AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rapport au chef

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 720
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Rapport au chef   Sam 11 Nov - 22:46

Ron tournait un peu en rond dans la maison qui leur servait de refuge durant ces temps où ils devaient tous se faire passer pour morts. Il espérait que Ginny ne lui en voudrait pas trop quand ils se reverraient, car Ron ne doutait pas que ça soit le cas. Il était allongé sur son lit, et regardait le plafond. Il se dit qu'il devrait mettre Harry au courant de leur découverte à lui et à Neville sur l'enfance de Jedusor. Avec tout ce qui c'était passé, ces derniers temps, il n'avait pas eu le temps de lui en parler. Il se leva et essaya de trouver Neville pour lui faire part de son idée. Il finit par le trouver dans un coin de la maison.
"Ah Neville! ça va?" lui demanda-t-il tout de même, avant de d'enchainer sans même écouter la réponse. Mais le jeune homme devait être plus ou moins dans le même état que tout le monde. Soulagé d'être en vie, mais un peu découragé d'être enfermé sans rien pouvoir faire.

"Je me demandais, si on devrait pas mettre au courant Harry de ce qu'on avait découvert à l'orphelinat." fit le jeune rouquin, au moins ils pourraient débattre et parler un peu de leurs situations. Ron hocha la tête, et se mit en quête de Harry, espérant que Neville le suivrait. Il finit là aussi par retrouver le jeune survivant qui se trouvait dans sa chambre. Enfin Ron le supposait puisque c'était le dernier endroit que Neville et lui visitaient pour trouver son ami. Le jeune rouquin frappait à la porte assez fort, et attendit que Harry l'invite à entrer. Ron se demandait comment il pourrait aborder le sujet. Mais bon aprés tout, Harry et Hermione avaient agit ensemble, sans rien dire, alors pourquoi Ron et Neville ne pourraient-ils pas faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 87
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Mer 22 Nov - 13:17


Neville avait beau retourner la situation dans tous les sens, il n'arrivait toujours pas à comprendre comment ils avaient pu en arriver là. Il ne comprenait pas quelles preuves avaient pu être trouvées contre eux qui aient pu les condamner au pire après seulement un ersatz de préfet. Il n'avait pas le sentiment d'avoir un jour sous-estimé l'ennemi, mais il avait vraiment été pris de court.

Et maintenant ? Justement, c'était la question. Il était convaincu que tous ceux qui étaient enfermés ici se la posaient, mais personne n'osait l'articuler à voix basse. Ils étaient vivants, leurs âmes au grand complet, et c'était une bonne chose, Jedusor les croyait à Azkaban, ramollis comme des légumes, concrètement, c'était une bonne chose. Mais qu'est-ce que ça allait changer concrètement pour eux, comment est-ce qu'ils allaient s'en sortir précisément ? Ce type, McDowell, avait voulu les apaiser, mais les questions demeuraient, et elles ne trouvaient pas de réponses utiles.

Il était ainsi perdu dans ses pensées, à se torturer les méninges tout en sachant pertinemment que ça n'avait rien de très utile, quand Ron vint l'aborder.

"Ah Neville! ça va?"

Est-ce que ça allait ? Non, pas vraiment. Il le faudrait, il devrait au moins éprouver de la reconnaissance et du soulagement à l'idée d'être toujours en vie, mais au lieu de ça, il broyait du noir.

Et ça devait être le cas de tout le monde ici, non ? Oui, il en était sûr, et Ron ne devait pas faire exception. C'était sans doute pour ça, d'ailleurs, qu'il n'attendit pas qu'il réponde pour reprendre la parole, il ne devait que trop savoir ce qu'il allait répondre, et ça n'allait rien changer à la situation que d'en parler.


"Je me demandais, si on devrait pas mettre au courant Harry de ce qu'on avait découvert à l'orphelinat."

Neville hocha la tête. Oui, évidemment qu'ils devaient mettre Harry au courant, le jeune homme n'avait pas eu d'autres ambitions. Mais les circonstances les ayant rattrapés, on peut dire que leur visite à l'orphelinat, en dépit de son impact, n'avait pas manqué de lui sortir de la tête.

