AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Empty
Message#Sujet: Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]   Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Icon_minitimeSam 29 Mai - 20:49

« JE CHERCHE UN CHAT JAUNE TURQUOISE !»


Yeux grands ouverts, ce fut presque un hurlement. Voici ce que purent voir certaines personnes croisant Joey dans les couloirs. Evidemment, Joey ne cherchait aucun chat, et encore moins un « jaune turquoise ». Mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Ca sortait tout seul. Bref. La plupart des gens ayant entendu ça s’étaient mis à rire. Que ce soit parce que ce qu’avait dit Joey était tellement absurde que c’en était drôle, ou que ce soit pour se moquer du serdaigle. Et les rires, moqueurs ou non, satisfaisaient Joey. Il aimait qu’on puisse rire. Grâce à lui, après tout.


« JE CHERCHE UN CHAT JAUNE TURQUOISE !»


Encore une fois, mais un peu plus loin. Et a quelqu’un d’autre. Mais exactement même expression qui aurait pu faire penser à un paranoïaque qui se pense poursuivi. Mêmes réactions. Sauf pour la personne qui s’est trouvée en face de Joey. Elle, avait plutôt l’air effrayée, sur le coup. Mais avant qu’elle ait eu le temps de comprendre ce qui venait de se passer, Joey était déjà parti. Finalement, pour arriver à un endroit où il n’y avait pas beaucoup de monde : le bord du lac.


Grande respiration, avant de fermer les yeux. Joey ne s’attendait pas à ce qu’elle arrive, là. Il savait qu’elle allait bien finir pas venir à lui, mais il avait oublié, un instant, un seul, qu’Aulne était TOUJOURS vers lui. Bruit de pas. Un pas que Joey connaissait par cœur. Aulne… Le serdaigle tourna sur lui-même, ouvrit les yeux pour la voir. Oui, c’était bien elle. Le sorcier ne s’était pas trompé. Affichant un grand sourire (un peu débile, je vous l’accorde), il attendit qu’elle soit juste devant lui pour prendre la parole.


-Hey ! Ca va ?

Joey attendait qu'Aulne lui réponde qu'elle allait bien. Il s'attendit aussi à ce qu'elle lui parle de joncheruines et de nargoles. La routine, quoi. En pensant à ça, Joey se demanda pourquoi les gens les trouvaient, Aulne et lui, plus étranges que les autres élèves. Pourquoi tous ces gens se trouvaient-ils plus "normaux" ? Et c'était quoi, déjà, la norme ? Bon, d'accord, Joey était totalement dérangé, même lui le savait, mais... Oh puis non, après tout, il se fichait de ça. Les autres pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient.

Donc, Joey attendait la réponse d'Aulne, grand sourire (un peu) débile accroché au visage. Un instant, il regarda autour de lui, avant de redevenir immobile. "Immobile", même si ça ne lui ressemblait pas vraiment. Il avait l'habitude de bouger tout le temps pour aller nulle part. Comme de parler pour rien dire. Mais là, il était parfaitement immobile, regardant Aulne.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4210
Humeur :
Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Empty
Message#Sujet: Re: Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]   Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Icon_minitimeDim 30 Mai - 12:08

    Un pied dehors, puis l’autre, Luna poussa un soupir satisfait, levant les yeux vers un ciel grisâtre. Avec le mois d’octobre arrivait la pluie et le temps frisquet, mais cela ne dérangeait pas Luna outre mesure. Bien au contraire, à vrai dire, elle aimait bien ce ciel chargé de nuages, tout comme elle aimait le beau temps. Tout lui convenait, elle n’était pas difficile. L’air déterminé, elle s’avança vers le lac, un sac en tissus chargé de pain racis, restes qu’elle avait demandé aux elfes de maisons, qui l’avaient un peu à la bonne depuis qu’elle passait tous ses repas aux cuisines, à l‘épaule. Il y en avait pour une vingtaine de morceaux de pain, de quoi faire plaisir à Cali. Cali, c’était le petit nom que Luna avait donné au calamar géant. Eh oui, Luna s’était rendu au lac, sous un temps pourri, histoire de nourrir le calamar géant. Drôle d’idée? Non, elle ne trouvait pas, elle le faisait déjà à son époque, et elle trouvait ça normal... Après tout, il fallait bien que quelqu’un le nourrisse, non? Et même le garde-chasse ne semblait pas s’occuper de lui, alors elle venait à son secours. Les mauvaises langues diront que le calamar n’avait besoin de personne, et qu’il trouvait tout seul sa nourriture au fond du lac... Mais Luna n’était pas de cet avis, convaincue que le calamar géant est une créature sensible, qui ne demande que l’affection d’autrui... Et si elle devait être la seule à lui en donner, alors elle serait la seule, peu importe... Et puis, il y avait des squillandrins, dans ce lac, il ne manquerait plus que le calamar ne les mange tous, elle ne voulait être ni le témoin, ni le supporter du génocyde d’une espèce (aussi imaginaire puisse-t-elle être).

