AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'espoir fait vivre. (Cenlyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUILDE
avatar
▌ Messages : 903
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Lun 1 Jan - 20:01

L'espoir fait vivre.
Rhian et Cenlyn avaient perdu leur père. Ils avaient découvert ensuite que des élèves de Poudlard venaient du futur et que l’un d’entre eux était le petit fils de Rhian, tout en apprenant qu’un mage noir avait l’intention d’empêcher sa naissance. Que tout cela avait un rapport avec Louisa. Leur mère qui avait promis de ne pas retourner sur le terrain l’avait fait et elle se trouvait maintenant dans le coma, sans qu’ils ne puissent savoir si elle allait s’en sortir. Harry, le petit fils en question, était mort parce que le psychopathe avait réussi à le faire passer pour l’assassin du ministre de la magie. Et… ET… Hyppolite avait disparu pendant le trajet qui devait le ramener de chez ses parents où il avait passé les fêtes de noël.

Ça commençait quand même à faire beaucoup de chose là, maintenant. Rhian avait le sentiment que quelqu’un avait décidé de le priver de toutes les personnes qu’il aimait, ou même qu’il aimait moins. Il n’avait pas eu pour habitude de se montrer vraiment très tendre avec Harry, mais sa disparition lui avait fait un coup. C’était suffisant, vraiment suffisant, il n’y avait pas besoin de ça. C’était bon, le destin allait arrêter de lui prendre toutes les personnes qu’il aimait… il n’en pouvait plus. Alors que le jeune garçon se disait justement qu’il allait arrêter de s’apitoyer sur son sort, qu’il allait agir, qu’il allait tenter de faire quelque chose afin de venir en aide à la résistance avec ses maigres moyens… eh bien, on lui mettait un nouveau couteau dans le dos. Comment voulez-vous qu’il fasse ensuite ? Il n’y avait rien, personne ne savait rien. Rhian se demandait vraiment comment un élève de Poudlard pouvait disparaître comme ça pendant le trajet, sans que personne ne s’en rende compte. Sérieusement ? C’était quoi cette histoire ? Rhian aimerait bien pouvoir faire quelque chose, mais il ne pouvait rien y faire… malheureusement. Il n’y avait rien à faire, pas plus que ce que les adultes faisaient déjà. Mais c’était frustrant, particulièrement frustrant.

Chaque jour, Rhian espérait qu’on allait lui apprendre que Hyppolite était de retour. Genre… par exemple pendant la nuit alors qu’il dormait, on l’avait retrouvé et du coup il était dans sa salle commune. C’était pour cela que comme chaque matin depuis quelques jours, il venait devant la salle commune des Poufsouffle et qu’il attendait de savoir s’il était là ou pas. Ce n’était pas rare avant qu’il vienne dans le but de venir chercher sa sœur pour passer le reste de sa journée avec elle, sauf que maintenant ce n’était pas sa sœur qu’il venait cherchait. Même si c’était toujours elle qu’il retrouvait, tout de même et que c’était elle qui lui confirmait que Hyppolite n’était pas dans la salle commune des jaunes et noirs. Il le savait, cela ne servait à rien qu’il tente de nouveau de savoir s’il était là… mais c’était une habitude qu’il avait pris et il n’arrivait pas à en changer quoi que ce soit. Donc il attendait.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 853
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Lun 1 Jan - 22:56


L'espoir fait vivre
U

ne fois n'est pas coutume, Cenlyn n'avait pas réussi à dormir convenablement, même pas du tout, en réalité. Elle ne s'en formalisait plus depuis un bon moment, à présent. On peut dire qu'elle était habituée. Avec tous les soucis qui leur tombaient sur le coin de la figure, elle avait bien du mal à se laisser reposer dans les bras de Morphée. C'était un état de fait qui avait empiré après la mort de Harry et celle des autres et que la disparition d'Hyppolite n'avait en rien arrangé. Pourtant, elle, elle n'était pas si proche que ça d'Hyppolite. Elle le trouvait sympa (enfin, quand il ne râlait pas sur son père - ce qui l'agaçait prodigieusement, parce que de son côté, elle apprécierait d'avoir un père, même s'il devait être souvent absent - donc en vrai, elle le trouvait plus agaçant que sympa), mais elle n'était pas outre mesure proche de lui, et n'appréciait pas toujours au passage qu'il accapare le temps de son frère. Mais elle savait combien Rhian tenait à lui, et donc c'était un nouveau coup dur pour son frère. Comme s'il avait vraiment besoin de ça. C'était finalement ce qui était le plus éprouvant pour elle, ce qui lui empêchait son sommeil. C'était ses tracas, les questions qui tournaient en boucle dans sa tête, évidemment, mais plus encore l'inquiétude qu'elle ressentait concernant son frère. Elle avait peur que tous ces coups durs lui soient insurmontables. Certes, il était fort, et quand il lui affirmait vouloir agir et changer les choses, elle savait qu'il était sincère, mais difficile de ne pas craindre de le voir flancher quand un nouveau coup dur lui tombait dessus. Clairement, le pauvre n'était pas ménagé, et ça l'attristait sincèrement.

