AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 550
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeMar 29 Mai - 17:28

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.
La nouvelle était arrivée comme ça, d’un coup, sans que Adrian ne s’y attende une seule seconde. Il avait reçu un hibou urgent pour le prévenir que son cousin était de retour. Le jeune homme ne connaissait pas réellement les circonstances de son retour, la seule chose qu’il savait c’était qu’il était chez lui, chez son oncle et sa tante. Adrian n’avait pas eu envie de ne plus y croire, il avait tenté de se montrer le plus confiance possible afin de soutenir du mieux qu’il pouvait oncle Norbert et tante Tina, ainsi que sa mère qui était forcément affectée par tout cela (et un peu son père aussi, quand même), mais mine de rien... ça avait été de plus en plus difficile au fil des semaines. Au final, Adrian serait bien incapable de dire depuis combien de temps exactement son cousin avait disparu. Et en un sens, ça n’avait plus réellement d’importance, parce qu’il était de retour.

Adrian aurait très bien pu attendre de le voir revenir à Poudlard, mais en réalité, le jeune homme n’avait aucune idée du temps qu’il allait mettre à revenir à l’école de magie. Alors dans le doute, il était rentré. Ce qu’il faisait très souvent cette année mine de rien. Entre le retour de sa mère qui le poussait à vouloir le plus de temps possible avec elle, la disparition de Hyppolite qui l’avait poussé à être le plus présent possible pour sa famille, Adrian se demandait s’il avait pas passé plus de temps en dehors de Poudlard pendant les week-end qu’à l’école de magie. Tant pis non ? On s’en foutait. Là, son cousin était rentré et donc oui, il avait envie d’aller le voir. Ce n’était pas parce que la situation avait toujours été un peu tendue entre eux que Adrian ne s’était pas inquiété.

Il était passé chez sa mère avant de rendre visite aux Dragonneau chez eux. Tout le monde était là forcément et tout le monde était heureux, forcément. Au bout d’un moment, Adrian se retrouva enfin seul avec Hyppolite. Il ne pouvait pas nier qu’il en avait bien envie, parce que c’était quand même plus facile pour discuter. Même si là, Adrian n’avait aucune idée de ce qu’il pourrait dire. Il hésita à un moment à prendre son cousin dans ses bras, parce qu’il était quand même soulagé de le voir vivant. Mais c’était trop bizarre. Et d’ailleurs, Adrian n’avait aucune idée de ce qu’il pourrait dire à son cousin, il ne lui avait clairement rien dit encore. Il n’était pas doué pour ce genre de chose. Finalement, il se décida à se lancer.

« Je suis... je suis contente que tu sois de retour. » D’accord, c’était carrément bateau comme phrase. « Et que tu ailles bien. » Ouais, pas beaucoup mieux. « Tout le monde était super mal et inquiet pour toi. » Il n’avait sans doute pas besoin qu’il lui dise ça, mais c’était fait. Clairement, Adrian ne s’en sortait pas très bien, du moins à ses yeux. Faut dire qu’avec son cousin, ils avaient plus eu l’habitude de s’éviter que de se parler.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Hyppolite Dragonneau
▌ Messages : 818
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeMar 12 Juin - 13:49





 

Hyppolite & Adrian

“ Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.”
C'
est bizarre, d'être de retour. Quelque part, j'ai l'impression que j'ai jamais été aussi heureux de toute ma vie, mais d'un autre côté, je me sens complètement paumé, désorienté. C'est comme si j'avais plus prise sur rien. Je regarde la situation de loin et je suis content, parce qu'elle est belle, mais j'ai encore un peu l'impression que je suis dans un rêve, ou parti si loin dans mon imaginaire que j'ai fini par y croire. Je m'attends à tout moment à ce que Leta ou Phèdre me sortent de ma torpeur et me ramènent à la réalité. Je ne pensais pas qu'on pouvait si vite perdre toute notion du temps et de l'espace. J'ai l'impression que tout ce qui a eu lieu avant mon enlèvement remonte à des temps immémoriaux. Honnêtement, ça remet tout un tas de choses en perspective. C'est une expérience vraiment bizarre à vivre. Moi, j'aimeraiss bien juste revenir à la normale et faire comme si de rien n'était. Mais je sais que c'est pas possible. Mes pensées et mes cauchemars me rappelleront toujours la réalité, et s'ils ne s'en chargent pas, alors il y aura le regard que mes proches portent sur moi.

