AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réparer le passé (Seth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 61
Humeur :
Réparer le passé (Seth) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Réparer le passé (Seth) Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitimeJeu 12 Juil - 11:47


On y était. Depuis le temps qu'Isabel anticipait et préparait ce moment, elle allait enfin rencontrer Seth, ce jeune homme qui portait le même nom qu'elle, et dont elle n'avait pourtant qu'entendu parler, ce jeune homme qui, à peine enfant, avait durablement et sans le vouloir bouleversé la vie de son époux.

Quand Bill lui avait parlé de son passé, des raisons qui l'avaient mené en prison, Isabel n'avait éprouvé ni crainte ni dégoût, plus de la sollicitude et un sentiment d'infinie tristesse.

Des circonstances horribles avaient voué ses trois protagonistes au malheur. Car oui, aux yeux de la jeune femme, dans cette histoire, il n'y avait aucun coupable, seulement des victimes. Bill avait été la victime de ses émotions, et il en avait payé le prix fort en perdant la femme qu'il aimait (et avec qui Isabel ne rivaliserait jamais, sans réaliser qu'elle n'était jamais qu'un pion sur un échiquier où elle s'efforçait de jouer un rôle qui n'était pas le sien).

Et Seth, si jeune alors, n'était pas responsable non plus, bien sûr, et le traumatisme qu'il avait subi alors l'avait sans doute marqué à vie.

C'était un mélange de curiosité, d'angoisse et d'impatience qui l'animait alors qu'elle attendait à la terrasse du café où elle lui avait donné rendez-vous qu'il daigne se présenter. Elle voulait croire qu'elle parviendrait à panser toutes ces blessures anciennes, qu'elle serait cet élément extérieur qui permettrait au père de renouer avec son fils (ils n'étaient pas liés par le sang, c'est vrai, mais Isabel était convaincue du fait que Bill avait tenu à Seth comme à son propre fils et qu'il lui manquait). Cette pièce manquante du puzzle qui rendrait l'image parsemée et complexe beaucoup plus belle.

Elle avait eu beaucoup de difficultés à obtenir son contact, et même maintenant, elle n'était pas certaine qu'il se présente au rendez-vous. Elle ne serait pas surprise, en vérité, qu'il lui fasse faux bond même si, afin de mettre toutes les chances de son côté, elle ne s'était pas présentée sous son vrai nom et avait tenu sous silence les vraies raisons de son invitation. Elle comptait sur la curiosité du jeune homme pour venir la retrouver.

Assise à cette table, elle avait choisi une heure de faible affluence. Ils ne s'étaient jamais vus, il parviendrait mieux à savoir qu'elle était l'expéditrice du courrier s'il n'avait pas à la chercher au milieu d'une foule compacte d'inconnus. Son regard sondait la foule, jusqu'à tomber sur un jeune homme qui pourrait bien correspondre au profil... Est-ce que c'était bien lui ?


_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 921
Humeur :
Réparer le passé (Seth) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Réparer le passé (Seth) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Re: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitimeMar 18 Sep - 10:04

Réparer le passé.
La curiosité était autant une qualité qu’un défaut, clairement. Seth considérait ça comme une qualité, parce que c’était quand même une des bases quand on était Auror (et même si le jeune homme était loin d’être un Auror à la hauteur des exigences de son patron, même si ce dernier n’en savait encore rien), il fallait curieux pour fouiller par moment dans les histoires et découvrir des vérités qui étaient parfois bien cachées. Cela dit, par moment, ça pouvait être un défaut. Parce que concrètement, le jeune homme avait le sentiment qu’il ne prenait pas forcément la bonne décision alors qu’il était en train de suivre sa curiosité.

Il avait reçu un courrier étranger, d’une expéditrice inconnue qui ne disait pas grand-chose dans son courrier. Et justement, c’était bien ça le souci, elle ne disait pas grand-chose, mais elle s’adressait bel et bien à lui, alors forcément il ne pouvait pas s’empêcher de se demander ce qui la raison de ce courrier. Pourquoi cette femme lui donnait rendez-vous dans un café ? Qu’est-ce qu’elle attendait de lui ? Il n’en savait rien, il ne pourrait pas le savoir à part en se rendant directement à ce rendez-vous. Mais il n’aimait pas ça, en grande partie parce qu’il avait le sentiment qu’on lui forçait la main. Et il était évident que Seth n’aimait pas qu’on lui force la main. Il avait donc hésité, longuement, avant de se rendre au rendez-vous, pour la simple et bonne raison qu’il ne put s’empêcher de se dire que ça lui ferait les pieds si elle devait se retrouver toute seule. Et puis son esprit de contradiction le poussait à ne pas répondre aux exigences d’une parfaite inconnue. Mais non… la curiosité avait pris le dessus, clairement, alors il prit la direction de ce café où la jeune femme lui avait donné rendez-vous. Sans se rendre compte qu’il allait amèrement le regretter.