Ce matin-là, comme depuis plusieurs minutes, elle s'était habituée à se lever plus tôt, parce qu'elle savait que son frère viendrait dans la salle commune des poufsouffles dans l'espoir d'y croiser son meilleur ami. C'était comme une sorte de rituel pour lui, qui ne pouvait mener à rien de bon, mais auquel il semblait tenir malgré tout. Et si ça pouvait lui faire du bien, lui permettre de garder espoir, alors tant mieux... même si Cenlyn commençait à être sceptique, de son côté. Cela faisait quand même longtemps, à présent, que le garçon avait disparu. A partir de quand devait-on cesser d'y croire. Mais elle n'irait pas attrister Rhian avec de telles réflexions. Donc, à la place, elle l'attendait, et quand il fit irruption dans la salle commune, elle se dirigea vers lui et le serra doucement dans ses bras.

-Je suis désolée, dit-elle doucement. Il n'est pas encore revenu.

Malheureusement. Et il faudrait sans doute attendre longtemps avant qu'il ne revienne. S'il revenait. En attendant, il faudrait que le garçon s'accroche.



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 903
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Ven 23 Fév - 14:57

L'espoir fait vivre.
Quand il vit Cenlyn arriver et le serrer dans ses bras, Rhian savait parfaitement qu’il n’allait pas avoir d bonne nouvelle. En même temps, les jumeaux Potter n’avaient pas toujours besoin de se parler pour se comprendre et rien qu’en voyant la tête de sa sœur, le jeune garçon savait donc qu’il ne verrait pas son meilleur ami. Malheureusement. En un sens, on ne pouvait pas réellement dire que le rouge et or s’y était si attendu que cela, c’était quand même un rituel pour lui de venir dans la salle commune des Poufsouffle et de ne pas voir son meilleur ami, même s’il était quand même content de voir Cenlyn. Il n’eut donc pas réellement besoin des propos de sa sœur jumelle, mais Rhian apprécia quand même de l’entendre lui dire qu’elle était désolée. Il savait bien qu’elle l’était, il n’y avait aucune raison qu’elle ne le soit pas en même temps.

« Je m’en doutais. »

Il espérait, il ne pouvait pas le nier, mais il ne pouvait quand même pas s’empêcher de sen douter un peu pour la simple et bonne raison que ça durait… qu’il devait sans doute commencer à se dire qu’il ne verrait peut-être plus du tout. Même si c’était vraiment difficile pour lui de l’accepter, il allait quand même devoir peut-être définitivement se dire que Hyppolite n’allait peut-être jamais remettre les pieds à Poudlard. Il n’avait pas envie de le croire, évidemment, mais en même temps… eh bien, le temps coulait quand même.

« Tu… » Rhian hésita une seconde. Comme d’habitude, le jeune garçon avait envie de se dire que l’espoir faisait vivre, mais force était de constater que Purdey n’était pas spécialement vivante alors qu’ils avaient quand même gardé pendant si longtemps l’espoir. Mais non, elle ne sortait pas du coma et à force, les enfants Potter n’avaient pas réellement d’autres choix que de se rendre à l’évidence qu’il était sans doute impossible qu’ils la revoient de nouveau. « Tu crois qu’il va finir par revenir ? »

