AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une même souffrance peut rapprocher (Will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeDim 15 Juil - 3:00

Une même souffrance peut rapprocher.
Ça ne l’enchantait pas plus que ça de devoir sortir de chez lui et tenter de « sociabiliser » avec les autres, mais en même temps Dennis n’avait pas beaucoup de choix. Malheureusement, l’argent ne tombait pas du ciel. En même temps, si c’était le cas, ça serai de l’eau et ça ne servirait pas de monnaie parce que tout le monde en aurait en quantité. Bref, il ne pouvait pas compter sur l’intervention divine afin d’obtenir de l’argent. Donc, il fallait bien qu’il trouvait un travail. Faire des petits boulots par ci, par là, ça allait un temps, il espérait quand même trouver quelque chose d’un peu plus régulier. Même si au vu de son état ça n’était pas toujours facile. Mais il avait besoin de travailler, ne serait-ce que pour arriver à payer son loyer. Parce qu’il n’avait pas forcément envie de se retrouver à la rue. Et il n’y avait pas que le loyer, il devait quand même avoir de l’argent pour manger, entre autre dépense utile. Donc, il fallait bien qu’il trouve quelque chose… mais ce n’était jamais une partie de plaisir.

Il avait décidé, ce jour-là, de retourner dans un restaurant où il avait travaillé pendant un temps. Avec un peu de chance, celui-ci aurait de nouveau une place pour au moins un peu de temps. À choisir, Dennis aimerait bien avoir une situation stable, mais pou ça, il faudrait qu’il soit stable déjà lui-même. Ce qui n’était pas trop le cas. Mais bon, il devait quand même tenter. Mais ce fut sans succès, malheureusement, puisque le patron lui apprit qu’il n’avait vraiment pas la possibilité de l’accueillir. Il ne savait pas s’il ne pouvait vraiment pas… ou s’il ne voulait pas. Forcément, Dennis se posait la question. Il allait devoir trouver une autre solution du coup, même si ce n’était pas évident.

Entre ça et le fait que Dennis avait eu un courrier de Amy, parce qu’elle cherchait à le revoir… on ne pouvait pas dire que le jeune homme passait des moments agréables en ce moment. Quoi qu’en fait, ça faisait des années que sa vie était devenue un enfer. Il remontait la rue du restaurant, en ne levant pas trop le regard vers les personnes qu’il croisait, dans le but de rentrer chez lui. Il n’avait aucune envie de se préoccuper des quelques personnes qu’il pouvait croiser, c’était bien pour cela que son regard ne se détournait pas du sol. Sauf à un moment, sans trop savoir pourquoi, il leva son regard. Et ce dernier tomba sur un visage connu, à quelques pas devant lui.

« Salut Will. » Il ne s’attendait pas à la voir ici, même si en un sens ce n’était pas si loin d’ici qu’ils s’étaient rencontrés. Mais il ne s’était tout simplement pas attendu à la croiser. Non pas que ça soit désagréable. Will était l’une des rares personnes que Dennis appréciait sincèrement et dont il appréciait la présence. Sans doute parce qu’ils se comprenaient sur de nombreux points. « Tu vas bien ? »
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeDim 15 Juil - 11:10


Une même souffrance peut rapprocher.
W

ill n'était plus vraiment habituée à traîner côté moldus, il faut bien le dire. Dès lors qu'elle avait appris l'existence de la sorcellerie, elle avait tout plaqué et avait décidé d'obtenir sa vengeance, sans plus se soucier du reste. Elle avait laissé tomber ses études, son boulot, absolument tout et s'était jeté à coeur perdu dans ce projet de grande haleine qui semblait d'avance voué à l'échec. Et depuis... Eh bien, depuis, tout s'était enchaîné si vite qu'elle avait le sentiment d'avoir vécu plusieurs vies en une seule. Elle avait rencontré Carlotta, Carlotta qui l'avait aidé à s'intégrer à un monde dont elle ne maîtrisait pas les codes, et qui en fait de générosité lui avait proposé en plus du reste un logement. Et elle avait continué, rencontré tant de sorciers différents qu'elle avait commencé à sentir ses perspectives initiales s'embrouiller peu à peu. Enfin, elle avait rencontré Terrence, et il avait pour de bon mis la pagaille dans ses convictions, dans sa raison... et pire encore, dans son coeur. Et maintenant, maintenant, elle ne savait plus du tout où elle en était. Poursuivre sur la lignée qu'elle s'était imposée ? Tout reprendre du début ? Oser une histoire qu'elle estimait d'avance vouée à l'échec et en même temps inévitable tant elle avait fini par l'obséder avant même qu'elle s'en rende compte ? Elle se sentait perdue..

Plus rien n'était clair, et pour la première fois depuis que tout ceci avait commencé, elle avait ressenti le besoin de revenir aux sources, de revenir à ce monde qui l'avait vue naître et grandir, celui de la Will innocente et débrouillarde qui ignorait tout de la sorcellerie et de ses subtilités. Revenir en arrière n'était pas possible, encore moins à ce stade... mais voilà, Will voulait, même quelques instants, s'en donner rien que l'illusion.

Alors elle était retournée où elle avait pris l'habitude de passer son temps. Cela faisait remonter à la surface autant de bons que de mauvais souvenirs... Passant à côté du restaurant où elle travaillait encore il y a peu, elle en profita pour saluer quelques collègues à qui elle avait cessé de donner des nouvelles du jour au lendemain. C'était étrange... Même tous ces gens ne lui semblaient plus vraiment appartenir à sa vie, comme si tout ce pan de son existence avait été vécu par une autre, une autre qui aurait disparu en même temps que ses parents, tragiquement, dans le sang et un éclair de lumière verte.

Elle ne savait pas vraiment si cette excursion lui faisait du bien, mais elle avait le mérite de l'aider à se recentrer, à repenser posément à sa situation. Plongée dans ses pensées, elle ne constata la présence d'une personne connue que lorsque celle-ci s'adressa à lui. Un sourire orna le visage de Will.

-Dennis, ça me fait plaisir de te voir !
Et pour une fois, c'était vrai. Je vais... Elle hésita. Honnêtement ? Elle ne savait vraiment pas comment elle allait. On fait aller, on va dire. Il savait ce qu'elle avait traversé (enfin, sans les détails magiques), il comprendrait. Et toi ? Qu'est-ce que tu fais ici ?

La question était posée sans malice, mais elle savait combien il était difficile pour Dennis d'affronter le monde extérieur.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMar 18 Sep - 11:34

Une même souffrance peut rapprocher.
Ça faisait un moment qu’il n’avait pas croisé Will, mais en même temps on ne pouvait pas dire que le jeune homme croisait beaucoup de monde non plus. Pour ça, il fallait qu’il sorte de chez lui comme il le faisait en cet instant précis et on ne pouvait pas dire que c’était son habitude. Il n’avait pas le choix par moment, donc il le faisait et c’était ainsi qu’il se retrouvait à rencontrer des personnes et à croiser quelques connaissances. Mais ce n’était pas son dada pour autant. Même si là, tout de suite, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il appréciait de croiser la route de Will. Parce que ça faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu et que mine de rien, ils se comprenaient quand même un peu. Bon, ils n’avaient pas la même histoire, mais ils avaient quand même des similitudes. Le simple fait d’avoir perdu leurs parents, ça rapprochait.