Ceci dit, ça, ce serait faire quelque chose d'utile. Ce serait bien d'avoir d'autres avis sur la situation, en tout cas. Plus qu'à trouver Harry, donc, ce qui ne mit pas longtemps. Même si la maison où ils logeaient était grande, on s'y retrouvait rapidement, quand même. Harry était dans sa chambre, ils entrèrent après avoir frappé.

"Salut. On peut te parler cinq minutes ?"

Ce qui risquait de durer plus de cinq minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1081
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Jeu 4 Jan - 18:55


Harry tournait en rond dans la maison où ils devaient se cacher pour que Jedusor pense encore qu’ils étaient devenus des légumes. Cela lui ferait du bien de sortir, de prendre l’air, mais ce n’était pas ce qu’ils pouvaient faire. Malheureusement, pour le moment, ils ne pouvaient pas prendre la peine de s’en aller. Il aimerait bien, mais ce n’était pas possible. Et en attendant, le jeune homme passait son temps à remuer la situation dans sa tête. Jedusor pensait avoir gagné, Harry avait hâte quand même de pouvoir lui prouver qu’il n’avait pas pu les avoir, qu’il n’avait pas réussi à les faire tomber. Mais il pensait aussi à Luna et Ginny, aux autres membres de la résistance, à Cenlyn et Rhian, toutes ces personnes qui ne connaissaient pas la vérité et qui pensaient qu’ils étaient morts. Il pensait même un peu plus à son ex petite amie (parce que concrètement, ils ne sortaient plus ensemble), se demandant ce qu’elle pensait. Il espérait, au fond, que la jeune femme n’appréciait pas spécialement le fait qu’il soit mort, qu’elle ne s’en réjouissait pas en tout cas. Pas au point qu’elle souffre non plus mais juste… il ne pouvait pas s’empêcher d’espérer qu’elle tenait encore à lui.

Mais bon, pour le moment, ils ne pouvaient donc rien faire et Harry se trouvait pour l’heure dans sa chambre à cogiter sur tout cela. Il ne savait pas du tout ce qu’ils allaient devenir, quand ils allaient pouvoir sortir de cette maison, il espérait que ça n’allait pas durer trop longtemps. Alors qu’il était perdu dans ses pensées, le regard perdu dans le vide en regardant le mur, il entendit quelqu’un frapper à la porte de sa chambre. Il les invita alors à entrer, ne se doutant pas qu’il s’agissait de Neville et de Ron. Ceux-ci rentrèrent donc dans sa chambre. Ce fut Neville qui prit la parole en premier, lui demandant s’ils pouvaient lui parler quelques minutes. Harry ne put s’empêcher d’être surpris, parce qu’on ne pouvait pas dire que sa relation avec Neville était au beau fixe. Même si ça allait mieux avec Ron – comme quoi tout arrivait – ce n’était pas évident avec Neville et clairement, il ne pensait pas les voir venir.

« Oui bien sûr. »

Il n’allait pas les empêcher de lui dire quelque chose, même s’il ne pouvait pas s’empêcher d’être quand même un peu stressé à l’idée qu’ils aient besoin de lui parler. Qu’est-ce qu’ils voulaient lui dire ? Ça avait encore un rapport avec la « trahison » qu’il avait eu envers eux ? Il n’avait pas spécialement envie de recevoir encore et encore des reproches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 720
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Dim 21 Jan - 17:06


Ron pouvait être un peu rancunier, mais il avait le sens de l'amitié, et savait passer outre quand c'était pour préserver le lien qu'il avait avec Harry et Hermione. Avec Neville, ils avaient quand même voulu faire leur truc à côté, leur truc à eux, mais maintenant, il était sans doute nécessaire d'en parler à Harry. En plus, ils étaient coincé dans cette maison à tourner en rond, c'était le bon moment. Neville accepta de se rendre auprès de Harry et demanda si ils pouvaient lui parler, Ron doutait que cela ne prenne que cinq minutes, mais c'était juste une formulation de phrase. Heureusement Harry accepta, et Ron regarda Neville en se demanda lequel des deux devaient se lancer en premier. C'était sans doute à lui de jouer.

