AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontrer ses nouveaux collègues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 264
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Rencontrer ses nouveaux collègues   Dim 10 Déc - 22:16


Tony venait d'être embaucher au département des Aurors par Chris, il avait déjà fait le tour des bureaux, et saluer tout le monde mais il fallait apprendre à connaître un peu mieux ses collègues. Surtout qu'il n'oubliait pas la mission que lui avait confié son ami, retrouver le traitre, celui qui informait l'ennemi parmi tout ce petit monde. Il devait faire une liste des aurors, ils étaient un trop grand nombre pour faire le truc aussi simplement, mais heureusement pas trop nombreux pour que la tache ne soit pas trop ardue. Il s'avança vers ce qui allait être son bureau pour classer ses dossiers. Non loin de son coin se trouvait un autre auror, son nom s'était Colloway. Tony ne devait pas non plus se mettre à l'écart de ses collègues de peur de parler au traitre.

"Colloway, dis-moi, ça fonctionne comment ici? On dirait des poissons dans un aquarium, ils nagent en tout sens, comme une danse qu'on comprend pas, si on est pas dans le bain. " fit Tony en se tournant vers les autres aurors qui s'affairaient à leurs affaires, presque sans faire attention aux autres, ça courrait parfois d'un côté, ou des centaines d'oiseaux en papier qui volaient au dessus de leurs têtes. Tony se tourna alors vers Gwendall, espérant une réponse. Tony voulait briser la glace pour bien s'entendre avec ses collègues.

Il savait qu'il était d'un abord pas toujours facile, plutôt dur et froid, et son humour pince-sans-rire n'aidait pas toujours appréciait par certaines personnes. Enfin au moins son histoire de poissons, était à prendre au seconde degré, ce n'était pas une insulte. Il jeta un coup d’œil vers Pomona, toujours plongeait dans son travail, lors des présentations, ils avaient fait comme si ils ne se connaissaient pas. Il fit de même avec les autres aurors, il y avait un certain Seth dans le tas, et puis Chris toujours dans son bureau.

[PS : Se passe peu de temps aprés le poste que j'ai avec Chris]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Lun 11 Déc - 19:31


Le futur est déjà là
L'

ambiance au bureau des Aurors était... animée, il faut dire qu'aucun d'entre eux n'avaient la moindre seconde de répit depuis l'avènement du nouveau mage noir qui causait tant de troubles dans le monde magique (et dans la vie personnelle de Gwendall également, d'ailleurs). Ils n'avaient plus une seule seconde de répit, et c'était épuisant, d'autant que, auprès des mangemorts, les choses s'accéléraient également. Il n'avait qu'une hâte, voir enfin arriver les vacances (qu'il avait décidé de prendre en dépit du tumulte ambiant, ne serait-ce que pour pouvoir passer un minimum de temps en compagnie de son épouse, qui lui manquait vraiment beaucoup (ce qui n'arrangeait évidemment rien)), et pouvoir souffler un peu au cours des premières fêtes qu'il passerait seul à seul avec Sasha. Mais ils n'en étaient pas encore là, malheureusement, et en attendant, il fallait donc qu'il prenne sur lui et ne néglige pas ses travaux en cours... ce qu'il n'avait pas l'intention de faire.

Si contradictoire cela pouvait-il paraître (parce que ça l'était, en même temps), Gwendall se sentait très investi dans son métier d'Auror. S'il n'avait jamais regretté d'avoir rejoint les neo-grindelwaldiens (les mangemorts un peu plus, mais ce n'est pas comme si on lui avait laissé le choix), son métier le captivait, et il aimait bien le faire, quand il ne devait pas profiter de sa position pour cacher les malversations de certains de ses "frères d'armes" ou les siennes propres. A l'heure actuelle, l'enquête qui lui avait été attribuée (bas de gamme, mais à force, Gwendall avait compris que McDowell ne voulait le mettre sur aucune affaire d'importance) accaparait tout son temps et son attention, si bien qu'il ne prit conscience de la présence d'Anthony à côté de lui que quand ce dernier prit la parole.

Il s'était présenté à eux un peu plus tôt en temps que nouveau membre du bureau, mais Gwendall le connaissait déjà de réputation, pour avoir fait partie des Wardens à l'époque. Ce qui ne le rassurait pas forcément, d'ailleurs, car le seul autre ex-Warden qu'il connaissait un peu personnellement l'avait dans le collimateur. Mais bon, qu'ils gonflent leurs effectifs en ces temps troublés était en soi parfaitement logique. Gwendall l'observa un instant, un peu interdit, sans trop savoir si son interlocuteur plaisantait ou s'il était vraiment sérieux. Lui-même se décida pour une réponse mi-figue, mi-raisin.

