AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CRACMOL
avatar
▌ Messages : 259
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Sam 11 Nov - 20:59





 

Arabella & Harry

“ Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton. ”
C
alvin m'adresse depuis ses grands yeux humides en amande un regard attristé qui me donne tout bonnement envie de fondre. Je défie quiconque de regarder cette petite boule de poils dans les yeux et de ne pas vouloir la serrer contre soi aussi fort que possible. C'est que je m'y suis attaché, au petit Calvin, ce magnifique croisé chat-fléreur au pelage ambré. J'ai bien eu envie de faire ma forte tête et de le garder pour moi, mais c'est une initiative que je prends beaucoup trop souvent, alors, à la place, je l'ai confortablement installé dans sa cage de transport avec Mullie. C'est l'inconvénient de mon métier. Je vis au milieu de tous ces animaux que j'adore et dont je suis folle, c'est mon métier de les soigne et de les cajoler, mais à côté de ça, c'est aussi mon métier de m'en séparer. Je réprime une larme qui menace de couler sur ma joue d'un revers de manche et je me mets en route. Je n'ai plus le temps d'être sentimentale. La mort dans l'âme je me résous à rejoindre le chemin de traverse par la poudre de cheminette (Calvin et Mulie sont trop sensibles pour supporter un transplanage... ils y survivraient, mais s'ils tombaient malades tous les deux, ce ne serait pas très rentable). Je dois me rendre à la ménagerie magique, mon meilleur client. Je déteste ce genre de rendez-vous, même si c'est globalement très expéditif. C'est juste un épouvantable crève-coeur pour moi.

Quand je passe la porte de la boutique, mes cheveux blonds et ma robe de sorcière blanche sont maculés de suie, je suis loin d'être présentable, mais comme j'accorde de base une importance très minime à mon apparence, je ne m'en rends pas compte. L'essentiel, c'est que mes deux prodiges ont été protégés dans leur cage de transport, et ça, ça n'a pas de prix... Enfin si, le prix qu'on va me payer pour troquer ces deux merveilles. Oui, au fond de moi je sais que c'est sûrement pour atterrir dans les bras de propriétaires attentifs qui en prendront grand soin. Mais ça ne me console qu'en partie. Quand j'arrive sur place, je présente mes deux énergumènes à mon interlocuteur habituel, qui les observe sous toutes les coutures. Mais Calvin, mal luné, en profite pour me filer entre les doigts et court s'attaquer aux lacets d'un jeune homme qui venait d'entrer. Je le récupère fissa et adresse à l'intéressé un sourire d'excuse.

-Désolée, il a la bougeotte...



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Jeu 4 Jan - 15:22

Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.
Harry avait décidé de faire un tour un peu sur le Chemin de Traverse, juste histoire de prendre un peu l’air avant de rentrer dans la maison où il vivait avec les voyageurs. Le jeune homme ne pouvait pas nier le fait que la situation était quand même pesante, au vu des reproches que ses amis avaient à lui faire. Il ne pouvait pas non plus nier ses responsabilités, le jeune homme avait bien confiance qu’il avait merdé et qu’il n’aurait pas dû agir de cette manière, qu’il méritait réellement le fait que ses amis ne soient pas du tout d’accord avec ce qu’il avait fait. Bref, il comprenait, mais ce n’était pas pour autant que le jeune homme ne trouvait pas l’ambiance pesante. Elle l’était, parce que ses amis continuaient de lui en vouloir. Le jeune homme avait donc envie de prendre un peu l’air avant de rentrer chez lui et c’était pour cette raison qu’il se promenait sur le Chemin de Traverse, sans aucun but.

