AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 299
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeMer 21 Fév - 22:46

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
On ne pouvait pas dire que sa journée de travail fut réellement passionnante, mais en même temps, on ne pouvait pas dire que Terrence adorait à ce point son stage. Oh, ça pouvait être intéressant par moment, il n’allait pas dire le contraire, mais en même temps… bah non, clairement il s’était fait chier. En même temps, son stage, c’était son père qui l’avait trouvé. Enfin, il n’allait pas cracher dans la soupe évidemment, mais on ne pouvait pas vraiment dire qu’il s’épanouissait non plus. Ça c’était aussi sans doute parce qu’il avait simplement envie de faire autre chose, qu’il s’amusait d’une manière bien différente en temps normale. Comme passer du temps en compagnie d’une jeune femme, par exemple… un exemple parfaitement pris au hasard évidement cela va s’en dire.

Le jeune homme s’était donc ennuyé comme un rat mort et il avait bien envie de passer une meilleure soirée. Il n’avait aucune intention de rentrer chez lui, en tout cas, afin de retrouver ses parents. Non pas que leur présence soit si désagréable que cela, mais clairement, ce n’était pas le genre de compagnie qu’il recherchait. Il aurait très bien pu chercher celle d’une femme – en fait, il avait plus ou moins tenté, mais c’était compliqué quand même par moment – mais il ne se tourna définitivement pas vers cette option. Au lieu de cela, le jeune homme prit la peine de passer dans une boutique afin de dépenser quelques galion durement gagné – si on pouvait dire ça comme ça, mais puisqu’il s’agissait de l’argent qu’il avait gagné avec son stage (quoi qu’on ne pouvait pas dire que les stagiaires étaient réellement bien payé) – en boisson alcoolisé. Avec une idée bien précise en tête, évidemment. Non pas qu’il soit le dernier à s’acheter des bouteilles d’alcool, mais ça n’avait quand même rien d’agréable de les boire seul (surtout qu’il devrait sans doute les boire chez lui et donc… non, ce n’était pas possible). Il pourrait, encore une fois, le faire avec une belle demoiselle, mais ce n’était pas ce qu’il avait en tête. Il espérait même d’ailleurs qu’il n’allait pas y avoir de demoiselle dans le coin, pendant les heures à venir.

Parce qu’il avait l’intention de rendre visite à Clyde et qu’il n’avait pas spécialement envie d’avoir sa bonne femme dans les pattes. Il n’avait jamais apprécié Bonnie Adams quand elle était encore une Adams, il l’aimait moins encore maintenant qu’elle était une Hornby. Elle était chiante cette fille, sérieusement, à parler tout le temps. Bon, elle était plutôt mignonne, ça il ne pouvait pas vraiment dire le contraire, mais il n’y avait pas que le physique qui comptait après tout. Il frappa donc à la porte de l’appartement de son ami, qu’il venait de voir et attendit que ce dernier lui ouvrir. Il savait qu’il n’était pas venu au ministère dans la journée, donc c’était forcément ici qu’il se trouvait. La porte s’ouvrir et Terrence prit la parole tout de suite.

« Salut Clyde ! J’espère que ta gonzesse n’est pas là, j’ai apporté de quoi boire ! »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1214
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeJeu 22 Fév - 11:51


Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
L'

avantage, avec le fait que Bonnie fréquentait son Joshua à présent, c'est qu'elle était de moins en moins chez eux. Bon, au final, même avant qu'elle ne se dégote un amant capable de lui faire supporter son désastreux mariage, elle s'absentait déjà beaucoup, pour s'épargner de passer trop de temps en sa compagnie, mais là, c'était encore davantage, à plus forte raison qu'elle n'avait pas la moindre raison de s'abstenir, tant qu'elle était discrète, Clyde n'avait aucune raison de lui demander de freiner le rythme, et il ne le faisait pas. Bonnie pouvait bien faire ce qu'elle voulait, ça ne le dérangeait pas, tant que ça ne s'ébruitait pas... et d'ailleurs, même le fait que ça s'ébruite ne le dérangeait pas spécialement, il était déjà considéré comme un pestiféré, dans tous les cas... mais bon, il aimerait bien ne pas perdre le peu de privilèges qu'il possédait... Il ne manquerait plus qu'il ait à bosser dur pour gagner dignement sa vie. Bref, dans tous les cas, comme bien souvent, il décidait de ne pas se prendre la tête, et à la place, il se contentait de se laisser vivre... à sa manière. C'est-à-à-dire mollement affalé sur son canapé, à somnoler à moitié tel le bienheureux hédoniste qu'il était et ne cesserait jamais d'être. Jusqu'à ce que ce que l'on frappe à sa porte. A moins que Bonnie ait oublié ses clés, il devait s'agir de quelqu'un d'autre. Mais de qui ? C'était peut-être de la visite pour son épouse ? Va savoir, c'était assez rare qu'on vienne frapper à leur porte. En bon sédentaire, Clyde avait fini par s'isoler un peu des autres, et il fallait venir le chercher pour avoir de ses nouvelles (à moins de faire partie de la résistance). Seul Flynn savait faire exception. ... Et Terrence, et en l'occurrence, ce fut Terrence que Clyde découvrit sur le pas de la porte quand il alla ouvrir à son rythme de mollasson.