Demanda-t-il alors, parce qu’il avait besoin de poser cette question. Même s’il était évident que Cenlyn n’avait pas réellement de réponse, que personne n’avait de réponse. En même temps, personne ne savait où se trouvait Hyppolite, donc personne ne pouvait savoir s’il allait finir par revenir un jour. Cenlyn ne pouvait donc pas le savoir plus que d’autre, mais en un sens, Rhian cherchait à obtenir une réponse précise dans le but de juste avoir un peu d’espoir. Parce qu’il craignait de baisser les bras, de finir complètement par se dire qu’il n’allait pas revenir. Même si ça serait sans doute plus raisonnable, pour arrêter de croire quelque chose qui n’allait pas revenir. Après tout… c’était quand même douloureux d’avoir envie de revoir quelqu’un, sans que ça soit possible. Peut-être… eh bien, après tout, rien ne pouvait lui dire que son meilleur ami était encore en vie après tout. Alors, autant dire qu’il se faisait peut-être de faux espoir. Bref, il était perdu, il avait besoin de sa sœur.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 853
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Ven 23 Fév - 15:17


L'espoir fait vivre
A

u fond, Cenlyn se doutait bien que, en soi, son frère jumeau ne se faisait pas beaucoup d'illusions vis-à-vis du retour de son meilleur ami. Il était bien assez intelligent et bien assez pessimiste (les circonstances n'encourageaient pas forcément un autre état d'esprit, il faut le dire) pour le savoir. S'il venait régulièrement dans la salle commune des jaunes et noirs dans l'espoir d'y trouver Hyppolite, ce n'était pas pour autant qu'il se faisait beaucoup d'illusions, c'était sans doute davantage une manière de garder un minimum d'espérance, car si le rouge et or devait perdre son meilleur ami, en plus de tout ce qu'elle avait à subir autrement, elle ne le supporterait tout simplement pas. Et ça, ils le savaient aussi bien l'un que l'autre. Elle n'entretenait pas forcément l'illusion de son côté, mais quelque part, elle encourageait quand même son frère. Parce que même si elle avait plus de mal avec Hyppolite que lui, elle ne supporterait pas qu'ils ne le retrouvent pas. Elle trouverait ça injuste... Pour tout le monde, en fait. Il n'empêche, Cenlyn aurait bien aimé avoir une bonne nouvelle à communiquer à son frère, pour une fois. En ce moment, on ne pouvait pas dire que ça courait les rues. Les désillusions se succédaient, et comme si leur situation initiale n'était pas suffisamment problématique, on en rajoutait encore une couche. Quand Rhian lui demanda si elle pensait qu'il allait revenir, elle hésita. Elle n'avait pas envie de mentir à son jumeau, et en même temps, elle n'avait pas envie de lui faire plus de mal encore. Finalement, elle secoua piteusement la tête.

-J'en sais rien
, avoua-t-elle.

Pour tout dire, elle n'y croyait plus vraiment. Il y avait, comme ça, des certitudes qui s'imposaient, petit à petit, à mesure que le temps filait. Ce n'était ni simple, ni plaisant, mais c'était quelque part inévitable. Impossible d'y échapper. Ainsi, elle était convaincue, à présent, que leur mère ne reviendrait pas, et quelque part, elle aimerait qu'on leur annonce que Purdey avait rendu l'âme. C'était cruel, sans doute, et évidemment qu'elle espérerait un milliard de fois que sa mère se réveille... mais comment y croire encore alors que cela faisait des mois et des mois qu'elle se trouvait dans cet état. Là, c'était quelque part la même chose pour Hyppolite. L'incertitude entretenait l'espoir, mais elle ne permettait pas de tourner la page, et ça, ce sentiment d'entre-deux, c'était insoutenable, vraiment difficile à vivre et à supporter.

-En fait si... je crois qu'il ne va pas revenir...
Elle se sentit mal à l'aise. Elle ne devrait sans doute pas dire ça, mais c'était juste... elle jugeait important de faire preuve d'honnêteté. Désolée, Rhian.

