AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 124
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melissa, son épouse

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois d'acajou, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Michael Fassbender

Message#Sujet: L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey   Sam 30 Juin - 11:28

L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Encore une nouvelle journée qui se terminait, et ce n’était pas plus mal. Cela n’avait pas été une journée sans sa charge de travail conséquent, et bien sûr, les emmerdeurs de première n’avaient pas manqué à l’appel. Mais ceux-là étaient toujours au rendez-vous de toute façon, c’était très rare qu’ils aient la bonté d’être absents. Peut-être bien que Geoffrey était l’emmerdeur de quelqu’un, mais il s’en fichait pas mal, surtout qu’en tant que directeur de sa section, il envoyait balader les autres qui n’avait rien à lui dire. Leurs avis ils pouvaient les garder, nul besoin de les exposer à tout le monde. Quoiqu’il en soit, Geoffrey était très content que cette journée ne se termine, pourtant, rien n’indiquait que sa soirée serait plus attrayante ou plus sympathique.

En règle générale, il aimait bien aller boire un verre, seul ou accompagné, histoire de se détendre un peu, d’être un peu seul avec lui-même. Et au moins, la plupart du temps, on ne l’emmerdait pas durant ces moments. Mais ce soir-là, il n’avait pas très envie de sortir, il préférait rentrer directement chez lui. Ce n’était pas l’expertise de voir son épouse qui le pressait, juste le fait d’être tranquille et de pouvoir se reposer un peu après une rude journée. Ce qu’il y avait de bien avec Melissa, c’est qu’elle savait à peu prêt quand elle pouvait poser des questions et quand elle devait se restreindre, ça évitait quelques animosités, ou des réflexions pas très agréables de la part de Geoffrey. Certes, ils étaient mariés depuis un bon nombre d’années maintenant, mais ce n’est pas pour autant que leur amour demeurait toujours aussi fort qu’aux premiers jours. Il ne savait pas ce qu’il en était pour elle, mais pour lui, c’était comme ça. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’elle lui était indifférente, il gardait une certaine affection pour elle, mais ce n’était plus pareil, c’était certain. Il avait au moins la décence d’être discret sur ses relations extraconjugales, déjà pour ne pas se faire une mauvaise réputation, mais aussi pour ne pas faire de mal inutilement à Melissa, loin de se douter qu’elle était au courant de tout cela. Elle n’avait jamais montré aucun signe qui aurait pu lui faire penser le contraire en tout cas.

Il referma la porte de chez lui et posa ses affaires, grommelant un peu quand les chats vinrent se frotter à ses mollets, heureusement qu’il existait des sorts efficaces pour nettoyer les poils qu’ils déposaient tout le temps, partout. Encore une lubie de Melissa, ces chats. Il lui laissait la liberté de faire ce qu’elle voulait tant que ça n’avait pas de répercussions directes sur lui ou sur son travail. Après s’être débarrassé de l’affection trop démonstrative des trois félins, il se rendit au salon pour se servir un verre de whisky pur feu, rien de tel pour décompresser. Il se laissa tomber dans son fauteuil préféré, du bruit indiquait que Melissa était en cuisine, mais il savait qu’elle ne mettrait pas longtemps avant de venir à sa rencontre, hypothèse qui se confirma quelques instants plus tard.

« Bonsoir »

Geoffrey n’était pas, ou plus, démonstratif quand il saluait les gens, à part peut-être un peu plus avec ses maîtresses, mais là, il n’était pas vraiment d’humeur à faire des efforts ou être agréable, au moins, il prenait l’initiative de la saluer, elle pourrait déjà s’en satisfaire.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 66
Humeur :
30 / 10030 / 100

En couple avec : Geoffrey Waldman, son époux infidèle et étouffant, mais son époux quand même

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Kate Winslet

Message#Sujet: Re: L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey   Sam 30 Juin - 18:57



