AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une fois n'est pas coutume (Abraxas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 957
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeJeu 24 Jan - 14:16

Une fois n'est pas coutume
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Jalouse ou pas, au final, ça ne changeait pas grand-chose. Certes, quand son ou sa partenaire était jaloux(se) c’était toujours un peu gratifiant, glorifiant, pour l’autre. Enfin, sans que cela ne parte dans la paranoïa évidemment, parce que là, ça n’allait pas du tout. Mais un peu de jalousie était toujours bien. Abraxas, par exemple, était un garçon jaloux. Il ne comptait pas fliquer Lou, lui demander des comptes sur chacun de ses fréquentations et ses déplacements, évidemment, mais les autres hommes allaient devoir la laisser tranquille, et ne pas se mettre en tête de la charmer, sinon, il ne resterait certainement pas sans rien faire.

Mais ce n’était pas la question. Est-ce que d’autres de ses conquêtes viendraient lui demander des comptes ? Peut-être, même s’il ne l’espérait pas. Et c’était tout de même très incertain. Mais Lou n’avait pas de souci à se faire, il n’avait pas envie d’aller avec elle, il avait juste envie d’être avec Lou pour le moment. Donc, il n’y avait vraiment pas de souci à se faire.

Et puis, Lou n’avait rien à voir avec ses anciennes conquêtes, ou même avec Elena. Mais c’était peut-être, et sûrement ce dont il avait besoin. D’une fille en tous points différents. Que ce soit physiquement ou psychologiquement, Lou et Elena étaient deux opposés, mais ce n’est pas pour autant qu’il aimait Lou moins qu’il avait aimé Elena, surtout que ce n’était pas le cas.

Et il avait vraiment envie que Lou en soit consciente, ou du moins, qu’elle ne se dévalorise pas devant les autres filles avec qui il avait eu une histoire, -parce que concernant Elena elle ne savait rien, et il ne voulait pas en parler tout de suite, plus tard- il voulait qu’elle lui fasse confiance sur ses choix, parce que pour une fois, il avait l’impression d’avoir fait le bon.

"Bon, je vais quand même garder ma baguette à portée de mains, juste au cas où."

Il sourit légèrement. C’était bien qu’elle réponde à ses plaisanteries sans prendre la mouche, en comprenant vraiment qu’il n’était pas sérieux. Parce que ce ne serait pas le cas de tout le monde, malheureusement, et c’était parfois un peu pénible.

"Tu as du temps devant toi ? ça te dirait qu'on aille se promener un peu ?"

Oui, il avait du temps pour elle, il n’avait rien de particulier à faire. Quand bien même, il était conscient du fait qu’elle était encore à Poudlard, et donc, qu’ils ne pourraient pas se voir aussi souvent qu’ils le voudraient. Donc, autant en profiter tant qu’ils en avaient encore le temps non ?

« Avec grand plaisir, tu veux aller quelque part en particulier ? »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 11:36



« Avec grand plaisir, tu veux aller quelque part en particulier ? »

Non, pas vraiment, en réalité, elle n'avait pas d'idée particulière à l'esprit. Elle savait juste qu'elle avait envie de se promener un peu, de prendre l'air, de profiter, ça n'allait pas plus loin, au bout du compte.

L'idée, c'était simplement d'être avec lui, de prolonger le moment qu'ils passaient ensemble. A un moment ou à un autre, il faudrait qu'elle retourne à Poudlard, et honnêtement, elle n'était pas pressée. Surtout que leurs emplois du temps respectifs faisaient qu'ils ne pourraient pas se voir aussi souvent qu'ils le voudraient.

Déjà, quand ils se contentaient de se voir en tant qu'amis, elle était frustré de devoir attendre trop longtemps pour le retrouver, et leurs échanges lui manquaient (ce qui cachait forcément quelque chose, mais elle avait été incapable de s'en rendre compte). Alors, maintenant que leur relation avait pris une tout autre tournure, elle avait juste besoin... de le garder auprès d'elle tant qu'elle en avait l'occasion.


"Pas vraiment, non."
, répondit-elle.

