AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Loin des yeux... (Ines)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Loin des yeux... (Ines)   Mar 24 Avr - 22:32

Loin des yeux...


Il se sentait tellement anxieux qu'il avait le sentiment d'avoir perdu quelques années, comme s'il était redevenu ce jeune adolescent qui se rendait à son premier rendez-vous avec cette fille exceptionnelle qui avait eu le malheur de lui répondre oui, et qui en faisant ça avait changé sa vie... Il n'en menait vraiment pas large, et pour plein de raisons. Il y avait tellement longtemps qu'il ne l'avait pas vu, qu'ils ne s'étaient pas donné de nouvelles, qu'ils ne s'étaient pas parlé... tant de choses avaient changé depuis... elle pourrait très bien ne pas venir, décider que ça n'en valait pas la peine... ce serait logique, il ne pourrait pas lui en vouloir pour cela. D'autant que ce n'était pas comme si la situation avait véritablement évolué, comme si les choses avaient changé. Les raisons de leur séparation ne s'étaient pas soudainement évaporé dans la nature. C'était juste... sa détermination qui avait flanché. Parce que même si les choses évoluaient exactement comme il l'avait espéré, et qu'il n'avait pas la moindre raison de s'en plaindre, il lui manquait quelque chose, quelque chose de fondamental.

Il devait revoir Ines.

Ce n'était pas juste un bête caprice idiot, c'était un besoin, un truc impérieux qui le prenait aux tripes. Il n'arrivait à rien, sans elle. D'accord, en tant que mangemort, il se débrouillait très bien, et au-delà de quelques ratés, il pensait avoir prouvé sa valeur, mais ça n'avait pas d'importance. Rien n'arrivait à avoir l'importance qu'il faudrait, parce qu'Ines n'était pas là. Du temps avait passé, presque deux ans en fait, mais ça n'y changeait rien, il n'arrivait pas à se l'ôter de la tête. Ses quelques aventures s'étaient résumées à des vaines tentatives pour l'oublier. Mais ce n'était pas possible, puisqu'elle les dépassait tous. Personne ne lui arrivait à la cheville.

Alors il avait craqué. Incapable de garder le silence pour autant, il avait envoyé un courrier à Ines pour lui demander de le retrouver aux Trois-Balais, là où ils avaient leurs habitudes quand ils étaient encore élèves à Poudlard et surtout toujours ensemble. Il avait besoin de la revoir, un point c'est tout. Encore fallait-il qu'elle accepte le rendez-vous. Et il attendait donc là, anxieux comme jamais, le coeur battant, élégant comme il avait oublié de l'être depuis un bon bout de temps.

Et si elle ne venait pas ?


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 58
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, Aile de fée, 18,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Scarlett Johansson

Message#Sujet: Re: Loin des yeux... (Ines)   Mar 1 Mai - 2:23

Loin des yeux...
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ines avait été surprise quand elle avait reçu cette lettre. Il faut dire qu’elle ne s’attendait pas à ce que Dan veuille la voir. Elle n’avait jamais ressenti autant de choses à la fois. Soulagement, colère, doute, angoisse… Et ce n’était pas beaucoup mieux alors que le jour J était arrivé. Elle avait longuement hésité si elle devait s’y rendre ou non. Lui poser un lapin pourrait être une occasion de lui rendre la monnaie de sa pièce, du moins en partie. Mais en même temps, elle avait envie de le voir, de s’expliquer avec lui et surtout d’entendre ce qu’il avait à lui dire. Parce que s’il demandait à la voir, c’était sûrement parce qu’il voulait lui parler. Elle appréhendait beaucoup. Il faut dire, que la rupture avait été difficile. Elle avait eu du mal à s’en remettre et encore aujourd’hui, elle avait du mal à y repenser. Elle n’avait pas eu d’autres relations ou sinon, quelques flirts. Elle n’avait jamais eu l’envie d’aller plus loin. Elle n’avait pas vraiment cherché remplacer Daniel, parce qu’il ne l’était pas tout simplement. Peut-être que pour lui c’était tout à fait différent, mais pour elle, c’était comme ça.

