AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeLun 1 Jan - 21:39

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
Quand bien même la situation n’avait pas tant que cela évoluée sur certain point, elle l’avait beaucoup fait sur d’autre. Sans que Seth n’en soit réellement préparé au final, il fallait bien l’avouer. Pomona était morte, les choses n’allaient pas changer à ce sujet. Elle était morte et rien ne pourrait changer ce pan de la situation et le fait que depuis, Seth avait le sentiment de sentir un trou énorme dans la poitrine. Rien ne pourrait changer ça et le jeune homme savait parfaitement que rien ne pourrait réellement le soigner. Il ne pensait pas être capable un jour de pouvoir réellement tourner la page, de pouvoir se remettre complètement de la disparition de la jeune femme. Quand bien même, en un sens, il avançait. Parce qu’il ne se contentait pas juste de ruminer dans son appartement, tout seul, sur la mort de la jeune femme. Bon, il ruminait quand même encore beaucoup et le fait qu’une bouteille d’alcool soit presque vide sur sa table prouvait bien qu’il venait quand même d’en consommer une grande quantité, mais il ne se contentait pas seulement de le faire.

Ce n’était cependant pas concrètement son travail au bureau des Aurors qui l’occupait. On ne pouvait pas dire que ces derniers temps, les enquêtes qu’il menaient l’enchantaient réellement. La principal était la disparition du fils Dragonneau et il n’avançait clairement pas dessus. Pas seulement par manque de volonté cependant, ce n’était pas une mince affaire. Mais en même temps, Seth ne se concentrait peut-être pas assez. En attendant, d’un côté plus personnel, Seth était donc officiellement un membre de l’Hydre. Si on lui avait dit qu’en peu de temps, il aurait prêté allégeance à trois maîtres différents, le jeune homme n’y aurait pas cru une seule seconde. Et pourtant, c’était bel et bien ce qu’il avait fait. Borodine au début, avec Gwendall, puis Voldemort par la force des choses et maintenant Prewett. Mais c’était pour la bonne cause. Ça n’allait peut-être pas durer dans tous les cas, parce que l’important pour Seth était simplement de pouvoir faire tomber Voldemort et lui faire payer la manière dont il avait fait tomber Pomona. Il n’avait aucune idée de ce qu’il allait faire ensuite, sans doute pas grand-chose, mais pour le moment, le jeune homme s’accrochait à l’idée qu’il allait pouvoir quand même venger celle qu’il aimait. Ensuite il verrait bien, ce n’était déjà pas mal.

Et pour l’heure, parce qu’il ne pouvait malheureusement pas agir tout de suite, sans réfléchir, en fonçant tête baissée, il flânait chez lui. Quand quelqu’un frappa à la porte, Seth s’y rendit sans trop de motivation, se doutant cependant de qui allait se trouver derrière cette porte. Il pouvait être surpris, il avait déjà été surpris, mais ce n’était pas pour autant qu’il se retenait de penser que Phèdre venait encore le voir. Elle le couvait presque… mais au fond, ça lui faisait du bien (il n’était peut-être juste pas assez reconnaissant cependant).

« Salut. »
Dit-il donc en ouvrant la porte, voyant Phèdre sans surprise. « Je suis douché, j’ai mangé, j’ai peut-être même beaucoup bu, mais j’ai pas l’intention de faire de connerie. » Dit-il dans un fin sourire… retrouvant un léger sens de l’humour, ce qui était preuve d’évolution.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeLun 1 Jan - 23:17


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
C'

était devenu une habitude pour Phèdre que de transplaner jusque devant l'appartement de Seth. Cela faisait partie de sa routine quotidienne, à présent, dès qu'elle avait du temps avant ou après le travail. Et dernièrement, les habitudes du genre avaient tendance à s'accumuler, un peu trop, sans doute, si bien que la jeune journaliste n'avait pas toujours le sentiment d'avoir beaucoup de temps pour elle. Certaines de ses "obligations" étaient certes plaisantes (comme quand elle consacrait du temps à Aaron, et elle prenait soin de lui en adresser de plus en plus, avant tout pour se rattraper), d'autres l'étaient beaucoup moins. Comme s'occuper de ce mioche de Dragonneau... Quelle idée d'avoir une dette envers Leta. Elle avait tout sauf envie de lui consacrer du temps, elle, à ce moutard. Mais un engagement était un engagement, alors elle avait accepté, même si ça ne lui plaisait pas du tout.

Quant à ses visites à Seth... Elles se situaient parfois du côté positif, parfois du côté négatif. Il faut dire que l'absence de considération et de reconnaissance dont pouvait être capable son meilleur ami était parfois difficile à supporter au vu de tous les efforts qu'elle faisait. Ceci dit, dernièrement, pour sa défense, les choses étaient plus positives que négatives. Certes, il était encore évident que le jeune homme souffrait beaucoup (en même temps, sa douleur n'allait pas disparaître en un claquement de doigts, c'est l'évidence), mais il tentait de se reprendre en main malgré tout, et ça rassurait beaucoup Phèdre, qui avait sincèrement craint qu'il ne fasse une grosse connerie à un moment donné. Elle afficha un sourire amusé quand son interlocuteur, pour l'accueillir, lui assura qu'il s'était lavé, qu'il avait mangé... bref, qu'il suivait à la lettre ses recommandations les plus élémentaires. Bon, il avait bu, aussi, mais en même temps, ce n'est pas comme si on pouvait espérer qu'il change radicalement du jour au lendemain, pas vrai. Déjà, il faisait des efforts, et c'était beaucoup. Il était même capable de faire un peu d'humour, et franchement, Phèdre préférait le voir ainsi. Ca lui faisait du bien, et elle se disait qu'elle n'avait pas insisté autant auprès du jeune homme sans aucune raison : le jeu en avait valu la chandelle.

-C'est bien, je suis fière de toi,
répondit Phèdre avec humour. J'espère que tu t'es pas baffré non plus, j'ai apporté le dessert, ajouta-t-il en lui agitant sous le nez le sachet de pâtisseries qu'elle avait achetées. Il trouverait bien de la place pour éponger tout l'alcool qu'il buvait, pas vrai ? Elle le pensait en tout cas. Au pire, elle mangerait le tout toute seule, elle, elle mourait de faim. Sans plus de cérémonie, elle se dirigea jusqu'au salon et se vautra sur le fauteuil le plus proche. Je suis crevée, t'imagines même pas.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeDim 11 Fév - 17:16

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
Seth afficha un sourire amusé quand Phèdre affirma qu’elle était fière de lui. Soit, c’était une bonne chose, même si le jeune homme ne courrait pas spécialement auprès de la fierté de sa meilleure amie. Il se contentait simplement de tenter de reprendre les choses en main, dans un seul et unique but. Rien ne pourrait changer le fait que Pomona était morte – mais il ne se doutait pas que prochainement, la jeune femme allait se retrouver en face de lui –, mais en même temps, le jeune homme ne pouvait qu’espérer pouvoir la venger quand même. Est-ce que ça allait changer grand chose ? Est-ce que ça allait le rendre plus serein ? Allait-il se sentir mieux ? Sans doute pas non, mais il ne pouvait pas ne rien faire non plus. C’était comme ça. Soit il s’accrochait à cette envie de faire tomber Voldemort dans le but de venger la fille qu’il aimait encore bien trop, soit il sombrait.

