AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des excuses, peut-être un peu tard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Des excuses, peut-être un peu tard   Sam 17 Mar - 19:01


Jo attendait impatiente que ces dernières semaines se passent. Elle allait crouler sous les révisions pour ses ASPICS, de toute façon n'ayant pas beaucoup d'amis, pour ne pas dire aucun, elle n'avait pas grand chose d'autres à faire, que de passer ses heures entre les cours, et les révisions à la bibliothèque. Lors des belles journées de mars, bien encore rare, elle allait parfois dans le parc pour se promenait ou se trouvait un coin tranquille pour réviser et lire. Elle avait organisé un planning afin que les choses sont assez clairs pour elle. Elle tachait d'ailleurs de réviser un peu plus, ses potions, une matière où elle n’excellait pas vraiment.

Mais aujourd'hui, était un jour pluvieux et froid, et Jo avait ramené ses livres, parchemins, et emprunter des bouquins à la bibliothèque. Elle était dans le dortoir des filles de Serpentard, parce que la bibliothécaire l'avait chassé des lieux, elle fermait. Il était d'ailleurs un peu tard, et Jo se demandait ce que faisait ses camarades de chambre, même si hormis Carrie les autres ne lui adressaient pas vraiment la parole. Soudain la porte s'ouvrit pour laisser entrer Lou, c'était sans doute avec elle que c'était le pire, et encore elle s'était bien calmé depuis que Ines n'était plus dans les couloirs de Poudlard.

Jo soupira et plongea son nez dans son livre, sans la regarder. Elle en avait un peu marre de se faire insulter, et d'ailleurs sa baguette gardé toujours la trace de la brûlure que Lou avait faite, mais elle semblait avoir gagner un certain caractère. Jo la tira sous sa couverture, au cas où elle tenterait de faire quelque chose, c'était quand même un peu triste d'en être arrivé a là tout de même, mais Jo ne se laisserait pas faire. Elle s'attendait à tout, sauf peut-être à ce que Lou allait faire, présenter des excuses. On dit souvent qu'il vaut mieux tard que jamais, mais parfois les choses sont quand même un peu trop tard, et les excuses de Lou entraient-elles dans cette catégorie, c'était une bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 421
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Lun 19 Mar - 18:17


La solidarité féminine et l'amitié aveugle avaient parfois tendance à vous mener sur des chemins que vous ne conceviez même pas, à suivre des trajectoires qui ne vous ressemblent pas. L'amour aussi.

Lou avait été une suiveuse, un tableau vide, une éponge. Elle admirait les personnes qui lui étaient le plus proches et éprouvait le besoin de s'imprégner de leur goût et de leur personnalité pour se forger une identité, si bien qu'elle se demandait parfois quels auraient été ses goûts et sa personnalité propres si elle avait été capable de suivre son propre chemin sans se référer constamment à la vision des autres.

C'était quelque chose de confortable, à l'époque, d'être la meilleure amie d'Inès, d'être la petite amie de Tom, elle s'était construite et façonnée à leur manière. Non, elle ne s'était ni construite ni façonnée, ils s'en étaient chargé à sa place. La parfaite couverture de la petite amie docile capable des pires atrocités pour suivre son coeur et la meilleure amie suiveuse en chef, trop effacée pou faire de l'ombre... Là pour vous rappeler combien vous étiez exceptionnels en comparaison.

Mais Tom et Inès n'étaient plus là, et Lou apprivoisait petit à petit celle qu'elle aurait pu être si elle avait fait d'autres choix. Elle ne regrettait pas tout, parce qu'à certains moments, elle avait vraiment le sentiment que sa complicité avec Inès avait été réelle... Et elle aurait tout donné pour grapiller une seconde auprès de Tom pour se donner l'illusion d'être aimé de lui. Mais elle savait qu'elle avait du chemin à faire pour partir à la conquête d'elle-même.

Le processus était bien entamé, malgré tout, et surtout depuis qu'elle avait rejoint l'Hydre. La nouvelle Lou avait la tête froide, avait relégué son univers d'imaginaire et de fantasmes aux oubliettes... La nouvelle Lou était une solitaire.

Et la nouvelle Lou avait conscience de ses erreurs. C'était même pour ça qu'elle était là, avait profité que Jo soit seule dans le dortoir pour la rejoindre. Sans mauvaise intention ni animosité (ça faisait de toute façon plusieurs mois qu'elle ne lui adressait tout bonnement pas la parole, pas plus qu'à ses autres camarades de chambre).

Le pire, c'est qu'elle n'avait rien contre Jo. Elle l'avait détesté et méprisé pour... suivre le mouvement. Triste ? Oui, mais au moins, elle en avait conscience. Elle ne voulait ni le pardon, ni l'amitié de Jo, juste le droit d'adopter de nouvelles bases.


"Jo, je peux te parler cinq minutes ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Dim 25 Mar - 13:59


Ça fait des mois que Lou ne lui adresse plus la parole, même pas pour lui demander le sel quand elles sont à table, enfin les rares fois où elles se retrouvent non l'une de l'autre. Et même pas pour lui lancer des insultes ou des menaces de la part d'Ines. Jo avait trouver tout cela plutôt relaxant, aprés des mois d'insultes de sa part et de celle d'Ines durant toute la moitié de l'année scolaire passée Celle-ci était aussi presque finie, il ne restait que quelques mois, et Jo se demandait ce qu'elle pouvait bien lui vouloir. Elle soupira, et se dit qu'elle ne perdait rien à l'écouter, on ne sait jamais elle pourrait peut-être dire quelque chose d'intelligent pour une fois.

