AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 653
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Sam 28 Oct - 17:25

Chagrin d'autrui semble querelle.
Seth avait décidé de prendre un peu sur lui, de tenter de ne pas complètement sombrer, surtout après ce qu’il avait fait chez les Lestrange où il avait complètement perdu le contrôle de lui-même. Mais ça n’avait rien de facile, bien au contraire. Parce que constamment, il ne pouvait pas s’empêcher de penser à Pomona encore et encore. Il savait bien que ça ne servait à rien, qu’il devait aller de l’avant et se concentrer sur la vengeance qu’il espérait bien pouvoir obtenir en s’en prenait à Voldemort grâce à l’Hydre. Mais pour autant, même s’il tentait de le faire, il y avait des moments où il se laissait un peu déborder. Parc que sa souffrance était tout simplement incapable de disparaître complètement et que même si par moment il osait croire qu’il parvenait à l’apaiser un peu, en se concentrant sur ce qu’il allait faire à Voldemort pour lui faire payer le sort de Pomona, elle revenait ensuite en force. Comme ce jour-là, où il avait fini par passer un long moment aux Trois Balais au lieu de se rendre au bureau. Ce n’était pas le genre de chose qu’il faisait d’habitude, il ne séchait pas le travail, pour aucune raison. Sauf que ça, c’était avant que Pomona ne prenne à ce point une place dans sa vie. Il savait que ce n’était pas comme cela qu’il allait arranger son sort, mais il n’avait définitivement pas pu se rendre au bureau des Aurors. C’était bien trop dur, alors il se contenta simplement de trainer aux Trois Balais et de boire encore et encore, décrétant qu’il voulait être en week-end et non travailler. Raisonnablement, le jeune homme savait bien que ce n’était pas de cette manière qu’il allait pouvoir régler ses soucis. Mais en même temps… l’alcool ne pouvait pas lui faire du mal non plus.

Cela faisait des heures qu’il était là, sauf qu’il n’avait pas songé au fait que c’était une journée de sortie scolaire de Poudlard. Autant dire que ça ne l’enchanta pas plus que cela quand il commença à voir venir des groupes d’élève s’installer aux Trois Balais, alors que le pub était plutôt vide jusqu’à présent. À ce compte, le jeune homme préférait largement finir de boire chez lui (ce qu’il faisait très bien, à se demander pourquoi il prenait la peine de sortir de chez lui). Il n’avait aucune envie de devoir supporter la présence de ces élèves plus bruyants les uns que les autres. Il décida donc de se lever, parvenant tout de même à tenir un minimum droit (même si son odeur générale ne devait pas cacher le fait qu’il avait bu une grande quantité d’alcool) et sans prêter la moindre attention aux personnes autour de lui, il se dirigea vers la sortie de l’établissement. Il ne regarda tellement pas autour de lui, qu’il percuta quelqu’un et quand il leva son regard vers lui, il ne put que le reconnaître.

« Tiens, Andreï. » Seth n’était absolument pas ravi de tomber sur lui, clairement. Sans pour autant se douter de la situation. D’ailleurs, il se contenta juste de lui dire ça.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1254
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Ven 3 Nov - 21:07


Chagrin d'autrui semble querelle
U

ne nouvelle sortie à Pré-au-Lard... Andrei n'était franchement pas motivé par la perspective de sortir, mais en même temps, prendre l'air ne lui ferait sans doute pas de mal, sans oublier le fait qu'il envisageait l'idée que certains résistants saisissent cette opportunité pour traîner dans le coin afin de parler à ceux qui se trouvaient encore à Poudlard. Le groupe, s'il existait encore, avait complètement périclité après la condamnation de Pomona et des voyageurs temporels, et Andreï ne savait pas du tout ce qu'il convenait de faire. Il était perdu. Prendre des initiatives, ça n'avait jamais été son fort, il avait clairement pris sur lui, en décidant de rejoindre la résistance et les mangemorts dans la foulée, et maintenant, il était vraiment très inquiet. Le jeune homme avait la tête grosse comme un cognard, qui en plus passerait son temps à cogner d'un bout à l'autre de son crâne pour lui faire le plus de mal possible. Le vert et argent avait peur d'être coincé pour toujours dans un rôle qui ne lui convenait pas, il avait peur, et il était désorienté... Au point d'en attendre sans doute beaucoup trop d'une simple sortie à Pré-au-Lard.

