AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rapport au chef

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 755
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Rapport au chef   Sam 11 Nov - 22:46

Ron tournait un peu en rond dans la maison qui leur servait de refuge durant ces temps où ils devaient tous se faire passer pour morts. Il espérait que Ginny ne lui en voudrait pas trop quand ils se reverraient, car Ron ne doutait pas que ça soit le cas. Il était allongé sur son lit, et regardait le plafond. Il se dit qu'il devrait mettre Harry au courant de leur découverte à lui et à Neville sur l'enfance de Jedusor. Avec tout ce qui c'était passé, ces derniers temps, il n'avait pas eu le temps de lui en parler. Il se leva et essaya de trouver Neville pour lui faire part de son idée. Il finit par le trouver dans un coin de la maison.
"Ah Neville! ça va?" lui demanda-t-il tout de même, avant de d'enchainer sans même écouter la réponse. Mais le jeune homme devait être plus ou moins dans le même état que tout le monde. Soulagé d'être en vie, mais un peu découragé d'être enfermé sans rien pouvoir faire.

"Je me demandais, si on devrait pas mettre au courant Harry de ce qu'on avait découvert à l'orphelinat." fit le jeune rouquin, au moins ils pourraient débattre et parler un peu de leurs situations. Ron hocha la tête, et se mit en quête de Harry, espérant que Neville le suivrait. Il finit là aussi par retrouver le jeune survivant qui se trouvait dans sa chambre. Enfin Ron le supposait puisque c'était le dernier endroit que Neville et lui visitaient pour trouver son ami. Le jeune rouquin frappait à la porte assez fort, et attendit que Harry l'invite à entrer. Ron se demandait comment il pourrait aborder le sujet. Mais bon aprés tout, Harry et Hermione avaient agit ensemble, sans rien dire, alors pourquoi Ron et Neville ne pourraient-ils pas faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 98
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Mer 22 Nov - 13:17


Neville avait beau retourner la situation dans tous les sens, il n'arrivait toujours pas à comprendre comment ils avaient pu en arriver là. Il ne comprenait pas quelles preuves avaient pu être trouvées contre eux qui aient pu les condamner au pire après seulement un ersatz de préfet. Il n'avait pas le sentiment d'avoir un jour sous-estimé l'ennemi, mais il avait vraiment été pris de court.

Et maintenant ? Justement, c'était la question. Il était convaincu que tous ceux qui étaient enfermés ici se la posaient, mais personne n'osait l'articuler à voix basse. Ils étaient vivants, leurs âmes au grand complet, et c'était une bonne chose, Jedusor les croyait à Azkaban, ramollis comme des légumes, concrètement, c'était une bonne chose. Mais qu'est-ce que ça allait changer concrètement pour eux, comment est-ce qu'ils allaient s'en sortir précisément ? Ce type, McDowell, avait voulu les apaiser, mais les questions demeuraient, et elles ne trouvaient pas de réponses utiles.

Il était ainsi perdu dans ses pensées, à se torturer les méninges tout en sachant pertinemment que ça n'avait rien de très utile, quand Ron vint l'aborder.

"Ah Neville! ça va?"

Est-ce que ça allait ? Non, pas vraiment. Il le faudrait, il devrait au moins éprouver de la reconnaissance et du soulagement à l'idée d'être toujours en vie, mais au lieu de ça, il broyait du noir.

Et ça devait être le cas de tout le monde ici, non ? Oui, il en était sûr, et Ron ne devait pas faire exception. C'était sans doute pour ça, d'ailleurs, qu'il n'attendit pas qu'il réponde pour reprendre la parole, il ne devait que trop savoir ce qu'il allait répondre, et ça n'allait rien changer à la situation que d'en parler.


"Je me demandais, si on devrait pas mettre au courant Harry de ce qu'on avait découvert à l'orphelinat."

Neville hocha la tête. Oui, évidemment qu'ils devaient mettre Harry au courant, le jeune homme n'avait pas eu d'autres ambitions. Mais les circonstances les ayant rattrapés, on peut dire que leur visite à l'orphelinat, en dépit de son impact, n'avait pas manqué de lui sortir de la tête.

Ceci dit, ça, ce serait faire quelque chose d'utile. Ce serait bien d'avoir d'autres avis sur la situation, en tout cas. Plus qu'à trouver Harry, donc, ce qui ne mit pas longtemps. Même si la maison où ils logeaient était grande, on s'y retrouvait rapidement, quand même. Harry était dans sa chambre, ils entrèrent après avoir frappé.