Et elle comprendrait qu'il lui en veuille pour sa franchise.




code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 903
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Sam 28 Avr - 14:06

L'espoir fait vivre.
Ce ne fut pas spécialement étonnant que Cenlyn réponde qu’elle ne savait pas si Hyppolite allait revenir, parce qu’il n’y avait aucune raison qu’elle le sache. Elle ne savait pas plus que les autres au sujet de sa disparition, elle ne savait pas où il se trouvait, comment il avait disparu. Mais Rhian avait eu besoin de lui poser cette question pour la simple et bonne raison qu’il cherchait du soutien. Par moment, il craignait vraiment de baisser les bras trop rapidement, un peu comme il avait fait avec Purdey Potter. Leur mère était dans le coma depuis si longtemps que le jeune garçon se disait maintenant qu’elle n’allait simplement plus revenir à la vie. Et en un sens, il se disait qu’ils ne seraient que soulagé de découvrir qu’elle était morte, afin de pouvoir juste tourner la page. Mai Rhian n’avait pas envie de faire la même chose avec son meilleur ami, il n’avait pas envie de baisser les bras trop rapidement et de perdre espoir de le voir revenir. Même si plus le temps passait, moins l’espoir était vivace. Après tout, personne n’avait la moindre nouvelle à son sujet. Du moins, c’était ce qu’il avait compris, même s’il était évident qu’on ne lui disait rien à lui. Il n’était qu’un pauvre petit élève de Poudlard, en deuxième année en plus. Il n’y avait aucune raison qu’on lui dise quoi que ce soit, quand bien même, il s’inquiétait énormément pour son ami.

Cenlyn changea cependant son discourt, affirmant qu’elle pensait que Hyppolite n’allait pas revenir. En un sens, Rhian comprenait qu’elle pense comme cela, mais les mots de sa sœur jumelle lui firent énormément de mal. Elle s’excusa, il savait qu’elle était sincère et qu’elle ne disait pas ça dans le but de le faire souffrir, simplement parce qu’elle se montrait honnête avec lui et c’était la seule chose qui comptait normalement. Mais en même temps… ça lui faisait du mal.

« Il va revenir. » Lui dit-il alors, parce qu’il ne pouvait définitivement pas se laisser aller au défaitisme. C’était plus facile à dire qu’à faire, évidemment, parce que chaque jour qui passait était une nouvelle épreuve mais… non, il n’était pas possible qu’on lui prenne Hyppolite en plus de tout le reste. « Il n’y a aucune raison qu’il ne revienne pas. » Et il n’y en avait aucune qu’il revienne non plus d’ailleurs, mais Rhian n’avait pas envie de penser ça. « Peut-être qu’ils ne le trouvent pas parce qu’ils sont nuls… » Ajouta-t-il avant de reprendre. « Peut-être qu’on devrait le chercher nous. »

Bon, d’accord, encore une fois, ses propos était simple à dire, mais difficile à mettre en place. Surtout qu’ils n’étaient que des gamins et qu’ils n’avaient aucun moyen de réellement chercher Hyppolite. Même si en un sens, Harry avait fait des choses grandioses aussi à leur âge, comme affronter un Basilic. Mais ça, ce n’était pas une information qu’ils avaient tous les deux et dans tous les cas, ils pensaient que Harry était mort.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 853
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Sam 28 Avr - 14:27


L'espoir fait vivre
R

hian ne lui reprocha pas son excès d'honnêteté (ce qui rassura tout de même Cenlyn), mais il n'accepta pas de la croire pour autant. Ce qui n'était sans doute pas plus mal. Cenlyn n'avait pas forcément envie que son jumeau abandonne tout espoir, elle voulait juste l'aider à faire face à une réalité qui devenait de plus en plus plausible. Il y avait de fortes chances pour que Hyppolite ne revienne jamais, et si tel était le cas, mieux valait qu'il s'y prépare, même si c'était douloureux, même si le jeune homme ne méritait clairement pas de vivre ce nouveau traumatisme alors qu'il en avait tant d'autres à dépasser. Il fallait garder une porte ouverte à la possibilité de son retour, mais en même temps envisager de faire son deuil, un peu comme ils l'avaient fait avec Purdey... Même si, à l'heure actuelle, Cenlyn n'espérait même plus le retour de sa mère. Ou du moins, elle n'y croirait plus, et elle préfèrerait que quelqu'un, quelque part, ait la décence de mettre un terme à cette attente inutile en reconnaissant que tout était fini. Enfin, là, il n'était pas question de leur mère, il était question du meilleur ami de Rhian, et ce dernier n'était pas près à atteindre la phase de résignation, manifestement.