-Eh non, pas de gonzesse à l'horizon,
dit-il sans prendre ombrage du peu de déférence avec laquelle Terrence évoquait sa femme. Ce n'est pas comme si il y accordait tant d'importance que cela. Il ne lui en accordait même pas la moindre. Et il connaissait le goût de Terrence pour la gent féminine, qui s'accompagnait forcément d'un léger irrespect. Je sais, t'es pas habitué. Lui qui avait toujours une conquête ou l'autre sous le bras, c'est sûr que passer une soirée complète sans compagnie féminine, ce n'était pas si courant. Allez, entre, si t'as de quoi boire, je peux pas refuser, ajouta-t-il dans un sourire avant d'ouvrir grand la porte pour le laisser entrer. Alors, dit-il avant de retourner en position affalée sur le canapé, quel bon vent t'amène ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 299
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeSam 28 Avr - 9:40

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
Clairement, Terrence fut soulagé de découvrir que la gonzesse – bon, c’était sa femme, mais ce n’était pas comme s’il ignorait que Clyde n’avait aucun sentiment pour son épouse et qu’il n’avait clairement pas choisit de l’épouser, on lui avait forcé la main, comme ça arriverait sans doute à lui bientôt… quand ses parents jugeraient qu’il était prêt et quand il aurait un travail plus stable – de Clyde ne se trouvait pas dans les parages. À choisir, il préférait largement passer du temps en compagnie de son ami, sans son idiote de femme. Bon, le jeune homme se montrait peut-être un peu dur avec Mrs Hornby, mais ce n’était pas comme s’il l’appréciait et avait envie de passer une soirée en sa compagnie. Il prenait la peine de venir dans cet appartement, c’était pour Clyde et non pas pour sa gonzesse. Bref, il fut ravi donc quand ce dernier lui confirma que sa tendre épouse n’était pas dans le coin, ne manquant pas de lui lancer une petite pique en même temps. Non, effectivement, Terrence n’avait pas vraiment l’habitude de passer du temps seulement en compagnie d’homme, au lieu de passer ses soirées soit à séduire des femmes, soit dans le lit de ces femmes (et généralement, le deuxième allait avec le premier). Sauf que ce soir, Terrence avait bien envie d’une soirée entre mâle. Et par chance, son paiement en alcool lui permettait d’obtenir l’entrée de l’appartement de Clyde. Bon, en fait, il osait croire que son ami ne lui aurait pas refusé de rentrer dans tous les cas.

Clyde se rendit donc sur son canapé, sans que Terrence soit particulièrement surpris. Le jeune homme savait bien que son ami avait l’habitude de passer son temps affalé. Quand on voulait passer la soirée avec Clyde, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’elle soit très remuante, bien au contraire. Mais c’était justement ce dont Terrence avait un peu besoin aujourd’hui.

« Quoi, je n’ai pas le droit de venir voir un pote chez lui pour passer une bonne soirée ? » Demanda-t-il en se permettant de récupérer des verres dans la cuisine de son ami dans le but de leur servir l’alcool qu’il avait ramené. Il faisait comme chez lui, oui, ne se préoccupant pas de ce que son ami en penserait. Il s’installa donc, une fois qu’ils furent généreusement servis. « Je me suis dis que ça faisait longtemps que je n’étais pas venu te déranger dans ta grotte, donc je suis là. » Oui bon, il n’avait surtout pas trouvé de belle donzelle avec qui passer la soirée et il n’avait clairement pas eu envie de rentrer chez lui, pour passer la soirée avec ses parents. « Bon alors, comment tu vas ? »

Même s’ils travaillaient tous les deux au ministère de la magie, les deux jeunes sorciers ne se voyaient quand même pas souvent (et le fait que Clyde ne passe pas tout son temps au ministère comme il devrait n’aidait pas). Ça changeait quand même de Poudlard. Beaucoup de chose avait changé depuis Poudlard.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1214
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeSam 28 Avr - 10:49


Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
Q

ue Terrence ait décidé de venir le voir sans la moindre arrière-pensée, pour le seul plaisir de sa compagnie, voilà qui convenait très bien à Clyde, qui aurait bien moins apprécié cette visite impromptue si elle avait eu un autre but. Mais il ne s'attendait pas vraiment à autre chose de la part de Terrence. Leur relation avait toujours fonctionné selon cette dynamique-là, et ça leur réussissait plutôt bien, alors autant continuer comme ça. C'étaient ces amitiés-là que Clyde préférait, celles sans prises de tête, qui se contentaient de se concentrer sur le moment et rien d'autre. C'était peut-être ironique quand on savait que ce n'était pas toujours ce qui se passait dans sa relation avec Flynn... mais disons qu'il y a toujours des exceptions à la règle, et elles n'ont généralement rien de déplaisantes, bien au contraire. En tout cas, Clyde n'avait rien contre le fait d'être dérangé dans sa grotte, surtout si ça devait être par Terrence avec qui il savait qu'il pourrait non seulement boire de la bière de qualité (gosse de riche oblige), mais parler sans que c'est besoin d'être trop sérieux, sans que l'on estime nécessaire de lui faire remarquer qu'il n'était qu'une loque qui ne faisait rien de sa vie. Merci, mais ça il le savait très bien, il n'avait pas besoin de qui que ce soit pour le lui dire, vraiment pas.

-Ben écoute, ça va plutôt bien
, affirma-t-il dans un sourire.

Ce qui était le cas. Il y avait eu les remous qu'il y avait eu dans sa vie : entre les aventures extra-conjugales de Bonnie et la disparition de Pomona et des voyageurs, mais puisque jusqu'ici, Bonnie voyait Hoover sans que personne ne soupçonne rien, et puisque les voyageurs et Pomona étaient finalement toujours vivants... eh bien, on pouvait dire qu'il ne s'en sortait pas trop mal.. D'accord, ça faisait quand même encore un peu trop de préoccupations pour lui qui préfèrerait qu'on lui foute une paix royale dans tous les cas mais bon, il n'y avait pas grand-chose qu'il puisse y faire. En tous les cas, il ne pouvait pas parler de tout ça à Terrence, et même s'il l'avait pu, il n'aimerait pas parler de trucs aussi lourds avec lui. Non, il préférait que leurs discussions soient légères (même si cette légèreté impliquait parfois une autre forme de lourdeur, c'est sûr).

-Y a pas grand-chose qui bouge, en même temps... donc ça me va très bien,
ajouta-t-il dans un léger sourire. Et toi alors ? Tu n'as trouvé aucune jolie donzelle avec qui passer ta soirée alors tu te rabats sur moi, avoue.

