AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres. (Carlotta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 115
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Message#Sujet: Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres. (Carlotta)   Mar 16 Jan - 15:14

Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres.
On ne pouvait pas vraiment dire que Ignatius ménageait ses efforts, mais en même temps on ne lui laissait pas spécialement la possibilité de le faire. Si son poste, il l’avait obtenu en grande partie parce que sa mère était la nouvelle ministre de la magie, cela ne voulait pas vraiment dire qu’il pouvait se tourner les pouces. Bien au contraire d’ailleurs, parce qu’il devait quand même prouver qu’il était valable pour ce poste, qu’il avait sa place à ce poste. Et au vu de ses éventuels aspirations – non pare qu’il aimait assez l’idée de pouvoir faire comme maman un jour, lui et sa manie de toujours vouloirs suivre la voie de ses parents ou encore de les rendre fière (même si concernant son père ce n’était plus possible – il devait donc se donner du mal. Mais en même temps, le jeune homme ne pouvait pas nier que par moment, il se sentait un peu fatigué.  Bon, en soit, son travail n’était peut-être pas aussi fatiguant que d’autres postes au ministère de la magie (comme celui de ministre par exemple ?), mais cela ne voulait pas dire qu’il se sentait quand même sacrément vidé une fois qu’il terminait sa journée.

Pour autant, le jeune homme n’avait pas décidé de juste rentrer chez lui pour profiter du confort de son appartement. Non pas qu’il ne s’y plaisait pas, bien au contraire. Cet endroit était très bien, luxueux quand même. Bien plus confortable que le taudis où pouvait vivre sa sœur d’ailleurs, mais ça c’était encore un autre débat. Mais en même temps, malgré le fait qu’il soit très confortable… eh bien, il était vide. Pas vide de meuble, ça il y en avait plein, mais vide de présence. Alors, Ignatius décida de se rendre au Chaudron Baveur en quittant le ministère dans le but de juste boire un verre avant de rentrer. Non pas qu’il ait spécialement envie de passer du temps en compagnie d’une autre personne, mais le simple fait de boire un verre dans une salle où se trouverait d’autre personne, ça sera déjà ça. Il n’avait pas de but précis, juste se contenter de siroter un verre avant de rentrer chez lui et se reposer avant la nouvelle journée qui l’attendait le lendemain.

Parce que forcément, tout cela recommençait tous les jours. Bon, en même temps, Ignatius serait parfaitement ingrat s’il commençait à se plaindre de sa condition, ce n’était pas le cas. Il aimait ce qu’il faisait tout de même, il aimait ce que la vie lui avait apporté. Et il n’avait clairement pas l’intention de cracher dessus, surtout que sans cela… eh bien, il serait dans la même situation que Agrippine et ce n’était pas ce qu’il désirait, bien au contraire. Même s’il appréciait sa sœur – trop de l’avis de sa mère d’ailleurs – il ne lui enviait clairement pas sa vie. Après avoir commandé un verre de whisky au comptoir du Chaudron Baveur, le jeune homme s’installa naturellement sur l’une des places vides dans la salle.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 682
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres. (Carlotta)   Mar 16 Jan - 22:50




Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres
Ft. Carlotta & Ignatius

Je suis fatiguée. J'ai piétiné dans les rues de Londres et du chemin de traverse toute la journée, tout ça pour un piètre résultat : je n'en peux plus. J'ai de l'énergie à revendre au quotidien, et je me laisse difficilement abattre, mais c'est toujours plus difficile de garder le positivisme d'sage après une journée complète à avoir parlé dans le vide. Je ne suis as sûre que mes discours de la journée aient atteint qui que ce soit, mais peut-être qu'ils trouveront de l'écho chez une personne ou deux, et dans ce cas, qui sait, cela portera ses fruits plus tard. J'ai envie de considérer qu'aucune de mes actions n'est jamais vaine, qu'elles ont toutes du sens, d'une certaine façon, à leur manière, et marque un petit progrès, même microscopique, vers ce que je compte accomplir. Mais quand les choses sont microscopiques, on oublie de le voir, et aujourd'hui, j'aurais un peu tendance à me sentir négative. Ce n'est pas la bonne position à avoir, mais j'ai un peu de mal à l'empêcher, je l'avoue, en tout cas ce soir.