Quand il arriva sur place, son regard balaya d’abord la terrasse du café. Il n’y avait pas grand monde, ce qui allait être plus simple pour trouver la parfaite inconnue, s’il s’agissait bien d’une femme (et non d’un piège tendu par les trop nombreux ennemis du jeune homme). Est-ce que c’était volontaire de la part de la jeune femme d’avoir choisi une heure où il n’y avait pas trop de monde ? Il ne pouvait pas le savoir, mais si c’était le cas c’était un bon point pour elle. Bref, il balayait les lieux du regard et il croisa celui d’une personne, qui ne manquait pas de le fixer. Comme si elle attendait quelque, se demandant s’il était celui qu’elle attendait. Jackpot.

« C’est vous qui m’avez envoyé cette lettre ? »
Demanda-t-il en s’approchant de la jeune femme, et montrant la dites lettre en question qu’il avait emmenée. Si ce n’était pas le cas, ce n’était pas un souci, il chercherait qui était l’expéditrice. Mais Seth avait envie de croire que son flair avait vu juste.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 61
Humeur :
Réparer le passé (Seth) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Réparer le passé (Seth) Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Re: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitimeJeu 20 Sep - 10:58



« C’est vous qui m’avez envoyé cette lettre ? »


Isabel hocha la tête. Ainsi, c'était bien lui. Elle se fit violence pour ne pas le détailler trop longuement du regard, mais ce n'était pas simple pour elle.

Elle avait tant entendu parler de Seth qu'elle avait eu tout le loisir de l'imaginer, et il ne ressemblait pas vraiment à ce qu'elle avait supposé. Peut-être parce qu'elle ne lui trouvait rien qui ressemble à Bill. C'était normal, bien sûr, ils portaient le même nom mais n'étaient pas du même sang tous les deux, mais malgré tout, quand elle l'avait visualisé, c'était toujours avec des traits communs avec son époux.

Et puis, la jeune femme, tout en sachant que Seth devait avoir à peu près son âge, avait eu tendance à le visualiser comme l'enfant qu'il avait été à l'époque du drame qui avait conduit Bill en prison.

Alors non, il ne ressemblait pas à ce qu'elle avait supposé, mais ça n'avait pas d'importance. Il était là, c'était vraiment tout ce qui comptait.


"Oui, c'est bien moi"
, répondit-elle en lui adressant son sourire le plus encourageant dans l'espoir de le mettre en confiance. "Merci d'être venu."

Elle lui serra la main pour le saluer en bonne et due forme. Maintenant, elle savait que la situation et son évolution dépendraient d'elle. Elle allait devoir donner le meilleur d'elle-même pour ne pas le braquer. Elle se doutait que le jeune homme n'avait pas envie de voir le passé lui revenir comme ça, en pleine face... Mais elle pensait vraiment qu'il comprendrait, plus tard, que c'était pour son bien autant que pour celui de Bill. Leur histoire n'était pas finie.

"Je sais que mon courrier a dû vous sembler trop... laconique... mais pour être honnête avec vous, j'avais peur que vous ne veniez pas."

Elle ne devrait peut-être pas se montrer à ce point franche, mais il n'était pas dans sa nature de mentir. Et elle estimeait que la franchise et l'honnêteté étaient des vertus cardinales dans une situation telle que celle-ci.


"Je me présente, je m'appelle Isabel... Beresford."


C'était la meilleure manière d'introduire le sujet à ses yeux. C'était fou de se dire qu'ils pourtaient tous les deux le même nom, parce qu'ils appartenaient à la même "famille" et qu'ils se rencontraient pourtant pour la toute première fois.



