AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Sam 26 Mai - 2:59

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il y avait quelques fois où Pénélope finissait plutôt tard à son travail. Cela ne la gênait pas vraiment, les grosses journées. Après tout, elle avait à quoi s’attendre avec la carrière qu’elle voulait entreprendre, ce n’était pas de tout repos et on chômait rarement. Mais cela lui allait tout à fait, surtout si c’était pour aider les autres à guérir de leurs maux, ou alors, simplement les aider et les apaiser. Elle était plutôt contente pour le moment de son stage, cela lui plaisait beaucoup et elle en apprenait tous les jours. Elle s’ennuyait rarement et ne pensait pas que l’on pouvait autant aimer aller travailler. Bien sûr, quelques fois, les journées étaient difficiles, tristes, mais il ne fallait pas s’arrêter aux premières difficultés rencontrées. Il allait pouvoir aller de l’avant, réussir à passer outre les moments plus durs.

Quoiqu’il en soit, elle était contente de ce qu’elle faisait pour le moment et elle espérait pouvoir poursuivre ses études plus longtemps, réussir son stage, obtenir son diplôme et enfin être engagée. Pénélope finissait donc tard parfois, comme ce soir-là où elle avait trouvé cette petite boule de poils. Pénélope avait toujours apprécié les animaux, depuis toute petite, et elle n’avait pas pu résister en le voyant. En même temps, le pauvre semblait apeuré, perdu. Cela se voyait que ce chat appartenait à quelqu’un, qu’il ne vivait pas dans la rue. Apparemment, il s’était égaré. Alors, Pénélope avait décidé de le prendre, après avoir patienter jusqu’à ce qu’il se laisse approcher et prendre dans les bras. Elle l’avait ramené dans son appartement par la suite. Elle n’avait pas l’intention de le garder, après tout, son ou sa propriétaire devait être mort€ d’inquiétude. Mais elle comptait juste s’en occuper et poser des affichettes afin de retrouver son maitre ou sa maîtresse.

Ce qu’elle fit les jours suivants. Après avoir installé un petit coin au chat, le temps de son séjour chez elle, elle disposa des affichettes un peu partout dans le quartier avec l’adresse de chez elle et une photo du chat. Elle avait utilisé des procédés moldus, on ne savait jamais après tout. Le chat était plutôt calme et affectueux mais cela se voyait que son propriétaire lui manquait, mais Pénélope ne pouvait pas faire grand-chose d’autre que de patienter. Elle espérait que le propriétaire se manifeste rapidement. Profitant d’un jour de repos, plutôt bienvenue il fallait bien l’avouer, elle lisait tranquillement jusqu’à ce qu’on sonne à la porte. Elle alla ouvrir pour tomber sur une jeune femme qu’elle ne se souvenait pas avoir déjà vue.

« Bonjour, je peux vous aider ? »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Dim 3 Juin - 10:17





 

Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
V
ous n'imaginez même pas l'angoisse que j'ai ressentie ces derniers jours, à l'idée de ne peut-être jamais revoir Prosper. Prosper, c'est un de mes chats préférés. Mignon comme pas deux, mais beaucoup trop énergique et fougueux. Je n'avais pas à coeur de le mettre en cage quand j'ai choisi de le conduire chez les vétérinaire pour ses vaccins, je l'ai porté à bout de bras, et je pensais gérer, mais c'était une erreur stratégique de ma part, car il a suffi d'un instant d'inattention pour que la bestiole me file entre les doigts. Après ça, c'était insupportable. Je sais que la plupart des gens ne sont pas capables de comprendre ça, mais mes chats, c'est comme des enfants, pour moi. Déjà que j'approche la dépression à chaque fois qu'il me faut vendre l'un d'entre eux (malheureusement, je n'ai pas le choix, c'est un peu mon métier), mais là, à l'idée que Prosper puisse être livré à lui-même... Je l'ai cherché dans toutes les rues du quartier, j'ai interrogé tous les passants, à bout de patience, de force et au bord des larmes... Et fatiguée comme jamais. Normal, je ne me suis pas reposée une seule seconde, il fallait que je retrouve mon chat, un point c'est tout.

... Puis finalement... une affiche placardée sur un lampadaire. Vous n'imaginez pas le soulagement que ça a été pour moi. Tout à coup, j'ai eu le sentiment de revivre. Bon, je me faisais peut-être de faux espoirs, on sait jamais, Prosper n'était pas forcément le seul chat égaré de la ville, mais en même temps la description sur l'affiche correspondait, et là, j'ai vraiment besoin d'y croire. Ni une ni deux, j'ai arraché l'affiche, je me suis précipitée jusqu'à l'adresse indiquée et, à bout de souffle, j'ai sonné à la porte de l'appartement en question. Le tout pour être accueillie par une jeune femme à l'air intrigué.

-Bonjour, désolée de vous déranger
, dis-je encore un peu essoufflée. Mais j'ai du mal à être désolée. C'est bien vous qui avez déposé ces affiches ?

Je ne peux m'empêcher de regarder derrière elle dans l'espoir de tomber sur la charmante petite boule de poils.

[/color]
         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Ven 8 Juin - 23:11

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, Pénélope devait bien le reconnaître, ce chat était très mignon. Même s’il faisait quelques bêtises de temps à autre et qu’il se mettait parfois à déprimer, il était mignon. Elle pouvait bien comprendre que son maître ou sa maîtresse lui manquait, mais elle ne pouvait pas faire beaucoup plus que ce qu’elle avait déjà fait, c’est-à-dire, mettre des affichettes un peu partout dans le secteur, en espérant que la boule de poils n’ait parcouru des miles et des cents avant d’atterrir là où elle l’avait trouvé. Enfin bon, avec un peu de chance, il n’avait pas fait beaucoup de chemin, mais la pauvre bête semblait apeurée et perdue quand elle l’avait trouvé. Elle s’en était occupé comme elle avait pu, en attendant qu’on se manifeste pour le récupérer. Il n’y avait plus qu’à attendre à présent. Si le ou la propriétaire tenait à son animal, cela ne devrait pas prendre trop de temps. Sauf si comme dit précédemment, le chat avait parcouru pas mal de chemin avant de se rendre compte qu’il ne savait pas rentrer chez lui de mémoire. Avec un peu de chance, les choses s’arrangeraient bientôt pour lui, c’est tout ce que Pénélope pouvait lui souhaiter, même si ça ne se faisait pas vraiment de souhaiter des choses aux chats…

Elle ne savait pas ce qu’était le « quotidien » de ce chat, mais étant donné qu’elle travaillait à Sainte-Mangouste quasiment tous les jours, elle n’était pas avec lui durant la journée. Peut-être qu’il était habitué à la présence humaine continuellement, ou peut-être pas, mais ça, elle ne pouvait pas vraiment le savoir. Elle n’eut pas l’opportunité d’y réfléchit plus longtemps étant donné qu’on sonnait à la porte. N’attendant personne, elle alla ouvrir, c’était peut-être une bonne nouvelle pour le matou. Elle trouva une femme qu’elle n’avait jamais vu, plutôt jeune et qui semblait avoir couru. Elle attendit patiemment qu’elle lui dise ce qui l’amenait ici.

-Bonjour, désolée de vous déranger. C'est bien vous qui avez déposé ces affiches ?

Elle regarda l’affiche puis sourit doucement. Eh bien en effet, c’était une bonne nouvelle pour le matou. Pénélope ne se méfiait pas, cette femme avait l’air honnête alors elle venait sûrement pour le chat. Elle ouvrit un peu plus la porte, pour l’inciter à entrer.