"Salut. On peut te parler cinq minutes ?"

Ce qui risquait de durer plus de cinq minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1169
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Jeu 4 Jan - 18:55


Harry tournait en rond dans la maison où ils devaient se cacher pour que Jedusor pense encore qu’ils étaient devenus des légumes. Cela lui ferait du bien de sortir, de prendre l’air, mais ce n’était pas ce qu’ils pouvaient faire. Malheureusement, pour le moment, ils ne pouvaient pas prendre la peine de s’en aller. Il aimerait bien, mais ce n’était pas possible. Et en attendant, le jeune homme passait son temps à remuer la situation dans sa tête. Jedusor pensait avoir gagné, Harry avait hâte quand même de pouvoir lui prouver qu’il n’avait pas pu les avoir, qu’il n’avait pas réussi à les faire tomber. Mais il pensait aussi à Luna et Ginny, aux autres membres de la résistance, à Cenlyn et Rhian, toutes ces personnes qui ne connaissaient pas la vérité et qui pensaient qu’ils étaient morts. Il pensait même un peu plus à son ex petite amie (parce que concrètement, ils ne sortaient plus ensemble), se demandant ce qu’elle pensait. Il espérait, au fond, que la jeune femme n’appréciait pas spécialement le fait qu’il soit mort, qu’elle ne s’en réjouissait pas en tout cas. Pas au point qu’elle souffre non plus mais juste… il ne pouvait pas s’empêcher d’espérer qu’elle tenait encore à lui.

Mais bon, pour le moment, ils ne pouvaient donc rien faire et Harry se trouvait pour l’heure dans sa chambre à cogiter sur tout cela. Il ne savait pas du tout ce qu’ils allaient devenir, quand ils allaient pouvoir sortir de cette maison, il espérait que ça n’allait pas durer trop longtemps. Alors qu’il était perdu dans ses pensées, le regard perdu dans le vide en regardant le mur, il entendit quelqu’un frapper à la porte de sa chambre. Il les invita alors à entrer, ne se doutant pas qu’il s’agissait de Neville et de Ron. Ceux-ci rentrèrent donc dans sa chambre. Ce fut Neville qui prit la parole en premier, lui demandant s’ils pouvaient lui parler quelques minutes. Harry ne put s’empêcher d’être surpris, parce qu’on ne pouvait pas dire que sa relation avec Neville était au beau fixe. Même si ça allait mieux avec Ron – comme quoi tout arrivait – ce n’était pas évident avec Neville et clairement, il ne pensait pas les voir venir.

« Oui bien sûr. »

Il n’allait pas les empêcher de lui dire quelque chose, même s’il ne pouvait pas s’empêcher d’être quand même un peu stressé à l’idée qu’ils aient besoin de lui parler. Qu’est-ce qu’ils voulaient lui dire ? Ça avait encore un rapport avec la « trahison » qu’il avait eu envers eux ? Il n’avait pas spécialement envie de recevoir encore et encore des reproches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 755
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Dim 21 Jan - 17:06


Ron pouvait être un peu rancunier, mais il avait le sens de l'amitié, et savait passer outre quand c'était pour préserver le lien qu'il avait avec Harry et Hermione. Avec Neville, ils avaient quand même voulu faire leur truc à côté, leur truc à eux, mais maintenant, il était sans doute nécessaire d'en parler à Harry. En plus, ils étaient coincé dans cette maison à tourner en rond, c'était le bon moment. Neville accepta de se rendre auprès de Harry et demanda si ils pouvaient lui parler, Ron doutait que cela ne prenne que cinq minutes, mais c'était juste une formulation de phrase. Heureusement Harry accepta, et Ron regarda Neville en se demanda lequel des deux devaient se lancer en premier. C'était sans doute à lui de jouer.

"Voilà... Neville et moi, on est allé à  l'orphelinat de Jedusor, pour apprendre des trucs. Nous avons parlé à une femme qui le connaissait plus ou moins. " commença Ron, ne sachant pas trés bien si c'était une bonne idée de présenter les choses de cette façon, mais bon maintenant c'était dit et il ne pouvait plus revenir en arrière, comme sur beaucoup de choses. Mais le passé est le passé, et on ne peut pas revenir sur des événements qui avaient déjà eu lieu, même si ils avaient quand même voyagé dans le temps.

