AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 321
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Sam 3 Fév - 16:42


L'information est l'oxygène des temps modernes
A

grippine se défendrait toujours contre ceux qui considéraient que son travail n'en était pas là (coucou maman et Ignatius) et qu'elle avait choisi une voie certes sombre mais surtout facile. C'est sûr, elle n'allait pas nier que travailler à son compte n'avait pas ses avantages, c'était effectivement le cas, elle ménageait ses horaires, elle se permettait de s'organiser un peu comme elle le voulait et ne répondait aux ordres de personne, mais l'air de rien, ça n'ôtait rien au fait qu'elle trimait dur pour garder le toit qu'elle avait sur la tête et pour vivre décemment. Bon, on lui arguerait sans doute que non, sa vie n'avait rien de décente, mais justement, c'était ça, qui était drôle... Bref, on digresse, on digresse. Tout ça pour dire que la jeune femme était crevée. Elle avait passé la journée à courir à droite et à gauche sans prendre le temps de se poser, et ce n'était pas tout de suite que ça allait s'arranger, puisqu'elle avait rendez-vous avec Thésée Dragonneau, excusez-la du peu.

C'est sûr, s'acoquiner avec le ministère et les Aurors, ce n'était jamais vu d'un bon oeil dans son milieu (si on pouvait vraiment qualifier cet empire du chacun-pour-soi comme un milieu, et ça, Agrippine se permettait d'en douter très sérieusement, franchement), mais la jeune femme se fichait bien d'être mal vue du petit microscope dans lequel elle évoluait (et il y en avait, des choses à apprendre, sur l'allée des embrumes et ses habitués, plus qu'on ne pouvait l'imaginer), ça n'avait aucune importance pour elle, elle préférait largement sauver sa peau et être un peu peinarde. On arguera peut-être que c'était assez hypocrite que de critiquer le système alors qu'elle collaborait avec lui, mais en vérité, ce n'était pas contre le système, qu'elle en avait (même si sa ministre de mère ne l'incarnait que trop à présent), c'était contre ses géniteurs... Alors non, pas de scrupule à jouer les indic pour Thésée Dragonneau, puisqu'en contrepartie, on lui foutait une paix relative... Bon, du moment qu'elle ne déconnait pas trop, c'est vrai (et c'était quand même souvent le cas), mais c'était déjà ça. Ils s'étaient donné rendez-vous dans un café anonyme de Londres, et l'Auror arriva pile à l'heure.

-Toujours aussi ponctuel,
le salua la jeune femme avec décontraction. Surtout parce qu'en général, elle arrivait extrêmement à la bourre. Tu me paies le café ? J'ai les yeux qui se croisent.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 257
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Jeu 1 Mar - 21:08

L'information est l'oxygène des temps modernes
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, il était encore à se demander s’il devait être à l’heure ou prendre le temps de laisser les minutes défiler. Il avait l’habitude de poireauter pendant de bons moments en général alors vraiment il se tâtait. Même si arriver en retard était quelque chose qu’il n’appréciait absolument pas, sauf évidemment, en cas de force majeure. On ne pouvait pas toujours tout prévoir et tout contrôler évidemment. Plus sérieusement, il se demandait parfois ce qui lui avait pris d’avoir un indic comme Agrippine Tuft. Certes, elle n’était pas méchante et en règle générale, elle arrivait à pas mal l’amuser, même s’il tâchait de ne pas trop lui montrer. Mais elle avait aussi cette faculté de savoir se rendre totalement insupportable quand elle l’avait décidé. Quoiqu’il en soit, cela n’avait rien à voir avec son nom. Au contraire, ce nom ne lui pas apporté beaucoup de chance par le passé, et cirer les pompes de la ministre ce n’était pas dans ses plans. Même si de ce qu’il avait compris, la mère et la fille n’étaient pas en très bon termes.

Quoiqu’il en soit, cette gamine -qui en fait n’en était pas du tout une- lui avait plusieurs fois été utile, il savait qu’elle était fiable et pouvait compter sur ses informations. Il avait eu plutôt de la chance de tomber sur elle. Tous, et même très peu, étaient enclin à coopérer avec les Aurors et même les aider, mais cela ne semblait pas du tout gêner Agrippine et c’était tant mieux pour lui. Elle pouvait continuer ses petites magouilles tranquillement, dans la limite du raisonnable bien entendu, et lui il gagnait du temps sur ses dossiers, tout le monde était content au final. Pour une fois que les choses se présentaient bien, il ne fallait pas les gâcher et savoir en profiter. Au final, il arriva à l’heure à leur lieu de rendez-vous et il se demanda combien de temps il allait attendre cette fois-ci. Peut-être qu’il devrait ouvrir les paris avec lui-même, au moins cela l’occuperait. Mais au final, il fut surpris de voir qu’elle était arrivée aussi. Tiens, y allait-il avoir un évènement particulier ? En tout cas, ce n’était pas plus mal.  Pour une fois, il n’aurait pas à poireauter. Il s’avança vers elle tranquillement.

-Toujours aussi ponctuel. Tu me paies le café ? J'ai les yeux qui se croisent.

Il ne put réprimer un léger sourire, pas étonné le moins du monde par ses manières, il était habitué maintenant. Et cela ne le gênait pas, elle avait un côté qui l’amusait beaucoup.

« A ce que je vois tu commences à prendre l’exemple d’ailleurs. C’est demandé si gentiment et poliment, je me verrai mal refuser cela. »

Il fit signe à la serveuse et commanda donc deux cafés.