« Bonjour, oui tout à fait. Vous devez être la propriétaire, entrez je vous en prie. Votre chat va être ravi de vous retrouver. »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Mar 12 Juin - 15:10





 

Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
U
n sourire éclaire le visage de mon interlocutrice, et moi j'éprouve instantanément le plus vif des soulagements : j'ai frappé à la bonne porte, et personne n'est venu réclamer le matou avant moi. J'espère, maintenant, que je ne me fais pas non plus de fausses idées, mais j'ai bon espoir, à présent, de retrouver Prosper quelque part, à quelques mètres. Quand la miss m'invite à entrer, et même si c'est totalement impoli, je ne m'en prive pas une seule seconde. Je ne prends même pas la peine de nettoyer mes chaussures sur le paillasson ou de remercier tout de suite la jeune femme, tout ce que je veux, c'est m'assurer que mon matou va bien, le pauvre. Aussitôt à l'intérieur, mon regard balaye l'espace aussi rapidement que possible. Là encore, cela pourrait passer pour de l'impolitesse, mais loin de moi l'idée d'abuser de la politesse de mon interlocutrice. Je veux juste retrouver mon chat. Et c'est chose faite quand je retrouve Prosper, tranquillement lové dans son canapé. Visiblement, il a déjà pris ses aises, le vicieux !

-Prosper !

Je me précipite dans sa direction et je le tire sans aucun scrupule de son sommeil pour le prendre dans mes bras (c'est de sa faute, aussi, il avait qu'à faire la sieste à la maison, comme tous les autres).

-Tu m'as fait une peu bleue,
j'ajoute, toujours le regard rivé à Prosper.

Oui, je fais partie de ces individus complètement gagas qui ne peuvent pas s'empêcher de donner des petits noms à leurs animaux de compagnie et qui leur font la conversation. Et autant dire que je passe ma vie à causer toute seule quand je suis chez moi tant ça pullule de boules de poils de cet acabit. N'empêche, quel soulagement. C'est bien lui : même taille, même poids, même pelage, jusque dans sa manière de ronronner, je le reconnaîtrais entre mille. Passé les retrouvailles, je me rappelle tout de même les règles élémentaires de politesse et je tourne les yeux vers mon hôtesse, celle qui a eu l'extrême amabilité de veiller sur Prosper tout ce temps où je me suis fait un sang d'encre pour lui.

-Merci de l'avoir retrouvé ! J'étais super inquiète.

[/color]
         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Mer 20 Juin - 17:03

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pénélope ne se formalisa pas quand son invitée du jour pénétra chez elle sans attendre plus longtemps. Elle ferma la porte avant de se retourner vers elle pour observer la scène qui se déroulait devant ses yeux. Elle pouvait comprendre qu’elle se soit inquiétée pour son chat, quand on tenait vraiment à ses animaux, il était toujours très difficile de les perdre, que ce soit définitif ou temporaire. En l’occurrence, cette jeune femme avait de la chance que Pénélope soit tombée sur le félin et l’ait ramené chez elle en attendant que sa maîtresse vienne le récupérer. En tout cas, Pénélope était vraiment contente de pouvoir faire une heureuse, enfin deux, le chat en question devait sûrement être heureux de retrouver sa maîtresse. Elle était toujours satisfaite quand elle pouvait aider les autres, après tout, elle n’avait pas décidé de travailler à Sainte-Mangouste pour rien, même si dans ce cas précis, il n’était pas question de soins en particuliers, c’était toujours de l’aide qu’elle avait pu apporter, et cela lui convenait tout à fait pour dire vrai.

-Prosper !

Pénélope n’était si surprise ou choquée de la voir parler à son chat, c’était un comportement naturel chez pas mal de maîtres, elle avait pu le constater, aussi bien moldus que sorciers en plus de cela. Elle trouvait cela amusant, même si l’animal ne répondait jamais, et qu’il n’était pas sûr qu’il comprenne, cela créait toujours un lien avec l’animal et une sorte de complicité. En tout cas, cela lui avait permis de connaître le nom du chat à défaut de connaître celle de sa maîtresse.

-Tu m'as fait une peu bleue

Elle commença tout de même à se demander si son invitée allait lui parler à elle un jour ou l’autre, mais c’était plus amusant que vexant, et puis ces retrouvailles un peu spéciales, faisaient toujours plaisir à voir. Elle observa un peu la jeune femme, elle semblait assez jeune, mais elle ne se souvenait pas l’avoir déjà vu, elle ne savait même pas si elle était sorcière ou moldue, surtout que Pénélope habitait dans un quartier mixte, donc cela pouvait laisser plusieurs possibilités. Mais elle ne se voyait pas le lui demander comme ça, surtout si elle était moldue, elle passerait pour une folle.

-Merci de l'avoir retrouvé ! J'étais super inquiète.

Elle lui adressa un sourire sincère. Elle voulait bien la croire quand elle se disait inquiète, surtout après la réaction de la jeune femme avec son chat, à croire qu’elle avait retrouvé son enfant. Mais au moins, elle n’avait pas de doute en ce qui concernait l’affection que recevait ce chat. Il était très aimé dans son foyer, et c’était le principal.

« Je vous en prie. Il a été très agréable durant son séjour ici. Je m’appelle Pénélope au fait. »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Ven 22 Juin - 13:17





 

Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
J
e suis contente d'entendre mon interlocutrice m'apprendre que Prosper a été un amour de matou durant son séjour ici. C'est la moindre des choses, j'ai envie de dire, surtout après avoir été nourri et logé pendant plusieurs jours. Mais bon, j'ai beau aimé les chats de tout mon coeur, je suis très bien placée pour savoir à quel point ces créatures peuvent être détestables et ingrates quand elle décident d'avoir une crise d'humeur. Prosper est une bonne pâte, mais on ne peut pas présumer du comportement animal face à la main qui le nourrit. Tout s'est bien passé, c'est le principal, et Prosper m'a l'air en parfaite santé. Quelle chance qu'il ait si bien été accueilli ! J'aurais bien pu le perdre pour de bon, et l'animal aurait atterri entre les pires mains possibles. Je ne me le serais jamais pardonné s'il avait dû être maltraité. Je dois une fière chandelle à mon interlocutrice, vraiment. J'exagère en disant qu'elle me sauve la vie, mais à peine. Et elle a peut-être sauvé la vie de Prosper, en revanche.

-Désolée, je ne me suis même pas présentée,
remarqua-t-elle quand la prénommée Pénélope de son côté. J'ai tendance à oublier les bases de la politesse quand il est question de mes matous chéris. Et il est quasiment tout le temps questions d'eux. C'est une honte, parce que Pénélope mérite un milliard de remerciements de ma part, sans exagérer. Moi c'est Arabella. Je lui souris. Laissez-moi vous rémunérer pour avoir aussi bien pris soin de Prosper. C'est la moindre des choses.

Je sens que Pénélope est le genre de personne suffisamment généreuse pour ne rien exiger en contrepartie de ses services, mais même si elle s'est occupée de Prosper de bon coeur, je considère que l'attention qu'elle lui a portée exige rémunération. Après tout, elle a sans doute quand même acheté des croquettes et de la litière exprès pour la petite boule de poils. Rien que pour ça, je ne compte pas repartir en jouant les pingres et les ingrates. J'ai de l'argent, aussi bien moldu que sorcier (l'avantage d'être une cracmolle : j'ai toujours les deux sur moi), elle peut me le demander sans problème.