✂ Love and Pain are on each side of the coin
L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps
Geoffrey & Melissa
Melissa rentrait toujours du travail plus tôt que son époux. Bien sur, les horaires du Ministère, surtout pour les responsables, étaient bien moins souple que ceux d’une couturière. Et il fallait bien qu’elle rentre pour s’occuper de son « autre » travail : femme au foyer. Ce n’était évidemment pas à Geoffrey de s’occuper de la maison et des taches ménagères. Melissa rentrait pour faire le linge, les poussières, le rangement, nourri les chats (en croquette comme en affection -qu'ils n'avaient que trop peu de la part de Geoffrey), toutes ces petites tâches qui, bien qu’assez rapides avec la magie, pouvaient prendre du temps lorsqu’elles étaient accomplies avec autant de soin que le faisait Melissa. La sorcière, un peu maniaque sur les bords, avec une certaine obsession de la perfection, qui s’était accrue suite à son mariage avec Geoffrey. Tout devait refléter leur statut et réussite (leur réussite, non sa réussite, à Geoffrey). Cela n’avait jamais vraiment dérangé Melissa, même lorsqu’elle était une jeune stagiaire, étoile montante du Ministère. Elle n’avait pas forcément de problème à jongler entre ménage et travail, c’était juste une question d’organisation. Elle avait même le temps de lire un peu avant d’aller s’atteler aux fourneaux pour concocter un bon petit plat à Geoffrey.

Ne voulant pas rater la cuisson de son bouillon, elle ne va pas accueillir Geoffrey dans l’entrée comme à chaque fois qu’elle entend la porte s’ouvrir. Il était en avance, c’était assez rare qu’il rentre si tôt. D’habitude il allait boire quelques verres. La tromper avec quelques femmes. La belle sorcière à un sourire sinistre. C’était triste, d’en arriver à raisonner comme ça, mais au moins ce soir elle ne sentirait pas le parfum d’une autre femme sur la peau de son mari (à moins qu’il ait eu le temps au Ministère, mais ça l’étonnerait, et elle préférait ne pas y penser. Le déni était plus sain).

« -Bonsoir mon chéri. » le salue-t-elle en entrant dans le petit salon. Elle se penche et embrasse sa joue affectueusement. Le simple fait qu’il la salue le premier était un exploit. Avec le temps, la communication entre eux s’était grandement dégradée. Oh, ils parlaient encore, autour du dîner, parfois dans le lit avant ou après avoir fait l’amour, parfois au petit-déjeuner… Mais la plupart du temps elle avait l’impression que parler avec elle ennuyait Geoffrey plus qu’autre chose. Pourtant elle n’avait pas besoin de mots pour le comprendre, la plupart du temps. Il n’était visiblement pas d’humeur à supporter une conversation superficielle ce soir, alors Melissa allait, comme toujours, adapter son comportement selon les envies de l’homme qu’elle aimait. « Je t’ai préparé ta viande préférée, ce soir. Je sais que tu as une réunion importante demain. » Elle continue de sourire. Il fallait jouer la mascarade jusqu’au bout.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 124
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melissa, son épouse

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois d'acajou, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Michael Fassbender

Message#Sujet: Re: L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey   Mer 18 Juil - 16:17