-On est tous très occupés, comme vous avez dû le constater. On essaie de résoudre nos missions au plus vite, alors tout le monde est un peu pressé.
Il marqua une légère pause avant de reprendre. McDowell vous a mis sur quelle affaire ?




code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 264
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Sam 16 Déc - 18:23


Gwendall Colloway lui répondit donc qu'ils travaillaient tous aussi vite que possible afin de terminer leurs missions. Tony se demanda si parfois le coupable désigné était le bon, ou si certains donnaient le nom d'une personne qui les dérangerait afin de terminer leurs missions avec les honneurs, quitte à sacrifier la liberté d'un innocent, ou même sa vie. Anthony ne savait pas à quel point il aurait raison dans quelques semaines, lors que Pomona, et les voyageurs seront accusaient et condamnés alors qu'ils n'ont rien fait. Son collègue ne fit pas de remarque sur son histoire d'aquarium et de danses, c'était bien dommage, lui qui voulait briser un peu la glace, Colloway n'était pas un comique au bureau, dommage. Il lui demanda sur quelle enquête McDowell l'avait mit, Tony n'était pour l'instant sur aucune enquête officiellement. Il y avait bien sur celle officieuse de trouver le traitre dans les rangs des aurors, mais il ne pouvait pas en parler aussi librement.

"Pour l'instant aucune, il m'a dit de poser mes affaires, et qu'il m’appellerait demain pour me donner une affectation. Sauf que j'ai pas vraiment d'affaires, à part ma plume et trois parchemins. fit Tony en montrant sa plume, son pot d'encre, et les trois parchemins sur son bureau. "Du coup, je peux peut-être vous aider sur la votre?" proposa Tony, pour aider son nouveau collègue, même si c'était un travail de classement, ce n'était pas grave, ce qu'il n'aimait vraiment pas c'est ne rien faire, il restait, et il était prêt, enfin presque, a accepter toute sorte de travail. Le sorcier se demandait si c'était lui le traitre qui donnait les informations à l'ennemi, mais ça pouvait aussi être n'importe lequel des autres aurors. Cette mission officieuse s'annonçait des plus compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Lun 18 Déc - 18:25


Le futur est déjà là
G

wendall savait se montrer avenant et sociable quand il le fallait, et cela ne lui demandait pas outre mesure d'efforts, mais en l'occurrence, il aurait préféré que son interlocuteur ne lui adresse que quelques mots avant d'aller vaquer à ses occupations. Il ne saurait trop dire pourquoi, sans doute parce qu'il savait qu'Anthony Daiichi n'était clairement pas le dernier des idiots, ou plus encore parce qu'il le savait proche de McDowell, qui l'avait dans le collimateur, dans tous les cas, il ne se sentait pas aussi à l'aise en sa compagnie qu'en celle d'autres. Mais il devait sans doute saisir cette opportunité de se le mettre dans la poche... Il valait en tout cas mieux cela que l'inverse. S'il n'écoutait que son envie du moment, il affirmerait à son interlocuteur qu'il n'avait pas de temps à lui consacrer, et l'enverrait promener avec le minimum de politesse requis. Mais non, il choisit de faire bonne figure, en même temps que bonne mesure.

-Je doute fort qu'elle vous passionne, mais si vous le souhaitez,
répondit le jeune Auror dans un sourire aimable comme il en adressait à bon nombre de ses collègues, même si en réalité il n'appréciait pas les trois-quarts de ces derniers, et encore, c'était poli. Je suis en train de fouiller les dossiers d'une ancienne affaire qu'on vient de rouvrir après avoir recueilli un nouveau témoignage qui semble compromettre les conclusions de l'enquête.

Le témoignage était certainement faux, c'était même quasiment sûr au vu des éléments du dossier qui ne laissaient que de faibles doutes quant à l'exactitude des informations recueillies, mais devenues caduques, il fallait tout de même procéder à cet épluchage long et complexe. Ce n'était clairement pas le genre de missions qu'il préférait. De manière générale, il préférait être sur le terrain. Mais comme il préférait cela, et donc, pour le contrarier, et sans doute aussi pour garder un oeil sur lui, il préférait lui coltiner des tâches plus ingrates. Pas moins inutiles, certes, aucune tâche n'était jamais inutile, encore moins dans leur domaine d'expertise, mais il y en avait tout de même des plus valorisantes que d'autres. Et forcément, Gwendall préférait être valorisé... ceux qui prétendaient ne pas préférer l'être mentaient, à ses yeux. Enfin, si Anthony ne trouvait rien de mieux à faire, grand bien lui fasse, alors.



code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 264
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Dim 14 Jan - 22:28


Tony avait entendu le nom de Gwendall dans le bureau de Chris, comme étant un espion, un traitre possible. Il n'aimait pas trop ça, cela le faisait partir sur un préjugé qu'il n'appréciait pas beaucoup. Le sorcier ne voulait pas avoir d’apriori, même si quelque part, il en avait déjà un sur Pomona et Chris qu'ils considéraient comme incapable d'être les traitres, sinon c'était vraiment la fin de tous. Le jeune homme lui répondit qu'il doutait que cette affaire le passionne, parce que c'était une vieille affaire qui était rouverte suite à un nouveau témoignage. Ce dernier invalidait les conclusions de la première enquête, il espérait que personne n'avait été exécuté, ou mis en prison, quelle erreur judiciaire ce serait si c'était le cas. Tony continuait encore de se poser la même question, vaut-il mieux un coupable en liberté, ou bien un innocent en prison? Il n'avait encore malheureusement pas trouver de réponses à cette question.

