AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11747
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeMer 21 Fév - 19:40


You run with me and I can cut you free
L

e hasard, aux yeux de Tom, n'était ni plus ni moins que le prétexte des faibles. Le mage noir en était convaincu, il n'existait pas de hasard, il existait des destins exceptionnels et d'autres médiocres. L'on pouvait partir de nulle part et atteindre les sommets, et c'était ce qu'il avait fait (même si partir de nulle part était quelque chose de tout relatif en ce qui le concernait, puisqu'il était loin de nier ses origines plus qu'exceptionnelles et qui le rendaient tout légitime quant au dessein qu'il souhaitait accomplir)... aussi ne laissait-il pas le hasard décider de quoi que ce soit au quotidien. Pour cause, c'est en reniant l'incidence de tout un chacun sur la destinée du monde que l'on passait à côté de l'opportunité de changer le monde, et le monde, il avait bien l'intention de le changer, et en profondeur. D'ailleurs, ça avait d'ores et déjà commencé. Et maintenant, ça ne ferait que continuer, encore et encore.

La machine était en route, mais il ne fallait pas oublier d'en alimenter les rouages autant que faire se peut. Même si le nombre de ses adeptes augmentait de jour en jour, grossissant le rang de ses fidèles, il avait conscience des armes qu'il pouvait exploiter, des partisans qu'il pouvait attirer dans sa toile, et c'était pour faire un tour d'horizon de ces éventuels adeptes qu'il se trouvait à l'heure actuelle au ministère de la Magie. Pour convaincre et peut-être débaucher les presque convaincus qui ne l'étaient pas encore. Et ils étaient encore bien trop nombreux. Ce n'était donc pas le hasard qui l'avait conduit dans les couloirs du niveau 7 du ministère de la Magie, au département des jeux et sports magiques (département qui, autrement, ne l'intéressait absolument pas). Il cherchait à croiser une personne en particulier. Terrence Fern travaillait dans ce département, et il faisait partie des potentiels qu'il cherchait à débaucher.

A une heure stratégique, donc, il guetta sa présence, et il le rencontra en effet, par ce qui n'était pas le plus grand des hasards en dépit de ce que les apparences devaient laisser paraître. Ils avaient été camarades de classe. Certes, ils n'étaient pas... proches (en même temps, de qui l'héritier l'était-il vraiment), mais avaient cultivé une suffisamment bonne entente pour que le jeune homme puisse être attentif à ce qu'il avait à lui dire. Terrence Fern n'était pas l'un de ses premiers choix, mais de par ses compétences et sa naissance, il remplissait bien assez des critères que le mage noir recherchait, et dont il souhaitait bénéficier dorénavant.

-Oh, Terrence, bonjour,
fit-il en feignant la surprise. Bien sur, tout n'était une fois encore que mise en scène, mais il pensait que ce devrait passer sans dommages.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 260
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeVen 27 Avr - 19:27

You run with me and I can cut you free.
Les journées se suivaient et se ressemblaient toutes, quand même. On ne pouvait pas dire que Terrence soit particulièrement emballé par son travail, par ce qu’il faisait au ministère de la magie. Ce n’était clairement pas pour cela qu’il se levait le matin (d’ailleurs, le jeune homme se levait rarement de chez lui le matin, et le faisait en grande partie pour quitter sa conquête de la veille), mais ce n’était pas comme s’il avait le choix. Il n’avait pas le choix que de faire avec en effet, que de se rendre au ministère de la magie tous les jours et suivre son stage. C’était son père qui lui avait trouvé cette place au ministère, et en soit, ce n’était pas quelque chose qui le dérangeait tant que ça. Dison que… eh bien, ce n’était pas comme si Terrence avait eu une autre idée de ce qu’il pourrait bien faire de sa vie. Bien au contraire. Il n’avait aucune autre ambition, il ne savait pas bien ce qu’il pourrait faire d’autre de son existence. Ce n’était pas comme s’il avait eu des désirs de carrière ou autre. Peut-être que s’il avait manifesté une envie de travailler dans un département précis au ministère de la magie, son père l’aurait écouté et se serait arrangé pour lui trouver une place à cet endroit, mais ce n’était pas le cas. Donc, Terrence faisait avec.

Même s’il n’était clairement pas passionné. Bon, en un sens, le jeune homme aurait pu tomber sur bien pire. Les sports magiques, ce n’était pas si mal que ça en soit, ça pouvait même être intéressant par moment. C’était sans doute mieux que d’autres endroits d’ailleurs, que d’autres départements. Mais bon, ce n’était pas pour autant que Terrence sautait de joie et chaque journée, il attendait avec impatience de terminer sa journée afin de sortir un peu profiter de la vie sans s’imposer la présence de ses parents. Oh il les aimait, ces derniers l’aimaient mais… qu’est-ce qu’ils pouvaient être pesant par moment, surtout sa mère. Enfin, la question ne se posait pas vraiment pour le coup, il passait son temps dehors, avec de nouvelle conquête. Même si… eh bien, depuis quelques jours, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’avoir un même visage en tête.

