AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CRACMOL
Argus Rusard
▌ Messages : 79
Humeur :
Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Henry Hopper

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitimeLun 25 Juin - 19:45




Seigneur, nous avons des ennuis
Ft. Argus & Harry

C'est sans doute le pire des petits boulots que j'ai accepté jusqu'à présent. En fait, je ne sais même pas pourquoi on m'a accepté pour le job tant je n'ai pas la tête de l'emploi. Mais bon, un boulot reste un boulot, et ça me permet de payer le loyer de mon misérable appartement, alors c'est bien, on va dire. C'est pas pour autant que ce n'est pas éprouvant, et pour plein de raisons. Le travail en lui-même est assez physique, décharger les colis, trier les courriers, nettoyer la fiente des hiboux, on fait mieux. Et puis, là, pour être confronté à la magie au quotidien, je le suis, et pourtant je me contente de la frôler du bout des doigts et rien d'autre. C'est comme ça, j'ai pas le choix de toute manière, donc je serre les dents et je bosse, en attendant que le temps passe. Tant qu'on me case tranquillement à l'arrière, y a pas spécialement de souci, mais aujourd'hui, sous-effectif oblige, on m'a collé à l'accueil.

Me foutre à l'accueil... On peut pas imaginer pire si on veut vendre quoi que ce soit. L'avantage de la poste, c'est que les gens qui veulent envoyer ou récupérer des courriers urgents n'ont de toute façon pas spécialement le choix, peu importe la gueule du type de l'accueil, mais je ne vends quand même pas du rêve, avec ma mine renfrognée, mon attitude agacée et mes marmonnements dans ma barbe inexistante. En même temps, j'ai aucune envie d'être là, de faire bonne figure ou de parler à des gens. Je déteste chacun des sorciers que je croise, parce qu'ils sont des sorciers. Eux, leurs pouvoirs sont apparus comme ça, pouf, sans aucun problème, et tous les jours, ils me narguent à utiliser leur baguette pour tout et n'importe quoi. J'ai vraiment hâte de rentrer chez moi, dans mon appartement miteux, de retrouver mon fléreur... Mais j'ai encore quelques heures à tirer. Ceci dit, la boutique est vide, et pour l'instant, à part me tourner les pouces, je fais pas grand chose. Jusqu'à ce qu'un son de clochette me fasse lever le regard. Bon, génial, un clien.

-C'est pour quoi ?
je demande avec absolument aucun enthousiasme dans la voix.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Harry Potter
▌ Messages : 1203
Humeur :
Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Right_bar_bleue

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Re: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitimeMar 4 Sep - 10:36

Seigneur, nous avons des ennuis.
Il était évident qu’il n’y avait pas réellement moyen de s’ennuyer pour les voyageurs temporels, du moins pour lui. Parce que Harry avait conscience que ce n’était pas forcément le cas pour ceux qui n’avaient pas de travail, mais en tout cas Harry ne s’ennuyait pas une seule seconde entre sa formation au bureau des Aurors et tout le reste. En même temps, il ne voyait pas vraiment comment il pourrait le faire. Ses pensées étaient constamment tournées vers le fait qu’ils devaient arrêter Voldemort, qu’ils devaient trouver un moyen de le tuer (ce qui n’allait pas s’avérer si facile que cela apparemment, d’après ce qu’ils avaient découvert), avant de pouvoir rentrer chez eux. S’ils arrivaient à rentrer chez eux. Et surtout, s’ils rentraient chez eux tous ensemble…

Parce qu’il y avait autre chose qui accaparait l’esprit de Harry, le fait que Ginny ne donnait plus de signe de vie depuis qu’elle avait découvert ses mensonges. Le jeune homme savait bien qu’il était sans doute le moins bien placé pour la chercher, pour tenter de la contacter, mais en même temps il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour elle. Il ne savait pas du tout si elle allait bien, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’elle avait peut-être fait une mauvaise rencontre et que c’était pour cela qu’elle ne donnait de nouvelle à personne. Parce que qu’elle ne cherche pas à le joindre, c’était une chose, mais son frère elle n’avait aucune raison de l’éviter. À moins que Ron lui cache qu’il soit encore en contact avec Ginny, ce n’était pas complètement impossible. Dans tous les cas, Harry ne pouvait pas s’empêcher de tenter d’envoyer des bouteilles à la mer et il en avait quand même fait pas mal. Alors, ce jour-là, après sa journée au bureau des Aurors, il décida de se rendre à la poste pour voir si quelqu’un ne lui avait pas laissé quelque chose… si Ginny ne lui avait pas laissé un message. À lui ou aux autres. Il tentait le tout pour le tout, même s’il se doutait qu’il allait rentrer bredouille.