"Vas-y! Qu'as-tu à dire?" demanda Jo, qui avait presque envie d'ajouter pour ta défense, car dans l'histoire, c'était Lou et Ines les fautives. Jo avait été honnête, peut-être une folie, une bêtise de sa part. C'est vrai qu'elle était tombée amoureuse de Daniel, et ne savait pas si elle regrettait ou pas, tellement cela l'avait mi dans une mauvaise situation. Mais elle n'avait pas cherché à séparer les deux amoureux, juste à être honnête avec son amie. Et bien il faut voir comment elle récompense l'amitié et l’honnêteté dans cette histoire. Aujourd'hui, elle n'était plus amoureuse de Daniel, elle l'avait croisé au Ministère, et c'était tout juste, si elle avait voulu renouer leurs amitié perdue.

Jo soupira en attendant que Lou lui fasse part de ce qu'elle avait à lui dire. Elle se demandait ce que ça pouvait bien être, peut-être un message de la part d'Ines. C'était sans doute un truc comme ça. Qu'est-ce que ça pouvait bien être d'autres. Jo leva les yeux vers Lou et les planta dans son regard. Elle en avait un peu marre de raser les murs et de craindre la folie de son camarade.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 421
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Mar 27 Mar - 13:51


"Vas-y! Qu'as-tu à dire?"
Lou ne s'était pas forcément attendue à ce que son interlocutrice prenne la peine d'entendre ce qu'elle pouvait bien avoir à dire. Elle aurait totalement compris que Jo l'envoie balader et elle ne le lui aurait pas reproché.

Elle aurait sans doute insisté, parce qu'elle pensait que cette conversation faisait partie de ces étapes qu'elle se devait de franchir pour être au clair avec elle-même et mieux dans sa nouvelle peau, mais il aurait été logique que Jo n'en ait rien à faire.

Après tout, même sa démarche en elle-même n'était pas si altruiste que cela... Mais bon, elle acceptait de lui prêter une oreille attentive malgré tout, alors Lou en profitait. C'était l'occasion ou jamais de les lui présenter, ces fichues excuses.

Elle pourrait bien en faire ce qu'elle voulait, d'ailleurs, peut-être qu'elle ne voudrait rien en faire du tout, d'ailleurs. Mais ce n'était pas tant la réaction de Jo que Lou attendait, elle voulait seulement faire ce qu'il lui semblait un devoir de faire. Le reste... eh bien, ce n'est pas comme s'il changerait grand-chose à l'heure actuelle.

Lou prit une légère inspiration avant de reprendre la parole. Elle n'en donnait pas forcément l'impression, mais elle avait quand même un minimum de fierté, suffisamment en tout cas pour que présenter ses excuses ne soit pas spécialement une partie de plaisir pour elle. Mais en même temps, c'était quand même la preuve que ses excuses promettaient d'être sincères.


"Je voulais m'excuser"
, finit-elle par prononcer, posant son regard sur Jo et se promettant de ne pas le détourner de toute cette conversation, même si ce n'était pas l'attitude la plus simple à avoir. Elle lui demandait un certain contrôle d'elle-même. Mais ça irait. Elle savait pourquoi elle le faisait. "Je m'excuse de m'être comportée comme ça avec toi." Elle marqua une pause. "J'attends pas que t'acceptes mes excuses, mais on a plus beaucoup de temps à passer ici... Alors il fallait que je te le dise, voilà."

Ensuite, il n'était pas dit que leurs chemins se recroisent. Ce que Jo ne regretterait sans doute pas. Peut-être que Lou non plus, d'ailleurs. Elle n'allait de toute façon se contenter que d'une moindre compagnie dans les temps à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Dim 1 Avr - 19:06


Jo s'attendait donc à beaucoup de choses de la part de Lou, de la voir secouer le couteau dans la plaie, ou quelque chose dans le genre. Elle aurait pu s'attendre à ce qu'elle lui demande un truc pour un cours, ou lui fasse part d'une nouvelle de la part d'un professeur. Bref à beaucoup de choses, mais pas à des excuses. Jo ouvrit de grands yeux et la regarda comme si elle avait une maladie étrange, ou même comme un habitant d'une autre planète. Peut-être que c'était quelqu'un sous polynectar, ou alors Lou était tombée sur la tête.

"Tu es sûre que tout va bien. Parce que toi présenté des excuses, mais où va le monde franchement, tu peux me le dire?" demanda Jo. La jeune femme ne savait si elle avait envie de pardonner à Lou, à son ancienne amie. Est-ce que cela lui permettrait de passer à autre chose, de ne plus avoir peur. De savoir que cette histoire était derrière elle. Jo ne savait pas si cette colère envers elle, pouvait s'effacer aussi facilement avec de simples excuses.

"Bon admettons que tes excuses soient sincères, qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis?" demanda Jo. La jeune femme était bien consciente que Lou avait suivit le mouvement, mais quand même elle avait bien œuvrait à lui rendre la vie impossible, au point qu'elle avait quand même eu peur de rentrer dans son dortoir, au point de se promener toute la journée avec ses affaires dans un sac sans fond de peur qu'on les lui vole ou les cache. Et ça encore ce n'était pas le pire, le pire avait été les brimades, et les attaques autant physique que mental.