    Elle s’était assise en tailleur au bord du lac, lançant ses morceaux de pain l’un après l’autre, espérant voir surgir les tentacules du calamar d’un instant à l’autre... Mais elle ne vit rien. On pouvait dire ce qu’on voulait, le calamar était un grand timide. Généralement, il ne venait jamais directement récupérer sa nourriture, il attendait qu’elle s’en aille pour se nourrir. La preuve, quand elle revenait le lendemain, il n’y avait plus de morceaux de pain... Mais elle espérait toujours qu’un beau jour il viendrait jusqu’à elle, afin de la remercier... Mais ça n’arriverait pas aujourd’hui, de toute évidence. Enfin, de toute manière, elle ne le nourrissait que depuis un mois, avec ces histoires de voyage temporel, il ne pouvait pas savoir que cinquante ans plus tard, ça ferait quatre ans qu’elle s’occupait de lui. Oui, c’était définitivement compliqué...

    Elle était tout de même déterminée à rester là un bout de temps... Du moins, jusqu’à ce qu’elle aperçoive Joey de l’autre côté du lac. Un large sourire apparut sur ses lèvres quand elle le vit. Elle y pouvait rien, elle adorait ce type, et ce même si elle le connaissait depuis un mois. Pour elle, c’était un exemple, souvent surnommé le fou par ses pairs, il avait parfois des réactions illogiques, comme hurler qu’il cherchait des chats jaune turquoise, et il assumait pleinement sa position, en dépit des moqueries. Bref, Luna voyait en lui un modèle, un grand frère spirituel qui aurait malheureusement eut la bêtise de naître plus de cinquante ans avant elle. Tant pis pour Cali, il attendrait. Elle récupéra les morceaux de pain qu’elle n’avait pas encore jeté à Cali, et accourut pour rejoindre Joey, elle qui aimait tant lui coller au train... en toute sympathie, bien évidemment.


    « Bien et toi? » demanda-t-elle en répondant au sourire débile de son interlocuteur par un autre sourire débile. « Toi aussi tu venais voir Cali? »

    Pourquoi pas, après tout? Puisque c’était son « grand frère spirituel », peut-être avaient-ils eu la même idée en même temps, sait-on jamais? Elle l’imaginait bien donner des bouts de pains au calamar géant... Dans tous les cas, il vaudrait mieux qu’elle soit informée, parce qu’il s’agirait pas de donner trop à manger à Cali, il risquerait d’exploser, et ce serait vraiment triste. Elle tira un bout de pain de son sac, qu’elle lança distraitement dans le lac, il ne fallait pas que Cali croit qu’elle l’oubliait pendant qu’elle discutait.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Empty
Message#Sujet: Re: Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]   Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Icon_minitimeMar 1 Juin - 17:23

Cali ? Cali ? Joey dut réfléchir quelques secondes avant dese rappeler que Cali était le surnom qu'Aulne donnait au calamar géant. Elle était là depuis peu (où alors c'était le temps qui passait vite), et parlait du calamar comme si elle le connaissait depuis des années déjà. De plus, chaque jour, sans faute, elle allait nourrir l'animal avec des bouts de pains, jetant les morceaux dans le lac, et attendant (sûrement) que "Cali" vienne les chercher devant elle. Joey se rappela de ça, y réfléchit encore un petit
moment, avant de fixer Aulne, qui lui rendait son sourire.


- Je vais bien... Je risque de te décevoir, mais je ne venais pas voir Cali. Je suis arrivé par hasard. Je cherchais un chat jaune turquoise. Et, heu... Ben voilà quoi.

Que dire de plus ? Il n'allait pas lui hurler, à elle, qu'il cherchait un chat jaune turquoise, elle l'avait déjà sûrement assez entendu... Regardant à nouveau autour de lui, Joey se rendit compte qu'Aulne et lui étaient les seuls à s'être posés sur le bord du lac. M'enfin, posés... Debout, quoi. Oui je sais, c'est bizarre, mais c'est comme ça. Ils étaient donc posés debout, et discutaient de choses qui leur paraissaient tout à fait normales. Sûrement pas aux autres, mais à eux, en tout cas.