Ce fut à ce moment-là qu’il passa près de la ménagerie magique. Pendant une seconde, il hésita devant. Ce n’était pas qu’il avait besoin de s’y rendre, puisqu’il n’avait pas d’animaux (il n’en avait plus, sa chouette lui manquait grandement, mais elle n’avait pas fait le voyage en sa compagnie) et il ne comptait pas en avoir. Cela n’avait pas d’intérêt après tout, parce qu’il allait partir de cette époque à un moment donné. Harry ne savait pas exactement quand (parce que le jeune homme savait qu’il avait promis de repartir à la nouvelle date d’anniversaire, celle qui arrivait donc d’ici quelques mois, mais qu’il ne pouvait pas être certain que ça soit vraiment le cas), mais il allait quand même rentrer et il était évident qu’il ne pouvait pas se permettre d’avoir un animal de compagnie. Ce n’était pas dans ses intentions donc, mais en même temps il ne pouvait pas nier que ça ne lui manquait pas non plus. Sa chouette lui manquait, oui. Sans trop réfléchir, donc, il décida de rentrer dans la ménagerie magique, sans aucune raison. En même temps, Harry se contentait de perdre du temps avant de rentrer.

Il entra donc dans la boutique et cela ne faisait que quelques secondes qu’il s’y trouvait quand un chat s’approcha de lui pour mordre sur son lacet. C’était un chat, il pensait, ou alors un fléreur, il n’en savait rien. Il avait toujours eu du mal à les différencier, mais il ne se rendait pas compte que c’était surtout un mélange entre les deux. Une jeune femme s’approcha vivement de lui dans le but de récupérer l’animal et quand elle se redressa, le petit être en main, en s’excusant… Harry senti un frisson parcourir son échine. C’était une jeune femme, qu’il connaissait, mais pas du tout maintenant et clairement pas si jeune… Mrs Figg, ça ne faisait aucun doute pour lui. Et c’était juste tellement bizarre.

« Ce n’est rien. » Dit-il seulement, un peu mal à l’aise. Ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait dans une telle position, mais quand même, c’était particulier. « C’est un chat ? »

Demanda-t-il alors, ne sachant même pas pourquoi. Il avait dit la première chose qui lui avait traversé l’esprit.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
avatar
▌ Messages : 259
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Jeu 18 Jan - 15:24





 

Arabella & Harry

“ Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton. ”
L
e jeune homme aux chaussures desquelles Calvin a choisi de s'attaquer m'a heureusement l'air d'être très sympathique et conciliant, pas le genre à piquer un scandale ou à tirer la carte de l'allergie aux poils d'animaux (en même temps, quels allergiques aux animaux vont dans la ménagerie magique ? Pourtant, croyez-moi, j'en ai bel et bien rencontrés), ce qui me va bien. Je n'aimerais pas avoir à perdre un de mes meilleurs clients pour cause de maladresse (et malheureusement, la maladresse est un peu une seconde nature chez moi). D'ailleurs, je jette un coup d'oeil en biais au vendeur au comptoir. Il a l'air très occupé par Mulie. C'est presque vexant qu'il se sente toujours obligé d'osculter mes spécimens comme ça, comme si c'était mon genre de lui proposer des animaux malades ou en mauvais état... Enfin, j'ai un peu de temps pour bavarder avec le nouveau venu, et j'en profite. Peut-être qu'il m'a questionnée juste pour se montrer agréable et rien de plus, mais c'est plus fort que moi, j'adore papoter, avec des inconnus compris, tout du moment que je fais de nouvelles rencontres. Si en plus c'est pour évoquer ma passion de toujours, on ne me retient plus, personne ne le peut. Il ne faut pas prononcer le mot "chat" en ma présence. C'est très très très dangereux.

-En fait, c'est un croisement, un chat-fléreur.
Je ne me suis pas foulée sur le nom, mais ça sonne toujours mieux que fléreur-chat, hein ? Celui-ci s'appelle Calvin, je lui apprends en tendant la boule de poil encore un peu agitée vers lui. Calvin est adorable mais je crois bien qu'il est un peu stressé, malheureusement, et je le comprends. Moi non plus, je n'ai aucune envie de l'abandonner. Mais je n'ai pas le choix... si je m'écoutais, mon business coulerait mieux que le Titanic. Tu veux le porter ? je lui propose.