"Elle n'a rien pu nous apprendre d'utile, toutefois elle a donné d'autres noms, que je pense assez intéressant de pouvoir contacter, dés qu'on pourra ...sortir de cette maison" compléta Ron, finalement il ne laissait pas grand chose à dire à ce pauvre Neville. Alors qu'il avait été travailler aussi durement que lui dans l'histoire, trouvant les bonnes questions, quand ils étaient face à cette jeune femme. Il se tourna vers Neville pour savoir si il avait quelque chose de plus à dire, et puis avec Harry pour connaître la réaction et l'avis de son ami dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 98
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Mer 24 Jan - 12:56


« Oui bien sûr. »

Neville lut comme de la surprise sur le visage de Harry en l'entendant prendre la parole pour lui proposer de parler un peu, et il était bien placé pour savoir que cette réaction était justifiée.

Il ne savait pas vraiment comment les choses se passaient avec Ron, il avait cru comprendre que les tensions entre eux s'étaient apaisées entre eux, mais on ne pouvait pas dire qu'il en soit de même entre lui et le survivant. Et pour cause, leur tentative de réconciliation avait viré au fiasco, et après ça, tout s'était accéléré et Neville n'avait pas eu la volonté de ne serait-ce que chercher à arrondir les angles.

Pourtant, il savait bien que rester sur cette histoire ne faisait de toute façon plus sens à présent, il s'était passé bien trop de choses, et vu les circonstances, s'ils ne prenaient pas tous un peu sur eux, ils n'iraient nulle part. Déjà qu'ils étaient un peu coincés. Cette conversation allait peut-être être l'occasion de désamorcer un peu les choses... Au moins, ils n'étaient pas seuls tous les deux, Ron était là. Et vu sa réponse, Harry n'était pas fermé au dialogue, ce qui était bon signe.


"Voilà... Neville et moi, on est allé à l'orphelinat de Jedusor, pour apprendre des trucs. Nous avons parlé à une femme qui le connaissait plus ou moins. "

Ron n'hésita pas à rentrer directement dans le vif du sujet. Ce n'était peut-être pas la façon la plus subtile d'évoquer cet épisode, mais c'était peut-être en revanche la plus efficace, il n'y avait pas mille façons de le dire.

Neville guetta la réaction de Harry, il était possible qu'il leur en veuille d'avoir agi ainsi sans lui en parler au préalable. Quelque part, Neville voulait qu'il leur en veuille. En juste de retour de bâton. Il ne s'était jamais cru à ce point rancunier... Et pourtant, c'était plus fort que lui, même si le temps avait quand même largement altéré son ressentiment par rapport au début.

Au final, il éprouvait presque plus d'amertume concernant leur dernière dispute qu'au sujet des faits qu'il lui reprochait auparavant. C'était sans doute pour cette raison qu'il se sentait plus à l'aise en présence d'Hermione que de Harry récemment.


"Elle n'a rien pu nous apprendre d'utile, toutefois elle a donné d'autres noms, que je pense assez intéressant de pouvoir contacter, dés qu'on pourra ...sortir de cette maison."
Ron avait si bien résumé la situation que Neville voyait mal quoi ajouter de plus. Alors finalement, il s'abstint du moindre commentaire inutile, il attendit juste la réaction de Harry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1169
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Mer 21 Mar - 19:17

Harry s’attendait un peu à tout alors qu’il se retrouvait donc devant Ron et Neville, parce qu’il était quand même un peu perturbé par leur présence. Le jeune homme avait quand même eu le droit à de nombreux reproches de la part de son meilleur ami, ou encore de Neville, donc il s’attendait même à ce qu’ils recommencent. Ce n’était pas rien quand même, que les deux jeunes hommes viennent le voir. Ils tournaient un peu en rond en plus dans cette maison, donc le survivant s’attendait vraiment à tout.