Je vais pas m'en plaindre non plus (pour une fois), je me sens entouré de tout l'amour du monde et j'ai jamais eu autant le sentiment qu'on tenait à moi, et ça remet pas mal de choses en perspective, là aussi, par rapport à papa, c'est sûr, mais pas que lui. C'est la même chose avec Adrian. Je pense tout comme lui : j'ai jamais été à ce point content de le revoir. En fait, il m'a manqué, même si je lui ai jamais dit grand chose et que je lui ai toujours fait plus de reproches que de déclarations d'amitié. Son approche est maladroite quand il vient s'adresser à moi, mais j'apprécie quand même. Là, j'ai juste envie de profiter de ma famille, je m'en fiche de nos vieilles prises de bec.

-Ouais, tu m'as manqué aussi,
je m'avance, comme une manière de briser la glace du mieux possible.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 550
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeVen 24 Aoû - 13:55

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.
Adrian avait bien conscience que son approche n’était sans doute pas la meilleure, mais en même temps il n’y pouvait rien. On ne pouvait pas dire que le jeune homme avait vraiment l’habitude de se montrer… proche de Hyppolite. Oh, ce n’était pas contre son cousin, mais par la force des choses ils s’étaient quand même tous les deux retrouvés dans une position délicate l’un envers l’autre. Ils s’étaient souvent trouvés sur la même longueur d’onde dernièrement, parce qu’ils avaient tous des reproches à faire à leurs parents, mais ce n’était pas pour autant qu’ils étaient si proches que cela, qu’ils avaient eu besoin de se dire certaine chose. Bref, c’était évident qu’il s’y prenait mal, mais ce n’était pas pour autant que le cœur n’y était pas, bien au contraire. Et quand Hyppolite affirma qu’il lui avait manqué aussi, Adrian afficha un léger sourire. D’accord, c’était bien plus simple de faire comme ça.

« Ouais, c’est ça… tu m’as manqué. »

Et c’était vrai. Outre le fait que forcément, Adrian s’était énormément inquiété pour son cousin et par la force des choses. Après tout, ils n’avaient pas su s’il allait revenir, s’il était encore en vie. Adrian n’avait pas eu envie de perdre espoir et de baisser les bras, ça n’enlevait pas le fait qu’ils n’avaient eu aucune nouvelle pendant longtemps.

« Comment tu vas ? »

C’était sans doute une question conne encore une fois, mais il ne pouvait pas vraiment s’en empêcher. Il se demandait vraiment comment allait Hyppolite, même s’il se doutait qu’il allait forcément mieux maintenant par rapport à avant. Enfin, il espérait surtout qu’il allait mieux. Adrian ne savait pas vraiment ce qu’il avait vécu – même s’il avait suivi l’histoire dans les grandes lignes, le fait que Leta Lestrange l’avait enlevé et que c’était son oncle qui l’avait ramené –, mais il espérait quand même que la situation était mieux maintenant. Avec un peu de chance, le jeune homme se disait qu’ils allaient pouvoir reprendre une vie « normale ». Non pas qu’ils n’avaient pas une vie normale non plus, mais disons que la famille avait quand même de sacrée tension. Alors ce n’était sans doute pas résolue et Adrian ne se rendait pas compte que le couple Dragonneau allait clairement passer une crise, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que peut-être qu’ils allaient justement avoir moins de tension. De son côté, en tout cas, cette histoire lui avait fait prendre conscience qu’il ne devrait peut-être pas s’attarder sur des détails, comme les mensonges de sa mère.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Hyppolite Dragonneau
▌ Messages : 818
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeJeu 6 Sep - 14:08





 

Hyppolite & Adrian

“ Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.”
A
drian et moi, ça a peut-être pas été le grand amour ces derniers mois avant ma disparition, mais même quand je lui faisais la guerre parce que j'avais l'impression qu'il me volait mon papa, ça ne changeait rien au fait qu'il restait mon cousin, et qu'à la base, ben je l'aime bien. Et oui, c'est vrai qu'il m'a manqué, tout ce temps, et que ça m'a fait mal de me dire que je le verrais peut-être plus jamais alors qu'on était pas franchement en bons termes en plus et qu'il devait croire que je le détestais. Les mots sont pas simples à prononcer malgré tout, mais on s'y colle, une bonne fois pour toutes, comme ça c'est fait. Ouais, il m'a manqué, je lui ai manqué, on va dire que ça suffira pour les grandes effusions. Je me promets juste de me comporter différemment avec lui, maintenant... Je ne dis pas que si tout revient à la normale, je vais pas retrouver mes sales habitudes, mais cette histoire, ça m'a quand même fait un petit paquet d'électrochocs.