Il n'allait pas forcément revenir, non, et il y avait de bonnes raisons pour qu'il ne revienne pas, notamment le fait que personne n'avait la moindre nouvelle de lui où que ce soit et qu'il ait disparu depuis plusieurs semaines déjà. D'accord, ça voulait aussi dire que personne n'avait retrouvé son corps ou une autre horreur du genre, ce qui était plutôt bon signe, mais tout de même... Ce n'était pas trop encourageant. Rien que le fait de savoir aboutir à cette manière de penser en disait long à ce sujet, d'ailleurs. Alors oui, peut-être que ceux qui partaient à sa recherche étaient "nuls". Mais en même temps, elle imaginait mal les parents d'Hyppolite, malgré les soucis que ce dernier pouvait avoir avec son père, ne pas se donner tout le mal possible pour retrouver leur enfant. Quant aux Aurors chargés de l'enquête. Cenlyn avait connu dans sa vie plus d'Aurors compétents que d'Aurors soi-disant nuls... mais là encore, elle se disait qu'il était préférable qu'elle taise sa pensée, elle en avait déjà trop dit tout à l'heure, hors de question d'en rajouter une couche supplémentaire, surtout pas. Cenlyn hésita quant à la proposition de son frère, c'était peut-être le moment de calmer un peu le jeu, là... Sauf qu'elle ne le fit pas... Elle sentait que Rhian avait besoin d'y croire encore un peu, alors...

-Bon, d'accord, on va le chercher,
approuva-t-elle. On commence par où ?

Où les "nuls" ne l'auraient pas cherché ?




code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 903
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Mar 3 Juil - 11:28

L'espoir fait vivre.
Rhian avait conscience que c’était sans doute un peu trop extrême de sa part de dire une chose pareille, de traiter les personnes qui cherchaient Hyppolite de nuls sous prétexte qu’ils ne l’avaient pas encore trouvé. Mais en même temps, c’était ce qu’il pensait vraiment. Rhian ne comprenait pas comment ils ne pouvaient pas mettre la main sur son meilleur ami lors qu’ils étaient censés être compétant. En un sens, le jeune garçon se disait que si c’était sa mère qu’on avait mis sur l’affaire, elle l’aurait trouvé. Parce qu’il n’y avait rien qui bloqué Purdey Potter… à part la mort en fait. En même temps, même leur mère n’était sans doute plus réellement de ce monde. Peut-être que le rouge et or se ferait moins de mal en commençant à se dire que son ami ne reviendrait peut-être pas. Mais Rhian ne pouvait définitivement pas se dire une chose pareille, il avait besoin de se raccrocher à l’espoir qu’il allait le retrouver. Il était hors de question qu’il ne le retrouve pas après tout. Ce n’était pas juste. Après tout ça, on ne pouvait pas encore lui prendre quelqu’un. Il avait perdu tant de personnes déjà, du haut de ses douze ans. Ça suffisait maintenant, Rhian ne voulait pas qu’on lui prenne Hyppolite et donc oui, il devait continuer de croire à son retour.

Cela dit, quand Cenlyn lui demanda où ils allaient le chercher, visiblement d’accord à le faire avec lui, le rouge et or n’était pas forcément plus avancé. Il connaissait sa sœur, il se doutait qu’elle avait la tête plus sur ses épaules. Elle lui avait dit à l’instant qu’elle ne pensait pas qu’il reviendrait. Elle devait trouver idiot qu’il s’accroche, mais elle avait la décence de ne rien dire parce qu’elle était sa jumelle et que Rhian savait qu’ils seraient toujours là l’un pour l’autre. Quoi qu’il puisse arriver. Il appréciait qu’elle accepte de l’aider, mais en même temps ce n’était pas comme si le jeune garçon avait plus réfléchi que ça à la situation, à l’endroit où ils pourraient le chercher.

« Je… »
Il marqua une pause, baissant son regard. « J’en sais rien. »

Il avait envie de se dire que ceux qui cherchaient son ami étaient nuls, mais ce n’était pas comme s’il avait réellement de solution. Il avait envie de le chercher, un peu dans le but de se rendre utile, mais où pourraient-ils le faire ? Dans le château de Poudlard ? Il y avait quand même peu de chance qu’il s’y trouve. Et ce n’était pas comme s’ils pouvaient sortir de Poudlard et se rendre n’importe où. Si encore ils pouvaient transplaner, ils pourraient aller ailleurs. Mais ce n’était pas le cas. Encore une fois, le jeune garçon avait le sentiment d’être juste un gosse incapable de faire quoi que ce soit pour ceux qu’il aimait, incapable d’aider qui que ce soit. C’était comme ça à chaque fois. Rhian subissait les événements autour de lui, sans pouvoir rien y faire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 853
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Mar 3 Juil - 18:08


