AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Raise your glass (feat. Aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Gwendolyn Morgan
▌ Messages : 188
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeMar 10 Avr - 10:19

Raise your glass
Putain, de, merde. Je la retiens, cette connasse... Elle trouve que je lui ai manqué de respect, sérieusement ? Qu'elle me redise ça le jour où je lui aurais envoyé un cognard en pleine tronche, encore que si je lui déboîte la mâchoire, j'aurais plus à l'entendre ouvrir son claque-merde, à cette pétasse. Hein quoi ? Je suis vulgaire ? Bah oui, désolée, je suis vulgaire. Mais j'ai de bonnes raison. Vous pétez pas les plombs, vous, quand votre journée merdique vous confronte aux pires crétins que le monde ait jamais engendres. Et le pire, c'est que ces connards auront le dernier mot parce qu'ils présentent bien. Et moi ? Bon, pas trop. Mais merde, c'est elle qui m'a chauffée, aussi, à la fin.

OK, c'est possible que j'ai traité Felicia Barrowman de salope et sa mère de... on va dire prostituée, mais elle l'a cherché, aussi ! Elle passe son temps à me traiter comme une merde qu'elle aurait raclé sous ses petits mocassins flambant neufs de gosse de riche... Elle a voulu que je pète un câble pour me foutre sur le banc de touche, et résultat, elle a gagné. Tout ça parce qu'elle avait la haine de jouer les remplaçantes. Eh bien, parfait, écoute, joue-le, le prochain match, je me marrerai bien, moi, quand je te verrai te vautrer et qu'on m'appellera pour te remplacer. J'ai pas dit mon dernier mot. Tout le monde sait que sans moi, l'équipe se casse la gueule. Alors me suspendre pour le prochain match en guise de punition, je vous le dis en un mot comme en cent, c'est la pire idée du monde. Mais ils s'en rendront compte rapidement. En attendant, moi, faut que je me détende, parce que je bouillonne (ouais, je sais, ça se voyait à peine que j'étais à bout de nerfs... OK, ça se voit, mais au moins, moi je fais pas semblant d'être une connasse de princesse qui chie des paillettes en spray alors qu'en vrai, je suis la pire des garces - Coucou Félica). Et pour me détendre, je sais qui je dois contacter.

Aux Trois-Balais dès que tu peux, ça urge.

Hop, hibou envoyé, et en attendant, je squatte le comptoir. Aaron est habitué à mes formules lapidaires, il sait que mettre les formes, c'est pas mon truc. C'est plutôt lui qui s'en charge pour moi. Je sais pas comment il fait pour me supporter, en attendant, y a que mon meilleur pote qui arrive à me calmer quand je monte dans les tours comme maintenant. Alors j'espère qu'il viendra.

J'ai bien entamé mon verre de whisky pur-feu quand il débarque enfin. Merci Merlin ! Je savais que je pouvais compter sur lui !

Hey ! J'ai commencé sans toi, tu m'en veux pas, hein ?
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Gwendolyn Morgan
You can join the team
Or you can bitch and moan
You can live the dream
Or you can die alone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 401
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeLun 11 Juin - 23:12

Raise your glass.
Les journées de Aaron se suivaient et se ressemblaient. C’était quand même un peu étrange quand on savait qu’il était un membre de l’Hydre, tout en étant un espion chez les Mangemorts, qu’il fréquentait une femme pétillante et incroyable – mais qu’il devait garder sa relation secrète à cause des risques qu’il prenait – mais c’était bel et bien le cas. Bon, par moment, il y avait quelques petites choses qui changeaient, mais concrètement il faisait toujours la même chose. En grande partie sans doute parce qu’il n’avait pas grand-chose en dehors de tout cela. Il avait son travail, le fait qu’il était un espion pour le compte de son patron au travail, il avait sa petite amie qu’il voyait dès qu’il en avait l’occasion et… voilà. Quand il ne voyait pas Phèdre, la plupart de ses soirées étaient mornes. Il se contentait de rentrer chez lui et d’attendre le lendemain.