Et il ne pouvait pas nier que les visites régulières de Phèdre l’aidaient quand même à garder un certain cap. Il ne savait pas exactement comment les choses allaient se passer dans le futur, mais en même temps, il savait qu’il ne pourrait que remercier Phèdre pour ça. Même si pour l’heure, on ne pouvait pas dire qu’il soit très reconnaissant envers la journaliste. Il devrait, mais ce n’était pas dans son caractère. Et il se disait que si elle ne parvenait pas à le supporter, elle irait voir ailleurs et elle arrêterait de chercher à l’aider. Aujourd’hui, ça allait, plus ou moins, aussi bien que les circonstances pouvaient faire qu’il allait bien... donc les choses devraient logiquement plutôt bien se passe entre eux. Il la laissa entrer en tout cas et s’installer sur un fauteuil de son salon, avant d’aller chercher un verre pour le remplir d’une bonne dose d’alcool... remplissant son propre verre au passage qui avait déjà été remplit pas mal de fois. Il n’y pouvait rien, pour ça, ça lui permettait juste d’oublier un peu.

« Qu’est-ce qui te fatigue autant ? » Demanda-t-il en s’installant à son tour, son verre à la main. « C’est ton Don Juan qui te demande trop d’effort ? » Compléta-t-il en affichant un nouveau sourire en coin.

Depuis qu’il savait qu’elle avait un petit ami, il n’allait pas se retenir de la taquiner sur ce point. Il trouvait que c’était de bonne guerre puisqu’elle n’avait même pas pris la peine de lui en parler avant qu’il ne le découvre chez elle. En soit, il pouvait plus ou moins comprendre, il n’était quand même pas idiot, mais il n’allait pas se retenir pour autant.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeDim 11 Fév - 17:33


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
P

hèdre attrapa sans se faire prier le verre que lui tendit Seth. Clairement, un remontant du genre ne lui ferait pas de mal. Elle était franchement ravie que son meilleur ami ait l'air de bonne humeur parce qu'elle avait besoin de se détendre, de passer un bon moment, bien plus que de se prendre la tête ou de jouer les moralisatrices à deux balles... Ce qu'elle devrait peut-être quand même faire concernant la consommation d'alcool du jeune homme qui dépassait clairement les bornes. Le jeune homme buvait plus que de raison dernièrement, et elle était bien placée pour le constater... mais l'alcool n'était pas le pire de ses vices, et en l'occurrence, elle ne voulait clairement pas renoncer à son propre verre en privant Seth du sien, alors elle allait faire mine sans y croire que c'était là le premier verre qu'il se servait dans la journée. Elle but en tout cas une première gorgée du sien quand Seth l'interrogea sur les motifs de tant de fatigue, évoquant bien sûr Aaron. Ah ça, depuis qu'il était au courant pour eux, il était assez évident que Seth n'avait plus l'intention de les lâcher. Dès qu'il en avait l'occasion, il repassait à l'offensive, la charriait, la taquinait. Elle ne pouvait pas prétendre le lui reprocher... elle avait fait pareil avec sa Pomona, à lui. Si elle avait su comment les choses allaient tourner.

-C'est ça, ouais,
répliqua Phèdre dans un sourire en coin, il me demande plus d'énergie que j'ai jamais eu à en dépenser avec toi, répliqua-t-elle sans expliciter le sous-entendu.

Il comprendrait très bien où il voulait en venir. Même si, en l'occurrence, ce n'était pas forcément... vrai. Elle n'avait clairement pas à se plaindre des performances de son petit ami, qui en plus d'être l'homme de sa vie était un amant exceptionnel, mais Seth se défendait très bien dans ce domaine, lui aussi... mais lui, il n'était pas l'homme de sa vie, donc un point pour Aaron. Et de toute manière, il pouvait bien parler, mais si elle était à ce point crevée dernièrement, c'était en partie parce qu'elle devait jouer les chaperons pour monsieur afin de s'assurer qu'il ne ferait pas de conneries. Mais bon, ce n'était pas lui qui lui donnait le plus de fil à retordre dernièrement.

-Je me retrouve à devoir baby-sitter un putain de gosse qui sait jamais quand arrêter d'en placer une,
soupira-t-elle alors, qui avait trop besoin de se plaindre pour songer à être prudente. Ca m'apprendra à honorer mes dettes.

Bon, pour l'instant, elle omettait d'ajouter que le gamin en question était, cerise sur le gâteau, un gamin kidnappé à la recherche de qui, cerise sur la cerise, Seth était.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeSam 14 Avr - 22:38

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
Seth afficha une grimace un peu forcée quand Phèdre répliqua qu’elle avait besoin d’user beaucoup d’énergie avec son Don Juan, bien plus qu’elle n’avait eu à dépenser avec lui. Un point pour elle, ça lui apprendrait à la taquiner au sujet de sa relation. Quand bien même, l’Auror avait quand même envie de croire qu’il se défendait parfaitement quand il était question de relation parfaitement charnelle. Mais bon, ce n’était pas comme s’il y avait eu encore quelque chose d’ambiguë avec Phèdre. Il y avait Pomona maintenant... eh non, il n’y avait plus Pomona, mais ça n’enlevait pas le fait que dans tous les cas, ce qui rapprochait Phèdre et Seth, ce n’était plus rien de sexuel. Mais bon, ils n’allaient pas se retenir de se taquiner un peu quand même et clairement, la journaliste marquait un point en répondant de la sorte. Peut-être que Seth allait se retenir un peu de relancer le sujet du copain de sa meilleure amie ? Non, clairement pas, ça n’arriverait pas. Il n’avait pas l’intention de se retenir maintenant qu’il était au courant, d’autant plus que la jeune femme avait vraiment mis longtemps avant de le mettre au courant.

Il ne répondit rien cependant, se contentant simplement de savourer son verre d’alcool, en écoutant Phèdre reprendre la parole. La jeune femme lui confia donc que si elle était crevée en ce moment ce n’était pas que parce qu’elle devait donc profiter de la vie avec son copain, ou encore jouer les anges gardiens avec lui, mais aussi parce qu’elle devait jouer les baby-sitter. Seth ne put s’empêcher d’être étonné, surtout que Phèdre précisa qu’elle honorait une dette.