L'espoir fait vivre
L

a réponse de Rhian n'étonna pas vraiment Cenlyn, puisqu'il ne lui dit rien dont elle ne se doutait déjà. Elle savait bien que son frère ne pourrait être plus sincère quand il lui faisait part de son intention de retrouver Hyppolite, de réussir où tous les incapables chargés de l'enquête avaient échoué. Elle le savait, oui, et elle avait vraiment envie de l'aider, même si elle ne savait s'empêcher de penser qu'il était de toute façon trop tard. Seulement, c'était une chose de qualifier de "nulles" les personnes qui n'étaient pas parvenues à retrouver Hyppolite, c'en était une autre de le retrouver effectivement. Où pourraient-ils bien chercher ? Tant qu'à faire, autant chercher le jeune garçon là où ils étaient susceptibles de le retrouver. Mais les Aurors du ministère avaient sans doute cherché partout. Et leur champ d'action à eux était limité. Le chercher à Poudlard ? Ce serait assez ironique que le garçon s'y trouve alors que tout le monde le recherchait. Bon, il y avait déjà eu des disparitions dans l'école de magie par le passé, mais de là à croire que ça puisse être la bonne option... Si vraiment, le jeune Dragonneau était à Poudlard, et que personne n'était tombé sur lui, il y avait peu de chance pour qu'ils y changent miraculeusement quelque chose au bout du compte. Après, ils pourraient faire le mur et aller explorer Pré-au-Lard de fond en comble. Pourquoi pas. C'était bien à Pré-au-Lard qu'on l'avait vu pour la dernière fois. Dans tous les cas, Cenlyn cogitait. Elle ne se voyait pas dire à son frère qu'elle non plus n'avait aucune idée et se contenter de le voir se morfondre. Rhian avait besoin qu'ils agissent, même si ça ne devait mener nulle part, pour au moins ne pas laisser son interlocuteur se morfondre en se disant qu'il n'avait rien fait pour aider son meilleur ami.

-Bon,
finit-elle par dire d'un ton décidé, incapable de seulement abandonner Rhian à cette seule réponse sans rebondir. Suis-moi, on va aller fouiller son dortoir. Il aura peut-être laissé des indices dans ses affaires ?

Alors bon, ça ne se faisait pas de fouiller les affaires de qui que ce soit, mais en même temps, Cenlyn voyait mal Hyppolite en vouloir à Rhian pour ça, surtout si ça pouvait aider à le retrouver. Après tout, on ne sait pas, s'il avait décidé de fuguer, peut-être qu'il en avait parlé dans un journal intime, un truc du genre, ou qu'il y aurait un indice sur les endroits où il aurait aimé aller. Bon, une fois de plus, ce serait très logique que quelqu'un d'autre ait eu cette (brillante) idée avant eux, mais il fallait qu'ils essaient de toute façon. C'était comme ça, ils n'avaient tout simplement pas de meilleure option.



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 903
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Jeu 6 Sep - 13:59

L'espoir fait vivre.
C’était bien plus simple, forcément, d’affirmer qu’ils devaient aller sauver Hyppolite et le trouver, que de le faire réellement. C’était bien plus simple d’affirmer que les Aurors étaient des incompétents que de faire ce qu’ils n’étaient pas capables de faire. Mais Rhian avait besoin de se raccrocher à quelque chose. Le jeune garçon n’avait pas envie de baisser les bras tout de suite et d’abandonner son meilleur ami, même s’il avait conscience qu’il ne pouvait pas non plus réellement faire quelque chose pour lui. Et c’était ça le pire au final. Rhian se sentait encore une fois parfaitement incapable de faire quoi que ce soit. Il avait le sentiment de voir tout le monde disparaître petit à petit autour de lui (au final, il ne restait plus que Cenlyn et Louisa… mais c’était surtout à se demander combien de temps il allait falloir avant qu’il ne leur arrive quelque chose), sans qu’il ne soit capable d’empêcher quoi que ce soit. Ses parents, Harry, Hyppolite, à chaque fois il arrivait quelque chose et le jeune rouge et noir n’avait rien d’autre à faire que de subir les choses sans pouvoir rien faire. C’était tellement frustrant, Rhian se sentait tellement inutile.