Sauf quand Gwendolyn arrivait en force. Aaron pouvait toujours compter sur sa meilleure amie pour mettre du piment dans sa vie, pour chambouler tous ses plans. Quand il reçu un hibou, alors qu’il était en train de partir de Gringotts dans le but de rentrer chez lui, c’était elle et il était évident qu’il n’allait donc pas rentrer chez lui. Ça tombait bien qu’il ne puisse pas voir Phèdre le soir même, parce qu’il allait pouvoir passer du temps avec sa meilleure amie. Si ça avait été le cas, s’il avait pu voir Phèdre ce soir là, le jeune homme se serait retrouvé dans une décision délicate. Passer du temps avec la femme qu’il aimait ou avec sa meilleure amie qui avait clairement besoin de lui. Non parce que son message était clair à ses yeux. Quand elle lui affirmait qu’il devait se rendre dès qu’il pouvait aux Trois Balais, que ça urgeait, il savait que c’était important. Il prit quand même la peine de passer chez lui, juste dans le but de se changer, avant de se rendre aux Trois Balais où il retrouva Gwendolyn au comptoir.

« Bien sûr que non. » Lui répondit-il quand elle lui demanda si le fait qu’elle ait déjà bien entamé son verre lui faire qu’il lui en veuille. Évidemment que non, il valait mieux qu’elle vide son verre de toute façon que de se frustrer à l’attendre pour l’entamer. Déjà qu’elle semblait dans un état d’énervement avancé. « Bon, dis-moi qu’est-ce qu’il se passe ? »

Tant qu’à faire, autant qu’elle vide son sac le plus tôt possible, comme ça c’était une bonne chose de faite. Aaron la connaissait suffisamment pour savoir qu’elle n’était pas en forme. Déjà pour qu’elle lui envoie un message de ce genre, c’était qu’il avait dû arriver quelque chose. Outre le fait qu’en un sens, le jeune homme était curieux, il savait bien que ça lui ferait énormément de bien de parler. Elle devait lui parler de ce qui se passait, autant qu’elle le fasse maintenant comme ça il allait pouvoir l’aider comme il le pouvait.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gwendolyn Morgan
▌ Messages : 188
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeDim 17 Juin - 11:25

Raise your glass
J'ai posé la question comme ça, mais au fond je sais bien que mon interlocuteur ne va pas me tenir rigueur d'avoir décidé de commencer sans lui. C'est aussi pour ça qu'on est potes, parce qu'il ne va pas faire de chichis inutiles en ce qui concerne mon comportement. Et puis, il me connaît, donc l sait pertinemment qu'une Gwendolyn à sec en train de maronner et bien plus redoutable qu'une Gwendolyn vénère mais qui a au moins un petit coup dans le nez. De toute façon, je compte bien laisser à Aaron l'occasion de rattraper son mini-retard, histoire qu'on soit raccord, alcooliquement parlant, ce qui ne va pas être bien bien long, je pense. Et si ça doit tarder un peu, c'est pas grave, je forcerai un peu le rythme. Je sais que Aaron est pas forcément du genre grand buveur ou fêtard de l'extrême, mais bien encouragé, je pense bien qu'il peut faire des ravages.

J'ai été suspendue...,
je soupire, le regard morne, quand Aaron me demande ce qui m'est arrivé.

Rien que de le dire, je sens mes nerfs me monter. Franchement, cette situation est beaucoup trop injuste. Mais bon, plus je me laisserai dominer par mes nerfs (c'est un peu mon quotidien), plus ça va être dur de revenir vite, donc faut que j'arrive à me calmer un peu. Pas facile, ça je vous le fait pas dire, surtout que rien que d'évoquer mon précédent match, j'ai envie de distribuer des torgnoles à droite et à gauche, mais jouable quand même, suffit d'avoir un peu de tact, et je crois que ça peut m'arriver d'en posséder, tout de même.

J'en peux plus de toutes ces pétasses, je te jure.
Aaron me connaît, ce refrain, je râle contre mes camarades de jeu à chaque fois que l'occasion m'en est donnée. Apparemment, Barrowman s'est sentie insultée quand je lui dit qu'elle était une connasse. Ya que la vérité qui blesse, comme on dit. J'y peux rien, moi si c'est la vérité. Elle l'avait cherché, je te jure, mais vu que c'est elle qui est allée chialer dans les jupes de l'entraîneur, c'est moi qui me retrouve sur le banc de touche.

