AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   Mer 10 Jan - 18:53


Amis valent mieux qu'argent.
S'

il y avait bien un endroit qu'Agrippine détestait plus que tout au monde (enfin, c'était un peu exagéré, il y avait sans doute des endroits pire encore, mais il atteignait sans souci le podium), et elle s'y trouvait en cet instant précis : Gringotts, un repère de gobelins, de pièces sonnantes et trébuchantes et de refus de prêts à foison. Quand on menait la vie que menait Agrippine Tuft, quand votre argent était de l'argent sale, acquis au cours de trafics ce qu'il y a de plus illégaux, parvenir à faire valoir ses revenus pour un éventuel emprunt d'argent était un parcours du combattant. En soi, ça ne dérangeait pas la jeune femme, elle était du genre battante, et elle aimait bien les choses pas trop facilement acquises... mais quand c'était peine perdue, c'était une autre affaire. Peu importe l'interlocuteur face à qui elle se pointait et les combines qu'elle mettait en place dans l'espoir d'endormir ses interlocuteurs, ça ne menait nulle part. C'était agaçant... Elle savait bien qu'il y avait un potentiel dernier recours. Deux, même. Soit faire valoir le nom de sa mère (en tant que fille de madame la Ministre, elle pouvait sans doute avoir le monde à ses pieds), sauf qu'elle ne voulait rien devoir à sa génitrice. Soit en parler à Harfang, qui après tout était sous-directeur de Gringotts. Sauf qu'elle savait ce que serait évidemment sa condition, et hors de question de lui céder... pas tant parce que la perspective était désagréable que par fierté et par jeu encore plus. Donc tant pis, elle devait s'avouer une nouvelle fois vaincue et quitter la banque la queue entre les jambes. Tout ça pour rien.

Ou peut-être pas totalement, en fin de compte ? Car au moment de quitter les lieux, son chemin croisa celui d'une personne qui lui était plus que familière. Il s'agissait de Aaron, qui lui avait le malheur de travailler ici tous les jours ou presque de sa vie. Elle ne savait vraiment pas comment il faisait... mais en même temps, Agrippine, de son côté, était bien infichue de conserver le même job plus d'une semaine, quasiment, alors miss instabilité n'était pas spécialement une référence (et cette instabilité, au passage, ne devait pas non plus lui attirer la confiance des banquiers, mais passons). Elle afficha un grand sourire en croisant son regard. S'il arrivait parfois à Aaron et Agrippine de se prendre la tête, parce que leurs opinions divergeaient sur certains points, cela n'ôtait rien au fait qu'ils étaient très amis, et la jeune femme prenait toujours grand plaisir à faire un brin de causette avec lui. D'autant plus, en l'occurrence, qu'il y avait vraiment longtemps qu'ils n'en avaient pas eu l'occasion, et que ça lui manquait, l'air de rien.

-Aaron, toujours au service de l'ennemi capitaliste, à ce que je vois,
plaisanta-t-elle en guise de salutations.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   Mer 7 Mar - 20:54

Amis valent mieux qu'argent.
Aaron aimait son travail, il aimait son lieu de travail, il aimait ce qu’il faisait… en même temps, il se trouverait dans une mauvaise position s’il devait ne pas apprécier son travail. C’était quand même bien plus agréable pour lui de travailler dans un endroit et dans un métier qu’il appréciait, il ne supporterait pas de devoir se lever chaque matin pour faire quelque chose qu’il n’aimait pas. En prime, il appréciait son patron (en même temps, il suivait à l’aveugle l’homme… encore heureux qu’il l’appréciait). Bref, il n’avait donc aucun souci à se rendre tous les matins à Gringotts afin de poursuivre sa journée de travail.