J'ai hésité tout d'abord à rentrer chez moi, mais je n'étais pas encore prête à rejoindre ma maison, même si les lieux sont moins tristounets maintenant que Will s'est installée chez moi. N'empêche que j'ai encore un peu besoin de mouvement, d'agitation. Alors je décide plutôt de me rendre au Chaudron baveur et de me poser là pour prendre un verre. Je me suis installée à une table et j'ai commandé une bièraubeurre. Depuis, je me contente de regarder la faune des clients aller et venir en vidant mon verre jusqu'à ce qu'il n'en reste plus une goutte. Et c'est alors que je découvre une silhouette que je reconnais même si en soi, je n'ai jamais parlé à la personne. J'ai vu des photos de lui, je suis sûre de ne pas me tromper : Ignatius Tuft, le fils de madame la ministre. Je crois bien que je tiens une occasion en or, là ! Sans hésiter, je quitte ma place et me rapproche de lui, m'installe à une chaise vacante à côté de lui.

-Je peux vous offrir le prochain verre ?
je lui propose sans hésitation, tentant le tout pour le tout.

Il va peut-être me trouver trop entreprenante, mais tant pis.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 115
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Message#Sujet: Re: Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres. (Carlotta)   Mer 14 Mar - 13:56

Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres.
Ignatius n’en avait pas après la présence de quelqu’un, alors qu’il se trouvait à la table du Chaudron Baveur, se contentant simplement de siroter un verre avant de rentrer chez lui. Autant dire que le jeune homme aurait très bien pu se contenter de boire un verre chez lui, ça serait revenu au même, mais non, il était ici. Il ne s’attendait donc pas vraiment à ce qu’une jeune femme – qu’il ne connaissait pas – vienne l’aborder, mais c’est ce qui arriva. Une jeune inconnue s’approcha de lui et lui proposa de lui payer son prochain verre. Le jeune homme fut un peu pris de cours, parce qu’il ne savait pas forcément comment réagir. Non pas qu’il n’ait jamais partagé un verre avec une femme, mais il ne s’y attendait pas. Il ne pouvait pas s’empêcher de la trouver un peu trop entreprenante, même s’il n’était pas au point de se faire des idées. La jeune femme était jeune justement, et puis, il n’avait pas l’habitude de se faire aborder de cette manière. Bref, il ne se faisait pas d’illusion, mais il était quand même un peu décontenancé.

« Eh bien, si vous voulez. » Répondit-il alors. Parce qu’après tout, Ignatius n’avait pas spécialement de raison de refuser qu’on lui paie un verre, en tout bien tout honneur, ne se doutant pas une seule seconde des intentions de la jeune femme à son égard. « Je m’appelle Ignatius Tuft. » Précisa-t-il alors sans se douter que la jeune femme savait parfaitement qu’il était et que c’était pour cette raison qu’elle venait de lui parler justement. Parce que de son côté, il n’avait aucune idée de qui se trouvait devant lui. « Et vous êtes ? »

Demanda-t-il justement. Son visage aurait pu lui dire quelque chose cependant, parce que le fils de la ministre de la magie avait déjà eu l’occasion de le voir dans la Gazette des Sorciers, mais il ne s’en rappelait pas du tout. En même temps, s’il devait se rappeler de tous les visages qu’il voyait passer dans la Gazette, il ne s’en sortirait pas. Alors, il n’avait aucune idée de qui elle était, contrairement à elle. Pourtant depuis qu’il était le fils de la ministre – depuis que sa mère était devenue ministre donc – il avait l’habitude qu’on le reconnaisse qu’on vienne le voir pour ça. Ce qui ne le dérangeait pas spécialement, il n’était pas le dernier pour se servir de la réputation de sa mère.