Elle avait finalement décidé qu’elle irait à ce rendez-vous. De toute manière, elle le savait déjà dès le moment où elle avait lu cette lettre. Elle s’était préparée en conséquence, sans en faire trop pour autant mais tout en s’apprêtant comme elle avait l’habitude de le faire. Ce n’était pas un rendez-vous galant après tout. C’était… elle ne savait même pas ce que c’était. Mais est-ce que c’était vraiment important de mettre un nom dessus ? Pas vraiment. Elle avait toujours cette boule à l’estomac alors qu’elle s’approchait de plus en plus des Trois Balais. Elle avait énormément de souvenirs avec lui dans ce pub. Est-ce qu’il avait fait exprès ou est-ce qu’il avait fait un choix pratique ? Elle ne savait pas non plus. Le mieux serait sûrement d’arrêter de se poser des questions.

Arrivée devant la porte du pub, elle fut encore une fois tentée de faire demi-tour. Mais cette idée ne la traversa que quelques secondes à peine. Après avoir pris une inspiration elle poussa le battant et entra. Elle repéra Daniel du coin de l’œil quasiment tout de suite. Elle s’approcha calmement jusqu’à la table où il s’était installé et s’assit face à lui. Elle ne savait pas comment elle était censée agir, ce qu’elle devait dire ou faire. Mais elle ne pouvait pas restée sans rien faire non plus. Elle remarqua tout de même qu’il avait fait un effort de présentation, et au fond ça lui fit plaisir.

« Bonjour Daniel. Tu as demandé à me voir, je suis là. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Loin des yeux... (Ines)   Sam 12 Mai - 21:56

Loin des yeux...

Elle était là, oui, en face de lui, et c'était comme une apparition. Il n'avait pas pu oublier combien Ines était belle, parce qu'une beauté pareille ne s'oubliait pas, mais à la revoir, même après tout ce temps, il avait le même coup au coeur, le même sentiment de vertige, même encore plus qu'avant. Elle était... magnifique, comme toujours. Et c'était toujours la même chose, quand elle était quelque part, elle irradiait et tout ce qu'il y avait autour d'elle semblait bien fade... et lui, il devait vivre sans elle, il devrait vivre sans elle alors qu'il avait eu l'occasion en or de l'avoir et d'être à elle. La vie, c'était vraiment de la merde. Mais elle avait l'air plus belle quand Ines en faisait partie, même temporairement, même l'espace de quelques secondes seulement, quelques secondes et rien de plus... Et maintenant qu'elle était là, qu'est-ce qu'il devait faire ? Il avait eu raison.

La voir, rien que la voir, et entendre le son de sa voix, lui faisait un bien fou, déjà. Mais ce n'était évidemment pas suffisant. Maintenant qu'elle était là, il fallait qu'ils parlent, qu'ils parlent vraiment. Mais maintenant qu'elle était là, il avait du mal à savoir quoi lui dire. Il avait ressassé le moment de leurs retrouvailles un nombre incalculable de fois, et maintenant, il se sentait con. Il avait du mal à articuler le moindre mot. Mais à la dévisager comme il le faisait, il allait juste passer pour un cinglé. Il fallait vraiment qu'il fasse quelque chose, qu'il se rattrape.


"Salut..."
Bon, c'était déjà quelque chose. Juste un mot, on est d'accord, mais vu comme les capacités intellectuelles de Daniel étaient réduites, là tout à coup (pas qu'elles soient forcément au top en temps normal, déjà), c'était déjà un exploit de sa part. Avec un peu de chance, ils allaient réussir à en rajouter d'autres. "Merci d'être venu, c'est... cool." C'est cool. C'est. Cool. Merlin qu'il pouvait être bête parfois... "Enfin, je veux dire... ça fait plaisir de te revoir. Tu vas bien ?"

Il avait fait ce qu'il pouvait... Mais c'était pathétique. D'un autre côté, au moins, il avait réussi déjà à engager la conversation, et on pouvait vraiment dire que c'était un bon départ. Ou un départ, en tout cas.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 58
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, Aile de fée, 18,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Scarlett Johansson

Message#Sujet: Re: Loin des yeux... (Ines)   Dim 20 Mai - 6:09

Loin des yeux...
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ines ne savait toujours pas si elle avait pris la bonne décision en acceptant le rendez-vous donné par Daniel. Non pas qu’elle n’était pas contente de le revoir. Elle était très contente, enfin contente… disons surtout que cela ne la laissait pas indifférente et qu’elle devait bien admettre qu’il lui avait beaucoup manqué. Même après tout le mal qu’il lui avait causé, elle n’avait pas réussi à le chasser définitivement de sa tête, et surtout de son cœur. Pourtant, elle avait décidé de ne rien lui montrer pour le moment, préférant la jouer distante et détachée. Tant qu’elle ne savait pas exactement pourquoi il avait voulu la voir, elle n’avait pas envie de faire comme si ces retrouvailles avaient quelque chose d’agréable. Elle avait choisi d’entendre ce qu’il voulait lui dire, elle allait donc le laisser saisir cette opportunité et l’écouter. Pourtant, il ne semblait pas des plus décidés à parler, étant donné qu’il la fixait sans rien dire.