-Honnêtement, je sais pas trop...

Je me sens un peu ingrat quand je réponds ça, quand j'avoue que je ne suis pas totalement bien. Oui, je me sens heureux, soulagé, libéré, je suis trop content d'avoir retrouvé mes parents, et je l'espérais plus. Mais je pense qu'il va me falloir du temps pour me remettre de cette épreuve. J'espère que le temps fera passer tout ça, mais en attendant, je n'ai pas envie de faire semblant. Je ne vais pas me montrer malhonnête. Si j'attends qu'on me prenne la main alors que je ne dis rien, je pourrais attendre longtemps.

-C'est bizarre, tu sais... de se dire que la vie a continué, comme ça, alors que moi j...
Je tremble légèrement. Je savais même plus quel jour ou quel mois on était... Et puis... j'ai un peu peur qu'elle revienne. je baisse les yeux, il est le premier auprès de qui je m'exprime complètement à coeur ouvert sur la situation. ça me fait bizarre. Tu vas comment, toi ? Comment ça se passe, avec Jacob et... tout ça ?

Parce que cette histoire aussi n'a pas attendu mon retour pour se poursuivre sans moi.




         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 550
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeMar 13 Nov - 13:39

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.
En un sens, Adrian n’était pas réellement étonné d’entendre son cousin lui affirmer qu’il ne savait pas trop comment il allait. Au vu de la situation, on ne pouvait pas nier le fait que c’était vraiment évident. Adrian ne pouvait pas réellement se mettre à sa place, il n’avait aucun moyen pour lui de savoir exactement ce que son cousin avait vécu, comment il l’avait vécu et ce qu’il ressentait maintenant. Adrian ne pouvait donc pas se mettre à sa place de son cousin, il espérait seulement qu’il allait se remettre de son épreuve. Parce que oui, il était évident qu’il allait avoir besoin de temps pour se remettre. Hyppolite précisa que c’était bizarre de se dire que la vie avait continué pendant que lui, de son côté, était enfermé dans cette pièce sans savoir quel jour ils étaient. Adrian sentit son cœur se serrer en entendant les propos de son cousin. Clairement, Adrian était au courant de ce que son cousin avait subi, mais c’était quand même autre chose que de l’entendre parler comme ça.

« Elle ne reviendrait pas. Ton oncle ne la laissera plus jamais t’approcher. » Ce même oncle qui avait quand même permit à Hyppolite de rentrer chez lui, il n’allait pas laisser cette folle s’approcher de lui de nouveau. Adrian ne pourrait peut-être pas faire une telle promesse à son cousin, mais c’était quelque chose qu’il pensait vraiment. « Ça va… » Répondit-il quand Hyppolite lui posa la question.

Il se sentait un peu mal de répondre ça, mine de rien, mais en même temps il ne pouvait pas cacher le fait qu’il allait bien. Il n’allait pas si bien que ça pendant que son cousin était absent, mais maintenant ça allait. Pour le moment, parce que ça n’allait pas toujours être le cas non plus.

« C’est… un peu mieux avec mon père. » Déjà, maintenant, il disait son père et non pas juste Jacob. Quand bien même c’était un peu étrange pour lui, toujours, la situation était toujours un peu compliquée. « Ils vont ouvrir leur boulangerie. » C’était une question de temps, là, il ne fallait plus grand-chose pour que la boulangerie Kowalski voie le jour, entre autres chose. « Ils auraient pu… l’ouvrir avant tu sais. » Reprit-il. « Mais, ils n’y arrivaient pas. »

Parce que Hyppolite n’était pas là, parce que leur famille était détruite. Ce n’était pas encore bien évident non plus, parce qu’il fallait du temps pour que le cousin du jeune homme reprenne ses marques, parvienne à reprendre sa vie en main. Ou encore, tout simplement la famille allait avoir besoin de temps pour s’en remettre tout court, notamment les parents de Hyppolite qui se retrouvaient maintenant dans une passe un peu particulière.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Hyppolite Dragonneau
▌ Messages : 818
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeJeu 29 Nov - 11:59





 

