AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 259
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeLun 1 Jan - 19:38

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts.
Caspar le savait, il en avait parfaitement conscience, il ne devrait pas réellement se préoccuper de tout cela. Parce que ça ne le regardait plus en un sens et qu’il n’était plus directement touché par Cedrella Black. Elle n’était plus sa fiancée. Mais quoi qu’il advienne, en réalité, le jeune homme se sentait concernait parce qu’elle avait quand même touché sa réputation à l’époque. Croupton s’en était parfaitement bien sorti au final, puisqu’il avait quand même épousé une sœur Black, mais cela n’enlevait pas le fait qu’il avait été particulièrement touché dans sa fierté. Donc, il ne pouvait pas nier qu’il avait bien envie de tout faire pour empêcher le mariage Weasley. Il savait que son épouse et sa belle-sœur s’en occupaient également, qu’elles ne voulaient pas voir leur famille être plus ternies encore. Cedrella avait déjà été renié par sa famille, mais ce n’était pas suffisant. Si elle liait officiellement son nom à celui des Weasley, ça allait encore plus entacher les choses. Tout le monde était donc d’accord pour affirmer que ce mariage ne devait pas avoir lieu et il n’aurait donc pas lieu. Caspar avait ses propres intérêts pour qu’il n’arrive pas, il n’avait aucune intention de voir celle qui l’avait abandonné juste avant de passer devant l’autel épouser un autre. Question de fierté, il ne cherchait même pas à récupérer son ancienne fiancée. Il était marié, il avait quand même des valeurs, les liens du mariage étaient sacrés.

Bref, la « petite famille » faisait donc son possible pour les empêcher de se marier et force était de constater que ça ne marchait pas trop mal. Caspar avait eu vent de certaines choses que son épouse et sa belle sœur avaient fait pour empêcher les deux fiancés de trouver une église voulant bien les épouser. Ce n’était pas encore gagné pour qu’ils abandonnent ce mariage, mais Caspar se disait qu’ils gagnaient quand même du temps. Et avec un peu de chance, Cedrella et son amoureux des moldus allaient se rendre compte qu’ils ne devaient pas se marier, qu’ils ne pouvaient pas se marier… même si c’était sans doute plus facile à penser qu’à se réaliser. Malheureusement, Caspar avait bien conscience que son ancienne fiancée était folle amoureuse de son amoureux des moldus, au point d’avoir abandonné un homme tel que lui (quand même, on se demandait vraiment comment s’était possible !) et une condition de vie bien plus agréable que ce que Weasley était capable de lui offrir. Elle ne pouvait que tenir à lui, sinon elle ne serait pas à ses côtés. Mais elle allait finir par s’en lasser, forcément.

En attendant, Caspar ne ménageait toujours pas ses efforts concernant son travail. Ce qu’il faisait dans le but d’ennuyer Cedrella et son fiancé était en plus de tout ce qu’il faisait déjà autrement, autant dire que son emploi du temps était particulièrement chargé. Et comme d’habitude, il se trouvait au ministère de la magie (en même temps, il était la plupart du temps au ministère de la magie, bien plus que chez lui). Et alors qu’il marchait dans l’atrium, son regard croisa celui d’un connu. Et qui tombait presque bien.

« Bonjour Caelan, ça fait longtemps que je ne t’avais pas croisé. » Il se montrait aimable, il savait le faire quand il le fallait.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 862
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeLun 1 Jan - 22:35


Les peines de "coeurs" rapprochent les intérêts.
I

l était de plus en plus rare que Caelan se rende au ministère de la Magie, et elle avait toujours la même sensation un peu étrange quand l'occasion se présentait pour elle d'y faire un tour : une certaine nostalgie matinée d'un semblant d'angoisse. De la nostalgie, parce qu'elle avait aimé travailler au bureau des Aurors, parce que c'était là qu'elle avait fait ses armes, s'était perfectionnée et avait fait les rencontres les plus déterminantes de toute son existence. De l'angoisse, car elle n'avait pas que de bon souvenirs de cette période. Quand Grindelwald sévissait encore, les bureaux étaient sous tension constante, et le stress et la fatigue étaient des alliés du quotidien desquels il fallait réussir à s'accommoder puisque, dans tous les cas, ils ne disparaissaient jamais. Elle n'était pas mécontente d'avoir réchappé à ça, même si on pouvait admettre, à plus d'un titre, que sa situation était bien pire maintenant. Caelan éprouvait bien plus de stress dans la gestion de l'Ysbridion, depuis quelques mois qu'elle avait pris par la force des choses le relais de Purdey que durant les quelques années passées dans ce bureau. Enfin, dans tous les cas, ce n'était pas comparable, elle avait bien changé depuis. Même si elle était encore jeune, les expériences qu'elle avait vécues alors avaient clairement contribué à la changer, à la faire mûrir bien plus vite qu'elle ne l'aurait fait autrement, et à observer la vie sous un angle bien différent.

Enfin, dans tous les cas, elle ne s'était pas rendue au ministère de la Magie par nostalgie ou pour se remettre dans le bain (elle avait bien d'autres manières de faire) mais parce qu'elle avait eu besoin de parler à Christopher, espérant recueillir auprès de lui les conseils qu'elle n'était pas autrement capable de recevoir des autres membres de l'Ysbridion. Par ailleurs, il lui était apparu important de lui parler de sa petite protégée, Pomona, de ce qui lui était arrivé, de ce que cela impliquait. Mais elle avait fait le déplacement pour rien. En même temps, elle aurait dû s'avertir plutot que de passer à l'improviste, mais puisqu'elle était sur Londres... Bon, peu importe, c'était un coup d'épée dans l'eau. Ce n'était pas grave, elle tenterait une autre fois, en attendant, elle n'avait plus qu'à rentrer chez elle. En tout cas, elle en avait eu l'intention, jusqu'à croiser une personne familière.

-Oh, Caspar, je confirme, ça faisait longtemps.
En même temps, comme elle ne venait plus au ministère. Comment vas-tu ?