_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 921
Humeur :
Réparer le passé (Seth) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Réparer le passé (Seth) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Re: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitimeSam 1 Déc - 23:01

Réparer le passé.
La femme sous ses yeux hocha la tête pour confirmer le fait qu’elle était bien l’auteur de la lettre qu’il avait reçu. Soit, elle était donc la personne qui lui avait demandé de venir, mais ce n’était pas pour autant qu’il savait ce qu’elle voulait, ce qu’elle cherchait. Ça allait arriver vite, mais pour l’heure il était quand même un peu dans le flou. Seth salua donc l’inconnue sous ses yeux, s’installant devant elle, attendant donc de savoir pourquoi elle l’avait fait venir. Il ne dit rien quand elle le remercia d’être venu. En un sens, le jeune homme aurait très bien pu ne pas venir, mais la curiosité avait été plus forte que tout. Il n’avait pas pu ne pas venir, ne pas voir qui cherchait à lui parler et ce que cette personne voulait. Maintenant, il avait simplement besoin de le savoir et on allait voir si l’inconnue pouvait réellement le remercier.

La jeune femme précisa que son courrier avait été trop laconique, mais elle avait craint qu’il décide de ne pas venir. Encore une fois, Seth ne dit rien et se contenta simplement d’attendre d’en savoir plus, parce qu’il ne voyait pas ce qu’il pourrait dire à ce stade là. Pourquoi elle avait craint qu’il ne vienne pas ? Qu’était-elle ? Qui était-elle ? Il y avait forcément quelque chose, sinon elle ne l’aurait pas demandé de venir. Il attendait donc de savoir. Et elle commença par se présenter. Elle s’appelait Isabel.

Beresford.

Seth sentit un frisson parcourir son échine quand il entendit son nom de famille dans le bouche de cette jeune femme, comprenait donc qu’ils portaient le même nom. Ce n’était pas tant le fait qu’ils puissent avoir le même nom, qu’elle prononce « Beresford » qui lui posait un souci. Il était habitué au final, il n’avait jamais pris la peine de changer de nom alors que ça aurait été agréable. Non... le souci c’était qu’il comprenait qu’elle avait un lien avec Bill. Lequel ? Au vu de son age, il avait clairement des suppositions, sans se rendre compte qu’il était en train de se tromper.

« Vous vous foutez de ma gueule ? » Répondit-il sans parvenir à garder son calme, alors qu’il devrait le faire normalement. Clairement, cet Isabel avait bien fait de ne pas lui donner son nom avant maintenant, c’était évident qu’il ne serait pas venu. Ou en d’autres circonstances. « Et vous êtes quoi ? » On ne pouvait pas dire que Seth se montrait particulièrement élégant, mais en même temps il n’avait aucune envie de prendre sur lui. « Une fille de cet enfoiré qu’il a fait dans un coin ? »
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 61
Humeur :
Réparer le passé (Seth) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Réparer le passé (Seth) Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Re: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitimeLun 3 Déc - 10:35

« Vous vous foutez de ma gueule ? »

Isabel s'était attendue à ce que Seth réagisse de façon virulente. Même si toutes ces histoires appartenaient au passé, et même si Bill avait purgé sa peine, l'épisode qui l'avait conduit en prison devait revenir vivement à l'esprit du jeune homme.

Non, elle ne lui reprochait pas de réagir ainsi, mais elle le déplorait malgré tout. Isabel venait trouver Seth en montrant pattes blanches. Elle voulait que les choses se passent au mieux, et elle sentait bien qu'il allait être difficile que de ne serait-ce que lui expliquer les raisons de sa venue... Mais elle prendrait sur elle.

Elle préférait, d'ailleurs, que toute la rage que Seth avait en réserve, il la déverse sur elle, ainsi aurait-il peut-être su se calmer, aurait-il eu le temps de faire tout le cheminement intellectuel et émotionnel nécessaire pour appréhender des relations plus apaisées avec son beau-père.


« Et vous êtes quoi ? Une fille de cet enfoiré qu’il a fait dans un coin ? »

Isabel baissa les yeux, légèrement gênée. Elle pouvait comprendre que la première conclusion à laquelle son interlocuteur choisissait d'aboutir était qu'elle soit la fille de Bill. C'était normal, au fond, ils avaient à peu près le même âge, tous les deux.