« Qui est assez idiot pour te confier son gamin ? » Demanda-t-il, toujours en la taquinant un peu, mai sérieusement quand même parce qu’il se questionnait quand même beaucoup sur le dit gosse. Il disait ça évidemment en sous entendant que ce n’était pas du tout une bonne idée de laisser un gamin entre les mains de la journaliste, quand bien même Seth jugeait clairement sans savoir. Mais il peinait tellement à imaginer son ami avec des marmots, que ça ne venait pas de nulle part. « Et qu’est-ce que tu as pu faire pour devoir ensuite faire du baby-sitting ? »

Parce que pour avoir une dette envers quelqu’un, c’était qu’elle avait dû faire quelque chose forcément. Et forcément, il se demandait qui était cette personne qui profitait d’une dette que Phèdre avait envers elle afin de pouvoir faire garder son gosse. Évidemment, Seth était bien loin d’imaginer que ce gosse n’était pas à la dite personne.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeDim 15 Avr - 9:40


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
P

hèdre se doutait que ce qu'elle venait de dire allait susciter de nombreuses interrogations chez son interlocuteur. Elle s'y était attendue, et quelque part, elle l'avait sûrement cherché, parce qu'elle avait terriblement besoin d'en parler, et il n'y avait pas grand-monde avec qui elle puisse le faire. Bon, d'accord, dans l'idéal, elle ne devrait en réalité en parler à personne à part avec Leta (mais Leta... même si Phèdre l'appréciait, elle ne pouvait quand même pas ignorer le fait qu'elle n'était pas très... équilibrée, disons - elle non plus, peut-être, mais en comparaison, la jeune femme se sentait incroyablement saine d'esprit), mais elle se disait qu'elle ne risquait pas grand-chose à en discuter avec Seth. Même si par moments, ils pouvaient mutuellement se taper sur le système, elle savait qu'elle pouvait avoir une confiance absolue en lui, et elle était certaine que cette confiance était réciproque, au demeurant. Alors autant tout lui balancer, même s'il n'était pas simple de savoir par quoi commencer, en fait. La manière que Seth avait de poser ses questions pourrait presque sembler un rien... blessantes, mais c'était juste la manière que le jeune homme avait de fonctionner, et en plus, elle se voyait mal lui donner tort. Elle en train de s'occuper d'un gosse, ça ressemblait au début d'une bonne blague. Bonne parce que caustique, avec potentiellement la mort du gamin en guise de chute. Encore qu'elle se considérait comme une baby-sitter modèle en comparaison de Leta.

-C'est une longue histoire,
répondit-elle, pas forcément pour le plaisir d'être laconique (pour une fois), mais parce qu'elle ne savait pas réellement par quoi commencer, pour tout dire. Leta Lestrange, tu vois qui c'est ? Peut-être, peut-être pas, mais c'était probable qu'il ait au moins entendu parler d'elle. Elle a enlevé le gamin des Dragonneau, le pire c'est que je crois qu'elle-même ne sait pas vraiment pourquoi. Pour prendre des initiatives louches, y avait du monde, mais pour en accuser les retombées, ça... Elle m'a plus ou moins sauvé la vie, ça fait un bail, maintenant. Mais bref... je lui en dois une, depuis.

Et si elle avait su que cette dette d'honneur la mêlerait à une affaire de kidnapping, elle aurait sûrement oublié d'être redevable. Car clairement, même si Phèdre appréciait Leta, jamais elle ne se serait mêlée à ses combines foireuses s'il n'y avait eu cela. Maintenant, c'était comme ça, il fallait faire avec... Elle espérait juste que ça n'allait plus durer trop longtemps, parce qu'elle n'en pouvait vraiment plus, de toutes ces conneries. A l'heure actuelle, elle ne demandait plus qu'à pouvoir prendre un peu de temps pour elle. C'était trop demander, ou bien ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeMar 19 Juin - 17:25

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
Seth n’était pas spécialement étonné d’apprendre de Phèdre que tout cela était une longue histoire, parce que ça parlait quand même de gosse et que le jeune homme se doutait que ce n’était pas un truc arrivé juste dans un claquement de doigt. Sa meilleure amie lui parla de Leta Lestrange. Si le nom de Lestrange était forcément connu dans le monde sorcier – et que Seth avait eu l’occasion d’en connaître quelqu’un – il n’aurait pas forcément reconnu ce nom en d’autres circonstances, avant qu’il ne la rencontre, mais il avait eu l’occasion de la croiser en effet. Il voyait donc parfaitement qui était cette Leta Lestrange et le jeune homme était un peu étonné d’entendre son interlocutrice commencer comme ça. Mais la jeune femme ne manqua pas de se montrer plus explicite en affirmant que Lestrange avait enlevé le fils… le fils Dragonneau.

Seth prit la peine de laisser Phèdre continuer, finir ses explications. Expliquer donc que Lestrange lui avait sauvé la vie, plus ou moins, une fois et donc que depuis elle avait contracté une dette qui faisait qu’elle devait donc l’aider avec le gosse que Leta Lestrange avait enlevé. Ce même gosse que Seth cherchait en prime… comme quoi, le destin faisait bien les choses par moment.

« Elle a enlevé le gamin de Norbert Dragonneau ? »
Demanda-t-il quand bien même il avait parfaitement conscience de la réponse, il avait compris ce que Phèdre voulait dire. C’était juste une manière de remettre en avant ce détail. « Je vois parfaitement qui est Leta Lestrange oui. » Et ça, c’était le cas de le dire au vu de ce qui s’était passé, ils se connaissaient bien au vu de la situation. « Et je travaille sur la disparition du gamin Dragonneau… » Ça c’était le dernier point important. « Ça fait des semaines qu’on se prend la tête parce qu’on n’arrive pas à le trouver. »

Qu’on se prenait la tête, ce n’était peut-être pas vraiment la bonne façon de le dire. Mais cela n’enlevait pas le fait que le monde semblait prendre la tête à Seth. Du moins, la famille Dragonneau ne manquait pas de lui prendre la tête, sans qu’ils ne parviennent à avoir le moindre indice sur l’endroit où se trouvait le gosse, s’il était encore en vie ou quoi que ce soit d’autre. Et là, tout de suite, Phèdre lui annonçait qu’elle jouait les baby-sitter avec ce gosse justement. Au moins, Seth découvrait que le gamin était en vie, c’était une bonne chose sans doute. Quoi qu’en fait, il n’y avait pas vraiment de souci en soit à ce que Hyppolite Dragonneau soit mort le concernant, il n’en avait que faire de son côté.

« Il se trouve où ? » Ne put-il pas s’empêcher de questionner sa meilleure amie. Concrètement, Seth se doutait qu’il n’allait pas pouvoir faire grand-chose, même s’il faudrait sans doute… juste parce qu’il en avait assez de perdre son temps sur cette enquête, sur ces recherches. Et qu’il avait bien envie de s’en débarrasser.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeMar 19 Juin - 17:52


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
P

hèdre hocha la tête en réponse à la première question de Seth, même si elle savait parfaitement que celle-ci était complètement rhétorique, puisqu'il avait forcément compris de qui elle parlait. Ce n'était pas un secret que le jeune Hyppolite Dragonneau avait disparu, et les Dragonneau, il n'y en avait pas des milliards en Grande-Bretagne exception faite de la famille du célèbre magizoologiste. Elle ne commenta rien, donc, pas plus que quand il lui apprit bien connaître Leta Lestrange. Elle n'était pas spécialement surprise de l'entendre, à vrai dire. le monde de la magie était petit, ce n'était pas une nouveauté, et la famille Lestrange n'était clairement pas la moins connue de toutes non plus dans son genre; Alors soit... Leta lui reprocherait peut-être d'avoir fait ce genre de confidences à Seth mais Phèdre était convaincue de pouvoir lui faire entièrement confiance, et sans hésitation. Il ne ferait rien qui la mette en difficulté, et par conséquent, il ne ferait rien non plus qui mette Leta en difficulté non plus dans cette situation.