Lou ne pouvait pas s'imaginer dans quel état, la jeune Benett s'était retrouvé. Et des excuses n'allaient sans doute pas arranger les choses. Mais Jo allait les accepter, par pour Lou, non jamais pour elle. Mais pour elle-même ce serait une façon de mettre fin à cette histoire et de passer enfin à autre chose. Mais elle ne le dirait pas tout de suite à Lou, ce serait trop facile pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 421
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Mar 3 Avr - 14:20

"Tu es sûre que tout va bien. Parce que toi présenté des excuses, mais où va le monde franchement, tu peux me le dire?"


La jeune femme ne releva même pas. Elle n'allait pas s'offusquer ou se sentir blessée. Elle pouvait bien admettre qu'elle l'avait un peu cherché. Elle s'était souvent montré détestable envers Jo, et elle n'avait pas fait les choses à moitié, alors, mais aujourd'hui, elle était tellement extérieure à ces considérations qu'elle n'arrivait pas à se sentir totalement concernée par ce qu'elle disait.

Il se passait tant d'événements atroces, bien plus terribles dans le monde à l'heure actuelle qu'elle n'était finalement pas capable du minimum de compassion que l'on attendrait peut-être de sa part. Elle ne présentait pas ses excuses parce qu'elle se sentait réellement coupable ou parce qu'elle voulait d'un seul coup que Jo l'observe comme une sainte. Elle voulait juste faire table rase du passé. Jo pourrait bien continuer de la haïr si cela lui chantait (ou considérer que le monde ne tournait plus rond - comme si c'était une nouveauté), ça lui serait bien égal. Elle avait ses propres motivations.


"Bon admettons que tes excuses soient sincères, qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis?"

Lou poussa un léger soupir. Que Jo l'estime sincère ou non, ça aussi, c'était son affaire (mais en même temps, elle n'avait aucun intérêt à mentir, à s'excuser alors que cela demandait de mettre sa fierté de côté, et de la fierté, Lou en avait même si ça ne se voyait pas forcément).

Elle prit la peine de répondre malgré tout, et aussi honnêtement que possible.

"Je n'ai jamais rien eu contre toi, Jo."
Elle marqua une pause. "Je suivais le mouvement parce que c'était... confortable. Mais maintenant, je m'en fiche." Et oui, elle s'en fichait terriblement, c'était même dangereux, ce désintérêt soudain, mais Lou avait été désabusée, elle avait vraiment l'impression d'avoir perdu son temps, et maintenant, elle était contrainte de le rattraper à toute vitesse. "Tu méritais que je te présente des excuses parce que tu ne méritais pas ce que je t'ai fait subir, voilà."

C'est sûr qu'on avait fait des excuses plus émouvantes, mais le but de Lou n'était pas d'attendrir Jo dans tous les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Dim 8 Avr - 16:24


Comme Jo l'avait supposé, Lou lui dit qu'elle avait suivit le mouvement, qu'elle n'avait rien contre elle, et que c'était plus facile, plus ... confortable que de ne rien faire, ou même aider les personne brimés. Jo soupira, et se demanda si les choses avaient été différente, si c'était Lou qui s'était retrouvé brimée, aurait-elle agit comme elle, aurait-elle aussi suivit le mouvement, aurait-elle était plus ... courageuse de faire face aux autres pour protéger une "amie". En fait, pour être tout à fait honnête, Jo ne savait pas. Elle pourrait toujours croire qu'elle n'aurait pas agit de cette façon, mais l'aurait-elle vraiment fait, on pouvait pas le savoir et on ne le saura jamais, car les choses n'arrivent jamais deux fois de la même manière. Maintenant, avec son passé, Jo savait ce que c'était d'être tenue à l'écart, d'être brimée, et ne souhaitait cela à personne, du coup, elle agirait pour aider les gens dans cette situation, tout comme elle avait aidé Andrei.

"Mouais... Si tu le dis." fit Jo, qui avait quand même pensé qu'elle mérite ce genre de traitement. Elle avait aprés tout trahi son amie, en tombant amoureuse de son petit copain. Ce n'était pas trés correcte. Elle avait donc longtemps pensé que c'était "punition" pour avoir agit ainsi. Elle avait mis u temps à se rendre compte qu'elle ne méritait pas ce genre de traitement de la part de personne. Du coup l'entendre dire par Lou, c'était déjà bien, peut-être un libérateur de cette culpabilité qu'elle ressentait. Bien sur si ça avait été Ines, cela aurait sans doute eu plus de poids, mais c'était beaucoup trop demandé, elle doutait qu’Inès puisse un jour présenter des excuses.
"Le pire, c'est que je crois que je n'étais pas "vraiment" amoureuse de Daniel... C'était le premier garçon qui s’intéressait un peu à moi. fit Jo, bon il y avait aussi Sebastian, mais Jo de son côté, ne s’intéressait pas à lui en retour, pas comme Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 421
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Lun 9 Avr - 15:12


"Mouais... Si tu le dis."
De toute évidence, Jo n'était pas complètement convaincue (en même temps, c'était sûrement l'attitude la plus intelligente à adopter que de ne pas la croire sur parole, parce que la jeune femme aurait très bien pu la mener en bateau... ce qui n'était pas le cas, mais sait-on jamais), mais Lou n'allait pas chercher à la persuader plus avant, elle considérait que son rôle à elle était de présenter ses excuses, celui de Jo était de les accepter ou pas, qu'elle fasse avec sa conscience, avec ce qui lui ferait le plus de bien ou pas. Lou, elle, avait accompli sa tâche.