Joey remarqua qu'Aulne lançait, de temps en temps, des petit bouts de pain dans le lac. Il trouvait que cela faisait déjà beaucoup de pain dans l'eau... Mais en même temps, c'était un calamar géant. Et pas un petit calamar géant. Enfin, sûrement pas. Un petit calamar géant... Non, non, ça ne collait pas. Sauf si Cali était gluant. Quoique, dans l'eau... Non, non, ça ne collait pas. Et puis petit, et géant... Enfin, peut être que si. Un calamar peut être géant, mais plus petit que les autres calamars géants ! Mais oui, un petit calamar géant. Tout à fait.

Et pendant quelques secondes, Joey se perdit dans des réflexions de ce genre. Le regard dans le vide, si Aulne avait parlé pendant ce moment là, Joey ne l'aurait sûrement pas entendue. Il se ressaisit d'un coup, et, sans réfléchir, lança un grand "Bonjour !". Son sourire débile repris sa place sur son visage. Il savait qu'Aulne ne serait pas étonnée. Ce genre de choses, il le faisait à longueur de journée. Donc, maintenant vous saurez que le serdaigle disait au moins dix fois par jour le même "bonjour". Et le dire plusieurs fois à la même personne arrivait tout le temps. Mais les gens étaient habitués à ça. Heureusement...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4210
Humeur :
Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Empty
Message#Sujet: Re: Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]   Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Icon_minitimeDim 6 Juin - 17:53

    Luna balança rapidement le reste de pain qu'elle avait dans son sac à la surface du lac avec un léger soupir, ce ne serait pas encore pour aujourd'hui. Tant pis. Il y avait des choses pour lesquelles il fallait se montrer patient, et attendre après l'affection d'un gigantesque calamar visqueux affublé, de surcroit, d'un surnom idiot. Autant s'intéresser à Joey, lui qui avait l'amabilité d'accepter une conversation avec elle sans montrer un instant l'envie de fuir à toutes jambes dès les premières minutes de leur entretien, elle n'allait tout de même pas paraître impolie alors qu'il lui offrait cette chance... Elle n'allait tout de même pas faire preuve d'impolitesse face à son grand frère spirituel, voyons, c'était tout à fait hors de question. Elle orienta donc pleinement son attention et ses yeux globuleux vers le jeune homme. Joey avait de toute évidence d'autres préoccupations que le calamar géant à cet instant précis. Il cherchait un chat jaune turquoise. Quiconque d'autre aurait entendu Joey hurler dans les couloirs (et il y en avait eu d'autre) se serait contenté de remarquer que Joey mentait, jouait, et s'en serait amusé... à moins de déplorer l'état mental du jeune homme, mais pas Luna. Au contraire, Luna était convaincue que Joey était bel et bien à la recherche d'un chat jaune turquoise. Et pourquoi pas, après tout? Ce n'était pas une couleur très usuelle, mais on était à Poudlard, un chat pouvait bien être teint en rose si son maître en avait l'envie (mais ce serait vraiment très moche). Et puis, de la part de quelqu'un qui voit même des animaux qui n'existent pas, rechercher un animal à la possibilité d'existence aussi crédible qu'un chat jaune turquoise allait de soi. Luna fit donc un tour sur elle-même, histoire de scruter le parc, pour voir si elle ne voyait pas le fameux chat. Ce fameux geste manqua de la faire glisser sur le gazon, mais la jeune fille se rattrapa au tout dernier moment, juste le temps de constater que Joey était perdu dans ses pensées et n'avait apparemment pas remarquer son numéro improvisé d'équilibrisme. Une fois qu'il en sortit, de ses pensées, ce fut pour sortir un nouveau "bonjour", auquel Luna répondit par un signe de la main. Bah quoi, on a le droit de se saluer plusieurs fois, non.

    "J'ignorais que tu avais un chat."

    En même temps, elle ignorait à peu près tout de la vie de Joey, pour ne pas dire absolument tout, logique, ils ne se connaissaient que depuis peu, et leurs conversations se résumaient à un échange de propos étranges et illogiques qui avaient tout d'une mauvaise parodie de comédie burlesque. Alors bon, non, elle ne savait quasiment rien sur Joey et sur sa vie, seulement qu'ils avaient un caractère relativement semblable, et qu'il sortait avec Catharina, cette très jolie jeune fille de serdaigle avec qui Luna avait déjà pu échanger quelques mots, elle s'était tout de suite montré très protectrice avec elle, et Luna avait accepté sa protection sans se faire prier, en plus, c'était quelqu'un de particulièrement gentil. Mais voilà, ça s'arrêtait là, Luna ne savait rien de plus sur Joey, et certainement pas qu'il avait un chat. Est-ce qu'il en avait vraiment un? Elle lui avait souvent collé aux basques, elle n'avait jamais vu la moustache du moindre chat. Ou peut-être qu'il cherchait le chat d'un ami...