Il le disait sans le penser, ceci dit, le scénario ne serait pas si improbable que ça.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 299
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeMer 27 Juin - 20:25

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
Clyde lui affirma que ça allait plutôt bien et Terrence appréciait d’entendre ça. Parce que forcément, le jeune homme préférait largement entendre que Clyde allait bien. En même temps, Terrence ne pouvait pas nier le fait qu’il ne savait pas exactement quand son ami n’allait pas bien. Mais ça, c’était pour la simple et bonne raison que au final, le jeune homme ne connaissait pas grand-chose de la vie de Clyde au final. Non pas qu’il ne s’en intéresse pas, c’était simplement qu’ils ne parlaient pas de ce genre de chose. Clyde ne se confiait pas sur certain détail de sa vie et en réalité, Terrence ne cherchait pas vraiment à en savoir plus non plus. Après tout, il ne lui avait pas demandé plus de chose après le décès de sa sœur. Non pas qu’il ne s’en soit pas intéressé, c’était juste qu’ils ne parlaient pas de ce genre de chose. Clyde poursuivit en affirmant qu’il n’avait pas grand-chose à raconter, pour la simple et bonne raison qu’il n’y avait pas grand-chose qui avait bougé, ce qui lui convenait très bien.

Quand Clyde lui demanda alors comment il allait, et lui demanda d’avouer qu’il se trouvait là simplement parce qu’il n’avait pas eu l’occasion de passer la soirée en compagnie d’une jeune femme… il ne pouvait clairement pas lui dire le contraire.

« Tu sais bien que j’adore passer mes soirées avec toi Clyde ! »
Répondit-il tout de même, avant de reprendre. « Mais c’est vrai que je n’ai trouvé personne pour passer la soirée avec moi. »

Si l’une de ses conquêtes – et elles étaient quand même nombreuses – avaient acceptés de passer la soirée en sa compagnie, c’était évident que Terrence ne se trouverait pas là. Mais en même temps, c’était une très bonne chose après tout. Parce qu’il appréciait de pouvoir passer quand même du temps avec son ami et il ne prenait pas vraiment la peine de le faire si souvent que ça. Non pas qu’il n’avait pas envie, mais il avait un emploi du temps chargé.

« Et puis, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas pris la peine de passer du temps ensemble non ? » Ça faisait peut-être pas si longtemps que ça en soit, mais ce n’était quand même pas comme quand ils étaient à Poudlard. Quoi que même à ce moment-là, ils ne passaient pas tout leur temps ensemble. « Et puis, je n’avais tellement pas envie de rentrer chez moi. » Reprit-il sur un ton amusé.

Non pas qu’il ait envie d’enfoncer encore plus le clou et faire penser à Clyde qu’il n’était qu’un bouche trou. Mais il était sincère, il n’avait aucune envie de retourner chez ses parents tout de suite, parce qu’une soirée avec eux ce n’était franchement pas si agréable que ça. Encore qu’il n’avait pas tant que ça à se plaindre, parce qu’il n’avait pas trop encore ses parents sur son dos concernant un potentiel mariage. Mais ça n’enlevait pas qu’une soirée avec les « vieux » ça n’était pas des plus agréables.
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1214
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeMer 27 Juin - 20:57


Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
E

n vérité, Clyde était convaincu que son ami disait vrai quand il affirmait adorait passer la soirée avec lui. Ce n'était pas qu'il se donnait trop d'importance (enfin il ne le considérait pas comme tel), mais si Terrence n'avait pas envie de le voir, eh bien il n'irait pas le voir. Ils passaient de bonnes soirées, tous les deux, ils n'avaient aucune raison de se le cacher ou de se chercher des excuses. Terrence était bien l'une des rares personnes de "son milieu" que Clyde supportait et avec qui il aimait passer du temps, alors il n'allait certainement pas s'en priver. Même s'il devait être un second, voire un troisième choix. Après tout, Terrence faisait bien ce qu'il voulait. Et en l'occurrence, il connaissait Terrence presque par coeur. Clyde savait son penchant pour tout ce qui était de sexe féminin, et il ne le lui reprocherait certainement pas, même si lui-même s'en fichait comme de l'an quarante. Tant mieux pour lui, si le jeune homme ne s'était trouvé aucune conquête, au moins, lui allait passer une très bonne soirée. Bon, il aurait sans doute passé une bonne soirée aussi vautré dans son canapé, mais là, la perspective était quand même plus amusante. En plus, c'était vrai, ça faisait un moment qu'ils n'avaient pas passé du temps ensemble, à bavarder de tout et de rien. Alors bon, Clyde n'avait pas grand-chose de neuf à raconter, par la force des choses, parce que le plus intéressant n'était pas ce qu'il pouvait répéter, mais ils trouveraient toujours des choses à dire malgré tout. Parce qu'ils savaient toujours discuter de tout et de rien, sans la moindre réserve. Et avec quelques bières dans le nez, ce serait encore mieux.

-Ouais, tu m'étonnes,
répondit le jeune homme dans un sourire quand Terrence affirma qu'il n'avait pas très envie de rentrer chez lui.

Il le comprenait sans mal, oui. S'il y avait bien une chose qu'il appréciait dans le fait d'être marié, c'était qu'il n'avait plus à vivre chez papa et maman. La vie chez les Hornby avait toujours été un enfer pour Clyde, et après la mort d'Olive, ça avait été évidemment bien pire encore. Terrence devait encore se coltiner tous les usages et principes de ses géniteurs, il y trouvait sans doute une sorte de confort, mais Clyde supposait sans mal qu'il ne demanderait qu'à être débarrassé et de voler de ses propres ailes. Mais ce n'est pas vraiment comme ça que ça marchait chez les sangs purs.

-Qu'est-ce qu'ils te font encore subir, tes vieux ?