Quand Will affirma qu’on faisait aller, le jeune homme savait parfaitement qu’elle voulait signifier qu’elle n’allait pas si bien que ça. Qu’elle n’allait pas non plus si mal que ça non plus, sans doute, mais qu’elle ne pouvait pas aller bien tout simplement. Un peu comme Dennis en fait, qui ne parvenait pas à aller bien. Il avait envie, souvent, de résoudre ses ennuis et de parvenir à dépasser tout ça, sauf que c’était plus facile à dire qu’à faire. Dennis osait croire qu’il était donc capable de comprendre la jeune femme, même s’il ignorait énormément de chose sur elle et sur son histoire. Quand bien même, leurs vies avaient plus en communs qu’ils ne le savaient encore. Ils allaient peut-être le découvrir plus tard, mais pour l’heure ce n’était pas le cas.

« Je… » Le jeune homme marqua une pause, avant de reprendre. « Je cherchais du travail, de nouveau. » Mais sa phrase prouvait bien qu’il n’avait pas réussi à en trouver. Il allait devoir chercher ailleurs, comme d’habitude. Parce qu’il passait son temps à faire des petits boulots en final, ne parvenant pas réellement à garder un travail sur le long terme. Dès qu’il pouvait se permettre de rester enfermé chez lui en même temps, il le faisait. Mais la réalité ne finissait toujours pas revenir le titiller, puisqu’il avait besoin d’argent pour survivre. « Mais ce n’est pas… » Nouvelle pause. « Pas trop une réussite. »

Oh, Dennis avait conscience qu’il ne devait pas perdre espoir, il allait sans doute trouver quelque chose. Mais il avait constamment le sentiment de devoir se battre contre tout et tout le monde pour parvenir à ne serait-ce que survivre. Parce qu’il avait un loyer à payer, il devait quand même manger et plus, il avait des dépenses que tout le monde n’avait pas forcément. Des dépenses pour lui permettre de dormir un peu correctement pour moment et on ne pouvait pas dire que c’était donné. Mais il n’avait pas le choix.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMar 18 Sep - 19:04


Une même souffrance peut rapprocher.
L

a réponse de Dennis attrista un peu Will, même si elle devait bien reconnaître qu'elle n'avait absolument rien de surprenante en soi. La jeune femme conaissait suffisamment son interlocuteur pour avoir cerné de lui certaines choses : depuis qu'elle le connaissait, elle l'avait vu enchaîner plusieurs boulots différents, sans jamais s'y cantonner. Ce n'était pas qu'il n'était pas sérieux ou qu'il était incapable, au contraire, mais le jeune homme était... eh bien, il était en souffrance. Will distinguait en lui une fracture qui dépassait de loin la seule perte de ses parents (même si elle était bien placée pour savoir combien il est insupportable de devenir orphelin du jour au lendemain. Ce n'est pas le genre de choses dont on peut facilement se remettre, même après des années), quelque chose qui justifiait sa réserve et toutes ses angoisses. Elle n'en savait pas davantage, avait compris qu'elle n'en comprendrait pas davantage... elle s'en contentait. Elle n'avait pas besoin de tout savoir de Dennis pour l'apprécier et vouloir, d'instinct, le soutenir. Et puis, elle serait mal placée de lui reprocher de lui faire des secrets au regard de ceux qu'elle gardait elle-même de son côté, et qui n'étaient pas des moindres. Elle adressa au jeune homme un sourire encourageant.

-Tu vas trouver, j'en suis sûre.


Est-ce qu'elle en était si sûre ? Pas forcément, non. Trouver du travail, ce n'était pas si simple que cela non plus, mais elle savait que Dennis se donnerait les moyens d'obtenir ce qu'il voulait, et elle était bien placée pour savoir que son ami ne ménageait pas ses efforts. Et si ça ne devait rien donner... Eh bien, elle pourrait toujours l'aider. Certes, elle n'avait pas grand-chose, et puisqu'elle avait renoncé à travailler, ses maigres économies conjuguées à l'héritage de ses parents diminuait à vue d'oeil. Mais ça lui était égal... Si elle devait aider Dennis, elle le ferait. Seulement, elle n'avait pas envie qu'il se croit assisté ou qu'il s'imagine qu'elle ne le pensait pas capable de se gérer seul... Chacun avait des choses à se prouver à soi-même, elle la première, alors...

-Tu as le temps d'aller boire un verre, là ?


Elle savait qu'il ne serait pas forcément emballé à l'idée de se retrouver dans un pub ou un café bondé alors qu'il ne supportait pas la foule, mais elle pouvait difficilement lui proposer de se rendre chez "elle" alors qu'elle vivait maintenant dans un village sorcier, en colocation avec une sorcière (qui en plus se faisait un plaisir de révéler l'existence de la sorcellerie à tous les moldus qu'elle croisait). Et ça ne se faisait pas de s'inviter chez lui. Malgré tout, elle avait bien envie qu'ils prolongent cette conversation. Elle avait de parler, d'une part, et ensuite, ils avaient sans doute pas mal de choses à se dire... en plus de ce qu'ils ne pouvaient s'apprendre.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMer 28 Nov - 21:30

Une même souffrance peut rapprocher.
Dennis afficha un léger sourire quand Will lui affirma qu’il allait trouver un travail, elle en était sûre. Est-ce qu’elle le pensait vraiment ? Le jeune homme n’aurait pas pu le dire, mais en même temps il appréciait les propos. Qu’elle le pense vraiment ou qu’elle lui dise ça dans le seul but de l’encourageait, c’était agréable à entendre. Parce de son côté, on ne pouvait pas dire que Dennis avait vraiment foi en ses capacités à retrouver un travail. Bon, le jeune homme avait accumulé plusieurs emplois déjà, il avait réussi à se faire engager plusieurs fois (avant de ne plus être engagé), alors ça lui donnait quand même une chance. Du moins, ses chances n’étaient pas inexistantes.

En tout cas, Dennis appréciait vraiment les encouragements de la jeune femme. C’était agréable de savoir que quelqu’un croyait en soi, surtout quand on avait très peu confiance en soi-même. Will lui demanda alors s’il avait le temps de boire un verre avec elle. Clairement, Dennis ne pouvait pas affirmer qu’il n’avait pas le temps, puisqu’elle savait bien qu’il n’avait pas de travail. Bon, en même temps, Dennis avait peut-être d’autres choses que son travail, il pouvait très bien avoir une vie sociale. Mais… non, il n’avait rien, évidemment qu’il n’avait pas de vie sociale. Mais en même temps, Dennis avait un peu le reflexe de refuser quand même, simplement parce qu’il ne se sentait pas très emballé à l’idée de se rendre il ne savait où pour boire un verre. Il se doutait que si Will ne lui proposait pas de venir chez elle, c’était que ce n’était pas possible. Dennis aurait pu l’inviter chez lui mais… il n’avait rien pour la recevoir.

« Eh bien… » Le jeune homme avait envie de refuser et en même temps, il avait envie de passer du temps avec Will. Son seul souci, c’était l’idée de se retrouver dans une foule. C’était donc compliqué, il se retrouvait entre deux feux. Mais il décidait de prendre sur lui, parce que ça faisait longtemps qu’il n’avait pas eu l’occasion de parler à Will. « Oui, j’ai du temps. » Finit-il par répondre, dans un fin sourire qu’il tenta de rendre le plus convainquant possible.