Ceci dit, elle ne s'était pas imaginée qu'elle le mettrait en difficulté à ce point, car manifestement, elle ne lui rendait pas service en cet instant, puisqu'il s'avérait que Seth travaillait sur cette affaire. Ben voyons... ça aurait été trop simple, sinon. Phèdre n'avait aucun mal à se mettre à la place de son interlocuteur : il s'arrachait les cheveux sur cette affaire et elle lui apprenait qu'elle savait depuis le début où se planquait ce gosse qui n'avait de cesse que de lui échapper. Ca avait de quoi être frustrant. Mais au moins, maintenant il savait à quoi s'en tenir, et Phèdre n'avait pas à garder le secret plus longuement, ce qui évidemment l'arrangeait bien. Elle devrait peut-être rechigner à répondre à la question de son interlocuteur, consciente de ses éventuelles retombées, mais il n'en fut rien. Elle s'était montrée jusque-là honnête, elle allait continuer de l'être.

-Chez elle, répondit-elle alors sans essayer de lui mentir. De toute façon, il était bien assez intelligent pour trouver la réponse lui-même à présent qu'elle lui avait communiqué le supplément d'information qui lui manquait jusqu'ici. Si on le retrouve maintenant, ça va me retomber sur le coin de la figure, se permit-elle quand même d'affirmer, ce qui n'aurait ceci dit rien pour surprendre Seth, car il devait forcément se douter du fait que, au vu de son implication dans l'affaire, elle risquait forcément gros, d'une façon ou d'une autre.

Elle ne pouvait pas non plus lui demander de ne rien faire, et à choisir elle apprécierait que l'affaire ne traîne pas plus longuement, mais si Hyppolite pouvait retrouver sa famille sans qu'elle ait à payer les pots cassés, elle était loin de dire non, bien au contraire.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeSam 25 Aoû - 15:50

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
Seth ne pouvait pas s’empêcher de comprendre que l’enquête qu’il menait pour trouver le gamin Dragonneau n’allait pas être simple pour lui. Si Phèdre était directement liée à cette situation, ça le mettait dans une position vraiment délicate. L’Auror ne pouvait pas nier d’être quelque peu agacé de découvrir que sa meilleure amie avait conscience de l’endroit où se trouvait le gamin depuis le début, alors que lui n’avait finalement aucun indice pour le trouver. Et donc, ce dernier se trouvait chez Leta Lestrange. Seth avait besoin de connaître cette information, il avait besoin de savoir où se trouvait le gosse, même s’il avait d’ores et déjà conscience qu’il n’allait pas forcément pouvoir s’en servir. Ça serait simple pourtant de se rendre chez Lestrange, de récupérer le gosse et de le ramener à son père. Ainsi, il n’aurait plus à se soucier de cette affaire et ça ferait un nouveau bon point à son palmarès. Sauf que non… Phèdre était dans le coup. Si ça ne concernait que Leta Lestrange, peut-être que Seth ne se ferait pas prier. Sauf que là, il était question de sa meilleure amie quand même.

D’ailleurs, Phèdre ne manqua pas d’affirmer que cette histoire allait retomber sur elle si jamais Hyppolite Dragonneau était retrouvé maintenant. Seth était conscient de ça et il était conscient surtout qu’il n’allait donc pas pouvoir faire grand-chose pour son enquête. Ça l’agaçait quelque peu de devoir abandonner l’idée de résoudre cette affaire (plus le fait qu’il n’allait pas pouvoir s’en débarrasser, que de retrouver réellement le gosse), mais en même temps il ferait cet effort pour Phèdre.

« Bon… eh bien, je crois que le gamin Dragonneau n’allait pas rentrer tout de suite chez lui alors. » Il n’avait pas l’intention de compromettre Phèdre de toute façon, il était hors de question qu’il prenne le risque de la mettre en danger. « Je dois pouvoir faire trainer l’enquête autant de temps que possible. »

En même temps, avant maintenant, on ne pouvait pas dire que le jeune homme avait eu des indices concernant le gosse, il n’avait eu aucune idée d’où il pouvait bien se trouver. Si Phèdre ne le lui avait pas dit, il n’en serait donc toujours rien, alors ce n’était pas bien difficile pour lui de se contenter de faire trainer la situation. Autant de temps que possible donc.

« Mais… tu peux me dire pourquoi elle l’a enlevé ? »
Il n’y pouvait rien, le jeune homme était curieux et il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de comprendre la raison qui avait poussé Lestrange à s’en prendre au gamin des Dragonneau. Ça n’allait pas lui servir à grand-chose, au final, mais il avait quand même besoin de le savoir, une façon comme une autre d’assouvir sa curiosité. Même s’il ne pourrait rien faire de cet information, il avait quand même besoin de l’avoir, juste histoire de.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeSam 25 Aoû - 16:19


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
P

hèdre afficha un fin sourire empreint d'une certaine reconnaissance quand Seth affirma que l'enquête sur la disparition de la petite teigne de Dragonneau allait durer encore longtemps. Elle connaissait Seth de longue date, maintenant, elle savait pertinemment que la situation n'était pas simple pour lui, et qu'il détestait garder une affaire en suspens, à moins qu'elle le concerne trop directement, alors elle appréciait qu'il veuille bien feindre l'échec pour sauver sa peau. Même si, honnêtement, elle était certes soulagé, mais pas complètement, car elle n'avait pas non plus envie que la situation s'éternise trop longuement. Elle en avait marre, elle, de jouer les baby-sitters, elle n'avait pas que ça à faire. Si Seth, entre-temps, trouvait une solution qui lui permettait de sauver sa peau une bonne fois pour toutes, elle n'allait pas dire non. Mais bon, au moins, elle était soulagée de lui en avoir parlé et de savoir qu'il était sur l'affaire, ça lui retirait une sacrée épine du pied, elle était vraiment contente de ne pas avoir à s'inquiéter (ou moins) que les Aurors ne viennent frapper à la porte de Leta et ne tombent sur elle. Elle ne verbalisa pas ses remerciements, elle était convaincue qu'il comprendrait, voilà tout. Seth embrayé de toute façon rapidement, lui demandant pourquoi Leta avait kidnappé le petit Hyppolite. Ah ça ! Si seulement Phèdre le savait... ce serait plus simple. Mais même Leta semblait larguée et ne pas savoir pourquoi elle avait fait ça... Phèdre poussa un soupir accompagné d'un sourire et d'un haussement d'épaules.

-Honnêtement, j'arrive toujours pas à comprendre. Je sais que Leta a plus ou moins un problème avec Norbert Dragonneau, mais bon...

Ce qui était très vague, mais elle n'en savait pas beaucoup plus. Leta n'était pas vraiment prolixe sur la question, et à côté de ça, elle ne se fierait pas franchement aux rumeurs concernant son amie, même si certaines étaient plutôt croustillantes.... et d'autres complètement vérifiables, comme le fait qu'elle avait été fiancée à Thésée Dragonneau, le frère du magizoologiste, justement... Mais ça ne suffisait pas à expliquer pourquoi elle s'était mise en tête de kidnapper ce pauvre gosse, surtout que toutes ces histoires remontaient à des années.

-Je l'aime beaucoup, cette femme, mais elle n'est pas très... saine. Je pense qu'elle n'a pas de vraie... raison.

