AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amitié compliquée et des petits gateaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Amitié compliquée et des petits gateaux    Mer 11 Avr - 14:46


Lizzie venait d'entrer dans le petit Naomi's cakes, c'était un salon de thé, spécialisé dans les cakes et les petits gâteaux. La jeune fille avait rendez-vous avec Gwen, c'était l'une de ses amis. Elle avait fait connaissance avec la jeune joueuse de Quidditch professionnelle, lorsqu'elle cherchait des informations sur le sport des sorciers, principalement pour comprendre un peu mieux Bill, mais aussi pour avoir des sujets de conversations avec les gens. La jeune fille avait d'ailleurs fait ces stages dans le monde des sorciers pour savoir quoi dire durant les soirées mondaines. Mais Lizzie s'était développé bien plus qu'elle le pensait, et elle avait fait connaissance avec des nombreuses personnes intéressantes.

Dont Gwendolyn Morgan, un des harpies de Hollyhead, et elles avaient commencé à entretenir une amitié, parfois toutefois un peu bizarre, car elles se prennent souvent la tête sur la façon de voir le monde. Lizzie était calme et prenait le temps de faire les choses, alors que Gwen était plus agressive, cela se voyait d'ailleurs dans son jeu de Quidditch. Lizzie n'enviait pas Gwen, quoique parfois elle aimerait être plus ...énergique dans certains cas. En tout cas, aujourd'hui, Lizzie avait envie de lui parler de son poste à la banque Gringotts. C'était sa pause déjeuner, et elle serait contente de la passer avec Gwen. Pour lui raconter sa première semaine de travail, autour de petits gâteaux.

Lizzie s'avança vers le comptoir et commanda un assortiment de plusieurs petits gâteaux différents, et s'installa à une table pour attendre Gwen. La jeune femme arriva quelques minutes plus tard, et Lizzie lui fit un signe de la main pour lui indiquer où elle se trouvait.

"Coucou Gwen, tu vas bien?" demanda Lizzie avec le sourire, contente de retrouver son amie, cela fait quelques temps qu'elles ne se sont pas vus. Il faut dire qu'avec le départ de Bill, la jeune femme n'avait pas eu envie de voir grand monde, mais aujourd'hui les choses allaient mieux pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Ven 13 Avr - 12:36

Amitié compliquée et des petits gateaux


Je suis une amie de merde. Y a pas un milliard de façon de le dire, c'est que je suis. Les rares amis que j'ai pu avoir, je les ai perdus, et si je dois me remettre en question cinq minutes (mais je déteste faire ça), c'est de ma faute, à cause de mon putain de caractères de merde. Certains d'entre eux me manquent, je devrais peut-être mettre de l'eau dans mon whisky pur-feu et aller m'excuser auprès d'eux, mais non, trop de fierté... et de la rancune à revendre. Je préfère me dire que ça me permet d'élaguer un peu mes fréquentations, vaut mieux être seul que mal accompagné, c'est bien ce qu'on dit.

Tout ça pour dire que des amis, j'en ai pas des masses, ils se comptent sur les doigts d'une seule main (et encore, on pourrait trancher quelques doigts), et les résistants à mon humeur massacrante mériteraient une putain de médaille. Je pense que c'est pour ça que ceux qui me sont le plus proches sont des personnes qui, sur le papier, n'ont rien à faire avec moi parce qu'ils ne me ressemblent pas du tout. Aaron, Lyzzie, les deux sont des trésors de douceur et de patience, c'est pour ça que ça matche bien, je pense.

Et c'est Lyzzie que je viens retrouver. Et c'est dire si je suis capable d'efforts pour elle, parce que moi qui suis plutôt du genre bars sportifs animés, alcool qui coule à flots et ambiance débridée. Je suis pas à mon aise dans ce genre d'endroits, j'ai un peu l'impression d'être une intruse, mais bon, les gâteaux sont bons. Et j'aime bien Lyzzie, ça fait longtemps qu'on s'est pas vues, on a du temps à rattraper.

Hey toi !
Je hausse les épaules. Tu veux que je te prenne la tête de suite avec mes emmerdes ou on attend de s'être rempli la panse ? Ma façon de lui dire que ça ne va pas très bien, mais je n'ai pas envie de me prendre la tête. Dis-moi plutôt comment tu vas, toi. Quoi de neuf ?

Depuis le temps, elle doit avoir des tas de choses à lui dire.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Lun 16 Avr - 16:09


Lizzie était assis dans le petit Naomi's cakes, un endroit tranquille, sans doute un peu trop "nounours" pour Gwen, mais la jeune fille n'avait pas réfléchit jusque là juste que les gâteaux étaient très bons, et qu'elle voulait passer un bon moment. Gwendolyn arriva et la salua un peu abrupt, mais Lizzie décida de ne rien dire, après tout, elle n'était pas venue pour se prendre la tête avec la jeune femme sur la manière de saluer les gens. En plus, elle n'avait pas l'air d'aller bien, vu les "emmerdes" qui lui tombaient sur la tête. Lizzie n'aimait pas non plus ce langage, et pourtant malgré des moments "difficiles" dans leur amitié, elle restait proche d'elle, et lui envoyer un hibou, pour lui proposer un verre. C'était rare qu'elles se présentaient des excuses, et reprenaient leur amitié là où elles l'avaient laissé. Gwen était toujours de bons conseils, mais parfois de manière un peu trop... dure et radicale pour Lizzie, qui préfère les solutions en douceur.

Avant que Lizzie puisse lui dire quoique ce soit, la serveuse arriva pour poser un plateau de gâteaux, il y en avait une vingtaine, mais c'était des petits parts, en deux bouchées, ils étaient avalés. Ne sachant pas si Gwen aimait ou pas le chocolat, ou encore les fraises, ou les framboises. Elles n'avaient jamais parlé de leurs gouts culinaires. Du coup, elle avait prit un peu de tout, espérant que certaines choses lui plairaient.