Vraiment, ça faisait très longtemps qu’il n’avait pas eu l’occasion de parler à Will, et puisqu’il tombait sur elle par hasard, autant qu’ils en profitent. Dennis appréciait sa compagnie et mine de rien, c’était quand même rare qu’il apprécie sincèrement quelqu’un. Et qu’il passe du temps avec une personne qu’il appréciait, parce que ce n’était pas toujours le cas non plus. Will avait de la chance donc qu’il prenne sur lui, même si concrètement le jeune homme espérait vraiment qu’elle n’allait pas le conduire dans un endroit trop bondé non plus. Mais en même temps, la jeune femme le connaissait non ? Alors, elle n’allait pas lui imposer quelque chose qu’il ne pouvait pas supporter non ?
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeJeu 29 Nov - 17:52


Une même souffrance peut rapprocher.
W

ill sentit l'hésitation et la nervosité de Dennis (en même temps, elle n'était pas certaine de l'avoir un jour vu dans une situation où il ne s'était pas senti nerveux, le pauvre)... En même temps, elle s'était doutée du fait que l'idée le mettrait peut-être mal à l'aise, parce que boire un verre supposait de se retrouver dans un lieu public, donc avec d'autres personnes, donc quelque part qui n'était pas favorable à son agoraphobie. Seulement, elle avait tenté le coup quand même, parce qu'il y avait vraiment trop longtemps qu'ils ne s'étaient pas parlés tous les deux, et elle s'en voudrait de ne le croiser qu'en coup de vent sans chercher à discuter davantage avec lui. Elle lui aurait bien proposé de venir chez elle, ce n'était clairement pas Carlotta qui aurait vu un inconvénient à ce qu'elle invite un moldu chez elles, mais c'était beaucoup trop loin (elle avait beau s'efforcer d'exécrer la magie, elle admettait quand même que le transplanage, c'était bien pratique), et de toute manière, elle n'allait pas conduire Dennis dans un village complètement sorcier, ce serait totalement inconsidéré, comme attitude. Et elle n'allait pas non plus s'inviter chez son ami, elle ne pensait pas que ça le mettrait forcément plus à l'aise. Au moins, il acceptait, alors Will allait faire son possible pour qu'il ne regrette pas immédiatement sa décision.

Will invita donc Dennis à la suivre en direction du café le plus désert qu'ils trouveraient... Elle dépassait rapidement plusieurs enseignes qui auraient sûrement fait l'affaire pour elle mais certainement plongé Dennis dans un état de panique qu'elle ne pouvait pas tolérer. Même si il lui arrivait de le brusquer quelquefois, et elle en avait conscience, elle ne voulait clairement pas que Dennis se sente mal par sa faute. Finalement, elle jeta son dévolu sur un café si désert que c'en était suspect. Peut-être que leurs boissons étaient dégueulasses et que ceci expliquait cela. Dans tous les cas, la jeune femme se fichait un peu de ce que contiendrait son verre tant qu'ils pourraient discuter tranquillement. Elle leur trouva une table bien à l'écart où ils purent s'installer.

-Alors, raconte-moi tout !
dit-elle aussitôt qu'ils s'étaient installés, avide d'en savoir plus sur ce que pouvait vivre son ami ces derniers temps, même si elle se doutait qu'il ne serait pas évident de lui tirer les vers du nez, comme d'habitude... des habitudes qui s'étaient un peu oubliées dernièrement... il avait été vraiment temps qu'ils se revoient. Et dire qu'ils ne devaient leurs retrouvailles qu'au hasard. Quoi de neuf depuis la dernière fois qu'on s'est vus ? A part la recherche de travail, je veux dire.

Vu que ça n'avait pas forcément l'air bien fructueux, elle n'avait pas envie de s'épancher sur le sujet au risque de remuer le couteau dans la plaie.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeJeu 31 Jan - 16:32

Une même souffrance peut rapprocher.
Dennis ne savait toujours pas si c’était une bonne idée ou pas, mais il avait conscience qu’il ne pouvait de toute façon pas revenir en arrière. Le jeune homme ne pouvait pas revenir sur ses mots. Enfin, il se disait qu’il pouvait très bien lui dire tout d’un coup qu’il avait oublié qu’il avait quelque chose à faire, mais il se doutait que ça n’allait pas réellement passer, que Will allait vite comprendre que c’était surtout une manière pour lui de se désister, d’abandonner. Donc, il n’allait pas le faire et au fond, il avait quand même envie de passer du temps en compagnie de son amie. C’était simplement le contexte en général qui était un peu complexe. Ils marchèrent donc un petit temps, plusieurs fois Dennis vit des pubs blindés sur leur route et… eh bien, Will passa à chaque fois son chemin. Dennis ne savait pas si elle cherchait volontairement un endroit peu fréquenté ou pas, mais en tout cas, ils arrivèrent bel et bien dans un endroit où il n’y avait personne. Ce qui lui convenait assez.

Ils s’installèrent donc à une table assez isolée, ce qui lui convenait bien en effet encore une fois. Will ne manqua pas de lui demander directement de tout lui raconter, ce qu’il avait de neuf depuis qu’ils s’étaient vus la dernière fois. Dennis resta une seconde sans voix, réfléchissant à ce qu’il pouvait bien répondre, parce que mine de rien, il ne savait pas vraiment ce qu’il allait pouvoir raconter.

« Eh bien, tu sais… pas grand-chose. » Dennis avait quand même une vie particulièrement routinière, il galérait un peu au quotidien parce qu’il avait beaucoup de mal à garder un travail. Déjà, de base, on ne pouvait pas dire qu’il appréciait plus que cela de parler de lui, mais avec Will ce n’était pas le souci. C’était simplement qu’il ne savait pas exactement ce qu’il pouvait bien dire. Il n’y avait clairement pas vraiment de neuf depuis la dernière fois qu’il avait eu l’occasion de voir Will, que ça soit en rapport avec le travail ou il ne savait quoi d’autre. « J’ai… j’ai pas beaucoup bougé depuis la dernière fois. » Il aimerait bien parfois avoir une vie plus classique et peut-être avoir des choses à raconter, mais ce n’était pas le cas. Il ne savait vraiment pas ce qu’il pouvait bien raconter à Will. Alors, en grande partie pour se protéger, pour être un peu moins mis en avant comme cela, il décida de lui retourner la question en espérant que la jeune femme allait avoir plus de chose à raconter de son côté. « Et toi ? »

Un simple « et toi » qui pouvait peut-être lui sauver la mise. Non pas qu’il n’appréciait pas que Will s’intéresse à lui, quand même, mais c’était toujours un peu compliqué dans tous les cas. C’était plus facile quand c’était les autres qui parlaient d’eux, quand il n’avait pas le sentiment d’être au centre de l’attention.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeJeu 31 Jan - 18:06


Une même souffrance peut rapprocher.
W

ill voudrait être surprise de la réponse de son interlocuteur, malheureusement, ce n'était pas le cas. Même si elle était loin de tout savoir de Dennis, et qu'ils ne s'étaient pas vus depuis très longtemps, ils se connaissaient, tout de même. Elle pensait du moins en savoir assez sur lui pour connaître son caractère. En même temps, il n'y avait pas besoin de connaître bien longtemps Dennis Bishop pour comprendre qu'il souffrait d'une timidité maladive et avait du mal à... s'intégrer, de manière générale. Will savait qu'elle avait de la chance de pouvoir engager des conversations aussi fluides avec lui, la plupart des gens n'auraient le droit qu'à quelques tentatives de formuler une phrase qui couperaient court très rapidement. Alors non, en effet, Will n'était pas étonnée du tout... mais triste tout de même. Puisqu'il y avait longtemps qu'elle n'avait pas vu son interlocuteur, elle avait espéré qu'il y aurait une évolution positive de son côté.