Elle aurait aimé avoir une réponse toute faite, savoir précisément où l'entraîner, mais ce n'était pas le cas. Pour elle, le seul fait de se promener aux côtés de son petit ami était en vérité un exploit conséquent.

Ce n'était clairement pas sur Tom qu'elle pouvait compter pour les petites balades en amoureux... ou pour quoi que ce soit qui concerne de près ou de loin les normes de la relation de couple. Sur ce point, elle était clairement une novice. Mais ça lui allait bien de se familiariser avec tout ça aux côtés d'Abraxas.


"On est un peu coincés ici, de toute manière."
Ici, à Pré-au-Lard, et même si le village était tout à fait charmant, on en avait tout de même rapidement fait le tour, et après ça, il n'y avait plus grand-chose à en dire. "A moins que tu sois d'accord pour me faire transplaner ailleurs."

Une aptitude qu'elle ne possédait pas encore, pour sa part. Et elle le regrettait. Ce serait beaucoup plus simple, si elle pouvait simplement transplaner... Même si de toute manière, on ne pouvait pas transplaner depuis Poudlard, donc il était bien possible que cela ne change pas beaucoup de choses.

_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 957
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeLun 4 Fév - 10:42

Une fois n'est pas coutume
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas ne voyait pas d’inconvénient à se balader avec Lou, bien au contraire, passer plus de temps avec la jeune femme était une idée tout à fait charmante. Et puis il est vrai qu’un peu plus d’intimité ne serait pas de trop. Pas qu’il était pudique, mais le pub commençait à se remplir et devenir bruyant.

Et puis, étant donné qu’elle était encore à Poudlard, mieux valait qu’ils profitent du temps passé ensemble. Même si les visites à Pré-au-Lard étaient plus ou moins fréquentes, rien ne garantissant qu’Abraxas ait du temps à lui accorder à ces moments-là. Il restait les vacances aussi, mais là encore, rien ne garantissait qu’il puisse se libérer. Heureusement qu’elle était en dernière année, les choses seraient plus simples quand elle aurait fini ses études. S’ils étaient encore ensemble d’ici-là, mais pour le moment, il n’y avait pas de raison pour que ça ne fonctionne pas, et Abraxas était confiant quand à la suite des évènements pour eux. Quoiqu’il en soit, il avait envie de passer un peu plus de temps avec elle.

"Pas vraiment, non. On est un peu coincés ici, de toute manière. A moins que tu sois d'accord pour me faire transplaner ailleurs."

Certes, c’était une possibilité. Et c’était d’ailleurs bien pratique. Il voulait bien l’emmener ailleurs en transplanant, ce n’était pas un souci, il se contenterait de la ramener à temps pour pas qu’elle n’ait de problèmes. Heureusement que les élèves n’étaient pas surveillés à Pré-au-Lard, même si question sécurité et surveillance, Poudlard n’était pas vraiment au point non plus. Il paya les consommations avant de sortir du pub en compagnie de Lou. Il l’emmena dans un coin relativement tranquille et lui adressa un sourire.

« A condition que tu ne me vomisses pas dessus. »

Sur ces mots, il transplana avec elle au domaine Malefoy, devant le manoir. Il était normalement désert à cette heure-là, son père travaillait et sa mère était avec des amies. Et puis, si elle voulait se promener, le terrain était assez grand et bordé par la forêt, il y avait donc de quoi faire. Et sinon, ils pouvaient aller à l’intérieur, ils avaient le choix au moins.

« Bienvenue chez moi. Ça va, pas trop secouée ? »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Fév - 13:14


Ils sortirent du pub, ce qui était déjà un début. Lou adressa un remerciement silencieux à Abraxas quand il paya sa consommation. Certes, Lou était de la vieille école et considérait que c'était une manière naturelle de faire, mais le geste galant restait malgré tout très apprécié.

Ils quittèrent donc les lieux. Pour aller où ? Cela restait indéterminé, mais il semblerait que le jeune homme ait déjà sa petite idée sur la question, et la jeune femme lui faisait entièrement confiance.