Quand il arriva à la poste, son regard se posa sur la personne qui se trouvait au comptoir. Il avait un air familier, mais Harry ne comprit pas tout de suite qu’il le connaissait. Ce fut quand il s’approcha un peu et surtout quand l’homme prit la parole qu’il le reconnu… oh bordel. Harry fut incapable de contenir sa surprise et manqua presque de faire un pas en arrière d’ailleurs. C’était Rusard sous ses yeux et clairement, il ne pouvait pas s’empêcher de le dévisager. C’était sans doute bête, mais… il était devant Argus Rusard l’horrible concierge de Poudlard et ce dernier était jeune (mais tout aussi renfrogné visiblement, ce n’était pas la vieillesse son soucis décidemment). Harry avait fait de nombreuses rencontres étranges depuis son voyage dans le temps, que ça soit McGonagall jeune ou encore Miss Figg. Mais là c’était pire que tout.

« Heu… » Harry tenta de reprendre un peu contenance quand même, pour prendre la parole. « Je voulais savoir… s’il n’y avait pas un paquet pour moi. »
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Argus Rusard
▌ Messages : 79
Humeur :
Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Henry Hopper

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Re: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitimeMar 11 Sep - 11:52




Seigneur, nous avons des ennuis
Ft. Argus & Harry

Le nouvel arrivant, qui doit pas être spécialement moins âgé que moi, me dévisage comme si j'étais une bête curieuse. J'ai un bouton au milieu de la gueule ? C'est quoi le problème ? Bon, en fait, je pense que je sais précisément où le problème en question se situe, exactement. Même si ce type ne me dit absolument rien, je me dis qu'il doit me connaître de (sale) réputation. Les nouvelles vont vite dans le petit monde bien-pensant des sorciers. Alors il doit savoir qu'à la poste, y a un cracmol qui joue les sous-fifres. Si ça se trouve et vu comment il m'observe, il n'est même pas là pour un colis ou quoi que ce soit d'autre, il est juste là pour observer la bête curieuse, l'anomalie que je suis. Bon, je le connais pas, ce gars, je juge sans rien savoir. Mais je connais l'opinion de la grande majorité des personnes qui me rencontrent. Qu'ils daignent l'exprimer ou pas, je sais de quoi il retourne.

Aux yeux des gens comme lui, je ne vaux rien, je suis une erreur de la nature, parce que la nature ne m'a même pas estimé digne d'hériter des pouvoirs de mes parents. Finalement, le binoclard retrouve l'usage de la parole et me demande s'il y a un colis pour lui. Je ne me retiens pas de pousser un soupir exaspéré. Ce n'est pas parce que je suis à l'accueil que je vais faire l'effort de me montrer accueillant ou agréable. J'ai rien demandé à personne, moi, alors ils devront faire avec l'option porte de prison que je leur propose. Et puis je continue de jouer les paranos. Je me dis qu'il a peut-être juste inventé cette excuse pour me dévisager un peu plus. D'accord, je ne suis pas si important, en fait.

-Et il a un nom ou il s'attend à ce que tout le monde le reconnaisse au premier coup d'oeil ?
je demande dans un soupir.

Parce que si colis pour lui il y a, je ne vais pas lui répondre du tac au tac par l'opération du saint Esprit. En tout cas, je ne vais pas lui faciliter la tâche, il ne faut pas exagérer non plus.



© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Harry Potter
▌ Messages : 1203
Humeur :
Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Right_bar_bleue

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Re: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitimeSam 17 Nov - 21:37

Seigneur, nous avons des ennuis.
Il était évident que Harry ne devrait pas dévisager le jeune homme sous ses yeux, mais le simple fait de se dire que l’homme sous ses yeux était jeune, c’était justement ce qui le poussait à le dévisager. Il avait vraiment du mal à se rendre compte qu’il se trouvait bel et bien en face de Rusard. À force, le survivant avait quand même l’habitude de croiser des personnes jeunes qu’il connaissait bien plus vieux dans son époque. Que ça soit Albus Dumbledore – bon, d’accord, lui ne comptait pas parce que l’homme avait l’air aussi vieux que dans cinquante ans –, Minerva McGonagall ou encore Miss Figg qu’il avait croisé, il y avait donc maintenant Argus Rusard. En un sens, Harry devrait donc avoir l’habitude et ne pas avoir ce sentiment si étrange. Et pourtant, il l’avait encore bel et bien et c’était même pire que tout avec Rusard. En grande partie sans doute parce que le jeune homme et le concierge n’avaient jamais réussi à s’entendre. En même temps, Harry partait du principe que personne en dehors de son horrible chatte n’était capable de supporter l’homme sous ses yeux. Et visiblement, ça ne devait pas dater de son passage à Poudlard. Puisqu’on ne pouvait pas dire que le jeune homme travaillant à la poste magique était particulièrement aimable.

Bon, Harry devait bien reconnaître qu’il n’était pas le plus doué non plus, puisqu’il n’avait même pas pris la peine de donner son nom à l’homme sous ses yeux. Mais quand même, Rusard n’avait pas besoin de lui parler de cette manière. Autant dire que même maintenant, Harry n’avait aucune raison de s’entendre avec cette personne. Ça tombait bien, il n’avait pas besoin de s’entendre avec lui en même temps.

« J’ai un nom oui. » Dit-il alors, ne pouvant pas s’empêcher de se sentir un peu vexé par les propos de Rusard. Non il n’attendait pas à ce qu’on le reconnaisse comme ça, d’un coup d’œil. Plus maintenant en tout cas, puisque dans cette époque il n’était plus question de Harry Potter le survivant, il n’y avait aucune raison qu’on le connaisse. Et à choisir, le jeune homme avait bien envie qu’on ne le reconnaisse pas dans le futur, qu’il ne soit pas l’enfant aillant survécu à la mort. Le garçon qui avait perdu ses parents, mais qui était encore en vie. « Je m’appelle William Black. » Répondit-il alors. « Alors, il y a un colis pour moi ou non ? » Demanda-t-il un peu sèchement sans doute.

Parce qu’il ne parvenait pas à juste faire comme si de rien n’était et comme si les propos de l’homme sous ses yeux ne l’avaient pas agacé. Comme si la façon qu’il avait de lui parler ne l’agaçait pas. Et pour le coup… Harry n’était plus le simple élève de Poudlard en compagnie du concierge de l’école de magie, Rusard avait plus ou moins son âge. Ça changeait un peu la donne quand même.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Argus Rusard
▌ Messages : 79
Humeur :
Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Henry Hopper

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Re: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitimeVen 23 Nov - 9:33




Seigneur, nous avons des ennuis
Ft. Argus & Harry

Je lève les yeux au ciel sans chercher à me montrer discret quand mon interlocuteur admet qu'il a un nom. Sans blague, c'est vraiment le scoop du siècle. Il va encore tourner autour du pot longtemps ou finir par cracher le morceau, du coup ? Chaque seconde que je passe à traiter avec un client est une torture, pour moi, alors au plus vite on aura réglé l'affaire, au mieux je me porterais.

Au final, il accepte de me présenter, et je me fige légèrement en entendant son nom. William Black. Encore un... Ils se reproduisent comme des lapins, dans cette famille. Je comprends mieux la manière dont il me dévisage, c'est définitivement du mépris. Il doit être comme tous les membres dégénérés de sa famille, et au bout du compte, il devait bel et bien s'attendre à ce que je le reconnaisse. Si ça peut l'avoir fait descendre de son piédestal, même un tout petit peu, ça me convient bien. En bougonnant, et avec une mauvaise volonté manifeste, je me relève. Je n'ai aucune envie de satisfaire à la requête de mon interlocuteur, mais j'ai pas le choix. C'est un coup à me faire virer, de nouveau. Je crois que ça me dérangerait pas complètement. Mais j'ai un loyer à payer, pour le coup, et j'ai déjà plusieurs mois de retard, alors tant pis.