« Alors, tu as des choses intéressantes pour moi ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 321
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Ven 2 Mar - 18:14


L'information est l'oxygène des temps modernes
A

grippine adressa à son interlocuteur un sourire amusé quand ce dernier observa qu'elle semblait prendre quelque peu exemple sur lui. Sous-entendu : elle était ponctuelle, pour une fois... C'est sûr que c'était assez exceptionnel. L'Auror avait plutôt intérêt à ne pas s'y habituer pour autant, il était plus que probable qu'elle le fasse mariner la prochaine fois. Dans tous les cas, elle n'avait pas l'intention de prendre exemple sur lui - même si elle y gagnerait - parce que le simple concept de "prendre exemple" lui hérissait le poil. La jeune femme était un électron libre. Elle prenait un malin plaisir à se proclamer en tant que tel et elle refusait catégoriquement qu'on l'observe sous un autre jour... ce serait comme... rentrer dans le moule dont elle avait cherché à s'extirper, quitte à passer d'un extrême à l'autre pour le seul plaisir de ne plus rien posséder de ce qui devait faire d'une Tuft une Tuft. Elle le remercia quand il proposa de payer son café. en même temps, c'était un peu la condition sine qua non à leur rendez-vous d'"affaires". Elle n'avait pas pris la peine d'emmener la moindre noise avec elle. Elle était venue les mains dans les poches, au sens propre comme au figuré.

-J'ai toujours des infos intéressantes, tu me connais,
répondit Agrippine, comme à son habitude très sûre d'elle.

En même temps, elle avait beau en rajouter des couches et des couches. Pour la peine, elle ne mentait pas le moins du monde. Elle avait toujours des infos croustillantes à délivrer, parce qu'elle était toujours dans les plans les plus tordus, et qu'elle laissait son oreille traîner partout. Par ailleurs, elle avait peu de scrupules quand il s'agissait de pointer du doigt ses "amis" escrocs. Elle pensait être une indic de choc. En tout cas, elle s'amusait comme une petite folle dans ce rôle qui lui donnait un peu le sentiment d'être une sorte d'agent double. Elle se la racontait peut-être un peu, c'est vrai. Mais en même temps, ce n'était pas interdit, si ? Pas qu'elle sache.

-Un trafic de baguettes frauduleuses, ça te branche ou pas ?

Sinon, elle avait quelques autres informations en réserve. Mais elle n'avait pas envie d'abattre toutes ses cartes tout de suite. Ce ne serait pas marrant, sinon.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 257
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Mar 27 Mar - 4:50

L'information est l'oxygène des temps modernes
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée n’était plus surpris par grand-chose qui venait de la part de son interlocutrice. Au début, on était souvent dérouté par le comportement d’Agrippine. En fait, cette jeune femme n’avait pas vraiment de filtres et elle semblait avoir jeté tous les codes de la société. Alors il était certain que certaines situations pouvaient rendre confus. Elle lui en avait fait voir de belles, depuis le temps où elle était son indic et en général il n’était plus vraiment impressionné par quoique ce soit. Mais là, il fallait bien admettre qu’elle avait fait fort. Arriver à l’heure, elle ne lui avait jamais fait. Ou bien c’était trop loin dans ses souvenirs pour qu’il s’en souvienne. Dans tous les cas, il n’allait pas s’en plaindre, mais il gardait des interrogations quant au renouvellement de cette action. Il ne fallait sans doute pas trop y croire. Dommage, cela lui aurait fait gagner du temps, surtout que ces temps-ci, il n’en avait pas vraiment du temps. Enfin bref, il n’était pas là pour ça mais pour récolter des informations, qu’il espérait bénéfiques, de la part de la jeune sorcière qui lui faisait face. N’empêche, quand il l’observait, il ne lui trouvait pas grand-chose de sa mère, à part cette force de caractère. Elle devait sûrement tenir de Tuft père. Il ne l’avait pas connu ou très peu donc ne pouvait en témoigner avec certitude.

-J'ai toujours des infos intéressantes, tu me connais

Il tenta un sourire amusé. Oui il la connaissait, et peut-être bien que cela causerait sa perte un jour ou l’autre. Mais il devait tout de même que Agrippine était un indic très efficace et il l’en remerciait grandement. Elle n’avait jamais tenté de l’orienter dans une mauvaise direction, pour ça, c’était plutôt correct de sa part. Elle avait des défauts, comme tout le monde mais elle avait aussi des bon côtés cette gamine. Même si c’était compliqué avec sa famille, au moins lui il les voyait. Il hocha la tête, ne voulant pas la contredire sur le fait qu’elle était la maîtresse de l’information.

-Un trafic de baguettes frauduleuses, ça te branche ou pas ?

Un trafic de baguettes. Dans ce monde il y avait toujours un trafic de quelque chose. Mais il est vrai que si cela tombait entre des mains moldues, il pourrait y avoir de gros problèmes qui pourraient en découler. Il ne faisait pas parti de ceux qui haïssaient les moldus, au contraire, mais il n’était pas pour le fait que leur nature de sorcier leur soit révélée.