"Je travaille chez Gringotts avec Mr Londubat, je suis son assistante personnelle, enfin je suis en stage" fit Lizzie en souriant fière de son travail, et de l'opportunité qui lui était offerte. Elle avait un peu peur de l'attirance qu'elle avait pour Londubat, mais si il ne tentait rien, elle ne ferait rien non plus. Et toi, raconte moi." demanda Lizzie, ne sachant pas si elle pouvait se lancer dans ce sujet sans risque de "batailles" verbales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Mar 17 Avr - 9:31

Amitié compliquée et des petits gateaux


Ainsi donc, Lyzzie s'est encore trouvé un nouveau stage. Est-ce que je suis surprise ? Non, bien sûr que je ne le suis pas, parce que je connais Lyz, depuis le temps, et depuis que je la connais, elle a passé son temps à papillonner d'un stage à l'autre. Pour tout vous dire, ce comportement me laisse un sentiment assez... contrasté, on va dire. Je trouve ça cool, qu'elle se laisse le temps de trouver sa voie et touche un peu à tout, au moins, elle aura tout essayé et saura qu'elle s'est vraiment engagée sur le chemin qui lui convient le mieux. Mais j'aimerais bien qu'elle trouve vraiment sa voie, quand même. Parce que c'est kiffant, de savoir ce qu'on veut dans la vie et de le faire à mille pour cent. Ce que j'ai la chance de faire, sauf quand une connasse me met hors jeu, et même si je le dois à ma putain de génitrice... Elle veut vraiment que je cause de mes problèmes ? Elle va pas être déçue, mais elle va vite regretter d'avoir bien voulu que j'ouvre ma gueule (avec ce langage si châtié qui, je le sais, lui flanque des ulcères, mais j'avoue que ça me donne envie d'en rajouter une couche juste pour la titiller, et je le fais.

Cette pétasse en chef de Felicia Barrowman m'a foutue sur le banc de touche, je suis suspendue pendant un mois à devoir regarder l'autre connasse se pavaner sur mon terrain. Et j'ai dû me ruiner pour acheter mon nouveau balai...

Elle a voulu que je lui en parle, je lui en parle. Mon langage ô combien fleuri risque de la faire grincer des dents mais je m'en care. elle me connaît, elle sait que je suis comme ça et que je changerai pas. Les gens, ils me prennent comme je suis où ils ne me prennent pas du tout, je leur laisse pas d'autre alternative.

Je savais pas que c'était ton truc, les finances
, j'ajoute pour rebondir sur les nouvelles qu'elle vient de me donner. Tu me diras, ça doit pas être le boulot le plus déplaisant du monde, rien que pour le plaisir des yeux. Il est plutôt bel homme, le Londubat.

Même si je ne le connais pas vraiment, je sais au moins ça. Je le connais un peu de nom. Un peu de réputation. Un nom prestigieux. Et une réputation sulfureuse.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Mar 17 Avr - 17:35


Gwen se mit donc à expliquer la situation avec des mots plutôt ... châties. Mais c'était quand même triste ce qui lui arrivait, être une joueuse de Quidditch et devoir assister au match assise sur le banc, et en plus son argent s'était envolé. Enfin pas vraiment il avait prit la forme d'un balai. Gwen pourrait s'en servir quand elle le voulait, et puis sa mise à l'écart ne durerait qu'un temps.
"Ne t'en fais pas, elle se rendra compte qu'elle ne peut pas gagner de match sans toi" fit la jeune fille avec le sourire. Elle aimait bien Gwen, et avait assisté à un entrainement de la jeune femme, et aussi à un match avec Bill. Mais le souci était qu'elle n'avait pas de comparaison avec d'autres joueuses pour savoir si elle était douée ou pas. Mais elle voulait le croire, et puis l'encourager c'était toujours bien.

Elle fit un sourire, et commença à manger un petit mille-feuilles. Elle aimait bien ces gâteaux, ainsi que les tartelettes à la fraise, ou aux fruits. La jeune femme lui fit remarquer qu'elle ne savait pas qu'elle aimait les finances. En fait, c'était pas du tout le cas, elle savait compter comme tout le monde, mais quand il y avait trop de chiffres, c'était parfois un peu compliqué de comprendre tout ça. Elle espérait ne pas se tromper, pour le moment, tout semblait plutôt bien se passer, Harfang Londubat ne lui avait rien dit, c'était sans doute un trés bon signe. On fait toujours remarqué aux autres quand ils faut mal, mais rarement quand ils font bien. Donc ne rien dire, était sans doute un signe d'un bon travail. Gwen lui fit remarqué que Harfang était plutôt bel homme, et elle ne pouvait pas vraiment le nier.

"Les finances, on s'y fait." commenta Lizzie avec le sourire, et je ne peux pas nier que Londubat est très beau" ajouta-t-elle en piochant parmi les petits gâteaux pour grignoter, et rougit un peu à ces paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Ven 20 Avr - 8:51

Amitié compliquée et des petits gateaux

C'est pas rare qu'on se prenne la tête, Lyzzie et moi, on va pas se le cacher, c'est même une sale habitude très courante chez nous. Et c'est de ma faute, parce que j'ai le sang chaud et que je m'emporte trop facilement. Aussi, j'ai souvent tort quand je prétends avoir raison, ce qui est assez problématique de manière générale. Mais quand on se prend pas la tête, c'est vraiment cool d'être amie avec elle. Elle m'encourage comme personne, et là, elle me pardonne même ma vulgarité de langage, pour me dire que l'autre connasse va le regretter (bon, sans le dire comme ça, parce que c'est Lyzzie) et que je vais tout cartonner. Franchement, ça me plaît, ça me plaît vraiment. Et c'est ce que je pense aussi. C'est pas pour me la péter, je le jure; C'est juste que je suis comme ça, je suis indispensable... je suis un pilier chez les Harpies de Holyhead. Et quand tu vires un pilier, il se passe quoi ? L'édifice tout entier s'effondre. J'invente rien, c'est comme ça que ça marche.

En tout cas, Lyzzie affirme que les finances, on s'y fait. J'espère ben qu'elle parle pour elle, parce que clairement pas mon cas. Les finances, moi, je ne m'y fais ab-so-lu-ment pas. Je déteste les chiffres, c'est un truc qui me rebute profondément. Mais bon, elle ça lui plaît, et bien sûr c'est tant mieux. C'est tout ce que je lui souhaite : de s'épanouir dans une belle et longue carrière. Mon sourire s'agrandit encore plus quand je vois mon interlocutrice rougir à la mention d'Harfang Londubat. Mais c'est qu'il lui plaît vraiment, son nouveau patron. Je dis pas, mais ça sent le potin croustillant, là.

