AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rien ne sépare jamais deux vrais amis (Rhian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 568
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Message#Sujet: Rien ne sépare jamais deux vrais amis (Rhian)   Lun 28 Mai - 14:11





 

Hyppolite & Rhian

“ Rien ne sépare jamais deux vrais amis.  ”
B
on ben voilà, je suis de retour à Poudlard. Je vous le cache pas, ça me fait vraiment bizarre. Je suis content, c'est sûr, mais en même temps, je suis totalement perturbé, j'ai l'impression d'avoir perdu tous mes repères. J'ai vécu entre quatre murs pendant si longtemps que j'avais oublié combien le château pouvait être vaste... et bruyant, aussi. Le brouhaha des élèves, je me rendais pas compte à quel point ça pouvait vous prendre les tympans. J'ai l'impression que tout mon environnement m'est hostile. Et pourtant, quelque part, je suis heureux d'être là. J'aurais préféré rester plus longtemps chez papa et maman, ça c'est vrai, mais il fallait bien que je revienne. La fin de l'année scolaire approche, et forcément, j'ai pas mal de retard à rattraper. Possible que je foire mon année, je pense que pour le coup, personne me le reprochera. Mais je vais faire des efforts. Je sais, ça vous en bouche un coin, mais j'ai vraiment envie d'en faire.

Je suis donc de retour, et la première chose que j'ai voulu faire, c'est retrouver mes amis, et mon meilleur ami, surtout. Mais ce château est trop grand, et je suis rentré trop tard, ça va attendre demain. Car oui, je suis arrivé dans la soirée, et du coup j'ai pas eu le temps de faire beaucoup de choses. Et là,on a dépassé le couvre-feu, mais j'avais pas envie de rester dans ma salle commune. Je sais que j'arriverai pas à dormir et j'ai pas envie d'écouter les questions de mes camarades de classe. Alors je suis venu à la volière. J'ai promis à papa et maman de leur écrire régulièrement. En temps normal, ça m'aurait gavé royalement, mais les temps n'ont plus rien de normaux, là, alors au contraire, j'ai besoin de leur écrire, et j'ai besoin d'avoir de leurs nouvelles. C'est déjà pas facile d'être loin d'eux de nouveau, même si je vais rentrer plein de week-ends, alors j'en profite. Puis j'aime bien la vue depuis la volière. Et je crois que c'est la première fois que je fais attention à ça, à la vue. Je suis perdu dans sa contemplation quand j'entends des pas dans les escaliers.

Je me fige et je me sens tout à coup angoissé. Je suis tout seul au sommet d'une tour... Un inconnu approche. J'ai beau me raisonner et me dire qu'ici, à Poudlard, rien ne peut m'arriver, je sais que c'est faux. Et je flippe...




         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 858
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Rien ne sépare jamais deux vrais amis (Rhian)   Mar 7 Aoû - 13:08

Rien ne sépare jamais deux vrais amis.
Il est peut-être un peu tard pour se rendre à la volière, mais Rhian avait un message à envoyer. Ce n’était pas vraiment important en soit, mais le rouge et or avait surtout besoin de bouger, de faire quelque chose, de sortir un peu de sa chambre, de la salle commune. Il en avait assez de tourner en rond. C’était à se demander si un jour, il allait avoir un répit. Comme si toute cette histoire avec les voyageurs du futur, avec la résistance et les mages noirs, n’était pas suffisante. Il fallait en plus que son meilleur ami disparaisse et que personne ne soit capable de le retrouver. À se demander si les Aurors étaient capable de faire quelque chose. Bon Rhian avait envie d’être Auror maintenant, il commençait vraiment à se dire que c’était la voix qu’il devait suivre. Et en même temps, là il avait le sentiment qu’ils n’étaient capables de rien. C’était juste personnel, bien sûr. Il avait envie de retrouver Hyppolite. Mais en même temps, il ne pouvait pas faire grand-chose.