C'était donc sans partager l'enthousiasme de la plupart de ses camarades qu'il avait rejoint le village sorcier. Sur place, il cherchait du regard des villages familiers, des personnes à qui il pourrait s'adresser, mais il n'y avait personne. Après avoir erré sans succès dans les rues du village, se laissant au passage mordre par le vent glacial du mois de janvier, il décida de ne pas s'être déplacé pour rien, et d'aller savourer une bièraubeurre aux Trois-Balais. Certes, seul, ce ne serait pas forcément exceptionnellement heureux, surtout que c'était un endroit que June et elle avaient eu l'habitude de fréquenter tous les deux... et qu'ils ne fréquenteraient peut-être plus jamais. S'il pouvait avoir ne serait-ce que l'occasion de la revoir, ce serait un miracle. Ceci dit, la simple pensée d'une bièraubeurre le faisait saliver, alors pourquoi pas, hein ?

Une fois à l'intérieur, il avança sans trop prêter garde à ce qu'il y avait tout autour de lui, et quelqu'un lui rentra dedans... Ou l'inverse, peu importe. D'abord, il sentit une odeur prononcée d'alcool, ensuite il entendit cette voix qu'il ne connaissait malheureusement que trop. Un regard à son adresse le confirma bel et bien : il s'agissait effectivement de Seth. La dernière personne qu'Andrei avait envie de croiser aujourd'hui. Surtout au vu de leur dernière conversation. Alors qu'il avait vraiment cru d'avoir trouvé un ami en lui. Aujourd'hui, son opinion sur lui était radicalement différente.

-Seth... T'as un peu forcé sur le whisky pur-feu, on dirait. C'est tes scrupules qui te travaillent ?
demanda-t-il sans la moindre once d'amabilité.



code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 653
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Ven 22 Déc - 22:13

Chagrin d'autrui semble querelle.
De base, se retrouver entouré d’une tonne d’élève de Poudlard, ce n’était clairement pas pour enchanter Seth – mais en même temps, il y avait peu de chose que le jeune homme appréciait ces derniers temps non plus – mais alors tomber comme ça sur Andreï, c’était le pompon. Bon, en même temps, de base, l’Auror n’avait aucune raison de chercher réellement à éviter le jeune homme, bien au contraire. C’était Andreï qui avait des raisons de lui en vouloir. Du moins, c’était ce que Seth pensait sans se douter que c’était ce dernier qui avait provoqué sa rupture avec Pomona (mais bon, en même temps, ça n’aurait rien changé à la suite qu’ils soient encore ensemble ou non). En soit, donc, l’Auror n’avait donc aucune raison d’en vouloir à Andreï, mais ce n’était pas pour autant que le jeune homme appréciait de tomber sur le vert et argent. Tout simplement parce qu’il n’avait pas envie d’avoir encore des remarques, encore des reproches, de la part du jeune homme… alors qu’il considérait qu’il s’était contenté de faire son travail. Qu’il avait fait ce qu’il devait faire. Il était persuadé que June était l’assassin de la mère de Andreï, c’était donc son devoir que de devoir la mettre en prison pour le crime qu’elle avait commis. Même si… malheureusement, Seth ne pouvait que comprendre à présent ce que le vert et argent avait pu ressentir quand il avait vu sa petite amie être envoyée en prison. À la différence qu’il la reverrait peut-être un jour, si elle sortait de prison. De son côté, Seth ne la verrait plus parce qu’elle était tout comme morte (du moins, c’était ce qu’il pensait).

Sans grande surprise, donc, Andreï ne manqua pas l’occasion de lui faire des remarques. Le mieux, sans doute, c’était que Seth se contente d’ignorer la situation et qu’il passe son chemin. Il n’avait aucune raison de parler avec le jeune homme, donc il n’avait aucune raison de rester dans le coin. Ainsi, il pouvait simplement se contenter de l’ignorer. Sauf qu’en même temps… il ne pouvait pas faire comme si de rien n’était, comme s’il n’entendait pas les propos de Andreï.

« Parce que tu penses que je suis capable d’avoir des scrupules ? » Demanda-t-il alors, ne cherchant pas spécialement à se montrer agréable. Parc qu’il n’avait aucune envie de l’être avec le jeune homme sous ses yeux, même si c’était lui qui avait « mal » agit envers lui. Parce que s’il avait vraiment eu envie d’épargner la petite amie de celui qu’il avait peut-être un peu trop considéré comme un ami, ils n’en seraient pas là. En tout cas, Seth avait beau affirmer ça, il n’y croyait pas en réalité. Il en avait des scrupules, mais pas concernant June. Ou pas concernant ce qu’il pouvait être capable de faire et qu’Andreï n’ignorait pas. « J’ai peut-être un peu forcé oui. » Ça, il ne pouvait clairement pas le nier oui. « Tu n’es pas le seul à avoir des raisons de te plaindre. »
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1254
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Sam 23 Déc - 22:56