Oh mais je te connaîtrais pas que je penserais que tu as le béguin pour lui
, je la charrie gentiment. Pas de bol qu'il soit marié. Je marque une légère pause. Quoique j'ai cru entendre dire que ça le dérangeait pas forcément.

Je ne connais pas trop cet homme, mais il a quand même une réputation de séducteur. Je ne serais pas surprise qu'il veuille entraîner Lyzzie dans ses filets. Il faut dire qu'elle est sacrément belle, Lyzzie. Et libre comme l'air, maintenant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Dim 29 Avr - 15:35


Lyzzie continuait de grignoter les petits gâteaux en compagnie de Gwen, sa relation avec la jeune femme était un peu en dents de scie, mais pour l'heure tout se passait bien, hormis le langage un peu brut de Gwen, Lyzzie trouvait cette rencontre agréable. Jusqu'à ce qu'elles se mettent à parler de Harfang, elle ne savait pas trop si elle avait envie de s'aventurer sur ce terrain là, en même temps, c'est elle qui a commencé. Lizzie se sentit rougir, à l'idée qu'il puisse se passer quelque chose entre eux. Elle avait effectivement le béguin pour lui, elle ne s'y attendait pas du tout. Mais rie n'était vraiment possible entre eux, il était marié, ils travaillaient ensemble, et il était plus âgé qu'elle, il avait quand même le double de son âge.

"Non, ça semble pas le déranger" fit Lizzie, un peu tristement, aprés tout c'est elle qui allait devoir mentir à sa femme pour lui, alors qu'elle en "profiterait" même pas. C'est comme si elle mourrait d'envie de manger des bonbons, les achetaient, mais que c'était finalement toutes ses copines qui les mangeaient, sans qu'elle ne puisse même pas en gouter un. Bon la comparaison était un peu bizarre, parce que Londubat n'était pas une gourmandise. Mais l'idée était un peu là quand même. Il m'a demandé de mentir à sa femme. ajouta la jeune femme, elle avait accepté, parce qu'elle avait eu envie de se travailler, mais cette situation la mettait quand même un peu mal à l'aise. Elle priait que la situation ne se présente pas, et qu'elle n'est pas besoin de mentir à cette pauvre femme. Est-ce qu'elle aussi était amoureuse de lui, ça serait vraiment le pire comme situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Dim 6 Mai - 14:57

Amitié compliquée et des petits gateaux

Discuter ragots et histoires de coucheries, c'est pas forcément mon dada, mais quand une de mes amies est plus ou moins impliquée dans l'affaire, ça change tout. J'sais pas, ça tient peut-être de la curiosité malsaine plus que de la considération pure, mais à mon avis, Lyzzie ne m'en voudra pas. C'est toujours moins risqué que de causer de mes problèmes sur mes terrains. Et je suis sûre que ça dérange pas ma pote. D'une, si ça la dérangeait, j'ai envie de croire qu'elle me le dirait, de deux, bah je suis pas sûre qu'elle ait grand monde avec qui elle peut discuter directement de tout ça, alors bon, autant qu'elle en profite, non ? De toute façon, maintenant qu'on est lancées, c'est pas moi qui vais changer de sujet, au contraire, j'ai même très envie d'y remédier. Je ne peux pas m'empêcher de sourire et j'évite de justesse un petit rire malvenu quand j'entends qu'il a demandé à sa nouvelle secrétaire de mentir à sa femme. Le Londubat ne manque vraiment pas d'air. Limite, je suis admirative face à tant de culot, je déconne pas.

Franchement, ça m'étonne pas de lui, vu le personnage.

Je ne le connais pas, pourtant, hein, juste de vue (jolie vue, au passage), mais j'ai ma petite opinion. Et sa femme aussi, je pense. Si vous voulez mon humble avis, lui mentir, c'est plus un artifice qu'autre chose dans les circonstances, mais bon, je peux comprendre qu'elle soit pas totalement emballée par le projet.

Laisse-moi deviner, ça te pose un cas de conscience,
je suppose en étant sûre que je vois juste. T'as accepté ?

Je pense que oui, vu qu'elle a accepté le job, mais à mon avis, elle prie intérieurement pour ne jamais croiser Mrs Londubat. En plus, ça la met en position un peu fâcheuse. Si elle n'en avait rien eu à faire de Harfang Londubat, ça lui aurait sûrement été moins difficile. Ma pauvre Lyzzie au coeur d'artichaut. J'espère quand même pour elle qu'elle ne s'est pas mise dans un de ces sales pétrins qui risquent de bousiller son petit coeur. Là, cette histoire me ferait beaucoup moins marrer, d'un coup.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Dim 6 Mai - 15:26


Lizzie se demandait si elle avait bien fait d'accepter le stage dans ce genre de conditions. Tout d'abord à cause des "sentiments" qu'elle avait pour son patron. Elle ne savait pas encore si on pouvait parler sentiments, elle ne le connaissait pas encore suffisamment pour l'aimer. Mais en tout cas, il lui avait fait une première impression trés forte, et on ne pouvait pas dire qu'elle était insensible à son charme. On pouvait donc parler de "béguin", et elle aurait peut-être dû en rester là, et pas se mettre dans cette position fâcheuse. Elle allait peut-être voir défiler toutes les filles qui vont finir dans son lit, et en plus elle allait devoir mentir à sa femme pour le couvrir. Non cette situation n'était franchement pas idyllique, et comme lui demandait Gwen, oui cela lui poser un problème de conscience. Elle ne savait même pas d'ailleurs si elle était douée pour mentir ou pas.