Cenlyn reprit la parole, finalement, en affirmant qu’ils pouvaient se rendre dans son dortoir afin de voir s’il n’aurait pas laissé des indices. Rhian appréciait énormément ce que sa sœur faisait, se doutant qu’elle le faisait en grande partie pour lui. Il y avait en réalité peu de chance qu’ils trouvent réellement quelque chose, parce qu’au fond les Aurors même idiots avaient sans doute regardé ses affaires déjà. Mais en même temps… qui ne tentait rien n’avait rien. Rhian hocha de la tête avant de suivre sa sœur, la seule à pouvoir lui permettre de rentrer dans la salle commune des Poufsouffle. Ce n’était pas grand-chose, mais l’idée de Cenlyn lui donnait quand même un peu de baume au cœur. Le jeune garçon se doutait qu’ils n’allaient pas pour autant trouver Hyppolite (même si ça serait quand même génial de le retrouver là, si facilement), mais peut-être qu’ils allaient pouvoir trouver un indice qu’ils seraient les seuls à comprendre. Peut-être que Hyppolite lui avait laissé un message caché, dans le but de lui expliquer si jamais il avait eu envie de fuguer. Mais en même temps, Rhian se doutait qu’il n’avait pas fugué… parce qu’il refusait de croire que le jeune garçon l’ait fait sans lui en parler.

Est-ce que ça allait les mener quelque part ? Sans doute pas, mais c’était mieux que de se tourner les pouces. Donc quand ils arrivèrent dans son dortoir, Rhian se mit à fouiller ses affaires, en quête de quelque chose. De n’importe quoi pouvant lui donner le moindre indice. Mais évidemment, ce n’était pas si évident que ça.

« Je ne trouve rien de spéciale. » Dit-il alors, finalement, après quelques secondes de silences. Ce n’était pas si surprenant, en réalité. « Est-ce que tu penses qu’on pourrait se faufiler à Pré-au-Lard plus tard ? » Demanda-t-il en se tournant vers Cenlyn. Vu que Hyppolite avait été vu pour la dernière fois là-bas, ils devaient y aller et fouiller.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 853
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Jeu 6 Sep - 18:16


L'espoir fait vivre
A

u fond, Cenlyn était certaine que leur petite fouille du dortoir d'Hyppolite ne mènerait nulle part, mais elle estimait qu'il était préférable d'essayer que de rester dans l'inaction. Mais elle devait tout de même admettre que toute l'attention qu'elle mettait à la tâche reposait avant tout sur le fait qu'elle voulait aider son frère à se sentir mieux que sur le fait qu'elle pensait réellement qu'ils sauraient trouver un quelconque indice concernant la disparition de son meilleur ami. Oh, ça ne voulait pas dire qu'elle n'avait pas envie de retrouver Hyppolite. Même si elle était moins proche de lui que son frère, elle tenait à lui quand même, et n'accepterait pas qui plus est que Rhian perde encore l'un de ses proches alors qu'il en avait déjà perdu beaucoup trop. Alors même si elle n'y croyait pas, elle ne manqua pas d'aider minutieusement son frère à fouiller les affaires d'Hyppolite. Le sentiment d'être en train de faire quelque chose d'interdit contribuait au soin qu'elle mettait à la tâche et à l'enthousiasme qu'elle parvenait à mettre à l'oeuvre. En son fort intérieur, elle espérait réellement trouver quelque chose, n'importe quoi, qui les rapproche de la vérité ou les conduise sur une nouvelle piste à explorer. Mais après de très longues minutes de recherche, il avait bien fallu qu'ils se rendent à l'évidence, l'un comme l'autre : ce n'était pas ici qu'ils trouveraient quoi que ce soit qui puisse les éclairer, d'une manière ou d'une autre.

-Moi non plus,
soupira-t-elle, dépitée.

Même si elle s'était doutée d'avance qu'ils ne trouveraient rien, elle l'avait tout de même espéré, et l'absence totale de piste dont ils disposaient à présent avait de quoi profondément la décourager. Ceci dit, elle avait réussi son coup, Rhian était regonflé à bloc et déterminé à ne rien lâcher, et c'était après tout ce qu'elle avait voulu, bien plus que tout le reste. Il suggéra qu'ils se rendent à Pré-au-Lard plus tard pour poursuivre leurs investigations. Elle hocha la tête. Rien n'était impossible. Et ce ne serait pas la première fois qu'ils feraient le mur pour se rendre dans le village sorcier, c'était même devenu une sérieuse habitude pour eux.