Caspar et elle n'avaient pas forcément de nombreuses raisons de s'entendre, mais Caelan l'appréciait. Les circonstances l'y avaient aidée, il faut dire. Le couple Septimus/Cedrella leur avait fait du mal en même temps, forcément, cela crée des liens.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 259
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeJeu 22 Fév - 14:53

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts.
En d’autres circonstances, sans leur « passé » en commun, les deux sorciers ne se seraient sans doute même pas calculés. Ce n’était pas méchamment, mais il était évident que les deux sorciers n’avaient pas grand-chose en commun en fait… en dehors de ce fameux passé commun. Mais comme quoi, il ne fallait pas grand-chose, si on pouvait parler du couple Cedrella/Septimus et le fait que Caspar se soit retrouvé abandonné juste avant son mariage, pas grand-chose. Ça avait eu quand même de sacrée conséquences à l’époque. Caspar s’en était bien tiré au fond, parce qu’il avait quand même épousé Charis et qu’au final, il n’avait aucun sentiment pour son ex fiancée. Il était simplement toujours encore bien trop touché par cette situation à cause de son égo, de sa fierté et donc il ne parvenait pas juste à faire comme si de rien n’était. Mais en un sens, il s’en était sortie tout simplement, il avait tourné la page quand même. Tout comme Caelan, sans que le jeune homme ne le sache, parce qu’au final il n’était au courant de rien de sa vie. Parce que même s’ils se connaissaient et même s’ils s’appréciaient, ils ne se connaissaient pas tant que ça en soit. Quand bien même, Caspar appréciait réellement Caelan, mais c’était simplement parce qu’elle avait autant souffert de la situation que lui, voir plus. Contrairement à Caspar qui n’avait pas tant perdu que ça en soit – nouvelle fiancée et situation au même niveau qu’elle aurait été s’il avait épouse Cedrella – Caelan avait quand même eu de réels sentiments envers Weasley. Et elle n’avait donc pas perdu qu’un fiancé potentiel, mais quelqu’un qu’elle appréciait vraiment. À se demander ce que les femmes pouvaient bien trouver à cet idiot.

La jeune femme confirma en tout cas que cela faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas croisés. En même temps, il était vrai qu’ils ne prenaient pas réellement la peine de se croiser non plus, qu’ils ne cherchaient pas le contact. Pour autant, ça faisait plaisir à Caspar de la croiser.

« Je me porte bien. »
Parce que c’était le cas et même si ce n’était pas le cas, Caspar n’avait pas réellement de raison d’en parler à Caelan. Ce n’était pas contre elle, mais encore une fois ils n’étaient de toute façon pas assez proches pour qu’il se confie, surtout qu’il ne se confiait de toute façon avec peu de personne. Mais dans tous les cas, ils n’avaient bel et bien rien à dire à la question de la jeune femme de négatif. « Et toi ? »

Il ne se contentait pas juste de retourner la question à la jeune femme par politesse, il se posait sincèrement la question. Même si ce n’était pas réellement dans ses habitudes d’apprécier quelqu’un de cette manière – même si on ne pouvait pas dire non plus qu’ils étaient si proches que ça – il se posait donc vraiment la question et il s’intéressait vraiment à la réponse.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 862
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeJeu 22 Fév - 15:35


Les peines de "coeurs" rapprochent les intérêts.
L'

air de rien, cela faisait sincèrement plaisir à Caelan que d'apprendre que Caspar allait bien. Elle l'appréciait, même s'ils n'étaient pas intimes tous les deux, bien assez en tout cas pour lui souhaiter le meilleur. Si la vie du jeune homme était sur les bons rails (et ce semblait être le cas, puisqu'il était marié - à la soeur de Black, ceci dit - et bien installé dans la vie), alors elle était ravie pour lui. Elle considérait que, étant donné ce qui leur était arrivé, une situation qu'ils avaient subie tous les deux sans avoir rien pu y faire, ils avaient le droit au bonheur... Quand le jeune homme lui retourna sa question, elle sentait que lui aussi se souciait réellement de sa réponse, et pour cette raison, elle comptait se montrer plus sincère qu'elle ne l'aurait été en d'autres circonstances. Face à un autre interlocuteur, elle se serait peut-être contentée d'affirmer qu'elle allait bien sans chercher plus loin, mais non, elle allait faire un minimum d'efforts.

-Je vais bien aussi,
affirma-t-elle. Parce que c'était vrai, elle allait effectivement bien. Depuis que Flynn était entré dans sa vie, elle allait beaucoup mieux, sentimentalement parlant tout du moins. Elle ne pouvait pas affirmer que dans son existence, tout était au beau fixe, mais au moins, elle était bien entourée, et filait le parfait amour avec son petit ami. Enfin... j'ai pas mal de... travail, en ce moment, mais tout va bien.

Il n'allait peut-être pas comprendre, lui qui avait un poste à responsabilités au sein du ministère de la Magie alors qu'elle-même avait abandonné son poste d'Auror pour devenir professeur de vol à Poudlard, ce qui était techniquement un emploi bien moins contraignant. Mais le fait est qu'elle endossait à l'heure actuelle bien plus responsabilités qu'elle n'en avait jamais rencontrées quand elle travaillait seulement au bureau des Aurors. Elle était maintenant une patronne pour l'Ysbridion, une mère de substitution pour les jumeaux Potter, et tout de même, aussi, accessoirement, un professeur de vol, oui. Alors c'était particulier, et oui, c'était également épuisant. Mais bon, elle ne pouvait clairement pas entrer dans les détails avec le jeune homme. Et pour ne pas forcément lui laisser l'occasion de rebondir sur ce qu'elle venait de dire, elle choisit de reprendre la parole. Un sujet de conversation lui brûlait les lèvres, forcément, puisqu'il était là et puisque ce qui avait eu le don de les rapprocher était plus que jamais d'actualité dernièrement. C'était peut-être un signe qu'ils se croisent ici et maintenant. Ils avaient peut-être besoin de vider leur sac auprès de la seule personne qui était susceptible de comprendre.

-J'imagine que tu es au courant...