Isabel avait déjà accusé ce genre de réflexions, de la part des membres de sa famille, notamment. Heureusement que Bill était un homme charmant et charismatique, qui savait se mettre les autres dans la poche... car il est vrai qu'outre son passif judiciaire, leur différence d'âge ne donnait pas le sentiment qu'ils étaient tous les deux faits l'un pour l'autre sur le papier... Ce qui n'empêchait pas Isabel d'aimer Bill plus que tout au monde et de croire dur comme fer en leur histoire.


"Non..."
, dit-elle doucement, tentant de mesurer chacun de ses mots. Elle voyait bien que son interlocuteur était quelqu'un de franc et d'impulsif (Isabel aurait envie de penser qu'il tenait cela de son père si tous les deux avaient été liés par le sang... c'était assez étonnant, à vrai dire, de constater tout ce qu'ils pouvaient avoir en commun tous les deux).

Ce qui l'encourageait d'autant plus à croire qu'une réconciliation était bel et bien possible, au bout du compte, même si cela allait demander beaucoup de temps et de patience. Heureusement, elle en avait suffisamment pour trois.


"Je suis l'épouse de Bill. Je viens de sa part."


_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 921
Humeur :
Réparer le passé (Seth) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Réparer le passé (Seth) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Re: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitimeMar 5 Fév - 23:52

Réparer le passé.
Forcément, Seth se disait que la femme sous ses yeux était peut-être une fille de Bill, parce qu’elle portait le même nom qu’eux, et qu’il ne pouvait pas envisager autre chose. Après tout, elle avait quoi ? plus ou moins le même âge que lui. Alors ça pouvait coller. Enfin, bien sûr, Bill n’était en aucun cas le père de Seth, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il aurait pu l’être, techniquement, dans les faits. Et en cet instant précis, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que cette Isabel était peut-être une fille cachée (qu’il aurait pu faire dans le dos de sa mère d’ailleurs, ce qui ne l’aurait pas réellement étonné).

Mais il se trompait sur toute la ligne. Le jeune homme attendit qu’elle en dise plus quand elle prononça ce « non », d’une manière un peu douce. Elle avait beaucoup de mal à voir la ressemblance entre Bill et Isabel, mais c’était normal. Quand bien même, ce couple n’avait rien de normal. Il attendit donc… et le couperet tomba surprenant énormément Seth. Le jeune homme fut incapable de répondre dans la foulée, tant il était choqué de découvrir ce qu’il était en train de découvrir. Déjà, il avait le sentiment que Bill revenait bien trop en force dans sa vie, sans qu’il ne s’y soit attendu, sans que ça ne soit le bon moment non plus d’ailleurs. Et en prime, il découvrait que ce connard – parce qu’il n’avait aucune raison de considérer Bill d’une autre manière que comme un pauvre connard – se tapait une autre femme, bien trop jeune pour lui (sans doute bien trop douce), qu’il manipulait sans doute sans aucun scrupule (il n’avait aucun doute sur la manière dont il pouvait agir avec les autres, même s’il ne l’avait pas vu depuis des années). Et en prime cette femme lui affirmait qu’elle venait de sa… part. Sérieusement ? Seth ne pensait pas pouvoir être choqué, surpris, ou il ne savait quoi d’autre, ces derniers temps, mais force était de constater que cette femme faisait fort.

« Sa femme ? » Seth resta sans voix encore pendant quelque seconde, sans parvenir à dire quoi que ce soit. Il n’en revenait pas de ce qu’il était en train de découvrir. « Je ne savais pas qu’il était sorti de prison, ni même qu’il était marié. » Bon, en même temps, il n’avait pas spécialement cherché à avoir des nouvelles de son beau-père non plus. Moins il avait entendu parler de lui, mieux il s’en était porté. Sauf qu’en cet instant précis, il avait le sentiment de récupérer tout dans la face, sans être prêt une seule seconde. « Vous êtes au courant de ce qu’il a fait à sa dernière femme ? »

Si sa mère était bel et bien sa dernière femme de Bill. Il le pensait, mais en même temps Seth découvrait que son beau-père avait une nouvelle femme, sans qu’il ne s’en soit douté une seule seconde. Peut-être qu’il en avait eu d’autre entre sa mère et cette… gamine ?
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 61
Humeur :
Réparer le passé (Seth) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Réparer le passé (Seth) Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Re: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitimeLun 11 Fév - 11:54



« Sa femme ? »

La surprise de Seth était manifeste, dans sa voix comme sur son visage. Isabel s'y était attendue... C'était une réaction déjà commune chez beaucoup de constater sans vraiment l'exprimer leur différence d'âge. Même si les mariages entre individus d'âge différents n'étaient pas si peu fréquents, surtout à l'heure où les arrangements familiaux régissaient beaucoup d'unions officielles, l'on ne pouvait que constater le fait que Bill aurait pu être le père d'Isabel.