La liste devait sans doute être longue, mais ils avaient du temps, alors bon, autant lui laisser l'occasion de déverser sa bile sur ses géniteurs. Il n'en avait pas souvent l'occasion.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 299
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeSam 1 Sep - 23:16

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
Terrence se doutait que Clyde le comprenait vraiment quand il affirmait qu’il n’avait aucune envie rentrer chez lui. Parce que au final, les deux jeunes gens avaient vécu la même chose tous les deux, ils venaient des mêmes rangs des sorciers de sang pur. Ils n’étaient pas des Black, mais leurs familles ne manquaient pas d’avoir leurs petites traditions quand même et clairement, ils avaient été élevé de la même manière. Les Hornby avaient simplement été plus rapides pour trouver une femme à leur fils, avant même qu’il ait terminé ses études à Poudlard il était déjà fiancé. Terrence savait que ça aurait pu arriver pour lui aussi, mais il avait eu un peu plus de chance. Il savait bien que ça allait arriver et qu’il n’allait pas pouvoir y couper et il allait l’accepter même s’il n’allait pas sauter de joie non plus (du moins, c’était ce qu’il pensait pour le moment, mais il en se rendait pas compte des événements qui allaient avoir lieu bientôt). Il appréciait le fait que sa mère, sans doute, n’avait pas forcément envie de le voir complètement disparaître encore de chez eux, même si ça allait forcément venir. Et de son côté, Terrence profitait quand même grandement du confort qu’apportait le fait qu’il vivait encore chez ses parents, même si souvent, il avait besoin de prendre le large. Comme en cet instant précis.

Clyde ne pouvait donc le comprendre et ce qu’il y avait de bien, c’était que Terrence pouvait largement se plaindre en compagnie de son ami. Ils étaient sur la même longueur d’onde tous les deux. Du moins en apparence, il y avait certaine chose que Terrence ne savait pas sur son ami et qu’il n’allait pas apprendre de ci-tôt.

« Oh, tu sais, pas grand-chose par rapport à d’habitude. » Répondit-il quand son ami lui demanda des précisions sur ce que ses parents lui faisaient. « J’en ai marre de devoir constamment me comporter comme le fils parfait à leurs côtés. » Il n’avait pas besoin de faire tant d’effort que ça pour être parfait… bon, d’accord, un peu quand même. Disons qu’il devait se retenir d’être un peu lui-même quand il était avec ses parents, faire semblant d’être un jeune homme responsable, même s’il était évident que ses parents ne devaient pas douter une seule seconde du fait qu’il avait quand même pas mal de succès avec les jeunes femmes. Vu le nombre de fois où il découchait (même si par moment, il emmenait les jeunes femmes qu’il séduisait chez lui… mais dans ces cas là ils ne les croisaient de toute façon jamais. « J’ai l’impression que mon père n’a que le travail en bouche et ma mère… » Terrence poussa un soupire. « C’est ma mère. » Elle l’adorait, il était son fils chéri et par moment c’était quand même particulièrement pesant. « Il n’y a pas plus barbant qu’une soirée avec eux. »

À choisir, il préférait largement être chez Clyde, à boire de l’alcool et parler de tout et de rien.
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1214
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeDim 2 Sep - 9:06


Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
S

ans grande surprise, il ne s'était rien passé de particulier au sein de la famille Fern... Elle se contentait d'être fidèle à elle-même, et forcément, cela suffisait pour casser royalement les pieds de Terrence, ce que Clyde était on ne peut mieux placé pour comprendre de son côté. Le jeune avait trouvé auprès de qui se plaindre, car si quelqu'un était apte à se mettre à sa place, et surtout à compatir à la situation, c'était bien Clyde, qui même s'il était d'un caractère et d'un comportement différents, était à peu près passé par les mêmes étapes que son ami. A plus grande vitesse, seulement. Son père ne parlait que travail, c'est drôle, le père de Clyde aussi. En même temps, dans son cas, c'était compréhensible. C'était grâce à Mr Hornby que Clyde avait obtenu son poste au ministère, et on ne pouvait pas réellement dire qu'il veillait à sa réputation ni à son ascension sociale. Donc pour peu qu'il croise ses parents (ce qu'il évitait de faie au maximum, pour son propre bien), son père n'oubliait pas de lui lâcher un pamphlet de dix pieds de long su son attitude totalement reprochable tout en le menaçant de le faire virer un jour ou l'autre. Peut-être parce que sans vouloir le dire à voix haute, il tenait à lui. On ne pouvait pas franchement dire qu'on était du genre à dire les choses dans la famille Hornby : la preuve, il n'avait jamais su ce qui arrivait à Olive avant qu'elle n'en meure. Et pour ce qui était de sa mère... à part lui casser les bonbons en lui rappelant que ce serait cool d'être grand-mère... (Et elle allait être exaucée... "miracle"). Bref, oui, elle comprenait parfaitement ce qu'il en était.

-J'ai l'impression de m'entendre,
répondit Clyde dans un sourire mi-amusé, mi-compatissant. Vivement que tu te maries, au moins tu pourras te barrer de chez eux.

Ces propos étaient à peine ironiques, mais ils étaient quelque part assez lucides en réalité. Ils savaient tous les deux que Terrence n'y couperait pas, que c'était comme ça et pas autrement, tout comme Clyde n'avait rien pu faire de son côté non lus quand on l'avait promis à Bonnie (bon, il n'avait pas vraiment fait d'efforts non plus pour s'y opposer mais en même temps, qu'est-ce que ça aurait bien pu changer ?). Alors autant passer directement cette étape et savoir à quelle sauce il allait être mangé. Au moins, s'il parvenait à quitter le nid familial pour avoir un chez-lui bien à lui, il y gagnerait quelque chose, déjà. Ce ne serait pas énorme, évidemment, mais ce serait toujours ça de pris. Même si forcément, il lui faudrait feinter d'autant plus concernant ses conquêtes d'un soir. Et Merlin sait qu'il en avait.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 299
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeVen 2 Nov - 18:20

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
En soit, le discourt de Terrence n’était pas incroyable, sans doute pas original du tout. Mais en même temps, le jeune homme n’allait pas inventer les choses, il se contentait d’exprimer ce qu’il vivait à longueur de temps avec ses parents et au final, Clyde était juste bien placé pour le comprendre. En même temps, ils avaient quand même à quelque chose près vécu la même vie. Ils venaient du même milieux, avec des parents du même genre, avec une éducation commune, la seule différence au final c’était qu’ils n’avaient pas le même caractère et que les parents de Terrence prenaient plus de temps pour le caser avec une demoiselle. Ce n’était guère étonnant donc que Clyde affirme qu’il avait le sentiment de s’entendre, et en soit ça plaisait à Terrence de l’entendre dire ça. Il avait moins le sentiment de se plaindre pour rien, quand bien même il ne se plaignait pas tant que ça non plus il ne fallait pas exagérer.