« A condition que tu ne me vomisses pas dessus. »

Lou afficha en réponse une expression à mi-chemin entre le sourire et la grimace. Charmant, tout à fait charmant. Bon, cela étant dit, il pouvait se permettre d'avoir des réserves. Le transplanage d'escorte était tout sauf une expérience plaisante et la jeune femme n'en gardait pas un souvenir très agréable. C'est vrai que ce genre de voyage pouvait être assez éprouvant et avoir le don de vous retourner l'estomac.

Mais elle épargnerait tout de même une image à ce point tue-l'amour à Abraxas. C'était certainement le meilleur moyen de couper net une relation naissante... et que Lou avait envie de voir durer, l'air de rien.

Elle se laissa faire quand il la fit transplaner vers une destination inconnue. Et en effet, elle en ressortit un peu nauséeuse. Pas au point que ce soit insupportable non plus, ceci dit.

Avant qu'elle eut le temps de poser la moindre la question, il reprit la parole.


« Bienvenue chez moi. Ça va, pas trop secouée ? »

Elle afficha un fin sourire.

"Je tiens le coup", plaisanta-t-elle tout en regardant autour d'elle. Elle était déjà venu une ou deux fois chez les Malefoy, au cours de ces réceptions barbantes où ses parents la contraignaient de s'affichait. Mais hors de ce contexte, les lieux lui apparaissaient beaucoup plus intéressants. En fait, elle voyait tout sous un autre jour, à présent... Parce que, dorénavant, ce n'était plus un lieu impersonnel typique de leur caste. C'était l'endroit où Abraxas avait grandi. "Tu m'emmènes tout de suite chez toi, t'as pas froid aux yeux.", plaisanta-t-elle avant de déposer un baiser sur ses lèvres.

Bon, elle espérait juste que les parents d'Abraxas étaient absents (mais elle se doutait qu'il ne l'aurait pas conduite ici dans le cas contraire).


"Tu me fais visiter ?"


_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 957
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Fév - 20:57

Une fois n'est pas coutume
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Si Abraxas avait choisi de conduire Lou chez lui, ce n’était même pas parce qu’il avait une idée derrière la tête. En fait, il avait juste choisi la facilité, et l’efficacité. Ce n’était pas utile de réfléchir pendant une demi-heure à la meilleure destination et de perdre du temps inutilement. Déjà qu’ils n’allaient pas pouvoir autant qu’ils le voudraient pendant quelques temps, autant en profiter.

Mais l’emmener chez lui était une bonne idée à son avis. Il y avait tout le confort nécessaire, de quoi boire, manger, s’occuper… enfin tout ce qu’il fallait. Et puis, chose très importante, il y avait aussi la tranquillité. Normalement, il n’y avait personne chez lui, et ses parents ne rentreront qu’après qu’il aura dû ramener la jeune femme à Pré-au-Lard pour qu’elle soit rentrée avant le couvre-feu. Donc toutes les conditions étaient réunies pour qu’ils passent un bon moment tous les deux.

Bon, elle ne semblait pas avoir mal pris le fait qu’il suggère qu’elle puisse avoir quelques nausées après le transplanage. En même temps, ce n’était qu’une plaisanterie déguisée, parce qu’il en avait déjà vu certains être malades après qu’on les ait faits transplaner, et ce n’était pas une idée très ragoutante, mais bon, ce n’était pas la première fois pour Lou, alors les choses devraient bien se passer. Elle avait l’air bien en tout cas, une fois arrivés devant chez lui, elle n’avait pas changé de couleur, c’était déjà bon signe. Il ne voulait pas crier victoire trop vite, mais tout semblait aller le mieux pour elle, et c’est tout ce qu’il souhaitait.

"Je tiens le coup"

Il lui rendit son sourire. En effet, elle semblait tenir le coup. Et c’était tant mieux, il n’allait certainement pas venir s’en plaindre. Bon l’emmener ici, ce n’était pas une totale surprise ou découverte, parce qu’elle y était déjà venue, mais les choses ou plutôt le contexte était différent à présent. Et puis, Abraxas était fier du manoir familial, dans la famille Malefoy depuis plusieurs générations… Enfin, tout ce qui rapportait un peu plus au renom des Malefoy au final.

"Tu m'emmènes tout de suite chez toi, t'as pas froid aux yeux."