Elle avait quelque chose sur le visage ou alors il avait juste décidé de la dévisager ? Elle ne savait pas vraiment mais elle préféra ne rien dire pour le moment. Pas plus qu’elle ne l’avait déjà fait en tout cas. Elle avait beau dire, mais se retrouver ici avec lui ne la laissait pas du tout indifférente, bien au contraire, cela lui rappelait tout un tas de souvenirs, pour la plupart agréables, quand ils ne disputaient pas par exemple. Pourquoi tout était toujours si compliqué dans la vie ? Un peu de simplicité ne tuerait personne et arrangerait beaucoup de monde parfois.

"Salut..."

Elle l’observa, au moins il avait retrouvé sa langue, c’était déjà ça. Même si pour le moment, elle ne savait pas trop ce qu’elle faisait ici, mais bon, autant ne pas le brusquer pour le moment. Elle le connaissait bien, il lui fallait sûrement un peu de temps pour s’acclimater.

"Merci d'être venu, c'est... cool."

C’est cool ? Elle ne s’attendait pas vraiment à ce qualificatif là mais bon… si c’était cool… Tant mieux non ? Elle voyait bien qu’il n’était pas très à l’aise et semblait faire de gros efforts pour engager la discussion de manière pas trop maladroite. Le pauvre, il avait bien des peines. Mais Ines n’avait aucune intention de l’aider pour le moment.

"Enfin, je veux dire... ça fait plaisir de te revoir. Tu vas bien ?"

Elle ne se plaignait pas en ce moment, pour ce qui était de sa vie professionnelle en tout cas. En ce qui concernait sa vie sociale, ce n’était pas la même chose. Entre Lou et sa petite rébellion et sa vie amoureuse quasiment inexistante depuis Daniel, il n’y avait rien dont elle puisse se vanter.

« Je vais bien, merci. Et toi alors ? Tout se passe comme tu le voulais ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Loin des yeux... (Ines)   Sam 26 Mai - 22:08

Loin des yeux...

Elle allait bien. En même temps, elle n'allait pas lui répondre autre chose, ils ne se parlaient plus depuis trop longtemps, il avait perdu le droit de connaître le fond de sa pensée, de s'assurer qu'elle était sincère. Oh, c'était très possible qu'elle le soit, mais une part de lui avait envie qu'elle n'aille pas totalement bien, du moins pas en sa compagnie... parce qu'elle aurait des regrets, ce genre de choses qui affluaient monstrueusement dans l'esprit de Daniel quand il la regardait. Lui n'allait pas si bien que ça, non, parce qu'il ne réussissait pas à la chasser de son esprit, parce qu'il avait besoin d'elle, plus encore aujourd'hui qu'hier. Il voudrait qu'elle ressente la même chose, mais comment le savoir ? D'après ses sources (les quelques-unes qu'il avait réussi à avoir), elle était toujours célibataire, mais si c'était le cas, ça ne voulait pas dire que c'était parce que, comme lui, tous les bras dans lesquels elle avait cherché à se réfugier n'avaient pas fait le poids, ne lui avaient fait que se sentir plus seule... Il devrait se contentait d'apprécier qu'elle aille bien, parce qu'il voulait qu'elle soit heureuse. Mais ça ne lui suffisait pas.

"Ben...", répondit Daniel un peu piqué au vif par la question d'Inès, ,qu'il avait tendance à prendre comme une attaque personnelle. "C'est pas vraiment comme si c'était ce que j'avais voulu."