Mais il fallait sûrement plus de temps que cela. Dennis menait toujours la même existence... Et il n'y avait aucun mal à cela, en soi. Le soucis, c'est que Will doutait fort que Dennis soit réellement épanoui dans sa vie... Il avait sans doute un profond travail à faire sur lui-même pour que cela n'arrive. La jeune femme regrettait, d'ailleurs, à se retrouver ainsi face à lui, de ne pas prendre suffisamment de temps pour lui. Il est vrai que contrairement à lui, sa vie avait changé du tout au tout dernièrement, pour sa part, et elle avait mis de côté toutes ses anciennes relations. Sauf que Dennis méritait clairement plus d'attention qu'elle n'avait été capable de lui en accorder. Cela dit, il n'avait pas l'air de le lui reprocher.

Il lui retourna la question, et Will songea à tout ce qu'elle aimerait pouvoir dire d'emblée sans en avoir le droit. Une part d'elle avait envie de tout lui balancer sans hésitation et sans aucune retenue. Ce n'était pas la chose à faire, mais ça lui ferait du bien. Pourquoi, d'ailleurs, protégeait-elle un secret qu'elle avait envie de voir exploser ? Certes elle ne devait pas se saborder elle-même... Ceci dit, elle n'avait aucune difficulté à visualiser Carlotta, dans son dos, qui l'encouragerait à tout balancer sans retenue. Mais non, elle n'allait pas le faire.

-J'ai abandonné mes études,
répondit-elle pour commencer. Bon, techniquement, elle était toujours inscrite à l'université, mais il était évident qu'elle n'y retournait pas. Elle avait parfois des scrupules quand elle savait combien ses parents avaient dû batailler pour lui permettre de faire des études... d'un autre côté, ses parents n'étaient plus là. Ils lui pardonneraient, puisqu'elle faisait tout ça pour les venger. Et j'ai déménagé. J'avais besoin... de changer de vie, tu vois. J'ai rencontré pas mal de gens... différents.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMer 3 Avr - 20:28

Une même souffrance peut rapprocher.
Dennis n’avait vraiment pas grand-chose à raconter sur sa vie. Parce que sa vie ne ressemblait pas à grand-chose, parce qu’elle était tout simplement la même que la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Dennis passait son temps à chercher du travail, parce qu’il ne parvenait pas à garder un travail bien longtemps au vu de sa façon d’être. Autant dire, que le jeune homme n’avait donc vraiment pas grand-chose à raconter et il se doutait que Will devait avoir plus de chose. Même si, forcément, ça n’était pas forcément de très bonne chose au vu de la situation et du fait qu’elle venait de perdre ses parents.

C’était justement parce que Will avait perdu ses parents qu’ils parvenaient à s’entendre à ce point, que Dennis parvenait à prendre sur lui dans le but de lui parler. Non pas que les autres personnes ne le méritaient pas forcément, mais Dennis ne contrôlait pas forcément ses angoisses. Avec Will, il se concentrait un peu sur le fait qu’elle vivait des choses difficiles également, sur le fait qu’elle pouvait comprendre ce que ça faisait de perdre ses parents et que lui comprenait ce que ça faisait de perdre ses parents. Will reprit donc la parole, affirmant qu’elle avait abandonné ses études. Dennis en fut surpris, parce qu’il ne pensait pas que la jeune femme le ferait, mais en même temps il n’y avait sans doute pas de raison d’être si étonné que ça non plus. Après tout, la perte de parent ça changeait une vie. Elle avait déménagé d’ailleurs, parce qu’elle avait besoin de changé de vie. Ceci expliquait donc cela, clairement.

« Je comprends… » Dit-il doucement, sincèrement. Le jeune homme avait perdu ses parents bien jeunes, alors clairement sa vie avait changé parce qu’elle n’avait pas eu d’autres raisons de changer. Mais en même temps, il osait quand même croire qu’il pouvait comprendre Will. « Et ça te fait du bien ? » Demanda-t-il, ne pouvant pas s’empêcher d’être curieux.

Lui… bon, il ne pouvait pas comparer avec sa vie. Ça avait été difficile pour lui d’arriver à l’orphelinat, mais il avait fini par trouver ses marques et notamment il avait trouvé Amy qui avait été d’un grand soutien. Mais quand il avait vécu ce qu’il avait vécu, à cause de Jedusor, tout avait changé de nouveau et clairement Dennis n’allait pas bien du tout. Mais bon, pour le coup, il ne pouvait clairement pas comparer sa façon de gérer sa vie présentement avec celle de Will. Même s’il se doutait que si Will avait décidé d’abandonner tout, c’était en grande partie parce qu’elle souffrait du décès de ses parents. Un truc d’état de stresse post traumatique ou il ne savait quoi, dont il avait déjà entendu parler auprès des quelques psychologues qu’il avait eu l’occasion de rencontrer, mais qui n’avait rien pu faire pour lui. En grande partie parce que le jeune homme n’avait jamais eu envie de se confier sur ce qu’il avait vécu.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMer 3 Avr - 20:49


Une même souffrance peut rapprocher.
W

ill afficha un fin sourire quand son interlocuteur lui assura qu'il comprenait. Elle le pensait en effet. Ils n'avaient pas du tout le même parcours, tous les deux, mais elle restait convaincue du fait que si quelqu'un pouvait vraiment comprendre ce qu'il en était, ce qu'elle traversait et sa manière de gérer les choses, c'était lui. Oui, il n'avait pas perdu ses parents à la même période de sa vie, mais il avait tout de même confiance du traumatisme que cela représentait, et du besoin impérieux que l'on pouvait ressentir de garder prise sur sa vie, de lui donner un sens, d'une manière ou d'une autre.

Will se doutait que Dennis avait dû ressentir lui aussi ce besoin de changement, cette nécessité de donner un sens à tout ça... Alors oui, elle voulait croire qu'il pouvait la comprendre, et c'était pour cette raison que parler avec lui était si libérateur. Elle aimait parler avec Carlotta (contre toute attente), elle aimait parler avec Terrence (contre toute attente aussi, quelque part), mais ce n'était pas la même chose, ils n'avaient pas la même appréhension de la vie qu'elle, et elle n'était que d'autant plus heureuse d'avoir croisé la route de Dennis à ce moment spécifique et charnière de sa vie. Ils étaient tous les deux en quête de quelque chose. Et l'un comme l'autre, sans conteste possible, ne l'avaient pas encore complètement trouvé.

-Je crois, oui,
répondit Will dans un fin sourire accompagné d'un léger hochement de tête quand Dennis lui demanda si cette décision lui faisait du bien.

Il était peut-être encore trop tôt pour le dire. Elle était encore sacrément perturbée par tout ce qu'elle découvrait, ce avec quoi il lui fallait se familiariser. Et elle ne saurait être que complètement satisfaite seulement lorsque ses parents auraient été vengés, ce qui n'était pas chose faite encore, donc. Mais elle avait envie de croire, elle avait besoin d'y croire.

-J'aurais pas pu continuer comme si de rien n'était, de toute façon. Il fallait... que j'agisse, que je fasse quelque chose, tu vois ce que je veux dire ?


