AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un deuxième avis est parfois requis (Elros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 97
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Un deuxième avis est parfois requis (Elros)   Jeu 15 Mar - 0:08

Un deuxième avis est parfois requis

La journée avait été longue, pour Kieran. Il savait, quelque part, que c'était assez malvenu de se plaindre alors qu'au final, si ses journées étaient si longues, c'était seulement qu'il avait un nombre suffisant de clients pour vivre honnêtement et traitait des affaires suffisamment intéressantes pour mériter son plein investissement, ce qui était ce qu'il avait toujours voulu, en fin de compte, dès lors qu'il avait choisi d'embrasser la carrière d'avocat, mais ça n'empêchait pas pour autant qu'il n'avait pas forcément besoin de décompresser parfois, et d'admettre que sa conscience professionnelle avoisinait le surmenage. Il faut dire que certains de ses clients n'étaient pas exactement le genre à vous mener la vie facile, entre Pinkstone qu'il avait dû mal à qualifier autrement que comme une personne "globalement indéfendable" et Jedusor pour qui il était obligé de bosser dans l'ombre et qui lui menait la vie impossible, ce n'était pas vraiment le repos qui pouvait être au rendez-vous. Mais il le cherchait, aussi, travaillait lui faisait du bien, parce que ça avait le mérite de lui faire oublier tout le reste. Depuis qu'il passait plus de temps dans son bureau que chez lui de manière générale, il oubliait sa solitude, il arrivait à ne plus penser à Nemesis... encore que ce n'était pas complètement efficace.

C'était rare qu'il prenne le temps de... juste se poser et de boire un verre. En même temps, boire un verre seul, il trouvait ça un peu triste... un truc de pilier de bar ? C'était hâtif, comme jugement, mais comme Kieran n'avait pas forcément la tête à faire de nouvelles rencontres, à juste... profiter de l'ambiance, c'était comme ça qu'il le voyait. Pourtant, ça lui faisait du bien, il devait bien le reconnaître, alors qu'il était posé près de la fenêtre, face à sa bièraubeurre, à regarder les rues relativement désertes de Pré-au-Lard (le village était toujours plus agréable hors périodes de sorties scolaires) qui baignaient sous les premiers rayons de soleil du mois de mars. Quand sa chope fut finie, il se rendit au comptoir pour en commander une autre. Alors qu'il attendait son prochain verre, il remarqua la personne présente à côté de lui. Une vieille connaissance, avec qui le courant n'était pas toujours passé. Mais bon, ils ne s'étaient pas vu depuis longtemps, il n'allait pas l'ignorer sans raison, comme il le faisait du temps à Poudlard. De l'eau avait coulé sous les ponts.

"Elros. Salut."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 214
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Un deuxième avis est parfois requis (Elros)   Sam 21 Avr - 2:11

Un deuxième avis est parfois requis
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros avait l’impression que les choses étaient plus calmes dernièrement. Peut-être que ce n’était qu’une impression justement, mais c’était en tout cas son ressenti. Les gens semblaient un peu moins sous pression et plus détendus. Ce n’était pas plus mal en même temps, c’était certain mais est-ce que c’était vraiment le cas ? Bonne question. Elros lui, n’avait pas de problème particulier, c’était sûr. Tout allait plutôt bien dans sa vie, aussi bien professionnelle que sentimentale. Surtout qu’il s’était fiancé à Mina durant les dernières vacances de Noël. Ce qui était un véritable bonheur dans sa vie. Mais il ne pensait pas qu’à lui, évidemment, surtout quand ses amis étaient eux, en difficulté. Il pensait à James et Lindsay, qui étaient dans une situation plus que compliquée. Il avait essayé d’y mettre son grain de sel, afin de les aider un peu mais cela n’avait pas eu l’effet escompté. Après tout, ce n’était pas ses affaires, c’était sûr, mais ils lui avaient semblé dans une telle détresse qu’il n’avait pas pu s’empêcher de s’en mêler. Bien fait ou mal fait, il ne savait pas. Mais il ne comptait pas les laisser en plan pour autant, s’il ne pouvait leur être d’aucune utilité, il se contenterait d’être là pour eux et d’essayer de les soutenir en tant qu’ami. Surtout James s’il se voyait enlevé son fils, ce qu’Elros n’espérait pas. Il espérait que Lindsay n’aille pas jusqu’au bout de sa démarche, qu’elle réfléchisse au moins un peu à ce qu’il lui avait dit. Enfin bref, il ne devait plus s’en mêler, juste se tenir au courant, s’il pouvait.

