrière, quitte à accuser les retombées. Seth était peut-être échaudé par ce qu'il venait de découvrir, mais la réciproque était tout aussi vraie. Il se sentait trahi, de tous les côtés, et il ne pouvait évidemment pas faire abstraction de cela.

-Elle le savait ?
demanda-t-il ensuite dans un éclair de lucidité, histoire de voir ses convictions s'effondrer encore davantage. Que t'avais l'intention de balancer June ? Elle était au courant ?

Il avait peur de connaître la réponse, et il commençait à se dire que Pomona avait joué à un double jeu morbide avec lui, et cette perspective le révulsait au plus haut point. Elle qui passait pour la rigueur et la dignité descendues de leur socle. Eh bien, on repasserait. Cette fille n'avait pas de figure, voilà ce qu'il pensait maintenant. Et il était dégoûté. Et déçu.




code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La vie a une fin, le chagrin n'en a pas.
» Un depart cause beaucoup de chagrin
» Quoi de mieux que de noyer son chagrin dans un verre de whisky?[Valentin]
» Boule de Chagrin >> Ombre
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-