"Oui, j'ai accepté" fit-elle en soupirant, tout ça ne présageait rien de bons. Soit elle parvenait à "l'oublier", à passer à autre chose, comme rencontrer quelqu'un de plus accessible, de mieux pour elle, qui lui correspond mieux, et elle pourrait alors continuer de travailler avec Harfang sans trop de souci. Ce serait un petit béguin, qu'elle oublierait. Soit elle n'y parvenait pas, et aurait encore le cœur brisé par tout ça, toutes ces filles, et sa femme. Et elle deviendrait malheureuse comme les pierres, ne pouvant vivre "l'amour" grandissant qu'elle ressentait pour lui. Franchement, elle préférait de loin la première solution, mais pour ça, il faut qu'elle fasse des rencontres, mais où? Elle connaissait la plupart des familles de sang pur de Grande Bretagne, et il n'y avait pas trop de garçons, ou d'hommes pour elle. Peut-être qu'elle devrait chercher ailleurs.
"Je crois que je suis devenue complétement folle" fit Lizzie désespérée par son cas. Je vais me venger sur les petits gâteaux" ajouta-t-elle avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Ven 11 Mai - 13:19

Amitié compliquée et des petits gateaux

Je devrais sans doute compatir à ce que me raconte Lyzzie, mais j'avoue que j'ai du mal. Quand j'entends dans quel pétrin elle s'est fourrée, je le reconnais, ça me fait marrer. C'est pas contre elle. Même si on se prend souvent le bec, je l'adore, mais y a pas mort d'homme, en même temps. C'est juste... assez comique. Tant qu'elle est juste séduite par le bel Harfang Londubat (ce qui n'est pas bien difficile, vu le spécimen) et par amoureuse, alors y a pas de risque. Et je pense que ces histoire de mensonge et de femme à maintenir dans l'erreur devraient la dissuader de faire des conneries. Même si l'amour, ça se contrôle pas... C'est bien le problème.

-Oh, crois-moi, t'as encore du chemin à faire avant d'être complètement dingue. Des tarées, j'en connais, et en comparaison, crois-bien que t'es totalement saine d'esprit.

Des tarés, ouais, j'en connais plein. Dans le milieu du Quidditch, c'est pas ce qui manque, loin de là. On est tous un peu cinglées. C'est pas mes coéquipières qui diraient le contraire. J'ai mes petits surnoms, dans le milieu, et ils sont pas bien joyeux. Souvent liés à ma condition mentale, parce que je suis violente, colérique... un peu frapadingue, c'est pas faux (et j'ai tout compris).

-Cela dit, la vengeance sur gâteau, je prends. En plus, ça a le mérite de faire du mal à personne, c'est pas du luxe
. Et d'ailleurs, pour la peine, je saute sur une de ces gourmandises. Je vais encore me faire taper sur les doigts pour avoir pris du poids, mais je m'en tamponne.

Enfin, je m'en tamponnerai moins si au prochain exam médical, on doit me faire des remarque, mais là, pour l'instant, j'ai pas envie du tout de passer à tout ça. De toute manière, la chair est faible. Lyzzie ne résiste peut-être pas à l'appel des beaux yeux de monsieur Londubat, moi je ne résiste pas à l'appel de tout ce qui est gras et salé.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Sam 12 Mai - 14:16


Lyzzie ne savait pas trop quoi dire, et se contenta d'un sourire quand Gwen lui dit qu'elle n'était pas folle, qu'elle avait connu bien "pire" dans le domaine. Au moins cela la rassurait un peu. Elle mit un petit gâteau dans sa bouche, comme elle venait de le dire, et Gwen approuva son idée de vengeance sur les gâteaux, en disant que cela ne faisait pas de mal à personnes. Sauf peut-être à ses kilos pensa la jeune Lyzzie, surtout si elle éprouvait le besoin de se venger à chaque fois qu'elle allait croiser le regard de Harfang. Tous les midis, elle serait là pour manger des petits gâteaux, à ce rythme-là, elle ... prendrait vite du poids, et ça serait pas super chouette. Gwen avait l'avantage de faire du sport pour perdre le poids qu'elle allait prendre. Lyzzie n'était pas trop quidditch, peut-être que la marche ou la course lui ferait du bien, c'était à avoir.

"Bon ...  et toi, mise à part tes soucis avec le Quidditch, tout va bien?" demanda Lyzzie, qui avait envie de parler d'autres choses que sa folie d'avoir accepté un travail, avec des gobelins qu'elle n'arrivait pas vraiment à apprécier, et un patron qu'elle apprécie justement un peu trop, et le fait de mentir à la femme de ce dernier pour couvrir ses infidélités. Oui autant dire qu'elle était folle, malgré les dires de son amie. Elle prit un autre gâteau, en attendant la réponse de son amie. Gwen ne lui avait pas parler d'hommes dans sa vie, elle se demandait si elle était amoureuse. Les conversations entre les deux jeunes femmes sont parfois un peu ...  rythmées, et Lyzzie apprenait des choses sur son amie au compte-goutte. Par exemple, elle venait d'apprendre que Gwen aimait plutôt les choses salées, puisque c'était les petits parts de quiches et de pizzas que Gwen avait prise. Lyzzie était plutôt sucrée, au moins, elles se battraient pas pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Jeu 17 Mai - 10:54

Amitié compliquée et des petits gateaux

J'ai comme l'impression que Lyzzie n'a pas envie de s'étendre plus longtemps sur le sujet. Pas de soucis, j'ai pas l'intention de l'y obliger. Je peux être insistante voire lourde à certains moments, mais là, je pense que c'est pas nécessaire d'insister. Elle m'a dit tout ce qu'il y avait à dire et a même bien voulu admettre son petit béguin pour son nouveau patron, pas besoin de lui demander plus. Même si elle arrête de m'en parler maintenant, j'ai dans l'intuition que ce ne sera pas la dernière fois que j'entendrais parler de Harfang Londubat, et j'ai bien l'intention de suivre la situation et ses revirements avec attention, comme ces romans feuilletons qu'on lit dans les journées. Pour ça, je peux être sacrément assidue. On change de sujet, donc, et Lyzzie décide de s'intéresser à moi. Pas de bol pour elle, j'ai franchement rien de très palpitant à lui dire, surtout si on exclue le sujet Quidditch, étant donné que ce sujet occupe une immense majorité de mon temps (sans surprise).

Ouais, on peut dire ça, ouais. Mais bon, le quidditch, c'est toute ma vie, tu sais.