L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Certains s’accordaient peut-être à dire que Geoffrey ne méritait pas Melissa. Parce qu’évidemment,  Melissa était le genre de femme que tout le monde appréciait. Evidemment, elle jouait tellement bien à la femme parfaite, personne ne se douterait de quoique ce soit. Même si en réalité, Melissa n’avait rien à se reprocher, en tout cas, rien dont Geoffrey n’était au courant en tout cas. Melissa était la parfaite femme au foyer, il ne pouvait pas démentir cela, mais dans tous les cas, il n’avait jamais supposé ou émis le fait qu’il lui reprochait quoique ce soit. Ce n’était juste pas dans son caractère de féliciter les gens pour quoique ce soit, ni même s’extasier une quelconque chose. Melissa faisait juste ce qu’elle était censée faire, ni plus ni moins. Et encore heureux qu’elle le fasse parfaitement. Ce n’était pas non plus comme si elle lui était devenue totalement indifférente, il avait encore beaucoup d’affection pour son épouse, la flamme s’était juste quelque peu essoufflée ces derniers temps. C’était la faute de personne, juste le temps qui passe.  Peut-être que les choses s’arrangeraient entre eux, que la flamme se raviverait, il n’en savait rien. Et pour le moment, on ne pouvait pas dire que Geoffrey prenait la route des efforts étant donné ses relations extraconjugales.

Quoiqu’il en soit, Melissa était toujours égale à elle-même depuis toutes ces années, et ce n’était pas une mauvaise chose, loin de là. Le plus important, c’est qu’avec toutes ces années, ils n’avaient pas besoin de se parler pour se comprendre, et il était quasiment sûr qu’elle comprendrait sans mal qu’il n’était pas vraiment d’humeur à discuter de la pluie et du beau temps. Il l’avait brièvement salué, il n’en était pas arrivé à un point où il l’ignorait totalement, ce serait vraiment excessif, elle qui faisait tout pour que cela soit parfait, enfin surtout que ça le paraisse aux yeux des autres.

« -Bonsoir mon chéri. »

Geoffrey ne broncha pas quand elle embrassa sa joue. Tout comme il ne la repoussa pas. Il appréciait toujours son contact, et même si parfois il se perdait dans les bras d’autres femmes, il ne négligeait pas son épouse et ses envies, et ils continuaient d’avoir des rapports intimes. De toute évidence, elle semblait de bonne humeur, ou alors elle le feignait, elle était devenue très bonne à cela, il en était conscient et cela pourrait devenir dangereux, s’il n’arrivait plus à déceler le vrai du faux chez elle, elle pourrait se mettre à lui cacher tout et n’importe quoi, même si ce n’était pas du tout le genre de Melissa de se comporter ainsi.

« Je t’ai préparé ta viande préférée, ce soir. Je sais que tu as une réunion importante demain. »

Il hocha doucement la tête. Oui, comme toujours, elle agissait de façon parfaite et irréprochable. Il leva les yeux vers elle et la regarda quelques instants sans rien dire. Il se remémora un peu leurs débuts, leurs rapports étaient très différents à l’époque, tout comme leur passion. Mais peut-être que cela finirait par revenir. Pour une fois, Geoffrey était disposé à faire quelques efforts pour débuter la conversation. D’habitude, c’était elle qui s’en chargeait, mais bon. Il pouvait bien le faire de temps en temps.

« Je te remercie. Comment s’est passée ta journée ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 66
Humeur :
30 / 10030 / 100

En couple avec : Geoffrey Waldman, son époux infidèle et étouffant, mais son époux quand même

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Kate Winslet

Message#Sujet: Re: L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey   Jeu 19 Juil - 10:47



✂ Love and Pain are on each side of the coin
L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps
Geoffrey & Melissa
Melissa aurait aimé beaucoup de choses, mais elle n’était pas naïve au point de croire en leur possible réalisation. Pas sans effort de sa part ou de celle de Geoffrey. Mais elle craignait les changements, comme elle craignait, plus que tout, de perdre son mari. C‘était en partie pour cela qu’elle n’avait jamais dit qu’elle savait pour ses aventures, de peur de changer leur relation, de la détruire un peu plus en éclatant l’apparence de perfection qu’elle s’était donnée tant de mal à construire.  Ces maudites apparences qui la tuait à petit feu.