L’avantage d’habiter dans le village de Pré-au-Lard, c’était qu’il était à proximité des commerces -à son plus grand plaisir- et des pubs. Il pouvait donc aisément décompresser après le travail. Et il devait bien avouer que c’était un petit plus non négligeable. Et c’est d’ailleurs ce qu’il avait choisi de faire ce soir-là. Après une journée pas des plus intéressantes au Ministère, il avait passé sa journée à remplir de la paperasse, il préférait faire autre chose, il avait besoin de se détendre un peu, et rien de mieux pour ça que de prendre une petite bièraubeurre aux Trois Balais. Le meilleur pub pour ça. Au moins, avec l’heure qu’il était, il ne serait pas envahi par les élèves de Poudlard, ce qui n’était pas plus mal. Accoudé au bar, il sirotait tranquillement son verre quand il reconnut une silhouette près de lui.

"Elros. Salut."

Kieran O’Connell. Un ancien… camarade de Poudlard. Pas son meilleur ami, certes, mais ce n’est pas pour autant qu’il lui tenait rigueur de quoique ce soit, ils étaient adultes maintenant et puis Elros n’était pas du genre rancunier. Il lui fit un sourire poli et cordial, mais pas pour autant forcé. S’il lui avait adressé la parole, c’est sûrement parce qu’il voulait engager une conversation non ?

« Tiens, bonsoir Kieran. Je ne m’attendais pas à te croiser ici… ça fait un bail. Comment tu te portes depuis le temps ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 97
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Un deuxième avis est parfois requis (Elros)   Lun 7 Mai - 22:48

Un deuxième avis est parfois requis

Cela faisait un bail. Oh, ça, c'était clair, et c'était vraiment le moins que l'on puisse dire. Peut-être qu'ils s'étaient croisés depuis Poudlard, mais Kieran n'en avait pas le souvenir, et même si ça avait été le cas, ils n'avaient dû échanger que quelques mots très concis. Autant dire que de l'eau avait coulé sous les ponts, et il y avait des indices qui ne trompaient pas, et qui le prouvaient parfaitement bien au passage, notamment le fait qu'ils se parlaient de façon cordiale et sans animosité, alors qu'on ne pouvait pas franchement dire qu'ils aient été proches tous les deux à l'époque. D'un autre côté, c'était normal, ils avaient évolué (et encore heureux), aussi bien l'un que l'autre. Et pour la peine, ils auraient sans doute pas mal de choses à rattraper, car Kieran n'avait pas la moindre idée de ce que devenait Elros, et il se doutait que l'inverse devait être vrai aussi. Ce n'est pas l'égo qui manquait au jeune homme, mais pas au point de croire non plus que le monde entier puisse tout savoir de sa carrière ou de ses faits et gestes.

"Eh bien, très bien."

C'était faux et vite résumé. D'un autre côté, il ne se voyait pas faire le récit des derniers événements de son existence. Il serait difficile d'expliquer qu'il avait plus ou moins participé à l'assassinat de la femme qu'il avait aimé et qu'en conséquence, il était maintenant au service d'un psychopathe complètement cinglé qui, du haut de ses dix-huit ans, ne déconnait pas du tout. Alors c'était quand même plus simple de juste dire que tout allait bien pour lui.

"Je suis avocat, maintenant, je travaille pour le Magenmagot."

Et de temps à autre, il représentait des cas désespérés, notamment des activistes pro-moldus qui avaient de bonnes chances de saper sa crédibilité si toutefois il en avait une. Mais ça aussi, il allait le garder pour lui. Il se contenta juste de parler de son boulot. Pas la peine de s'appesantir sur le reste, puisque le reste n'était pas jouasse et forcément un peu secret, aussi, ce qui n'aidait bien sûr pas.

"Et toi, qu'est-ce que tu deviens ?"