[/color]
       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Sam 7 Juil - 21:16

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pénélope se trouvait amusée du comportement de son invitée avec son chat. Amusée, mais pas moqueuse. Cela avait un côté très attendrissant. Après tout, quel mal y avait-il à aimer ses animaux ? C’était un comportement tout à fait normal. Lorsque l’on décidait de prendre un animal de compagnie, c’était pour l’aimer et s’en occuper comme il se devait non ? Pénélope le voyait comme ça. C’était un être vivant, au même titre qu’il fallait bien réfléchir avant de faire un enfant, il fallait bien réfléchir avant d’adopter un compagnon animal. Et Pénélope était bien loin de se douter du nombre de chats qu’Arabella avait chez elle. En même temps, difficile à deviner, étant donné qu’elle n’avait jamais rencontré cette jeune femme auparavant. Elle ne savait même pas si elle habitait près d’ici, ou si elle avait vu les affichettes par hasard en se promenant dans le quartier, ce qui voudrait dire que ce dénommé Prosper avait fait une sacrée trotte avant que Pénélope ne le trouve et le recueille chez elle. Au moins, elle avait appris le nom de ce félin, parce que jusqu’à maintenant, c’était plus des sobriquets comme minou, matou, qu’elle utilisait pour l’appeler.

-Désolée, je ne me suis même pas présentée. Moi c'est Arabella. Laissez-moi vous rémunérer pour avoir aussi bien pris soin de Prosper. C'est la moindre des choses.

Elle lui sourit doucement. Pénélope ne demandait pas d’argent, elle ne s’était pas occupée de Prosper pour demander quoique ce soit en échange. Elle l’avait fait parce qu’elle n’avait pas eu le cœur de laisser cette pauvre bête perdue, et qu’étant donné qu’il ne semblait pas mal traité, c’est qu’il avait probablement un foyer aimant qu’il avait perdu. Alors elle avait voulu rendre service, comme elle aimait faire, que ce soit au travail ou au quotidien, c’était la même chose dans les deux cas. Quoiqu’il en soit, elle se sentirait un peu mal de demander de l’argent à cette jeune femme, pas parce qu’elle lui semblait démunie, pas du tout, mais parce qu’elle ne voulait pas donner l’impression de profiter de la situation pour gagner quelques gallions supplémentaires, ou livres, si son interlocutrice était moldue, elle ne pouvait pas prendre le risque de poser la question, inutile de passer pour une folle.

« Enchantée Arabella. Je m’appelle Pénélope, mais vous la savez déjà, mon nom était sur les affichettes. Ne vous embêtez pas avec de l’argent, cela m’a fait plaisir de m’occuper temporairement de votre chat. Mais j’y pense, je ne vous ai même pas proposé quelque chose à boire. Désirez-vous quelque chose ? »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Mar 10 Juil - 15:29





 

Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
E
ffectivement, le nom de Pénélope se trouvait sur l'affichette que j'ai fort heureusement retrouvée, pour mieux retrouver Prosper dans la foulée, mais avoir vu un nom sur une affiche, ça ne suffit pas à des présentations en bonne et due forme, au moins, là, c'est fait. Elle a déjà eu la gentillesse de signaler la présence du matou plutôt que de se l'accaparer (même s'il aurait été entre de bonnes mains, j'aurais été morte d'inquiétude pour lui si je n'avais pas su où il avait atterri), elle réitère cette manifestation de gentillesse en exigeant aucune rémunération pour avoir pris soin de Prosper. Cela ne m'aurait pas dérangé, pourtant, mais soit, je ne vais pas insister, dans ce cas. Si nos échanges peuvent être agréables et cordiaux sans être envenimés par la moindre transaction financière, j'ai tendance à penser que ce n'est pas une mauvaise chose, bien au contraire. Car maintenant Prosper retrouvé, je peux m'intéresser à mon interlocutrice, et pour moi qui adore faire de nouvelle connaissance, cette rencontre tombe forcément à pic. Toutes les rencontres que je suis susceptible de faire tombent à pic au final. Et donc, je n'hésite pas à m'imposer quand elle me propose à boire, après tout, pourquoi pas.

-Si vous avez du thé, ce sera avec un grand plaisir,
je réponds avec un grand sourire. Et puisque nous sommes parties pour engager plus longuement la conversation, je me permets de poser un peu plus de questions, tant qu'à faire. Alors, qu'est-ce que vous faites, dans la vie, quand vous ne sauvez pas les chats en détresse ? je lui demande par curiosité et pour alimenter la discussion tandis que je couvre Prosper de caresses tant que celui-ci me les accorde.

Cela ne dure pas, d'ailleurs, il fallait s'y attendre. Au bout d'un moment, le matou s'impatiente et finit par décider de se soustraire à sa compagnie pour faire un petit tour des lieux. Il a l'air d'avoir pris ses aises, ici, il a l'air dans son élément, en tout cas. Pendant que je me faisais un sang d'encre, monsieur prenait ses aises, manifestement. Je préfère ça, c'est sûr. Mais quels ingrats, ces chats, quand même.

[/color]
       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Mar 31 Juil - 9:44

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Heureusement, tout était bien qui finit bien, étant donné que le chat Prosper avait retrouvé sa propriétaire. Et les histoires qui finissent bien manquaient pas mal ces derniers temps. Bon, ce n’était pas l’histoire du siècle, mais tout de même. Ce genre de petites scènes mettaient du baume au cœur. Et Pénélope était bien contente d’avoir pu rendre service. Surtout qu’Arabella avait l’air d’être une jeune femme pleine de vie et de bonne compagnie. Enfin, elle ne la connaissait pas depuis longtemps, et on ne pouvait pas dire qu’elle la connaissait en fait. Elle venait tout juste de la rencontrer, et en plus de cela, dans une situation assez particulière, et la jeune femme avait eu plus d’interactions avec le chat, qu’avec Pénélope elle-même. Mais bon, peu importe, elle lui semblait tout de même gentille et agréable. Ce n’était pas tous les jours qu’elle pouvait se permettre ce genre de réflexions. Elle voyait de nombreuses personnes défiler à Sainte-Mangouste, parfois très gentilles, parfois, elle se serait bien abstenue de les rencontrer. Cela faisait parti des inconvénients et des avantages de sa profession. Il fallait bien qu’il y est des points négatifs. Mais fort heureusement, cela n’empiétait pas sur son envie d’exercer le métier de médicomage, il lui en fallait beaucoup plus que cela, et ce n’était pas plus mal tout compte fait.

-Si vous avez du thé, ce sera avec un grand plaisir.

Pénélope disparut dans la cuisine quelques instants dans la cuisine, afin de préparer le thé pour son invitée. Cela ne lui prit que quelques minutes avant de revenir avec le thé, et quelques gâteaux afin de compléter cette petite pause et de l’agrémenter. Elle installa le tout sur la table basse et s’assit sur le canapé, pour pouvoir discuter à l’aise.

Alors, qu'est-ce que vous faites, dans la vie, quand vous ne sauvez pas les chats en détresse ?

Elle avait de la chance sur ce coup-là. Etant donné qu’elle ne savait pas si Arabella faisait partie de la communauté sorcière ou moldue, elle n’avait pas à chercher loin pour lui donner sa profession. Ce n’était rien de typiquement moldu ou typiquement sorcier. Et c’était une très bonne chose.