Cependant, il ne pouvait pas nier que par moment, il appréciait aussi quand sa journée de travail se terminait. Juste parce qu’il allait pouvoir rentrer chez lui et profiter un peu de l’instant présent, de faire autre chose que de travailler. Bon, Aaron avait rarement que du temps pour lui, parce que mine de rien entre les mangemorts et l’Hydre, il ne manquait pas de travail en dehors de la banque pour sorcier. Mais bon… quand il n’était pas au travail et qu’il n’avait rien à faire pour Voldemort ou pour Ignatius, le jeune homme se disait qu’il pourrait passer du temps en compagnie de Phèdre. Même si… ce n’était pas forcément si simple ces derniers temps. Oh, rien n’enlevait le fait qu’il était fou amoureux de sa petite amie, mais quand même, on ne pouvait pas dire que ce qui s’était passé dernièrement avec le meilleur ami de sa petite amie le mettait réellement en confiance. Il ne manquait pas de confiance en sa petite amie, il manquait de confiance en lui. Il craignait de ne pas suffire à la jeune femme. Il savait que c’était idiot, il savait qu’il n’y avait aucune raison qu’il ne suffise pas à sa petite amie… mais bon, il manquait de confiance en lui. Surtout qu’en prime, ce n’était pas forcément évident pour eux de se voir, et par moment… le jeune homme se disait que Phèdre devait en prime passer plus de temps avec son meilleur ami (qui était son ex… un sacré ex en plus…) qu’avec lui, puisqu’ils ne pouvaient pas se voir tout le temps. Bref, il avait envie de pouvoir passer du temps avec Phèdre et quand il sortait de Gringotts, il aimait l’idée qu’il allait pouvoir la retrouver dans la soirée.

Mais ce jour-là, alors qu’il s’approchait de la sortie de la banque des sorciers, il croisa un regard familier, un regard qu’il appréciait en plus. Aaron afficha un sourire quand Agrippine vint le saluer en lui parler du système capitaliste, elle ne changerait jamais. Et tant mieux, parce qu’il n’avait aucune envie qu’elle le fasse.

« Et toi tu es venue faire quoi ? Déposer un peu ton argent sale dans ton coffre ? »
Il se contentait simplement de la taquiner, parce qu’en soit, son argent et son mode de vie ne le dérangeait pas du tout.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   Mer 7 Mar - 21:39


Amis valent mieux qu'argent.
A

aron ne prit pas la peine de répondre à sa question. En même temps, il n'y avait rien de particulier à répondre, elle se contentait de taquiner le jeune homme, et elle le lui rendait bien. C'était comme ça que fonctionnaient à peu près toutes les relations d'Agrippine : la jeune femme s'amusaient à gentiment chercher et taquiner les personnes qui lui étaient proches, et moins elle vous ménageait, plus vous pouviez considérer que vous comptiez pour eux. Alors elle n'allait certainement pas s'offusquer d'entendre son interlocuteur évoquer l'argent sale qu'elle pourrait potentiellement laisser dans son coffre. Elle avait certes un coffre à Gringotts (comme tout sorcier britannique qui se respecte selon elle), mais il était aussi vide qu'on peut l'imaginer. L'argent, c'était quelque chose qui filait littéralement entre les doigts de la jeune femme. Elle brassait pas mal de liquidités, avec toutes ses activités illégales, mais l'argent allait et venait. Agrippine était un vrai panier percé et ce qu'elle gagnait en une journée, elle le dilapidait dans la même journée. Il n'empêche que cet argent, invariablement, était toujours sale. Elle ne pouvait clairement pas dire le contraire. Et elle en était fière. Si elle devait gagner son argent "dignement" et "proprement", elle aurait le sentiment d'entrer dans les rangs, dans le moule, et elle le supporterait vraiment très mal.

-Je suis venue me faire refuser un prêt et passer le bonjour à tes amis gobelins. Tu sais comme j'adore Gringotts, cette ambiance austère et ce silence de mort, ça me met en joie.