« Vous avez l’habitude de payer des verres comme ça ? » Demanda-t-il dans un fin sourire, se posant tout de même la question sur la raison qui pouvait pousser la jeune femme à lui payer un verre. Ce n’était pas parce qu’il appréciait l’attention qu’il ne se posait pas de question. En fait, c’était peut-être justement parce qu’il l’appréciait qu’il s’en posait des questions, sinon il n’en aurait rien eu à faire et il se serait contenté de faire comprendre à la jeune femme qu’elle le dérangeait et qu’il n’avait pas envie de partager du temps avec elle.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 682
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres. (Carlotta)   Ven 16 Mar - 17:25




Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres
Ft. Carlotta & Ignatius

Le jeune homme semble un peu pris au dépourvu par ma demande, mais il ne refuse pas d’y accorder de l’intérêt pour autant, donc c’est très bien comme ça. Tout ce que je veux, c’est pouvoir discuter avec lui suffisamment longtemps pour pouvoir lui souffler mes idées sans directement les mettre sur le tapis. Ça ne me dérange pas en temps normal, mais là je me dis que je n’aurais peut-être pas d’autres occasions d’atteindre madame la Ministre. Si ça doit passer par son fils, ça me va très bien, ou en tout cas, ça ne me dérange pas, je n’attends que le résultat et j’ai envie de croire qu’i n’est pas totalement utopique, même s’il l’est peut-être un peu quand même. Il se présente. Très bien, s’il ressent l’obligation de se présenter, c’est qu’il n’a pas compris que je l’ai reconnu, et je n’ai pas l’intention de le lui dire. Je suis sûr que ça doit lui arriver constamment, d’être approché par intérêt, parce qu’il est le fils de sa mère, un comportement que je ne peux pas juger puisque j’adopte le même, mais en même temps, moi, j’ai de bons motifs (les autres diraient la même chose, je sais bien, mais je n’écoute que moi).

-Carlotta Pinkstone
, je me présente à mon tour.

Je sais qu’il y a une maigre possibilité pour qu’il connaisse mon nom. Pas que je sois devenue une criminelle célèbre ou quoi que ce soit, mais il bosse au ministère, alors possible qu’il ait vu passer mon nom. Je ne sais pas si c’est une bonne chose. Ça peut le braquer, d’un côté, d’un autre, je me dis que s’il est curieux, je pourrais réussir à l’inviter à orienter la discussion où je le souhaite sans avoir besoin de me montrer trop excessive ou désagréablement insistante.

-Et non, c’est plutôt rare, en fait,
je réponds dans un sourire quand il me demande s’il est dans mes habitudes d’offrir des verres à des inconnus. C’est que beaucoup considèrent qu’il n’y a sans doute qu’un seul type de femme pour faire ça. Que je ne suis pas. Mais je ne vais pas rougir de mon attitude, j’aime agir en dehors des attentes. Et en ne développant pas le propos, j’espère attiser sa curiosité. Sans savoir si ça va marcher. En même temps, je ne fais pas ça tous les jours. Tuft, comme Wilhelmina Tuft ? j’avance quand même. C’est logique de faire le lien, non ? Pas trop suspect, j’espère, en tout cas.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 115
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Message#Sujet: Re: Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres. (Carlotta)   Ven 11 Mai - 13:05

Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres.
Quand la jeune femme en face de Ignatius se présenta, ce dernier ne reconnu pas son nom. Non pas qu’il n’en ait jamais entendu parler, il lisait quand même la Gazette du Sorcier pour se tenir au courant et il avait sans doute clairement entendu parler de cette sorcière qui avait fait de la prison parce qu’elle cherchait à briser le secret magique (ce qui n’était pas rien quand même, ça avait des conséquences sur tout le monde). Mais pour l’heure, Ignatius ne s’en rappelait en aucun cas. Il se contenta donc de découvrir que la jeune femme s’appelait Carlotta Pinkstone. Celle ci précisa ensuite qu’elle n’avait pas pour habitude, normalement, d’offrir un verre au premier inconnu qu’elle croisait. Ignatius se demandait bien pourquoi c’était tombé sur lui donc, ne se doutant pas une seule seconde que la jeune femme l’avait reconnu et qu’elle avait l’intention de chercher à gagner un peu de son influence. Et donc, le jeune homme se questionnait surtout sur le fait qui avait poussé cette jeune femme à l’aborder de la sorte.