Visiblement, ses amis – si on pouvait encore les considérer comme tel, Harry pensait pouvoir continuer de considérer Ron comme son meilleur ami, mais concernant Neville, après leur dernière conversation, c’était moins évident – avaient pris la peine d’aller chercher des informations concernant le passé de Jedusor. Harry trouvait que c’était une bonne idée et… bon, c’était bête, mais en un sens il devait bien avouer qu’il avait un peu de mal à accepter le fait qu’ils aient fait ça dans son dos. Il n’avait pas son mot à dire, mais il se demandait s’ils ne l’avaient pas fait dans le seul but de lui faire payer la décision qu’il avait prise. Si c’était le cas, ça marchait. Enfin bon, il n’allait rien dire à ce sujet. Dans tous les cas, le jeune homme ne pouvait pas se permettre de dire quoi que ce soit, parce qu’il n’avait aucun reproche à faire à ses amis. Et… s’ils avaient eu l’intention de lui faire payer ce qu’il avait fait, de lui prouver qu’il avait mal agi, Harry ne pouvait pas leur donner la satisfaction de réagir. Et le plus important, c’était que Neville et Ron avaient donc des informations sur le passé de Jedusor et qu’ils pourraient aller parler à des personnes qui l’avaient côtoyé dans sa jeunesse.

« C’est super, on va pouvoir avancer. » Dit-il alors, en se montrant le plus enthousiaste possible. Il l’était, il trouvait que c’était vraiment une bonne chose, en espérant qu’ils allaient pouvoir trouver des informations. « Vous pensez qu’on va pouvoir en apprendre plus sur lui ? »

Quelque chose pour leur donner des informations afin de trouver un moyen d’arrêter complètement Jedusor, de déterminer les potentiels objets qu’il pourrait utiliser afin de mettre des parts de son âme à l’intérieur. N’importe quoi qui pouvait les aider à trouver un moyen de l’arrêter, avant qu’ils ne rentrent chez eux. Avant que la prochaine échéance de rentrer approche de trop.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 755
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Dim 25 Mar - 15:00


Ron ne savait pas ce qui se passait dans la tête d'Harry, qu'il considérait quand même comme son meilleur ami. Mais c'était presque ce qu'il avait penser lorsqu'il avait œuvrait avec Neville. Aprés tout si Harry et Hermione faisaient des truc de leurs côtés, pourquoi Ron et Neville, ou Ginny et Luna. Bon aprés du moment qu'ils continuaient d’œuvrer dans la même direction, c'était le plus important. Harry sembla optimiste devant l'idée et le plan de ses deux amis. Ron hocha la tête et se dit qu'il pouvait sans doute parler sans trop faire attention, comme si ils marchaient sur des œufs. Aprés tout, il avait accepté de pardonner à Harry et Hermione, toute cette histoire et leur faisait confiance.

"Elle a donné le nom de Denis Bishop, Amy Benson, Billy Stubbs et Eric ... euh? ." énuméra Ron, mais il ne se souvenait plus du dernier nom de famille du camarade d'orphelinat de Jedusor. Il se tourna vers Neville en espérant que ce dernier s'en souvenait. Bon ce n'était pas une catastrophe, les uns pourraient sans doute parler des autres, et en interrogeant l'un, il pourrait lui donner le nom d'Eric, mais bon ça serait mieux de s'en souvenir.
"Je ne sais pas si ils peuvent nous en apprendre plus sur lui, mais ... cela vaut quand même la peine d'essayer. On ne dois négliger aucune piste." ajouta Ron, puis il se tourna vers Neville, espérant son soutien, parce que c'était son idée autant que la sienne. Ils s'étaient un peu plus rapproché ces dernières semaines, qu'ils ne l'avaient fait ces dernières années à Poudlard, sauf peut-être lors de leurs quatrième année, quand il faut bien l'avouer Ron avait fait sa tête de cochon pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 98
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Mar 27 Mar - 14:49


« C’est super, on va pouvoir avancer. »

Le ton de Harry était enthousiaste, et tout laissait à penser à Neville que le jeune homme était bel et bien sincère. Tant mieux, parce qu'ils n'avaient pas le temps pour de nouvelles querelles qui ne les mèneraient nulle part (enfin, le temps devenait une notion toute relative alors qu'ils étaient coincés entre ces quatre murs).

Mais c'était plus fort que lui, quelque part, Neville aurait voulu que la nouvelle l'agace, une manière indigne de lui rendre la monnaie de sa pièce. Et le fait qu'il prenne si bien le fait qu'ils aient agi dans son dos lui faisait penser que ça donnait à sa réserve et à sa rancoeur une origine encore plus contestable.

Mais il ne fallait pas qu'ils pensent à ça, à la base, s'ils s'étaient rendus à l'orphelinat, ce n'était pas pour faire enrager Harry, juste pour faire avancer les choses, donc c'était de ça qu'ils devaient parler.