« Oui, je t’écoute. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 321
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Mar 27 Mar - 21:50


L'information est l'oxygène des temps modernes
L'

air de rien, Agrippine l'aimait bien, son petit statut d'indic, et donc elle en prenait grand soin, réellement. Quand elle retrouvait Thésée, elle avait à coeur de ne pas lui refourguer des informations de pacotille mais des tuyaux qui valaient le déplacement. Ce n'était pas forcément ce qui lui permettrait de se faire bien voir dans le milieu qu'elle fréquentait, mais elle s'en fichait un peu. Agrippine était un électron libre. Elle faisait ce qu'elle voulait comme elle le voulait, et personne ne lui ferait entendre ses directives. Si elle faisait quelque chose, c'était que cela lui plaisait, tout simplement. Et donc, jouer les indics, elle adorait ça. Une chance pour elle (et pour son interlocuteur, sans doute), elle avait les yeux et les oreilles qui traînaient partout, et elle avait toujours dans sa manche quelques atouts qui pouvaient parfaitement faire leur office quand la situation l'exigeait.

Là, le coup du trafic de baguettes, elle s'était dit que ça ferait l'affaire, et apparemment, elle n'avait pas eu tort, puisque son interlocuteur sembla effectivement intéressé par ce qu'elle pouvait bien avoir à lui apprendre. En entendant sa réponse, le sourire d'Agrippine s'illumina. Thésée Dragonneau était le genre de personne qu'on avait envie de rendre fier, presque malgré soi. Un peu comme un père que l'on chercherait à impressionner, en fait. Agrippine ne parvenait pas à l'analyser comme tel, sans doute parce qu'elle avait depuis longtemps renoncé à essayer d'impressionner son propre père quand celui-ci était encore en vie. Pourtant, elle n'aurait pas tort de considérer la situation... pour des raisons qu'elle serait bien incapable de soupçonner à l'heure actuelle.

-Le gars s'appelle Pierce Turner. Il fait sa tambouille avec des bouts de bois, et les revend sous le manteau. Toutes ses baguettes sont foireuses mais il s'en tape, il se fait un blé monstrueux. De ce que je sais, un gars lui a racheté une de ses baguettes et a voulu attaquer un pauvre moldu avec, ça a fait de sacrées étincelles.
Turner gère son petit trafic dans un vieux local de l'allée des embrumes. Il était sur le chemin de traverse avant, mais il se la joue discret, depuis cette histoire.

Elle s'en tenait à ça pour l'instant, si elle pouvait lui donner plus d'explications, s'il en demandait, elle n'hésiterait pas.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 257
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Mer 25 Avr - 2:24

L'information est l'oxygène des temps modernes
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il était parfois compliqué de trouver un indic digne de confiance. C’est vrai, après tout, ils n’étaient pas forcément dignes de confiance et pouvaient vouloir induire les autorités en erreur. Quand on était dans l’illégalité, ce n’était pas évident d’aider la justice, mais Thésée n’avait pas ce problème avec Agrippine, du moins pour le moment. Il avait décidé de lui accorder sa confiance, afin que leur collaboration puisse se passer dans les meilleures conditions. Il n’en était pas déçu pour le moment, Agrippine lui avait toujours fourni des informations utiles et exactes. Il était plutôt content de ce partenariat, c’était quelque chose qui fonctionnait, et puis au-delà de ça, au niveau humain, ils s’entendaient plutôt bien, enfin il en avait l’impression. Ce n’était pas toujours facile parce qu’ils avaient tous les deux leurs caractères mais en général, leurs entrevues se passaient bien, et dans la bonne humeur, encore un plus semblait-il.

Encore une fois, il n’allait pas être déçu, elle semblait avoir des informations importantes sur un trafic illégal de baguettes. Cela pouvait paraître insignifiant mais ça ne l’était pas, cela pouvait s’avérer dangereux autant pour les sorciers que les moldus, et il leur faudrait intervenir dans les plus brefs délais. Il allait d’abord écouter les informations qu’elle avait pour lui. Mais en général, elle lui apportait du concret, des choses qui lui permettaient de boucler des affaires rapidement, et ce n’était pas négligeable quand il pensait à la montagne de dossier qui l’attendait sur son bureau, des affaires vites réglées de temps en temps ça redonnait le sourire. Et elle n’en était pas pour rien, il n’était pas du genre à être ingrat et n’oubliait jamais toute aide qu’il pouvait recevoir.

-Le gars s'appelle Pierce Turner. Il fait sa tambouille avec des bouts de bois, et les revend sous le manteau. Toutes ses baguettes sont foireuses mais il s'en tape, il se fait un blé monstrueux. De ce que je sais, un gars lui a racheté une de ses baguettes et a voulu attaquer un pauvre moldu avec, ça a fait de sacrées étincelles. Il était sur le chemin de traverse avant, mais il se la joue discret, depuis cette histoire.

Il fronça légèrement les sourcils, comme à chaque fois qu’il était concentré et hocha la tête. Notant bien toutes les informations. Il avait un nom déjà, il était peut-être quelque part dans leurs dossiers et ils pourraient avoir une adresse. Il se détendit ensuite et lui adressa un petit sourire.

« Merci, je vais me pencher un peu plus sur ça, mais tes informations sont déjà très précieuses, comme souvent. Si tu as d’autres renseignements, n’hésite pas à me les faire parvenir. »

Une idée lui vint ensuite en tête, mais il ne savait pas si c’était une bonne chose de la mêler à ça… en même temps, ne devait-il pas mettre toutes les chances de son côté ? Agrippine saurait peut-être quelque chose, rien qu’une rumeur pourrait lui redonner un peu d’espoir.