Il sortait du bureau de son supérieur, dans le but d’aller faire une tâche qu’il venait de lui confier, sans grande enthousiasme encore une fois, quand son chemin croisa celui d’un ancien camarade de classe. Terrence était bien loin de se douter du vrai visage de Tom Jedusor, encore moins du fait que ses parents travaillaient par la force des choses pour lui… ou encore que ceux-ci avaient participé à la mort des parents de la jeune femme qui emplissait son esprit depuis un temps.

« Salut Tom. » Il appréciait bien l’ancien préfet en chef de Poudlard. Bon, ils n’étaient clairement pas les meilleurs amis du monde, ça c’était sûr. Mais en soit, le jeune homme n’avait rien contre son ancien camarade de classe, donc il était quand même plutôt ravi de le croiser. « Comment tu vas depuis le temps ? »

Parce qu’ils n’avaient pas eu l’occasion de se croiser depuis la fin de Poudlard.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11747
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeSam 28 Avr - 10:18


You run with me and I can cut you free
L'

un des avantages à ne plus être à Poudlard (et surtout sous la vigilance constante du professeur Dumbledore, qui n'arrangeait absolument rien, il faut bien le dire), c'était qu'il n'avait pas à composer constamment avec son rôle de jeune premier modèle, brillant et sans reproches, promis au meilleur des avenirs. Bien sûr, ce rôle savait lui servir de temps à autre, ne serait-ce qu'à son poste chez Fleury & Bott (mais ses clients se révélaient bien souvent être également ses sbires, alors l'effort était finalement assez minime), mais il pouvait être qui il était vraiment, sans façade absurde, et c'était plaisant. Il n'avait pas à dissimuler la noirceur de ses ambitions, au contraire, il n'avait qu'à la laisser éclater avec force et sans remords, avec un plaisir certain. Mais parfois, il fallait rappeler à l'ordre le Tom d'autrefois, celui qui se faisait appeler Tom, justement, et qui prétendait que ce nom ne lui posait pas le moindre problème. C'était le cas en présence de Terrence. Il savait que ce ne serait pas en l'abordant frontalement qu'il arriverait à quoi que ce soit. Il fallait qu'il feinte, qu'il ruse, et donc qu'il revête son masque d'autrefois. Ce qui ne lui était en soi pas si complexe. La force de l'habitude, somme toute.

Terrence sembla en tout cas prendre la situation pour ce qu'elle n'était pas mais prétendait être. Il s'adressa à lui d'un ton agréable et cordial que nombre de ses anciens camarades de classe avaient depuis longtemps abandonné avec lui, bien conscients du fait qu'une telle familiarité pourrait leur coûter cher et qu'une distance protocolaire était infiniment nécessaire. Voilà qui commençait bien. L'idée était d'introduire la situation en douceur, autant que possible. Même s'il faudrait bien entrer dans le vif du sujet à un moment ou à un autre. Il aborda leur rencontre comme le ferait n'importe qui d'autre. Très bien, tant mieux. Ce serait plus simple de commencer par là avant d'aller plus loin, ce qui était bien sûr infiniment nécessaire. Peut-être que cela ne mènerait nulle part, c'est sûr, et que ce ne serait jamais qu'une immense perte de temps, mais Terrence était un élément prometteur, et Tom laissait toujours leur "chance" aux éléments prometteurs, c'était un principe, pour lui, auquel il ne dérogerait certainement pas.

-Ca va bien, très bien, même,
affirma-t-il sans entrer directement dans les détails qu'il lui faudrait forcément communiquer, notamment son travail sur l'allée des embrumes qui avaient toujours tendance à surprendre ceux qui pensaient le connaître mais qui ne savaient encore rien de lui. Et toi alors, qu'est-ce que tu deviens ?

Tourner la conversation à l'avantage de Terrence et tourner cela à son avantage, c'était l'objectif.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 260
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeSam 23 Juin - 22:02

You run with me and I can cut you free.
Terrence afficha un sourire à Tom, quand ce dernier lui affirma qu’il allait bien. Qu’il allait même très bien. C’était une bonne chose. En tout cas, le jeune homme trouvait que c’était une bonne chose qu’il aille bien. Même si concrètement, ça n’allait pas changer grand-chose si jamais Tom devait lui apprendre qu’il n’allait pas bien. Bon, forcément, ça ne lui ferait pas plaisir, bien sûr, mais ça ne changerait pas grand-chose à sa vie. Mais donc, Terrence appréciait d’apprendre que son ancien camarade d’école se portait bien. Il appréciait Tom en même temps. Bon, on ne pouvait pas dire qu’ils étaient les meilleurs amis du monde non plus, mais ils s’entendaient bien quand même. Même s’ils ne s’étaient pas vus depuis la fin des études. Mais ça lui faisait quand même plaisir de le retrouver maintenant. Même si c’était évidemment quelque chose qu’il pensait être par hasard, alors qu’en réalité le jeune homme avait cherché à le retrouver.