Elle ne se montra pas plus explicite, il devait savoir de quoi elle parlait. Du futur mariage de Septimus et Cedrella, bien sûr.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 259
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeSam 28 Avr - 12:06

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts.
Caspar fut heureux d’apprendre que Caelan allait bien. Même si en soit, les deux sorciers n’avaient pas grand-chose en commun, parce qu’ils ne venaient pas vraiment du même monde, le jeune homme avait quand même de l’intérêt pour Caelan et il appréciait de savoir qu’elle allait bien. Comme quoi, le destin s’amusait à rapprocher deux personnes dans l’adversité. Bon, Caspar n’avait pas aimé Cedrella comme Caelan avait aimé Septimus (et sur ce point, le jeune homme pourrait ne pas apprécier son interlocutrice, mais il aurait bien aimé que ce fichu rouquin décide de l’aimer plus qu’il n’avait aimé sa fiancée), mais cela n’enlevait pas le fait qu’ils avaient vécu la même expérience au même moment. Et ça les avait rapprochés. Pas au moins qu’ils deviennent les meilleurs amis du monde non plus, pour ça il faudrait que Caspar ait réellement des amis en réalité. Mais ils s’appréciaient suffisamment pour se soucier l’un de l’autre, ce qui n’était pas un détail quand on connaissait un peu Croupton. Il ne se contentait pas de jouer la comédie, comme il pouvait le faire avec beaucoup de personne dans le seul but de continuer à avoir de bonne relation qui pouvait l’aider.

Caelan ajouta cependant qu’elle avait beaucoup de travail, mais qu’elle allait bien. Ils n’avaient pas forcément la même vision du monde, Caspar considérait que c’était une très bonne chose d’être submergé par le travail. Mais en soit, il n’allait pas faire le moindre reproche à la jeune femme. Dans tous les cas, celle-ci ne manqua pas de lancer un sujet qu’ils avaient tous les deux forcément en tête. Ils ne pouvaient pas réellement se croiser et se parler sans oublier complètement ce qui les avait rapprochés de prime abord, Cedrella et Septimus. Et la situation avait quand même quelque peu évoluée ces derniers temps.

« Je suis au courant en effet. » Dit-il dans un soupir, comprenant qu’elle voulait parler du mariage de ces deux tourtereaux… Forcement qu’il était au courant et Caspar n’était pas spécialement surpris de découvrir que son interlocutrice l’était aussi. Même si le jeune homme était encore assez proche de la famille de Cedrella pour être en partie touchée par tout cela. Même si dans tous les cas, il aurait été touché. « Je ne te cache pas que mon épouse et ma belle-sœur sont sur les dents depuis qu’ils ont découvert leurs fiançailles. » Ça ne servait à rien de le cacher en effet, c’était quelque chose de normal. Quand on connaissait un peu la famille Black (et il y avait du monde dans cette famille), on savait forcément qu’ils ne toléraient pas d’écart. Ce n’était pas pour rien que Cedrella avait été reniée par sa famille, elle n’était pas la première et elle n’allait clairement pas être la dernière (il y avait des tares même chez les meilleurs). « Elles n’ont pas l’intention de les laisser faire. » Caspar parlait au nom de Charis et Callidora, mais il était évidemment concerné par le fait qu’il n’avait pas l’intention de les laisser se marier.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 862
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeSam 28 Avr - 13:04


Les peines de "coeurs" rapprochent les intérêts.
C

aelan n'était en rien surprise d'apprendre que Caspar était parfaitement au courant de la situation. Si la nouvelle lui était parvenue jusqu'aux oreilles, c'était bien qu'elle n'avait plus rien d'un secret d'Etat, et les Black (ex ou actuels) devaient forcément avoir été les premiers informés de l'affaire. Caelan n'était pas très au fait des potins des sangs purs puisqu'elle-même n'en était pas une et restait généralement éloignée de ces gens-là, mais elle pensait tout de même savoir comment ces personnes fonctionnaient exactement, de quelle manière elles pensaient, et pour la peine, elle imaginait sans mal le problème qu'avait dû représenter pour les soeurs de Cedrella son mariage à venir avec un Weasley. Quant à Caspar, c'était encore différent : au-delà de l'honneur de sa famille mise en péril, c'était aussi une question d'égo, et que Caelan pouvait bien comprendre. Certes, il n'y avait pas eu de relation sentimentale entre Cedrella et Caspar (contrairement à Caelan et Septimus), mais tout de même, il s'était fait voler sa fiancée, tout comme elle s'était fait voler le sien (enfin même s'ils n'étaient pas fiancés au sens technique du terme)... Alors forcément, ils avaient leur propre vision de la situation, qui coïncidait forcément avec leur passé très particulier avec le couple de futurs mariés... s'ils réussissaient bel et bien à se marier.

Caelan savait qu'elle ne devrait pas réagir ainsi, mais le fait est qu'elle appréciait beaucoup d'entendre Caspar lui assurer que Charis et Callidora mettaient tout en place pour empêcher les noces du couple un peu trop heureux pour le rester (il ne manquerait plus que leur idylle ait la moindre chance de durer, évidemment que c'était hors de question). Intérieurement, elle jubilait. Ce n'était pas une attitude très saine, mais c'était comme ça, elle ne voulait pas le bonheur de Septimus. Ni de la pimbêche qui le lui avait volé. Bien sûr, de l'eau avait coulé sous les ponts, bien sûr elle n'éprouvait plus rien pour lui, bien évidemment, elle avait tourné la page et filait le parfait amour avec un homme qui était vraiment bien pour elle et qui la rendait heureuse comme personne ne l'avait jamais fait auparavant. Mais malgré tout, l'amertume liée à cette époque demeurait, et elle trouverait injuste que le bonheur de Septimus précède le sien, un point c'est tout.

-Je reconnais que j'aime entendre ça,
admit Caelan, qui n'allait pas jouer les hypocrites et prétendre que les manoeuvres des soeurs Black l'horrifiaient ou quoi que ce soit d'autre. Ce n'était pas le cas, point barre. Et j'admets que je n'aimerais pas que le mariage des ces deux-là éclipsent le mieux, ajouta-t-elle dans un léger sourire.