Donc si ça ne va pas professionnellement, le reste ne va pas aller non plus. J'ai la tête qu'à ça. Là, maintenant, ça va, je me suis détendue parce que mon interlocutrice a bien su me changer les idées, mais dès que j'y pense, j'ai le démon qui remonte en moi de nouveau. La rage que ça provoque en moi. En même temps, quand on subit tant d'injustice, c'est normal de ne vivre mal, non ? Mais on va éviter d'aborder le sujet, hein. Je sais que c'est pas sur ce terrain qu'elle veut m'emmener, de toute manière. Elle doit se demander s'il y a un homme dans ma vie, quelque chose dans ce goût-là. Si elle attend des infos croustillantes sur le sujet, elle va être déçue, la pauvre.

Et si c'est ça ta question, non, y a pas d'homme dans ma vie, et c'est très bien comme ça. Il est pas né, le prochain connard qui partagera ma vie.

Je me contente d'aventures d'un soir, sans prise de tête, et c'est parfait de cette façon. L'amour, pour le peu que j'en ai connu, ça ne m'a jamais foutu que dans des situations à la con. Alors merci mais non merci.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Lun 21 Mai - 15:10


Lizzie ne savait pas si c'était une bonne ou mauvaise chose que le Quidditch soit toute la vie de son amie. En réglé générale, c'était bon d'avoir une passion, quelque chose à quoi consacré son temps, sa vie, sinon la vie est vraiment ennuyeuse. Mais en même temps, il ne fallait pas non plus que cela devienne une obsession, sinon on oubliait un peu de vivre pour autre chose que sa passion, et il y avait malgré tout beaucoup de choses d'autres à voir. La jeune Lizzie le savait bien, avec tout ce qu'elle avait vu au travers de ses stages, il n'y avait pas que Quidditch dans la vie.

"Il faut que le Quiddtch soit toute ta vie, trouve toi d'autres centre d'intérêt" fit Lizzie avec le sourire. Elle ne voulait pas que son amie reste "coincée" dans ce monde, sans savoir qu'il y avait d'autres choses dans la vie. Lizzie aimait pouvoir tout découvrir, elle adorait lire pour apprendre de nouvelles choses, et puis faire ses stages pour expérimenter différentes techniques. Croiser des gens pour mieux connaître la nature humaine. La jeune femme était peut-être bizarre, mais elle aimerait pouvoir tout faire, tous les métiers, connaître tous les gens, et tout savoir sur tout. C'était malheureusement impossible.

Lizzie fit une grimace peut-être involontaire, car elle dit le mot connard, ce n'était pas un langage que la jeune fille employait. Mais elle comprenait l'idée.

"Peut-être qu'il te faut... une femme" proposa Lizzie en haussant les épaules, c'était une blague bien sûr, mais en même temps si Gwen trouvait son bonheur dans les bras d'une femme, plutôt que dans ceux d'un "connard", Lizzie n'aurait rien à redire, au contraire, si Gwen est heureuse, c'est tout ce qui compte. Lizzie l'aimait bien et veut son bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Ven 25 Mai - 9:53

Amitié compliquée et des petits gateaux

Alors, j'adore Lyzzie, hein (je prends la peine de le rappeler parce que des fois que la situation doive s'envenimer un peu, je pense que c'est pas inutile de préciser qu'on s'adore même quand on se prend le chou), mais là, je me retiens de lui dire de se garder ses conseils là où je pense (et c'est donc bien la preuve que j'ai de l'estime pour elle, sinon ce serait déjà fait). J'aime pas la façon dont elle présente les choses, il "faut" que le Quidditch ne soit pas toute ma vie, non mais sans déconner, genre c'est une obligation ? Désolée - mais pas désolée - mais je ne suis pas d'accord. Chacun mène sa vie comme il l'entend, et tout le monde n'a pas à se sentir heureux pour les mêmes raisons. Moi, ce qui me transporte, ce qui me donne le sentiment d'être en vie, c'est de voler, point barre. Et je vois pas du tout en quoi c'est mal. Je préfère avoir une seule passion et la vivre à fond plutôt que d'en avoir des dizaines et de ne pas être fichue de les vivre pleinement. On pourra dire ce qu'on veut, je changerai pas d'avis à ce sujet. Et de toute façon, j'aime pas qu'on me dise quoi faire. J'ai un putain d'esprit de contradiction bien foireux qui fait que quand on me dit de faire un truc qui me plaît pas, même si c'est pour mon bien, je vais faire tout l'inverse, inévitablement. En tout cas là c'est pas gagné, elle m'a braquée.

Dis-le tout de suite, si t'es intéressée,
je réplique un peu sèchement, parce qu'elle m'a mis les nerfs en pelotes (pas sa faute, me faut pas grand-chose), n'empêche, même pour la vanne, je la trouve vachement légère sur le sujet de l'homosexualité, pas sûr que ce soit une bonne chose.

Oh moins je m'en fous, chacun peut bien baiser qui il veut, je m'en beurre la raie (et il s'en passe de belles dans les vestiaires des joueuses, c'est moi qui vous le dis... et il se peut que j'ai eu mes propres expériences, aussi), mais c'est pas le genre de sujet qu'il faut aborder si on veut pas s'attirer d'ennuis.

Sans déconner, les femmes sont bien pires que les hommes de toute façon. Quand tu vois les coups de pute dont son capables mes "coéquipières"
. J'affiche un sourire. Y a pas de mal à être seule, j'espère que t'es au courant de ça, quand même.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Dim 27 Mai - 15:01


Lizzie qui avait voulu faire un brin d'humour, ou autre chose, tout venait de tomber à l'eau. Elle cessa de sourire, et baissa la tête pour prendre un gâteau. Elle n'avait pas envie de se fâcher avec la jeune femme, c'était son amie. Mais en même temps, elle savait qu'elle pouvait prendre la mouche facilement. Qu'est-ce qui lui avait prit de dire ça aussi. Elle devait vraiment réfléchir avant de parler. Elle soupira plusieurs fois, comme pour se donner le courage de parler à nouveau, ou bien de se calmer pour ne pas s'énerver aussi. D'accord, elle ne donnait peut-être pas le bon conseil, ou bon moment, ou même dans un trés mauvais moment, mais ce n'était pas la peine de lui répondre sur ce ton, et de s'énerver si vite. Surtout pour des paroles que Lizzie ne pensait pas vraiment.