Peut-être qu'il se trompait complètement, mais il avait vraiment le sentiment qu'elle faisait référence à leur relation, et ça l'agaçait un peu de passer pour le "méchant" de l'histoire. Bon d'accord, Daniel était un pauvre con, et il n'y avait pas à chercher très loin pour en avoir la preuve, mais pour ce qui était du foirage de leur histoire, il considérait que les torts étaient partagés. Il n'avait jamais prétendu qu'il voulait se séparer d'Inès, que c'est ce qu'il souhaitait pour la suite. Seulement, rester avec Inès, c'était quitter les rangs de Tom, et il ne le pouvait pas, point barre. Ce n'était pas pour autant que ça le rendait heureux, au contraire, même. Lui, ce qu'il aurait voulu, c'était pouvoir être le mangemort qu'il était et faire sa vie avec la femme qu'il aimait. Mais la vie nous donne rarement tout ce qu'on veut.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 58
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, Aile de fée, 18,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Scarlett Johansson

Message#Sujet: Re: Loin des yeux... (Ines)   Sam 2 Juin - 19:25

Loin des yeux...
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ines n’était pas très détendue, ni très naturelle. En fait, elle ne savait toujours pas comment elle était censée se comporter, même si elle avait beaucoup pensé à cette entrevue depuis la lettre de Daniel, elle n’avait pas choisi quelle attitude adopter. Pour le moment, elle se contentait de rester neutre. Ne se montrant ni froide, ni trop heureuse de le revoir. Bien qu’elle l’était vraiment, après tout, elle ne savait toujours pas pourquoi il lui avait demandé de venir, mais les explications viendraient probablement par la suite de la conversation. Bien que cette conversation ne soit pour le moment, pas des plus simples et naturelles. Daniel n’était pas très à l’aise, mais au fond d’elle, elle ne l’était pas non plus. Pourtant, s’il y a bien une personne devant laquelle elle n’aurait jamais pensé être dans un tel état c’était bien Daniel. Comme quoi, on pouvait toujours êtres surpris. En même temps qu’ils parlaient, elle se remémorait comment les choses en étaient arrivées là entre eux. Certes, ils avaient tous les deux leurs torts dans le fait que leur relation n’ait pas marchée, elle n’accusait pas plus Daniel qu’elle-même, mais elle ne le lavait pas non plus de tout défaut. Il l’avait blessée mais sans doute l’avait-elle fait aussi. Quel dommage tout de même.

"Ben... C'est pas vraiment comme si c'était ce que j'avais voulu."

Ines connaissait assez bien Daniel pour savoir qu’il avait été piqué au vif par sa question et qu’il l’avait probablement mal prise. Il fallait bien avouer qu’elle n’avait pas été très délicate pour le coup, et que provoquer une dispute alors que cela faisait dix minutes qu’ils s’étaient revus n’était pas une très bonne idée. Mais elle n’avait pas non plus cherché à l’accuser… ou peut-être un tout petit peu, parce qu’elle avait encore leur rupture en travers de la gorge. Mais oui, elle était consciente que Daniel n’était pas le seul fautif dans cette histoire. Bon, elle pouvait peut-être s’excuser, ou au moins lui faire comprendre que ce n’était pas une attaque. Sinon, ils n’iraient nulle part. Même si elle ne faisait pas référence qu’à leur relation, elle parlait aussi de ses choix de vie, de son travail… elle n’avait pas envie de faire référence à Tom et toute sa bande parce que ça aussi, elle l’avait mauvaise.

« Désolé si tu as pris ça comme une attaque, ce n’était pas le cas. Je ne parlais pas de… nous en particulier, je parlais d’une manière générale. Je ne t’accuse pas de quoique ce soit Dan. Enfin bon, j’ai sûrement dû être un peu maladroite. »

Bon voilà, ça devrait suffire. Elle avait dit la stricte vérité en même temps. Enfin bon, inutile de s’attarder là-dessus pendant des décennies.

« Pourquoi est-ce que tu voulais me voir ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Loin des yeux... (Ines)   Lun 11 Juin - 21:48

Loin des yeux...

Elle ne parlait pas d'eux... Il ne savait pas si ça le rassurait ou s'il appréciait de le savoir. Quelque part oui, parce qu'il n'avait pas pu s'empêcher de prendre sa question précédente pour une attaque personnelle, et il n'avait pas spécialement réussi à s'en empêcher. Et d'un autre côté, il aurait voulu qu'elle parle d'eux, parce que ça signifierait qu'elle y pensait encore, qu'elle estimait que leur histoire n'avait pas connu son point final mais était, au contraire, entre parenthèse. Le simple fait qu'elle dise "nous", comme ça, elle n'imaginait peut-être même pas ce que ça représentait pour lui. Parce qu'il ne voulait vraiment pas que ce "nous" ne veuille plus rien dire, même si ça devrait peut-être être la suite logique des choses et rien d'autre. Mais dans tous les cas, sa réponse continuait de résumer les choses comme il le pensait. Tout n'allait pas vraiment comme il le voulait... parce que sa vie était totalement imparfaite. Et si elle était imparfaite, c'était parce qu'elle n'en faisait plus partie. Il devrait peut-être ne pas se focaliser là-dessus, c'état même sur qu'il ne le pouvait pas, mais il était impossible de faire autrement. Et c'était d'ailleurs pour ça qu'ils étaient là, tous les deux, ici et maintenant. Même si ça n'allait pas changer grand chose pour autant non plus.