Il sourit, amusé, tout en lui rendant son baiser. Certes, vu comme ça, cela pouvait amener à se questionner. Mais encore une fois, (et pour une fois d’ailleurs) il l’avait amenée ici en toute innocence, ou du moins, sans idée déjà préconçue. Mais il savait qu’elle plaisantait, et qu’elle n’était en aucun cas offusquée, ce qui l’arrangeait bien au final.

« Je devrai ? »

Il lu adressa un petit sourire en coin. C’était une des choses qu’il appréciait quand il était avec Lou, il n’avait pas besoin de se prendre la tête, de réfléchir à chacun de ses gestes, chacune de ses paroles, tout était simple, naturel. Et il appréciait vraiment cela. Cela le changeait de son quotidien, et c’en était que plus agréable encore.

"Tu me fais visiter ?"

Il hocha la tête et prit doucement sa main avant de la faire entrer. Comme prévu, il n’y avait personne chez lui. Enfin l’elfe de maison devait bien traîner quelque part, à moins que son père ou sa mère ne l’ait emmené pour une quelconque raison, mais cela ne l’intéressait vraiment pas. Il lui fit donc visiter brièvement les pièces les plus importantes du manoir, sans pour autant tout lui montrer, ne voyant par exemple aucun intérêt à lui montrer la chambre de ses parents, lui-même n’y allait jamais, pour finir par sa propre chambre, qui n’avait pas la taille d’une chambre standard mais plutôt la taille de deux ou trois chambres, mais il fallait bien ce qu’il fallait à l’héritier Malefoy.

« Et voilà ma chambre. »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeMer 27 Fév - 10:46


« Je devrai ? »

Lou répondit au sourire d'Abraxas par un autre. Plus le temps passait, plus elle réalisait combien sa relation avec lui était finalement... évidente. Tout comme leur amitié avait fini par couler de source sans qu'ils s'y attendent, elle avait l'intention qu'il pouvait en être de même de leur histoire sentimentale.

Ils n'avaient pas besoin de se poser de question, de s'interroger sur ce que disait ou pensait l'autre. Ils avaient bien eu assez le temps d'apprendre à se connaître pour s'en faire une bonne idée. Une très bonne idée, même. Leur complicité coulait de source, et elle adorait ça.

En fait, il n'y avait rien qu'elle n'aimait pas de cette situation alors qu'il prenait sa main dans la sienne et le conduisait dans ce manoir qu'elle allait découvrir sous un nouveau jour, loin des quelques réceptions auxquelles elle avait pu assister. Et ce n'était pas vraiment ce qui l'intéressait, dans tous les cas. Elle préférait découvrir les endroits qui intéressaient réellement Abraxas, et où elle n'avait sûrement jamais mis les pieds.


« Et voilà ma chambre. »

Lou balaya l'immense pièce du regard. Cette chambre était gigantesque, bien plus grande que celle de la jeune femme. Les Hamilton n'étaient pourtant pas les moins riches d'entre tous, mais il est vrai que si on devait les comparer aux Malefoy, aux Black ou consorts, ils ne soutenaient pas la comparaison en question.

Lou n'avait pas pris le temps de se poser la question, et elle savait que son absence manifeste de confiance en elle y jouait pour beaucoup, mais elle allait finir par croire qu'elle jetait toujours son dévolu sur des personnes "trop bien" pour elle. Tom, c'était différent, il ne possédait quasiment rien, mais cela rendait encore plus admirable la manière dont cet orphelin surgi de nulle part imposait son autorité auprès de tous. Mais elle n'était pas forcément dans les standards habituels de Malefoy.


"C'est donc ça ton antre."
Elle sourit. "Ma chambre a l'air ridicule à côté." Elle ne savait s'empêcher de tout examiner, des murs au plafond. "Va falloir la semaine juste pour en faire le tour."