Oui, ce serait beaucoup plus sain et judicieux de lui retourner la question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 214
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Un deuxième avis est parfois requis (Elros)   Jeu 17 Mai - 2:27

Un deuxième avis est parfois requis
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Kieran était la dernière personne qu’Elros pensait rencontrer. Mais après tout, le monde sorcier était petit et on croisait facilement d’anciennes connaissances. Kieran en était justement une. On ne pouvait pas parler d’ami ou d’ennemi. Certes, lorsqu’ils étaient sur les bancs de l’école, ils ne s’entendaient pas plus que ça et n’arrivaient pas vraiment à communiquer de façon diplomatique et civilisée, mais ils n’étaient pas non plus en train de se taper dessus et Elros n’avait jamais considéré le jeune homme comme son ennemi. C’était juste… une animosité. Un camarade désagréable, quelque chose dans ce genre-là. Quoiqu’il en soit, à l’époque ils étaient encore jeunes, des gamins, aujourd’hui ils étaient tous les deux adultes et de l’eau avait couler sous les ponts, comme on dit. Il était peut-être même temps de rattraper les choses aujourd’hui. Il ne savait rien de la vie actuelle de son interlocuteur, et il se doutait bien qu’il en était de même pour lui, mais rien ne les empêchait de remettre tout cela à jour, après tout. Pour commencer, il lui demandait simplement comme il allait, enfin, comme dans tout début de conversation en fait. C’était inscrit dans les mœurs et les codes à présent.

"Eh bien, très bien."

Vrai ou non, il ne savait pas. Il ne connaissait pas assez bien Kieran pour le savoir. C’était de toute façon, la réponse que donnait les gens dans la grande majorité des cas. Sauf entre personnes proches, là on pouvait se laisser aller à de la sincérité. Mais sinon, dire que tout allait bien était devenu un automatisme. Après tout, il n’était pas toujours simple et agréable de parler de ses problèmes aux autres.

"Je suis avocat, maintenant, je travaille pour le Magenmagot."

Oh, eh bien il reconnaissait qu’il avait bien réussi sa vie professionnellement. Avocat, c’était un métier de prestige, en y réfléchissant bien, il est vrai que ça lui allait bien. Même si dans son esprit, Kieran n’était pas le genre à défendre la veuf et l’orphelin, il occupait des fonctions et une prestance qui lui saillaient. Pour le coup, ils ne jouaient pas vraiment dans la même catégorie.

"Et toi, qu'est-ce que tu deviens ?"

Elros n’avait pas honte de son métier, loin de là. Après tout, il fallait de tout pour faire un monde et il n’était pas des plus mal lotis. Mais bon, il n’allait pas vraiment l’impressionner. De toute façon, il ne cherchait pas à le faire. Ils n’étaient pas en compétition et ils ne faisaient que bavasser comme deux anciens camarades.

« C’est super ça. J’imagine que tu dois être content, je trouve que ça te va plutôt bien. Moi je travaille dans le réseau de cheminette. Ça fait tout de suite moins prestigieux, je sais bien. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 97
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Un deuxième avis est parfois requis (Elros)   Sam 26 Mai - 21:51

Un deuxième avis est parfois requis


Kieran afficha un sourire tout à fait sincère quand Elros affirma que le travail d'avocat lui allait bien. Il décidait de prendre cela pour un compliment. Après tout, le métier d'avocat était plutôt prestigieux en soi dans l'imaginaire collectif (même si, dans les faits, c'était plus du bachottage constant pour peu de plaidoiries et bien souvent des affaires qui n'avaient rien de très passionnantes). Lui aussi trouvait que ce métier lui allait bien. il manquait peut-être de modestie, mais en même temps, s'il s'était lancé dans cette carrière et avait persévéré, c'est bien qu'il estimait que ce métier lui convenait. Il n'avait pas de difficultés à s'exprimer en public, il avait la carrure et les épaules, et oui, en soi, il aimait son travail, et il était content de son métier. Même si parfois, c'était pesant, et qu'il y avait des affaires qu'il se serait bien épargné d'avoir à gérer, des clients qu'il aurait préféré ne jamais défendre, mais ça, c'était une autre affaire, et il n'irait pas à entrer dans ce genre de détails avec Elros, ils refaisaient à peine connaissance, et il y avait des chances pour que leurs relations restent simplement courtoises et rien d'autre. Elros lui apprit que l'autre, de son côté, travaillait pour le réseau de cheminette. Sur le papier, ça vendait peut-être moins de rêve, effectivement, mais dans les faits, il exerçait un métier sans doute bien plus utile que le sien.

"Y a pas de métier plus prestigieux qu'un autre"
, affirma-t-il alors.