La jeune femme était habituée, et elle avait cessé d'en prendre ombrage. Elle pouvait d'autant mieux comprendre le comportement de Seth qu'il avait été le "fils" de Bill, qu'il l'était toujours, quelque part, et qu'on n'aurait sans doute moins de difficultés à les imaginer ensemble qu'avec l'autre Beresford. Mais peu importe. Elle ne dit rien, elle se contenta d'attendre que son interlocuteur ait pleinement encaissé l'information, qui n'était évidemment pas simple à avaler.

« Je ne savais pas qu’il était sorti de prison, ni même qu’il était marié. »

Isabel s'en doutait, et c'était pour ça qu'elle avait cru bon de venir lui parler afin de préparer le terrain. Elle se disait que, de la sorte, les retrouvailles entre le père et le fils seraient... plus souple, moins brutales (comme elle se trompait ! Mais elle était incapable de les imaginer en venir aux mains ou chercher à se détruire avec la plus extrême violence).

Elle se doutait que la nouvelle serait forcément un choc pour lui, elle voulait faire en sorte qu'il l'encaisse du mieux possible. Elle ne savait pas si elle s'y était prise de la bonne manière, mais c'était toujours mieux, ceci dit, que de le laisser découvrir la nouvelle au moment où Bill se retrouverait face à lui. Il éprouvait encore trop de rancoeur, il fallait qu'elle réussisse à aller au-delà, à dépasser tout ça.



« Vous êtes au courant de ce qu’il a fait à sa dernière femme ? »

Forcément, le sujet arrivait sur le tapis. A cela aussi, Isabel s'était attendue. Peut-être pas si tôt, certes, mais c'était tant mieux, c'était un abcès qu'il valait mieux crever très rapidement.

Alors Isabel hocha doucement la tête.


"Je suis au courant de tout, et je comprends ta colère. Mais Bill n'est plus le même, aujourd'hui, et tu ne peux pas imaginer combien il a souffert de cette situation."


Isabel savait que la femme qui lui avait succédé resterait la femme de sa vie. Et même si elle pensait être aimée malgré tout, parfois, c'était douloureux. Car Bill était bien l'homme de sa vie à elle.


_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 921
Humeur :
Réparer le passé (Seth) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Réparer le passé (Seth) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Re: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitimeMar 23 Avr - 16:06

Réparer le passé.
Si la jeune femme sous les yeux de Seth était bel et bien la nouvelle femme de Bill – en un sens, il n’avait aucune raison de mettre en doute les propos de cette femme – il valait quand même mieux qu’elle soit au courant du genre d’homme qu’il était. Et Seth ne pensait pas ça simplement dans l’idée de la protéger, globalement en cet instant précis il était de toute façon trop choqué et étonné pour analyser quoi que ce soit. En dehors du fait que Isabel et soit idiote, soit naïve pour s’attacher à un type tel que Bill Beresford, qui pourrait quand même être son père. Et en prime, elle n’était pas vraiment réfléchi à venir le trouver pour lui parler de son beau-père. Alors oui, Seth tenait à ce qu’elle soit au courant de ce qui était arrivé à sa mère, en se disant que cet enfoiré avait peut-être gardé pour lui cette information. Au final, le jeune homme ne savait pas du tout ce que Isabel savait ou non vis-à-vis de son beau-père. Peut-être qu’elle ignorait tout...

Ou pas, puisque la jeune femme lui apprit alors qu’elle était au courant de tout, précisant en prime qu’elle comprenait sa colère. Seth avait toujours eu beaucoup de mal avec les personnes qui osaient affirmer qu’ils pouvaient comprendre une situation, sans être à la place de la personne en question. Mais en même temps, il fallait bien avouer que dès qu’il était question de son beau-père, Seth ne parvenait en aucun cas à être objectif, bien au contraire. Bill n’était donc plus le même apparemment aujourd’hui. Eh bien... Seth n’y croyait pas une seule seconde (et il n’allait pas manquer l’occasion de s’en rendre compte d’ailleurs), mais ce ne fut rien en comparaison de ce que la jeune femme sous ses yeux osa affirmer ensuite.