Je ne sais pas si c'est juste le fait qu'il m'est sympathique ou mon sens du commerce qui fait naturellement surface, mais j'ai bien envie de partager avec lui mon goût pour ces ravissantes boules de poil. Ne jamais prononcer le mot "chat", vous dis-je. Jamais.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Mer 14 Mar - 22:34

Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.
Miss Figg… à son âge, Harry n’en revenait pas. Il avait fini par s’habituer à voir des personnes bien plus jeune que les moments dans son époque, notamment McGonagall – ça avait été étrange de la voir jeune aussi – mais là… vraiment, le jeune homme avait le sentiment que c’était le pire choc. De toutes les personnes qu’il croisait depuis son arrivée dans cette époque, c’était pour elle qu’il était le plus choqué. Avoir des grands parents bien plus jeunes que lui le perturbait moins que de voir son ancienne voisine amoureuse des chats si… jeune. Et elle était… enfin, elle n’était pas vieille toute ridée, sentant le choux – non parce que sérieusement, dans son souvenir, Miss Figg sentait vraiment le chou et ça n’avait rien d’agréable – elle était juste jeune et plutôt… jolie. Enfin, elle n’était pas désagréable quoi et donc forcément, le jeune homme se sentait vraiment mal à l’aise.

Il la questionna donc sur ce qu’était cette petite créature, qui venait de s’accrocher à sa chaussure. Miss Figg – il ne se voyait pas du tout penser à elle sous un nom différent – lui répondit donc que cette petite créature était un croisement entre un chat et un fléreur. C’était donc un chat fléreur.

« Un chat-fléreur ? » Demanda-t-il surpris, comprenant un peu certaines choses. Dans son souvenir, elle avait toujours une tonne de chat chez elle, et il avait toujours eu le sentiment qu’ils étaient un peu différents des autres chats. Est-ce que les chats qui se trouvaient chez elle quand il y allait en vacances étaient des chats-fléreurs ? Ça expliquerait certaine chose. Elle lui donna le nom du chat-fléreur, Calvin. Et elle lui demanda s’il voulait le porter. « Eh bien… oui, pourquoi pas. »

Au fond, Harry ne savait pas exactement ce qu’il avait envie, dans tous les cas il était quand même dans une situation vraiment complexe, vraiment particulière. En tout cas, pour le moment, le jeune homme allait donc prendre le petit Calvin dans ses bras. Il ne savait pas en réalité s’il aimait les chats, il avait sa chouette – qu’il n’avait plus depuis qu’il se trouvait ici, et elle lui manquait d’ailleurs – il avait côtoyé des chats chez la version vieille de la femme sous ses yeux et Hermione avait son chat, mais en soit, il ne savait pas vraiment s’il les aimait. Il ne les détestait pas (les rats c’était autre chose depuis qu’il s’avérait que celui qui avait partagé la vie de Ron pendant si longtemps n’était autre que l’ancien ami de son père et l’homme qui avait envoyé son parrain en prison), mais il ne savait pas vraiment s’il aimait les chats. Cependant, alors qu’il tenait ce Calvin dans ses bras, il ne pouvait pas nier qu’il le trouvait quand même… mignon. Il n’avait pas l’air méchant du tout.

« Il est… il est mignon. » Dit-il alors, quand bien même le Calvin s’agitait quand même un peu dans ses bras et qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il allait faire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
avatar
▌ Messages : 259
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Ven 23 Mar - 20:52





 

Arabella & Harry

“ Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton. ”
J
e hoche la tête, enthousiaste, quand mon interlocuteur s'étonne de découvrir que cette charmante boule de poil est un chat-fléreur. Normal qu'il ne s'y soit pas attendu. Ce n'était quand même pas courant, des chats-fléreurs, et c'est bien pour ça que j'arrive à gagner ma vie, parce que je suis la première à avoir tenté ce genre de croisements. Et avec succès, quiconque verra cet adorable animal ne saurait pas affirmer le contraire. C'est avec un charmant sourire que je donne Calvin à mon interlocuteur pour lui laisser l'opportunité de le tenir. Intérieurement, j'espère qu'il aura le coup de foudre pour lui. Je sens que c'est un bon gars. Si Calvin devait être adopté par lui, je me sentirais plus rassurée. Je saurais au moins qu'il serait tombé entre de bonnes mains. J'ai vraiment beaucoup de mal à chaque fois que je confie un de mes trésors en animalerie. J'aimerais bien être une petite souris pour pouvoir espionner tous les propriétaires de mes boules de poil adorées... Enfin non, une petite souris, ce ne serait pas une bonne chose du tout, parce que des chats n'en feraient qu'une bouchée. Mais bon, vous m'avez comprise, pas vrai ?