Elle ne se sentait pas blessée par l'attitude de Jo, son amitié lui aurait été profitable. Jo était certainement l'élève de sa maison la plus fréquentable, la plus susceptible de lui faire du bien. Mais les choses ne s'étaient pas faites de cette façon malgré tout. Et ce n'était peut-être pas sans raison, d'ailleurs. Enfin... mais ce n'était pas la question.

Ceci dit, les mots que Jo ajouta lui laissèrent supposer qu'elle accepterait de faire table rase... ou en tout cas voulait revenir sur ces événements, peut-être pour les exorciser une bonne fois pour toutes.

Le pire, c'est que je crois que je n'étais pas "vraiment" amoureuse de Daniel... C'était le premier garçon qui s’intéressait un peu à moi.

Lou esquissa un sourire. Le pire, c'est que ça devait être vrai, effectivement. C'était facile de se sentir important dans le regard de quelqu'un et de succomber à ce plaisir précis, mais ce n'était pas toujours de l'amour.

Tout ça pour ça. Cela prouvait une fois de plus si c'était nécessaire que toutes ces querelles adolescentes ne rimaient presque à rien. Une amitié s'était brisée pour une prétendue inclination qui n'avait même pas forcément existé... Il était sûrement grand temps qu'elles quittent l'adolescence, qu'elles laissent les années estudiantines de Poudlard derrière elle. Ce qui ne leur ferait pas de mal.


"Ouais, c'est possible"
, répondit Lou. "T'es chanceuse, dans ce cas. L'amour, c'est vraiment un sentiment de merde."

Sur le moment, ça vous donnait des ailes, et même en sachant que c'était faux, que c'était à sens unique, Lou s'était ennivrée de ce sentiment.

Mais maintenant, elle était de nouveau sur la terre ferme, pleine de ses désillusions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Mar 10 Avr - 19:43


Jo soupira devant cette affirmation, mais malgré tout ça, elle espérait vraiment rencontré un garçon qu'elle pourra aimer, et qu'il l'aimera en retour. La jeune fille ne voulait pas en douter, mais elle savait que ce serait pas à Poudlard, et peut-être même pas en Angleterre. Mais elle avait toutes ses chances en Allemagne dans sa future école, en tout cas, Jo ferait tout pour ça. Elle voulait être heureuse, et puis après avoir vécu un tel enfer à Poudlard, les choses ne pourraient sans doute qu'allait mieux. Quoique qu'avec tout ce que lui avait raconté Pomona, la jeune fille se demandait si les choses n'iraient pas justement en empirant, aprés tout ce Voldemort avait tué sa cousine, et son amie aussi. Comment elle l'avait dit à Luna, elle ne croyait pas tout ce petit monde coupable de la mort du Ministre, sauf que c'était bien trop tard pour eux.

Lou lui dit alors qu'elle avait de la chance, que l'amour n'était qu'un sentiment de merde.

"Pourquoi tu dis ça?" demanda Jo, qui était curieuse de savoir ce que la jeune femme entendait par là, cela avait sans doute un rapport avec Tom, Jo avait toujours trouver leur relation un peu bizarre, mais comme la jeune femme semblait y trouver son compte, Jo n'avait rien dit, et puis vu la façon dont les deux filles la traitait, elle se voyait mal aller leur parler de tout ça. Elles auraient cru, qu'elle avait après Tom, après Daniel. Jo n'avait pas accepté les excuses de Lou, mais c'était bizarre de discuter avec elle, de manière presque normal, ce n'était pas arrivé depuis des mois, des années même.
"C'est en rapport avec Tom?" continua Jo, elle avait presque envie de la rassurer en lui disant que tous les hommes n'étaient pas pareil, et qu'elle aurait sans doute la chance de rencontrer celui qui lui fallait. Mais il fallait quand même exagéré, Jo n'en était pas encore là, il lui faudrait sans doute du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 421
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Jeu 12 Avr - 11:21


Lou s'était un peu attendue à ce que, une fois ses excuses présentées (et sans doute pas acceptées), Jo l'envoie promener comme il se doit (ce qu'elle aurait entièrement mérité, au passage), et fin de l'histoire. Mais ce ne fut pas ce qui se passa. Peut-être parce que sa remarque, terriblement amère et particulièrement pessimiste, c'est un fait, avait poussé sa curiosité à parler pour elle.

Le fait est, en tout cas, que sa camarade semblait décidée à en apprendre plus sur ce qui l'avait poussée à s'exprimer de la sorte. C'est vrai qu'il devait paraître malheureux d'avoir un tel point de vue sur ce qui devait passer pour le plus noble des sentiments au regard de certains (y compris le sien, avant, d'ailleurs), mais son expérience personnelle ne l'invitait pas à l'enthousiasme le plus échevelé. Plutôt à la résignation la moins optimiste.


"Pourquoi tu dis ça? C'est en rapport avec Tom?"

La jeune femme haussa les épaules. La question pouvait paraître simple, mais pour Lou, la réponse l'était bien moins, parce que pour elle, la meilleure façon de répondre serait juste d'admettre que tout ça était... compliqué. Point.


"Plus ou moins", admit-elle pour commencer.