"Est-ce que vous aviez travailler sur l'enquête au tout début?" demanda Tony, ce n'était pas facile de retravailler sur une enquête avec un nouveau point de vue, spécialement quand on était sure de sa première conclusion, et qu'un nouvel indice des mois, voire des années plus tard, vient tout chambouler, il est dure de repartir de zéro, sans avoir d'apriori. Encore une question d'apriori et de préjugé, comme de points de vue sur une situation.
"Est-ce que vous enquêtez à charge et à décharge?" demanda Tony, les enquêteurs avaient tous une méthode différente pour enquêter. Tony essayait de s'adapter aux situations, mais bien souvent il mettait un coup de pied dans la fourmilière et voyait ce qui en sortait. Du genre à "agresser" le suspect, il était le méchant "auror" dans l'histoire. Rare qu'il joue le gentil, saut si son collègue était encore plus "méchant" que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Lun 15 Jan - 20:58


Le futur est déjà là
G

wendall fit non de la tête quand son interlocuteur l'interrogea sur son implication éventuelle dans l'enquête par le passé. Généralement, dans des cas de figure comme celui-ci, quand on rouvrait de vieux dossiers, on lançait une nouvelle équipe sur l'affaire, qui puisse porter sur elle un regard neuf, avec éventuellement quelqu'un de l'ancienne équipe pour chaperonner le tout, pour pouvoir revenir plus facilement sur les événements dans le moindre détail. Mais en l'occurrence, on ne pouvait plus compter sur l'inspecteur qui avait pris le dossier en main autrefois, le bonhomme s'était mis au vert, et à l'heure actuelle, Gwendall l'enviait très sincèrement. Lui aussi aurait bien voulu pouvoir partir loin de l'agitation du bureau et surtout de l'oeil aiguisé de McDowell qui avait rendu insupportable un travail qu'il aimait sincèrement, pourtant. Et même si son interlocuteur se montrait courtois et sincèrement intéressé par l'affaire, il aurait bien aimé pouvoir s'épargner son insistance et ses questions. A l'heure actuelle, il est manifeste que Gwendall était surtout d'humeur à rentrer chez lui, mais il n'allait pas devoir trop y compter, c'est l'évidence.

-L'Auror en charge de l'enquête a pris sa retraite il y a quelques mois, expliqua alors Gwendall.

Les mauvais timings, quelquefois, hein. Par la suite, Anthony lui demandait s'il enquêtait à charge ou à décharge. Pour le moment il ne saurait même pas dire s'il enquêtait complètement, il se contentait surtout de s'imprégner de toutes les informations du dossier pour l'avoir parfaitement en tête et en tirer par la suite les bonnes conclusions, mais il préférait ne pas répondre cela, si c'était pour s'entendre dire qu'il se tournait les pouces, il en connaissait un autre qui savait très bien y faire.

-Les deux, je dirais,
répondit-il à cette deuxième question. Enquête à charge et à décharge, parce qu'un nouveau suspect entrait dans la danse, et que l'irruption de ce nouveau nom, absent jusqu'ici de l'enquête, s'il finissait par peser dans la balance, innocenterait l'homme qui pour l'heure purgeait sa peine. Mieux valait espérer que l'ancienne enquête avait été bien menée, car il n'était jamais simple d'admettre une erreur judiciaire quand en découlaient de telles conséquences. Si le témoignage s'avère véridique, alors nous aurons un nouveau coupable tout trouvé. Et un prisonnier à relaxer.



code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 264
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Dim 28 Jan - 16:16


Tony trouvait le jeune homme assez intéressant, il n'était pas bête et se rendait bien compte que ses questions ennuyait un peu son nouveau collègue. Mais en même temps, il fallait bien commencer quelque part, pour faire connaissance. Un café au moment de la pause aurait tout de même était plus sympathique, mais c'était d'autant plus intéressant de voir le jeune homme lui répondrait avec autant de sang-froid, alors que les questions l’agaçaient un peu. Tony aurait bien voulu continuer pour voir jusqu'à quel moment, il leur renverrait sur les roses, mais le dossier sur lequel il travaillait semblait important. Et Tony ne voulait pas être responsable d'une erreur judiciaire parce que l'auror responsable de l’enquête avait été perturbé dans son travail. En même temps, si il ne suffisait que de ça pour déstabiliser le jeune homme, il n'avait pas sa place parmi les aurors.