Son sourire trahi sa surprise, pendant quelques instants. Elle n’était plus habituée à ce que Geoffrey lance les conversations, c’était plutôt elle, qui l’interrogeait sur ses journées et son devenir. Elle supposait tout naturellement qu’il n’avait aucun intérêt à savoir ce qu’elle faisait, en tant que couturière ou ailleurs. Pensée blessante, mais elle s’était faite une raison : Geoffrey était penché vers le futur et le succès, avant tout. « Très bien, merci.»  Elle répond assez platement, toujours tout allait “très bien merci” dans sa vie, aux yeux du monde, même de son mari. « Madame Guipure m’a laissée en charge de la boutique aujourd’hui. Nous essayons d’obtenir un partenariat avec des sorciers japonais, pour obtenir quelques tissus uniques venus d’Asie. Ils sont très conservateurs, ce n’est pas aisé à négocier. » explique-t-elle doucement, espérant montrer ses quelques « succès » à elle aussi. Succès… Quelle blague… Quoi qu’il en soit, elle travaillait dur malgré son manque d’intérêt, afin d’être malgré tout active et « utile ». « Oh, et j’ai mangé avec Lindsay, ce midi. Je ne sais pas si tu t’en souviens, de mon amie de chez Honeydukes, qui est tombée enceinte. » Et qui avait divorcé parce que son mari la trompaiy.. Melissa tait ce détail. Sa gorge se serre : « Son bébé est adorable. »
Apparences, toujours, parfaites, irréprochables. Cacher sa peine agonisante, quand elle devait passer du temps avec une jeune mère heureuse, avec un enfant qu’elle-même n’avait pas. Il n’y avait que Zelda et Geoffrey, qui savaient la vérité, sur les fausses couches (enfin, Zelda encore plus que Geoffrey). Et malgré son protego plus solide que tous les maléfices, Melissa avait toujours du mal à aborder le sujet de l’enfantement, et à garder un air composé. Elle s’assoit élégamment sur le bras du fauteuil préféré de Geoffrey, le regardant après avoir posé, geste subtil d’affection, sa main sur celle libre de l’homme. « Et la tienne ? Mister Dragonneau a-t-il enfin avancé dans son travail ? »

Elle appréciait l’intérêt qu’essayait de montrer son époux avec sa question, mais Melissa avait conscience que c’était surtout pour la forme ; elle ne voulait pas le fatiguer avec ses histoires et venir à bout du peu de patience qu’il avait.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Dernière édition par Melissa Waldman le Mar 21 Aoû - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 124
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melissa, son épouse

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois d'acajou, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Michael Fassbender

Message#Sujet: Re: L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey   Mar 14 Aoû - 17:11

L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Geoffrey ignorait pourquoi il se montrait plus enclin à la discussion que d’habitude. Ce n’était pas comme s’il avait quelque chose à lui demander. Quand bien même, il n’était pas du genre à prendre des pincettes ou tenter de l’amadouer, il demandait et voilà tout. Il était de son devoir d’épouse de répondre à ses attentes dans tous les cas. Et elle le savait tout autant que lui, ce qui était une bonne chose. Tout naturellement. Il était vrai qu’il n’avait rien à reprocher à Melissa, elle tenait le rôle d’épouse parfaite de la meilleure des manières. Qu’elle joue un jeu ou non, cela n’avait pas grande importance en fin de compte. Parce qu’elle ne se plaignait pas, donc il n’y avait aucun problème. Geoffrey voyait les choses ainsi, mais il savait aussi que même si la situation ne convenait pas à Melissa, elle ne se plaindrait tout de même pas. Et c’était une chose qu’il appréciait chez elle, étant donné qu’il n’avait jamais beaucoup apprécié les pleurnichards.

« Très bien, merci. Madame Guipure m’a laissée en charge de la boutique aujourd’hui. Nous essayons d’obtenir un partenariat avec des sorciers japonais, pour obtenir quelques tissus uniques venus d’Asie. Ils sont très conservateurs, ce n’est pas aisé à négocier. »

Geoffrey l’écoute sans la couper, il ne se sent pas passionné par le sujet, mais au moins, il s’informe ou fait mine de le faire. Il laisse travailler Melissa parce qu’il estime qu’elle a fait ses preuves, et elle a su montrer qu’elle pouvait continuer son rôle de femme au foyer, tout en ayant un empli. Mais pas de responsabilité, bien entendu, cela faisait longtemps qu’elle avait dû renoncer à une carrière ambitieuse.