En même temps, on ne pouvait pas kidnapper des enfants et être sain d'esprit, c'était une contradiction dans les termes. Mais en plus de ça, elle était... enfin, elle était folle, quoi, il n'y avait pas mille manières de le faire. C'était le pire, dans l'affaire, ils se retrouvaient mêlés à tout ça alors que cette affaire n'avait vraiment pas le moindre sens. C'était étonnant.






code by Mandy

[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeSam 27 Oct - 13:56

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
Ce n’était pas forcément dans l’intérêt de Seth de faire traîner l’affaire de l’enlèvement de Hyppolite Dragonneau – qui était donc un enlèvement et pas une disparition, une fugue, ou un meurtre (quoi que le dernier point pouvait encore arriver) –, mais en même temps ce n’était pas dans son intérêt de la résoudre tout de suite non plus. Ou plutôt, ce n’était pas dans l’intérêt de Phèdre et si Seth pouvait aider la jeune femme, alors il le faisait. Ce n’était pas quelque chose qu’il ferait pour tout le monde, mais la jeune femme, c’était différent. Donc, oui, il allait faire trainer l’enquête et faire en sorte que Phèdre (et Leta tant que ça faire) ne se retrouve pas dans une situation compliquée. Ce qui ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas chercher à comprendre un peu plus ce qui était en train de se passer, ce qui était passé dans la tête de Leta Lestrange pour qu’elle décide d’enlever le gosse des Dragonneau.

Phèdre lui affirma donc qu’elle ne parvenait pas à comprendre, qu’elle savait simplement que Leta avait plus ou moins un souci avec Norbert Dragonneau. Mine de rien, Seth ne pouvait pas nier le fait qu’il était quand même sacrément curieux et peut-être que dans une période différente, il aurait pu creuser un peu plus pour attiser sa curiosité. Mais on ne pouvait pas dire qu’ils avaient vraiment la tête pour ce genre de chose. Et il n’y avait peut-être pas la moindre explication. Parce que Leta Lestrange ne manquait pas d’être dérangée, ce que Phèdre n’ignorait pas. Et il y avait de forte chance finalement qu’elle n’ait tout bonnement aucune raison.

« Ouais j’ai cru comprendre. » Dit-il pour répondre au fait que Leta Lestrange n’était clairement pas saine d’esprit. En même temps, le jeune homme ne pouvait que le comprendre, parce qu’elle n’avait pas manqué de lui dire de but en blanc qu’elle était dérangée, qu’elle avait fait des tours à Sainte Mangouste. Et à ces yeux d’ailleurs, ça faisait clairement parti du charme de la jeune femme. « J’espère que ça ne va pas nous retomber dessus. »

Il s’incluait un peu dans la situation, même si concrètement il n’avait pas directement de rapport avec l’enlèvement du gosse Dragonneau (et clairement, il avait bien plus de souci à se faire avec ses propres secrets), il protégeait quand même Phèdre pour le coup puisqu’il avait décidé de faire durer la situation. Alors que ça n’avait rien d’évident, que les parents Dragonneau ne manquaient pas de lui prendre la tête parce qu’ils attendaient évidemment des résultats. Ils espéraient retrouver leur fils. Le jeune homme n’avait aucune envie que le fait de retarder la situation, de retarder l’enquête, lui retombe sur le coin de la gueule et encore moins que ça cause des soucis à Phèdre. Parce qu’en même temps, il avait conscience qu’il n’était plus à ça prêt de son côté, alors que Phèdre s’en sortait encore bien.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeSam 27 Oct - 14:11


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
P

hèdre afficha un léger sourire de connivence quand Seth affirma qu'il avait bien remarqué que Leta était dérangé. Sans rien savoir de la relation qu'avaient entretenue Seth et elle (et peut-être qu'il valait mieux qu'elle n'en sache rien, en fait), elle n'avait aucun mal à imaginer que les deux se seraient trouvés de nombreux points communs... Leta Lestrange ne cachait à personne le fait qu'elle était... perturbée... c'était ce qui la caractérisait, et quelque part, elle semblait en être fière. Elle avait peut-être de bonnes raisons de l'être, au bout du compte. Elle était folle, c'est certain. Mais ce monde était fou, alors de tous, c'était peut-être celle qui s'en tirait le mieux pour la peine, qui avait su de quelle façon s'adapter. Et puis, l'air de rien, c'était ce mystère, ce mélange de force et fragilité, cette tendance à l'autodestruction qui la rendaient si intéressante et qui avaient fait que Phèdre s'était attachée à elle avant même de s'en être rendu compte. Oui, c'était admis, Leta Lestrange était folle, et cette folie était clairement la réponse la plus évidente à tous ses actes, qu'ils soient normaux ou immodérés... Mais sa folie avait des retombées... Et c'était eux qui devaient les encaisser, à présent, ce qui n'avait évidemment rien de plaisant, bien loin de là.

-Je l'espère aussi,
répondit-elle avec sincérité.

Evidemment, elle n'avait pas la moindre envie que cette affaire lui retombe dessus, à elle non plus... ceci dit, elle savait que les chances pour que cela arrive étaient plus qu'élevées, c'était bien le problème. Ne restait plus qu'à souhaiter que la situation n'échappe pas à tout contrôle non plus et qu'ils sachent en tirer parti. Le casier judiciaire de Phèdre était vierge, elle tenait à ce qu'il le reste. Tant qu'à Seth... elle n'accepterait pas que cela lui porte préjudice (mais en vérité, il n'était plus à cela près), mais elle ne savait pas vraiment quoi faire pour empêcher la situation de dégénérer. Il existait forcément un moyen, mais pour l'heure, elle ne l'entrevoyait pas, et forcément, ça ne pouvait que l'inquiéter. Mais ils étaient plus malins que ça, quand même.

-On est plus malins qu'un gamin insupportable, quand même.


Précisément. Elle afficha un fin sourire. S'ils tombaient pour ça après tout ce qu'ils avaient fait, ce serait quand même sacrément stupide et un chouias ironique, également, c'est vrai. Alors non, ils n'étaient pas les derniers des débiles (aux dernières nouvelles), ils sauraient trouver un compromis. De toute manière ce n'était pas comme s'ils avaient le choix. Il en allait de leur sécurité. Et de leur liberté d'autant plus.

-On va s'en tirer, t'en fais pas pour ça.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeVen 28 Déc - 20:44

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
À choisir, Seth n’avait vraiment pas envie que ça soit une histoire de ce genre, qui semblait concerner bien plus Leta Lestrange que Phèdre, qui fasse tomber la jeune femme. Et lui, accessoirement, parce qu’il ne pouvait pas complètement nier le fait qu’il était un peu impliqué quand même. Bon, cela dit, il ne se faisait pas réellement de soucis de son côté, ou plutôt il n’en avait un peu rien à faire de ce que sa vie pouvait bien devenir. Même s’il espérait quand même rester suffisamment libre de ses mouvements pour voir tomber Voldemort. Il se faisait plus de soucis pour Phèdre, surtout qu’elle était quand même plus que concerné. Elle s’occupait de ce gamin pour le compte de Leta. Il allait faire en sorte que le bureau des Aurors ne mette pas la main sur Phèdre, forcément, mais il ne pouvait pas non plus tout prévoir.

La jeune femme précisa qu’elle était plus maline qu’un gamin insupportable. Seth avait clairement envie de croire qu’elle était bel et bien plus maligne que ce gamin, qu’elle allait s’en sortir. Même si, forcément, ça n’était pas si évident que ça non plus. En tout cas, il était évident que Seth appréciait d’entendre la jeune femme lui dire qu’elle allait s’en sortir. Il était évident qu’il avait envie qu’elle s’en sorte.