Ce dernier lui retourna la question, lui demanda ce qu’il devenait depuis le temps qu’ils ne s’étaient pas vu. En un sens, depuis le temps justement où ils ne s’étaient pas vu, Terrence devrait avoir pas mal de chose à raconter. Sauf que ce n’était pas le cas. Pas que parce qu’il n’avait pas fait grand-chose de sa vie depuis qu’il avait quitté l’école de magie (même si c’était vrai, il n’avait quand même vraiment pas fait grand-chose… en dehors de profiter de la vie, même si c’était quand même déjà une bonne chose), mais aussi parce que ce n’était pas évident de raconter ce qu’on faisait depuis des années à quelqu’un qu’on avait pas vu depuis des années justement.

« Oh, bah tu sais, moi je me contente juste de profiter de la vie. » Dit-il alors, ne mentant pas. « Bon, comme tu peux le voir, je travaille au ministère. » Merci papa pour la place au ministère d’ailleurs, sans lui il ne se serait pas vraiment donné du mal pour trouver une place, pour trouver du travail. Non pas qu’il n’ait pas du tout envie de travailler, mais ce n’était quand même pas sa priorité pour le coup. Ou du moins, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus passionnant. Il préférait largement ne pas travailler, enfin, pouvoir profiter de la vie en dehors de son travail. L’avantage d’être un héritier d’une famille roche. Mais en même temps, cette richesse devait quand même être un peu entretenu. « Mais ce n’est clairement pas ce que je fais de plus passionnant. » Ajouta-t-il, ensuite. « À part ça, je me contente juste de profiter de ma jeunesse. »

De diverse manière, mais Terrence ne pensait pas qu’il avait besoin de les préciser. En grande partie parce qu’il n’y avait pas vraiment de raison que ça intéresse réellement Tom. Il n’avait pas forcément besoin de l’entendre lui dire qu’il aimait bien sortir, profiter de la bonne compagnie féminine. Quand bien même il ne s’en cachait pas non plus, il n’avait aucune raison de le faire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11747
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeSam 23 Juin - 22:21


You run with me and I can cut you free
P

armi les "valeurs" que certains érigeaient en philosophie de vie, l'hédonisme était clairement l'une de celles pour lesquelles Tom avait le moins de respect et de capacité de compréhension. Les personnes questions "Que fais-tu ?" et "Que deviens-tu ?" n'avaient pour réponse qu'un "Je me contente de profiter de la vie ne méritaient à ses yeux ni son respect, ni son attention. Seulement voilà, le mage noir se trouvait présentement face à Terrence, avec à l'esprit l'idée de lui permettre de rejoindre ses rangs, aussi devait-il troquer ce jugement hâtif contre un minimum de patience, en essayant de creuser plus profondément afin d'essayer de comprendre ce qu'il pouvait bien en être. Il n'empêche que la manière de penser de Terrence telle qu'il la lui présentait ne pouvait correspondre à ses critères. L'inconséquence n'avait rien à faire chez les mangemorts. Ces derniers, au contraire, se devaient de se focaliser sur un seul et unique objectif, et aucun autre. encore qu'aucun opinion n'était forcément définitive, il pouvait être possible de les faire évoluer. Restait donc à déterminer si le jeune homme méritait réellement ou non cet effort, et ça, impossible de le savoir tout de suite. Il n'empêche que l'Héritier devait prendre sur lui pour conserver son caractère agréable et avenant alors qu'il ne demandait qu'à manifester d'office son véritable tempérament.

-Je vois, ça ne devrait pas me surprendre
, répondit-il dans un fin sourire. Une manière de se montrer avenant tout en laissant transpercer une certaine déception, qui pourrait peut-être ébranler la confiance de son interlocuteur s'il s'y prenait bien.

En soi, c'était vrai. Terrence Fern n'avait jamais été un jeune homme pour ainsi dire très... sérieux, et ce n'était pas comme si Tom n'en avait pas conscience. Le jeune homme avait passé plus de temps à courir les filles qu'à se pencher sur ses études durant sa scolarité. Cela dit, les gens changent une fois entrés dans la vie active et dans le monde des adultes. Terrence aurait pu changer, lui aussi, mais manifestement, il s'agrippait à sa jeunesse comme s cette dernière pouvait le sauver de la vacuité de son existence. Mais la jeunesse n'était jamais qu'éphémère, tout comme la vie : et c'était bien pour cela, après tout, que Tom chercher à ce point à contrer l'ordre naturel des choses en briguant la vie éternelle. Ce qui était plutôt en bonne voie, à vrai dire.

-Et quel travail fais-tu au ministère ?

