AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout peut corrompre l'amitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▌ Messages : 185
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Cygnus Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: 28cm, rigide en bois de cerisier, ventricule de drangon
Camp: Mal
Avatar: Eliza Dushku

Message#Sujet: Tout peut corrompre l'amitié   Dim 12 Nov - 14:22

Druella et Cygnus étaient venus à Pré-au-Lard, car son jeune fiancé voulait voir sa sœur Walburga. Druella qui ne s'entendait pas vraiment avec la jeune fille avait préféré les laisser seuls. Elle avait commencé par faire le tour des boutiques, et marchait tranquillement dans la rue, malgré le froid un peu mordant de ce mois de février. Elle était bien emmitouflé dans sa veste, et portait une longue écharpe noir autour du cou, et des gants à ses mains. La jeune fille vit soudain une autre femme venir en face d'elle, il s'agissait d'Arabella. Les deux jeunes femmes avaient été des amies d'enfance, avant qu'on ne découvre que Arabella était un carcmolle. Ce n'était guerre appréciait dans la famille Rosier. Il avait interdit Druella de revoir la jeune femme, de peur qu'elle aussi devienne une cracmolle a trop la fréquenter. Avec le temps, Ella avait finit par le croire, et avait coupé tout lien avec la jeune femme. Peut-être qu'elle s'était rebellé sur cette idée de contamination, mais Druella n'en gardait pas souvenir. Il faut dire qu'elle n'avait que neuf ans, quand Arabella avait dut renoncer à aller à Poudlard. Aprés cela elle avait du fréquenter des moldus, ce qui n'avait surement pas arranger les choses.

Druella continuait de marcher dans la même direction, et finirait par croiser Arabella, elle ne savait pas trop quoi faire. Elle était assez mature pour ne pas la harceler, ou la rabrouer comme certains enfants ou adolescents peuvent le faire. Mais un partie d'elle-même avait tout de même envie de lui dire que sa place n'était pas ici, c'était un village de sorcier aprés tout, et elle n'était pas une sorcière, juste une vulgaire cracmolle. Et une autre partie d'elle-même avait juste envie de passer son chemin et de faire comme si elle n'était rien, comme si elle ne la connaissait pas.

"Qu'est-ce que tu fais ici?" fit-elle en s'arrêtant en face d'Arabella pour lui couper la route. Finalement elle ne pouvait pas laisser cette femme s'en tirait à si bons comptes et polluait leur air sans rien dire, et sans agir pour le bien des sorciers. .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
avatar
▌ Messages : 64
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: Tout peut corrompre l'amitié   Sam 18 Nov - 21:50





 

Arabella & Druella

“ Tout peut corrompre l'amitié. ”
I
l y a bien longtemps que je me suis faite à ma condition, et même si j'éprouve parfois un fond de jalousie à l'adresse de certains, qui profitent de pouvoirs hors de ma portée, je vis bien ma condition de Cracmol. Après tout, j'ai plus de chance que bon nombre de moldus. Moi, j'ai l'occasion de passer du temps avec des sorciers, de vivre où ils vivent, de connaitre ce qu'ils connaissent. Je suis d'ailleurs bien mieux adapté au monde des sorciers qu'au monde des moldus, raison pour laquelle je me sens toujours très à l'aise dans des lieux où l'on considère que je n'ai pas ma place, ce que j ne crois pas du tout. D'ailleurs, comment feraient-ils, sans moi, les gens, pour se procurer des chats dignes de ce nom ?