Hyppolite & Adrian

“ Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.”
Q
uand Adrian me promet à sa manière que Leta ne reviendra pas, que je ne la verrai plus jamais, il a l'air d'y croire. Je ne sais pas s'il dit ça juste pour me rassurer ou s'il le pense vraiment, mais il est assez convaincant. Je suis pas complètement rassuré malgré tout, mais je peux lui donner raison quand même. Tonton Thésée est un super Auror de génie, et je sais qu'il s'est inquiété pour moi, comme tous les autres, alors il va sûrement la tenir à l'oeil. Ce qui m'inquiète quand même, par contre, c'est qu'elle connaît bien toute ma famille, et je me dis que même si elle s'en prend plus à moi, elle le fera peut-être avec quelqu'un d'autre ? Je ne sais pas, ça m'angoisse. Je garde tout ça pour moi. Dire ces pensées à voix haute ne va pas m'aider, ça va juste donner du réel et de la matière à mes angoisses, alors je préfère pas, j'aime mieux parler de la vie, cette vie qui a continué quand j'étais pas là, même si ça me fait bizarre de le penser.

Du côté d'Adrian, ça a l'air d'aller, donc. Bon, je sens qu'il est toujours un peu perturbé, mais il a l'air d'avoir moins les nerfs. Je pense que ce qui m'est arrivé, indirectement, ça lui a fait relativiser pas mal de choses, comme pour moi. Il dit que ça va mieux avec son père, et je sais que c'est vrai, parce qu'il l'aurait jamais appelé "mon père" avant tout ça. J'ai encore un souvenir bien marqué du réveillon de Noël. Le dernier moment que je devais passer avec toute ma famille avant... un bon moment. Et on est passés à un autre niveau.

Il ajoute qu'ils vont ouvrir leur boulangerie, et que s'ils l'ont pas fait avant, c'est parce qu'ils n'en avaient pas la force, parce que j'étais pas là. Enfin, il le dit pas comme ça, mais c'est comme ça que je l'interprète. Je devrais pas m'en réjouir, mais quelque part, ça me soulage de l'apprendre. C'est dur de se dire que la vie peut continuer quand on n'est pas là... mais ma famille n'a jamais arrêté de penser à moi, et le savoir, ça me soulage réellement.

-C'est cool, je suis content que ça se passe mieux.
Je trouve que c'est bateau mais c'est quand même vraiment sincère. Dis... tu as remarqué quelque chose de bizarre ? avec les parents ?


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 550
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeMar 5 Fév - 13:04

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.
Adrian afficha un sourire à Hyppolite quand ce dernier lui affirma que c’était cool et qu’il était content que ça se passe mieux. Le jeune homme savait que son cousin était sincère, et il appréciait vraiment d’entendre ces mots. Il ne pouvait pas le nier, la disparition de son cousin avait quand même beaucoup joué dans le fait que la situation allait bien mieux entre lui et ses parents. Bon, avec Queenie, ça allait plus que moins quand même, même si Adrian ne pouvait pas réellement lui pardonner ses mensonges. Avec Jacob, disons que en soit Adrian n’avait jamais réellement eu quelque chose à lui reprocher pour la simple et bonne raison que le no-maj n’avait même pas connaissance de son existence. Cela dit, ça n’avait pas été évident de l’accepter dans sa vie non plus, d’accepter un homme qui ne connaissait rien du tout.

Mais bon, forcément, Hyppolite avait disparu alors Adrian avait vraiment mis de l’eau dans son vin (expression uniquement utilisé dans le but de montrer la situation, puisque Adrian détestait vraiment le goût du vin et il ne comprenait pas comment les « adultes » pouvaient en boire…) et la situation était plus facile. Du moins, le jeune homme prenait sur lui et il avait décidé d’arrêter d’être un adolescent énervé contre ses parents. Ses parents… pendant si longtemps, le jeune homme avait eu envie d’avoir un père dans sa vie, il avait regretté de ne pas avoir deux parents comme tous les autres et maintenant il avait la possibilité d’avoir un père. Alors, forcément, il devait arrêter de râler.

Surtout qu’en prime… bah ce n’était pas forcément évident pour les Dragonneau. Adrian se senti un peu mal à l’aise quand son cousin lui demanda s’il avait remarqué quelque chose de bizarre avec les parents. Pour la simple et bonne raison qu’il savait bien que c’était complexe entre Norbert et Tina.