La vie est vraiment injuste. Je vous assure, ça me donne envie de péter un bon gros câble. En plus.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Gwendolyn Morgan
You can join the team
Or you can bitch and moan
You can live the dream
Or you can die alone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 401
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeMar 28 Aoû - 13:38

Raise your glass.
Aaron avait conscience que Gwendolyn avait besoin de vider son sac, ce n'était pas pour rien qu'elle se trouvait là d'ailleurs et qu'elle lui avait envoyé un message. Elle avait besoin de se défouler – accessoirement de boire de l'alcool d'ailleurs – et c'était mieux qu'elle le fasse tout de suite. Le jeune homme connaissait suffisamment la joueuse de Quidditch pour savoir qu'elle était un peu comme une bombe à retardement. Elle gonflait, gonflait, gonflait et finissait par exploser et ce n'était jamais beau à voir. Le jeune homme préférait donc largement la voir décanter un peu avant toute chose.

Il ne fut pas complètement surpris quand il apprit que Gwendolyn avait été suspendu. Disons que ça arrivait quand même régulièrement. Il ne dit rien, attendant que sa meilleure amie reprenne la parole pour continuer parce qu'il savait bien qu'elle n'avait pas fini. Elle n'en pouvait plus des pétasses donc… Aaron connaissait le langage plus que fleuri de la jeune femme. Est-ce que ces filles étaient vraiment des pétasses ? Peut être pas, mais c'était comme cela que Gwendolyn avait besoin de se défouler. Apparemment elle serait donc pris la tête avec une des filles, le jeune homme parierait bien le fait qu'elle lui avait déjà parlé d'elle sans doute. Et donc, la fille en question n'avait pas aimé de se faire traiter de connasses (c'était des mots si beau), elle avait pleuré en première et donc Gwen s'en prenait plein la tronche. Aaron avait envie de dire que c'était un peu… classique.

« Je me doute bien qu'elle le méritait. »
Gwendolyn était sanguine, ce n'était un secret pour personne, mais elle n’agissait pas non plus injustement. Elle réagissait un peu vivement par moment, mais ça se justifiait souvent. En tout cas c'était ce que pensait le jeune homme, mais il n'était peut être pas objectif. « Mais tu n'as pas envisagé le fait que tu pouvais… juste te retenir de l'insulter ? » Aaron prenait peut être des risques mais c'était un peu son rôle au final. Elle était explosive, lui non. Il avait tendance à chercher à la canaliser un peu (raison pour laquelle ils s'entendaient bien). « Comme ça, elle n'aura rien contre toi. »

Bon c'était sûrement utopiste, mais pourquoi pas. Il faudrait déjà qu'elle en soit capable cela dit. Oh le jeune homme adorait ça, il aimait le caractère de Gwendolyn et par moment il ne pouvait pas nier qu'il aimerait bien lui ressemblait un peu plus. Mais ça pourrait quand même lui permettre d'avoir moins de soucis si jamais elle prenait un peu sur elle et qu'elle se contenait. Si c'était possible qu'elle le fasse, la question était là.

« Tu es suspendue combien de temps ? » Il ne posait pas la question sans raison. Le temps où elle allait être suspendue, c'était quand même un temps où elle aurait sûrement besoin de se défouler. Et il était là pour lui permettre de se défouler d'ailleurs.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gwendolyn Morgan
▌ Messages : 188
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeMer 12 Sep - 14:46

Raise your glass
Je lève les yeux au ciel, n'oubliant pas de bien manifester mon agacement quand Aaron me fait remarquer que même si l'autre pétasse a sans doute mérité son sort, je ferais mieux de me contenir plutôt que de laisser exploser ma rage et mon agacement à tout va. C'est pas la première fois qu'on me la fait, cette remarque. Et pour cause, on me la fait absolument tout le temps, en fait... Et ça me soule, d'entendre ça, comme si ça devait être à moi et pas aux autres de changer... Non mais sérieux.. J'estime que je suis dans mon bon droit. Quand on vient m'emmerder, bah je rétorque. Faudrait quoi, à la place ? Que je me laisse marcher sur les pieds ? Non mais sans déconner ! Il est pas né le prochain connard qui m'écrasera sous sa semelle XXL. Plutôt crever, sérieusement. J'ai bien envie de dire tout ça... Mais de toute façon, Aaron le sait bien, il me connaît par coeur. Je sais qu'il voudrait que je change un peu... Pour mon propre bien et pour qu'on arrête de m'emmerder... Mais non, pas question. Je préfère être traînée dans la boue plutôt que de fermer ma gueule, c'est comme ça. Je décide plutôt de répondre à sa prochaine question, ça vaudra mieux que de me prendre la tête avec lui. Je l'aime bien, j'ai pas envie qu'on se prenne la tête parce que j'aurais pété un câble comme ça m'arrive beaucoup trop souvent.