"Oui... je sais bien... J'ai quand même côtoyé des filles et des femmes" fit Lizzie. Elle savait trés bien que certaines personnes, étaient capable de faire des coups de p***s comme le disait si bien Gwen. Elle avait d'ailleurs en était victime lors qu'elle avait terminé sa cinquième année à Poudlard. D'ailleurs, elle se demandait si ce n'était pas une des raisons pour lesquelles, Lizzie avait quitté Poudlard plutôt que la plus part des gens. Peut-être qu'elle le raconterait un jour à Gwen, bien qu'aujourd'hui cette histoire semble dérisoire à ses yeux d'adultes, l’adolescente qu'elle était, en avait été effondrée.
"Vaut mieux être seule que mal accompagnée, quelqu'un m'a dit ça un jour" fit Lizzie en espérant que c'était ce qu'il fallait dire, car la jeune femme n'avait jamais vraiment bien compris ce que cette phrase voulait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Mar 29 Mai - 8:36

Amitié compliquée et des petits gateaux

Bon, je crois que je l'ai un peu vexée (oups). C'est pas la première fois. J'ai un langage très cru, je réfléchis pas avant de parler, et j'ai trop de fierté pour admettre que je suis allée trop loin quand c'est le cas (et là, oui, c'est effectivement le cas)... Heureusement, on fait pas plus patiente et douce que Lyzzie, et donc, même si je sens que je l'ai un peu braquée. J'ai bien envie d'affirmer que mon interlocutrice a beau avoir fréquenté des filles et des femmes, on ne peut avoir côtoyé le pire de la nature féminine qu'en côtoyant les vestiaires des Harpies de Holyhead, mas on va plutôt éviter d'en rajouter une couche, on es bien d'accord que c'est préférable. J'ai pas envie de me la mettre à dos ni de me disputer, surtout que je sais qu'on fait pas plus bienveillante que mon interlocutrice, j'ai vraiment de la chance qu'elle me supporte.

Eh ben cette personne a totalement raison
, j'affirme avec aplomb, quand elle ajoute qu'il vaut mieux être seul que mal accompagné.

Alors bon, c'est vrai que l'adage est généralement prononcé par les célibataires frustré(e)s qui en fait se contenteraient de n'importe qui pour ne pas avancer seuls dans la vie. Mais moi je le pense vraiment, et je vous jure que je suis pas frustrée. Quand on fait le bilan de ma vie sentimentale, on peut le dire, j'ai globalement été mal accompagnée. J'en ai bouffé, des coups et des mauvais traitements. Bon, je les ai rendus aussi, faut pas déconner. Je le pense, toute blague mise à part, courir après n'importe quelle relation par peur d'être seule, c'est forcément s'exposer à la pire compagnie.

Après, personne n'est pareil.

Je le précise quand même. Très possible que Lyzzie, elle, soit dépendante d'un point de vue affectif, mais moi, je ne me suis jamais sentie autant libre que depuis que je suis célibataire. Et honnêtement, ce n'est pas près de s'arranger. Chacun voit midi à sa porte, moi je dirais plutôt que je vois quatorze heures, personnellement.

Ma vie me va très bien comme elle est, pas besoin de m'inventer des putains de romances ou des centres d'intérêt à la con.

Je mens juste un peu.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Sam 2 Juin - 15:50


La jeune femme hocha la tête, elle n'avait pas envie de se fâcher avec son amie Gwen, le ton était monté, mais heureusement elle avait trouvé quoi dire pour faire redescendre la pression. Lyzzie ne comprenait pas le proverbe utilisé, vaut mieux être seul ou mal accompagné. Lizzie n'avait pas jamais rencontré de "mauvaise compagnie", ou être mal accompagné. Elle côtoyait presque tout le monde, elle ne se posait pas tant de questions sur les gens. Il n'y avait pas de "méchants" dans son entourage, et peut-être qu'elle gardait tout simplement la foi dans les autres. Elle préférait être déçue que de perdre confiance. Alors, elle préférait être accompagné et se trompé que d'être seule et ne plus vouloir voir personne.

"Les mauvais compagnies disparaissent vite" fit Lizzie avec le sourire. C'est vrai, pourquoi fréquentait quelqu'un qu'on n'aime pas, la jeune femme n'en voyait pas vraiment l'intérêt, il pouvait y avoir des moments durs, surtout si on fait référence à son amitié en dent de scie avec Gwen, mais elle aimait quand même fréquenter Gwen, et elle espérait que c'était pareil pour sa jeune amie. C'est vrai à quoi ça sert de fréquenter des gens qu'on n'aime pas, c'est un vraie perte de temps, c'est comme dire des mensonges, et tromper les gens, quelle perte d'énergie, quand on sait que la vérité finit toujours par se savoir. Donc Lizzie appréciait tous les gens avec qui elle passait du temps, et pensait qu'il en était de même pour les autres.

Lizzie n'aimait pas le langage de Gwen, et aimerait bien qu'elle parle un peu mieux que tous ces mots vulgaires, qu'elle pouvait utiliser, mais après tout, c'était elle, et elle appréciait comme elle était.
"Chacun vit sa vie, comme il le veut." fit Lizzie avec le sourire. Elle avait le droit de consacrer sa vie au Quidditch, si elle le voulait, la jeune fille n'avait rien à dire sur le sujet. Mais elle trouvait dommage de ne pas avoir d'autres passions, car si elle ne peut plus monter sur un balai pour X ou Y raison, qu'est-ce qu'elle allait faire dans ce cas. La jeune femme continua de picorer des petits gâteaux, avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Lun 4 Juin - 12:20

Amitié compliquée et des petits gateaux

Je me retiens de contredire Lyzzie quand elle me dit que les mauvaises fréquentations disparaissent vite. On n'a de nouveau pas le même point de vue et la même expérience là-dessus. Moi, mes mauvaises fréquentations, c'est pas faute de vouloir m'en débarrasser, mais ça marche pas. J'ai beau essayer, y a toujours un truc qui cloche. Tu penses t'être débarrassés de ces personnes qui te sont nocives, mais elles reviennent constamment te coller au train. Dans le genre, je crois bien que le meilleur exemple que je peux avoir à l'esprit, c'est mon ex, qui revient toujours au moment où j'ai le moins envie de le voir (et j'ai jamais envie de le voir). Les mauvaises fréquentations, je trouve, vous collent au train, sans arrêt. Peut-être que j'attire le pire de la nature humaine, aussi, c'est pas exclu. Lyzzie est une bonne personne, ça doit être plus simple pour elle d'attirer les personnes bienveillantes. Et les personnes malveillantes ne peuvent rien contre sa gentillesse naturelle. Enfin, inutile de débattre là-dessus. On sait qu'on ne sera pas d'accord. Et même si nos prises de bec font intégralement partie de notre amitié, je ne veux pas trop en rajouter non plus.