Cependant, le jeune homme ne manqua pas d’afficher une grimace quand son ami affirma que vivement qu’il se mari afin de pouvoir quitter la demeure de ses parents. En un sens, le jeune homme ne pouvait pas nier le fait qu’il avait quand même hâte de s’en aller, d’avoir son chez-lui. Non pas qu’il soit si mal en soit chez ses parents non plus, il ne fallait pas exagérer, il vivait comme un coq en pattes, mais c’était évident que la pression sera vraiment moins grande si jamais il n’avait pas besoin de vivre chez eux. Mais le souci n’était pas réellement l’idée qu’il vive seul qui le dérangeait, bien au contraire, le souci c’était qu’à ce moment-là, il risquait de s’être fait passer la bague au doigt pour ne pas dire la corde au cou. Et ce n’était clairement pas quelque chose qu’il avait envie de voir arriver rapidement, bien au contraire. Terrence se plaignait, mais au final il s’en sortait quand même très bien et surtout, il menait une belle vie de prince. Alors au fond, le jeune homme se plaignait pour pas grand-chose clairement.

« Parce que la vie d’homme marié est mieux peut-être ? » Demanda-t-il en plaisantant à son ami, qui était quand même très bien placé pour ne pas être d’accord avec cette affirmation. De ce qu’il savait, ce n’était pas vraiment la joie intense pour Clyde de se retrouver avec une Bonnie comme épouse (bon en même temps, quand on voyait l’épouse ce n’était pas non plus vraiment étonnant). « Je ne sais pas si je gagne beaucoup à me faire passer la corde au cou, j’aime beaucoup mon… indépendance. » Pour ne pas dire le fait de pouvoir plus ou moins coucher avec une fille différente chaque soir, même si forcément ce n’était pas toujours agréable de se contenter de se rendre chez elles pour s’amuser. Sauf que dans tous les cas, en tant qu’homme marié (infidèle ou pas, mais concrètement Terrence à l’heure actuelle ne se faisait pas beaucoup d’illusion), il ne pourrait pas ramener ses conquêtes chez lui.
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1214
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeSam 3 Nov - 8:58


Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
C

lyde haussa les épaules, un sourire amusé aux lèvres, quand son interlocuteur lui fit remarquer qu'au fond, la vie d'homme marié ne devait pas être mieux que la vie de fils à papa qu'il menait actuellement. Tout dépendait, au regard de Clyde. Tout dépendait de l'épouse. Et tout dépendait de son rapport à la vie maritale. Le jeune homme savait qu'on ne pouvait pas prendre en exemple son quotidien conjugal comme une vérité générale. De manière générale, ou du moins jusqu'à il y a peu, Clyde considérait qu'il ne s'en sortait pas si mal de son côté. Certes, il était marié à une femme qu'il n'aimait pas et qui ne l'aimait pas, mais il avait toujours su que ce serait comme ça, et Clyde n'était de toute façon pas fait pour avoir une relation sentimentale, et ça ne l'intéressait franchement pas. Bonnie et lui vivaient leur vie de couple le plus loin possible l'un de l'autre, et Terrence adorerait sans doute ce rythme qui lui permettrait d'aller conter fleurette à toutes les filles qu'il croiserait même une fois engagé. Mais ils étaient l'exception qui confirmait la règle. Et même dans leur cas, il finissait malgré tout par y avoir des complications... et pas des moindres. Clairement, la grossesse de Bonnie changeait la donne. Et à présent, il ne pouvait clairement plus considérer sa situation maritale comme l'idéal de toute situation volage.

Terrence aimait son indépendance, ça Clyde le savait très bien, il l'avait toujours su, c'était évident quand on connaissait un peu l'énergumène, et c'était une chose qu'ils avaient en commun (même s'il était quand même assez certain que l'un et l'autre ne vivaient absolument pas leur indépendance de la même manière). Malheureusement, il n'y couperait certainement pas. A un moment ou à un autre, il serait rattrapé par ses obligations familiales, et malheureusement, celles-ci exigeaient forcément de lui qu'il se montre digne de donner à sa famille un héritier, afin que le nom de Fern ne s'éteigne pas.

-Je te conseillerais bien de te trouver une femme indépendante, histoire de pas avoir de soucis, mais les femmes indépendantes sont un vrai nid à problème.


Ce n'était pas spécialement que Clyde voulait verser dans le sexisme de bas étage, mais son expérience personnelle l'y invitait quelque peu, et de façon assez irrésistible, il faut dire. Il se serait bien épargné pour sa part de se marier à Bonnie s'il avait su où cela allait le mener. Il se serait bien épargné de se marier tout court, d'ailleurs... mais une fois encore, ce n'était pas à eux de décider de ce genre de choses, malheureusement. Eux, ils devaient faire avec, c'était comme ça, il n'avait pas le choix. Terrence pouvait encore profiter un peu de sa liberté... eh bien qu'il le fasse.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 299
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeJeu 10 Jan - 15:14

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
Clairement, Terrence n’avait aucune envie de se faire passer la corde au cou, il n’était pas pressé de se marier. Même si ça pouvait lui permettre de quitter la demeure de ses parents et donc de ne plus avoir besoin de rendre des comptes à ses vieux. Parce que le souci, c’était qu’il allait devoir rendre des comptes à sa femme. Bon, cela dépendait de la femme, sans aucun doute, mais quand même. Le jeune homme avait plus de chance de tomber sur une de ces femmes qui faisaient qu’il allait devoir se ranger, ou en tout cas une femme qui allait lui prendre suffisamment la tête pour qu’il se range. Ce que le jeune homme n’avait pas du tout envie de vivre, bien au contraire.