Puisqu'elle aussi allait se marier, après tout. Ce qu'elle en profitait pour annoncer très officiellement à Caspar.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 259
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeJeu 28 Juin - 11:58

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts.
Caspar apprécia d’entendre la jeune femme affirmer qu’elle aimait entendre que les sœurs Black n’avaient pas l’intention de laisser leur jeune sœur se marier avec Weasley. La plupart des personnes qui n’étaient pas directement touchées par cette histoire se contentaient de penser que de l’eau avait coulé sous les ponts et que Caspar ne devrait même pas se soucier de la vie de son ancienne fiancée. Et en un sens, ils n’avaient pas forcément tort. Sauf qu’en même temps, le jeune homme n’avait pas l’intention de la laisser faire. Forcément, ça touchait sa famille puisqu’il était marié avec Charis et que la jeune femme, quand bien même mariée à lui et portant son nom, était et resterait une Black. Il en valait de la valeur de leur nom, il en valait de leur réputation. Personne ne pouvait envisager de les laisser faire, de laisser son ancienne fiancée salir ainsi le nom de sa famille en le liant avec un Weasley, qui ne méritait clairement pas un statut de sang pur comme les autres. Alors oui, Caspar avait tout intérêt à prendre part à cette histoire, surtout que rien n’enlevait le fait qu’il était touché dans son égo.

Et pour le coup, le jeune homme osait croire que son interlocutrice était bien placée pour le comprendre. Bon, Caelan avait vraiment aimé Weasley – mais sur ce point, Caspar ne la comprenait pas du tout… à se demander ce qu’elles pouvaient bien lui trouver à ce rouquin, franchement… – alors que de son côté, Caspar n’avait pas eu de sentiment pour sa fiancée (pas plus qu’il n’en avait pour son épouse maintenant). Mais ça n’enlevait pas le fait qu’ils avaient quand même été tous les deux touchés dans leur égo, qu’elle pouvait comprendre l’humiliation que c’était de se retrouver dans une telle situation. Même si Caspar s’en était bien sorti au final, qu’il avait quand même épouse une Black. Il ne pouvait quand même pas laisser passer ça et pour une fois, il avait le sentiment qu’une personne en dehors de sa famille (sa femme, sa belle-sœur… concernant le beau-frère c’était encore particulier) pouvait se mettre à leur place.

« Oh, félicitation ! »
Dit-il avec sincérité – ce qui n’était pas toujours le cas – quand Caelan affirma qu’elle n’avait aucune envie que le mariage entre Weasley et Cedrella éclipse le sien, comprenant donc que la jeune femme était fiancée. La preuve donc qu’elle avait tourné la page, mais qu’elle pouvait quand même comprendre que ça ne changeait pas le fait qu’ils ne pouvaient pas laisser passer ça. Il n’y avait en soit pas beaucoup de raison pour que Caspar apprécie Caelan, mais c’était pourtant le cas. Comme quoi, ce genre de chose pouvait très bien rapprocher les gens. Il était sincère, donc, quand il adressa ses félicitations à la jeune femme… se doutant que contrairement à lui, elle ne se mariait pas juste par intérêt. « Raison de plus pour que ça ne soit pas le cas. » Reprit-il. « Qui est l’heureux élu ? » Est-ce que ça l’intéressait tant que ça ? Peut-être pas, mais il était curieux quand même.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 862
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeJeu 28 Juin - 19:31


Les peines de "coeurs" rapprochent les intérêts.
C

aelan était peut-être naïve de le penser, mais elle voulait vraiment croire que Caspar était entièrement sincère avec lui quand il lui présentait ses félicitations. Ils étaient très différents, c'est certain, autant dans leur morale que dans leur conviction, mais un ennemi commun rapprochait toujours plus que n'importe quoi d'autre, surtout quand, comme eux, on n'avait la rancoeur à ce point tenace. Alors oui, Caelan accueillait les félicitations de son interlocuteur avec un sourire qui s'élargit encore quand Caspar fit remarquer que la nouvelle justifiait d'autant plus que Cedrella et Septimus ne se marient pas de sitôt... Bon, bien sûr, fiançailles ou pas, cela n'aurait rien changé à l'intention des Croupton et des Londubat d'empêcher tout ça, mais ça leur donnait tout du moins une motivation supplémentaire. Quoi qu'il en soit, c'était donc l'occasion de lui en apprendre plus sur son futur mari. Ces derniers temps, c'était son activité favorite que d'apprendre ses fiançailles à tout-va à tous ceux qu'elle croisait. En même temps, était-ce un mal ? Elle ne le pensait pas. Elle était heureuse et amoureuse, et allait épouser un homme exceptionnel. A ses yeux, ça valait bien la peine de le partager avec le monde entier, même à Caspar, qui ne porterait peut-être pas sur Flynn le plus indulgent des regards étant donné que leurs critères, pour la peine, ne pouvaient qu'être différents. Rien que le fait qu'il s'agisse, dans le cas de Caelan, d'un mariage d'amour faisait forcément une grande différence.

-Flynn Bennet, tu le connais peut-être ?

Non pas qu'elle allait s'imaginer que tout le monde connaissait Flynn (même si Caelan le considérait comme le meilleur journaliste de la Gazette du sorcier... mais elle manquait bien évidemment d'objectivité), mais après tout, le monde de la sorcellerie n'était pas si grand, et par ailleurs, Flynn était un sang pur (qui avait le mérite de ne pas se vanter de l'être pour autant). Aux yeux de Caelan, c'était un détail, mais elle savait qu'aux yeux de Caspar, ça en aurait davantage (ce qui était bien la preuve du fait qu'ils ne devraient absolument pas du tout s'entendre, mais il faut croire que Septimus n'avait que ce don-là, de faire se rapprocher des personnes qui n'avaient pourtant absolument rien en commun). Même si elle-même n'était jamais qu'une sang-mêlée de toute manière, donc techniquement, ils ne devraient plus être à ça près. Dans tous les cas, en son for intérieur, Caelan espérait que Caspar, s'il devait connaître Flynn même de nom, validerait son choix, ce même si, une fois de plus, c'était contradictoire puisqu'un choix validé par Caspar serait sans doute un choix que Caelan devrait dévalider sur le champ... Enfin là, la question ne se posait pas : la jeune femme connaissait son fiancé par coeur et savait parfaitement ce qu'il valait.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 259
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeMar 4 Sep - 13:01

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts.
Caspar était étrangement sincère quand il félicitait Caelan pour ses fiançailles. À choisir, il préférait largement se satisfaire de la situation, du mariage de la jeune femme au vu de la situation. Parce qu’en un sens, Caspar se disait qu’en prime, il pouvait peut-être se pencher bien plus sur le mariage de Caelan que sur celui de Cedrella et Septimus. Pourquoi ne pas espérer que cette union ci parvienne à rivaliser avec celle des Weasley. Est-ce que ça allait changer quoi que ce soit à la situation ? Pour le moment, le jeune homme ne pouvait pas trop le savoir, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il appréciait d’entendre que Caelan allait se marier. Et c’était suffisamment rare pour être souligné d’ailleurs.