C'était forcément le cas, puisqu'il était question de sentiments amoureux, et que Tom était le seul homme que Lou ait jamais aimé, mais en même temps, elle ne lui reprochait rien.

Elle ne pouvait pas dire qu'il avait été malhonnête avec elle, elle pouvait lui reconnaître ça, il lui avait toujours fait comprendre, à sa manière, qu'il la gardait sous le coude tant qu'elle lui était utile mais n'aurait pas de scrupules à se débarrasser d'elle le moment venu... au sens figuré, heureusement. Cela faisait mal, mais c'était attendu... Ce qui ne l'empêchait pas de souffrir.


"J'ai l'impression que quand on aime vraiment quelqu'un, on est obligé de souffrir."

Elle voyait ça sans cesse autour d'elle. Ce n'était pas que sa propre expérience qui parlait. Les seuls couples heureux et équilibrés qu'elle connaissait l'étaient parce qu'ils étaient arrangés, il n'y avait pas d'amour là-derrière.

Mais tenez, Ines et Daniel, par exemple. Ils s'aimaient comme des fous, et malgré tout, ils étaient malheureux comme les pierres. Même si dernièrement, Lou avait quand même tendance à penser que Inès l'avait cherché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Lun 16 Avr - 18:09


Jo était installée sur son lit et regardait Lou qui se trouvait face à lui. Elle n'arrivait pas à croire qu'elles puissent discuter comme ça, après tout ce qui s'était passé entre eux. La jeune fille lui dit que c'était plus ou moins en rapport avec Tom, mais Jo savait que c'était forcément lui. Qu'est-ce qui aurait pu faire changer la jeune fille qu'un chagrin d'amour. Cela ne pouvait pas être autre chose, Jo elle-même avait vécu deux événements importants, qui l'avait vraiment changé. La première c'était la mort de sa mère, qui lui avait permis de comprendre que la vie était important, et qu'il ne fallait pas se prendre la tête pour des broutilles, et vivre vraiment. Et puis, son histoire avec Daniel, Inès et Lou, lui avait donné l'opportunité de faire le ménage dans ses amis, et d'avoir des amitiés véritablement sincères, de vraies relations avec les gens, et en fait, il y en avait très peu pour Jo. L'exclusion lui avait aussi permit de se concentrer sur ses études, et de trouver sa voie pour son avenir. Il ne lui restait qu'à avoir de bonnes notes à ses ASPICS et elle pourra dire au revoir à Poudlard.

"Je crois qu'il n'y a pas d'amour sans souffrance" fit la jeune fille avec un sourire un peu triste. Mais je pense que c'est comme ça, qu'on aime vraiment." ajouta Jo, elle-même n'avait pas vraiment souffert du rejet de Daniel envers elle, mais plutôt de la conduite d’Inès et de Lou. En fait, la perte de leur amitié l'avait davantage touché que le fait que Daniel la rejette. Il faut dire que la façon dont les deux femmes l'avaient traité, n'était pas très respectueux envers elle. Mais il n'était pas question qu'elle en parle avec Lou, elle ne lui dirait jamais une telle chose.
"Tu tomberas quand même amoureuse, le moment venu" fit Jo, espérant cette idée aussi pour elle-même. En tout cas, c'était quand même bizarre de parler avec Lou comme ça, sans insultes, ou méchanceté gratuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 421
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Mar 1 Mai - 9:27


"Je crois qu'il n'y a pas d'amour sans souffrance. Mais je pense que c'est comme ça, qu'on aime vraiment."

Lou aimerait pouvoir démentir. Pas pour le plaisir de contredire Jo (elle avait dépassé ce stade, à présent), non, pas du tout, mais pour être en mesure de dresser un autre bilan de sa vie sentimentale, qui était aussi catastrophique que chaotique.

Mais l'affirmation de Jo était juste et réelle. Il n'y avait pas d'amour sans souffrance. C'était comme ça, c'était ainsi. Aimer, c'était prendre des coups et sans doute en donner, aimer, c'était accepter de souffrir, c'était accepter le tumulte et le fait que la vie n'était pas un long fleuve tranquille.

Mais le souci, en ce qui concernait Lou, en tout cas, c'est qu'elle avait excessivement et douloureusement aimé, mais en retour, elle n'avait pas connu la douceur, le plaisir et le transport que l'on éprouve quand quelqu'un nous aime en retour. Elle savait dès le départ que ça n'arriverait jamais. Et elle avait pensé l'accepter. Mais ce n'était pas le cas du tout... Elle payait les pots cassés, mais quelque part, elle ne pouvait pas prétendre qu'elle ne l'avait pas cherché.


"Tu tomberas quand même amoureuse, le moment venu"


C'était drôle d'entendre Jo lui parler ainsi, elle avait même l'air de souhaiter que cela arrive. Peut-être parce qu'elle voulait qu'elle souffre de nouveau. Dans tous les cas, cela lui faisait du bien de parler de ça, elle avait le sentiment de n'avoir jamais eu ce genre de conversations auparavant. Même pas avec Ines. Mais en même temps, Lou se demandait si ses conversations avec sa meilleure amie (si elle l'était encore) avaient un jour été à double sens.

"Sans doute..."
, reconnut-elle dans un haussement d'épaules.

Elle était bien placée pour savoir que l'amour ne se commandait pas. Que c'était un sentiment puissant et vif qui vous prenait à la gorge et que vous ne choisissiez pas de ressentir.