« Si ça te dérange pas de t’en sortir ouais, ça m’arrangerait un peu. » Ajouta-t-il, dans un fin sourire. Ce n’était pas rien de le voir sourire ces derniers temps quand même. On ne pouvait pas vraiment dire qu’il souriait beaucoup ces derniers temps. « C’est que j’ai quand même un peu besoin de toi encore. »

Il disait ça sur un ton assez léger, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il était plus que sincère en disant ça. Le jeune homme avait besoin de Phèdre, sans elle, il était évident que le jeune homme serait encore plus au fond du gouffre. Déjà qu’on ne pouvait pas dire qu’il était au meilleur de sa forme, mais il était évident qu’il ferait beaucoup moins d’effort si la jeune femme n’était pas là. En fait, il y avait même de forte chance qu’il se soit contenté de foncer tête baissée vers Voldemort sans réfléchir une seule seconde, autant dire qu’il ne serait plus de ce monde.

Donc ouais, Seth avait vraiment besoin de Phèdre et à choisir, il n’avait pas spécialement envie qu’elle se retrouver dans une position fâcheuse parce qu’elle rendait un service à Leta Lestrange. Et Seth n’avait pas forcément envie que Leta ait des ennuis non plus. Bon, en un sens, ils ne se connaissaient pas tant que cela tous les deux (quand bien même ils avaient eu l’occasion de se découvre dans des angles particuliers), mais il n’avait rien contre elle et il devait bien avouer qu’il l’appréciait. Donc, non, à choisir, il préférait qu’elles s’en sortent.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeVen 28 Déc - 20:59


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
P

hèdre esquissa un léger sourire quand son interlocuteur affirma qu'il préfèrerait qu'elle s'en sorte, à choisir. LA jeune femme se doutait que c'était le cas, bien sûr, mais ce n'était pas le genre de choses qu'ils se disaient forcément en temps normal, et elle ne nierait pas le fait que ce n'était pas désagréable à entendre. Même si dans cette situation, le fait qu'elle s'en sorte pouvait grandement dépendre de Seth, de la décision qu'il prendrait concernant l'enquête dans laquelle il était impliqué. Elle ne voulait pas exiger de lui qu'il saborde l'enquête en question pour assurer ses arrières, mais évidemment, elle ne voulait pas se retrouver à Azkaban pour complicité d'enlèvement (même si elle avait commis plus d'un autre crime qui justifieraient qu'on la traîne derrière les barreaux à la merci des détraqueurs)... Autant dire que la situation était complexe, mais la journaliste restait d'avis que ce n'était tout de même pas cela qui allait les expédier au fond du goufre, surtout après tout ce qu'ils avaient su endurer jusqu'alors.

La première remarque de son interlocuteur n'était donc pas en soi si étonnante. La seconde, en revanche, la surprit bien davantage. Car Seth, c'est certain, n'était pas du genre à se livrer facilement. Il faisait d'immenses efforts avec elle, mais ce n'est pas pour autant qu'elle daignerait prétendre tout savoir de lui ou de ce qu'il pensait. Et souvent, alors qu'elle faisait tous les efforts du monde pour le sortir du trou où il avait basculé après ce qui était arrivé à Pomona, elle s'était demandé s'il éprouvait même un soupçon de reconnaissance à son égard ou si tout ceci lui était égal. Elle semblait avoir sa réponse. Et clairement, elle aimait entendre qu'il avait besoin d'elle. Parce que c'était réciproque. Phèdre aimait Seth, pas comme l'amant qu'il avait été pour elle un jour, mais comme un ami précieux, qui exigeait d'elle le maximum d'attention... et une certaine patience, elle n'allait pas le nier. Alors ces mots la touchaient énormément. Et elle se disait que si le jeune homme se sentait capable de dire ce genre de choses à présent, c'était bien que la situation avait définitivement évolué, et que ses efforts n'étaient pas vains. Forcément, ça lui faisait du bien que de l'entendre.

-Un peu seulement ? Tu ne serais rien sans moi,
répondit-elle, prenant à contrepied la remarque de son interlocuteur pour ne pas trop admettre que ces mots l'avaient touchée. Même si c'était bien trop évident pour qui que que ce soit puisse être dupe à ce sujet. Il était temps que tu le reconnaisses.

Pour le nombre de fois où il se vantait en sa présence, c'était justice qu'elle lui rende la pareille, non ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeMer 6 Mar - 16:22

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
Seth n’avait pas spécialement l’habitude de se livrer, de dire ce qu’il avait sur le cœur. Et en cet instant précis, on ne pouvait pas dire qu’il le faisait directement non plus, il fallait bien le reconnaître. Mais c’était une manière pour lui de faire comprendre qu’il appréciait ce qu’elle faisait pour lui. Clairement, le jeune homme avait beaucoup de chance d’avoir sa meilleure amie dans sa vie actuellement, depuis la disparition de Pomona on ne pouvait pas dire qu’il arrivait à remonter la pente. Enfin, il n’était pas au meilleur de sa forme non plus, mais il pourrait être bien plus bas si Phèdre n’était pas là. Enfin, d’ailleurs, le jeune homme pourrait être mort tout simplement, parce qu’il aurait foncé tête baissée dans le but de faire payer à Voldemort ce qu’il avait fait à Pomona. Alors, oui, forcément, il lui devait quand même beaucoup.

Le jeune homme afficha un léger sourire quand Phèdre lui demanda si c’était juste un peu dont il avait besoin d’elle, avant de préciser qu’il ne serait rien sans elle. Elle n’avait sans doute pas tort, clairement pas tort en fait. Mine de rien, encore une fois, ses propos faisaient du bien à Seth. Ça ne pouvait pas tout résoudre, c’était évident, mais quand même il appréciait vraiment d’être soutenu par Phèdre, tout comme de son côté il n’allait pas manquer de la soutenir. Il était évident qu’il allait tout faire dans le but d’éviter à son amie de se retrouver en prison à cause de Leta Lestrange, ou encore de ce gamin qu’elle devait surveiller. Et pas seulement parce qu’il avait besoin d’elle, mais également parce qu’il n’avait aucune envie de la voir se retrouver en prison. Seth était quand même bien placé pour savoir quel sort était réservé aux personnes qui se retrouvaient en prison.

« Te vantes pas trop non plus, ça te réussit pas. » Ça c’était plus de sa part, parce que clairement Seth n’était pas le dernier quand il était question de se vanter, bien au contraire. Phèdre avait de bonnes raisons de le faire, aussi, bien évidemment, mais il disait ça surtout pour détendre un peu le truc. Le jeune homme n’était jamais à l’aise quand il était question de dire réellement ce qu’il pensait. Même avec Pomona – et surtout avec elle au final – ça n’avait pas été des plus évidents et ça ne lui avait pas servir à grand chose sur la fin. Mais il prenait un peu sur lui, il faisait des efforts. Tant que Phèdre parvenait à comprendre qu’il lui était reconnaissant, c’était une très bonne chose en tout cas. Parce que c’était ce qu’il avait cherché à lui faire comprendre, à ce qu’elle le sache. Même s’il ne s’y prenait pas forcément de la meilleure manière.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeMer 6 Mar - 17:53


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
P

hèdre se contenta d'afficher un léger sourire, pas affectée du tout quand son interlocuteur lui assura qu'elle devrait cesser de faire preuve de vantardise, car ça ne lui allait pas du tout. Pour des dizaines de raisons, elle était bien incapable d'accorder du crédit aux propos de son interlocuteur. Déjà, elle le connaissait par coeur, et donc elle savait très bien qu'il n'était pas sincère en disant ça et qu'il se sentait juste obligé de lui adresser cette pique pour oser se remettre du fait qu'il lui avait adressé sa reconnaissance.