Clyde lui affirma qu’il pourrait très bien lui suggérer de se trouver une femme indépendante, histoire d’avoir moins de soucis, mais même les femmes indépendantes étaient des nids à emmerder. Le jeune homme ne se montrait pas explicite complètement, mais Terrence n’était pas né de la dernière pluie non plus. Le jeune homme savait bien que Clyde était marié à une femme indépendante, même s’il n’avait pas spécialement de respect pour Bonnie Hornby. Alors, le sorcier ne pouvait pas s’empêcher de se dire que Clyde mentionnait surtout que sa vie n’était pas dénuée d’emmerde avec sa « très chère épouse ». Il ne se contentait pas de dire que ça le faisait chier – comme quatre vingt dix pour cent de tout ce qui l’entourait en fait –, il affirmait quand même que ce genre de femmes était un nid à problème. Ça ne pouvait que titiller un peu sa curiosité quand même.

« Je préfèrerais ne pas finir marier du tout. » Répliqua-t-il. « Et en plus, je me doute que mes parents ne vont pas spécialement me laisser choisir. » Oh, peut-être que s’il arrivait avec une femme de sang parfaitement pur, de bonne famille, à son bras en affirmant qu’il avait envie de l’épouser, ils seraient peut-être partant pour aller dans son sens. Mais pour ça, il faudrait qu’il ait envie d’épouser une femme parfaitement dans les cordes de ses parents. Et avant ça… il y avait de forte chance que ses parents prennent une décision avant lui. « Ça se passe bien avec ta chère épouse ? » Demanda-t-il dans un ton léger.

Mais même s’il parlait légèrement, le jeune homme était quand même sérieux. Il se posait la question, pas forcément parce qu’il se demandait si le mariage de Clyde était heureux ou non, ça ne devait pas être une partie de plaisir de vivre au quotidien avec Bonnie. Il se demandait surtout si son ami n’avait pas des soucis, ce qui ne serait pas si étonnant que ça. Terrence aimait bien profiter de la vie, il aimait profiter du temps présent, mais il avait conscience que ce n’était pas toujours évident. Et il se demandait si Clyde n’avait pas des soucis qui l’empêchait de le faire.
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1214
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeJeu 10 Jan - 18:49


Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
C

lyde ne pouvait que cautionner les propos de son ami quand ce dernier affirmait que si le choix lui était réellement donné, il ne se marierait pas, un point c'est tout. En même temps, le mariage, c'était une formalité absurde. Comment justifier cette union, cet enchaînement de deux êtres l'un à l'autre autrement que dans l'optique de perpétuer un nom, dans l'espoir de faire bonne impression, et dans l'intention de partager une fortune ? Ceux qui parlaient de mariage d'amour étaient des crétins. Même si, par miracle, Clyde avait dû tomber amoureux d'il ne savait pas qui, jamais ô grand jamais il n'aurait consenti à épouser cette personne. Pour quoi faire, franchement ? Non, la liberté des célibataires était le plus grand cadeau que la vie leur offrirait jamais. Terrence avait plus que raison d'en profiter un maximum tant qu'on ne lui mettait pas le couteau sous la gorge, tant qu'on ne l'obligeait pas directement à prendre épouse...

Mais forcément, c'était ce qui finirait par arriver. Il ne fallait pas se leurrer... à moins d'être un parti minable (et il fallait chercher loin pour en être loin chez les sangs purs), quand on appartenait à des familles comme les leurs, il était juste... normal, au bout du compte, de se faire passer la bague au doigt, et donc la corde autour du cou. Clyde était bien placé pour le savoir, il était passé par là. Et il serait le plus hypocrite du monde s'il allait conseiller à Terrence de renoncer à ses noces alors que lui-même n'avait pas été capable d'une chose pareille de son côté. Non, un jour ou l'autre, Terrence serait marié à une fille qu'il n'avait pas choisie. C'était comme ça, pas autrement, et le pauvre gars avait plus d'intérêt à se faire une raison tout de suite plutôt que de s'imaginer qu'il pourrait y changer quoi que ce soit. Et donc, avec un peu de chance - ou de malchance -, il tomberait sur sa propre Bonnie personnelle.

-Bah, comme d'hab, quoi
, répondit-il dans un haussement d'épaules, quand Terrence lui demanda comment ça se passait avec son épouse.

Rien de nouveau sous le soleil, leur situation était toujours la même : à une différence près, maintenant, mademoiselle avait un amant. Clyde avait bien envie de cracher l'info à Terrence (c'était lourdingue de la garder pour soi, à force), mais même s'il appréciait son interlocuteur et ne pensait pas qu'il le trahirait, c'était tout de même prendre beaucoup trop de risques, et ce n'était définitivement pas dans son tempérament. Il laissait faire les choses et comptait sur Bonnie pour que tout ceci se fasse sans aucun scandale à déplorer. Et jusqu'ici, ça avait l'air de plutôt bien fonctionner, en effet. Même si sur le long terme, ça finirait par poser problème (cf. le bébé surprise dont il n'avait pas encore conscience de l'existence, même s'il se développait peut-être déjà dans le ventre de sa "chère et tendre").

