AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants | Lou & Ines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 35
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, Aile de fée, 18,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Scarlett Johansson

Message#Sujet: Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants | Lou & Ines   Dim 29 Avr - 19:34

Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ines était plutôt content de ce qui se passait dans sa vie professionnelle. Au moins, elle n’avait pas tout perdu, elle avait quelque chose à quoi se raccrocher et avancer. Et en ce moment, ce n’était certes pas négligeable parce qu’en ce qui concernait sa vie sociale, c’était un peu plus compliqué en ce moment. Un comble, pour elle qui était si populaire à Poudlard. Pas qu’elle n’était plus aussi aimée par ses pairs, mais elle devait bien reconnaître qu’elle avait perdu les deux personnes auxquelles elle tenait le plus. Entre Daniel qui l’avait quittée il y a presque deux ans, et Lou qui lui avait fait une crise sans qu’elle comprenne vraiment pourquoi, elle se sentait un peu seule ces derniers temps.

Evidemment, elle faisait face, ou du moins elle essayait, c’était plus facile certains jours plutôt que d’autres. Quoiqu’il en soit, elle ne pouvait pas vraiment faire autrement. Elle avait beaucoup pensé à sa relation avec Lou ces derniers temps. Cette dernière s’était dégradée, c’était indéniable, mais elle ne savait pas pourquoi ni comment s’était arrivé. Lou lui avait reproché certaines choses sans aucune raison ni véracité. Ines avait vraiment été blessée par le comportement de son amie, qui plus est que ses reproches étaient injustifiés. Elle ne savait pas comment elle en était arrivée à ce genre de réflexions. C’est vraiment ce qu’elle pensait ou alors certaines personnes lui avaient mis ces idées en tête ? Elle n’en savait rien, et il faudrait peut-être qu’elles s’expliquent. Mais Ines n’était pas en tort, et elle n’avait aucune envie de lui courir après. De son côté, elle n’avait eu aucune nouvelle de Lou, donc la situation pouvait rester comme ça longtemps, sauf petit coup de pouce de la part du destin.

Elle avait eu de se changer les idées, et rien de mieux pour cela qu’une petite escapade à Pré-au-Lard. Elle pourrait peut-être faire un peu de lèche-vitrine, cela lui ferait passer le temps tout en se détendant. Elle poussa la porte de Gaichiffon et marcha à travers les rayons quand elle aperçut Lou juste en face d’elle, ça pour une surprise… Il avait fallu qu’elle vienne lors d’une sortie scolaire. Et elle ne savait pas encore si la voir maintenant était une bonne ou une mauvaise chose.

« Tiens, salut. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 376
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants | Lou & Ines   Mer 9 Mai - 14:33


Les sorties à Pré-au-Lard tenaient plus de la corvée qu'autre chose ces derniers temps, pour Lou. Le moins elle voyait de monde, le mieux elle se portait, et ce genre d'événements, qui rassemblait le plus d'élèves possible au même endroit était par conséquent tout sauf ce qu'elle aimait. Elle se disait qu'elle avait peut-être toujours été asociale, comme ça. Elle ne l'avait pas forcément compris, mais évidence faisant loi, elle réalisait que la solitude qui lui faisait si peur à l'époque n'était finalement pas si insoutenable.

Elle avait craint de ne pas être entourée, elle pensait ne pouvoir exister que dans le regard des autres, mais au final, eh bien... elle s'en sortait. De là à dire qu'elle s'en sortait bien, il y avait un pas à ne sans doute pas franchir, mais elle s'en sortait mieux, et elle devenait un peu moins... tolérante à la pollution extérieure que finissait par représenter la compagnie d'autres personnes...

Ce qui ne lui empêchait pas de regretter certaines compagnies. Celle de Tom de moins en moins, même s'il lui manquait tout de même (on ne se refait pas), mais celle d'Inès surtout, parce que si elle avait toujours su que l'amour du jeune homme pour elle était factice, elle avait cru en l'amitié de la jeune femme (et avait peut-être tort de ne plus y croire, d'ailleurs). Et ces sorties à Pré-au-Lard, bien souvent, elles se les consacraient.

Aujourd'hui, elle était seule, et se frayait comme elle le pouvait un chemin dans la masse sombre d'étudiants qui s'agglutinait un peu partout.

Elle avait un objectif simple et défini : faire l'emplette de tenues un peu plus légères maintenant que les beaux jours revenaient, si elle ne voulait pas mourir de chaud ce printemps. Elle n'attachait plus tant d'importance à l'apparence, mais que ce soit à cause du stress ou d'autre chose, elle avait perdu pas mal de poids dernièrement, et elle flottait dans toutes ses tenues. Du coup, ce ne serait pas un moindre luxe. Elle allait entrer, acheter vite fait ce qu'il lui fallait, et repartir. Simple, net, précis.


« Tiens, salut. »
Ou pas.

Lou se retourna vers Inès, mal à l'aise. Quelque part heureuse de la revoir, et d'un autre côté... intimidée. Elle avait envie de lui reparler, et en même temps, elle se disait que ce n'était pas une bonne idée.

"Oh, Ines, salut... Comment tu vas ?"