« J’aurai… un service un peu particulier à te demander. Je pourrais te rémunérer en échange ou te rendre service si tu veux. Mon neveu a disparu il y a quelques temps et la piste de la fugue est quasiment impossible. Le problème c’est que j’ai du mal à trouver des pistes sérieuses… alors si tu pouvais… pas enquêter mais tendre l’oreille si jamais tu entends quelque chose à ce sujet… je t’en serai infiniment reconnaissant. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 321
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Mer 25 Avr - 20:47


L'information est l'oxygène des temps modernes
A

grippine était quelqu'un de particulièrement fier, elle n'irait jamais admettre qu'elle attendait parfois après l'approbation d'autrui et en ressentait même le besoin (contrairement à Ignatius, constamment à chercher l'assentiment de sa mère - exemple pris totalement au hasard)... pourtant, il y avait sans doute un peu de ça dans sa relation avec Thésée. Elle avait envie que l'Auror soit fier de son travail, qu'il considère que son aide était précieuse. Bref, elle recherchait peut-être auprès de lui la reconnaissance que personne d'autre ne lui avait jamais accordé (son père commençait). En fait, elle recherchait peut-être une figure paternelle. Ironique, quand même, quand on savait... mais Agrippine ne savait rien, elle appréciait seulement que ses informations trouvent une oreille attentive, et que l'Auror accepte bel et bien de se pencher sur la question. Elle hocha la tête quand il lui demanda de lui faire parvenir toute information complémentaire qu'elle pourrait bien dénicher. Oh, elle en avait la ferme intention. Ce n'est pas comme si elle avait qui que ce soit à protéger dans l'affaire. Si tous les acteurs de ces petits trafics devaient se retrouver à Azkaban, ce n'était clairement pas à elle qui pleurerait sur leur sort. Elle allait prendre la parole, mais Thésée la prit de court en reprenant la parole, lui demandant de se renseigner, sur quelque chose d'autre, quelque chose de plus personnel. Et de douloureux. Elle hocha gravement la tête en entendant ce qu'il avait à dire.

-Bien sûr,
approuva-t-elle alors.

Evidemment, qu'elle était d'accord. Elle ne l'aurait certainement pas fait pour n'importe qui (ou contre paiement radical), mais Thésée, elle l'appréciait, et elle voyait bien que cette histoire était vraiment difficile pour lui. Normal, en même temps, il avait perdu son neveu, depuis trop longtemps pour que qui que ce soit espère en son retour volontaire, alors il fallait s'y prendre autrement. Malheureusement, il ne fallait pas que son interlocuteur se fasse d'illusion. Si elle n'avait rien entendu jusqu'ici, c'était sûrement qu'il n'y avait rien à entendre.

-T'as pas besoin de me payer, t'inquiète.
Elle sourit. Non, pas la peine. Elle pouvait bien lui rendre des services. Y a des gens qui pourraient vous en vouloir, à toi ou ton frère ?

La question était rhétorique, Thésée était un Auror, et Norbert un personnage publique, forcément, ils avaient des ennemis. Et c'était peut-être là qu'il fallait chercher.







code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 257
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Mer 9 Mai - 11:55

L'information est l'oxygène des temps modernes
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée n’était pas sûr que lui parler d’Hyppolite était la plus judicieuse qui soit. Il n’avait pas de vraie raison de la mêler à tout ça, après tout, ça ne la concernait pas. Même si les choses voulaient qu’il s’agisse de son cousin, ni elle ni lui ne pouvait s’en douter. Il espérait pouvoir compter sur son aide, mais il ne lui en voudrait pas si elle refusait. Après tout, c’était lui qui offrait des performances totalement pathétiques sur cette affaire. On pouvait bien lui offrir la réputation qu’on voulait, elle lui faisait défaut sur cette affaire précise. Evidemment, c’était toujours dans les choses les plus importantes et personnelles qu’on était le moins efficace. Quoiqu’il en soit, l’idée de lui demander un peu d’aide lui avait pris un peu d’un coup. Il ne pouvait pas nier que l’inclinaison professionnelle pourrait peut-être apporter de nouvelles informations, si Hyppolite avait été enlevé, ce dont il était quasiment certain. Même si l’agresseur de son neveu, ne crierait sans doute pas ses méfaits sur tous les toits, on ne savait jamais après tout. Il pouvait commettre une faute, laisser des indices… n’importe quoi. Il semblait au pied du mur et désespéré et cela l’énervait énormément. Thésée détestait ne pas avoir le contrôle des choses et se sentir inutile. Ça le frustrait encore plus qu’il ne l’était déjà. Cette affaire durait et il n’y avait aucune avancée. Il était sûrement trop proche de la victime pour pouvoir être objectif et voir les choses clairement mais il était hors de question qu’il attende que les choses se passent dans son coin.

-Bien sûr

Thésée n’attendait pas des miracles de la part d’Agrippine, il ne voulait pas la lester d’une trop lourde charge. Juste qu’elle fasse attention. Elle n’avait pas d’obligation à lui rendre ce service, mais il lui en était reconnaissant qu’elle accepte. Il n’avait jamais pensé qu’Agrippine était une mauvaise personne, elle n’avait juste pas fait les meilleurs choix possibles, mais après tout, il n’avait pas à se mêler de ça. Elle était grande maintenant et avait déjà entamé sa vie d’adulte depuis un moment.

-T'as pas besoin de me payer, t'inquiète. Y a des gens qui pourraient vous en vouloir, à toi ou ton frère ?