Il ne verrait peut-être pas, au bout du compte. C'était même très probable, en réalité. Même s'ils étaient à même de se comprendre, ils n'avaient clairement pas le même caractère et donc pas la même façon d'appréhender la vie tous les deux. Ce n'est pas pour autant que la situation ne serait pas à même de lui parler. Et qui sait, Dennis pourrait bien être capable de prendre des décisions surprenantes lui aussi. Elle n'en savait rien. En fait, même si elle se sentait proche de Dennis, il y avait tout de même beaucoup de choses qu'elle ignorait encore à son sujet, à vrai dire, et qu'elle serait assez curieuse de connaître, à vrai dire.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMer 26 Juin - 18:54

Une même souffrance peut rapprocher.
Quand Will affirma que ça avait pu lui faire un peu de bien, enfin qu’elle croyait que ça lui avait fait du bien, Dennis afficha un fin sourire. Le jeune homme appréciait forcément que son interlocutrice aille mieux, il avait envie qu’elle arrive à parvenir à dépasser la mort de ses parents, parce que Dennis savait quand même parfaitement ce que ça faisait de devoir se remettre de la mort de ses parents. Quand sa vie prenait un sens bien différent, même si forcément ils ne l’avaient pas vécu de la même manière. En tout cas, Dennis appréciait d’entendre qu’elle pensait aller mieux, même si c’était quand même mieux qu’elle aille mieux complètement, sans croire que c’était le cas.

Will confirma qu’elle n’aurait pas pu continuer comme si de rien n’était, qu’elle avait besoin de changer, qu’elle fasse quelque chose tout simplement. Elle lui demanda s’il voyait ce qu’elle voulait dire. En un sens, Dennis ne pouvait réellement la comprendre, parce que mine de rien ils ne vivaient pas du tout la même chose. Mais en même temps, ils avait ce que ça faisait de perdre ses parents.

« Je crois oui. » Dit-il alors, parce qu’il pensait quand même parvenir à la comprendre un peu. Il n’était pas le mieux placé pour ça, mais disons qu’il était capable de se mettre un peu à sa place quand même. « Je suppose que c’est quelque chose de normal, quand... bah quand on vit ce genre de chose. » Dennis de son côté avait eu clairement des changements à la mort de ses parents, mais ça c’était surtout parce qu’il était jeune et qu’il n’avait pas eu d’autres choix que d’être envoyé dans cet orphelinat et on savait parfaitement ce qu’il y avait vécu. Les changements, il les avait eu, le fait d’agir ce n’était pas forcément le cas. Parce que quand il n’était que tout jeune, il ne pouvait évidemment rien faire et encore moins faire quelque chose concernant ses parents. Il n’y avait rien à faire contre les accidents de toute façon. « Enfin, moi c’était différent de toute façon. »

Et vu tout ce qu’il avait vécu une fois qu’il s’était retrouvé dans l’orphelinat, le jeune homme aurait bien sûr apprécié de ne pas vivre les changements qu’il avait vécu, mais contrairement à Will, on ne pouvait pas dire qu’il avait pu prendre sa vie en main, bien au contraire. Il s’était contenté simplement de subir la vie, de subir les événements et de faire avec tout simplement. On l’avait envoyé dans l’endroit où il s’était retrouvé, sans qu’on ne lui demande son avis et contrairement à d’autres, il n’avait pas eu la chance d’être adopté. Mais en même temps, c’était normal, il était bien trop vieux à l’époque déjà pour être adopté.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMer 26 Juin - 19:11


Une même souffrance peut rapprocher.
A

u fond, il ne devait pas être simple pour Dennis de se mettre à sa place, mais il faisait l'effort de le faire tout de même, de comprendre ce qu'était son état d'esprit, et elle appréciait sincèrement. Elle savait que même s'ils avaient vécu des événements similaires, à savoir la perte brutale et inattendue de leurs parents, ils n'avaient pas du tout le même parcours, quand bien même leurs chemins avaient malgré tout fini par se croiser. Elle ne jugerait pas l'opinion que le jeune homme pourrait avoir de ses initiatives, mais elle avait à coeur de le convaincre tout de même, peut-être pour se convaincre elle-même du fait qu'elle faisait le bon choix, qu'elle ne se leurrait pas, qu'elle avait pris les initiatives adéquates et que c'était incontestable;

Mais même si Dennis réussissait à la comprendre, il ne pouvait évidemment pas assimiler son histoire à la sienne. Et il n'y avait rien de plus normal, en réalité. Will après la perte de ses parents avait été livrée à elle-même. Majeure, elle ne devait dépendre d'aucun organisme particulier. Elle n'avait pas eu d'autre choix que de se débrouiller seule, et elle n'y serait jamais parvenue si elle avait décidé de continuer comme elle l'avait fait jusqu'ici, en faisant comme si le fantôme de ses parents ne l'attendrait pas à tous les tournants. Pour Dennis, ce n'était pas la même choise. On l'avait envoyé à l'orphelinat, on ne lui avait pas laissé le choix, et forcément, il avait dû faire avec, tout simplement.

Will hocha la tête. Elle ne voulait pas donner l'impression de juger la manière que Dennis avait de vivre sous prétexte qu'ils abordaient les choses de façon très différentes. Ce serait injuste et malhonnête. Bon, Will n'allait pas nier que, parfois, elle voudrait que Dennis lui ressemble un peu, qu'il soit capable de prendre son courage à deux mains et d'affronter la vie, mais ce serait mentir que de suggérer qu'elle était un exemple à suivre. Ce n'était absolument pas le cas, définitivement pas le cas.

-C'est sûr. Et tu t'en sors très bien, je trouve.


Elle n'était peut-être pas totalement honnête. Elle n'en savait pas assez sur la vie de Dennis pour vraiment avoir une opinion à ce sujet, et quelque part, elle se disait qu'il pourrait mieux s'en sortir. Mais elle n'avait pas son mot à dire, et elle ne pouvait pas vraiment prétendre être en mesure de juger, qui plus est. Après tout, ce n'est pas réellement comme si elle le connaissait vraiment. Elle s'entendait bien avec lui, et elle connaissait sa vie en surface, mais ce n'était pas suffisant pour vraiment se faire une opinion ou édicter des règles de conduite au jeune homme comme si elle pouvait être capable de savoir mieux que lui. Sans surprise, ce n'était pas le cas.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeJeu 26 Sep - 15:57

Une même souffrance peut rapprocher.
Dennis ne pouvait pas réellement comparer sa vie avec celle de Will et ce qu’ils avaient vécu chacun de leurs côtés. La seule chose c’était qu’ils avaient tous les deux perdus leurs parents, mais à des âges bien différents et leur parcourt n’était clairement pas le même. La vie du jeune homme aurait pu être bien différent au final s’il ne s’était pas retrouvé dans cet orphelinat, s’il n’avait pas été en compagnie de Tom Jedusor. Cela dit, sans cela, il n’aurait pas non plus fait la connaissance d’Amy. Leurs histoires n’étaient donc pas comparables, mais en même temps ils avaient quand même une base ressemblante. Peut-être que si Dennis avait été plus âgé quand il avait perdu ses parents, il aurait eu la même réaction que son interlocutrice. Cela dit, ce n’était pas quelque chose que Dennis pouvait savoir au vu de la situation, parce qu’il ne pouvait évidemment pas refaire l’histoire.

Will affirma que c’était en effet le cas, qu’ils n’avaient pas du tout la même histoire, mais qu’il s’en sortait très bien. Dennis se contenta simplement d’afficher un simple sourire en réponse à ces paroles, en se doutant que la jeune femme n’était pas forcément sincère. Enfin, elle l’était peut-être, mais ça ne voulait pas dire qu’elle avait raison. En fait, elle avait clairement tort, Dennis ne se faisait même pas d’illusion, il savait parfaitement qu’il ne s’en sortait pas bien du tout.