« Lui souffert ? » Demanda-t-il vivement, ne parvenant clairement pas à rester calme. Oh, il n’avait pas l’intention de se lever et d’en foutre une à cette jeune femme non plus, mais il ne parvenait vraiment pas à rester calme et prendre sereinement les propos de son interlocutrice. Alors il parlait vivement, d’une voix forte, pleine d’amertume envers son beau-père. « Parce qu’il souffrait quand il me foutait des branlés peut-être ? » Il n’avait pas l’intention non plus de retenir son langage. C’était simplement ce qui était arrivé, Bill passait son temps à le frapper encore et encore, parce qu’il n’était qu’une sale raclure qui méritait bien pire que la prison aux yeux de Seth. « Il souffrait en battant à mort ma mère sous mes yeux ? » En un sens, peut-être que le jeune homme cherchait en partie à choquer son interlocutrice, pour qu’elle évite de penser ce genre de chose. Non, Bill ne souffrait pas. Au pire il avait pu avoir mal aux mains, mais il n’avait clairement pas souffert, c’était impossible. « Il n’a aucun droit de se positionner en victime, c’est un meurtrier. »

Il fallait appeler un chat un chat, il avait tué sa mère, il l’avait assassiné.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 61
Humeur :
Réparer le passé (Seth) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Réparer le passé (Seth) Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Re: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitimeMer 24 Avr - 15:29


« Lui souffert ? »

La sidération, l'amertume et la colère déformaient les traits et la voix du jeune homme... Isabel pourrait s'en inquiéter, ce n'était pas le cas, elle comprenait. La réaction de Seth Beresford était logique et légitime. La jeune femme n'avait pas l'intention de la lui reprocher... au contraire, elle ne cherchait qu'à le comprendre.

Elle ne comptait pas non plus s'inquiéter de ce tempérament sanguin qui à vrai dire lui faisait beaucoup penser à celui de Bill lui-même (la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre, qu'importe qu'ils ne soient pas du même sang, ils ne portaient pas le même nom pour rien). Elle en avait vu d'autres, pas seulement avec Bill, mais de manière générale, c'était ça de vouloir s'occuper de cas difficiles, ça vous confrontait à toutes les facettes de l'humanité. Parfois, c'était effrayant, souvent, c'était surtout enrichissant.


« Parce qu’il souffrait quand il me foutait des branlés peut-être ? »

Isabel baissa les yeux. Elle regrettait qu'il ait eu à subir tout ça. Elle était pourtant convaincue qu'aujourd'hui, jamais il ne reproduirait les mêmes erreurs (hum...), non, il s'en repentirait. Dans ses accès de violence, Bill n'était pas lui-même, elle le savait.


« Il souffrait en battant à mort ma mère sous mes yeux ? »

Presque par automatisme, dans un geste quasi inconscient, Isabel releva légèrement ses manches. Elle ne voudrait pas que Seth constate les brûlures à ses poignets, elle ne voudrait pas qu'il en tire les mauvaises conclusions...

Bill faisait un vrai travail sur lui-même, vraiment. Sur le moment, il n'avait sans doute pas souffert, pour la simple raison qu'il n'était plus que colère, il n'avait pas conscience de ce qu'il faisait... Elle savait en revanche que quand il était revenu à lui-même, il s'était haï profondément. Combien de lettres terriblement émouvantes lui avait-il écrites dans lesquelles il exprimait la profondeur de son regret. Si Seth acceptait de les lire, il comprendrait combien Bill avait été affligé, et surtout à quel point il s'en voulait.


« Il n’a aucun droit de se positionner en victime, c’est un meurtrier. »

"Il le sait."
, répondit posément Isabel, qui comptait bien conserver son ton patient de bout en bout. "Il le sait, et il ne se l'est jamais pardonné, crois-moi." Elle marqua une légère pause, la voix un peu tremblante. "Ta mère était la femme de sa vie, tu sais..."


_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Réparer le passé (Seth) Empty
Message#Sujet: Re: Réparer le passé (Seth)   Réparer le passé (Seth) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Réparer le passé (Seth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Que s'est-il passé le 12 janvier 2010? Un ultimatum au peuple irréductible?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-