« J’ai plus ou moins entendu ma mère parler de tes parents. »
Le jeune homme ne cherchait pas à espionner sa mère, mais il avait quand même entendu des propos. « Ça a pas été facile pour tes parents et… ta mère avait besoin de ton père mais lui… tu sais, il avait besoin d’être seul dans son coin. Mais maintenant que tu es de retour, je suis sûr que tout va rentrer dans l’ordre. »

D’accord, Adrian s’avançait peut-être un peu trop, mais en même temps il pensait les mots qu’il prononçait. Peut-être qu’il était trop utopiste, mais il avait toujours connu tante Tina et oncle Norbert ensemble, et heureux ensemble. Au vu de la situation, en plus, on ne pouvait pas nier le fait qu’ils devaient croire en la puissance de l’amour (même si Adrian allait s’en prendre plein la gueule prochainement à cause de l’amour). Après tout, presque vingt ans après, ses parents se retrouvaient et ils semblaient plus heureux que jamais, ça prouvait bien que l’amour triomphait toujours non ?
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Hyppolite Dragonneau
▌ Messages : 818
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeVen 8 Fév - 14:17





 

Hyppolite & Adrian

“ Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.”
J
e ne sais pas vraiment quelle réponse j'attends de la part de mon cousin. Je veux une réponse sincère, tout en sachant que cette sincérité va me faire vraiment beaucoup de mal. J'aimerais bien, c'est sûr, qu'il me dise qu'il n'a rien remarqué de spécial, et que tout va bien entre mon père et ma mère... J'aimerais surtout qu'il puisse me le dire sincèrement, mais je ne suis pas aveugle, je sais ce qu'il en est. Alors vaut mieux crever l'abcès direct, et me dire que c'est pas forcément... comme je l'imagine, moins grave je veux dire. C'est peut-être un truc de rescapé, de tout dramatiser, j'en sais rien. En tout cas, Adrian décide d'être honnête, et même si les mots qu'il prononce ne sont pas très agréable, je le remercie en mon fort intérieur pour sa sincérité.

D'abord, il me dit que toute cette situation a été très difficile pour nos parents. Je ne pouvais que m'en douter. Même si on a parfois eu quelques difficultés à communiquer ensemble, je sais quand même qu'ils se sont fait un sang d'encre pour moi, ça ils me l'ont bien prouvé. Mon père s'est renfermé dans un coin, ma mère avait besoin de lui et lui en veut de ne pas avoir été là pour elle. Et maintenant ils ont du mal à dépasser ça. C'est un truc que je comprends très bien. Je pourrais en vouloir à papa d'avoir fait souffrir maman, ça m'a jamais posé de problème de tout lui reprocher tout et rien avant, mais c'est plus le cas... Là, je sais... C'est pas lui, le fautif. Le fautif, c'est moi... Sans moi, ils en seraient pas là. Et s'ils doivent divorcer par ma faute, je m'en voudrais à mort, éternellement.

-Peut-être,
je réponds dans un haussement d'épaules, tout sauf convaincu. J'aimerais bien, ça m'arrangerait, mais... j'ai du mal à être très optimiste, ces derniers temps. Peut-être pas..., j'ajoute, dépité, en baissant les yeux.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 550
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeVen 19 Avr - 17:55

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.
Adrian savait bien que ça serait sans doute mieux pour son cousin d’entendre autre chose que ce qu’il était en train de lui dire, mais en même temps... le jeune homme n’avait aucune raison de lui mentir non plus. Il n’était pas pensable de lui mentir de toute façon et Hyppolite n’était pas idiot au point de ne rien voir. Après tout, il ne poserait pas la question si ce n’était pas le cas. Il avait parfaitement conscience que tout n’était pas en ordre depuis son retour. La différence, c’était que Adrian avait eu l’occasion de voir les choses se profiler de cette manière au fils des semaines où son cousin avait été absent.

Hyppolite ne sembla pas spécialement emballé par ses propos, en tout cas pas spécialement convaincu par le fait que ça pouvait s’arranger maintenant qu’il était de retour. Adrian ne savait pas vraiment quoi lui dire pour le rassurer, parce qu’en vérité, il avait vraiment envie de le rassurer. Il n’avait jamais été vraiment à l’aise avec son cousin depuis son arrivé des États-Unis, il ne savait pas toujours comment s’y prendre avec lui. Et si en temps normal, il se serait sans doute dit qu’il pouvait se contenter de gérer les choses dans son coin, là Adrian avait quand même envie de le soutenir. De puis faire comprendre en tout cas que tout n’était pas perdu, même si ce n’était pas évident. Parce que forcément, Adrian n’avait aucune envie d’imaginer son oncle et sa tante divorcer, pas alors que de son côté ses parents se mettaient de nouveau ensemble et avaient même l’intention de se marier. Même si le jeune homme n’était pas encore au courant.