Trois semaines...
, je marmonne dans ma barbe, agacée par ce jugement que je trouve un juste. Pour me punir, on m'a punie. Et pour le mériter, je ne le méritais pas. Je vais me faire chier pendant ce temps...

Clairement, je vis pour le Quidditch, alors même si je pourrais m'entraîner toute seule dans mon coin, j'ai besoin d'être en conditions de match, d'aiguiser mon esprit de compétition... Tout ce que je n'aurais pas le loisir de faire pendant ces trois semaines de pénitence. Je vous jure, j'en peux plus. Je trouve ça vraiment beaucoup trop injuste, ça me gave royalement. Mais je n'ai pas le choix. Je vais devoir ronger mon frein. Et pendant ce temps, je vais évidemment passer mon temps à râler.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Gwendolyn Morgan
You can join the team
Or you can bitch and moan
You can live the dream
Or you can die alone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 401
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeLun 19 Nov - 14:44

Raise your glass.
Gwendolyn ne répondit pas à la remarque de Aaron et en un sens, le jeune homme se disait que ça valait sans doute mieux. Aaron n’avait aucune raison de se taire et de cacher ce qu’il pensait, mais en même temps il n’avait pas non plus envie qu’elle s’en prenne à lui. Parce que mine de rien, le jeune homme savait de quoi elle était capable, il se doutait qu’elle pouvait très bien l’insulter de tous les noms parce qu’il cherchait un peu à la temporiser. Alors qu’au final, la seule chose que le jeune homme désirait, c’était essayer d’arrondir les angles. Il savait bien que Gwendolyn n’insultait pas tout le monde non plus, que si elle le faisait, si elle s’énervait, c’était avec de bonnes raisons. Mais en même temps, Aaron se disait aussi qu’elle pourrait peut-être se contenir un peu. Si elle mettait un peu d’eau dans son vin, il était évident qu’elle s’en sortirait mieux. Elle n’aurait plus de souci, elle ne se ferait pas renvoyer, suspendre, si elle ne passait pas son temps à se prendre la tête avec ses collègues. Sauf que bien sûr, Aaron savait bien que ça n’était pas possible. Parce que Gwendolyn était Gwendolyn, qu’elle ne changerait pas, et même… que Aaron n’avait aucune envie qu’elle change en fait.

Trois semaines donc, c’était de trois semaines que la jeune femme avait écopé de suspension. En un sens, ça ne faisait pas beaucoup vu comme ça, mais Aaron savait parfaitement que c’était hyper long pour Gwendolyn. Elle avait besoin de jouer au Quidditch, vraiment, elle avait besoin de se retrouver sur le terrain, elle avait besoin d’action tout simplement. Autant dire que le jeune homme se doutait que les prochaines semaines allaient être vraiment difficiles.

« Bah écoute… on ne va pas avoir d’autre choix que de se voir souvent les prochaines semaines alors ? »

Bon, ça n’allait pas aider Gwendolyn clairement, elle pouvait trouver bien mieux que sa compagnie, sans aucun doute. Mais c’était une manière pour Aaron de lui dire que si elle avait besoin, il était là pour elle tout simplement. Bon, le jeune homme ne valait pas un match de Quidditch, surtout que de son côté il se débrouillait comme un manche sur un balais (sans mauvais jeu de mot), donc il ne pouvait clairement pas l’aider non plus à s’entrainer ou autre. Mais au moins, le jeune homme se disait qu’il pouvait quand même passer du temps en sa compagnie, partager des verres, autant qu’ils le pouvaient.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gwendolyn Morgan
▌ Messages : 188
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeMar 11 Déc - 16:07

Raise your glass

Mon sourire s'agrandit quand Aaron suggère que mes trois semaines de suspension chiantes à mourir pourraient l'être un peu moins si je peux passer du temps avec lui. Ben perso, je suis totalement d'accord. Même si on est très différent, c'est pas pour rien si je considère Aaron comme mon meilleur ami, et je passerai jamais à côté d'une occasion de passer du temps avec lui, certainement pas. Je pense qu'il n'y aura pas meilleur façon pour moi de passer du temps... même si je sais qu'il aura moins de temps que je le voudrais à me consacrer, puisque monsieur a un boulot qui lui prend pas mal de ses journées.