_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 957
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Mar - 3:09

Une fois n'est pas coutume
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cela faisait un moment que le jeune homme ne s’était pas senti bien, tout simplement. Il faut dire aussi que dernièrement, l’affaire de quelques mois, cela n’avait pas été simple pour lui. Déjà il avait fallu qu’il se remette en compte vis-à-vis de ce qu’il avait ressenti, ou cru ressentir pour Elena, et puis, il y avait eu Caleb qui était venu en rajouter une couche. Il comprenait, évidemment, que son ancien meilleur ami veuille régler ses comptes, et qu’il lui en veuille à mort, mais il n’empêche, que cela avait été loin d’être la rigolade pour lui.

Mais les moments qu’il avait passés avec Lou, lui avaient permis de penser, et de passer à autre chose. Cela l’avait comme libéré d’un poids, et aujourd’hui, il en était vraiment content. Il avait fait un petit travail sur lui-même, mais la jeune femme y était pour beaucoup également, même si elle n’en avait probablement pas conscience, d’autant plus qu’il ne lui avait jamais parlé de toute cette histoire. Ce qu’il ferait un jour, mais pas tout de suite, il n’avait pas envie de plomber l’ambiance avec ses histoires.

A la place, il avait préféré l’emmener dans sa chambre, afin de la faire pénétrer dans son intimité, de lui montrer comme une nouvelle partie de lui. Il n’avait pas du tout l’habitude d’agir comme ça avec la gente féminine, mais pour cette fois, et avec Lou, il avait vraiment envie de faire les choses bien, et ne de pas passer pour un goujat et un macho. Ce qu’il était, mais il savait se modérer.

Il espérait que cela lui plairait, pas forcément pour ce qui était de la décoration, mais ce qui concernait l’atmosphère, l’ambiance, ce genre de choses. Qu’elle s’y sente bien, à l’aise, c’était les objectifs qu’il espérait atteindre en cet instant, mais il n’était sûr de rien de toute manière, il agissait aussi beaucoup à l’instinct depuis qu’ils étaient arrivés là.

"C'est donc ça ton antre. Ma chambre a l'air ridicule à côté. Va falloir la semaine juste pour en faire le tour."

Il sourit en coin et prit place sur le bord de son lit. La laissant inspecter ce qu’elle voulait inspecter. Il n’avait rien à cacher de toute manière. Ou auquel cas, il ne les laisserait pas visibles dans sa chambre, surtout qu’il savait que sa mère adorait fouine ses affaires. Enfin bref. La semaine, elle exagérait un peu, mais c’était plus léger, et plus amusant de rentrer dans son jeu.

« Cela ne me dérangerait pas de te garder ici pour la semaine, mais Poudlard remarquerait probablement ton absence, tes parents seraient prévenus… et puis les miens pourraient s’apercevoir de quelque chose, surtout que ma mère aime venir ici quand je suis pas là.

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar - 10:49



« Cela ne me dérangerait pas de te garder ici pour la semaine. »

Lou afficha un nouveau sourire (en même temps, son sourire quittait à peine ses lèvres depuis qu'ils étaient ensemble, dans tous les sens du terme). Elle non plus n'aurait pas été contre le fait de rester ici beaucoup plus longtemps.

D'ailleurs, elle avait perdu toute notion du temps. Elle n'avait pas la moindre idée de l'heure qu'il pouvait bien être, et elle n'avait pas envie de s'en soucier. Elle n'avait pas envie de perdre une seule minute, et certainement pas envie de devoir s'en aller maintenant, peu importe si elle devait finir par dépasser pour beaucoup le couvre-feu de Poudlard. Elle se sentait parfaitement bien, ici et maintenant, et totalement à sa place. Elle n'avait jamais ressenti cela auparavant. Et elle avait envie de ressentir ça tout le temps, à présent.

Oui, elle voudrait vraiment pouvoir passer plus de temps avec lui, surtout que leurs occasions de se voir étaient finalement limitées, mais mieux valait songer à l'instant présent qu'au moment de repartir, après tout.


« Mais Poudlard remarquerait probablement ton absence, tes parents seraient prévenus… et puis les miens pourraient s’apercevoir de quelque chose, surtout que ma mère aime venir ici quand je suis pas là. »

Effectivement, ce ne serait pas un bon plan. Et l'air de rien, même si c'était dit sur le ton de l'humour, cela leur permettait d'aborder un sujet qui n'était pas forcément un luxe à aborder, même si leur relation en était à ses prémices.