« Je travaille dans un hôpital, mais j’ai commencé cette année alors je suis encore en formation. Mais je tiens à préciser que pour ce qui est du sauvetage de chats, c’était une première. Et vous ? »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Mer 8 Aoû - 11:18






Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
J'
ai bien de la chance dans mon malheur, Pénélope est vraiment une fille sympathique et agréable, et je suis sûre qu'elle a pris grand soin de Prosper tandis que je le recherchais à travers tout Londres. En plus, pour compléter le tableau, son thé est excellent. Je ne devrais peut-être pas m'imposer chez elle : m'asseoir dans son salon, boire son thé, taper la discute alors qu'elle a peut-être mieux à faire de son temps, mais elle ne me transmets aucun signal qui puisse me laisser imaginer ça, et en attendant, j'apprécie juste de faire une nouvelle connaissance, surtout que Pénélope m'a l'air d'être une personne intéressante en plus d'être abordable. Elle est infirmière, ou plutôt stagiaire dans un hôpital, donc sauver les êtres en détresse, c'est finalement sa vocation, même si pour les chats, me confie-t-elle, c'est une première. Et je lui souhaite que cette première soit aussi une dernière, tout de même, à choisir.

-J'ai un élevage
, je réponds, souriante, toujours ravie de parler de mon travail, qui est aussi ma passion, après tout, et je sais que ce n'est pas une chance donné tout le monde. Rien qu'être une femme et avoir l'opportunité de travailler n'est pas l'apanage de tous. De petites boules de poils comme Prosper.

Je peux difficilement lui faire l'article sur les chats, les fléreurs, les chats-fléreurs, la différence entre ces animaux, pas sans savoir à quelle communauté appartient mon interlocutrice, donc à la place, je me contente de rester vague.

-Je devais l'emmener chez le vétérinaire quand il s'est fait la malle.
Je marque une pause, hésite un instant, mais pas trop quand même, je ne perds pas le nez non plus. Juste une visite d'usage, mais le bonhomme est en parfaite santé... Il ne lui manque qu'un maître pour prendre soin de lui et le couvrir de caresses... ou une maîtresse.

Oui, je sais, je suis irrécupérable, mais on sait jamais. J'aime pas laisser mes chats sans trop savoir comment on va prendre soin d'eux. Là, au moins je sais que Pénélope saurait parfaitement prendre soin de Prosper. Mais on va tenter de ne pas trop s'emballer quand même.

[/color]
       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Sam 1 Sep - 21:12

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pénélope était tout de même curieuse d’en savoir un peu plus sur son invitée surprise. Elle avait maintenant l’habitude de rencontrer de nombreuses personnes différentes. Evidemment, n’ayant pas choisi de spécialisation, et étant encore en apprentissage, Pénélope n’avait pas de suivi avec les patients en règle générale, et elle ne s’occupait que des premiers soins et des examens de base, avant de rediriger certains patients vers d’autres services, enfin, s’ils n’étaient pas trop amochés, ou blessés gravement. Quoiqu’il en soit, elle rencontrait de nouvelles personnes tous les jours, et cela lui plaisait assez. Elle était naturellement curieuse, seulement un peu, mais au moins, ce qu’il fallait pour pouvoir s’intéresser aux autres. Et puis, elle devait bien admettre qu’Arabella était un personnage qui l’intriguait, et ne manquait pas d’être, pour le moment, une femme haute en couleur. Tout comme elle semblait être quelqu’un d’altruiste et généreux alors évidemment, cela donnait envie d’en apprendre un peu plus sur la personne qu’elle était.

-J'ai un élevage. De petites boules de poils comme Prosper.

Donc, sa vie était dédiée aux animaux. Aux félins si elle comprenait bien. Ce n’était pas très surprenant, quand on voyait la façon dont elle interagissait avec son chat. Ce qui était à la fois, surprenant et touchant à voir. Pénélope n’avait jamais possédé d’animaux, ses parents non plus, alors elle n’avait pas vraiment d’élément de comparaison. Mais en tout cas, elle semblait avoir une belle complicité avec ses animaux, ce qui était une bonne chose, ils devaient sûrement se sentir bien avec elle, c’était le principal.

-Je devais l'emmener chez le vétérinaire quand il s'est fait la malle. Juste une visite d'usage, mais le bonhomme est en parfaite santé... Il ne lui manque qu'un maître pour prendre soin de lui et le couvrir de caresses... ou une maîtresse.

Pénélope haussa un sourcil, se demandant si Arabella était en train de tenter une approche ou sous-entendre qu’elle pourrait garder le chat ici. Pénélope n’avait rien contre les animaux, au contraire, elle les appréciait beaucoup. Mais elle n’était pas souvent chez elle et avait un travail assez-prenant, alors elle ne voudrait pas que l’animal se sente seul ou délaissé et finisse par être malheureux.

« Alors il est comme certains humains pour qui les visites chez les soignants sont une vraie torture. En tout cas, si vous essayez de me tenter à prendre ce petit père ici, je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée. Vous le voyez par vous-même, ce n’est pas très grand ici, et je n’ai pas de balcon ou de jardin. De plus, je travaille beaucoup, alors je ne voudrai pas qu’il soit malheureux. »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Mar 4 Sep - 11:45






Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
Q
uand la jeune femme compare l'attitude de Prosper au comportement de certains patients qui préfèrent prendre leurs jambes à leur cou plutôt que d'avoir affaire aux membre du corps médical, l'analogie me fait doucement sourire. Je pense qu'elle est très proche de la vérité. D'ailleurs, je suis un peu de ce bord-là : je déteste les hôpitaux et je fuis les médecins autant que je le peux. Quand je tombe malade, j'attends que ça passe, même si ça doit prendre plus de temps que si je m'étais fait prescrire des médicaments. Je n'y peux rien, je déteste ça... Au fond, je ne devrais pas reprocher au petit bonhomme de s'être fait la malle. Mais un peu quand même. Il m'a quand même fait une peur bleue, le bougre. Même s'il est arrivé à bon port... Un port qu'il va sûrement quitter sous peu, car l'idée de garder la petite bête sous son toit n'a pas l'air d'emballer Pénélope. En même temps, elle a raison, ce n'est pas une maigre responsabilité, de prendre soin d'un chat, j'apprécie qu'elle y accorde toute l'attention nécessaire.

-Il n'a pas eu l'air malheureux le temps qu'il a passé ici, en tout cas
, je réponds en souriant.

C'est vrai, Prosper a l'air comme un poisson dans l'eau dans cet appartement (même si comparer un chat à un poisson, c'est peut-être moyen). Malgré tout, j'admets que ses réserves sont louables et surtout compréhensibles. Ne pas avoir de balcon ou de jardin en soi ce n'est pas grave, même si c'est toujours mieux, mais c'est vrai que les infirmiers ont rarement du temps pour eux, et même si les chats sont indépendants, la solitude leur pèse, et Prosper n'est pas le moins demandeur en plus parmi tous les chats de mon élevage.