S’il pouvait demander son avis à sa mère, il le ferait, mais évidemment ce n’était pas possible. Caelan avait beau le rassurer du mieux qu’elle pouvait, on ne pouvait pas dire que ça l’aider non plus. Il se sentait vraiment perdu et il avait donc envie d’envoyer un hibou au bureau des Aurors. C’était sans doute très bête, mais c’était juste un moyen pour lui d’envoyer une bouteille à la mer, pour que quelqu’un lui dise quelque chose. Il monta la tour de la volière, ne se doutant pas une seule seconde qu’il allait trouver quelqu’un. Qu’il allait justement tomber sur la personne qu’il avait envie de voir, plus que quiconque. Il monta donc les marches, une à une, sa lettre à la main. Il arriva au sommet, ne se doutant pas qu’il y avait quelqu’un, jusqu’à ce que ses yeux se pose sur cette personne. Sur lui. Sur Hyppolite. Pendant quelques secondes, le jeune garçon ne bougea pas, ne se rendant pas compte de ce qui se passait vraiment. Il était là et il y avait Hyppolite devant ses yeux, c’était comme s’il était en train de rêver.

Finalement, Rhian réalisa que ce n’était pas un rêve du tout et il s’approcha vivement de son ami pour le serrer dans ses bras. Là, il avait juste besoin de ça, juste besoin de le prendre dans ses bras et de réaliser pleinement qu’il était bel et bien là. Il avait une tonne de question à lui poser, ne serait-ce que où il se trouvait, s’il se sentait bien, ce genre de chose. Mais là, tout de suite, il était juste incapable de dire quoi que ce soit. Il n’en revenait pas, Hyppolite était là. C’était comme si c’était un rêve.

« Je savais que tu reviendrais ! » Dit-il à un moment. Il était de retour oui, parce que la vie ne pouvait pas être si merdique que ça. La vie était merdique oui, mais pas à ce point.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 568
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Message#Sujet: Re: Rien ne sépare jamais deux vrais amis (Rhian)   Mar 14 Aoû - 11:30





 

Hyppolite & Rhian

“ Rien ne sépare jamais deux vrais amis.  ”
T
out mon stress finit par disparaître quand je reconnais la voix de Rhian, et un sourire parvient même à s'afficher sur mes lèvres : mon meilleur ami est là... et il ne saurait imaginer à quel point il m'a manqué, terriblement manqué. J'ai eu le temps de beaucoup cogiter, tout seul dans la chambre où j'étais enfermée. Et notamment, j'avais peur de faire encore plus de mal à Rhian. Avec tout ce qu'il subit déjà, le pauvre. Et puis, il m'a juste manqué, et s'il y a quelqu'un avec qui je me sens capable de me confier su ce que j'ai vécu, c'est bien Rhian. Il me prend dans ses bras et je resserre cette étreinte, soulagé d'avoir retrouvé une personne importante pour moi. Soulagé aussi de voir que Rhian va bien, parce que je m'en suis voulu de ne pas pouvoir être présent pour lui durant tous ces derniers mois. Il me dit qu'il savait que je reviendrais. Moi, en ce qui me concerne, j'avais fini par ne plus y croire mais j'aime me dire que Rhian y a toujours cru, c'est quelque chose qui me rassure beaucoup. Je pense que c'est l'espoir de mon entourage qui m'a permis de me rassurer.

-Je suis trop content de te revoir,
j'avoue avec enthousiasme et sans m'en cacher, puisque c'est la vérité, la pure vérité. Je vais pas jouer les durs ou les indifférents, c'est vraiment un soulagement pour moi d'être de retour, et de retrouver mes proches. Comment tu vas ?

C'est pas parce que j'ai vécu mon propre petit enfer de mon côté que je vais jouer les égoïstes (ouais je sais, j'ai quand même un peu changer, parce que j'ai jamais oublié d'être égoïste avant tout ça) et ne pas m'intéresser à ce que vit Rhian. Avec tout ce qu'il traverse et tous les épisodes de sa vie que j'ai loupés. J'espère franchement qu'il va mieux, que les choses se sont améliorées pour lui. Sinon, je compte bien rattraper tout le temps perdu et reprendre comme il faut mon rôle de meilleur ami.




         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Rien ne sépare jamais deux vrais amis (Rhian)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien ne sépare jamais deux vrais amis (Rhian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» les vrais amis
» Les vrais amis
» [TERMINE] C'est dans l'adversité qu'on reconnait les vrais amis - Casey et Robert
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les tours et sommets du château
 :: La volière.
-