    "Oh." Une idée, une idée horrible venait de traverser son esprit perturbé. "J'espère qu'il n'est pas allé dans la forêt, il paraît qu'elle est remplie de cliquelons." - d'après son père.. Une des raisons pour lesquelles elle évitait soigneusement de mettre les pieds dans la forêt - sauf quand elle oubliait complètement l'existence de ces créatures inexistantes.

    Son regard se tourna vers la forêt, à l'aspect toujours aussi hostile. Même un chat devrait savoir qu'il n'était pas bon de coller ses pattes là-dedans, au risque de ne plus jamais pouvoir courir après la moindre pelote de laine. Mais est-ce que les chats aimaient les pelotes de laine?


    "Ma tante Mildred adorait le tricot, et elle avait trois chats, ils ont jamais couru après..." s'exprima-t-elle à voix haute, comme si Joey avait pu suivre jusqu'ici le fil de sa pensée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Empty
Message#Sujet: Re: Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]   Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Icon_minitimeVen 2 Juil - 17:10

Aulne répondit au "bonjour" de Joey par un signe de la main, avant de lui dire qu'elle ne savait pas qu'il avait un chat. Oh non, non, il n'avait pas de chat ! Celui qu'il cherchait ne pouvait pas être à lui pour la simple et bonne raison qu'en réalité, Joey n'aimait pas vraiment les chats... Non, il était plutôt chien. Gros chien de 80 kilos qui bave et perd ses poils. Comment ça, c'est repoussant ? Il sont gentils ces chiens là ! C'est pourtant évident... Ça se voit dans leurs yeux. Bref. Non, ce n'était pas le chat de Joey. Ce n'était le chat de personne d'ailleurs. En tout cas, aux dernières nouvelles...

Puis Aulne parla de cliquelons, qui se trouvaient dans la forêt, d'après elle, et elle lui dit qu'elle espérait que le chat n'était pas là bas. C'était bien la première fois que Joey entendait parler de cliquelons... Qu'est-ce que ça pouvait bien être ça ? C'était peut être dangereux... En tout cas, pour un chat. Ben oui, si le chat risquait quelque chose à aller dans la forêt à cause de ces "cliquelons", c'était bien que c'était dangereux comme bestiole. Le serdaigle imaginait, avec les nom que ça avait, que c'était quelque chose d'assez petit... Petit et dangereux ? Oui, possible... Bref, autant ne pas s'attarder là dessus, Joey saurait bien un jour où l'autre ce que c'est.


- Non, non, c'est pas mon chat ! C'est un chat sauvage en fait... Je crois bien qu'il n'appartient à personne. Et j'éspère aussi qu'il ne s'est pas aventuré dans la forêt...

Ensuite, le silence s'installa un petit moment. Joey regardait le lac, immobile, et ne pensait à absolument rien. Il fixait la surface de l'eau, comme s'il s'attendait, lui aussi, à ce que Cali se montre. A ce moment là, si le calamar géant sortait du lac, ça n'aurait vraiment pas étonné le jeune sorcier. Mais bon, à vrai dire, pas grand chose ne l'étonnait... Et puis Aulne se mit à parler. Elle lui dit que sa tante adorait le tricot et avait trois chats, mais qu'ils n'avaient jamais couru après. Mais après quoi ? Ou alors, ce n'étaient pas les chats qui couraient après quelque chose...


- Les cliquelons ?

Ben quoi ? Qui ne penserait pas comme Joey à sa place ? Bien que ça fasse bizarre, Aulne pouvait bien parler des chats de sa tante, et dire que les cliquelons n'ont jamais couru après ces chats... Mais alors, pouvaient ils se trouver partout, suivre les gens jusque chez eux ? Ça faisait froid dans le dos... Est-ce que ces bêtes s'attaquaient aux humains ? Ou rien qu'aux autre animaux ? Parce que dans le premier cas, Joey allait en rêver, ou plutôt en faire des cauchemars... Non, il préférait penser qu'il n'avait pas bien suivi Aulne, penser qu'il avait raté quelque chose, et que les cliquelons restaient dans la forêt, et nulle part ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4210
Humeur :
Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Empty
Message#Sujet: Re: Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]   Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Icon_minitimeMar 6 Juil - 13:11