Chagrin d'autrui semble querelle
A

ndreï fit non de la tête quand Seth lui demanda s'il l'estimait capable d'avoir des scrupules. A la vérité ? A une époque, il n'y a pas si longtemps, il l'aurait vraiment cru capable de remords et de remises en question. Après tout, il l'avait cru son ami, et il avait pensé que quand il irait mal, Seth s'inquiéterait pour lui, qu'il chercherait à le défendre et à le protéger. Maintenant, il avait changé d'avis. Au vu de ce qu'il avait osé faire (oui, Seth pouvait prétendre que c'était pour son bien, mais le vert et argent était bien incapable de l'entendre de cette oreille), il ne pensait pas qu'il soit vraiment capable de ressentir le moindre regret. Il assumait ses décisions et il les oubliait aussi vite qu'il les avait prises. Condamner June à la prison n'avait rien changé sa vie mais très largement nui à celle du jeune homme... Enfin, à quoi bon en parler seulement, la rancoeur qu'Andreï tenait à son interlocuteur, ce dernier en avait pertinemment conscience. C'était ce qui avait creusé entre eux un fossé qu'ils semblaient à présent bien incapables de franchir. Et pour cause, il aurait fallu pour cela que l'un ou l'autre fasse un minimum d'effort, et ils n'y étaient manifestement pas prêts.

Seth reconnut qu'il avait un peu forcé... Bon ben d'accord... C'était déjà ça, on va dire, au moins il reconnaissait qu'il n'était pas dans son état normal, au sens où il n'était pas sobre du tout. Bon, il pouvait faire ce qu'il voulait. S'il décidait de passer son temps à boire verre sur verre, ça ne le regardait pas, et ce n'était pas son problème. Pourtant, Andreï ne sut s'empêcher de se sentir intrigué et plus encore concerné quand il affirma qu'il n'était pas le seul à avoir des raisons de se plaindre. "Se plaindre". Comme s'il était jamais qu'un gamin qui faisait des caprices. Oui, il se plaignait, il ne pouvait pas nier, qu'il se plaignait, mais il ne le faisait pas pour rien. Andreï devrait ignorer la remarque de Seth, ne même pas s'intéresser à ce qu'il avait à dire. Mais il était curieux et... quelque part... un peu inquiet ? C'était complètement idiot, il avait bien plus de rancoeur à son adresse que de sympathie, mais ils avaient été amis, et il ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui lui arrivait, si c'était grave ou non... Au final, il ne sut s'empêcher de l'interroger. Dans le pire des cas, il l'enverrait paître, ça ne changerait pas des habitudes.

-Parce que quelque chose est susceptible de t'atteindre, toi ?
demanda-t-il, sceptique.

En vérité, il se doutait que ça pouvait être le cas, mais il préférait l'imaginer inhumain.



code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 653
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Mer 14 Fév - 23:08

Chagrin d'autrui semble querelle.
Sans grande surprise, Andreï affirma – sans réellement le dire, en se contentant d’un signe de la tête – qu’il ne pensait pas qu’il ait des scrupules. Pour le coup, le jeune homme avait parfaitement raison de l’affirmer, Seth n’en avait pas, ou presque. Dans tous les cas, il partait du principe qu’il ne devait pas avoir de scrupule, parce que ça ne ferait que le ralentir. Mais en même temps, le jeune homme ne pouvait pas ignorer le fait qu’il en avait quand même, par moment. Il s’était posé des questions – relatives, mais quand même – avant d’envoyer la copine de son interlocuteur en prison. Il l’avait fait, il ne regrettait pas son choix parce qu’il pensait vraiment que June était responsable de la mort de la mère de Andreï et que sa place était en prison donc. Mais en même temps, sa propre place était clairement en prison avec tout le sang qu’il avait sur les mains, ce qui avait poussé Pomona à le quitter avant qu’elle ne meure. Autant dire que le jeune homme n’était pas toujours si enclin à faire respecter la loi, comme c’était le cas avec la petite amie de son interlocuteur.