"Je vais vous laisser travailler, et faire connaissance avec les autres" fit Tony avant de se lever pour faire le tour des lieux, et des aurors qui y travaillaient. Tony fit le tour pendant un bon quart d'heure, et revint vers son bureau. Beaucoup de monde avait du travail, mais peu semblait se rendre vraiment compte de la menace sous jacente qui grossissait sous leurs pieds. Pour eux, le meurtre du Ministre était résolu, que Pomona était la responsable avec ses amis, mais évidement Tony savait que ce n'était pas le cas du tout, c'était l’œuvre de l'autre camp, et l'un parmi eux, était ... bien plus responsable que Pomona dans cette histoire.

"Est-ce que vous allez faire une pause? J'aimerais bien vous parler" fit Tony à son nouveau comparse, il ne savait pas encore ce qu'il allait faire. Allait-il simplement parler en tant que nouveau collègue, de toutes les petites choses qui doit savoir pour bien travailler. Ou alors lui offrir un demie-part de vérité, en lui dévoilant qu'il est là pour retrouver un traitre, en lui faisant croire qu'un autre autre auror travaillait avec Pomona sur le meurtre du Ministre, mais qu'il n'a pas été démasqué afin de voir sa réaction, et si il allait oser lui donner un nom ou une piste à exploiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Lun 29 Jan - 22:53


Le futur est déjà là
G

wendall hocha la tête dans une esquisse de sourire poli quand son interlocuteur affirma qu'il allait faire connaissance avec ses autres collègues et donc le laisser tranquille. Il avait dû comprendre que sa présence n'était pas entièrement bienvenue... peu importe, en soi, l'Auror ne pensait pas qu'on pourrait le lui reprocher. Après tout, il était en plein travail sur une affaire qui nécessitait tout de même un peu de sa concentration (même s'il aurait aimé qu'on lui confie une tâche plus stimulante - mais il avait bien fini par admettre qu'il ne devait pas tant en attendre de la hierarchie, et de McDowell surtout), alors il était normal qu'il n'ait pas envie d'être distrait. Gwendall était quelque part satisfait de pouvoir avoir la paix, mais il n'aurait pas dû se réjouir trop vite, puisqu'une quinzaine de minutes plus tard, Anthony Daiichi devait revenir à la charge. Gwendall avait bien avancé dans son épluchage de dossier, mais pour autant, il se serait bien épargné qu'on le dérange de nouveau, mais il prit sur lui et resta courtois et poli quand son interlocuteur demanda à lui parler.

-Encore quelques minutes et je suis à vous,
affirma-t-il alors. Je ne serais pas contre un café, ajouta-t-il ensuite.

Ce qui était vrai, en soi, il n'avait pas pris la moindre pause depuis le début de la journée, et un café le remettrait d'aplomb. Mais il aurait préféré pouvoir le déguster seul, tout de même. Ceci dit, il pensait qu'il valait mieux accepter directement cette conversation plutôt que de le voir insister. Il voudrait lui parler, ça pouvait vouloir tout et rien dire, mais le jeune homme était sur ses gardes tout de même, ne serait-ce que parce qu'il savait que son interlocuteur était ami avec Christopher, qui ne pensait clairement pas de lui tout le bien du monde. Oh, il était loin de s'imaginer que McDowell lui avait confié la mission de pister le traître (les traîtres en fait, il y en avait deux) parmi les Aurors, mais c'était dans sa nature de rester sur ses gardes, il se sentait constamment sur des charbons ardents, il faisait de son mieux pour ne pas se laisser consumer par la chaleur jusqu'à ne plus en revenir. Il finit donc d'examiner son dossier puis le referma avant de lever de nouveau les yeux vers Mr Daiichi. Il l'invita d'un geste à rejoindre la salle de pause. Quand ils furent arrivés, il leur servit deux tasses de café.

-Alors, de quoi vouliez-vous me parler ?



code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 264
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Sam 3 Fév - 14:09


Aprés sa demande, Gwendall lui dit d'attendre encore cinq minutes, sans doute le temps de lire un dernier parchemin sur l'affaire en cours, ou bien de prendre encore quelque notes pendant que tout était frais dans son esprit. Tony hocha la tête, et cela lui laissa un peu de temps pour réfléchir à la façon dont il allait présenter les choses à son nouveau collègue. Il rangea ses dernières petites affaires, et suivit le jeune auror vers la salle de pause. Gwendall servit la boisson caféinée que l'auror avait proposé, un simple coup de baguette magique avait suffit pour que tout soit prêt et chaud.
"Je me demande comment font les moldus pour se débrouiller sans magie." fit Tony, c'était une simple remarque, et c'est vrai qu'il s'était déjà posé la question, ils devaient quand même perdre un temps considérable pour préparer du café.