Tom décidait de centrer le dialogue sur une part maîtrisable de l'existence de son interlocuteur. Terrence préfèrerait sans doute parler de ses dernières conquêtes et autres consiérations sans intérêt, mais Tom n'avait pas la moindre envie de lui donner gain de cause, d'autant plus qu'il s'estimait maître de la conversation quoi qu'il puisse advenir.







code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 260
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeVen 31 Aoû - 16:26

You run with me and I can cut you free.
Ce n’était pas si surprenant que Terrence se contente de profiter de sa vie, sans se montrer particulièrement sérieux. C’était évident, puisque le jeune homme n’avait pas spécialement caché son jeu pendant ses études à Poudlard. On ne pouvait pas dire qu’il avait eu l’habitude de se montrer particulièrement sérieux quand il avait été question de ses études, il n’avait pas spécialement envie de se montrer sérieux maintenant qu’il était dans la vie adulte. Bon, logiquement, il faudrait qu’il le fasse, mais ce n’était pas comme s’il avait vraiment besoin de le faire en réalité. Après tout, puisque ses parents continuaient de gérer les choses, qu’il n’avait pas besoin de payer quoi que ce soit et qu’il pouvait simplement se laisser vivre. À quoi bon se prendre la tête ? Terrence ne voyait pas pourquoi il commencerait à le faire.

Mais quand Tom disait ce qu’il disait, le jeune homme avait presque le sentiment qu’il était en train de le juger, qu’il disait ça d’une manière négative. En un sens, Terrence n’en avait que faire de ce qu’il pouvait bien penser. S’il devait se concentrer sur ce que les autres pensaient, il était évident qu’il ne s’en sortirait pas du tout. Alors, il pouvait bien penser que ce n’était pas une bonne chose, le juger parce qu’il se contenter de profiter de sa jeunesse, ça lui était bien égale. Même si, au fond, il n’appréciait pas réellement la manière dont il disait ça. Et bon, en même temps, Tom utilisait toujours un ton très agréable. En soit, Terrence n’avait rien contre lui (pour le moment).

« Je travaille pour le siège de la ligue britanniques et irlandaises de Quidditch. »
Répondit-il un peu machinalement quand Tom lui demanda où au ministère il travaillait. « Je suis en stage, pour le moment je reste là, mais possible que j’évolue dans d’autres départements ensuite. »

Et il n’avait pas spécialement envie de prévoir tout cela, il se contentait pour le moment de se laisser porter. Son père lui avait trouvé un stage, il s’y rendait donc parce qu’il n’avait pas le choix. Mais si ça ne tenait qu’à lui, Terrence préfèrerait même ne pas travailler du tout. Malheureusement, ce n’était pas quelque chose d’envisageable.

« Et toi, tu deviens quoi du coup ? »

Puisque son ancien camarade de classe se permettait de lui poser autant de questions, le jeune homme le faisait aussi. Mine de rien, Terrence ne pouvait pas nier qu’il était un peu curieux de ce que Jedusor faisait. Il savait parfaitement que le jeune homme avait eu un parcourt d’étude exemplaire, le genre de monsieur parfait pour les professeurs. Il pouvait donc sans doute faire un peu ce qu’il voulait maintenant, en dehors de l’école de magie. Alors, il se demandait jusqu’où il s’était élevé. En plus, si Tom le jugeait, il devait quand même avoir un truc beaucoup plus respectueux que lui. Ou pas, il pouvait juste être plus sérieux, ce qui n’était pas bien difficile.
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11747
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeVen 31 Aoû - 19:23


You run with me and I can cut you free
L

e poste que Terrence occupait au ministère de la Magie semblait, quelque part, taillé pour lui... Bien sûr, cette affirmation ne tenait qu'à l'opinion très subjective du mage noir qui considérait que le Quidditch n'avait pour seul intérêt que de rassembler les masses et de les abrutir, ce qui en cas d'attaque éventuel pouvait avoir son intérêt. Pour le reste, il ne comprenait définitivement pas l'engouement qu'il pouvait y avoir autour de ce sport et y demeurait parfaitement imperméable. Enfin, travailler au département des jeux et des sports magiques ne voulait pas forcément dire que l'on éprouvait une quelconque fascination pour ces derniers. Comme beaucoup de jeunes hommes de l'acabit de Terrence, il avait sans doute été placé à ce poste par un papa influent, qui lui avait réservé dès la naissance ses entrées au ministère sans qu'il ait besoin pour cela de fournir le moindre effort. Au fond, Tom n'avait rien contre cela, ou du moins il s'en moquait. Plus il avait de pions pour travailler directement au ministère, mieux c'était pour lui, alors il n'allait certainement pas se plaindre de cet état de fait, bien au contraire. Quoi qu'il en soit, il affirmait lui-même qu'il évoluerait sans doute dans d'autres départements par la suite, ce qui semblait signifie qu'il avait tout de même un minimum d'ambition... Avoir de l'ambition, mais pas trop (car il ne s'agirait pas de vouloir le supplanter), c'était plutôt une qualité quand on voulait rejoindre les rangs des mangemorts. Même si dans le cas de Terrence, rien n'était acté, d'autant que rien ne garantissait que le jeune homme soit vraiment intéressé par l'offre que Tom avait à lui faire (même s'il fallait être idiot ou suicidaire pour passer à côté d'une telle offre, à ses yeux).