Il avait des scrupules, donc, par moment, mais ce n’était clairement pas pour les autres et il n’en avait pas pour le jeune homme sous ses yeux. Même s’il devrait peut-être en avoir en un sens, parce qu’il aurait très bien pu aider sa petite amie à ne pas finir en prison. Mais en même temps, là, tout de suite, c’était le cadet de ses soucis. Il devrait sans doute se contenter de passer son chemin, de passer cette porte et de reprendre sa route. Comme allait sans doute le faire Andreï. Seth devait bien avouer qu’il s’imaginait quand même mal avoir une conversation avec le jeune homme, parce qu’il n’y avait définitivement aucune raison qu’ils discutent tous les deux. Et pourtant, le vert et argent le questionna, lui demandant s’il y avait quelque chose qui était susceptible de l’atteindre. Le jeune homme comprenait parfaitement que son interlocuteur se pose la question, il se la posait aussi. En fait, avant tout cela, il aurait été incapable de savoir lui-même qu’on pouvait le toucher à ce point. Avant de que Pomona prenne autant de place dans sa vie, il ne pensait pas que ça puisse lui arriver un jour. Et avant de perdre la jeune femme… il n’aurait pas cru être capable de souffrir autant de la perte d’une personne. Et pourtant.

« Je suis surpris moi-même. » Dit-il le plus honnêtement possible, se surprenant sois même encore une fois à se montrer si honnête. « Mais comme quoi, tout semble arriver un jour. » Il se montrait un peu léger dans la situation, mais l’alcool lui permettait de le faire. Quand bien même, ça n’enlevait rien à tout ce qu’il ressentait pour autant. « Peut-être qu’il y a une histoire de karma dans tout ça. » Ajouta-t-il avant de reprendre. « J’ai envoyé ta copine en prison, la mienne s’est fait aspirer son âme. »
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1254
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   Jeu 15 Fév - 17:50


Chagrin d'autrui semble querelle
A

ndreï ne manqua pas d'être désarçonné par la sincérité dont son interlocuteur fit preuve à son adresse. Il attendait davantage de sa part un mensonge éhonté ou encore plus une ignorance totale teintée de mépris, mais non, à la place, il témoigna d'une franchise ce qu'il y a de plus désarmante. Il l'admettait donc lui-même et sans gêne, rien n'était susceptible de l'atteindre... Enfin, rien n'avait été susceptible de l'atteindre jusqu'à maintenant, mais les choses avaient changé, apparemment. Est-ce que c'était l'alcool qui lui déliait la langue, comme ça ? Toujours est-il que le jeune homme avait un peu l'impression de retrouver de ces conversations qu'ils avaient pu avoir autrefois, quand il le considérait comme un ami et qu'il avait le sentiment qu'ils pouvaient se parler à coeur ouvert. Même si le tout était toujours teinté d'une amertume certaine. Et il y avait de quoi. La rancoeur d'Andreï ne risquait pas de s'étouffer de sitôt. Le vert et argent préféra ne rien répliquer et préféra laisser son interlocuteur poursuivre. Ce qu'il ne se priva pas de faire d'ailleurs, d'une manière qui ne manqua pas de surprendre Andreï encore davantage, il faut bien le dire. D'une, il ne pensait pas que Seth croie une seule seconde au karma. Et de deux... hein, quoi ?

-Aspirer son âme...,
répéta-t-il, perturbé et interloqué.

Il n'y avait pas mille manières de l'interpréter. La petite amie de Seth (il ne savait même pas qu'il en avait une, en même temps, il avait réussi à se convaincre du fait que son interlocuteur était juste incapable d'avoir une relation de quelque ordre que ce soit, amicale ou sentimentale) avait subi le baiser du détraqueur. Or, dernièrement, qui avait subi cette sentence terrible ? Eh bien, Pomona et les voyageurs. Et clairement, il ne parlait pas d'Hermione. Alors... non.... Si ?

-Pomona ?
demanda-t-il, choqué par la nouvelle.

Seth et Pomona, ensemble ? Il avait du mal à l'envisager... et en même temps, ce n'était pas si illogique. Ils travaillaient ensemble, et quelque part, ils se ressemblaient un peu. Mais alors ?... Andreï recoupa d'anciens événements au regard de cette information nouvelle... Notamment sa conversation avec Pomona quand il lui avait appris que Seth était un mangemort. Et après ça ? Pomona savait, et elle n'avait rien fait contre Seth. Elle l'avait protégé. Tu parles d'un chef de la résistance, qui couchait avec un mangemort. Et à côté de ça, elle n'avait pas protégé June... de mieux en mieux. La nouvelle lui faisait l'effet d'un seau d'eau glacée balancé en pleine figure. Quelque part, oui, il avait bien envie de dire que c'était bien fait pour Pomona, effectivement. Mais bon, la résistance était si paumée sans elle - et lui en premier - que ce ne serait pas très honnête de sa part. N'empêche qu'en cet instant, il était vraiment désarçonné.






code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chagrin d'autrui semble querelle. (Andreï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La vie a une fin, le chagrin n'en a pas.
» Un depart cause beaucoup de chagrin
» Quoi de mieux que de noyer son chagrin dans un verre de whisky?[Valentin]
» Boule de Chagrin >> Ombre
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-