Ensuite, lui aussi la connaissait très bien, et donc il savait pertinemment qu'elle était totalement sûre d'elle et n'hésitait donc pas à mettre en avant ses qualités. Phèdre pouvait être taxée de vantarde, oui... Même si, au fond, Seth ne pouvait franchement rien lui dire parce que si la jeune femme ne pouvait pas prétendre au rôle de vantarde en chef, c'était seulement parce que Seth avait de l'avance sur elle dans ce domaine. En bref, c'était l'hôpital qui se foutait de la charité, tout simplement. Elle haussa donc les épaules, relativement indifférente, certainement pas blessée en tout cas par les propos de son meilleur ami. En même temps, si elle devait se sentir mal à chaque fois que Seth se montrait incisif avec elle, elle n'aurait pas fini, surtout vu ce qu'il lui avait envoyé dans la tronche ces dernières semaines. En comparaison, les propos qu'il lui adressait là, c'était une partie de plaisir.

-Je ne me vante pas, je me contente de faire un constat,
répondit la jeune femme, toujours le même fin sourire aux lèvres. Si tu crois vraiment que tu peux te débrouiller sans moi, je m'en vais, si tu veux. On verra combien de temps tu réussiras à tenir sans moi. Personnellement, je ne te donne pas deux jours.

Mais bien sûr, la question ne se posait pas, jamais la jeune femme ne ferait une chose pareille. Elle avait insisté et insisté contre l'avis de Seth pour le soutenir et l'aider à reprendre du poil de la bête, ce n'était clairement pas pour contrevenir à son discours et l'abandonner à présent comme une vieille chaussette, ce n'était définitivement pas son genre. Phèdre était tenace, et elle avait de l'endurance, alors elle ne lâchait l'affaire à aucun moment, même concernant les cas que l'on pouvait supposer desespérés au premier abord. Et puis, Seth était son meilleur ami, il n'y avait pas à chercher plus loin. La jeune femme tenait à Seth, il était l'une des personnes les plus importantes au monde pour elle. Et jamais elle ne l'abandonnerait. Et elle avait envie de penser que ce serait pareil dans le cas inverse... même si elle avait eu parfois quelques doutes.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeJeu 23 Mai - 16:54

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
Phèdre affirma, sans hésitation, qu’elle ne se vantait pas et qu’elle se contentait de faire un constat, tout simplement. Pour le coup, Seth ne pouvait qu’entièrement donner raison à la jeune femme. Bon, en même temps, il n’avait pas tort en affirmant qu’elle se vantait quand même, mais il était clairement le plus mal placé pour lui faire une remarque. Après tout, pour ce qui était de vantardise, le jeune homme était quand même le plus loti. Seth n’était pas du genre à se retenir de se vanter, clairement pas, il était même le premier à se faire en avant, il n’avait aucune leçon à donner à son interlocutrice.

Seth affirma qu’il serait bien incapable de s’en sortir sans elle. Le jeune homme aimerait bien lui donner tort, vraiment, mais en même temps ce n’était pas comme s’il pouvait le faire. Il n’était pas sûr qu’il soit capable de s’en sortir sans elle. Avec tout ce qui arrivait, le jeune homme n’avait pas le sentiment d’avoir déjà été à ce point aussi bas dans son moral, et pourtant il n’avait quand même pas eu une vie qui coulait de source. Cela à cause d’une seule personne d’ailleurs… mais au vu de la personne en question, Seth ne regrettait rien, ou presque rien. Ce qu’il regrettait, seulement, c’était de ne plus avoir la possibilité d’être auprès de Pomona. Bref, oui, clairement, Seth n’était pas sûr de pouvoir s’en sortir sans la jeune femme, bien au contraire. Même s’il n’était pas le plus doué quand il était question d’exprimer les choses.

Cela dit, Phèdre le connaissait suffisamment pour le comprendre, pour savoir lire entre les lignes. Et c’était sans doute pour cela qu’ils s’entendaient si bien, malgré le fait que le jeune homme ne se montrait pas des plus agréable envers elle ces dernières semaines (il ne se montrait pas agréable avec grand monde ces derniers temps, mais forcément comme Phèdre le voyait le plus souvent, elle en payait plus les conséquences).

« Deux jours ? Ce n’est pas beaucoup quand même. » En même temps… ce n’était pas rien, deux jours, il fallait encore que Seth parvienne à les tenir. Bon, il n’était pas au point de se dire qu’il allait mettre fin à son existence, il n’en était plus à ce stade non plus… mais bon, il ne pouvait pas nier que la présence de la jeune femme lui faisait énormément de bien. « Je suis sûr que je peux tenir une semaine. » Ne put-il pas s’empêcher d’affirmer, en grande partie parce qu’il n’avait aucune envie de laisser Phèdre le « rabaisser » comme elle le faisait. Même s’il ne le prenait pas mal, c’était de la plaisanterie, il ne pouvait juste pas s’empêcher de se valoriser un peu quand même. « Mais tu n’s pas besoin d’essayer. » Ajouta-t-il quand même, parce qu’il n’avait aucune envie que Phèdre le prenne trop au mot et décide de ne plus venir chez lui.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeJeu 23 Mai - 17:54


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
D

eux jours, bien sûr, ce n'était rien, et en réalité, Seth serait sans doute tout à fait capable de s'en sortir parfaitement bien. Après tout, avant la "mort" de Pomona, elle ne venait clairement pas trouver Seth constamment, et il se débrouillait très bien. Mais elle cherchait, à sa manière, comment lui faire admettre que le temps qu'elle lui consacrait lui était précieux. Elle consacrait beaucoup de son temps et de son énergie à soutenir l'homme qu'elle considérait comme son meilleur ami. Alors, forcément, elle ne pouvait s'empêcher d'espérer une certaine contrepartie.

Il n'existait jamais complètement d'actes désintéressé, même si la motivation principale de Phèdre était de voir Seth aller mieux. Et elle avait le sentiment qu'elle y avait réussi, au moins un tout petit peu. Et il le fit, à sa manière. Déjà, affirmer qu'il pouvait tenir une semaine sans elle, ce n'était pas affirmer qu'il pouvait tenir tout court, sans compter qu'il ajouta qu'elle n'était pas obligée de tenter l'expérience. Elle en serait bien capable, honnêtement, juste par fierté. S'ils avaient bien une chose en commun, tous les deux, c'était une trop grande fierté. Mais elle l'avait déjà mise plus d'une fois de côté pour Seth... Et elle recommencerait si cela pouvait lui assurer qu'elle se sentirait bien...

-Dommage, c'est tentant, pourtant.


En effet, c'était effectivement tentant, et elle en aurait bel et bien été capable. Seulement, elle ne le ferait pas. Même si Seth semblait aller bien, on n'était jamais à l'abri d'une rechute. Si le jeune homme devait faire une connerie parce qu'elle n'aurait pas été assez présente, elle ne se le pardonnerait clairement jamais... Et puis, elle s'était habituée à voir le jeune homme régulièrement. Même si c'était pour se voir envoyer chier... eh bien... ça lui manquerait.