-Si tu veux, je te la prête quelques jours, ça te fera un entraînement.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 299
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeMar 19 Mar - 14:40

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
Même si Terrence avait envie d’éviter de se marier, le jeune homme n’était pas fou au point de se dire qu’il pouvait réellement y échapper. Malheureusement, il ne pouvait pas non, il n’allait pas pouvoir éviter de se retrouver marié à une femme qu’il ne connaissait pas. Ou plutôt à une femme qu’il n’avait pas choisie. Il allait peut-être la connaître, parce qu’au final quand on faisait partie de la même génération, on avait souvent fait ses études ensemble. Mais il ne l’aurait pas choisi, parce qu’il serait bien incapable de choisir qui que ce soit. Terrence aimait bien trop les femmes pour envisager une seule seconde de se ranger et de ne pas aller voir toutes les personnes dont il tombait sous le charme. Mais ça, bien évidemment, c’était sans compter le fait qu’il n’avait pas encore rencontrer la personne qui allait réellement faire battre son cœur. Qu’il n’avait pas encore une jeune femme en particulier en tête au point d’oublier toutes celles qui l’entouraient.

Clyde ne semblait pas avoir grand-chose à dire concernant sa femme, ce qui ne l’étonnait pas plus que cela. On ne faisait pas couple plus atypique que Clyde et Bonnie, ils n’avaient vraiment rien à voir tous les deux. En même temps, on ne pouvait pas non plus affirmer qu’ils formaient un couple. Et encore heureux, parce que clairement Clyde méritait quelqu’un de bien mieux que cette fille.

« Non merci ça ira. »
Répondit-il, sans cacher le fait que cette idée ne l’enchantait pas une seule seconde, alors qu’il lui proposait de lui prêter Bonnie quelque jours dans le but de lui faire un entrainement. Terrence préférait largement ne pas s’entraîner du tout plutôt que de devoir supporter une seule seconde la présence de Bonnie Hornby. « Je ne la supporterais pas cinq minutes celle-là. »

En même temps, le jeune homme se demandait bien qui pouvait la supporter. Personne, à son avis, elle était juste beaucoup trop… beaucoup trop elle. Bon, en même temps, Terrence n’avait rien d’objectif dans l’histoire, il n’avait jamais apprécié Bonnie et ce n’était pas parce qu’elle se trouvait être la femme de Clyde qu’il allait changer d’avis. Et justement, elle était peut-être la femme de Clyde, mais il ne l’avait pas choisi alors il n’avait aucune raison de faire le moindre effort.

« Enfin, après si tu veux devenir veuf, ça peut s’arranger. »
Affirma-t-il, en riant, sans chercher une seule seconde à être convainquant. Le jeune homme n’envisageait pas de tuer la femme de Clyde dans le but de le rendre veuf, ce n’était pas de cette manière qu’il disait ça. Mais à ses yeux, ça ne faisait aucun doute qu’il ne serait pas capable de la supporter longtemps et qu’ils pourraient bien s’entretuer. Ce qui pouvait donc potentiellement arranger Clyde, même si on ne pouvait pas dire que c’était forcément une bonne chose non plus. Chez les sorciers de sang pur de toute façon, il n’y avait rien qui pouvait être évident, sans que cela ne pose encore trop de souci à Terrence.
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1214
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeMar 19 Mar - 18:24


Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
C

lyde afficha un sourire en coin quand il entendit son ami lui parler de Bonnie. C'est sûr, les absents avaient toujours tort et Bonnie n'était pas là pour se défendre des propos que tenait le jeune homme, mais en attendant, il reconnaissait que c'était tout de même assez cathartique, disons, que de casser du sucre sur le dos de sa chère et tendre quand elle avait le dos tourné. Il faut dire que lui-même en prenait pour son grade, et d'un point de vue extérieur, si l'on devait chercher un maillon faible au sein du couple Clyde / Bonnie, c'était presque instinctivement que l'on pointerait le jeune homme du doigt : Clyde, l'oisif invétéré, le démissionnaire, le je m'en foutiste. Et il assumait très bien cette réputation, il ne faut pas croire. Il l'assumait d'autant mieux qu'il ne l'avait absolument pas volée et en avait pertinemment conscience. N'empêche qu'il admettait aussi que, à certains moments, c'était plaisant qu'on lui reconnaisse que s'il y avait de quoi s'arracher les cheveux à vivre avec lui, Bonnie n'était pas facile à vivre non plus, loin de là.

Et c'était le cas. Elle avait plein de qualités, évidemment, Bonnie, des dizaines, même, mais pour Clyde, elles se noyaient sous un flot de paroles incessant qui n'autorisait pas réellement à s'attarder sur ce qu'elle était pour plutôt être comme... accaparé par la façon dont elle se comportait. Et puis, avec Bonnie, Clyde avait toujours plus ou moins le sentiment de ne servir à rien. Donc bref, quand bien même il n'envisageait jamais de se plaindre de sa situation, il avait bien envie de faire mine de se plaindre de temps en temps, et avec Terrence, il avait trouvé un public attentif et idéal, qui n'oubliait pas de surenchérir de son côté.

Et même si le jeune homme exagérait forcément un peu (en même temps, aux dernières nouvelles, ni lui ni Bonnie ne seraient capables de commettre un meurtre), il n'avait pas besoin de mettre sa femme et son ami dans la même pièce pour admettre que les deux seraient totalement incompatibles. Ils étaient aux antipodes, tous les deux. Et si Clyde et Bonnie avaient du moins trouvé un moyen de cohabitation relativement convenable, il ne fallait pas douter du fait que les deux, ensemble, auraient certainement perdu leur calme en quelques minutes.

-Ouais, non, je la préfère en vie, quand même, trop de paperasse,
assura-t-il avec légèreté.