-N'est-ce pas ?
dis-je, ultra-ravie et enthousiaste quand le jeune homme reconnaît que le chat-fléreur est mignon.

Je souris d'une oreille à l'autre. Je m'avance un peu trop, mais j'ai envie de croire que Calvin a peut-être trouvé son nouveau maître. Et pas des moindres, qui plus est. Je ne le connais pas, ce garçon, mais il me fait bonne impression (et je lui fais forte impression aussi, sans m'en rendre compte du tout. Déjà qu'en temps normal, je ne suis pas capable de remarquer le regard de ceux qui me trouvent du charme, mais encore moins la surprise d'un garçon qui ne m'a connu que vieille et gâteuse - en même temps, cette phrase n'a pas l'air d'avoir le moindre sens). J'ai envie qu'il craque.

- Ca me fend le coeur de devoir m'en séparer. J'espère qu'il trouvera un maître digne de ce nom.

Je ne suis pas forte en sous-entendu, si vous en doutiez, maintenant vous êtes sûrs.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Mar 22 Mai - 16:08

Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.
Harry n’était clairement pas le jeune homme le plus à l’aise du monde en portant ce chat dans ses bras – enfin ce chat-fléreur – parce qu’on ne pouvait pas réellement dire qu’il avait l’habitude de porter des chats. Il avait eu l’habitude d’en côtoyer beaucoup (et il savait maintenant que les chats chez Miss Figg n’était pas que des simples chats, mais il ne s’en était pas rendu compte quand il ignorait que la vieille femme n’était autre qu’une cracmol) et clairement, ça n’était pas réellement un bon souvenir tous ces moments passés en compagnie de la vieille version de la jeune femme sous ses yeux, entouré de tous ces chats. A l’époque, le jeune hyomme aurait sans doute clairement eu les chats en horreurs, mais maintenant... eh bien, il ne pouvait pas nier que Calvin était quand même mignon. Mine de rien, ça lui manquait de ne pas avoir d’animaux de compagnie. Bon, il ne risquait pas de s’ennuyer, mais Hedwige lui manquait quand même énormément. Non pas qu’il soit capable de la remplacer, évidemment pas, mais quand même une présence animale faisait plaisir par moment. Sauf quand il était question d’une homme se transformant en rat...

Miss Figg sembla en tout cas ravie d’entendre Harry affirmer que son chat-fléreur était mignon. Elle semblait vraiment enthousiaste d’entendre ces mots et le jeune homme se doutait qu’elle adorait ses chats. En même temps, c’était facile, il avait eu l’occasion de voir comment elle se comportait chez elle... dans quelques années. Définitivement, Harry se sentait particulièrement mal à l’aise. Que ce soit parce qu’il avait un chat dans ses bras et qu’il n’avait pas l’habitude ou juste parce qu’il se retrouvait devant Arabella Figg. Une Miss Figg si jeune, de presque son âge. Quand il avait vu pour la première fois McGonagall, le jeune homme avait eu un choc. De même pour Hagrid ou d’autres personnes du passé comme eux (en dehors de Dumbledore, lui il était déjà vieux). Mais définitivement, c’était sa rencontre avec son ancienne voisine qui le perturbait le plus. Et le fait qu’elle semble visiblement chercher à lui faire adopter Calvin ne risquait pas d’arranger les choses. Non parce que même si elle ne le dit pas explicitement, Harry ne pouvait pas s’empêcher de comprendre qu’elle espérait qu’il allait adopter Calvin.