« Oh, et j’ai mangé avec Lindsay, ce midi. Je ne sais pas si tu t’en souviens, de mon amie de chez Honeydukes, qui est tombée enceinte. Son bébé est adorable. »

Cela l’intéressait encore moins. Lindsay et James Hopkirk, même divorcés il en entendait encore parler. Il n’avait jamais apprécié ni l’un ni l’autre. Et ils le lui avaient toujours bien rendu. Mais pourtant, il était très au courant de leurs histoires. Et pour cause, Melissa était amie non seulement avec James, mais aussi avec Lindsay. Combien de fois il avait eu à se les coltiner à dîner ces deux-là… et même avec le divorce, ce n’était pas fini. James avait engrossé sa femme avant de la jeter, grand bien lui fasse, Geoffrey n’avait pas d’opinion là-dessus, si ce n’est que cela ne l’intéressait pas.

« Et la tienne ? Mister Scamander a-t-il enfin avancé dans son travail ? »

Bon, au moins, elle savait qu’il ne fallait pas trop lui donner d’informations dont il ne ferait rien. Il faut dire que cela faisait pas mal d’années qu’ils étaient ensemble, alors évidemment, ils se connaissaient bien. Dragonneau, en voilà encore un autre dont Geoffrey se serait bien passé. Malheureusement, il devait travailler avec.

« Oui oui… je m’en souviens. Je ne suis pas amnésique. » Enfin il n’avait pas l’impression du moins. « Pas vraiment. En plus de ça, il veut rencontrer chaque lycan un par un, une vraie perte de temps. Il est peut-être de renommée internationale, mais il commence à me taper sur les nerfs. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 66
Humeur :
30 / 10030 / 100

En couple avec : Geoffrey Waldman, son époux infidèle et étouffant, mais son époux quand même

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Kate Winslet

Message#Sujet: Re: L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey   Mar 21 Aoû - 9:40



✂ Love and Pain are on each side of the coin
L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps
Geoffrey & Melissa
Melissa ne relève pas la remarque de son mari, c’était habituel pour lui et n’avait pas forcément pour but de la blesser : c’était sa manière de se comporter, il avait toujours été un peu brut, mais si honnête. Elle se contente d’écouter avec attention, elle était douée pour être à l’écoute surtout de Geoffrey. Pas seulement par politesse : tout ce qui concernait son époux la concernait elle aussi, et l’intéressait. (enfin sauf ce qui se passait derrière les rideaux fermés, loin des yeux et officiellement de la connaissance de Melissa) De plus elle ne pouvait pas nier que l’entendre parler des rouages du Ministère et de tout ce qu’il s’y passait l’intéressait fortement… tout en la blessant. En réveillant ses désirs enfouis, ses ambitions tuées dans l’œuf, Melissa finissait toujours un peu mélancolique, un peu amère, lorsqu’il lui racontait ses journées « trépidantes » du point de vue de la sorcière ennuyée.
Mais bien évidemment, elle n’en avait pas l’air. Doux sourire compatissant, à l’écoute, aucune autre émotion ne passant dans ses yeux ou sur son visage constamment masqué.