Et puis, bon, même si Bonnie et lui n'étaient pas faits pour s'aimer, ils réussissaient à s'entendre, il ne la détestait pas le moins du monde. D'ailleurs, s'il devait arriver quelque chose à la jeune femme, il était convaincu de le vivre plutôt mal. C'était un cas de figure auquel il n'avait pas envie de se voir confronté.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Terrence Fern
▌ Messages : 299
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : une magnifique femme sans pouvoir

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de charme, 26,4cm, cheveu de Vélane.
Camp: Neutre
Avatar: Zac Efron

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeVen 7 Juin - 23:45

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
On ne pouvait pas dire que Terrence était un enfant de cœur, mais il n’était clairement pas un meurtrier. Il couchait avec un tas de fille, il prônait le sang pur – sans pour autant faire grand chose par rapport à cela –, il larguait les filles sans soucis... mais il n’était pas un meurtrier. Quand il affirmait à Clyde qu’il pouvait tuer Bonnie pour qu’il soit tranquille, ce n’était évidemment pas sérieux. Le jeune homme n’avait aucune envie d’avoir du sang sur les mains – même si certaines personnes de son rang ne se gênaient pas pour ça –, et encore moins le sang de la femme de Clyde. Même s’il était évident que si Terrence devait se retrouver dans la même pièce que Bonnie, seul, il n’allait pas s’en sortir.

Ce qu’il y avait bien avec Clyde, c’était qu’on pouvait globalement plaisanter de tout. Le jeune homme savait bien que son ami ne le prendrait pas au sérieux. Et ce dernier répondit avec légèreté qu’il préférait la laisser en vie, parce qu’il n’avait pas envie de s’emmerder avec la paperasse. Ça lui ressemblait bien, en effet, de ne pas avoir à se coltiner ce genre de chose.

« Ouais, tu parles, avoue que tu tiens trop à elle surtout. »
Ne put-il s’empêcher de répliquer, dans le but de le taquiner.

En vrai, il était possible que ça soit vraiment le cas. Terrence n’avait clairement aucune affinité avec cette Bonnie, mais puisqu’elle était la femme de Clyde et qu’ils vivaient maintenant ensemble... ils devaient plus ou moins s’apprécier non ? Si ce n’était pas le cas, ce n’était pas grave. Au fond, les deux amis se contentaient simplement de discuter, de plaisanter ensemble, sans chercher à contenir leurs propos.

« Ça te réussi vraiment pas d’être marié mon pote. C’est bien la preuve que ce n’est vraiment pas une bonne chose de se faire passer la corde au cou. » Ce n’était pas pour rien que cette expression existait visiblement, c’était bien la preuve que le mariage était une mauvaise chose, que ce n’était pas une bonne chose pour la... survie.

Bon, d’accord, tout le monde ne le vivait pas comme lui, mais forcément Terrence avait du mal à voir une bonne chose dans le mariage, mais ça c’était surtout parce qu’on ne leur donnait pas vraiment le choix. Bon, cela dit, Terrence, s’il avait le choix – et bon, on ne lui donnait pas le choix, mais dans l’optique où on pouvait potentiellement le laisser choisir – serait bien incapable de faire un choix effectivement. Surtout que les femmes avec qui Terrence appréciait de passer du temps n’était pas forcément les bonnes femmes à marier non plus, celle qui pouvait potentiellement être bien vue par sa famille.
Code by Gwenn

_________________

...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1214
Humeur :
Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitimeSam 8 Juin - 8:15


Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.
C

lyde ne prit même pas la peine de réagir quand Terrence suggéra que Clyde tenait seulement trop à son épouse. Il aurait plein de choses à dire à ce sujet, mais ce n'était pas nécessaire. Il ne présenterait clairement pas les choses ainsi, mais il fallait quand même qu'il reconnaisse que, oui, il tenait trop à son épouse pour la laisser se faire assassiner bêtement. Fort heureusement, ce cas de figure avait tout de même de très très faibles chances de se produire un jour, donc il était tranquille.

Cela dit, c'était tout de même vrai que Clyde ne détestait pas Bonnie, en soi (même s'il avait le sentiment que la réciproque n'était pas forcément vrai, ce qui était parfois un peu frustrant - ce n'était pas qu'il tenait à ce que Bonnie l'apprécie particulièrement, mais il apprécierait qu'elle ne lui reproche pas indirectement le fait qu'ils se trouvent tous deux dans ce même bateau). Elle lui tapait sur le système, oui, mais il n'éprouvait pas de haine viscérale pour elle. Elle était... cohabitable, voilà.

-Merci, c'était gratuit,
répondit Clyde, qui ne faisait que semblant de prendre la mouche, quand Terrence affirma que ça ne le réussissait pas d'être marié.

Il en fallait beaucoup pour vexer Clyde, et donc, il était loin de prendre ombrage de la remarque de Terrence, mais il avait quand même le sentiment que ça sortait un peu de nulle part, parce que n'importe qui pourra le dire - et s'en désespérer - : le mariage de Clyde ne l'avait pas changé d'un pouce, il était resté le même absolu procrastinateur auquel on avait envie de foutre des baffes. Au fond, il se disait que l'aversion si directe et répétée de Terrence pour le mariage devait dissimuler quelque part une certaine inquiétude. Il devait le savoir, forcément : son tour arriverait bien vite, et même s'il était passé entre les mailles du filet jusqu'ici, ça ne durerait pas éternellement. Et sans doute n'aurait-il pas autant de chance que Clyde pour sa part le moment venu. En même temps, ça se comprenait : s'il y avait bien une personne en ce bas monde qui ne pouvait être que terriblement réfractaire à l'idée de se faire passer la bague au doigt (ou la corde au cou), c'était bien évidemment Terrence Fern.

-T'es le prochain à passer à la casserole, tu sais, tu ferais bien de te faire une raison tout de suite.


Clyde pourrait bien prétendre que Terrence serait capable de refuser de se marier afin de continuer à mener sa petite vie de célibataire insouciant. Mais il savait que c'était impossible. Il devait sa petite vie de célibataire à une fortune familiale qui lui passerait sous le nez dès l'instant où il refuserait potentiellement de prendre épouse. Bref, c'était évident, il était le prochain.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Empty
Message#Sujet: Re: Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)   Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde. (Clyde)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» [Guide] Le verger
» Hentaï
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Hornby
-