Mon petit élevage, l'air de rien, rencontre son succès, et c'est d'ailleurs à son nom que je suis à Pré-au-lard. Je viens de remettre l'un de mes plus beaux croisés chat-fléreur à une charmante cliente qui m'en avait déjà acheté il y a deux ans. Elle a des chances de devenir une véritable femme à chat, comme moi. Elle est attachée à ces boules de poil, c'est pour ça que mon pincement au coeur est un peu moins grand quand je me dis que je vais voir partir un de mes bébés. Au moins, il est entre de bonnes mains, à présent. J'ai malgré tout le coeur un peu pincé quand je marche dans Pré-au-Lard. Puisque je ne peux pas transplaner, je vais avoir pas mal de marche à faire avant de pouvoir rentrer chez moi, mais au moins, je suis un peu plus légère qu'à l'aller, et marcher ne me dérange pas, ça me permet de penser à tout, à rien, de flâner, d'autant que le décor de Pré-au-Lard est agréable. J'adore en visiter les boutiques, même si mes finances ne me permettent pas forcément d'acheter grand-chose. Je flâne, je ne fais pas gaffe à ce qu'il y a autour de moi, puis je suis interpellée par une voix familière.

-Bonjour Druella,
dis-je en souriant, faisant mine de ne pas avoir entendu le ton qu'elle a employé. Druella et moi aurions pu être les meilleures amies du monde, je le sais. Mais puisque je ne suis pas comme tout le monde. Je me promène. La rue est à tout le monde, il me semble.




         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▌ Messages : 185
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Cygnus Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: 28cm, rigide en bois de cerisier, ventricule de drangon
Camp: Mal
Avatar: Eliza Dushku

Message#Sujet: Re: Tout peut corrompre l'amitié   Dim 19 Nov - 17:07


Druella ne comprenait pas l'attitude d'Arabella, n'aurait-elle pas dû baisser la tête et ne rien dire au lieu de lui répondre sur ce ton, que la rue était à tout le monde. Ella avait bien plus le droit qu'elle d'être dans cette rue. Elle était une sorcière, ce qui n'était pas le cas d'Arabella. Cette dernière cracmolle, devrait aller vivre avec les moldus, ou ne pas vivre du tout. Druella se tenait face à elle, et en plus, elle avait un sourire sur le visage. Elle sentit une soudaine envie de lui arraché son sourire, de l'agresser sauvagement. Elle prit une respiration plusieurs fois pour se calmer, elle se voyait mal expliquer à ses parents et à Cygnus, pourquoi elle avait agit ainsi, et encore moi à Voldemort.

"Non, non la rue n'est pas à tout le monde. Nous sommes dans un village de sorcier, or que je sache tu n'es pas une sorcière!" fit Druella, on pouvait presque entendre le sifflement du serpent dans sa voix. Elle croisa les bras en continuant de toiser la jeune femme.
"Alors je réitère ma question: Que fais-tu ici? Ne me dis pas que tu habites ici, ce serait vraiment un affront pour le monde des sorciers. Je sais pas qui est le Maire de Pré-au-Lard, mais je vais lui en toucher un ou deux mots" fit Druella en regardant autour d'elle. Ce n'était pas normal que les gens tolèrent la présence d'une cracmolle dans leur vie. Ella n'arriva pas à comprendre que la plupart des sorciers ne voient pas que les êtres comme elle, et les sangs-de-bourbe, sont entrain de leur voler leurs magies, leur monde et leurs pouvoirs. Elle était contente d'avoir pu rencontrer Voldemort, avec son aide, les choses changeraient, et les sangs-de-bourbe seraient détruits et chassés du monde magique.

HJ : Je suis contente de pouvoir jouer enfin Druella en méchante... lol^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
avatar
▌ Messages : 64
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: Tout peut corrompre l'amitié   Dim 26 Nov - 15:53





 