Elle ne savait vraiment pas comment Aaron faisait pour bosser comme ça, dans cet endroit, dans ce contexte. Rien que le fait de devoir être soumis à des horaires, ça filait des frissons à Agrippine. Mais après, chacun son truc... Et quand le jeune homme demandait des prêts, peut-être qu'on le lui accordait sans discuter. Enfin bon, ce n'était pas comme si la jeune femme était vraiment surprise, elle s'était attendue à ce que ça se passe comme ça, mais l'espoir fait vivre, hein ? Un petit prêt digne de ce nom, ça aurait mis du beurre dans les épinards, ça n'aurait pas été si mal que cela. Mais tant pis, carpe diem, elle était habituée à vivre au jour le jour dans tous les cas. Et elle se disait que les autres devraient sans doute prendre exemple sur elle. A commencer par Aaron d'ailleurs. Elle l'aimait bien, elle le trouvait ultra-sympa, mais par instants, elle avait l'envie de le dévergonder un peu, juste pour le plaisir.

-Tu fais quoi, là ? T'as fini de bosser ?

Ca l'arrangerait bien qu'il ait fini le travail, elle se sentait bien d'humeur à aller boire un verre avec lui. En tout cas, ça donnerait du sens à ce passage autrement déplaisant par la banque.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   Ven 4 Mai - 18:55

Amis valent mieux qu'argent.
Aaron ne prenait jamais mal les propos de Agrippine, parce que le jeune homme savait parfaitement comment elle se comportait tout le temps. Et mine de rien, il appréciait l’assurance dont elle était capable et dont le jeune homme n’était pas réellement capable de son côté. Même s’il était bien plus détendu quand il était en présence de la jeune femme, parce qu’ils se connaissaient depuis longtemps maintenant. Aaron était à l’aise avec elle, et il appréciait quand ils se croisaient parce que justement, elle était un peu une bouffée d’air. Aaron avait conscience que tout le monde n’appréciait pas forcément le caractère de la jeune femme, mais lui en tout cas, il l’adorait. Bref, il ne pouvait pas prendre mal ses propos et il savait bien qu’elle ne prendrait pas mal les siens. En même temps, il se contentait simplement de dire la vérité. On ne pouvait pas nier que la jeune femme avait quand même de l’argent sale dans les poches, qu’il valait mieux qu’elle garde dans ses poches plutôt que de les mettre dans son coffre à la banque.

Coffre vide d’ailleurs, ce qui n’allait pas s’arranger parce que les gobelins n’avaient pas envie visiblement de lui faire un prêt. Aaron fut un peu attristé de découvrir que le prêt de la jeune femme avait été refusé et s’il avait eu la moindre influence dans la banque, il aurait pu l’aider. Sauf que ce n’était pas le cas. Outre le fait qu’il ne travaillait pas directement avec les gobelins, il n’était de toute façon pas du tout influent. Le jeune homme afficha un sourire quand Agrippine ne manqua pas d’affirmer, à mi mot, que l’ambiance de la banque était horrible. Ça, il se doutait qu’elle ne l’appréciait pas. Mais de son côté, le jeune homme se plaisait parfaitement. Bon, le fait qu’il soit avec Ignatius aidait grandement le fait qu’il soit heureux ici aussi. Mais il comprenait que la jeune femme ne s’y sente pas vraiment bien, il y avait en réalité peu de personne qui appréciait l’ambiance de la banque.

« Je viens de terminer oui. » Dit-il dans un nouveau sourire quand son amie lui demanda ce qu’il était en train de faire et s’il avait terminé. « Je peux même te payer un verre si ça te dit. »

Puisque la jeune femme avait visiblement quelques soucis d’argent, ça lui allait très bien de leur payer un verre à tous les deux. Quitte à se croiser, autant qu’ils en profitent pour passer du temps ensemble. Ils n’avaient pas beaucoup l’occasion de se voir, ils ne passaient pas tout leur temps ensemble. Et pour le coup, Aaron avait une soirée plutôt calme puisqu’il n’était pas prévu qu’il voit Phèdre. Pour son plus grand malheur d’ailleurs, il aurait bien aimé pouvoir passer du temps avec sa petite amie, mais celle-ci était occupée. Donc, autant qu’il en profite. À choisir, profiter de la présence de Agrippine ou de son appartement vide, le choix n’était pas réellement difficile.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   Ven 4 Mai - 19:43