« Vous pensez qu’on va pouvoir en apprendre plus sur lui ? »

Neville hocha la tête, prêt à prendre la parole pour donner plus de précisions. Neville le devança, fut plus rapide et donna plus de détails. Très bien.


"Elle a donné le nom de Denis Bishop, Amy Benson, Billy Stubbs et Eric ... euh?"

"Eric Whalley.", se permit-il de compléter, même si pour l'instant, les noms de ces personnes n'avaient pas grande importance. C'est ce qu'ils en feraient qui changerait la donne.

"Je ne sais pas si ils peuvent nous en apprendre plus sur lui, mais ... cela vaut quand même la peine d'essayer. On ne dois négliger aucune piste."

Le regard de Ron se tourna vers lui, comme s'il attendait son soutien. Il n'avait pas besoin de le lui demander sous cape, Neville était forcément du côté du rouquin, c'était ensemble qu'ils avaient décidé de cette opération qui s'était avérée relativement payante, alors, pour la peine, il l'assumait totalement.


"On sait rien du tout sur son enfance, il y a peut-être un détail de son passé qui pourrait nous servir... au moins à identifier son prochain horcruxe. Ou à savoir où il pourrait vouloir le cacher."


Ils progressaient à l'aveugle de toute façon. C'était une des perspectives les plus engageantes à leur disposition pour l'instant. Même s'il était aussi bien possible que ce ne soit jamais qu'un coup d'épée dans l'eau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1169
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Ven 25 Mai - 15:25

Harry écouta les explications de Ron et de Neville, sur ce qu’ils avaient pu découvrir de plus sur le vie de Jedusor. Ron prit la peine de lui donner les noms de ces personnes qui avaient eu l’occasion de côtoyer Tom Jedusor, ce qui en soit n’était pas forcément utile dans l’immédiat, parce que le jeune homme ne connaissait pas ces personnes et il ne pensait pas qu’il parviendrait à se souvenir de ces noms, mais le survivant les écouta attentivement, Ron et Neville qui compléta les informations de son meilleur ami. Ron précisa qu’il ne savait pas s’ils pouvaient leur donner plus d’information concernant Voldemort, mais qu’ils ne pouvaient pas vraiment se permettre de négliger des pistes. Neville précisa que comme ils ne savaient rien sur son passé, ils allaient peut-être découvrir quelque chose. Au moins un indice qui allait leur permettre de savoir quel objet pourrait servir une nouvelle fois pour faire un Horcruxe, ou encore un endroit où il pourrait les cacher. Après tout, ce n’était pas bête, Tom Jedusor avait utilisé un journal intime pour son premier Horcruxe.

« Oui, il faut qu’on fasse ça. » Concrètement, Harry ne voyait pas ce qu’il pouvait dire d’autre.

Parce que clairement, Neville et Ron avaient tout fait clairement. Ils avaient été voir cet orphelinat, ils avaient trouvé des informations et ils étaient d’accord sur le fait qu’ils devaient exploiter ces pistes. Harry n’avait rien à ajouter de plus, à part qu’il était d’accord avec leur raisonnement. Et c’était une bonne chose en un sens, parce que ça signifiait quand même qu’ils avançaient un peu. Harry ne savait pas exactement comment les choses allaient se passer et s’ils allaient vraiment trouver quelque chose, mais ils ne pouvaient quand même pas négliger la situation et cette piste. Pour la simple et bonne raison qu’ils n’avaient pas grand-chose, qu’il partait de bas et qu’ils devaient bien prendre une route. Donc, ils devaient le faire et ils en avaient tous conscience… raison pour laquelle le jeune homme n’avait pas grand-chose à dire de plus. Ce qui avait un peu le don de le frustrer quand même, il ne pouvait pas le nier, mais il chercha à le cacher. Parce que Harry n’avait aucune envie de se retrouver encore à se prendre la tête avec ses camarades. Surtout qu’au vu de la situation et le fait qu’ils étaient tous enfermés dans cette maison, ça n’aurait rien de bon.