-Mais je comprends,
j'ajoute avec le sourire. Je suis capable d'insister quand je pense que ça en vaut la peine, mais je sais aussi reconnaître le fait que, parfois, c'est peine perdue. Si jamais quelqu'un de votre entourage est intéressé, n'hésitez pas quand même, on sait jamais. Je suis toujours rassurée quand je sais que mes chats atterrissent entre de bonnes mains.
       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Mar 25 Sep - 16:49

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, eh bien au moins, ce serait une histoire qui finirait bien pour une fois. Le petit Prosper avait retrouvé sa maîtresse, et Pénélope ne pouvait qu’être attendrie par cette complicité qui semblait être entre Arabella et son chat. Et même si elle trouvait le félin en question très mignon, elle n’était pas sûre que le garder était une bonne idée. Non pas qu’elle n’en avait pas envie, cela pourrait lui plaire d’avoir un animal, mais elle aurait peur qu’il soit malheureux à passer trop de temps seul. Même si en général, elle rentrait tous les soirs chez elle, elle partait assez tôt le matin et ne repassait pas par chez elle en journée. Donc l’animal en question serait seul tout ce temps, est-ce qu’il ne déprimerait pas ? C’était la question à se poser, mais peut-être qu’il ne valait mieux pas prendre le risque de rendre une petite boule de poils malheureuse. Elle pourrait peut-être changer d’opinion par la suite, rien n’était jamais complètement définitif après tout. En tout cas, elle était bien contente de pouvoir rendre le chat à sa propriétaire légitime.

-Il n'a pas eu l'air malheureux le temps qu'il a passé ici, en tout cas

Certes, le chat n’avait pas l’air malheureux, mais en même temps, il n’y avait qu’une semaine de passée. Peut-être que si cela avait duré plus longtemps, il aurait commencé à déprimer. Ou pas. Elle n’en savait rien, mais c’était tout de même une hypothèse qu’il ne fallait pas mettre de côté. Après tout, c’était la santé et la vie d’un être vivant qui était en vie. Ce n’était pas une peluche qu’on trimballait partout sans état d’âme. Mais elle devait reconnaître qu’Arabella ne perdait pas le Nord, ni sa démarche commerciale. Mais elle pouvait comprendre, vu comme elle se souciait de Prosper, cela devait être la même chose pour tous ses chats, et elle voulait s’assurer qu’ils ne soient pas placés chez n’importe qui, ou chez quelqu’un qui ne sera pas capable d’en prendre soin correctement.

-Mais je comprends. Si jamais quelqu'un de votre entourage est intéressé, n'hésitez pas quand même, on sait jamais. Je suis toujours rassurée quand je sais que mes chats atterrissent entre de bonnes mains.

Elle lui adressa un sourire. Bien sûr, personne ne lui venait à l’esprit pour le moment, mais elle ne manquerait pas d’en parler. Effectivement, on ne savait jamais. En tout cas, si elle pouvait faire le bonheur de chats et d’humains en les réunissant, elle ne manquerait pas d’aider Arabella dans cette tâche.

« Oui bien-sûr. S’ils sont tous aussi mignons que Prosper, je pense qu’il y aura rapidement preneur. J’en parlerai aussi à Sainte-Mangouste. »

Bon, elle n’avait pas été très prudente en parlant de Sainte-Mangouste, hôpital que les moldus n’étaient pas censés connaître, mais au pire, elle improviserait, ce n’était pas compromettant.

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Jeu 11 Oct - 11:10






Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
P
énélope est décidément une jeune femme adorable, et c'est vraiment agréable de discuter avec elle. Même si elle décide de ne pas être la maîtresse de choix que j'espérais qu'elle devienne pour Prosper, je reconnais en elle une personne généreuse et attentive, et je suis sûre qu'elle le pense vraiment quand elle me confirme que s'il lui vient à l'esprit le nom d'une personne qui pourrait prendre l'adorable petit chat sous son aile, elle n'hésitera pas à m'en faire part.

Je ne serai pas surprise de voir frapper à ma porte une personne qui sera venue de sa part. En ce qui me concerne, je suis aussi ravie que rassurée. D'accord, j'aurait évidemment préféré que Pénélope s'occupe de Prosper, parce que je pense qu'elle le ferait vraiment très bien (mais en même temps, si son emploi du temps ne le permet vraiment pas, elle agit de manière responsable, et c'est tout à son honneur), mais faute de cela, j'ai au moins fait la connaissance d'une personne aimable et intéressante, et ce n'est déjà pas rien... D'autant plus intéressante que je découvre qu'elle n'est pas infirmière dans n'importe quel hôpital.

-Oh, vous êtes une sorcière, alors !
je constate avec enthousiasme.

C'est une idée que j'apprécie, parce que si je m'avance peut-être en m'imaginant que de cette rencontre fortuite peut naître une véritable amitié, c'est toujours plus simple, dans mon cas, de nouer des liens avec des sorciers qu'avec des moldus.

Si je suis sans doute plus proche de ces derniers par mes compétences, si je me lie d'amitié avec eux, je suis contrainte de mentir, de dissimuler une partie de ce que je sais. Alors que dans les cas comme celui-ci, je peux me montrer totalement honnête et sans filtre, et je me dis que le hasard fait vraiment bien les choses. Peut-être que Prosper l'a senti, pour qu'il ait décidé de se réfugier auprès d'une sorcière. En tout cas, l'information, loin d'être anodine, me fait grandement sourire. Je pense que la suite de notre conversation n'en sera que plus plaisante. Elle aussi n'aura pas forcément besoin de réfléchir à tout ce qu'elle doit dire, par exemple.
       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Sam 17 Nov - 19:21

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pénélope avait toujours été de nature à aider les autres quand elle en avait la possibilité, c’était comme ça, elle avait un altruisme plutôt développé, mais il avait ses limites tout de même. Elle n’apportait aucune aide à ceux qu’elle n’aimait pas ou qui étaient délibérément mauvais avec elle, comme ça avait été le cas avec certaines personnes à Poudlard. Mais bon peu importe, dans tous les cas, il fallait un minimum d’altruisme pour exercer des professions médicales, sinon… eh bien sinon c’est qu’on était vraiment quelqu’un d’étrange ! Quoiqu’il en soit, que ce soit humains ou animaux, Pénélope voulait bien aider tout le monde.

Elle tiendrait parole et ne manquerait pas de parler de Prosper autour d’elle, ou bien d’Arabella plus largement, puisque Prosper ne devait pas être le seul à chercher une famille. Pénélope réfléchirait peut-être à l’idée de prendre un animal chez elle lorsqu’elle aurait l’habitude à Sainte-Mangouste et qu’elle aurait acquis une certaine routine pour voir si c’était raisonnable ou non d’adopter une boule de poils. Cela pourrait être un projet d’avenir après tout. Des projets elle en avait beaucoup, et beaucoup ne concernaient pas qu’elle… mais ce n’était pas le moment d’en parler.

-Oh, vous êtes une sorcière, alors !

Bon, au final elle n’avait pas fait de bourde en parlant de Sainte-Mangouste, et c’était plutôt tant mieux ! La communauté sorcière était très réduite comparée à la communauté moldue, donc en général, les sorciers se connaissaient plus ou moins tous, et il était plutôt rare de rencontrer un autre sorcier, surtout dans un endroit mixte comme celui-ci. Mais Pénélope n’en était pas mécontente, bien au contraire !

Après réflexion, cela ne l’étonnait pas vraiment, qu’Arabella soit une sorcière -oui car elle n’avait aucun moyen de savoir qu’elle était une cracmole- les sorciers avaient ce petit côté excentrique, bizarre, et Arabella le représentait bien, ce qui n’était pas une mauvaise chose, bien au contraire. Quoiqu’il en soit, elle était plutôt ravie de cette découverte, c’était toujours plaisant de parler avec quelqu’un du même « statut » même si le côté née moldue de Pénélope lui conférait une place dans les deux mondes. Ce qui n’était pas déplaisant, au contraire.