Amis valent mieux qu'argent.
A

grippine afficha un sourire ravi en apprenant que son ami avait fini de travailler, et donc qu'il était tout disposé à prendre un verre avec elle. Bon, c'est vrai, ce n'est pas parce qu'il avait fini de bosser qu'il avait forcément du temps à lui consacrer, mais il lui apprit bien vite que c'était le cas, alors tant mieux. Sa soirée ne serait pas une soirée gâchée. Même si, en l'occurrence, il lui faudrait oublier l'idée d'une soirée parties de jambes en l'air (quoique, plus tard dans la soirée, qui sait) - parce que même s'il était très mignon, bizarrement, elle n'avait jamais envisagé de coucher avec lui -, mais toutes ses soirées n'avaient pas besoin de se ressembler, après tout. Et une présence amicale, de temps à autre, eh bien, ça faisait du bien. Aaron, en l'occurrence, était pour Agrippine une véritable bouffée d'oxygène, même si on ne faisait sans doute pas plus différents que ces deux-là. Elle était en tout cas ravie de pouvoir bavarder un peu avec lui.
Et l'occasion était parfaite. Alors autant en profiter. En plus, détail non négligeable, c'est certain, Aaron acceptait de lui offrir le verre, alors c'était parfait comme ça.

-Si tu me payes un verre, en plus, je ne risque pas de refuser,
affirma-t-elle, tout sourire, enthousiaste comme bien souvent, car il en fallait beaucoup pour ébranler la bonne humeur de la jeune femme. Elle en avait trop bouffé, supporté, encaissé dans la vie pour laisser quoi que ce soit l'atteindre, et chaque occasion positive qui se produisait dans sa vie, était une excellente occasion. Allez viens, je connais un bar sympa.

D'accord, en toute logique, si c'était lui qui offrait le verre, elle devrait laisser à Aaron le soin de choisir, mais elle ne manquait, comme d'habitude, pas de culot, et elle était sûre que le jeune homme apprécierait son choix. Bon, d'accord, ça allait peut-être le sortir de sa zone de confort, d'aller dans un bar dont il n'avait pas l'habitude, mais justement, ce serait d'autant plus amusant. L'attrapant par le bras, elle l'entraîna sans pudeur jusqu'au bar en question, qui n'était pas très loin. C'était un petit bar... de l'allée des embrumes (forcément), miteux et sombre, mais où Agrippine avait ses habitudes. Avouons-le, voir le jeune homme évoluer dans un tel contexte était assez amusant, et ça ne fait que commencer. Agrippine salua le barman avec un grand sourire avant de s'installer à une table qui était, à vrai dire, sa table habituelle. Une fois installée, elle vint aux nouvelles, bien évidemment.

-Alors, quoi de neuf depuis le temps ? Raconte-moi tout !

Elle était sûre qu'il devait y avoir des tas de choses à dire. Et elle était impatiente de savoir quoi.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   Ven 13 Juil - 15:39

Amis valent mieux qu'argent.
Sans grande surprise, Agrippine accepta qu’il lui paie un verre. À vrai dire, le jeune homme était assez heureux de savoir que son amie acceptait de passer un peu de temps en sa compagnie. Après tout, ce n’était pas comme si on l’attendait chez lui, puisqu’il n’était pas prévu qu’ils se voient avec Phèdre. Et donc, au lieu de ne rien faire chez lui… ça ne serait pas une si mauvaise chose qu’il fasse quelque chose avec Agrippine (en tout bien toute honneur, mais en même temps il n’y avait pas besoin de le préciser normalement). Et puisqu’elle savait qu’elle ne roulait pas sur l’or, il ne voyait pas en quoi il ne pourrait pas lui payer un verre. Elle était en tout cas si emballée qu’elle ne manqua pas de l’entraîner déjà avec elle, pour rejoindre un bar sympa qu’elle connaissait. Bon, Aaron n’aimait pas spécialement aller dans des endroits qu’il ne connaissait pas, mais il faisait suffisamment confiance à son amie. Même si le simple fait d’être amie avec une fille comme Agrippine était quelque chose d’incroyable venant de sa part à lui. Agrippine était clairement aux antipodes de lui, mais c’était surement pour ça qu’ils s’entendaient bien.