"Mr McDowell, on doit l'appeler chef ou un autre titre du même genre?" demanda Tony en fronçant les sourcils comme si c'était l'information la plus important qu'il puisse tirer de son nouveau collègue. McDowell m'a demandé, enfin il pense qu'en plus de Pomona se trouve un autre espion. Qu'en pensez-vous?" demanda donc le sorcier. Il avait hâte de connaître la réponse et surtout la réaction du jeune homme. Allait-il être surpris? jouer l'indifférence? ou bien même déjà donner un nom, une façon peut-être de se défiler. Tony était assez doué pour décoder le langage du corps, mais ne rien laisser paraitre et aussi une forme d'aveu. Chris lui avait déjà donné son nom lors de l'entretien, et c'était aussi une façon de pouvoir découvrir ce que Chris pouvait bien voir en lui pour supposer qu'il puisse être un traitre au service d'une autre institution que le Ministère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Lun 5 Fév - 17:44


Le futur est déjà là
G

wendall ne releva pas la remarque e son interlocuteur quand ce dernier observa qu'il ne savait vraiment pas comment les Moldus faisaient pour se débrouiller sans la magie. Lui aussi se posait souvent la question, mais il avait à cela une réponse toute faite. Certes, il ne pouvait pas dire que tout était à jeter chez les Moldus (après tout c'était grâce à des Moldus que Sasha était venue au monde), mais il fallait tout de même admettre qu'ils étaient inférieurs, et à plus d'un titre, aux sorciers, et qu'ils s'octroyaient malgré tout des privilèges qui ne leur allaient pas de droit. Les remettre à leur place, ce n'était jamais que la moindre des choses, mais bien sûr, ce n'était pas le genre d'observations qu'il pouvait se permettre de faire à son interlocuteur... Mieux valait, bien au contraire, se la jouer discret et impeccable... Il avait déjà assez d'un McDowell sur le dos. A ce sujet, Anthony demanda comment il fallait l'appeler.

-Personnellement, je l'appelle monsieur McDowell,
répondit-il plus par politesse qu'autre chose, même s'il n'était pas certain que a réponse à cette question soit vraiment nécessaire à son interlocuteur. Mais vous êtes proches, me semble-t-il, alors je doute qu'il vous reproche de l'appeler par son prénom.

Ce n'était pas un secret qu'ils étaient en bonne entente, qu'ils avaient, en tout cas, fait partie des Warden ensemble (raison pour laquelle Gwendall appréhendait qu'il rejoigne le bureau des Aurors, il avait déjà McDowell sur le dos, il espérait vraiment ne pas se coltiner quelqu'un d'autre). Et de toute évidence, oui, il allait devoir se défier d'Anthony Daiichi, car Anthony ne manqua pas de lui parle des soupçons de leur patron quant à la présence d'un nouvel espion (enfin, "nouvel", tout était relatif, Pomona Fitz n'était pas une espionne, Gwendall était bien placé pour le savoir, et il doutait fort que McDowell soit totalement convaincu de la culpabilité de celle qui avait été sa protégée). Bon... il allait vraiment faire gaffe et devoir se tenir à carreau. il ne voulait donner à son interlocuteur aucun motif de se méfier de lui. Il ne répondit pas tout de suite, un silence qui devait lui laisser l'opportunité de garder contenance, de ne pas lui adresser une réponse trop précipitée. Et pour faire mine de réfléchir.

-Eh bien... j'imagine que ça n'a rien d'improbable, malheureusement
, confirma-t-il. En ces temps troubles il serait mal avisé de ne pas faire preuve d'un minimum de défiance.



code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 264
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Sam 10 Fév - 21:33


Tony venait de faire part de sa remarque à Gwendall et observait mine de rien sa réaction. Il laissa un moment de silence avant de répondre. Est-ce une façon de chercher ses mots pour être sûr de ne pas se trahir, ou bien est-ce la peur d'être soupçonner qui lui avait fait marquer un temps d'arrêt. Pourtant son visage n'avait pas refléter la crainte, ni la peur. Juste une réflexion et de la concentration. Malheureusement, si cela suffisait pour démasquer le coupable, Christopher n'aurait pas eu besoin de lui pour ça. Comme l'avait fait remarquer Gwendall, lui et le chef du service étaient proche, peut-être trop pour que certains se laissent aller à des confidences en sa présence. Il devait donc jouer encore plus fin, et faire "croire" que son amitié avec Chris n'était pas si forte que ça. Il espérait que son ami ne lui en voudrait pas trop de jouer à ce jeu.

Gwendall confirmait donc les soupçons de Chris, et de Tony , ça aussi c'était un signe à double facette. Il pouvait être sincèrement inquiet de cela ou faire croire de l'être. Si il avait répondu trop vite, que cela n'était pas possible, cela n'aurait que renforcer les soupçons de Tony sur lui.