« T’as pas l’air convaincu. » Se permit-il avant de souligner. « Nous on a pas arrêté de croire que tu allais rentrer. » Bon, d’accord, il n’avait pas forcément besoin de jouer cette carte, mais il avait quand même envie de souligner le fait qu’il ne fallait pas perdre espoir. Que justement, même quand la situation semblait ne pas pouvoir être résolue, elle pouvait l’être encore. Même si, Adrian savait que ça n’avait pas été évident pour tout le monde de croire au retour de son cousin. « Ça serait quand même bête que mes parents se retrouvent et que les tiens se sépare.« J’aurais l’impression d’une bonne blague du destin. »

Et sans doute que ça pouvait vraiment arriver, mais en même temps Adrian ne pouvait pas s’empêcher d’être optimiste.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Hyppolite Dragonneau
▌ Messages : 818
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeMar 23 Avr - 15:18





 

Hyppolite & Adrian

“ Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.”
J'
ai pas l'air convaincu, effectivement, et c'est pas pour rien. Parce que je ne le suis pas, effectivement. J'ai remis plein de choses en question depuis mon retour, et je crois que je suis un peu trop pessimiste, en fait... je devrais me dire qu'il y a toujours de l'espoir puisque, après tout, je suis revenu. Et je vois bien que c'est ce que mon interlocuteur essaie de me faire comprendre également en observant qu'ils n'ont jamais douté de mon retour...

Est-ce que c'est vrai ? Dans tous les cas, je n'en saurais jamais rien, il faudra que je me contente de croire Adrian sur parole. Et j'ai envie de croire Adrian aussi... comme j'ai envie de me laisser convaincre que la situation va s'arranger pour mes parents. Mais je sais qu'on ne doit pas compter totalement sur l'espoir non plus. Ce n'est pas l'espoir qui m'a sauvé en fin de compte, c'est tonton Thésée.

-Ce serait bien son genre, au destin,
je réponds avec peut-être un peu trop de cynisme quand Adrian me fait remarquer que si son père et sa mère se retrouvent et que les miens se séparent, ce serait vraiment la bonne blague. Rien qu'à l'idée bien concrète que papa et maman puissent se séparer, j'ai mal au coeur. Je veux surtout pas que ça arrive. Non mais... ça va bien se passer. Je veux dire, c'est allé suffisamment mal comme ça, ça suffit.

J'essaie de plaisanter, mais ce n'est pas drôle du tout. Cela dit, c'est pas en appréhendant le pire qu'on va l'éviter, donc quelque part, j'ai plutôt intérêt à me détendre et à me calmer. Que j'en fasse des tonnes ou que je me calme, ça n'y changera pas grand-chose. C'est quelque chose qui concerne mon père, ma mère et juste eux. Moi, ce que je peux juste faire, c'est ne pas agraver les choses. Je dois bien être capable de ça, non ? Même si forcément, je culpabilise quand même de ce qui s'est passé. On ne pourra pas me faire croire que j'ai aucune responsabilité dans l'affaire... c'est le cas, c'est comme ça, faut que je fasse avec.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 550
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeSam 27 Juil - 20:05

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.
Adrian avait envie de contredire son cousin quand ce dernier affirma que ça serait le genre du destin de faire de mauvaise farce comme ça, mais il ne pouvait pas. Il n’y pouvait rien, il avait envie de voir Hyppolite avoir plus d’espoir que tout s’arrange, parce que de son côté il ne se retenait pas d’avoir de l’espoir que ça s’arrange. C’était facile pour lui en même temps, on n’avait pas encore pris la peine de lui planter un énorme couteau dans le cœur, parce qu’il n’avait pas encore découvert la vérité sur sa petite amie, ce qui allait avoir le don de lui faire broyer du noir. Non, pour l’heure, il était simplement heureux d’avoir retrouvé son cousin, même si leur relation était un peu tendue avant qu’il disparaisse... Adrian s’était bien rendu compte qu’il n’avait aucune envie qu’il lui arrive quoi que ce soit. Bon, il le savait déjà bien sûr, mais... il ne saurait trop dire, Adrian se disait qu’il pouvait simplement arriver à être plus proches.