Arabella & Druella

“ Tout peut corrompre l'amitié. ”
C'
est fou, quand même, comme les gens changent. Là, je n'arriverais même pas à me rappeler comment Druella avons pu réussir à être amies tant ça me dépasse tout à coup. Peut-être que c'est moi qui ai changé, peut-être elle... Sans doute nous deux, en fin de compte. Quoi qu'il en soit, il est évident que nos atome crochus sont devenus aussi tranchants que des poignards. Ses mots me blessent et me font du mal, je regrette qu'elle soit aussi fermée, aussi obtue, mais je ne vais certainement pas m'excuser d'une attitude que je ne trouve pas du tout inapproprié. Petite, j'avais parfois le sentiment d'être complètement apatride. Parce que je n'avais pas ma place parmi les moldus, ni vraiment parmi les sorciers. J'ai changé d'avis. Ce n'est pas que je suis à ma place nulle part, c'est que je suis à ma place partout, et c'est une chance qu'on peut facilement m'envier, je veux bien le reconnaître. Mais je ne vais pas m'excuser pour cette chance. Je vais au contraire en profiter au su de tous, et s'il y en a qui se sentent menacés par cette attitude, alors qu'ils s'interogent sur leur propre compte, ça ne leur fera pas de mal. J'éclate d'un petit rire cristallin quand elle s'offusque à l'idée même que je puisse potentiellement vivre dans ce village. Sérieusement ? Elle a peur que je sois contagieuse ou bien ? Je préfère rire de son attitude que d'en pleurer, mais je la trouve tout de même déplorable.

-Je t'en prie, parle-lui donc, j'adore te voir t'humilier toute seule.

En vérité, ce n'est pas quelque chose que j'aime du tout en dépit de ce que je prétends. J'aimais beaucoup Druella, j'ai envie de croire que quelque chose de bon reste en elle, qu'elle est juste influencée par le climat social dans lequel elle évolue. L'ennui, c'est que ce n'est pas moi, je pense, qui vais la guérir de ses préjugés. Je n'ai pas cette patience. Quand on m'attaque, je riposte, c'est dans ma nature. Alors on n'est pas sorti de l'auberge.

-Pour ta gouverne, je travaillais. Le travail, ça te dit quelque chose ?



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▌ Messages : 185
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Cygnus Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: 28cm, rigide en bois de cerisier, ventricule de drangon
Camp: Mal
Avatar: Eliza Dushku

Message#Sujet: Re: Tout peut corrompre l'amitié   Dim 26 Nov - 16:19


Druella s'énervait aprés  la jeune femme, Arabella, cette dernière avait pourtant était son amie d'enfance, mais c'était avant de découvrir qu'elle n'était pas une sorcière. Quand on regarde la définition dans un livre, que ça soit dans le monde magique, ou chez les moldus, la réponse était la même. Un être capable de pratiquer la magie. Et Arabella en était incapable, donc techniquement parlant, elle n'était pas une sorcière. D'ailleurs, ils avaient un mot pour qualifier les gens comme elle, des cracmols. Et c'était ce qu'elle était pas une sorcière.
"Tu sais quoi, tu devrais aussi remercier les sorciers, qui acceptent que tu continues à vivre dans notre monde" fit Ella en ignorant la réponse de la jeune femme. Elle n'avait pas entièrement tort, elle ferait sans doute tout un foin pour pas grand chose, et n'obtiendrais pas gain de cause, enfin pour le moment... Attendons qu'elle et son groupe prennent les choses en main, là les choses seraient bien différentes. Et Arabella aurait alors le choix entre mourir ou disparaitre.

"Et bien je suppose que travailler est utile pour certaines personnes, quand elles n'ont pas d'argent pour se nourrir. Ce n'est pas mon cas, je n'ai pas besoin de ça pour vivre" fit Druella, en colère, car elle avait l'impression de se justifier devant elle, alors cela aurait dû être le contraire. Elle s'en voulut de lui avoir répondu, et se dit qu'elle n'en ferait rien à sa prochaine remarque, c'était elle qui devait être sur la défensive car elle était en tort, et non Druella. La jeune Rosier fit un sourire mauvais, à la jeune femme.
"Et par simplement curiosité que fais-tu comme travail?" demanda-t-elle, espérant qu'elle allait lui répondre un sot métier, dont elle pourrait aisément se moquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
avatar
▌ Messages : 64
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: Tout peut corrompre l'amitié   Mer 29 Nov - 11:11