Il lui rendit son sourire. Il avait déjà essayé de creuser la piste de ceux qui auraient des problèmes avec les frères Dragonneaux. Il n’avait rien trouvé de concluant, sa liste à lui était longue et Norbert n’avait jamais reçu de menaces ou quoique ce soit dans le genre, du moins pas à sa connaissance. Il aurait sans doute dû penser à Leta en premiers lieux, mais la vérité était qu’il ne pouvait ou plutôt voulait pas croire en sa culpabilité et qu’elle puisse aller aussi loin pour nuire à Norbert.

« Je te remercie. J’ai déjà essayé de creuser dans ce sens mais je n’ai rien trouvé de très intéressant… En tout cas je te remercie d’accepter. Je ne sais pas si Hyppolite connaît ou non son agresseur. Je ne pense pas qu’il ne connaisse. Mais est-ce que l’agresseur connaît Norbert et Tina… il y a des chances oui. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 321
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Mer 9 Mai - 19:16


L'information est l'oxygène des temps modernes
A

grippine n'était pas vraiment surprise d'entendre son interlocuteur affirmer avoir déjà exploré les pistes qu'elle voulait bien avancé. C'était après tout logique. Thésée était Auror, pour ce qui était de mener ce genre d'enquête, il était rôdé, et il n'avait de leçons à recevoir de la part de personne, encore moins d'une petite parvenue comme elle. Mais disons que son avantage à elle, c'est qu'elle disposait d'un réseau tout particulier, et elle avait la ferme intention d'en jouer afin de dénouer si possible cette situation particulièrement épineuse. Elle n'était pas certaine d'arriver à grand-chose (même si, pour le coup, elle le voulait vraiment), car si aucune piste n'avait abouti jusqu'ici, et même si elle pourrait aborder les choses sous un angle différent, il n'y avait pas forcément de raison pour qu'elle fasse le moindre miracle, mais elle était bien décidée à faire de son mieux dans tous les cas. Elle allait se démener. C'était rare qu'elle accepte ce genre de requête sans être payée d'une part et d'autre part en se sentant un minimum investie émotionnellement, mais là c'était le cas, et donc, ça la motivait encore plus à mettre les bouchées doubles.

Thésée ne pensait pas qu'Hyppolite puisse connaître son agresseur (en même temps, il était sans doute trop jeune pour s'être fait des ennemis, quand même... même si c'était peut-être une sacrée teigne, ça elle n'en savait rien). En revanche, les parents Dragonneau devaient connaître du monde. Agrippine veillerait peut-être à mener sa petite enquête discrétos à leur sujet. Elle était bien tentée de poser plus de questions, mais elle se doutait que si Thésée avait des suspicions ou des noms à lui communiquer, soit il aurait mené sa propre enquête de son côté, soit il lui en aurait parlé directement, alors elle allait se contenter du peu qu'elle avait pour fouiner de son propre côté. Elle allait tendre l'oreille, poser ses questions aux bonnes personnes et elle n'allait rien lâcher, ça devrait marcher, non ? ... Pas forcément, non, mais ça ne coûtait rien d'essayer.

-D'acc, je vais voir ce que je peux faire,
répondit-elle, ce qui était aussi sa manière de lui faire comprendre qu'elle ne pourrait peut-être pas faire de miracles. Et je vais pas lâcher le morceau, juré. On va te le retrouver, ton neveu.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 257
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Ven 18 Mai - 15:11

L'information est l'oxygène des temps modernes
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée était vraiment touché qu’Agrippine semble s’intéresser à retrouver son neveu. Après tout, rien ne l’y obligeait, surtout qu’elle ne demandait pas de rémunération en échange. En même temps, Thésée savait qu’au fond, elle était quelqu’un de bien, elle avait juste emprunté un chemin un peu obscur mais bon, il n’avait rien à dire sur cela, elle était assez grande pour faire ses propres choix. Il ne se permettait pas de la juger, même si elle exerçait des trafics pas des plus légaux et qu’il était au service de la justice, elle lui était bien utile, d’où son statut d’indic. Au moins, elle ne faisait de mal à personne, où alors elle le cachait bien, mais elle ne semblait pas du genre à commettre des homicides ou autres crimes graves. Quoiqu’il en soit, le fait qu’elle veuille bien l’aider à retrouver son neveu le touchait. Il ne l’oublierait pas de sitôt, ça c’était certain. Il savait qu’elle ne faisait pas ça pour lui demander un service plus tard, ce serait vraiment bas de sa part en tout cas, mais il la voyait mal faire ça. Même si bon, le plus important pour le moment c’était qu’elle accepte de lui donner un coup de main.

Il était bien conscient qu’elle n’aurait peut-être aucune information à lui fournir, mais il ne lui en tiendrait pas rigueur. Le simple fait qu’elle essaye, c’était déjà beaucoup pour lui. Il avait le sentiment de stagner et ça le rendait vraiment anxieux. Il avait l’impression de ne pas tout faire pour sauver son neveu, de laisser passer plein de choses. De ne pas l’aider du mieux qu’il le pouvait, c’était à la fois frustrant et éreintant. Mais dans tous les cas, il ne comptait pas laisser tomber ou se relâcher. Surtout qu’il avait promis à Norbert de lui ramener son fils et il ne comptait pas faillir à sa promesse. Ce n’était pas son genre de faire des promesses pour ne pas les tenir ensuite, surtout celles avec autant d’ampleur que celle-ci. La vie de son neveu était en jeu après tout.

-D'acc, je vais voir ce que je peux faire. Et je vais pas lâcher le morceau, juré. On va te le retrouver, ton neveu.