"Il faut toutefois se lancer, et faire confiance pour déjouer le plan de ce traitre. Pomona a bien jouer son jeu, personne ne l'a soupçonner, personne n'a su qu'elle organisait le meurtre du Ministre. Est-ce que vous avez une idée de l'objectif qu'elle menait?" demanda Tony. Il cherchait surtout à avoir une discussion cordiale avec son collègue, et comprendre le fin mot de toute cette histoire. Il savait que Pomona était innocent, malheureusement c'était trop tard pour changer quoique ce soit, mais on pouvait au moins découvrir la vérité, et honorer sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Lun 12 Fév - 18:54


Le futur est déjà là
G

wendall ne savait pas vraiment sur quel pied danser en compagnie de son interlocuteur. Ce dernier semblait véritablement enclin à mener une vraie conversation de fond avec lui, et le jeune Auror ne savait pas trop si c'était un signe de confiance de sa part (cette confiance qu'il lui disait falloir apprendre à avoir si l'on voulait faire face à son ennemi - oui, mais les leçons personnelles que la vie avait inculquées à Gwendall allaient plutôt dans le sens inverse, à savoir qu'il valait mieux ne compter que sur soi-même quand bien même on prétendrait le contraire) ou bien un stratagème. D'un côté, il se disait que parvenir à bien s'entendre avec Anthony pourrait être un bonus pour lui, un moyen d'échapper un peu au giron de McDowell... peut-être même qu'Anthony pourrait finir par convaincre son ami de sa prétendue bonne foi ? D'un autre côté, et encore plus maintenant qu'il savait que son interlocuteur chercher à dénicher un traître parmi les Aurors (si ce n'est plusieurs), il se sentait sur la sélette. Avoir l'air complètement détendu en la circonstance exigeait de fait beaucoup d'efforts de sa part, mais il s'appliquait. Heureusement, c'était là l'une de ses qualités majeures. S'appliquer, il savait très bien faire.

Il parla de Pomona du fait qu'elle avait bien caché son jeu (si elle avait vraiment été coupable, cela aurait été une preuve de plus du fait que la défiance était de mise).. forcément qu'elle l'avait bien caché puisqu'en vérité, elle n'était coupable de rien. Il se demandait si son interlocuteur était convaincu de la culpabilité de la jeune femme ? Sans doute, oui, puisqu'elle avait été condamnée et que leur rôle était de servir la justice, pas de la remettre en question. Ceci dit, est-ce que McDowell y croyait, lui ? Pomona était sa protégée, la pilule ne devait pas être simple à avaler (et elle le serait encore moins si la vérité devait éclater concernant Seth). Afin de ne pas s'afficher inutilement, il allait se donner l'opinion de la plupart de ses collègues. Pomona était coupable, et c'était un choc.

-Je n'ai eu que des échos de l'enquête la concernant, et je ne la connaissais pas très bien.
Ce qui était vrai dans les deux cas. Mais je pense qu'elle et ceux qui l'ont accompagné dans sa chute devaient vouloir imposer un ordre nouveau... C'est pour ça qu'on tue les chefs de gouvernements, non ? Pour en créer un autre....

Au regard de l'histoire, oui, en tout cas. Même si, toujours au regard de l'histoire, c'était rarement efficace.



code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 264
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Jeu 15 Fév - 11:08


Gwendall et Anthony se seraient sans doute bien entendu si l'un n'était pas au service des Wardens, de l'Ysbridion et l'autre au service d'un maitre obscur qui veut détruire le monde tel qu'il est pour en construire un où il serait le plus fort et le plus machiavélique. Tony comprenait l’intérêt de ce sorcier, le pouvoir et le contrôle sur les autres. Mais quel intérêt pouvait en retirer ceux qui le suive. Ils étaient aussi écraser et manipuler par ce sorcier. Certains devaient le suivre par peur d'être l'un de ses victimes, mais cela ne l'es excluaient pas pour autant. Et les autres y voyaient un avantage, mais lequel, cela demeurait un vrai mystère pour Anthony. Parfois cela le rassurait, il se disait qu'il n'était pas comme eux, mais parfois cela le frustrait un peu, pour ne pas prévoir ce qu'ils pouvaient faire.

Gwendall lui dit qu'il ne connaissait pas vraiment Pomona, et n'avait pas participer à l'enquête. Tony se dit que Christopher avait sans doute essayer de minimiser l'impact sur le reste des aurors et peut-être même sur Pomona. En vain, semble-t-il, puisque la jeune fille n'était plus là.