« Merci c’est gentil. » Répondit-il simplement. C’était gentil de la part de Will de lui dire une telle chose en effet, mais ça ne voulait pas pour autant dire qu’il y croyait et qu’il considérait vraiment qu’il s’en sortait bien. C’était même tout le contraire, il avait cru qu’une fois qu’il aurait quitté l’orphelinat il allait pouvoir potentiellement avoir une vie plus normale, mais ce n’était évidemment pas le cas. Même loin de Jedusor – et pas si loin que cela en réalité –, il continuait de vivre avec l’ombre des horreurs qu’il lui avait subi sur la tête. Cela dit, il reconnaissait quand même que c’était sympa de la part de la jeune femme de prendre la peine de lui dire une telle chose. « Je fais au mieux. »

Mais le mieux n’était pas forcément suffisant dans sa situation, cela dit ce n’était pas comme si le jeune homme pouvait se répandre un peu plus en confidence. Il appréciait sincèrement Will, il appréciait sa compagnie et il aimait lui parler, mais il y avait des choses qu’il ne pouvait dire à personne. Il peinait déjà à parler de quoi que ce soit avec Amy, alors que la jeune femme était sans doute celle qui le connaissait le mieux en ce bas monde. Dans tous les cas, ça n’allait pas changer grand-chose, il n’allait pas pouvoir changer réellement la situation, il ne pouvait pas changer sa vie et la manière dont il percevait les choses. C’était beaucoup trop important pour qu’il puisse s’en sortir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeJeu 26 Sep - 18:26


Une même souffrance peut rapprocher.
W

ill n'était pas forcément quelqu'un de gentil, ou en tout cas, elle n'était pas du genre à se considérer comme telle. Pas par modestie, non, mais parce qu'elle était capable de se montrer l'inverse de gentille... et tous ses projets, à l'heure actuelle, transpiraient bien plus la cruauté et l'égoïsme que la bonté d'âme. Mais elle aimait entendre quelqu'un d'aussi fondamentalement gentil que Dennis, justement, laisser entendre qu'elle pouvait être une bonne personne. Dans tous les cas, et même si elle extrapolait, elle ne mentait pas totalement non plus en disant au jeune homme qu'elle trouvait qu'il s'en sortait bien. C'est sûr que selon des standards plus... normaux, disons, on pourrait considérer qu'elle le baratinait dans les grandes largeurs, mais connaissant Dennis, ou en tout cas un minimum son caractère, elle estimait qu'il pourrait faire bien pire.

Au moins, il était indépendant, il réussissait à retomber sur ses pattes, il avait son appartement... Il n'était pas un cas désespéré... pas autant qu'il avait l'air de le penser, en tout cas, même si la vie n'était clairement pas simple pour lui. C'était exactement ainsi qu'il le disait : il faisait au mieux. Et faire au mieux, ce n'était pas forcément faire ce qu'il y a de mieux, mais au moins donner le meilleur de ce que l'on avait. Et il y avait des personnes normalement bien plus disposées à réussir que Dennis, selon les critères sociaux actuels, qui préféraient se laisser aller plutôt que de donner de leur personne. Dennis revenait de lui, et il s'accrochait. Will estimait qu'il était important de l'encourager autant que possible. Parce que dans le cas contraire, il pourrait peut-être un peu trop facilement perdre pied.

-Et sinon... tu as quelqu'un dans ta vie ?

Elle espérait que la question ne serait pas mal interprétée et que le jeune homme ne prêterait aucune intention particulière à Will. Non, elle voulait simplement s'assurer qu'il était bien entouré. Quand il lui demandait si il avait quelqu'un, elle ne pensait même pas forcément à une petite amie, mais au moins à des amis, des personnes qui seraient là pour le soutenir... rôle qu'elle réalisait avoir très mal rempli de son côté.

Elle avait beau considérer le jeune homme comme son ami, il était assez clair qu'elle ne se montrait pas toujours à la hauteur. C'était même l'inverse. Elle s'en voulait un peu, à l'heure actuelle, d'autant qu'elle n'était pas franchement sûre de réussir à se rattraper dans les temps à venir au vu de ce qu'elle planifiait... elle n'avait plus vraiment de place pour sa "vie d'avant" à l'heure actuelle, même si elle espérait la retrouver plus tard... Alors même que Dennis pourrait bien être davantage lié à sa nouvelle vie qu'elle ne l'imaginait.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMer 5 Fév - 22:33

Une même souffrance peut rapprocher.
Dennis n'avait pas vraiment le sentiment de s'en sortir. Il avait constamment le sentiment d'être noyé par ses angoisses, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à ça, tout le temps. Il n'y avait pas une seule journée où il ne pensait pas à tout ce qu'il avait peur, au fait qu'il avait du mal à dormir, qu'il avait constamment des cauchemars. Quand il allait se coucher, ce n'était pas se disant qu'il allait pouvoir se reposer, il savait que ça n'allait pas être le cas. Le jeune homme ne se couchait jamais en espérant ne pas faire de cauchemars, il savait qu'il allait en faire. Et c'était la même chose quand il sortait de chez lui. Il savait que ça n'allait pas aller, mais il se disait que peut être qu'il allait quand même pouvoir faire un peu ce qu'il avait à faire. C'était comme ça qu'il parvenait à travailler un peu de temps en temps et à mettre de côté pour quand il n'avait plus de travail. Malheureusement, ça ne durait jamais. Et Dennis ne savait pas combien de temps il allait pouvoir tenir de cette façon.

Quand Will lui demanda s'il avait quelqu'un dans sa vie, le jeune homme sentit le rouge lui monter aux joues. Forcément, Dennis pensa immédiatement au fait d'avoir une petite amie et ce n'était pas quelque chose qu'il avait pu envisager dans sa vie. Il ne pouvait pas avoir de relation avec quelqu'un, il ne s'en sentait pas capable. Ou alors, peut être qu'il avait conscience que la personne qu'il lui fallait avait un nom bien précis dans son esprit, mais que ce n'était pas facile pour autant. Dennis ne savait pas du tout quoi répondre. Il pourrait simplement se contenter de dire qu'il avait des personnes dans sa vie, parce que Will ne parlait pas que de relation amoureuse. Mais il ne le comprenait pas vraiment comme ça.

« Pas vraiment.  » Dit-il en ne pouvant pas s'empêcher d'être vraiment mal à l'aise. Il ne savait pas quoi répondre.  « J'ai des… Enfin j'ai des amis, mais… rien de… rien de plus.  »

Et encore, il n'en avait pas non plus énormément des amis. Il y avait Will bien sûr, puis aussi Espérance. Ça n'allait pas beaucoup plus loin. Et bien sûr, il y avait Amy, mais concernant la jeune femme c'était spécial.

« J'ai… il y avait quelqu'un de vraiment… disons important. Mais c'est compliqué.  »

Il ne l'avait pas revu depuis qu'elle avait quitté l'orphelinat dans le but de rejoindre sa famille. Mais quand elle s'y trouvait encore, ils ne prenaient pas vraiment la peine de se parler. Parce que c'était très difficile, même si au final il n'y avait jamais eu personne plus importante pour lui que la jeune femme. Parce qu'ils se comprenaient, parce qu'ils avaient vécu la même chose tous les deux. Mais ça ne les aidait pas forcément.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeJeu 6 Fév - 18:09


Une même souffrance peut rapprocher.
W

ill n'était malheureusement pas étonnée de la réponse de Dennis. Oh, elle était loin d'imaginer que le jeune homme soit incapable de plaire. Au contraire, même s'il n'en avait très certainement pas conscience, il était plutôt beau garçon, mais il y avait une différence certaine entre plaire et séduire, et il était assez évident que si le jeune homme plaisait, il ne s'en rendait sans doute pas compte, tout comme s'engager dans une relation sentimentale devait être une épreuve pour lui. Elle le savait, car les relations amicales semblaient déjà compliquées pour lui. C'était une chose qu'elle avait bien vite compris. Il fallait réussir à s'accomoder de son caractère... particulier. Pas désagréable, mais craintif. Alors il n'était sans doute pas prêt, affectivement, à donner son coeur à qui que ce soit. C'est que c'était un sacré engagement, d'aimer quelqu'un et de l'assumer.