Non, parce que clairement, Ignatius n’avait pas l’habitude d’être abordé comme ça par une jeune femme séduisante (on pouvait le dire quand même, il avait quand même des yeux). Non pas qu’il ne parlait jamais avec des jeunes femmes séduisantes (Lindsay en premier... même si concernant son ami la situation était vraiment particulière et le jeune homme manquait cruellement d’objectivité, même si ça faisait longtemps qu’il s’était fait une raison), mais la plupart du temps c’était pour le travail et le jeune homme n’y prêtait pas spécialement attention. Le faisait-il là ? Plus ou moins. Mais ce n’était de toute façon pas des choses à laquelle il pensait, bien trop inexpérimenté dans tous les domaines qui sortait un peu de son travail au ministère. Quoi que, il était un bon fils. Mais un frère, ce n’était pas son truc apparemment, vu la dernière conversation avec Agrippine. Un bon sorcier, on s’en sortait mieux que lui. Il était doué dans son travail et sa relation avec sa mère était plutôt encore au beau fixe donc... on va dire que c’était suffisant. Et d’ailleurs, en parlant de sa mère.

« C’est ça, je suis le fils de la ministre de la magie. » Affirma-t-il, sans réellement de honte. Il en était fier et en fait, il avait un peu l’habitude qu’on associe son nom maintenant à la ministre. Bien plus qu’à son père, à l’époque, même si ce dernier avait eu un haut poste au ministère aussi. Sa mère avait pris vraiment du galion. Il avait l’habitude qu’on lui fasse cette remarque et ça ne le dérangeait pas vraiment. Parce qu’il était quand même assez fier d’être le fils de sa mère. « Et vous, vous faites quoi dans la vie ? » Demanda-t-il un peu maladroitement, parce qu’il n’était pas doué pour ça. Et enchaîner comme ça voulait un peu dire qu’il son travail était d’être le fils de sa mère, mais on va passer sur les détails.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 682
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres. (Carlotta)   Sam 12 Mai - 11:11




Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres
Ft. Carlotta & Ignatius

Le jeune homme ne m'apprend rien, évidemment, quand il me dit être le fils de Wilhelmina Tuft, mais je fais quand même semblant d'accueillir la nouvelle comme si elle confirmait tout juste ce que j'avais deviné, comme si je n'étais pas au courant depuis le début. Je me contente d'afficher un léger sourire, je sais que je ne dois pas attaquer trop frontalement non plus, ça risquerait bien de le braquer, et je ne veux pas ça. Je ne fais donc aucun commentaire mais ne peux m'empêcher de sourire avec amusement quand il me demande ce que je fais dans la vie sans vraiment m'apprendre ce qu'il fait de la sienne... comme si être le fils de sa mère était sa seule fonction. Je ne déroge pas forcément à ce point de vue puisque je l'ai abordé justement parce qu'il est le fils de sa mère.. mais j'espère bien que sa manière de rebondir sur le sujet tient juste d'une certaine maladresse (assez charmante, il faut bien le dire) de sa part et pas d'un complexe d'Oedipe un peu louche. Bref, il s'intéresse à moi, au fond ça m'arrange.

-Je suis prof à Poudlard
, je lui réponds alors avec le sourire.

C'est pas pour ça que j'ai accepté le poste à la base, mais j'avoue que mes nouvelles fonctions me sauvent la mise quand on me pose ce genre de question. Enseignante dans une école de magie aussi prestigieuse, ça a quand même plus de gueule que d'être une activiste sortie de prison considérée par la plupart comme une terroriste (je déteste ce mot, et ça ne me va pas du tout, mais bon...). Je m'abstiens d'ailleurs de lui parler d'office de la cause que je défends et de mes actions. Pas question de le braquer immédiatement, je veux le mettre en confiance.

-Prof d'étude des moldus.
Rien que la matière que j'enseigne peut parfois susciter des réactions. C'est dire si les mentalités ont encore besoin d'évoluer. Et toi ? Je glisse doucement vers le tutoiement, on verra bien s'il suit ou pas. Ton boulot ne consiste pas à être le fils de ta mère, quand même. Je suis sûre qu'il y a plein d'autres choses à savoir sur toi.

Dire que je m'intéresse à lui pour lui et pas pour sa mère, ça peut le mettre en confiance. Il est pas forcément habitué.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres. (Carlotta)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chacun d'entre nous peut avoir une influence sur les autres. (Carlotta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ça n'aurait jamais pu marcher entre nous, chérie ! [Remy]
» Le respect entre nous...
» Déborah ~ Il y a quoi exactement entre nous ? Un mètre tout au plus.
» Aucun secret entre nous pas vrai ? [PV: Rosée du Matin /Pluie Torentielle]
» Il y a trop de tension entre nous, pourquoi ? || Jun & Ayumi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-