Ce qui était bien la preuve qu'il avait eu le temps de changer et d'évoluer depuis Poudlard, parce que ce n'était vraiment pas le genre de propos qu'il aurait tenu à l'époque, où il avait été conditionné à considérer les gens en fonction de leur extraction sociale et de leur parcours professionnel. Mais bon, vu sa propre extraction sociale, il avait bien fallu qu'il se remette un peu en question (beaucoup, même), alors il ne considérait plus du tout les choses et les autres de la même façon.


"Du moment que ça te plaît, c'est tout ce qui compte."

Et même si on peut difficilement juger de cela en un regard, c'est l'impression qu'il lui donnait : il avait l'air d'être quelqu'un d'équilibré, bien dans ses baskets.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 214
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Un deuxième avis est parfois requis (Elros)   Sam 2 Juin - 17:37

Un deuxième avis est parfois requis
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il était encore un peu surpris qu’ils puissent tenir cette conversation en toute cordialité et sans s’envoyer des taquineries ou plutôt méchancetés comme cela avait pu être le cas par le passé. Il devait bien reconnaître que c’était bien plus agréable comme ça, et puis, ils n’étaient plus des gamins. Quand on était adulte et civilisé, on ne se comportait pas comme des ados prépubères qui cherchaient à montrer qui était mieux que l’autre. En tout cas, ce début de conversation n’avait rien de désagréable, c’était même l’inverse. Pour le moment, il était plutôt content de le revoir, même s’il n’était pas devenu son ami pour autant, il était content de voir qu’il avait mûri et qu’il avait changé son comportement, et aussi, qu’il avait pu réussir brillamment dans sa vie professionnelle. Il ne se voyait pas le questionner sur sa vie privée, après tout, ils n’étaient pas très proches alors il ne voulait pas se montrer indiscret. Il espérait que cela se passe bien pour lui, loin de se douter du drame que c’était en réalité, mais cela n’allait pas plus loin. Autant que leur discussion reste axée sur des choses moins personnelles et plus faciles à raconter. Comme leurs carrières respectives. Elros avait d’ailleurs rétorqué que sa carrière était moins glorieuse que la sienne, même si lui-même n’en était pas honteux. Son travail lui convenait, même si ce n’était pas une nouvelle aventure chaque jour, au moins ça l’occupait et il avait l’impression de se rendre utile, c’était toujours ça de pris.

"Y a pas de métier plus prestigieux qu'un autre. Du moment que ça te plaît, c'est tout ce qui compte."

Il était un peu surpris de l’entendre dire ça, mais agréablement surpris. Il n’y aurait pas cru lorsqu’ils étaient encore à Poudlard. Les années lui avaient vraiment fait du bien, à moins que ce soit ses expériences personnelles, ça, il ne pouvait pas le savoir, mais ça n’avait pas beaucoup d’importance. Le mieux c’était de voir que Kieran était devenu quelqu’un de très bien, enfin, c’est l’impression qu’il lui donnait en tout cas, et il espérait que c’était bien le cas, mais il n’y avait pas de raison pour qu’il jour la comédie en ce moment même.

« Je suis content de t’entendre dire ça. Ça me fait pas sauter au plafond mais je ne me plains pas pour tout te dire. En tout cas, je n’ai jamais eu envie de changer pour quelque chose d’autre, en tout cas pour le moment. On ne sait jamais ce que la vie nous réserve après tout. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 97
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Un deuxième avis est parfois requis (Elros)   Mar 12 Juin - 23:48

Un deuxième avis est parfois requis


Quand Elros parlait de son travail, il le faisait sans emphase, ni enthousiasme excessif, il n'avait sans doute pas choisi ce poste par passion, peut-être plus par défaut. Mais ce n'était pas pour autant qu'il s'en plaignait, il devait y trouver son équilibre, et c'était très bien. Bien sûr, c'était une bonne chose, et ça pouvait être suffisant. Kieran, lui, avait choisi son emploi pour le prestige, certes, mais aussi parce qu'il adorait ça... Ceci dit, travailler avec passion comprenait aussi ses risques, notamment celui de consacrer plus de temps à son travail qu'à autre chose, et de s'y investir un peu trop pleinement. C'était un piège dans lequel Kieran avait conscience d'être tombé, et ça depuis bien longtemps. Cela se voyait dans toutes les strates de sa vie, d'ailleurs, parce que tout se résumait finalement à son boulot, son boulot et rien d'autre. Sa vie en dehors de son travail était... est-ce qu'elle existait seulement ? La question se posait, concrètement. Surtout si on voulait s'attarder sur sa vie sentimentale qui était... inexistante. Ce qui n'était pas plus mal, peut-être, étant donné ce qu'avait donné sa relation passionnelle autant que destructrice avec Nemesis, et qui l'avait un peu freiné dans l'idée d'avoir n'importe quelle autre relation un jour de sa vie.