-Black, hein ?
je dis en prononçant ce mot avec le dégoût que ça m'inspire, et je disparais dans l'arrière-boutique pour vérifier si le dit colis est en réserve quelque part ou pas.

Le récupérer prendrait deux secondes si j'avais une baguette magique et pouvait m'en servir, mais tant pis, j'ai rien de tout ça. Alors ça prendra le temps que ça prendra, je m'en fiche de faire mariner le sieur Black. De toute façon, au bout du compte, j'ai cherché, mais pour rien. Colis ou pas colis, y a vraiment rien à voir.

-Pas de colis, faut croire qu'on n'a pas voulu penser à lui,
pour cette fois, je maugrée avec toute la grande sympathie qui m'anime au quotidien.

Si je peux obtenir une quelconque satisfaction de cette rencontre déplaisante, forcément, je ne compte pas m'en priver du tout. Ce sera toujours ça de gagné sur une jouréne aussi agaçante.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Harry Potter
▌ Messages : 1203
Humeur :
Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Right_bar_bleue

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Re: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitimeJeu 31 Jan - 23:50

Seigneur, nous avons des ennuis.
Black, oui, c’était le nom que Harry prétendait porter, et qui était à ses yeux une fierté parce qu’il l’avait choisi par rapport à Sirius. Mais évidemment, le jeune homme avait conscience que ce nom n’était pas forcément plaisant à entendre pour certaine personne et quelque chose lui disait que Rusard n’avait pas spécialement eu la sympathie des sorciers de sang pur. Mais tous les Black n’étaient pas les mêmes, la preuve avec Sirius quand même. Et d’autres personnes aussi, toutes les personnes qui se trouvaient brûlé de la tapisserie de la famille en somme. Comme Cedrella Black, la grand-mère de son meilleur ami, que le jeune homme n’avait pas en tête, sinon il aurait peut-être pris la peine d’aller la voir pour savoir si elle avait vu Ginny.

Harry ne dit rien quand Rusard décida finalement d’avoir voir s’il y avait un coli à son nom, quand bien même il n’avait pas beaucoup d’espoir. De toute façon, s’il devait se retrouver avec un colis dans les mains, Harry ne saurait pas réellement comment réagir tant la situation était particulière. Il n’aurait vraiment pas cru tomber sur Argus Rusard, le futur concierge de l’école de magie. Même si au moins, il y avait quelque chose qui ne changeait pas, il était évident que son interlocuteur était une personne particulièrement désagréable et il n’avait pas attendu d’être vieux pour ça. Même si ça n’avait sans doute pas aidé. Le jeune homme attendit le temps qu’il dû attendre, avant d’entendre Argus Rusard affirmer qu’il n’y avait pas de colis et qu’il fallait croire « qu’on n’avait pas voulu penser à lui ». Harry serra des dents en entendant ces mots. Il n’avait aucune idée de qui il était et il lui parlait comme ça. Au moins, quand il était concierge à Poudlard, Harry voulait bien croire qu’il avait une raison de ne pas l’apprécier (autre que le fait qu’il soit un sorcier), parce qu’on ne pouvait pas dire qu’il avait eu l’habitude de suivre le règlement. Mais là, il n’avait juste aucune raison d’être désagréable.

Mais bon, Harry devrait juste se contenter de passer son chemin, de partir, de ne pas se préoccuper de ce qu’il venait de voir. Ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait avec une personne de son futur ici, bien plus jeune. Et ça n’allait sûrement pas être la dernière fois non plus. Il ne devait pas s’en préoccuper donc, il devait simplement se contenter de passer son chemin. Sauf que non, finalement, il fut incapable de ne pas dire quelque chose.