    Oh... ce n'était pas son chat? C'était un chat sauvage? Est-ce que ça voulait dire que Joey était soucieux de la faune de Poudlard au point de s'attacher à des animaux qui ne lui appartenaient pas? Quelle noblesse d'esprit. Enfin, aux yeux de Luna, c'en était une. Elle accordait de l'importance à toutes les créatures qui pouvaient exister en ce bas monde, des plus adorables (les petits lapins qui gambadent joyeusement dans la prairie) aux plus horribles (les calamars géants, pour prendre un exemple au hasard, ou encore les limaces géantes et absolument hideuses qui pouvaient peupler la salle sur demande par moments). Apparemment, Joey ne voulait pas que ce chat rencontre des cliquelons, et il avait bien raison, ces bestioles faisaient partie des plus vicieuses qu'il ait jamais été donné à Luna de...voir. Non, pas voir, okay, elle n'en avait jamais vu. Mais elle en avait entendu parler. Les cliquelons avaient même fait l'objet d'une édition spéciale du chicaneur (parce qu'elles avaient très vraisemblablement mangé les oreilles d'un elfe de maison quelque part au texas). Elle avait pu voir sur la couverture de cette fameuse édition à quoi pouvait bien ressembler un cliquelon, et franchement, c'était pas très beau à voir. Une espèce de chenille, un peu plus grosse que la moyenne, avec d'immenses tâches violettes sur le ventre, des pattes comme celles des araignées, mais plus nombreuses, et des crocs acérés cachés par des pinces dignes des scorpions les plus effrayants. Oui, un cliquelon, ça faisait peur, et si un chat jaune turquoise en rencontrait un, il avait certainement peu de chances de s'en sortir...

    Cela dit, même Luna devait admettre que la probabilité pour qu'un cliquelon se balade dans la forêt interdite était très faible, généralement, les cliquelons préféraient évoluer en milieu aride, et avec la pluie qui était tombée ces derniers jours... M'enfin, d'après son père, ce n'était tout de même pas une possibilité à exclure, Xeno avait toujours dit à sa fille d'éviter la forêt pour cette raison, et Luna devait avouer qu'elle n'avait pas spécialement envie de prendre le risque. Bref, le fameux chat jaune turquoise s'en sortirait sans doute indemne, c'était tout ce qui comptait. D'ailleurs, Joey ne semblait s'inquiéter que moyennement à ce sujet. Alors bon... Laissant ces quelques préoccupations de côté, elle dût rapidement se rendre compte de quelque chose d'inhabituel. Ce n'était peut-être pas grand chose, mais elle avait une impression étrange... Une impression de...jamais vu? Elle ne comprit pas directement à quoi elle pouvait être due. Ce ne fut qu'au moment où le mot cliquelon s'échappa de la bouche de Joey que Luna commença à comprendre. Dès que Luna faisait référence à une créature un peu méconnue, elle n'avait le droit généralement qu'à deux sortes de réponses : soit "qu'est-ce que c'est?" soit "ça n'existe pas". ça devait être l'une des premières fois qu'on ne lui posait pas de questions, qu'on ne remettait pas sa parole en cause, et à cette idée, Luna sentit un profond sentiment de reconnaissance l'envahir. Décidément, Joey n'était pas comme tout le monde. Il était mieux, il avait l'air d'avoir compris, lui. Du coup, elle sentit son sourire s'élargir, et elle s'en voulut elle-même de réagir ainsi. Après tout, la situation pouvait être grave, on ne savait pas ce qui avait bien pu arriver à ce pauvre chat...

    Enfin, ils ne pouvaient sans doute rien y faire pour le moment alors peut-être.... peut-être valait-il mieux laisser la conversation diverger, et c'était ce que Joey faisait... Luna était d'accord pour le suivre, même si la remarque de Joey lui sembla terriblement naïve (ouais, c'est elle qui dit ça). Son sourire, qu'elle avait tenté de faire disparaître plus tôt reparut aussi tôt, et il était - fait rare chez la jeune fille- un brin moqueur. Pas de la moquerie méchante cependant, une moquerie tout ce qu'il y a de plus innocente, comme un gamin rirait d'autrui sans se rendre compte qu'autrui pourrait mal le prendre.

    "Tu n'es pas toujours intelligent et pourtant tu es globalement intelligent" répliqua-t-elle d'une voix douce et candide. "Je parlais des pelotes de laine".

    Evidemment, Joey n'avait aucun moyen de le deviner, mais pour Luna, ça coulait de source, tout simplement. Encore un effet de son implacable logique.


    "Cliquelon... ça rime avec melon."

    ça c'est juste pour finir le rp en beauté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Empty
Message#Sujet: Re: Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]   Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» Le réveil du chat
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Cherche gourde
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
La corbeille
-