« Oui, vous aussi donc je présume. C’est drôle, les chances étaient plutôt minces, mais c’est une agréable surprise ! Pourtant, je ne pense pas que nous soyons très éloignées en termes d’âge et je ne me souviens pas vous savoir déjà vue à Poudlard… mais il y a tellement d’élèves en même temps ! »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Jeu 29 Nov - 13:03






Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
C'
est vrai, les chances pour que la route de Prosper croise celle d'une sorcière n'étaient pas si grandes, et je m'attendais vraiment à me retrouver au sein d'un appartement moldu. Quelque part, c'est tant mieux, même si je n'appartiens techniquement ni à un monde, ni à l'autre, c'est toujours plus simple d'interagir avec des sorciers... je n'ai pas besoin de réfléchir à mes paroles pour être sûre de ne pas commettre de bourde... Donc ça me va très bien, effectivement, d'autant plus que Pénélope m'est vraiment sympathique. Je ne serais pas mécontente d'avoir d'autres occasions de bavarder un peu avec elle, et c'est forcément plus simple dans ces circonstances...

-C'est normal, je n'ai jamais été à Poudlard...


Ma voix est un peu hésitante. C'est bête, mais j'ai un peu peur de sa réaction. Je ne pense pas qu'elle soit le genre de personne à traiter les cracmols avec mépris. Après tout, elle a dû croire que j'étais une moldue jusqu'ici et ça ne l'a pas empêchée de me considérer avec une extrême gentillesse. Mais c'est toujours un sujet difficile à mettre sur le tapis...

Je n'ai pas honte de qui je suis, et je n'ai aucune envie d'en avoir honte, mais il fait bien que je reconnaisse que ce n'est pas simple à évoquer... Je sais que j'ai eu de la chance, parce que ma famille ne m'a pas rejeté comme ça a été le cas pour Marius... et que je ne suis pas... aigrie comme Argus... mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas connu la discrimination que rencontrent inévitablement une grande majorité de cracmols.

-En fait, je suis une cracmole
, je m'explique histoire de lever l'ambiguité de mon discours.

J'aurais très bien pu avoir étudié dans une autre école, et j'aurais également pu me réfugier dans une autre école, mais il est tout bonnement hors de question pour moi de mentir au sujet de qui je suis... Ce serait donner raison à tous les crétins qui estiment que je suis une anomalie... Et je suis sûre, de toute façon, que mon interlocutrice n'appartient pas à cette catégorie de personnes.


       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Lun 17 Déc - 18:04

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pénélope était agréablement surprise d’être face à une sorcière, car encore maintenant, elle pensait être face à une sorcière. La population sorcière était largement moins nombreuse que celle moldue, alors les nouvelles rencontres étaient très peu fréquentes. Surtout qu’avant cela, il y avait Poudlard ou de très nombreuses personnes se côtoyaient, sans pour autant se fréquenter mais tout de même. Mais Pénélope ne se souvenait pas avoir déjà croisé le visage d’Arabella et cela la surprenait un peu… A moins qu’elle ait fait ses études dans un autre pays, mais elle semblait britannique alors elle était un peu dubitative à ce sujet. Elle ne put donc s’empêcher de lui poser directement la question.

-C'est normal, je n'ai jamais été à Poudlard...

Voilà qui réglait la question. Pénélope n’était pas issue du monde magique, étant donné que ses deux parents étaient moldus, mais elle savait que chaque sorcier était obligé de suivre des cours dans une école de magie, par mesure de sécurité. Alors, Arabella était forcément allée quelque part. Pénélope était tout de même grandement intriguée, et elle ne se doutait pas du tout que la jeune femme soit une cracmole.

-En fait, je suis une cracmole

Voilà qui était maintenant le cas. Les cracmols étaient des personnes nées de parents sorciers mais sans pouvoirs magiques. Tout l’inverse d’elle en somme. Vu comme Arabella le lui disait, elle semblait craindre un peu sa réaction. Pénélope pouvait comprendre, elle avait reçu quelques moqueries durant sa scolarité et encore aujourd’hui, de personnes appartenant à des familles pro sangs-purs et qui méprisaient tous les autres, en particulier les nés-moldus ou « sang de bourbe » comme ils les appelaient parfois.

Elle lui adressa néanmoins un petit sourire rassurant, elle n’avait aucune raison de la rejeter. Cela n’avait pas dû être facile pour elle. Surtout qu’en fin de compte, elle avait dû évoluer dans un monde moldu alors qu’elle avait été élevée dans un monde sorcier. De quoi être désorientée, et Pénélope connaissait très bien cela, même si maintenant, elle avait su trouver son équilibre.
Et elle imaginait qu’il en était de même pour Arabella.

« Oh… je vois. Ça explique en effet que je ne vous ai pas vue à Poudlard. Ne vous en faîtes pas, je ne vais pas me mettre à vous insulter ou vous jeter quoique ce soit à la figure. Je sais comme certaines personnes peuvent être intransigeantes, j’en ai moi-même fait les frais étant née-moldue. »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Jeu 17 Jan - 11:22






Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
Q
uand je vois un sourire rassurant ourler les lèvres de Pénélope, je me détends aussitôt. Je le préssentais, qu'elle était une fille bien que que je pouvais lui faire confiance, mais là, elle me le confirme. Je n'ai pas envie d'avoir honte de mon statut de cracmol, je n'ai pas envie de me cacher ou de mentir, de prétendre que je suis quelqu'un d'autre pour mieux m'intégrer en société. Mais je dois avouer que les moqueries et les quolibets qu'il m'arrive de recevoir quand l'on découvre qui je suis n'ont rien de rassurant ou de confortable. Définitivement, je pense que nous allons bien nous entendre toutes les deux.

Elle sait prendre soin des chats, déjà c'est un point indispensable, et elle est tolérante. Je commence à croire que je pourrais presque me faire une amie. Avant même qu'elle me le confirme, je me doute qu'elle ne va ni m'insulter, ni me jeter quoi que ce soit à la figure, mais sa façon de l'exprimer m'amuse vraiment beaucoup. Si plus de personnes ressemblaient à cette jeune femme, il serait beaucoup plus simple de vivre au quotidien pour les gens comme moi. En même temps, quand je découvre qu'elle est née moldue, je comprends mieux. Elle aussi, elle a dû en entendre, des réflexions déplacées et déplaisantes, des "sang-de-bourbe" prononcés avec dédain.

-Alors vous savez ce que c'est, de subir la cruauté gratuite des autres. J'ai parfois eu l'impression de n'être à ma place nulle part, ni chez les sorciers, ni chez les moldus.

Je ne sais pas pourquoi je parle comme ça, de mon sentiment direct sur la situation, à mon interlocutrice, elle me met en confiance et moi j'aime bien parler, c'est aussi simple que ça.

-Heureusement, j'ai mes matous, eux ils ne me déçoivent jamais.

Même si les chats (tout comme les fléreurs) pouvaient vraiment être très cruels, quelques fois. Mais c'est vrai que ça a dû encourager ma vocation... le contact avec les animaux est souvent plus simple qu'avec certains humains. Même si je ne suis pas du tout asociale, loin de là.

       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Ven 25 Jan - 14:57

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pénélope ne se sentait pas gênée de savoir qu’Arabella était une cracmole, cela ne la rendait pas moins sympathique, ou moins fréquentable. Surtout que Pénélope n’était pas du tout du genre à juger les gens par rapport à ce qu’ils étaient. Ça ne signifiait pas grand-chose, et cela ne définissait pas non plus une personne. C’était la première fois qu’elle avait conscience d’être en présence d’une personne cracmole, et elle avait surtout envie d’en savoir plus sur la jeune femme que la dénigrer, comme le faisaient certaines personnes, les mêmes d’ailleurs, qui la dénigraient elle puisqu’elle n’était pas de sang pur, comme il fallait l’être pour certains, pour être accepter pleinement dans la société magique.