On devrait pas avoir besoin d'excuses pour se voir, tu sais,
je réplique en lui souriant.

Mais c'est vrai que parfois, on peut laisser pas mal de temps sans se voir. Et bien souvent, j'avoue que c'est bel et bien de ma faute. Je suis souvent en voyage à cause de mon taff, et même quand je suis là, je m'entraîne quasiment constamment. C'est peut-être l'occasion pour moi de me recentrer un peu sur ce qui compte (même si le Quidditch, c'est le sport de ma vie)... Je vais essayer de tirer un bon parti de ma suspension... le meilleur même, tant qu'à faire. Même si c'est pas simple parce que j'ai encore les nerfs (putain).

Mais ouais, tu vas m'avoir sur le dos, t'es prévenu. Même si t'as peut-être d'autres plans pour les prochains soirs ? Genre une collègue sexy ?


Ma manière pas du tout subtile de lui gratter des infos sur sa vie privée. C'est qu'on arrête pas de parler de moi depuis tout à l'heure. On va bien l'avouer, c'est un truc que j'adore et dont je me lasse pas, parler de moi. Mais Aaron est mon meilleur pote. Y a plein de gens dont je me fiche royal de la vie, mais ce sera jamais son cas à lui, et donc j'ai envie de savoir ce qu'il peut y avoir de plus agréable dans sa vie, et de croustillant, aussi. Bien évidemment, le plus croustillant, c'est forcément sa vie sentimentale. De laquelle il ne me dit jamais grand chose.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Gwendolyn Morgan
You can join the team
Or you can bitch and moan
You can live the dream
Or you can die alone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 401
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeLun 18 Fév - 11:37

Raise your glass.
Au moins, ils allaient pouvoir se voir donc, c’était une bonne chose. Aaron avait envie de voir le côté positif de la situation, le fait qu’ils allaient pouvoir passer du temps ensemble, alors c’était une bonne chose. Même si forcément, la jeune femme n’appréciait pas le fait d’être mise à pied pendant trois longues semaines, où elle n’allait donc pas pouvoir jouer au Quidditch, au moins elle allait avoir un peu de temps pour elle. Et donc, par conséquence, un peu de temps pour lui aussi. Mine de rien, le jeune homme ne pouvait pas passer autant de temps que cela en compagnie de sa meilleure amie. Parce qu’elle était vraiment occupée de son côté, que de son côté, le jeune homme ne manquait d’être occupé également. Là, forcément, ils allaient avoir plus de temps pour eux.

Même si ça n’enlevait pas que Aaron avait quand même un emploi du temps chargé, le fait qu’il avait quand même un travail prenant, une petite amie qui lui demandait quand même beaucoup de temps. Ce qu’il ne pouvait même pas dire à son amie. Aaron se contenta de lui adresser un sourire quand Gwendolyn affirma qu’ils ne devraient pas avoir besoin d’excuse pour se voir. En effet, ils n’avaient pas besoin d’avoir des excuses. Et le jeune homme n’avait clairement pas envie d’attendre des excuses pour la voir, d’ailleurs, ils se voyaient maintenant. Dans tous les cas, Gwendolyn ne manqua pas de relancer la conversation, en lui posant une question dont il savait bien où elle voulait en venir.

« Non, il n’y a aucune collègue sexy. »
Clairement, le jeune homme ne pouvait pas dire qu’il en avait, en grande partie parce qu’il ne travaillait principalement que avec des hommes. Le jeune homme aimerait bien pouvoir dire à Gwendolyn qu’il était avec une femme merveilleuse, qu’il était fou amoureux mais... non, il ne pouvait pas. « En plus je travail plus avec des hommes, ça ne risque pas d’être au travail que je vais trouver quelqu’un. »

Et c’était la vérité, il était clair et net que ce n’était pas dans le cadre de son travail qu’il pourrait trouver quelqu’un, à moins qu’on affirme que l’Hydre soit un travail. Il y avait tant de chose que le jeune homme ne pouvait pas dire à Gwendolyn, il s’en sortait sérieusement mal à l’aise. Il ne pouvait pas s’en empêcher, il avait envie de tout dire, mais il ne pouvait pas. En prime, le jeune homme n’était pas spécialement à l’aise de base avec cette situation, avec son incapacité à être à l’aise avec ce genre de situation, avec beaucoup de chose.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gwendolyn Morgan
▌ Messages : 188
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeJeu 21 Fév - 12:03

Raise your glass

Pas de collègue sexy, donc. Dans un milieu aussi masculin que celui de la banque, je dois bien admettre que je ne suis pas franchement surprise de l'entendre, pour tout dire. Mais ma question valait surtout pour un sous-entendu, sous-entendu à présent levé par Aaron, qui en me répondant comme ça répond à ma question tout court. Toujours pas de petite amie pour Aaron. Je ne comprend vraiment pas.