-Et ça me ferait pas de mal de te lâcher un peu la grappe, c'est pas comme si j'avais vraiment le temps pour ces conneries,
ajouta-t-elle, une fois de plus sans en penser le moindre mot.

Bon, c'est vrai qu'elle était exténuée, à force de devoir partager son temps entre son petit ami secret, son travail de journaliste, ses missions pour l'Hydre et son meilleur ami dépressif. Mais elle se sentait investie dans la moindre de ses tâches, et s'il lui fallait décider de renoncer à l'une d'entre elles, ce ne serait pas son amitié avec Seth. Oui, il ne s'agissait que d'amitié, il n'y avait aucun doute à ce sujet, vraiment pas le moindre, mais malgré tout, Seth restait l'une des personnes les plus importantes au monde à ses yeux. Et s'il fallait qu'elle se batte pour lui, eh bien elle se battrait pour lui.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 938
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeLun 19 Aoû - 18:20

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
Seth n’avait aucun mal à imaginer que ça soit tentant pour Phèdre de se contenter de l’abandonner à son sort pendant une semaine. Le jeune homme avait suffisamment de fierté pour être capable de tenir une semaine entière sans la présence de sa meilleure amie, rien que pour lui prouver qu’il en était capable, cela dit il n’allait pas forcément passer le meilleur moment de sa vie. Bon, Seth allait mieux quand même, il ne pouvait pas le nier, mais en même temps c’était qu’il s’était fait à la présence de Phèdre régulièrement à ses côtés. Il n’avait pas envie de lui en demander trop non plus, surtout qu’elle le disait elle-même qu’elle avait un peu de mal à tout gérer. C’était qu’elle avait quand même beaucoup de chose sur le dos à gérer. Mais bon, à choisir, le jeune homme n’avait aucune envie qu’elle décide de le laisser pendant une semaine entière, même s’il serait capable de s’en remettre.

« Oh bah oui, je suis désolé de t’en imposer autant dis donc. »
Répondit-il, en jouant les faux vexé en entendant son amie affirmer qu’elle aurait bien besoin d’avoir plus de temps pour elle, puisqu’elle n’avait pas vraiment de temps pour ces conneries. Ces conneries… bon, évidemment Seth savait bien qu’elle ne le pensait pas vraiment, ils se connaissaient suffisamment pour savoir quand elle pensait quelque chose ou non. Au final, Phèdre était clairement l’une des seules personnes qui pouvaient se targuer de pouvoir dire quelque chose à Seth sans qu’il le prenne mal. « Mais je comprends, je vais te foutre une paix royale tu seras bien contente. »

Bon, dans tous les cas, Seth n’avait jamais été non plus autant dépendant à quelqu’un, au contraire. Et avant tout cela, il n’aurait pas supporter la surprésente de Phèdre, qu’il avait même un peu de mal à supporter sur le moment. Cela dit, maintenant, le jeune homme devait bien avouer que ça lui ferait quand même bizarre de ne plus avoir Phèdre sur le dos, alors qu’il n’y avait pas si longtemps que ça il lui aurait reproché d’être justement sur son dos. Il devait bien s’en rendre compte dans tous les cas, Seth avait eu énormément besoin de Phèdre et sans elle, il n’en serait pas là aujourd’hui. Ce n’était pas évident encore, il n’était pas vraiment sorti d’affaire, mais sans elle… bon, il y avait de forte chance qu’il aurait fait une grosse connerie de toute façon.

« Je te rappel qu’à la base c’est toi qui a décidé de venir me casser les pieds. » Affirma-t-il, dans un sourire en coin.

Ce qui était le cas en effet, même s’il ne lui reprochait rien évidemment. Seth n’avait aucune envie d’avouer que c’était quelque chose qui lui avait été indispensable, parce qu’il n’avait pas l’habitude de dépendre à ce point de quelqu’un d’autre. Même si pour la jeune femme, il était capable de le reconnaître un peu.  
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 836
Humeur :
La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitimeLun 19 Aoû - 18:48


La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout !
P

our Phèdre, il y avait dans le comportement de Seth des signes évidents, qui lui prouvaient qu'il allait un peu mieux. Certes, il y en avait encore beaucoup à faire, c'est un fait, et il n'était pas tiré d'affaire, mais quand elle se rappelait l'état dans lequel elle l'avait trouvé au moment où elle était venu frapper à sa porte après avoir découvert la mort de Pomona, elle ne pouvait que constater que les choses allaient beaucoup mieux. Déjà, il réussissait à plaisanter, et il ne prenait pas forcément la mouche en fonction de ce que la jeune femme lui disait. Quand on savait à quel point le jeune homme pouvait être fier et orgeueilleux en temps normal. Bon, il avait toujours fait plus d'exceptions pour elle qu'avec beaucoup d'autres, mais en d'autres circonstances, il aurait pu prendre la mouche quand même et décider de l'envoyer chier... ce qu'elle aurait été épuisée d'endosser. C'est bon, elle en avait assez supporté comme cela, elle aimait que les choses soient plus simples, maintenant. Quand bien même la solution de facilité, c'était une affaire toute relative.

Alors non, Seth ne prenait pas Phèdre au sérieux, et Phèdre non plus quand le jeune homme affirmait qu'il allait lui foutre une paix royale. C'était ainsi, ils avaient besoin l'un de l'autre. Si, clairement, ils n'étaient pas faits pour être ensemble d'un point de vue sentimental, ils s'étaient parfaitement trouvés, en revanche, d'un point de vue amical. Elle ne s'imaginait pas ami plus précieux que Seth Beresford, en tout cas parmi les hommes de son entourage. Alors elle serait toujours là pour lui. Et lui serait toujours là pour elle, même s'il le montrait bien mal et pourrait donner envie d'en douter.

-Eh oui, parce que si je venais pas te casser les pieds, tu te laisserais mourir dans ton coin ou tu ferais des conneries monumentales. Tu as besoin de moi et moi je suis une femme beaucoup trop généreuse, c'est tout,
rétorqua-t-elle du tac au tac.

Elle aimerait, ceci dit, ne pas avoir besoin de venir voir Seth constamment, pas parce qu'elle se lassait de sa compagnie, mais parce que ça voudrait dire que le jeune homme s'en était définitivement sorti. Quand il pourrait s'épargner ses visites régulières, ça voudrait dire qu'il avait repris du poil de la bête, et elle ne pouvait que désirer cela pour son meilleur ami, dont la situation lui ferrait le coeur.

-J'espère que tu finiras par me donner une bonne raison de ne plus te casser les pieds, crois-moi.


Et là, pour le coup, elle était plus que sincère, totalement sincère. Ils pouvaient plaisanter autant qu'ils le voulaient, mais en définitive, on en revenait toujours au même. Elle tenait vraiment à ce que le jeune homme se remette de sa si grande douleur.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Empty
Message#Sujet: Re: La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)   La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» origine INDY MEDIA
» "Harry Potter ça n'a aucun sens"
» Aucun chemin de fleurs ne conduit à la gloire. [PV Thranduil] TERMINE
» D'aucun ont une aventure, je suis une aventure.
» Haiti en Marche nous parle de Little Haiti
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Seth Beresford (Londres)
-