Et la jeune femme devait elle aussi, avoir subi des critiques, des moqueries, des rabaissements, et cela devait continuer encore aujourd’hui. Pourtant, elle savait bien que ce n’était pas forcément chez les sorciers que le racisme et l’appui sur les différences des uns et des autres existait. C’était la nature humaine, la guerre mondiale qui avait éclaté il y a quelques années en était l’exemple. Malheureusement, on pouvait se dire que les choses ne changeraient et n’évolueraient pas, qu’importe les guerres, les traumatismes, les morts… certains ne changeaient pas leur façon de voir les choses, et c’était triste et désolant. Mais on ne pouvait pas faire grand-chose pour les faire changer d’avis.

-Alors vous savez ce que c'est, de subir la cruauté gratuite des autres. J'ai parfois eu l'impression de n'être à ma place nulle part, ni chez les sorciers, ni chez les moldus. Heureusement, j'ai mes matous, eux ils ne me déçoivent jamais.

Pénélope pouvait la comprendre, ça ne devait pas être facile, d’avoir grandi et été élevé dans le monde magique, et de ne pouvoir user de la magie, cela devait brouiller tous les repères. En tout cas, Pénélope avait plutôt tendance à appartenir aux deux mondes, et ce n’était pas plus stable. Mais bon, elle ne se plaignait pas, elle appréciait énormément être une sorcière, et ne voudrait pas qu’il en soit autrement. L’important, c’était qu’Arabella ait accepté sa situation, et qu’elle le vive bien, ce qui semblait être le cas.

« Oui, malheureusement. Et je crois que cela ne cessera jamais vraiment… mais bon, au moins, on peut dire que ça forge le caractère. Peu importe si votre place n’est pas définie avec précision. Vous avez tout de même votre place en ce monde, et l’important est que vous vous sentiez bien. Je me doute oui, qu’avec les animaux les choses doivent être plus simples qu’avec les humains. »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Sam 2 Fév - 9:15






Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
I
l n'est pas si courant que je m'exprime aussi librement sur un sujet qui me touche à ce point. De manière générale, je garde mes considérations pour moi, je n'ai envie d'ennuyer personne avec ça. Ce n'est pas que je suis quelqu'un de particulièrement secret, c'est seulement que j'estime qu'il y a certaines choses qui ne concernent que moi et je préfère me montrer positive que d'exposer mes failles, quelque part, ce serait donner du grain à moudre à tous mes détracteurs, et j'en ai suffisamment conscience pour ne pas faire cette erreur.

Mais c'est venu tout seul, pourtant. Avec Pénélope Brett, c'est en fait très facile de parler, ça se sent qu'elle est attentive, et surtout qu'elle n'est pas dans le jugement. Je sais bien que je peux m'exprimer sans censure personnelle, et qu'elle ne va pas me considérer comme une folle furieuse. C'est assez libérateur de lui avoir dit que je suis, et je suis convaincue qu'elle a elle aussi rencontré des situations au cours desquelles elle s'est sentie comme une paria. Alors je ne me fais aucune inquiétude sur son appréhension de la situation.

Elle a raison quand elle dit que tout ceci forge le caractère. Quand on est exposé à une telle discrimination dès sa plus tendre enfance, on se forge forcément une carapace, on se blinde, et on se crée un caractère bien trempé. Pour le meilleur en ce qui concerne les optimistes devant l'éternel tels que moi. Comme pour le pire... Et Argus est certainement le contre-exemple le plus évident à ce sujet. Pénélope est définitivement une fille super, j'aime énormément sa façon de penser, sincèrement. Et je me range à son opinion. J'ai ma place dans ce monde, et jamais je ne m'interdirais de vivre pour donner raison à ceux qui pensent bêtement le contraire.

-Heureusement, tous les humains ne sont pas à mettre dans le même panier. Malheureusement, tous les matous non plus.

J'ai parfois affaire à des animaux d'une agressivité presque instinctive, et que je n'ai jamais réussi à domestiquer ou à discipliner. Ainsi va la vie.

-On n'est jamais à l'abri de belles rencontres,
j'ajoute dans un sourire. Comme aujourd'hui, donc. Est-ce que vous êtes sûr que je ne peux rien faire pour vous remercier d'avoir retrouvé Prosper ? ça me ferait vraiment plaisir.
       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Lun 18 Fév - 21:15

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il est vrai que depuis que Pénélope était une sorcière, tout le monde n’avait pas été très gentil avec elle, du fait qu’elle n’était pas sang-pur. Elle, elle se fichait de son sang, et elle n’enviait en aucun cas les grandes et puissantes familles de sorciers. Elle était bien comme elle était, et si cela ne convenait pas aux autres, eh bien tant pis. Elle n’avait pas choisi d’être une sorcière, même si elle adorait en être une au final, et Arabella n’avait pas choisi non plus d’être une cracmole. Et elles n’avaient pas à s’excuser ou se justifier auprès des autres pour ce qu’elles étaient. Et c’était vrai pour tous les autres qui étaient persécutés par d’autres petits malins qui se croyaient supérieurs aux autres.

Pénélope n’était pas du genre à se plaindre, à aller chouiner auprès des autres pour raconter à qui voulait l’entendre que les autres étaient loin d’être sympathiques avec elle. Ce n’était pas du tout son genre. Et puis, elle préférait s’arrêter sur tous ceux avec qui elle avait passé de bons moments. Les amis qu’elle s’était fait, tout cela. Pénélope était vraiment satisfaite de la vie qu’elle menait actuellement, et elle ne se laissait pas atteindre par ses détracteurs.

Et elle avait l’impression que c’était la même chose pour Arabella, même si elles ne vivaient pas la même chose, et que la situation de la jeune femme était un peu plus difficile que la sienne, elle semblait bien le vivre. Et puis, elle avait pris le coche avec ses félins, et semblait s’épanouir, c’était le principal, et tout ce qui importait. Elle était en tout cas, vraiment contente d’avoir fait cette rencontre. Arabella était une chouette fille, et il était très sympathique de discuter avec elle. C’était simple, naturel, sans superficialité, tout ce que Pénélope appréciait en somme, et elle passait un bon moment en sa compagnie.

-Heureusement, tous les humains ne sont pas à mettre dans le même panier. Malheureusement, tous les matous non plus. On n'est jamais à l'abri de belles rencontres. Est-ce que vous êtes sûr que je ne peux rien faire pour vous remercier d'avoir retrouvé Prosper ? ça me ferait vraiment plaisir.

Pénélope n’avait pas envie qu’Arabella se sente redevable. Pour elle, elle avait agi naturellement. Elle avait trouvé un chat qui semblait s’être perdu et elle l’avait recueilli dans l’espoir de retrouver son propriétaire, ce qui s’était produit. Et c’était une bonne chose. Et puis, cela lui avait permis de faire une rencontre très plaisante. Elle lui adressa un sourire.