Alors comme en plus elle avait un coeur d'artichaut, ça risquait bien de lui retomber dessus à un moment donné, et elle regretterait, et ça lui ferait de nouveau du mal. Elle souffrirait de nouveau, et elle n'en avait pas la moindre envie. Elle préférerait enfermer ses émotions à double tour et ne plus jamais rien ressentir...


"J'ai pas hâte que ça arrive..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Mar 1 Mai - 14:14


Jo ne comprenait vraiment pas pourquoi elle parlait comme ça avec Lou, ce n'était pas "normal", aprés tant de peine et de douleurs, elle aurait dû l'envoyer promener et ne plus vouloir lui parler, même pas pour lui dire "bonjour". Et pourtant elles étaient là toutes les deux à parler d'amour, c'était décidément trés bizarre. La jeune fille acceptait de tomber amoureuse, pour Jo aussi elle espérait que cela arrive. Mais là où les deux opinions des deux jeunes filles divergeaient, c'est que Jo avait hâte que cela arrive, et évidement que ça soit réciproque. Elle voulait connaitre le vrai et le grand amour que l'on voit dans les romans, ou même que ses parents avaient connus. Elle avait envie de vivre une telle chose, une telle aventure. Elle trouvait triste que Lou ne puisse pas éprouver la même chose, Tom avait quand même dû beaucoup la faire souffrir pour qu'elle arrive à penser de cette façon. En même temps, Jo aussi avait eu cette période où rien ne l'intéressait, ni l'amour et surtout pas l'amitié. Il faut du temps pour guérir de ce genre de blessures.

"Pourquoi tu dis ça?" demanda quand même Jo avec un sourire un peu triste. Elle aimerait vraiment savoir, sauf que cela ne la regardait pas vraiment aprés tout. Jo et Lou n'étaient pas amies, et elle n'était pas sure de pouvoir avoir une relation de confiance avec elle. Lui pardonné, oui sans doute, mais pour passer à autre chose et ne plus penser à toute cette période horrible de sa vie, mais l'accepter à nouveau dans son entourage, non surement pas. D'ailleurs, elle doutait de garder le moindre contact avec ses anciens camarades de Poudlard, une fois qu'elle serait dans son école en Allemagne. Avec Andreï peut-être, et encore ce n'est pas même pas sûre. Aller dans cette nouvelle école, c'était un moyen de repartir à zéro, de tout recommencer.
"Le temps t'aidera à guérir de tout cette ... douleur" fit Jo en hochant la tête, et elle savait trés bien de quoi elle parlait. Le cœur de Jo était à nouveau en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 421
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Mer 9 Mai - 15:06


"Pourquoi tu dis ça?"
Lou haussa les épaules en guise de réponse. Elle se voyait mal expliquer, par le menu, les raisons de son propos. Il faudrait pour cela se confier sur des éléments beaucoup trop intimes, et dont elle n'avait parlé à absolument personne, même à ceux dont elle était le plus proche (même si elle avait le sentiment de ne plus être réellement proche de qui que ce soit à ce jour), alors ce n'était pas à Jo qu'elle allait parler de tout ça.

C'est bien, elle avait réussi à présenter ses excuses et la jeune femme semblait l'avoir accepté, mais ce n'était pas pour autant qu'ils allaient maintenant partir sur de nouvelles bases, présumément plus saines. Elle ne commettrait plus jamais l'erreur de donner son coeur à qui que ce soit (en tout cas elle s'en faisait la promesse en cet instant), et ne plus se livrer à tort et à travers allait aussi dans cette optique. C'était une chose que Jo était sans doute capable de comprendre, d'ailleurs. Pour ce qui était d'avoir été déçue par les personnes dont elle s'était pourtant sentie proche, elle avait eu de quoi faire, c'est le moins qu'on puisse dire.


"Le temps t'aidera à guérir de tout cette ... douleur"

Douleur... Le terme était sans doute approprié, effectivement.. Lou avait encore mal, bien plus mal que ce qu'elle prétendait en s'appliquant à garder son rôle de femme forte qu'elle n'était pas tout à fait.

Mais elle mentirait en disant ne pas cautionner les propos de son interlocutrice. Elle avait raison. Le temps serait le meilleur moyen de soigner cette douleur, c'était même sûr, mais ce n'était pas pour autant qu'elle ressentait l'envie d'en éprouver une équivalente plus tard. Se débarrasser d'une douleur pour en souffrir d'une autre aussitôt après, est-ce qu'on pouvait imaginer entreprise plus contreproductive que celle-ci ? Elle avait du mal à penser autrement.

"Sûrement, oui." Elle poussa un soupir. "J'ai plus jamais envie d'avoir mal, c'est tout."

Et, elle le savait bien, c'était là le discours d'une enfant, pas même d'une jeune femme, qui se leurrait sur la vie. Pour vivre, il fallait accepter de souffrir, point barre. Mais elle préférait rendre les coups à présent que d'encaisser vainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Jeu 10 Mai - 14:15

Jo hocha la tête, elle ne savait pas trés bien quoi répondre à Lou. La situation était déjà assez bizarre en soi, qu'elles puissent se parler sans se crier dessus ou se faire du mal, c'était un miracle en soi. Mais en plus, il n'y avait pas de réponse à cette remarque. Tout le monde voudrait ne pas souffrir et vivre une vie tranquille, épanouie, où ils puissent réaliser leurs rêves. Mais les choses se passaient rarement ainsi, et Jo ne voulait pas contrarier Lou, mais il y avait peu de chance qu'elle ne souffre plus à l'avenir, ou qu'elle n'est pas mal. Mais bon aprés tout, c'est justement parce qu'on peut être triste, qu'on peut être heureux. ou qu'on peut apprécier le fait d'être en bonne santé, c'est qu'on peut être malade. Et dans la vie, il fallait accepter l'un, pour éprouver d'autant plus fort l'autre. C'était sure que ce n'était pas évident quand la douleur tombe sur les gens, et Jo savait de quoi elle parlait.