« De toute façon, il faut bien qu’on avance quelque part. »
Ajouta-t-il, quand bien même il n’avait pas forcément besoin de le faire, parce que c’était ce qu’ils avaient tous en tête. « J’espère qu’on pourra rapidement sortir pour suivre ces pistes. »

« On », donc, parce que Harry osait croire quand même qu’ils allaient le faire. À moins que Neville et Ron aient juste envie de faire ça ensemble et sans l’aide des autres. Mais bon, ils n’avaient pas vraiment de temps à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 755
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Dim 27 Mai - 14:37


Ron était content d'avoir tout dit à Harry, et que celui-ci approuve leurs démarches, le jeune rouquin était donc soulagé de voir les choses se déroulaient ainsi. En même temps, il ne voyait pas pourquoi Harry aurait dit que c'était une mauvaise idée, ou qu'il se serait fâché d'avoir fait un truc sans lui, il était plutôt mal placé pour leur reproché d'avoir agit sans lui dire. Ron secoua la tête, il ne devait plus y penser, si il ne voulait pas que sa rancune remonte à la surface, surtout que cela ne servait à rien. Sauf à créer des tensions dans leur groupe, et permettre au mage noir de marquer des points. Ron hocha la tête, ne regardant Neville, est-ce qu'il était aussi soulagé que lui par la réaction de Harry. C'était leur ami, et même si il y avait eu des frictions entre eux, il n'avait pas envie de le décevoir.

"Oui, j'espère aussi qu'on pourra sortir bientôt" confirma Ron en hochant la tête. Ron n'était pas subtil au point de comprendre qu'Harry avait dit "on" pour savoir si ils allaient pouvoir à nouveau agir ensemble dans une action contre Jedusor. Mais Ron n'avait pas prévu de tenir Harry à l'écart plus longtemps, c'est bien pourquoi il lui parlait de tout ça maintenant. Sinon ils auraient trés bien pu continuer d’œuvrer dans le dos de Harry et même d'Hermione.
"J'en ai parlé avec Hermione, et puis je me charge aussi d'aller voir Pomona, il ne faut pas la tenir à l'écart, je pense" dit Ron avec le sourire. Ce n'était pas du tout un message subliminal envers Harry, juste une constatation, qui était d'ailleurs trés vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 98
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Mar 29 Mai - 14:10


« De toute façon, il faut bien qu’on avance quelque part. »

C'était une phrase qui résumait assez bien (et tristement) les faits. Il fallait qu'ils avancent, oui, mais pour le moment, ils ne parvenaient qu'à tatonner. Ce n'était pas faute de vouloir aller de l'avant, pourtant, mais on ne leur facilitait pas du tout la tâche. Ils étaient coincés, leurs possibilités étaient limitées, et donc, forcément, il n'était pas simple de savoir quelle direction prendre.

Rien ne leur garantissait qu'ils prenaient, à l'heure actuelle, le chemin adéquat, il était même probable qu'ils se fourvoient totalement et se donnent du mal pour une piste qui ne porterait aucun fruit. Mais une piste restait une piste, et faute d'en trouver d'autres à poursuivre, autant se concentrer sur celle-là.


« J’espère qu’on pourra rapidement sortir pour suivre ces pistes. »


Il avait utilisé le pronom "On". Neville pourrait jouer les mauvaises têtes et affirmer que puisque c'étaient lui et Ron qui avaient commencé ça, ils poursuivraient cette piste ensemble, et indépendamment des autres. Il n'y aurait personne de trop, là, et ils fallait qu'ils apprennent à se ressouder. Leur absence de cohésion les avait déjà perdus, ils devaient éviter de réitérer.

Et maintenant qu'ils avaient cette perspective en tête, il fallait qu'ils puissent la poursuivre, et pour ça, il n'y avait pas tant de manières de procéder que ça. Les contreparties de leur survie miraculeuse. Ils étaient plus ou moins en prison.


"Oui, j'espère aussi qu'on pourra sortir bientôt"

En même temps, qui d'entre eux ne l'espérait pas ? Coincés ici, ils étaient inutiles ou presque. Mais Neville n'était pas franchement optimiste. Pour qu'on les gracie, pour qu'ils puissent revenir
à la civilisation, il fallait qu'ils arrêtent Voldemort. Et pour l'arrêter, il fallait qu'ils ne restent pas coincés là. Dans le genre serpent qui se mord la queue.

Il ne commenta pas, de toute façon, c'était assez évident que pour le coup, il pensait la même chose que ses camarades.


"J'en ai parlé avec Hermione, et puis je me charge aussi d'aller voir Pomona, il ne faut pas la tenir à l'écart, je pense"


Dis, ce serait pas un petit tacle à Harry, ça ?