Peut-être qu'elle aurait dû faire semblant de ne pas l'avoir vu ? Bon, c'était trop tard, maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 35
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, Aile de fée, 18,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Scarlett Johansson

Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants | Lou & Ines   Ven 18 Mai - 2:48

Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ines ne s’était pas attendue à tomber sur Lou. En même temps, elle ne s’était pas attendue à tomber sur qui que ce soit. Après tout, elle ne connaissait pas les dates de sorties scolaires de Poudlard à Pré-au-Lard, et puis quand bien même, elle ne voyait pas pourquoi elle vivrait en fonction de ces dernières. Même si l’année passée, elle était encore sur les bancs de l’école, elle avait l’impression que ses années à Poudlard remontaient à des décennies. Enfin… il était temps d’aller de l’avant maintenant, même si beaucoup de choses la ramenaient à ses années scolaires. A commencer par son amitié avec Lou. Cette dernière avait soutenu qu’Ines n’avait jamais été sincère avec elle, qu’elle l’avait utilisé comme faire valoir. Ines n’avait pas compris ces accusations et en avait été très blessée.

Elle ne comptait pas non plus oublier et passer outre, ce n’était pas du tout son genre. Elle voulait des explications, elle voulait comprendre, mais elle n’était pas sûre que son amie -ou alors ancienne amie- était disposée à lui en fournir. Son discours lui avait paru des plus incohérents. Est-ce qu’on lui avait mis des idées fausses dans la tête ? Après tout elle était seule à Poudlard maintenant, et Merlin seul savait sur qui elle pouvait tomber. Elle ne disait pas que Lou était idiote, loin de là, mais elle était facilement influençable. Ines s’était inquiété pour elle en début d’année, elle espérait que ça se passer bien pour elle, cette nouvelle année sans ceux avec qui elle s’entendait bien, mais elle avait vite déchanté le jour où elle l’avait vu, pleine de rancœur à son égard.

Elle avait du mal à l’accepter. Elle avait voulu lui écrire, une ou deux fois, pour lui exprimer ce qu’elle ressentait. Mais sa fierté et le fait qu’elle ne soit pas du tout en tort l’avait faite revenir sur sa décision. Cela aurait dû être à Lou de faire le premier pas, mais elle n’avait jamais eu aucun signe de sa part. Quoiqu’il en soit, il avait fallu qu’elle la croise aujourd’hui et maintenant. Ines l’avait abordé, certes, mais en fait, c’était presque plus un réflexe qu’autre chose. Comme quand elle le faisait il y a encore quelques temps, elle n’était même pas certaine que Lou lui accorde la moindre intention. Mais apparemment, elle n’avait pas décidé de l’ignorer.

"Oh, Ines, salut... Comment tu vas ?"

Elle était un peu décontenancée et surprise par sa question et son attitude. Ça n’avait rien à voir avec la dernière fois, mais Ines n’avait rien oublié. Elle ne comptait pas se venger, mais elle comptait bien lui faire comprendre qu’elle avait été blessée et qu’elle se trompait complètement sur elle.

« Comment je vais ? Je suis surprise que ça t’intéresse étant donné ce que tu penses de moi et de notre amitié… »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 376
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants | Lou & Ines   Mer 23 Mai - 12:08


« Comment je vais ? Je suis surprise que ça t’intéresse étant donné ce que tu penses de moi et de notre amitié… »

D'accord, la question avait été maladroite, et vu la tournure que leur dernière conversation avait prise, il n'y avait eu aucune chance pour qu'Inès se contente de lui répondre en faisant comme si de rien n'était.

Ce n'était pas ce qu'elle attendait d'elle, d'ailleurs. Elle-même n'avait pas envie de faire comme si de rien n'était, ça avait été difficile de dire ses quatre vérités à Inès (des vérités qui ne dépendaient que de son point de vue, forcément biaisé par tout ce qu'elle avait vécu ces derniers temps), mais ça l'avait libérée, comme si pour réussir à faire le point sur elle-même, il fallait qu'elle se libère de l'influence que les autres avaient sur elle.

Elle n'avait pas envie de revenir en arrière et elle assumait les mots qu'elle avait précédemment prononcés. Malgré tout, se retrouver confrontée à son interlocutrice n'en était pas moins facile. Parce qu'en dépit de tout ce qu'elle avait bien pu dire, elle continuait d'aimer et d'admirer celle qu'elle prenait pour sa meilleure amie. Aujourd'hui, elles en étaient là. En somme, Lou ne savait vraiment pas où elles en étaient, en fin de compte.

Lou devrait peut-être s'excuser, reconnaître qu'elle avait été trop loin, mais elle n'avait pas envie de retomber dans ce qu'elle considérait être ses anciens travers. Ce serait beaucoup trop simple, il en était tout simplement hors de question. Elle savait qu'elle devrait mettre de l'eau dans son vin. Elle était bien placée pour savoir que tout n'était jamais tout noir ou tout blanc. Mais elle ne voyait pas quoi dire ou quoi faire d'autre.


"Oh je t'en prie, ne joue pas les victimes"
, répliqua-t-elle alors. Elle n'avait pas envie de s'ériger en coupable de quoi que ce soit. Et puis, elle n'arrivait qu'en partie à croire le fait qu'Inès puisse réellement regretter leur amitié. Elle devait bien s'être trouvée un autre faire-valoir. Au mieux, elle aura été blessée dans son orgueil, rien d'autre. "Et n'inverse pas les rôles. Moi, j'ai toujours tenu à toi, et pas parce que tu ne pourrais pas me faire de l'ombre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants | Lou & Ines   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants | Lou & Ines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Gaichiffon
-