Et donc, le jeune homme se montrait curieux sur la fiançailles de la jeune femme et donc, précisément sur son fiancé. Le monde des sorciers était petit alors c’était possible qu’il connaisse l’homme. La jeune femme lui donna son nom d’ailleurs, précisant qu’il le connaissait peut-être. Bennet, ça lui disait effectivement quelque chose. Le monde des sorciers était petit, mais celui des sorciers des sangs purs l’étaient d’autant plus. Et donc, oui, Bennet était un sang pur et Caspar le connaissait vaguement, en grande partie parce qu’il était un journaliste de la Gazette des Sorciers et pas vraiment le genre de personne que Caspar appréciait. Pas seulement parce qu’il était journaliste, Caspar s’entendait bien avec certain d’entre eux (en grande partie ceux qu’il pouvait contrôler un minimum). Et c’était ça le souci, de ce qu’il savait, Bennet était bien trop honnête. Il ne portait pas le fiancé de Caelan dans son cœur – mais en même temps, il ne portait pas grand monde déjà… et Caelan était définitivement un cas à part, simplement parce qu’ils avaient cette histoire avec Weasley en commun –, mais il allait se retenir de le dire. Encore une fois, simplement parce qu’il appréciait Caelan. Et qu’il ne pouvait pas nier que le fait que la jeune femme se marie, ne pouvait que leur être utile. Comment ? Il ne savait pas encore, mais il savait qu’il allait pouvoir trouver.

« Je le connais oui. » Dit-il donc, dans un fin sourire. « Enfin, pas personnellement, mais je vois qui il est. » Et Caspar n’allait pas s’épancher plus sur le sujet du fiancé de Caelan. Même s’il n’avait aucun mal à mentir, il n’avait pas l’intention de lui dire qu’il pouvait l’apprécier ou non. Bennet n’était pas quelqu’un qu’il tenait dans son cœur, de toute évidence et ça n’arriverait sûrement jamais surtout. « Vous avez déjà fixé une date pour votre mariage ? » Demanda-t-il donc, ne pouvant pas s’empêcher d’être curieux encore une fois.

Et ce n’était pas sans raison, toujours. Non pas que la date du mariage pourrait réellement être utile, mais forcément le jeune homme se disait que ça pouvait toujours être bon de savoir quand Caelan allait s’unir avec son fiancé.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 862
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeMar 4 Sep - 18:50


Les peines de "coeurs" rapprochent les intérêts.
C

aspar connaissait donc Flynn, ou du moins le connaissait-il de nom, et donc de réputation. Bonne ou mauvaise chose ? Caelan n'aurait pas vraiment su le dire, car l'attitude de son interlocuteur ne prêtait pas vraiment à déterminer quelle pensée lui inspirait le fait qu'elle soit fiancée à cet homme. Sans doute en savait-il trop peu pour apposer le moindre jugement sur la situation. Ce qui, au fond, ne manquait pas d'arranger la jeune femme... Elle avait comme l'intuition que si Caspar et Flynn devaient se connaître plus personnellement, ils auraient de bonnes chances de se détester cordialement. Mais rien de tel à l'horizon, et tant mieux... Dans tous les cas, Caspar devait estimer que le journaliste faisait toujours un meilleur parti pour elle que Septimus... Et ce n'était clairement pas Caelan, qui gardait une rancoeur tenace à l'adresse du jeune homme pour le mal qu'il lui avait fait autrefois (même si beaucoup d'eau avait coulé sous les ponts depuis) qui irait penser le contraire. Sans rien lui demander de plus au sujet de l'homme qui allait partager sa vie, il se contenta donc de lui demander quand la cérémonie aurait lieu.

-Nous n'avons pas encore fixé de date, mais ça ne saurait tarder. Sans doute à l'automne prochain.

Afin de leur laisser le temps de s'organiser. Un mariage, en soi, ça ne se faisait pas en un claquement de doigts (à moins d'avoir un nombre restreint d'exigences, ce qui n'était pas le cas de Caelan - quand bien même elle ne courrait pas après un mariage de princesse ou quoi que ce soit, elle voulait quand même que tout soit parfait). Et dans leurs cas, on pouvait dire qu'ils accumulaient les difficultés. Leurs métiers respectifs auraient déjà justifié qu'ils prennent leur temps, tant ils étaient chronophages, mais il n'y avait évidemment pas que cela : il y avait la résistance, l'Ysbridion, les jumeaux... Toutes ces considérations cumulées ne laissaient pas beaucoup de place sur leurs agendas respectifs.

-Même si j'ai l'impression que ça n'arrivera jamais assez vite.