-Je suis dans le commerce
, se contenta de répondre très laconiquement le mage noir.

Bien sûr, c'était une façon très élégante de parler du poste bien moins gratifiant qu'il occupait chez Barjow et Burke, mais il n'était pas nécessaire de communiquer tous les détails à son interlocuteur. Il disséminait les indices, petit à petit, tout en sachant qu'il se devait de ne pas se montrer trop frontal. Il fallait qu'il fasse preuve de finesse et de subtilité, il n'avait pas le choix. Il ne pouvait pas se permettre de lui parler de but en blanc de ses projets et de ses intentions, de ce qu'il faisait déjà et de ce qu'il comptait faire également.

-Mais j'ai d'autres... ambitions.

Il allait se contenter de cela pour le moment, espérant avoir ainsi suffisamment titillé la curiosité de son interlocuteur pour que ce dernier aille de lui-même poser les questions qui pourraient bien lui brûler les lèvres. La curiosité, dans une certaine mesure, pouvait aussi être une qualité.







code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 260
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeMer 31 Oct - 13:23

You run with me and I can cut you free.
Clairement, le sujet du travail n’était pas le plus passionnant pour Terrence, bien au contraire. Ce n’était pas qu’il ne tenait pas spécialement à parler ministère, stage, ligue de Quidditch, mais… non, vraiment il n’y tenait pas plus que cela. Bon, il croisait Tom Jedusor au ministère et ils se prenaient mutuellement des nouvelles depuis la fin de leurs études, c’était au final un sujet qui devait forcément arriver sur le tapis. Donc, oui, il parlait de son travail mais ce n’était pas le sujet le plus passionnant. Tom en vint au sien également, affirmant qu’il était dans le commerce. Pour ce que Terrence savait de son ancien camarade, c’était clairement un peu léger comme définition. Qu’est-ce qu’il entendait par commerce déjà ? Non parce que Jedusor faisait quand parti des meilleurs élèves de l’école de magie de sa génération, il ne pouvait pas se contenter de vendre des bonbons dans une boutique par exemple. Le commerce c’était tellement large que ça voulait tout et rien dire en même temps. Et forcément, Terrence avait envie d’en savoir plus et il avait l’intention de le questionner un peu plus à ce sujet.

Mais Tom fut plus rapide, puisqu’il précisa qu’il avait d’autres ambitions. Soit, encore une fois, le jeune homme sous ses yeux se montrait quand même bien mystérieux. Et encore une fois, Terrence avait envie d’en savoir plus. Niveau ambition, Tom Jedusor pouvait clairement se permettre d’en avoir, au vu de ce que le jeune homme savait de lui et de ses capacités tant intellectuelles que pratique dans la magie. Aux yeux de Terrence il était évident que son interlocuteur pouvait sans doute tout faire, alors qu’est-ce qu’il allait faire ? Le plus simple étant évidemment de lui poser la question et il était évident que le jeune homme n’avait aucune envie de se retenir. À quoi bon ?

« D’autres ambitions ? »
Demanda-t-il alors, ne cachant rien du fait qu’il était vraiment curieux. Puisque c’était bel et bien le cas. « Quel genre d’ambition ? »

En soit, Jedusor n’avait pas forcément besoin de répondre à sa question, il n’en aurait peut-être pas envie, mais Terrence était d’avis de croire que puisqu’il avait lancé le sujet en se montrant si secret, il allait répondre. Peut-être qu’il n’attendait que ça en fait, qu’il lui pose la question. Ou pas. Et si ce n’était pas le cas, bah il n’aurait qu’à ne pas répondre. En soit, ce n’était pas dramatique si le jeune homme n’obtenait pas la réponse à sa question, il trouverait ça juste un peu dommage mais ce n’était pas comme si ça allait changer quoi que ce soit.