 

Arabella & Druella

“ Tout peut corrompre l'amitié. ”
J
amais je ne donnerais à Druella la satisfaction de lui donner raison, il n'empêche que je n'ai pas attendu après sa réflexion pour remercier de tout coeur les personnes justes et tolérantes qui acceptent ma présence dans le monde magique sans affirmer que je n'y suis pas à ma place, à commencer par mes parents, évidemment, qui ont largement contribué à mon épanouissement personnel, et de loin, mais aussi toutes les autres personnes, sorcières, qui m'ont acceptée comme je suis et m'ont regardée normalement, comme une anomalie, rien d'autre qu'une anomalie. On appelle ça de la reconnaissance, et je n'en manque pas, mais je doute fort que ce soit là un terme très familier à mon interlocutrice. Bien au contraire, même. Rien que l'humanité semble être un concept qui la dépasse, alors la générosité, l'empathie, la gratitude... Je doute fort que ça lui fasse quoi que ce soit. Elle ne sait pas ce que c'est que de ne pas tout considérer comme acquis, de connaître la valeur de ce que l'on possède, et c'est regrettable pour elle, vraiment.

-Décidément, je ne te comprendrais jamais,
je réplique, sûre de moi, quand Druella se vante d'avoir de l'argent. Oui, eh bien ? Est-ce qu'elle l'a méritée, cette fortune ? Pas que je sache, non. Et moi, je ne tirerais aucune fierté de bénéficier de ce que je n'ai pas mérité. Mais une fois encore, tout ça n'est rien d'autre qu'une question d'éducation, ni plus ni moins. Comment peux-tu tirer la moindre fierté d'une richesse que tu n'as pas mérité ? Je préfère largement vivre de l'argent que j'ai gagné. Mais je comprends, ça te dépasse.

Par curiosité, elle me demande ce que je fais comme métier. Je ne compte pas m'en cacher, puisque j'en suis fière, même si je ne doute pas du fait qu'elle va trouver cela dégradant. Comme s'il y avait plus de mérite à se prélasser dans un tas de gallions qui n'est pas vraiment à nous qu'à vivre de son labeur.

-Je tiens un élevage de fléreurs. Je peux t'en réserver un, si tu veux ? Il paraît que certains humains gagnent en compassion et en douceur au contact des animaux. Mais dans ton cas, j'imagine que c'est peine perdue.

Et en vérité, je ne voudrais pour rien au monde lui confier l'un de mes chats ou l'un de mes fléreurs, et puis quoi encore ? Je ne tiens pas à ce que ces pauvres animaux soient martyrisés.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▌ Messages : 185
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Cygnus Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: 28cm, rigide en bois de cerisier, ventricule de drangon
Camp: Mal
Avatar: Eliza Dushku

Message#Sujet: Re: Tout peut corrompre l'amitié   Sam 9 Déc - 15:38


Druella secoua la tête devant Arabella, se demandant encore comment elles avaient pu être amies à un moment ou à un autre. Elle était sans doute encore trop jeune pour voir ce qu'était véritablement la jeune femme, une cracmolle qui n'était d'aucune utilité à la société magique, et ce n'était son élevage de fleuret, ou de chats, qui la rendrait utile à la communauté. Druella était de son côté soulagée de ne pas comprendre le point de vue d'Arabella, car cela voudrait dire qu'elle était d'accord, et ce n'était pas le cas. Et puis elle ne voudrait pas comprendre quelqu'un comme elle. La jeune Rosier était quand même assez contradictoire, car elle n'acceptait pas une personne comme Arabella, alors qu'elle acceptait que Lexie aime les filles. On aurait pu penser qu'elle ne tolérerait rien qui ne sort de ce que les gens considèrent comme la norme, et pourtant elle avait accepté Lexie, bien qu'elle ne comprenait pas non plus sa jeune amie.