-Exactement, je réponds, ravie d'avoir (plus ou moins) eu le dernier mot.

J'aime cette idée, qu'on fait ce qu'on veut de notre vie, en tout cas, j'essaye de vivre ainsi, de cette manière. Mais ce n'est pas toujours simple, parce que la société essaie tout le temps de nous imposer ce qu'on doit faire ou comment vivre, et ce n'était pas simple de vivre totalement en dehors des clous. Qu'on le veuille ou non, on finit toujours par être influencé... c'est comme si c'était quelque chose à quoi on ne peut tout simplement pas échapper, comme si ça dépassait notre propre volonté. Et de la volonté, je sais que Lyzzie, tout comme moi, n'en manque absolument, bien au contraire.

-Tu sais bien que c'est mon truc, de me plaindre, mais j'aime ma vie comme elle est. Toi aussi, j'espère ?

Elle passe tant de temps à chercher sa voie que je me demande parfois si elle saura trouver ce qui la rend heureuse.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Sam 9 Juin - 23:56

Gwen lui demanda si elle aimait sa vie comme elle était. C'est une question qui la surprit un peu, parce qu'instinctivement, elle ne pouvait pas répondre "oui". Bien sûr de l'extérieur, elle avait tout ce qu'il faut pour être heureuse, de l'argent, un travail, des amis... bon il lui manquait l'amour, mais elle pouvait trouver parce qu'elle avait aussi la beauté, et le charmant. Et pourtant, elle voulait plus, elle voulait tout ça et plus encore. Pourrait-elle être heureuse si elle n’obtenait pas tout? Arriverait-elle à se contenter de ce qu'elle a ? Lizzie avait une vision trés particulière de ce qu'elle voulait faire de sa vie, son béguin pour Londubat par exemple, n'y entrait pas, un boulot permanent non plus. Et pourtant elle ne regrettait pas de lui avoir dit oui pour le poste, bien au contraire. La jeune femme avait envie de faire un long voyage autour du monde, au bras de son mari ou fiancé, et elle espérait pouvoir le faire. Elle avait aprés tout, tout sa vie devant elle.

"Oui, je l'aime... Mais j'espère pouvoir l'améliorer à chaque instant" fit Lizzie, elle ne savait pas si c'était bien ou pas de ne pas se contenter de ce qu'elle a, et de vouloir en avoir plus, n'est-ce pas un peu prétentieux. Pourtant Lizzie n'avait pas l'impression de l'être. Elle soupira, en tout cas, du moment qu'elle n'allait pas moins bien, ou qu'elle ne perdait pas quelque chose en cours de route, ce serait déjà un bon début. Ce que la jeune femme veut quand même malgré tout le reste, c'était des enfants, elle voudrait même une grande famille, et ce ne serait pas avec Harfang que cela arriverait.
"Tant mieux que tu aimes ta vie, c'est le plus important" fit Lizzie en se disant qu'elle avait quand même de la chance d'avoir une passion à laquelle s'accrochait à fond, Lizzie n'avait pas ça. La jeune fille aimait beaucoup de choses, mais pas au même point que Gwen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Ven 15 Juin - 10:01

Amitié compliquée et des petits gateaux

Je pense que, à ce stade, tout le monde l'aura bel et bien compris : j'ai un avis très tranché sur les choses, et je n'hésite pas à l'exprimer haut et fort, en me fichant bien de l'adresser à des personnes qui n'auraient pas le même point de vue que moi (et sans accepter de me remettre en question quand on m'oppose des arguments pourtant valables, je sais bien). Et donc, à mon sens, si on cherche à améliorer sa vie, c'est qu'on n'en est pas satisfait. Bon, c'est dans la nature humaine d'en vouloir toujours plus : tenez, j'adore ma vie, moi, mais si je pouvais devenir capitaine de mon équipe et devenir milliardaire, je dirais pas non non plus. Mais pour être née dans un contexte familial bien pourri comme pas deux, je sais ce que je peux attendre de la vie et ce que je ne peux pas me permettre, au contraire, de lui exiger. Chacun a sa vision des choses, Lyzzie a le mérite d'être ambitieuse, un peu comme moi, la différence, c'est qu'elle est plus équilibrée et moi plus passionnée.

Ouais, faudrait juste dégager deux-trois personnes du paysage, et ce serait bon.

Je plaisante, bien sûr. Je vous le jure, je plaisante. J'ai un peu trop tendance à être... violente et rentre-dedans, j'avoue, mais je ne suis pas non plus une psychopathe. Enfin, aux dernières nouvelles, en tout cas. N'empêche que c'est vrai que sans ces crevards qui nous pourrissent la vie au quotidien, on se porterait tous et toutes mieux. Quoi qu'un sage dirait sans doute qu'on est tous le crevard de quelqu'un. Et il le dirait sûrement d'une autre façon. Même si je suis sûre que les philosophes, dans l'intimité, sont aussi vulgaires que n'importe qui. Ils mangent, chient et se brossent les dents, comme tout le monde, non ?

Faut que je m'achète un nouveau balai, tout à l'heure. Tu voudras bien m'accompagner ?