Bref, le jeune homme ne dit rien et se laissa entraîner, même s’il n’aimait pas forcément se rendre dans des endroits qu’il ne connaissait pas. Et encore moins en se rendant compte que c’était dans l’allée des Embrumes, mais bon, le jeune homme ne dit rien du tout. Il se contenta de la suivre, en silence. Et quand ils arrivèrent dans le petit bar, Agrippine salua le barman avant de s’installer à une table. Bon, ce n’était pas si mal en soit et le jeune homme devait bien avouer que le plus important c’était qu’il puisse passer un peu de temps en compagnie de son amie.

« Oh, tu sais, il n’y a pas grand-chose à dire. » Répondit-il quand son amie lui demanda ce qu’il y avait de neuf. Qu’elle voulait qu’il lui raconte tout. Bon, concrètement, Aaron ne pouvait pas tout raconter à la jeune femme, bien au contraire, il y avait tant de chose qu’il devait garder pour lui. Et quand il se contentait de ce qu’il pouvait lui raconter, il n’y avait pas grand-chose de neuf dans sa vie. « Je travaille toujours au même endroit, je continue mon petit bout de chemin. » Ajouta-t-il dans un fin sourire. Il aimerait bien pouvoir parler de Phèdre, mais encore une fois il ne pouvait pas se permettre de le faire. Un jour peut-être. Aaron attendait avec impatience le moment où il allait pouvoir parler de sa petite amie, quand il allait pouvoir la présenter à ses amis (à ses amies même, il avait plus d’amie que d’ami). « Et toi alors ? Je suis sûr que tu as un tas de truc intéressant à raconter. »

Parce que contrairement à Aaron – même si au-delà des apparences, c’était plus complexe que ça – Agrippine avait une vie bien mouvementé.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   Ven 13 Juil - 18:24


Amis valent mieux qu'argent.
A

Aaron choisit de ne pas s’étendre sur sa vie, peut-être parce qu’il n’y avait pas grand-chose à en dire ou tout simplement par pudeur, difficile à dire, mais Agrippine, même si son interlocuteur ne devait lui parler qu’en surface de la partie la moins intéressante de sa vie parce qu’il préférait garder l’autre sous silence, ne lui en voudrait pas. Oh, si ça ne tenait qu’à elle et s’il y avait véritablement un morceau à lui faire cracher, elle insisterait juste pour se mettre l’une ou l’autre information sous la dent, mais elle allait se l’épargner. Elle connaissait bien Aaron, tout de même, suffisamment pour savoir que c’était en lui posant des questions qu’elle le verrait se fermer comme huître. Si, vraiment, il devait lui prendre l’envie de parler, il le ferait, tout simplement, comme un grand et sans l’aide de personne. Il était comme ça, renfermé… et l’air de rien, c’était un trait de caractère qu’elle lui appréciait, sans doute parce qu’elle-même était tout l’inverse. Aaron avait au moins le mérite de la tempérer un peu quand ils passaient du temps ensemble. Un peu mais pas trop non plus quand même. Agrippine était fière de qui elle était, elle s’était donné du mal pour le devenir, alors elle n’apprécierait pas qu’on l’empêche de… disons… s’accomplir.