Il lui offrit un sourire sincère. Il appréciait son franc-parler et espérait qu’elle disait vrai, qu’ils allaient le retrouver. Parce que tout de même, ça commençait à faire long là.

« Merci, ça me touche beaucoup tu sais. T’es une chouette fille. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 321
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Ven 18 Mai - 18:33


L'information est l'oxygène des temps modernes
L

a reconnaissance était un sentiment qu'Agrippine n'avait eu que trop peu l'occasion d'expérimenter. Elle n'avait jamais ressenti de reconnaissance envers qui que ce soit, parce que personne ne lui avait vraiment rendu ce genre de fiers services qui rendent les remerciements indispensables. Et on ne lui en avait jamais adressé non plus, puisque n'importe quel service de sa part était forcément payant. Du moins, en temps normal, car là, elle était honnête, quand elle affirmait que son interlocuteur ne lui devrait rien du tout, ce qui ne l'empêcherait pas de faire tout son possible pour mettre la main sur son neveu. Et au final, l'Auror la récompensait de la meilleure manière qui soit, avec cette gratitude qu'on ne lui avait jamais adressé jusqu'ici. Ses remerciements étaient sincères, elle le ressentait. Alors, oui, peut-être que ça ne servirait à rien, que ça ne mènerait nulle part et qu'ils seraient, au bout du compte, déçus... mais elle devinait que Thésée était reconnaissant du geste au-delà de la probabilité qu'il aboutisse ou non. L'air de rien, c'était sacrément valorisant. Comme les quelques mots qu'il ajouta. Elle ? Une chouette fille ? C'est sûr, ça c'était une première.

-Tu dois bien être la seule personne au monde à le penser, dit-elle en souriant.

Elle ne prononçait pas ces mots pour que l'on s'apitoie sur son sort, cependant, c'était juste un constat, et un constat qu'elle avait fait depuis bien assez longtemps pour qu'il ne se teinte plus réellement d'amertume. Les regrets, cela faisait un moment qu'elle s'en était débarrassée. Ils prenaient top de place, ils pesaient trop lourd. Elle vivait bien mieux sans. Ceci dit, c'était bien la vérité, ou ce qu'elle estimait être la vérité, en tout cas. Ce n'était clairement pas de sa mère ou de feu son père qu'elle devait s'attendre à un tel discours, et même Ignatius ne la qualifierait clairement pas ainsi, bien au contraire. Quant aux quelques uns qui lui adressaient un peu plus d'attention... Ils choisissaient généralement d'autres adjectifs que "chouette" pour parler d'elle. Bon, rien que pour le compliment, Thésée avait définitivement l'intention de se couper en quatre pour retrouver son neveu.

-T'as raison d'utiliser la flatterie avec moi,
plaisanta-t-elle. C'est efficace.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 257
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Ven 25 Mai - 16:02

L'information est l'oxygène des temps modernes
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Agrippine n’avait pas fait les choix de vie les plus sains et les plus simples, il en convenait tout à fait. Mais après tout, elle avait sûrement ses raisons, et il n’avait pas à donner son avis sur la question. Mais il trouvait ça un peu dommage, dans le sens où il était sûr qu’elle était quelqu’un de bien malgré son inclinaison un peu sombre. Cela se ressentait dans sa façon d’être. Des petits délinquants, il en avait croisé des tas dans sa vie et sa carrière, aucun n’aurait réagis comme ça s’il avait demandé de l’aide pour son neveu. Et il ne l’aurait de toute façon, pas demandé à tout le monde. C’était peut-être idiot et bizarre, mais il avait une certaine confiance en Agrippine. Il la savait sincère quand elle disait qu’elle ferait tout ce qu’elle peut pour l’aider et aider Hyppolite. Cela comptait beaucoup pour lui. Cela avait le don de le rassurer un peu sur l’humanité par la même occasion. Même dans l’obscurité, on pouvait trouver des gens bien, des gens qui ne pensaient pas qu’à eux et à faire du mal. Le mal il le côtoyait tous les jours, alors c’était assez reposant et bonifiant.

-Tu dois bien être la seule personne au monde à le penser

Il était conscient qu’elle ne se plaignait sûrement pas mais ne faisait qu’énoncer une vérité. Une triste vérité. Il est vrai qu’il entendait sans cesse parler du fils de la ministre, mais sa fille, jamais. Et c’était assez triste. Elle n’avait pas employé une voie très glorieuse certes, mais ce n’est pas pour autant qu’il fallait la rayer de la société. Il n’était pas pour la délinquance, loin de là, bien entendu. Mais il n’était pas pour le dédain non plus, ni l’injustice. Ils méritaient d’être punis, repris, évidemment, mais pas reniés ou dénigrés. Quoiqu’il en soit, il préférait voir les gens pour ce qu’ils étaient, et non pas ce qu’ils faisaient. Et il voyait bien qu’Agrippine n’était pas une mauvaise personne, ou du moins, pas totalement. Elle avait des zones sombres en elle, c’était indéniable, mais n’en avaient-ils pas tous ? C’était une chose banale chez l’homme, et habituelle.

-T'as raison d'utiliser la flatterie avec moi. C'est efficace.

Il lui sourit légèrement, amusé par sa répartie. Comme toujours en fait. Même si pour sa part, il ne plaisantait pas, il était sincère en lui disait tout cela.