"Oui, la douleur, ça fait mal. Et certains ont eu plus que leur compte" fit Jo sans sourire, la jeune fille n'était pas quelqu'un de rancunier, et tout ce qu'elle souhaitait, c'était pouvoir passer à autre chose, oublier Lou et Ines. Avec son départ en Allemagne, ce serait vite fait. Mais cela n'empêchait de lui vouloir lui faire comprendre que si elle avait eu "mal" de perdre Jedusor. Jo aussi avait eu mal, et elle n'avait pas perdu qu'un amour de jeunesse stupide. Mais des amis, l'amour, sa réputation, et même sa confiance en elle. Si on pouvait comparer les malheurs, et la douleur, la pauvre Lou ferait sans doute pale figure dans la comparaison.
"Tu peux croire, quand je te dis que tout finit par passer". ajouta Jo, dans les premiers temps de la guerre contre Ines, Jo s'en était voulu, en se demandant ce qu'elle avait pu faire pour mériter un tel acharnement, elle avait même finit par croire qu'elle le méritait. Mais elle avait finit par ... comprendre que le vrai souci ne venait pas d'elle, et qu'elle avait encore toute la vie devant elle. Il faudrait sans doute du temps à Jo pour reprendre totalement confiance en elle, mais elle était sur la bonne voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 421
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Mar 15 Mai - 12:05



"Oui, la douleur, ça fait mal. Et certains ont eu plus que leur compte"

La douleur ça fait mal. Eh bien, merci. La jeune femme était peut-être un peu idiote, mais pas à ce point non plus. D'un autre côté, elle n'allait pas non plus attendre de Jo qu'elle ne se montre pas un tantinet cynique (même si Lou, quand bien même elle n'était pas une maîtresse dans ce domaine, avait sans doute un peu plus d'expérience).

Elle ne fit aucun commentaire quant à ce qu'ajouta la jeune femme. Elle comprenait ce que ça signifiait, bien sûr, que Jo avait eu plus mal qu'elle. Lou n'avait jamais dit le contraire. Ni pensé le contraire non plus d'ailleurs.

D'accord, peut-être qu'elle donnait trop le sentiment de se plaindre, mais jamais elle n'avait affirmé qu'elle accusait tous les maux de l'univers, qu'elle était la personne la plus à plaindre en ce bas monde. S'il fallait échelonner et établir des seuils de douleur, c'est sûr que Jo la battrait à plate couture, mais elle en connaissait d'autres qui n'auraient aucun mal non plus à battre Jo à ce petit jeu-là. Elle n'avait pas l'intention de culpabiliser pour autant. Ce n'était pas le but. Elle l'avait dit, elle présentait des excuses à Jo parce que Jo méritait des excuses, point bare. Elle n'avait pas non plus l'intention de lui pondre un poème sur l'apitoiement qu'elle pourrait peut-être lui inspirer.


"Tu peux croire, quand je te dis que tout finit par passer".

"Je sais", répondit-elle en croisant les bras. "Et ça commence déjà." Elle marqua une légère pause. "J'ai jamais dit que ça passerait pas, j'ai juste dit que je ferais en sorte que ça ne se reproduise plus."

Mais peut-être n'avait-ce pas été interprété ainsi. Au moins, ça lui mettait la puce à l'oreille. Personne n'avait besoin d'entendre ses problèmes, et encore moins une amie perdue depuis longtemps. Elle savait que les états d'âme, si on ne les changeait pas en volonté, vous dévoraient de l'intérieur, sa récente expérience lui avait au moins permis ça.

Les malheurs étaient un terreau fertile, dont on pouvait attendre beaucoup de choses. il fallait juste avoir la main verte. Et ça ça restait à voir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Lun 21 Mai - 13:16


Jo aussi espérait ne pas revivre dans la douleur, enfin pas si fort et si longtemps. Mais elle avait presque envie de rire quand Lou lui dit qu'elle ferait en sorte que cela n'arrive plus. Il faudrait qu'elle vive dans une grotte pour ça et qu'elle ne croise plus personne, et même encore elle souffrirait de la solitude. A partir du moment, où elle cotoit les gens, elle accepte d'avoir mal, et de faire du mal aux autres. C'était un contrat implicite de vivre en communauté. C'était évident à partir du moment où on avait des sentiments. Si elle veut ne plus souffrir alors la seule façon de réussir serait de plus rien ressentir, devenir psychopathe, ou sociopathe, ou un truc du même genre. Et Jo voyait ... non elle ne voyait pas Lou dans ce rôle là.