Elle n'avait pas envie de se prendre la tête, encore moins de se poser trop de questions... mais en même temps, elle avait aussi envie que ça marche, parce qu'elle ne se souvenait plus s'être sentie aussi bien et heureuse depuis longtemps.


"Oui, on va éviter"
, s'amusa-t-elle, toujours rayonnante, en venant s'asseoir à côté d'Abraxas. "D'ailleurs..." Elle replaça une mèche brune derrière ses oreilles, signe chez elle d'un léger embarras. "J'aimerais bien qu'on garde ça pour nous, pour l'instant."

Elle avait envie de penser qu'il comprendrait, et qu'il pensait la même chose, mais elle préférait le dire quand même. Elle n'avait aucune envie que qui que ce soit se mêle de leur relation et vienne y mettre son grain de sel. Elle aimait la situation comme elle était maintenant, juste lui et elle, et personne pour venir s'en mêler. Ils étaient dans leur bulle, pour l'instant, Lou n'avait pas vraiment envie de la voir s'éclater.


_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 957
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Avr - 17:31

Une fois n'est pas coutume
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il est vrai que cela faisait quelques temps que le jeune homme ne s’était pas senti aussi léger. Il n’avait plus vraiment de pensées pour ses soucis habituels, et il se sentait relativement apaisé. Il n’avait pas d’explications précises, mais il ne doutait pas que Lou y soit pour quelque chose. Pourtant, ce n’était pas du tout dans sa nature d’être sentimental, il avait même refusé de l’être depuis le cafouillage avec Elena, mais ça lui était tombé dessus sans qu’il ne s’en rende compte, et pour l’heure, il n’avait pas d’autre choix que d’admettre que ce n’était pas plus mal.

Il voulait en profiter en tout cas. C’était même plutôt conseillé, conscient qu’ils ne pourraient pas se voir avant un petit moment. Même s’ils pouvaient toujours s’écrire des lettres, ce n’était pas la même chose que de pouvoir se voir physiquement. Mais il n’était pas encore temps de se séparer de toute manière, ils avaient encore l’opportunité de profiter l’un de l’autre et de passer un bon moment. Abraxas n’aspirait à rien d’autre pour le moment de toute façon.

Et il avait le sentiment qu’il en était de même pour Lou. En tout cas, elle semblait satisfaite de la situation, et il ne pouvait pas demander mieux. Il n’en revenait toujours pas que les choses aient évolué dans ce sens, rien n’était prédisposé à ce qu’ils finissent ensemble, et il n’aurait jamais cru à cela si on le lui avait prédit. Mais il n’allait pas se plaindre de la situation, qui au final lu convenait tout à fait.

Lou était vraiment différente de ce qu’il pensait au début, et il était vraiment ravi et charmé par la personne qu’il avait découvert. Elle méritait vraiment que l’on s’intéresse à elle, surtout qu’elle était en constante évolution positive, ce qui rajoutait d’autant plus de charme à sa personne, du moins à l’avis d’Abraxas.

"Oui, on va éviter. D'ailleurs... J'aimerais bien qu'on garde ça pour nous, pour l'instant."

Abraxas n’avait pas spécialement prévu de jouer les cachoteries. Ni de le crier sur tous les toits. En fait, il n’avait pas envie que ses parents l’apprennent tout de suite parce que sinon ils allaient revenir à la charge avec leurs histoires de mariage. Mais pour ce qui est des autres, il s’en fichait un peu. Même s’il est vrai qu’il y avait toujours un risque pour qu’on rapporte leur histoire aux Malefoy, mais ce n’était pas non plus une certitude. Le jeune homme se contenta de hausser légèrement les épaules et de sourire.

« Comme tu veux, ça n’a pas vraiment d’importance. Même si… il aurait peut-être fallu y penser avant de m’embrasser en public. »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeMer 10 Avr - 12:32


Lou ne voulait surtout pas qu'Abraxas prenne sa suggestion de la mauvaise manière, qu'il s'imagine qu'elle avait honte d'être avec lui ou elle ne savait quoi encore (d'autant qu'elle supposait qu'il avait plus de raisons de vouloir se cacher d'être avec elle de ce point de vue qu'elle-même).