Enfin, dans tous les cas, c'est sûr qu'il valait mieux qu'ils soient tous au courant.


"En attendant, je pense que si on attend qu'on nous y autorise pour sortir d'ici, on sortira jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1169
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Jeu 9 Aoû - 16:51

Sans grande surprise, tout le monde était d’accord pour dire qu’il fallait qu’ils parviennent à sortir bientôt de cette maison. Une maison qui avait plus des airs de prison pour les voyageurs du futur, que de maison, mais c’était quand même toujours mieux que la prison d’Azkaban. Personne ne sembla contre l’idée en tout cas que Harry se joigne aux recherches de Neville et Ron et mine de rien, ça ne fit que soulager le survivant. Il n’avait pas forcément envie de s’imposer, pour la simple et bonne raison qu’il avait conscience qu’il méritait d’être mis un peu à l’écart – même si c’était frustrant – pourtant, il tenait sincèrement à faire les recherches également. Il fallait bien qu’ils travaillent à fond pour trouver un indice sur Voldemort et espérer s’en sortir avec cette histoire d’Horcruxes et évidemment, le jeune homme avait envie de participer.

Ron précisa qu’il avait parlé de tout cela à Hermione et qu’il allait se charger d’en parler à Pomona, parce qu’il considérait qu’il ne fallait pas la maintenir à l’écart. D’accord, Harry le prit clairement pour lui. Le jeune homme savait bien qu’il ne devait rien dire et il se retint donc de faire quelconque commentaire, mais quand même la pique lui faisait clairement mal. À moins que son meilleur ami n’ait même pas envie de lui faire une petite tacle ? Dans tous les cas, le survivant ne put s’empêcher de le prendre de la sorte et il n’appréciait pas vraiment. Même s’il savait qu’il aurait raison dans tous les cas, qu’il était fautif et que ses amis avaient encore le droit de le lui reprocher. Raison pour laquelle il ne dit rien, même s’il n’en pensa pas moins. Et ce n’était jamais trop une bonne chose de garder ses pensées pour soit. Neville enchaîna dans tous les cas et affirma qu’ils ne devraient pas attendre qu’on leur autorise une sortie pour passer la porte de cette maison, sinon ils ne le feraient jamais.

« Tu as sans doute raison. »
Confirma Harry, considérant vraiment que son ami avait raison. « Dans tous les cas, on peut très bien se débrouiller. J’ai toujours ma cape si on veut sortir en secret, et puis on s’en sort pas trop mal dans le Polynectar. » Harry marqua une pause. « On a les choses en mains. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 755
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Dim 12 Aoû - 14:34


Ron hocha la tête, ils avaient tous les deux pu parler à Harry, bon même si le jeune homme n'était pas trés attentif aux ambiances, il avait bien sentit que ce n'était pas aussi.... naturel qu'avant. Et que certaines paroles pouvaient encore être mal interprétées, mais c'était une fois qu'elles étaient dites qu'il y pensait. Il n'avait pas voulu faire un tacle à Harry, en disant que Pomona ne devait pas être tenue à l'écart, c'était vrai après tout. Le jeune rouquin soupira et se dit que tout était dit, ils avaient fait le point avec Harry, ils lui avaient tout dit sur ce que Neville et lui avaient fait, ils avaient aussi parlé de sa conduite, et Ron faisait de son mieux pour "pardonner" à Harry et Hermione et passaient à autre chose. C'était le plus important maintenant.

"Tu as raison" dit-il avec un petit sourire, il soupira et ne savait plus trop dire d'autre. Il regarda Neville avait-il autre chose à dire. Sinon si ils voulaient pouvoir passer à autre chose, Harry ne devait pas rester seul dans sa chambre, cela ne servait à rien. Il avait besoin d'un signe qu'il pouvait se joindre à eux. "On fait un partie d'échecs avant le repas, ou une bataille explosive?" demanda le jeune homme. Ron se trouvait assez fier d'avoir réfléchit à tout ça, Hermione serait aussi contente de lui. Il avait tendu la main, c'était à Harry de la prendre ou pas. Il jeta un coup d’œil vers Neville, c'était aussi pour lui, si il restait avec eux, ou bien prétextait autre chose pour les laisser en duo. Le jeune homme attendait la réponse des uns et des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rapport au chef

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» (Galerie Amon Barad) Osgiliath // Mordor
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Quartier général de la Résistance
-