AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés. (Ginny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1110
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés. (Ginny)   Ven 2 Fév - 14:26

Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés.
La réunion était utile, Harry n’allait pas dire le contraire, mais il y avait eu quand même beaucoup trop de monde dans cette maison qu’il utilisait depuis quelques temps maintenant, du moins ceux qui se faisaient passer pour morts. Clairement, il y avait eu beaucoup trop de monde. Oh, Harry était content de retrouver tout le monde, que la situation soit clair, mais concrètement il n’y avait qu’une poignée qu’il avait envie de réellement retrouvé. C’était bien jolie ces Ysbridion, ces membres de la résistance, il était content d’avoir pu mettre tout cela au clair et de savoir que leur lute contre Voldemort allait pouvoir réellement reprendre et qu’ils allaient arrêter de se tourner les pouces, parce qu’il en avait assez de ne rien faire pour arrêter Voldemort. Mais pour l’heure… il avait envie d’autre chose, de beaucoup d’autre chose.

Avec tout ça, ça faisait des mois qu’il avait pas vu Ginny. Avant ce soir, il ne savait même pas si elle allait bien. Il ne savait pas où elle avait passé son temps depuis leur dernière conversation, il avait eu beau la cherché, il ne l’avait pas trouvé (mais il n’avait pas vraiment pensé à ses grands-parents non plus… parce qu’il ne connaissait rien d’eux). Et il n’avait donc pu qu’espérer qu’elle allait bien et qu’elle se contentait simplement de lui en vouloir à jamais de ce qu’il avait fait. Et visiblement, elle allait bien… en tout cas elle en donnait l’impression. Et maintenant ? Maintenant, Harry avait juste envie d’aller lui parler, mais clairement le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se sentir mal à l’aise au vu de la situation. Parce que la dernière fois qu’ils s’étaient parlés, on ne pouvait pas dire que ça c’était bien passé quand même… et pour une bonne raison d’ailleurs. Il avait compris qu’il avait mal agit, il s’en voulait, il avait envie de dire un tas de chose à la rouquine donc, mais il ne savait pas du tout comment s’y prendre. On ne pouvait pas dire qu’il était spécialement doué en temps normal et clairement, la situation ne s’y prêtait pas vraiment. Et il y avait eu trop de monde.

Sauf que petit à petit, les uns et les autres avaient quitté le quartier général de la résistance. Il restait encore des personnes (de toute façon, les voyageurs et Pomona continuaient de devoir se cacher ici donc…), mais il était sans doute temps que le jeune homme prenne son courage à deux mains. S’il pouvait, il se contentait juste de s’approcher de la sorcière et de la prendre dans ses bras, parce qu’il était juste tellement heureux de la revoir, de la savoir aller bien (et il osait quand même espérer qu’elle appréciait qu’il ne soit pas mort non plus). Mais il n’avait aucune idée de ce qu’il allait se passer, de comment Ginny allait concrètement réagir. D’où ils en étaient même… parce que même si clairement leur dernière conversation tirait un trait sur ce qu’ils étaient l’un pour l’autre, les sentiments de Harry n’avaient pas changé d’un pouce.

« Salut. » Dit-il clairement mal à l’aise en s’approchant de la rouquine. « Est-ce que je peux te parler, un peu, en priver ? »

Il y avait plein de pièce dans cette maison, il aimerait bien pouvoir discuter un peu avec Ginny seul à seul.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 516
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés. (Ginny)   Dim 11 Fév - 0:12

Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés.

Pour être tout à fait honnête, Ginny n'avait mais alors rien écouté au discours d'Happlestrang. Bon, elle avait sûrement retenu l'essentiel de son blabla, mais quand même, il faut quand même constater que son attention était bien davantage attiré vers les voyageurs... tous présents, et tous bien vivants. Elle avait voulu imiter Luna et leur courir dans les bras, mais elle n'avait pas eu le temps d'esquisser le moindre mouvement que la réunion commençait déjà, alors elle avait rongé son frein et attendu. Et pendant tout ce temps, son attention était totalement focalisée sur Harry, qu'elle ne parvenait juste pas à lâcher des yeux... La dernière fois qu'ils s'étaient vus remontait à une éternité. Depuis, il y avait la douleur insurmontable du deuil. Elle pensait l'avoir perdu pour toujours, et pourtant il était là, bien vivant. Aucune idée de comment ni de pourquoi, juste des suppositions, mais elle s'en fichait. Là, elle était juste heureuse, si heureuse qu'il soit encore en vie. Elle avait tellement de choses à lui dire ! Elle ne savait même pas par quoi commencer... mais il fallait prendre son mal en patience.

La réunion s'acheva enfin, et apparemment, Harry avait été tout aussi impatient qu'elle de pouvoir la retrouver et mettre les choses à plat avec elle, puisqu'il s'approcha d'elle, lui demanda si elle accepterait de parler avec lui en privé. Il gardait une certaine distance qui lui fit mal au coeur. Forcément, ils s'étaient quittés en très mauvais termes. Ils ne pouvaient pas non plus faire comme si leur dispute et sa fugue n'avaient pas eu lieu. Mais elle en mourrait d'envie quand même. Elle hocha la tête et prit l'initiative de le conduire dans une pièce voisine. Elle ne connaissait rien à cette maison mais elle tomba sur ce qui devait être la cuisine. Ce qui ferait bien l'affaire. Sitôt la porte refermée derrière eux, elle prit immédiatement la parole.


"Bon, écoute, avant que tu dises quoi que ce soit, je suis vraiment désolée, j'aurais jamais dû partir, j'aurais dû être avec vous..."