Je sais que mon ami n'est pas forcément le plus à l'aise, qu'il n'est pas un dragueur invétéré et qu'il a souvent besoin qu'on lui secoue les puces, mais quand même, j'estime qu'il a tout pour plaire : il est beau gosse, stable, sympa, intelligent... Je sais pas pourquoi ça coince autant. Moi, que je sois encore célibataire, ça étonnera personne. Entre mon caractère de merde et ma situation de manière générale, ma vie ne pouvait être qu'un fiasco, Aaron, lui, mériterait de se trouver un jolie et gentille petite amie. Mais bon, c'est pas moi qui vais lui dire quoi faire. J'aime pas quand les autres le font pour moi, alors c'est pas pour faire pareil de mpn propre côté.

Ouais, t'as pas tort,
je réponds, amusée. Et j'avoue que si tu m'apprenais que t'en pinces pour un gobelin, je me ferais du soucis pour toi, je réponds pour détendre l'atmosphère. Je pousse un soupir exagéré avant de reprendre la parole. N'empêche, y en a décidément pas un pour rattraper l'autre. On va finir vieux et aigris entourés d'une putain de ribambelle de chats, si on continue comme ça, je m'amuse à dire.

C'est qu'on est plus tous jeunes. Bon, on est loin de la retraite encore. Mais autour de nous, ça se marie et ça pond des moutards, et nous pendant ce temps, on évolue pas d'un iota. Faut croire qu'on s'est bien trouvés là-dessus. L'amour, c'est vraiment de la merde, et tous les deux, on en fait les frais. Enfin, en vrai, moi plus que lui, mais je le crois sur parole, je ne me doute pas qu'il me cache un sacré secret, tout sauf anodine, qui changerait la donne si je l'apprenais. Là, je me contente de ses dires et du bilan peu glorieux que j'en tire concernant sa vie sentimentale.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Gwendolyn Morgan
You can join the team
Or you can bitch and moan
You can live the dream
Or you can die alone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 401
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeLun 13 Mai - 16:04

Raise your glass.
Aaron afficha une grimace forcée en entendant Gwendolyn affirmer que s’il devait lui annoncer tout d’un coup qu’il en pinçait pour un gobelin, elle se ferait du souci pour lui. Bon, clairement, le jeune homme savait que c’était une plaisanterie et c’était bien pour cela qu’il jouait les faux choqués. Mais en même temps, il se sentait terriblement mal à l’aise. C’était horrible comme situation, c’était justement le genre de conversation qu’il voulait éviter d’avoir. Parce qu’il se sentait mal de devoir mentir à son amie, de lui cacher le fait qu’il était amoureux d’une jeune femme merveilleuse, de devoir lui cacher le fait que Phèdre était la femme de sa vie, qu’il… qu’il l’aimait tout simplement, qu’il avait quelqu’un dans sa vie. Il devait le cacher, il n’avait pas le choix, parce que sinon il risquait gros… mais pour ça, il devait mentir à ses proches et c’était tellement difficile.

Surtout qu’il voyait bien que Gwen pensait vraiment qu’il tait bel et bien célibataire. En même temps, il n’y avait aucune raison normalement pour que Aaron lui mente. Elle s’amusait de la situation, affirmant qu’ils allaient finir vieux, avec un tas de chats pour les consoler. À une époque, Aaron s’était dit que c’était son sort sans doute, maintenant il savait que s’il ne devait pas terminer sa vie avec Phèdre, il la terminerait seul sans doute en effet. Parce qu’elle était la femme de sa vie. Mais en même temps, le jeune homme se disait aussi que c’était tout à fait possible qu’il ne termine pas vieux justement…