« J’espère aussi. » Dit-il alors, dans un fin sourire. Harry serait bien incapable de comprendre ce que son interlocutrice vivait à chaque fois qu’elle devait se séparer des chats-fléreurs qu’elle avait élevé. Même s’il se doutait qu’elle n’exagérait rien en affirmant que ça lui fendait le coeur de devoir se séparer de lui. Surtout qu’elle ne pouvait pas vraiment savoir dans quelle famille il allait tomber. « Vous savez, j’ai une vie bien trop compliquée pour pouvoir avoir un animal de compagnie. »

Il ne put s’empêcher de le préciser, parce qu’il valait mieux qu’il le dise tout de suite. Harry ne se voyait pas du tout adopter un animal, alors que normalement il allait quand même rentrer chez lui ensuite, retrouver Hedwige et sans logiquement pouvoir emmené le dit animal avec lui.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
avatar
▌ Messages : 259
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Dim 3 Juin - 9:22





 

Arabella & Harry

“ Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton. ”
L
e message a bien été compris par mon interlocuteur, mais la réponse n'est pas celle que j'escomptais. Ce n'est pas une surprise non plus, évidemment, j'avais tenté le tout pour le tout, mais je me doutais que ça ne se passerait pas forcément comme je le voudrais. Souvent, les personnes qui achètent un ou plusieurs de mes chats fonctionnent au coup de coeur, et si coup de coeur il n'y a pas, ça devient plus difficile, et les négociations plus complexes... et encore, souvent je ne m'embarrasse pas de négociations du tout. Si quelqu'un n'est pas du tout convaincu, alors moi je ne suis pas confiante à l'idée de lui confier un de mes animaux. Malgré tout, je suis déçue, javais vraiment cru qu'il avait eu le coup de foudre pour Calvin. Je fais une petite moue. La nature particulière de sa réponse me donne envie d'insister un tout petit peu. Comment, depuis son jeune âge, peut-il avoir une vie si dissolue ? Son métier, peut-être ? Attendez, j'essaie encore.

-Tu sais, Calvin est très indépendant, il n'a pas besoin qu'on s'occupe constamment de lui.

Mais il a quand même besoin qu'on lui donne régulièrement sa dose de nourriture, d'eau, et de caresses.

-Et tu peux l'emmener en voyage, sans problème.

Je déploie tous mes arguments de commerçante. Je ne suis pas la meilleure tchateuse du monde, je finis toujours pour arriver à court d'arguments. J'ai juste envie qu'il imagine Calvin capable de l'accompagner dans ses errances, dans ses voyages, dans... peu importe ce qui faisait que sa vie puisse être si compliquée qu'il ne s'estime pas capable d'avoir un animal de compagnie. Je jette un regard par-dessus mon interlocuteur. pour voir le regard du vendeur s'impatienter derrière moi. Il ne doit pas apprécier que j'essaie de devancer son travail. Mais en même temps, je n'aime pas devoir passer par l'animalerie, mais c'est un intermédiaire qui me garantit d'avoir de la nourriture dans mon assiette tous les jours. Si je ne le convaincs pas en l'état, je vais devoir laisser tomber. Ce qui ne me réjouit pas du tout.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Sam 11 Aoû - 0:06

Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.
Harry connaissait Miss Figg pour ses nombreux chats, pas pour la manière qu’elle avait de les vendre et cette horrible façon qu’elle avait d’être particulièrement convaincante. Le jeune homme ne devrait même pas continuer cette conversation, surtout qu’il savait bien où elle voulait en venir. Ils ne devaient pas continuer à parler, en plus du fait qu’il se sentait toujours mal à l’aise devant… devant ces personnes si jeunes qu’il connaissait bien vieux dans son propre monde. S’il avait imaginé tomber sur sa voisine, celle-là même qui avait été chargé de veiller sur lui toute ces années. Elle ne pouvait pas du tout se douter de ce que Dumbledore allait lui demander un jour. Harry observait la jeune femme… si jeune, et le chat dans ses bras qui était bien trop mignon. Calvin semblait quand même sacrément agité, mais ce n’était pas un souci en soit. Les chats, ça n’avait jamais été trop son truc. Il avait une chouette – une chouette particulièrement chouette d’ailleurs ! –, et la femme sous ses yeux y était sans doute pour quelque chose dans le fait qu’il ne s’était jamais imaginé avec un chat. Parce qu’elle en avait beaucoup trop chez elle quand il y passait ses vacances, parce que ça sentait le chat, parce que… parce que voilà. Il avait eu un mauvais souvenir et maintenant… la même femme était là, à lui demander d’adopter ce chat et il se retrouvait à hésiter. Mais pourquoi il hésitait d’ailleurs ?