-Bien sûr, on peut faire ça.
Elle estimait que s'ils n'avaient rien trouvé ici, ce serait encore pire à Pré-au-Lard, mais ça restait le choix le plus logique, puisque Pré-au-Lard était le dernier endroit où Hyppolite avait été vu avant de disparaître totalement de la circulation. On se retrouve dans le parc après le couvre-feu ?

Mieux valait y aller la nuit, quand ils auraient moins de risques de rencontrer certains de leurs professeurs, même si ça allait peut-être limiter un peu leur champ de recherche.



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 903
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   Jeu 8 Nov - 15:20

L'espoir fait vivre.
Sans grande surprise, en réalité, ils ne trouvèrent rien dans le dortoir de Hyppolite. Ce n’était pas faute de chercher, mais il ne devait juste pas y avoir d’indice dans les affaires de son meilleur ami. Il n’y avait donc rien qui pouvait guider les jeunes Potter vers une piste vers Hyppolite. En même temps, ça aurait été bien trop beau que ça soit le cas, sans aucun doute. Rhian ne savait donc pas plus ce qu’il allait devoir faire, de ce qu’il allait pouvoir faire même. Rhian aimerait vraiment pouvoir retrouver son ami, il aimerait vraiment que ce dernier revienne à Poudlard qu’ils sachent au moins comment il allait, s’il allait bien, et surtout où il était. Il en avait assez de se retrouver dans une telle situation, impuissant, sans rien savoir du tout de ce qui était en train de se passer.

Cenlyn ne trouva rien de son côté non plus, ce qui ne pouvait que confirmer les craintes de Rhian, quand bien même il n’était pas réellement étonné non plus. Il s’en doutait un peu, pour la simple et bonne raison que s’il y avait eu des indices dans les affaires de son meilleur ami, les Aurors les auraient sans aucun doute trouvés. Même si le jeune garçon avait envie de mettre en doute les capacités des Aurors, parce qu’ils n’avaient toujours pas mis la main sur Hyppolite, mais en même temps il savait bien qu’il n’était pas si bien placé que ça pour le faire.

Mais en même temps, Rhian n’avait aucune envie de se contenter de ça, et juste de ça. Il fallait qu’il cherche bien plus que ça. Et ce n’était pas pour rien qu’il avait envie de se rendre à Pré-au-Lard, après tout c’était l’endroit où Hyppolite avait été vu pour la dernière fois. Cenlyn affirma qu’ils pouvaient donc le faire, en effet. Mais ça ne servait à rien qu’ils se rendent là-bas maintenant. Ils avaient des choses à faire de toute façon, mais ils pouvaient y aller plus tard, dans la soirée.

« D’accord. » Dit-il simplement quand la jeune fille affirma qu’ils pouvaient se retrouver après le couvre-feu dans le parc. C’était sans aucun doute la meilleure des solutions. Ils devaient donc suivre leurs journées normalement, puis ensuite se retrouver le soir venu afin de continuer leur enquête. Quand bien même ils ne pouvaient pas être certain qu’ils allaient trouver quelque chose. Il y avait peu de chance qu’ils arrivent à quelque chose, mais le jeune garçon avait besoin de le faire quand même. « De toute façon, je dois aller en cours. » Dit-il alors, parce que mine de rien les minutes passaient et il était temps qu’ils commencent à se mettre en route. Même si vraiment, le rouge et or n’avait aucune motivation à aller en cours. Ce n’était pas le cas d’une manière générale ces derniers temps, avec tout ce qu’ils avaient à subir ces derniers temps, ce n’était pas réellement étonnant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'espoir fait vivre. (Cenlyn)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'espoir fait vivre. (Cenlyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'espoir fait vivre - William [mai 2025]
» L'espoir fait vivre [Borick/Dark]
» l'espoir fait vivre [done]
» [NOUVELLE] L'espoir fait vivre.
» La colère, ça fait vivre. Quand t’es plus en colère, t’es foutu ? Libre
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée et étages :: Salle commune des poufsouffle.
-