Et pour cause, elle était évidemment impatiente d'unir pour de bon sa vie à celle de Flynn. Ils n'avaient pas besoin d'être mari et femme, elle n'avait pas besoin de porter son nom pour avoir conscience de ce qu'ils partageaient et pour le vivre pleinement, mais c'était tout de même une étape qu'elle brûlait d'impatience de franchir... Sans se rendre compte en prononçant ces mots que les circonstances allaient en effet l'encourager à aller bien plus vite en besogne. Et pas forcément pour les bonnes raisons, malheureusement. Même si Flynn et Caelan auraient toujours une bonne raison de se marier, puisqu'ils s'aimaient. Ce qui restait tout de même le principal, au-delà de toutes les manoeuvres et manipulations qui pourraient être liées à l'affaires. Et auxquelles Caspar finirait peut-être par ne pas être étranger.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 259
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeDim 4 Nov - 12:05

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts.
Il n’y avait clairement aucun besoin pour eux de revenir sur le sujet précis du fiancé de la jeune felle sous ses yeux. Autant qu’ils n’en parlent pas l’homme n’aurait pas grand-chose à dire dans tous les cas. Parce qu’il connaissait Bennet seulement de réputation et on ne pouvait pas dire qu’elle lui était favorable. Caspar se concentra bien plus sur le mariage en lui-même et donc de la date. Non pas que ça soit une information forcément indispensable pour le sorcier, mais il ne pouvait pas nier le fait qu’il était quand même un peu curieux. Quand bien même, il était évident que ça n’allait pas changer grand-chose à sa vie à lui, pour la simple et bonne raison qu’il imaginait assez mal se retrouver invité au mariage de Caelan et en réalité il n’y tenait pas forcément.

Mais bien sûr, l’information que l’ex de Septimus Weasley avait l’intention de se marier dans la même période que Cedrella Black et cet idiot de service donc ne pouvait que se graver dans son esprit. Est-ce qu’il pouvait en tirer quelque chose ? Pour le moment, le jeune homme n’en avait pas réellement idée, même si ça allait arriver dans le futur. La jeune femme précisa qu’ils n’avaient pas encore vraiment fixé de date, quand bien même cela aurait sans doute lieu l’automne prochain. Avec un peu de chance – mais Caspar ne laissait pas grand-chose reposer sur la chance en réalité – Cedrella Black ne serait pas encore l’épouse de son idiot d’amoureux des moldus avant cette période. Mais encore une fois, le sorcier ne pouvait pas vraiment avoir conscience de ce qu’il pouvait faire de cette information.

« Je comprends. » Dit-il pour répondre à la remarque de la jeune femme quand elle affirma qu’elle avait le sentiment que son mariage n’arriverait jamais assez vite. Pouvait-il réellement comprendre ? Pas forcément, mais Caelan n’avait pas besoin de le savoir. Mais après tout, il avait connu ça, il était passé par là. Et lui aussi avait été impatient d’épouser sa fiancée, en grande partie parce qu’il avait hâte de pouvoir enfin réussir ce mariage. Surtout au vu du fait que sa précédente fiancée l’avait quand même quelque peu abandonné juste avant leur mariage. Et même s’il ne se mariait pas du tout pour les mêmes raisons que la jeune femme, ça n’avait pas enlevé le fait qu’il avait été impatient que ça arrive. « Mais tu verras, ça va finir par arriver. Et cette journée va passer extrêmement vite. »

Pour le coup, le sorcier était parfaitement sincère, la journée de mariage lui avait semblé bien rapide. Ce qui n’avait pas été un souci en soit. Parce que même si par conséquence il n’avait pas manqué d’être au cœur de l’attention, ça n’avait pas été du tout désagréable de pouvoir simplement arrêter de supporter les autres personnes autour de lui. Ça n’avait pas été un souci ensuite pour lui de simplement profiter du calme après la tempête.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 862
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeDim 4 Nov - 12:47


Les peines de "coeurs" rapprochent les intérêts.
Q

uand Caspar affirma qu'il comprenait l'impatience que la jeune femme pouvait ressentir à l'idée d'arriver enfin au jour de son mariage (qui par la force des choses allait se rapprocher, puisque la date allait être modifiée), elle ne remettait pas sa parole en question une seule seconde, elle n'avait pas vraiment de raisons de le faire, après tout, elle ne le connaissait pas assez pour cela. Même si son mariage avait été arrangé, elle se disait que l'impatience devait être la même malgré tout. Qui plus est, pour un homme qui avait été délaissé presque juste avant de passer devant l'autel, l'impatience d'en venir au moment de se dire "oui" devait être d'autant plus grande (mais ils allaient passer cette information qui ne pouvait forcément qu'être déplaisante). La jeune femme se contenta d'une esquisse de sourire qui ne quitta pas son visage quand il ajouta que le moment venu, le jour du mariage passerait terriblement rapidement... le fait est qu'elle n'était pas surprise de l'entendre mais que cette pensée n'avait pas grand-chose de plaisante non plus...

Tout le temps que l'on pouvait consacrer à l'organisation de la cérémonie et de la soirée qui lui succédait, le tout pour que les heures défilent à une vitesse folle et qu'on ne voit pas le temps passer... C'était quelque part insensé de se donner autant de mal pour un instant aussi fugace. Malgré tout, Caelan savait d'avance qu'elle ne regretterait absolument rien à ce sujet... Parce que ce jour serait forcément le plus beau jour de sa vie, de leur vie. Qu'il y ait des désagréments ou non, qu'il y ait des couac ou pas, puisqu'au bout du compte, elle deviendrait sa femme, c'était, ce serait absolument tout ce qui pourrait bien importer, quoi qu'il puisse advenir.

-C'est bien ce qui m'inquiète,
se permit-elle de plaisanter. Il faudrait pouvoir figer le temps, parfois.

Encore que la nuit de noce et la lune de miel seraient des étapes suffisamment réjouissantes pour qu'elle soit loin d'éprouver le moindre regret. Elle verrait bien, dans tous les cas, elle avait hâte d'y être, et elle appréciait ce qu'elle prenait pour des encouragements de la part de Caspar.

-Enfin, on en est loin encore, il nous reste encore beaucoup de choses à organiser. Ne serait-ce que trouver le lieu idéal est une épreuve.