L'idée de baver sur un nouveau balai me réjouit, celle d'y épuiser toutes mes économies, c'est autre chose, mais en bonne compagnie, ce sera peut-être un peu moins chiant. Même si je ne serais pas étonnée que Lyzzie en ait déjà marre de moi. Et elle aurait raison.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Dim 24 Juin - 14:24


Lizzie adorait discuter avec Gwen, elle était trés différente des personnes qu'elle avait côtoyé au cours de son enfance, dans sa famille de sangs-purs, ou bien ses camarades de classes à Poudlard. On dit présente moi tes amis et je te dirais qui tu es, et bien dans le cas de Lizzie se serait vraiment difficile de définir son caractère, vu les amis un peu ... différent qu'elle a. Encore Carlotta qui admire les moldus, Gwen qui vit sur son balai, et Gabrielle qui est aussi douce qu'un ange. Le contraire de Gwen et son langage un peu fleurie. Peut-être que cela faisait de Lizzie quelqu'un de bizarre. La jeune femme avait toujours fait de son mieux pour être "parfaite", ne jamais avoir un mot plus haut que l'autre, toujours attentive aux autres. Et elle avait finit par devenir comme ça, sans même savoir qui elle serait si ses parents ne l'avaient pas élevé de cette manière. Est-ce qu'elle serait comme Gabrielle ou comme Gwen?

La jeune femme ne pensait pas qu'il soit nécessaire de "dégager" les gens du paysage, les ignorait et tout aussi bien aprés tout. Gwen proposa à Lizzie d'aller avec elle, acheter un nouveau balai. Lizzie avait rencontré l'un des vendeurs du magasin, un Jack trés sympathique. Bon elle l'avait croisé lorsqu'elle cherchait un cadeau pour Bill, Gwen aussi elle l'avait rencontré à cette occasion, pour comprendre un peu mieux ce sport dont elle s'était pratiquement désintéresser dés sa première année à Poudlard.

"Je serais ravie de venir avec toi... mais ma pause se termine. Est-ce que tu crois pouvoir me retrouver ce soir vers 17h pour qu'on y aille avant que ça ferme? proposa Lizzie avec le sourire. Et elle devait retourner au boulot, retrouver son patron pour qui elle avait le béguin, et que ce n'était malheureusement pas réciproque, ni possible entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 86
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Mer 27 Juin - 14:58

Amitié compliquée et des petits gateaux

Lyzzie met le holà à ma proposition en me faisant redescendre et en me rappelant que pendant que je tue le temps faute d'être autorisée à faire autre chose, je me tourne les pouces, elle, elle a un boulot et des responsabilités à assumer. Bon, d'accord, c'est pas du tout ce qu'elle a dit et je sais aussi que c'est pas du tout ce qu'elle pense. C'est plutôt moi qui me pique mentalement parce que j'aurais dû me douter que le temps de pause de Lyzzie était limité. En même temps, j'y peux rien si le temps passe si vite. Je me serais pas doutée que c'était déjà bientôt l'heure pour la jeune femme de repartir bosser. J'ai bien envie de lui suggérer de faire l'école buissonnière, mais je sais pas pourquoi, j'ai le sentiment qu'elle m'enverra balader, si je vais dans cette direction là. Pas comme moi je suis capable d'envoyer balader les gens (parce que pour le coup, c'est un art dans lequel j'excelle), mais quand même, je sais d'office qu'il ne sert à rien d'insister.

Pressée de retrouver ton charmant patron, hein ?
je la charrie gentiment en lui lançant un clin d'oeil.

Je veux pas la mettre mal à l'aise, mais je trouve plus sain de rire de cette situation plutôt que de la prendre trop au sérieux, surtout qu'on sait toutes les deux le risque que ce serait de s'intéresser de trop près à tout ça... Y a rien de mal aux fantasmes, tout le monde en a, moi la première. Faut juste éviter d'y accoler quoi que ce soit qui ressemble de près ou de loin à de l'espoir.

Je crois que ça va être un peu juste, pour ce soir, et je préfère y aller maintenant, tant que je suis dans le coin.

Et je vais lui éviter ces heures passées à baver sur différents balais. Lyzzie n'est pas une passionnée de Quidditch comme moi, on a sûrement mieux à faire.

Mais on peut toujours se retrouver ce soir, comme ça on dîne ensemble et on poursuit cette palpitante conversation, qu'est-ce que tu en dis ?

Elle ne me dira pas non, je pense. Au contraire, même.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 284
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    Sam 30 Juin - 17:35


Lizzie était un peu déçue, elle aussi de ne pas profiter de cet après-midi pour faire un tour sur le chemin de Traverse avec son amie Gwen, mais elle avait accepté un boulot, elle devait donc aller travailler. Lizzie n'était pas le genre de personne à ne pas tenir ses promesses ou ses engagements. Gwen charrie la jeune fille en lui demanda si elle était pressé de retrouver son charmant patron, Lizzie secoua la tête en levant les yeux au ciel, avec un air faussement exaspéré. Elle était contente de pouvoir finir leur rencontre sans s'être prit la tête sur un ou deux sujets. Le ton avait un peu monté, mais heureusement Lizzie avait calmé le jeu. Elle commençait à comprendre et à connaitre Gwen, et c'est vrai, elle arrivait à mieux savoir quoi dire et quoi faire pour en pas énerver la jeune femme, et aussi pour la calmer quand c'était le cas. Au début de leurs relations, les choses n'étaient pas toutes roses. Au point que Lizzie avait hésité à recontacter Gwen aprés leur première dispute, mais elle était passé outre et avait réussit à lui parler. Et au moins, elle ne lui en voulait pas, c'était déjà ça.

Gwen lui dit que le soir, c'était trop tard pour elle pour faire ses achats, Lizzie se sentit un peu déçue, mais bon elle avait au moins eu une heure pour discuter c'était déjà beaucoup. Mais la jeune femme la surpris en lui proposant de se joindre à elle pour un dîner, c'était une trés bonne idée. Et Lizzie fronça tout de même les sourcils, en se demandant de quelle palpitante conversation, elle était entrain de parler.

"Oui, on fait comme ça. On se retrouve vers 19h devant le Chaudron Baveur. Je connais un restaurant moldue trés sympathique, ça te convient?" demanda Lizzie, elle n'avait pas encore aborder les moldus, et d'ailleurs elle n'avait jamais demander les origines de la jeune femme, était-elle de sang-pur, sang-mêlé, ou née-moldue, bien qu'au fond, Lizzie s'en fichait royalement.


HJ : On va pouvoir conclure, à moins que tu veuilles faire leur diner au restaurant, ça me gêne pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Amitié compliquée et des petits gateaux    

Revenir en haut Aller en bas
 

Amitié compliquée et des petits gateaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Les petits santons ;-)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Naomi's cakes
-