"Bien dit", répondit-il avec un sourire quand Elros fit remarquer qu'on ne savait jamais ce que la vie vous réserve.

Il était bien placé pour le savoir, ça. Si on lui avait dit la tournure que prendrait sa vie il y a quelques années de ça, il ne l'aurait pas cru, ou bien il aurait fait certaines choses autrement. Mais la vie suit son cours de toute manière. Et autant l'accepter... C'était pas simple quand on avait plutôt l'habitude d'avoir le contrôle... Mais Kieran l'avait perdu depuis un moment au final... qu'il l'admette totalement ou pas.


"Et en dehors du boulot, tout se passe bien ?"

Un question très générale, mais qui se posait vu qu'il ne savait pas du tout ce qu'Elros devenait. Il ne voyait pas d'anneau à son doigt, donc apparemment, il n'était pas marié, mais il pouvait être fiancé, divorcé, avoir des enfants, va savoir. Il aurait sans doute plus de choses à raconter que lui, en tout cas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 214
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Un deuxième avis est parfois requis (Elros)   Jeu 21 Juin - 9:42

Un deuxième avis est parfois requis
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
En règle générale, Elros pouvait parler sur un sujet pendant des heures, en racontant tout et n’importe quoi, parce qu’il se sentait porté par ce dernier. Mais il se tenait avec Kieran, parce qu’il ne voulait pas le souler, et qu’il ne le connaissait pas si bien que ça, du moins, pas en bien, donc il ne voulait pas faire n’importe quoi. Même s’ils ne deviendraient pas amis, au moins, ils pourraient peut-être garder une certaine cordialité, au lieu de l’animosité qu’ils avaient à Poudlard. Autant dire, qu’il préférait ça. C’était bien plus reposant et agréable et pour lui, et pour Kieran, donc tout le monde y gagnait au change finalement. Quoiqu’il en soit, il faisait des efforts pour ne pas paraître trop excentrique ou maladroit, comme c’était souvent le cas. Parce que pour sauter dans le plat à pieds joints, Elros était le champion, ce qui n’était pas forcément une qualité, pas du tout même. Et cela lui valait parfois des situations un peu étranges et dont il se passerait bien. Mais bon, il ne pouvait pas vraiment y faire grand-chose, c’était dans sa nature. Mais parfois, dans de rares cas, il savait se maîtriser et rester à peu près normal. Pour ceux qui ne le connaissaient pas vraiment, ça passait toujours mieux, même si dans ce cas précis, Kieran n’était pas du tout un inconnu.

"Bien dit"

Oui, la vie était capricieuse et aimait faire des frasques, parfois pas drôles du tout. Dont on se passerait volontiers, mais l’homme était bien impuissant face au destin. Il y avait des tas de choses pour lesquelles il était impuissant. Mais bon, il fallait savoir faire avec et avancer quand même, faire son petit bout de chemin sur cette Terre. C’était facile à dire, il est vrai que des fois, il nous tombait des tragédies tellement grosses qu’il était presque impossible de se relever, mais il fallait trouver la force de le faire tout de même, quitte à demander de l’aide autour.

"Et en dehors du boulot, tout se passe bien ?"

Sur ce sujet-là, Elros n’était pas mécontent. Si rien d’extraordinaire ne se passait dans sa vie professionnelle, dans sa vie privée au moins, il y avait du changement. Il s’était fiancé durant les vacances de Noël, et il n’en était pas mécontent, bien au contraire. Même si tout n’était pas parfait entre lui et Mina, ça l’était assez pour qu’ils veuillent se marier. En tout cas, Elros avait envie de croire qu’il avait trouvé la bonne personne et qu’il pourrait vivre longtemps et heureux avec elle.

« Oh oui, ça va plutôt bien. Je me suis fiancé il n’y a pas longtemps. Et toi ? Tu arrives à trouver du temps pour toi en dehors de ton travail ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Un deuxième avis est parfois requis (Elros)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un deuxième avis est parfois requis (Elros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» Liste des prérequis pour les 6 voies
» Avis Populis !
» Prérequis pour la voie de la Médecine
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-