"Voilà... Neville et moi, on est allé à  l'orphelinat de Jedusor, pour apprendre des trucs. Nous avons parlé à une femme qui le connaissait plus ou moins. " commença Ron, ne sachant pas trés bien si c'était une bonne idée de présenter les choses de cette façon, mais bon maintenant c'était dit et il ne pouvait plus revenir en arrière, comme sur beaucoup de choses. Mais le passé est le passé, et on ne peut pas revenir sur des événements qui avaient déjà eu lieu, même si ils avaient quand même voyagé dans le temps.

"Elle n'a rien pu nous apprendre d'utile, toutefois elle a donné d'autres noms, que je pense assez intéressant de pouvoir contacter, dés qu'on pourra ...sortir de cette maison" compléta Ron, finalement il ne laissait pas grand chose à dire à ce pauvre Neville. Alors qu'il avait été travailler aussi durement que lui dans l'histoire, trouvant les bonnes questions, quand ils étaient face à cette jeune femme. Il se tourna vers Neville pour savoir si il avait quelque chose de plus à dire, et puis avec Harry pour connaître la réaction et l'avis de son ami dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 87
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   Mer 24 Jan - 12:56


« Oui bien sûr. »

Neville lut comme de la surprise sur le visage de Harry en l'entendant prendre la parole pour lui proposer de parler un peu, et il était bien placé pour savoir que cette réaction était justifiée.

Il ne savait pas vraiment comment les choses se passaient avec Ron, il avait cru comprendre que les tensions entre eux s'étaient apaisées entre eux, mais on ne pouvait pas dire qu'il en soit de même entre lui et le survivant. Et pour cause, leur tentative de réconciliation avait viré au fiasco, et après ça, tout s'était accéléré et Neville n'avait pas eu la volonté de ne serait-ce que chercher à arrondir les angles.

Pourtant, il savait bien que rester sur cette histoire ne faisait de toute façon plus sens à présent, il s'était passé bien trop de choses, et vu les circonstances, s'ils ne prenaient pas tous un peu sur eux, ils n'iraient nulle part. Déjà qu'ils étaient un peu coincés. Cette conversation allait peut-être être l'occasion de désamorcer un peu les choses... Au moins, ils n'étaient pas seuls tous les deux, Ron était là. Et vu sa réponse, Harry n'était pas fermé au dialogue, ce qui était bon signe.


"Voilà... Neville et moi, on est allé à l'orphelinat de Jedusor, pour apprendre des trucs. Nous avons parlé à une femme qui le connaissait plus ou moins. "

Ron n'hésita pas à rentrer directement dans le vif du sujet. Ce n'était peut-être pas la façon la plus subtile d'évoquer cet épisode, mais c'était peut-être en revanche la plus efficace, il n'y avait pas mille façons de le dire.

Neville guetta la réaction de Harry, il était possible qu'il leur en veuille d'avoir agi ainsi sans lui en parler au préalable. Quelque part, Neville voulait qu'il leur en veuille. En juste de retour de bâton. Il ne s'était jamais cru à ce point rancunier... Et pourtant, c'était plus fort que lui, même si le temps avait quand même largement altéré son ressentiment par rapport au début.

Au final, il éprouvait presque plus d'amertume concernant leur dernière dispute qu'au sujet des faits qu'il lui reprochait auparavant. C'était sans doute pour cette raison qu'il se sentait plus à l'aise en présence d'Hermione que de Harry récemment.


"Elle n'a rien pu nous apprendre d'utile, toutefois elle a donné d'autres noms, que je pense assez intéressant de pouvoir contacter, dés qu'on pourra ...sortir de cette maison."
Ron avait si bien résumé la situation que Neville voyait mal quoi ajouter de plus. Alors finalement, il s'abstint du moindre commentaire inutile, il attendit juste la réaction de Harry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Rapport au chef   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rapport au chef

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Rapport de bataille] Rapport du 27 aout 2008
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Quartier général de la Résistance
-