"Un coup d'état... " fit Tony, en se disant que le mage noir avait peut-être bien plus réussit que ne le supposait Tony. C'était peut-être lui qui avait réussit son coup d'état et qu'il en avait profitait pour se débarrasser de la tête de la résistance. Et bien ce mage noir était vraiment fort.
"En tout cas, ils ont sous-estimé le Ministère, ou ils n'étaient pas assez bien préparé. Mais maintenant c'est fini" fit Tony en observant le jeune homme pour connaître sa réaction., était-il vraiment dans le coup d'état, ou bien un simple auror qui n'avait pas tout vu de cette histoire, comme la plupart des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Ven 16 Fév - 17:26


Le futur est déjà là
G

wendall hocha la tête quand son interlocuteur résuma son interprétation en trois mots qui définissaient très bien la situation telle qu'elle aurait pu l'être. Oui, cet événement laissait à s'y méprendre penser à un coup d'Etat... mais Gwendall ne pensait pas que c'en soit un. Car si ça avait été le cas, Jedusor aurait installé au pouvoir un ministre qui soit sous sa coupe, et il ne pensait pas que ce soit le cas de Wilhelmina Tuft... encore qu'il n'en savait rien, il ne connaissait pas grand-chose de cette femme, si ce n'est qu'elle était la mère d'Ignatius et avait été d'office toute désignée pour prendre la succession de son prédecesseur... D'un autre côté, ce n'était pas pour autant que Lord Voldemort ne pouvait pas avoir le contrôle sur elle, ou s'en servir, du moins. Mais de cela,le jeune homme ne savait rien. S'il obéissait au maître (avant tout pour ne pas accuser de représailles), il ne savait pas toujours où le menaient ces missions, il n'aurait jamais pu imaginer, ainsi que cette soirée au manoir des Téméraires avait pour but de faire taire des ennemis qu'il ne soupçonnait même pas au mage noir, dont la petite amie de Seth...

-J'ai bien peur que ça ne fasse que commencer, répondit-il qui n'allait pas feindre l'optimisme en présence de son interlocuteur.

Surtout que lorsqu'on travaillait au sein du bureau des Aurors, on ne pouvait pas passer à côté de l'ombre qui s'épaississait au-dessus de la communauté sorcière pour ceux qui ne voulaient pas voir le nouvel ordre arriver et se propager. Objectivement, il ne trouvait pas que l'arrestation de Pomona et des autres puisse être considéré comme une victoire pour les Aurors, la victoire aurait été d'empêcher cet attentat massif... ou d'arrêter les vrais coupables, en l'occurrence.

-Au vu de tout ce qui se passe dernièrement, je peine à croire que l'on puisse considérer cet épisode comme un cas isolé.

Il n'y avait pas d'affiliation directe entre les mangemorts et le sinistre épisode d'Halloween, parce que Voldemort n'avait pas voulu qu'il y en ait, mais nier qu'un climat de terreur s'instaurait progressivement dans tout le pays serait commettre une erreur que Gwendall n'avait pas l'intention de faire, autant comme mangemort que comme Auror, d'ailleurs.



code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 264
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Jeu 22 Fév - 18:27


Tony se dit que ce serait bien dommage que cet homme soit le traitre, il avait une approche intéressante des choses. Le sorcier avait effectivement l'impression que toute cette histoire n'était que le début. Malheureusement il ne parvenait pas à voir si Gwendall jouait un rôle auprès de ce nouveau mage noir, ou si il était vraiment sincère et n'avait rien à voir dans cette histoire. L'avis de Christopher était que c'était lui le traitre dans cette histoire, et Tony ne pouvait pas lui donner ni raison, ni tort. En même temps, ce n'était que leur première rencontre, et il n'allait surement pas se trahir, alors que le chef des aurors le surveillait depuis des mois. Tout cela allait être intéressant, pour la stimulation intellectuelle, mais pour toutes les victimes que cela allait faire, cela ne serait beaucoup moins. Tony hocha la tête et vida sa tasse de thé. Il avait apprécié ce premier contact avec Gwendall, cela lui donnait une idée de qui était le personnage. Soit il serait un très bon allié, un auror compétant. Soit un traitre vraiment très doué pour se cacher. Il ne semblait pas être le genre d'hommes à rester sans rien faire, à regarder ce qui se passe.

"Oui, je pense aussi, qu'il y ait d'autres tentatives contre le Ministère. dit Tony, bien sûr l'attaque n'aurait pas forcément contre le Ministre, mais peut-être contre d'autres services du Ministère, ceux qui seraient un danger pour ce mage noir. D’après les dires de Pomona, ce nouveau mage noir était un petit jeune. Ce n'était guère réjouissance, car il a le pouvoir de la "jeunesse", et il avait beaucoup d'années devant lui pour achever son œuvre. Et puis tous les mages noirs ont été jeunes un jour. Le sorcier soupira, il éprouvait une tristesse de voir que Pomona avait disparu, et perdu cette bataille. Elle avait pourtant bien manier son art, mais il faut croire qu'on trouve toujours plus fort que soi, et cela était d'un part un peu rassurant, car ce mage noir trouvera alors un jour plus fort que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Mar 27 Fév - 0:02