"Bon comme tu veux..." fit Jo en haussant les épaules, elle savait bien que cela n'était pas possible. Pour ne pas avoir mal, il faudrait aussi renoncer au bien. Ne pas être amoureuse pour ne pas souffrir, ne pas être heureuse pour ne pas être triste. Vivre une vie linéaire sans vague, ni remouds. Évidemment Jo aurait aimé ne pas vivre ces atroces moments, mais au fond cela lui avait permis d'être plus grande, plus mature. Et elle ne changerait pas ça. La jeune Benett s'était beaucoup comme elle était. Il y avait encore un peu de chemin à faire, mais elle se sentait sur la bonne voie.

"Est-ce que tu avais autre chose à dire?" demanda la jeune fille en fixant Lou dans les yeux. Elle avait présenté ses excuses, et Jo les avait plus ou moins accepté, disons que cela portait un point final à leur histoire. Elles ne seraient plus jamais amies, ni ennemies. En fait Lou deviendrait juste une personne qu'elle connait comme ça, l'indifférence la plus totale, et quelque part c'était sans doute bien pire que des hostilités. Car c'était un manque considérable de considération pour Lou, mais ça convenait trés bien à Jo, qui n'avait plus aucune envie d'avoir à faire elle dans l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 421
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Mer 23 Mai - 13:27



"Bon comme tu veux..."

Jo choisissait de ne pas insister, et Lou ne pouvait que l'en remercier intérieurement, car elle n'avait vraiment pas envie que les meilleurs arguments du monde viennent saper ce qu'elle considérait être ses bonnes résolutions..

Elle était parfois un peu naïve, mais contrairement à ce qu'on pourrait croire, elle était loin d'être idiote. Elle savait bien qu'il ne suffisait pas de vouloir ne pas souffrir pour arrêter de le faire. Personne n'aimait souffrir, sauf les masochistes et les personnes qui souffraient déjà et cherchaient à compenser sa douleur par une autre.

Mais elle se disait que si elle prenait sur elle, si elle cessait de se laisser entraîner par les autres et prenait soin d'avoir le contrôle de son existence, elle parviendrait au moins à limiter la casse, et elle ne voulait surtout pas que l'on brime ses ambitions. Elle ne savait pas si ça les rendrait plus réalisables pour autant, mais elle avait grand besoin e le penser et d'y croire quoi qu'il en soit, c'était ça qui comptait.


"Est-ce que tu avais autre chose à dire?"


Jo avait apparemment hâte d'en finir avec tout ça, elle n'était pas la seule. Elle avait estimé nécessaire de présenter ses excuses à Jo, c'était ce qu'il fallait faire, ça faisait partie du processus, c'était une évidence, mais elle n'avait pas l'intention de s'en refaire une amie. En fait, elle se méfiait par-dessus tout de ses anciennes amitiés.

Si les intentions de Lou avaient été autres, les propos de Jo auraient pu paraître vexants. Mais elle n'attendait rien de la part de Jo, d'ailleurs, elle avait décidé de ne rien attendre de la part de personne. Elle avait accepté ses excuses, c'était très bien, mais la question n'était pas là.

Et maintenant, pour tout dire, elle ne demandait plus qu'à rester toute seule. Elle n'avait jamais tant apprécié la solitude que depuis qu'on la lui avait imposée. A certains moments, elle en souffrait, à d'autres, elle se sentait... libérée d'un poids. C'était là-dessus qu'elle se concentrait pour la peine.


"Non, c'est tout.", répliqua-t-elle alors simplement.

Elle n'estimait qu'il y ait grand-chose de plus à dire... C'était tout, et c'était sûrement bien mieux ainsi, pour tout dire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   Dim 27 Mai - 16:29


Jo soupira, elle n'avait plus rien à lui dire, et elle non plus. C'était dommage qu'une amitié soit à ce point gâché, mais en même temps, si elle avait gâché à ce point, c'est tout simplement parce que Jo et Lou n'avaient jamais été amies. Lou n'avait jamais prit le temps d'écouter Jo, ou même d'envisager cinq secondes de la comprendre, donc ce n'était pas une amie. Aprés si la situation avait été inversé, est-ce que Jo aurait prit le temps d'écouter Lou, elle ne pouvait pas dire que oui, en était sure d'elle. Mais elle ne pouvait pas non plus dire non, car elle ne savait pas du tout ce qu'elle aurait fait, si c'était Lou qui avait avoué à Ines qu'elle était amoureuse de Daniel.  Les choses étaient arrivées comme ça, et on pouvait plus rien y changé maintenant. Lou avait présenté ses excuses, cela avait surpris Jo, mais elle les avait accepté et c'était maintenant fini. Elles devenaient des étrangères l'une pour l'autre, et même encore pire que ça car des étrangères pourraient envisager de devenir amies, mais là c'était impossible entre les deux filles.

"Bien, dans ce cas... Je te souhaite ... euh bonne continuation" fit Jo qui ne savait pas trop quoi dire pour mettre fin à cette relation biscornue, et complétement idiote. La jeune femme se leva et rangea ses livres et parchemins qui trainaient encore sur le lit. Puis elle quitta la chambre, sans se retourner, pour aller faire un tour dans la salle commune et prendre une douche. vu l'heure, elle ne pouvait pas faire grand chose d'autre de toute façon. Aprés sa douche, elle irait se coucher dans son lit, peut-être l'esprit un peu plus en paix que la veille.


FIN POUR MOI!
Merci pour ce chouette RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Des excuses, peut-être un peu tard   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des excuses, peut-être un peu tard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Le Bio peut nourir la planète
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Les sous-sol :: Salle commune des Serpentard. :: dortoir des filles.
-