En ce qui la concernait, c'était avant tout et surtout parce qu'elle ne savait que trop ce que cela faisait de voir tout le monde, et les moins concernés, se mêler de vos affaires de coeur. Sa relation avec Tom était née pour être affichée, puisqu'il ne s'agissait que de cela : d'image et d'apparence. Cette histoire n'avait existé que pour l'image qu'elle pouvait renvoyer. Là, elle voulait vivre cette histoire pour elle-même, pour eux, sans laisser quoi que ce soit ou qui que ce soit la parasiter.

Et oui, aussi, bien sûr, elle ne voulait surtout pas que ses parents sachent quoi que ce soit de la situation tant qu'ils ne seraient pas entièrement sûrs d'eux et de ce qu'ils voulaient. Elle avait vraiment envie de croire que leur relation pouvait durer et aller loin. Mais ils n'en étaient qu'au début malgré tout. Elle ne voulait pas mettre la charrue avant les hyppogriffes... ce qui adviendrait forcément si elle laissait faire, pas de sa part mais de celle de ses parents, qui rêvaient de la marier à un bon parti - et en matière de bon parti, on ne faisait sans doute pas plus idéal pour les Hamilton qu'un membre de la famille Malefoy.


« Comme tu veux, ça n’a pas vraiment d’importance. »

Il ne le lui reprochait pas, ne lui demandait pas de s'en justifier. Pour Lou, ce n'était pas quelque chose d'inattendu, Abraxas savait se montrer attentif à ses attentes, à sa perception des choses.

Et c'est vrai, ça n'avait pas forcément d'importance. Dans tous les cas, Lou n'avait pas franchement envie de se prendre la tête avec tout ça.


« Même si… il aurait peut-être fallu y penser avant de m’embrasser en public. »
Lou afficha un sourire en coin. Bon, d'accord, elle reconnaissait que c'était un peu contradictoire, et que si elle avait voulu s'éviter des témoins, elle avait un peu manqué le coche. Elle n'avait pensé à rien, quand elle l'avait embrassé, elle avait même oublié qu'il y avait des gens tout autour, chose qui en temps normal aurait pu lui mettre instinctivement des barrières.

Alors peut-être que la rumeur finirait par circuler malgré tout. Ou pas, ils verraient bien... mais en tout cas, pour sa part, elle ne comptait en parler que quand elle se sentirait prête. Sans vouloir interdire non plus Abraxas de faire comme il le voulait de son côté.


"Bon, d'accord"
, admit-elle dans un sourire amusé. "J'avais un peu autre chose en tête à ce moment-là, figure-toi."

_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 957
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeSam 4 Mai - 23:05

Une fois n'est pas coutume
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas n’avait rien contre le fait qu’ils cachent un peu leur relation. Ou du moins qu’ils n’en parlent pas, c’est vrai que c’était peut-être le mieux. Abraxas n’avait jamais été avec personne jusqu’à maintenant, de façon sérieuse du moins, et il n’avait pas vraiment envie que ses parents s’imaginent qu’ils allaient se marier ça y’est.

Il ne savait pas où leur relation allait, combien de temps cela durerait, mais il avait plutôt envie que les choses durent, alors peut-être qu’il fallait un peu préserver les choses. En tout cas, il ne se sentait pas vexé. Il aurait pu, parce qu’Abraxas se vexait pour presque rien, mais ce n’était pas le cas. Il reconnaissait au contraire qu’elle avait probablement raison. Autant qu’ils gardent ça pour eux pour le moment.

Même s’il n’avait aucune envie de vivre caché non plus. De surveiller tout le temps que personne ne soit dans les parages… parce que ce genre de choses aurait vraiment tendance à l’agacer. Alors non, il ne voulait pas vivre dans le mood « amour caché » très peu pour lui. Le fait d’agir de manière normale, sans forcément s’afficher au grand jour et crier leur relation sur tous les toits était la chose à faire. Il ne pensait pas avoir de compte à rendre à qui que ce soit de toute façon. Il n’avait pas envie qu’on vienne lui poser des questions, surtout si c’était juste pour avoir le scoop, la nouvelle inattendue, non. Il voulait juste vivre les choses comme elles venaient avec Lou, sans qu’ils ne soient dérangés par qui que ce soit.