Le futur est déjà là
G

wendall avait du mal à passer outre l’hypothèse que son discours puisse être passé au crible en présence de son interlocuteur. Pour la simple et bonne raison qu’il mettait Anthony Daiichi et Christopher McDowell sur un pied d’égalité au regard de leurs faits d’armes qui n’étaient pas négligeables et qui ne devaient pas être considérés avec légèreté, et devaient susciter l’estime de n’importe quel Auror soucieux de son travail. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, le jeune homme était un Auror soucieux de son travail. Bien sûr, il avait fait quelques entorses aux règles d’usage du département des Aurors, avait maquillé quelques crimes et appartenait au camp ennemi, mais pour toute affaire sur laquelle il travaillait, il se montrait investi et zélé, car il détestait laisser une affaire insoluble, dans tous les cas, il tenait à avoir le fin mot de l’histoire, et quand il classait volontairement un dossier, ce n’était jamais de gaieté de cœur, bien au contraire. C’était peut-être d’ailleurs ce qui savait rendre son discours un tant soit peu naturel et cohérent, c’est qu’il mentait, certes, mais il n’était pas totalement malhonnête dans ses propos. Ce qu’il venait d’affirmer à son interlocuteur, il le pensait bel et bien, c’est seulement qu’il avait de la situation une connaissance plus approfondie, et il ne manquait pas de faire dans la pure rétention d’informations dans le but de protéger ses arrières. Quoi de plus logique, en même temps.

-Tant qu’il ne s’agit que de tentatives et que nous nous tenons à l’affût de la moindre d’entre elles afin de les empêcher, c’est tout ce qui compte.

Leur nouvelle ministre venait à peine d’être installée à son poste, et elle n’était pas si mal, au regard de Gwendall, tout du moins, il serait de bon temps qu’elle ne soit pas renversée à son tour, même s’il aurait sans doute été dans l’intérêt de Jedusor de placer un de ses pions à cette place de l’échiquier… mais peut-être avait-il une autre idée à l’esprit ? Avec lui, difficile de savoir. S’il avait juste fait preuve de négligence, le jeune homme ne pourrait nier que cette perspective le ravirait, tout ce qui serait susceptible de faire tomber l’homme qu’il était pourtant contraint de servir serait bon à prendre pour lui… mais ils en étaient loin pour le moment… Et à l’heure actuelle, le jeune homme ne savait même pas s’ils pouvaient estimer en avoir fait assez… Peut-être pas. Sans doute pas. Mais au moins, il ne pensait pas que ses réponses, en soi, soient « fausses ».




code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 264
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   Ven 2 Mar - 22:16


Tony restait toujours sur une trés bonne impression du jeune homme, en tant qu'espion, il était vraiment doué pour le cacher, enfin si l'était vraiment comme le pensait Christopher. Son ami avait un bon jugement, et si il le disait, c'était que sans doute le cas, mais il devait lui manquer la preuve irréfutable que c'était lui. Une preuve qu'il ne pourrait pas nier, par exemple le prendre la main dans le sac. Mais de ce que le sorcier pouvait en voir depuis la bonne demi-heure qu'il passait avec lui, ce ne serait sans doute pas aujourd'hui, qu'il serait démasqué, il allait falloir être plus perspicace que ça, mais Tony n'avait pas envie d'abandonner cette mission pour autant. Il avait dit à son ami qu'il trouverait l'espion, et ne comptait pas échouer, ce n'était pas son genre. Le jeune homme lui dit que tant cela restait des tentatives d'attaques contre le Ministère, ce n'était pas le plus dramatiques, cela voudrait dire qu'ils réussissaient leur travail d'auror de protéger le travail de tous et la sécurité des sorciers. Mais la question, était de savoir si celle qui venait d'avoir lui était une tentative, ou si elle avait atteint son but. Il aimerait bien avoir une conversation avec la Ministre pour jauger un peu le terrain de ce côté-là, il verrait plus tard.

"Oui, je suis tout à fait d'accord avec vous." fit Tony en terminant sa tasse de café, puis il regarda sa montre, cela faisait bien une demie-heure qu'il parlait avec lui. Le temps avait filé, ce qui indiquait la conversation avait été intéressante du moins pour lui.
"Bon, je pense avoir assez abuser de votre temps. Merci de m'avoir aider" fit Tony, en continuant d'observer le jeune homme, pour voir si il était soulagé de la fin de cette .... rencontre, à défaut d'autres termes appropriés. Ce serait une façon de voir, si ce soulagement venait parce qu'il était l'espion et qu'il n'avait pas été démasqué. Mais connaissant le jeune homme comme il venait de le découvrir, il aurait une capacité impressionnante à le cacher.


PS : On peut conclure ou continuer, comme tu veux. En tout cas, il était super chouette. Si un jour t'envisage que Gwendall se fasse prendre, j'aimerais bien que ça soit par Tony.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Rencontrer ses nouveaux collègues   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontrer ses nouveaux collègues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG
» Nouveaux Equipements pour Mordheim.
» les nouveaux pots
» Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett]
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-