« Je ne sais pas… » Dit-il dans un souffle, après que Miss Figg ait précisé que Calvin était indépendant et qu’il pouvait même l’emmener en voyage. Non ce n’était évidemment pas possible, parce que le voyage qu’il allait faire (un jour, il allait bien devoir le faire quand même), il ne pouvait pas le faire. Calvin, même s’il le voulait, ne pourrait sans doute pas aller dans le temps.

Mais en même temps… il n’était pas prêts de partir et il était si mignon. Mais c’était folie, Harry n’était pas censé être là, ils n’étaient pas censés se rencontrer et Calvin devait sans doute normalement aller avec quelqu’un d’autre. Et si ces personnes se montraient horrible avec lui ? Ça ne changeait rien, Harry ne pouvait pas changer le cours du temps. Mais il l’avait déjà fait… sa seule présence avait peut-être changé quelque chose déjà, ils avaient tant changé de chose déjà. Est-ce que c’était si grave ? Oui, bien sûr que ça l’était. Est-ce qu’il ne devrait vraiment pas faire ça ? Évidemment… Est-ce qu’il avait envie de tout envoyer balader quand même ? Carrément.

« Ce n’est pas du tout raisonnable. »
Dit-il plus pour lui que pour la jeune femme sous ses yeux. Elle allait peut-être le prendre pour un fou au final et renoncer à l’idée de lui faire adopter le chat, ce qui allait quand même sacrément arranger ses affaires. « Si jamais… si jamais il n’est pas bien avec moi. » Commença-t-il, se perdant complètement. « Vous lui trouverez quelqu’un d’autre ? » Après tout, il ne savait pas quand il allait partir, il avait plusieurs mois encore avant de le faire, si ce n’était plus. Pourquoi pas prendre le risque. Et quand il allait devoir réellement partir… il faudra qu’il lui dise au revoir.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
avatar
▌ Messages : 259
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Mar 4 Sep - 11:06





 

Arabella & Harry

“ Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton. ”
U
n "Je ne sais pas" qui en dit long, et mon sourire s'élargit. J'en suis sûre et certaine, il est sur le point de céder. Des amoureux des chats qui s'ignorent incapables de résister à ces petites boules de poils, c'est mon lot quotidien que de les débusquer, et de les faire craquer. Je ne sais pas si ces méthodes sont déloyales ou non, mais tant que mes chats trouvent un foyer digne de ce nom, alors c'est tout ce qui importe. On ne le dirait pas comme ça, mais je le pense vraiment, je ne suis pas une mauvaise commerçante, mais je ne fais pas mon commerce à tout prix non plus. Je ne m'adresse qu'aux personnes en qui j'estime pouvoir avoir confiance à cent pour cent.

Je vois bien que le jeune homme se pose exactement les bonnes questions, il veut s'assurer être capable de s'occuper de cet animal. C'est vrai que les chats, les fléreurs, les chats-fléreurs, qu'importe, sont des créatures indépendantes. Mais indépendantes ou pas, elles ont tout de même besoin d'affection et de présence, pas d'être délaissées dans un coin. Puis vint une question, toute simple mais plaisante à entendre. Si la petite bête n'était pas bien avec elle alors... Alors je pourrais la récupérer à tout moment. Le bien-être de mes petites boules de poil passe avant tout le reste.