Mais Lexie était une sorcière, et pas Arabella, peut-être que c'était ça le vrai problème. Druella n'accepte, et ne tolère pas les personnes qui n'ont aucun pouvoir magique, et la vendeuse de chats ne devrait pas être ici, elle devrait vivre dans un autre monde que le sien.

"Je ne veux pas de tes fleurets, je préfère les dragons" fit Ella en pensant à son ami Joachin capable de se transformer en ces créatures, non pas qu'elle le voudrait en animal de compagnie, c'était avant tout une personne qu'elle appréciait, presque comme un second père, un oncle qui veillait sur elle, et lui apprenait de nombreuses choses. Lui non plus n'aurait pas apprécié de voir Arabella marchait dans les rues du village de Pré-au-Lard comme si c'était tout à fait normal.  
"Je n'ai guère envie d'avoir de la compassion pour les gens comme toi, je la garde pour ceux qui la méritent" fit Ella avec un sourire mauvais, en continuant de fixer Arabella, et de lui bloquer le passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
avatar
▌ Messages : 64
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: Tout peut corrompre l'amitié   Lun 11 Déc - 18:34






Arabella & Druella

“ Tout peut corrompre l'amitié. ”
F
léreurs, flé-reurs, on dit des fléreurs, Druella. Je suis bien tentée de la corriger dans la seconde, mais je vais m'en abstenir, à quoi bon discuter ou débattre avec elle, elle est si... obtue... Qu'elle préfère les dragons aux fléreurs, grand bien lui fasse, mais c'est évident qu'elle se donne seulement un petit genre de dure à cuire alors qu'elle n'est jamais qu'une jeune femme soumise à la pression parentale et à une éducation abrutissante.

C'est sûr, les dragons, ça a de la gueule, mais on ne s'en fait pas des animaux de compagnie (hein, Hagrid ?), ces animaux ne sont pas du genre affectueux, ou du moins pas avec le genre humain, et si elle n'est pas capable de saisir le charme d'un miaulement de chat ou d'un ronronnement de fléreur, je peux rien faire pour elle, et par ailleurs, j'ai pas l'intention de faire le moindre effort non plus. Il y a des personnes avec lesquelles il est constructif et agréable de parler de ma passion et de mon travail, de toute évidence, Druella n'en est pas, mais je sais au fond, qu'il s'en est fallu de peu pour que ce soit le cas, nous n'aurions pas la même conversation, aujourd'hui, si le sort avait voulu m'accorder des pouvoirs à l'instar de mes parents. Mais si j'ai pu être envieuse, je ne suis pas honteuse. Je ne vais pas m'excuser pour ça.

-Oh, tu as raison de m'épargner ta compassion,
je réplique alors avec le plus charmant des sourires, je n'en ai pas besoin, tu sais. Je me doute que ton pauvre cerveau va avoir du mal à assimiler une telle information, mais il s'avère que je suis heureuse et que j'adore ma vie comme elle est, je n'ai pas besoin que quiconque compatisse à mon sort.

Et si ça devait être le cas, je ne voudrais pas que ce soit Druella. Enfin si, je le voudrais un peu. Si elle pouvait vraiment m'observer et me considérer avec l'amitié d'autrefois, je l'accepterais volontiers, car fut un temps, j'aimais être son amie. Mais il faudrait qu'elle ne soit plus du tout elle-même, pour ça, et évidemment, je n e crois pas que cela puisse être possible.

-Ce qui me surprend en revanche, c'est que tu estimes avoir un coeur. Tu dois vraiment te connaître très mal.


(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tout peut corrompre l'amitié   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout peut corrompre l'amitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]
» Tout peut porter à confusion... [Daven K. Drack]
» Tout peut arriver [Terminé]
» LUCAS ? Pour séduire les filles, tout peut marcher sauf être un garçon bien.
» Un convoi de peluches à protéger, tout peut arriver
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
-