Ça allait être plus facile de toute façon, de ce point de vue là, parce que Adrian ne vivait plus chez son oncle et sa tante, il n’était pas constamment dans les pattes de son cousin. Et... bon ce n’était pas l’idéal entre les parents de son cousin, mais au moins son père partait moins qu’avant. Alors avec un peu de chance, tout allait rentrer dans l’ordre pour tout le monde. Même si pour cela, Adrian se montrait trop optimiste peut-être ? Hyppolite reprit plus légèrement, essayant de plaisanter, mais en même temps Adrian voyait bien que ce n’était pas évident. En même temps, de son côté, le jeune homme ne savait pas du tout comment il vivrait une telle situation.

« Ouais ça suffit largement. » Répondit-il dans un sourire, en tentant de rester sur un ton de plaisanterie et de légèreté, même si ce n’était pas évident. Adrian s’approcha un peu plus de son cousin, posant une main sur son épaule dans un geste quelque peu fraternel. Il ne savait pas si son interlocuteur allait apprécier ou non, mais dans tous les cas de son côté il en ressentait le besoin. « Ça va aller, j’en suis certain. » Ajouta-t-il plus sérieusement. Il ne pouvait rien promettre bien sûr, mais il avait vraiment envie que son cousin y croit. « Et le prochain noël qu’on passera tout ensemble sera vraiment cool. »

Parce qu’il n’y aurait plus de drama... sauf qu’ensuite, on n’allait pas manquer de leur ajouter du monde dans la famille.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Hyppolite Dragonneau
▌ Messages : 818
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeDim 28 Juil - 21:12





 

Hyppolite & Adrian

“ Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.”
E
st-ce que c'est une bonne façon de raisonner ? Est-ce qu'on doit se dire que le destin ne peut pas s'acharner constamment, et qu'il va finir par se lasser et se trouver une autre cible. J'en sais rien... J'ai pas envie de devenir défaitiste, je suis trop jeune pour ça, mais peut-être qu'en se préparant au pire, on vit mieux ? Ou pas... Franchement, je sais pas trop quoi en penser.

Quand je vois des gens comme Rhian, qui subissent, qui enchaînent les emmerdes sans que ça s'arrête jamais, je me dis qu'il doit pas y avoir vraiment de quotas, et que dans le fond, on est peut-être pas au bout de nos peines. Ce qui s'est passé avec Lestrange, c'était rien, et peut-être qu'elle va revenir... Faut que j'arrête de me poser des questions, comme ça. En tout cas, c'est sûr que ça a le mérite de tout relativiser. Je trouve mes petits problèmes complètement ridicules, maintenant.

Quand Adrian dépose sa main sur mon épaule, ça me fait bizarre. C'est bête, mais j'ai l'impression qu'il a fallu ça pour qu'on réussisse à trouver un terrain d'entente. Après tout, avec tout ça, ça me semble totalement ridicule, mes crises de jalousie parce qu'Adrian monopoliserait l'attention de mon père. Qui sait, il se peut que ce soit l'occasion d'enterrer la hache de guerre avec lui, avec tout le monde. Revoir l'ordre de mes priorités, quoi. Alors ouais, je sais pas si on a raison d'être optimistes, si ça ne va pas nous décevoir, au final. Mais tant qu'on sait pas, autant essayer de se donner le moral en se disant que tout ira bien.

-On pourra difficilement faire pire que le Noël de l'an dernier, en même temps,
je réponds avec un sourire amusé.

C'est vrai que le Noël dernier, l'ambiance était super chaotique, et franchement j'ai pas aidé... Mais là, ça devrait aller mieux... Si papa et maman arrivent à se réconcilier, en tout cas. Parce que moi, j'arrêterai d'envoyer constamment des piques à mon père. Et Adrian a l'air de bien s'entendre avec Jacob, maintenant.




         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 550
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeMar 12 Nov - 21:22

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.
C’était sûr que quand on voyait un peu le noël qu’ils avaient passé tous ensemble la dernière fois, on pouvait se dire qu’il était difficile de faire pire. Adrian devait bien reconnaître qu’il n’avait pas vraiment aidé quand ils s’étaient tous retrouvé ensemble pour la fête de fin d’année, en piquant son no-maj de père. Sa mère avait même dû le rappeler à l’ordre, alors que bon… même s’il était déjà arrivé que sa mère le gronde un peu, il n’avait quand même pas souvent eu besoin de se faire remonter les bretelles. Ce qui était arrivé, parce qu’il avait sincèrement dépassé les bornes. Aujourd’hui, le bleu et bronze s’en voulait sincèrement, parce qu’il avait appris à connaître Jacob et qu’il avait conscience que son père ne méritait pas un traitement du genre. Tout comme son oncle ne méritait pas non plus tous les reproches de son fils, même si forcément il avait quand même faire des erreurs.