De toute façon, étant donné qu’elle était encore à Poudlard, cela allait limiter leurs entrevues. Ils ne pourraient pas énormément se voir, même s’ils pourraient toujours trouver des moments à passer ensemble, mais ils auraient peu d’occasions de se montrer ensemble, quoiqu’il en soit, il n’avait pas vraiment envie de prévoir ls choses, c’était mieux de laisser les choses se faire tant que cela ne dérapait pas et ne se transformait pas en catastrophe. Mais il n’y avait pas de raison.

De toute façon, il préférait la taquiner plutôt que de s’engager sur de grandes discussions qui ne filaient rien d’autre qu’un mal de crâne. C’était toujours plus agréable. Du moins c’était sa façon de voir les choses, mais Lou était plutôt réceptive à ses petites taquineries et c’était une bonne chose.

"Bon, d'accord. J'avais un peu autre chose en tête à ce moment-là, figure-toi."

Il sourit en coin, amusé. Encore une fois, elle répondait favorablement à ses taquineries. Quoique, cela n’en était pas complètement une. Il fallait bien reconnaître que pour une envie de ne pas trop montrer leur relation, elle n’avait pas vraiment fait en sorte que ce soit le cas. Mais il n’allait pas s’en plaindre, il avait au contraire vécu un moment très agréable.

« Et qu’avais-tu en tête ? »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitimeLun 6 Mai - 12:57



« Et qu’avais-tu en tête ? »


Lou rendit son sourire à Abraxas. Si quelqu'un était à même d'avoir une idée très précise de ce qu'elle avait eu derrière la tête à ce moment-là, c'était bien lui, elle ne pensait pas avoir été excessivement discrète sur le sujet. Ni n'avait cherché à l'être à ce moment précis, par ailleurs.

En fait, elle n'avait pas eu grand-chose en tête à ce moment là, pour tout dire... Elle n'avait eu que lui, son regard, ses lèvres, l'envie d'oublier tout ce qui n'était pas lui. Alors oui, en cet instant, bien évidemment, sa réputation, le qu'en dira-t-on, ça lui était passé au-dessus.

C'était à peine si elle avait encore été capable, dans tous les cas, de prendre conscience de tout ce qui se trouvait autour. Oui, ça avait été leur pouvoir, à tous les deux : de faire disparaître le monde autour d'eux... elle aurait voulu que ça continue d'être le cas.


"Eh bien, je ne me souviens plus exactement"
, prétendit-il d'un ton qui ne saurait vraiment être pris au sérieux, car outre le fait que ce moment était encore très frais dans son esprit, elle serait bien incapable de ne pas s'en souvenir quoi qu'il en soit.

Il avait été... décisif, quelque part, même s'il était bien trop tôt encore pour vraiment s'en assurer, pour faire des plans sur la comète. De ce qu'elle voyait, les choses se présentaient plutôt bien, en tout cas, et c'était ce qui l'intéressait vraiment.


"Mais je crois que c'était plus ou moins quelque chose dans ce goût-là", ajouta-t-elle sans perdre son fin sourire, son regard soutenant le sien.

Rien à ajouter, pas en mots en tout cas, elle caressa son visage du bout des doigts et posa une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes. Comment pourrait-elle envisager de réfléchir rationnellement alors même qu'il était là, si proche d'elle ?

Il annihilait la moindre pensée négative. Avec lui, tout avait une couleur, une saveur différente. Elle-même n'avait plus l'impression d'être la même personne... ou si, mais elle était la personne qu'elle méritait vraiment d'être, qu'elle avait envie d'être. Il révélait ce qu'il y avait de meilleur en elle, et rien que pour ça, elle n'avait aucune envie que ça s'arrête.


_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Une fois n'est pas coutume (Abraxas)   Une fois n'est pas coutume (Abraxas) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une fois n'est pas coutume (Abraxas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "
» Il était une fois, un président fou
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» La vie est un ballet: on ne le danse qu’une fois. (06/05 à 18h56)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-