Peut-être aussi parce qu'ils étaient assez exigeants, mais Flynn tout comme Caelan voulaient faire les choses bien. Et puis, Caelan n'oubliait pas que Flynn avait déjà été marié. Sans vouloir effacer Elizabeth de la mémoire de l'homme qu'elle aimait, elle voulait qu'il puisse se forger avec elle un souvenir différent, mais qui soit tout aussi exceptionnel... Ce qui n'était pas forcément le plus évident.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 259
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeVen 11 Jan - 14:25

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts.
Caspar afficha un fin sourire quand Caelan affirma que c’était bien le souci, le fait que cette journée allait passer rapidement, et donc qu’il faudrait pouvoir figer le temps. En un sens, le jeune homme ne pouvait pas réellement donner tort à son interlocutrice, mais en même temps on ne pouvait pas dire que de son côté, il aurait été ravi d’arrêter le temps le jour de son mariage. Oh, rien contre Charis, encore une fois son épouse était la perfection même, mais clairement ce n’était pas la plus belle journée de sa vie. C’en était une, il ne pouvait pas le nier, sa famille avait été relié directement avec les Black par se mariage, ce qu’il n’avait pas pu faire à cause de Cedrella. C’était une bonne nouvelle, sa vie se dirigeait comme il le fallait. Il était marié, parce qu’il devait se marier, et il l’était avec un bon parti. Autant dire que oui, cette journée avait été une belle journée, mais Caspar n’avait pas eu de soucis de l’arrêter et de reprendre son quotidien, en compagnie de sa nouvelle épouse. Il était évident qu’il n’aurait pas réellement apprécié de se retrouver dans une boucle temporelle.

Caelan lui précisa qu’ils en étaient loin encore de toute façon, ce qui ne pouvait que rajouter à l’impatience qu’elle ressentait, puisqu’ils avaient encore énormément de chose à organiser, comme trouver l’endroit parfait. Sans forcément avoir envie de rabaisser la jeune femme sous ses yeux, quand bien même il ne pouvait pas entièrement s’en empêcher, le sorcier ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’ils devaient trimer bien plus pour leur mariage au vu de leur condition un peu moins (pour ne pas dire beaucoup moins) aisé que lui. Mais en même temps, le jeune homme se disait qu’il n’y avait aucune raison qu’elle ne parvienne pas à s’en sortir.

« Si jamais je peux t’aider pour quoi que ce soit, n’hésite pas. »
Affirma-t-il alors.

Ce n’était pas tant l’envie de l’aidait qui le pousser à dire ça, mais juste parce qu’il trouvait ça normal que Caelan soit mariée alors que Weasley trimerait encore à le faire (et il n’y avait aucune raison qu’ils ne triment pas ces deux-là, ils devaient trimer le plus possible). Ça ne serait donc pas une mauvaise chose que Caelan puisse avoir un mariage méritant par rapport à ces deux-autres et peut-être même… que Caspar pourrait arriver à faire d’une pierre deux coups. Il ne savait pas encore exactement comment il s’y prendrait, mais s’il pouvait aider Caelan en mettant un peu plus de bâton dans les roues de ce couple qu’il ne pouvait pas supporter, alors ça serait gagnant-gagnant. Caspar était à l’affut de toutes les possibilités de rendre la vie de Weasley un peu plus impossible, il avait encore plein de chose à l’esprit et il n’allait pas se retenir pour en faire usage.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 862
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeVen 11 Jan - 17:53


Les peines de "coeurs" rapprochent les intérêts.
C

aelan n'avait pas du tout évoqué les difficultés qu'elle pouvait rencontrer à organiser un mariage digne de ce nom pour s'attirer la compassion de son interlocuteur ou dans l'espoir que ce dernier lui propose son aide.... Pour tout dire, cette idée ne lui avait même pas effleuré l'esprit. Non, ça lui était juste venu comme ça, au fil de leur conversation. Parce que même si, sur le papier, tous les deux n'avaient pas vraiment de raisons de s'entendre, la conversation était plutôt fluide, entre eux. Bien sûr, ce pouvait sans doute aisément être mis sur le compte de l'unique vrai sujet d'entente qui les liait et qui était plus que jamais d'actualité, en attendant, c'était en effet efficace. Pour le reste, Caelan était une bavarde. Même si elle s'assurait tout de même de ne pas toujours dire n'importe quoi en présence de n'importe qui non plus, la jeune femme n'était jamais la dernière à bavarder et à parler naturellement d'elle et des autres quand la situation s'y prêtait. En bref, elle parlait pour faire la conversation, et elle tomba un peu des nues quand son interlocuteur lui dit de ne pas hésiter, si elle avait besoin d'aide.

Bien sûr, "aider à quoi que ce soit", cela pouvait vouloir tout et rien dire, mais une aide proposée par Caspar Croupton, dans ce contexte surtout, cela donnait tout de même le sentiment que l'homme lui proposait un soutien financier... ou qu'elle se serve de ce nom afin que cela lui ouvre quelques portes. Elle n'allait pas le nier, ça pourrait nettement lui faciliter la tâche, et à plus d'un titre, dans plus d'une circonstance... Mais elle n'avait clairement pas l'intention d'abuser de la faveur que lui faisait son interlocuteur, même si elle l'appréciait néanmoins. La jeune femme était une débrouillarde, et elle n'aimait pas particulièrement dépendre des autres. Certes, Flynn et elle n'étaient pas riches comme Crésus, mais il était journaliste à la Gazette et elle professeur à Poudlard. Leurs salaires combinés était peut-être risible pour Caspar, mais pour eux, c'était largement suffisant pour espérer organiser un beau mariage. Même si elle se doutait de l'intention qu'il y avait là-derrière : Caspar voulait que le mariage télescope celui de Cedrella et de Septimus. Et elle n'allait pas s'en cacher, même si c'était très bas que de penser de la sorte, ce n'était certes pas une pensée qui déplaisait à Caelan, loin s'en faut.

-Je te remercie. Si je frôle le désespoir, promis, je ferai appel à toi
, ajouta-t-elle avec une évidente note d'humour dans la voix. Mais je pense que ça ne devrait pas être nécessaire.