S’il ne répondait pas, puisqu’en revanche, en répondant à la question il était clair et net que certaine chose risquerait de changer. Ou du moins, Terrence allait se rendre compte qu’il y avait des choses qu’il ignorait encore (même si ça allait prendre une sacré place dans sa vie dans le futur).
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11747
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeMer 31 Oct - 15:51


You run with me and I can cut you free
T

om, en quelques mots pour le moins laconiques, avait su semer le doute dans l'esprit de son interlocuteur, ou tout du moins attiser sa curiosité, ce qui était très clairement le but de la manoeuvre. Il ne pouvait pas exposer ses projets de but en blanc, c'est certain, mais il pouvait les amener lentement, mais sûrement, pour sonder l'opinion du jeune homme à ce sujet. Et qui sait, peut-être parviendrait-il à ses fins ? Jusqu'alors, il y avait toujours réussi, sans dommages, et il comptait bien réussir une fois de plus. Cela dit, il ne tenait pas à s'embarrasser d'un fidèle qui ne serait pas totalement dévoué à la cause, aussi ne comptait-il en dire plus que nécessaire, en savoir plus sur les ambitions potentielles de son interlocuteur serait d'ores et déjà un excellent début, à n'en point douter. Puisque Terrence avait posé l'exacte question que Tom avait attendue, il ne se fit pas prier pour lui accorder l'exacte réponse qu'il avait bien évidemment eu l'intention de lui adresser. S'il lui simplifiait la tâche, et même s'il n'aimait pas forcément que les choses soient trop faciles, il est tout à fait certain qu'il n'allait pas s'en plaindre le moins du monde.

-Des ambitions politiques, pour ainsi dire.


Sauf qu'il n'avait pas l'intention de passer par les voies habituelles pour ce faire, même si à un moment ou à un autre, il faudrait sans doute qu'il s'arrange pour placer le nouveau ministre sous sa coupe. Ou bien qu'il en place un digne de sa confiance. Mais quoi qu'il en soit, puisqu'il était question de pouvoir et de changer l'ordre de l'univers, de modifier en profondeur la société... oui, on pouvait considérer cela comme de la politique.

-Je pense que notre société a grand besoin d'être modifiée, et en profondeur. Que quelqu'un y remette de l'ordre, une bonne fois pour toutes.


Il ne clarifia pas davantage les choses, mais à ce stade, Terrence pouvait comprendre. Pas forcément qu'il était Lord Voldemort, certes, mais du moins ce qu'il entendait par le fait de remettre de l'ordre dans une société en perdition. Ils n'avaient pas eu la même naissance ni la même éducation, c'est vrai, mais celles de Terrence lui avaient enseigné, en toute logique, la suprématie du sang pur, l'importance de la domination sorcière sur la communauté moldue. S'il était le pur fruit de son éducation comme tout le lui avait indiqué jusqu'alors, il semblait logique et naturel que le jeune homme se soucie de, disons, assainir le monde des sorciers... pour qu'il ne soit plus le monde des sorciers mais le monde tout court. S'il se montrait réellement intéressé, s'il acceptait les solutions que le mage noir avait à proposer, alors leur collaboration pourrait bien être des plus fructueuses... A lui de voir...







code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 260
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeVen 4 Jan - 9:15

You run with me and I can cut you free.
Des ambitions politiques, ça semblait assez logique au final. Mais Terrence avait surtout le sentiment qu’il y avait quelque chose de plus profond que ça, sans pour autant parvenir à savoir quoi. La seule chose qu’il savait pour le moment, c’était que Tom semblait avoir énormément d’ambition ce qui n’était pas en soit si étonnant quand on avait eu l’occasion de partager sa scolarité avec lui. L’ancien préfet en chef était quand même le genre d’élève « parfait », le genre d’élève qui semblait avoir un parcourt en Poudlard parfaitement tracé afin d’être mené dans les plus hautes sphères de la société. Et cela alors qu’il ne venait pas de l’une de ces grandes familles de sang pur de la haute société justement. Terrence comprenait donc sans soucis qu’il s’agissait d’ambition politique, mais Tom prit quand même la peine de clarifier un peu plus son discourt.

Le jeune homme précisa qu’il considérait que leur société avait besoin d’être modifié, en profondeur. Que de l’ordre soit remis dans tout cela, une bonne foi pour toute. Ce n’était pas juste un discours comme ceux que Terrence entendait à longueur de temps. Oh, il y avait la base, c’était évident que toutes les familles de sang pur avaient envie que la société change, que les pensées soient différentes et que les moldus n’aient définitivement pas leur place dans leur société. Pour le coup, Terrence pensait la même chose, il n’y avait aucune raison – pour le moment – qu’il pense différemment, les sorciers avaient bien plus de valeurs que les moldus. Cela dit, il y avait quand même une façon de dire les choses et Tom donnait le sentiment d’avoir des ambitions politiques certes, mais surtout particulièrement intense.