« Vous savez, vous gagnerez clairement à vous montrer plus agréable ! »

D’accord, Harry n’avait pas du tout besoin de dire ce genre de chose, il n’avait pas besoin de commenter une seule seconde la situation, mais en même temps il n’avait pas pu s’en empêcher. Même s’il se doutait que ça n’allait sûrement servir à rien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Argus Rusard
▌ Messages : 79
Humeur :
Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Henry Hopper

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Re: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitimeSam 2 Fév - 11:32




Seigneur, nous avons des ennuis
Ft. Argus & Harry

Faut pas croire, j'ai conscience d'être parfaitement désagréable. Mais en même temps, pourquoi est-ce que je ferais le moindre effort, exactement ? On ne doit pas juger un livre à sa couverture, mais je croise suffisamment de connards au cours d'une journée pour me sentir capable de les identifier au premier coup d'oeil, tant pis pour les sensibilités que je ne ménage pas... c'est pas comme si qui que ce soit avait un jour pris la peine de ménager la mienne, de sensibilité. Non, tout le monde s'en est toujours royalement foutu. Alors quand un Black se pointe face à moi, je sais comment l'accueillir, et j'ai pas envie de faire le moindre effort. Toujours, on me traîne dans la boue, toujours, on me parle avec moins de décence et de respect encore que si j'étais un vulgaire elfe de maison. Alors forcément, au bout d'un moment, j'ai plus de patience pour personne. Monsieur Black devra faire avec. C'est pas vraiment comme si j'avais quelque chose à faire de le blesser ou pas. C'est qu'un maigre coup rendu pour tous ceux que j'ai bien pu recevoir, et ça fait un sacré nombre.

Et en pire, il se permet de me faire des réflexions. Non mais je lui en fais, moi, des remarques ? Bon, d'accord, c'est vrai, je lui en fais... mais en même temps, une fois de plus, c'est bien normal que je me défende, au bout d'un moment. Même quand on ne m'attaque pas ? Oui. Je me défends en prévision de ce qu'on pourrait bien m'envoyer dans la tronche, voilà tout. Et honnêtement, je vois pas le problème là-dedans.

-Et toi tu gagnerais clairement à te la fermer, je réplique alors en levant les yeux au ciel.

Non mais sérieusement... J'ai l'impression d'entendre Arabella. Sauf que dans son cas, c'est quand même dit avec beaucoup moins de bienveillance. Elle, elle me répète constamment que je devrais laisser leur chance aux gens, que je pourrais bien être agréablement surpris. Mais j'ai pas envie de faire autant d'efforts. J'en ai faits, quand j'étais beaucoup plus jeune. Pour ce que ça m'a servi au bout du compte... Non, maintenant, je fais plus d'efforts pour personne, point final.

-J'ai aucune raison de me montrer agréable avec les gens comme toi.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Harry Potter
▌ Messages : 1203
Humeur :
Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Right_bar_bleue

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Re: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitimeLun 15 Avr - 14:13

Seigneur, nous avons des ennuis.
Bon, d’accord, clairement Harry ne devrait rien dire du tout. Mais comment ne rien dire alors qu’il se retrouvait devant un Argus Rusard à peine plus âgé que lui, avec le même comportement que celui qu’il avait à Poudlard pendant ses études. Bon, ce n’était peut-être pas tout à fait le même en réalité, mais Harry n’avait aucune difficulté à voir l’homme qu’il avait connu pendant ses études et qui râlait à longueur de temps concernant sa condition, concernant les autres. Bon, le jeune homme savait bien que l’homme avait quand même une vie pas forcément évidente, enfin il pouvait comprendre que ça n’avait pas toujours été facile, mais ce n’était pas une raison pour se comporter de cette manière. Harry n’aurait rien du dire, mais en même temps il n’avait pas pu s’en empêcher. La vie du futur concierge de Poudlard allait quand même être plus facile si jamais il était moins… comme il l’était en fait.

Le jeune homme se mangea donc clairement dans la figure qu’il aurait dû ne rien dire, qu’il aurait dû « se la fermer ». Rusard affirma qu’il n’avait aucune raison de se montrer agréable avec les gens comme lui. Clairement, Harry s’était souvent demandé pourquoi le concierge de l’école de magie le détestait et en un sens, il avait forcément pensé que ça pouvait avoir un rapport avec le fait qu’il était connu. Après tout, il n’était autre que le survivant, il avait donc une réputation et Harry n’avait pas pu s’empêcher de se dire que ça avait dû jouer dans le fait que le concierge le détestait ou non. Sauf que là, en cet instant précis, Rusard avait clairement la même attitude que quand il allait le connaître dans le futur, alors que Harry ne lui avait rien fait ici et maintenant. Bon, il ne s’était pas retenu de sa petite remarque, mais ça ne lui valait – à ses yeux – pas un « comme toi ».