« Oui, c’est certain. Si vous y tenez tant, eh bien… disons une prochaine invitation pour une tasse de thé ? Vous pourrez me présenter votre petite famille féline comme ça. Mais ne vous sentez pas redevable, surtout que Prosper a été adorable. »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Jeu 21 Fév - 13:37






Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
J
e suis contente que mon interlocutrice accepte finalement quelque chose en échange du soin qu'elle a pris du petit Prosper. Bon, j'aurais accepté n'importe quelle autre faveur d'un tout autre ordre, mais celle-ci à le mérite de vraiment nous convenir à toutes les deux. En suggérant que je l'invite à prendre le thé, elle me confirme qu'elle aussi apprécie notre conversation et que cette rencontre improbable marque véritablement les débuts de ce qui ne saurait être qu'une excellente entente entre nous, peut-être même d'une amitié digne de ce nom. Je serais ravie, en tout cas, de l'inviter chez moi, et encore plus impatiente de lui proposer de rencontrer ma "famille", composée de nombreux chats, fléreurs et chats-fléreurs à ne plus savoir qu'en faire.

Cette perspective me plaît vraiment, et ce ne sera clairement pas une corvée pour moi. J'adore accueillir les gens chez moi, même si je n'en ai pas tant que ça l'occasion, malheureusement (j'ai beau être sociable, le nombre de mes amis est tout de même très restreint). Beaucoup trop restreint), mais c'est un plaisir d'autant plus grand pour moi. Je n'ai clairement pas besoin de me sentir redevable, en tout cas, même si je le suis, pour saisir cette occasion. Elle ne saurait mieux me convenir, en réalité. Je suis contente que Prosper ait été adorable avec elle, et je regrette d'autant plus le fait qu'elle ne puisse pas adopter ce charmant matou, mais je ne m'inquiète pas pour autant, maintenant que je l'ai retrouvé, je saurais lui dégoter le foyer qu'il mérite bel et bien.

-Ce sera avec grand plaisir
, je réponds, sourire aux lèvres. L'instant d'après, je farfouille dans mon sac et en sort une carte de visite un peu écornée, que je lui tends. Samedi prochain, à seize heures, ça vous convient ? En fait... on pourrait peut-être se tutoyer, non ?

Je pense que nous partons sur une relation un peu moins formelle que ce que nous avons instauré quand j'ai frappé à sa porte et que ma suggestion ne sera par conséquent pas mal prise. Mais je ne le pense pas, Pénélope est, après tout, une fille véritablement sympathique.


       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pénélope Brett
▌ Messages : 285
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Steve R. Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25cm, bois de saule, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aimee Teegarden

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Mar 12 Mar - 19:53

SOS d'un matou en détresse
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pénélope ne se serait vraiment pas doutée que les choses se passeraient ainsi en recueillant ce chat perdu chez elle. Mais elle n’était pas déçue, loin de là. Les rencontres de cet ordre n’étaient pas si fréquentes que cela, surtout en ces temps d’après-guerre. Les traumatismes étaient encore dans les esprits, et les gens visaient bien plus à se reconstruire, plutôt qu’à s’ouvrir au monde et aux autres. C’était dommage, mais elle pouvait comprendre. Mais il était aussi bon de voir que certains étaient engageants et avenants. Arabella était une belle personne, sans aucun doute, et Pénélope était vraiment contente de l’avoir rencontrée. Elle espérait que ce soit réciproque, mais elle avait le sentiment que c’était le cas. Cela se voyait en même temps.

Elle avait pour habitude de rencontrer diverses personnes dans le cadre de son travail, mais c’était avant tout des patients qu’elle devait aider, et pas se faire des relations. Alors, un peu de nouveauté, cela ne faisait pas de mal. Surtout lorsque c’était des personnes comme Arabella. Aussi gentilles et aussi intéressantes. Pénélope avait toujours été sociable, depuis son enfance, et elle appréciait faire de nouvelles rencontres. C’est aussi pour ça que la voie professionnelle qu’elle avait choisie était bien pour elle. En plus d’apprécier d’aider et soigner des gens, elle était à l’aise en société et en public, et n’avait aucun mal à communiquer. Au contraire. Tout comme Arabella semblait avoir trouver sa voie avec tous ces chats. Cela lui allait bien, et elle trouvait cela vraiment beau qu’un humain se dévoue autant aux animaux. Il en fallait vraiment.

-Ce sera avec grand plaisir. Samedi prochain, à seize heures, ça vous convient ? En fait... on pourrait peut-être se tutoyer, non ?

Elle prit la carte qu’elle lui tendait avec un léger sourire sur les lèvres. Samedi prochain lui allait très bien. Elle n’avait rien sur son planning à Sainte Mangouste à cette date-là, et cela ne devrait pas changer sauf en cas d’urgence alors tout devrait bien se dérouler. Et effectivement, elles pouvaient se tutoyer à présent, elles avaient quasiment le même âge en plus, et elles s’entendaient bien. Donc c’était naturel.

« Samedi prochain devrait être bon. J’enverrai un hibou pour confirmer tout de même. Et oui c’est vrai, on peut se tutoyer. »

black pumpkin

_________________
Just Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Arabella Figg
▌ Messages : 341
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Bien
Avatar: Taylor Swift

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   Dim 17 Mar - 16:50






Arabella & Pénélope

“ SOS d'un matou en détresse. ”
J'
espère que je n'ai pas trop donné l'impression de m'imposer quand j'ai suggéré qu'on se revoie le samedi suivant, mais non seulement Pénélope ne me le reproche, pas, mais en plus, elle a l'air plutôt partante, ce qui est donc parfait. Je ne sais pas vraiment si cette rencontre va aboutir à une amitié durable ou à quelque chose de plus.. superficiel.

Mais quoi qu'il en soit, je ne suis vraiment pas mécontente d'avoir croisé la route de mon interlocutrice, qui accepte de repousser la légère distance que le vouvoiement imposait entre nous jusqu'alors. Elle va m'envoyer un hibou pour confirmation. Cela vaut mieux en effet, on est jamais à l'abri d'imprévus, que ce soit moi avec mes chats ou que ce soit elle avec son métier d'infirmière à Sainte-Mangouste, un métier exigeant qui était sujet aux urgences, en gros.

-D'accord,
je réponds dans un hochement de tête. Prévoyez un hibou assez grand, les petits ont tendance à... perdre quelques plumes, quand ils s'aventurent chez moi, je précise.

Anecdote amusante mais tout de même embarrassante. Il est vrai que lorsqu'on vit avec une floppée de chats, il faut accepter de se confronter à de telles mésaventures. Je les adore, mes petites boules de poil, mais certaines ne peuvent pas s'empêcher d'obéir à leurs instincts, et quand un oiseau croise leur sillage, ils ne peuvent pas s'empêcher de courir après. Adorable... mais peu pratique. Surtout, allez justifier que tel ou tel courrier administratif n'était pas arrivé à bon port parce que l'un de mes chats-fléreurs l'avait mangé. Pourtant, c'était vrai, vraiment, je vous le jure ! Sur la tête de Pompom et Pimprenelle.

-Bon, je crois que Prosper et moi, on ferait bien d'y aller. Ce petit bougre doit toujours aller voir le vétérinaire.


Et cette fois, je ferai ce qu'il faut pour qu'il ne m'échappe pas de nouveau, ça suffit comme cela, quand même. Prosper va vite regretter le petit confort douillet de l'appartement de Pénélope, mais tant pis, c'est comme ça. Il ne sera pas malheureux pour autant, loin de là. Je peux vous le garantir !
       
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

     

_________________
“Women and cats will do as they please,
and men and dogs should relax and get used to the idea.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope   

Revenir en haut Aller en bas
 

SOS d'un matou en détresse | Arabella & Pénélope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Alyryne Naerth [Haute prêtresse d'Uriz/Calymentar]
» [Clara] Maîtresse, disciple et amie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Pénélope Brett
-