Malgré tout, elle aurait bien aimé savoir que Dennis avait quelqu'un dans sa vie. Quelqu'un pour lui parler, le rassurer, le soutenir. Elle, en tant qu'amie, et surtout dernièrement, elle faisait assez mal sa part du travail, mais elle voulait penser que si Dennis avait à son côté une jeune femme douce, attentive et présente, il réussirait plus facilement à remonter la pente... C'est que c'était dur, sans personne. Elle le savait. Elle n'était pas aussi... perturbée que Dennis, c'est vrai, mais elle aussi, après le décès de ses parents, avait ressenti le poids de la solitude, et il lui arrivait d'en souffrir encore aujourd'hui, d'ailleurs.

Malgré tout, si Dennis était donc célibataire, il ne semblait pas être un coeur à prendre pour autant, au sens où son coeur était donc accaparé par quelqu'un. Ses propos ne laissaient pas beaucoup de doutes à ce sujet. Même s'il parlait de cette personne comme si elle appartenait à un passé bien lointain. Peu importe les difficultés et peu importe ce qui avait bien pu se passer, si Dennis se retrouvait à y penser de la sorte, alors, c'est que cette personne était importante pour lui, et qu'il ne devait pas la laisser filer sous le prétexte que c'était compliqué. Après tout, compliqué n'était pas impossible, pas vrai ? Dans tous les cas, et si Will pouvait y mettre son grain de sel, jouer les entremetteuses ou faire quoi que ce soit qui sache rendre à Dennis un semblant de confiance en lui et dans sa vie sentimentale, elle n'hésiterait pas. Les amis étaient là pour ça, après tout, pas vrai ?

-Compliqué comment ? Tu veux en parler ?

Elle espérait de tout coeur qu'il voudrait en parler, car dans le cas contraire, il était évident qu'elle resterait sur sa faim. Et ça allait au-delà de sa curiosité, même si elle était bien réelle, elle aurait l'impression de passer à côté d'une vraie occasion d'aider et de soutenir son ami.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMar 9 Juin - 16:43

Une même souffrance peut rapprocher.
Ce n’était jamais facile pour Dennis de parler de lui-même, de se pencher sur ce qu’il ressentait, sur ce qu’il vivait. Pourtant, ça lui ferait sans doute du bien quand même. Alors, il avait bien vu quelques docteurs au long de sa vie, mais ça n’était jamais très efficace parce que le jeune homme avait beaucoup de mal à parler. Alors se confier sur les personnes qu’il avait autour de lui, même avec une personne qu’il estimait énormément comme Will, ce n’était pas évident. Et quand il affirma qu’il y avait bel et bien une personne importante pour lui, le jeune homme se doutait que son amie allait être curieuse et qu’elle allait avoir envie d’en savoir plus. Sauf que Dennis ne savait pas forcément ce qu’il pouvait dire sur ce qu’il commençait à peine à affirmer.

Compliqué comment ? Bah justement, c’était compliqué et le jeune homme ne voyait pas forcément comment expliquer les choses autrement. Est-ce qu’il voulait en parler ? Dennis hésita à dire un simple « non », pour terminer avec cette conversation et qu’il n’ait pas besoin d’en dire plus. Ça serait forcément plus simple, parce qu’il se contenterait donc de terminer cette conversation et qu’il n’aurait pas besoin d’expliquer un peu ce qui l’unissait à Amy, mais en même temps… il n’avait pas non plus envie de répondre « non » à Will. Dennis se sentait complètement partagé, il ne savait pas du tout quoi faire, quoi dire. D’ailleurs, il ne répondit pas tout de suite, se contentant de baisser son regard en se demandant bel et bien ce qu’il allait pouvoir dire.

« On… » Dennis marqua une pause, la voix encore plus tremblante. « On se ressemble… beaucoup… tous les deux. » Ils étaient différents, bien sûr, ils avaient une façon différente d’aborder leur situation, mais ils avaient quand même vécu la même chose au même moment. « Alors… tu vois… je… je ne sais pas si c’est une bonne chose qu’on passe du temps ensemble. »

Depuis qu’il avait retrouvé Amy et malgré les révélations qu’elle lui avait faites, Dennis se rendait bien compte qu’elle lui avait plus manqué encore qu’il ne l’aurait cru. Quand ils étaient à l’orphelinat et qu’ils s’étaient éloignés parce que se côtoyer ne pouvait que leur rappeler ce qu’ils avaient vécu, Dennis s’était dit que c’était pour le mieux. Et ensuite, Amy était partie tout simplement, elle avait trouvé une famille, alors ça avait été comme ça tout simplement. Tout simplement oui… mais maintenant, il devait bien se rendre compte qu’il avait besoin d’elle. Sauf qu’il n’était pas sûr que ça soit une bonne chose pour la jeune femme de l’avoir dans son sillage. Que pourrait-il lui apporter ? Il ne savait même pas s’apporter quoi que ce soit. Alors oui c’était compliqué et Dennis même s’il était évident qu’il y avait quelque chose de fort entre lui et Amy ne savait même pas ce que c’était au fond. En dehors du fait qu’ils avaient vécu la même chose, que la jeune femme était la seule personne à pouvoir le comprendre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeMar 9 Juin - 18:15


Une même souffrance peut rapprocher.
G

énéralement, quand on disait d'une personne qui nous intéressait qu'elle nous ressemblait beaucoup, ce n'était pas un mal, loin de là, c'était au contraire une véritable chance, en réalité, cela signifiait qu'on avait des points communs avec l'autre, et la capacité de se comprendre au-delà des mots. Mais dans le cas de Dennis, et même si elle n'aimait pas avoir à l'admettre, elle comprenait assez aisément en quoi cela pouvait bien être problématique, en réalité. Parce que Dennis Bishop n'était pas simplement un peu timide ou un peu réservé. Il était terrifié par toute interaction sociale et terriblement perturbée. Certes, le fait qu'ils aient réussi à devenir amis malgré tout prouvait bien que tout espoir n'était pas perdu, mais il est sûr que justement, le fait que son comportement soit très différent de celui de Dennis aidait beaucoup. Une fille qui devait avoir exactement le même caractère que lui et Dennis dans la même pièce, ils devaient sans doute se regarder en chiens de faïence, tout tremblants, sans oser se rapprocher.

Mais Will se disait que c'était dommage. Si Dennis trouvait le courage de lui parler de cette personne et de lui faire comprendre qu'elle comptait plus que toutes les autres pour elle, c'était qu'elle était vraiment différente, que ce qu'il ressentait pour elle comptait, et Will trouverait dommage qu'il passe à côté. Peut-être qu'il n'avait pas tort en affirmant qu'ils étaient peut-être déterminés, de par leurs tempéraments, à se faire plus de mal qu'autre chose, mais la jeune femme refusait de voir les choses de cette manière. Elle avait envie d'aider, autant que possible, elle voulait que Dennis trouve sa voie et réussisse à se sentir mieux dans sa peau. Si cette personne, qui qu'elle puisse être, pouvait l'aider à y contribuer, alors il n'était pas question de l'empêcher.