« Je ne vois pas vraiment ce que j’ai pu faire pour mériter ça. » Affirma-t-il, alors, ne cherchant pas spécialement à se montrer agréable. Ce n’était pas contre le jeune homme sous ses yeux non plus, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être touché par cette conversation. Il ne parvenait pas à être indifférent, c’était bien ça le souci. Et c’était clairement parce qu’il connaissait Rusard, du moins qu’il connaissait le Rusard du futur et qu’il avait bien trop le sentiment de retrouver ici et maintenant d’ailleurs. « Si vous n’aimez pas qu’on vous dise quoi que ce soit, vous n’avez qu’à vous montrer plus sympa. »

Bon, d’accord, Harry avait parfaitement conscience qu’il ne risquait pas d’arranger la situation, ici et maintenant, mais tant pis. Il avait envie de dire ce qu’il avait à dire, tout simplement.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Argus Rusard
▌ Messages : 79
Humeur :
Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Henry Hopper

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Re: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitimeHier à 17:16




Seigneur, nous avons des ennuis
Ft. Argus & Harry

Je lève les yeux au ciel non sans pousser un soupir agacé en entendant la réponse de mon interlocuteur. Est-ce qu’il est vraiment en train de s’apitoyer sur son sort et de jouer la carte du misérabilisme ? Eh bien oui, on dirait bien que oui, et personnellement, je trouve ça facile mais digne des personnes de sa classe et de sa situation, qui ne sont jamais capables de se remettre en question et qui ont le sentiment que tout doit toujours leur arriver tout cru dans le bec. Vous vous en doutez, je déteste viscéralement ce genre de personne. Elles me donnent irrésistiblement envie de les remettre en place, avec leurs petits airs supérieurs. Il me demande ce qu’il a fait pour mériter ça ?

Vraiment ? S’il veut, on va se mettre à pleurer dans les chaumières tant qu’on y est. Franchement, c’est pathétique. Il a le malheur d’exister, j’ai vraiment besoin d’une autre raison de pas pouvoir l’encadrer ? Je vais m’en abstenir en tout cas. Les raisons que j’invoque pour moi-même me suffisent largement en ce qui me concerne, je n’ai vraiment pas besoin de plus, et donc, je n’en donnerai pas plus. Il ne manquerait plus que je sois sympa avec lui par-dessus le marché. Est-ce qu’il est sympa avec moi, lui, peut-être ? Si c’est le cas, j’ai zappé un épisode, on a pas franchement la même vision des choses. Sans surprise ?

Ouais, sans surprise, fallait pas s’attendre à autre chose. En tout cas, je déteste qu’on me donne des leçons sur ma manière de me comporter. Il n’y a qu’une seule personne de la part de qui je tolère un tel discours, et c’est Arabella. Et encore, je tolère, je tolère, mais ça m’empêche de royalement l’envoyer balader quand je décide que ce qu’elle me dit m’emmerde. Vous serez pas surpris d’apprendre que c’est quand même assez souvent, pas vrai ? Alors lui, il va arrêter de jouer les petits malins et aller voir ailleurs si je m’y trouve, il sera bien sympa et ça me fera des vacances (bien méritées, les vacances).

-Il en a d’autres à dire, des débilités plus grosses que lui ou il va enfin me laisser tranquille ?
je demande d’un ton las et toujours aussi antipathique.

J’ai pas l’intention d’être aimable et j’ai pas l’intention de m’excuser et de m’aplatir non plus. Donc si c’est ce qu’il attend, il ira juste voir ailleurs si je m’y trouve, merci bien.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Empty
Message#Sujet: Re: Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry   Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Flash-back // Seigneur, nous avons des ennuis // FT. Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» [Flash Back] Une infiltration plus ou moins réussie[PV Hikari]
» (Flash-Back) Entrainement dés le plus jeune âge ! (PV Harlock Zora)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: La Poste
-