De toute façon, ils prendraient forcément une sérieuse avance sur le couple Weasley tant que les Black s'appliqueraient à bousiller tous leurs préparatifs.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 259
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeMar 19 Mar - 14:51

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts.
N’importe qui connaissant un peu Caspar – quoi que si on le connaissait, on savait forcément son histoire avec Cedrella et les conséquences que ça avait eu –, ne comprendrait sans doute pas que l’homme propose ainsi son aide à Caelan. Parce qu’elle était loin d’être le genre de femme que les sorciers de sang pur considéraient comme dignes, tout comme il n’était pas dans l’habitude d’un homme tel que lui de jeter son argent pour aider le premier venu. Parce que forcément, il était clair que Caspar proposait un soutien financier à la jeune femme, entre autre chose. Il pouvait aussi se servir de son nom et de sa réputation pour lui ouvrir des potes qu’elle ne pouvait pas ouvrir autrement. Mais globalement, il proposait effectivement une aide financière.

Mais il ne se contentait pas de le faire dans le seul but de venir en aide à une personne qu’il connaissait, il le faisait aussi parce qu’il se doutait que ça pouvait potentiellement faire chier Septimus Weasley et Cedrella. Que si Caelan et son fiancé avait un mariage au sommet, on pouvait très vite oublier celui de son ex fiancée. Quand bien même, Caspar n’avait dans tous les cas pas l’intention de laisser Cedrella épouser son rouquin de fiancé. Bref, il se disait que le mariage de la femme se trouvant sous ses yeux pouvait lui servir dans sa quête de vengeance vis-à-vis son ex fiancée et que ça pouvait donc permettre au Black d’obtenir une nouvelle façon de gâcher le mariage de cette Black qui ne méritait pas son nom (mais qui ne devait pas non plus changer de nom, surtout pas prendre le nom de Weasley). Caelan le remercia – ce qu’elle n’avait pas forcément besoin de faire, parce qu’il ne disait pas ça seulement dans son intérêt, il en trouvait pour lui également –, avant de lui affirmer que si jamais elle frôlait le désespoir, elle n’allait pas hésiter à lui demander de l’aide. Mais que pour le moment, il s’en sortait plutôt bien.

« Tant mieux. »
Se contenta-t-il de répondre, dans un fin sourire. Est-ce qu’il le pensait vraiment ? En soit, Caspar n’avait rien contre Caelan, donc il n’avait aucune raison de ne pas penser les mots qu’il était en train de prononcer. « J’espère pour toi que tout ira comme sur des roulettes. » Ajouta-t-il, de nouveau avec un sourire sincère et surtout un ton sincère.

Quand bien même, en un sens, Caspar ne pouvait pas s’empêcher de se dire que si jamais Caelan et son fiancé rencontraient des soucis et qu’il pouvait les aider en trouvant un moyen de briser un peu plus les rêves de Cedrella, il ne regretterait pas la situation. Ça, sans qu’il ne se doute que prochainement, la femme sous ses yeux allaient avoir quelques soucis avec une branche de la famille de son épouse (même si au final, on en arrivait au fait que tous les sorciers de sang pur appartenaient aux branches du même arbre, puisqu’ils ne se renouvelaient pas dans leur choix de mari/épouse).
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 862
Humeur :
Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitimeMar 19 Mar - 18:51


Les peines de "coeurs" rapprochent les intérêts.
C'

était au fond assez étrange pour Caelan de recevoir un tel soutien de la part d'un homme tel que Caspar Croupton (car si l'on pouvait raisonnablement en douter si on ne savait pas quel genre de relation ils entretenaient, Caelan osait estimer que son interlocuteur était sincère quand il lui souhaitait que tout se passe au mieux pour elle). Sur le papier, tous les deux n'étaient définitivement pas faits pour s'entendre, pourtant. Les sangs purs fiers de leurs rangs, qui se pavanaient en se prenant pour les meilleurs tout en se complaisant à humilier ceux qui n'auraient pas le sang assez pur, en toute logique, ça devrait la sidérer et l'horrifier. De même, une situation telle que celle que rencontraient Septimus et Cedrella devrait normalement l'indigner au plus haut point.

Elle aurait été la première à s'insurger, sans doute, s'il s'était agi d'autres personnes, mais le fait est que puisqu'il était question de Credrella Black mais surtout de Septimus Weasley, elle avait négligé tout bon sens et choisi simplement la voie de l'aveugle amertume, qui faisait qu'elle pouvait deviser tranquillement avec cet homme et même s'entendre avec lui. Ils détestaient les mêmes personnes... de toute évidence, ça créait des liens que l'on pourrait même qualifier d'indéfectibles, même s'ils restaient avant tout superficiels. Caspar ne serait par exemple pas le genre d'homme que la jeune femme envisagerait d'inviter à son mariage. Mais que ce dernier veuille véritablement que ce dernier se passe au mieux au point même de lui proposer son aide, eh bien, ça avait tout de même un minimum de valeur pour elle.

-Je te remercie, j'apprécie,
répondit-elle avec toute l'honnêteté du monde dans un léger hochement de tête accompagné d'un très fin sourire. Et je suis vraiment confiante, précisa-t-elle simplement.

Et en cet instant, elle l'était réellement. Elle n'envisageait pas une seule seconde qu'il puisse se passer quoi que ce soit de susceptible de véritablement gâcher son bonheur. Pour elle, tout allait bien. Elle était fiancée à un homme qu'elle aimait plus que tout au monde, avec Cenlyn et Rhian, tout se passait définitivement très bien, et les galères rencontrées par son ex pour épouser la reine des glaces pour qui il l'avait quittée, c'était un peu la cerise du le gâteau, un quelque chose qui n'avait franchement rien de nécessaire mais faisait tout de même du bien au moral, on peut le dire.

-Je vais devoir rentrer, je pense que j'ai déjà dû prendre beaucoup trop de ton temps,
constata-t-elle après un moment. J'étais contente de parler un peu avec toi. A bientôt, peut-être ?

Qui sait combien de temps s'écoulerait avant qu'ils ne se revoient. Beaucoup, sans doute, mais ça n'avait pas réellement d'importance, dans tous les cas, elle avait apprécié cette conversation. L'air de rien, elle lui avait fait du bien.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)   Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les peines de "coeurs" raprochent les intérêts. (Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Peines Alternatives
» Peines Alternatives : Procédures et déroulement (Archives)
» 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota
» La drague ça ne m'intéresse pas (suite) [Ciel Etoilé]
» J'ai une gueule de bois qui intéresserait un sculpteur.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 8
-