« Et ce quelqu’un, je présume que c’est de toi que tu penses ? »
Demanda-t-il sans avoir réellement besoin d’avoir une réponse à sa question. Le jeune homme lui avait affirmé qu’il avait des ambitions, que la société devait changer, que quelqu’un devait faire quelque chose… alors forcément, ce quelqu’un était évidemment lui. Même si Terrence avait un peu plus de mal à imaginer ce que ça pouvait donner. « Et du coup, tu penses modifier comment la société en profondeur ? »

Il comprenait bien que cela devait avoir un rapport avec les moldus, forcément, il avait un peu de mal à imaginer ça autrement. Mais Terrence avait aussi beaucoup de mal à imaginer comment il avait l’intention de changer les choses, comment il allait s’y prendre. Terrence ne pouvait pas nier le fait qu’il y avait quand même un peu de curiosité et d’intérêt dans ses questions, même si Terrence n’avait pas non plus vraiment d’idée défini sur un potentiel rôle. D’accord, le jeune homme considérait vraiment que les moldus étaient inférieurs aux sorciers, que les sorciers de sang pur était même plus puissants que les autres, mais il n’avait pas spécialement d’idée concernant un rôle qu’il pourrait jouer et d’envie même de jouer un rôle.
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11747
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeVen 4 Jan - 18:46


You run with me and I can cut you free
T

om se contenta d'afficher un fin sourire, empreint de cette humilité de façade qu'il savait si bien afficher à force d'expérience, quand Terrence suggéra qu'il allait donc être l'homme qui remettrait de l'ordre dans la société. Bien évidemment, c'était son but, et il estimait être définitivement le seul à pouvoir être capable d'une telle prouesse. Il était pour autant évident qu'il n'irait pas l'exprimer directement en ces termes. Le but n'était pas de passer pour un idéaliste prétentieux (ce qu'il était pourtant... même si ses idéaux n'étaient bien évidemment pas du goût de tout le monde), mais avant tout et surtout de sonder son interlocuteur afin de jauger la possibilité qu'il puisse rejoindre les mangemorts.

Et de déterminer, aussi et surtout, le rôle qu'il pourrait jouer au sein du groupe si ce cas de figure devait réellement se produire. Alors non, il n'allait pas répondre par la négative à sa question, juste laisser entendre qu'il comprenait que ce discours, de prime abord, devait paraître présomptueux (et ce n'était pas pour rien, le discours en question l'était bel et bien, sans aucun doute possible), et qu'il ne fallait pas non plus lui coller d'office l'étiquette de despote éclairé qu'il s'estimait pourtant être. En bref, il devait laisser deviner qui il était tout en passant pour qui il n'était pas, afin de ne pas dévoiler ses cartes de manière trop immédiate. Bref, ça n'avait définitivement rien d'une mince affaire, loin s'en faut.

-Je ne prétends pas en être capable à moi seul, bien sûr,
affirma-t-il, mentant évidemment, puisque quand bien même il comptait sur le soutien de ses sbires pour faire avancer le processus, il considérait tout de même que le résultat final serait de son cru et de son cru seulement, et qu'il serait tout à fait en droit d'en récolter le moindre laurier. Mais j'estime que notre ministre actuelle - et ses prédécesseur - fait preuve d'un certain laxisme envers ceux dont le statut de sang est pourtant assez... discutable.

Bon, en toute logique, il était le moins bien placé pour parler puisque son propre statut de sang était au-delà de discutable. Tout descendant de Salazar Serpentard qu'il était, il ne pouvait pas juste se défendre d'avoir quelques gouttes de sang moldu dans les vaines, qui lui viendraient d'un très lointain ancêtre... Non, son père était un moldu. Mais il l'avait tué. Alors il avait fait amende honorable pour la peine, non.

-Il faudrait régler le problème à sa source, c'est ça que je pense.

Et il cherchait avant tout à savoir ce que son interlocuteur en pensait, lui. S'assurer qu'il était un suprémaciste dans l'âme, puis considérer les mesures qu'il se sentait capable d'employer dans le but de résoudre le problème majeur que rencontrait la société sorcière.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 260
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeMer 13 Mar - 17:07

You run with me and I can cut you free.
Tom affirma qu’il n’avait pas l’intention de faire tout cela seul, qu’il ne prétendait pas y arriver seul. Terrence comprenait donc qu’il… eh bien, qu’il voulait sans doute que toutes les personnes comme eux, les dignes sorciers, s’allient dans le but de mettre un peu d’ordre dans leur société. En un sens, le jeune homme ne pouvait pas entièrement donner tort à l’homme sous ses yeux, il n’avait aucune affection pour les moldus (pour le moment… quand bien même Will était une moldue et qu’il allait l’aimer plus qu’il ne devrait, il n’allait pas adorer tous les non sorciers non plus). Cela dit, ça semblait quand même un peu complexe tout cela, un peu… fatiguant. Tom précisa que le ministre de la magie, ainsi que les précédents, faisait preuve donc d’un laxisme envers les personnes dont le statut de sang était discutable. Soit, encore une fois, le jeune homme ne pouvait pas entièrement donner tort à son interlocuteur, même s’il ne se voyait pas faire grand-chose contre tout cela. À quoi bon ? Ce n’était pas lui au pouvoir. Est-ce que Tom avait l’intention de monter et de devenir ministre de la magie ? Terrence se disait que ça devait être une partie de ses intentions. Même s’il avait conscience qu’il y avait aussi plus que cela.