Elle s'en voulait vraiment horriblement. Elle n'aurait pas pu empêcher ce qui s'était passé. Mais au moins elle aurait été là... Mais elle avait fui, elle avait été lâche, et elle s'en voulait énormément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1110
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés. (Ginny)   Sam 14 Avr - 22:26

Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés.
Si ça n’avait tenu qu’à lui, Harry aurait simplement décidé de prendre Ginny dans ses bras, pour profiter du fait qu’elle se trouvait devant lui, qu’elle semblait aller bien et qu’ils se trouvaient juste ensemble dans une même pièce. Mais au vu de la manière dont ils s’étaient quittés dernièrement, le jeune homme ne voulait pas prendre le risque. La rouquin était là, mais ça ne voulait pas dire qu’elle lui pardonnerait. Même si elle était bien en compagnie de Luna et qu’elle continuait de se battre avec la résistance – parce ce que c’était quand même dans leur intérêt à tous s’ils voulaient un jour rentrer – ça ne voulait pas dire qu’elle lui pardonnait à titre personnel, qu’elle accepterait de ne plus lui en vouloir pour ce qu’il avait fait. Alors oui, il gardait une certaine réserve, une certaine distance, parce qu’il n’avait aucune idée de ce que pensait la rouquine.

Elle accepta de lui parler, apparemment et ils se rendirent tous les deux dans une pièce à côté, la cuisine. À force, le survivant commençait à connaître chaque recoin de cette maison, puisqu’il tournait en rond à l’intérieur depuis un moment maintenant. En un sens, la pièce importait peu, tant qu’ils pouvaient se parler sans que personne ne les écoute. Ça serait bien mieux. Ginny ferma la porte derrière eux et elle reprit vivement la parole, s’excusant. S’excusant d’être partie, affirmant qu’elle n’aurait jamais du le faire et qu’elle aurait dû être avec eux. Elle n’avait aucune raison de s’excuser, s’il y avait quelqu’un qui devait le faire ici, c’était lui. Et il avait l’intention de le faire d’ailleurs.

« Tout ça c’est à cause de moi. » Affirma-t-il alors. « C’est de ma faute, je n’aurais jamais dû faire ce que j’ai fais. Je m’en veux terriblement. Je t’ai cherché, je voulais te demander pardon pour ce que j’ai fais et ce que je t’ai dis. » Même si Harry savait pourquoi il avait agit de cette manière et les raisons qui l’avaient poussé à le faire... il se rendait bien compte qu’il n’avait pas agit comme il aurait dû le faire, qu’il avait manqué de confiance en ses amis. Et en prime, il avait dit d’horrible chose à Ginny. « Je... » Harry hésita de nouveau, il n’avait aucune idée d’où ils en étaient là tout de suite. Mais il mourrait d’envie de la prendre dans ses bras, de la serrer contre lui. « J’ai eu tellement peur pour toi. » Peur de l’avoir perdu à tout jamais. Mais ce n’était pas le cas, elle était bel et bien devant lui. Et elle lui parlait, ce n’était pas rien quand même.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 516
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés. (Ginny)   Mar 24 Avr - 23:09

Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés.

Ginny ne pouvait pas vraiment contredire son interlocuteur quand il affirmait qu'il était responsable. Si elle avait vraiment estimé qu'il n'avait rien du tout à se reprocher, elle ne serait pas partie comme une furie et n'aurait pas disparu pendant tout ce temps. Oui, il avait mal fait les choses, oui, ils n'auraient pas dû agir en douce, lui et Hermione, oui, elle leur en avait terriblement voulu. Mais elle n'avait plus envie de penser à tout cela. Les derniers événements lui avaient remis les idées en place. Il y avait des priorités. Et la priorité, en l'occurrence, c'était eux, leurs objectifs, leurs retrouvailles. Le reste, ce n'était pas très très important. Malgré tout, ça la touchait, de savoir qu'il s'en était voulu, qu'il regrettait, qu'il l'avait cherchée, sans succès, dans l'espoir de se faire pardonner. Elle commençait à vraiment regretter le fait de ne pas s'être laissée trouver. Toute cette histoire n'aurait pas traîné en longueur aussi longtemps. Mais tant pis.

Elle regrettait vraiment de l'avoir fait souffrir. Elle était partie dans l'espoir de lui faire du mal, elle n'allait pas non plus prétendre que c'était le contraire. Mais ça avait trop duré. Ils étaient tous les deux coupables, ils s'étaient fait souffrir mutuellement, alors que ce qui ressortait juste de là, c'était seulement le fait qu'ils avaient besoin l'un de l'autre. Ils avaient perdu trop de temps, et maintenant qu'ils étaient là, elle ne voulait pas que les regrets l'emportent sur tout le reste. Elle voulait juste savourer le fait d'être là, et le fait qu'ils soient vivants. Ils ne pouvaient plus revenir sur ce qu'ils avaient fait, ni sur ce qu'ils étaient dit. Ils ne pouvaient pas changer le passé... enfin, pas ce passé là, mais ils pouvaient quand même changer les choses, maintenant, c'était là-dessus qu'il fallait se concentrer. Ginny esquissa un fin sourire quand il dit avoir eu peur pour elle. Elle n'attendit pas plus longtemps, elle était convaincue qu'ils n'attendaient que ça tous les deux. Alors elle serra Harry dans ses bras.


"Moi aussi... Je ne te laisserai plus jamais, je te le promets."

Elle ne ferait plus jamais cette erreur. Elle avait déjà du mal à se pardonner la précédente.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés. (Ginny)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le silence est un temps de pause avant les retrouvailles des êtres passionnés. (Ginny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Quartier général de la Résistance
-