« Je suis certaine que tout s’arrangera. Tu es son supérieur hiérarchique après tout, il est obligé de t’écouter. » elle serre légèrement sa main, apaisante. Melissa savait qu’il y avait quelques tensions entre son mari et Norbert Dragonneau. Melissa n’avouerait jamais à Geoffrey qu’elle avait lu tous les livres du sorcier novateur et adorait sa plume et son esprit follement inventif et différent. Norbert Dragonneau était décidemment un être à part, et même si Melissa ne le connaissait pas vraiment elle avait une certaine admiration pour lui –tout en le trouvant extrêmement étrange, et en jugeant le personnage via les dires de Geoffrey. Monsieur Dragonneau était loin d’être un employé modèle et faisait tourner en bourrique Geoffrey en refusant de se soumettre complètement à son autorité. « Que vas-tu faire pour l’en empêcher ? » Elle demande avec intérêt.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 124
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melissa, son épouse

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois d'acajou, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Michael Fassbender

Message#Sujet: Re: L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey   Dim 16 Sep - 0:50

L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Geoffrey n’était en rien passionné par le moment ou la conversation. D’ailleurs, cela faisait déjà un moment que ce n’était plus vraiment passionnel entre Melissa et lui. L’érosion du quotidien peut-être, la routine, l’atténuation des sentiments. Il y avait des tas de raisons possibles à cette situation. Et Geoffrey n’avait pas vraiment l’envie de se pencher un peu trop sur la question. C’était sans doute la même chose pour pas mal de couples. Cela faisait près de quinze ans qu’ils étaient ensemble, alors la passion du des premiers jours était passée depuis longtemps. Le temps couplé à tous les autres problèmes qu’ils eussent rencontrés n’avaient pas arrangé les choses entre eux et les prochains évènements n’arrangeraient rien non plus, mais ils n’en avaient pas conscience pour le moment, ni l’un ni l’autre. Enfin, c’était ainsi, ils pourraient peut-être y remédier, mais Geoffrey n’avait pas vraiment envie de se lancer dans la thérapie de couple pour cerner le vrai problème. Surtout qu’on lui reprocherait probablement tous les torts, et franchement, il s’en passerait volontiers. Qu’il n’était pas le mari parfait, il le savait tout seul, il n’avait besoin de personne pour le lui dire. Il ne se sentait ni fier ni minable, en fait, c’était comme ça et c’est tout. Inutile de rester sur le sujet durant une éternité.

« Je suis certaine que tout s’arrangera. Tu es son supérieur hiérarchique après tout, il est obligé de t’écouter. »

Pas vraiment en fin de compte. Norbert n’était pas un employé comme les autres, et Geoffrey n’était pas son patron, sinon les choses se passeraient différemment. Ils collaboraient sur ce projet parce que le directeur du département dédié aux créatures magiques trouvait que c’était une bonne idée. Ce n’était pas lui qui se coltinait Dragonneau, et il ne doutait pas que le magizoologiste pensait exactement la même chose de lui. Au moins, ils arrivaient tous deux à s’entendre sur ce point.

« Que vas-tu faire pour l’en empêcher ? »

Eh bien, il n’avait pas vraiment besoin de monter tout un stratagème pour cela. Ils étaient censés prendre les décisions ensemble. De ce fait, si Geoffrey était formellement opposé à quelque chose, Norbert ne devrait pas le faire sans son consentement, et inversement, bien entendu. Mais bon… avec Dragonneau, mieux valait s’attendre à tout et rester vigilant. Il vivait totalement dans son monde et parfois, les choses mêmes les plus simples et les plus évidentes lui échappaient.

« Nous sommes collaborateurs sur ce projet. Il n’y a pas vraiment de hiérarchie, et dans tous les cas, aucun ne doit prendre de décision sans l’accord de l’autre. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'apparence n'est pas souvent trompeuse, elle l'est tout le temps | Melissa & Geoffrey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (H) AU CHOIX ? elle est ton tout, mais elle n'est rien. elle est l'ange de tes nuits, le démon de ta vie.
» La rose est fragile. Elle s'épanouit un temps, avant de mourir.
» « L’idiotie est innée chez certains, pour d’autres elle s’acquiert avec le temps | PV Noctis
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Maison des Waldman (Londres)
-