Ce qui se confirma avec le fait que le jeune homme affirma qu’il fallait régler le problème à la source. Terrence comprenait donc que Tom parlait des moldus, qui étaient la cause des sangs non sorcier. Que ceux qui avaient du sangs discutables n’étaient autres que les enfants de moldus par exemple. Terrence ne les portait pas dans son cœur, il se considérait par la force des choses vraiment supérieur à eux, mais là il était question de plus que cela.

« Et je suppose que se contenter de nous marier entre nous ne suffit pas ? » Demanda-t-il, sans vraiment attendre une réponse de la part du jeune homme. Terrence n’était pas idiot, il savait bien qu’à force de ne se marier qu’entre sorciers de sang pur, ils commençaient à diminuer. Ils étaient encore loin de ne plus être présent dans la société, mais ça allait finir par arriver. On les qualifiait déjà de consanguin et au final, ce n’était pas si faux que ça pour certain (on parle des cousins qui vont sans doute se bécoter bientôt ?). Donc non, ça ne suffisait pas. « Dans les faits, je te rejoins entièrement. » Répondit-il, parce que c’était le cas. Il n’avait aucune affection pour les moldus, il n’avait pas spécialement envie qu’ils continuent d’évoluer parmi eux. Alors oui, le jeune homme rejoignait Tom sans soucis dans sa cause. « Mais ça va consister à quoi tout ça ? Tu vas… faire campagne pour devenir ministre de la magie ? »

Si ce n’était que ça, Terrence ne se doutait pas encore que c’était bien plus violent que la politique. Quand bien même par moment, la politique pouvait être réellement violente.
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11747
Humeur :
You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitimeMer 13 Mar - 18:48


You run with me and I can cut you free
T

om ne prit même pas la peine de répondre à la première observation de son interlocuteur tant la conclusion en semblait au-delà d'évidente. Bien sûr, ceux qui tenaient bel et bien à la domination du sang pur décidaient de marier leurs enfants entre eux, et c'était tout à fait naturel, la seule chose qu'il puisse être concevable de faire (dixit le sang mêlé, mais passons), mais ce n'était pas en se contentant de cela qu'ils allaient changer l'ordre des choses, c'était l'évidence.

Organiser des mariages entre grandes familles de sang pur n'empêcherait pas à la vermine de prospérer et de se multiplier. Non, pour se débarrasser du problème, la seule solution était de remonter à sa source et de trancher dans le vif... ce que Terrence pourrait avoir l'intelligence de comprendre. Ce qu'il comprenait sans doute, même si à l'heure actuelle, il s'y entendait assez bien pour contourner le sujet, ce qui obligeait le seigneur des ténèbres autoproclamé à une patience qu'il ne déploierait tout de même pas éternellement, surtout s'il devait finir par estimer que ça n'en valait tout simplement pas la peine.

Au moins eut-il la présence d'esprit de lui assurer que, dans les faits, il le rejoignait totalement. Voilà ce qu'il avait voulu entendre. De toute évidence, Terrence n'était pas un visionnaire, mais ce n'était pas ce que le mage noir attendait de la part de ses sbires quoi qu'il en soit. Tout ce qu'il exigeait d'eux, c'était une pleine et entière loyauté, et d'obéir à ses ordres aux doigts et à l'oeil, sans jamais se détourner.

Tom afficha une fine esquisse de sourire quand Terrence suggéra que son interlocuteur souhaitait faire campagne pour être ministre de la Magie. Il est vrai que c'était un titre auquel le promettaient beaucoup de ses professeurs à Poudlard (qui de fait avaient été déçus de le voir finir employé chez Barjow et Burke), mais ce n'était définitivement pas le genre de carrière qu'il souhaitait embrasser. Contrôler le ministère sur le long terme était une nécessité, bien sûr, mais placer directement un de ses pions à ce poste serait bien plus stratégique que de rester lui-même assis derrière un bureau. Ce n'était pas pour rien, d'ailleurs, s'il n'avait pas immédiatement saisi l'opportunité de placer un nouveau ministre au pouvoir quand les mangemorts avaient tué le précédent : il considérait que Wilhelmina Tuft, soumise aux sortilèges adéquats, pourrait bien faire l'affaire. Elle avait la sympathie de la communauté magique, et ce n'était pas quelque chose de négligeable, loin de là.

-Non, ça prendrait beaucoup trop de temps, je laisse ça aux autres,
répondit-il d'un ton détaché. Tu lis les journaux, n'est-ce pas, Terrence ?

Il pourrait tirer ses propres conclusions des gros titres de la gazette, qui n'oubliait jamais d'évoquer la marque des ténèbres et ses diverses apparitions dans le ciel de Grande-Bretagne.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Empty
Message#Sujet: Re: You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]   You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

You run with me and I can cut you free [pv Terrence :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.
» Refuge de l'Endre
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Recherche d'hébergeur gratuit pour musique
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 7
-