« Mouais… en même temps, je suis pas hyper fan des chats. » Reprit-il, sur un ton de plaisanterie, en tentant de taire sa culpabilité de devoir mentir à son amie. « Je me contenterais de la solitude de mon appartement, ça me suffit. » Son ton était une nouvelle fois léger, même si encore une fois le jeune homme s’en voulait. Il tentait du mieux qu’il pouvait de taire sa culpabilité, parce qu’il n’avait pas envie que Gwen le comprenne. Si elle devait apprendre qu’il lui mentait, Aaron avait peur qu’elle lui en veuille. Même s’il faisait ça dans le but de se protéger, de protéger Phèdre et aussi son amie bien évidemment. Mais bon… il ne voudrait pas qu’elle pense qu’il ne lui faisait pas confiance. Ce n’était pas le cas, même si bien sûr il ne pouvait pas lui parler de tous ses secrets. « Enfin, tu sais Gwen, le prend pas mal, mais je crois que tu es déjà aigrie. » Ajouta-t-il, en sachant parfaitement qu’il prenait des risques.

Mais en même temps, Gwen saurait forcément qu’il plaisantait. Quand bien même… elle ne pouvait pas nier non plus qu’elle avait un caractère un peu difficile par moment et qu’il fallait réussir à la supporter. Ce qui était le cas de Aaron, en aucun cas le jeune homme ne voudrait que sa meilleure amie change, bien au contraire, elle était parfaite comme elle était. Même quelque peu aigrie.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gwendolyn Morgan
▌ Messages : 188
Humeur :
Raise your glass (feat. Aaron) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Raise your glass (feat. Aaron) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitimeJeu 16 Mai - 10:06

Raise your glass

Bon, d'accord, alors c'est moi qui me coltinerait tous les chats. Et j'obligerai à Aaron de me rendre visite malgré tout, en dépit des chats. Mais non, j'espère que nos vies vont quand même prendre une tournure plus équilibrée. Pas ici, pas tout de suite, mais ça va finir par venir.  Je ne vois certainement pas Aaron en éternel célibataire. Aaron trouvera chaussure à son pied. Il mérite vraiment le meilleur, et je sais qu'il l'obtiendra.

Moi, j'en sais rien. Je pense que, pour avancer, il faudrait quand même que je me sorte de ce cercle vicieux et infernal avec Rudolf. Le problème, c'est que je ne suis pas franchement impatiente de le voir sortir de ma vie. Cette idée me déplaît beaucoup, même. J'ai confiance en Aaron, je ne me rends pas compte du fait qu'il me cache une information véritablement importante. Je pense que je lui en voudrais, oui, si je le découvrais. Enfin bon. Pour l'instant, on s'amuse de nos situations sentimentales désastreuses... et il y a de quoi faire.

Ouais, bon, d'accord, c'est pas faux.

N'importe qui m'aurait dit autrement que j'étais aigrie, je l'aurais peut-être mal pris. Mais on parle de Aaron, là, et il peut se permettre de me parler franco sans s'en prendre dans la tronche. Alors oui, de sa part, je veux bien entendre que je suis quelqu'un d'aigri. Surtout que, aigrie, je le suis effectivement, va bien falloir que je le reconnaisse, puisque c'est la vérité. C'est dans mon caractère. Mais je crois que ce caractère ne déplaît pas au jeune homme.

Mais c'est pas pour rien aussi, je suis une catastrophe ambulante et je tombe toujours sur des crétins, à croire que j'ai un radar.

C'est vraiment l'impression que ça me donne dans tous les cas. Je ne sais pas si j'en suis arrivée là dans ma vie parce que je suis aigrie ou si je suis devenue aigrie à cause de ma putain de vie, justement. En tout cas, le résultat est là. Heureusement, il y a quand même une personne sur laquelle je peux compter, je l'ai en face de moi. Et si je suis aigrie, Aaron m'empêche de l'être encore plus.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Gwendolyn Morgan
You can join the team
Or you can bitch and moan
You can live the dream
Or you can die alone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Raise your glass (feat. Aaron) Empty
Message#Sujet: Re: Raise your glass (feat. Aaron)   Raise your glass (feat. Aaron) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Raise your glass (feat. Aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (M) Newt Underwood - Draconologiste {feat Aaron Eckhart}
» La Bleuz'aïe de Golbuth, Briz' glass!
» « I would like that the past becames the present... » feat. Eltan J. Symens. [PM]
» V.2.0 Les chroniques d'Aaron Knight alias Light.
» Just the same //feat Matt'//
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-