Alors elle allait se contenter du peu que Aaron lui accordait, qui consistait en des choses qu’elle savait déjà. Ils s’étaient croisés à la banque, et même si le commun des mortels avait l’habitude de s’y rendre (à contrecoeur quand il était normalement constitué), elle se doutait que Gringotts travaillait bel et bien. Et pour ce qui était de continuer son petit bout de chemin, elle n’en attendait pas moins de lui non plus. C’était ça, la vie des gens qui suivaient un vrai chemin contrairement à elle qui faisait des tours, des détours et des demi-tours, pour le plaisir de se perdre de temps à autre. Elle n’allait pas insister non, même si certaines questions la taraudaient. A commencer par la plus intéressante, bien sûr : avait-il quelqu’un dans sa vie ? Mais bon, s’il ne lui en parlait pas, c’est soit que la réponse était « non », soit qu’il n’était pas prêt à s’exprimer sur le sujet encore. Ce qu’elle était capable de comprendre. Elle sourit quand, en retour, Aaron lui retourna la question, convaincu qu’elle aurait tout un tas de choses à lui raconter. Elle ne pouvait pas vraiment le contredire, c’était vrai que sa vie avait tendance à être mouvementée. Ce qui ne la rendait pas forcément plus intéressante… difficile de savoir par quel bout prendre les choses, surtout.

-Des tas,
répondit-elle, les yeux pétillants. C’est à la carte, tu préfères que je te serve quoi en premier ? Les derniers hommes que j’ai fréquentés ? Les coups foireux de mes clients ? Mes pseudo déboires familiaux ?

Dans tous les cas, il y avait un sacré paquet de choses à dire, plus ou moins pimentées, plus ou moins barbantes, mais Agrippine avait toujours des choses à dire dans tous les cas.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   Jeu 13 Sep - 16:37

Amis valent mieux qu'argent.
En réalité, Aaron aurait quelques petites choses à raconter à Agrippine, mais ce n’était pas possible. Malheureusement, la seule chose qui était intéressant dans la vie du jeune homme en ce moment, c’était tout simplement sa relation avec Phèdre. Sauf que cette relation devait rester secrète et donc Aaron ne pouvait pas prendre le risque d’en parler. Ça ne lui plaisait pas forcément, il aimerait bien partager cette aventure qu’il vivait quand même. Il avait envie de pouvoir se confier à ses amis, sauf qu’il ne pouvait pas le faire. Donc, autant se concentrer sur Agrippine, sur l’histoire de la jeune femme. Au moins, il y avait peu de chance qu’elle n’ait pas quelque chose à lui dire. C’était l’avantage avec Agrippine, c’était ce qu’il appréciait chez elle d’ailleurs. Elle avait une vie vraiment intéressante, où elle faisait énormément de chose. Quand lui… eh bien, il en faisait des choses intéressantes bien sûr, mais il ne pouvait pas lui en parler. Finalement, il n’y avait qu’avec Phèdre qu’il pouvait parler de tout et de rien, parce qu’elle était la seule à tout connaître de sa vie.

Aaron afficha un sourire quand Agrippine affirma qu’elle avait des tas de chose à dire et qu’il pouvait simplement choisir, puisque c’était à la carte. Il pouvait donc choisir entre divers sujets de la vie de son amie. Cette remarque le fit sourire quand même. Elle parlait des hommes qu’elle fréquentait, de ses clients, de sa famille… mine de rien, Agrippine n’avait pas du tout une vie comme Aaron. Ils n’avaient pas du tout le même caractère. Quand elle, elle accumulait les conquêtes, lui de son côté n’avait pas envie de le faire (bon en même temps il était heureux avec Phèdre, mais même avant elle… on ne pouvait pas dire qu’il était un tombeur). Mais justement, c’était peut-être pour cette raison qu’ils s’entendaient bien tous les deux. Ils parvenaient à trouver un équilibre, Agrippine avec son côté très expansive et Aaron plus renfermé.

« On a qu’a commencer par tes clients si tu veux. »
Répondit-il dans un rire.