Mais Adrian avait le sentiment que la vision de la situation était différente maintenant, parce que Hyppolite avait vécu ce qu’il avait vécu. Adrian ne pouvait pas se mettre à sa place, il était impossible qu’il le fasse d’ailleurs. Mais ça n’enlevait pas le fait qu’il voyait les choses un peu différemment quand même. En tout cas, il remettait en perspective certaines choses et il se disait qu’en soit, ils allaient même pouvoir s’entendre mieux tous les deux. Adrian ne savait pas vraiment combien de temps ça allait durer, mais il voyait bien rien qu’avec leur courte discussion actuelle que la situation était différente.

« Attend, on sait jamais avec notre famille. À tous les coups, un nouveau membre de la famille va débarquer de l’ombre, on l’aurait pas vu venir. » Plaisanta-t-il.

Sans se douter que prochainement, ça allait vraiment être le cas et qu’un nouveau membre de la famille Dragonneau allait pointer le bout de son nez. Et dans le genre, on pouvait affirmer que ça risquait de mettre de l’ambiance. Mais pour l’heure, Adrian n’en savait rien et en réalité il espérait quand même que le prochain noël allait bien se passer, qu’ils allaient avoir des moments plus sereins que ceux qu’ils avaient vécu. Même si encore une fois, Adrian ne pouvait pas comprendre ce qu’avait vécu son cousin, il ne pouvait pas se mettre à sa place, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il espérait quand même que Hyppolite n’aurait plus à revivre ce genre de traumatisme.


Parce qu’ils étaient une famille. Même si ce n’était pas toujours facile et qu’ils avaient leurs tensions, ça n’enlevait pas le fait qu’ils étaient une famille.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Hyppolite Dragonneau
▌ Messages : 818
Humeur :
Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitimeJeu 14 Nov - 15:00





 

Hyppolite & Adrian

“ Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur.”
J'
aimerais bien donner tort à mon cousin, mais au point où on en est, c'est plus vraiment possible, en réalité. Je préfère ne plus présumer de rien, et je crois qu'il vaut mieux, parce que dans le cas contraire, je risque de tomber de très, très haut... Pourtant, j'ai le sentiment d'être arrivé relativement bas. D'un autre côté, je crois que l'expérience m'a aussi appris qu'on peut toujours creuser davantage. Pas que j'en ai franchement l'envie, mais c'est de toute évidence le cas. Que ça me concerne moi ou que ça concerne notre famille, j'ai l'impression qu'on marche au-dessus d'un nid de serpencendres sans s'en rendre compte, évidemment.

Alors je ne pense pas qu'on va se retrouver d'un seul coup avec un autre membre de la famille venu de nulle part, c'est un peu gros quand même (mais je suis bête, je devrais savoir que plus c'est gros, plus ça passe), à moins que le Jacob ne nous apprenne qu'il a eu une autre femme et des enfants pendant toutes ces années d'absence (mais ça a pas l'air d'être le genre du bonhomme). Forcément, je ne pense pas spécialement à tonton Thésée en cet instant, mais en même temps, j'ai oublié de l'imaginer marié ou avoir des enfants, c'est juste devenu inconcevable dans mon esprit, en fait. Donc non, je pense juste que notre prochain Noël sera un peu plus normal, et sans doute un peu plus détendu. Parce qu'on va espérer que mes parents vont finir par se réconcilier, parce qu'Adrian s'entend mieux avec son père, parce que j'ai plus l'intention d'envoyer balader papa constamment.

-Si on peut éviter ça, ça m'arrangerait
, je réponds quand même dans un fin sourire. Même si nos vies ne sont pas normales, je veux trouver un rythme qui se rapproche de la normalité, je veux me sentir mieux, tout simplement. J'espère qu'on ira vraiment à New York, cet hiver.

J'essaie de voir les choses du bon côté, et passer les fêtes à New York, en tout ca Nouvel An, j'aimerais bien. Surtout que moi, contrairement à Adrian, je suis un Anglais pur jus. Alors ça me dépayserait, et ça me ferait du bien, je crois.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Empty
Message#Sujet: Re: Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)   Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Parfois on a besoin que les choses nous manquent pour en réaliser la valeur. (Hyppolite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Maison des Dragonneau
-