« Alors je suis la seule personne lucide. Ce n’est pas de la flatterie. En plus crois-moi, je suis vraiment nul là-dedans. Je suis quelqu’un de franc et sincère, alors les flatteries et compagnie, c’est vraiment pas pour moi. Je te dis juste ce que je pense, ce que je ressens. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 321
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Ven 25 Mai - 21:01


L'information est l'oxygène des temps modernes
L

e pire, c'est que quand Thésée affirmait qu'il était lucide, qu'il ne cherchait pas à la flatter et se contentait de dire ce qu'il pensait, Agrippine le croyait, et même, elle avait envie de le croire, parce que l'opinion de l'Auror comptait réellement pour elle, plus que celle de beaucoup d'autres, en réalité. Il était l'une des rares personnes en ce monde qu'elle respectait véritablement, et à ce titre, le regard qu'il portait sur elle avait de la valeur. Et avait le mérite de lui donner le sentiment de valoir quelque chose. Ce n'est pas que personne ne lui faisait jamais le moindre compliment non plus, mais en temps normal, elle savait que ceux qui lui en faisaient espéraient quelque chose en contrepartie.

Ces compliments touchaient le plus souvent à son physique, à son corps... un corps par trop convoité. et qu'elle donnait bien souvent sans vergogne, sans dignité, parce que, après tout, à quoi bon. De cette façon, elle attirait l'attention, de cette façon, elle existait dans le regard d'autrui, et elle avait le sentiment de ne pas pouvoir exister de cette manière autrement. Thésée, lui, n'avait aucune raison de lui mentir. Oui, elle avait promis de chercher son neveu, mais quitte à la soudoyer, il aurait pu lui promettre un joli paquet de gallions, ça aurait suffi. Et de ce qu'elle savait, il n'avait pas la moindre vue sur elle (et encore heureux, du coup, hein)... c'était d'ailleurs agréable de voir un homme - autre que son frère, bien sûr - la regarder, la considérer et la complimenter non pas comme un objet de désir mais comme une femme, tout simplement, avec une personnalité qui n'était pas forcément à jeter, une femme qu'on pouvait apprécier pour son tempérament... qu'il fallait se coltiner, on est bien d'accord. Une femme qui ne méritait pas seulement d'être battue, insultée, ou considérée comme une moins que rien. Oui, ses propos la touchaient, énormément, il ne devait même pas imaginer à quel point ça lui faisait du bien.

-Oh, eh bien...
Bizarrement, ça la mettait mal à l'aise. C'était plus simple de se croire flattée que d'admettre qu'elle pouvait être considérée. Et en même temps, c'était agréable, rassurant. Elle esquissa un fin sourire. Merci. Je vais essayer de pas te décevoir, alors.

Pour le coup, elle regretterait vraiment beaucoup de le faire.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 257
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Ven 1 Juin - 19:55

L'information est l'oxygène des temps modernes
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cela aurait déplacé pour Thésée de flatter la jeune femme ou tenter de l’amadouer avec de belles paroles. Non pas qu’elle n’était pas jolie, mais elle était jeune et pourrait être sa fille. Ce qui était d’ailleurs le cas mais ça, il n’en savait rien. Et Thésée n’était pas vraiment en recherche d’une jeune femme qui a presque la moitié de son âge. Quoiqu’en fait, il ne recherchait pas de femme du tout. Il avait tiré un trait sur tout ça depuis un bon moment, il fallait bien le dire. Ses échecs cuisants lui avaient laissé un goût amer sur la chose et même avec le temps, il ne s’était pas dissipé. Alors il avait laissé tomber la chose depuis, se concentrant uniquement sur sa carrière, et cela lui suffisait, enfin, il tentait de s’en convaincre. Car il y avait bien certaines fois où il se sentait vraiment seul. Même si heureusement, il avait la famille de son frère.

C’était donc sans aucune arrière-pensée qu’il lui affirmait qu’elle n’avait pas à se dénigrer ou penser qu’elle valait moins qu’une autre personne, car ce n’était pas le cas. Et même si ses choix n’étaient pas toujours les meilleurs, elle montrait qu’elle avait un bon fond, qu’elle répondait positivement à une main tendue alors que quand on y réfléchissait, elle était son indic mais c’était tout. Ils n’étaient pas amis ou particulièrement proche. Mais même s’il s’évertuait à dire que c’était une sale gamine, il l’appréciait tout de même. Elle avait bon fond et elle l’amusait plutôt bien, c’était une bonne chose. Cependant, il voyait bien que ses paroles la mettaient un peu mal à l’aise. Il espérait qu’elle n’avait pas compris de travers et n’était pas en train de penser qu’il lui faisait des avances. Pourtant il lui avait assuré que non mais bon, elle pouvait toujours se montrer méfiante. En tout cas, si malentendu il y avait, il s’évertuerait rapidement à le dissiper. C’était la meilleure chose à faire quand il y avait ce genre de quiproquo. Il fallait tout de suite mettre les choses à plat, mais c’était peut-être totalement autre chose qui la mettait mal à l’aise.

-Oh, eh bien... Merci. Je vais essayer de pas te décevoir, alors.