"Ben..."
Elle lui demandait pourquoi il avait voulu la revoir, la question se posait évidemment, et il savait bien qu'il allait devoir répondre à cette question. Ce n'est pas pour autant qu'il avait de réponse toute faite... Il avait bien voulu se chercher des excuses, mais elle le connaissait, elle le connaissait même mieux que personne, elle ne goberait pas la moindre excuse qu'il pourrait lui donner. "J'avais besoin de te voir." Il marqua une légère pause. "Tu me manques."

Voilà, c'était dit, et c'était aussi con que ça. Il allait sûrement passer pour quelqu'un de capricieux, qui exigeait et voulait avoir, mais tant pis. Rien que pour le plaisir de la voir, d'entendre le son de sa voix, de lui parler, ça en valait la peine. Elle allait peut-être se foutre de lui et le rembarrer, mais tant pis.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 58
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, Aile de fée, 18,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Scarlett Johansson

Message#Sujet: Re: Loin des yeux... (Ines)   Mar 19 Juin - 23:24

Loin des yeux...
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ines préférait qu’on lui dise les choses directement plutôt que de s’imaginer des dizaines de scénarios différents. Et puis, c’était aussi un gain de temps considérable. Et puis, elle avait vraiment envie de savoir ce que Daniel attendait d’elle, ou du moins, attendait de cette rencontre après presque deux ans de séparation. Le temps était passé à la fois vite en lentement, c’était plutôt étrange. Elle se souvenait de certains détails comme s’ils s’étaient déroulés la veille, pourtant, quand elle y repensait, cela lui semblait être il y a une éternité. Ines aurait voulu ne plus y penser, tirer définitivement un trait sur cette histoire et en débuter une autre avec quelqu’un d’autre, mais elle tenait encore bien trop à Daniel pour cela. Elle avait pourtant tenté de le détester, de l’oublier, cela n’avait pas vraiment fonctionner. Même si tout juste après leur rupture, elle ne cessait de l’insulter mentalement dès qu’elle y pensait, ça lui était passé pour laisser de la place à de l’amertume et de la solitude. Daniel lui manquait souvent, et elle ne se souvenait pas ne pas avoir pensé à lui ne serait-ce qu’un seul jour. Elle n’était ni fière, ni satisfaite de cette situation et elle aurait aimé qu’il en soit autrement, mais c’était plus fort qu’elle, elle n’y pouvait absolument rien, tout la ramenait toujours à Daniel, qu’elle le veuille ou non. Alors oui, elle voulait savoir ce qu’elle faisait là, face à lui.

"Ben... J'avais besoin de te voir. Tu me manques."

Daniel avait au moins lé décence de lui dire la vérité, et elle en était contente. Mais ce n’était absolument pas sur ça qu’elle s’arrêtait vraiment, mais bien plus sur ce qu’il lui disait. Elle se le répéta quelques fois. Elle était contente de l’entendre dire ça, même si cela ne changeait rien à la situation, son idiot de cœur s’était déjà emballé. Pourtant, elle aurait voulu lui rire au nez, l’envoyer paître et partir en le plantant là. Mais elle en était totalement incapable. Et puis de toute façon, elle n’avait pas du tout envie de faire ça au final, elle aurait juste voulu être plus forte face à lui. Elle ne savait pas ce qu’elle devait faire, elle ne savait pas si elle devait lui répondre avec sa tête ou son cœur. L’une voulait la protéger d’une nouvelle blessure, l’autre voulait y croire. Mais croire à quoi au juste ? Elle soupira et détourna le regard quelques instants, fixant un point invisible, laissant le silence planer durant quelques instants encore avant de planter à nouveau son regard dans celui de Daniel.

« Tu me manques aussi. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Loin des yeux... (Ines)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Loin des yeux... (Ines)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Loin des yeux loin du coeur est un proverbe bien menteur ... [PV Chace]
» Loin des yeux, Loin du corps.
» Loin des yeux loin du coeur
» ~ À vous ~
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-