-Bien sûr.
Je fouille dans les poches de ma robe de sorcière jusqu'à en tirer une carte de visite. J'en ai toujours sur moi. Tenez, vous pourrez m'envoyer un hibou n'importe quand... Enfin, de grands hiboux, de préférence... Je grimace légèrement. Je ne donne pas plus d'information à mon interlocuteur mais il a sans doute compris : les chats et les oiseaux... Alors les micro-hiboux, ce n'est pas forcément une bonne option, chez moi. Bref. Je me reconcentre sur Calvin et mon sourire reparaît aussitôt. J'en suis sûr, il vient de se trouver un nouveau papa. Qui saura très, très bien prendre soin de lui. Alors ?

S'il doit me répondre "non" maintenant, je vais vraiment être très, très déçu.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   Jeu 8 Nov - 16:53

Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.
Ça semblait trop facile, ce n’était pas possible… Miss Figg (si jeune… une si jeune Miss Figg qui ne ressemblait pas du tout à sa vieille voisine, quand bien même il reconnaissait quand même son caractère et son amour pour les chats, son trop grand amour pour les chats) affirma que c’était possible en effet, que si jamais ça ne se passait pas bien de son côté avec Calvin elle pourrait le reprendre et lui trouver une autre bonne famille. Techniquement, il était évident que Harry allait forcément recontacter la jeune femme pour qu’elle récupère le chat-fléreur avant son grand départ pour son présent, mais comme il ne savait pas quand ça allait avoir lieu… pour le moment ce n’était donc pas d’actualité.

Il suffisait donc que Harry envoi un hibou – un de suffisamment grande taille évidemment, parce qu’il se doutait que c’était un souci si un petit hibou se mettait à tourner autour des chats, il n’avait aucune envie qu’il finisse en diner – pour prévenir la jeune femme qu’il ne pouvait pas continuer de garder Calvin. C’était donc si simple que ça. Et donc ? il faisait quoi alors ? Harry soupira, observant attentivement Calvin. Quand il le regardait avec cette bouille, il n’y avait pas réellement de moyen de refuser de l’adopter. Déjà depuis le début de cette conversation, il avait beaucoup de mal à refuser d’adopter ce chat alors qu’il savait parfaitement que ce n’était pas une bonne idée et qu’il ne devait en aucun cas le faire. Mais maintenant que le jeune homme avait un moyen de s’en sortir si jamais ça ne se passait pas bien… au moment où il allait donc quitter ce monde.

« Bon… » Un dernier regard vers Calvin. « D’accord, je l’adopte. »

Il ne savait pas du tout comment les autres voyageurs allaient prendre le fait qu’il adopte un chat-fléreur, mais en même temps quand on voyait la bouille de Calvin, il y avait quand même peu de façon de refuser de l’adopter. Et il devait bien reconnaître que Miss Figg était parfaitement convaincante. Bien trop convaincante sérieusement. Il n’avait aucun souvenir de ça quand il allait passer du temps chez elle quand son oncle et sa tante avaient besoin de se débarrasser un peu d’eux. C’était vraiment bizarre de la voir comme ça, il ne voyait pas sa voisine de la même manière qu’autrefois. Mais en même temps, c’était quand même normal puisqu’il se retrouvaient plusieurs dizaines d’année en arrière. Il était évident qu’elle n’était pas la même femme, parce qu’elle n’avait pas vécu la même chose et… eh bien, il ne se trouvait surtout pas dans la même situation. Il ne se retrouvait pas dans sa maison remplie de chat simplement parce que la famille avec qui elle vivait ne supportait pas toujours sa présence. Mais en même temps, ça lui convenait en un sens, on ne pouvait pas dire qu’il supportait plus que ça la présence de son oncle, sa tante et son cousin.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.   

Revenir en haut Aller en bas
 

FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]
» JAELYN (+) mieux vaut rater un baiser que baiser un raté.
» Mieux vaut tenir un lapin que poursuivre un lièvre [Sydney & Chase]
» Mieux vaut ne pas songer au passé, rien ne le peut changer.
» Mieux vaut tard, que jamais [PV Anya]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: La ménagerie magique
-