Il lui rendit son sourire, de façon bienveillante. Et surtout rassuré qu’elle n’ait pas mal compris les choses, c’était déjà ça. Il espérait qu’elle puisse lui être d’une quelconque aide pour retrouver Hyppolite mais même si ce n’était pas le cas, il ne lui en tiendrait pas rigueur, il n’aurait pas de raison de le faire. C’était déjà aimable à elle d’accepter d’être attentive à ce qui pouvait se raconter…

« Ne te mets pas trop la pression, il n’y a pas de raison que tu me déçoives. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 321
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Sam 2 Juin - 9:51


L'information est l'oxygène des temps modernes
S

e mettre la pression, c'était loin d'être le genre d'Agrippine. Bien au contraire, même, la jeune femme avait tendance à prendre le choses comme elles venaient, à considérer que rien n'était grave, que tout pouvait être pris à la légère, qu'il ne fallait se rendre malade pour rien ni personne. Cela pouvait arriver à quelques rares reprises, bien sûr, quand il était question des personnes qui avaient un minimum d'importance pour elle. Donc son frère en priorité, bien sûr. Ceci dit, il est vrai qu'elle se mettait effectivement une légère pression en cet instant, et pas spécialement parce qu'il y avait un enfant sans doute terrorisé qui attendait qu'on le retrouve, mais parce que pour une fois, elle avait l'impression qu'on comptait vraiment sur elle, et donc, elle avait l'intention d'agir au mieux... Ce qui la changerait très certainement de ses habitudes. Agrippine pourrait lui énoncer toutes les raisons qui faisaient qu'elle avait de quoi le décevoir.

Ce n'étaient pas les possibilités qui manquaient dans son esprit, des personnes, elle en avait déçues plus d'une, à commencer par les membres de sa famille... Encore que c'était peut-être les seuls, parce que les autres ne devaient pas, de toute façon, avoir la moindre attente la concernant. On ne risque pas de décevoir quelqu'un qui, d'office, ne nous considère pas. Mais Thésée avait l'air de faire exception, donc si, elle se mettait vaguement la pression, justement parce qu'elle n'avait pas envie de le décevoir. Mais en même temps, elle regrettait qu'il ait constaté son malaise, c'était le genre de choses qu'elle préférait garder pour elle. Raison pour laquelle elle répliqua, d'un ton qui se voulait bien plus détendu.

-T'inquiète.
Et autant ne pas en discuter plus longuement. Elle ferait ce qu'elle pourrait, et espérerait que ce soit efficace, il n'y avait pas grand-chose à faire de plus en l'occurrence. Y a autre chose que je peux faire pour toi ?

En tant qu'indic, s'entendait, mais elle devinait que la réponse serait sans doute négative. Une seule préoccupation accaparait pour l'heure l'esprit de l'Auror, et à juste titre, et c'était la disparition de son neveu (quoi de plus normal ?). Alors c'était là-dessus qu'ils devaient se concentrer tous les deux.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 257
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   Ven 8 Juin - 11:54

L'information est l'oxygène des temps modernes
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, leur entrevue avait été un peu particulière aujourd’hui, mais il fallait dire aussi que le contexte n’était pas tout à fait dans les normes. Mais il espérait qu’il le redeviendrait bien vite. Ce serait bénéfique pour tout le monde. Il espérait tout de même que la jeune femme ne le trouverait pas trop étrange, mais ça n’avait pas l’air d’être le cas. Il l’avait trouvée bien plus compréhensive qu’il ne l’aurait pensé mais tant mieux après tout, elle n’était pas tout à fait celle qu’elle montrait à tout le monde tout compte fait. Mais il était sûr qu’elle avait des soucis, des blessures qu’elle gardait. C’était son droit, bien entendu, mais Thésée avait assez côtoyé de personnes suffisamment rongées par leur passé pour les reconnaître. Malgré ses sourires, son attitude désinvolte et sa répartie, cela sentait qu’elle avait encore des plaies non refermées. Mais bon, ce n’était pas à lui de s’occuper de cela, ils bossaient ensemble et il n’avait pas envie de l’embêter. Ce n’était pas son rôle en tant qu’Auror, mais cela aurait pu l’être s’il savait quel lien les unissait tous les deux.

Mais ça, c’était un autre chapitre pas encore ouvert. Et quand il le sera, cela engendrera de nombreuses conséquences, et encore sans doute de nombreux problèmes. Mais la vérité finissait toujours pas éclater peu importe combien de temps on arrivait à la tenir, et en ce qui les concernait, vingt-huit ans. Mais bon, chaque chose en son temps. Déjà qu’il retrouve son neveu, ce serait une excellente chose. Et il gardait toujours espoir que cela arrive prochainement, il le fallait de toute façon, cela faisait déjà trop longtemps que cela durait.

-T'inquiète. Y a autre chose que je peux faire pour toi ?

Elle faisait déjà beaucoup, ne serait-ce que sur son acceptation à lui fournir de l’aide, même si cela ne signifiait pas qu’elle pourrait faire quoique ce soit, il savait bien que les chances qu’elle entende quoique ce soit étaient très mince, mais à ce stade, il ne pouvait rien négliger. Il ignorait où ils en étaient au bureau, pour ceux qui étaient chargés de l’affaire, mais pas très loin à son avis. Il lui adressa un léger sourire.

« Non, je ne vais pas t’embêter plus. Merci pour les informations sur ce trafic de baguettes, je vais mener mon enquête. N’hésite pas si dans les jours qui viennent tu as autre chose à m’apprendre sur lui et son trafic, ou pour autre chose. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'information est l'oxygène des temps modernes [pv Thésée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hermès — L'information est l'oxygène des temps modernes.
» L'information est l'oxygène des temps modernes ? Aishlinn
» Les vikings des temps modernes: Les Hollandais Volants
» YON TI KOZE ! PITA PI TRIS ! PREVAL PA PI SOT KE SA !
» PREVAL, CELESTIN ,MAWOM ,MOISE J CHARLES SOUPLE BA NOU YON TI CHANS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-