-Mais ça te fait du bien d'être avec elle, non ?
dit-elle en s'avançant peut-être un peu, mais vu la manière dont il lui en parlait, elle voulait croire qu'elle n'était pas totalement à côté de la plaque non plus. Dans ce cas, si tu veux mon avis, c'est une bonne chose. Et pour elle aussi, sans doute.

Même si elle ne pouvait pas parler à la place de Dennis. Elle avait envie de poser tout un tas de questions au sujet de cette fille. Comment elle s'appelait, à quoi elle ressemblait, comment ils s'étaient rencontrés, mais elle n'avait surtout pas envie de le braquer inutilement, et il se doutait qu'il prenait déjà sur lui en lui disant tout cela, et que ce n'était pas forcément quelque chose d'évident pour lui. Elle n'avait pas envie de saper sa confiance ou quelque chose du genre.

-T'es amoureux d'elle ?
demanda-t-elle quand même de but en blanc.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 135
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeSam 5 Sep - 19:20

Une même souffrance peut rapprocher.
Dennis sentit ses joues se rougir bien plus, quand Will affirma que cela signifiait que ça lui faisait du bien d’être avec elle. Oui, c’était le cas, le jeune homme se sentait bien mieux quand il se trouvait en compagnie de Amy. Bon, en un sens, il ne pouvait pas non plus ignorer le fait qu’elle lui faisait forcément penser au fait qu’ils avaient vécu quelque chose d’horrible ensemble et c’était à cause de cela qu’ils s’étaient éloignés de prime abord. Parce que c’était difficile pour eux d’assumer le fait qu’ils avaient vécu tout cela, que le simple fait d’être ensemble ne pouvait que leur rappeler ce qu’ils avaient vu et subi. Mais en même temps…, il y pensait quand même quand il ne voyait pas Amy. Alors en soit, c’était peut-être mieux de juste être mieux avec elle ?

Maintenant qu’il avait retrouvé Amy de toute façon, Dennis avait bien compris qu’il se sentait mieux à ses côtés. Il n’avait aucune envie de s’éloigner d’elle à nouveau, même si c’était quand même difficile par moment. Cela dit, sa vie entière était difficile de toute façon. Alors oui, c’était peut-être une bonne chose donc. Dennis n’était pas complètement serein avec tout cela, mais en même temps il ne l’était avec rien du tout. Le jeune homme ne savait pas toujours quoi penser, comment réagir, comment vivre les choses. Il se posait énormément de question. Il ne savait donc pas réellement si c’était quelque chose de bien au final, mais en même temps il était perdu assez facilement.

Il pensait le répondre d’ailleurs, dire quelque chose dans ce sens à Will. Sauf qu’elle reprit la parole, et lui posa une question qui le choqua au plus haut point. Elle lui demanda directement s’il était amoureux d’elle. Dennis ne savait pas s’il devenait entièrement rouge ou entièrement blanc, sans doute les deux en fait, qui s’alternaient, mais en tout cas il fut particulièrement perturbé par les propos de son ami. Est-ce qu’il était amoureux ? Il ne savait même pas, il ne pouvait même pas répondre à cette question.

« Je… eh bien, en fait… j’en… » Dennis avait l’habitude de bégayer, mais il avait le sentiment de ne jamais l’avoir fait autant qu’en cet instant précis. Il n’avait aucune idée de comment répondre à la jeune femme. Il se sentait tout simplement pris au dépourvu, il n’avait aucune idée de quoi répondre. Forcément, il tenait énormément à Amy, elle était sa meilleure amie autrefois et il considérait qu’elle était encore sa meilleure amie maintenant, celle qui était réellement capable de le comprendre. La seule personne qui était capable de le comprendre en fait. « Non… enfin, je… j’en sais rien… » Est-ce qu’il était amoureux d’elle ? Il tenait énormément à elle, mais franchement il ne saurait dire s’il était vraiment amoureux d’elle.

Will le prenait clairement au dépourvu, le jeune homme ne savait pas du tout où se mettre. Il ne savait plus quoi faire, quoi dire, quoi penser même.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Wilhelmina Tilley
▌ Messages : 1294
Humeur :
Une même souffrance peut rapprocher (Will) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une même souffrance peut rapprocher (Will) Right_bar_bleue

En couple avec : Terrence Fern

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitimeDim 6 Sep - 8:45


Une même souffrance peut rapprocher.
L

a question de Will avait sans doute été trop directe, elle en avait eu à moitié conscience, oui, mais pas complètement. Elle le réalisait complètement, à présent, parce que la réaction de Dennis prouvait très clairement son trouble. Bon, il était toujours mal à l'aise, embarrassé, troublé... ce n'était pas du tout une nouveauté. Mais elle avait le sentiment que son embarras était à présent bien différent. C'était comme si elle l'avait mis face à une réalité, ou du moins une éventualité qu'il n'avait jamais accepté de prendre en considération jusqu'alors. Elle pouvait le comprendre. L'amour, c'était un vrai merdier, et Dennis n'était pas forcément prêt affectivement pour une telle épreuve. Un vrai merdier, oui, et encore, Will ne pouvait pas parler d'expérience comme ce serait le cas prochainement. Mais s'il aimait cette fille, si elle était susceptible de le rendre heureux, alors il ne devait pas passer à côté sous prétexte d'avoir peur ou d'être intimidé.

Pris au dépourvu, Dennis n'eut pas de réponse exacte à lui donner. Certes, la forme était d'abord négative, mais pas réellement sa réponse. Il ne lui répondit pas qu'il n'aimait pas cette fille, mais qu'il ne savait pas s'il l'aimait. C'était compréhensible. Même des personnes disons... plus équilibrées ou en tout cas moins instables psychologiquement avaient bien du mal à savoir articuler leurs pensées et leurs idées quand il était question d'amour... Mais Will se disait qu'elle avait peut-être mis le doigt sur quelque chose, dans tous les cas, et il ne tenait à présent qu'à Dennis d'en prendre son parti et d'en faire ce qu'il voulait... Même s'il avait peut-être besoin d'être aiguillé un peu.

Chose qui n'était pas simple. Will voulait avant tout que son ami soit heureux, et si son bonheur pouvait en partie dépendre de cette amie dont il lui parlait, alors elle les encouragerait à être ensemble autant qu'elle le pourrait. Mais le fait est qu'elle ne la connaissait pas, cette fille, elle ne pouvait pas réellement savoir si elle était capable ou non de faire le bonheur de son ami, mais si ça devait être le cas, eh bien, il ne fallait pas qu'il passe à côté par peur ou par appréhension. Encore fallait-il pour cela que Dennis mette de l'ordre dans ses idées et dans ses sentiments. Et c'était une chose à laquelle Will, à son échelle, pouvait peut-être aider, qui sait ? Elle en avait envie en tout cas.

-Tu ressens quoi quand t'es avec elle ?


Will savait qu'elle le mettait un peu au pied du mur et que Dennis, mal à l'aise, déstabilisé, pourrait ne pas apprécier du tout. Elle n'insisterait pas si elle devait le pousser dans d'insupportables retranchements. Mais Will, de son côté, se disait que ça pourrait lui faire du bien.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Une même souffrance peut rapprocher (Will) Empty
Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Une même souffrance peut rapprocher (Will) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une même souffrance peut rapprocher (Will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-