Non pas qu’il n’avait pas envie d’entendre parler de la famille de Agrippine, mais il savait que c’était un sujet sensible quand même. Et concernant les conquêtes de son amie… eh bien, même s’il avait conscience qu’elle en avait énormément, il n’avait pas forcément besoin d’entendre la liste de toutes les personnes avec qui elle avait passé du temps particulier. Parce qu’il était un peu plus… discret et pudique que son amie. Même s’il ne pouvait pas nier qu’il était quand même curieux, qu’il avait bien envie d’en savoir un peu plus sur les personnes qui se faisaient attraper dans les filets de la jeune femme. Ce qui était en soit normal, sans doute, parce qu’elle était quand même une jeune femme très séduisante, même si Aaron n’avait jamais imaginé une telle chose avec son amie. Même avant quand il n’était pas avec Phèdre, mais il pouvait reconnaître qu’elle était séduisante.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   Jeu 13 Sep - 21:22


Amis valent mieux qu'argent.
A

grippine fit mine d'afficher une moue légèrement boudeuse quand son ami, face au choix qui lui était donné, porta son dévolu sur les quelques clients auxquels elle avait eu affaire récemment. Pour tout dire, elle regrettait presque de lui avoir laissé cette option, car quand bien même la jeune femme avait toujours de nombreuses choses à dire au sujet de son travail ô combien particulier, elle n'estimait pas non plus que ce soit le point le plus palpitant de sa vie, mais bon... Elle l'avait cherché, au bout du compte. Et ce n'est pas grave, les autres sujets de conversation resteraient dans un coin de sa tête, tout simplement, et elle sauraient bien les ressortir au moment adéquat. Elle se permit tout de même une remarque (parce qu'elle ne se privait jamais de dire ce qu'elle pensait, tout simplement).

-T'es pas drôle, t'as choisi le sujet de conversation le moins intéressant.

Mais en même temps, c'était prévisible, et elle ne s'était pas forcément attendu à autre chose, contrairement à ce qu'elle pouvait bien prétendre. Car elle savait que parler de ses amants n'était pas un sujet qui mettait Aaron très à l'aise... mais c'était en grande partie pour cela, à vrai dire, qu'elle aimait bien en parler avec lui. Ce n'était pas très cool pour son interlocuteur, c'est vrai, mais il fallait tout de même bien avouer que c'était particulièrement amusant de le voir se rembrunir dès lors qu'elle évoquait ses conquêtes en sa présence. Elle savait que son tempérament un peu trop... libéré... le mettait mal à l'aise, mais puisqu'elle l'assumait pleinement, elle n'avait bien évidemment aucune intention de s'en excuser. Et pour ce qui était de sa famille, elle pouvait aisément comprendre aussi que Aaron n'ait pas forcément eu envie d'entrée d'évoquer le sujet. Pour avoir recueilli pas mal de ses confidences (même si elle ne lui avait jamais parlé de ce que son père lui avait fait subir), il savait pertinemment à quel point tout n'était pas rose au seil de la famille Tuft... Ce que tout le monde ignorait, en revanche, c'est que la situation allait nécessiter une sérieuse mise à jour incessamment sous peu. Donc bon, allez, va pour les clients.

-Pas plus tard que ce matin, y a un crétin qui m'a demandé de lui fournir un filtre d'amour pour mettre un fille dans son lit, un vrai cinglé, je te jure. Je crois qu'il la stalke depuis l'école primaire.
Elle afficha un brillant sourire. Alors je lui ai dit d'aller se faire foutre.

Elle ne reculait pas devant grand-chose, pourtant (et le pauvre Septimus Weasley devait en savoir quelque chose, à l'heure actuelle), mais elle avait des limites bien à elle.

-Ce con était prêt à me payer le triple une potion qu'on trouve facilement dans le commerce légal... Pour pas qu'on remonte jusqu'à lui, tu vois le genre.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amis valent mieux qu'argent. [pv Aaron :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Deux étalon qui s'entendent bien valent mieux que 1000 juments en furie [PV Khandray] [A archiver]
» [Achat]Deux queues valent mieux qu'une.
» Chapitre 1 : Deux têtes valent mieux qu'une
» Deux soeurs valent mieux qu'une....[PV Famille Cadell]
» Oeil d'Argent
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Gringotts
-